Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:41

Je ne comprends pas comment vous avez pu passer à côté si longtemps. La Turquie devrait se rapprocher des chinois qui semblent maitriser ou être en passe de maitriser la technologie des réacteurs à lit de boulets.

Les 3 centrales sont-elles en construction, Inanc,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:43

rafi a écrit:
Je ne comprends pas comment vous avez pu passer à côté si longtemps. La Turquie devrait se rapprocher des chinois qui semblent maitriser ou être en passe de maitriser la technologie des réacteurs à lit de boulets.

C'est déjà fait.

Plusieurs pays construiront les centrales nucléaires:

- Centrale nucléaire de Mersin: Russie
- Centrale nucléaire de Sinop: Chine/Corée du Sud/Japon (?)
Etc..
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:48

rafi a écrit:
Je ne comprends pas comment vous avez pu passer à côté si longtemps. La Turquie devrait se rapprocher des chinois qui semblent maitriser ou être en passe de maitriser la technologie des réacteurs à lit de boulets.

Les 3 centrales sont-elles en construction, Inanc,

Malheuresement non Mad

La 1ere sera construite par les Russes et les autres n'ont pas encore été attribué Exclamation

Mais l'intention est là Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:50

inanc a écrit:
rafi a écrit:
Je ne comprends pas comment vous avez pu passer à côté si longtemps. La Turquie devrait se rapprocher des chinois qui semblent maitriser ou être en passe de maitriser la technologie des réacteurs à lit de boulets.

Les 3 centrales sont-elles en construction, Inanc,

Malheuresement non Mad

La 1ere sera construite par les Russes et les autres n'ont pas encore été attribué Exclamation

Mais l'intention est là Exclamation

Le centrale nucléaire de Sinop pourrait être construit par les Chinois. On verra avec le temps. On est comme les Usa, trop dépendant du pétrole.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:52

Trop temps perdu pour des c***ries idéologiques, y en a toujours mais au moins le gouvernement ne saute pas tous les 16 mois comme à l'époque et la Turquie avance et personne ne l'arrêtera insallah cheers .

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:56

Il faut voir le tableau escompté avec du recul, voici les objectifs de l'AKP pour 2023 (centenaire de la République Cool )

http://www.akparti.org.tr/english/hedefler

PS : Si on m'aurait dit que je ferais de la pub pour ce parti Rolling Eyes


Dernière édition par inanc le Sam 21 Avr 2012 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Avr 2012 - 21:57

inanc a écrit:
Trop temps perdu pour des c***ries idéologiques, y en a toujours mais au moins le gouvernement ne saute pas tous les 16 mois comme à l'époque et la Turquie avance et personne ne l'arrêtera insallah cheers .


Qu'Allah nous préserve des gouvernements de coalition. Amine.
Revenir en haut Aller en bas
osmali
Aspirant
Aspirant


messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 22 Avr 2012 - 3:13

Baybars a écrit:
inanc a écrit:
Trop temps perdu pour des c***ries idéologiques, y en a toujours mais au moins le gouvernement ne saute pas tous les 16 mois comme à l'époque et la Turquie avance et personne ne l'arrêtera insallah cheers .


Qu'Allah nous préserve des gouvernements de coalition. Amine.

Amine.

_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 22 Avr 2012 - 19:02

Turkish Economy Growing : + 10% ► New Economic Power !

Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 16:33

Citation :
La Turquie bloque l'accès d'Israël au sommet de l'Otan à Chicago

La Turquie a refusé la participation d'Israël au prochain sommet de l'Otan car l’Etat Hébreu n'a pas présenté d'excuses suite à la mort de ressortissants turcs lors d'un assaut israélien contre une flottille à destination de la bande de Gaza en 2010.

"Nous n'avons pas donné notre accord à ce sujet ", a déclaré un responsable turc, avant le sommet de l'Alliance prévu les 20 et 21 mai à Chicago, aux États-Unis. "Nous ne pensons pas qu'Israël doit prendre part à un tel forum ", a-t-il ajouté, rappelant que "l'Otan est une alliance dont Israël ne fait pas partie ",

L’État hébreu espérait pouvoir participer au sommet dans le cadre d'un programme de coopération avec l'Alliance Atlantique, le Dialogue méditerranéen.

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/La-Turquie-bloque-l-acces-d-Israel-au-sommet-de-l-Otan-a-Chicago-_EG_-2012-04-23-798076
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 17:14

Tskfanatik a écrit:
Citation :
La Turquie bloque l'accès d'Israël au sommet de l'Otan à Chicago

La Turquie a refusé la participation d'Israël au prochain sommet de l'Otan car l’Etat Hébreu n'a pas présenté d'excuses suite à la mort de ressortissants turcs lors d'un assaut israélien contre une flottille à destination de la bande de Gaza en 2010.

"Nous n'avons pas donné notre accord à ce sujet ", a déclaré un responsable turc, avant le sommet de l'Alliance prévu les 20 et 21 mai à Chicago, aux États-Unis. "Nous ne pensons pas qu'Israël doit prendre part à un tel forum ", a-t-il ajouté, rappelant que "l'Otan est une alliance dont Israël ne fait pas partie ",

L’État hébreu espérait pouvoir participer au sommet dans le cadre d'un programme de coopération avec l'Alliance Atlantique, le Dialogue méditerranéen.

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/La-Turquie-bloque-l-acces-d-Israel-au-sommet-de-l-Otan-a-Chicago-_EG_-2012-04-23-798076

Je me demande jusqu’où le gouvernement ira sur cette histoire Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 17:36

inanc a écrit:
Tskfanatik a écrit:
Citation :
La Turquie bloque l'accès d'Israël au sommet de l'Otan à Chicago

La Turquie a refusé la participation d'Israël au prochain sommet de l'Otan car l’Etat Hébreu n'a pas présenté d'excuses suite à la mort de ressortissants turcs lors d'un assaut israélien contre une flottille à destination de la bande de Gaza en 2010.

"Nous n'avons pas donné notre accord à ce sujet ", a déclaré un responsable turc, avant le sommet de l'Alliance prévu les 20 et 21 mai à Chicago, aux États-Unis. "Nous ne pensons pas qu'Israël doit prendre part à un tel forum ", a-t-il ajouté, rappelant que "l'Otan est une alliance dont Israël ne fait pas partie ",

L’État hébreu espérait pouvoir participer au sommet dans le cadre d'un programme de coopération avec l'Alliance Atlantique, le Dialogue méditerranéen.

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/La-Turquie-bloque-l-acces-d-Israel-au-sommet-de-l-Otan-a-Chicago-_EG_-2012-04-23-798076

Je me demande jusqu’où le gouvernement ira sur cette histoire Exclamation

jusqu'où voudrais tu qu'il aille ?
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 21:43

Tskfanatik a écrit:
inanc a écrit:
Tskfanatik a écrit:


http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/La-Turquie-bloque-l-acces-d-Israel-au-sommet-de-l-Otan-a-Chicago-_EG_-2012-04-23-798076

Je me demande jusqu’où le gouvernement ira sur cette histoire Exclamation

jusqu'où voudrais tu qu'il aille ?

Des indemnités suffisent, il ne faut pas que cela devienne ridicule non plus.

De toute façon, c'est juste un prétexte pour rester brouillé avec Israël.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 21:47

On s'en fout d'Israël.. La Turquie pour être forte au Moyen-Orient ne doit pas être faible, doit se démarquer et surtout doit mener une politique agressive...

Citation :
Le miracle économique repose sur l'essor industriel

La croissance économique de la Turquie impressionne les pays européens. L’entrée progressive des « Tigres de l’Anatolie », nouvelle vague d’entrepreneurs, change alors la donne économique et explique partiellement ce récent essor.



Lorsqu’en 1957, Mustafa Boydak Sr, issu d’un village proche de la grande ville de Kayseri (en Anatolie Centrale), s’était décidé à ouvrir son atelier de menuiserie, il pensait en faire un modeste gagne-pain. Mais au fil des années, le petit atelier a évolué pour devenir une entreprise de meubles, produisant la griffe de mobiliers la plus convoitée de Turquie, puis un conglomérat industriel actif dans plus de huit secteurs.
Aujourd’hui, Boydak Holding exporte dans plus de 110 pays et sa société possède près de 2 000 succursales en Turquie et 260 à travers le monde. Il a dernièrement confié les rênes de l’entreprise à son fils, après avoir surmonté son illettrisme.

La « succes-story » de la famille Boydak témoigne du récent essor industriel qui caractérise de nombreuses provinces turques. Des régions à tendance conservatrice qui commencent à rivaliser avec Istanbul, la grande puissance économique du pays.

Les « Tigres de l'Anatolie » à l’assaut de l’économie turque
La croissance turque, qui a débuté dans les années 80, a été stimulée par une nouvelle classe d’entrepreneurs connus sous le nom des « Tigres Anatoliens ». Décris comme des musulmans pieux, dotés d’une approche pragmatique du business, ces entrepreneurs ont peu à peu changé la donne dans le développement économique de la Turquie.

Pendant des décennies, l’économie du pays a été dominée par une poignée d’énormes conglomérats industriels, gérés par les familles laïques, les plus puissantes du pays. La montée des « Tigres de l'Anatolie » coïncide avec l’arrivée au pouvoir du parti d’orientation islamique, Justice et Développement, dit AKP (Adalet ve Kalkınma Partisi), et fortement soutenu par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Pour les observateurs, l’ascension des businessmen proches des courants islamiques s’apparente à une lutte de pouvoir entre les élites laïques et conservatrices. Erreur. « Le business de la capitale économique turque s’est simplement diversifié aux cours des années » déclare Sumru Altug, professeure d’économie à l’Université de Koç, à Istanbul. « Mais on ne peut pas faire le lien entre le développement économique et les penchants politiques ou religieux de ces nouveaux acteurs régionaux ».

La croissance turque au beau fixe
Alors que ses voisins européens traversent une crise sans précédent, l’économie turque est en pleine forme. Le pays est d’ailleurs la 15ème plus grande puissance économique du monde. Les anciens entrepreneurs et les opportunistes ont su tirer profit de ce que les analystes ont appelé « le miracle économique de la Turquie ».

« Avec un chiffre d’affaires de 4,6 milliards de dollars (près de 3,5 milliards d’euros), Boydak Holding joue désormais dans la cour des grands, au même titre que les anciens conglomérats. En dépit de leurs différences culturelles, anciennes et nouvelles élites partagent les mêmes intérêts » ajoute Sumru Altug.

« En matière d’économie, la politique de Recep Tayyip Erdogan a toujours été pragmatique et progressive, et cela est reconnu par tous les hommes d’affaires, indépendamment de l’opinion religieuse » précise-t-elle. « À la fin de la journée, l’argent reste de l’argent et les affaires sont toujours les affaires. »

L’arrivée de ces businessmen a été initiée par Turgut Ozal, le Premier ministre de la Turquie, dans les années 80, élu président en novembre 1989. Cet ancien employé de la Banque Mondiale, influencé par ses expériences d’économiste, a adopté une économie de marché abolissant l’importation et facilitant les exportations.

Les « calvinistes islamiques » de Kayseri
Dans un souci d’équité, Turgut Ozal avait alors mis un terme aux subventions publiques pour les grandes entreprises et encouragé tous les citoyens à se lancer dans les affaires.

En conséquence, des entrepreneurs d’Anatolie ont massivement suivi les recommandations gouvernementales, et ont ainsi permis de dessiner les contours d’une nouvelle économie pour la Turquie. Comme leurs homologues laïques, ces « calvinistes musulmans de Kayseri » cherchent à améliorer leur qualité de vie. Les nouveaux riches s’achètent de luxueuses voitures ou découvrent les joies du shopping. Mais contrairement à Istanbul, il y a peu de moyens de distractions à Kayseri. En effet, pas de bars ni restaurants branchés, encore moins de clubs ou de galeries d’art.

Les élites conservatrices portent la valeur « travail » en très haute estime, comme les « calvinistes d’antan », déclare Mustapha Boydak Sr.
Mustapha Boydak Jr, son fils, les appelle « calvinistes islamiques », pour leur combinaison de dévotion religieuse et leur bonne éthique de travail. « Les gens pieux sont souvent très appliqués », ajoute-il. « Nous ne rejetons pas le confort moderne. Mais sortir et boire ne fait pas partie de nos traditions. Les gens ne perdent pas leur temps à de telles activités, ils préfèrent rester en famille. »

Des businessmen « à l'occidentale »
Ces élites conservatrices sont également les plus farouches défenseurs de l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. Ils reconnaissent que leur ouverture et les progrès « à l’occidentale » étaient une des clés de leur succès. Des décennies plus tôt, Mustapha et Haci, les fils Boydak, avaient décidé de passer à la production industrielle de mobiliers, après avoir visité des salons en Europe.

Ils ont ainsi réalisé que l’ère de la production artisanale était révolue. Ils sont alors devenus des pionniers de la production industrielle dans leur région.

Mustapha Boydak a rejoint la direction de la Turkish Buisness Association, et travaille en étroite collaboration avec les chefs d’entreprises d’Istanbul, qui acceptent, avec plaisir, la compétition. « Les règles de concurrence s’appliquent à tous », a déclaré Arzuhan Dogan Yalcindag, la directrice générale de Dogan Media Holding, également fille de l’une des plus anciennes familles d’affaires d’Istanbul. « Lorsqu’un pays se développe, son paysage économique croît obligatoirement et se diversifie. De nouveaux acteurs entrent en jeu, et c’est une très bonne chose, parce que la concurrence est souhaitable pour le développement global d’un pays ».

http://www.jolpress.com/article/turquie-le-miracle-economique-turc-tigres-d-anatolie-croissance-istanbul-598505.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 21:55

Je veux mon île.. Cool Avec rabais pour moi, puisque ma mère a des origines Hellène.

Citation :
La grande braderie grecque

Tout doit disparaître. Et rapidement de préférence. Car en échange de la restructuration de sa dette, Athènes doit faire des économies, beaucoup d'économies. Si la chasse aux fraudeurs en tous genres permet d'économiser quelques millions d'euros, elle s'avère loin d'être suffisante, le gouvernement grec devant réduire ses dépenses budgétaires d'une vingtaine de milliards d'euros d'ici à 2015.

Dans cet optique et conformément au programme d'aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, un plan de cession d'actifs publics a été mis en place, avec pour maître d'œuvre le Fonds d'exploitation du patrimoine public.

Sur son site, le fonds dévoile ses biens nationaux : ports et aéroports, compagnies pétrolière et gazière (dont le russe Gazprom vient de se porter candidat au rachat) publiques, autoroutes, complexes immobiliers appartenant à l'Etat... Et plus encore.

Même le littoral est à vendre et suscite déjà les convoitises de la Turquie. Le pays s'intéresse à "un terrain d'un million de mètres carrés à Afantou à Rhodes et à un autre de 500 000 m2 à Kassiopi à Corfou", a précisé à l'AFP un porte-parole du fonds public.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/04/23/la-grande-braderie-grecque_1689879_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 22:05

C'est la première fois que femmes voilées (Notamment la femme du Premier Ministre Erdogan) et militaire participent ensemble à la réception au TBMM, encore une révolution.. Prochaine étape logique, libéralisation du voile dans la fonction publique et surtout dans l'Assemblée Nationale pour les députés.









Necdet Özel, un des chefs d'Etat Major respectant l'ordre constitutionnel. Parachuté par Erdogan a ce poste.. Mais n'empêche il reste un bon général qui a su mener des opérations très efficaces contre le Pkk.



Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 22:12

Justement comment tu trouves ce chef d'Etat major Question je le trouve très discret ça change Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 22:16

inanc a écrit:
Justement comment tu trouves ce chef d'Etat major Question je le trouve très discret ça change Laughing

En Turquie, plus les généraux sont discrets, plus ils travaillent beaucoup. Pas comme les grandes gueules qui disaient "Kahvaltimi Atina'da yaparim"... D'ailleurs, la première ministre Ciller disait aussi un truc comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 22:24

Baybars a écrit:
inanc a écrit:
Justement comment tu trouves ce chef d'Etat major Question je le trouve très discret ça change Laughing

En Turquie, plus les généraux sont discrets, plus ils travaillent beaucoup. Pas comme les grandes gueules qui disaient "Kahvaltimi Atina'da yaparim"... D'ailleurs, la première ministre Ciller disait aussi un truc comme ça.

Ciller a aussi dit dans un meeting sans connaitre le sens d'un mot "ablanızın pıtığı size kurban olsun", je te laisse chercher

Mais c'est vrai que les militaires bossent bien en ce moment
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 22:27

inanc a écrit:

Ciller a aussi dit dans un meeting sans connaitre le sens d'un mot "ablanızın pıtığı size kurban olsun", je te laisse chercher

Mais c'est vrai que les militaires bossent bien en ce moment

C'est bien Ciller qui a négocié avec les putschistes contre Erbakan. Elle voulait être Calife à la place du Calife, mais au final, elle a tout perdu.. Twisted Evil



Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 23 Avr 2012 - 22:55

Otokar a pris une commande de l'armée Turque d'un montant de 60 millions de Livres (environ 25 millions d'€) pour la fourniture de Cobra.

(Source : Medias Turcs)

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 24 Avr 2012 - 19:44

Erdogan s'est entretenu avec Tariq al Hashimi et ensuite avec Hakan Fidan, le chef des services secrets.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 24 Avr 2012 - 20:07

inanc a écrit:
Erdogan s'est entretenu avec Tariq al Hashimi et ensuite avec Hakan Fidan, le chef des services secrets.

Il va aussi s'entretenir avec le ministre des affaires étrangères Irakien qui est Kurde et un très proche de Barzani. On pourrait parler d'un front Sunnite en Irak, organiser par la Turquie contre Maliki l'Iranien?!

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 24 Avr 2012 - 20:10

Oui sûrement, il faut aussi profiter de cette alliance pour faire déposer les armes au PKK Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 24 Avr 2012 - 20:16

La Turquie vient d'émettre une déclaration de protestation à l'encontre de l'Irak.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: