Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Mar 2012 - 20:19

La grande distribution un secteur d'avenir au Maroc :

Citation :
Ouverture du 1er Carrefour Maxi

Le premier magasin Carrefour Maxi ouvre officiellement ses portes le 16 mars à la place de Métro Aïn Sebaa. Le concept repose sur des prix hard discount. L’assortiment comporte 7.500 références pour la majorité dans l’agroalimentaire. Carrefour Maxi s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.

l'economiste

Citation :
Marjane Group équipé de TPE dernier cri par M2M

Marjane Group a opté pour la solution de paiement intégrée de M2M pour ses chaînes de magasins Marjane, Acima et Electroplanet. La solution a été mise en œuvre et déployée à travers un réseau de 63 sites équipés de 1.250 terminaux de paiements électroniques de dernière génération, dans des délais de 5 mois.

Citation :
DuPont s’installe au Maroc

L’enseigne mondiale spécialisée ans les secteurs de la science et de l’ingénierie globale, vient d’annoncer l’ouverture de deux bureaux au Maroc, l’un à Casablanca, l’autre à Tanger. Cette opération entre dans le cadre de la stratégie de croissance continue de DuPont, sur des marchés émergents très ciblés. L’objectif est de se rapprocher de ses clients locaux.

Par LesEchos.ma

Citation :
Transport touristique, les associations se rapprochent de la FNT

Les associations régionales du transport touristique décident de se rapprocher davantage de la Fédération nationale du tourisme (FNT) et de la CGEM. C’est en tout cas ce qui est ressorti d’une réunion tenue cette semaine entre les présidents des différentes associations. Il faut dire que pour ces derniers, le jeu en vaut la chandelle, puisque l’objectif recherché derrière se rapprochement est de suivre de près l’état d’avancement du projet de réforme actuellement en cours au ministère du Transport. D’ailleurs, ces associations devrait se pencher incessamment sur l’élaboration d’un projet de recommandations à soumettre à la FNT, pour les intégrer dans le mémorandum qui sera adressé par la FNT au ministère du Tourisme.

Revenir en haut Aller en bas
osmali
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Mar 2012 - 22:15

Citation :

Le Maroc compte 80 zones industrielles aménagées sur 4 600 hectares
Au 1er mars 2012, le Maroc dispose de 80 espaces dédiés à l’accueil des entreprises, disséminés à travers le pays. Ils totalisent 4 600 hectares aménagés pour un total de plus de 11 600 lots. Mais là-dedans, il y a tout à la fois : des parcs industriels intégrés, un aéropôle, des zones d’activité économique, des zones franches… Le plus gros est constitué de sites ouverts dans le cadre du plan national d’aménagement des zones industrielles (PNAZI) mis en œuvre à partir de 1980. Leur concentration semblait répondre à un besoin urgent et aucune d’elles n’est spécialisée.
A Casablanca, par exemple, il y a 4 zones (My Rachid, Dar Bouazza, Sidi Bernoussi et Ouled Salah) d’une superficie totale de 1 147 ha divisée en 1 185 lots. A Fès, ce sont 5 zones qui avaient été ouvertes, mais la superficie est relativement modeste avec 372 ha pour 1 012 lots.

Les expériences réussies sont à l’actif du privé

En fait, l’objectif était à l’époque de remédier à l’inexistence de terrains équipés notamment dans les zones attractives de l’investissement. Mais assez vite, les limites de cette vision sont apparues aussi bien aux industriels qu’au ministère de tutelle. Ce premier programme avait favorisé la spéculation. Les zones n’étaient presque pas équipées. Et certaines, notamment à Casablanca, étaient même devenues des espaces de non-droit en raison des marginaux qui les fréquentaient.
En clair, les services d’accompagnement comme le raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité et d’assainissement, les transports, les télécoms et la sécurité n’étaient pas disponibles. Les industriels qui avaient pris le risque de s’y installer, faute de mieux, étaient livrés à eux-mêmes. L’une des rares zones industrielles à être réellement opérationnelle était celle de Tanger (route de Tétouan), prise en main par l’Association des copropriétaires (AZIT) regroupant l’ensemble des entreprises installées.
Il était clair qu’il fallait mieux repenser le concept en y associant les collectivités locales, les Chambres professionnelles, les organismes publics. Trois expériences sont même couronnées de succès : la zone industrielle de Bouskoura gérée par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) qui a aussi à son actif la zone d’Ouled Salah, et Sapino (à Nouasser) initiée par l’Ona. Pour le reste rien n’avait changé.
Aujourd’hui encore, nombre de lots non valorisés et parfois non encore exploités dans plusieurs zones tardent à être récupérés par l’Etat. Au ministère du commerce et de l’industrie, on explique la difficulté d’exproprier ces lots par le fait que, le plus souvent, il n’y a aucun cahier des charges ou des obligations auxquelles sont soumis les acquéreurs qui, dans beaucoup de cas, ont acheté les lots à des prix dérisoires.

http://www.lavieeco.com/news/economie/le-maroc-compte-80-zones-industrielles-amenagees-sur-4-600-hectares-21516.html[/u]



Citation :
A. Benkirane : opération séduction auprès des investisseurs
Un road show programmé dans plusieurs pays.


Première sortie à l’international pour le chef de gouvernement, le Forum de Davos, tenu fin janvier dernier, a été le déclencheur d’une opération de charme que mène le Maroc à l’heure actuelle à destination des investisseurs. Il y a quelques jours, une délégation menée par Najib Boulif, ministre des affaires générales du gouvernement, était à Washington en ce sens. Auparavant, c’est la France qui a servi de lieu de rencontre avec des bailleurs de fonds européens.

En fait, deux genres d’investisseurs sont démarchés par le Maroc. D’un côté, les institutions internationales ainsi que les fonds souverains et grandes fortunes familiales du Golfe, de l’autre, des industriels désireux de profiter de la position du Maroc en tant que hub régional, bénéficiant d’un taux de croissance et d’une situation politique stable, signataire d’accords de libre-échange aussi bien avec les Etats-Unis, l’Union européenne qu’avec des pays du monde arabo-musulman comme l’Egypte, la Turquie et la Jordanie. Les objectifs poursuivis sont également de deux ordres : chercher du financement pour les grands projets d’infrastructures et inciter des entreprises à venir produire localement dans une optique d’exportation. Le tout «adossé à des propositions concrètes, des packages incitatifs», selon une source à la Primature.

L’idée n’est pas nouvelle et le gouvernement précédent avait aussi démarché des investisseurs de la sorte, sauf que, cette fois-ci, et comme ce fut le cas pour le gouvernement Jettou, le dossier est suivi par la Primature elle-même. En attendant des résultats, l’on sait déjà qu’une visite des représentants du fonds souverain chinois est programmée pour le 16 mars.

La Vie éco
www.lavieeco.com

_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Mar 2012 - 21:18

Citation :
Une entreprise pharmaceutique indienne s'implante au Maroc

Le groupe pharmaceutique indien Ranbaxy Laboratories Ltd, vient d’annoncer le démarrage de son unité implantée au Maroc, à Casablanca, a fait savoir aujourd’hui, lundi 12 mars, l’agence de presse Reuters. Cette nouvelle unité, la troisième de la firme indienne en Afrique, permettra aux laboratoires Ranbaxy d’approvisionner d’autres marchés nord-africains.

« Le marché africain n’est pas saturé. Les fabricants des produits génériques disposent donc de bonnes opportunités d’affaires sur place », explique un analyste basé à Bombay, à l’ouest de l’Inde. « Cette unité (marocaine) va aider Ranbaxy à booster ses ventes de manière significative au cours des 24 mois prochains mois », estime-t-il.

Ranbaxy Laboratories Ltd est, aujourd’hui, l’un des principaux fabricants de médicaments génériques dans le monde. En 2008, le groupe avait été racheté par le Japonais Daiichi Sankyo.

yabiladi

Citation :
P&G renforce sa présence au Maroc

Procter & Gamble inaugure ce mercredi 14 mars sa nouvelle ligne de production «Pampers» à l’usine de Mohammedia. Objectif : doubler sa capacité de production des couches bébés, destinéess à l’export vers les pays africains. Cette inauguration, en présence de Abdelkader Amara, ministre de l’Industrie, du Commerce, et des Nouvelles Technologies, vise à consolider la présence de P&G au Maroc, selon le management de la firme.

Citation :
Une firme japonaise veut investir dans l'étain au Maroc

Toyota Tsusho Corporation, société de distribution automobile, détenue en partie par le constructeur japonais Toyota Motor, veut acheter une participation dans le projet d’exploration d’étain Achmmach, mené au Maroc par la société australienne Kasbah Ltd. La firme japonaise a la possibilité d’acquérir jusqu’à 20% du capital du projet, a indiqué Kasbah, cité par The Japan Times. Le montant de la transaction avoisinerait les 16 millions de dollars australiens, soit plus de 140 millions de dirhams.

Kasbah Ltd. vient, de son côté, de finaliser l’acquisition d’un nouveau site au Maroc, situé à 8 kilomètres du site Achmmach, a fait savoir le quotidien le Soir Echos, lundi 12 mars. Les premières études effectuées sur des fragments de roches sont satisfaisantes. Les échantillons analysés contenaient, en effet, 17,9% d’étain.

yabiladi
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 14 Mar 2012 - 5:41

Badman a écrit:
Citation :
Une entreprise pharmaceutique indienne s'implante au Maroc

Le groupe pharmaceutique indien Ranbaxy Laboratories Ltd, vient d’annoncer le démarrage de son unité implantée au Maroc, à Casablanca, a fait savoir aujourd’hui, lundi 12 mars, l’agence de presse Reuters. Cette nouvelle unité, la troisième de la firme indienne en Afrique, permettra aux laboratoires Ranbaxy d’approvisionner d’autres marchés nord-africains.

« Le marché africain n’est pas saturé. Les fabricants des produits génériques disposent donc de bonnes opportunités d’affaires sur place », explique un analyste basé à Bombay, à l’ouest de l’Inde. « Cette unité (marocaine) va aider Ranbaxy à booster ses ventes de manière significative au cours des 24 mois prochains mois », estime-t-il.

Ranbaxy Laboratories Ltd est, aujourd’hui, l’un des principaux fabricants de médicaments génériques dans le monde. En 2008, le groupe avait été racheté par le Japonais Daiichi Sankyo.

yabiladi

Citation :
P&G renforce sa présence au Maroc

Procter & Gamble inaugure ce mercredi 14 mars sa nouvelle ligne de production «Pampers» à l’usine de Mohammedia. Objectif : doubler sa capacité de production des couches bébés, destinéess à l’export vers les pays africains. Cette inauguration, en présence de Abdelkader Amara, ministre de l’Industrie, du Commerce, et des Nouvelles Technologies, vise à consolider la présence de P&G au Maroc, selon le management de la firme.

Citation :
Une firme japonaise veut investir dans l'étain au Maroc

Toyota Tsusho Corporation, société de distribution automobile, détenue en partie par le constructeur japonais Toyota Motor, veut acheter une participation dans le projet d’exploration d’étain Achmmach, mené au Maroc par la société australienne Kasbah Ltd. La firme japonaise a la possibilité d’acquérir jusqu’à 20% du capital du projet, a indiqué Kasbah, cité par The Japan Times. Le montant de la transaction avoisinerait les 16 millions de dollars australiens, soit plus de 140 millions de dirhams.

Kasbah Ltd. vient, de son côté, de finaliser l’acquisition d’un nouveau site au Maroc, situé à 8 kilomètres du site Achmmach, a fait savoir le quotidien le Soir Echos, lundi 12 mars. Les premières études effectuées sur des fragments de roches sont satisfaisantes. Les échantillons analysés contenaient, en effet, 17,9% d’étain.

yabiladi

Be careful with Indian pharmaceutical companies they killed a few thousands of their citizens and also some few in Asia and Africa.Allah yehfedna.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6043
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 14 Mar 2012 - 7:58

Je vois que Toyota s'interrese au Maroc, faudrais en profiter pour l'attirer dans l'automobile...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 14 Mar 2012 - 17:50

Citation :

Be careful with Indian pharmaceutical companies they killed a few thousands of their citizens and also some few in Asia and Africa.Allah yehfedna.

Damn, i never heard such thing... hallah y fedhna as you say Neutral

Citation :
Citigroup envisage un retour au Maroc

(www.infomediaire.ma) - Le groupe bancaire américain Citigroup, classé parmi les 10 plus grandes entreprises mondiales, envisage un retour par la grande porte au Maroc dans les tout prochains mois, selon une information relayée par Les Echos qui cite le directeur général Afrique de l’institution, Naveed Riaz. Ce dernier précise en effet que le groupe envisage de se positionner sur le segment du retail dans plusieurs pays africains, dont le Maroc, en ‘‘privilégiant une croissance organique dynamique’’. A suivre !

Citation :
AEG débarque au Maroc

Pour son arrivée sur le continent africain, la marque allemande de télécommunications AEG GSM choisit le Maroc pour y installer sa plateforme de distribution. C'est la société Eqdoma qui se chargera de commercialiser la gamme de téléphones portables entièrement débridés et en double SIM ainsi que la gamme destinées aux personnes malvoyantes et personnes âgées de la marque. Le partenariat vaut pour l'instant pour une distribution sur les marchés marocains et mauritaniens dans un premier temps avant d’organiser, à compter de juillet 2012, la prospection du marché de l’Afrique de l’Ouest.

les echos

Citation :
Delattre Levivier Maroc va créer 4 nouvelles filiales africaines

Delattre Levivier Maroc (DLM), cotée à la Bourse de Casablanca, a présenté, hier à Casablanca, ses résultats financiers 2011 et sa nouvelle stratégie de développement pour la période 2011-2015. A cette occasion, l’administrateur directeur général de la société, Eric Cecconello, a annoncé la création, d’ici 2015, de filiales permanentes dans 4 pays africains : l’Algérie, le Ghana, la Mauritanie et la Côte d’Ivoire. Ces filiales viendraient donc s’ajouter à celle déjà existante au Sénégal. Cecconello explique cette décision par l’évolution de l’activité export de DLM, qui a drainé quelques 107,5 millions DH soit 16% du chiffre d’affaires 2011.

Infomediaire.ma

Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 15 Mar 2012 - 17:14

Citation :
BIM, le géant turc de la distribution alimentaire, compte ouvrir 50 nouveaux points de vente au Maroc

Istanbul – Le géant turc de la distribution alimentaire, BIM compte renforcer sa présence au Maroc par l’ouverture de 50 nouveaux points de vente à travers le Royaume, dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’expansion à l’international, notamment dans le monde arabe.


Le Maroc est le seul pays étranger où BIM a ouvert des superettes. Il y en compte 76 actuellement, précisent les responsables de l’enseigne turque du hard discount lors de la présentation, mercredi à Istanbul, des résultats 2011 de la compagnie et de ses perspectives pour l’année en cours.
Après le Maroc, BIM compte se lancer sur le marché égyptien à partir du 1-er semestre 2013 avec 10 points de vente, pour un investissement de 25 millions de Lire Turque (1 TL = 1,80 dollars), a-t-on ajouté de même source.
L’enseigne du Hard discount turque a réalisé en 2011 un profit net d’environ 300 millions de TL, en hausse de 21,7 pc par rapport à 2010. Ses ventes ont progressé de 24, 5 pc à 8, 2 milliards de TL.

map

Citation :
Le rythme de réalisation des routes et autoroutes accéléré

En hausse de 21%, le montant de l’investissement public sera assuré à hauteur de 53 ,46 milliards de dirhams par le budget général, les comptes spéciaux du Trésor et les Segma. S’y ajoutent 122,84 milliards de dirhams pour les entreprises et établissements publics ainsi que 12 milliards de dirhams pour les collectivités locales. Cet effort d’investissement va permettre d’accélérer le rythme des grands chantiers. 2012 sera ainsi marquée par le lancement des travaux sur l’autoroute El Jadida-Safi pour un coût de 4,2 milliards de dirhams ainsi que sur le tronçon Tit Mellil-Berrechid pour 1,29 milliard de dirhams.

l'economiste

Citation :
Agroalimentaire : Un projet de 20 millions DH à Al Hoceima

Le tissu industriel de la province d'Al Hoceima vient d'être étoffé par le lancement, hier, d'un projet d'investissement agroalimentaire d'un coût de 20 millions DH (MDH) dans la zone d'activité économique (ZAE) d'Ait Kamra. Ce projet, qui porte sur la mise en place d'une unité de fabrication des saucisses, devrait créer 40 emplois directs et 60 emplois indirects. Les travaux de construction de cette unité, qui couvre une superficie de 2 440 m2, devraient s'étaler sur une période de 12 mois. Rappelons que la zone d'activité économique (ZAE) d'Ait Kamra, dont la 1ère tranche a été réalisée sur une superficie de 27 hectares, fait partie de la charte nationale pour le décollage économique (Emergence).

infomediaire.ma
Revenir en haut Aller en bas
Shogun
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 478
Inscrit le : 22/09/2010
Localisation : Planet Earth.
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 15 Mar 2012 - 23:09




_________________
ومن لا يحب صعود الجبال يعش أبد الدهر بين الحُفر
Revenir en haut Aller en bas
linust
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 07/08/2010
Localisation : boul9nadel
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 14:07

leadlord a écrit:
mirage a écrit:
bien la tournée en Asie, et pas mal de commencer par la Corée du Sud ( trés bon partenaire, surtout dans le domaine automobile) aprés je ne sais pas s'il va aller en direction de la Chine ou du Japon...( perso je préfère le Japon)

la chine est notre 5eme partenaire économique , mais avec la corée il ya la plus grande croissance d'échance économique avec une marge de bénéfice importante pour le maroc contrairement que avec la chine on est perdant . le pays avec qui on gagne le plus est le pakistan avec plus de 1 milliard de dh de bénéfice .


je m´attends a une seconde usine de voitures mais pas du Japan
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 14:35

linust a écrit:
leadlord a écrit:
mirage a écrit:
bien la tournée en Asie, et pas mal de commencer par la Corée du Sud ( trés bon partenaire, surtout dans le domaine automobile) aprés je ne sais pas s'il va aller en direction de la Chine ou du Japon...( perso je préfère le Japon)

la chine est notre 5eme partenaire économique , mais avec la corée il ya la plus grande croissance d'échance économique avec une marge de bénéfice importante pour le maroc contrairement que avec la chine on est perdant . le pays avec qui on gagne le plus est le pakistan avec plus de 1 milliard de dh de bénéfice .


je m´attends a une seconde usine de voitures mais pas du Japan

avoir une usine implique une consommation locale importante alors il ya peugeot citroen (PSA) avec 15000 voiture par an ( une petite usine ) mais vu que le produit est plus au moins haut de gamme tu le verra pas débarqué au maroc car sa toucherai la production francaise . le groupe kia hyundai réclame 10% des part de marché marocain avec 10000 véhicule par total du marché marocain est de 110000 voiture par an ce qui est pas énorme , faut pas espérer avoir des marque généraliste ou haut de gamme tant que il ya pas un plus grand marché celui maghrébin notament et tant que il ya pas ouverture des frontières et et les infrastructure inter maghrébine qui vont avec sa sera pas facile , la production de l'usine renault est distiné en grande parti a l'europe , sans parlé du important marché local qui représente pour une seul marque 24 % du marché soit plus de 23000 voiture en plus c'est du bas de gamme qui implique une main d'oeuvre pas chère dacia .

si non ya un point positif pour kia hyundai , c'est que la production distiné pour l'europe et qui est faite en Slovaquie et en Pologne est incapable de comblée la demande ce qui fait que les délais de livraison pour les clients sont très long 1 an après la commande pour être livré .

pour nous le marché maghrébin on est livré directement de corée (apart la tunisie ) ce qui implique que le prix sont plus chère un kia sportage ( ma voiture ) coute 25000 euro en europe et 32000 au maroc bien la motorisation marocaine est plus puissante ( les lois sur la taxation des vehécule en europe font que la taxation est faite a base de CH de puissances et rejet de CO2 au maroc c'est uniquement sur la taille du cylindre et la consommation ce qui implique une motorisation plus faible pour resté dans une catégorie fiscale ) mais sa reste trop chère 7000 euro de différence sa doit pas dépassé les 2000 .

du coup il ya un manque au niveau de l'europe et au maghréb donc 2 marché important . mais sans la frontiere fermé on ira nul part .


_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 14:59

Citation :
pour nous le marché maghrébin on est livré directement de corée (apart la tunisie ) ce qui implique que le prix sont plus chère un kia sportage ( ma voiture ) coute 25000 euro en europe et 32000 au maroc bien la motorisation marocaine est plus puissante ( les lois sur la taxation des vehécule en europe font que la taxation est faite a base de CH de puissances et rejet de CO2 au maroc c'est uniquement sur la taille du cylindre et la consommation ce qui implique une motorisation plus faible pour resté dans une catégorie fiscale ) mais sa reste trop chère 7000 euro de différence sa doit pas dépassé les 2000 .

du coup il ya un manque au niveau de l'europe et au maghréb donc 2 marché important . mais sans la frontiere fermé on ira nul part .

Comment se fait il que la voiture coute 7000€ de plus au Maroc alors qu'a la base elle vient du meme pays... c'est a cause des taxes de 17,5% sur les voitures importes d'asie ? meme avec 17,5% le prix ne devrait pas etre si chere ! c'est vraiment n'importe quoi, une voiture moyenne gamme en europe devient un produit de luxe au Maroc...
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 15:14

Badman a écrit:
Citation :
pour nous le marché maghrébin on est livré directement de corée (apart la tunisie ) ce qui implique que le prix sont plus chère un kia sportage ( ma voiture ) coute 25000 euro en europe et 32000 au maroc bien la motorisation marocaine est plus puissante ( les lois sur la taxation des vehécule en europe font que la taxation est faite a base de CH de puissances et rejet de CO2 au maroc c'est uniquement sur la taille du cylindre et la consommation ce qui implique une motorisation plus faible pour resté dans une catégorie fiscale ) mais sa reste trop chère 7000 euro de différence sa doit pas dépassé les 2000 .

du coup il ya un manque au niveau de l'europe et au maghréb donc 2 marché important . mais sans la frontiere fermé on ira nul part .

Comment se fait il que la voiture coute 7000€ de plus au Maroc alors qu'a la base elle vient du meme pays... c'est a cause des taxes de 17,5% sur les voitures importes d'asie ? meme avec 17,5% le prix ne devrait pas etre si chere ! c'est vraiment n'importe quoi, une voiture moyenne gamme en europe devient un produit de luxe au Maroc...

elle vient pas du même pays l'europe est livré de slovaquie et pologne le maroc est livré de corée du sud . donc le marché maghrébin est dans le banque d'une usine de proximité . sans parlé que les usines qui livre l'europe sont incapable de comblé la demande .

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 17:09

leadlord a écrit:
Badman a écrit:
Citation :
pour nous le marché maghrébin on est livré directement de corée (apart la tunisie ) ce qui implique que le prix sont plus chère un kia sportage ( ma voiture ) coute 25000 euro en europe et 32000 au maroc bien la motorisation marocaine est plus puissante ( les lois sur la taxation des vehécule en europe font que la taxation est faite a base de CH de puissances et rejet de CO2 au maroc c'est uniquement sur la taille du cylindre et la consommation ce qui implique une motorisation plus faible pour resté dans une catégorie fiscale ) mais sa reste trop chère 7000 euro de différence sa doit pas dépassé les 2000 .

du coup il ya un manque au niveau de l'europe et au maghréb donc 2 marché important . mais sans la frontiere fermé on ira nul part .

Comment se fait il que la voiture coute 7000€ de plus au Maroc alors qu'a la base elle vient du meme pays... c'est a cause des taxes de 17,5% sur les voitures importes d'asie ? meme avec 17,5% le prix ne devrait pas etre si chere ! c'est vraiment n'importe quoi, une voiture moyenne gamme en europe devient un produit de luxe au Maroc...

elle vient pas du même pays l'europe est livré de slovaquie et pologne le maroc est livré de corée du sud . donc le marché maghrébin est dans le banque d'une usine de proximité . sans parlé que les usines qui livre l'europe sont incapable de comblé la demande .

Je ne pense pas que tous les modeles commercialisés par Hyundai-Kia sont fabriques en Europe, il y aura toujours des modeles fabriqués uniquement en corée... je croyai que tu voulais dire qu'un model importé de corée vers l'europe coute beaucoup moins cher qu'un model importé de corée vers le Maroc...

Du grand n'importe quoi, au lieu de s'approvisionner en europe avec 0% frais de douanes depuis le 1er mars, on importe depuis la corée de sud affraid
J'espere juste que ce n'est pas l'importateur Marocain qui a choisi deleberement de le faire, sa n'a pas de sens imo...
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 20:24

Badman a écrit:
leadlord a écrit:
Badman a écrit:


Comment se fait il que la voiture coute 7000€ de plus au Maroc alors qu'a la base elle vient du meme pays... c'est a cause des taxes de 17,5% sur les voitures importes d'asie ? meme avec 17,5% le prix ne devrait pas etre si chere ! c'est vraiment n'importe quoi, une voiture moyenne gamme en europe devient un produit de luxe au Maroc...

elle vient pas du même pays l'europe est livré de slovaquie et pologne le maroc est livré de corée du sud . donc le marché maghrébin est dans le banque d'une usine de proximité . sans parlé que les usines qui livre l'europe sont incapable de comblé la demande .

Je ne pense pas que tous les modeles commercialisés par Hyundai-Kia sont fabriques en Europe, il y aura toujours des modeles fabriqués uniquement en corée... je croyai que tu voulais dire qu'un model importé de corée vers l'europe coute beaucoup moins cher qu'un model importé de corée vers le Maroc...

Du grand n'importe quoi, au lieu de s'approvisionner en europe avec 0% frais de douanes depuis le 1er mars, on importe depuis la corée de sud affraid
J'espere juste que ce n'est pas l'importateur Marocain qui a choisi deleberement de le faire, sa n'a pas de sens imo...

les usines européen sont incapable de comblé la demande européene , les délais de livraison d'une voiture kia est de 1 an en europe c'est pas le cas pour hyundai mais bon , c'est pour sa que on importe pas d'europe mais de corée directement .

moi je pense que il faudrai ouvrir une usine kia - hyundai au maroc sa sera a la fois une monté en gamme de la production national et d'avoir 2 grand marché a nos porte .

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 16 Mar 2012 - 20:32

leadlord a écrit:
Badman a écrit:
leadlord a écrit:


elle vient pas du même pays l'europe est livré de slovaquie et pologne le maroc est livré de corée du sud . donc le marché maghrébin est dans le banque d'une usine de proximité . sans parlé que les usines qui livre l'europe sont incapable de comblé la demande .

Je ne pense pas que tous les modeles commercialisés par Hyundai-Kia sont fabriques en Europe, il y aura toujours des modeles fabriqués uniquement en corée... je croyai que tu voulais dire qu'un model importé de corée vers l'europe coute beaucoup moins cher qu'un model importé de corée vers le Maroc...

Du grand n'importe quoi, au lieu de s'approvisionner en europe avec 0% frais de douanes depuis le 1er mars, on importe depuis la corée de sud affraid
J'espere juste que ce n'est pas l'importateur Marocain qui a choisi deleberement de le faire, sa n'a pas de sens imo...

les usines européen sont incapable de comblé la demande européene , les délais de livraison d'une voiture kia est de 1 an en europe c'est pas le cas pour hyundai mais bon , c'est pour sa que on importe pas d'europe mais de corée directement .

moi je pense que il faudrai ouvrir une usine kia - hyundai au maroc sa sera a la fois une monté en gamme de la production national et d'avoir 2 grand marché a nos porte .

Quelque chose me dit que ça pourrait vraiment se faire à moyen terme... Cool

En tout cas il est sur que le groupe coréen cherche a ouvrir une nouvelle usine pour le marché europeen et africain... et je pense que comme pour Bombardier, ou Renault on sera placer nos pions habillement pour les attirer chez nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 0:55

Selon les chiffres du TIM (Association des exportateurs Turcs), les exportations turques vers le Maroc ont un eu bond de 184,96% entre le mois de janvier et février 2012...

Et + 235,13% de bond, par rapport à la même période de l'année 2011 (Février) par rapport à février 2012.

Exportation turque vers le Maroc:

- Févier 2011: 54,3 millions $
- Février 2012: 127,8 millions $.

Regarder la ligne 37 (Fas = Maroc), ce son les chiffres de 2011:

http://www.tim.org.tr/files/downloads/rakamlar/2011/aralik/ulke_ihr_12_2011.xls

Et voici les 2 premiers mois de l'année 2012, voir ligne 33 (Fas = Maroc):

http://www.tim.org.tr/files/downloads/rakamlar/2012/subat/ulke_ihr_02_2012.xls
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 1:05

Baybars a écrit:
Selon les chiffres du TIM (Association des exportateurs Turcs), les exportations turques vers le Maroc ont un eu bond de 184,96% entre le mois de janvier et février 2012...

Et + 235,13% de bond, par rapport à la même période de l'année 2011 (Février) par rapport à février 2012.

Exportation turque vers le Maroc:

- Févier 2011: 54,3 millions $
- Février 2012: 127,8 millions $.

Regarder la ligne 37 (Fas = Maroc), ce son les chiffres de 2011:

http://www.tim.org.tr/files/downloads/rakamlar/2011/aralik/ulke_ihr_12_2011.xls

Et voici les 2 premiers mois de l'année 2012, voir ligne 33 (Fas = Maroc):

http://www.tim.org.tr/files/downloads/rakamlar/2012/subat/ulke_ihr_02_2012.xls


on est perdant avec vous aussi moi je comprend pas pourquoi on fait du libre échange avec des pays émergent en plein boom économique et une croissance a 2 chiffre c'est simplement stupide .... on sait d'avance que on va perdre en plus qui nous soutienne même pas sur la même ligne que nous sur notre affaire sacré n1 c'est de la très mauvaise négociation sa .

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 1:17

Tout a fait encore avec l'europe ça peut se comprendre, mais avec la Turquie je ne comprends pas ça ne rapporte rien du tout...

Les algeriens sont à la 27eme place et les tunisiens à la 38eme place, on comprend mieux la santé de l'économie turc, ils exportent beaucoup surtout sur des marchés qui devraient nous etre acquis le marché maghrebin, et arabe enfin bon nous ne ommes pas les seuls à acheter de la quinquaillerie à ce que je vois
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 5:40

Badman a écrit:
Tout a fait encore avec l'europe ça peut se comprendre, mais avec la Turquie je ne comprends pas ça ne rapporte rien du tout...

Les algeriens sont à la 27eme place et les tunisiens à la 38eme place, on comprend mieux la santé de l'économie turc, ils exportent beaucoup surtout sur des marchés qui devraient nous etre acquis le marché maghrebin, et arabe enfin bon nous ne ommes pas les seuls à acheter de la quinquaillerie à ce que je vois


Les Turcs ne sont pas fair play, ils sont protectionistes avec leur produits agricoles c'est pour cela qu'ils construisent des centre commerciaux comme bim pour ecouler leur merchandises turcs et ils mettent beaucoup de restrictions sur les produits marocains. Ce PJD doit arreter de faire l'eloge du AKP et de les mettre dans leur place en respectant leur engagement en ce qui concerne la convention du libre exchanger.Les turcs si tu ne les bousculent pas ils te marcheront dessus, ils te sourient toujours et ils te disent toujours. Oui et quand tu les attrappent ils te disent pardon.
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 10:35

Citation :

‘Time is ripe to finalise Pakistan, Morocco FTA’

KARACHI: Pakistan and Morocco should finalise Free Trade Agreement (FTA) as it is conducive to enhance overall trade, which provides comprehensive and legally binding protection to foreign capital, repatriation of principal amount and the profits.

Adviser to the Prime Minister of Pakistan on Textiles Dr Mirza Ikhtiar Baig stated this while addressing the Morocco-Asia Business Forum on Friday.

Pakistan is a member of World Trade Organisation (WTO) and signatory to all international treaties related to trade and investment including Intellectual Property Rights (copyright).

Baig said official trade volume between Pakistan and Morocco is approximately $345 million, out of which Moroccan exports to Pakistan are $314 million.

Pakistan imports 90 percent of rock phosphate Mad for fertilizer industry from Morocco. Main items of exports to Morocco are man-made fibre, denim and pharmaceuticals, said Baig.

Pakistan is a leading manufacturer and exporter of surgical instruments and sports goods. Incidentally, Pakistani surgical instruments are imported into Morocco through some European countries, this means higher cost for Moroccan buyers.

There are many complementaries and through collaboration, joint ventures, mutual investment and sharing of knowledge and expertise, both countries can develop beneficial win-win economic partnerships.

The inhibiting factors in enhancing trade include absence of banking channels, direct air and shipping links as well as high tariffs and the cumbersome goods clearance procedures in Morocco. There is need for more liberal business visa regime.

Morocco can star joint ventures in light engineering goods and information technology as Pakistan excels in these sectors besides has a large pool of skilled, efficient and competitive manpower.

Pakistan is keen to learn from Morocco’s successful tourism policy and Pakistan would like to learn from Moroccan experience to increase tourism to Pakistan.

Pakistan is the second largest producer of cotton yarn, second largest producer of chickpeas (hummus), apricot and edible salt, third largest producer of fabric, fourth largest producer of cotton, fifth largest producer of milk, seventh largest producer of world’s best mangoes, eighth largest producer of citrus fruits, ninth largest producer of Halal meat, sugar and many other items, he concluded.


http://www.dailytimes.com.pk/default.asp?page=2012\03\17\story_17-3-2012_pg5_8

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 10:39

Badman a écrit:
Tout a fait encore avec l'europe ça peut se comprendre, mais avec la Turquie je ne comprends pas ça ne rapporte rien du tout...

Les algeriens sont à la 27eme place et les tunisiens à la 38eme place, on comprend mieux la santé de l'économie turc, ils exportent beaucoup surtout sur des marchés qui devraient nous etre acquis le marché maghrebin, et arabe enfin bon nous ne ommes pas les seuls à acheter de la quinquaillerie à ce que je vois

C'est le principe même du commerce. La concurrence. Soyez plus productifs et plus compétitifs que nous, alors tous les marchés vous serez ouverts.

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 11:04

C'est la seule manière pour que les E/se marocaines comprennent ce que c'est la notion du risque et la mondialisation de l'économie ... il n'est pas dans l'obligation de l'Etat de leur venir en aide ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yz
sergent
sergent


messages : 233
Inscrit le : 04/12/2011
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 11:48

yassine1985 a écrit:

Mad

[/quote]
un peu la meme chose que le raffinage du petrole ce n'est pas si rentable
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Mar 2012 - 23:22

juba2 a écrit:
Badman a écrit:
Tout a fait encore avec l'europe ça peut se comprendre, mais avec la Turquie je ne comprends pas ça ne rapporte rien du tout...

Les algeriens sont à la 27eme place et les tunisiens à la 38eme place, on comprend mieux la santé de l'économie turc, ils exportent beaucoup surtout sur des marchés qui devraient nous etre acquis le marché maghrebin, et arabe enfin bon nous ne ommes pas les seuls à acheter de la quinquaillerie à ce que je vois


Les Turcs ne sont pas fair play, ils sont protectionistes avec leur produits agricoles c'est pour cela qu'ils construisent des centre commerciaux comme bim pour ecouler leur merchandises turcs et ils mettent beaucoup de restrictions sur les produits marocains. Ce PJD doit arreter de faire l'eloge du AKP et de les mettre dans leur place en respectant leur engagement en ce qui concerne la convention du libre exchanger.Les turcs si tu ne les bousculent pas ils te marcheront dessus, ils te sourient toujours et ils te disent toujours. Oui et quand tu les attrappent ils te disent pardon.

Bien sur qu'ils sont protectionistes, tout comme les espagnols des que l'on touche au secteur de l'agriculture, ce sont les first a monter au creneau pour nous bloquer... alors que nous, nous somme fair play avec eux, tout comme avec nos autre partners !

Baybars a écrit:
Badman a écrit:
Tout a fait encore avec l'europe ça peut se comprendre, mais avec la Turquie je ne comprends pas ça ne rapporte rien du tout...

Les algeriens sont à la 27eme place et les tunisiens à la 38eme place, on comprend mieux la santé de l'économie turc, ils exportent beaucoup surtout sur des marchés qui devraient nous etre acquis le marché maghrebin, et arabe enfin bon nous ne ommes pas les seuls à acheter de la quinquaillerie à ce que je vois

C'est le principe même du commerce. La concurrence. Soyez plus productifs et plus compétitifs que nous, alors tous les marchés vous serez ouverts.


Le principe du commerce c'est du win win, on commerce avec ceux qui nous rapporte quelque chose ou qu'ils sont succeptibles de nous rapporter quelque chose... si les turcs investissent chez nous en contrepartie well done... mais la ce n'est pas le cas, ce sont eux les premiers beneficiares !
c'est tout a fait normal, on ne peut pas lutter contre 80 millions de turcs qui sont strategiquement situé au carrefour de l'asie, de l'europe et du middle east !
est ce qu'en turkey a l'époque ou ils etaient moins developed ils ont agi comme ça ? pas a ma conaissance !
je ne comprends pas le but de cette manoeuvre, on veut aussi faire du libre exchange avec le chili, south korea & pakistan... ce qui n'est pas le cas des algeriens et tunisiens, qui justement s'en sortent mieux que nous !
sans parler de l'open sky, la tunisie a repporter sine die les negociations, les algeriens c'ets niet, les egytiens aussi... on est le seul a avoir fait ça, du coup en tunisie et en egypte ils ont plus de compagnies nationale que nous, et surtout leurs compagnies nationales sont de meilleur état !
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 19 Mar 2012 - 10:44

Citation :

L'inflation devrait doubler en 2012


Le beau-frère de l'ex-guide de la révolution libyenne et membre du premier cercle de Kadhafi a été arrêté en Mauritanie alors qu'il avait voyagé par un vol régulier venant de Casablanca. Ce coup de filet des services de sécurité mauritaniens sème le doute sur la fiabilité de la police des frontières à l'aéroport Mohammed V de Casablanca.
2,5% d’inflation en 2012. Hypothèse avancée par le projet du Budget 2012 présenté devant le parlement, jeudi 15 mars, par le ministre délégué auprès du ministre des Finances en charge du budget, Idriss Azami Al-Idrissi. Plus que doublé par rapport à celui réalisé l’an dernier, ce taux est supérieur à la moyenne des dix dernières années, rapporte Reuters. Et pour cause, la conjoncture économique nationale et internationale de ces dernières années jouit d’une instabilité sans précédent. A dire que l’année en cours ne fera pas exception, bien au contraire. A l’échelle internationale, la hausse des prix mondiaux des matières premières portent un coup aux dépenses de l’Etat. Au Maroc, les conditions climatiques observées au début de l’année, vague de froid et sècheresse, ont compromis et continuent de compromettre les cultures. « Nous prévoyons une augmentation du coût des importations en 2012, surtout celles du pétrole brut et des céréales », a déclaré à Reuters Najib Boulif, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance. Ce qui n'est pas une surprise puisque les professionnels avaient déjà décrié.

Et ce n’est pas fini. Le gouvernement a annoncé un taux de croissance de 4,2 % et un déficit budgétaire de 5%. Pourtant le déficit réalisé en 2011 était alertant : 6,1% du PIB contre 3,5% prévus en raison du mauvais temps qu’a connu le secteur agricole. La question qui se pose est de savoir comment le gouvernement arrivera-t-il à redresser la barre. A cela, M. Amazi répond dans une interview accordée à L’Economiste : « la spécificité du Maroc est qu’il n’y a pas un couplage entre un déficit important et un taux d’endettement élevé. Nous avons des marges pour financer le déficit. Nous avons terminé l’année 2011 avec un taux d’endettement de 52,9% du PIB. Heureusement, les deux indicateurs ne sont pas au rouge ».

Comment s'en sortir?

Hausse des prix sur le marché international, augmentation des importations, la conséquence sera nécessairement une hausse des prix sur le marché national. Cette tendance haussière des charges économiques de l’Etat s’est confirmée au mois de janvier où l’indice des prix à la consommation (IPC) s’est accru de 0,2% par rapport au mois précédent, selon le HCP. Déjà, comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC a grimpé de 0,9%. Sans parler des fluctuations du baril de pétrole dont la facture est assez colossale pour le Royaume, étant donné que l’importation est importante. A ce rythme, rien de rassurant avec le climat social qui reste très tendu. D’autant plus qu’une augmentation des prix du carburant se profile depuis peu sur le marché national. Comment l’Etat va-t-il tirer son épingle du jeu ? Vu que, comme le note La Vie éco dans son édition du 16 mars, « le dialogue social a coûté à l’Etat et aux entreprises 35 milliards de dirhams » entre 2008 et 2011. Et depuis le début de l’année, les soulèvements se multiplient et se propagent peu à peu dans tout le pays.

Face tout ce qui prévaut, il ne faudrait pas compter sur les subventions pour résoudre le problème du consommateur, car comme le fait remarquer le bloggeur Zouhair Baghough, il serait difficile pour le gouvernement d’aligner les subventions aux prix. Finances publiques mises à mal, pour faire face à tous ces challenges M. Amazi propose des solutions, entre autres : « le gouvernement a pris l’engagement de travailler sur la réduction de 50% de ce qui est frais de fonctionnement inutiles ou ostentatoires. Un travail de normalisation de certaines dépenses ayant connu des dépassements sera entrepris ». Si le projet est adopté par la chambre des conseillers, rendez-vous dans les prochains mois pour le bilan semestriel au moins.

http://www.yabiladi.com/

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: