Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OCI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: OCI   Mer 15 Aoû 2012 - 22:43

Citation :
Organisation de la coopération islamique

L'Organisation de la coopération islamique (OCI; en arabe : منظمة التعاون الإسلامي, en turc : İslam İşbirliği Teşkilatı), dont le siège est situé à Djeddah en Arabie saoudite, est une organisation intergouvernementale créée le 25 septembre 1969 sous le nom d'Organisation de la conférence islamique qui regroupe cinquante-sept États membres. C'est une organisation intergouvernementale qui possède une délégation permanente aux Nations unies. L’Organisation de la coopération islamique, qui à changé de nom et d’emblème le 28 juin 2011, est la seule organisation au niveau supra-étatique et international qui soit à caractère religieux.

Outre des clauses de solidarité et d'entraide entre les États membres, elle est destinée à assurer la sauvegarde des lieux saints de l'islam. Elle soutient également la cause palestinienne dans le conflit israélo-palestinien.
Les buts de l'Organisation de la Coopération Islamique, définis par une charte élaborée à Djeddah en mars 1972 sont les suivants :
Consolider la solidarité islamique entre les États membres;
Renforcer la coopération entre les États membres dans les domaines économiques, sociaux, culturels, scientifiques ainsi que dans les autres domaines d'importance vitale et procéder à davantage de consultations entre les pays membres au sein des organisations internationales;
Œuvrer à éliminer la discrimination raciale, et le colonialisme sous toutes ses formes;
Prendre les mesures nécessaires pour consolider la paix et la sécurité mondiale fondées sur la justice;
Coordonner l'action pour sauvegarder les lieux saints, soutenir la lutte du peuple palestinien et l'aider à retrouver ses droits et à libérer ses territoires;
Consolider la lutte de tous les peuples musulmans pour la sauvegarde de leur dignité, leur indépendance et leurs droits nationaux;

Créer l'atmosphère propre à promouvoir la coopération et la compréhension entre les États membres et les autres pays.
Mais ce n'est pas une organisation strictement religieuse, car ses buts sont politiques, économiques, sociaux et culturels. Elle regroupe en son sein des États laïcs (Albanie, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Kirghizistan, Liban, Ouzbékistan, Syrie, Tadjikistan, Turkménistan, Turquie), et certains États sont représentés au sein de l'organisation par des chrétiens.
D'autres États comptant des dizaines de millions de musulmans ne sont pas membres de l'OCI ou ne sont que membres observateurs, comme l'Inde - dont la participation a été bloquée par le Pakistan -, la Russie - observateur depuis 2005 - ou la Chine - qui n'a pas de liens avec cette organisation -.
Et a contrario, des pays comptant une minorité de musulmans en sont membres, comme le Guyana, l'Ouganda ou le Suriname.

Le 25 septembre 1969, plusieurs dirigeants de pays à majorité musulmane se réunissent à Rabat (Maroc) suite à l'incendie criminel de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem le 21 août 1969 par un fondamentaliste chrétien de nationalité australienne.
En mars 1970, la première conférence islamique des ministres des Affaires étrangères a lieu à Djeddah. Elle crée un secrétariat général chargé d'assurer la liaison entre les États membres et de coordonner leur action. Elle fixe son siège provisoire à Djeddah, dans l'attente de la « libération de Jérusalem ».

Le 16 mars 1989, l'OCI, réunissant les ministres des Affaires étrangères des quarante-quatre pays membres, condamnent à leur tour le livre des Versets sataniques, mais se bornent à exiger l'interdiction du livre, à recommander l'adoption « de législation nécessaire à la protection des idées religieuses d'autrui » et à affirmer que l'auteur « est considéré comme hérétique ».

Le 5 août 1990, la conférence des ministres des Affaires étrangères du Caire adopte la Déclaration des droits de l'homme en islam qui peut être vue comme une volonté de relecture des droits de l'homme dans un cadre compatible avec la charia.
En 2004, elle soutient, avec la Ligue arabe, le projet à l'ONU d'une « Alliance des civilisations », proposé par le gouvernement Zapatero (Espagne) et le gouvernement Recep Tayyip Erdogan (Turquie).

En octobre 2006, l’OCI rédige le « document de La Mecque ». Signé par des dignitaires irakiens chiites et sunnites, le texte lance un appel à la fin des violences interconfessionnelles, à la libération de tous les otages et à la préservation de l’unité de l'Irak3.

L'Organisation de la Conférence islamique prend le nom d'Organisation de la Coopération islamique le 28 juin 2011.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_la_coop%C3%A9ration_islamique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OCI   Mer 15 Aoû 2012 - 22:49

Se tiens à La Mecque une réunion de l'OCI, sont présents tous les chefs d'États musulman..

Abdullah Gül, tenant le roi Abdullah d'Arabie Saoudite avec le Sultan du Bruneï..





Réunion Iran-Turquie:

















Rencontre Égypte-Turquie:







Rencontre Pakistan-Turquie:





Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 0:52

Discours du serviteur des lieux saints a l'OCI hier

Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 1:59

Y'avait qui pour representer le Maroc?

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 2:02


Le Prince Rachid, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 2:23

vipsdesvips a écrit:

Le Prince Rachid, je pense.

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Fresco
Victime
Victime


messages : 195
Inscrit le : 04/08/2012
Localisation : ...
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 15:59

ormi en france le roi ne fait jamais de déplacement a l'international pour des rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9333
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 16:36

si, si, il sera courant de semaine prochaine à Lima pour le sommet pays arabes/Amerique du sud.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12864
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 16:38

Fresco a écrit:
ormi en france le roi ne fait jamais de déplacement a l'international pour des rencontre ?

Si Fresco, ici avec George Bush par exemple! Mais il est vraie que les voyages à l'étranger c'est pas son fort Like a Star @ heaven


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OCI   Jeu 16 Aoû 2012 - 18:01

Citation :
Rapprochement saoudo-iranien au sommet islamique de La Mecque



A l'ouverture du sommet islamique de la Mecque, le 14 août 2012, le souverain saoudien, Abdallah, a fait asseoir à ses côtés le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Reuters/Saudi Press Agency

DIPLOMATIE Mikati justifie la politique de distanciation du Liban vis-à-vis de la crise syrienne.

Des participants au sommet islamique de La Mecque ont fait état mercredi d'un rapprochement entre l'Arabie saoudite et l'Iran, qui avaient étalé leurs divergences sur la Syrie avant la tenue de la réunion.



Selon ces sources, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad n'a pas évoqué la Syrie au cours de son discours de 55 minutes devant ses pairs réunis à huis clos mardi soir, se contentant de parler notamment de la question palestinienne.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite, à l'initiative duquel se tient le sommet, s'était également abstenu de mentionner le dossier syrien dans son discours d'ouverture, et avait proposé la création à Ryad d'un centre de dialogue interconfessionnel entre les musulmans, divisés entre sunnites et chiites.

"Il y a une atmosphère d'entente", a affirmé un diplomate qui a requis l'anonymat, soulignant que le souverain saoudien avait fait asseoir à ses côtés le président iranien avant la séance d'ouverture.

Le sommet doit adopter en principe une recommandation des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) portant sur la suspension de la Syrie de ce forum, une mesure symbolique accentuant l'isolement du régime de Damas. Mais le projet de déclaration finale ne réclame pas un départ du président Bachar el-Assad, se contentant de d'exhorter le régime de Damas de "faire cesser immédiatement tous les actes de violence".

L'Iran avait clairement annoncé qu'il s'opposait à la suspension de la Syrie. Mais selon des participants, lors de la réunion préparatoire du sommet lundi, le délégué iranien "a exprimé des réserves" sur le projet de résolution, "sans entrer dans les détails". "Il y a un changement clair dans la position iranienne à l'égard de la Syrie", a commenté le diplomate qui a requis l'anonymat.


Liban

Quant au Liban, voisin de la Syrie, il s'est contenté de "prendre ses distances à l'égard du projet de résolution, sans s'y opposer", a précisé un délégué.

Selon l’Agence nationale d’information (Liban, officiel), le Premier ministre Nagib Mikati, doit assurer, lors de son discours, que le Liban est resté fidèle à ses engagements internationaux, "malgré la politique de dissociation adoptée par le gouvernement par rapport à la crise syrienne, afin d'être en harmonie avec son histoire en tant que membre fondateur actif dans toutes les institutions internationales".

"En adoptant cette politique, le gouvernement était pleinement conscient des dégâts que les autres positions auraient eu sur la stabilité et la sécurité du pays", doit souligner M. Mikati.

"Cette politique a reçu le soutien de la communauté internationale parce qu'elle contribue à empêcher l'élargissement de la zone" de crise, doit-il ajouter, tout en appelant les responsables réunis à la Mecque à être "compréhensifs afin que le Liban demeure un message de paix et d'amour".

Comité

Pour leur part, l'Algérie, le Kazakhstan et le Pakistan ont demandé que le communiqué final fasse également assumer à l'Armée syrienne libre (ASL, formée de rebelles) "la responsabilité de la violence, tout comme il la fait porter au régime" de Damas.

Toujours selon un participant, le président égyptien Mohamed Morsi a proposé "la formation d'un comité regroupant l'Egypte, l'Arabie saoudite, l'Iran et la Turquie" pour tenter de trouver un règlement sur la Syrie.
Une quarantaine de chefs d'Etat arabes, africains et asiatiques, membres de l'OCI qui en compte 57, participent à ce sommet, tenu en l'absence de la Syrie qui se tient à La Mecque.

OLJ/Agences | 16/08/2012
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OCI   Aujourd'hui à 17:03

Revenir en haut Aller en bas
 
OCI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: