Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Dim 15 Avr 2012 - 11:05

Citation :
"Le Pays Basque a donné à l’histoire une chose assez rare : un banquier intelligent"...

Le Journal du Pays Basque a adressé un questionnaire à tous les candidats et candidates à l’élection présidentielle française. Ce questionnaire est volontairement réduit à des questions qui touchent le Pays Basque (la campagne présidentielle française étant largement médiatisée par ailleurs). Ce questionnaire a été adressé par courriel aux services de presse des différents candidats qui y ont répondu de la même façon et nous publierons les réponses dans l’ordre de leur réception. Aujourd’hui nous publions les réponses de Jacques Cheminade, candidat de Solidarité et Progrès.

1-a) Il existe en Pays Basque une demande forte de création d’une collectivité territoriale propre. Le Conseil des élus du Pays Basque devrait donner sa position à la fin de l’été, qui pourrait être la proposition d’une collectivité territoriale à statut particulier avec des compétences limitées. Etes-vous favorable à la création d’une telle structure ?

Non. Je pense d’ailleurs que la loi du 16 décembre 2010 doit être abrogée car son objectif affiché, l’optimisation de l’organisation territoriale, ne correspond en rien à ce qu’elle est réellement : un relais de la loi des marchés financiers, transmettant à tous les échelons du pays une logique de démantèlement des services et de destruction progressive de la vie locale. Cette loi, dans son texte comme dans son esprit, vise à réduire tous les points de résistance existants ou éventuels en imposant plus ou moins autoritairement des regroupements et en transférant aux collectivités territoriales des attributions toujours plus nombreuses, tout en réduisant leurs dotations et sans leur accorder l’autonomie fiscale qui leur permettrait de se financer correctement. Sans en clarifier la mission et ses ressources, rajouter à cela des “pays”, au Pays Basque ou ailleurs, risque de ne pas apporter l’effet recherché.

1-b) Quelle est votre proposition sur l’existence institutionnelle du pays Basque ?

C’est aux Basques de faire des propositions et au Parlement de les examiner. Je pense qu’exister commence par résoudre la terrible crise financière qui nous frappe et menace de faire éclater plusieurs pays européens. Le Pays Basque a donné à l’histoire une chose assez rare : un banquier intelligent du nom de Francisco Cabarrus. Ami du peintre révolutionnaire Francisco Goya, Cabarrus a inspiré la création d’une des premières formes du crédit productif que je défends, la Banque nationale d’Espagne sous Carlos III. Cette banque, d’inspiration “Colbertiste”, a été une référence pour le premier secrétaire au Trésor américain Alexander Hamilton pour promouvoir l’industrie, la science et les infrastructures.

2) Etes-vous favorable à l’officialisation des langues régionales ?

Je pense que nos enfants devraient maîtriser au moins quatre langues, dont une régionale, à l’age de 14 ans.

3-a) L’organisation armée basque ETA a annoncé le 20 octobre dernier l’arrêt définitif de ses actions armées. Trois jours avant, une conférence internationale sous l’égide de Koffi Annan, s’est tenue à Saint Sébastien/Donostia et a préconisé que s’ouvre un dialogue entre les Etats français et espagnol sur les “conséquences du conflit”, soit les questions ayant trait aux victimes, aux prisonniers et à la démilitarisation. Pour l’heure, l’Etat français ne s’est pas impliqué sur cette question. Si vous êtes élu(e) président(e), allez-vous apporter une réponse politique à cette nouvelle situation ?

3-b) Les prisons françaises comptent près de 140 détenus basques liés à des affaires ayant trait à la violence politique. Ces détenus sont aujourd’hui répartis dans tout l’Hexagone ce qui met en difficulté leurs familles qui ont l’impression d’être condamnées elles aussi. Etes-vous favorable au rapprochement des détenus basques de leur famille ?


Je pense qu’il faut saisir cette occasion historique. Inspirons-nous de l’exemple irlandais et de la grandeur d’âme de Gerry Adams et d’autres qui ont été à la hauteur de la situation. La droite tend à faire de la peur un fonds de commerce, la gauche surfe sur les frustrations. Je tente d’apporter une vision d’avenir permettant à chacun de se retrouver, pas seulement autour d’une table, mais travaillant sur un grand chantier, celui d’un monde sans la City ni Wall Street. Je suis favorable au rapprochement des détenus basques de leur famille car j’estime qu’il faut tout faire pour que les prisons ne soient pas des usines à délinquants

4) Le projet de construction d’une Ligne à Grande Vitesse (LGV) traversant le Pays Basque Nord est fortement contesté localement. Etes-vous favorable à la poursuite de ce projet ?

Oui, bien que d’autres projets d’infrastructures doivent voir le jour. Je suis un homme de progrès et je ne pense pas qu’il existe une issue vers le passé. Ainsi, défendre le caractère fort d’un peuple haut en couleur et d’une belle région n’implique pas s’accrocher au fantasme d’un petit îlot vert à l’abri du monde.

5-a) En quelque mots, quel modèle de tourisme défendez-vous ?

J’aime nager et défier les vagues, mais je vois l’avenir dans l’industrie, la recherche et l’agriculture.

5-b) Quel modèle d’agriculture ?

Plusieurs. D’abord la productive qui permettra de nourrir au moins 9 milliards d’humains, dont les Basques, d’ici 2 050. Ensuite celle des labels, des AOC, du bio, pour lequel il faut encourager les circuits courts. Dans les deux cas, je demande qu’on marque sur l’étiquette le pourcentage du prix payé arrivant réellement dans la poche du producteur.

5-c) Les deux sont-ils compatibles ?

Je le crois, sous condition qu’on débloque le système financier pour que l’argent retourne à la production au lieu de tourner en rond dans des bulles financières qui menacent de nous ruiner.

6-a) Certaines villes de la côte basque (Biarritz, Saint-Jean-de-luz) recensent un pourcentage de logements secondaires proche des 50 %. Dans le même temps, les jeunes, et plus globalement les personnes aux revenus les plus modestes, ne parviennent pas à se loger localement. Que préconisez-vous face à cette situation ?

C‘est en effet inacceptable. D’abord il faut encadrer et faire baisser les prix. C’est possible en lançant la construction d’au moins 150 000 logements sociaux par an. Ensuite, il faut mutualiser les risques permettant aux bailleurs de faire confiance aux locataires. Pour les jeunes et les handicapées, il faut des aides spécifiques. En plus, je demande de porter le SMIC à 1 700 euros et la création de plusieurs millions d’emplois qualifiés, notamment dans le domaine aérospatial. En combinant ces mesures, je pense que le problème ne sera plus surmontable.

6-b) Etes-vous pour ou contre une taxation des résidences secondaires ?

Avec ma politique de réforme bancaire que consiste à découper les banques en deux, séparant d’un coté les banques de crédit et de dépôt, des banques d’affaires spéculatives de l’autre, je ferais tout pour que chaque Français puisse s’en payer une !

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20120413/334246/fr/Le-Pays-Basque-donne-a-l%E2%80%99histoire-une-chose-assez-rare--banquier-intelligent
Revenir en haut Aller en bas
Ichkirne
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 644
Inscrit le : 19/08/2011
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Dim 15 Avr 2012 - 16:20

Rafi : si j'étais à la place de Cheminade, et pour cesser de passer pour obscur, je ferais en sorte d'intégrer un parti politique bien en vue afin de m'y faire une place bien plus en vue encore, et m'assurer ainsi une meilleure diffusion de mes idées. Ceci fait, j'opérerais un retour en rocade avec l'assurance de pouvoir compter désormais sur un électorat bien plus nombreux qu'il ne l'est aujourd'hui, et qui rendra sans doute ma course vers l'investiture présidentielle un peu plus sérieuse.
Cheminade est souvent perspicace, avec une méthodologie réflexive bien rodée, par le biais de laquelle il aborde les problèmes d'une manière saine et mesurée. Je le crois sincère quand il se présente comme humaniste, bien que je le trouve, pour un humaniste, un peu au-dessus de la mêlée. (L'humanisme gagne quelquefois à être plus terre-à-terre. Fracastoro, grand médecin au 16ème siècle, aimait à dire que l'essence de l'humanisme est faite de boue.)
Mais cet homme restera encore obscur tant qu'il ne modérera pas sa ferveur à parler de la science et de tout ce que l'homme peut entreprendre ou réaliser grâce à elle, ferveur que je comprends et que je partage d'ailleurs , mais qui semble un peu déphasée dans ces temps de crise où l'électeur aime à entendre comment on rendra sa vie meilleure, ou plutôt, moins pire.
On a cherché et on cherche toujours à avoir la tête de Cheminade, mais il ne tient qu'à lui à ne pas leur offrir le billot. Wink
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Dim 15 Avr 2012 - 16:21

Jacques Cheminade était invité hier soir au congrès du mouvement des africains français (5'37)...




Dernière édition par rafi le Dim 15 Avr 2012 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Dim 15 Avr 2012 - 16:30

Je me suis toujours demandé pour quelle raison Cheminade n'avait pas intégré le parti socialiste par exemple, qui est un parti qui connait bien des courants, et je n'ai pas de réponse à cette interrogation qui reste un mystère. Je ne sais pas si quelque part il ne préfère pas que ce soit ainsi. Je crois même qu'il a déclaré préférer rester à l'extérieur afin de pouvoir être un aiguillon dans le dos du futur Président. Pourtant même Larouche a intégré le parti démocrate aux Etats-Unis et présente des candidats aux fonctions électives à l'intérieur de cette institution même s'il subit les foudres de la direction du mouvement.

J'ai suivi sur agoravox une intervention intitulée: "Combattre le système : de l’intérieur ou à l’extérieur ?", qui me paraît assez intéressante...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/combattre-le-systeme-de-l-66186
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Dim 15 Avr 2012 - 17:04

Le meeting sur internet de Cheminade...

http://www.cheminade2012.fr/2012_meeting
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Lun 16 Avr 2012 - 11:30

Citation :
Lundi 16 avril, à 17h, Jacques Cheminade organise un rassemblement devant les locaux d’Eurex, 17, rue de Surène dans le XVIIIe arrondissement de Paris, afin de dénoncer la commercialisation, à partir d’aujourd’hui, par cette entreprise, de nouveaux contrats à terme permettant de jouer avec de forts effets de levier sur la dette française.

http://www.cheminade2012.fr/Jacques-Cheminade-organise-un-rassemblement-devant-les-locaux-d-Eurex-a_00800

Citation :
Dès le 8 avril, j’ai été le premier à mettre en garde dans la campagne présidentielle contre le risque d’une attaque spéculative prochaine sur la dette française. En effet, à partir du 16 avril, la société Eurex commercialisera de nouveaux contrats à terme permettant de jouer avec de forts effets de leviers sur la dette française (FOAT), ce qui est notamment susceptible d’entraîner une flambée des taux auxquels emprunte la France.

La médiatisation soudaine ces derniers jours de cette possible attaque spéculative ne peut pas être réduite à une entreprise visant à favoriser la réélection de Nicolas Sarkozy. Croire cela reviendrait à se leurrer gravement sur l’ampleur de la crise financière et sur la volonté des marchés financiers, opérant à partir de la City et Wall Street, de mettre à genoux la France et plus généralement les États-nations.

Les marchés financiers regardent aujourd’hui d’un mauvais œil la marge de manœuvre qu’aura le prochain président de la République français, en particulier s’il s’agit d’un président socialiste disposant de la majorité dans les deux chambres. Ils craignent par dessus tout la pression que le peuple et la base socialiste pourraient exercer sur les dirigeants français.

Face aux turbulences qui s’annoncent et à la guerre que déclarent les marchés financiers à la France, notre pays, fort de son histoire et de la nature de ses institutions, n’est pas démuni et désarmé.

L’interdiction des ventes à découvert, préconisée par certains candidats, n’est en aucun cas une mesure suffisante. Au lendemain du second tour de l’élection présidentielle, les mesures suivantes devront être prises de toute urgence :

Afin de faire sauter le verrou financier, une loi Glass-Steagall doit être adoptée au plus vite. Elle doit consister en une véritable séparation des banques d’affaires et des sociétés d’assurance d’une part, et des banques de dépôt et de crédit aux particuliers et aux entreprises d’autre part. Une simple séparation des « activités » de banques en les laissant sous le même toit serait insuffisante.
Une commission d’enquête parlementaire doit être créée simultanément. Elle doit être dotée de pouvoirs d’instruction et de réquisition pour pouvoir préparer la séparation des banques et examiner leurs activités spéculatives.
L’État doit protéger les fonctions nécessaires des banques de dépôt et de crédit. Les banques d’affaire qui ont spéculé et perdu ne doivent, quant à elles, plus être renflouées et pourront être mises en faillite ordonnée.
Toutes les dettes engendrées par le système financier ces dernières décennies, qu’elles soient publiques ou privées, ne pourront pas être remboursées. Il faut procéder à une remise à plat et à un tri permettant de déterminer les dettes légitimes et celles qui ne le sont pas, comme les dettes de jeu.

C’est ainsi que nous pourrons sortir de la « mystique de l’équilibre budgétaire » dénoncée par Jean Zay, le ministre du Front Populaire. Ces mesures d’urgence sont le préalable indispensable à une politique de crédit productif public qui permettra de financer une politique de grands projets et de grands travaux, seule susceptible d’assurer l’avenir de la France, de son économie et de ses services publics. Sans cela, l’aggravation de la crise économique et des saccages sociaux qu’elle engendre seront irrémédiables.

Si le prochain président de la République n’adopte pas ces mesures de mise au pas de la finance, il portera devant l’histoire la responsabilité des démantèlements financiers qui suivront. Plus j’obtiendrai de voix au soir du premier tour de l’élection, plus la pression sur le prochain président de la République pour qu’il adopte cette feuille de route sera forte et plus ma voix pourra porter dans le combat qui s’annonce.

http://www.cheminade2012.fr/Speculation-contre-la-dette-francaise-declaration-de-Jacques-Cheminade_00791
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mar 17 Avr 2012 - 18:43

Citation :
Le candidat à l'élection présidentielle Jacques Cheminade s'est rendu le lundi 16 avril à la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime), menacée de fermeture, pour apporter son soutien aux 550 salariés.

"Je suis venu pour défendre la dignité du travail qu'on ne peut outrager comme on le fait en France", a-t-il déclaré, à la porte de l'usine, devant les salariés réunis en assemblée générale. Il a dit soutenir les propositions de l'intersyndicale notamment l'instauration d'une taxe destinée à assurer une égalité de traitement entre les produits importés et ceux fabriqués en France.

Avec sa venue, l'intersyndicale a gagné son pari de faire venir sur le site tous les candidats à l'élection présidentielle à l'exception de Marine Le Pen que les syndicalistes n'avaient pas invitée en estimant qu'elle n'est pas une élue "républicaine". "Ils sont tous venus et ont pour la plupart soutenu notre charte pour défendre l'industrie en France", a indiqué Yvon Scornet, porte parole de l'intersyndicale.

Les secrétaires généraux de la CGT, Bernard Thibault, et de la CFDT, François Chérèque, tout comme l'archevêque de Rouen, Mgr Jean-Charles Descubes ont également fait le déplacement.

La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne a été placée fin janvier en redressement judiciaire pour six mois à la suite de la faillite de sa maison mère suisse.

http://www.paris-normandie.fr/article/rouen/rouen-jacques-cheminade-visite-a-son-tour-la-raffinerie-petroplus


Citation :
Pourquoi on voterait Jacques Cheminade (si on ne parlait que de cinéma)

Kurosawa, Renoir, Herzog : le candidat qui culmine à 0,5% dans les sondages est peut-être le cinéphile le plus intéressant de tous les prétendants à la présidence de la République.

Les candidats à l’élection présidentielle ont livré à Allociné leurs cinq films préférés. Entre les tops prévisibles de Philippe Poutou qui cite Ken Loach et Les Temps modernes et d’Eva Joly qui évoque Garde à vue et Le Parrain, ou les références dreyeriennes désormais bien connues de Nicolas Sarkozy, on tombe sur le top 5 de Jacques Cheminade, de loin le plus intéressant de tous.

Le président du parti Solidarité et Progrès est un homme complexe qui gagne peut-être à être mieux connu. Outre ses envolées sur la conquête de Mars, Jacques Cheminade a des choses intéressantes à dire sur le cinéma. Ses cinq films préférés révèlent en effet un cinéphile averti aux goûts éclectiques, s’intéressant autant au cinéma japonais qu’au western américain, aux classiques du cinéma français qu’aux dernières avancées technologiques.

Western, SF et 3D

Outre le classique de Jean Renoir, La Règle du jeu, l’outsider de l’élection présidentielle cite notamment le chef d’œuvre de Kurosawa, Rashômon, dont le principe narratif, novateur à l’époque, repose sur la multiplicité des points de vue sur un même événement. Un film qui interroge la notion de vérité et de réalité, cité par un homme parfois suspecté d’être adepte de la théorie du complot…

Amateur du western fordien (L’homme qui tua Liberty Valance), M. Cheminade est également pointu dans le domaine de la SF. Dans son top 5 figure en effet L’invasion des profanateurs de sépulture, série B paranoïaque de Don Siegel (1956) qui dénonce de manière métaphorique l’embrigadement politique, le fanatisme, la pensée unique dans l’Amérique post-Mac Carthy. Un film fondateur du genre qui a connu pas moins de trois remakes et qui démontre que le candidat qui voudrait conquérir Mars connaît ses classiques.

Mais il n’ignore pas le cinéma contemporain pour autant et cite dans ses cinq film préférés un film en 3D - et pas n’importe lequel : La Grotte des rêves perdus de Werner Herzog, magnifique documentaire sur les peintures rupestres de la Grotte Chauvet qui reste peut-être à ce jour la plus belle utilisation de la 3D.

Si l’élection présidentielle ne se jouait que sur les goûts cinématographiques, on voterait sans doute Jacques Cheminade.

Voici son top 5, commenté :

- La Règle du jeu, de Jean Renoir

"En 1939, juste avant la guerre, Jean Renoir montre, entre dérision et drame, une société qui littéralement se délite. Les scènes de la chasse et de la fête au château, en contrepoint l’une de l’autre, cadrent la fin d’un monde. L’amour y devient impossible et un meurtre s’y transforme en accident. Le film, à l’époque, fut accueilli par des huées. Entre réel et virtuel, maîtres et domestiques, infantilisme et noblesse des sentiments, tout est bouleversé dans une société qui se bouleverse et aujourd’hui nous nous demandons, n’est-ce pas la nôtre ?"

- Rashomon, d’Akira Kurosawa

"Un même événement vu par des yeux différents, la vérité devenant recherche et poursuite au-delà des effets et des impressions."

- L’homme qui tua Liberty Valance, de John Ford

"L’effondrement d’une légende américaine, le souvenir rencontrant le présent d’un homme vieillissant, une société qui doit retrouver ses bases : celles d’un courage modeste se vouant à l’intérêt d’autrui."

- L’invasion des profanateurs de sépulture, de Don Siegel

"Le médecin d’une petite ville américaine face à l’invasion de créatures qui prennent l’apparence de ses proches. Il tente de prévenir les autorités de la ville mais on ne le croit pas. C’est une terrible métaphore du fascisme, après l’époque maccarthyste, qui envahit les êtres en les transformant de l’intérieur, d’un homme qui se heurte à l’opinion publique devenue au sens propre aliénée."

- La Grotte des rêves perdus, de Werner Herzog

"Un documentaire signé Werner Herzog sur la grotte Chauvet, en Ardèche. Un signe d’hommes ayant vécu il y a plus de 32 000 ans à nous autres aujourd’hui, par des figurations artistiques d’animaux, avec d’extraordinaires recherches de perspective que la 3D révèle dans leur plénitude."

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Pourquoi-on-voterait-Jacques-Cheminade-si-on-ne-parlait-que-de-cinema-3324880

Citation :
LA CONQUÊTE SPATIALE : ET SI L’AVENIR ÉTAIT DANS LES ÉTOILES ?

Ne cherchez pas le thème de la conquête spatiale dans cette campagne. UMP et PS, extrême gauche et extrême droite, MoDem, personne n’en parle. Hormis un seul, loin des partis, et qui se fait moquer pour ça : Jacques Cheminade. Et si Cheminade avait raison ?

Par Bruno TESTA,

CEUX qui parlent de Mars ou de la Lune passent toujours pour d’aimables hurluberlus. Ceux que l’on dit lunatiques ou qui sont dans la Lune n’appartiennent-ils pas au monde des gens insensés ? Et pourtant ? Si le parti écologiste par exemple était plus conséquent, il devrait rejoindre Jacques Cheminade sur ce point. Je m’explique. Quitte à dire la vérité aux Français et plus généralement aux êtres humains sur les dégâts irréversibles que l’homme cause sur notre planète, il faudrait également expliquer que de toute façon le système solaire est foutu. Que le Soleil, ? c’est scientifique, programmé, s’éteindra dans 9 milliards d’années, disent les astrophysiciens. Et que ma foi, la vie humaine disparaîtra aussi. Le chanteur Michel Jonasz nous avertissait déjà, il y a plus de trente ans. Rappelez-vous :

« Un jour, Parce qu’y a rien qui dure toujours Y a rien qui soit toujours pareil Même le Soleil Le Soleil, Se refroidit de jour en jour Juste un peu moins vite que l’amour » Alors si un chanteur peut en parler, pourquoi les politiques ne pourraient-ils pas le faire ? Car là encore, j’interpelle les écologistes : si cela ne nous interdit pas évidemment d’économiser la planète, on voit bien que de toute façon, sur le long terme, pour l’avenir de nos petits petits petits (etc.)-enfants, les choses sont mal barrées. Je ne dis pas ça pour que les enzymes gloutons du capitalisme en profitent, disent un rien cynique : « Vous voyez bien que cela ne sert à rien de faire des efforts, continuons d’exploiter nos semblables qui triment dans la soute, dansons sur le pont, buvons du champagne puisque le vaisseau Terre comme le Titanic va couler ! » Je dis ça pour nous produire un vertige, et expliquer, à l’aide de ce vertige, que les idées de Cheminade ma foi ne sont pas aussi connes que ça. Je fais partie de ceux qui croient que lorsqu’une fusée s’est posée pour la première fois sur la Lune, autrement dit lorsque l’homme s’est arraché à la planète Terre, il a produit l’acte le plus important du XXe siècle et même de l’histoire de l’humanité. Car si la Terre est condamnée, il faudra bien, si l’on veut que la race humaine survive, aller crapahuter dans les étoiles. Et avant d’aller jouer nos envahisseurs, il faut commencer par le b.a-ba, autrement dit coloniser la Lune et explorer Mars comme le dit Cheminade.

Tout cela, je le concède volontiers, a des allures de science-fiction. Mais si vous trouvez que la vie humaine, sa probabilité (si l’on ne fait pas intervenir le guignol de la création qui s’appelle Dieu) n’est pas de la science-fiction, j’arrête sur le champ d’écrire cet article. C’est que la cause est désespérée. Je pense donc comme Cheminade que l’on ne parle pas assez de conquête spatiale. Ce qui n’est pas le propre des Français, j’en conviens. Même les Améri6cains, qui étaient pourtant avec les Russes les artisans de cette conquête, ont baissé momentanément les bras. Cela coûte trop cher. Oui, partout où l’on se tourne sur notre planète, on nous explique que l’argent coûte trop cher. Qu’il faut faire des économies. Mais comme personne ne connaît rien en économie, et que de toute façon, l’économie n’est pas une science, n’en déplaise à tous nos Diafoirus qui nous exhibent des courbes sur les plateaux télé comme d’autres sortaient autrefois leurs clystères, nous avons donc des sous-économistes au pouvoir avec une vision de petit épicier ! Même les grands discours sur la Révolution de Mélenchon font figure d’images vieillottes dans un album démodé ! Evidemment la conquête spatiale n’ira pas de soi. Et c’est pas ça qui va régler le problème du chômage, encore que… N’empêche, ne pas avoir une vision du long terme, si ce n’est au niveau français, au niveau européen cela pose bien les limites du politique.

Imaginez si Alexandre le Grand, Christophe Colomb avaient pensé comme la plupart des candidats du premier tour ? Obligés de répondre aux questions de David Pujadas, Jean-Michel Apathie, Jean-Jacques Bourdin, Alain Duhamel, Jean-Pierre Elkabbach ? On ne saurait même pas encore que la Terre est ronde. Chacun serait dans son village à jouer aux osselets. Nos politiques, je le constate, n’ont pas de vision du monde. Encore moins de l’univers. Leur mesure du temps, c’est encore le sablier. Ils pensent à échéance de l’œuf à la coque. Alors c’est bien simple, si mes concitoyens se moquent des conseils de Jacques Cheminade, moi je crois que je vais les suivre, préparer mon avenir tout seul. Comment ? Pourquoi pas envoyer mes spermatozoïdes dans l’espace dans une fusée miniature ? Qui sait, ils rencontreront bien quelque part une extraterrestre pour continuer l’aventure…

http://www.cheminade2012.fr/En-defense-de-l-exploration-spatiale_00821
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mar 17 Avr 2012 - 19:31

Economie...



Emploi...



La question...



Immigration...



Nucléaire...

Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mar 17 Avr 2012 - 22:21

Jacques Cheminade s’est rendu au Congrès du Mouvement des Africain-Français et a fermement condamné la politique de la Françafrique, promouvant pour sa part une politique de développement de l’Afrique, autour de grands projets d’infrastructure comme la remise en eau du lac Tchad, l’irrigation des chotts tunisiens et algériens, et la reprise des travaux sur le canal de Jonglei au Soudan....


Jacques Cheminade au Congrès du Mouvement des... par Cheminade2012
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mar 17 Avr 2012 - 23:54

tu va voté CHEMINADE ?
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 11:28

Je ne sais pas encore, j'hésite entre Mélenchon et lui. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 12:47

je vais voté pour hollande
mais j'hesite entre voté Melanchon au premier tour et hollande au deuxieme

je vois pas linteret de voté pour une personne comme cheminage qui depassera pas les 1% c'est un vote inutile
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 14:31

1% ce serait trois fois mieux qu'en 1995. Blague à part, je trouve qu'il a de bonnes idées et pour cela il mérite ma voix, idem pour Mélenchon, bien qu'il est plus que faiblard sur le nucléaire. Hollande, je le trouve un peu léger sur beaucoup de points, notamment au sujet des banques et de la spéculation, pourtant que ne ferait-on pas pour se débarrasser de Nicolas Sarkozy.

Ça fait belle lurette que je ne tombe plus dans le piège du vote utile après avoir vu la droite virée par la gauche, qui elle même a été virée par droite, pour enfin qu'elle revienne au pouvoir avant d'aller voir ailleurs si j'y suis, et vice et versa depuis 1981...


Dernière édition par rafi le Mer 18 Avr 2012 - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 16:53

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 18:34

Votez pour Marine Le Pen.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 18:44

Voter la blonde, ça ne va pas être possible, du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 18:50

rafi a écrit:
Voter la blonde, ça ne va pas être possible, du tout...

C'est une fausse blonde.. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 19:04

Citation :
Politique étrangère : ce qu'en dit Jacques Cheminade

La Russie de Poutine est-elle une démocratie ?

- Il n’y a plus de démocraties dans le monde. L’Europe ne donne pas l’exemple lorsqu’elle soumet la Grèce au garrot. Si elle avait une réelle politique, ce qui est impossible avec Mme Ashton, elle devrait lancer une paix par le développement mutuel en partant des intérêts économiques complémentaires de la Russie, de la Chine et des autres pays asiatiques.

Approuveriez-vous un bombardement des sites nucléaires iraniens si les négociations échouaient ?

- Non. La seule solution est de permettre à l’Iran d’enrichir l’uranium à des fins civiles. Alors Téhéran acceptera un contrôle d’une Agence internationale pour l’énergie atomique réellement indépendante, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Etes-vous prêt à reconnaître un Etat de Palestine proclamé unilatéralement ?

- Je m’en tiens à mon soutien du Pacte de Genève Beilin/Rabbo. Le gouvernement Netanyahou manifeste une tendance absolument contraire.

Jusqu’à quand l’armée française doit-elle rester en Afghanistan ?

- Nous devons retirer nos troupes d’Afghanistan sous trois mois. Nous n’avons rien à faire dans cette guerre qui a perdu tout sens militaire et humanitaire et qui ne pourra jamais être gagnée tellement les forces d’Enduring Freedom sont perçues comme des forces d’occupation. Il est honteux qu’autour de nos soldats aient prospéré la culture et le trafic de drogue, honteux qu’ils aient été mal équipés sur le terrain jusqu’à devoir compenser avec leur propre argent ce dont ils n’avaient pas été pourvus.

Faut-il quitter le commandement intégré de l’Otan ?

- L’ennemi aujourd’hui n’est pas tel ou tel pays, mais la politique de la City de Londres et Wall Street et de leurs collaborateurs. Incapable de créer les ressources permettant un développement mutuel, cet ordre financier de l’oligarchie britannique, du FMI, de l’OMC et de l’OTAN, nous mène inéluctablement à un affrontement mondial.

Dans ce contexte, je préconise d’abandonner définitivement l’illusion d’une « projection massive hors zone ». Cela signifie que la priorité est la défense du territoire, avec d’une part les moyens les plus avancés de l’époque et une armée de milice organisée sur le territoire national. Mes propositions s’inscrivent aussi dans la perspective d’un Pont terrestre eurasiatique, de l’Atlantique à la mer de Chine, intégrant l’Europe occidentale au développement à venir de la zone Pacifique.

Au sein des structures intégrées de l’OTAN, nous ne devons pas chercher à occuper des strapontins plus ou moins flatteurs, mais dénoncer une politique consistant à imposer par des moyens devenus criminels (exécutions ciblées par drones ou opérations héliportées visant à tuer, conduisant toutes deux au meurtre de civils) l’unification des marchés mondiaux au profit des intérêts de l’oligarchie anglo-américaine. Nous devons y faire entendre notre voix, puisque nous y sommes, et si elle n’est pas écoutée, refaire ce que fit le général de Gaulle en 1966 [ndlr: il quitte le commandement intégré de l'OTAN].

Recevrez-vous une fois président le dalaï-lama ?

- Je proposerai aux autorités chinoises et au dalaï-lama, une rencontre à trois afin de trouver une porte de sortie à la situation actuelle. Les voies de la diplomatie sont plus efficaces que celles de l’exhibitionnisme politique.

Etes-vous favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne ?

- Oui, mais seulement dans les conditions de l’établissement d’une paix au Proche et Moyen Orient. On ne peut dissocier les deux choses. Actuellement le problème majeur n’est pas celui-là ; c’est la menace d’une frappe israélo-américaine contre l’Iran qui serait un désastre pour toute la région. L’Europe devrait avoir la mission d’assurer la paix par un développement mutuel qu’elle ne tente pas de faire aujourd’hui.

Comment mettre fin à la Françafrique ?

- Nous fournirons la preuve que nous avons changé en promouvant les grands projets nécessaires à la réintégration de l’Afrique et de ses peuples dans une économie mondiale mise au service de l’homme : 1) remise en eau du Lac Tchad pour créer un poumon d’eau au centre du continent et sauver plus de cent millions d’hommes ; 2) reconstruction du canal de Jonglei, au Soudan, pour constituer un grenier à blé pour l’Afrique de l’Est et l’Asie du Sud-ouest ; 3) irrigation en eau douce des chotts tunisiens et algériens, en reprenant avec les technologies de notre temps les projets conçus par l’ingénieur François-Elie Roudaire au XIXe siècle.

Que peut-on faire en Syrie ? Faut-il armer l’opposition ?

- Il ne faut pas armer l’opposition mais soutenir la démarche de Kofi Annan tout en offrant à la Syrie les conditions d’un développement économique et d’un respect de sa souveraineté nationale.

Doit-on élire le président de l’Union européenne au suffrage universel direct ?

- Non, parce que l’Europe de la BCE et de l’Euro n’a pas préparé les Européens à le faire. Au contraire, elle a exercé l’influence inverse en se transformant en relais des politiques de la City et de Wall Street.

http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120417.OBS6401/politique-etrangere-ce-qu-en-dit-jacques-cheminade.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Mer 18 Avr 2012 - 22:42

Baybars a écrit:
rafi a écrit:
Voter la blonde, ça ne va pas être possible, du tout...

C'est une fausse blonde.. Very Happy



c'est celle toutee a gauche sur la photo ?
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Jeu 19 Avr 2012 - 16:51

Citation :
Après sa prestation dans l’émission Mots Croisés sur France 2, Jacques Cheminade a fait l’objet de beaucoup de commentaires sur internet, notamment sur Twitter, où l’on voit que les tweetos ont été bluffés par le contraste entre l’image de farfelu que les médias lui collent et les idées concrètes qu’il défend.

Sur facebook, The Noise : le journal des réseaux fait le point sur le buzz Cheminade. A regarder !

https://www.facebook.com/photo.php?v=10150743893409337


Citation :
Jacques Cheminade, candidat à l'élection présidentielle, a annoncé jeudi sur France Info qu'il souhaitait "présenter 100 candidats aux élections législatives".

Le candidat a indiqué son intention, après la présidentielle, de "parcourir la France pour que ces candidats se présentent et pour qu'ils continuent ce que j'ai déclenché dans cette élection".

Le candidat de "Solidarité et Progrès" a appelé d'autre part les "indécis", les "insoumis" et "ceux qui pensent s'abstenir" à voter pour lui "pour me donner un rôle dans ce qui viendra".

"Plus j'aurai de voix, plus je pourrai être une épée dans le dos qui poussera les autres de l'avant", a-t-il ajouté.

"J'ai prévu la crise financière qui allait se produire... Aujourd'hui, le médecin qui a fait le bon diagnostic, on devrait lui faire confiance pour l'ordonnance de guérison", a poursuivi Jacques Cheminade.

Selon lui, "le problème principal" à l'heure actuelle est de savoir "où va l'argent, qui maîtrise le crédit."

http://www.lepoint.fr/politique/cheminade-souhaite-presenter-100-candidats-aux-legislatives-19-04-2012-1453108_20.php
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Jeu 19 Avr 2012 - 17:20

Citation :
Tous ne vouent pas un culte au Concordat (en Alsace-Moselle)

Le Concordat, qui régit les cultes dans la région, doit être aboli, prêchent, le NPA, Lutte ouvrière et le Front de gauche. Pour Coquerel, le second de Mélenchon, le « Concordat a un coût très élevé pour l'État : plus de 50 millions d'euros en 2011 pour rémunérer les 1 400 ministres des cultes » d'Alsace-Moselle. « Vouloir le remettre en cause est irresponsable, tranche Sarkozy. Ceux qui veulent modifier la Constitution pour y intégrer les principes de la loi de 1905 mentent lorsqu'ils prétendent que cela serait sans incidence pour l'Alsace-Moselle », dit-il en pointant son rival François Hollande. Le socialiste, lui, l'assure : « Je ne remettrai pas en cause le régime concordataire. » Les rivaux s'accordent, en revanche, sur la non-intégration de l'Islam. Pour le PS, la question « se heurte au fait que le Concordat est un Traité conclu en 1802 entre l'État français et le Vatican et qu'il n'est pas possible aujourd'hui de le renégocier ». L'Islam ayant « une histoire plus récente sur notre territoire », dit Sarkozy, « pourquoi vouloir appliquer strictement les mêmes règles quand les problématiques ne sont pas les mêmes ? » Si Cheminade est le seul favorable à l'intégration de l'Islam, Eva Joly et François Bayrou pensent que le débat doit être posé. Les autres candidats sont tous contre.

http://www.20minutes.fr/article/919337/tous-vouent-culte-concordat
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Ven 20 Avr 2012 - 16:09

Citation :
Cheminade : «Je vais vous expliquer comment vous vous faites baiser»




J-3. Mercredi matin. Rendez-vous dans un bistrot du XVe avec Jacques Cheminade. L’interview vire vite à la discussion. Hyper détendu, le candidat de Solidarité et Progrès adopte un langage jeune. Ça glisse comme des roulettes.

XVe arrondissement. Un bar. Le zinc dézingue. Des ouvriers trinquent. Ils parlent en portugais. Ils ont des casques de chantier. Il est midi, ou peut être un peu moins. Le soleil n’a pas atteint l’apogée. Au fond du café, style bistrot-Ikéa, Jacques Cheminade broie nos mains. On s’installe, tout près de lui. Il dit : « Je préfère être prêt de vous« . Il demande une feuille de notre cahier. Il dit : « C’est moi qui vous pille« . Il rigole. Deux télévisions nous filment.

Si vous n’étiez pas candidat à la présidentielle, vous pourriez être candidat de jeu de télé-réalité. Ils aiment ce genre de personnages loufoques.

Non, je ne pourrais pas jouer dans un jeu de télé-réalité. Vous savez, moi, je n’ai pas une addiction à la télé. Et la télé-réalité, c’est Koh-Lanta, toutes ces histoires là… Et je trouve qu’on traite avec un certain mépris la personne humaine. Je n’aime pas ça.

Vous préférez les documentaires animaliers, les documentaires historiques… Qu’est-ce que vous préférez regarder ?

Ce que je voudrais pour la télé, c’est qu’on fasse un peu ce que Werner Harzog a fait avec la grotte Chauvet. C’est à dire qu’on offre les plus belles réalisations de l’humanité, et qu’on les offre à tout le monde, et qu’on explique. Parce qu’en France, on n’explique pas.

D’ailleurs, dans votre programme, vous proposez un programme télé…

Mon programme télé, c’est d’aller voir partout où ça créer. Dans les banlieues, les laboratoires, dans les centres de recherche. Partout où il y a de la création, et d’offrir ça aux gens. Alors vous savez ce qu’ils m’ont dit les gens de la télé ? Ils m’ont dit que ça n’aurait aucun succès, que personne ne s’y intéresserait. Je suis d’avis contraire.

Le rôle d’un Président de la République, c’est de faire les programmes télé ?

Ah non, surtout pas. Mais il doit ouvrir la voie pour que ça puisse être fait. Le rôle du Président de la République, comme De Gaulle, c’est d’inspirer. Il ne s’occupe pas des détails.

Est-ce que vous trouvez que la banlieue a été au cœur de la campagne présidentielle ?

Non, pas du tout. La première chose, c’est qu’en France, il y a une colonisation intérieure, comme il y a eu une colonisation extérieure. Et cette colonisation intérieure est voulue, c’est une colonisation d’exclusion. Ca frappe non seulement les quartiers populaires, je préfère dire quartiers populaires à banlieues, et ça frappe aussi les gens qui sont dans les zones pavillonnaires. C’est un problème qui touche les gens qui sont isolés de la ville, et des services publics. Ils prennent une heure, une heure et demie pour aller à leur boulot et finalement, par rancœur et rage, ils votent Marine Le Pen. Il faut arrêter ça. C’est là qu’on trouve des jeunes 18/24 ans et qu’on dit qu’ils voteront Marine Le Pen par rancœur, rage et désespoir.

Chaque élection, chaque candidat dit qu’il veut faire un plan pour la banlieue…

Ouais, Plan Marshall, plan je-sais-pas-quoi ! Je crois qu’il faut que ce soit à travers les jeunes de banlieues eux-mêmes que la politique soit mise en place. Il faudrait qu’on ait un Ministère de l’Egalité et de la Vie Associative, composé de jeunes de banlieues. Ils seront pas beaucoup, maximum une centaine, avec 5 ou 6 personnes de la vie associative. Ils iront voir partout, dans tous les ministères, tous les pans de la société civile, où sont les discriminations et les inégalités. Alors, évidemment on parle aujourd’hui de l’attestation en cas de contrôle au faciès, moi je crois pas que ce soit une solution miracle, mais je crois qu’il faut le faire de toute façon. Et surtout, faire en sorte que ces contrôles soient faits que s’il y a poursuite judiciaire. Les enquêtes ont montré que si on est supposé être d’origine maghrébine ou d’Afrique, on aura dix fois plus de contrôles au faciès que si on l’est pas. En France, il faut arrêter ces choses là !

Comment expliquer ce désintérêt pour les quartiers populaires dans les débats ?

On pense qu’en banlieue, on ne vote pas, ou peu. Et que, par conséquent, si on les caressait dans le sens du poil, ça ne sert à rien. Mieux vaux donc caresser les préjugés des autres, c’est ce que fait le Front National, et gagner des voix en faisant peur. On vit dans un pays, et l’actuel Président de la République est complice de ça, où l’on fait peur. La droite fait peur. Elle fait peur sur l’islam, elle fait peur sur l’immigration, elle fait peur « on va devenir comme la Grèce ! »

Arrêter avec la peur, effectivement. Mais certains habitants, dans certaines villes, dans certains quartiers, répondront qu’il y a aussi une réalité, et qu’il y a parfois un important trafic de drogue. Votre solution ?

On ne peut pas arrêter le trafic de drogue quand il devient un moyen de vivre. Il faut tarir à la source, c’est-à-dire une politique de justice sociale, de développement économique. Encourager, par exemple, les jeunes à créer des entreprises. C’est l’idée du pôle d’investissement public, que propose la gauche, et je suis d’accord avec ça. Toutes les entreprises qui bénéficient de marchés publics sont encouragées. Et sans ça, sanctions financières. Il faut mener une politique différente pour créer de la vie.

Mais, dans votre programme, vous parlez d’un plan international de lutte anti-drogue. On n’a pas très bien compris.

Aujourd’hui, on a un type de société où les trafics ne sont peut-être pas promus, mais ils fleurissent et on peut pas faire autrement. Je répète donc que ce qu’il faut faire, c’est tarir la source. Il faut empêcher cette société de l’argent, du gain immédiat, de la survie. Et créer une société de justice. La lutte contre le trafic de drogue doit s’inscrire là. Par exemple, si y’a des pays qui produisent de la drogue, faut les aider économiquement à se développer.

Vous avez déjà pris de la drogue ?

J’en ai déjà pris deux ou trois fois quand j’étais jeune. C’était du haschisch léger.

C’était bien ?

Non, je pense pas. C’est pas bien, parce que c’est répétitif. C’est pas créateur.

Pourtant, certains artistes disent qu’ils créent grâce à ça…

J’aimerais voir leurs œuvres d’art pendant leurs consommations. Vous lisez Les Confessions d’un mangeur d’opium anglais de Thomas de Quincey, vous voyez qu’il n’y a pas de création associée à la drogue. Ça encourage certains états émotionnels forts, mais ça ne débouche pas sur la création de quelque chose. Ca débouche sur des chocs, des effets… C’est comme l’alcool, si vous êtes saoul, vous avez du mal à créer.

Contre la pénalisation de l’usage de cannabis ?

On peut pas continuer avec l’état de la loi telle qu’elle est, ça peut plus correspondre à l’état de la société. Je suis contre la police qui va faire des contrôles aux shiteux juste pour faire gonfler les chiffres dans les commissariats. C’est complètement absurde.

Autre chose Jacques Cheminade. Dans les banlieues, il y a aussi des jeunes multi-diplômés, qui malheureusement ne trouvent pas de travail. Avez vous une idée, une solution ?

Les aider à créer des entreprises.

C’est facile à dire…

Oui, mais c’est leur donner un moyen financier de concrétiser leurs projets.

Comment trouver l’argent vu que soi-disant les caisses sont vides ?

Elles sont pas vides du tout. Elles sont pas vides pour renflouer les caisses de la Banque Centrale Européenne, des banques, 1 000 milliards en deux fois. Le problème ce n’est pas que les caisses sont vides, mais c’est qu’on cherche à faire payer des dettes qu’on pourra jamais repayer. Les créances correspondaient, l’argent qui circulait correspondait, mais il n’a rien créé du tout. Il n’a pas créé d’hôpitaux, d’écoles, de laboratoires ou des industries qui marchent. C’est de l’argent qui a tourné en rond, avec des spéculations et des dettes de jeu.

Vous êtes contre les jeux de hasard…

On se confie aux jeux de hasard, parce qu’on a rien d’autre. On le voit d’ailleurs. Moi, ça me fait mal au cœur, quand on va au café du coin à Clichy, on voit les gens qui ont le RSA et qui jouent au Rapido, au PMU, avec les écrans de télévision partout. Ça c’est maladif, on crée chez les gens un faux espoir, pour qu’ils soient prisonniers d’un modèle de société.

Pour la régularisation de tous les sans-papiers ?

Je pense qu’il faut agir par étapes. Première étape, créer des maisons du citoyen et du droit dans chaque quartier auxquels sont associés les immigrés, les habitants, tout le monde. Deuxième étape, c’est le droit de vote aux élections municipales pour les immigrés qui sont là depuis 5 ans et qui paient des impôts. Troisième étape, c’est la régularisation au cas par cas. Ceux qui ont un travail et une activité, il faut les régulariser tout de suite. Et là, il y’a un autre problème, pourquoi ceux qui ont un Bac +5 quittent l’Afrique ? Parce qu’ils pensent qu’ils auront une meilleure vie ici. Il faut encourager le co-développement, la coopération et la relier avec l’immigration. Or en France, ce qui est révélateur, c’est de voir que l’immigration relève du Ministère de l’intérieur. Alors que l’immigration, c’est des allers-retours. Ceux qui viennent doivent pouvoir retourner. Quand je vois que le regroupement familial est contesté dans ce pays, je trouve ça fou ! Chaque être humain doit avoir la dignité de vivre en famille.

Jacques Cheminade, avez-vous déjà entendu parler des Illuminatis ?

Oui.

Des vidéos circulent sur Internet, hyper documentés. Et elles nous disent que ce sont ces Illuminatis qui dominent le monde au service d’un ordre mondial.

Je vais vous expliquer comment vous vous faites baiser. À mon avis, y’a deux sortes d’imbéciles, ceux qui disent qu’il n’y a aucun complot. Et ceux qui voient des complots partout. Donc, on détourne les gens de recherche rationnelle en balançant des détails bizarroïdes hyper documentés, et en détournant les gens de ce qui crève les yeux. Qui détient le plus de pouvoir en France ? Nicolas Sarkozy ou Michel Pebereau ? Ma réponse est Michel Pebereau, pas les Illuminatis ! Michel Pebereau dirigeait BNP Paribas pendant longtemps. C’est le patron, maintenant, des sociétés du CAC 40.

Mais ces vidéos qui nous détournent, comme vous dites, elles sont publiées sur Internet. C’est bien, Internet?

Y’a le meilleur et le pire. Le pire, c’est quand on peut y raconter n’importe quoi. Le meilleur, comme dans notre site ou d’autres, c’est des choses qui auront du mal à passer ailleurs. On veut pas parler des choses gênantes. J’ai par exemple Le Monde. Ce journal, le 10 avril, a fait un questionnaire sur l’environnement. Et ils écrivent : « Nous n’avons pas interrogé Jacques Cheminade, position qui est celle du Monde depuis l’officialisation de sa candidature« . C’est scandaleux ! Eux qui sont pour la démocratie, c’est une injure au pluralisme politique ! Ils disent que j’apparais comme un ovni, j’en suis pas. Je gêne, c’est tout.

Pourquoi vous gênez autant selon vous ?

Vous savez Bertrand Russell, célèbre philosophe britannique, disait : « On arrivera à une société où les gens pourront être contrôlés quand ils seront convaincus que la neige est noire ». Ça veut dire qu’on perturbe les gens. On le voit dans cette élection présidentielle, il y a un trouble permanent autour de ma candidature. Mais si on dit la vérité, si on fait le marathon et qu’on insiste, les gens sont pas si idiots.

Mais vous êtes nulle part, vous. Vous ne faites pas beaucoup de déplacements.

Si, mais on a pas beaucoup d’argent. On a une campagne à 400 000 euros, alors que Melenchon en est à 5 millions, Eva Joly entre 2 et 4. Nous, on est les dépourvus dans une campagne comme celle-là. Donc on fait des réunions de rue. On voit 10 personnes arriver, et à la fin 80 ou 60 citoyens apparaissent pour poser des questions directement.

Et nous, on doit voter Hollande ou Mélenchon ?

Ni l’un ni l’autre. Je ne vous dirais pas pour qui voter, mais je ne peux pas dire de voter pour moi-même…

Mais entre Mélenchon et Hollande, votre cœur balance.

Il ne balance pas ! (Petit silence) Prenez Hollande.

En 1989, Mylène Farmer a porté plainte contre vous. Parce que vous aviez utilisé une image d’elle et vous aviez ajouté une légende : « Ils promeuvent la laideur et la drogue : non à la sous culture des médias« . Rassurez nous. Vous vous êtes réconcilié avec Mylène Farmer ?

Avec Mylène Farmer, oui. Avec elle, c’est la paix des cimetières. Parce qu’elle aime chanter dans les cimetières.

Propos recueillis par Mehdi Meklat et Badroudine Said Abdallah

http://yahoo.bondyblog.fr/201204201619/cheminade-%C2%ABje-vais-vous-expliquer-comment-vous-vous-faites-baiser%C2%BB
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Ven 20 Avr 2012 - 17:48

J-2 pour Cheminade.. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Ven 20 Avr 2012 - 17:53

Comme pour les autres candidats!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Ven 20 Avr 2012 - 17:55

rafi a écrit:
Comme pour les autres candidats!

Dommage qu'il n'y ai pas de candidat libéral, soutenons une économique libérale. En France, être riche, est un délit.

Les gens font plus attention aux discours populiste de certains candidat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade   Aujourd'hui à 19:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cheminade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» DPC : tout ce que vous avez toujours voulu savoir...
» Tout ce que vous avez voulu savoir sur la pipe sans jamais oser le demander...
» vous avez quoi comme deuxieme poussette?
» auriez vous des photos de la chambre que vous avez choisi ?
» Lorsque vous avez des invités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: