Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Mer 20 Juin 2012 - 0:53

kaddafi etait mon ennemi,pas moubarak,normal

_________________
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Mer 20 Juin 2012 - 1:58

il a un faible pour les pilotes de chasse . ok je sors je file

_________________
" Par l'évolution des actes , celui qui dépouille est dépouillé à son tour "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Jeu 21 Juin 2012 - 18:40

Citation :
Les militaires égyptiens appliquent-ils le modèle du «soft coup» turc?

En 1997 et en 2007, l'armée turque s'est confrontée au pouvoir islamiste sur la désignation du Premier ministre ou du chef de l'Etat. Une manoeuvre qui a réussi la première fois, pas la seconde.



Serait-ce au tour de l’armée égyptienne de prendre pour modèle l’armée turque? Toutes deux ont récemment mené des manœuvres communes en Méditerranée. Et en procédant eux aussi à un soft coup d’Etat militaire, les généraux cairotes semblent emboiter le pas aux généraux turcs.

En Turquie, les militaires, seconde armée de l’Otan en terme d’effectifs, se sont longtemps considérés comme les seuls véritables défenseurs de la laïcité. Ils ont également représenté un vrai pouvoir économique et gardé la main sur la politique étrangère ainsi que sur la lutte contre les «ennemis de l’intérieur» –kurdes ou islamistes. Cet interventionnisme politique les a conduit à procéder à trois violents coups d’Etat (1960, 1971 et 1980) et deux soft coups (1997, 2007).

Un soft coup, c’est ce à quoi l’armée égyptienne vient à son tour de procéder en faisant intervenir, à la mi-juin, des juges suprêmes acquis à sa cause pour provoquer la dissolution du Parlement dominé par les islamistes et réduire à rien les pouvoirs du nouveau président. En agissant à la veille de l’élection présidentielle qui devrait voir la victoire du candidat des Frères musulmans, les militaires égyptiens veulent éviter que les islamistes prennent le contrôle total du pouvoir politique.

Or, avec deux soft coups à son actif –le «coup d’Etat post-moderne» de 1997 et le «e-coup » (via internet) de 2007–, l’armée turque possède une longueur d’avance sur l’armée égyptienne. Mais les gradés d’Ankara ont appris, eux, qu’un soft coup peut mal tourner.

En 2007, la pierre d’achoppement entre l’armée et le gouvernement AKP (parti de la justice et du développement, islamo-conservateur au pouvoir depuis 2002) se situe également, comme en Egypte aujourd’hui, dans l’élection du président de la République. En 1997, c’était plutôt la question de la désignation du chef du gouvernement. Dans les deux cas, la confrontation fut vive entre militaires et politiques islamistes [1].

Succès du «coup d’Etat postmoderne» de 1997
L’islamiste Necmettin Erbakan dirigeait depuis juin 1996 un gouvernement de coalition avec le centre-droit et ses initiatives trop marquées par des motivations religieuses inquiétaient les militaires. Lorsque, le vendredi 31 janvier 1997, Bekir Yildiz (Refah, parti du bien-être, islamiste), le très actif, anti-israélien et pro-iranien maire de Sincan organise dans la banlieue d’Ankara une «soirée pour Jérusalem», il met le feu aux poudres.

Dans la salle de conférence, la tribune est tendue d’un drap vert sur lequel s’inscrit en arabe le nom d’Allah tandis qu’on a disposé une immense photo de la mosquée Al-Aqsa et les portraits des chefs du Hezbollah et du Hamas. Dans le public, femmes et hommes sont séparés. L’hôte d‘honneur est l’ambassadeur d’Iran en Turquie, devant lequel Bekir Yildiz prononce un discours enthousiaste en faveur de la charia.

La réaction de l’armée ne se fait pas attendre: le 4 février, une colonne de chars traverse ostensiblement la petite ville. Et le 28 février 1997, le Conseil national de sécurité, contrôlé par les militaires, présente au gouvernement une liste de dix-huit mesures anti-islamistes à prendre. Erbakan rechigne. Il sait qu’implanter ces mesures, c’est scier la branche sur laquelle il est assis, mais finit par s’incliner.

L’état-major mobilise ensuite le pouvoir judiciaire, les milieux d’affaires et les médias, et fait courir le bruit qu’un nouveau coup d’Etat militaire n’est pas exclu. Les généraux turcs font pression sur le parti DYP (parti de la Juste voie, centre-droit) jusqu’à ce que celui-ci quitte la coalition gouvernementale le 18 juin, entrainant la démission du Premier ministre islamiste.

L’armée encourage la nouvelle coalition (centre et droite) qui lui succède à purger la fonction publique des éléments supposés islamistes. Plus de cent sociétés proches du Refah sont boycottées, la presse laïque multiplie les articles de propagande, des centaines de cours coraniques privés sont fermés, des milliers d’étudiantes voilées sont renvoyées de l’université.

Enfin, le 16 janvier 1998, la Cour constitutionnelle ferme le Refah, accusé d’être «un centre d’activités contraires aux principes de la laicité». Necmettin Erbakan, quatre députés et un maire, tous membres du parti, se voient interdits d’activités politiques pour cinq ans.

En privé, Yasar Büyükanit, le chef d’état major, estime qu’il faudra dix ans au mouvement islamiste pour se remettre sur pied. Le «coup postmoderne», ainsi que les Turcs vont le surnommer, a réussi sans usage direct de la force.

Echec de l’«e-coup» en 2007
Dix ans? En 2007, lorsque la menace d’un nouveau soft coup apparaît à l’occasion de l’élection du remplaçant d’Ahmet Necmet Sezer à la présidence de la République, cela fait effectivement une décennie que celui de 1997 a «réussi».

L’AKP, issu d’une scission de la mouvance islamiste, dispose de la majorité parlementaire depuis 2002. Il lui reste donc à conquérir la présidence de la République, ce que ne veut pas l’armée. L’état-major est alors dirigé par le général Yasar Büyükanit. A l’occasion de sa prise de fonction, en août 2006, celui-ci a tout de suite annoncé la couleur: «Protéger les principes fondamentaux de la République n’est pas une affaire de politique intérieure, mais le devoir de l’armée», déclare-t-il en direct à la télévision.

Jusque-là, l’armée avait maintenu la pression et assuré un certain équilibre des pouvoirs grâce au fidèle kémaliste président de la République, Ahmet Necdet Sezer, lequel n’avait pas hésité à s’opposer aux initiatives de l’AKP.

Mais le successeur d’Ahmet Necdet Sezer doit être élu par le Parlement. Le camp laïc et l’armée redoutent que le chef de l’AKP, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, ne soit choisi, permettant ainsi aux islamo-conservateurs de monopoliser l’appareil d’Etat. L’homme a été condamné en 1998 puis emprisonné pour avoir récité un poême «incitant à la haine religieuse», puis il a créé et dirigé l’AKP, avant d’accéder aux fonctions de Premier ministre. Erdogan est devenu une figure populaire nationale. Lorsqu’en coulisses, Yasar Büyükanit l'avertit de ne pas se présenter, ce dernier reste évasif.

Le Premier ministre turc redoute terriblement une confrontation avec les militaires, laquelle pourrait compromettre les chances de l’AKP de s’assurer un second mandat aux élections législatives toutes proches; Recep Tayyip Erdogan et son gouvernement gardent tous en mémoire le précédent de 1997. L’histoire peut se répéter, se disent-ils.

L’armée et le Premier ministre turc finissent donc par s’entendre sur un candidat de compromis, non issu des rangs de l’AKP. C’est sans compter avec le président de l’Assemblée nationale, Bulent Arinc, un «dur», qui menace de se présenter si le candidat n’est pas issu de l’AKP. Recep Tayyip Erdogan doit composer: il accepte que son ministre des Affaires étrangères et rival, Abdullah Gül, l’autre fondateur de l’AKP, postule.

Le 27 avril a lieu le premier tour de l'élection du président par le Parlement. Les députés de l’opposition kémaliste (CHP, parti républicain du peuple, centre-droit) boycottent le vote. Mais au troisième tour de scrutin, pour lequel une majorité moins forte suffit, la victoire d’Abdullah Gül sera assurée.

Durant la nuit, l’état-major met en ligne un mémorandum dans lequel il accuse le gouvernement de l’AKP de nourrir des sentiments islamistes radicaux, dénonce le candidat à la présidence de la République et avertit que l’armée n’hésitera pas à utiliser «le devoir que la loi lui donne» de protéger la laïcité. Une manière d’invoquer l’article 35 du Règlement intérieur des forces armées, celui-là même qui avait permis de justifier le coup d’Etat militaire, pas soft du tout celui-ci, de 1980.

Les craintes de l’AKP semblent se réaliser. Le lendemain du mémorandum, le parti de Recep Tayyip Erdogan dénonce l’intervention politique des militaires. Mais le 29 avril, un million de manifestants laïcs descendent dans la rue pour protester contre la candidature d’Abdullah Gül. C’est la plus grande manifestation de l’histoire turque.

Le 1er mai, c’est au tour du pouvoir judiciaire, téléguidé par l’état-major, de monter au créneau. La Cour constitutionnelle donne de la Constitution une interprétation assez fantaisiste selon laquelle, pour que l’élection du président soit valide, il conviendrait que deux tiers des députés participent au vote. L’AKP possède moins des deux tiers des sièges. En boycottant le premier tour de l'élection, le CHP l’a invalidée de facto.

Le 2 mai, l’AKP riposte et appelle à des élections générales qu’il remporte. Les électeurs lui savent gré de la stabilité économique du pays et de plusieurs réformes. Avec 46,6% des voix, soit 341 députés sur 550, le parti de Recep Tayyip Erdogan et d’Abdullah Gül ne peut toujours pas se prévaloir des deux-tiers des sièges mais le MHP (le parti d’action nationaliste, extrême-droite) donne consigne à ses 71 députés de participer au vote.

Le 28 août 2007, le candidat de l’AKP est élu au troisième tour grâce aux voix de 339 députés. Au grand dam du camp laïc, le onzième président de la République turque, l’islamo-conservateur Abdullah Gül, s’installe au palais de Cankaya avec son épouse, la très voilée Hayrunisa, qu’il a épousée alors qu’elle n’avait que 15 ans.

En 2007, les militaires n’ont pas seulement perdu une bataille mais la guerre. Les arrestations d’officiers, d’active et en retraite, accusés d’avoir comploté contre le gouvernement, se multiplient. En avril dernier, les auteurs du «coup postmoderne» de 1997 ont été mis en détention provisoire. Quant au chef d’état-major Yasar Büyükanit, il pourrait avoir à répondre bientôt de la rédaction du fameux e-memorandum de 2007. La peur a changé de camp.

L’initiative des généraux égyptiens permettra-t-elle de contenir la poussée islamiste ou au contraire s’avérera-t-elle, comme en Turquie, contre-productive sur la durée? Même si la comparaison a ses limites, beaucoup dépendra de la manière dont les Frères égyptiens sauront user ou pas de l’appui populaire ainsi que l’ont fait leurs homologues turcs de l’AKP. Sans oublier il est vrai que face à l’armée, ces derniers avaient un allié de poids: l’Union européenne, qui a souvent dénoncé l’interventionnisme politique des militaires turcs.

Ariane Bonzon

[1] Le récit du «coup d’Etat postmoderne» de 1997 et de «l’e-coup» de 2007 a été rédigé d’après mes notes personnelles, ainsi que d’après le récit factuel qu’en font Gareth Jenkins dans Political Islam in Turkey (Palgrave Macmillan, 2008) et Etienne Copeaux sur son blog. Qu’ils en soient remerciés.

http://www.slate.fr/story/58075/egypte-turquie-soft-coup-armee-islamistes
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Ven 22 Juin 2012 - 12:28

Citation :
La Haute Commission électorale pour la présidentielle égyptienne (HCEP) pourrait organiser un nouveau scrutin dans une centaine de bureaux de vote ou même dans l'ensemble du pays, rapporte le quotidien égyptien Al Ahram citant des sources informées.

A l'heure actuelle, la Commission continue de recompter les suffrages dans plusieurs régions en raison des erreurs commises lors du premier décompte.

Dans le même temps, les membres de la HCEP étudient 440 plaintes pour irrégularités déposées par les deux candidats au poste présidentiel, dont l'ex-premier ministre du pays Ahmed Chafik et le candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi.

Le second tour de l'élection présidentielle égyptienne s'est déroulé dimanche 17 juin. Selon les islamistes, M.Morsi remporte le scrutin avec 52% des voix, tandis que M.Chafik aurait obtenu d'après eux 48% des suffrages exprimés. Pour sa part, l'équipe de campagne de M.Shafik a appelé à ne pas porter de crédit à ces informations "mensongères".

Initialement, les résultats officiels du scrutin devaient être rendus publics jeudi 20 juin. Cependant, vu l'importance du nombre de plaintes émanant des deux candidats, la HCEP a décidé de reporter l'annonce des résultats à la fin de la semaine.
http://fr.rian.ru/world/20120622/195122281.html
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Ven 22 Juin 2012 - 19:25

Citation :
BREAKING NEWS: Ahmed Shafik to be named Egypt's president on Sunday: report

Reuters

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12865
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Ven 22 Juin 2012 - 19:44

L'Algérie avait donc 20 ans d'avance sur l'Egypte Rolling Eyes Les militaires ne vont donc rien lacher en Egypte!

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Sam 23 Juin 2012 - 23:13

Citation :
L'Algérie avait donc 20 ans d'avance sur l'Egypte

Ta phrase ne veut rien dire .

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Sam 23 Juin 2012 - 23:16

Citation :
L'Egypte attend le nom de son président, promis pour dimanche

Les résultats de l'élection présidentielle entre Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans, et Ahmad Chafiq, ancien Premier ministre de Hosni Moubarak, devraient être annoncés demain.


Les Egyptiens étaient dans l'attente des résultats officiels de l'élection présidentielle, promis pour dimanche, après des manifestations à l'appel des Frères musulmans qui réclament la reconnaissance de la victoire de leur candidat Mohamed Morsi.

Quelques irréductibles partisans de la puissante confrérie ont encore passé la nuit place Tahrir, jurant de ne pas la quitter avant l'annonce de la victoire de M. Morsi, contestée par son rival Ahmed Chafiq, dernier Premier ministre du régime Moubarak qui a lui aussi affirmé avoir remporté le scrutin. "Morsi, Morsi, Dieu est le plus grand", scandaient quelques centaines de manifestants samedi après-midi, au lendemain d'un grand rassemblement contre le pouvoir militaire ayant réuni des milliers de personnes sur cette place emblématique.

Dimanche à 15h

Coupant court aux annonces contradictoires, le secrétaire général de la commission électorale Hatem Bagato a déclaré dans un communiqué que les résultats officiels de la présidentielle, achevée le 17 juin après deux tours, seraient proclamés dimanche. "Les résultats du second tour de la présidentielle seront annoncés dimanche à 15H00 (13H00 GMT) par le président de cette commission, Farouk Sultan", a-t-il indiqué.

Pour prévenir tout débordement ou affrontement entre les deux camps rivaux après la proclamation des résultats, le ministère de l'Intérieur a annoncé un renforcement du dispositif de sécurité en coordination avec l'armée.

Des annonces contradictoires depuis le 21 juin

Les résultats étaient attendus initialement le 21 juin, mais la commission avait demandé plus de temps pour examiner les multiples recours présentés par les deux camps. Depuis, les annonces contradictoires se succédaient sur la date de la proclamation officielle des résultats, suscitant des doutes sur l'issue du scrutin. "Morsi va être déclaré vainqueur aujourd'hui. Sauf si...", écrit en Une le quotidien indépendant Al-Shorouk. "Chafiq s'approche du palais présidentiel", titre le quotidien libéral al-Wafd.

Plus d'un millier de partisans de M. Chafiq ont manifesté à Madinat Nasr, un quartier du Caire, scandant "le peuple veut Ahmed Chafiq, président", ou "l'armée et le peuple main dans la main" et brandissant ses portraits et ceux du maréchal Hussein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA) et chef d'Etat de fait depuis la chute du régime Moubarak en février 2011.

Discussions en privé pour résorber les tensions

Les déclarations hostiles se sont multipliées entre les Frères musulmans, première force politique du pays, et les militaires, leur rivaux historiques qui dominent le système depuis la chute de la monarchie en 1952. Mais selon des sources proches de la confrérie, les deux parties sont en privé engagées dans des discussions pour résorber les tensions.

Le CSFA a lancé vendredi un avertissement voilé aux Frères musulmans, affirmant qu'il agirait "avec la plus grande fermeté face à toute tentative de porter atteinte aux intérêts publics et privés".

Les militaires ont aussi appelé toutes les "parties à éviter toute action qui mettrait en danger la sécurité du pays" et critiqué l'annonce de résultats non officiels par les deux candidats, à l'origine selon le CSFA des "tensions et divisions".

La confrérie a répliqué qu'elle ne cherchait pas "la confrontation ou la violence" mais qu'elle se battrait contre toute falsification des résultats. Elle a aussi réitéré ses critiques virulentes contre les dispositions constitutionnelles prises par l'armée et qui permettront à celle-ci de contrôler largement le pouvoir quel que soit le président élu. "Nous n'avons pas de problème avec les forces armées, même si celles-ci ont commis ces derniers jours des erreurs", a insisté M. Morsi vendredi.

A la suite de la dissolution sur décision de justice de la chambre des députés dominée par les islamistes, l'armée s'est octroyé le pouvoir législatif et un droit de contrôle sur l'élaboration de la prochaine Constitution.


http://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-egypte-attend-le-nom-de-son-president-promis-pour-dimanche_1130102.html

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7645
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 16:33

Mohamed Morsi vient d'être déclaré vainqueur des élections Exclamation

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 16:34

Med Morssi est élu Président de la république égyptienne avec 51.7% ... déçu !!

Le taux de participation est de 51%.

_________________


Dernière édition par Fremo le Dim 24 Juin 2012 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 17:09

Les urnes se sont exprimées mais je ne peux mempecher de penser: toutes ces "révolutions" pour ce type de résultat...

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
AVEROUES
Capitaine
Capitaine


messages : 824
Inscrit le : 26/12/2010
Localisation : Pays des merveilles
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 18:00

farewell a écrit:
Les urnes se sont exprimées mais je ne peux mempecher de penser: toutes ces "révolutions" pour ce type de résultat...

En tout cas c'est beaucoup mieux qu'une décenie de guerre civile pour finir sous le joug d'une junte militaire.

C'est un premier pas de démocratie pour l'égypte
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 18:39

50 pour cent de participation Suspect c'est peu pour un pays d'enthousiasme politique comme l'égypte . il n'y avait pas assez de choix peut être Rolling Eyes


_________________
" Par l'évolution des actes , celui qui dépouille est dépouillé à son tour "


Dernière édition par thewa3r le Dim 24 Juin 2012 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 19:24

farewell a écrit:
Les urnes se sont exprimées mais je ne peux mempecher de penser: toutes ces "révolutions" pour ce type de résultat...

Citation :
Med Morssi est élu Président de la république égyptienne avec 51.7% ... déçu !!

C'est une très grande VICTOIRE !!!!!!!

L'armée egyptienne detient une tres grande popularité, la vaincre au presidentielle c'est un exploit !

Mais surtout le plus important, c'est que l'Egypte a montré encore une fois sa maturité pour la democratie.

Et meme le chef supreme des forces armées egyptienne, le marechal Tantaoui a félicité Morsi.

Alors je tiens à dire à nos freres Algeriens qui comparer leur pays à l'incomparable, et qui prétendait avoir 20 ans d'avance sur l'Egypte, que votre chemin est long pour la democratie et inchallah vous vous libererais mes freres de votre propre joug.

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 19:40

Il faut attendre...
Les militaires ont renforcé leurs pouvoirs pendant la période antérieure à la présidentiel.
Il y a eu nécéssairement des arrangements ces derniers jours.
Des lignes à ne pas dépasser ont étés établit.

Il faut faire attention aux éffets d'annonce post présidentiel (même en Europe on le subit).

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 20:30

Citation :
Egypte. Les réactions à l’élection du Frère musulman Mohamed Morsi

Mohamed Morsi, candidat des Frères Musulmans a été élu président de l’Egypte, devançant le candidat de l’armée, Ahmad Chafiq. Réactions.


Israël


Israël a rendu hommage dimanche au « processus démocratique » qui a permis à l’islamiste Mohamed Morsi d’accéder à la présidence de l’Egypte et souhaite poursuivre sa coopération avec Le Caire, selon un communiqué du Bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.


« Israël apprécie le processus démocratique en Egypte et respecte les résultats de l’élection présidentielle », a indiqué ce communiqué. « Israël entend poursuivre sa coopération avec le gouvernement égyptien sur la base du traité de paix » signé en 1979 par les deux pays, a-t-il ajouté.


France


François Hollande a adressé ses félicitations dimanche au nouveau président égyptien élu Mohamed Morsi (bien Morsi), assurant que la France était « prête à travailler avec lui » et qu’il importait que « la transition commencée en 2011 se poursuive dans le pays », selon l’Elysée.

« Il importe aujourd’hui que la transition, commencée en février 2011, se poursuive afin, conformément aux engagements pris, que s’établisse en Egypte un système politique démocratique et pluraliste et un Etat de droit garantissant les libertés civiles et politiques de tous les citoyens comme des minorités », écrit la présidence dans un communiqué.


Iran


L’Iran a salué dimanche la victoire du Frère musulman Mohamed Morsi, devenu premier président élu de l’Egypte depuis le départ en février 2011 de Hosni Moubarak.

« La République islamique d’Iran félicite le peuple égyptien pour sa victoire dans cette élection et la présidence du Dr Mohamed Morsi, et rend hommage aux martyrs du pays », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué reproduit par les médias officiels.

L’Iran « confiant, souhaite le progrès et un succès de plus en plus important au peuple égyptien, présent en masse sur la scène politique et sociale », poursuit le communiqué officiel iranien.


Emirats et Koweit


Les Emirats arabes unis ont « favorablement accueilli » l’élection de l’islamiste Mohamed Morsi et le Koweit a « félicité » le nouveau président, premier islamiste à parvenir à la tête de ce pays.

« Les Emirats arabes unis accueillent favorablement le résultat de l’élection présidentielle en Egypte et respectent le choix du peuple égyptien frère dans la cadre du processus démocratique », a affirmé un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Au Koweït, l’émir, cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah, a « félicité » M. Morsi pour « la confiance que lui a accordée le peuple égyptien frère en l’élisant président ».


Royaume-Uni


Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a félicité dimanche Mohamed Morsi pour sa victoire à l’élection présidentielle en Egypte et l’a appelé à respecter les droits des Egyptiens.

« Le peuple d’Egypte a élu un nouveau président », a écrit William Hague sur le site de microblogging Twitter. « Je les félicite pour ce résultat et pour ce processus pacifique. »

Le ministre a également demandé à Mohamed Morsi, qui était le candidat des Frères musulmans, d’asseoir son « autorité rapidement pour les réformes démocratiques et économiques ainsi que pour les droits de tous les Egyptiens hommes et femmes ».


Église copte égyptienne


L’évêque Pachomius, chef par intérim de l’Eglise copte orthodoxe d’Egypte, a félicité dimanche l’islamiste Mohammed Morsi pour sa victoire à la présidentielle égyptienne, selon la télévision publique.

« L’évêque Pachomius […] félicite le Dr Morsi pour la présidence », a indiqué la télévision dans un bandeau.


http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Egypte.-Les-reactions-a-l-election-du-Frere-musulman-Mohamed-Morsi_6346-2090500-fils-tous_filDMA.Htm

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 20:44

Citation :
Egypte. Les Frères musulmans vont poursuivre le sit-in place Tahrir

Les Frères musulmans ont assuré dimanche qu'ils poursuivraient leur sit-in sur la place Tahrir au Caire pour protester contre les dispositions constitutionnelles prises récemment par l'armée, qui permettent à celle-ci de continuer à contrôler largement le pouvoir.


« Le sit-in place Tahrir va se poursuivre jusqu'à l'annulation de la Déclaration constitutionnelle complémentaire », a dit un responsable de la confrérie, Mohamed al-Beltagui, à la télévision d'Etat, peu après l'annonce de la victoire à la présidentielle du Frère musulman Mohamed Morsi.


Le Conseil suprême des forces armées (CSFA) «n'a pas le droit de confisquer le pouvoir exécutif ni législatif», a dit ce dirigeant islamiste.


Dimanche dernier, le CSFA, au pouvoir depuis le départ en février 2011 de Hosni Moubarak, avait annoncé dans une Déclaration constitutionnelle amendée qu'il exercerait le pouvoir législatif jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée du peuple, qui pourrait avoir lieu vers la fin de l'année.


La Chambre des députés, dominée par les Frères musulmans, a en effet été dissoute en application d'un arrêt de la Haute cour constitutionnelle pour un vice juridique dans la loi électorale.


Nouvelle constitution


Le nouveau scrutin ne pourra toutefois pas avoir lieu avant l'adoption d'une nouvelle Constitution, pour laquelle le CSFA s'est accordé un droit de veto sur tout article qu'il estimerait « contraire aux intérêts suprêmes du pays ».


La Déclaration stipule aussi que le CSFA garde la haute main sur « tout ce qui relève des forces armées ».


Les Frères musulmans ont qualifié ces mesures de « coup d'Etat » et appelé leurs partisans à multiplier les manifestations à Tahrir.


http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Egypte.-Les-Freres-musulmans-vont-poursuivre-le-sit-in-place-Tahrir_6346-2090507-fils-tous_filDMA.Htm

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Dim 24 Juin 2012 - 23:45

Citation :
Egypte: Chafik félicite son adversaire Morsi pour sa victoire

Ahmed Chafik, adversaire malheureux de Mohamed Morsi à l'élection présidentielle égyptienne, a adressé dimanche ses félicitations au candidat des Frères musulmans qui succède à Hosni Moubarak à la tête de l'Etat, a déclaré l'un des responsables de sa campagne.

Ahmed Chafik, ancien commandant en chef de l'armée de l'air âgé de 70 ans, a dit par le passé qu'il proposerait ses services à un gouvernement dirigé par Mohamed Morsi.

http://www.atlasinfo.fr/Egypte-Ahmed-Chafik-felicite-Mohamed-Morsi-pour-sa-victoire_a30597.html

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 0:55

Pensez vous sérieusement qu'il y'a eu douze millions de vote pour chafik? les frères musulmans ont des réseaux bien huilé a même de faire le plein de voix,mais qu'en est 'il d'un ancien de moubarak ?

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 0:59

GlaivedeSion a écrit:
Pensez vous sérieusement qu'il y'a eu douze millions de vote pour chafik? les frères musulmans ont des réseaux bien huilé a même de faire le plein de voix,mais qu'en est 'il d'un ancien de moubarak ?

c'est ce que je me dis aussi Exclamation

PS : j'aime pas la ressemblance phonique : mohamed Hosni /mohamed Morsi

_________________
" Par l'évolution des actes , celui qui dépouille est dépouillé à son tour "
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 2:40

thewa3r a écrit:
GlaivedeSion a écrit:
Pensez vous sérieusement qu'il y'a eu douze millions de vote pour chafik? les frères musulmans ont des réseaux bien huilé a même de faire le plein de voix,mais qu'en est 'il d'un ancien de moubarak ?

c'est ce que je me dis aussi Exclamation

PS : j'aime pas la ressemblance phonique : mohamed Hosni /mohamed Morsi
il ny'a pas de quoi wa3er ,c'est le triple nom canonique chez les égyptien morsy hosny tamer hosny
Revenir en haut Aller en bas
veritas
1ere classe
1ere classe


messages : 59
Inscrit le : 23/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France

MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 9:24

C'est une bonne chose d'avoir laissé parler les urnes, cela a évité de biens mauvais moments à ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 14:31

j'adore cette caricature d' ELWATAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 18:50

C'est un HS mais bon le nom "Freres Musulmans" ça exclue pas un peu les Coptes ? Rolling Eyes

Si Mr Morsi veut être le Président de tous les Egyptiens ...
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Lun 25 Juin 2012 - 19:04

inanc a écrit:
C'est un HS mais bon le nom "Freres Musulmans" ça exclue pas un peu les Coptes ? Rolling Eyes

Si Mr Morsi veut être le Président de tous les Egyptiens ...

90% de l'Égypte est musulman, de plus la religion de l'État égyptien est l'Islam, une partie de la Shariah est déjà appliqué dans la loi..

Donc, l'État lui même est "Islamique" en partie.

Les Coptes sont vus comme une minorité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.   Aujourd'hui à 9:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Update: La nouvelle Egypte de l´apres-révolte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» demande d'avis .... Scenic II ou C4 Picasso ou autre !????
» Nouvelle grossesse après césarienne
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Nouvelle poussete loola up
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: