Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:18

arsenik a écrit:
tshaashh a écrit:
Baybars a écrit:
La Turquie change encore et encore.. Un pays plus conservateur né petit à petit..

Des gens ont protestaient et ont priaient pour transformé le musée de Sainte-Sophie en mosquée.. Construite par l'empereur Justinien, elle est transformé en mosquée en 1453, puis en musée en 1934..

Ils veulent que le musée redevienne une mosquée..
Spoiler:
 

Je crois que c'est de l'agitation gratuire. Ils devaient prier pour qu'elle soit transformee de nouveau en Cathedrale. Ce ne sont pas leurs ancetres qui l'ont baties, elle ne les represente pas.

Le conservatisme protege, conserve. Le neo-conservatisme est un pseudo-conservatisme. Une parodie de conservatisme pour populace.

Avec mes respects pour les Turcs qui batissent la Turquie et non pour ceux qui cherchent a la saccager.


et les mosquée transformer en église en espagne?c'est nos ancetre qui les ont fait tu as oublié?



bref ils ont raison solidaire a 100% avec ces manifestant turc.

Arsenik, je n'ai pas oublie. L'acte espgnol qu s e perpetue dans l'ideologie anti-maure est une sauvagerie. Il existe une tentative de reecriture de l'histoire de l'andalousie pour nous faire passer pour des sauvages assoife de sang, tandis que ce n'est que la demi-verite (et des 2 cotes, surotu du temps des guerres).

Ce n'est pas une raison pour faire comme les espagnols de l'epoque.

plus un tas d'autres raisons sans oublier que le Maroc n'est pas la Turquie...

Il existe une raison derriere la morale et l'ethique: ce sont les 2 moteurs d'intelligence. faire preuve d'honnettete pousse au courage et au realisme.

Le Maroc, l'Algerie, la Turquie, l'Arabie Saoudite et les pays islamqiue de ta prerefernce: a quel point sont-ils maitres de leurs destin? (pour rester pudique...) et qui est leur "maitre"? et pouquoi?

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1


Dernière édition par tshaashh le Sam 26 Mai 2012 - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:19

rafi a écrit:
Ai-je dit qu'il fallait laisser les gens se faire massacrer à Chypre, si c'est la cas, peux tu me dire où exactement et quand? Pour que la question soit tranchée il faudra de la bonne volonté de part et d'autres, et ce ne sont pas les velléités annexionnistes de la Grèce et la Turquie qui permettra que l'on y arrive, surtout depuis que l'on y trouve gaz et pétrole, tout cela bien évidemment pour le bien des frères chypriotes...

Citation :
La communauté internationale fustige plus le statut d'occupant que s'est octroyée la Turquie à Chypre que le fait d'être intervenu à un moment donné au secours de personnes persécutées pour leurs origines.

Ce que pense la communauté internationale, c'est pas mon business.

La situation actuelle est handicapante aussi pour la Turquie car elle tient à bout de bras la partie Turque.

Les Chypriotes Grecs font les malins parce qu'ils sont dans UE et qu'ils vont avoir la présidence de l'UE bientôt mais ça change rien.

Référendum il y a eu, les Grecs n'ont pas voulu la réunification, that's all.

On va pas négocier 40 ans de plus, basta.



Dernière édition par inanc le Sam 26 Mai 2012 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:21

Ce n'est peut-être pas le tien, car tu n'es pas investi de responsabilités gouvernementales, mais pour ceux qui en ont, en Turquie et en Grèce, il est toujours temps de négocier. Car la communauté internationale représente, malgré ses défauts, le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:23

Perdre du temps à négocier, alors que c'est plus facile l'annexion de la partie turque à la Mère Patrie (Ana Vatan)..
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:24

rafi a écrit:
Pourtant l'empire ottoman s'est écroulé lamentablement, entrainé dans un conflit par des forces inféodés aux allemands, contre les intérêts du peuple, c'est ce que tu veux dire par " Il ne faut pas oublier de où on vient..." Parce que c'est de là que vient la République turque actuelle.

La 1ere GM n'a été que le coup fatal mais la chute de l'Empire a commencé plus tôt.

Je suis Républicain mais je ne l'accepte pas tel qu'elle est aujourd'hui, heureusement cela change.

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:27

Baybars a écrit:
Perdre du temps à négocier, alors que c'est plus facile l'annexion de la partie turque à la Mère Patrie (Ana Vatan)..

J'aime pas le mot "annexion" disons "rattachement" Very Happy

La Communauté Internationale c'est qui ? c'est l'Occident avec des pays qui on tous leurs raisons de détester la Turquie (France, GB, Russie, ...).

Ce que tu appelles le droit n'est que décisions politiques, je l'ai vu l'ONU au Kosovo quand on massacrait les musulmans sans oublier le Rwanda.

L'ONU c'est l'arnaque du Siècle

Le Droit à géométrie variable je connais bien.


Dernière édition par inanc le Sam 26 Mai 2012 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:27

Annexer, rattacher, comporte des risques, la Turquie peut-elle se permettre de risquer sa position actuelle? C'est vous qui voyez, mais si vous ne l'envisagez pas, il s'agit là d'aveuglement et l'aveuglement confine toujours à la défaite. Moi, c'est ce que j'aurais appris suite à la chute de l'empire ottoman. Comment dès lors parler de tenir compte du passé et passer si facilement à côté de le faire?
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:33

rafi a écrit:
Annexer, rattacher, comporte des risques, la Turquie peut-elle se permettre de risquer sa position actuelle? C'est vous qui voyez, mais si vous ne l'envisagez pas, il s'agit là d'aveuglement et l'aveuglement confine toujours à la défaite. Moi, c'est ce que m'aurais appris suite à la chute de l'empire ottoman. Comment dès lors parler de tenir compte du passé et passer si facilement à côté de le faire?

L'intervention à Chypre a conduit à un embargo sur la Turquie, il y a toujours des conséquences à des actes, toute action entraîne une réaction.

L'important est d'assumer ses actes, quand on gagne, on écrit l'Histoire, c'est un succès, une bonne décision, quand on perd, on est traité de tous les noms, c'est un échec, une mauvaise décision.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:35

inanc a écrit:
rafi a écrit:
Annexer, rattacher, comporte des risques, la Turquie peut-elle se permettre de risquer sa position actuelle? C'est vous qui voyez, mais si vous ne l'envisagez pas, il s'agit là d'aveuglement et l'aveuglement confine toujours à la défaite. Moi, c'est ce que m'aurais appris suite à la chute de l'empire ottoman. Comment dès lors parler de tenir compte du passé et passer si facilement à côté de le faire?

L'intervention à Chypre a conduit à un embargo sur la Turquie, il y a toujours des conséquences à des actes, toute action entraîne une réaction.

L'important est d'assumer ses actes, quand on gagne, on écrit l'Histoire, c'est un succès, une bonne décision, quand on perd, on est traité de tous les noms, c'est un échec, une mauvaise décision.



Le droit international = Le fait accompli bien calcule et planifie Twisted Evil

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:36

Pourtant, par son engagement à Chypre, et après avoir y avoir battu les extrémistes grecs, la Turquie a gagnée quoi, elle a réécrit quelle partie de l'Histoire qui la ferait passer pour un libérateurs aux yeux du monde? dans ce cas le droit international n'a pas du tout favorisé la Turquie, c'est le moins que l'on puisse dire. Dès lors le droit, et pas celui du plus fort, condamne Ankara à un rôle qu'elle ne revendique pas et qui est celui d'un occupant. Et ce n'est pas le seul pays à être dans ce cas, même protégé par le Maître américain, voire l'ex-Maître soviétique.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:43

rafi a écrit:
Pourtant, par son engagement à Chypre, et après avoir y avoir battu les extrémistes grecs, la Turquie a gagnée quoi, elle a réécrit quelle partie de l'Histoire qui la ferait passer pour un libérateurs aux yeux du monde? dans ce cas le droit international n'a pas du tout favorisé la Turquie, c'est le moins que l'on puisse dire. dès lors le droit, et pas celui du plus fort, indique à Ankara un statut qu'elle ne revendique pas, que je sache.

La Turquie est vue comme un occupant sur l'île car quelques dirigeants le pensent.

S'il n'y avait pas eu le débarquement de Chypre, les Turcs auraient été tous massacrés ou vassalisés avec une Chypre rattachée à la Grèce.

Et aussi on aurait pas notre Industrie de Défense florissante

L'UE a voulu dégager la Turquie en intégrant Chypre en UE, ça n'a pas marché parce que certains savent que la situation est plus compliqué que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:45

rafi a écrit:
Pourtant, par son engagement à Chypre, et après avoir y avoir battu les extrémistes grecs, la Turquie a gagnée quoi, elle a réécrit quelle partie de l'Histoire qui la ferait passer pour un libérateurs aux yeux du monde? dans ce cas le droit international n'a pas du tout favorisé la Turquie, c'est le moins que l'on puisse dire. Dès lors le droit, et pas celui du plus fort, condamne Ankara à un rôle qu'elle ne revendique pas et qui est celui d'un occupant. Et ce n'est pas le seul pays à être dans ce cas, même protégé par le Maître américain, voire l'ex-Maître soviétique.

Quand tu parles de Maitre, tu parles dans le sens de la relation Maitre-Eleve ou Maitre-Chien Question Evil or Very Mad

Évites ce genre de provocation stp car pour moi, ça ne t'honores pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:48

Quelle provocation, tu dis parfois vraiment n'importe quoi. Rolling Eyes A l'ONU, les américains, les russes, la France, le Royaume-Uni et la Chine ont le droit d'user d'un véto pour empêcher telle ou telle condamnation. Ce sont donc les "Maîtres" qui décident si le droit international sera ou ne sera pas appliqué, voilà... Et on parle de quoi là, de choucroute ou de droit international? Tu n'as peut-être pas remarqué, mais même le Maître américain ne reconnait qu'un seul Etat à Chypre....


Dernière édition par rafi le Sam 26 Mai 2012 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:51

rafi a écrit:
Quelle provocation, tu dis parfois vraiment n'importe quoi. Rolling Eyes A l'ONU, les américains, les russes, la France, le Royaume-Uni et la Chine ont le droit d'user d'un véto pour empêcher telle ou telle condamnation. Ce sont donc les "Maîtres" qui décident si le droit international sera ou ne sera pas appliqué, voilà...

Tant que c'est pas toujours ça va

Je pensais que tu parlais de la relation d'égal à égal que la Turquie a avec les US
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 18:53

Relation d'égal à égal, entre les Etats-Unis d'Amérique et quelque Etat que ce soit dans le monde, quelle bonne blague. Lorsque tu es la plus fort et que personne ne peut rivaliser avec toi, tu te sens quelque peu détaché de ce genre de préoccupations.
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:31

De toute façon dans ce monde la seul Loi qui s'applique est la Loi du plus fort.

Rafi dans ce monde tout est relatif, l'un va dire que la république de chypre du nord est non reconnue et d'autre vont le reconnaitre. Mais ce qui fait basculé l'équation c'est bien la force dans tout les niveaux : économique, politique et militaire.
Un bon exemple peut etre associé à celle de l'état d'Israël, ce sont les plus forts qui imposent la reconnaissance de l'état aux autres pays : par des moyens économique, militaire et politique (ex: Egypte).
Donc chacun cherche ses propres intérêts, si la Turquie veut annexer chypre du nord pour son intérêt, qu'elle le fasse et elle a raison de le faire.
monde = jungle
conseil de sécurité = arnaque du siècle
La Turquie à compris les règles du jeu et avance; cela est bien pour eux et si j'étais turc j'en serais fière.

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:40

Ryad a écrit:
De toute façon dans ce monde la seul Loi qui s'applique est la Loi du plus fort.

Rafi dans ce monde tout est relatif, l'un va dire que la république de chypre du nord est non reconnue et d'autre vont le reconnaitre. Mais ce qui fait basculé l'équation c'est bien la force dans tout les niveaux : économique, politique et militaire.
Un bon exemple peut etre associé à celle de l'état d'Israël, ce sont les plus forts qui imposent la reconnaissance de l'état aux autres pays : par des moyens économique, militaire et politique (ex: Egypte).
Donc chacun cherche ses propres intérêts, si la Turquie veut annexer chypre du nord pour son intérêt, qu'elle le fasse et elle a raison de le faire.
monde = jungle
conseil de sécurité = arnaque du siècle
La Turquie à compris les règles du jeu et avance; cela est bien pour eux et si j'étais turc j'en serais fière.

Les dirigeants ont compris que le salut viendrait de chez nous au lieu d'attendre une quelconque décision favorable en contrepartie d'autres concessions.

La rivalité avec les Grecs les a mis hors jeu sans tirer un coup de feu, eux ont acheté sans réfléchir, nous on produit ce dont a besoin.

On devient plus indépendant économiquement et militairement (54 % d'autosuffisance en 2011 en matière de défense, économie ouverte sur le Monde et non uniquement sur le seul pôle européen).

Doucement, on règle les problèmes internes (question Kurde, démocratisation, ingérence de l'Armée dégagé).

Pour 2023, on sera INCHALLAH dans les 10 plus grandes économies mondiales.

La stabilité politique a libéré les forces/dynamiques du pays cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:43

Les "perdants" de l'affaire chypriotes sont ceux qui ont gagné le soutien des USA et de la communauté internationale et ceux qui ont gagné la partie militaire se l'ont vu refusé. Avouez que c'est étonnant. Il n'y a personne qui reconnaisse que la partie occupée par la Turquie à Chypre soit une Etat, c'est partir que une bien mauvaise base que de faire fi de ce fait basique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:49

Citation :
On devient plus indépendant économiquement et militairement (54 % d'autosuffisance en 2011 en matière de défense, économie ouverte sur le Monde et non uniquement sur le seul pôle européen).

La part du commerce avec l'Europe diminue d'année en année... 75% dans les années 90, à 43% aujourd'hui si je me trompe pas.

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:50

rafi a écrit:
Les "perdants" de l'affaire chypriotes sont ceux qui ont gagné le soutien des USA et de la communauté internationale et ceux qui ont gagné la partie militaire se l'ont vu refusé. Avouez que c'est étonnant.

Moubarak avait le soutient des US jusqu'à ce que le peuple se réveille.

Ben Ali était un grand ami de la France jusqu'à ce que le peuple se réveille.

Kadhafi a été reçu par Sarkozy en grande pompe et y a quelques semaines ce même Sarkozy se félicitait de son sort en invoquant son rôle.

Les relations et avis changent selon la situation.

On n'a pas gagné à Chypre peut-être mais on a sauvé une situation résultant des tensions provoquées par la dictature des Colonels.

Etant fan de foot, je dirais "Quand on peut pas gagner un match, il ne faut pas le perdre". Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:55

Et que deviennent l'Egypte, la Tunisie, la Libye? dans ces trois pays, c'est la foire d'empoigne, les plus malins ont déjà compris qu'ils s'étaient fait avoir et que leur rêve de liberté, de travail, de justice, et de démocratie s'était évaporé. Partout règne la précarité, la misère, le communautarisme, les agressions envers les minorités, quelle réussite. Le réveil va être dur, très dur.


Dernière édition par rafi le Sam 26 Mai 2012 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 19:57

L'attentat suicide perpétré à Kayseri par le Pkk qui a coûté la vie à un policier serait l'oeuvre d'un citoyen syrien venu de Syrie. Voici une implication de la Syrie..

Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 20:04

rafi a écrit:
Et que deviennent l'Egypte, la Tunisie, la Libye? dans ces trois pays, c'est la foire d'empoigne, les plus malins ont déjà compris qu'ils s'étaient fait avoir et que leur rêve de liberté, de travail, de justice, et de démocratie s'était évaporé. Partout règne la précarité, la misère, le communautarisme, les agressions envers les minorités, quelle réussite. Le réveil va être dur, très dur.

Il y a 1 ans et demi, le fait que l'Egypte est un débat télévisé entre des candidats était une utopie !
Ces peuples de la révolution ont gagné beaucoup ils ont gagné de l'espoir et une volonté de développé leur pays .

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 20:14

Depuis quand un débat télévisé est-il la garantie d'avoir un estomac bien rempli pour celui qui à faim? Tous les jours nous postons des infos montrant dans quel état se trouvent ces pays, et tu n'en tires aucune conséquence? En Egypte, ils se tapent dessus pour un rien, y compris entre communauté religieuses. En Libye, le pays est soumis à une violence journalière et bien souvent criminelle. En Tunisie, règne encore la loi martiale et les extrémistes s'attaquent en troupeau à tous ceux qui ne pensent pas comme eux.
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Mai 2012 - 20:26

Si le pays est dans cet etat, il faut se demandé qui l'a laissé ainsi.
Pendant 30 ans il y a eu des fuites de centaines de milliards de dollars, que voulais tu voir Rafi d'autre que la misére .
Et si tu etais à la place du peuple, que ferais tu ? Rester les bras croisés, ou nettoyer le pays ?
Le peuple à souffert pendant 30 ans c'est pas maintenant qui vont en ressentir la souffrance, et aujourd'hui une nouvelle page s'annonce : celle de la reconstruction !

"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute."

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: