Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Révolte en Syrie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 19:59

rafi a écrit:
Ils sont influents ces gars là?

La première opposition du pays. On sait pourquoi le CHP et son chef soutien Assad. Car il est alaouite comme lui. Ce n'est pas une surprise..
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:01

rafi a écrit:
Ils sont influents ces gars là?

Entre eux oui Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:04

inanc a écrit:
rafi a écrit:
Ils sont influents ces gars là?

Entre eux oui Laughing

Même entre eux, ils se complotent (La vidéo sexuelle de l'ancien chef de ce parti). Quelle sera la Turquie lorsqu'ils seront par malchance le gouvernement de la Turquie. Des incapables vivant à l'ère soviétique.

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:05

Baybars a écrit:
rafi a écrit:
Ils sont influents ces gars là?
La première opposition du pays. On sait pourquoi le CHP et son chef soutien Assad. Car il est alaouite comme lui. Ce n'est pas une surprise..

Ca c'est difficile à dire, il est vrai que l’électorat du CHP est constitué des Alevis mais je sais pas si c'est communautaire.

D'ailleurs le chef du CHP critique le PM en disant qu'il mène une politique confessionnelle (il soutient les sunnites contre les Alaouites).

C'est dans l’affrontement entre sunnites et chiites dans la région. Ca ne me choque pas.

Le gouvernement Syrien soutient le PKK et nous on soutient les rebelles, c'est de la géostratégie c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:08

Le CPH est un parti social démocrate, républicain, et membre de l'internationale socialiste, j'aurais dû passer "un filtre" lorsque tu les a présentés comme des communistes, Baybars.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:11

rafi a écrit:
Le CPH est un parti social démocrate, membre de l'internationale socialiste, j'aurais dû passer "un filtre" lorsque tu les a présentés comme des communistes, baybars.

Tous les partis de gauche sont communistes à mon sens, de plus le CHP colle une fausse étiquette de virginité sur son front. Ils n'ont rien a avoir avec les sociales-démocrates d'Europe.

Ce sont ces gens et leur semblable qui appelaient l'armée à intervenir. Ils sont non seulement communistes mais aussi fascistes.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:15

C'est à la justice de faire son boulot et dénicher les comploteurs ainsi il sera fait la différence entre le bon grain et l'ivraie.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:18

Citation :
Le Washington Post a-t-il vendu une grosse mèche de l’administration Obama ? Sur son site, le quotidien de référence américain a mis en ligne ce 16 mai un article qui démontre crûment le double langage du gouvernement américain sur la Syrie. Officiellement, on s’en souvient, Washington avait désapprouvé la position et les agissements de ses amis qataris et séoudiens, résolus à financer et armer les rebelles. Les indications, largement médiatisées, de très hauts responsables militaires américains sur la présence d’al-Qaïda en Syrie motivaient sans doute cette « réserve » affichée. Les dirigeants américains concédaient cependant qu’ils fourniraient une aide « non léthale » à l’ASl, c’est-à-dire qu’ils lui donneraient des médicaments ou des moyens de communication, mais pas d’armes. Récemment, l’administration Obama s’était vantée d’avoir multiplié les contacts avec ses « amis et contacts » dans la région pour renforcer la crédibilité de l’opposition syrienne auprès des riches « donateurs » du Golfe. Ce que donc à la Maison Blanche et au Département d’État on appelait « accroître l’aide non léthale à l’opposition syrienne« .

Vous avez dit « non lethal« , Mr Obama ?

Oui, mais le Washington Post nous apprend donc aujourd’hui que les rebelles « ont commencé à recevoir de plus grandes quantités d’armes, et de meilleure qualité, ces dernières semaines« , une opération certes payée, indique le quotidien, par les États du Golfe, mais en partie coordonnée par les États-Unis. Le Washington Post s’appuie sur des déclarations d’opposants et d’officiels américains et autres. Ces officiels considérant qu’une montée en intensité de l’affrontement militaire en Syrie est désormais inévitable.

Dans cette perspective, de plus en plus sereinement et cyniquement envisagée par les responsables américains, du matériel s’est accumulé, écrit le W.P., dans certains endroits de Damas, d’Idleb et aussi à Zabadani, sur la frontière libanaise. Et, selon le quotidien, des opposants qui se plaignaient voici deux mois encore du manque de munitions et de matériel ont déclaré cette semaine que l’afflux d’armes s’était « significativement » accru après l’annonce par l’Arabie séoudite et le Qatar d’un financement mensuel de l’ASL et autres activistes à hauteur de plusieurs millions de dollars.

La Confrérie syrienne des Frères musulmans a ouvert sa propre « ligne de crédits » aux bandes armées, grâce à la générosité de donateurs privés ou étatiques (le Golfe, toujours) : un membre de la direction des « Frères », Mulham al-Drobi l’a affirmé.

Le Washington Post croit voir l’effet de ce réapprovisionnement massif dans le bilan (OSDH) des affrontements de lundi dernier à Rastan, qui se seraient soldés par la mort de 23 soldats syriens, un niveau de pertes inusité jusqu’à présent. Il faut cependant faire la part de la propagande, et dans le bilan annoncé par l’OSDH et dans le lien que fait le journal américain entre ce bilan annoncé et la crue de matériel parvenu en Syrie. Et puis, pas mal d’armes sont saisies, aux frontières et dans le pays, par les forces de l’ordre.. Ou par les douaniers et militaires libanais, chez eux.

Le Washington Post, toujours au chapitre de la politique d’assistance « non léthale » d’Obama à l’opposition syrienne, nous apprend aussi que cette même semaine, des « officiels » américains ont eu des discussions avec des représentants de Kurdes syriens, portant sur la possibilité « théorique » d’ouvrir conte le régime syrien dans une région jusque-là restée globalement à l’écart des troubles.

Entre les potentats théocratiques du Golfe et les impérialistes « démocrates » de Washington, il n’y a décidément que le niveau d’hypocrisie qui varie.

Pour le reste, les fournitures et manigances américano-wahhabites peuvent accroître le niveau de violence « léthale » en Syrie, elles ne pourront pas donner la victoire à leurs mercenaires. Cet engagement indirect étant le prix à payer, hélas, pour l’impuissance des Occidentaux à pouvoir mener une « bonne vieille guerre classique ». La Syrie se retrouve confrontée, outre les gangs salafistes, à au moins quatre « vrais-faux-belligérants » : les Américains, la Turquie, l’Arabie séoudite et le Qatar. Aucun ne passera à l’acte, et tous se battront jusqu’au dernier djihadiste syrien ou libyen, ou tunisien.

http://www.infosyrie.fr/actualite/obama-arme-donc-discretement-les-rebelles

L'article du Washington Post...

http://www.washingtonpost.com/world/national-security/syrian-rebels-get-influx-of-arms-with-gulf-neighbors-money-us-coordination/2012/05/15/gIQAds2TSU_story.html
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:20

rafi a écrit:
C'est à la justice de faire son boulot et dénicher les comploteurs ainsi il sera fait la différence entre le bon grain et l'ivraie.

Crois moi le CHP n'a rien de social-démocrate, c'est un parti d’Élites qui n'est pas au pouvoir depuis je sais pas combien d'années (plus de 60 ?).

La seule chose dont il se vante c'est d'avoir été crée par M.Kemal et d'avoir fondé la République Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:23

Vous avez pas de bol.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:26

rafi a écrit:
Vous avez pas de bol.

C'est plutôt une bonne chose qu'il ne soit pas au pouvoir mais en effet, un manque d'opposition sérieuse et constructive est néfaste pour la Turquie.

Le CHP ne viendra jamais au pouvoir car il méprise les valeurs musulmanes du peuple et ça la majorité des gens ne l'accepte pas pas ca .

Pour rester sur le sujet, Assad a-t-il publié le résultat des élections ??

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:31

Je n'ai rien trouvé pour l'instant au sujet des résultats.

Citation :
Les autorités n’ont publié mardi que la participation – 51,26% – et les noms des élus par circonscription, sans donner leur affiliation politique.

http://fr.euronews.com/depeches/1519466-les-syriens-soutiennent-le-regime-face-au-chaos-dit-assad-a-la-tv-russe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:33

1) 99,5% Assad
2) 0,1% Traîtres
3) 0,1% Sionistes
4) 0,1% Otan
5) 0,1% Qatar, Turquie et Arabie Saoudite.
6) 0,1% Blanc
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:34

99,5% c'est énorme!

Citation :
He also did not say how many seats were won by the 10 parties making up the National Progressive Front, an alliance dominated by the ruling Baath Party. However, among the winners were Qadri Jamil and Omar Ossi, who described themselves as opposition figures.

http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-18084827


Dernière édition par rafi le Ven 18 Mai 2012 - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:34

Baybars a écrit:
1) 99,5% Assad
2) 0,1% Traîtres
3) 0,1% Sionistes
4) 0,1% Otan
5) 0,1% Qatar, Turquie et Arabie Saoudite.
6) 0,1% Blanc

Je m'attendais à mieux de la part d'Assad Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 18 Mai 2012 - 20:42

Citation :
Le site Alintiqad a tenté d’esquisser la nouvelle carte politique en Syrie, à l’issue de l’échéance électorale et a effectué une série de contacts avec les partis et les forces qui ont participé au scrutin.

Le parlement syrien compte 250 députés :

Les partis qui ont formé la liste de l’Union nationale, dont essentiellement Baas, ont récolté plus de 150 sièges, soit 51% des sièges parlementaires.

Les nouveaux partis qui ont participé au scrutin (à part les partis de l’opposition), ont occupé un seul siège, celui du parti Démocratique.

Les partis de l’opposition, compris dans le Front populaire pour le Changement et la Libération (présidé par Kadri Jamil), ont eu cinq sièges.

Trente sièges ont été remportés par des femmes.

Les indépendants (industriels, commerçants, religieux et cultivés), ont obtenu plus de 90 sièges.

(...) Le secrétaire général du parti des Jeunes Nationaux Syriens, M. Maher Merhej, a pour sa part indiqué que les résultats des Législatives n’ont pas été "logiques", avec l’existence de différences majeures entre les listes des indépendants. Un fait qui suscite selon lui, plusieurs interrogations. Il a déploré le fait que son parti n’ait pas réussi à remporter aucun siège au Parlement. « Les nouveaux partis n’ont pu décrocher qu’un seul siège, celui du parti Démocratique à Alep ! » a-t-il dit, s’interrogeant sur les raisons qui ont permis d’accorder six mois pour les partis de la liste de l’Union, pour qu’ils réussissent à regrouper le minimum de mille membres, au moment où ce privilège n’a pas été accordé à d’autres partis, sachant qu’ils ont été formés récemment.

(...) Dr. Kadri Jamil, président du front opposant, le Front populaire pour le Changement et la Libération, a déclaré à Alintiqad que le front a obtenu cinq sièges au nouveau Parlement (2 sièges pour le parti socialiste national syrien (PSNS) et trois autres pour le parti de la Volonté populaire). M .Jamil a signalé que les résultats des élections n’ont pas été à la hauteur des aspirations, au niveau de la représentation populaire, faisant état d’un ressentiment populaire à cet égard. Il a enfin affirmé que le Front tiendra une réunion dans les prochains jours, pour évaluer les résultats émis par le Comité supérieur des élections.

(...) M. Dallah a commenté la réussite de trente femmes aux Législatives, notant qu’un tel nombre de députées n’existe pas dans les Parlements de plusieurs pays arabes. « Ce nombre de femmes élues, reflète l’efficacité de la femme syrienne et son rôle actif au sein de la société. Il reflète de même l’ouverture de cette société, notamment durant la crise actuelle, où la femme syrienne a été présente sur la scène nationale. La femme est une partenaire dans le processus de développement et des réformes » a précisé M. Dallah.

(...) Quant au nombre de sièges remportés par les indépendants et comptant 90 députés (contrairement au dernier scrutin, où ils avaient eu 80 députés), M. Dallah a affirmé que ce fait a prouvé que la marge de la démocratie s’est élargie en Syrie.

http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=7016&cid=284
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 19 Mai 2012 - 20:12

Le colonel Himmiche et les cadavres Exclamation Exclamation


_________________
" Par l'évolution des actes , celui qui dépouille est dépouillé à son tour "
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Dim 20 Mai 2012 - 12:44

Citation :
Syrie: le G8 soutient le plan Annan

Réunis à Camp David (Etats-Unis) les 18 et 19 mai, les leaders du G8 ont appelé à mettre fin aux violences en Syrie et fait savoir leur soutien au plan de règlement du conflit présenté par l'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan.

"Nous sommes consternés par les pertes en vies humaines, la crise humanitaire et les violations graves et étendues des droits de l'homme en Syrie. Le gouvernement syrien et l'ensemble des parties doivent remplir d'urgence et pleinement leurs engagements sur la mise à exécution du plan de l'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan. Les violences doivent cesser immédiatement afin de créer des conditions pour un règlement politique qui favorisera la création d'un système politique pluraliste et démocratique", ont indiqué les chefs d'Etat et de gouvernement des huit pays les plus industrialisés dans leur déclaration finale.

Les leaders du G8 ont appelé les autorités syriennes à laisser entrer dans le pays les représentants des organisations humanitaires et ont salué les travaux de la mission d'observation de l'Onu.

"Nous condamnons fermement les récents attentats en Syrie. Nous sommes préoccupés par la menace contre la paix et contre la sécurité dans la région, ainsi que par la grave situation humanitaire provoquée par la crise. Nous envisageons d'entreprendre si nécessaire d'autres mesures par le biais de l'Onu", ajoute la déclaration.

Selon le conseiller du Kremlin Arkadi Dvorkovitch, la position du G8 exposée dans le document final correspond entièrement à l'approche russe du problème syrien. Moscou a auparavant bloqué deux résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie craignant une réédition du scénario libyen.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon l'Onu, la confrontation armée y aurait déjà fait plus de 9.000 morts et quelque 230.000 réfugiés.

http://fr.rian.ru/world/20120520/194772157.html
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Jeu 24 Mai 2012 - 16:40

un autre marocain parmis les observateurs


_________________
" Par l'évolution des actes , celui qui dépouille est dépouillé à son tour "
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Jeu 24 Mai 2012 - 18:16

Citation :
Moscou espère que la présence de la Mission de supervision des Nations unies en Syrie (MISNUS) permettra de réunir les conditions nécessaires pour la mise en place d'un dialogue entre toutes les forces politiques, a annoncé mercredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

"Nous espérons qu'au cours des trois prochains mois, les conditions nécessaires seront réunies pour lancer un dialogue national sur une base politique la plus large en vue de normaliser la situation", a déclaré M. Bogdanov dans une interview au magazine VIP-Premier.

Aux termes de la résolution 2043 proposée par la Russie et adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU, une mission de supervision des Nations unies a été créée pour une période initiale de 90 jours. La mission est composée de 300 observateurs militaires non armés.

Un cessez-le-feu a été instauré entre les troupes gouvernementales et les groupes d'opposition armés conformément au plan de paix formulé par l'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan. Malgré la trêve qui se poursuit depuis le 12 avril, les parties au conflit font régulièrement état d'affrontements entre belligérants. Ces derniers temps, le pays a été secoué par plusieurs attentats meurtriers attribués à Al-Qaïda et à des groupes liés à cette nébuleuse terroriste.

http://fr.rian.ru/world/20120523/194813173.html

Citation :
La Russie suivra attentivement l'enquête engagée par le Conseil de sécurité de l'ONU sur la contrebande d'armes destinées aux rebelles syriens, a annoncé jeudi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch.

En avril dernier, la Marine libanaise a arraisonné dans les eaux territoriales nationales le cargo Lutfallah II qui battait pavillon du Sierra Leone. Les perquisitions effectuées à bord du navire ont abouti à la découverte de trois conteneurs remplis de fusils d'assaut, de lance-roquettes, de plusieurs tonnes d'explosifs et de munitions. La cargaison destinée visiblement aux rebelles syriens a été saisie par les autorités libanaises et transportée à Beyrouth dans un convoi placé sous haute surveillance militaire.

"Les armes découvertes à bord du navire devaient être acheminées vers la Syrie et livrées à l'opposition. La partie russe suivra attentivement l'enquête sur cet incident, y compris dans le cadre du Conseil de sécurité de l'ONU et de son comité des sanctions", a indiqué M. Loukachevitch lors d'un point de presse à Moscou.

Selon les médias libanais, le cargo faisait rouge d'Alexandrie (Egypte) vers le port libanais de Tripoli situé à environ 50 km de la frontière syrienne.

Damas avait antérieurement déclaré à plusieurs reprises que les insurgés recevaient des armes via le territoire libanais.

http://fr.rian.ru/world/20120524/194825387.html

Citation :
Le Conseil national syrien (CNS), basé à Istanbul en Turquie, a accepté la démission de son président, Burhan Ghalioun, qui a décidé de quitter son poste en raison des critiques dont il faisait l'objet.

Le CNS, principal groupe d'opposition syrien, a toutefois demandé à Burhan Ghalioun, qui est installé en France, de poursuivre sa mission jusqu'à l'élection d'un nouveau président à l'occasion de la prochaine réunion du conseil prévue les 9 et 10 juin.

Le CNS s'est également engagé, dans une déclaration rendue publique mercredi soir, à procéder à une restructuration afin de devenir plus représentatif.

Burhan Ghalioun a annoncé sa décision de démissionner la semaine dernière après avoir été réélu pour un mandat de trois mois.

La démission de M. Ghalioun intervient après qu'un groupe d'activistes important, représentant les Comités de coordination locale (CCL), a menacé de se retirer du conseil en critiquant "la marginalisation de la prise de décision au sein du conseil".

M. Ghalioun a indiqué à la chaîne de télévision panarabe al-Arabiya qu'il avait "accepté la réélection pour l'unité du conseil", mais qu'il ne serait pas "un candidat de la division".

M. Ghalioun a été à la tête de l'opposition en exil depuis la création du CNS en août 2011.

http://french.news.cn/monde/2012-05/24/c_131609147.htm

Citation :
Les rebelles syriens ont enlevé environ 12 pèlerins chiites libanais dans la ville syrienne d'Alep mardi, poussant leurs proches à protester dans la capitale libanaise Beyrouth.

Les pèlerins rentraient au Liban d'un voyage sur des sites religieux en Iran, a rapporté la chaîne de télévision Al Jadeed. Le média a indiqué que l'enlèvement avait eu lieu dans la ville syrienne d'Alep (nord), juste après le passage de la frontière entre la Turquie et la Syrie.

L'Armée syrienne libre (rebelle) a obligé les hommes à sortir des bus et les ont conduit vers des destinations inconnues, et ont laissé les femmes repartir. Les femmes se sont ensuite rendues dans un poste de police syrien, où on leur a dit que les autorités avaient entamé des négociations avec les ravisseurs.

Pour protester contre ces enlèvements, les familles des otages ont bloqué les routes dans les banlieues sud de Beyrouth, al- Kafaat, Bir al- Abed, Shatila et al-Msharrafiyeh mardi.

http://french.news.cn/monde/2012-05/23/c_131604791.htm
Citation :

L'armée syrienne et les insurgés multiplient les atteintes aux droits de l'homme en Syrie, dans un climat "de plus en plus militarisé" en dépit d'un précaire cessez-le-feu établi il y a six semaines, selon un rapport des Nations unies diffusé jeudi à Genève.

A Damas, le président Bachar al Assad, recevant le ministre iranien des Télécommunications, Reza Taqipour, a assuré que son pays réussirait à survivre aux violences qui durent depuis quatorze mois.

"La Syrie a été en mesure de repousser les pressions et les menaces auxquelles elle a été soumise pendant des années (...) Elle sera capable de surmonter la crise actuelle", a-t-il dit.

D'après les Nations unies, les forces de sécurité et l'armée syriennes ont commis la plupart des crimes recensés depuis mars, procédant à des exécutions sommaires et pilonnant des zones résidentielles, notamment dans des secteurs abritant des déserteurs ou des rebelles.

De leur côté, les insurgés, de mieux en mieux armés et organisés, ont exécuté ou torturé des soldats capturés ou des partisans du gouvernement et ont enlevé des civils afin d'obtenir des échanges de prisonniers ou des rançons.

Les enquêteurs de l'Onu, dirigés par le Brésilien Paulo Pinheiro, n'ont pas pu se rendre en Syrie et ont rédigé leur rapport à partir de plus de 200 entretiens avec des victimes et des témoins.

L'équipe a remis à Navi Pillay, haut-commissaire de Nations unies aux droits de l'homme, une liste secrète de noms de responsables syriens soupçonnés de crimes contre l'humanité et passibles de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

Des enfants sont souvent au nombre des victimes. "Des familles entières ont été exécutées chez elles -habituellement ce sont des parents d'opposants, comme par exemple des membres de la famille du colonel Riad al Asaad", qui est le chef de l'Armée syrienne libre (ASL), la principale force rebelle.

Les enquêteurs ont confirmé 207 morts violentes depuis mars. Les forces de sécurité n'ont pas hésité à tuer des manifestants à Alep, Damas, Deraa, Hama, Homs, Idlib et dans de nombreux villages à travers le pays, ajoutent-ils.

Les enquêteurs disent aussi avoir reçu de nombreux témoignages sur des exécutions sommaires commises par les insurgés, qui ont abattu des soldats, des policiers et des partisans du régime tombés entre leurs mains...

http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/l-onu-denonce-des-crimes-des-deux-cotes-en-syrie_1118374.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 25 Mai 2012 - 20:37

Bachar le criminel s'en prends aux populations du nord syrien..

Citation :
Pilonnage de localités syriennes kurdes

Des hélicoptères de l'armée syrienne ont bombardé vendredi pour la première fois des localités kurdes hostiles au régime de Bachar el-Assad près de la frontière avec la Turquie, faisant de nombreux blessés, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"C'est la première fois que cette zone, désignée sous le nom de la montagne des Kurdes, est la cible de bombardements aériens. Il s'agit d'une zone montagneuse très escarpée où les chars n'accèdent pas facilement", a indiqué le président de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, qui fait état d'une vingtaine de blessés parmi les habitants.

"Avant, les hélicoptères survolaient la zone. Aujourd'hui, c'est l'opération la plus violente" contre les villages de Kansebba, Kabbané, Marj al-Zawiya, Doueirké et Eido, qui se situent entre 6 et 25 km de la frontière turque précisé Abdel Rahmane. "Avec leurs mitrailleuses lourdes, les hélicoptères visent des cibles précises pour tenter de nettoyer la zone en vue de permettre aux transports de troupes de lancer un assaut terrestre et déloger les rebelles", ajoute-t-il.

Au moins 16 civils ont été tués aujourd'hui par les forces du régime de Bachar al-Assad à travers la Syrie alors que la trêve entrée en vigueur il y a plus d'un mois est quotidiennement violée.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/25/97001-20120525FILWWW00627-pilonnage-de-localites-syriennes-kurdes.php

Citation :
Syrie: des blindés pour la 1e fois à Alep

Des blindés de l'armée sont entrés pour la première fois depuis le début de la révolte dans les rues d'Alep, deuxième ville de Syrie et théâtre ces dernières semaines de manifestations monstres inédites anti-régime, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Ces blindés circulaient notamment dans les quartiers de Kalassé et Boustane al-Kasr, où des milliers de personnes participaient aux funérailles d'un jeune homme tué par balles vendredi, selon l'OSDH.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/25/97001-20120525FILWWW00702-syrie-des-blindes-pour-la-1e-fois-a-alep.php
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Ven 25 Mai 2012 - 21:06

On verra si le PKK défend vraiment les Kurdes maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 26 Mai 2012 - 11:54

Citation :
L'Armée syrienne libre (ASL, formée de soldats déserteurs) a appelé samedi les "pays amis" de l'opposition à lancer des "raids aériens" contre les forces du président Bachar el-Assad, après le "crime" perpétré à Houla.

Elle a demandé également à "tous les combattants (...) de l'ASL de mener des attaques organisées contre les forces d'Assad, ses milices et tous les symboles du régime sans exception", et exhorté dans le même temps "pour la dernière fois, les militaires du régime à abandonner cette armée (syrienne) qui a trahi le peuple".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/26/97001-20120526FILWWW00425-syrie-l-asl-appelle-a-des-raids-aeriens.php
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 26 Mai 2012 - 13:09

Citation :
Syrie: des villes aux mains des rebelles

Les opposants au régime de Bachar al-Assad contrôlent désormais des parts "importantes" de certaines villes syriennes, a déclaré le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dans son dernier rapport sur la situation dans le pays consulté vendredi par l'AFP.

Les efforts des Nations unies pour résoudre la crise ont connu de "faibles avancées" et les observateurs de l'ONU en Syrie ont observé des "destructions matérielles considérables" dans le pays, précise M. Ban dans un rapport destiné au Conseil de sécurité.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/25/97001-20120525FILWWW00745-syrie-des-villes-controlees-par-les-rebelles.php
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Sam 26 Mai 2012 - 19:19

Citation :
Crise syrienne : Le chef démissionnaire du CNS dénonce sa lenteur et ses divisions

Burhan Ghalioun, chef démissionnaire du Conseil national syrien (CNS), a estimé jeudi que la principale coalition de l’opposition n’avait pas été «à la hauteur», expliquant avoir quitté ses fonctions notamment à cause de «divisions» entre islamistes et laïques.
«On n’a pas réussi à être à la hauteur des sacrifices du peuple syrien. C’est sûr, on n’a pas répondu assez rapidement et assez aux besoins de la révolution», a déclaré à l’AFP M. Ghalioun.
Universitaire basé en France, tenant d’une gauche nationaliste arabe, il avait émergé comme la personnalité capable de rassembler au sein d’un conseil composé de multiples tendances (islamistes, nationalistes, libéraux, indépendants) et avait été adoubé par les Frères musulmans.
A la tête du CNS depuis sa création en octobre, il était critiqué pour avoir laissé les Frères musulmans prendre une trop grande place au sein du Conseil et pour son manque de coordination avec les militants sur le terrain.
« J’ai présenté ma démission justement pour dire que cette voie de la division entre islamistes et laïques ne marche pas et je pense que c’est le régime syrien qui a gagné puisqu’il a dès le début essayé de jouer cette division», a-t-il dit.
Dans le même temps, le président Bachar al-Assad, qui assimile la contestation à du «terrorisme», a d’ailleurs assuré que la Syrie pouvait sortir de la crise «par la résistance de son peuple et son attachement à l’unité et à l’indépendance», selon l’agence officielle Sana.
Son régime s’obstine à étouffer la contestation populaire lancée en mars 2011 et qui s’est militarisée au fil du temps, commettant, selon des enquêteurs de l’ONU, «la plupart» des abus dans ce conflit qui dure depuis plus de 14 mois.
Dans un nouveau rapport publié à Genève, les enquêteurs mandatés par le Conseil des droits de l’Homme ont estimé que «la plupart des violations graves» en Syrie avaient été «commises par l’armée et les services de sécurité».
«L’armée a employé un large éventail de moyens militaires, y compris des tirs d’artillerie lourde sur des zones civiles», écrit la commission d’enquête tout en faisant état d’informations selon lesquelles «les groupes armés anti-gouvernement commettent aussi des abus».
Selon la commission, les troupes poursuivent les exécutions sommaires et la torture, même sur des enfants de 10 ans, soulignant que les enfants «font fréquemment partie des tués ou des blessés durant les attaques sur les manifestations et les bombardements«.
A Damas, le nouveau Parlement, issu des élections du 7 mai raillées par la communauté internationale et boycottées par l’opposition, a élu un nouveau président, Jihad Lahham, un avocat membre du parti Baas au pouvoir.
Plus de la moitié des députés seraient désormais issus des rangs du Baas qui dirige la Syrie depuis 1963, selon un décompte de médias syriens en ligne. Aucune annonce officielle des résultats n’a été faite pour le moment.
Sur le terrain, et malgré le plan de sortie de crise de l’émissaire international Kofi Annan soutenu par l’ONU et accepté par le régime et les rebelles, les violences ne connaissent aucun répit avec des dizaines de victimes chaque jour.
Quelque 270 observateurs de l’ONU sont déployés dans le pays et tentent en vain de faire respecter un cessez-le-feu en vigueur officiellement depuis le 12 avril, en application du plan Annan, mais systématiquement violé.
Jeudi, au moins 31 personnes ont péri dans les violences, dont 23 civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
L’Armée syrienne libre (ASL), composée essentiellement de déserteurs, a annoncé jeudi dans un manifeste s’être dotée d’un statut fixant comme objectifs prioritaires d’»aider le peuple syrien à se libérer» du régime Assad en protégeant les manifestations et en faisant traduire devant des tribunaux internationaux les auteurs de «crimes de guerre contre le peuple syrien».
Dans son manifeste, l’ASL affirme aussi qu’elle sera au service du «gouvernement qui sera élu par le peuple» après la chute du régime, qu’elle «veillera à l’unité du peuple et à son intégrité territoriale» et qu’elle «ne s’ingèrera pas dans le processus politique».
A Abou Dhabi, des représentants de près de 60 pays ou organisations internationales ont participé à une réunion organisée par l’Allemagne et les Emirats arabes unis pour préparer la reconstruction de la Syrie et commencer à élaborer un «plan Marshall» pour relancer l’économie du pays.

http://www.libe.ma/Crise-syrienne-Le-chef-demissionnaire-du-CNS-denonce-sa-lenteur-et-ses-divisions_a27628.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Révolte en Syrie.   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Révolte en Syrie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guerres et épaves - Le Syrie
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» Mathilde,17 ans,a suivi son petit ami parti faire le djihad en Syrie
» Une jeune Autrichienne djihadiste morte en Syrie
» soldat(s) français en Syrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: