Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 903
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:15

Citation :
en plus l'accord de pêche est en cours de renégociation ..

nanana lhout c'est pour nous les espagnol n'ont qu'a pêcher en algerie
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:17

PGM a écrit:
Avec un peu de lubrifiant tout fini par passer

PGM
on en produit pas a melloussa d’ailleurs !!! on devrais en mettre dans chaque camion de légume exporté
sinon la maintenant que c'est bon pour cet accord il faudra s'attendre à une augmentation des prix au Maroc !!! ne l'oubliez pas tout le monde cherchera a exporter
il faut vraiment augmenter significativement la production et réguler justement les exportation pour pouvoir jouer sur les prix à l’intérieur

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
linust
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 07/08/2010
Localisation : boul9nadel
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:20


Citation :
il faut vraiment augmenter significativement la production et réguler justement les exportation pour pouvoir jouer sur les prix à l’intérieur
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9775
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:27

Attention c'est un accord qui libéralise dans les 2 sens : veillons a ce qu'ils ne tuent pas notre propre culture céréalière.
S'ils ont signés, c'est que c'est du win-win, dans quel cas nous avons dû lacher quelque chose.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:29

Humiliation de l'Espagne chez elle au parlement européen, sacré camouflet quand même... un grand merci au lobby agroalimentaire europeen qui nous a soutenu, ils vont bientôt se frotter les mains, et nous avec eux ! pirat
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 903
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:34

admirez:

UPA condena la aprobación del acuerdo de liberalización comercial ...Ideal Digita.es

Hortyfruta exige compensaciones de la UE por el acuerdo con ...Qué.es

El acuerdo con Marruecos "provocará una sangría de autónomos ...‎ El Imparcial.es

La Fedex asegura que el acuerdo con Marruecos agravará la crisis y el paro ...‎ ABC.es
Revenir en haut Aller en bas
linust
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 07/08/2010
Localisation : boul9nadel
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:38

Citation :
merci au lobby agroalimentaire

je ne pense qu´il y a lobby mais plutot une crise alimentaire a l´horison. dans les anneés 80 qlq avait dit: "attendons voire les Euroz vont venir supplier pour notre tomate"


Dernière édition par linust le Jeu 16 Fév 2012 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 14:44

vu la piétre qualité des produits espagnols, les européens souhaitaient introduire de la concurrence et de la qualité dans leurs assiettes Very Happy

tout européen sensé savait qu'il bouffait de la "mierda" en achetant des tomates ou courgettes espagnoles..

leurs produits n'ont aucun goût et sont remplis de produits chimiques !!!
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9775
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 15:49



Ce que je vous disais : on n'a rien sans rien : les barrières douanières pour les produits européens vont drastiquement baisser :

Citation :
L'accord agricole UE - Maroc est validé

Un vote controversé mais une ratification quand même. L'accord agricole et pêche entre l'Union européenne et le Maroc a été validé par le Parlement européen jeudi 16 février 2012. Les agriculteurs français et surtout espagnols craignent les conséquences d'une concurrence accrue des produits marocains.


Les fruits et légumes marocains auront un accès facilité à l'Europe (photo DR) MAROC / UE. Le Parlement européen a accepté, jeudi 16 février 2012 en séance plénière à Strasbourg, l'accord commercial agricole Union européenne (UE) - Maroc. Le projet a bénéficié d'un vote positif de 369 députés contre 225. Il comprend des mesures de libéralisation réciproques des échanges sur certains produits agricoles et de la pêche. Une augmentation des volumes des exportations marocaines de fruits et légumes sur le marché européen et la baisse des droits de douanes des deux côtés marquent le fil rouge de cet accord.

" L'accord lèvera sans délai 55 % des droits de douanes sur les produits agricoles et de la pêche du Maroc (contre 33 % actuellement) et 70 % des droits de douanes des produits agricoles et de la pêche de l'Union européenne (contre 1 % actuellement), sur une période de 10 ans" annonce le Parlement européen dans sa décision.

La Commission européenne, par la voix de Dacian Ciolos, commissaire à l'agriculture, avait plaidé en faveur de cette ratification. "Ce texte ouvre des perspectives commerciales pour notre secteur agricole...En outre, il contient toutes les dispositions à même de préserver l'avenir de la production européenne, comme celle des tomates, des courgettes, des concombres, de l'ail, des clémentines et des fraises. Ces produits ne seront pas libéralisés par l'accord" précise Dacian Ciolos.

Dans une déclaration jeudi 16 février 2012, Eneko Landaburu, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc, s'est avoué "réjouis du vote positif du Parlement européen en faveur de l'accord agricole Maroc-UE. Ce nouveau pas dans le renforcement de nos relations est d'une extrême importance au moment où nous entamons une nouvelle ère de partenariat avec le Royaume dans le cadre du statut avancé."


Les craintes espagnoles et françaises
Eneko Landaburu, ambassadeur de l'UE au Maroc se réjouît de cet accord (photo F.Dubessy) L'accord ne fait pourtant l'unanimité.

Le député européen et rapporteur du texte, José Bové (écologiste français) était contre au motif qu'il allait "placer les producteurs européens dans une situation de concurrence insoutenable sans pour autant conforter un développement équilibré au Maroc."

L'accord est également sévèrement critiqué du côté des agriculteurs français et surtout espagnols qui redoutent d'être en première ligne face à la concurrence des produits marocains. Mardi 14 février 2012, une centaine d'agriculteurs espagnols ont ainsi jeté 200 kilos de tomates contre le bureau du Parlement européen à Madrid pour protester sous une banderole indiquant "UE ne trahis pas notre agriculture".

Le syndicat français Coordination rurale (CR) affirme que "cet accord prévoit des mesures de sauvegarde à appliquer si les importations marocaines perturbaient fortement le marché européen. Or, l'expérience démontre que la Commission européenne n'utilise jamais ces outils de régulation. Les producteurs de pommes en ont fait la douloureuse expérience. Ces soi-disant protections ne sont qu'un leurre." Dans un communiqué publié mercredi 15 février 2012, les responsables de la Coordination rurale indiquaient par ailleurs que "la vérité, c'est que les productions marocaines viendront encore plus concurrencer les productions françaises et espagnoles, déjà durement frappées par la crise."


http://www.econostrum.info/L-accord-agricole-UE-Maroc-est-valide_a8984.html

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 15:58

je ne vous cache pas que j´esperais que ca passe pas Rolling Eyes dommage

_________________
Revenir en haut Aller en bas
linust
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 07/08/2010
Localisation : boul9nadel
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:07

c´etait prevu. si ma memoire est bonne 2012 les barrieres douaniéres vont tomber, OMC oblige
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9775
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:08

Certains produits qui nous sont essentiels (cereales) vont voir leur prix baisser au détriment de notre propre production (cela nous reviendra plus cher de produire que d'acheter....). Tandis que de notre coté, on exportera.....de l'eau, puisque les produits d'exportations sont connus pour necessiter beaucoup d'eau et fagociter l'irrigation. Ce qui est rare (l'eau) doit être préserver. Il est invraisemblable qu'un pays semi-aride comme le notre extrait son eau des nappes pour irriguer des produits qui seront vendu à vil prix.
Et je n'evoque meme pas les produits qui rentreront chez nous : tous subventionné par la PAC : concurrence déloyale qui ne nous permttra jamais d'atteindre l'autosiffisance (si tant que ce terme veuille dire quelque chose a nos dirigeants)

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:30

tout ca pour enrichir les plus riches possesseurs de terres chez nous(),et en finissant avec les petits agriculteurs qui iront apres travailler dans les fermes des europeens qui viendront investire ici dans des cultures qui finiront avec le reste d´eau dans les nappes.

d´ici 2020 on aura reduit l´agriculture marocaine a neant,le capital ira apres siffoner ailleurs,les allemands appellent ca sauterelles capitalistes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:35

Yakuza, PGM , je ne suis pas d'accord avec vous ...en plus je retrouves les arguments de Jose Bove, il vous a bouffé la tête ... Very Happy

l'agriculture marocaine et dans le cadre du Plan Maroc Vert a besoin d'un decollage enorme et cet accord est très imprtant pour securiser les investissements des agregateurs et des cooperatives !!

nous avons encore uen agriculture qui fonctionne dans certains cas avec des techniques du moyen-age qui datent de Yousouf Bnou Tachfine !!!

c'est ce type d'accord qui va ramener plusieurs sociétés agro-alimentaires européennes qui vont booster le secteur de l'agriculture et mieux rationnaliser l'eau d'irrigation ..

je le vois tous les jours, ce sont les fermes les plus modernes qui utilisent le goute-à-goutte et d'autres techniques d'irrigation et qui sont rationnelles en matiére d'eau et d'energie..

la grosse deperdition d'eau est dans l'irrigation par gravitation , toujours utlisée par 80% des agriculteurs marocains ..

toute hausse technologique de notre agriculture est une bonne chose et va se repercuter sur tout le secteur agricole ..

quant aux cereales, le Maroc est structurellement IMPORTATEUR de cereales , surtout blé tendre et ce même les années de bonne recolte .. le peuple veut du blé tendre (farina) et non de l'orge ..

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9775
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:49

plus compliqué que ça Marques : si tu "industrialises" ou automatises à tous va pour augmenter la productivité (je parle de productivité car le modèle des fermes occidentales repose sur ce principe), que feras-tu des millions de marocains qui vivent de l'agriculture de subsistance ? quasiment tous avec le niveau d'alphabetisation que tu connais. Hassan 2 à l'époque avait expliqué que c'etait le problème majeur (on l'interroger sur le soutien des aaroubi à la monarchie) du Maroc : convertir toute une population alors que nous avons déjà des chomeurs à la pelle.
Loin de moi l'idée de maintenir toute une population dans une agriculture de sous-developpé, mais nous devons évoluer avec mesure sans necessairement prendre en exemple le modèle productiviste européen (ou 8 agriculteurs sur 10 touchent le SMIC et des retraites moyennes de 600 €, tout ça malgré les énormes subventions).
Le modèle européen, n'eut été les subventions, serait déjà à terre.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 903
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:51

Bientot les espagnoles viendront ceuillir des tomates chez nous
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:55

moi je dis le marocain consome marocain (baldi ) il vont avoir du mal a vendre un produit agricole européen chez nous deja que la personne de doukala trouve que le produit du sousse est nul et celle de sousse celui de doukale ainsi de suite ...

puis ya le prix je doute fort que ils vont être capable de vendre moins que le produit marocain ...

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 903
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 16:57

Je déclare l'empire cherifien maitre quenellier
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 17:03

en tout les cas, pour les espagnols, la situation est claire : ils considèrent qu'ils vont perdre 4,3 milliards d'euros avec cet accord ..

la question que je me poses est : est-ce que c'est le bon chiffre ? et qui va gagner çà ?

Citation :
España puede perder hasta 4.300 millones de euros por el acuerdo agrícola con Marruecos
http://www.expansion.com/2012/02/15/economia/1329340003.html


Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 16 Fév 2012 - 19:08

Donc pour vous industrialiser notre agriculture rime avec chômage ? pour vous les produits agricole ( hors céréales) européens sont plus compétitif Que les nôtres ? Very Happy l'Europe viens de nous ouvrir de nouveaux marchés ! Vous vérez qu'une grande partie de l'agriculture Vivrière passer au modèle de coopérative pour satisfaire la demande européenne, nos gros fermier passeront à l'agribusiness, et dans quelque année nous seront incontournables, il faut simplement réaguster le programme Maroc Vert avec cette nouvelle donne.
Revenir en haut Aller en bas
L'Antidote
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 861
Inscrit le : 15/03/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 18 Fév 2012 - 18:41

Citation :
Le commerce en ligne décolle au Maroc

Grâce à l’émergence de plusieurs sites marchands, notamment les sites de deal, le secteur du e-commerce a dépassé les prévisions de croissance en 2011.


Ainsi, le montant total des transactions effectuées auprès des e-marchands affiliés à Maroc Telecommerce et proposant majoritairement le paiement par carte bancaire a atteint un chiffre d’affaires de plus de 513 millions de dirhams en 2011. Ce nombre constitue une progression de 72% par rapport au chiffre d’affaires réalisé en 2010, qui était de 298 millions de dirhams. Le nombre de transactions confirmées est de plus de 714 000 à fin décembre 2011. Ce nombre constitue une progression de 116% par rapport à 2010.

Baisse du panier moyen

La part des secteurs d’activités en nombre de transactions est répartie comme suit  : shopping (31%), paiement de créances (44%), voyages et événements (18%) et e-gov (7%). Cependant, le panier moyen s’établit à environ 750 dirhams pour les paiements par carte bancaire, en baisse de 20% par rapport à 2010 (900 dirhams). « Cette baisse est justifiée par le développement des transactions dans les secteurs d’activités autres que le voyage dont le panier moyen est situé à environ 1500 dirhams et portant sur des produits et des services de plus en plus variés et un panier moyen de 300 dirhams », explique Maroc Telecommerce. Quoi qu’il en soit, l’offre continue de croître. En gros, 300 contrats ont été signés à fin 2011, contre 140 à fin 2010. De plus, l’arrivée de nouveaux sites continue d’alimenter le dynamisme des ventes en ligne. L’offre en ligne est de plus en plus riche et le nombre de site actifs a dépassé les 200.


le soir-echos

_________________
Celui qui se bat, pourrait perdre, mais celui qui ne se bat pas, a déjà perdu!

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ( Albert Einstein )

les Keufs se font traumatiser par certains jeunes
Tu veux la paix ? pousse à la salle ou achète un GUN!
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9775
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 22 Fév 2012 - 11:02

Citation :
Les importations de l’Algérie sur les marchés à Oujda

«70% de l’économie de la région du Maroc oriental dépendent de la contrebande et nous estimons le chiffre d’affaires moyen de cette activité à 6 milliards de dirhams par an. Le secteur informel emploie plus de 10 000 personnes et couvre l’essentiel des besoins de consommation», indique, dans un récent rapport sur le commerce illicite, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Oujda.

Oujda (Maroc)
De notre envoyé spécial

Commerce illicite veut dire «produits algériens écoulés dans cette région est du royaume». Et pour obtenir un indice sur l’ampleur de «l’importation» par les chemins détournés de la marchandise «made in Algeria», un tour au «souk el fellah» du boulevard Allal El Fassi, à Oujda, s’impose. Sur les lieux, tout respire algérien, à commencer par la musique raï stridente qui vous accueille. D’emblée, on est effarés par la présence du lait de vache et de la galette de Maghnia, des limonades l’Exquise et Hamoud Boualem, des yaourt et fromages portant toujours le prix en dinars, de l’eau minérale Mansourah… «Le souk porte bien son nom, n’est-ce pas ?» lance notre ami Abderrahmane, sarcastique.

La semoule, la farine (taxées à 90% au Maroc contre seulement 5% en Algérie) l’huile de table, les œufs, les ustensiles, l’électroménager et l’électronique provenant d’Algérie — des produits pour la plupart subventionnés par l’Etat algérien — sont fortement prisés, essentiellement pour leur prix. «Normal, la ménagère opte pour le moins cher», explique notre interlocuteur, nullement impressionné par notre air médusé. «Vous savez, il y a une sorte de Bourse entre les différents partenaires des deux côtés de la barrière.

Actuellement, 1000 DA algériens sont échangés contre 75 dirhams marocains. Vous comprenez donc qu’une bouteille d’eau minérale de Mansourah d’un litre et demi, achetée 25 DA à Maghnia, Bab El Assa ou Souani (il énumère les villes et villages algériens avec une aisance déconcertante) revient à peine 1 dirham au citoyen marocain, alors que son équivalent marocain de même contenance coûte 6 dirhams. Cela explique donc tout cet intérêt pour le produit algérien...»

Les médicaments importés par le ministère algérien de la Santé sont également proposés. De véritables pharmacies à ciel ouvert. Saïdal y est présente, aussi. D’où la colère des officines officielles qui crient au manque à gagner, en expliquant leur inquiétude par «le danger pour la santé de la population engendré par ces médicaments suspects». Pourtant, ajoute Abderrahim, au fait de tout ce micmac, «un patient opte plus facilement pour la boîte de 30 comprimés d’Azantac (anti-ulcéreux) algérien à 110 dirhams plutôt que pour son équivalent vendu dans les pharmacies : une boîte de 20 comprimés à 190 dirhams».
«Le gasoil algérien, selon un pompiste sur la route de Nador, a provoqué la fermeture d’une vingtaine de stations-service dans cette région. Actuellement, on n’en compte que six, et encore, elles ne font que dans les services, comme le lavage-vidange et très peu dans la vente de carburant, dont seules les institutions publiques sont clientes.»

Ce trafic est tellement vital pour le Maroc que la crise du carburant qui a touché la wilaya de Tlemcen, ces dernières semaines, a alerté les autorités du royaume, si bien que l’Observatoire de la contrebande de la Chambre de commerce d’Oujda a appelé les autorités marocaines à prendre les mesures qui s’imposent afin de prévenir la paralysie de toute la région est du Maroc. Le rapport de cet Observatoire a tiré la sonnette d’alarme : «Les flux de carburant vendus en contrebande peuvent être coupés à tout moment. Ainsi, l’alimentation d’un stock stratégique de carburant national au niveau de l’Oriental s’avère nécessaire.»

Et de souligner, en outre, que «depuis la faillite des stations-service de la région, la majorité des voitures et engins agricoles évoluant dans les villes du Maroc oriental (Oujda, Taourirt, Berkane, Saïdia...) dépendent du carburant algérien dont le prix a connu une hausse de 100%».Voilà un aveu des autorités marocaines sur les «retombées d’un phénomène illégal dont bénéficie le Maroc et dont le préjudice, pour la partie algérienne, serait évalué à des centaines de milliards de dinars (sic) un phénomène contre lequel les Algériens luttent depuis de nombreuses années».

Pour rappel, les éléments de la Gendarmerie nationale de Tlemcen ont saisi, en moins d’une année, plus d’un million de litres de carburant. Quant à la quantité qui est passée entre les mailles du filet, on l’estime à plus de dix fois celle saisie. Pour avoir une idée des «bienfaits» pour nos voisins de cette contrebande, fions-nous à la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Oujda qui, dans un récent rapport, a indiqué que «70% de l’économie de la région orientale dépend de la contrebande. Nous estimons le chiffre d’affaires moyen de cette activité à 6 milliards de dirhams par an (…). Le secteur informel emploie plus de 10 000 personnes et couvre l’essentiel des besoins de consommation de l’Oriental». Et Abderrahmane de conclure, toujours sur un ton sarcastique : «Montre-moi le dinar et je te ramène ce que tu veux de Dzaïr !» A méditer…


Chahredine Berriah

El Watan
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 24 Fév 2012 - 17:01

Citation :

Delta Holding force le respect des investisseurs



Avec le rachat de la Société de sel de Mohammedia et le doublement de son capital, le conglomérat marocain Delta Holding a marqué les esprits en 2011. Désormais, il veut percer dans la délégation de service public à l'international.

Le marocain Delta Holding, coté depuis 2008 à Casablanca, réalise un début d'année 2012 en fanfare. L'action du groupe, qui détient un portefeuille diversifié dans les secteurs des travaux publics, de l'environnement et de la parachimie, a gagné 9,75 % depuis le 1er janvier. Une performance à laquelle le conglomérat n'avait pas habitué les marchés, qui le considéraient plutôt comme une valeur défensive, avec un cours peu agité. Mais leur perception change peu à peu, après une année 2011 marquée par deux décisions importantes.

La première : l'acquisition, en juin, de la Société de sel de Mohammedia (SSM), payée 655 millions de dirhams (57,8 millions d'euros à l'époque) à l'État marocain. Une emplette jugée cohérente pour les synergies dégagées avec les activités existantes du groupe. « Nous renforçons ainsi à la fois nos pôles parachimie et travaux publics : la SSM approvisionne les grands industriels qui utilisent du sel dans leur processus de fabrication, mais aussi les sociétés d'autoroutes, pour le déneigement [notamment en France, NDLR]. Deux types de clients dont nous sommes déjà fournisseurs », se réjouit Fouad Fahim, président du conseil d'administration.

« Cette opération, pour une entreprise qui privilégiait la croissance interne, est un coup d'éclat bienvenu qui séduit les investisseurs. Elle a changé l'image d'une société bien gérée mais jusque-là timide dans ses ambitions », juge Hicham Saadani, analyste à BMCE Capital. L'entrée de la SSM dans le giron de Delta Holding n'est toutefois pas une révolution stratégique : le groupe reste dans une logique de développement par diversification dans des activités proches de ses métiers de base. Dans le passé, il était ainsi passé de la conduite de travaux publics à la fourniture d'accessoires routiers, puis de produits chimiques, et enfin à la parachimie, devenant le premier producteur d'éthanol du royaume.

Seconde décision, le doublement du capital a lui aussi été apprécié des analystes. Il est passé début décembre de 438 millions à 876 millions de dirhams, à travers une incorporation des primes d'émission et des reports de résultats des années passées. « Une mesure en ligne avec notre stratégie, prudente, qui consiste à nous donner les moyens de continuer à croître en gardant un faible niveau d'endettement », indique Fouad Fahim.

Hicham Saadani est séduit : « Avec une marge opérationnelle de 15,9 % sur les trois dernières années, une rentabilité des capitaux engagés de 15 % et un endettement représentant seulement 10 % des fonds propres, même après le rachat de la SSM, les fondamentaux sont bons », indique-t-il. Le ratio cours-bénéfices de l'action, de 15,3 en 2011, est jugé correct pour le secteur des infrastructures.

Transition

Côté management, Fouad Fahim a pris la suite de son père, Hadj, à la tête du conseil d'administration en octobre - leur famille détient 67,6 % des parts. « La transition générationnelle se fait en douceur, car Hadj Fahim reste administrateur et accompagne son fils. Contrairement à d'autres entreprises familiales, Delta Holding a opté pour la transparence et évite une succession brutale », observe Hicham Saadani.

L'avenir de Delta Holding, son patron le voit à l'international : « Nous voulons nous développer en Europe sur le pôle travaux publics et en Afrique subsaharienne dans l'environnement », explique-t-il. Sur le continent, le groupe détient notamment un tiers des actions de la Camerounaise des eaux, en partenariat avec l'Office national de l'eau potable (Onep) marocain. « La délégation de service public nous intéresse, car elle apporte des revenus réguliers et complémentaires à ceux, cycliques, de nos métiers de base », annonce Fouad Fahim. En 2012, le président est à l'affût d'acquisitions dans ce domaine.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Maroc : Delta Holding force le respect des investisseurs | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

http://www.jeuneafrique.com

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 25 Fév 2012 - 14:41

J'ai constaté qu'au Maroc, il y a des secteurs qui ont de l'avenir et un potentiel tout ce qui touche la restauration (fast food like BK, Starbucks, pinkberry etc...), le commerce, la grande distribution ou encore les télécoms (le portable 2eme compagnon des Marocains ) sont des secteurs qui attirent du monde, et qui emploie beaucoup le problème de tout cela, c'est la valeur ajoute. Ben oui, tout cela fait partie de la consommation interieure, on ne produit rien (ou presque) et on n'exporte rien.

l'industry est un secteur négligé pendant plusieurs années, mais heureusemen on semble avoir compris son importance.
il faut fabriquer des produits de plus grande valeur ajoute, et grace à cela doper les exportations et creer de l'emploi pour nos jeunes et moins jeunes Exclamation

je dis cela, pour le bien de mon pays
Revenir en haut Aller en bas
Shogun
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 478
Inscrit le : 22/09/2010
Localisation : Planet Earth.
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 25 Fév 2012 - 17:14

Badman il y a beaucoup d autres secteur et projet beaucoup plus originale et Megarendont que le fast food, comme par exemple les Fibre optique qui se fabrique a partir du sable et c est pas ce qui manque au sud, et ca coute la peau des yeux (j usqu a 100 Euro les 10 m sans te parler des pieces comme les switch qui peuvent arriver j usqu au 500 Euro), il y aussi l energie Solaire et tout precisement les Centrales solaire thermodynamique, nous avons un sahara immence qui n attend qu a etre exploite, exemple centrale de Solvona en Andalousie qui produit 150 MW et produira bientot 300MW ce qui est suffisant pour alimenter toute une ville comme seville avec ses maisons,Usine.... l energie c est le pouvoir et si nous exploiton l energie solaire chez nous pouvions l exporter a l europe et s en debarasser des carburant qui avales la grande majorite de notre budjet (plus que 90% si je ne me trompe pas)
et pourquoi ne pas develope une industrie d auto-electrique puisque c est le futur de l industrie automobile (nous avions rate le train autrefois alors il ne faut pas le faire cette fois) , pourquoi ne pas develope une industrie pétrochimique forte, nous avons de quoi dominer le marche internationale avec notre phosphate pour le petrole nous pouvons le ramener depuis la libye .
il y a beaucoup de projet qui peuvent changer la face du Maroc en une vingtaine d anne mais pour cela faudra un peu plus d originalite et des grandes cojones chez nos responsables.

_________________
ومن لا يحب صعود الجبال يعش أبد الدهر بين الحُفر
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: