Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Ven 29 Juil 2016 - 11:29

Citation :
Thursday, 28 July 2016
Netherlands & Luxembourg purchase two Airbus A330 MRTT tanker aircraft





The Netherlands is ready to purchase 2 Airbus tanker/transport aircraft with Luxembourgn, the Dutch Defense Ministry announced today on its website. The aircraft will be NATO property and will be stationed at Eindhoven Air Base for pooling and sharing. Belgium, Germany, Norway and Poland intend to join the agreement at a later date.







http://worlddefencenews.blogspot.com/



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Lun 1 Aoû 2016 - 18:11

augusta a écrit:
Citation :
Thursday, 28 July 2016
Netherlands & Luxembourg purchase two Airbus A330 MRTT tanker aircraft




The Netherlands is ready to purchase 2 Airbus tanker/transport aircraft with Luxembourgn, the Dutch Defense Ministry announced today on its website. The aircraft will be NATO property and will be stationed at Eindhoven Air Base for pooling and sharing. Belgium, Germany, Norway and Poland intend to join the agreement at a later date.

http://worlddefencenews.blogspot.com/

Citation :
Les Pays-Bas et le Luxembourg commandent deux avions ravitailleurs A330 MRTT


Posté dans Forces aériennes, Otan par Laurent Lagneau Le 30-07-2016




La ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, a annoncé, le 28 juillet, l’achat de deux avions ravitailleurs A330 MRTT en collaboration avec le Luxembourg.

Un memorandum d’entente (MoU) a d’ores et déjà été signé par les deux pays, de même qu’un contrat entre Airbus Defence and Space (ADS) et l’Organisation conjointe de Coopération en Matière d’Armement (OCCAr), qui agit pour le compte de l’agence de soutien et d’acquisition de l’Otan (NATO Support & Procurement Agency).

Cette acquisition se fera dans le cadre du programme appelé « Initiative Multinational MRTT Fleet » (MMF), auquel pourraient se joindre, à l’avenir, la Norvège, l’Allemagne, la Pologne et la Belgique. Au total, 8 A330 MRTT pourraient être commandés. Et cela, avec le soutien de l’Agence européenne de défense, qui s’est d’ailleurs félicité de l’annonce néerlandaise.

Ces deux avions ravitailleurs qui viennent d’être commandés appartiendront à l’Otan. Mais les Pays-Bas et le Luxembourg (qui ne dispose pas d’aviation de combat) bénéficieront de droits exclusifs d’utilisation, ce qui permettra à la Force aérienne royale néerlandaise de retirer du service ses deux KDC-10.

Les deux A330 MRTT, livrés normalement en 2020, seront basés à Eindhoven. En Europe, cet avion-ravitailleur équipe déjà la Royal Air Force (RAF) et la France en a commandé 9 exemplaires (sur 12 prévus).


http://www.opex360.com/2016/07/30/les-pays-bas-le-luxembourg-commandent-deux-avions-ravitailleurs-a330-mrtt/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mar 9 Aoû 2016 - 19:22

Citation :



L’Allemagne et les Pays-Bas font cause commune dans la défense antimissilePosté dans Défense antimissile, Otan par Laurent Lagneau Le 09-08-2016
patriot-20150708

Depuis quelques années, les relations militaires entre les Pays-Bas et l’Allemagne ne cessent de s’approfondir. En 2013, il avait été annoncé l’intégration 11e Brigade aéromobile néerlandaise (Luchtmobiele Brigade) au sein de Division Schnelle Kräfte (DSK). En septembre 2015, ce fut au tour de la 43e Brigade mécanisée batave de connaître le même sort, cette au sein de la 1ère Panzerdivision allemande.

Puis, en février dernier, les deux pays signèrent un accord pour se partager l’utilisation du navire logistique et amphibie Zr. Ms. Karel Doorman et placer sous commandement neerlandais le Seebataillon de la Deutsche Marine.

Mais cette liste ne va pas s’arrêter là car il est en effet question d’une coopération avancée entre les Pays-Bas et l’Allemagne dans le domaine de la défense antimissile. Actuellement, leurs forces armées respectives mettent en oeuvre le système américain Patriot, qu’elles déployèrent en Turquie, dans le cadre de l’Otan, en 2012.

Ainsi, le général allemand Michael Gschossmann a confié à l’agence Reuters que les forces allemandes et néerlandaises participeront conjointement à un exercice de l’Otan, en octobre prochain, afin de valider un concept opérationnel commun aux deux pays.

À l’issue de ces tests, les états-majors allemand et néerlandais ont convenu de déclarer opérationnelle une capacité commune dans le domaine de la défense aérienne et anti-missile.

Cette force conjointe, qui s’appuiera sur le système allemand de commandement et de controle SAMOC (Surface to Air Missile Operations Centre), pourra ensuite être mise à la disposition de l’Otan dans le cadre, par exemple, des mesures de réassurance prises en faveur des pays baltes et de la Pologne.

« Nous pourrions ainsi offrir plus de ‘réassurance’ et envoyer un signal politique fort si nous déployons une force mixte avec des systèmes défensifs Patriot allemands et néerlandais quelque part en Pologne ou dans les États baltes », a expliqué le général Gschossmann.

Cela étant, l’Allemagne compte remplacer prochainement ses batteries Patriot par le système MEADS. La décision est logique dans la mesure où Berlin – comme Rome – a contribué au développement de ce programme, conduit par Lockheed-Martin et pour lequel 3 milliards d’euros ont été investis au cours de ces 10 dernières années.

Or, si Lockheed-Martin comptait placer le système MEADS aux Pays-Bas, la ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, a récemment écarté une telle hypothèse, estimant que, sur un plan financier, il valait mieux moderniser les batteries Patriot actuellement en service.



http://www.opex360.com/2016/08/09/lallemagne-les-pays-bas-font-cause-commune-dans-la-defense-antimissile/



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mer 17 Aoû 2016 - 16:46

Citation :



Several Hundreds of Military Equipment Bought from the Netherlands Brought to Lithuania
(Source: Ministry of National Defence of Lithuania; issued August 16, 2016)
Over past six months roughly 200 combat and medlift Mercedes-Benz GD vehicles, trucks, and other military vehicles were brought from the Netherlands to Lithuania to supplement and update the fleet of the Lithuanian Armed Forces. On August 18 a meeting of Minister of National Defence Juozas Olekas and Ambassador of the Kingdom of the Netherlands in Lithuania HE Bert van der Lingen will take place in Kaunas to celebrate the successful defence cooperation between the new countries.

The Lithuanian Armed Forces buy from the Netherlands Armed Forces several hundreds of used military vehicles (Mercedes-Benz GD of various purposes, DAF tow-trucks and trucks, trailers, etc.) during the period of 2015-2017 on a bilateral basis.

The vehicles are brought to Lithuania from the Netherlands in several phases: the first 15 vehicles arrived in late 2015, 18 medlift off-road vehicles, a tow-truck and several tens of trailers – in April 2016, roughly 150 combat and medlift off-road vehicles – in June-July 2016. The rest of the equipment, off-road vehicles, trucks, and trailers, will be delivered in 2016-2017. The total value of the project is EUR 7 m.

The off-road vehicles in good technical condition are primarily delivered to the Depot Service of the Lithuanian Armed Forces in Kaunas and then distributed to other units.

This is the second military equipment procurement contract between Lithuania and the Netherlands. In 2012-2013 the Lithuanian Armed Forces bought vehicles, communications containers and airport service equipment (to replace outdated and not cost-efficient equipment then used in the Lithuanian Armed Forces) from the Netherlands Armed Forces for a good price.

Defence cooperation with the Kingdom of the Netherlands

At the NATO Summit in Warsaw this July the Netherlands officially announced the decision to deploy troops to the German-formed multinational battalion in Lithuania together with Belgium, France, Luxembourg and Norway.

Militaries of Lithuania and the Netherlands cooperate on the basis of an updated version of a bilateral cooperation agreement signed in June 2008. Soldiers of both countries were on standby together for the European Union Battle Group (EU BG) in the first semester of 2011, and for the NATO Response Force (NRF-18) in 2011-2012.

Dutch airmen carried out their first NATO Air Policing Mission in the Baltic States with four F-16 Fighting Falcon jets deployed in Šiauliai in 2005, and in September-December 2014 the Netherlands provided augmentation of four fighter aircraft to the Mission operating from the Malbork airbase (Poland). The Netherlands Navy take part in mine countermeasures exercises and other events in the Baltic Sea alongside other allies on a regular basis. Air defence experts from the Lithuanian Air Force train in Stinger missile systems training events in the Netherlands on an annual basis.

Lithuanian and Dutch militaries also cooperate actively in logistics: both countries’ soldiers have trained together in international water purification, movement control, and transportation of cargo training and exercises.






Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Jeu 29 Sep 2016 - 18:52

Citation :
Srebrenica : D’anciens Casques bleus néerlandais veulent attaquer leur gouvernement en justice


Posté dans Opérations par Laurent Lagneau Le 29-09-2016


En juillet 2014, le tribunal de la Haye a déclaré l’État néerlandais civilement responsable de la mort de 300 personnes à Srebrenica pendant la guerre de Bosnie (1992-1995), estimant que le bataillon batave chargé de leur sécurité (Dutchbat III) n’auraient pas dû les évacuer de la base où elles s’étaient réfugiées.

« L’État est responsable de la perte subie par les proches des hommes qui ont été déportés par les Serbes de Bosnie depuis les bâtiments du Dutchbat à Potocari dans l’après-midi du 13 juillet 1995″, avait déclaré la juge Larissa Elwin.

« Le Dutchbat n’aurait pas dû laisser partir les hommes de leurs bâtiments » et aurait « dû tenir compte de la possibilité que ces hommes seraient victimes de génocide [...]. On peut affirmer avec suffisamment de certitude que si le Dutchbat avait permis à ces hommes de rester sur place, ils seraient restés en vie », avaient-elle ajouté.

Pour rappel, le bataillon néerlandais de la FORPRONU, la mission des Nations unies déployée en Bosnie, avait la tâche de protéger l’enclave de Srebrenica. Seulement, faiblement armé, il n’avait rien pu faire contre « l’Armée de la République serbe de Bosnie » du général Ratko Mladic, qui, entre le 11 et le 13 juillet, massacra 8.000 hommes et adolescents, tous Bosniens de confession musulmane (ou Bosniaques).

Par la suite, Français et Néerlandais se renvoyèrent la balle au sujet de la responsabilité de ce drame, les premiers soulignant l’erreur tactique du Dutchbat III qui se laissa désarmer par les combattants serbes, les autres déplorant l’absence du soutien aérien qu’ils avaient pourtant demandé à la FORPRONU, alors commandée par le général français Bernard Janvier.

En tout cas, cette situation impossible avait été bien résumée par François Léotard, qui avait quitté ses fonctions de ministre de la Défense peu avant le massacre de Srebrenica. « Le général Janvier n’a fait qu’appliquer les règles de l’ONU. Faire la guerre avec des casques bleus à qui l’on demande de ne pas tirer, moi, je ne sais pas faire », avait-il déclaré en novembre 2001, lors de la publication d’un rapport parlementaire portant sur cette tragédie.

En outre, la mission de la FORPRONU « n’a jamais été claire », comme l’avait déploré l’un de ses anciens chefs, le général Jean Cot. « Cent résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ont été votées en quatre ans pour le seul théâtre yougoslave (…). Souvent, elles infléchissaient et obscurcissaient encore cette mission. Circonstance aggravante : le secrétaire général et son représentant sur le terrain se sont toujours refusé à traduire des résolutions générales en missions précises données au commandant de la FORPRONU », avait-il expliqué.

Quoi qu’il en soit, parce qu’ils estiment avoir été mis dans une position impossible à tenir, une centaine d’anciens Casques bleus néerlandais ont l’intention de porter plainte contre leur gouvernement.

« L’État a envoyé ses soldats pour une mission impossible et les a ensuite abandonnés : cela a provoqué beaucoup de dommages, aux niveaux physique, psychologique et financier mais aussi au niveau de la vie sociale », a fait valoir, rapporte l’AFP, l’avocat Michael Ruperti. « On a parlé d’eux en mal pendant deux décennies et on leur demande, encore aujourd’hui, sur les terrains de foot, dans leurs familles, au café : mais pourquoi n’avez-vous rien fait? », a-t-il ajouté.

« Leur réputation en tant qu’hommes, en tant que militaires, a souffert à cause de l’abandon de l’État néerlandais », a estimé cet avocat, qui doit discuter avec le ministère de la Défense avant de déposer la plainte en question. « Ils veulent donc que les juges condamnent l’Etat pour ces dommages et ils veulent recevoir une compensation financière mais aussi, et surtout, une reconnaissance d’un tribunal et de la société pour l’injustice qui leur a été faite », a-t-il expliqué.

Justement, la ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, a admis, en juin, à l’occasion de la journée des Anciens combattants, que le Dutchbat avait été envoyé en Bosnie « sans préparation adéquate pour les circonstances spécifiques, sans moyens suffisants, avec peu d’informations, pour protéger une paix qui n’existait déjà plus. » Et d’ajouter que cette « mission était irréalisable, avec des conditions impossibles. »

http://www.opex360.com/2016/09/29/srebrenica-danciens-casques-bleus-neerlandais-veulent-attaquer-leur-gouvernement-en-justice/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Jeu 6 Oct 2016 - 21:19

Citation :
11 Luchtmobiele Brigade (aaslt) "7 december"

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Sam 5 Nov 2016 - 19:34

Citation :
Koninklijke Landmacht  



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Sam 5 Nov 2016 - 20:39

Citation :
45 Pantserinfanteriebataljon RIOG  

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mer 21 Déc 2016 - 19:37

Citation :
La Belgique et les Pays-Bas assureront à tour de rôle la surveillance de l’espace aérien du Benelux


Posté dans Défense européenne, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 21-12-2016




En octobre 2013, les Pays-Bas et la Belgique signèrent une lettre d’intention pour assurer conjointement la surveillance de l’espace aérien du Benelux (*). Puis, près d’un an et demi plus tard, les deux pays trouvèrent un accord visant à mettre en musique cette future coopération. Un délai nécessaire pour trouver des réponses à plusieurs questions juridiques, en particulier dans le domaine des règles d’engagement.

Par exemple, que faire dans le cas où, en dernière extrémité, il s’avère nécessaire d’abattre un avion civil « renegade », c’est à dire pouvant présenter une menace terroriste? Aux Pays-Bas, un ordre de cette nature est donné par le ministre de la Sécurité et de la Justice. Aussi, avec l’accord trouvé par les deux gouvernements, les pilotes belges seront tenus de répondre à ses instructions. La réciproque vaut aussi pour les aviateurs néerlandais si un tel cas venait à se produire dans l’espace aérien belge.

Pour autant, cet accord n’était pas encore entré en vigueur. Il le sera à compter du 1er janvier prochain. C’est ce que vient d’annoncer le ministère belge de la Défense, qui précise que la surveillance de l’espace aérien du Benelux « contre des « avions civils qui pourraient représenter une menace terroriste » sera assurée à tour de rôle, tous les quatre mois.

Actuellement, la Belgique et les Pays-Bas mobilisent chacun deux avions de chasse pour assurer une mission de police du ciel. Mission qui ne se limite pas à la seule menace terroriste dans la mesure où il s’agit également de veiller à l’intégrité de l’espace aérien du Benelux, susceptible aussi d’être violé par des appareils militaires appartenant à une puissance étrangère…

Quoi qu’il en soit, avec cette coopération, et comme on le souligne côté néerlandais, « il ne sera plus nécessaire d’avoir 2 avions de chasse prêts en permanence aux Pays-Bas ». Or, comme l’aviation batave comptera, à l’avenir, que 37 F-35 (contre 67 F-16), cet accord « permettra aux Pays-Bas d’accomplir davantage de missions avec des chasseurs F-35 lors d’une opération extérieure. » Le calcul est identique en Belgique, puisque le programme Air Combat Capability (ACCap) vise à acquérir 34 nouveaux avions.

Cela étant, les forces aériennes belges et néerlandaises ont établi une coopération similaire qui, appelée « flip-flop », consiste à se relayer à tour de rôle au sein de la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis.

« Nous espérons donner l’exemple à nos partenaires européens pour faire avancer la réflexion sur la défense européenne », a commenté Steven Vandeput, le ministre belge de la Défense, lors de la signature mercredi à Rotterdam des derniers arrangements techniques entre les deux pays. Comme quoi, en matière de défense, 1+1 n’est pas égal à 2 mais à… 1.

(*) Benelux : Belgique, Pays-Bas et Luxembourg, le duché n’ayant pas d’aviation de combat

http://www.opex360.com/2016/12/21/la-belgique-les-pays-bas-assureront-tour-de-role-la-surveillance-de-lespace-aerien-du-benelux/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Jeu 22 Déc 2016 - 16:04

Citation :
Netherlands orders Leopard 2 bridgelayers

Christopher F Foss, London - IHS Jane's Defence Weekly

22 December 2016


Leopard 2 hull modified to transport and launch a Leguan 26 m bridge over the front of the hull.
Source: Krauss-Maffei Wegmann



Krauss-Maffei Wegmann (KMW) announced on 21 December that it has been awarded a contract to supply five Leguan armoured vehicle launched bridges (AVLBs) to the Royal Netherlands Army (RNLA).

Under the terms of this agreement these Leguan AVLBs, converted from existing Leopard 2 main battle tank (MBT) chassis, will be delivered to the RNLA between 2019 and 2020. The new AVLBs will replace the RNLA's existing Biber AVLBs, which are based on a Leopard 1 MBT chassis.

KMW said the contract had been placed by the German Federal Office of Bundeswehr Equipment (BAAINBw) on behalf of the Dutch Procurement Office (DMO), but did not specify the value of the deal.

The contract also includes training equipment, spares and an option for additional Leguan systems.

The Leopard 2 Leguan AVLB is capable of carrying two 14 m bridges or one 26 m bridge, both of which are launched while the crew remain under full armour protection. Both bridges are 4 m wide, with the 14 m bridge taking five minutes to lay and the 26 m bridge taking six minutes. There is also a tandem bridge capability to enable wider gaps to be crossed.

The original Leguan bridges were designed to support vehicles up to 70 tonnes, Military Load Class 70 (MLC 70), but the latest production systems are to MLC80 to take into account the increased weight of armoured fighting vehicles (AFV) such as the Leopard 2 MBT and PzH 2000 155 mm self-propelled howitzer (SPH). The Biber AVLBs set to be replaced are built to the MLC60 standard and carry a shorter 20 m bridge.

The RNLA is the sixth customer for the Leopard 2-based AVLB with the others being Germany, Finland, Singapore, Sweden and Switzerland. The Singapore contract has never been confirmed by KMW but it is understood that these are based on new Leopard 2 hulls rather than conversions of older platforms, as is more typical.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Lun 26 Déc 2016 - 20:56

Citation :
 Les CV9035NL néerlandais bientôt équipés de protections actives

Actualités  Nathan Gain  26 décembre, 2016
 


Malgré la diminution de son parc de véhicules de combat d’infanterie CV9035NL, les Pays-Bas envisagent l’installation du système de protection active Iron Fist sur les 149 plateformes encore en service au sein de l’armée de terre royale néerlandaise. Ce contrat, attribué au britannique BAE Systems, passerait probablement inaperçu si le système concerné ne faisait pas des Pays-Bas « le premier pays de l’OTAN avec un système de protection active de cette sorte sur [ses] véhicules de combat », a déclaré Hans de Goeij, directeur du projet au sein de la « Defence Materiel Organisation » du ministère de la Défense néerlandais.



L’un des 149 CV9035NL actuellement en service au sein des forces armées néerlandaises
(Crédit: Ministère de la Défense des Pays-Bas)



Selon les termes du contrat, BAE Systems réalisera en 2017 une série de tests de validations à partir du système Iron Fist, développé par l’israélien IMI Systems. « Durant cette phase de test, nous préqualifierons le système actif en fonction de notre cahier des charge, et, en collaboration avec nos partenaires, analyserons la sécurité du système et préparerons son intégration sur nos véhicules CV9035NL », explique Hans de Goeij. Cette phase de test continuera jusqu’à l’horizon 2018, date à laquelle la Défense néerlandaise prendra une décision concernant les étapes ultérieures.



L’un des modules de lancement de contre-mesures composant le système Iron Fist
(Crédit photo: IMI Systems)


Iron Fist est un système de protection de type « Hard Kill ». Contrairement au blindage réactif, celui-ci est équipé de senseurs infrarouges et d’un radar capable de détecter à 360° l’arrivée d’une menace (grenade, roquette, obus et autres missiles anti-tank). En cas d’alerte, ceux-ci vont alerter des modules qui vont automatiquement déclencher le lancement d’un projectile à ailettes qui viendra exploser à proximité immédiate de la menace, désintégrant celle-ci tout en évitant au maximum les dommages collatéraux grâce à une munition dont l’enveloppe est composée de matériaux combustibles. Une version « light » de l’Iron Fist a en outre été sélectionnée en juin 2016 par l’armée de terre américaine pour protéger ses parcs de véhicules de transport de troupes légers et moyens.

Si l’intégration de l’Iron Fist à des fins opérationnelles est une première sur le Vieux Continent, l’industrie de défense européenne n’est néanmoins pas novice en la matière. Thales, par exemple, s’est penché dès 2008 sur le développement d’un démonstrateur baptisé Shark (Système HARd Kill) et testé par la DGA sur VAB, tandis que l’allemand Rheinmetall a conçu l’AMAP-ADS, doté d’un temps de réaction de 560 microsecondes pour un rayon d’action d’une dizaine de mètres.

http://forcesoperations.com/les-cv9035nl-neerlandais-bientot-equipes-de-protections-actives/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mar 3 Jan 2017 - 19:37

Citation :
Dutch F-16s arrive in Lithuania to take over Baltic air policing mission

Gareth Jennings, London - IHS Jane's Defence Weekly

03 January 2017



Dutch F-16s arrived at Siauliai Airbase in Lithuania on 2 January, ahead of the formal handover of the NATO Baltic Air Policing mission
to take place on 5 January. Source: Lithuanian Ministry of Defence



A contingent of Royal Netherlands Air Force (RNLAF) Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon combat aircraft and personnel arrived at Siauliai Airbase in Lithuania on 2 January to assume the lead for NATO's Baltic Air Policing (BAP) mission.

Four F-16s and more than 120 personnel from the Leeuwarden and Vokel bases in the Netherlands arrived in Lithuania to relieve a contingent of French Air Force Dassault Mirage 2000s from 5 January. The Dutch F-16s will be supported in their mission by four German Air Force Eurofighter Typhoons that are based at Amari Airbase in Estonia, and which are being extended for a second four-month rotation.

Some 43 rotations have now been conducted since the NATO mission was launched in 2004. This will be the third time that the RNLAF has participated in the NATO BAP mission to protect the airspaces of the former Soviet republics of Estonia, Latvia, and Lithuania, having previously undertaken the role in 2005 and 2014.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mer 11 Jan 2017 - 18:40

Citation :
Allied Joint Force Command Brunssum

Check out these photos of the arrival of the Royal Netherlands Air Force to Lithuania for the Baltic Air Policing mission.

On 5 January 2017, NATO’s Baltic Air Policing (BAP) mission entered its 43rd rotation since its beginning in 2004. The Royal Netherlands Air Force will now safeguard the skies over the three Baltic NATO members Lithuania, Latvia and Estonia until the end of April 2017 for a regular term of four months.

Air Policing is a 24/7 NATO peacetime routine mission that is conducted to preserve the Alliance’s airspace integrity and is not a response to a specific threat. Some member nations, like the Baltics, who do not have the full range of air defence assets in their militaries, are assisted by Allies providing an Air Policing capability to ensure a single standard of airspace safety and security all over NATO. The BAP mission shows NATO’s determination to provide equal protection to all its members. Photos courtesy of RNLAF.





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Dim 22 Jan 2017 - 21:37

"CV9035"

Citation :
43 Gemechaniseerde Brigade  

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 378
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Dim 22 Jan 2017 - 22:30

Dans une premiere en Europe : Une partie de l'armée néerlandaise passe sous tutelle allemande

http://www.rfi.fr/europe/20130607-armee-neerlandaise-passe-sous-tutelle-allemande
Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 378
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Dim 22 Jan 2017 - 22:32

Plus de clarifications concernant la partie de l'armée neerlandaise qui passe sous commandement allemand

En 2013, il avait été annoncé l’intégration de la 11e Brigade aéromobile néerlandaise (Luchtmobiele Brigade) au sein d’une unité de réaction rapide allemande, à savoir la Division Schnelle Kräfte (DSK). Il était ainsi question de former une unité conjointe forte de plus de 13.000 hommes, dont 8.600 soldats de la Deutsches Heer, avec un état-major basé en Allemagne. Mais les choses n’en sont pas restées là. En effet, les ministres de la Défense des deux pays, Mme Ursula von der Leyen pour l’Allemagne et Jeanine Hennis-Plasschaert pour les Pays-Bas, ont annoncé l’intégration de la 43e Brigade mécanisée néerlandaise au sein de 1ère Panzerdivision allemande. Comme la Koninklijke Landmacht a sacrifié ses capacités en matière de chars lourd sur l’autel des restrictions budgétaires (ce qui a fait le « bonheur » de la Finlande qui pu acheter à moindre coût 100 Leopard 2), cette intégration sera un moyen de les retrouver a minima. Ainsi, le Panzerbataillon 414 allemand sera dans le même temps intégré à cette 43e Brigade mécanisée, qui dépendra donc de la 1ère Panzerdivision. Ce Panzerbataillon 414, qui restera en Allemagne (précisément à Bergen-Hohne) comptera une compagnie formée par des militaires néerlandais, qui utiliseront finalement les 16 chars Leopard 2A6 qui devaient être revendus. Ces derniers seront modernisés pour être portés au standard 2A7, c’est à dire celui qui est utilisé par la Deutsches Heer. En outre, les Pays-Bas pourraient louer 18 chars supplémentaires. Un accord visant à entériner cette coopération devrait être signé prochainement. L’intégration des unités commencerait alors vers la fin de cette année, voire au début de 2016. L’objectif est que cette division germano-néerlandaise soit opérationnelle en 2019. Détail qui a son importance : les futures missions des unités qui formeront cette division resteront « sous le contrôle de leurs institutions nationales respectives ». a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
damix12
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 378
Inscrit le : 30/11/2016
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Dim 22 Jan 2017 - 22:43

Une version un peu améliorée du mosberg





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Ven 27 Jan 2017 - 22:33

Citation :
Netherlands outlines AFV upgrades


Christopher F Foss, London - IHS Jane's International Defence Review

27 January 2017


BAE Systems' Hägglunds CV9035NL of the Royal Netherlands Army is armed with an Orbital ATK Armament Systems 35 mm Bushmaster
III dual-feed cannon and 7.62 mm coaxial MG. Some 44 are to be fitted with an Iron Fist hard-kill DAS.
Source: IHS Markit/Peter Felstead



The Royal Netherlands Army (RNLA) has outlined plans to upgrade a number of its armoured fighting vehicles (AFVs) in order to extend their operational lives and enhance capabilities.

Details were given by Colonel Eric Molenaar, Head of Material, Army Staff of the RNLA, at the IQPC International Armoured Vehicles 2017 conference held in London from 23 to 26 January.

The RNLA is set to upgrade at least part of its CV9035NL fleet in two phases. Under Phase 1, 44 vehicles will be fitted with a hard-kill defensive-aid suite (DAS) under the leadership of BAE Systems Hägglunds.

The service took delivery of 184 CV9035NL - also referred to as the CV9035 Mk III - from BAE Systems Hägglunds between 2007 and 2011.

The vehicles are armed with an Orbital ATK Armament Systems 35 mm Bushmaster III dual-feed cannon and a 7.62 mm co-axial machine gun (MG). The 35 mm cannon can potentially be upgraded to fire 50 mm ammunition, but this option has not yet been exercised by the RNLA.

Of the 184 vehicles 150 were in the infantry fighting vehicle (IFV) configuration and the remaining 34 in the command-and-control configuration. However, as a result of downsizing a number of CV9035NL platforms were surplus to requirements and 44 have now been sold to Estonia.

Israel Military Industries' Iron Fist hard-kill DAS has been selected to meet the RNLA's requirements and during the test phase it will be pre-qualified against the threat specification before moving onto the next phase - installing the system onto the vehicle - in 2018.

Phase 2 of the upgrade will see a number of obsolescence issues addressed, as well as the installation of a new battle management system (BMS), thermal imager for the driver, and the Spike medium-range anti-tank guided weapon (ATGW) system.

The current steel tracks will be replaced by rubber band tracks, which are already installed on the CV9030 IFV in service with Norway.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Sam 28 Jan 2017 - 21:19

Citation :
Belgian Defence News

Les F-16 néerlandais ne remplaceront pas les belges en juillet prochain en Jordanie

Les Pays-Bas sont dans l'incapacité de succéder début juillet à la Belgique dans les opérations aériennes visant le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, a annoncé la ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, qui a toutefois évoqué la possibilité d'une reprise de la participation des F-16 néerlandais début 2018.

La force aérienne néerlandaise a besoin de davantage de temps pour préparer ses avions de combat et son personnel, a indiqué Mme Hennis dans une lettre adressée vendredi à la seconde chambre (la chambre basse du parlement de La Haye). Les chasseurs-bombardiers F-16 néerlandais ont participé aux opérations contre l'EI (ou Daech, selon son acronyme arabe) d'octobre 2014 à juin 2016 au départ de la base d'Azraq en Jordanie.

Ils ont été relevés en juillet dernier par un détachement belge - six F-16 et une centaine de personnes - pour une durée d'un an en vertu d'un système de relève entre les deux forces aériennes baptisé "flip-flop" par les militaires. Les Pays-Bas fournissent toutefois un contingent d'une trentaine de personnes pour assurer la sécurité de la base jordanienne. La Belgique a prévu de mettre fin à cette opération baptisée "Desert Falcon" (ODF) le 1er juillet, après y avoir participé d'octobre 2014 à juin 2015, et compte bien s'en tenir à cette décision, selon des sources militaires. Selon Mme Hennis, les F-16 néerlandais pourraient retourner en Jordanie le 1er janvier 2018.

Source: Belga


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Ven 24 Fév 2017 - 19:37

"BOXER"

Citation :
13 Lichte Brigade

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Jeu 2 Mar 2017 - 22:57

Citation :
Bruxelles, Amsterdam et Copenhague unifient leurs forces spéciales

Actualités Nathan Gain 1 mars, 2017



L’heure est plus que jamais à la mutualisation des moyens militaires en Europe. Dernier exemple en date : la signature par la Belgique, les Pays-Bas et le Danemark d’une lettre d’intention pour la création d’un nouvel organe de commandement conjoint. Baptisée « Composite Special Operations Component » (C-SOCC), cette structure servira de quartier général indépendant pour coordonner les forces spéciales des trois pays. « Il s’agit d’une contribution importante à une […] lacune capacitaire livrée à l’OTAN », déclarait le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput, dans un communiqué.


Les ministres de la défense des Pays-Bas, du Danemark et de la Belgique lors de la cérémonie de signature
de la LOI pour la création du C-SOCC (Crédit: ministère de la Défense belge)



Cette nouvelle structure offrira une capacité « command & control » aux forces spéciales, devra être expéditionnaire et contribuera au renforcement de la Force de réaction de l’OTAN (NRF), « régulièrement en pénurie », déplore Steven Vandeput. Il existe en effet un « important déficit au niveau européen et tant l’UE que l’OTAN considèrent les SOF comme une priorité », expliquait Steven Vandeput dans la « Vision stratégique » pour la Défense à l’horizon 2030, publiée le 29 juin 2016. Si le communiqué n’évoque pas de chiffres, Bruxelles, Copenhague et Amsterdam contribueront chacun à un tiers de l’initiative. La Belgique y participera au départ du Special Operations Command (SOCOM), future structure nationale de mise en condition des SOF belges.


Outre le cas du C-SOCC, la Belgique renforcera son ancrage capacitaire européen au travers du déploiement permanent d’un détachement d’instructeurs au sein de l’International Special Training Center (ISTC) de Pfullendorf, dans le sud de l’Allemagne. Les instructeurs belges y opéreront en collaboration avec leurs homologues allemands, américains, danois, grecs, italiens néerlandais, norvégiens et turcs. Plus encore, Bruxelles envisage la possibilité de « renforcer structurellement la bonne coopération avec les Special Forces allemandes, américaines et françaises », précise la « Vision Stratégique » sans donner davantage de détails.


Le Special Forces Group belge (Crédit: ministère de la Défense belge)

La revalorisation du potentiel SOF est au cœur de la « Vision Stratégique » belge. Ce plan prévoit notamment la refonte complète des capacités « forces spéciales » belges, constituées à terme d’un noyau de Special Forces (225 militaires) lui-même soutenu par un Special Forces Support Group composé de deux bataillons de Rangers (954 militaires au total).

http://forcesoperations.com/bruxelles-amsterdam-et-copenhague-unifient-leurs-forces-speciales/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Ven 3 Mar 2017 - 21:28

Citation :
Les hélicoptères CH-47 Chinook néerlandais victimes d’une « usure excessive » au Mali


Posté dans Afrique, Forces aériennes, Opérations par Laurent Lagneau Le 03-03-2017




Il y a plus de deux ans, les Pays-Bas ont déployé des hélicoptères AH-64D Apache et CH-47 Chinook à Gao, dans le cadre de leur participation à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA).

Seulement, et alors que les besoins dans ce domaine peinent à être satisfaits, le gouvernement néerlandais a annoncé, en octobre 2016, son intention de retirer les 6 appareils de la Koninklijke Luchtmacht (KLu) et de réduire les effectifs de son contingent au Mali, en les ramenant à 290 militaires.

Dans le même temps, l’Allemagne a fait part de son intention de d’envoyer au Mali des hélicoptères Tigre et NH-90 TTH afin de remplacer les appareils néerlandais.

En janvier, les AH-64D Apache sont donc rentrés aux Pays-Bas. Et les CH-47 Chinook viennent d’en faire de même. À cette occasion, le ministère néerlandais de la Défense a publié un communiqué pour donner les raisons de ce retrait.

Ainsi, l’on apprend – sans surprise – que le retour des Chinook de la KLu était nécessaire étant donné leur « usure excessive » causée par le sable. Les trois appareils vont donc subir des « réparations majeures » pendant « quelques mois ». Au total, ces hélicoptères auront effectué environ 2.500 heures de vol, notamment pour assurer le transport de troupes et des évacuations médicales.

Les quatre AH-64D Apache ont également souffert des conditions propres à la bande sahélo-saharienne. Actuellement, ils sont « soigneusement inspectés et débarrassés du sable ». Ils devraient à nouveau opérationnels dans « environ 6 mois ».

Le sable fin est une plaie pour les hélicoptères. Et les Caracal utilisés par la force Barkhane en savent quelque chose. Sachant que leurs turbines (dont le coût unitaire et de 850.000 euros) ont une durée de vie de 3.000 heures en temps normal, elles ne durent qu’entre 60 et 106 heures dans la bande sahélo-saharienne.

http://www.opex360.com/2017/03/03/les-helicopteres-ch-47-chinook-neerlandais-victimes-dune-usure-excessive-au-mali/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Sam 11 Mar 2017 - 12:59

Citation :
Les Pays-Bas ont « gravement » négligé leurs forces armées


Posté dans Europe par Laurent Lagneau Le 11-03-2017




Depuis la fin de la Guerre Froide, les Pays-Bas n’ont pas cessé de réduire leurs dépenses militaires. En 2011, avec la crise de la dette et de l’euro, cette tendance a été accentuée avec de nouvelles coupes budgétaires d’un montant d’un milliard d’euros, étalées sur trois ans. Résultat : les forces armées néerlandaises ont dû renoncer à un certain nombre de capacités, ce qui affecte à la fois leur crédibilité et leur efficacité.

Et pour cause : selon les plans prévus à l’époque, leurs effectifs devaient fondre de 12.000 personnels (sur 69.000). Dans le même temps, des équipements majeurs (chars Leopard 2, hélicoptères Cougar, chasseurs de mines, etc…) ont été remisés. Pour limiter la casse, les forces armées néerlandaises ont passé des accords, en particulier avec l’Allemagne.

C’est ainsi que la 10e Brigade aéroportée (Luchtmobiele Brigade) a été intégrée à l’unité de réaction rapide allemande, à savoir la Division Schnelle Kräfte (DSK). Même chose pour la 43e Brigade mécanisée néerlandaise avec la 1ère Panzerdivision de la Bundeswehr, une compagnie néerlandaise devant être affectée au Panzerbataillon, afin de retrouver une capacité dans le domaine des chars lourds.

En outre, les Pays-Bas et l’Allemagne ont trouvé un accord sur une utilisation partagée du Zr. Ms. Karel Doorman, un navire logistique pouvant servir pour les opérations amphibies. Enfin, étant donné que le format Koninklijke Luchtmacht (KLu, force aérienne) a été réduit, en partie pour financer l’acquisition de 37 avions F-35A, La Haye et Bruxelles font désormais cause commune pour assurer la protection de l’espace aérien du Benelux et pour frapper l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie.

Cela étant, en 2014, le gouvernement néerlandais a enrayé la baisse de ses dépenses militaires, son chef, Mark Rutte, ayant opté pour une relance de l’économie. Et il ainsi été décidé d’augmenter le budget des forces armées de 100 millions d’euros par (seulement) à compter de 2015 (soit à 1,14% du PIB, la moyenne au sein de l’Otan étant de 1,44% du PIB). Évidemment, cet « effort » ne permettra, en l’état actuel des choses, de retrouver les capacités perdues…

Signe de cette perte capacitaire et du savoir-faire des forces néelandaises : ces dernières ont décidé de rappeler d’anciens militaires pour enseigner à leurs officiers les tactiques utilisées à l’époque de la Guerre Froide.

D’ailleurs, en 2016, l’Otan a critiqué La Haye pour sa politique de défense, estimant que les forces néerlandaises avaient perdu leur « employabilité » en raison de leurs pertes capacitaires. D’autant plus que le contexte international a radicalement changé, avec l’émergence de l’État islamique et la réapparition des menaces dites de la « force ».

Aussi, et à quelques jours d’élections législatives qui se joueront probablement entre le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders et le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) de Mark Rutte, le Conseil consultatif (AIV) du gouvernement néerlandais vient de remettre un rapport dont les conclusions ne sont guère surprenantes.

Pour l’AIV, les forces armées sont dans un état « préoccupant » dans la mesure où elles ont été « gravement négligées » alors qu’il faut désormais faire face à un certain nombre de menaces sérieuses.

« Bien que la situation sécuritaire s’est gravement détériorée au cours de ces dernières années, à la suite des menaces venant de Russie, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, l’état de préparation opérationnelle des forces armées [néerlandaises] s’est encore détérioré », a résumé Joris Voorhoeve, l’un des auteurs du document.

En outre, selon le rapport, le gouvernement néerlandais « peint sans cesse un tableau trop optimiste de l’état des forces armées. » Et d’accuser : « Ce cadrage positif peut avoir un but politique, mais il créé une fausse image. »

Aussi, l’AIV recommande un effort significatif, en termes financiers, en faveur des forces armées. Un effort dont aura à décider le prochain gouvernement, l’actuel ayant accepté, comme les autres alliés de l’Otan, de porter le budget néerlandais de la Défense à 2% du PIB d’ici 2024.

http://www.opex360.com/2017/03/11/les-pays-bas-ont-gravement-neglige-leurs-forces-armees/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mer 15 Mar 2017 - 20:09

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   Mer 15 Mar 2017 - 21:59

Citation :
Karinių oro pajėgų Šiaulių Aviacijos bazė / LAF Šiauliai Air Base

Royal Netherlands Air Force in the skies of Lithuania performing Baltic Air Policing!

Credits: A. Glazauskas


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Hollandaise/Armed forces of the Netherlands/Nederlandse krijgsmacht
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée Mauritanienne
» Armée Ivoirienne
» Forces spéciales Russes "Spetsnaz"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: