Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Révolte en Syrie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 17 Fév 2012 - 22:11

Nous verrons si l'info est confirmée par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 17 Fév 2012 - 22:29

[quote="GlaivedeSion"]
juba2 a écrit:
GlaivedeSion a écrit:


Au les pauvres filles,le gouvernement israelien devrai autoriser l'installation de ses marocaines en Israel,pour raisons humanitaires

pour sauver nos citoyennes je demanderais plutot l'extraction de nos citoyennes par ses forces que faire confiance a ceux qui nous mettent les couteaux dans le dos serieusement.
Glaive keep an eye on the situation Idea Idea


voila en claire:pour sauver nos citoyennes je demanderais plutot
l'extraction de nos citoyennes par les forces Israeliennes que faire confiance(arabes) a ceux
qui nous mettent les couteaux dans le dos serieusement.
Glaive keep an eye on the situation Idea Idea
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 17 Fév 2012 - 22:54

Thierry Meyssan, president du Reseau Voltaire, est un mythomane compulsif. Il a l'art de mettre un mensonge entre 2 verites, tout en restant dans le domaine de l'inverifiable. Il est clairement anti-sunnite. Selon lui, un colonel francais et des officiers turcs ont ete arretes en Syrie. Je pense qu'on les aurait vus il y a longtemps a la TV...

Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 18 Fév 2012 - 14:29

En Libye, l'OTAN jurait mordicus qu'il n'y avait pas de troupes au sol appartenant à l'alliance ou aux alliés de celle-ci, depuis nous savons que c'était faux. Les journalistes ont été utilisés comme informateurs, ce qu'a reconnu le général canadien chef des opérations militaires après la fin des hostilités. Si tu veux traiter de "menteuse compulsive" cette organisation, les chefs d'Etat qui en tout état de cause ont menti, on le peut, moi, je le veux bien, mais à chaque fois qu'il faudra parler d'eux, il faudra en même temps mentionner qu'aucune confiance ne peut leur être accordé pour cause de mensonges répétés et de crimes avérés. Ça ne va plus être simple de discuter d'un Sarkozy ou d'un Obama, s'il faut à chaque fois rappeler que ce sont ou seraient des "menteurs ou mythomanes compulsifs". Le réseaux Voltaire, donne une information, attendons d'en savoir plus afin de voir si nous avons affaire à une info ou à une intox. Qu'il soit anti sunnite, c'est son affaire, il a peut être des arguments pour penser cela, je n'en sais rien, mais je me dois de constater qu'au Moyen-Orient, tout le monde semble toujours et avec les meilleurs raisons du monde, être anti quelque chose.

J'ai trop souvent trouvé d'infos qui paraissaient peu crédibles et qui se sont avérées exactes par la suite, que je ne peux mettre de côté celles issues du réseau Voltaire pour le simple fait que Thierry Meyssan en est le président-fondateur.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 18 Fév 2012 - 21:55

Citation :
WASHINGTON — A “good number” of unmanned U.S. military and intelligence drones are operating in the skies over Syria, monitoring the Syrian military’s attacks against opposition forces and civilians, NBC News reported.

Citing unnamed U.S. defense officials, the TV network said this surveillance was not in preparation for U.S. military intervention.

However, the administration of President Barack Obama hopes to use the overhead visual evidence and intercepts of Syrian government and military communications in an effort to make the case for a widespread international response, the report said.

NBC News said there has been some discussion among White House, State Department and Pentagon officials about possible humanitarian missions in Syria.

But U.S. officials fear those missions could not be carried out without endangering the people involved and would almost certainly draw the United States into a military role in Syria, the report noted.

At least 30 people were reported killed Feb. 17 as protests spread to several well-to-do neighborhoods of the Syrian capital for the first time and security forces unleashed their heaviest pounding yet of the flashpoint central city of Homs.

http://www.defensenews.com/article/20120218/DEFREG02/302180003/U-S-Drones-Monitor-Events-Syria-Report?odyssey=tab|topnews|text|FRONTPAGE
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 18 Fév 2012 - 22:22

Les drones américains surveillent la Syrie. Hmmm
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 18 Fév 2012 - 23:10

Baybars a écrit:
Les drones américains surveillent la Syrie. Hmmm

Pour des photos satellites US de la position de l'artillerie syrienne :

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/9076575/US-satellite-photographs-show-Syrian-artillery.html
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 10:05

Et ils décollent d'où ces drones, d'Israel, de Turquie, d'Irak, de Jordanie, de navires de guerre au large des côtes?

Citation :
Qatar is the only Arab country known to supply the Syrian rebels with arms and ammunition, especially Milan anti-tank rockets.

http://www.winnipegfreepress.com/opinion/columnists/russian-arms-used-in-slaughter-of-civilians-in-syria-139271133.html

Citation :
A direct Western-led military intervention is being discounted for now. But Western and Arab countries are mulling an option of military support for the FSA in the hope that a campaign of attrition will wear down the regular Syrian forces and eventually undermine the Assad regime. The notion is already winning public support in Washington. U.S. senators Joe Lieberman and John McCain have both called for some level of support to be given the FSA, while Republican presidential nominee Newt Gingrich has recommended “supplying weapons” and providing the necessary backing to the Syrian opposition. It is rumored – but not proven – that Qatar already may be supplying funds and weapons to the FSA. One report suggested that the Qataris are ready to supply Milan anti-tank missiles to the opposition once a reliable channel has been found to smuggle the weapons into Syria...

http://www.dailystar.com.lb/News/Politics/2012/Feb-11/162884-syria-risks-replicating-role-played-by-lebanon-in-1980s.ashx#axzz1mojZ0f36

Citation :
Syrie : Al-Qaïda a vraisemblablement infiltré l'opposition et commis des attentats

Les récents attentats en Syrie ont vraisemblablement été commis par la branche irakienne d'Al-Qaïda, qui a infiltré les forces de l'opposition au président Bachar al-Assad, a affirmé jeudi le patron du renseignement américain, James Clapper.

Les attentats de Damas des 23 décembre et 6 janvier ainsi que le double attentat à la voiture piégée le 10 février contre le siège des renseignements militaires et le QG des forces de l'ordre "ont la caractéristique des attentats commis par Al-Qaïda", a déclaré le directeur national du renseignement (DIA) devant les sénateurs de la commission de la Défense.

"Nous pensons donc qu'Al-Qaïda en Irak étend son action en Syrie".

Ces extrémistes ont selon lui réussi à "infiltrer les groupes de l'opposition" qui "dans de nombreux cas ne sont pas au courant de leur présence".

Le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a manifesté son soutien à la contestation en Syrie, dans un enregistrement vidéo mis en ligne sur des forums jihadistes.

La Commission générale de la révolution syrienne, l'une des composantes de l'opposition au régime de Bachar al-Assad, a rejeté le soutien du chef d'Al-Qaïda, qu'ils ont qualifié "d'ingérence".

Le problème, selon le directeur américain du renseignement, est que les groupes qui ont pris les armes contre le régime syrien sont fragmentés.

"Il n'y a pas de mouvement national. L'armée syrienne libre (ASL), qui n'est qu'un nom générique pour désigner les opposants au régime, n'est même pas unie. Il y a des querelles internes pour déterminer qui va la diriger", a ajouté James Clapper.

http://www.theatrum-belli.com/archive/2012/02/17/al-qaida-a-infiltre-l-opposition-syrienne-et-commis-des-atte.html


Citation :


Groupe activiste armé anti-régime en Syrie. On remarquera que certains sont armés de fusils d'assaut FN-FAL, qui ne sont pas en dotation dans l'armée syrienne, mais qui l'ont été en Israël et en Turquie.

http://www.nationspresse.info/?p=160826

Et je rajouterai: au Royaume-Uni. Il y a même des G-3.

Citation :


A member of the Free Syrian Army stands guard during a patrol in the western border town of Zabadani in an image taken from amateur video obtained this week by Reuters.

http://www.msnbc.msn.com/id/46033027/ns/world_news-mideast_n_africa/t/syria-let-monitors-stay-obama-ups-pressure/#.T0DFOfVLiM8

Citation :


Syria’s state-owned media on Wednesday accused Qatar of arming and financing opponents of President Bashar al-Assad’s government...

http://jafrianews.com/2012/01/20/qatar-arming-terrorists-to-fan-insurgency-in-syria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 12:20

Le G-3 était en dotation dans l'armée turque et encore utilisé, une grande partie est partie dans les stocks de l'armée turque.

A ma connaissance, il n'y a pas de base Us en Irak, Jordanie et Liban, il n'y a que la base d'Incirlik en Turquie qui pourra servir et la base anglaise de Chypre.

Revenir en haut Aller en bas
hd19
sergent
sergent


messages : 242
Inscrit le : 06/11/2011
Localisation : 75012
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 15:22

rafi a écrit:
Et ils décollent d'où ces drones, d'Israel, de Turquie, d'Irak, de Jordanie, de navires de guerre au large des côtes?

Citation :
Qatar is the only Arab country known to supply the Syrian rebels with arms and ammunition, especially Milan anti-tank rockets.

http://www.winnipegfreepress.com/opinion/columnists/russian-arms-used-in-slaughter-of-civilians-in-syria-139271133.html

Citation :
A direct Western-led military intervention is being discounted for now. But Western and Arab countries are mulling an option of military support for the FSA in the hope that a campaign of attrition will wear down the regular Syrian forces and eventually undermine the Assad regime. The notion is already winning public support in Washington. U.S. senators Joe Lieberman and John McCain have both called for some level of support to be given the FSA, while Republican presidential nominee Newt Gingrich has recommended “supplying weapons” and providing the necessary backing to the Syrian opposition. It is rumored – but not proven – that Qatar already may be supplying funds and weapons to the FSA. One report suggested that the Qataris are ready to supply Milan anti-tank missiles to the opposition once a reliable channel has been found to smuggle the weapons into Syria...

http://www.dailystar.com.lb/News/Politics/2012/Feb-11/162884-syria-risks-replicating-role-played-by-lebanon-in-1980s.ashx#axzz1mojZ0f36

Citation :
Syrie : Al-Qaïda a vraisemblablement infiltré l'opposition et commis des attentats

Les récents attentats en Syrie ont vraisemblablement été commis par la branche irakienne d'Al-Qaïda, qui a infiltré les forces de l'opposition au président Bachar al-Assad, a affirmé jeudi le patron du renseignement américain, James Clapper.

Les attentats de Damas des 23 décembre et 6 janvier ainsi que le double attentat à la voiture piégée le 10 février contre le siège des renseignements militaires et le QG des forces de l'ordre "ont la caractéristique des attentats commis par Al-Qaïda", a déclaré le directeur national du renseignement (DIA) devant les sénateurs de la commission de la Défense.

"Nous pensons donc qu'Al-Qaïda en Irak étend son action en Syrie".

Ces extrémistes ont selon lui réussi à "infiltrer les groupes de l'opposition" qui "dans de nombreux cas ne sont pas au courant de leur présence".

Le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a manifesté son soutien à la contestation en Syrie, dans un enregistrement vidéo mis en ligne sur des forums jihadistes.

La Commission générale de la révolution syrienne, l'une des composantes de l'opposition au régime de Bachar al-Assad, a rejeté le soutien du chef d'Al-Qaïda, qu'ils ont qualifié "d'ingérence".

Le problème, selon le directeur américain du renseignement, est que les groupes qui ont pris les armes contre le régime syrien sont fragmentés.

"Il n'y a pas de mouvement national. L'armée syrienne libre (ASL), qui n'est qu'un nom générique pour désigner les opposants au régime, n'est même pas unie. Il y a des querelles internes pour déterminer qui va la diriger", a ajouté James Clapper.

http://www.theatrum-belli.com/archive/2012/02/17/al-qaida-a-infiltre-l-opposition-syrienne-et-commis-des-atte.html


Citation :


Groupe activiste armé anti-régime en Syrie. On remarquera que certains sont armés de fusils d'assaut FN-FAL, qui ne sont pas en dotation dans l'armée syrienne, mais qui l'ont été en Israël et en Turquie.

http://www.nationspresse.info/?p=160826

Et je rajouterai: au Royaume-Uni. Il y a même des G-3.

Citation :


A member of the Free Syrian Army stands guard during a patrol in the western border town of Zabadani in an image taken from amateur video obtained this week by Reuters.

http://www.msnbc.msn.com/id/46033027/ns/world_news-mideast_n_africa/t/syria-let-monitors-stay-obama-ups-pressure/#.T0DFOfVLiM8

Citation :


Syria’s state-owned media on Wednesday accused Qatar of arming and financing opponents of President Bashar al-Assad’s government...

http://jafrianews.com/2012/01/20/qatar-arming-terrorists-to-fan-insurgency-in-syria


les turc ont des ak 47 si il aurait voulu les equi^per il l'aurait fait avec
ne pas oublier que l'iran est ami avec la syrie et a construit de nombreux hk g3 donc il est possible qu'il ai acheté des hk g3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 15:34

Tout est possible, mais ces FAL et G3 sont bien entre les mains des insurgés.
Revenir en haut Aller en bas
hd19
sergent
sergent


messages : 242
Inscrit le : 06/11/2011
Localisation : 75012
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 16:29

rafi a écrit:
Tout est possible, mais ces FAL et G3 sont bien entre les mains des insurgés.

ils ont meme des m16 et des hk g36 d'après les vidéo et les images a la télé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 22:05

Baybars a écrit:


A ma connaissance, il n'y a pas de base Us en Irak, Jordanie et Liban, il n'y a que la base d'Incirlik en Turquie qui pourra servir et la base anglaise de Chypre.




Y'a quelques semaines ...

Tskfanatik a écrit:


@Baybars

3° tu crois que les US ont transféré les 4 predators à Incirlik pourquoi ??


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 19 Fév 2012 - 23:38

2 500 soldats rejoignent l'armée libre syrienne..



Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Lun 20 Fév 2012 - 8:24

Citation :
Les pays occidentaux attisent le risque d'une guerre civile en Syrie en soutenant sans discernement l'opposition, estime ce lundi le Quotidien du peuple dans un éditorial. «Si les pays occidentaux continuent à soutenir pleinement l'opposition syrienne, une guerre civile à grande échelle finira par se produire et il n'y aura alors pas moyen d'éviter la possibilité d'une intervention étrangère armée», lit-on sous la plume de Qu Xing, identifié par le quotidien comme un expert en politique étrangère.

Selon l'auteur, si la résolution du Conseil de sécurité appelant à la mise à l'écart du président Bachar al Assad avait été adoptée le 4 février dernier, le pays aurait connu davantage de violences. «Assad aurait été dos au mur, tous ses moyens de retraite coupés, et l'opposition aurait été encouragée à presser encore davantage. Les affrontements auraient été encore pires que ceux qu'ils sont maintenant», poursuit le texte. La répression du soulèvement contre Bachar al Assad a fait des milliers de morts en onze mois.

La Chine et la Russie ont été amplement critiqués pour leur veto opposé au projet de résolution soutenant le plan de sortie de crise de la Ligue arabe. Pékin a depuis multiplié les signes marquant son intention de contribuer à un règlement pacifique de la situation. Samedi, un émissaire chinois a été reçu à Damas par le chef de l'Etat syrien, à qui il a apporté le soutien de Pékin à son projet de référendum constitutionnel du 26 février.

http://www.20minutes.fr/ledirect/883013/occident-attise-risque-guerre-civile-syrie-selon-pekin
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Lun 20 Fév 2012 - 17:47

Citation :
Le chef d'état-major interarmées américain, Martin Dempsey, a déclaré dimanche que les défis en matière de sécurité en Syrie n'étaient pas les mêmes du point de vue géographique et militaire que ceux auxquels était confrontée l'OTAN dans ses opérations en Libye. Il a ajouté qu'une intervention en Syrie serait très difficile.

Lors d'une interview avec la chaîne de télévision CNN, M. Dempsey a indiqué "qu'il s'agissait d'un tout autre défi en termes de capacité de l'armée syrienne. "Les militaires syriens ont une grande capacité", a-t-il répété.

La Syrie possède en effet un système de défense aérien "sophistiqué et intégré", a-t-il estimé, ajoutant que ce pays représente "un problème militaire bien différent" et qu'"une intervention en Syrie s'avérerait très difficile".

Le plus haut gradé de l'armée américaine a également précisé que pour l'instant "les démarches permettant de parvenir à un certain consensus international étaient en bonne voie, plutôt que de prendre la décision de faire quoi que ce soit de manière unilatérale". Il a par ailleurs affirmé être prêt à fournir des options militaires aux dirigeants américains sur le dossier syrien.

http://french.news.cn/monde/2012-02/20/c_131420016.htm

Citation :
L'opposition syrienne est soutenue par des forces extérieures désireuses de déséquilibrer la Syrie, a déclaré lundi le président du pays Bachar el-Assad lors d'une rencontre avec Alexeï Pouchkov, chef du Comité pour les affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

"L'État et la société syriens sont ciblés par des groupes terroristes financés et armés par des forces extérieures désireuses de déstabiliser la Syrie", a déclaré le chef de l'État syrien en exprimant sa reconnaissance au peuple russe pour sa volonté d'obtenir plus d'information sur la situation en Syrie.

M.Pouchkov a pour sa part confirmé la position de la Russie qui rejette toute ingérence extérieure dans les affaires intérieures de Damas. En outre, le responsable a souligné l'importance de l'impartialité du Conseil de sécurité de l'Onu.

M.Pouchkov, qui est arrivé en Syrie le 19 février, a également rencontré le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem et le président du Conseil du peuple (parlement) Mahmoud el-Abrache. Mardi 21 février, le responsable russe doit rencontrer des représentants de l'opposition.

La Douma a adopté le 10 février une déclaration mettant la communauté internationale en garde contre toute tentative de régler la crise syrienne par une intervention. Les parlementaires ont également appelé les parties du conflit en Syrie à mettre fin aux violences et à entamer un dialogue constructif.

Depuis mars 2011, la Syrie est en proie à une contestation populaire sans précédent. Selon les Nations unies, la confrontation entre forces gouvernementales et protestataires a déjà fait plus de 5.400 morts. Damas dément ce chiffre et indique que le pays est terrorisé par des bandes armées qui ont tué plus de 2.000 militaires et policiers.

http://fr.rian.ru/world/20120220/193435552.html

Citation :
L'opposition syrienne ne forme pas un mouvement national uni, si bien qu'elle ne constitue pas à présent une véritable menace pour le régime de Bachar el-Assad, a déclaré jeudi le directeur du renseignement national américain James Clapper.

"L'opposition est fragmentée. Il n'y a pas de mouvement national. Il n'existe pas dans ce pays de forces d'opposition unie et organisée. Tout ce qu'on y trouve est très localisé et basé sur des principes tribaux", a-t-il déclaré devant les sénateurs de la commission de la Défense.

Selon le responsable, aucun groupe d'opposition, ni le Conseil national syrien, ni l'Armée syrienne libre, n'est une organisation unie.

"Il y a une véritable lutte interne pour prendre le leadership" a souligné Selon M.Clapper, pour qui la situation en Syrie est radicalement différente de celle en Lybie avant le changement de régime.

http://fr.rian.ru/world/20120217/193395310.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Mar 21 Fév 2012 - 12:29

Citation :


Syrian Troops Build Up as Iran Ships Dock


DAMASCUS — Syrian troops massed around Homs, as Iranian warships docked at the port of Tartus in a show of force, sparking calls Feb. 20 for women and children to flee the besieged flashpoint city.




The reported buildup came as Mediterranean states meeting in Rome agreed to preserve Syria's territorial integrity and avoid an "Iraqi scenario," according to Tunisian Foreign Minister Rafik Abdessalem.

U.S. Army Gen. Martin Dempsey, chairman of the Joint Chiefs of Staff, said any intervention in Syria would be "very difficult" and that it was "premature" to arm the opposition.

China's influential People's Daily warned that any Western support for the rebels would trigger a "large-scale civil war."

But, despite a weekend appeal by a visiting Chinese envoy for all sides to stop the violence, monitors said forces of embattled President Bashar al-Assad targeted the central city of Homs for a 17th straight day.

Attacks on Homs killed nine people Feb. 20, according to reports by the Syrian Observatory for Human Rights and official state media.

Shelling of Baba Amr, the main rebel stronghold in Homs, killed five civilians, while another four died when rockets crashed into Al-Malaab district, said the Britain-based Observatory.

The official SANA news agency said a lieutenant colonel and a sergeant were killed in a clash between border guards and an "armed terrorist group" in Athraya, central Hama province.

Elsewhere, two warships from Iran, a key backer of the Syrian regime, docked at the port of Tartus, Tehran's state television reported Feb. 20, adding that their crew would train Syrian sailors.

Iran's navy chief, Admiral Habibollah Sayari, said Feb. 18 that the ships, a destroyer and supply vessel, had passed through the Suez Canal to show the Islamic republic's military "might."

In Damascus, regime forces remained on alert after two days of large and unexpected protests, and after a call for a "day of defiance" was observed in restive neighborhoods, according to activists.

"Following the surprising demonstrations (on Feb. 17 and 18), the regime is reconsidering its security measures," in the capital, said Rami Abdel Rahman, head of the Britain-based Syrian Observatory for Human Rights.
defensenews

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9337
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Mer 22 Fév 2012 - 10:51

Citation :
Deux journalistes occidentaux tués à Homs


LEMONDE.FR avec Reuters et AFP | 22.02.12 | 10h11


Plus de 7 600 personnes, en majorité des civils, ont été tuées dans les violences depuis l'éclatement de la révolte en Syrie en mars 2011, indique, mercredi 22 février, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Parmi les victimes figurent 5 542 civils, 1 692 soldats et membres des services de sécurité et près de 400 déserteurs, a indiqué le chef de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. A Homs, un journaliste français et un journaliste américain auraient été tués, rapportent Al-Jazira et Al-Arabiya. Un troisième journaliste aurait été bléssé.
Des soldats et des miliciens soutenant Bachar Al-Assad ont mené une série de raids contre plusieurs villages d'une province du nord de la Syrie tuant 27 jeunes gens, indique un groupe d'opposants, mercredi. Les jeunes gens, tous des civils, ont été pour la plupart abattus de balles dans la tête ou dans la poitrine alors qu'ils se trouvaient chez eux ou dans la rue dans les villages d'Idita, d'Ibline et de Balchone dans la province d'Idlib proche de la frontière avec la Turquie, rapporte le Réseau syrien pour les droits de l'homme. Plusieurs vidéos postées sur YouTube et enregistrées par des militants locaux montrent des cadavres de jeunes gens blessés par balles dans les rues et dans leurs maisons. L'authenticité des images n'a pas pu être confirmée de manière indépendante.



Les forces de sécurité ont tué mardi une centaine de personnes lors d'attaques contre la ville de Homs, épicentre de l'insurrection syrienne, et des villages de la province d'Idlib proche de la frontière turque, ont annoncé les Comités de coordination locaux.

Dix enfants et trois femmes figurent parmi les victimes, affirme ce mouvement d'opposition dans un communiqué qui accuse les forces de sécurité fidèles au président Bachar Al-Assad d'avoir commis des meurtres et des violations des droits de l'homme.

La Maison Blanche s'est dite favorable, mardi, à l'idée de cessez-le-feu pour faire parvenir de l'aide humanitaire aux populations civiles prises dans les violences en Syrie, mais a refusé d'envisager d'armer l'opposition malgré de nouveaux appels au Congrès. Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a affirmé plus tôt mardi, à propos de la Syrie, que "la situation actuelle exige qu'une décision soit prise immédiatement pour qu'une pause humanitaire puisse être instaurée dans les combats". La France espère des résultats concrets de la conférence vendredi à Tunis sur la Syrie, notamment sur l'accès des organisations humanitaires aux victimes de la répression, a indiqué mardi le ministère des affaires étrangères.



PGM
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Mer 22 Fév 2012 - 20:34

Citation :
La guerre secrète de la France contre le peuple syrien

Lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE.

En armant la Légion wahhabite et en lui fournissant des renseignements satellitaires, la France a conduit une guerre secrète contre l’armée syrienne, qui a fait plus de 3 000 morts dans les rangs, et plus de 1 500 morts parmi les civils, en dix mois de combats.

Ces informations ont été partiellement dévoilées par Thierry Meyssan lors d’une intervention sur la première chaîne de télévision russe, le lundi 13 février 2012 ; puis dans un article publié le mardi 14 par Komsomolskaïa Pravda ; enfin dans une vidéo de Voltaire Network TV.

La France a sollicité l’aide de la Fédération de Russie pour négocier avec la Syrie la libération des prisonniers de guerre.

Le Réseau Voltaire n’a pas trouvé d’éléments permettant de confirmer les imputations selon lesquelles 120 Français auraient été faits prisonniers à Zabadani. Cette rumeur semble être une exagération de nos informations et paraît sans fondement.

Par ailleurs, le Réseau Voltaire s’interroge sur les articles d’envoyés spéciaux à Homs parus ces derniers jours dans des quotidiens français : une semaine après la reprise en main du quartier insurgé, et alors que ne subsistent que des combats urbains de faible intensité, ces reporters persistent à décrire une fiction de révolution, masquant la vérité à leurs lecteurs, laissant ainsi à Alain Juppé la possibilité de négocier en secret la restitution des prisonniers de guerre.

Le 17 février, Nicolas Sarkozy et David Cameron signaient une déclaration commune. On peut y lire : « La France et le Royaume-Uni soulignent que les personnes responsables des violences dans toute la Syrie ne doivent pas douter que le jour viendra où elles devront répondre de leurs actes. La France et le Royaume-Uni réaffirment leur détermination à faire en sorte que des éléments de preuve concernant les crimes soient dûment recueillis afin que les personnes qui ont ordonné ou commis des atrocités puissent rendre des comptes. »

En l’absence d’obligation par des traités pertinents, la guerre secrète conduite par le président Sarkozy et son gouvernement est un acte sans précédent sous la Ve République. Elle viole l’article 35 de la Constitution et constitue un crime passible de la Haute Cour (article 68).

http://www.voltairenet.org/La-guerre-secrete-de-la-France
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Jeu 23 Fév 2012 - 7:46

Citation :
Le président Dmitri Medvedev a expliqué aux leaders saoudien, irakien et iranien les raisons pour lesquelles la Russie avait opposé son veto au projet de résolution sur la Syrie soumis au Conseil de sécurité de l'Onu, indique un communiqué du Kremlin diffusé mercredi.

"Lors des entretiens téléphoniques tenus aujourd'hui avec les dirigeants de l'Arabie saoudite, de l'Irak et de l'Iran sur la situation en Syrie, le président Dmitri Medvedev a souligné que la Russie avait émis son veto afin d'empêcher certains pays […] d'utiliser leur projet de résolution pour réaliser un scénario d'ingérence extérieure dans les processus intérieurs de la Syrie", lit-on dans le communiqué.

Le président russe a évoqué mercredi la situation dans ce pays avec le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki, le roi Abdallah d'Arabie saoudite et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

http://fr.rian.ru/world/20120222/193463767.html

Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Jeu 23 Fév 2012 - 18:05

Citation :

Pourquoi les Occidentaux n'interviennent pas en Syrie





La France et les États-Unis ne cessent de dénoncer le refus chinois et russe à voter pour une résolution qui permettrait d'intervenir en Syrie. Pas sûr, pourtant, qu'ils soient prêts à accepter les risques d'une telle opération.

«Nous avons le choix entre deux maux: une intervention militaire ou une guerre civile» a déclaré mercredi le Conseil national syrien (CNS). Si la résistance au régime de Bachar el-Assad s'est longtemps voulue pacifique, la montée en puissance de la répression pousse désormais la principale instance de l'opposition à l'admettre: une intervention militaire étrangère pourrait être la «seule option» pour mettre un terme au massacre. Mais il ne suffira pas que le CNS réclame de l'aide pour la recevoir. Si les Occidentaux sont intervenus contre Kadhafi en Libye, la situation en Syrie est plus complexe et une intervention plus risquée. Voici pourquoi:
• Les Russes et les Chinois fermes sur leur position


Contrairement au cas libyen, les occidentaux n'obtiendront pas la bénédiction de la Russie et de la Chine, qui continueront d'opposer un veto à toute résolution du conseil de sécurité de l'ONU ouvrant la voie légale à une intervention militaire. «Car les Russes, qui sont en prise directe avec les islamistes, notamment en Tchétchénie et au Daguestan, ont peur qu'un Assad déchu soit remplacé par un gouvernement islamiste», explique Fabrice Balanche, maître de conférences à l'Université Lyon 2.

Tout au mieux la Russie semble-t-elle disposée à autoriser une trêve quotidienne qui permettrait à la Croix-Rouge d'acheminer de l'aide humanitaire. Pas question, en revanche, de mettre en place des couloirs humanitaires, réclamés par la France, qui impliqueraient la présence de puissances étrangères, ou de Casques bleus. Les deux alliés de la Syrie se méfient: ils avaient accepté de ne pas mettre leur veto sur ce qui devait être une petite opération de protection de civils à Benghazi en Libye. «Le sentiment qu'ils ont été roulés dans la farine, lorsqu'on est passé de la protection des populations au changement de régime, fait qu'il est désormais plus difficile de trouver un accord avec eux sur la Syrie», avertissait dès novembre dernier le directeur de l'Iris Pascal Boniface sur son blog. «Et si rien n'empêche, en théorie, les pays qui le veulent d'intervenir sans l'accord de l'ONU, ils savent très bien qu'ils s'exposeraient alors à des rétorsions géopolitiques russes», ajoute Fabrice Balanche.

• Une opération complexe, qui risque de mal tourner


Alors que l'offensive en Libye reposait sur des bombardements aériens, cette stratégie, moins risquée pour les forces occidentales, est plus délicate à utiliser en Syrie, où la densité de la population est forte. «Le risque de tuer des civils serait d'autant plus élevé que la Syrie est dotée de missiles anti-aériens russes qui obligeraient les avions à tirer d'encore plus haut et donc de manière encore moins précise», ajoute Fabrice Balanche. Autant dire que la popularité initiale de l'intervention diminuerait rapidement dans l'opinion publique aussi bien occidentale que syrienne.

Il faudrait donc envoyer des troupes combattre sur le terrain. Et là, la victoire est loin d'être garantie. Car si Assad est de plus en plus contesté, il continue de jouir du soutien non seulement de la part des minorités alaouites et chrétiennes qui craignent son remplacement par des islamistes, mais aussi de la part d'une partie de la majorité sunnite, notamment dans le milieu des affaires, qui bénéficient depuis 30 ans d'un environnement économique favorable. En somme, «le régime d'Assad n'est pas encore mûr pour tomber», résume Fabrice Balanche.

Et contrairement à l'armée de Kadhafi, affaiblie par les purges qu'il y avait conduites, son armée est très solide. Comptant 500 000 hommes, «elle représente la deuxième puissance militaire arabe après l'Égypte», affirme dans le Huffington Post Daniel Wagner, spécialiste du risque pays. Et «l'opposition ne peut guère compter sur des désertions massives, ajoute Barak Barfi, chercheur au New American Foundation, 90% des officiers étant alaouites» (la branche du chiisme à laquelle appartient Assad).

Surtout, une intervention de l'Otan conduirait à une dangereuse internationalisation du conflit, avec d'un côté, les occidentaux mais aussi le Qatar et l'Arabie Saoudite, désireux de faire tomber ce maillon faible de l'axe pro-iranien de la région, et de l'autre la Russie et l'Iran.

• L'après-Assad trop incertain


Quand bien même une intervention militaire parviendrait à faire tomber Assad, l'expérience américaine en Irak montre bien que cela ne signifierait pas pour autant la fin des problèmes. «L'opposition syrienne est divisée selon des lignes régionales, religieuses, politiques», rappelle Daniel Byman, du Brookings Insitute. A cet égard, la situation de chaos actuelle en Libye n'est pas non plus rassurante. «Les milices locales qui combattaient Kadhafi continuent d'opérer de manière indépendante encore aujourd'hui», souligne-t-il.

Que la chute d'Assad débouche sur une guerre civile qui contraindrait les troupes occidentales à rester des années sur place ou sur la prise de pouvoir de sunnites islamistes, l'alternative n'est guère alléchante pour les occidentaux.

• Moins d'intérêt à intervenir en Syrie qu'en Libye


Enfin, les risques que représenterait une intervention armée paraissent d'autant plus élevés que le «retour sur investissement» pour les occidentaux serait faible. «Contrairement à l'Irak et à la Libye, il y a peu de pétrole en Syrie, explique Fabrice Balanche. Quant à la France, elle a déjà testé et promu son matériel de guerre en Libye, ce qui lui a d'ailleurs permis de remplir son carnet de commandes.»

Enfin, les gouvernements français et américain savant qu'il n'est jamais bon de commencer une guerre en année d'élection présidentielle: «Tout succès à l'étranger n'apporte pas de voix et tout problème en fait perdre, résume Fabrice Balanche. En fait, le véto russe arrange plutôt les occidentaux, qui n'ont pas vraiment envie de s'engager en Syrie».
lefigaro

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 24 Fév 2012 - 16:55

Citation :
Les insurgés de l'Armée syrienne libre opposés au régime de Bachar el-Assad sont armés par l'opposition basée à l'extérieur du pays, rapporte vendredi l'agence Reuters citant une source au sein de l'opposition syrienne ayant requis l'anonymat.

"Nous faisons entrer dans le pays des armes défensives et offensives. Elles viennent de partout, notamment d'Occident. Actuellement, il n'est pas difficile d'introduire quoi que ce soit en contrebande à travers la frontière", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

L'insurrection reçoit principalement des armes légères, des systèmes de communication militaire et des appareils de vision nocturne, a ajouté le membre de l'opposition.

La source a en outre précisé que les partisans de l'Armée syrienne libre cherchaient des moyens pour faire entrer dans le pays des armes antiaériennes et antichars.

L'Occident ferme les yeux sur l'armement de l'opposition syrienne, a-t-il souligné.

"A présent, aucun pays n'a pris la décision d'armer la rébellion, mais ils autorisent les Syriens à se procurer des armes et à les transporter en Syrie", a conclu la source.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon l'Onu, la répression de la révolte y aurait déjà fait plus de 5.400 morts. En outre, près de 2.000 policiers et militaires syriens ont été tués par des insurgés.

http://fr.rian.ru/world/20120224/193494333.html

Citation :
Le Comité de coordination pour le changement démocratique en Syrie, principale structure de l'opposition intérieure, a refusé de prendre part à la conférence des "Amis de la Syrie" qui se tient ce vendredi en Tunisie, ont annoncé les médias arabes citant l'organisation.

La délégation dépêchée en Tunisie a reçu l'ordre de s'abstenir de toute participation au forum.

Selon le Comité de coordination, la préparation de ce forum ainsi que son programme entrent en porte-à-faux avec la déclaration du président tunisien Moncef Marzouki qui a prôné une interaction équilibrée avec tous les groupes de l'opposition syrienne, sans exception. Or, les participants à la conférence envisagent de reconnaitre du Conseil national syrien (instance de l'opposition basée à l'étranger) comme représentant légitime du peuple syrien.

En outre, le Comité de coordination refuse de discuter d'une éventuelle intervention militaire en Syrie, thème inscrit à l'ordre du jour de la conférence.

Créé en juin 2011, le Comité de coordination pour le changement démocratique en Syrie regroupe des mouvements nationalistes et de gauche, ainsi que des partis kurdes et certaines personnalités indépendantes.

L'initiative de constituer, en appui aux efforts de la Ligue arabe, un "groupe d'amis" du peuple syrien a été avancée par la France. Son objectif est de faire cesser la violence en Syrie. La première conférence des "Amis de la Syrie" a réuni aujourd'hui à Tunis une soixantaine de pays, une dizaine d'associations et des représentants de l'opposition au régime de Bachar el-Assad.

http://fr.rian.ru/world/20120224/193492536.html

Citation :
L'opposition syrienne peut être divisée en trois branches: opposition extérieure, opposition intérieure et opposition armée.

1. Opposition extérieure:

La principale instance de l'opposition extérieure est le Conseil national syrien (CNS), formé le 2 octobre 2011 à Istanbul. Selon son président Burhan Ghalioun, le Conseil réunit 60% des mouvements syriens opposés au président Bachar el-Assad.

Tout récemment, le militant des droits de l'homme Ammar al-Kourbi a annoncé la mise en place d'un nouveau groupe d'opposition indépendant du CNS, baptisé Mouvement démocratique pour la réforme.

L'opposition extérieure rejette tout dialogue avec le régime en place et exige la démission immédiate de Bachar el-Assad ainsi que le transfert de pouvoir au vice-président Farouk Charaa.

2. Opposition armée:

L'opposition intransigeante a notamment renforcé son potentiel avec la création de l'Armée syrienne libre (ASL), dirigée par le colonel Riyad al-Asaad, qui se trouve lui-même en Turquie. Selon ce dernier, à l'heure actuelle, l'ASL compte jusqu'à 30.000 officiers et soldats ayant fait défection de l'armée régulière, qu'ils jugent coupable de crimes commis contre le peuple syrien. En décembre 2011, l'Armée syrienne libre et le Conseil national syrien ont convenu de coordonner leurs actions.

3. Opposition intérieure:

La principale structure de l'opposition intérieure est le Comité de coordination pour le changement démocratique en Syrie, créé en juin 2011. Il est présidé par Hassan Abdel-Azim et compte parmi ses membres plusieurs opposants célèbres tels que Haitham Manaa, Aref Dalila ou Michel Kilo. Le Comité regroupe des mouvements nationalistes et de gauche, ainsi que des partis kurdes et certaines personnalités indépendantes.

Les positions du Comité de coordination et celles du CNS sont en principe identiques, bien qu'aucun accord formel n'ait été conclu entre eux.

Parmi d'autres groupes de l'opposition syrienne figurent notamment le Mouvement pour la construction de l'Etat syrien, dirigé par le publiciste Louay Hussein, et le Front populaire pour le changement et la libération, conduit par l'ancien communiste Quadri Jamil, qui plaident pour des négociations avec le pouvoir et sont hostiles à toute ingérence étrangère dans le règlement de la crise syrienne.

http://fr.rian.ru/world/20120224/193491226.html

Citation :
Environ 73.000 Syriens se sont réfugiés en Jordanie depuis le début de l'agitation en Syrie, a rapporté jeudi l'agence de presse officielle jordanienne Petra. En plus de 70.000 Syriens qui sont entrés illégament en Jordanie, 1.500 autres sont entrés illégallement au royaume, a déclaré le porte-parole du gouvernement jordanien Rakan Majali. Environ 2.000 de ces Syriens demandent l'aide et l'abri, a-t- il précisé.

http://french.news.cn/monde/2012-02/24/c_131428506.htm
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 24 Fév 2012 - 17:49

Citation :


Syrie/Assad: l'"immunité" réclamée


Le président tunisien Moncef Marzouki a demandé aujourd'hui que soit accordée "l'immunité judiciaire" au président syrien Bachar al-Assad et sa famille, et évoqué un éventuel refuge en Russie pour le dirigeant syrien.

"Il faut chercher une solution politique, comme accorder au président syrien, sa famille et des membres de son régime une immunité judiciaire et un endroit pour se réfugier que la Russie peut offrir", a déclaré M. Marzouki à l'ouverture de la conférence sur la Syrie en Tunis.
lefigaro

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 25 Fév 2012 - 16:43

Citation :
Le chef du Parti socialiste progressiste (PSP) Walid Joumblatt a dénoncé dans un entretien au quotidien égyptien al-Ahram la "logique" du parti au pouvoir en Syrie qui a "inventé la peur des courants islamistes". "Les druzes et les chrétiens vivent dans cette région dominée par les musulmans depuis des centaines d'années, a affirmé M. Joumblatt. Pourquoi faudrait-il donc avoir peur des musulmans?" Le leader druze a par ailleurs renouvelé son appel aux membres de sa communauté au sein de l'armée syrienne "à ne pas exécuter les ordres et à ne pas participer à la répression menée par le régime contre le peuple pacifiste". Concernant l'éventualité d'une intervention militaire étrangère en Syrie, Walid Joumblatt a mis en garde contre les conséquences "désastreuses" d'une telle option. "La Syrie n'est pas la Libye, a-t-il insisté. Une intervention militaire entraînerait le chaos en Syrie et au Liban, ce qui pourrait mener au déclenchement de guerres internes et régionales".

http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/746862/Joumblatt_%3A_Une_intervention_militaire_contre_Assad_entrainerait_le_chaos_en_Syrie_et_au_Liban.html
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 26 Fév 2012 - 10:09

Un drone de fabrication iranienne de type mohajer en mission de reconaissance a kafr batna non loin de damas,c est dire si les choses ce rapproche de bashar et sa clique.

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Aujourd'hui à 5:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Révolte en Syrie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guerres et épaves - Le Syrie
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» Mathilde,17 ans,a suivi son petit ami parti faire le djihad en Syrie
» Une jeune Autrichienne djihadiste morte en Syrie
» soldat(s) français en Syrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: