Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités du Sahara Marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
ALBATAL
Caporal
Caporal
avatar

messages : 140
Inscrit le : 12/10/2011
Localisation : ARDALLAH
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 26 Mai 2012 - 19:54

Hannibal19 a écrit:
General Dlimi a écrit:
vipsdesvips a écrit:
J'invite cordialement tous les polizeros a tenter le meme genre d'operations dans les representations marocaines de
Bruxelles, Amsterdam ou Paris. Mais avant qu'ils prennent rendez-vous chez un bon dentiste...
C'est ce que tu crois.
Ils le feraient meme a l'interieur du Maroc que personne ne bougerait.

Ils font la même chose dans le Rif ou a Casa, ils sont cuits grillés Twisted Evil

Ils font ça a Fes, ils sont découpée en morceau oulad les quartiers populaires n'attendent que ça...
..

ils choisissent bien le bon endroit et le bon moment pour parasiter..et surtout quand ils savent au paravant qu'ils seront pas sanctionnés, ce sont des peureuses..
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Dim 27 Mai 2012 - 13:13

fini HS,retour Arrow Actualités du Sahara Marocain Like a Star @ heaven

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Dim 27 Mai 2012 - 19:43



J'aimerais connaitre vos opinions sur les prochaines etapes dans le sud.

Pensez vous que Ross va demissioner et etre remplacer par Powell ?

Pensez vous que la France ou les USA peuvent defendre l'option referendaire, trahissant ainsi le Maroc ?

Pensez vous qu'une destabilisation du Maroc ou de l'Algerie puisse etre programmee dans le remodelage d'un nouveau Moyen- Orient ?

Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 28 Mai 2012 - 14:22

vipsdesvips a écrit:


J'aimerais connaitre vos opinions sur les prochaines etapes dans le sud.

Pensez vous que Ross va demissioner et etre remplacer par Powell ?

Pensez vous que la France ou les USA peuvent defendre l'option referendaire, trahissant ainsi le Maroc ?

Pensez vous qu'une destabilisation du Maroc ou de l'Algerie puisse etre programmee dans le remodelage d'un nouveau Moyen- Orient ?


le polisario a fait la meme chose avec van valsum qui s'est demissioné mais une chose est certain que la france restera toujours a coté de notre pays
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 28 Mai 2012 - 14:39

ANTI_POLISARIO a écrit:


le polisario a fait la meme chose avec van valsum qui s'est demissioné mais une chose est certain que la france restera toujours a coté de notre pays

Qu'est-ce qui te fais penser que la France restera toujours de notre cote ? Les serbes pensaient la meme chose avant de se faire bombarder par les avions francais. Idem pour Saddam.
En geopolitique, les alliances ne sont jamais eternelles...


Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 28 Mai 2012 - 14:47

vipsdesvips a écrit:
ANTI_POLISARIO a écrit:


le polisario a fait la meme chose avec van valsum qui s'est demissioné mais une chose est certain que la france restera toujours a coté de notre pays

Qu'est-ce qui te fais penser que la France restera toujours de notre cote ? Les serbes pensaient la meme chose avant de se faire bombarder par les avions francais. Idem pour Saddam.
En geopolitique, les alliances ne sont jamais eternelles...


pour deux raisons : 1er vus les interet economique entre les deux pays 2eme la nature des relation entre alger et paris qui ne favorise pas un changement de point de vue francaise
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 28 Mai 2012 - 15:10

vipsdesvips a écrit:


J'aimerais connaitre vos opinions sur les prochaines etapes dans le sud.

Pensez vous que Ross va demissioner et etre remplacer par Powell ?

Pensez vous que la France ou les USA peuvent defendre l'option referendaire, trahissant ainsi le Maroc ?

Pensez vous qu'une destabilisation du Maroc ou de l'Algerie puisse etre programmee dans le remodelage d'un nouveau Moyen- Orient ?


1/ Ross a été rejeté par une partie , donc il va dégager...quant à Colin Powell; c'est de la rigolade, il a autre chose à faire et surtout à gagner des dollars dans des conférences ...
Ban Ki Moon va passer 6 mois avant de trouver quelqu'un qui sera là uniquement pour occuper la galerie sur un sujet qui n’intéresse personne dans le monde ...

2/ pour la 1000000 fois, je rappelles c'est le Maroc qui a présenté l'option référendaire (Hassan 2 en 1981) , le problème se situe dans "qui doit voter?" dans ce referendum ...on l'a dit ici des millions de fois ...
la France n'a rien à voir , qu'elle soit pour ou contre, ne change rien sur un problème très mineur au niveau international ...

3/ il s'agit de 2 pays insignifiants au niveau économique ou politique , ils n’intéressent personne et leur déstabilisation , par les occidentaux, n'est vue que sur l'angle migratoire , c'est tout !!
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5188
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 31 Mai 2012 - 1:32

[]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1285
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 31 Mai 2012 - 2:35

mourad27 a écrit:
[]
Malheureusement c'est qu'une minorité, j'espére qu'ils ouvriront les yeux a tindouf.
Qu'ils rentrent chez eux dans leur pays.

Il faut augmenter ces visites permettre a plus de sahraoui de tindouf de visiter le pays afin qu'ils voient par leur propres yeux la réalité.

La route qu'ils avaient prévus entre Laayoune et Tindouf elle est où ?
Elle permetterai a plus de sahraoui de tindouf de passer.
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 31 Mai 2012 - 10:49

[quote="General Dlimi"]
mourad27 a écrit:

Malheureusement c'est qu'une minorité, j'espére qu'ils ouvriront les yeux a tindouf.
Qu'ils rentrent chez eux dans leur pays.
Il faut augmenter ces visites permettre a plus de sahraoui de tindouf de visiter le pays afin qu'ils voient par leur propres yeux la réalité.
La route qu'ils avaient prévus entre Laayoune et Tindouf elle est où ?

Elle permetterai a plus de sahraoui de tindouf de passer.

route layoune-tindouf
: c'est le genre de dossier que Christopher Ross a mis à la poubelle....c'est ce sujet important avec le recensement des "réfugiés" par le HCR qui doit être sur la table avec n'importe quel envoyé spécial ...

qu'ils rentrent chez eux : Very Happy .. quand tu es à tindouf, tu ne peux pas sortir sauf autorisation du polisario...tindouf, c'est une grande prison et tu n'as pas le choix de ton destin !!!

par ailleurs la Mauritanie a complétement fermé la frontiére Nord Ouest depuis les combats avec Aqmi ...c'était le point de passage pour beaucoup mais çà a été bloqué ...

Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2761
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 31 Mai 2012 - 23:40

voila le débat entier "quelle horizon après ross"



si non



_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 4 Juin 2012 - 10:38

Citation :

Maroc, Sahara, Ceuta, Melilla et frontière avec l'Algérie : Le dessous des cartes

Le coup de théâtre égyptien auquel les Marocains ont eu droit laisse encore perplexe. Un candidat aux élections présidentielles en Egypte a monté une carte du Maroc avec sa partie sud portant le drapeau du Polisario. Cet incident est répété lorsqu’à Doha, les organisateurs d’un forum présentent la carte du royaume sans la Sahara. Ce n’est pas une première et les incidents de ce genre se sont multipliés ces dernières années. Tout ceci fait naitre des interrogations telles, pourquoi trouve-t-on des cartes du Maroc coupées en deux ? Le royaume a toujours revendiqué le Sahara, mais pourquoi le flou subsiste-t-il sur la délimitation de sa frontière Est ? Eléments de réponses.

Le jeune écolier ou collégien marocain apprend à l’école que son pays compte seize provinces, dont trois sont situées dans le sud, dans la partie dite Sahara marocain ou plus connu internationalement par Sahara occidental. Seulement, au contact de l’extérieur (médias internationaux, internet,…), il est outragé, puisque la carte du Maroc est souvent présentée avec treize provinces. Erreur ? En tout cas, c’est ainsi que le prennent la plupart de ceux qui se « trompent ». Décembre 2008, la filiale marocaine du géant américain du fast-food, McDonald’s, ouvre le bal des « erreurs » en distribuant des jouets avec la carte du Maroc sans le Sahara. L’Association Sahara Marocain [ASM] se plaint, la filiale chérifienne s’excuse et rectifie le tir. Mars 2010, l’ASM révèle la même maladresse chez Nokia. La célèbre marque finlandaise de téléphone dote ses derniers modèles d’un service GPS contenant une carte du Maroc amputée du Sahara. L’ASM monte au créneau et exige des excuses publiques. Mais ça ne s’arrête pas là. Entre 2010 et 2011, Free et SFR proposent des appels illimités vers les lignes fixes de plus de 100 pays. Constat : sur la carte géographie illustrative, l’offre à destination du Maroc n’inclue pas le Sahara, alors que de nombreux MRE ont leurs familles à Dakhla, Laâyoune et Smara [sud du pays]. Yabiladi contacte SFR qui, par la suite, corrige son « erreur ».
Décembre 2011, Bouygues Telecom s’attire les foudres des Marocains de France en publiant dans un spot une carte du royaume sans le Sahara. Sur sa page Facebook, l’opérateur français se justifie, écrivant que l’acte était « involontaire ». Le dernier faux pas en date est celui de Doha, auquel le gouvernement Benkirane a réagi, en exigeant un rectificatif. Chose faite immédiatement, accompagnée des excuses des autorités qataries. Deux jours plus tard, Abdallah Bakkali, membre de l’Istiqlal, révèle qu’un candidat à la présidentielle égyptienne a monté une carte du Maroc avec sa partie sud, le Sahara, portant le drapeau du Polisario [vidéo publiée le 16 mai]. Joint par le ministre des Affaires étrangères, Saad Eddine El Othmani, ledit candidat égyptien présente ses excuses.
En somme, depuis 2008, c’est le même scénario. Erreur-excuse, erreur-excuse. Jusqu’à quand cela va-t-il durer ? Plusieurs entreprises commettent l’erreur de présenter géographiquement le royaume chérifien sans le Sahara. Cependant sur la carte officielle de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le Sahara occidental est qualifiée d’« annexion ou occupation non reconnue par l’ONU ».

La problématique est donc beaucoup plus profonde que ce qui parait. En dehors du Maroc, il est assez rare que les cartes du monde inclues le Sahara occidental au territoire marocain. Tout simplement parce que l'origine de ces cartes viennent de celle de l'ONU. Et la position de cette dernière est d’ores et déjà connue. L’instance internationale est favorable à l’auto-détermination du Sahara et l’a déjà clairement fait savoir. Mais, chose curieuse, Yabiladi a interrogé sur le sujet le porte-parole adjoint de Ban Ki Moon, Eduardo del Buey, et au bout de presqu'une semaine, les responsables politiques onusiens n’ont toujours pas fait de déclarations à ce sujet. La raison pourrait en être la tension qui règne actuellement entre le Maroc et l’ONU après que Rabat ait demandé le départ de l’émissaire de Ban Ki Moon, Christopher Ross, ce qui pourrait avoir une incidence sur le processus de résolution du conflit du Sahara. Ce, même si un remplaçant à M. Ross est déjà pressenti, Colin Powell. A New York, l’Espagne a signifié son désir de voir les négociations aboutir, car ce différend a « trop duré ». Le Maroc espère que le plan d'autonomie qu'il a proposé et qui a reçu un soutien affirmé de la France et des Etats-Unis pourrait à terme résoudre cet épineux problème.

La frontière Est, le flou total

Néanmoins, à l'est du Maroc une autre difficulté subsiste : le flou demeure quant à la délimitation de la frontière Est du Maroc. D’ailleurs, le célèbre journaliste algérien Chawki Amari le rappelait encore l’an dernier dans une chronique, publiée par Arte, en écrivant : « …entre l'Algérie et le Maroc, où la frontière entre les deux pays, toujours pas ratifiée, suit une longue vallée naturelle encadrée par de hautes montagnes. Vous avez dit frontières ? », s’interrogeait-il.
« Le Maroc cherche à maintenir le statu quo au sujet des frontières avec l’Algérie, parce qu’il évite de mettre des pierres d’achoppement dans les relations », répond Mohamed Darif, politologue et sociologue marocain. Pour lui, le problème remonte à l’époque coloniale. « Quand le Maroc a obtenu son indépendance en 1956, l’Algérie était encore une colonie française. Les Français ont proposé au Maroc de délimiter les frontières, mais les Marocains avaient refusé parce que ça aurait été, pour eux, comme une colonisation de la France », raconte-t-il, précisant que le royaume attendait l’autonomie de son voisin algérien. Mais lorsque l’Algérie obtient son indépendance, le tracé des frontières n’est pas clair. Le Maroc revendique alors les territoires qui dépendaient jadis de sa souveraineté, notamment Tindouf et Béchar, mais l’Algérie s’y oppose, puisque des gisements de pétrole y avaient été découverts. Après « la guerre des sables où l’Algérie a reçu le soutien de l’égyptien Jamel Abdnasser, un défenseur du nationalisme arabe se positionnant contre les monarchies arabes, raconte le politologue, le royaume a voulu renforcer ses liens avec son voisin, mais depuis toutes les tentatives de rapprochement ont été un échec ».
« Des voix se sont élevées prônant la nécessité d’évoquer ce problème de frontière entre le Maroc et l’Algérie. Mais les forces politiques sérieuses et la monarchie ne font rien de concret pour cela », affirme M. Darif. Plusieurs ministres marocains se sont déplacés en Algérie et vice-versa. A l’occasion, chacun d’eux a souligné la volonté de faire un pas en avant dans les relations bilatérales. La semaine dernière encore, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’est exprimé à ce sujet. Lors de sa visite en Espagne, le premier ministre a clairement fait comprendre qu’il est pour la réouverture des frontières et que tout dépend de l’Algérie. Mohamed Darif n’entend pas les choses de cette oreille. « Ce sont des déclarations qu’il ne faut pas prendre au sérieux. C’est ma conviction. La priorité est accordée au Sahara, clame-t-il ». « Il y a au Maroc une sorte de réalisme. Dans cette ‘real politic’, on évite de mettre des pierres d’achoppement dans les relations. On l’a constaté, le Maroc ne parle jamais de ce qu’on appelle les frontières de l’Est », déplore le politologue.

Les présides, n’en parlons plus

Des dossiers comme ceux de la frontière Est qui laissent dans l’incertitude, il y en a d’autres. Ce qui induit en erreur pas mal d’institutions et entreprises. C’est le cas des présides espagnols, Sebta et Melilla, situées au nord du Maroc. En 2010, Google Maps a éveillé la colère du gouvernement espagnol en attribuant ces terres au Maroc, ainsi que plusieurs autres îles ou presqu'îles étant sous l’autorité du royaume ibérique.
Interrogé en Espagne sur l’évolution du dossier Sebta et Melilla, M. Benkirane a déclaré : « À ce sujet, nous devons réfléchir. Ce n'est pas un problème que nous allons résoudre du jour au lendemain ». Pour Mohamed Darif, « cette déclaration ne vaut rien », affirme-t-il d’un air choqué. Même là encore, « on ne veut pas se précipiter », s’offusque le politologue qui revient sur la notion de « real politic » du Maroc qui, selon lui, ne fait que renforcer le statu quo sur les questions cruciales.
Si la carte du Maroc est devenue l'objet d’une succession « d’erreurs » de la part des entreprises, n'est-ce pas tout simplement parce qu'elles ne savent sur quel pied danser ? En revendiquant le respect de la représentation géographique du pays, le gouvernement ne devrait-il pas aussi apporter des éclaircissements au sujet de sa frontière Est, ne serait-ce que pour la fierté des Marocains ? Depuis, le royaume multiplie les coopérations économiques avec ses partenaires algériens et espagnols sans aborder de manière franche ces questions qui taraudent les esprits depuis plusieurs années. Les intérêts économiques sont-ils prioritaires ?

yabiladi

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
dinamic
sergent chef
sergent chef


messages : 262
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 4 Juin 2012 - 15:14

iteressant
http://www.algeriatimes.net/algerianews21407.html
Revenir en haut Aller en bas
arsenal29chamakh
2eme classe
2eme classe


messages : 36
Inscrit le : 26/10/2010
Localisation : MON CORPS EN FRANCE? MON COEUR AU BLED
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 4 Juin 2012 - 22:08

dinamic a écrit:
iteressant
http://www.algeriatimes.net/algerianews21407.html

ça dit quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 14:18

Citation :
Géopolitique
Sahara, que fait-on maintenant ?

Après que le Maroc a retiré sa confiance à Christopher Ross, ce dernier n’aura d’autre choix que de démissionner. Le statu quo profite aujourd’hui à l’Algérie et au Polisario, mais il peut se retourner contre eux.



Après neuf rounds de négociations informelles, nous voilà de nouveau dans l’impasse. Que le Maroc ait consenti à débattre de la situation des droits de l’homme au Sahara ou encore à propos des ressources naturelles dans cette région, une exigence de ses vis-à-vis du Polisario, n’a en rien fait avancer les négociations. Le dossier était au point mort et risquait de sombrer dans l’enlisement. Le 18 mai dernier, le Maroc, après réflexion et une tournée marathonienne de ses deux chefs de la diplomatie dans les capitales concernées et auprès des Nations Unies, annonçait le retrait de sa confiance à l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross. Au ministère des affaires étrangères, on affirme que cette initiative a été prise pour insuffler une nouvelle dynamique aux négociations. Il va sans dire que ce n’est pas la seule raison qui a poussé le Maroc à récuser l’envoyé spécial de Ban Ki-Moon. L’acte étant aujourd’hui entériné, que fait-on ensuite ? Et maintenant ?, serait-on tenté de dire. Bien que, à l’heure où nous mettions sous presse, l’envoyé spécial Christopher Ross soit toujours en poste, ils est évident que son départ n’est qu’une question de temps.

C’est que la décision de mettre fin à son mandat ne se prend pas du jour au lendemain. Toutefois, «l’essence même de sa mission veut que dès que l’une des parties lui retire sa confiance, il ne peut plus continuer dans sa mission. Les rumeurs selon lesquelles le secrétaire général pourrait exiger le maintien dans son poste de son envoyé spécial sont infondées. L’envoyé spécial est là, comme le veulent les accords de Houston (1991), pour construire la confiance et rapprocher les points de vue entre les parties. Il ne peut donc plus continuer dans sa mission quand il devient un élément de tension», explique Abdelmajid Belghazal, spécialiste du dossier du Sahara qui a participé à la conception du Plan d’autonomie marocain. Ce fut d’ailleurs le cas pour les deux prédécesseurs de Ross, l’ancien secrétaire d’Etat américain James Backer (1997-2004) et le diplomate néerlandais Peter Van Walsum (2005-2008). Le scénario le plus probable, expliquent des sources proches du dossier, c’est que l’envoyé spécial décide de son propre chef de se retirer. Son mandat arrive, en effet, à terme en ce mois de juin et comme l’a fait son prédécesseur, Peter Van Walsum, il peut présenter sa démission. Entre-temps, le Secrétaire général des Nations Unies se serait déjà mis à la recherche d’un remplaçant qui soit accepté par toutes les parties en conflit.

Impasse et manque de perspective

Il s’agit d’engager, à nouveau, une série de négociations, voire saisir le Conseil de sécurité, avant de nommer un nouvel émissaire. Combien de temps cela va-t-il prendre ? Personne ne le sait. On sait toutefois qu’entre la démission de Van Walsum et la nomination de Christopher Ross, il s’est écoulé près de quatre mois.

Nous sommes donc à nouveau dans un flottement. Bien plus, affirme Mohamed Benhammou, professeur universitaire et président du Centre marocain des études stratégiques, «le dossier est de facto dans une impasse à cause de la position de l’Algérie, parce que les positions et les choix du Polisario sont en fait dictés par elle. Cette position rigide a inscrit le dossier dans l’enlisement et dans une succession d’absences d’évolution et de résultats». De ce fait, on sait d’avance à chaque mois d’avril, quand le Conseil de sécurité est amené à statuer sur le devenir de la Minurso que le mandat de celle-ci sera prorogé et, depuis que Christopher Ross a opté pour la stratégie des rencontres informelles, que le communiqué final de l’une de ces rencontres allait immanquablement annoncer la rencontre suivante. Ce qui fait dire à Abdelmajid Belghazal que «quelque part il est voulu que le dossier ne quitte pas le statu quo. Aucun signe n’indique que la communauté internationale veuille vraiment imposer une résolution rapide du dossier. Cela tout en veillant à ce que la tension entre les parties n’atteigne pas un niveau qui les inciterait à reprendre les armes». En effet, approuve Mohamed Benhammou, «la communauté internationale, du moins certaines parties, donnent l’impression d’adopter une position ambiguë et confuse. Car, tout en se déclarant clairement favorables au projet d’autonomie proposé par le Maroc, tout en présentant ce projet comme crédible, sérieux et comme un projet qui apporte des réponses concrètes pour sortir de cette crise, elles ne font rien de peur de froisser l’Algérie, la puissance énergétique régionale».

Pour avoir tant duré, cette situation profite-t-elle à une quelconque partie ? «Tout ce qu’on peut dire c’est que cette situation n’est confortable pour personne», affirme Ahmed Salem Latafi, membre du Corcas et du bureau politique du PPS, chargé du dossier du Sahara. M. Benhammou fait pourtant le constat suivant : «La rupture stratégique et les bouleversements qu’a connues l’Afrique du Nord l’année dernière ont créé une situation géopolitique nouvelle qui appelle à la création d’un nouvel ordre régional et nécessite une intégration du Maghreb et ce, d’autant que son voisinage du Sud connaît une situation grave qui présente un danger réel sur la sécurité et la stabilité de la région».

Ceux à qui profite le conflit

De même, ce qui n’augure rien de bon, en plus de la prolifération des armes et différentes activités illicites, la région vient de connaître un précédent. «Pour la première fois dans le monde, Al Qaïda vient de proclamer, à travers une de ses ramifications, Ansar Eddine, un Etat islamique au Nord du Mali», affirme Mohamed Benhammou. Ce contexte fort inquiétant devrait inciter la communauté internationale à appuyer une résolution rapide du conflit du Sahara. Car, conclut-il, «dans cette conjoncture, le prolongement du conflit du Sahara et le maintien de ce foyer de tension risque d’être très coûteux pour toute la région».

Théoriquement, toutes ces considérations plaident, en effet, pour une résolution rapide de la question. Sauf que la réalité est plus complexe qu’elle ne le paraît. Car, selon Abdelmajid Belghazal, le maintien du statut quo profite à tout le monde sauf à l’Etat marocain et à la population sahraouie qui vit toujours dans des conditions déplorables, dans les camps de Tindouf. D’abord, explique-t-il, elle profite à certains intérêts internationaux, principalement ceux liés à l’énergie. En second lieu, c’est naturellement le Polisario, ou plutôt la direction du front, qui en tire un grand profit. Cette dernière exploite à fond, politiquement, le conflit. «La logique des dirigeants du Polisario est simple : tant que ce conflit n’est pas résolu, ils se considèrent en guerre et donc il n’est pas question qu’il y ait un changement à la direction du front». Toutefois, explique une source sahraouie, une frange du Polisario ne cache pas ses craintes de voir le processus s’enliser au point de ne plus offrir une perspective claire sur la suite à lui donner. Cette aile de l’organisation redoute que le Maroc ne profite de ce passage à vide pour accélérer la mise en œuvre du processus de régionalisation avancée. Processus qui prévoit une amorce du Plan d’autonomie au Sahara. Cela d’autant, ajoute la même source, que «la situation chaotique au Sahel et la prise en main du Nord Mali par des groupes islamistes compliquent la donne. Plus aucune capitale dans le monde, à part Alger, ne croit sérieusement à l’histoire d’une république sahraouie. C’est pourquoi les plus sceptiques parmi les dirigeants du Polisario voient dans le clash du Maroc avec Christopher Ross un risque potentiel qui ne servirait pas forcément leurs calculs, ni ceux de leur allié algérien».
L’Algérie, elle-même, bénéficie de cette situation. Car, comme l’a soutenu le chef du gouvernement dans un entretien accordé, récemment, au quotidien espagnol El Pais, «si l’Algérie le veut, le problème du Sahara pourrait être résolu en quelques jours ou semaines». Bien sûr, l’Algérie s’est empressée de nier toute intervention dans ce dossier. N’empêche, comme l’a confié un jour Youssef Amrani, ministre délégué aux affaires étrangères -dont nous publions un entretien en page 47-, «en 35 ans de carrière, là où que je me trouve et à chaque fois, il y a toujours un adversaire algérien devant moi. A chaque fois qu’un diplomate marocain entreprend une démarche auprès d’une ambassade ou une chancellerie pour expliquer la position marocaine sur le conflit, son vis-à-vis algérien s’empresse d’engager une démarche opposée pour exposer celle du Polisario».

Après 36 ans de conflit, rien ne semble avoir changé. «Le pouvoir algérien, affirme Abdelmajid Belghazal, est mu par ses ambitions hégémoniques dans la région. Il justifie ses positions auprès du peuple algérien par une volonté de faire face à ce qu’il appelle des velléités expansionnistes du Maroc. Il continue donc de soutenir le Polisario et mobilise pour cela sa diplomatie et d’ énormes réserves en devises qu’il place auprès des banques occidentales comme une sorte de pots de vin qui ne disent pas leur nom». Mohamed Benhammou explique ce soutien indéfectible de l’Algérie au Polisario par un autre facteur : «Tout changement dans le sens de la démocratisation dans la région est perçu comme une menace par le pouvoir en Algérie».

Personne ne peut tirer ne serait-ce qu’une seule balle

Question : cette absence de perspective pourra-t-elle pousser le Polisario à opter pour l’escalade ? Car c’est devenu un rituel depuis ces dernières années. Entre deux rounds de négociations, le Polisario ne trouve pas mieux que de brandir la menace de la reprise des armes. «En effet, explique M. Belghazal, c’est une menace que le Polisario agite à chaque fois que les tensions à l’intérieur des camps frôlent l’explosion sociale. C’est une manière pour apaiser ces tensions sociales. Sur le terrain, le choix de la reprise des armes n’est dans la main de personne. Personne ne peut tirer un seul coup de feu dans cette région». La menace de représailles armées n’est donc, ajoute-t-il, qu’un moyen de pression sur la communauté internationale et de chantage exercé sur la population des camps de Tindouf.

Il reste que face à un tel tableau, le Maroc ne peut pas rester les mains liées. Youssef Amrani le soutient: «Le statu quo est intenable». Le Maroc a en effet quelques cartes à jouer. Abstraction faite de ses motivations, la décision de retirer sa confiance à l’envoyé spécial n’est pas chose facile. C’est, en elle-même, une rupture dans un processus qui risquait, s’il se prolongeait davantage, d’éroder, à terme, son argumentaire. Dans ce cas, quels atouts peut-il, encore, faire jouer pour reprendre les choses en main ? En fait, affirme Ahmed Salem Latafi, «si nous avions entrepris de mettre en œuvre le processus de régionalisation avancée au Sahara, cela aurait créé une nouvelle atmosphère dans la région. Cela, d’une part. D’autre part, la communauté internationale aurait considéré sous un autre angle le projet d’autonomie proposé par le Maroc. Nous aurons donné une nouvelle preuve de notre sérieux». Il faut donc que le Maroc mette en place le projet de la régionalisation et qu’il continue sur la voie des réformes législatives en mettant en place les institutions prévues par la nouvelle Constitution, affirme pour sa part M. Benhammou. «Il faut qu’il continue dans la voie stratégique, celle de l’instauration d’un Etat de droit et qu’il continue à s’attaquer aux questions du développement. En parallèle, il faut maintenir sa diplomatie forte et plus influente, que ce soit en Afrique ou à l’échelle internationale». M. Belghazal verse dans le même sens : «Le Maroc doit continuer à défendre le projet d’autonomie. Ce texte est à lui seul une révolution dans l’organisation et les structures de l’Etat marocain. La proposition de ce projet, en avril 2007, était un printemps démocratique avant terme». Bien plus, ajoute celui qui a participé à la conception de ce projet, «il répond à 80% des revendications du Polisario et permet à l’Algérie de se retirer du dossier sans perdre la face».

La désignation récente du Royaume comme membre non permanent du Conseil de sécurité pour un mandat de deux années lui permet d’être aux premières loges pour mieux défendre son projet. Mais c’est aussi sur le terrain que l’Etat marocain doit être très présent, notamment dans le domaine des droits de l’homme. Il risque gros à laisser le Polisario et ses acolytes de l’intérieur user des droits de l’homme pour servir des intérêts politiques.

Tahar Abou El Farah. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-06-05
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 16:33

Je pense plutôt que cela revient a une simple remise à zéro de la progression du dossier... Dire que sa peut se retourner contre tel ou tel à ce stade c'est comme prévoir les résultats d'un dé avant de l'avoir lancer, dautant plus que les rapports de force et les contraintes restent purement en l'état...wait and see

Cordialement

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 17:27

tu sembles oublié que la donne a changé...le contexte géopolitique de la région a changé, le soutient international aux séparatistes s'érode à mesure que le temps passe...

Pendant ce temps là le Maroc applique sa pleine souvraineté dans ses provinces du sud et une fois la régionnalisation lancé, les sahraouis pourront gérer eux même leur affaire local....à ce moment là que pensera cette population prise en otage à tindouf privé de tout.

les chef des séparatistes seront pris entre la pression populaire et celle de leur "commenditaire" ....une position qui sera pas tenable longtemps

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 889
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 17:56

Citation :
Pendant ce temps là le Maroc applique sa pleine souvraineté dans ses provinces du sud et une fois la régionnalisation lancé, les sahraouis pourront gérer eux même leur affaire local....à ce moment là que pensera cette population prise en otage à tindouf privé de tout.


Bien dit
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 18:01

"commendiataire"= Algérie

Hésite pas viper je l'entend d'ici Wink

Pour le reste c'est un scénario possible mais je me méfie des histoires qui se terminent par "tout se passera comme prévu "

Cordialement


_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 18:04

farewell a écrit:
"commendiataire"= Algérie

Hésite pas viper je l'entend d'ici Wink

Pour le reste c'est un scénario possible mais je me méfie des histoires qui se terminent par "tout se passera comme prévu "

Cordialement


tu peux aussi suggérer l’Afrique du sud on l'oublie bien souvent celle la !!!

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 18:11

farewell a écrit:
"commendiataire"= Algérie

Hésite pas viper je l'entend d'ici

Je fait pas allusions seulement à l'Algérie, l'Espagne joue en "eau trouble dans cette affaire"

farewell a écrit:

Pour le reste c'est un scénario possible mais je me méfie des histoires qui se terminent par "tout se passera comme prévu "

je ne dis pas que les choses sont plié, seulement pas aussi équilibré que ce que tu avais l'air de dire

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 20:58

Oui pas totalement équilibrer puisque le Sahara occidental n'a pas les attributs et les marges de manoeuvres d'un État...mais comme vous l'avez écrit... elle n'est Pas vraiment seule dans ce rapport de force...

Si le Maroc est capable de mener tactiquement sa barque avec son statut de membres non permanent pendant le temps qui lui est impartis alors elle aura des coups d'avance pouvant être décisif

Ps: viper tu as mis commendiataire au singulier donc oui cetait bien par rapport à lalgerie Wink

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1285
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 21:06

farewell a écrit:
"commendiataire"= Algérie

Hésite pas viper je l'entend d'ici Wink

Pour le reste c'est un scénario possible mais je me méfie des histoires qui se terminent par "tout se passera comme prévu "

Cordialement

Oui c'est l'algerie qui cache et arme le polisario et qui en a pris le controle grace a cela !
C'est la vérité, il faut l'assumer.
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 5 Juin 2012 - 21:12

Tu vraiment du mal à échanger et tu n'es pas mon supérieur et on est pas dans une caserne alors tu baisse d'un ton tu seras bien gentil...

De plus relis nos échanges c'est moi qui a bien dis l'Algérie alors je vois pas le SENS de ton intervention impromptu bien que je respecte ton opinion alors fais en autant pour moi...Fin du hs

Cordialement

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Juin 2012 - 1:43

ca c'est un joli conseil

hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh "koun kane lkhoukh kaydawi koun dawa rasso"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités du Sahara Marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» inondations au sahara
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Pain marocain de Coco
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: