Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mar 2012 - 6:15

leadlord a écrit:
Yakuza a écrit:
Citation :
Publicité au Maghreb: Le maroc détient 72.3% du marché
surement monopolisé par telecoms et centrale laitiere..

non par Mr majidi qui a la plus grande boite marketing du pays et qui détiens le droit des panneaux pub de tout le payé il paye 50dh par panneaux au commune et les loue a partir de 10000dh jusque 150000 dh au entreprise selon l'emplacement .... économie de rente tout comme les agréments de taxi les bateaux de pêche les fermes les fournisseurs des FAR en matiere 1ere et tenu ect

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven bien cible car c'est la verite
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mar 2012 - 17:11

Le fantôme de la sécheresse est de plus en plus proche .. allah istre sa va peser très lourd sur le Maroc !

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mar 2012 - 18:18

yassine1985 a écrit:
Le fantôme de la sécheresse est de plus en plus proche .. allah istre sa va peser très lourd sur le Maroc !

la sécheresse va pas causé des problème cette année mais l'an prochain Sad car il aura un manque de graine et d'eau la ils travaille avec le stock de l'an dernier Sad

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mar 2012 - 18:23

il y a eu de forte plui meme dans le sahara en algerie et beaucoup de neige, est ce que la situaton été identique au Maroc ?
on doit avoir le meme climat, avez vous été touché par la vague de froid ?

_________________

"Quand on envera les cons en orbite...et ben toi t'auras pas fini de tourner" Le Pacha
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mar 2012 - 18:26

zapbox a écrit:
il y a eu de forte plui meme dans le sahara en algerie et beaucoup de neige, est ce que la situaton été identique au Maroc ?
on doit avoir le meme climat, avez vous été touché par la vague de froid ?
mais justement il parait que des culture seront perdue a cause de cette vague de froid dans certaines région et dans d'autre c'est la sécheresse qui fera mal tu vois on a les deux maux en même temps

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mar 2012 - 18:46

zapbox a écrit:
il y a eu de forte plui meme dans le sahara en algerie et beaucoup de neige, est ce que la situaton été identique au Maroc ?
on doit avoir le meme climat, avez vous été touché par la vague de froid ?

certain région algharb le froid a tué les cultures ya la neige au hauteurs seulement et presque pas de pluie au sud enfin les barages sont plein depuis l'an dernier donc il aura pas de problème cette année mais l'an prochain .

les fermes moderne on pas de problèmes c'est les petits agriculteurs qui ont des gros problèmes car il dépende de la pluie ..., les region du nord cava on prévois des pluie dans les jours a venir si elle viennent pas l'année prochain sera catastrophique No

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 2 Mar 2012 - 16:29

Citation :
Adoption en commission d'un texte relatif au prolongement de la suspension du droit de douane à l'importation du blé
01 mars 2012
Rabat -

La commission des finances à la Chambre des représentants a adopté, jeudi à Rabat, un projet de décret-loi relatif au prolongement de la suspension du droit de douane à l'importation du blé dur et du blé tendre.

map


Citation :
Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de décret-loi relatif au prolongement de la suspension du droit de douane à l'importation du blé
Rabat -

La commission des finances, de l'équipement, de la planification et du développement régional à la Chambre des conseillers a adopté, jeudi soir à Rabat, un projet de décret-loi relatif au prolongement de la suspension du droit de douane à l'importation du blé dur et du blé tendre.

map

Citation :
Augmentation de 374 pc de la superficie couverte par le domaine minier entre 2000 et 2011 (Mme Benkhadra)
02 mars 2012
Rabat -

La superficie couverte par le domaine minier a progressé à fin décembre 2011 à plus de 447.448 Km2, en hausse de 374 pc par rapport à 2000, a affirmé la directrice générale de l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

map


_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 2 Mar 2012 - 17:56

Citation :
Maroc/Espagne: La grande offensive catalane

Une convention d’investissement en négociation avec le groupe Bamesa

Secteurs ciblés: cons- truction, tourisme et agro-industrie

Une délégation d’hommes d’affaires catalans au Maroc

LES entreprises catalanes sont à la recherche d’opportunités d’affaires au Maroc. Arthur Mas, le président de cette région, l’une des plus riches d’Europe, fera le déplacement du mardi 28 février au samedi 3 mars.
Une rencontre est prévue le mardi 28 février avec le patronat et un séminaire sera organisé le jeudi 1er mars. Accompagné d’une importante délégation d’hommes d’affaires, Arthur Mas profitera de cette visite pour inaugurer l’usine de Relats, le géant espagnol spécialisé dans la conception et la fabrication de tuyaux isolants électriques et les gaines de protection mécanique à Tanger free zone. Le groupe espagnol met un pied au Maroc avec un investissement de 35 millions de dirhams.
Cette visite intervient au moment où de «gros contrats», comme le soulignent certaines sources, sont en négociation. Une convention d’investissement avec le groupe Bamesa pour l’implantation d’une usine à Tanger free zone serait envisagée. En tout cas, les discussions sont en cours avec cette entreprise spécialisée dans l’équipement automobile.
Le nord du Maroc, en particulier la zone Tanger
Med, offre de nouvelles opportunités d’investissement pour les entreprises catalanes, notamment celles travaillant dans le secteur de l’industrie automobile. De nombreux équipementiers se sont d’ailleurs installés dans le sillage du projet Renault.
Cette rencontre entre hommes d’affaires marocains et leurs homologues catalans permettra aussi de «vendre» les différents plans sectoriels, Emergence et Maroc vert entre autres.
Il faut le dire, le Maroc compte de nombreux investissements catalans dans des secteurs diversifiés. Certains vont démarrer bientôt leur activité comme c’est le cas de Applus+, du groupe Aguas de Barcelona à Casablanca.
Le flux d’investissements catalans au Maroc s’est néanmoins essoufflé depuis 2008, année durant laquelle la Catalogne a réalisé 90% des investissements espagnols au Maroc, soit 518 millions d’euros (source: Datainvex, une base de données espagnole). Ce recul à mettre certainement sur le compte de la crise en Europe. Celle-ci a mis à mal l’économie de cette région qui a terminé l’année 2011 avec un déficit équivalent à 3,29% de son PIB, un niveau au-dessus des exigences du gouvernement central et de l’objectif même du gouvernement régional. Conséquence de la dégradation de la dette souveraine de l’Espagne, elle a également été rétrogradée par l’agence de notation Moody’s qui a baissé d’un cran de BAA à BAA2 la note de la dette catalane.
Considérée comme l’une des régions les plus riches d’Espagne, la Catalogne a participé à hauteur de 25% dans les exportations du pays en 2011. Cette région compte près de 34% des entreprises exportatrices d’Espagne et le quart de ses industries. Son tissu économique diversifié permet des effets compensatoires. A côté des services et des industries traditionnelles tels que la chimie, la pharmacie, l’agroalimentaire, cette région est également tournée vers les biotechnologies, les énergies renouvelables et la nanotechnologie.
Aujourd’hui la crise de la dette a poussé le gouvernement catalan à mettre en place un plan d’attaque pour encourager les entreprises catalanes à s’internationaliser et aussi pour booster les investissements directs étrangers dans la région.
Objectif: capter 22% des investissements étrangers effectués en Espagne d’ici 2014 contre 17% actuellement. Il faut aussi rappeler que 51% des IDE en Catalogne sont industriels. Pour mettre en place son plan, la Catalogne compte ainsi s’appuyer sur son réseau international de représentations dédiées à sa promotion commerciale. Cette région compte aussi accélérer la recherche et l’innovation.
Aujourd’hui, elle consacre 1,61% de son PIB à la R&D en particulier dans les industries pharmaceutiques, la santé et les technologies de l’information. Elle souhaite porter cette part à 3% du PIB.



Khadija MASMOUDI
leconomiste

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
bendari
2eme classe
2eme classe


messages : 12
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 2 Mar 2012 - 22:12

leadlord a écrit:

certain région algharb le froid a tué les cultures ya la neige au hauteurs seulement et presque pas de pluie au sud enfin les barages sont plein depuis l'an dernier donc il aura pas de problème cette année mais l'an prochain .

les fermes moderne on pas de problèmes c'est les petits agriculteurs qui ont des gros problèmes car il dépende de la pluie ..., les region du nord cava on prévois des pluie dans les jours a venir si elle viennent pas l'année prochain sera catastrophique No

Dans les régions du sud (et là je parle plus de Souss), la sécheresse bat son plein. C'est du jamais vue. des mois et des mois sans aucune goute de pluie.
Perso j'ai investi dans la production de miel, et l'entretien de mes ruches me coutent très cher.
La saison de fleuraison des orangers dans la région de Souss normalement commence mi-fin février, mais à cause du froid ça a pris beaucoup de retard.
Moi je dis que c'est une année qui va être très dure pour tous les agriculteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 2 Mar 2012 - 22:22

effectivement bendari cette année le maroc souffre beaucoup de secheresse avec le manque de pluie des recoltes ne vonts etres bonne. cette années et les prix de legumes et cereales vont grimper.
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 3 Mar 2012 - 11:42

Citation :

Maroc - Le pays envisage de créer plus de 26.000 emplois en 2012

Le Maroc envisage de créer plus de 26.000 emplois et de consacrer 13,2 milliards de DH (environ 1,57 milliard USD) à la mise en oeuvre des engagements contractés au titre du dialogue social en 2012.

Selon le ministre marocain de l'Economie et des Finances, Nizar Baraka, qui s' exprimait jeudi devant le conseil de gouvernement marocain, le projet de loi de finances qui devrait être adopté lors du prochain conseil de gouvernement vise à réaliser un taux de croissance de 4,2% et réduire le déficit budgétaire de 6,1% à 5% du PIB.

M. Baraka a expliqué que ce taux de croissance est dicté par la conjoncture économique internationale ainsi que par le recul enregistré dans des pays partenaires, notamment de l'Union européenne.

Pour assurer un retour progressif à un taux de déficit budgétaire autour de 3% du PIB, le programme gouvernemental prévoit l'instauration d'une bonne gouvernance de gestion des ressources financières publiques et l'adoption d'une politique rationnelle des dépenses publiques liant les dépenses aux besoins nécessaires.

Le gouvernement marocain table aussi sur l'amélioration du climat des affaires en partenariat avec les opérateurs économiques à travers la mise en place d'une nouvelle charte de l'investissement, l'actualisation du cadre juridique et des mesures relatives à l'encouragement de l'exportation, la réforme du régime foncier et la simplification des procédures d'investissement, outre l'élaboration d'un cadre juridique relatif aux entreprises en situation difficile.

La priorité sera accordée à la création d'emplois et à la création de projets d'investissement.

Le projet de loi de finances prévoit également la mobilisation de 2 milliards de DH pour le financement des programmes sociaux relatifs à l'assistance médicale, à la lutte contre la déperdition scolaire et au soutien des prestations fournies aux personnes en situation d'handicap, outre l'affectation d'une enveloppe de 2,6 milliards de DH pour le désenclavement du monde rural.

Dans ce cadre, l' on annonce que le gouvernement marocain aurait décidé de maintenir le Fonds de solidarité dans le projet de loi de finances 2012.

Destiné aux populations vulnérables, ce fonds de solidarité sociale devrait porter sur trois volets, à savoir le soutien à l'éducation à travers le programme Tayssir, la santé à travers le RAMED (Régime d'assistance médicale) et la question des populations dans les zones montagneuses.

Ce fonds devrait aussi alimenter les secteurs de l'emploi, de l'habitat social, du développement humain...

Pour alimenter le Fonds de solidarité, le projet prévoit la taxation de banques, des assurances et de sociétés de crédits, à hauteur de 4,5 % de leur résultat net, les sociétés d' assurances (1,5%) et les opérateurs des télécommunications (1%).

Le gouvernement, qui projetait également de taxer les tranches de consommation d' électricité dépassant les 400 dirhams par mois et de prélever 30% de la taxe sur le paysage audiovisuel, comptait aussi revoir en hausse une taxe sur le tabac.

Il est également question d' introduire le projet de loi sur l' impôt obligatoire sur la fortune dans le budget 2012.

L' impôt obligatoire sur la fortune sera fixé selon des critères bien étudiés, qui détermineront les catégories de citoyens fortunés visés par cet impôt. Les propriétés seront également sujettes à imposition comme c' est le cas dans beaucoup de pays.

La mesure, qui devrait comprendre un deuxième impôt concernant cette fois-ci le mode de vie des riches, se propose de prélever la différence du prix des produits de consommation de base subventionnés par l' Etat aux classes aisées.

@ Xinhua


afreeknews.com

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
L'Antidote
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 861
Inscrit le : 15/03/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 3 Mar 2012 - 17:49

Citation :
COTE D’IVOIRE : Le groupe marocain SGTM remporte un contrat de 2 Milliards DH

Le groupe SGTM, présidé par Ahmed Kabbaj, a remporté un important contrat en Côte d’Ivoire, estimé à 2 milliards DH, appris Infomédiaire Afrique de source médiatique. Le groupe spécialisé dans les grands chantiers de travaux publics a ainsi été retenu pour construire 3 viaducs aux alentours de la capitale Yamoussoukro.

infomediaire

_________________
Celui qui se bat, pourrait perdre, mais celui qui ne se bat pas, a déjà perdu!

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ( Albert Einstein )

les Keufs se font traumatiser par certains jeunes
Tu veux la paix ? pousse à la salle ou achète un GUN!
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 958
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 3 Mar 2012 - 21:52

marques a écrit:
bendari a écrit:


On est plutôt un pays Bling Bling : Construire le plus grand, port, mall, couscous, omelette...
On essaye de relire Tanger et Casablanca en 2h, alors qu'il y des enfants qui mettent 4 heures pour aller à l'école.
Tant qu'on arrive pas à comprendre qu'on est malade on va jamais chez le médecin.

çà me rappelle les mêmes critiques quand on a lancé la politique couteuse de construction des barrages au Maroc , à l'époque (années 70) certains disaient " au Maroc il pleut suffisamment , pas besoin de barrages" et d'autres disaient "l'eau des barrages va servir à irriguer les terres du Roi volés aux pauvres paysans" etc ...

çà me rappelle aussi les critiques lors de la construction couteuse de la 1er autoroute : Casa-Rabat : on n'en a pas besoin, il y a la RP2, c'est pour les riches avec Mercedes, c'est pour transporter les soldats et pour mater les révoltes des bidonvilles de casa etc.." ..

20 et 30 ans , on a encore le même type de critiques , sauf qu'on nous rajoute un terme "bling-bling" qui est importé et qu'on vient plaquer sur le Maroc .... au lieu de réfléchir 5 minutes à l'utilité économique des grands projets qui sont au Maroc, tous profitables à l'économie et la population marocaine !!!!

par ailleurs, au Maroc ce qui impressionne les marocains sur le TGV, c'est plutôt les 45 minutes entre Kenitra et Tanger ...et il faut avoir pris souvent le train au Maroc pour comprendre l'importance de cet indicateur ...






J'ajouterai que lorsque l'on considere les investissements que Alsthom est obligee de faire au Maroc afin d'obtenir ce contrat (usine, centre de maintenance...) et le fait qu'il sont obliges par contrat a choisir des sous traitants Marocains (les ventilateurs seront Marocains par exemple)... le cout de ce projet est nettement moins eleve que ce que pensent les gens... et en plus le projet devrait creer 4000 emplois directs.
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 3 Mar 2012 - 23:40

alphatango a écrit:
marques a écrit:
bendari a écrit:


On est plutôt un pays Bling Bling : Construire le plus grand, port, mall, couscous, omelette...
On essaye de relire Tanger et Casablanca en 2h, alors qu'il y des enfants qui mettent 4 heures pour aller à l'école.
Tant qu'on arrive pas à comprendre qu'on est malade on va jamais chez le médecin.

çà me rappelle les mêmes critiques quand on a lancé la politique couteuse de construction des barrages au Maroc , à l'époque (années 70) certains disaient " au Maroc il pleut suffisamment , pas besoin de barrages" et d'autres disaient "l'eau des barrages va servir à irriguer les terres du Roi volés aux pauvres paysans" etc ...

çà me rappelle aussi les critiques lors de la construction couteuse de la 1er autoroute : Casa-Rabat : on n'en a pas besoin, il y a la RP2, c'est pour les riches avec Mercedes, c'est pour transporter les soldats et pour mater les révoltes des bidonvilles de casa etc.." ..

20 et 30 ans , on a encore le même type de critiques , sauf qu'on nous rajoute un terme "bling-bling" qui est importé et qu'on vient plaquer sur le Maroc .... au lieu de réfléchir 5 minutes à l'utilité économique des grands projets qui sont au Maroc, tous profitables à l'économie et la population marocaine !!!!

par ailleurs, au Maroc ce qui impressionne les marocains sur le TGV, c'est plutôt les 45 minutes entre Kenitra et Tanger ...et il faut avoir pris souvent le train au Maroc pour comprendre l'importance de cet indicateur ...






J'ajouterai que lorsque l'on considere les investissements que Alsthom est obligee de faire au Maroc afin d'obtenir ce contrat (usine, centre de maintenance...) et le fait qu'il sont obliges par contrat a choisir des sous traitants Marocains (les ventilateurs seront Marocains par exemple)... le cout de ce projet est nettement moins eleve que ce que pensent les gens... et en plus le projet devrait creer 4000 emplois directs.

Les chiens aboient, la caravanne passe...

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
crepitator
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 441
Inscrit le : 10/10/2009
Localisation : dans le mile
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 4 Mar 2012 - 1:36

et pour la baisse des droits de douane sera t -elle bénéfique pour les cosommateurs ou cela n'aura
de points positifs que pour les entreprises ,le prix des véhicules va-t-il baissé ou ce n 'est que de la poudre aux yeux
dans un pays ou le véhicule est plus chère qu'aux autres pays dont le smic est 10001 euro

_________________
Dulce et decorum est pro patria mori : Il est doux et beau de mourir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 4 Mar 2012 - 2:17

oui crepitator le prix des voitures est très élevé au Maroc ou le smic est 1800dh et ensuite on se demande
pourquoi la guerre des routes avec des véhicules qui devraient aller à la casse agées de 29ans 30ans
c'est quoi ca un r 19 qui sillonne les routes 18ans coûte 70000dh c'est pas de la folie ça ,en plus exonération des véhicules qui dépassent
vingt ans ,ils encouragent la féraille pour qu'ils puissent eux rouler avec des touaregs,cayenes et compagnie
ils se payent notre tronche rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 4 Mar 2012 - 2:27

la seule solution c'est d'interdire de circulation au maroc de vehicules de plus 25 ans d'ages de circuler. si non ça va devenir un jour au maroc l'exemple du bangladesh (allah ihfad)


Dernière édition par Al joundi le Lun 5 Mar 2012 - 1:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 4 Mar 2012 - 20:45

Citation :
NABC dans la production de jus de pulpe

Le groupe North Africa Bottling Company (NABC), principal embouteilleur de Coca-Cola au Maroc, s’apprête à mettre sur le marché du jus de pulpe d’orange et de citron.

Depuis plusieurs mois, sa filiale, la Société Centrale des Boissons Gazeuses (SCBG), est à pied d’œuvre pour mettre la main sur les derniers réglages. Une ligne de la chaîne de production de l’usine de Tit Mellil sera dédiée aux jus de pulpe d’orange et de citron qui seront embouteillés dans du verre. Rappelons que Coca-Cola produit également du jus depuis son rachat de la marque Miami qu’elle produit via son autre filiale, la Compagnie de Boissons Marocaines et Internationales (Cobomi), sise à Nouaceur.

Citation :
COTE D’IVOIRE : McKinsey Maroc remporte un contrat de 1,5 millions d’euros

La filiale marocaine du cabinet McKinsey, dirigée par Mourad Taoufiki, a obtenu, mi-février, un contrat de 1,5 million d’euros auprès des services du premier ministre ivoirien Guillaume Soro, nous apprend La Lettre du Continent. Ce contrat consistera notamment en la rédaction d’une vaste étude, pour le compte de la primature, sur les perspectives de développement de la Côte d’Ivoire.


Citation :
Moroccan Bazaar s’installe à Casablanca

L’entreprise britannique Moroccan Bazaar délocalise sa plateforme commerciale de Londres à Casablanca. Sur une superficie de 4500 m2, l’entreprise compte installer son siège sur la route de Nouaceur dans le courant de 2012. L’entreprise, tenue par la famille Bennani, exporte déjà vers les pays du Moyen Orient et d’Asie des meubles, luminaires et objets d’artisanat marocains, produits à Fès. Un retour aux sources ?

challenge hebdo
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 5 Mar 2012 - 11:39

Citation :

Euro Crisis Forces Morocco To Look For New Markets

Morocco just concluded a flurry of trade deals with the European Union. Given Europe’s recent financial hurdles, however, Morocco may start vying for new markets.

Morocco’s free trade zone with the EU for industrial products became effective on Thursday (March 1st), less than a fortnight after Morocco and the European Union approved an historic trade deal lifting agricultural and fish export tariffs.

The 27-member bloc also remains the kingdom’s biggest trading partner (59%), well ahead of Asia (21%) and America (13.5%), and Prime Minister Abdelilah Benkirane has vowed to maintain the long-standing partnership.

Benkirane also recognises the need for diversification.

Minister for Moroccans Living Abroad (MRE) Abdellatif Maazouz said in January that the euro crisis would pose a threat to Morocco over the coming years but warned against being overly pessimistic.

“It also offers opportunities if we can boost our export market shares, foreign investment and tourism in our traditional markets while also exploring new nearby markets, including the Middle East and sub-Saharan Africa,” he said.

Entering other markets is essential for Morocco, according to economist Hicham Madouji. The country needs to look for new export markets as the European economies, which are Morocco’s biggest export customers, have yet to recover from the crisis, he added.

“The Maghreb is affected by the repercussions, though in contrasting ways. According to some analyses, the shockwaves will be felt more strongly in Morocco and Tunisia than in the oil-producing countries, Algeria and Libya,” General Confederation of Moroccan Companies (CGEM) chief Mohamed Horani said on February 2nd.

The kingdom should make the most of its geographic location by opening up to other countries in the Mediterranean and the Gulf, he said, but at the same time open up more towards America and Africa.

Dynamic sectors such as banking, finance and telecoms offer real potential for all Moroccan companies. Moroccan firms are making their presence felt across Africa, and several banks have assumed a high profile in a number of African nations. This has helped to burnish Morocco’s image as a retail banking leader, argued the CGEM head.

If Morocco is to make inroads in both established and emerging markets, it needs to diversify its exports. According to the CGEM, the products offered by Moroccan manufacturers are still poorly diversified by comparison with the opportunities offered by foreign markets. Morocco exports 42 products per million inhabitants, as compared with 130 for Tunisia and 160 for Malaysia, according to the World Bank


http://www.eurasiareview.com/05032012-euro-crisis-forces-morocco-to-look-for-new-markets/

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Shogun
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 478
Inscrit le : 22/09/2010
Localisation : Planet Earth.
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 5 Mar 2012 - 16:03

Citation :
Maroc : le nouveau gouvernement confiant, malgré les vents contraires

Un déficit budgétaire record, un déséquilibre inquiétant de la balance commerciale et un risque de sécheresse : la conjoncture n'est pas franchement bonne pour le nouveau gouvernement d'Abdelilah Benkirane, en place depuis janvier après que les islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD) ont remporté les élections du 25 novembre. Expert économique du parti, Mohamed Najib Boulif est devenu ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé des Affaires générales et de la Gouvernance. Il était à Paris la semaine dernière, à l'occasion du cinquantenaire du comité d'aide au développement de l'OCDE. Non, la mauvaise conjoncture qui s'abat sur le Maroc n'est pas une « bombe à retardement » pour le pays comme certains veulent le faire croire, assure-t-il. Il relativise le déficit budgétaire record (6,1 % en 2011, alors que l'objectif était de 3,5 %) : « Ce déficit a permis d'améliorer la condition sociale des citoyens et de soutenir la demande intérieure, qui est l'un des grands moteurs de croissance du pays. » Il rappelle les causes du déficit : « On a dû verser plus de 5 milliards d'euros à la caisse de compensation, cet organisme qui a pour vocation d'aider les familles les plus défavorisées. » « C'est peut-être pour cela que, à la différence des Tunisiens et des Egyptiens, les Marocains ne sont pas descendus dans la rue pour renverser le régime », justifie-t-il.

Quand on lui parle du déficit commercial - qui s'est creusé de 25 % entre 2010 et 2011 -, Mohamed Najib Boulif reconnaît une situation « critique », tout en indiquant que « les fondamentaux macroéconomiques sont stables ». Pour rassurer, il brandit d'autres chiffres, comme « le ratio très abordable d'endettement sur le PIB », de 52 %, alors que la moyenne mondiale se situe autour de 60 %, et le niveau d'inflation, « inférieur à 1 % en 2011 ». « La nouvelle politique de relance du gouvernement permettra de se rattraper sur les déficits commercial et budgétaire », promet-il. Parmi les chantiers en cours, le ministre chargé de la gouvernance insiste sur la lutte contre la corruption et pour une meilleure gouvernance, qui « peut rapporter de 1 à 1,2 % de PIB ». Deux autres points de PIB pourraient, selon lui, venir d'une relance du processus de l'Union du Maghreb arabe (UMA). Une politique de grands chantiers « qui sera plus ou moins mûre d'ici à trois ou quatre ans permettra d'améliorer le niveau de l'emploi et de l'investissement », ajoute-t-il.

Le Maroc parie surtout sur la hausse « à deux chiffres » des investissements étrangers dans les trois ans à venir, et sur les « financements alternatifs ». « Ils vont nous permettre d'absorber un capital de l'ordre de 30 à 40 milliards de dollars en provenance des pays du Golfe »
, prédit Mohamed Najib Boulif, qui voit ces pays « investir dans la plupart des secteurs, notamment les infrastructures, l'énergie et le développement durable ».

L'Europe ne serait-elle plus une priorité ? « On ne va pas lâcher l'Europe si l'Europe ne nous lâche pas, conclut le ministre. Mais il faudra faire avec la crise européenne. On ne va pas attendre que l'Europe en crise puisse de nouveau faire ce qu'elle faisait avec le Maroc avant la crise. Si on reste au même niveau [d'investissements] venant d'Europe, tant mieux. Sinon, il faudra chercher ailleurs. »

lesechos.fr

_________________
ومن لا يحب صعود الجبال يعش أبد الدهر بين الحُفر
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 5 Mar 2012 - 16:13

Citation :
Deux autres points de PIB pourraient, selon lui, venir d'une relance du processus de l'Union du Maghreb arabe (UMA)

c'est louverture de la frontiere qui aportera les 2pourcent de croissance en plus ?

_________________

"Quand on envera les cons en orbite...et ben toi t'auras pas fini de tourner" Le Pacha
Revenir en haut Aller en bas
Shogun
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 478
Inscrit le : 22/09/2010
Localisation : Planet Earth.
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 5 Mar 2012 - 16:22

logiquement une ouverture de la frontiere ca rapportera beaucoup plus que 2% de croissance, je crois que c est sans l ouverture de la frontiere c est plus logique.

_________________
ومن لا يحب صعود الجبال يعش أبد الدهر بين الحُفر
Revenir en haut Aller en bas
linust
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 07/08/2010
Localisation : boul9nadel
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 5 Mar 2012 - 16:47

Citation :
c'est louverture de la frontiere qui aportera les 2pourcent de croissance en plus ?

et meme plus, mais pas seulement pour le Maroc mais pour l´Algerie aussi Basketball

idem pour la Tunisie
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 6 Mar 2012 - 16:46

Citation :

Lord Global Express tisse sa toile au Maroc

Lord Global Express compte ouvrir à terme 11 agences entrepôts en propre à travers le Maroc, en mesure de desservir les destinations les plus cloisonnées.


Lord Global Express nouvellement installé au Maroc compte pousser ses pions à travers le royaume. Cette société dédiée à la logistique intégrée et au transport, filiale de la Holding Italienne « Consortile Lord » de Berrechid, entreprend d’implanter d’autres plates-formes à l’échelle nationale. « Lord Global Express veille à la transposition du savoir italien et contribue vivement à l’optimisation rationnelle de l’ensemble des besoins de ses partenaires : l’entreposage, le stockage, la distribution, le transport… », rapporte un communiqué de la firme. L’inauguration officielle de sa plate-forme, située à Berrechid, qui s’étale sur 32 000 m2 de surface d’entreposage, est donnée pour imminente. Fort d’une expérience de 20 ans, d’un emplacement stratégique et de locaux ultramodernes et sécurisés, le spécialiste italien a déboursé un investissement de 30 millions de dirhams. Il compte ouvrir à terme 11 agences et entrepôts à travers le Maroc, en mesure de desservir les destinations les plus cloisonnées.
Six agences dès la mi-mars

Dès la mi-mars, 6 agences verront le jour dans les villes de Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Agadir et Fès. Ces plates-formes engloberont un large éventail d’infrastructures : un espace d’entreposage, une aire pour le stockage (containers, produits en vrac), des aires de stationnement de remorques…Lord Global Express assure directement de l’emploi à plus des 100 salariés que compte son siège. Plus de 4 000 partenaires sont aussi à ajouter à cette liste. Le parc automobile de l’Italien, qui vise à optimiser la valeur des services et d’expertises sectorielle et fonctionnelle qu’il met à la disposition de ses clients.

lesoirechos

Citation :
Seat : 2 nouveaux distributeurs au Maroc

(www.infomediaire.ma) Seat améliore sa présence au Maroc avec des immatriculations en hausse de 28% en 2011, soit 18 points de mieux que la croissance du marché local. Seat a livré plus de 1 000 véhicules et affiche ainsi une part de marché de plus de 1% sur un marché qui totalise 100 000 unités. Et ce sont les Ibiza puis les Leon qui plaisent le plus aux consommateurs marocains. A noter que la marque a décidé de renforcer sa présence au Maroc avec l'ouverture prochaine de 2 nouveaux distributeurs, à Casablanca et Marrakech, portant à 10 le nombre de points de ventes dans le pays.

Citation :
Le Français L’Electrolyse démarrera sa nouvelle unité en juin

Le sous-traitant de rang 1 pour Airbus et Dassault ouvrira en juin prochain une nouvelle unité de traitement de surface dans la zone franche de Tanger avec une trentaine de salariés. Le montant de l’investissement s’élève à 8 millions d’euros (environ 90 millions de DH) et se répartit à hauteur de 60% pour L’Electrolyse et 40% pour un autre groupe français Mecachrome. Cette nouvelle filiale de l’Electrolyse, fruit de cette joint-venture, a été baptisée Lelma.

Citation :
Chaabi investit plus dans Aïn Soltane

Le groupe Chaabi a décidé d’accroître ses investissements dans le secteur de l’eau embouteillée. Avec sa marque Aïn Soltane, il a investi environ 8 millions de dirhams supplémentaires dans, non seulement l’augmentation de la capacité de production de son usine, mais aussi dans la distribution numérique.

Citation :
Ciments du Maroc accélère son développement

Ciments du Maroc a décidé d’aller plus vite dans ses investis-sements pour pallier la demande. C’est ainsi que le groupe a décidé d’accélérer le développement de capacités de production des unités qui sont déjà installées dans la zone du Nord.

Citation :
Exclusif. La conquête africaine de Sefrioui en chiffres

Enfin les détails de l'investissement et du plan de développement de Anas Sefrioui en Afrique. Le président du groupe Addoha Douja Promotion investit, à travers sa filiale Ciment d’Afrique (CIMAF), 150 millions d’euros pour la construction de 5 cimenteries en Afrique de l’ouest. En septembre dernier, un partenariat avait déjà été conclu «avec le gouvernement ivoirien, pour la construction d’une cimenterie d’une capacité de production de 500.000 tonnes», apprend-on auprès du cimentier. La Guinée-Conakry, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau et le Cameroun sont les quatre autres pays qui accueilleront ces cimenteries made in Maroc. Le financement de cet investissement sera composé de 60 % apportés en fonds propres et de 40 % versés par concours bancaires. CIMAF sera accompagné dans cette opération par un consortium bancaire formé par Attijariwafa bank, BMCE à travers Bank Of Africa ainsi que du groupe Banque Populaire. «L’idée principale derrière ces investissements africains est de développer des modèles de partenariat sud-sud qui profiteraient aux différentes parties» explique le cimentier marocain.

Citation :
Feu vert pour les constructions écolo

La société Laben, filiale du groupe immobilier El Fal, a été choisie pour lancer le premier projet de démonstration d’efficacité énergétique. La délégation de l’Union européenne et l’Agence nationale de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE) viennent en effet d’octroyer des subventions de plus d’un million de dollars pour le seul projet «Fal El Hanaa» situé à Aïn Sebâa. Au regard de cet important financement, la société prévoit donc de faire les choses en grand en assurant trois innovations principales : un double vitrage des appartements pour une bonne isolation thermique et phonique, un renforcement de l’isolation par l’introduction d’un isolant dans la façade et une isolation thermique sur les terrasses.

les echos
Revenir en haut Aller en bas
L'Antidote
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 861
Inscrit le : 15/03/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 6 Mar 2012 - 18:48

Citation :
Offshoring : Les IDE en progression de 28% au Maroc

Le Maroc, au regard des derniers chiffres enregistrés, est conforté dans son engagement à s’ériger en destination privilégiée des investissements directs étrangers (IDE) en offshoring.


En effet, l’étude menée fin 2011 par BearingPoint, Sciences Po et le ministère du Commerce Extérieur démontre que les investissements directs étrangers (IDE) dans le secteur ont connu une progression de 28% en 2010 par rapport à l'année précédente et ce, malgré le contexte de crise internationale et régionale.

Infomédiaire


Citation :
Maroc : Le projet de loi de finances prévoit des investissements publics de 188 milliards de dirhams

Le projet de loi de finances prévoit des investissements publics de 188 milliards de dirhams (Azami Al-Idrissi)

Rabat -
Le projet de loi de finances 2012 prévoit des investissements publics de 188 milliards de dirhams (MMDH) contre 167 MMDH lors de l'exercice précédent, a affirmé le ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des finances chargé du Budget, Driss Azami Al-Idrissi.

MAP

_________________
Celui qui se bat, pourrait perdre, mais celui qui ne se bat pas, a déjà perdu!

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ( Albert Einstein )

les Keufs se font traumatiser par certains jeunes
Tu veux la paix ? pousse à la salle ou achète un GUN!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: