Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6942
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 23 Fév 2013 - 12:08

Citation :
Escadron de drones 01.033 « Belfort »
Lieu d’implantation : Base aérienne 709 « Commandant Ménard » Cognac
Date de création : créé le 1er juillet 2009

Historique :
Créée le 1er mars 1996 sur la base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge, l'équipe de marque drones 29/664 change plusieurs fois d’appellation pour devenir escadron d'expérimentation drones 01.033 «Adour», le 1er septembre 2002, sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan. Il réalise la mission d'expérimentation du drone tactique Hunter, puis du système SIDM (Système intérimaire de drone MALE), premier drone de ce type de l'armée de l'air. Il a rejoint son implantation définitive sur la base aérienne 709 de Cognac, le 1er juillet 2009.
Unité à vocation initialement expérimentale, l’Adour a cependant acquis ses lettres de noblesse en réalisant deux détachements sur théâtres d'opérations extérieures au Kosovo en 2001 et 2002. Depuis février 2009, les drones Harfang remplissent leur mission au profit des forces terrestres de la coalition, en Afghanistan, sous commandement de l’ISAF (International Security and Assistance Force - La force internationale d'assistance et de sécurité).
Au profit des autorités civiles, elle a également apporté sa contribution à la surveillance du sommet du G8, en 2003, du 60e anniversaire du débarquement en Normandie en 2004, et de la venue du Pape Benoît XVI, à Lourdes, en 2008.
De part sa mission, l’escadron de drones reprend naturellement les traditions d’unités prestigieuses de l’armée de l’air. L’unité détient et conserve, depuis le 22 mars 2002, l’insigne et les traditions de l’escadrille VR 291 (novembre 1918-août 1919 - le Lynx à l’affût vu de profil sur un croissant de lune - symbolisant l’endurance, la persévérance et l’observation discrète de jour comme de nuit).
À compter du 1er septembre 2010, il hérite des traditions de l’escadron de reconnaissance 1/33 «Belfort» et fait ainsi perdurer l’héritage de la SAL 33 «la Hache d’A. Bordage» prestigieuse unité de reconnaissance, créée sous l’appellation initiale HF 33 le 2 octobre 1914. Cette unité n’aura jamais connu de période de mise en sommeil de sa création pendant la Grande Guerre à la dissolution le 24 juin 2010 de l’escadron de Mirage F1 CR. Il n’y aura ainsi eu que quelques semaines de pause pour cette unité dont la mission aura toujours été la reconnaissance, la surveillance et l’appui renseignement s’illustrant sur tout les théâtres d’engagement de la France.
Organisation :
L’escadron de drones 01.033 «Belfort» rassemble plus de 80 spécialistes organisés en deux blocs fonctionnels :
-le bloc opération avec les opérateurs de vol et les spécialistes renseignement, pour la définition, la préparation, la conduite et l’exploitation des missions ;
-le bloc technique pour la maintenance, la préparation et la remise en œuvre des vecteurs aériens et des systèmes sol.
Pour assurer la réalisation de ses missions et l’entraînement de son personnel, l’escadron est doté de :
-quatre vecteurs aériens ;
-trois groupes de contrôle sol.
Exemples d’opérations auxquelles l’escadron a participé :
Depuis le début du mois de février 2009, le drone Harfang est déployé à Bagram, à 50 km au nord de Kaboul. Il contribue activement aux différentes missions de surveillance et de reconnaissance au profil des troupes de la FIAS (force internationale d’assistance et de sécurité).
Le 17 février 2009, date inoubliable, il a réalisé sa première mission opérationnelle en Afghanistan. Fin décembre 2009, le drone a cumulé environ 1 500 heures de vol.
Subordination organique :
L’escadron de drones «Adour» passera sous l’autorité organique de la brigade aérienne de l’aviation de chasse (BAAC) du commandement des forces aériennes (CFA), le 1er  septembre 2010. À cette date, l’escadron d’expérimentation 01.033 «Adour» cessera d’exister pour devenir un escadron de drones





http://www.defense.gouv.fr/air/activites/unites-aeriennes/escadron-de-drones/escadron-de-drones-01.033-belfort
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6942
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 23 Fév 2013 - 12:10

Boeing C135FR

Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2386
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Fév 2013 - 12:48

Citation :

Lettre posthume à mon fils

Cette semaine, un légionnaire français a été tué au Mali. L’occasion pour Philippe Baillé, officier rentré d’Afghanistan récemment et actuellement stagiaire à l’École de guerre, de revenir sur la notion de « la mort pour rien ». En 2012, avant de s’envoler pour Kaboul, ce commandant avait écrit une lettre à remettre à son fils en cas de mort au front.

Mon fils, je suis mort d’abord parce que j’ai choisi de m’engager en acceptant que cela puisse arriver. M’engager pour mon pays, pour des valeurs, m’engager tout entier, de tout mon coeur. Je suis mort car c’est l’accomplissement ultime de la mission, je suis mort car cela fait partie du job. La vie pour un militaire est comme un manteau. On la laisse au vestiaire à l’entrée du spectacle en espérant pouvoir la reprendre en partant… Quelquefois, le spectacle ne se termine pas comme on l’aurait souhaité et le manteau reste au vestiaire… La mort fait partie du paquetage du militaire. C’est pour cela que l’on a une place spéciale dans notre société. Nos dirigeants le savent bien. On le fait librement et volontairement, sans jamais rien dire. Tu dois savoir aussi que ceux qui décident sont toujours critiqués et qu’il est facile de leur faire des reproches. Je sais que nos morts changent nos chefs et que celui qui nous côtoie en est à jamais changé car la mort et la guerre ramènent à l’essentiel.

Alors suis-je mort pour rien? Pour moi, ce "rien"-là est déjà honorable. Aujourd’hui, les gens sont en quête de tout, ils veulent la gloire, la richesse, la célébrité… Ils veulent le bonheur à tout prix. Moi je ne veux pas de cette "gloire"-là. Je ne veux pas être présenté comme une victime au journal télévisé entre deux approximations. Si tel devait être le cas, je préfère mourir dans l’ombre, dans l’intimité de mon engagement. Aujourd’hui un autre soldat me remplace déjà, je lui ai d’ailleurs transmis le flambeau de ceux qui sont prêts à mourir pour "notre rien".

Je te demande de ne pas en vouloir à celui qui m’a tué, à condition qu’il l’ait fait avec honneur. Si c’est au combat, c’est un soldat qui mérite qu’on le respecte. Si c’est un terroriste prêt à toutes les bassesses pour frapper aveuglément, c’est un lâche qui ne mérite même pas ton mépris. Lui aussi a sans doute un fils et il sait ce qu’il en coûte de priver un fils de son père. Je ne peux pas croire qu’il l’ait fait à la légère. Il ne l’a pas fait pour rien. C’est pour cela qu’il faut être bien sûr du sens que l’on donne à sa vie avant de s’engager dans l’armée. C’est le seul moyen d’éviter que notre rien ne soit vide de sens.

Dernière chose : ta maman, triste mais fière, accepte déjà cet ultime départ loin de vous. Pourquoi? Parce qu’elle le savait, elle l’avait déjà accepté avant même que la mort ne vienne me prendre. Elle m’en avait fait la promesse le jour où on s’est juré d’unir nos destins. Elle te racontera et t’aidera à admettre l’incompréhensible : s’engager pour quelque chose de grand, quelque chose qui nous dépasse.
http://www.lejdd.fr/Chroniques/Invite-du-JDD/Lettre-posthume-a-mon-fils-593230
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2735
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Fév 2013 - 13:59

Belle lettre ,rien a dire, tout est dit.

Merci Charly.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Fév 2013 - 14:14

c'est une belle lettre mais ce genre de lettre c'est bien celle qu'on devrait jamais montré au journal par respect pour la famille Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
calmin.f
2eme classe
2eme classe


messages : 14
Inscrit le : 23/02/2013
Localisation : Ile De France
Nationalité : France

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Fév 2013 - 14:36

C'est une lettre touchante ! Merci a la Légion qui a toujours fait preuve de bravoure.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Fév 2013 - 14:48

Citation :
Les hélicos de l’extrême de Sainte-Léocadie

OLIVIER SCHLAMA


Eric Lacambre, patron du centre de vol en montagne de Sainte-Léocadie. (Photo MAX BERULLIER)


Le centre de vol en montagne de Sainte-Léocadie, dans les Pyrénées orientales, forme chaque année plus de 600 pilotes de l’armée.

Son regard se recale enfin avec l’horizon. Passablement groggy après 1 h 45 de vol, Yohan, 24 ans, pilote d’hélicoptère dans l’armée de Terre, se pose avec son Calliope rouge et blanc dont il a exploité les "limites de puissance après avoir évalué l’aérologie dans des vallées étroites". Même pour la génération Nintendo habituée aux manettes, il faut une concentration totale pour "lire le vent" et décrypter les turbulences erratiques du relief. C’est son premier vol en solo - avec atterrissage sur crête enneigée - en Cerdagne immaculée, dans le cadre de ses trente mois de formation.

"Aucune base en Europe ne réunit un tel environnement"

À l’instar des 600 stagiaires reçus chaque année, le jeune militaire s’aguerrit au centre de vol en montagne (CVM) de Sainte-Léocadie, dans les Pyrénées-Orientales, créé en 1964 sur un arpent regardant l’Espagne. Unique en Europe, il dépend de l’armée de Terre (1). "Ici, on passe du tout au tout", dit Yohan. Du ciel limpide à l’enfer météo. Le microclimat qui impose 300 jours de soleil par an est trompeur.

Système de vision infrarouge

Le capitaine Éric Lacambre, qui gère ce centre, explique : "Les stagiaires viennent avec leurs formateurs. Aucune base en Europe ne réunit un tel environnement. Nos trois pilotes sont là pour apporter une certaine expertise. Aucun vol n’est identique. Les paramètres évoluent sans cesse : température, densité de l’air..." De plus en plus, les hélicoptères “de manœuvre et d’assaut” lancent des opérations de nuit grâce aux jumelles à vision nocturne ou, sur le Caïman, à un système de vision infrarouge.

Mali. Côte d’Ivoire. Libye. Ou le bourbier afghan : le centre de vol en montagne est à la même altitude que la région de Kaboul (de 1 300 à 1 800 m), avec des températures élevées l’été et rigoureuses l’hiver. Et avec ses vallées étroites et ses plateaux d’altitude, l’Afghanistan ressemble à ce morceau de Cerdagne. "Ce qui explique qu’en dix ans de guerre, on n’a perdu qu’un seul pilote", s’aventure le chef du centre.

Un centre très sollicité par les armées étrangères

Les hélicoptères de l’extrême font souvent la différence. "Le “Tigre”, par exemple, qui pourrait bientôt être équipé de missiles, est plus puissant qu’une escadrille de dix hélicos d’il y a trente ans", formule Éric Lacambre, vétéran de la guerre du Golfe, spécialiste du combat nocturne, qui a effectué 1 200 appontages (atterrissages sur un porte-avion, NDLR) quand il était détaché dans l’aéronavale.

Plusieurs nations envoient leurs pilotes au CVM pour aiguiser leur talent. Ils y travaillent le vol "en limite de puissance en zones hostiles montagneuses". Ou sans référence à l’horizon. "C’est sans doute la pire des choses. Avec l’oreille interne qui est perturbée en vol, la ligne d’horizon est indispensable. Sans ça, on a du mal à évaluer le défilement, entre autres." Le but, c’est que le pilote oublie la technique, qu’elle ne soit plus une préoccupation. "Qu’il reste tendu vers un seul objectif : le combat. Nous sommes très sollicités par des armées étrangères." Tchéquie, Allemagne, Pays-Bas, Angleterre, etc. Sans parler des forces spéciales, des Douanes, de la gendarmerie, de la Sécurité civile.

Basée sur l’analyse pointue des conditions de vol, la méthode française est unique. La préparation, complexe, peut durer jusqu’à quatre heures en opération. Surtout quand on doit se dégager d’une paroi que les pales viennent tutoyer. Il faut savoir marier des forces contraires. De la haute voltige : "C’est comme si on tenait une baguette en équilibre sur un doigt en essayant de la faire entrer dans un trou d’un centimètre au plafond..."

(1) Le CVM est l’un des trois sites de l’aviation légère de l’armée de Terre. Les pilotes suivent une formation initiale à Dax, apprennent le combat aéroporté au Cannet-des-Maures (Var), et se spécialisent aux conditions extrêmes à Sainte-Léocadie.

http://www.midilibre.fr/2013/02/23/p-o-les-helicos-de-l-extreme-de-sainte-leocadie,649690.php
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Fév 2013 - 16:48

Citation :
Mali : L’aviation française aurait visé des véhicules du Mouvement des arabes de l’Azawad
25 février 2013 – 16:03
La donne se complique au Nord-Mali, où les groupes armés rivaux se combattent ouvertement. Outre les jihadistes d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest et Ansar Dine, il faut compter avec les indépendantistes touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ainsi que les militants du Mouvement des arabes de l’Azawad (MAA).

Au cours du premier semestre 2012, la situation était facile à comprendre : tout ce beau monde n’avait qu’un seul ennemi, c’est à dire l’armée malienne, qu’il fallait chasser du Nord-Mali. Mais par la suite, les rivalités entre jihadistes d’un côté et indépendantistes laïcs d’un autre ont éclaté au grand jour. Qui plus est, un nouveau groupe est apparu depuis l’intervention militaire française, la scission d’Ansar Dine ayant donné naissance au Mouvement islamique de l’Azawad.

Bien évidemment, au gré de l’évolution militaire de la sitution, chacun cherche à tirer son épingle du jeu. Ce qui laisse à penser qu’une fois l’objectif de chasser les jihadistes du Nord-Mali sera atteint, l’on n’en aura pas fini avec les problèmes politiques. Mais pour l’instant, c’est une autre histoire.

Quoi qu’il en soit, il est dit que le MNLA collabore avec les troupes françaises engagées dans l’opération Serval, notamment dans l’Adrar des Ifoghas, que ses militants connaissent bien et où les groupes jihadistes se sont retranchés après avoir quitté les grandes villes du Nord-Mali. Ce serait une des raisons pour laquelle cette organisation a été particulièrement visée par un attentat suicide commis à Kidal et revendiqué par le Mujao.

Mais le MNLA n’a pas que les jihadistes sur le dos. Le MAA a également une dent contre lui, d’où les affrontements qui se sont déroulés entre les militants de ces deux organisations à El-Khalil, au cours du 23 février. Son porte-parole, Boubacar Taleb, en a donné les raisons : il s’agissait de représailles à l’encontre des touareg, accusés d’avoir commis des exactions contre les Arabes du Nord-Mali.

Seulement, l’aviation française serait intervenue contre le MAA, en bombardant une de ses bases à Infara, à une trentaine de kilomètres de la frontière algérienne. “Quatre combattants du MAA ont été blessés”, a avancé Boubacar Taleb.

“Ce sont des avions français (…) qui ont bombardé notre base. Cinq véhicules appartenant à notre mouvement ont été également détruits”, a-t-il précisé, en dénonçant le “soutien ouvert” de la France au MNLA.

“Aujourd’hui nous sommes massacrés par la France, le MNLA, les terroristes et le gouvernement malien dans l’indifference générale”, a-t-il insisté.

Ses propos ont été confirmés par une source sécuritaire régionale. “Des appareils militaires français ont bombardé dimanche les positions du MAA tout juste à côte de la frontière algérienne”, a-t-elle affirmé.

Cependant, le MNLA a quant à lui avancé avoir été attaqué par le Mujao et une fraction de ce dernier, Ansar al-Charia. Au moins 9 prisonniers appartenant à ces deux organisations seraient entre ses mains.

Quant au MAA, il s’agit à l’origine d’un groupe autonomiste créé en mars 2012. D’après le MNLA, son existence aurait été brève. Mais toujours est-il, qu’apparemment du moins, il est toujours là. Selon Babacar Taleb, il serait très tôt démarqué des mouvements jihadistes et rebelles tout en apportant son soutien aux autorités maliennes. Mais jusqu’à présent, il s’était surtout fait très discret.

http://www.opex360.fr/

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Fév 2013 - 16:56

Citation :
Exercice de tir CAESAR au 3e régiment d’artillerie de marine "RAMa" .

Mise à jour : 25/02/2013 13:46

Le 3e RAMa est le régiment appui-feu et de renseignement de la 6e brigade légère blindé de Nîmes. Avec les mortiers de 120 mm et les canons tractés de 155 mm les « bigors du 3 » mettent également en œuvre les canons automoteurs CAESAR qui peuvent délivrer des feux massifs et puissants jusqu’à 40km. Le 12 décembre 2012 le régiment a organisé un exercice de tir CAESAR sur le plateau de Canjuers.


Le poste de commandement régimentaire du 3e RAMa lors de la séance de tirs du 12 décembre 2012 à Canjuers.


Le Poste de Commandement est équipé du système de commandement informatisé ATLAS. Les ordres, les comptes-rendus et toutes
les informations utiles à la manœuvre et au tir passent par ATLAS en transmissions de données.



Préparation de la séance de tir.


Arrivée d’une section de tir CAESAR sur sa position.


Pièce CAESAR en batterie et prête au tir


Culasse du canon du CAESAR ouverte.


Deux pièces CAESAR du 3°RAMa pendant un tir à Canjuers.



Détachement de Liaison d'Observation et de Coordination (DLOC) débarqué. Ce petit détachement dispose de tous les moyens d’observation
et de transmission les plus modernes pour désigner un objectif, déclencher un tir et observer les résultats. Ce détachement travaille le
plus souvent avec les unités interarmes appuyées.
- ©CC1 JJ. Chatard/DICoD


http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/exercice-de-tir-caesar-au-3e-rama-diaporama
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6942
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Fév 2013 - 1:02

Citation :
Gulf Falcon 2013 : top départ de l’exercice

Le samedi 16 février, l’exercice bilatéral interarmées franco-qatarien Gulf Falcon 2013 a officiellement débuté au Qatar. Pendant trois semaines, près de 3000 militaires qatariens et français travailleront de façon conjointe sur un scénario d’engagement de haute intensité.
Les forces armées qatariennes et françaises s’entraîneront selon un scénario en trois phases : tout d’abord la montée en puissance
des forces déployées, simultanément avec l’entraînement des états-majors de commandement, puis l’engagement des forces (armée de terre, marine et armée de l’air), enfin la phase de stabilisation.
Les moyens déployés sont conséquents. Du coté français on compte 17 chars Leclerc, 23 VBCI (véhicule blindé de combat d’infanterie), 22 VAB (véhicule de l’avant blindé), 4 CAESAR (canon autoporteur de 155 mm), deux SPRAT (système de pose rapide de travures), la frégate de défense antiaérienne « Chevalier Paul », 3 Rafale, 3 Mirage 2000-5 et un hélicoptère Puma.
Les Qatariens mettent également en œuvre des moyens importants : 28 VAB, 16 VBL (véhicule blindé léger),12 chars de type AMX et 10 AMX 30, 8 véhicules blindés de type Piranha, quatre canons de 155mm, sept VAB HOT (véhicule blindé apte au combat anti-char à longue portée), 4 Mirage 2000-9, 2 Alphajet, 2 hélicoptères SH3 Sea King, 2 Gazelle, des systèmes de missiles Roland et Mistral. Le général Emmanuel de Romemont, co-directeur de l’exercice, souligne l’importance de la coopération bilatérale franco-qatarienne : « Cet exercice a pour finalité de nous préparer à planifier et conduire ensemble des opérations combinées.
Nous le faisons de façon très progressive en impliquant les 3 niveaux que l’on retrouve dans une opération : le stratégique, l’opératif et le tactique, et en portant une attention particulière à la qualité des échanges entre les deux contingents .
Les forces qatariennes et françaises mobilisées sont prêtes à commencer cet exercice majeur qui s’inscrit dans le cadre des accords de coopération en matière de défense qui unissent les deux pays depuis 1994.




http://www.defense.gouv.fr/ema/interarmees/exercices-interarmees/gulf-falcon-2013/gulf-falcon-2013-top-depart-de-l-exercice





Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6942
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Fév 2013 - 1:08



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Fév 2013 - 14:51

Citation :
UK and French Armies conduct Exercise Steel Sabre
26 February 2013
http://far-maroc.forumpro.fr/t2167p1035-armee-britannique-british-armed-forces#278864
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Fév 2013 - 17:43

Citation :
Le Tonnerre paré pour la mission Jeanne d’Arc 2013


Le BPC Tonnerrecrédits : JEAN-LOUIS VENNE
C’est demain que le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre doit appareiller de Toulon afin de rejoindre Brest et y embarquer les officiers-élèves réalisant cette année leur stage d’application à la mer. Attendu dans la cité du Ponant le 5 mars, le BPC appareillera le lendemain, en compagnie de la frégate Georges Leygues, pour la mission Jeanne d’Arc 2013. En plus des équipages du Tonnerre et de sa « conserve », ainsi que la grosse centaine d’élèves français et étrangers, cette force navale accueillera également un groupe tactique embarqué (GTE) de l’armée de Terre. Il pourra, ainsi, effectuer des missions opérationnelles, y compris de projection de forces, en plus de sa fonction de groupe école. Ce concept a débuté en 2010 afin de succéder aux campagnes d’application de l’ancien porte-hélicoptère Jeanne d’Arc, dont cette mission annuelle, que le Tonnerre exécute pour la seconde fois, a repris le nom.
Cette année, le groupe Jeanne d’Arc naviguera en Méditerranée, mer Rouge et océan Indien, jusqu’en Asie. Il devrait notamment passer par le Liban, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, l’Inde, le Vietnam et Singapour. Différents exercices avec des marines alliées sont prévus, ainsi qu’une participation à des opérations, comme la mission européenne Atalante de lutte contre la piraterie au large de la Somalie.



Le Tonnerre lors de sa première mission Jeanne d'Arc, en 2010 (© MARINE NATIONALE)

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 27 Fév 2013 - 17:58

Citation :
Rafale Ndjamena, Feb 25

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 27 Fév 2013 - 18:08

Citation :
De nouvelles centrales inertielles pour la frégate Cassard

crédits : MARINE NATIONALE
La frégate antiaérienne Cassard, qui est entrée en arrêt technique le 11 février à Toulon, va recevoir deux nouvelles centrales de navigation inertielle produites par iXBlue. Il s’agit d’équipements de type Marins, le haut de gamme de la famille de centrales développée par la société française. Extrêmement précise, Marins permet au bâtiment de connaitre sa position sans moyen extérieur, avec un décalage de seulement 1 nautique par 24 heures. En dehors de la navigation inertielle, elle sert aussi à la stabilisation des armes et à l’alignement des missiles.
Le sistership du Cassard, le Jean Bart, a été équipé mi-2012, les marins pouvant tester et vérifier que les nouvelles centrales présentaient largement les performances annoncées.
Ces deux bâtiments sont les premières frégates de premier rang de la Marine nationale à être dotées de centrales Marins. iXBlue a également équipé les frégates La Fayette avec des centrales Phins et 35 unités de la flotte française avec des Quadrans dans le cadre du remplacement de leurs gyrocompas.
Concernant le Cassard, son arrêt technique intermédiaire s’achèvera en avril. Mené par DCNS, le chantier porte notamment sur une visite complète de la partie mécanique de l’appareil à gouverner, la réfection de carène et la modification du système d’aide à l’appontage d’hélicoptère. Le remplacement du radar DRBJ-11B par un Smart-S (opération effectuée en 2012 sur le Jean Bart) est quant à lui espéré en 2014, lors du prochain arrêt technique majeur du Cassard.
meretmarine

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 27 Fév 2013 - 22:13


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: