Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Raptor_M
Capitaine
Capitaine


messages : 960
Inscrit le : 08/10/2011
Localisation : Bled Siba
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 1:20

Juba lis ça :
Citation :
لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِّمَن كَانَ يَرْجُو اللَّهَ وَالْيَوْمَ الْآخِرَ وَذَكَرَ اللَّهَ كَثِيراً

Verset 21, Sourate 33.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 1:35

dragon-style a écrit:
Il n'y a pas de différence entre les quatre courants des Sunnis

+1, je sais pas si des stats ont ete faites, mais les differences sont residuelles, de l'ordre du 0.1% ou moins.

Ticonderoga a écrit:

Un jour dans un débat j'ai répondu à une personne qui voulait savoir c'est quoi la différence entre les sunnites, les chiites, et les autres courants... Moi qui n'ai pas la patience et le don de faire de long discours, et qui aime les phrases choquantes j'ai répondu:'' les sunnites sont musulmans... les chiites... ils croient être musulmans aussi'' Laughing

Je te laisse imaginer la tête que cette personne a faite Shocked Je suis passé pour une personne extrêmiste Laughing Le monsieur m'a parlé de tolérence et de valeurs de l'islam... Je pense qu'il se trompe, la tolérence est différente de la reconnaissance.

Je peux être tolérent vis à vis d'atrui, d'ailleurs je le suis, mais ça ne change rien du statut de celui que je tolère. L'islam est une religion très simple, ce n'est vraiment pas compliqué...

+1, double concentre de logique. Sous pretexte de tolerance, on a inclus quasi tout le monde comme musulman, meme ceux qui insulte le prophete(p.s.s.l). Dire qu'un chretien n'est pas musulman, n'est pas de l'intolerance ou de l'extremisme, c'est juste une constatation. C'est bien que tu aies fait cette observation, ca va relaxer le debat et eviter le discours politicly-correct mais dans la realite incorrect...
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 9:34

L'Islam étant une religion de paix, de progrés et de tolérance, ce serait une insute que de désigner tous les musulmans sous le nom salafiste tel que le salafisme est devenu (ou était déjà par le passé) aujourd'hui. Il ne faut pas mélanger les torchons avec les biens les plus précieux de la maisonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 9:53

rafi a écrit:
L'Islam étant une religion de paix, de progrés et de tolérance, ce serait une insute que de désigner tous les musulmans sous le nom salafiste tel que le salafisme est devenu (ou était déjà par le passé) aujourd'hui. Il ne faut pas mélanger les torchons avec les biens les plus précieux de la maisonnée.

L'Islam n'est pas une religion de paix. C'est une religion qui combat celle qui la combat. De progrès d'accord. De tolérance qu'envers les gens du livre.

Vois-tu. Seul la première phrase suffit.

Le Prophète sws propager une vision de ce que peut appeler aujourd'hui de rigouriste. Oui, ils étaient plus proches du salafisme que de toute autre mouvement.

Il a ordonné de détruire les temples polythéistes, les tombeaux surélevés, de tuez certains polythéistes qui étaient ennemi de l'Islam. Renseigne toi un peu. Pas la peine de déformer les choses. Ce sont des stricts vérités que tu pourra retrouver dans les hadith et la vie du Prophète. Je pourrai te consseillé le livre "nectar cacheté" que tu trouvera dans les librairies musulmanes.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 12:00

Je maintiens que l'Islam est une religion de paix, de progrés et de tolérance, seuls les extrémistes de tout poil y voient une religion où il faudrait égorger les impies et des mécréants, leur femmes et leurs enfants, mais je veux bien te croire, c'est peut-être ta façon de penser... pourtant, et fort heureusement, les intellectuels musulmans ne professent pas un tel Islam et heureusement, malgrés certains mouvements pseudo-religieux fous qui non seulement en font la propagande, mais de plus passent à l'acte.



Dernière édition par rafi le Lun 27 Aoû 2012 - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 12:09

rafi a écrit:
Je maintiens que l'Islam est une religion de paix, de progrés et de tolérance, seules les extrémistes de tout poil y voient une religion où il faudrait égorger les impies et des mécréants, leur femmes et leurs enfants, mais je veux bien te croire, c'est peut-être ta façon de penser... pourtant, et fort heureusement, les intellectuels musulmans ne professent pas un tel Islam et heureusement, malgrés certains mouvements pseudo-religieux fous qui non seulement en font la propagande, mais de plus passent à l'acte.

Faut donner les noms de ces intellectuels, beaucoup déforment l'Islam pour la rendre "compatible" à la démocratie Occidentale, je pense à Fethullah Gulen par exemple. On parle aussi d'Islam Modéré.

Commer Erdogan qui se dit pieux mais qui prient pour le retour sans problèmes des GI's d'Irak dans leur pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 12:19

Le recteur de la mosquée de Paris défend exactement la même vision de l'Islam que moi. Il n'y a pas d'Islam modéré, il n'y a qu'un Islam. A ne pas confondre avec les fanatiques intolérants qui tentent de s'appropier la parole de l'éternel pour leur propre compte, attisant haine et injustice partout où ils le peuvent. Si combat il y a, c'est par la force de la conviction et de la réflexion.

Prier pour le retour d'un être humain chez lui, fût-il soldat américain stationné en Irak, tous les soldats américains ne tuent pas leurs semblables comme à Haditha, ne me choque pas, c'est même un exemple de tolérance si c'est dit sincèrement. Le message étant qu'il est aussi bien content qu'ils quittent l'Irak, cet américain, on peut le comprendre ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 12:40

Tu parle de dalil boubaker ???

lol! Si c'est de lui que tu parle je peut te dire que personnellement je doute de son appartenance a l 'islam il est sujet de nombreuse controverses ... C'est plutôt une marionnette de l’État, il accompagne l'agendas politique francais.

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 12:48

Dalil? Référence? LOL un peu de sérieux. Marionnette de première classe.
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2740
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 12:57

juba2 a écrit:
dragon-style a écrit:
Croire que le Coran seul est la source de l'Islam et nier la Sunna (Hadiths du Prophète SwS) contredit le Coran même. Il faut faire attention.
Quelques preuves du Coran :
وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ
وَأَطِيْعُوا الله وَأَطِيْعُوا الرَّسُوْل
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ أَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَأُوْلِي الأَمْرِ مِنكُمْ فَإِن تَنَازَعْتُمْ فِي شَيْءٍ فَرُدُّوهُ إِلَى اللّهِ وَالرَّسُولِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ ذَلِكَ خَيْرٌ وَأَحْسَنُ تَأْوِيلاً
قُلْ إِن كُنتُمْ تُحِبُّونَ اللّهَ فَاتَّبِعُونِي يُحْبِبْكُمُ اللّهُ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ وَاللّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
وَمَن يُطِعْ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ فَازَ فَوْزاً عَظِيماً


C'est juste obeir au prophete car il transmettait les paroles de dieu a nous mais il parlait pas de sunna ou de la loi faite par le prophete mais par lui meme le tout puissant dieu . Car c'etait lui le prophet mohammad(SAAWS) qui transmettait les verset du koran a nous et dieu l'a choisit .rassulu allah,messager de dieu.god's mesenger


juba ce debat de suivre que le coran ou le coran et la sunna est le debat qui a eux entre almo3tazila et al motakalima en début d'ère musulmane voila si tu veux lire un peu a ce sujet en histoire musulmane http://en.wikipedia.org/wiki/Mihna , donc sans le savoir ta pris les idées d'un courant islamique , moi j'aime répété la parole de omar radiya llaho 3nho " dieu fait que notre islam soit celui des veilles femmes "


_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 13:04

Vos commentaires Baybars et Ryad vous positionnent exactement dans le périmètre que je dénonce. personne n'est musulman à vos yeux, sauf vous, et c'est vous qui le dites.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 13:19

Citation :
L’esprit de tolérance en Islam

Honorable Sheikh, que la paix soit sur vous.

De nos jours, une certaine confusion entoure l’expression « tolérance islamique ». Aussi, pourriez-vous faire la lumière sur l’esprit de tolérance en Islam ?

Que Dieu vous en rétribue.

Réponse du Docteur Muzammil Siddîqî (est l’ex-Président de la Société Islamique d’Amérique du Nord)

L’intolérance gagne du terrain dans le monde aujourd’hui, semant la mort, le génocide, la violence, la persécution religieuse ainsi que que des affrontements à différents niveaux. Tantôt il s’agit d’une intolérance raciale et ethnique, tantôt d’une intolérance religieuse et idéologique, et tantôt d’une intolérance politique et sociale. Dans tous les cas, l’intolérance est néfaste et douloureuse. Comment pouvons-nous résoudre le problème de l’intolérance ? Comment pouvons-nous affirmer nos propres croyances et nos positions sans être intolérants envers les autres ? Comment pouvons-nous promouvoir la tolérance dans le monde aujourd’hui ?

Je souhaiterais discuter de ces sujets d’un point de vue islamique. Qu’est-ce que la tolérance ? Littéralement, la "tolérance" désigne le fait de "supporter". Conceptuellement, la tolérance signifie "le respect, l’acceptation et l’appréciation de la grande diversité des cultures du monde, des formes d’expression et des comportements humains". En arabe, la tolérance est appelée "tasâmuh". Elle a également d’autres synonymes, tels que "hilm" (patience), "`afw" (pardon, rémission) ou "safh" (magnanimité, indulgence). Dans les langues persane et urdue, nous employons le mot "rawadari" qui est formé des mots "rawa" qui signifie "acceptable ou supportable" et "dashtan" signifiant "juger". Ainsi, "rawadari" signifie juger que quelque chose est acceptable ou supportable.

La tolérance est un principe fondamental en Islam. C’est un devoir moral et religieux. Elle ne signifie pas "la concession, la condescendance ou l’indulgence". Elle ne consiste pas à renoncer à ses principes, ou à considérer ses principes avec peu de sérieux. Parfois, on dit que les gens sont tolérants dans les domaines qui ne les intéressent pas. Mais, ce n’est pas le cas en Islam. La tolérance, selon l’Islam, ne signifie pas que nous croyons que toutes les religions se valent. Elle ne signifie pas que nous ne sommes pas convaincus de la supériorité de l’Islam sur les autres croyances et les autres idéologies. De même, elle ne signifie pas que nous nous abstenons de transmettre le message de l’Islam aux autres, ni que nous ne souhaitons pas qu’ils deviennent musulmans.

Les principes de l’UNESCO concernant la tolérance stipulent :

« Conformément au respect des droits de l’homme, pratiquer la tolérance ce n’est ni tolérer l’injustice sociale, ni renoncer à ses propres convictions, ni faire de concessions à cet égard. La pratique de la tolérance signifie que chacun a le libre choix de ses convictions et accepte que l’autre jouisse de la même liberté. Elle signifie l’acceptation du fait que les êtres humains, qui se caractérisent naturellement par la diversité de leur aspect physique, de leur situation, de leur mode d’expression, de leurs comportements et de leurs valeurs, ont le droit de vivre en paix et d’être tels qu’ils sont. Elle signifie également que nul ne doit imposer ses opinions à autrui. »

La tolérance émane de la reconnaissance de :

la dignité des êtres humains,
l’égalité fondamentale de tous les êtres humains,
l’universalité des droits de l’homme,
la liberté fondamentale de pensée, de conscience et de croyance.

Le Coran parle de la dignité de tous les êtres humains. Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - parla de l’égalité de tous les êtres humains, indépendamment de leur race, de leur couleur, de leur langue ou de leurs origines ethniques. La Législation islamique reconnaît à tous les hommes le droit à la vie, à la propriété, à avoir une famille, à l’honneur, à la liberté de conscience.

L’Islam met l’accent sur l’établissement de l’égalité et de la justice, ce qui est impossible sans un certain degré de tolérance. L’Islam reconnaît depuis toujours le principe de liberté de conviction ou de liberté religieuse. Il a stipulé très clairement qu’aucune coercition n’est permise en matière de foi et de conviction. Le Coran enseigne à cet effet : « Nulle contrainte en religion ! » [2]

Si, dans les questions de religion, la coercition n’est pas permise, alors, par voie de conséquence, cela n’est pas admissible non plus dans d’autres questions d’ordre culturel et pratique. Dans la sourate Ash-Shûrâ, Allâh dit au Prophète - paix et bénédictions sur lui - « S’ils se détournent, Nous ne t’avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde : tu n’es chargé que de transmettre le message » [3]. Dans une autre sourate, Allâh dit : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle les gens au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son Sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés » [4].

De plus, Allâh dit aux croyants : « Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez, alors sachez qu’il n’incombe à Notre messager que de transmettre clairement le message » [5].

On peut également citer les paroles suivantes d’Allâh : « Dis : "Obéissez à Allâh et obéissez au Messager. S’ils se détournent, il n’est alors responsable que de ce dont il est chargé ; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés". Et il n’incombe au Messager que de transmettre explicitement son message » [6].

Tous ces versets indiquent que les Musulmans ne contraignent personne ; ils sont tenus de présenter aux autres le message de la manière la plus convaincante et la plus claire, les inviter à la Vérité et veiller à présenter le message de Dieu à tous les hommes, libre à chacun de l’accepter ou non. Allâh dit : « Et dis : “La vérité émane de votre Seigneur”. Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut qu’il mécroie”. » [7]

On peut donc nous demander : si Allâh donne aux hommes le choix de croire ou de ne pas croire, alors pourquoi punit-Il le peuple du Prophète Noé, les `Âd, les Thamûd, le peuple du Prophète Lot, le peuple du Prophète Shu`ayb ainsi que Pharaon et ses sectateurs ? La réponse est dans le Coran lui-même. Ces gens ne furent pas punis seulement pour leur incroyance, mais parce qu’ils étaient devenus oppresseurs : ils attaquaient ceux qui adoptaient la bonne voie et empêchaient les autres de suivre la voie d’Allâh. Nombreux sont ceux qui ne croyaient pas en Allâh, mais Il ne punit pas chacun d’eux. Ibn Taymiyyah, le célèbre savant musulman, dit : « Les États peuvent vivre longtemps malgré l’infidélité de leurs peuples, mais ils ne vivent pas longtemps lorsque leurs peuples deviennent oppresseurs. »

Une autre question peut être soulevée au sujet du jihâd. Certains disent : "N’est-il pas du devoir des Musulmans de faire le jihâd ?" Mais le but de jihâd n’est pas de convertir les gens à l’Islam. Allâh dit : « Nulle contrainte en religion ! » [8]. Le vrai but du jihâd est de mettre fin à l’injustice et à l’agression. Il est permis aux Musulmans d’entretenir de bonnes relations avec les non-Musulmans. Allâh dit : « Allâh ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. » [9]

L’Islam prêche que les Musulmans ne combattent que ceux qui leur font la guerre. Allâh dit : « Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et n’agressez pas. Certes, Allah n’aime pas les agresseurs ! » [10]

L’Islam peut tout tolérer, mais il n’admet aucune tolérance en cas d’injustice, d’oppression, ou de violation des droits de l’homme. Allâh dit : « Et qu’avez-vous à ne pas combattre dans le Sentier d’Allah, et pour la cause des faibles : hommes, femmes et enfants qui disent : "Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur." » [11]

L’Islam enseigne la tolérance à tous les niveaux : au niveau des individus, des groupes et des États. Ce devrait être une exigence politique et légale. La tolérance est le mécanisme qui assure les droits de l’homme, le pluralisme (y compris le pluralisme culturel), et le règne de la loi. Le Coran indique très clairement : « À chaque communauté, Nous avons assigné un culte à suivre. Qu’ils ne disputent donc point avec toi l’ordre reçu ! Et appelle à ton Seigneur. Tu es certes sur une voie droite. Et s’ils discutent avec toi, alors dis : “C’est Allâh qui connaît le mieux ce que vous faites. Allâh jugera entre vous, le Jour de la Résurrection, de ce en quoi vous divergiez. » [12]

La tolérance s’exerce à divers niveaux :

Entre membres de la même famille, entre mari et femme, entre parents et enfants, entre frères et sœurs.


Entre les membres de la communauté : tolérance sur les points de vue et les d’opinions, tolérance entre les écoles de jurisprudence.


Entre les Musulmans et les non-Musulmans (relations inter-religieuses, dialogue et coopération interconfessionnels).

Les Musulmans ont généralement fait preuve de beaucoup de tolérance. Nous devons aujourd’hui mettre l’accent sur cette vertu parmi nous et dans le monde entier. La tolérance est nécessaire dans nos communautés : nous devons favoriser la tolérance par des politiques et des efforts réfléchis. Nos centres devraient être multi-ethniques. Nous devrions enseigner à nos enfants le respect mutuel. Nous devrions nous abstenir des généralisations consistant à émettre un jugement sur les autres races et les autres cultures. Nous devrions favoriser les échanges de visites et les réunions avec les autres. Il faut même encourager les mariages mixtes entre les Musulmans de différentes origines ethniques.

Vis-à-vis des non-Musulmans, nous devrions établir un dialogue et entretenir de bonnes relations avec eux, sans pour autant accepter ce qui va à l’encontre de notre religion. Nous devrions les informer de ce que nous jugeons acceptable ou non. Grâce à l’information, je suis sûr que le respect et la coopération se développeront entre nous.

[2] Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 256.

[3] Sourate 42, Ash-Shûrâ, La Consultation, verset 48.

[4] Sourate 15, An-Nahl, Les Abeilles, verset 125.

[5] Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 92.

[6] Sourate 24, An-Nûr, La Lumière, verset 54.

[7] Sourate 18, Al-Kahf, La Caverne, verset 29.

[8] Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 256.

[9] Sourate 60, Al-Mumtahanah, L’Éprouvée, verset 8.

[10] Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 190.

[11] Sourate 4, An-Nisâ’, Les Femmes, verset 75.

[12] Sourate 22, Al-Hajj, Le Pèlerinage, versets 67 à 69.


http://www.islamophile.org/spip/L-esprit-de-tolerance-en-Islam.html
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2740
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 13:22

Baybars a écrit:
rafi a écrit:
L'Islam étant une religion de paix, de progrés et de tolérance, ce serait une insute que de désigner tous les musulmans sous le nom salafiste tel que le salafisme est devenu (ou était déjà par le passé) aujourd'hui. Il ne faut pas mélanger les torchons avec les biens les plus précieux de la maisonnée.

L'Islam n'est pas une religion de paix. C'est une religion qui combat celle qui la combat.

faux l'islam est une religion de paix , d'ailleurs les armées musulmane évité la guerre tant que possible , aslim taslam " devient musulman et on te combattra pas " , la guerre en islam doit répondre a une long liste de conditions avant que elle soit juste

Citation :
الذميون الذين استقروا في دار الإسلام وفي ذمته.
والمعاهدون الذين استقروا فيها بعهد محدد بأجل.
والمستأمنون وهم كل من دخلها بأمان مؤجل أو غير مؤجل.

ces personnes sont intouchable en cas de guerre , les juif et chrétiens qui vive en terre musulmane , les gens avec qui il ya un un promesse et un pacte limité par une date , et ceux qui demande pour leurs sécurité , sans parlé que ni enfant ni femme ni veille homme ni arbre ni maison ne doivent être touché , si vous parlé du coran et de la sunna est bien sa le comportement des armées musulmane ce que on leurs ordonné .

Citation :
وَقَاتِلُواْ فِي سَبِيلِ اللّهِ الَّذِينَ يُقَاتِلُونَكُمْ وَلاَ تَعْتَدُواْ إِنَّ اللّهَ لاَ يُحِبِّ الْمُعْتَدِينَ , وَاقْتُلُوهُمْ حَيْثُ ثَقِفْتُمُوهُمْ وَأَخْرِجُوهُم مِّنْ حَيْثُ أَخْرَجُوكُمْ وَالْفِتْنَةُ أَشَدُّ مِنَ الْقَتْلِ وَلاَ تُقَاتِلُوهُمْ عِندَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ حَتَّى يُقَاتِلُوكُمْ فِيهِ فَإِن قَاتَلُوكُمْ فَاقْتُلُوهُمْ كَذَلِكَ جَزَاء الْكَافِرِينَ ، فَإِنِ انتَهَوْاْ فَإِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ ، وَقَاتِلُوهُمْ حَتَّى لاَ تَكُونَ فِتْنَةٌ وَيَكُونَ الدِّينُ لِلّهِ فَإِنِ انتَهَواْ فَلاَ عُدْوَانَ إِلاَّ عَلَى الظَّالِمِينَ ﴾ [البقرة : 190-193].

donc combaté ceux qui vous combatte soit c'est l'autre qui doit commencé le combat pas les musulmans , et ne soyé pas injuste dieu n'aime pas les injuste .
soit il ya plusieurs condition faut deja que l'autre te vire de ta terre avant que la guerre soit déclaré , et même tué répond a plusieurs condition très longue on ne tue pas comme sa ,

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 13:26


Citation :
Les devoirs fondamentaux du musulman

par Maître Simozrag

Tout individu doit être le symbole de son idéal et le reflet de sa religion. Le musulman doit être le symbole de l’Islam. Il est le continuateur de la mission du Prophète dans l’appel à la voie d’Allah, dans la bonté envers les créatures, dans la lutte pour le bien et contre le mal, dans la piété et la rectitude, dans la recherche de la perfection et de la satisfaction d’Allah. « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle à suivre pour celui qui espère en Allah et au jour du jugement dernier et invoque Allah fréquemment. » 33.21

Pour ne pas se perdre, le musulman doit prendre comme modèle le Prophète. Lorsqu’on a interrogé la mère des croyants Aicha sur les mœurs du Prophète, elle dit : « Ses mœurs étaient le Coran »

Nous savons que Dieu lui-même a rendu témoignage de toutes les qualités morales du Prophète. Il était une Miséricorde pour l’humanité « Et nous ne t‘avons envoyé qu’en miséricorde pour l’humanité » 21.107

Nous savons aussi que le Prophète s’est acquitté honnêtement de sa mission en ayant transmis le message, restitué le dépôt, fait preuve de sincérité envers la Ummah, et combattu comme il se doit pour la cause de Dieu. Il était le sceau des prophètes, le favori des messagers et l’Imam (le chef) des combattants. Il a dit : « Je suis le Messager de la miséricorde et le Messager de l’épopée ou du combat »

De la biographie du Prophète et des différents témoignages sur sa conduite, il ressort les qualités ci-après : piété, modestie, mépris des biens de ce monde, générosité sans limites, calme, sérénité, douceur, courtoisie, indulgence, esprit d’équité et de justice, amour de Dieu et du sacrifice pour Sa cause, fermeté et détermination dans l’observance de Ses Commandements, bonté envers les créatures, affection pour les pauvres, les malades, les faibles et les déshérités, magnanimité, clémence envers ses adversaires, respect et tendresse envers ses épouses. Ceux parmi les Mecquois qui l’ont combattu n’ont jamais mis en doute son intégrité et ses hautes qualités morales.

Abou Jahl, son ennemi le plus déclaré, a maintes fois témoigné que Muhammad ne pouvait pas être menteur. Il disait la vérité, prêchait la droiture, ne parlait jamais du mal de quiconque, pardonnait à ceux qui l’offensaient, ne leva jamais la main sur quelqu’un, ne refusa jamais une requête tant qu’elle porte sur un objet licite, courtois et bienveillant, n’aimait faire de la peine à personne, n’a jamais blâmé quelqu’un pour un oubli ou un manquement.

Anas Ibn Malik a dit : « J’ai servi le messager de Dieu pendant dix ans, il ne m’a jamais apostrophé, ni adressé le moindre reproche sur ce que j’ai fait ou ce que je n’ai pas fait. Il avait le meilleur caractère du monde. Je n’ai jamais touché ni velours ni soie plus doux que sa main, ni senti un musc ou un parfum à l’odeur plus agréable que la sueur du Prophète. » Si le musulman devait prendre un modèle de conduite, il ne trouvera pas mieux que le Prophète comme modèle.

En effet, les devoirs fondamentaux du musulman doivent être définis à la lumière du Coran et de la Sunna car le Prophète a dit : « Je vous laisse derrière moi deux choses : le Coran et ma Sunna. Si vous les suivez vous ne vous égarerez jamais. »

Dans la pratique, le musulman a des devoirs envers soi-même, envers la communauté, envers les non-musulmans, envers la religion et envers Dieu.
1. les devoirs du musulman envers soi-même

Le musulman est tenu de prendre soin de son corps et de son esprit a. Il doit éviter tout ce qui peut nuire à sa santé physique ou mentale, tels que le tabac, la drogue, l’alcool, le sang, bref toutes les impuretés toxiques et alimentaires.

b. Il doit éviter de commettre le péché afin de ne pas s’exposer à la colère de Dieu ou à son châtiment.

c. Il doit obéissance pleine et entière à ses parents. Il doit les respecter et il doit être modeste et humble envers eux, les assister, maintenir des bonnes relations avec eux et subvenir éventuellement à leurs besoins. « Et Ton Seigneur a décrété : « N’adorez que lui et faites preuve de bonté envers les père et mère : si l’un d’eux ou tous les deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors garde-toi de les gronder, ne leur dis point : ouf ! Et ne les brusque pas , mais adresse leur des paroles respectueuses. » 17.23

d. Il doit fonder un foyer honorable où règne la justice, la piété, le respect et la bonne éducation. Il doit assurer l’entretien de sa femme et de ses enfants et veiller à leur bonne éducation du point de vue islamique. La réussite des enfants dépend de l’éducation qu’ils reçoivent de leurs parents. Ces enfants apprennent de leurs parents la religion, le comportement et la moralité. La responsabilité incombe en premier lieu au père en tant que chef de famille .
2. Ses devoirs envers la communauté

Le musulman est un membre à part entière de la communauté musulmane. A ce titre, il doit apporter aide et assistance aux musulmans. Il doit les aimer comme il aime sa personne et de ce fait, il doit partager leur joie et leur chagrin, se réjouir de leur bonheur et s’affliger de leur malheur. Il doit répondre à l’appel de la communauté dans toutes les circonstances. Il doit être un membre actif et productif et non une charge pour la communauté et pour l’Islam. Il doit éviter les querelles, l’esprit partisan et les prises de position contraires à celle de la communauté.

Sa solidarité envers la communauté doit être totale. En cas de besoin, il doit contribuer financièrement et matériellement. Il doit marquer sa présence dans les manifestations et les réunions de tous ordres, social, religieux ou politique. L’appel de la communauté est semblable à l’appel de la prière du vendredi.

« Et s’ils vous demandent secours au nom de la religion, vous devez leur porter secours. » 8.72

- Le musulman ne doit pas agresser son frère, ni le mépriser, ni le dénoncer, encore moins le livrer à l’ennemi.
- Si un musulman vous demande refuge, vous devez le lui accorder. Il ne doit pas le livrer à une autorité infidèle. Il doit protéger son frère et lui porter secours.

« Le musulman est le frère du musulman, il ne lui fait pas du tort, ne le méprise pas et ne le livre pas. »

Il est du devoir pour tout musulman d’œuvrer dans le sens de l’union et de la concorde de tous les musulmans. Le bon musulman ne doit pas pratiquer la discrimination entre les musulmans. Il doit avoir une vision impartiale, noble et globale à l’égard de la communauté quelle que soit la race, la couleur de la peau, la langue ou l’origine sociale. La première communauté fondée par le Prophète était composée de Noirs , de Blancs, d’Arabes et de non-arabes. Tous étaient des frères unis et solidaires les uns des autres sous la devise de : Il n’y a de Dieu que Allah et Mohammed est le Messager d’Allah. Il ne doit pas tenir compte des zizanies et des querelles doctrinales. Il doit considérer tous les musulmans comme ses frères liés par les mêmes objectifs et le même destin. Il doit dispenser des conseils sincères. Conformément au hadith : « La religion est le conseil sincère... Par rapport à Dieu, à Son Livre, à Son envoyé, aux chefs et au commun des musulmans. »

Abu Hourayra rapporte ces propos du Prophète : « Les devoirs de tout musulman à l’égard de ses frères sont au nombre de cinq : il doit lui rendre le salut, lui rendre visite lorsqu’il est malade, suivre son cortège funèbre, répondre à son invitation et lui souhaiter que Dieu lui fasse miséricorde quand il éternue. » Le même Abu Hourayra rapporte encore : « Quiconque soulage un croyant d’un des tourments de ce bas monde, Dieu le soulagera d’un des tourments du jour dernier. Celui qui apporte son aide à quelqu’un en difficultés, Dieu lui apportera son aide en cette vie et dans l’autre. Quiconque cache la faute d’un frère, Dieu cachera ses fautes en cette vie et dans l’autre monde. Dieu vient en aide à un serviteur tant que celui-ci vient en aide à son frère. Dieu facilitera l’accès au Paradis à quiconque emprunte une voie en vue d’acquérir la science. Chaque fois que des gens se rassemblent dans l’une des demeures de Dieu pour réciter le livre de Dieu et l’étudier ensemble, la grande paix les envahit, la Miséricorde divine les protège, les anges les entourent et Dieu les mentionne à ceux qui sont auprès de Lui. Celui dont l’entrée au Paradis sera différée à cause de ses œuvres n’y accédera pas plus rapidement du fait de son lignage. » (Muslim)
3. Ses devoirs envers les non-musulmans :

Le devoir du musulman envers les non-musulmans consiste à appeler à la voie de Dieu. Cet appel implique une conduite irréprochable de la part du musulman. Celui-ci doit faire preuve de bonté, de courtoisie et de bienveillance envers eux. Allah a dit :

« Appelle les gens vers Ton Seigneur » 28.87

« Appelle les gens au sentier de Ton Seigneur par la sagesse et la meilleure exhortation. Et ne discute avec eux que de la meilleure façon. » 16.125

« Si Dieu guide un seul d’entre eux par ton intermédiaire, cela vaut mieux pour toi que de posséder un troupeau de chamelles rousses. » Dans une autre version : « cela vaut mieux pour toi que tout espace sur lequel le soleil se lève ».

- L’appel est un principe général qui régit le comportement du musulman. Cependant, il est des cas où celui-ci ne doit pas rester indifférent face à certaines situations qui exigent une prise de position particulière, tendant à défendre la vérité qu’incarne sa religion.

- En sa qualité de porteur d’un message, ce dernier ne doit pas traiter tout le monde de la même façon. Il doit nettement se démarquer de ceux qui combattent l’Islam et les musulmans. Ce serait une erreur grave que de confondre amis et ennemis, coupables et victimes, neutres et belligérants.

« Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. » 60.8

« Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes. » 60.9

De là, on comprend que le musulman ne doit pas prendre pour allié les ennemis de l’Islam. Il doit les combattre pour se défendre et défendre sa religion.

« Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent et ne transgressez pas. Allah n’aime pas les transgresseurs. » 2.190, 244 ; 9.29, 123 « Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez que Allah est avec les pieux. » 9.36
4. Ses devoirs envers sa religion :

Le musulman doit défendre sa religion par tous les moyens :

« Abraham était une communauté parfaite. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à lui et il n ‘était point du nombre des associateurs. » 16.120

a) Abraham était à lui seul une communauté. Il a incarné la religion de la vérité, le monothéisme pur et il l’a défendu de la même façon qu’une communauté défend sa religion. Si le musulman ne défend pas sa religion, qui va la défendre ?

b) Pratique de la Sunna : Le musulman doit se conformer à la Sunna du Prophète. Allah a dit : « Prenez ce que le Messager vous donne, et abstenez-vous de ce qu’il vous interdit. » 59.7

« Dis : si vous aimez vraiment Dieu, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. » 3.31

« Quiconque obéit au Messager, obéit certainement à Allah. » 4.80

Abu Hourayra rapporte : « Toute ma communauté entrera au Paradis sauf ceux qui refusent d’y entrer. Et qui donc refusera d’y entrer, Ô Envoyé de Dieu ? Quiconque m’obéit entrera au Paradis. Et quiconque me désobéit refuse d’ores et déjà d’y entrer. »

c) l’acceptation du jugement (la sentence) de Dieu :

Le musulman doit fonder ses relations et ses actes sur la loi de Dieu, c’est-à-dire le Coran et la Sunna, il doit soumettre son litige, soit à l’arbitrage, soit au tribunal islamique. Allah a dit :

« O les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent l’autorité. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, portez vos différends devant Allah et le Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation. » 6.59

Ceux qui détiennent l’autorité sont les uléma et les chefs d’Etats islamiques qui appliquent la chari’a. Autrement dit, il n’y a point d’obéissance à qui ordonne de désobéir au Créateur. Et il dit : « Non ! Par Ton Seigneur ! ils ne seront pas croyants tant que qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs différends et qu’ils n’auront éprouvé aucune angoisse pour ce que tu auras décidé et qu’ils se soumettent complètement à ta sentence. » 4.65

« La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et son Messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : « Nous avons entendu et Nous avons obéi. » Et voilà ceux qui réussissent. » 24.51

« Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. » 12.40, 67
5. Ses devoirs envers Dieu :

Le premier devoir du musulman envers Dieu est de l’adorer. L’adoration de Dieu est la raison d’être de l’homme ainsi que d’autres créatures.

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » 51.56

En réalité, ce devoir incombe à toutes les créatures. Or, le musulman doit devancer les autres par l’amour de Dieu et la recherche de sa proximité. Par conséquent, il doit certainement agir de manière à lui plaire et employer tous les moyens lui permettant de se rapprocher de Lui.

Il s’agit en effet de savoir comment adorer Dieu et quels sont les moyens de se rapprocher de Lui.

- Là aussi, la réponse à ces deux questions se trouve dans le Coran et la Sunna. Rechercher des voies et moyens en dehors du Coran et de la Sunna, c’est prendre le risque de l’égarement. Etant donné que les deux sources contiennent les enseignements du dernier Message qui abrogent et remplacent les messages antérieurs. Pour ne donner qu’un exemple, dans ce dernier Message Dieu a décidé que la prière soit célébrée cinq fois par jour et orientée vers la Kaaba située à la Mecque.

Il serait pour le moins hasardeux de prétendre accomplir une forme de prière différente de celle définie et voulue par Dieu. On n’adore pas Dieu comme on veut, nous, mais comme Il veut, Lui. Dieu a dit par la voix de son Messager :

« Parmi tous les moyens qu’emploie mon Serviteur pour se rapprocher de moi , il n’est aucun qui Me soit plus agréable que la pratique de ce que je lui ai imposé. Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Et quand Je l’aime, Je suis l’ouïe par laquelle il entend, la vue par laquelle il voit, la main avec laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. S’il Me demande, Je lui accorde et s’il recherche Ma protection, Je le protège. » rapporté par Abu Hourayra, dans Bukhari.

Anas relate que le Prophète a transmis ces paroles de Son Seigneur :

« Lorsque Mon serviteur s’approche de Moi d’un pas, je M’approche de lui d’une coudée. Et lorsqu’il s’approche de Moi d’une coudée, Je M’approche de lui d’un empan. Et s’il vient à Moi en marchant, Je viens à lui en courant. » Bukhari

1. Avant toute chose, le musulman doit s’efforcer d’accomplir ce que Dieu lui a prescrit, à commencer par les cinq obligations de l’Islam, à savoir : la confession qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que Muhammad est le messager d’Allah, la prière en son temps, la zakât, le jeûne du mois de Ramadan, et le pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans la vie.

2. Il doit respecter les interdits de Dieu ; il doit se garder de faire ce qui pourrait Lui déplaire que ce soit par la parole ou par l’action. En vérité, si nous aimons Dieu sincèrement, nous ne devons point Lui désobéir, ni agir à l’encontre de sa volonté. Donc, nous devons nous abstenir de faire ce qui est mal à Ses Yeux .

« En vérité, tout roi a un domaine réservé et le domaine réservé de Dieu ce sont ses interdits. »

3. La recherche du rapprochement de Dieu :
- Par les actes de culte à titre surérogatoires : prières, jeûne, retraites spirituelles -Par l’accomplissement des bonnes œuvres sur le plan social -Par les dons et la charité et à défaut de moyens par le travail volontaire dans la mosquée, l’école, l’hôpital, -Le secours des pauvres, des mendiants, des infirmes et des personnes âgées
- Par le Jihad pour la cause de Dieu. Le Jihad étant le meilleur moyen pour se rapprocher de Dieu. Abou Dharr a interrogé le Prophète sur la meilleure des œuvres : il lui a dit : « La foi en Dieu et le combat pour la cause de Dieu. »

« Les œuvres de l’homme s’achèvent avec sa mort exceptées les œuvres de celui qui se consacre au combat pour la cause de Dieu car elles ne cessent de croître jusqu’au Jour dernier et il sera en outre préservé des épreuves de la tombe » Abu Dawed et Tirmidhi

Abu Houraira rapporte qu’un des compagnons emprunte un sentier de montagne sur lequel se trouvait une petite source d’eau. L’endroit lui plut et il se demanda :

« Et si je m’isolais du monde en m’installant dans ce coin de montagne ? Je ne le ferai pas sans avoir demandé l’autorisation de l’Envoyé de Dieu. » Cela fut rapporté au Prophète qui dit à l’homme : « Ne le fais pas, car la place de l’un de vous, lorsqu’il combat pour la cause de Dieu, est préférable à soixante dix années de prières chez lui. Ne voulez-vous pas que Dieu vous pardonne et vous fasse entrer au Paradis ? Combattez pour la cause de Dieu ! Le Paradis est dû à celui qui a combattu pour la cause de Dieu si peu que ce soit. »

http://www.bismillah-debats.net/Les-devoirs-fondamentaux-du.html
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6495
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 15:41

il faut savoir que les Fatwas équivaut à la jurisprudence dans le droit moderne, le mal ne réside pas dans le salafisme qui n'est que l'islam après tout, le problème réside dans certaines fatwa de certains Cheikh de la salafia comme Ibn Taymia et autre
Chaque Fatwa est vraie dans son contexte spacio-temporelle et vient dans un cadre bien limité, certains d'un esprit borné cherchent à rendre certaines Fatwa comme éternelle. je prends par exemple certaines Fatwa du Prophète lui même, il n'a jamais dit de tuer par exemple un apostat en toute circonstance, l'ordre est venu en plein bataille et visait à exécuter tout déserteur, dans le droit militaire moderne la peine capitale est la sanction de tout déserteur en état de guerre, c'est une loi universelle
La sanction consistant à couper la main en cas de vol, ne s'applique pas à n'importe qui et ne s'applique jamais à un pauvre qui a volé car il ne trouve rien à manger,mais s'applique seulement à quelqu'un d'aisé qui a volé par désir
le Khalife Omar avait annulé la sanction en période de sécheresse
il ne faut pas caricaturiser la Charia, les droits viennent avant les obligations en Charia. pour sanctionner le Vol l'Etat islamique assure d'abord "le pain" à tout le monde, et pour sanctionner par exemple les relations sexuelles illégitime l'Etat islamique s'assure d'abord que tout le monde ait les moyens de se marier.
La Zakate par exemple, c'est un impôt que les riches payent sur 2,5% du Capital non investi et bloqué quelque soit sa forme, cela vise à promouvoir l'investissement en ce qu'il créé d'emploi et de richesse, 2,5% est le coup d'opportunité et la rentabilité minimale qu'aurait généré ce capital s'il a été investi et cet argent va vers les pauvres sensée être employé par l'investissement s'il aurait eu lieu....
personne n'a le droit de distribuer le "titre" de musulman Dieu Dit dans un versé coranique فَلَا تُزَكُّوا أَنْفُسَكُمْ هُوَ أَعْلَمُ بِمَنِ اتَّقَى} "ne vous vantez pas il est le plus placé pour juger les gens" et dans un autre versé "c'est lui seul qui connait ceux guidés et ceux perdus" إن ربك هو أعلم بمن ضل عن سبيله وهو أعلم بالمهتدين

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
dragon-style
sergent chef
sergent chef


messages : 256
Inscrit le : 13/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 16:11

De nos jours la différence devient de plus en plus prononcée entre les deux extrémités de la religion, à savoir ceux qui appellent à un Islam modéré (le changer pour le rendre compatible avec ce qui est universel aujourd'hui) et une autre partie qui accuse le reste des musulmans d'apostats (Takfiriyiin) genre Ben Laden et autres.

La réalité est que les deux versions sont erronées, et l'Islam est celui pratiqué par la majorité. C'est une religion qui est "Wasatia" entre ces deux extrémités.
C'est ici que chacun d'entre nous doit repenser ce qu'il croit et ce qu'il fait et ne pas suivre ce qui se fait ou ce que xxx nous dit.
Alhamdoulilah tout le monde ici a un certain niveau intellectuel qu'il pourra investir pour chercher la vraie religion suivant une démarche neutre et la suivre. il pourra retourner aux racines de la religion et rectifier les idées qu'il a en tête.

Et la première chose avec la quelle il faut commencer c'est la Âquida (Le fondement de la croyance) puis aller aux branches à savoir les pilier de l'Islam et les "Mouâamalat".

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 16:19

leadlord a écrit:
juba2 a écrit:
dragon-style a écrit:
Croire que le Coran seul est la source de l'Islam et nier la Sunna (Hadiths du Prophète SwS) contredit le Coran même. Il faut faire attention.
Quelques preuves du Coran :
وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ
وَأَطِيْعُوا الله وَأَطِيْعُوا الرَّسُوْل
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ أَطِيعُواْ اللّهَ وَأَطِيعُواْ الرَّسُولَ وَأُوْلِي الأَمْرِ مِنكُمْ فَإِن تَنَازَعْتُمْ فِي شَيْءٍ فَرُدُّوهُ إِلَى اللّهِ وَالرَّسُولِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ ذَلِكَ خَيْرٌ وَأَحْسَنُ تَأْوِيلاً
قُلْ إِن كُنتُمْ تُحِبُّونَ اللّهَ فَاتَّبِعُونِي يُحْبِبْكُمُ اللّهُ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ وَاللّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
وَمَن يُطِعْ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ فَازَ فَوْزاً عَظِيماً


C'est juste obeir au prophete car il transmettait les paroles de dieu a nous mais il parlait pas de sunna ou de la loi faite par le prophete mais par lui meme le tout puissant dieu . Car c'etait lui le prophet mohammad(SAAWS) qui transmettait les verset du koran a nous et dieu l'a choisit .rassulu allah,messager de dieu.god's mesenger


juba ce debat de suivre que le coran ou le coran et la sunna est le debat qui a eux entre almo3tazila et al motakalima en début d'ère musulmane voila si tu veux lire un peu a ce sujet en histoire musulmane http://en.wikipedia.org/wiki/Mihna , donc sans le savoir ta pris les idées d'un courant islamique , moi j'aime répété la parole de omar radiya llaho 3nho " dieu fait que notre islam soit celui des veilles femmes "


good reading thanks Leadlord.Separation de justice et de l'executive existait en islam avant ,news to me but good news.
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2740
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 16:25

juba2 a écrit:
leadlord a écrit:
juba2 a écrit:


C'est juste obeir au prophete car il transmettait les paroles de dieu a nous mais il parlait pas de sunna ou de la loi faite par le prophete mais par lui meme le tout puissant dieu . Car c'etait lui le prophet mohammad(SAAWS) qui transmettait les verset du koran a nous et dieu l'a choisit .rassulu allah,messager de dieu.god's mesenger


juba ce debat de suivre que le coran ou le coran et la sunna est le debat qui a eux entre almo3tazila et al motakalima en début d'ère musulmane voila si tu veux lire un peu a ce sujet en histoire musulmane http://en.wikipedia.org/wiki/Mihna , donc sans le savoir ta pris les idées d'un courant islamique , moi j'aime répété la parole de omar radiya llaho 3nho " dieu fait que notre islam soit celui des veilles femmes "


good reading thanks Leadlord.Separation de justice et de l'executive existait en islam avant ,news to me but good news.

oui bien que omar été khalif ali été le juge et il ya eu l’antécédent ou ali a rendu un jugement contre othman et au profile de quelqu'un bien que othman fut khalife et othman a accepté le jugement de ali .

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6495
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 16:34

celle qui me tient le plus à coeur est quand Ali était Khalife, en passant un jour il aperçut son bouclier qu'il avait perdu au cours d'une bataille entre les mains d'un juif, il lui a demandé de lui restituer son bouclier le juif a réfusé et donc Ali a fait recours à la justice au Cadi. le Cadi a demandé à Ali de prouver que le bouclier lui appartenait bien il a dit que Hussein mon fils peut en témoigner. pour Rappel Hussein est fils de Ali et Fatima fille du prophète. le juge a refusé le témoignage de hussein disant que l'affaire implique son père il ne peut donner un jugement impartial. donc finalement le juge a donné raison au juif, en sortant celui-ci se précipita vers Ali et lui demande pourquoi n'avoir pas usé du pouvoir d'amir al mouminin pour prendre le bouclier par la force, la modestie d'Ali l'avait tellement ému qu'il a déclaré s'être converti à l'islam.

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 17:12

FAMAS a écrit:
celle qui me tient le plus à coeur est quand Ali était Khalife, en passant un jour il aperçut son bouclier qu'il avait perdu au cours d'une bataille entre les mains d'un juif, il lui a demandé de lui restituer son bouclier le juif a réfusé et donc Ali a fait recours à la justice au Cadi. le Cadi a demandé à Ali de prouver que le bouclier lui appartenait bien il a dit que Hussein mon fils peut en témoigner. pour Rappel Hussein est fils de Ali et Fatima fille du prophète. le juge a refusé le témoignage de hussein disant que l'affaire implique son père il ne peut donner un jugement impartial. donc finalement le juge a donné raison au juif, en sortant celui-ci se précipita vers Ali et lui demande pourquoi n'avoir pas usé du pouvoir d'amir al mouminin pour prendre le bouclier par la force, la modestie d'Ali l'avait tellement ému qu'il a déclaré s'être converti à l'islam.

ou est cet islam maintenant????
Revenir en haut Aller en bas
dragon-style
sergent chef
sergent chef


messages : 256
Inscrit le : 13/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 17:22

Il a été enterré petit à petit par les califes qui ce sont succédé. Et ce qui restait fut exterminé par la colonisation...

D’où mon message précédent qui dit de fouiller dans les racines, et utiliser l’intellect pour trier les différentes sources et avis afin de savoir ce qui est vrai du faux.
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 19:39

Ma derniere contribution sur le sujet: Je rejoint Juba2 sur la sacralite du Koran et rien d'autre, absolument rien d'autre.

La sunna ne peut etre sacree, sinon elle serait du meme niveau que le coran. On aurait donc un autre "livre saint selon al boukhari" et aun autre selon "Muslim"etc... Dans l'Islam il n'existe qu'un livre saint, un Dieu, un Messager FINAL et RIEN d'autre.

le sunnisme donc constitue la voie de la prudence et du conservatisme, ET NON la seule voie de l'Islam.

Le fait meme que nous avons des hadiths da3if, sa7if, (classification des hadith rassemblee apr exmple par Boukhari et Muslim quelques annees plus tard, selon l'arbre de transmission "de tel a tel a tel" et leur valorasiation en hadith "valides" moins valides a invalides) signifie que la sunna et tout ce qui se base sur ne peut en aucun cas etre absolue et donc que monopoliser la *foie* islamique la la branche *conservatrice* de l'islam (encore une fois le conservatisme n'est pas le mal et se montre necessaire) devient en soi du serctarisme. C'est juste que lorsque le sectarisme est majoritaire, il deviens moins visible et moins "revoltant".

Aucun debat serieux sur l'Islam ne peut se faire en dehors d'historiens de l'Islam, puisque tout nos salafis, suppose etre les ultra-sunnis, se referent a l'histoire.

Mon post se base sur l'idee simple dans l'islam qu'il n'y a pas de saint. A partir de la, Il n'existe aucune autorite religieuse absolue. Considerer le contraire serait de croite qu;uil existent des gens qui ont plus "access" a la "verite" que d'autre, ce qui est evidement une contradiction. Y'a t-il une autorite religieuse et est-ce necesasire? oui. Chaque pays en possede et c'est la seule forme d;autoriete religieuse qui ait du sens. Excepte cela, chercher l'Islam pur est de la meme veine que cherche les "saints" qui ont raison, ou que nous voulons qu'ils aient raisons pour nous simplifier la tache de ne pas a voir a reflechie et lire nous meme. Car si le Coran commence par Iqraa, Lis, c'est bien pour une bonne rain. Non pas ecoute, ou regarde, ou mimique...


_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
dragon-style
sergent chef
sergent chef


messages : 256
Inscrit le : 13/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 22:30

Pourrais tu, toi qui ne crois qu'au Coran, me montrer le passage dans le Coran ou l'on explique comment faire la prière ? (un exemple parmi des milliers).
Beaucoup de preuves que la Sunna doit être prise en compte en plus du Coran existent dans le Coran même. Si tu crois toujours au Coran. (Relis un peu les versets que ticonderoga, lealord et moi ont posté dans les pages précédentes). "Iqraa" un peu le Coran !!!

C'est le Soufisme (très répandu en nord d'Afrique) qui prône les Saints et les Marabouts (Awlia' Allah Salihin) et n'a rien a avoir avec la Sunna.

La religion est par défaut conservatrice, on ne modifie pas la religion à volonté. L'islam est clair et net, et si on a besoin de faire de la jurisprudence, ça ce fait selon des règles puisées dans le Coran et la Sunna.

Et pour la science du tri et classement des Hadiths, c'est une science à part entière, avec ses lois et règles, ce n'était jamais un jeu d'enfant. Cette science a été édifiée par ceux qui ont côtoyé notre Prophète (SwS) et qui ont le plus compris la religion comme a été pratiquée par le Prophète.

Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Lun 27 Aoû 2012 - 23:23

dragon-style a écrit:
Pourrais tu, toi qui ne crois qu'au Coran, me montrer le passage dans le Coran ou l'on explique comment faire la prière ? (un exemple parmi des milliers).
Beaucoup de preuves que la Sunna doit être prise en compte en plus du Coran existent dans le Coran même. Si tu crois toujours au Coran. (Relis un peu les versets que ticonderoga, lealord et moi ont posté dans les pages précédentes). "Iqraa" un peu le Coran !!!

C'est le Soufisme (très répandu en nord d'Afrique) qui prône les Saints et les Marabouts (Awlia' Allah Salihin) et n'a rien a avoir avec la Sunna.

La religion est par défaut conservatrice, on ne modifie pas la religion à volonté. L'islam est clair et net, et si on a besoin de faire de la jurisprudence, ça ce fait selon des règles puisées dans le Coran et la Sunna.

Et pour la science du tri et classement des Hadiths, c'est une science à part entière, avec ses lois et règles, ce n'était jamais un jeu d'enfant. Cette science a été édifiée par ceux qui ont côtoyé notre Prophète (SwS) et qui ont le plus compris la religion comme a été pratiquée par le Prophète.


Soit le Coran est complet, soit il ne l'est pas.

Si on a besoin de sunna pour completer le Coran, alors le Coran est incomplet.

(a)-Si en plus le Coran se complete avec la sunna qui n'est pas un Miracle, la preuve vivante en est qu'il y'a plusieur hadithts flous, alors le soit disant "mega"-Coran est aussi defaillant.

N'importe quel musulmans sait que (a) est faux. Car le Coran est un miracle et *est* complet.

Ce qui reste donc ne sont que des questions que des hommes se posent en voulant en fait l'axe, l'apha et l'omega de l'islam. Un choix des hommes. Car si le *rituel* de la priere ne figure pas dans le corant, il doit y avoir une raison, que j'ignore absolument. Mais que contrairement a nos pretendus "non-saints" qui forcent par leur pouvoir de fatwas (tires de leur prestige theologique, aprlez moi d'abus de pouvoir) une definition unique de l'islam basee sur ce que leur cerveau *humains* leur permettent de comprendre (et je suis poli), alors je n'y peux rien et surtout cela ne me regarde pas. Ce que je vois chaque jour, c'est la decadence des notres qui m'enrage. Faisons des fatwas aussi salafis ou soufis ou ithnata 3achaiya ou autre si on veut. Con continue de mendier nos armes, technologies, pratiquement ces pays peuples de musulmans sont sur le bord de la falaise, tous chacun a sa maniere, de l'individus a l'Etat. peut etre qu'il faudra commencer a se poser des questions. Et ces n'ont rien a voir avec notre religion, et tout a voir avec les hommes "recyclables" au gres des modes politiques.

Puisque tu me lances un defis, je te lances unautre. Le hadith sur le jeune du ramadan est sahih et multi-confirme. Essayons de l'appliquer la ou il peut faire jour 20h par jour, de l'aube au couchez du soleil. Oui il existe des adaptations. Ce qui est du bricolage sur quelquechose de suppose intouchable (hadith sahi7).

Si le salafisme etait l'islam, il setrait ne il y'a 14 siecles auparavent et non il y'a un sielce. Mais en fin de compte c'est n'est pas moi qui est Le Juge donc je ne sais *rien*. Mais je sais une chose: soit il y'a des "saints" soit il n'y en a pas. S'il n'y en a pas, alors ni Muslim ni boukhari ni althurmudi ni Ibn hicham ni qui que ce soit de ceux qui sont suppose savoir plus que nous aujourdui nel e sont, et leur parole, ecrits ne sont ni audessu du doute ni au dessus de la remise en cause. Si c'etait le cas il faudra eriger l'Eglise Islamique avec se apotres et en finir avec ce jeu de "ils ne sont pas sacres mais ils sont intouchables"...

Avec mes respects.

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Mar 28 Aoû 2012 - 0:08

tshash comme je l'ai dit avant et je partage ton analyse.L'islam est une religion pas une culture ,c'est une religion extraordinaire dans le fond qui rend la communication directe entre l'humain et dieu pas de middle man c'est pour cela que chaque musulman doit reporter a dieu cinq fois par jour pour etre humble et demande a dieu de lui pardonner,dans ce cas la les parole de dieu sont sacres celle de l'homme ne l'est pas car on suit dieu ces paroles sont veridiques alors l'homme est corrumpu de nature il peut aller dans different sense,encore c'est pour cela que le tout puissant a choisi ses messager et parmis eux notre prophete Mohammed(SAAWS) pour delvrer le message seulemnt.Et qu'on se rappelle apres sa mort que l'un des souhaba a dit" Le prophete est mort dieu eternelle"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.   Aujourd'hui à 23:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Les differents courants ou branches de l'islam sunnite/chiite expliqué.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Islam et Coran
» Les courants de la liberté.
» Islam en prison: le rapport qui pointe les discriminations
» Le dieu lune et l'intégrité de l'islam remise en cause ,?
» L'islam est-il soluble dans la démocratie...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: