Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
AuteurMessage
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1483
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mer 14 Sep 2016 - 22:53

Discours de Jean-Claude Juncker devant le parlement européen sur l'état de l'union.

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 19 Sep 2016 - 14:53

Citation :
L'UE fera en sorte que le Brexit soit "très douloureux pour le Royaume-Uni" (PM slovaque)


AFP 19/09/2016


L'Union européenne voudra faire un exemple et fera en sorte que le Brexit soit "très douloureux" pour le Royaume-Uni, assure le Premier ministre slovaque, Robert Fico, dans le Financial Times de lundi.

"L'UE va utiliser cette opportunité pour dire aux gens: écoutez, maintenant vous allez voir pourquoi il est important de rester dans l'UE", affirme M. Fico dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l'UE.
"Même si c'est la cinquième économie mondiale, ce sera très douloureux pour le Royaume-Uni", insiste le Premier ministre slovaque, en qualifiant de "bluff" l'optimisme affiché par le gouvernement britannique.
Ces commentaires tranchent avec les déclarations d'autres leaders européens qui nient vouloir "punir" le Royaume-Uni d'avoir voté pour un Brexit.
"Nous ne voulons pas négocier (le Brexit) d'une manière qui punirait le Royaume-Uni et les Britanniques mais nous devons nous assurer que les intérêts de l'Europe et les intérêts de la France soient préservés", a ainsi déclaré la secrétaire d'Etat française au numérique Axelle Lemaire, en visite vendredi à Londres.

Les dirigeants européens, réunis vendredi à Bratislava sans le Royaume-Uni, ont brièvement abordé le sujet du Brexit lors d'un déjeuner de travail.
Ils attendent surtout l'activation par le Royaume-Uni de la procédure de divorce, préalable à l'ouverture des négociations, ce que les Britanniques n'entendent pas faire avant début 2017 au mieux.

http://www.lorientlejour.com/article/1007964/lue-fera-en-sorte-que-le-brexit-soit-tres-douloureux-pour-le-royaume-uni-pm-slovaque.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Dim 2 Oct 2016 - 18:05

Citation :
Brexit: le Royaume-Uni déclenchera l'article 50 "avant fin mars" 2017


AFP 02/10/2016


Le Royaume-Uni activera l'article 50 du Traité de Lisbonne, pour déclencher la procédure de divorce avec l'Union européenne, "avant fin mars" 2017, a annoncé dimanche la Première ministre Theresa May.

"Nous déclencherons l'article 50 avant fin mars l'an prochain", a déclaré Mme May, interrogée sur la BBC. Elle a par ailleurs annoncé vouloir saisir au printemps 2017 le Parlement britannique pour abroger l'acte d'adhésion de son pays à l'Union européenne, dans un entretien au Sunday Times.


http://www.lorientlejour.com/article/1010453/brexit-le-royaume-uni-declenchera-larticle-50-avant-fin-mars-2017.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mar 4 Oct 2016 - 18:08

Citation :
Brexit: la livre britannique tombe à un plus bas en 31 ans face au dollar


AFP 04/10/2016


La livre britannique poursuivait sa chute mardi en tombant à un nouveau plus bas en 31 ans face au dollar, signe de l'inquiétude des investisseurs depuis les annonces récentes sur la procédure de divorce entre le Royaume-Uni et l'UE.

Vers 07H00 GMT, la livre valait 1,2762 dollar, soit son plus faible niveau depuis 1985. La devise britannique atteignait également un nouveau plus bas en plus de 3 ans face à la monnaie européenne à 87,56 pence pour un euro. De son côté, l'indice vedette de la Bourse de Londres évoluait au-dessus des 7.000 points peu après l'ouverture, pour la première fois depuis juin 2015.

http://www.lorientlejour.com/article/1010750/brexit-la-livre-britannique-tombe-a-un-plus-bas-en-31-ans-face-au-dollar.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mer 5 Oct 2016 - 17:23

Citation :
Affaire LSK: DSK refuse de payer 75.000 euros réclamés par le Luxembourg


AFP 05/10/2016


L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn refuse de payer 75.000 euros réclamés par le fisc luxembourgeois depuis la faillite de la société LSK, dans laquelle il était associé à l'homme d'affaires franco-israélien Thierry Leyne, a affirmé mercredi son avocat.

Dominique Strauss-Kahn "n'exerçait aucune fonction dirigeante" au sein de cette société, a souligné Me André Lutgen, devant le tribunal administratif du Luxembourg.
L'avocat estime qu'il n'appartient pas au tribunal administratif de "traiter d'un contentieux ayant pour objet la responsabilité civile des représentants" d'une société vis-à-vis du fisc.

Le ténor du barreau luxembourgeois a ainsi demandé que le tribunal administratif --qui pourrait rendre sa décision au cours du mois-- se tourne vers la Cour constitutionnelle du Luxembourg.

L'ancien favori des primaires socialistes à l'élection présidentielle de 2012 s'était associé en octobre 2013 à Thierry Leyne, fondateur de la société financière Anatevka, après les déboires judiciaires aux Etats-Unis qui l'avaient amené à se retirer de la vie politique.

Devenue Leyne Strauss-Kahn et Partners (LSK) et surfant sur la popularité de son nouvel associé, l'entreprise devait lancer un fonds d'investissement et devenir une banque d'affaires.
Mais elle a fait faillite en novembre 2014, quelques jours après la démission de Dominique Strauss-Kahn de ses fonctions d'administrateurs, puis le suicide de Thierry Leyne à Tel Aviv.

Le fisc exige depuis le versement de 74.792,40 euros d'impôts sur les salaires au titre de l'exercice 2014.
Au Luxembourg, cet impôt est directement prélevé par l'Etat auprès des entreprises.
Plusieurs affaires judiciaires concernant LSK et ses représentants sont pendantes devant d'autres instances judiciaires luxembourgeoises, notamment en matière commerciale.

http://www.lorientlejour.com/article/1010997/affaire-lsk-dsk-refuse-de-payer-75000-euros-reclames-par-le-luxembourg.html
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1334
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 7 Oct 2016 - 7:13

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 8 Oct 2016 - 18:21

Citation :
Soupçons d'attentat : la police allemande intervient à Chemnitz (Saxe)


Terrorisme - Publié le 08/10/2016 à 14:55




Une large opération de police était en cours samedi dans la ville de Chemnitz (est de l'Allemagne) en raison de soupçons de préparation d'un attentat à la bombe, a annoncé la police de la région de Saxe sur son compte Twitter.


Une large opération de police était en cours samedi dans la ville de Chemnitz (est de l'Allemagne) en raison de soupçons de préparation d'un attentat à la bombe, a annoncé la police de la région de Saxe sur son compte Twitter.

« Nous menons actuellement à Chemnitz une opération à grande échelle en raison de soupçons de préparation d'un attentat à la bombe », a twitté la police, recommandant aux résidents du quartier affecté de rester chez eux. « L'explosion qui a été entendue était une mesure de la police pour entrer. La personne recherchée n'a pas été trouvée », a encore twitté la police. Un porte-parole de la police de Saxe a indiqué que la situation était « sous contrôle » et que la population était « calme ».

« La situation est sous contrôle et il n'y a pas lieu de paniquer », a-t-il assuré. Les informations ayant conduit à cette opération de police ont été transmises par les services du renseignement intérieur, a précisé le porte-parole. L'Allemagne a connu en juillet deux attaques revendiquées par l'organisation de l'État islamique (EI): un attentat suicide commis par un Syrien de 27 ans, débouté de sa demande d'asile, qui a fait 15 blessés, et une attaque à la hache perpétrée par un demandeur d'asile afghan de 17 ans, qui a fait cinq blessés.

http://www.ouest-france.fr/terrorisme/soupcons-d-attentat-la-police-allemande-intervient-chemnitz-saxe-4545149
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 10 Oct 2016 - 20:07

Citation :
La visite de Poutine à Paris vire à l'affrontement diplomatique

http://www.directmatin.fr/france/2016-10-10/la-visite-de-poutine-paris-vire-laffrontement-diplomatique-740325

D'après des médias russes, Hollande aurait eu Poutine au téléphone et ça aurait tourné à la vive altercation, avec cette phrase cinglante de poutine: « Vous n’avez plus aucun autre choix, si ce n’est le fait d’abattre les avions russes et là vous allez tout bonnement déclencher une nouvelle guerre mondiale. Si la France, la Grande Bretagne et les Etats Unis veulent la guerre, ils l’auront »

Lien
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 21 Oct 2016 - 14:33

Citation :
La Norvège achète des terres dans l'Arctique à la barbe d'étrangers


Oslo, 21 oct 2016 (AFP) -


L'État norvégien a annoncé vendredi le rachat d'un immense domaine foncier sur l'archipel du Svalbard dans l'Arctique, au nez et à la barbe de mystérieux intérêts étrangers.

Formé de 217,6 km2 de terres sauvages sous des latitudes à l'importance stratégique croissante, le domaine d'Austre Adventfjord avait été mis en vente par ses propriétaires, une famille norvégienne, début 2014. Il est situé à proximité immédiate de Longyearbyen, le chef lieu du Svalbard (Spitzberg).

L'opération alimentait depuis toutes les spéculations, médias et experts évoquant l'intérêt d'investisseurs chinois, voire russes, pour prendre solidement pied dans une région riche en ressources naturelles et appelée à voir une augmentation du trafic maritime du fait du recul de la banquise.

En janvier, l'avocat chargé de la transaction Erling Lyngtveit avait indiqué à la radiotélévision publique NRK que deux entreprises étrangères avaient manifesté leur intérêt, sans vouloir dire lesquelles ni leur nationalité. M. Lyngtveit n'a pu être joint pour un commentaire vendredi.

C'est finalement l'État norvégien qui a remporté le morceau et déboursera 300 millions de couronnes (33,5 millions d'euros).

Dans un communiqué, la ministre du Commerce et des Pêches Monica Maeland a expliqué que l'achat était motivé notamment par "l'emplacement des terres près de Longyearbyen" et "un souhait que ces terres soient norvégiennes".

Territoire deux fois plus grand que la Belgique, le Svalbard est situé aux confins de l'océan Arctique, à 1.200 km du pôle Nord. Sous souveraineté norvégienne, il est régi par un traité de 1920 qui prévoit un accès équitable à tous les ressortissants des pays signataires.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13636-la-norvege-achete-des-terres-dans-larctique-a-la-barbe-detrangers
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 22 Oct 2016 - 21:05

Citation :
Ceta: la ministre canadienne du Commerce appelle l'UE à "finir son job"


AFP 22/10/2016


La ministre canadienne du Commerce, Chrystia Freeland, a appelé samedi l'UE "à finir son job" sur le Ceta, traité de libre échange entre l'UE et le Canada, rappelant que son pays était prêt à signer cet accord, selon l'agence de presse belge Belga.

"Nous avons fait notre job, il est temps pour l'Union européenne de finir le sien", a-t-elle dit à l'issue d'une rencontre avec le président du Parlement européen, Martin Schulz. Mme Freeland, citée par Belga, a précisé qu'elle quittait la Belgique samedi matin pour rejoindre Toronto. "J'espère vraiment que les Européens vont parvenir à aboutir et que je pourrai revenir ici dans quelques jours avec mon Premier ministre (Justin Trudeau, ndlr) pour signer l'accord", a dit Mme Freeland.

M. Schulz a pour sa part indiqué que le sommet prévu jeudi avec le Canada restait pour l'instant à l'agenda. "Les problèmes sont sur la table des Européens et nous devons essayer de les régler", a-t-il indiqué. "Cette rencontre a été très constructive et sera peut-être décisive. Je reste optimiste."

M. Schulz doit s'entretenir avec le chef du gouvernement de Wallonie, Paul Magnette, à la suite de son entretien avec Mme Freeland. Cette région francophone du sud de la Belgique est hostile à cet accord en l'état et bloque l'ensemble des négociations entre l'Union européenne et le Canada.Le parlement européen ne négocie pas les traités commerciaux de l'UE, car ceci est du ressort de la Commission européenne, l'exécutif européen.

Toutefois, le parlement européen doit dire à la fin oui ou non à l'accord et par conséquent il examine et accompagne les discussions. Dans le cadre du Ceta par exemple, si cet accord est signé le 27 octobre à Bruxelles entre les 28 et le Canada, il doit ensuite donner son aval, ce qui devrait avoir lieu soit à la fin de l'année, soit au début de l'année prochaine.
M. Schulz, un social-démocrate allemand, est de la même famille politique que M. Magnette, membre du parti socialiste belge, ce qui facilite les contacts.

Vendredi soir, Mme Freeland avait déclaré: "Il semble évident pour moi, pour le Canada, que l'Union européenne n'est pas capable maintenant d'avoir un accord international, même avec un pays qui a des valeurs aussi européennes que le Canada". Elle était venue cette semaine négocier à Namur, la capitale de la Wallonie pour tenter d'aplanir les derniers différends sur ce traité.

L'avenir de l'ambitieux traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta) est en suspens après l'échec cuisant des négociations entre la Wallonie, et Ottawa, déçu des atermoiements européens. La Wallonie, région de 3,6 millions d'habitants, voit dans le Ceta qui concerne plus de 500 millions d'Européens les prémices du traité TTIP (ou Tafta), encore plus controversé, que l'UE négocie très laborieusement avec les Etats-Unis, et réclame plus de garanties, notamment en matière de protection de ses agriculteurs et face aux puissantes multinationales.

Vendredi après-midi, la ministre canadienne avait annoncé l'échec des négociations sur le Ceta en raison de l'opposition de la région wallonne au traité commercial. Paul Magnette avait pour sa part regretté "l'interruption" des négociations, estimant qu'un accord était toujours possible et que la Commission européenne devait reprendre l'initiative sur ce dossier.

http://www.lorientlejour.com/article/1014174/ceta-la-ministre-canadienne-du-commerce-appelle-lue-a-finir-son-job.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Dim 23 Oct 2016 - 17:46

Citation :
CETA: L'UE et le Canada décideront lundi soir s'ils maintiennent le sommet de signature


AFP 23/10/2016


L'Union Européenne et le Canada décideront lundi soir s'ils maintiennent le sommet de signature sur le Traité de libre échange CETA, prévu jeudi à Bruxelles, a déclaré à l'AFP une source européenne.

"Demain après-midi/soir (...) le président du Conseil européen, Donald Tusk aura une conversation téléphonique avec le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, pour décider s'ils maintiennent le sommet", a dit cette source.
"Concernant la date de jeudi, si la Belgique n'est pas en position de dire si elle peut garantir qu'elle va signer, il est très clair pour M. Tusk que cela ne fait aucun sens d'avoir un sommet, et il n'y aura pas de sommet et pas de date fixée pour un nouveau sommet", a continué cette source.
"Cette décision sera prise d'un commun accord entre M. Tusk et M. Trudeau", a-t-elle ajouté. Elle "dépendra beaucoup de ce que le Premier ministre belge, Charles Michel, dira à M. Tusk", a poursuivi cette source.

Avant de parler à M. Trudeau, M. Tusk aura eu une "conversation téléphonique avec Charles Michel, qui devra lui dire si la Belgique est en position de signer ou pas l'accord jeudi", selon la source.
La Belgique est le seul pays des 28 de l'UE à ne pouvoir pour l'instant signer l'accord du CETA, négocié pendant sept ans, du fait de l'opposition de la région francophone du sud du pays, la Wallonie.

http://www.lorientlejour.com/article/1014262/ceta-lue-et-le-canada-decideront-lundi-soir-sils-maintiennent-le-sommet-de-signature.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 27 Oct 2016 - 19:04

Citation :
CETA : le chef de la diplomatie canadienne salue l'accord entre parties belges


AFP 27/10/2016


Le chef de la diplomatie canadienne Stéphane Dion a salué jeudi l'accord entre parties belges pour arrêter une position commune sur le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, jugeant que "si cela se concrétise, c'est une excellente nouvelle".
"Si cela se concrétise, c'est une excellente nouvelle, y compris pour la francophonie", a déclaré M. Dion, se disant "prudemment optimiste", en marge d'une conférence ministérielle à Paris à laquelle il participe sur le maintien de la paix en environnement francophone.
Son homologue français, Jean-Marc Ayrault, a abondé dans son sens : "Si c'est confirmé, nous nous en réjouissons".

Le gouvernement fédéral belge tentait depuis plusieurs jours de convaincre la région francophone de Wallonie, la région de Bruxelles-Capitale et la Communauté linguistique française de revenir sur leur veto, qui bloque la signature de ce traité par la Belgique et, en conséquence, par l'Union toute entière.

La position commune belge pourrait permettre aux Européens de signer ce traité de libre-échange (CETA), malgré le calendrier incertain.
"Je suis prudemment optimiste, chat échaudé craint l'eau froide", a commenté Stéphane Dion. "Nous prouverons qu'il est possible de commercer et d'avoir des politiques progressistes pour l'environnement, la santé, les politiques sociales", a ajouté le chef de la diplomatie canadienne.

http://www.lorientlejour.com/article/1015065/ceta-le-chef-de-la-diplomatie-canadienne-salue-laccord-entre-parties-belges.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 28 Oct 2016 - 19:51

Citation :
CETA: le Parlement de Wallonie donne son feu vert à la signature du traité UE-Canada


AFP 28/10/2016


Le Parlement de la région belge de Wallonie, d'où est partie il y a deux semaines la fronde anti-CETA, a donné vendredi son feu vert à la signature par la Belgique de ce traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, ont constaté des journalistes de l'AFP à Namur.

Une motion du parlement demandant au chef du gouvernement wallon, Paul Magnette, de "donner délégation" au gouvernement fédéral pour qu'il appose la signature de la Belgique au CETA a été approuvée par 58 voix "pour" et 5 "contre", lors d'une séance plénière extraordinaire dans la capitale de la région francophone du sud de la Belgique.

http://www.lorientlejour.com/article/1015270/ceta-le-parlement-de-wallonie-donne-son-feu-vert-a-la-signature-du-traite-ue-canada.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 29 Oct 2016 - 18:07

Citation :
La signature du CETA dimanche est une "excellente nouvelle" pour Trudeau


AFP 29/10/2016


Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé vendredi avoir "bien hâte" d'être à Bruxelles dimanche pour la signature de l'accord de libre-échange (CETA) entre le Canada et l'Union européenne qu'il a qualifié d'"excellente nouvelle".

"Le Sommet Canada-UE (pour la signature du traité, ndlr) aura lieu dimanche. Excellente nouvelle, bien hâte d'y être!", a posté sur son compte Twitter le Premier ministre après s'être entretenu au téléphone avec le président du Conseil européen, Donald Tusk.

La signature de ce traité, fruit de sept années de négociations entre le Canada et l'UE, devait initialement avoir lieu jeudi mais avait été reportée, faute d'un accord entre les différentes parties belges.

Après la conclusion d'un accord jeudi entre Belges, les derniers parlements régionaux de Belgique qui refusaient l'accord l'ont finalement voté vendredi, ouvrant la voie à son adoption par les 28 Etats membres de l'UE. Justin Trudeau s'envolera samedi à 19H00 locales (23H00 GMT) pour Bruxelles où il procèdera à la signature de l'accord de libre-échange, a indiqué son bureau.

Justin Trudeau a remercié sa ministre du Commerce international Chrystia Freeland de ses efforts pour finaliser cet accord qui "fera croître la classe moyenne et renforcera l'économie" canadienne.
Mme Freeland devait accompagner le chef du gouvernement canadien pour la cérémonie de signature. Déjà sur place, le Premier ministre de la province du Québec, Philippe Couillard, devrait également se joindre à la délégation fédérale.

Le Québec a été en pointe dans les négociations pour arracher un accord de libre-échange avec l'Europe, notamment sur le volet agricole. C'est l'ancien Premier ministre conservateur Stephen Harper qui avait signé l'accord de principe avec Manuel Barroso il y a près de deux ans.
Après cette signature, la quasi totalité de l'accord va entrer en vigueur même si le Parlement canadien devra encore le ratifier comme chacun des 28 pays européens.

http://www.lorientlejour.com/article/1015420/la-signature-du-ceta-dimanche-est-une-excellente-nouvelle-pour-trudeau.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Dim 30 Oct 2016 - 19:49

Citation :
CETA : L'Union européenne et le Canada signent leur accord de libre-échange


AFP 30/10/2016


L'Union européenne et le Canada ont officiellement signé dimanche à Bruxelles leur accord de libre-échange (CETA), une signature retardée de trois jours par de vifs désaccords internes en Belgique.

Le CETA, qui supprimera 99% des droits de douane entre l'UE et Ottawa, entrera en application provisoire et partielle une fois ratifié par le Parlement européen et celui du Canada, dans les prochains mois. Il devra ensuite être approuvé par l'ensemble des Parlements nationaux et régionaux de l'UE pour devenir définitif.

http://www.lorientlejour.com/article/1015553/ceta-lunion-europeenne-et-le-canada-signent-officiellement-leur-accord-de-libre-echange.html
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1334
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 5 Nov 2016 - 23:54

Un nazi-allemand qui dit a un Turque "Seig Heil Junge" ..........

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 14 Nov 2016 - 17:27

Citation :
Poutine espère une plus grande "coopération" avec la Bulgarie et son peuple "frère"


AFP 14/11/2016


Le président russe Vladimir Poutine a annoncé lundi espérer une plus grande "coopération" avec la Bulgarie et son peuple "frère" grâce à une "nouvelle impulsion" dans les relations entre les deux pays après l'élection d'un russophile à la tête de ce pays de l'UE.

M. Poutine "s'est dit convaincu qu'on réussira à donner une nouvelle impulsion au dialogue politique bilatéral grâce aux efforts communs", dans un message de félicitations adressé au socialiste Roumen Radev, selon un communiqué du Kremlin.

M. Poutine a également exprimé la certitude que la Russie et la Bulgarie "pourront élargir leur coopération constructive dans différents domaines dans l'intérêt des peuples frères des deux pays".
Il a par ailleurs loué "un potentiel considérable" pour le développement des relations russo-bulgares, basées sur les "traditions séculaires d'amitié et sur la proximité culturelle et spirituelle".
"La Bulgarie est un pays très important pour nous", a renchéri de son côté le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
"Des projets conjoints gigantesques étaient en train d'être élaborés mais ont, pour certaines raisons, été annulés, et nous le regrettons profondément", a-t-il affirmé à la presse, appelant à la mise en oeuvre de nouveaux projets communs.

La Bulgarie se trouvait sur le tracé du projet de gazoduc South Stream, censé approvisionner l'Union européenne en gaz russe via la mer Noire. Ce projet a finalement été abandonné en 2014 face au blocage des autorités bulgares sous pression de Bruxelles, en pleine crise ukrainienne.

Moscou a par la suite opté pour un nouveau tracé arrivant en Turquie, TurkStream. Mais Sofia, largement dépendant du gaz russe, a manifesté la volonté de ressusciter South Stream sous une autre forme.
"Au vu de la situation actuelle, la perspective (d'une relance du projet de gazoduc) est très peu probable", a néanmoins estimé M. Peskov lundi.

Le président russe, Vladimir Poutine, a en outre prévenu en août que la construction de gazoducs sur le sol européen ne se ferait que si Bruxelles donnait par écrit à ces projets un statut prioritaire.
Les Bulgares ont élu dimanche un président russophile, le socialiste Roumen Radev, provoquant la démission du Premier ministre conservateur Boïko Borissov au risque d'une nouvelle période d'incertitude pour leur pays.

M. Radev, qui ne cache pas vouloir favoriser le dialogue avec la Russie, a confirmé après sa victoire son intention de "travailler étroitement avec le gouvernement, et avec les collègues de l'UE, en vue d'une levée des sanctions" européennes contre Moscou.

Une élection présidentielle a également eu lieu dimanche en Moldavie et a vu un prorusse, Igor Dodon, battre une candidate pro-européenne, Maia Sandu.

http://www.lorientlejour.com/article/1018244/poutine-espere-une-plus-grande-cooperation-avec-la-bulgarie-et-son-peuple-frere.html
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6032
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 14 Nov 2016 - 19:00

pas étonnant.
Les pays d'Europe de l'Est matraquer par la crise de 2008. Et décu par l'UE, on fini par retourné voir l'ex-grand frère russe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mer 16 Nov 2016 - 17:49

Citation :
Londres refuse aux ex-habitants des îles Chagos de rentrer chez eux


Londres, 16 nov 2016 (AFP) -


Le gouvernement britannique a refusé mercredi d'autoriser les anciens habitants des îles Chagos de retourner sur cet archipel de l'océan indien, dont ils avaient été expulsés pour laisser place à la base militaire américaine de Diego Garcia.

Cette décision constitue le dernier développement d'un conflit qui oppose depuis 40 ans ces îliens à Londres.

"Le gouvernement s'est prononcé contre la réinstallation des Chagossiens sur le territoire britannique de l'Océan indien pour des raisons de faisabilité, d'intérêt en matière de défense et de sécurité, et de coût pour les contribuables britanniques", a déclaré mercredi la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Joyce Anelay devant le Parlement.

Elle a ajouté que 40 millions de livres (47 millions d'euros) seraient débloqués pour financer des programmes d'aide sociale et éducatifs en faveur des Chagossiens et de leurs descendants, aujourd'hui au nombre de 10.000, répartis entre Maurice, les Seychelles et le Royaume-Uni.

Cet argent sera aussi utilisé pour financer des visites dans les îles Chagos, a ajouté la ministre.

C'est en 1965 que le Royaume-Uni avait fait l'acquisition de l'archipel auprès des institutions semi-autonomes de Maurice, trois ans avant l'indépendance de son ancienne colonie.

"Les autorités mauriciennes en 1965 ont subi un chantage ignoble mais ont cédé. De leur point de vue, à l'époque, ils avaient le choix entre l'indépendance ou non. Et les Anglais ont fait un véritable chantage à l'indépendance", a accusé récemment l'ancien Premier ministre mauricien et leader actuel de l'opposition, Paul Bérenger.

Un an plus tard, en 1966, Royaume-Uni et Etats-Unis signaient un accord autorisant les seconds à utiliser Diego Garcia à des fins militaires pour un bail de 50 ans. Cet accord a été prolongé jusqu'en 2036, comme le permettait l'accord initial, a déclaré Mme Anelay.

S'ensuit entre 1968 et 1973 une politique de déracinement des quelque 2.000 "îlois", décrits dans un câble diplomatique britannique de l'époque comme "quelques Tarzan et Vendredi". Dans un premier temps, les Chagossiens partis à Maurice en voyage ou pour des soins médicaux se voient interdire de rentrer chez eux. Le reste de la population est expulsé entre 1971 et 1973.

L'aventurier et animateur télévisé Ben Fogle, président de l'association de défense britannique des Chagossiens, a dénoncé "le jour le plus noir de l'histoire" du Royaume-Uni, qui n'a pas su donner raison à une population "trahie et maltraitée de manière répétée par leur propre gouvernement".

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13802-londres-refuse-aux-ex-habitants-des-iles-chagos-de-rentrer-chez-eux
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3172
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mer 16 Nov 2016 - 18:17

jf16 a écrit:
Citation :
Londres refuse aux ex-habitants des îles Chagos de rentrer chez eux
     

Londres, 16 nov 2016 (AFP) -


Le gouvernement britannique a refusé mercredi d'autoriser les anciens habitants des îles Chagos de retourner sur cet archipel de l'océan indien, dont ils avaient été expulsés pour laisser place à la base militaire américaine de Diego Garcia.

Cette décision constitue le dernier développement d'un conflit qui oppose depuis 40 ans ces îliens à Londres.

"Le gouvernement s'est prononcé contre la réinstallation des Chagossiens sur le territoire britannique de l'Océan indien pour des raisons de faisabilité, d'intérêt en matière de défense et de sécurité, et de coût pour les contribuables britanniques", a déclaré mercredi la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Joyce Anelay devant le Parlement.

Elle a ajouté que 40 millions de livres (47 millions d'euros) seraient débloqués pour financer des programmes d'aide sociale et éducatifs en faveur des Chagossiens et de leurs descendants, aujourd'hui au nombre de 10.000, répartis entre Maurice, les Seychelles et le Royaume-Uni.

Cet argent sera aussi utilisé pour financer des visites dans les îles Chagos, a ajouté la ministre.

C'est en 1965 que le Royaume-Uni avait fait l'acquisition de l'archipel auprès des institutions semi-autonomes de Maurice, trois ans avant l'indépendance de son ancienne colonie.

"Les autorités mauriciennes en 1965 ont subi un chantage ignoble mais ont cédé. De leur point de vue, à l'époque, ils avaient le choix entre l'indépendance ou non. Et les Anglais ont fait un véritable chantage à l'indépendance", a accusé récemment l'ancien Premier ministre mauricien et leader actuel de l'opposition, Paul Bérenger.

Un an plus tard, en 1966, Royaume-Uni et Etats-Unis signaient un accord autorisant les seconds à utiliser Diego Garcia à des fins militaires pour un bail de 50 ans. Cet accord a été prolongé jusqu'en 2036, comme le permettait l'accord initial, a déclaré Mme Anelay.

S'ensuit entre 1968 et 1973 une politique de déracinement des quelque 2.000 "îlois", décrits dans un câble diplomatique britannique de l'époque comme "quelques Tarzan et Vendredi". Dans un premier temps, les Chagossiens partis à Maurice en voyage ou pour des soins médicaux se voient interdire de rentrer chez eux. Le reste de la population est expulsé entre 1971 et 1973.

L'aventurier et animateur télévisé Ben Fogle, président de l'association de défense britannique des Chagossiens, a dénoncé "le jour le plus noir de l'histoire" du Royaume-Uni, qui n'a pas su donner raison à une population "trahie et maltraitée de manière répétée par leur propre gouvernement".

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13802-londres-refuse-aux-ex-habitants-des-iles-chagos-de-rentrer-chez-eux

et ils osent de plus donner des leçons sur le respect des droits de l'homme et les droits des peuples à l’autodétermination.
les brits sont pires que les yankee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 9:48

Revenir en haut Aller en bas
 
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
 Sujets similaires
-
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Le général Patrick de Rousiers nommé president du comité militaire de l'Union Européenne
» Pour ou contre la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: