Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Adam
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1293
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 23 Déc 2016 - 14:09

PGM a écrit:
https://www.medias24.com/MAROC/INTERNATIONAL/169509-Attentat-de-Berlin-La-DST-marocaine-avait-alerte-les-services-allemands.html

l’ancien patron des services de renseignement allemand August Hanning a écrit:


Le problème c’est que, si vous êtes chef du renseignement, vous recevez beaucoup d'avertissements. De nos jours, les autorités allemandes en reçoivent entre 2 et 4 par jour.

Nous sommes obligés de prendre cela en considération, de vérifier, ce qui n’est pas si simple, car parmi tous ces avertissements concernant les terroristes, je pense que [seulement] 1 ou 2% sont vraiment sérieux. Mais si quelque chose arrive alors que vous aviez eu un avertissement à l'avance et que vous n'avez pas eu la chance de prendre la bonne décision – alors, vous avez un énorme problème.
.....

c’est toujours la recherche d’un aiguille dans une meule de foin, c’est très difficile. Si vous avez tous ces avertissements, vous voyez tous ces suspects, il est très difficile de prendre la bonne décision. Après c’est très facile, vous pouvez dire «il y a eu un avertissement» et «pourquoi n’avez-vous pas pris telle ou telle mesure» - [mais c’est] après. Si vous êtes responsable, si vous avez peu de ressources et si vous avez tous ces avertissements, il est très difficile de traiter ces questions de la plus juste des manières.

#Lien

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4493
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 23 Déc 2016 - 19:09

Adam a écrit:
PGM a écrit:
https://www.medias24.com/MAROC/INTERNATIONAL/169509-Attentat-de-Berlin-La-DST-marocaine-avait-alerte-les-services-allemands.html

l’ancien patron des services de renseignement allemand August Hanning a écrit:


Le problème c’est que, si vous êtes chef du renseignement, vous recevez beaucoup d'avertissements. De nos jours, les autorités allemandes en reçoivent entre 2 et 4 par jour.

Nous sommes obligés de prendre cela en considération, de vérifier, ce qui n’est pas si simple, car parmi tous ces avertissements concernant les terroristes, je pense que [seulement] 1 ou 2% sont vraiment sérieux. Mais si quelque chose arrive alors que vous aviez eu un avertissement à l'avance et que vous n'avez pas eu la chance de prendre la bonne décision – alors, vous avez un énorme problème.
.....

c’est toujours la recherche d’un aiguille dans une meule de foin, c’est très difficile. Si vous avez tous ces avertissements, vous voyez tous ces suspects, il est très difficile de prendre la bonne décision. Après c’est très facile, vous pouvez dire «il y a eu un avertissement» et «pourquoi n’avez-vous pas pris telle ou telle mesure» - [mais c’est] après. Si vous êtes responsable, si vous avez peu de ressources et si vous avez tous ces avertissements, il est très difficile de traiter ces questions de la plus juste des manières.

#Lien

Pour ceux qui connaissent l'émission "C dans l'air" sur France 5 , le sujet du jour traiter l'attentat de Berlin et la lutte anti-terroriste .
Vers la fin de l'émission il y a les questions des téléspectateurs. Une des questions disait que le Maroc à prévenu les Allemands que Anis Amri été susceptible de passer à l'action. Et un des intervenants le fameux Mathieu Guidere spécialiste du monde arabe , il saute sur le présentateur pour répondre à la question. Et la le mec commence à dire de manière virulente " Qu'est ce que la Maroc viens faire la dedans bla bla bla les marocains essayent de prévenir tout les pays sur tout le monde bla bla ceux qui ont fait les attentats de Paris sont presque tous marocains " le mec énervé à croire que il a une dent contre nous et ils oublient de dire que ceux qui ont fait les attentats de Paris sont des Français et des Belges nées en Europe, j'ai l'impression il admet pas que on est cette efficacité en terme de renseignements.
Ensuite un autre intervenant ancien directeur de la DGSE M. Juillet le casse dans la foulée et dit que en terme de renseignements le Maroc à un service de renseignement extérieur bien plus efficace que n'importe quel autres pays européens.

Vraiment je vous invite à revoir le replay de l'émission, à la fin de l'émission lorsque les internautes posent leur questions, pour voir la réaction de ce Guidere

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2853
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 23 Déc 2016 - 19:23

Beaucoup d'entre eux n'admettent pas que l'élève dépasse le maître...


_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel


messages : 1656
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 24 Déc 2016 - 18:47

PGM a écrit:
https://www.medias24.com/MAROC/INTERNATIONAL/169509-Attentat-de-Berlin-La-DST-marocaine-avait-alerte-les-services-allemands.html



https://www.welt.de/img/politik/ausland/mobile160569677/3272643647-ci2x3l-w780/IMG-20161223-134029-jpeg.jpg

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division


messages : 4112
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 24 Déc 2016 - 19:25

FAR SOLDIER a écrit:
Adam a écrit:
PGM a écrit:
https://www.medias24.com/MAROC/INTERNATIONAL/169509-Attentat-de-Berlin-La-DST-marocaine-avait-alerte-les-services-allemands.html

l’ancien patron des services de renseignement allemand August Hanning a écrit:

#Lien

Pour ceux qui connaissent l'émission "C dans l'air" sur France 5 , le sujet du jour traiter l'attentat de Berlin et la lutte anti-terroriste .
Vers la fin de l'émission il y a les questions des téléspectateurs. Une des questions disait que le Maroc à prévenu les Allemands que Anis Amri été susceptible de passer à l'action.  Et un des intervenants le fameux Mathieu Guiderespécialiste du monde arabe , il saute sur le présentateur pour répondre à la question. Et la le mec commence à dire de manière virulente " Qu'est ce que la Maroc viens faire la dedans bla bla bla les marocains essayent de prévenir tout les pays sur tout le monde bla bla ceux qui ont fait les attentats de Paris sont presque tous marocains " le mec énervé à croire que il a une dent contre nous et ils oublient de dire que ceux qui ont fait les attentats de Paris sont des Français et des Belges nées en Europe,    j'ai l'impression il admet pas que on est cette efficacité en terme de renseignements.
Ensuite un autre intervenant ancien directeur de la DGSE M. Juillet le casse dans la foulée et dit que en terme de renseignements le Maroc à un service de renseignement extérieur bien plus efficace que n'importe quel autres pays européens.

Vraiment je vous invite à revoir le replay de l'émission,  à la fin de l'émission lorsque les internautes posent leur questions, pour voir la réaction de ce Guidere

http://www.kapitalis.com/medias/11416-qui-est-mathieu-guidere-la-nouvelle-star-des-islamistes-tunisiens.html a écrit:

Qui est Mathieu Guidère




Qui est donc Mathieu Guidère ?

C’est un universitaire et écrivain français, spécialiste de géopolitique et de veille stratégique concernant le monde arabe et musulman. Depuis 2011, il est professeur titulaire de la chaire d'islamologie et pensée arabe à l’Université de Toulouse 2. Agrégé d'arabe, traductologue et islamologue, il a écrit de nombreux ouvrages dont les plus récents sont ‘‘Le Choc des révolutions arabes’’ (Autrement, 2011) et ‘‘Les Nouveaux terroristes’’ (Autrement, 2010).

Oui, mais quoi encore?

Selon René Naba, célèbre journaliste franco-libanais, Mathieu Guidère est un universitaire franco-«tunisien». De son vrai nom Moez Kouider, il est le précepteur du propre fils du souverain qatari Hamad Ben Khalifa al Thani à l’Ecole Saint Cyr, l’académie française chargée de former les officiers de commandement. Or, on ne le sait que trop, l’émir du Qatar est celui-là même qui, selon René Naba, a réussi «le tour de force de retourner en sa faveur le cours de la révolution arabe», en intronisant «l’Egyptien Youssef Al Qaradawi en prédicateur électronique de la mouvance islamiste panarabe» et en maintenant «en couveuse, en réserve de la république, le Tunisien Rached Ghannouchi, les deux flotteurs des Frères musulmans en exil, qu’il fera réhabiliter par les chancelleries occidentales, en les plaçant en orbite dans la foulée du renversement du président Hosni Moubarak (Egypte) et de Zine El Abidine Ben Ali (Tunisie).»

Mathieu Guidère n’est donc pas un chercheur avec tout ce que cette fonction exige comme objectivité et comme neutralité. Il est (ou a été) payé par l’émir du Qatar, comme l’étaient jusqu’à une date récente certains membres du gouvernement tunisien actuel. La reconnaissance du ventre existe aussi chez ce type de chercheurs, experts es-propagande, ici islamiste.

Encore un ""francais bien d'chez nous"" jocolor

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Aspirant
Aspirant


messages : 500
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 24 Déc 2016 - 19:37

Un faussaire de la pensée comme le dit si justement pascal Boniface !

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3275
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 24 Déc 2016 - 22:11

tout les services européens, vont se mettre à éplucher les anciens notifications venant du Maroc

ca me rappel le film Zero Dark Thirty sur la mission de tuer Ben Ladin, lorsque Maya a enfin trouvé un lien menant à la tanieere du loup grâce a un ancien avertissement venant du Maroc
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Dim 8 Jan 2017 - 18:10

Citation :
Méditerranée: L’axe Israël-Grèce-Chypre




Les relations d’Israël avec la Grèce et Chypre sont un atout considérable qui rapproche l’Etat hébreu de l’Europe dans plusieurs domaines, notamment sur les plans sécuritaire, commercial, et énergétique.

Ces trois pays sont des démocraties agissant dans une région turbulente où la majorité des régimes sont instables et non démocratiques.

Ce nouvel axe est sans doute un facteur considérable qui favorise pleinement la coopération entre ces trois Etats. Soulignons qu’Athènes a permis à des avions de chasse israéliens de survoler l’espace aérien grec, et, depuis 2014, un attaché militaire israélien est en poste au siège de l’ambassade d’Israël.

Il s’agit d’un tournant de la politique étrangère de la Grèce qui avait dans le passé des relations à sens unique avec le monde arabe, laissant Israël complètement hors-jeu. Les bonnes relations aujourd’hui entre Israël et la Grèce ont même permis aux forces de la marine et de l’aviation de mener des opérations et des manœuvres conjointes.

Récemment, Israël a exprimé sa profonde gratitude à ces deux pays pour l’envoie de Canadairs. Ils furent utilisés pour lutter contre les incendies de forêts qui ont frappé le pays.

Plus encore, la Grèce, Israël, et Chypre ont décidé de construire un pipeline à partir des gisements de gaz offshore, situés au large du littoral israélien. Les trois pays pourront ainsi garantir à long terme une indépendance énergétique et réduire au minimum la dépendance de l’Europe au gaz russe.

Cette coopération importante entre ces trois pays renforce la stabilité et la sécurité de la région. Depuis le chaos irréversible provoqué par le Printemps arabe, et à la lumière des bouleversements géopolitiques en cours, la coopération entre la Grèce, Chypre et Israël est donc un facteur essentiel de stabilité en Méditerranée, entre le Moyen-Orient et l’Europe.

Soulignons qu’à l’heure actuelle, la Grèce est confrontée à un afflux de réfugiés fuyant la guerre en Syrie et en Irak. La riche expérience d’Israël notamment dans le combat contre l’incitation à la haine et le terrorisme favorise les mesures à prendre pour lutter contre la radicalisation et assurer la sécurité dans le pays.

Par George Voskopoulos


http://www.israelvalley.com/news/2017/01/03/52253/m-diterran-e-l-axe-isra-l-gr-ce-chypre
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Dim 8 Jan 2017 - 22:42

Citation :
Chypriotes grecs et turcs rassemblés pour soutenir la réunification


AFP 08/01/2017


"Nous sommes prêts à vivre ensemble": des dizaines de Chypriotes grecs et turcs se sont rassemblés dimanche à Nicosie pour un concert en soutien à la paix, à la veille de nouvelles négociations visant à réunifier l'île divisée depuis 42 ans.

L'événement, co-organisé par quatre médias locaux - chypriotes grecs et turcs - et baptisé "Countdown to peace" ("compte à rebours vers la paix") se tenait à Nicosie, la capitale elle-même divisée et coupée au milieu de son centre historique par la ligne de démarcation.
"Même si les points de passage (de part et d'autre de la ligne de démarcation) sont ouverts depuis 2003, il n'y a pas eu beaucoup de communication entre nous. C'est cette lacune que nous essayons de combler", explique à l'AFP Marilena Evangelou, rédactrice en chef au quotidien chypriote grec Politis, l'un des organisateurs.
"Nous voulons montrer à nos dirigeants et au monde que les habitants de cette île sont prêts à vivre ensemble et à s'amuser", ajoute-t-elle.

Devant la scène installée dans le marché couvert de la partie nord (chypriote turque) de Nicosie, Semeli, une jeune Chypriote grecque, danse avec un ami chypriote turc, de 30 ans son aîné. Quelques mètres plus loin, des bénévoles distribuent des produits artisanaux, dont du halloumi, fromage traditionnel, et de la "zivania", une eau de vie fabriquée sur cette île méditerranéenne.

Chypre est divisée depuis que l'armée turque a envahi en 1974 la partie nord de l'île en réaction à un coup d'Etat visant à rattacher Chypre à la Grèce.
Lundi, les dirigeants politiques des deux camps, qui ont relancé les négociations de paix en 2015, tiendront à Genève de nouveaux pourparlers, après s'être séparés en novembre sur un désaccord persistant.
"Nous sommes plus proches que jamais d'un accord", lance Elena Kamilari, biologiste chypriote grecque, dont la voix peine à recouvrir le son tonitruant des basses qui font vibrer les murs du bâtiment.
La jeune femme de 31 ans dont la famille est originaire de Kyrenia, une ville portuaire du nord désormais en zone turque, espère que cette cité fera bientôt partie d'un Etat fédéral unifié. Ismaïl, un ingénieur civil chypriote turc, se dit lui moins optimiste, mais ose croire à une solution. "Tout dépendra du soutien de la Turquie", estime le jeune homme de 27 ans.

Portées par des ONG, des médias et des associations bi-communautaires, les initiatives se sont multipliées au sein de la société civile au cours des derniers mois pour appuyer le processus politique.

http://www.lorientlejour.com/article/1028019/chypriotes-grecs-et-turcs-rassembles-pour-soutenir-la-reunification.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 9 Jan 2017 - 21:53

Citation :
Les discussions sur Chypre à "un moment de vérité", selon l'Onu


AFP 09/01/2017


Les négociations sur l'avenir de Chypre qui ont repris lundi à Genève, sont "au moment final, à un moment de vérité", a déclaré le médiateur de l'Onu, ajoutant qu'un accord était "difficile, mais possible".

Pour la troisième fois depuis novembre, le dirigeant chypriote turc, Mustafa Akinci, et le président chypriote grec, Nicos Anastasiades, se sont retrouvés en Suisse pour tenter de trouver une solution à la division de l'île qui dure depuis plus de 40 ans.


"Des progrès importants ont été accomplis" depuis 2015, date de la reprise du dialogue entre les deux dirigeants, a déclaré le Conseiller spécial du secrétaire général de l'Onu pour Chypre, Espen Barth Eide, lors d'une conférence de presse. Mais "les questions les plus compliquées, les plus émotionnelles" restent à discuter, a-t-il reconnu.

Les deux délégations chypriotes grecque et turque doivent négocier jusqu'à mercredi, puis une Conférence sur Chypre doit se tenir jeudi, élargie aux trois "garants" de la sécurité de l'île: la Grèce, la Turquie et le Royaume-Uni, ancienne puissance coloniale, qui y dispose de bases militaires.
"Nous sommes actuellement au moment final, à un moment de vérité", a déclaré le diplomate norvégien. "La Conférence du 12 (janvier) ne sera efficace que si nous obtenons des succès entre le 9 et le 11", a-t-il ajouté.
Interrogé sur le niveau des participants à cette conférence, M. Eide a répondu que ce serait "au plus haut niveau ou au second plus haut niveau".

La participation du président turc Recep Tayyip Erdogan et des chefs de gouvernement britannique Theresa May et grec Alexis Tsipras avait, un temps, été évoquée. Mais selon l'agence de presse suisse ATS, le gouvernement britannique pourrait être représenté par son secrétaire au Foreign Office, Boris Johnson. Le médiateur de l'Onu a indiqué que la première matinée des pourparlers avait été consacrée à la question des propriétés spoliées lors de la partition de l'île méditerranéenne.

Chypre, qui compte environ un million d'habitants, est divisée depuis 1974, lorsque l'armée turque a envahi la partie nord de l'île en réaction à un coup d'Etat de Chypriotes grecs qui visait à rattacher le pays à la Grèce au détriment de la communauté chypriote turque. "C'est une question vaste et compliquée", a-t-il commenté. "C'était un bon début aujourd'hui et nous avons eu une bonne discussion", a-t-il ajouté.

Les deux délégations doivent reprendre leurs pourparlers à 18h00 (17h00 GMT).
Mercredi, elles doivent échanger des cartes sur le partage territorial de l'île dans le cadre d'un Etat fédéral.

http://www.lorientlejour.com/article/1028180/les-discussions-sur-chypre-a-un-moment-de-verite-selon-lonu.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mar 10 Jan 2017 - 19:38

Citation :
Chypre: économie et UE au menu du deuxième jour de discussions à Genève


AFP 10/01/2017


Les dirigeants chypriotes grec et turc ont repris mardi à Genève leurs difficiles négociations sur la réunification de l'île méditerranéenne, divisée depuis plus de 40 ans, avec au menu les questions économiques, les relations avec l'UE et la gouvernance du futur Etat.

Les deux délégations dirigées par le président chypriote grec, Nicos Anastasiades, et le dirigeant chypriote turc, Mustafa Akinci, se sont retrouvées vers 09h00 (08h00 GMT) au Palais des Nations, siège de l'Onu à Genève.


Parlant brièvement aux journalistes chypriotes grecs à son arrivée, M. Anastasiades a déclaré que les pourparlers entamés lundi étaient jusqu'ici "constructifs" et qu'ils se déroulaient dans un climat "apaisé". Mais "nous n'avons pas encore atteint" un niveau suffisant pour un accord, a-t-il ajouté, cité par l'agence de presse suisse ATS.
La session de mardi matin doit s'achever vers 13h00 (12h00 GMT) et les discussions reprendront entre 17h00 (16h00 GMT) et 19h30 (18h30 GMT), selon l'ONU, qui parraine ces pourparlers.
Au menu, les questions économiques, les relations avec l'Union Européenne et la gouvernance du futur Etat fédéral.

La République de Chypre, qui n'exerce son autorité que sur la partie sud où vivent les Chypriotes grecs, est membre de l'Union européenne depuis 2004.
Les Chypriotes turcs habitent eux dans le nord, où une République turque de Chypre du Nord (RTCN) autoproclamée n'est reconnue que par Ankara.

Lundi, les délégations ont consacré de longues heures à la question éminemment sensible des propriétés spoliées après la division de Chypre en 1974, lors d'une tentative de coup d'Etat en faveur d'un rattachement à la Grèce.

Selon l'agence de presse chypriote CNA, aucune réelle avancée n'a été enregistrée sur ce chapitre.
Mercredi, dernier jour des discussions, les deux dirigeants chypriotes doivent aborder une autre question très délicate: les contours du futur Etat, avec la présentation de cartes fixant le territoire de chaque communauté.
Jeudi enfin, une Conférence sur Chypre est prévue à Genève en présence du nouveau secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres et de représentants des trois pays "garants" de la sécurité de Chypre: la Grèce, la Turquie et le Royaume-Uni, ancienne puissance coloniale, qui y dispose de bases militaires.
"Nous sommes actuellement au moment final, à un moment de vérité", a déclaré lundi le médiateur de l'Onu, le diplomate norvégien Espen Barth Eide. Mais il a reconnu que les "questions les plus compliquées, les plus émotionnelles" restaient à discuter.

http://www.lorientlejour.com/article/1028341/chypre-economie-et-ue-au-menu-du-deuxieme-jour-de-discussions-a-geneve.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 12 Jan 2017 - 20:33

Citation :
Un accord sur Chypre "proche", mais "pas de miracles" à attendre: Guterres


AFP 12/01/2017


Un accord sur le règlement du conflit chypriote est "proche", mais il ne faut pas "attendre des miracles", a déclaré jeudi à Genève le nouveau secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres.

"Nous sommes très proches d'un règlement", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. Mais "vous ne pouvez pas attendre des miracles (...) Nous ne cherchons pas un bricolage rapide, nous cherchons une solution solide et durable pour Chypre", a-t-il précisé.

http://www.lorientlejour.com/article/1028797/un-accord-sur-chypre-proche-mais-pas-de-miracles-a-attendre-guterres.html
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6368
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Dim 15 Jan 2017 - 15:13

Citation :

Face à la Russie, une «Brigade de fer» américaine pour rassurer la Pologne


L'arrivée des soldats américains, venus dans le cadre d'un déploiement sans précédent en Europe de l'Est, a été saluée samedi en Pologne. La Russie y voit une «menace» pour sa sécurité

L'arrivée des soldats américains, venus dans le cadre d'un déploiement sans précédent en Europe de l'Est, a été saluée samedi en Pologne.

Leur brigade blindée doit rassurer la région face à la Russie. Dès jeudi dernier, cette dernière avait dénoncé cette opération, déclarant y voir une «menace» pour sa sécurité.

Saluant l'arrivée de soldats «de la meilleure et la plus forte armée du monde», lors d'une cérémonie de bienvenue officielle à Zagan (ouest), où ils auront leur QG, la Première ministre Beata Szydlo l'a qualifiée de «nouveau pas» dans la stratégie de son gouvernement «pour garantir la sécurité à la Pologne et à la région».

3500 soldats américains déployés

Venue de Fort Carson dans le Colorado, la «Brigade de fer», comptant quelque 3500 soldats et équipée notamment de chars lourds Abrams, sera déployée aussi par rotations dans six autres pays membres de l'Otan, les trois pays baltes, la Roumanie, La Bulgarie et la Hongrie.

Sa mission s'inscrit dans l'opération «Atlantic Resolve» décidée par l'administration Obama après l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Ni Beata Szydlo, ni l'ambassadeur américain Paul James, ni les généraux polonais et américains qui ont pris également la parole à Zagan n'ont cité nommément la Russie comme source d'une menace potentielle.

«Agressions cybernétiques et politiques»

Mais le ministre polonais de la Défense Antoni Macierewicz l'a fait, citant la guerre entre la Russie et la Géorgie en 2007, la catastrophe aérienne de Smolensk où le président polonais Lech Kaczynski avait trouvé la mort en 2010, le conflit ukrainien et «des agressions cybernétiques et politiques» contre les pays baltes.

Pour l'ambassadeur des Etats-Unis, la présence de troupes américains en Pologne «illustre l'engagement inébranlable de l'Amérique à respecter nos engagements découlant du traité de l'Otan pour défendre nos alliés». Il a présenté les soldats comme «la force de combat la plus apte d'Amérique, bien préparée, hautement entraînée, une brigade blindée US avec l'équipement et l'armement les plus modernes».

Ce déploiement, décidé par l'administration sortante américaine, survient quelques jours avant l'entrée en fonction du président Donald Trump, qui avait laissé entendre qu'il souhaiterait réduire les tensions avec la Russie.

https://www.letemps.ch/monde/2017/01/14/face-russie-une-brigade-fer-americaine-rassurer-pologne



_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 667
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 16 Jan 2017 - 5:48

https://www.bloomberg.com/politics/articles/2017-01-15/trump-calls-nato-obsolete-and-dismisses-eu-in-german-interview

Citation :

Trump Slams NATO, Floats Russia Nuke Deal in European Interview

@RB1atBBG More stories by Rainer Buergin

Donald Trump called NATO obsolete, predicted that other European Union members would follow the U.K. in leaving the bloc, and threatened BMW with import duties over a planned plant in Mexico, according to two European newspapers which conducted a joint interview with the president-elect.

Trump, in an hourlong discussion with Germany’s Bild and the Times of London published on Sunday, signaled a major shift in trans-Atlantic relations, including an interest in lifting U.S. sanctions on Russia as part of a nuclear weapons reduction deal.

Quoted in German by Bild from a conversation held in English, Trump predicted that Britain’s exit from the EU will be a success and portrayed the EU as an instrument of German domination designed with the purpose of beating the U.S. in international trade. For that reason, Trump said, he’s fairly indifferent to whether the EU stays together, according to Bild.

The Times quoted Trump as saying he was interested in making “good deals with Russia,” floating the idea of lifting sanctions that were imposed as the U.S. has sought to punish the Kremlin for its annexation of Crimea in 2014 and military support of the Syrian government.
‘Some Good Deals’

“They have sanctions on Russia -- let’s see if we can make some good deals with Russia,’’ Trump said, according to the Times. “For one thing, I think nuclear weapons should be way down and reduced very substantially, that’s part of it.’’

Trump’s reported comments leave little doubt that he’ll stick to campaign positions and may in some cases upend decades of U.S. foreign policy, putting him fundamentally at odds with German Chancellor Angela Merkel on issues from free trade and refugees to security and the EU’s role in the world.

Repeating a criticism of NATO he made during his campaign, Trump said that while trans-Atlantic military alliance is important, it “has problems.”

“It’s obsolete, first because it was designed many, many years ago,” Trump said in the Bild version of the interview. “Secondly, countries aren’t paying what they should” and NATO “didn’t deal with terrorism.” The Times quoted Trump saying that only five NATO members are paying their fair share.

While those comments expanded on doubts Trump expressed about the North Atlantic Treaty Organization during his campaign, he reserved some of his most dismissive remarks for the EU and Merkel, whose open-border refugee policy he called a “catastrophic mistake.”
Brexit Praise

In contrast, Trump praised Britons for voting in 2016 to leave the EU. People and countries want their own identity and don’t want outsiders coming in to “destroy it,” he said. The U.K. is smart to leave the bloc because the EU “is basically a vehicle for Germany,” the Times quoted Trump as saying.

“If you ask me, more countries will leave,” he said.

Trump told the Times that he plans to quickly pursue a trade deal with the U.K. after taking office and will meet with British Prime Minister Theresa May soon.

“We’re gonna work very hard to get it done quickly and done properly. Good for both sides,” he said. “We’ll have a meeting right after I get into the White House and it’ll be, I think we’re gonna get something done very quickly.”

While Trump blamed Brexit on an influx of refugees he said that Britain was forced to absorb, the U.K.’s number of asylum applications in 2015 was a fraction of the 890,000 refugees who arrived in Germany that year at the peak of Europe’s migrant crisis.
Build in U.S.

With Merkel facing an unprecedented challenge from the anti-immigration Alternative for Germany as she seeks a fourth term this fall, Trump was asked whether he’d like to see her re-elected. He said he couldn’t say, adding that while he respects Merkel, who’s been in office for 11 years, he doesn’t know her and she has hurt Germany by letting “all these illegals” into the country.

In line with his threats against other automakers, Trump said Bayerische Motoren Werke AG would face a 35 percent import duty for foreign-built BMW cars sold in the U.S. BMW should scrap plans to open a new plant in Mexico and build the factory in the U.S. instead, he was quoted as saying. BMW plans to start building 3 Series sedans at San Luis Potosí in 2019.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Lun 16 Jan 2017 - 21:36

Citation :
La Lituanie veut ériger une clôture le long de l’enclave russe de Kaliningrad


Posté dans Europe par Laurent Lagneau Le 16-01-2017




Devenue soviétique au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Kaliningrad est désormais une enclave russe au sein de l’Union européenne, coincé entre la Lituanie et la Pologne. Et ce territoire est actuellement l’un des plus militarisés au monde, avec l’organisation régulière de manoeuvres militaires russes.

Alors que le pays baltes et la Pologne craignent les visées de la Russie, ce qui a conduit l’Otan à renforcer son flanc oriental au titre des mesures dites de « réassurance », la Lituanie a annoncé, ce 16 janvier, son intention d’ériger une clôture le long de la frontière qu’elle partage avec cette enclave russe.

« Les raisons en sont à la fois économiques – empêcher la contrebande -, et géopolitiques – renforcer la frontière extérieure de l’Union européenne », a expliqué Eimutis Misiunas, le ministre lituanien de l’Intérieur, rapporte l’AFP.

Les trafics dont il est question portent essentiellement sur la vente illégale de tabac. En revanche, cette clôture risque de gêner les circuits parallèles liés à l’ambre, dont Kaliningrad concentre 90 % des réserves connues dans la région de la Baltique. Or, ces derniers profitent à la Lituanie et à la Pologne… mais pas à la Russie.

Quoi qu’il en soit, la construction de cette clôture de 130 km de long pour 2 mètres de hauteur devra être terminée d’ici la fin de cette année. « Elle n’arrêtera pas des chars, mais elle sera construite de manière qu’il soit difficile de grimper dessus », a fait valoir le ministre lituanien. Mais elle aura surtout pour objectif d’empêcher « les provocations à la frontière », a-t-il ajouté.

Le coût de cette clôture sera essentiellement pris en charge par l’Union européenne, qui débloquera une enveloppe de 25 millions d’euros. Le reste, soit 3,6 millions, sera financé par Vilnius, qui par ailleurs, a décidé de doubler ses dépenses militaires d’ici 2019 et de rétablir conscription.

http://www.opex360.com/2017/01/16/la-lituanie-veut-eriger-cloture-le-long-de-lenclave-russe-de-kaliningrad/
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Aspirant
Aspirant


messages : 500
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mar 17 Jan 2017 - 13:57

Brexit très hard pour la GB !
Citation :

13h45 : Que retenir du discours de la Première ministre britannique, Theresa May, sur la future sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ?

Le Royaume-Uni prévoit de quitter le marché unique européen et de négocier à la place "un accord complet de libre-échange" avec les pays de l'UE. Un accord douanier est également envisagé.

• Pour éviter une "sortie brutale" de l'UE, le pays souhaite procéder à des négociations par étapes sur une durée de deux ans. Theresa May met en garde contre un éventuel "accord punitif" imposé au Royaume-Uni.

• Le Parlement britannique devra approuver l'accord sur le Brexit avant toute sortie de l'UE.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/direct-vers-un-brexit-clair-et-net-suivez-le-discours-de-theresa-may-la-premiere-ministre-britannique_2022361.html

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 446
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mar 17 Jan 2017 - 18:02

bens.othman a écrit:
Brexit très hard pour la GB !
Citation :

13h45 : Que retenir du discours de la Première ministre britannique, Theresa May, sur la future sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ?

Le Royaume-Uni prévoit de quitter le marché unique européen et de négocier à la place "un accord complet de libre-échange" avec les pays de l'UE. Un accord douanier est également envisagé.

• Pour éviter une "sortie brutale" de l'UE, le pays souhaite procéder à des négociations par étapes sur une durée de deux ans. Theresa May met en garde contre un éventuel "accord punitif" imposé au Royaume-Uni.

• Le Parlement britannique devra approuver l'accord sur le Brexit avant toute sortie de l'UE.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/direct-vers-un-brexit-clair-et-net-suivez-le-discours-de-theresa-may-la-premiere-ministre-britannique_2022361.html

Je ne pense pas que l'UE lui offriront ce cadeau. Au contraire, ils feront tout pour leur rendre la tâche dure; une sorte de vengeance économique (le politique correct ne le dira pas comme ça), même s'il faut payer le prix pour ça. Justement, c'est "une sortie brutale" pour le Royaume-Uni que veulent les pays de l'UE. Avec un accord de libre échange, le Royaume-Uni veut les avantages du marché européen, mais pas ses inconvénients. Je cite, à titre d'exemple, la déclaration de Alain Juppé sur France Inter:

Citation :


"On ne peut pas avoir un pied dedans et un pied dehors même si c'est une spécialité britannique (...). Il faut mettre en route maintenant le processus de séparation. Les Britanniques ont choisi de divorcer, ils ne peuvent pas rester dans la maison commune", a-t-il poursuivi.

http://www.europe1.fr/politique/brexit-juppe-demande-a-ce-que-le-processus-de-sortie-soit-bref-2784316

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division


messages : 4112
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mar 17 Jan 2017 - 22:06

ralek1 a écrit:
bens.othman a écrit:
Brexit très hard pour la GB !
Citation :

13h45 : Que retenir du discours de la Première ministre britannique, Theresa May, sur la future sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ?

Le Royaume-Uni prévoit de quitter le marché unique européen et de négocier à la place "un accord complet de libre-échange" avec les pays de l'UE. Un accord douanier est également envisagé.

• Pour éviter une "sortie brutale" de l'UE, le pays souhaite procéder à des négociations par étapes sur une durée de deux ans. Theresa May met en garde contre un éventuel "accord punitif" imposé au Royaume-Uni.

• Le Parlement britannique devra approuver l'accord sur le Brexit avant toute sortie de l'UE.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/direct-vers-un-brexit-clair-et-net-suivez-le-discours-de-theresa-may-la-premiere-ministre-britannique_2022361.html

Je ne pense pas que l'UE lui offriront ce cadeau. Au contraire, ils feront tout pour leur rendre la tâche dure; une sorte de vengeance économique (le politique correct ne le dira pas comme ça), même s'il faut payer le prix pour ça. Justement, c'est "une sortie brutale" pour le Royaume-Uni que veulent les pays de l'UE. Avec un accord de libre échange, le Royaume-Uni veut les avantages du marché européen, mais pas ses inconvénients. Je cite, à titre d'exemple, la déclaration de Alain Juppé sur France Inter:

Citation :


"On ne peut pas avoir un pied dedans et un pied dehors même si c'est une spécialité britannique (...). Il faut mettre en route maintenant le processus de séparation. Les Britanniques ont choisi de divorcer, ils ne peuvent pas rester dans la maison commune", a-t-il poursuivi.

http://www.europe1.fr/politique/brexit-juppe-demande-a-ce-que-le-processus-de-sortie-soit-bref-2784316
Désolé mais je ne partage pas tes vues. L'u.E est un pallaisson et en fin de compte elle obeira aux desiderata des anglo-saxon.
On predisait l'apocalypse pour la GB apres le brexit et moins de quelques mois plus tard les memes instances internationales qui confortaient les predictions des medias mainstream revoient à la hausse les previsions de croissance des godons.
Idem pour l'apres election de Bush.

Les anglo-saxons (footsee + nyse) face aux nains europeens obtiendront ce qu'ils veulent et l'europe perdra les quelques cotés avantageux dans les echanges economiques qu'elle avait avec eux.
Ils ont polarisé les relations russo-europeennes en manipulant les europeens et ces derniers, devant la menace de se retrouver seuls face aux russes, accepteront toutes leurs exigences.

Quand on ecoute theresa May on a l'impression d'entendre Tatcher.

L'Europe est restée malheureusement (ou pas c selon) un nain politique et les anglo-americains y ont bien veillés depuis sa creation.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 446
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mer 18 Jan 2017 - 20:16

WRANGEL a écrit:
ralek1 a écrit:
bens.othman a écrit:
Brexit très hard pour la GB !


Je ne pense pas que l'UE lui offriront ce cadeau. Au contraire, ils feront tout pour leur rendre la tâche dure; une sorte de vengeance économique (le politique correct ne le dira pas comme ça), même s'il faut payer le prix pour ça. Justement, c'est "une sortie brutale" pour le Royaume-Uni que veulent les pays de l'UE. Avec un accord de libre échange, le Royaume-Uni veut les avantages du marché européen, mais pas ses inconvénients. Je cite, à titre d'exemple, la déclaration de Alain Juppé sur France Inter:

Citation :


"On ne peut pas avoir un pied dedans et un pied dehors même si c'est une spécialité britannique (...). Il faut mettre en route maintenant le processus de séparation. Les Britanniques ont choisi de divorcer, ils ne peuvent pas rester dans la maison commune", a-t-il poursuivi.

http://www.europe1.fr/politique/brexit-juppe-demande-a-ce-que-le-processus-de-sortie-soit-bref-2784316
Désolé mais je ne partage pas tes vues. L'u.E est un pallaisson et en fin de compte elle obeira aux desiderata des anglo-saxon.
On predisait l'apocalypse pour la GB apres le brexit et moins de quelques mois plus tard les memes instances internationales qui confortaient les predictions des medias mainstream revoient à la hausse les previsions de croissance des godons.
Idem pour l'apres election de Bush.

Les anglo-saxons (footsee + nyse) face aux nains europeens obtiendront ce qu'ils veulent et l'europe perdra les quelques cotés avantageux dans les echanges economiques qu'elle avait avec eux.
Ils ont polarisé les relations russo-europeennes en manipulant les europeens et ces derniers, devant la menace de se retrouver seuls face aux russes, accepteront toutes leurs exigences.

Quand on ecoute theresa May on a l'impression d'entendre Tatcher.

L'Europe est restée malheureusement (ou pas c selon) un nain politique et les anglo-americains y ont bien veillés depuis sa creation.

Nous serons là pour juger du résultat mais tu verras WRANGEL que cela sera catastrophique pour le Royaume-Uni. Ce n'est pas uniquement au niveau économique mais aussi, et surtout, politique. Est ce que tu suis les débats en ce moment en Ecosse?Depuis le vote des Britanniques en faveur du Brexit, en juin, la question de l’indépendance de l’Ecosse est revenue à l’ordre du jour. Les Ecossais ont voté à 62 % pour rester dans l’Union européenne, à l’opposé du reste de leurs compatriotes Shocked .

Ce n'est pas avec le Brexit que les anglais ont commis une erreur fatale, mais avec leur entrée dans la Communauté européenne en janvier 1973. L'entrée du Royaume Uni dans l'UE était à la base pour des raisons purement politiques.

Pour les anglo-américains, cela leur permettait d'observer ce qui se passe au sein de l'Europe de l'intérieur. En revanche,
les européens pensaient que les anglais allaient s'aligner avec les positions politiques européennes et les renforcer pour des rapports équilibrés avec les USA. L'Europe était naïf au niveau politique, mais elle a crée une dépendance du Royaume-uni au niveau économique.

Aujourd’hui d’après les statistiques d’Eurostat, environ 55% des échanges du royaume sont réalisés avec les autres pays membres de l’Union européenne. Alors que jusque dans les années 1970-80, la majorité des échanges revenait aux anciens colonies. Ils feront quoi maintenant, revenir en arrière? Ils sont piégés. Le Royaume-Uni est un marché d'environ 65 millions d'habitants, contre plus de 450 millions d'habitants dans l'UE.

De plus, le Royaume-Uni est une sorte de île isolée qui n'a de frontières terrestres avec aucun pays. Leur seule frontière terrestre c'est le Tunnel sous la Manche (mis en service en 1994). 10 ans seulement après son exploitation, le Royaume Uni avait doublé ses échanges avec l'Europe et la tendance se poursuit encore (20 millions de tonnes de marchandise qui passe par ce tunnel).

Avec le Brexit, chaque partie connait son camp. Les anglais ne pourront plus faire le double agent. Voilà pourquoi je pense que l'UE ne leur faciliterait pas la tache. D'ailleurs, c'est pour cela que plusieurs spécialistes disent que le processus de séparation peut durer 10 ans!!

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Aspirant
Aspirant


messages : 500
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mer 18 Jan 2017 - 21:14

Pas besoin d’être un expert en économie ou un devin pour dire que cette sortie est et sera brutal ! Les uk ont fait chanter l’Europe en ne cessant de menacer d'en sortir, ils ont soutiré le maximum d'avantages possibles grâce à cette situation, maintenant qu'ils sont out L’UE pourra  rendre la monnaie de leur pièce ! Ils peuvent négocier un accord de libre échange le plus favorable possible il ne vaudra jamais le marché commun ! Toutefois l'économie britannique c'est le tous financier, Ils n'ont quasiment plus d'industrie et plus d'agriculture, la City représente a elle seul plus du quart du PIB. Ils saurant s'en sortir comme toujours dans leur histoire.

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel


messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 19 Jan 2017 - 9:08

De Gaulle n'a jamais voulue d'eux dans l'Union ,ce n'est pas Churchill qui avait dit ,je cite :" Chaque fois qu' il nous faudra choisir entre l'Europe et le grand large ,nous choisirons toujours le grand large"

Donc ,acté ,et bon vent .
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel


messages : 1525
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 19 Jan 2017 - 9:10

Les réfugiés à Belgrade attendent en files pour leur nourriture pendant la tempête enneigée ... Bienvenue en Europe ..........





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Sam 21 Jan 2017 - 20:10

Citation :
Kosovo: 4.000 manifestants exigent la libération de Haradinaj, retenu en France


AFP 21/01/2017


Environ 4.000 Kosovars, en majorité des vétérans de la guerre contre la Serbie, ont manifesté samedi à Pristina pour exiger la libération de l'ex-Premier ministre Ramush Haradinaj, retenu en France car suspecté de crimes de guerre par la Serbie.

La justice française a ordonné le 12 janvier la remise en liberté de l'ancien chef rebelle kosovar, arrêté le 4 janvier à la demande de la Serbie, mais elle l'a placé sous contrôle judiciaire pour qu'il reste en France en attendant la suite de la procédure.
"Nous espérons que notre amie la France ne donnera pas suite à la demande (d'extradition) de la Serbie, nous exigeons la libération immédiate de Ramush Haradinaj", a déclaré devant la foule le chef de l'Association des vétérans de guerre, Hysni Gucati.

Selon un ancien compagne d'armes de Ramush Haradinaj, Abdyl Mushkolaj, les anciens membres de l'Armée de libération du Kosovo (UCK) sont "scandalisés et révoltés par la détention de leur général et héros" par les autorités françaises.
"Haradinaj incarne notre guerre et le Kosovo d'aujourd'hui, et le Kosovo ne peut pas être maintenu en détention", a-t-il affirmé, ajoutant qu'il s'agit d'une "provocation qui pourrait de nouveau enflammer la région".

Député et opposant au président Hashim Thaçi, Ramush Haradinaj bénéficie d'une grande popularité auprès de nombreux Kosovars, qui le considèrent comme un héros de la guerre d'indépendance de 1998-1999, dans laquelle il a dirigé l'unité des Aigles noirs.

L'arrestation de cet ancien haut responsable de l'UCK, acquitté en 2008 et 2012 par la justice internationale, suscite un vif émoi au Kosovo, mais aussi en Albanie.
Ultime conflit ayant déchiré l'ex-Yougoslavie, la guerre au Kosovo a fait 13.000 morts. Elle a conduit à la sécession de cette région majoritairement peuplée d'Albanais mais que la Serbie considère comme son berceau historique.

Le Kosovo a proclamé unilatéralement en 2008 son indépendance, désormais reconnue par plus de 110 pays, dont les Etats-Unis et la plupart des membres de l'Union européenne.

https://www.lorientlejour.com/article/1030656/kosovo-4000-manifestants-exigent-la-liberation-de-haradinaj-retenu-en-france.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17968
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Mar 24 Jan 2017 - 23:38

Citation :
Brexit: le gouvernement n'aura pas à consulter Ecosse, Irlande du Nord et Pays de Galles, dit la Cour suprême


AFP 24/01/2017


Le gouvernement britannique n'aura pas à consulter les parlements régionaux d'Ecosse, d'Irlande du Nord et du Pays de Galles sur le processus de sortie de l'Union européenne, a décidé mardi la Cour suprême du pays.
"Les ministres britanniques ne sont pas tenus légalement de consulter" les élus de ces régions, a déclaré le président de la Cour, David Neuberger, alors que l'Ecosse en particulier voulait avoir son mot à dire car elle a voté contre la sortie de l'UE.

https://www.lorientlejour.com/article/1031092/brexit-le-gouvernement-naura-pas-a-consulter-ecosse-irlande-du-nord-et-pays-de-galles-dit-la-cour-supreme.html
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6368
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   Ven 27 Jan 2017 - 17:01

Citation :

Venise: un migrant se noie, des passants filment la scène et l'insultent


Actualité Monde  Europe
Par LEXPRESS.fr , publié le 27/01/2017 à 12:08

Dimanche, un jeune de 22 ans est mort noyé, dans le Grand Canal de Venise. Des centaines de personnes ont assisté à la scène, mais aucune n'a essayé de lui porter secours.

La scène est abjecte. Dimanche dernier, alors que de nombreux touristes et habitants se promenaient le long du Grand Canal, à Venise, un jeune homme s'est jeté à l'eau, rapporte France 24. Certains médias italiens, comme Le Corriere del Veneto, affirment qu'il voulait mettre fin à ses jours.  

Identifié plus tard comme un migrant originaire de Gambie, l'homme de 22 ans peine à garder la tête hors de l'eau, comme l'attestent plusieurs vidéos. Car au lieu de lui venir en aide, alors que la température de l'eau ne dépassait pas les 5°C, plusieurs témoins ont sorti leur téléphone portable et ont filmé la scène... avant de la diffuser sur les réseaux sociaux.  

Pire, certains passagers des bateaux de tourisme qui circulaient à ce moment-là sur le Grand Canal ont insulté le jeune homme. "Afrique! Afrique!", raille un Italien que l'on entend dans l'une des vidéos. "Laissez-le mourir", "Rentre chez toi", "C'est une merde", s'égosillent d'autres témoins.  

"Une femme a affirmé que l'homme faisait 'semblant'"

Personne, ni ces passagers, pourtant tout proches de lui, ni les passants qui longeaient le canal, n'ont daigné se jeter à l'eau pour lui porter secours.A la demande d'un passager toutefois, deux bouées de sauvetage sont lancées au jeune homme et les bateaux arrêtent leurs moteurs, pour ne pas le blesser avec leurs hélices. Sur la vidéo, il essaye de s'en approcher, mais ne saisit aucune bouée -un geste dont on ne sait pas s'il était résolu ou non- et disparaît sous un bateau, emporté par le courant.  


A leur arrivée quelques minutes plus tard, les secours ont dépêché des plongeurs, qui ont trouvé le corps de l'homme, sans vie. Interrogé par le Corriere del Veneto, le directeur des sauveteurs de Venise relate qu'un maître nageur présent sur place "était sur le point de sauter". "Il a enlevé sa veste, (...) mais il a été distrait par les cris d'une femme, présente dans un bateau, qui lui a affirmé que l'homme faisait 'semblant'. Le temps de tourner la tête et l'homme avait disparu", poursuit-il.  

"Peut-être que quelque chose aurait pu être fait"

Selon le professionnel du sauvetage, "si vous jetez une bouée à quelqu'un qui se trouve dans une eau glacée, il ne l'attrapera pas. Il vaut mieux essayer de saisir la personne en s'approchant par bateau". Il précise que "plonger seul dans cette eau glacée signifie risquer votre vie". "Je ne blâme personne, conclut le directeur des sauveteurs, mais peut-être que quelque chose aurait pu être fait pour tenter de le sauver."

Le journal local La nuova di Venezia affirme que la victime a été identifiée comme étant un migrant du nom de Pateh Sally. Il aurait fui la Gambie pour l'Italie, en rejoignant la Sicile en bateau et disposait d'un titre de séjour depuis deux ans. Le jeune homme serait arrivé la veille de sa noyade à Venise, depuis Milan.  

La police essaye encore de reconstituer son itinéraire et de déterminer les raisons qui l'ont poussé à se jeter à l'eau, si son geste était effectivement volontaire. Un sac à dos lui appartenant a été trouvé sur les marches près du canal. Un rassemblement en hommage au Gambien aura lieu ce vendredi dans la ville italienne. Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a annoncé dans la matinée que la ville allait financer l'enterrement du jeune homme, en puisant dans son "fonds de solidarité", a annonce le Corriere del Veneto.  

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/venise-un-migrant-se-noie-des-passants-filment-la-scene-et-l-insultent_1873370.html

Evil or Very Mad

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Le général Patrick de Rousiers nommé president du comité militaire de l'Union Européenne
» Pour ou contre la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: