Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Sam 15 Sep 2012 - 12:40

Ca chauffe depuis hier matin entre le Japon et la Chine à propos des îles Diaoyu. Les chinois ont enovoyé 2 flotilles composées d'un total de 6 navire de CMS dans ces îles, des sources non officielles évoquent une présence de submersible chinois à 20mn des îles .. Les US ont envoyé en urgence une 12aine de Raptor au Japon qui a renforcé ces troupes au Sud Ouest du Pays.

Quelques photos des bateaux de CMS dans la région







Les chinois évoquent l'action américaine d'envoyer des Raptor au Japon



Renforcement de la présence militaire japonaise au Sud-Ouest du pays vu par les chinois



Dans cette video on voit une unité chinoise demande à un patrouilleur japonais de quitter les îles :


_________________


Dernière édition par Fremo le Jeu 4 Oct 2012 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1532
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: îles dya   Sam 15 Sep 2012 - 14:20

3 se sont vite retiré après des sommations de la marine japonaise... Le jours ou le shi lang sera pleinement opérationnel et accompagné d'une vrai flotte de guerre la sa sentira vraiment le roussi dans la région. Tout le monde se prépare déjà pour ce grand jour. J'imagine déja des exercice Sino-russe prés des cotes japonaise, les deux sont en conflit territorial avec les Nippon.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Jeu 4 Oct 2012 - 23:34

Les P3C Orion japonais ont pris des photos de 7 batiments chinois qui ont traversé les îles aujourd'hui .. il s'agit d'un Destroyer T052, un destroyer T051C, une frégate T053H3, une frégate T054A, un PR T908 et 2 navire de soutien au SM T925 et T926 ce qui laissent croire qu'il y a des SM dans le coin ..



en ce temps, 2 PA US et LHD avec leurs escorts sont en préparation de combat prés de ces îles pour défendre les intérêts des USA et ses alliés comme annonce les ricains

http://www.dvidshub.net/news/95494/uss-george-washington-uss-john-c-stennis-carrier-strike-groups-patrol-western-pacific#.UG4AHa4myGM

http://www.arirang.co.kr/News/News_View.asp?nseq=138097&code=Ne8&category=1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Sam 13 Oct 2012 - 11:59

Citation :
(Oct. 12, 2012) The aircraft carriers USS George Washington (CVN 73), USS John C. Stennis (CVN 74), the guided-missile cruiser USS Mobile Bay (CG 53), the guided-missile destroyers USS McCampbell (DDG 85) and USS Paul Hamilton (DDG 60) and the guided-missile frigate USS Vandegrift (FFG 48) steam together in formation. Ships and aircraft of the George Washington and John C. Stennis carrier strike groups are currently exercising to hone their collective interoperability, readiness, and the capability to respond quickly to various potential crises in the region, ranging from combat operations to humanitarian assistance. As two of the Navy’s 11 global force carrier strike groups, the strike groups are further ensuring security, stability and peace in the vital Asian-Pacific region.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Mar 29 Jan 2013 - 23:37

Citation :

Tokyo va créer une force navale chargée de défendre les Senkaku


From www.lemonde.fr - Today, 5:09 PM

Le Japon a annoncé mardi la constitution d'une force spéciale de 600 hommes et 12 navires pour surveiller et protéger l'archipel des Senkaku en mer de Chine orientale que Pékin lui dispute sous le nom de Diaoyu.Selon un porte-parole des garde-côtes japonais, cette future unité spéciale comprendra, outre deux porte-hélicoptères existants, dix nouveaux bâtiments de 1 000 tonnes et 600 hommes. Elle sera complète d'ici à trois ans.

Actuellement les patrouilleurs japonais qui surveillent ces îles et interviennent lors d'incursions navales chinoises, font partie de l'unité basée sur l'île d'Okinawa, forte de 900 hommes.

Quatre des dix navires supplémentaires prévus sont déjà en construction et financés par des fonds alloués aux garde-côtes en 2012, les six autres étant financés sur une rallonge budgétaire approuvée à la mi-janvier, a ajouté le même responsable.

Une fois cette force navale constituée, les garde-côtes demanderont au gouvernement le feu vert pour embaucher 500 hommes sur le budget 2014-2015, les 100 autres constituant l'équipage de deux porte-hélicoptères.

Cette unité sera basée plus près de l'archipel contesté, sur l'île d'Ishigaki, à environ 175 km au sud-est d'Uotsurijima, la principale île de l'archipel de la discorde. Ce chapelet d'îles inhabitées se trouve à 200 km au nord-est des côtes de Taïwan et 400 km à l'ouest de l'île d'Okinawa. Outre sa position stratégique, ce chapelet d'îles recèlerait des gisements d'hydrocarbures.

Pékin et Taïwan envoient régulièrement des navires, et dernièrement des avions, autour des Senkaku, depuis que Tokyo a nationalisé en septembre trois des cinq îles qui le composent en les achetant à leur propriétaire privé nippon. Le conflit s'était alors brusquement aggravé, avec notamment une semaine de manifestations antijaponaises, parfois violentes, à travers la Chine. Depuis lors les relations entre les deux géants asiatiques sont au plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Mar 5 Fév 2013 - 14:04

Citation :
Chine/Japon : un bateau chinois cible un navire japonais

Une frégate chinoise a visé le 30 janvier un bateau militaire japonais avec un radar qui sert à « verrouiller » une cible à atteindre, a affirmé mardi le ministre nippon de la Défense.

« Le 30 janvier, un radar de contrôle de tir a été dirigé sur un navire d’escorte des Forces d’autodéfense (forces armées japonaises) en mer de Chine orientale. Le ministère a eu aujourd’hui confirmation qu’un radar de visée avait été utilisé », a déclaré Itsunori Onodera lors d’une conférence de presse spécialement convoquée pour l’occasion.

Le ministre a également affirmé qu’un hélicoptère militaire japonais avait également été « verrouillé » de la même façon quelques jours auparavant. « Se servir de ce type de radar est tout à fait anormal (...) et cela pourrait créer une situation très dangereuse à la moindre erreur », a poursuivi Itsunori Onodera.

Ce dernier a ajouté que Tokyo allait demander à la Chine de « s’abstenir de ce genre d’actions dangereuses ». Cet « incident » intervient en tout cas dans un contexte très tendu entre les deux pays depuis septembre dernier, à propos d’un conflit territorial en mer de Chine orientale concernant un petit archipel inhabité.

Mardi, l’ambassadeur chinois à Tokyo a une nouvelle fois été convoqué au ministère des Affaires étrangères, à la suite d’une incursion la veille de navires gouvernementaux chinois dans les eaux territoriales des îles Senkaku, un chapelet sous administration nippone que Pékin revendique sous le nom de Diaoyu. (20 Minutes).
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3424
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: îles diaoyu : tensions sino-japonaises    Mar 5 Fév 2013 - 17:58




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9410
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 9:21

Citation :
Face à la Chine, le Japon fourbit ses armes

Depuis plusieurs années, les tensions diplomatiques entre la Chine et le Japon autour du contrôle d'une poignée d'îles situées entre les deux pays sont très vives.
Pris dans ce conflit larvé, Tokyo a fait fortement évoluer sa stratégie de défense et le déploiement de ses forces. Tour d'horizon des mesures mises en place par l'archipel.

Sur quoi porte le différend entre la Chine et le Japon ?

La Chine est engagée dans de nombreux litiges territoriaux avec ses voisins, et le cas des Diaoyu-Senkaku est symptomatique : les forces chinoises et les gardes-côtes japonais se disputent la souveraineté de cinq îles inhabitées, et inhabitables, situées à 330 kilomètres des côtes chinoises et à 410 kilomètres de l'île japonaise d'Okinawa, mais disposant potentiellement de larges ressources halieutiques et en hydrocarbures.

La position géostratégique de ces îles en fait la clé du nord de la mer de Chine, ce qui permettrait de déployer en toute discrétion les sous-marins nucléaires chinois, de tenir à distance les marines américaine et japonaise et de déboucher plus discrètement dans l'océan Pacifique.

La crise découle de la volonté affichée du maire nationaliste de Tokyo, Shintaro Ishihara, d'acquérir trois de ces îles, alors propriétés privées, via une collecte publique afin d'y bâtir des infrastructures, voire un casino. Dans une volonté d'apaisement manquée et afin de maintenir le statu quo, l'Etat japonais préempte la zone, le 11 septembre 2012, ce qui provoque l'ire de Pékin.

Depuis, la Chine envoie régulièrement des pêcheurs escortés par des unités de gardes-côtes dans les eaux disputées, entraînant l'intervention de leurs homologues japonais. Elle envoie aussi, plus rarement, des avions, et même un drone le 9 septembre. Dernier épisode de ce conflit, Pékin a décrété, samedi 23 novembre, une « zone aérienne d'identification » (ZAI) dans l'espace aérien des îles Diaoyu-Senkaku au-dessus de la mer de Chine orientale. Pékin exige désormais que tout appareil s'aventurant dans cette zone fournisse au préalable son plan de vol précis, affiche clairement sa nationalité et maintienne des communications radio permettant de « répondre de façon rapide et appropriée aux requêtes d'identification » des autorités chinoises, sous peine d'intervention des forces armées.


Quelle est l'étendue des forces chinoises ?

Les forces de l'Armée populaire de libération (APL) sont importantes : missiles longue portée antinavires, avions de combat, dont certains, furtifs, sont en cours de développement, mais surtout une marine de guerre en pleine expansion.

Au 1er octobre 2012, selon la publication de référence Flottes de combat 2013, la marine de guerre comptait 225 000 hommes, et des navires au tonnage cumulé de 507 000 tonnes (contre 447 000 tonnes en 2008). Ces données sont d'ores et déjà certainement dépassées vu le rythme de production. Au cours des douze mois de l'année 2012, l'APL a mis en service un porte-avions, le Liaoning, 3 sous-marins, 5 frégates lance-missiles, 5 frégates d'escorte, 7 corvettes, une vingtaine de patrouilleurs lance-missiles, 4 dragueurs océaniques, 2 transporteurs de chalands de débarquement, 2 pétroliers ravitailleurs et 2 bâtiments d'expérimentation. La Chine prend la tête de la construction militaire mondiale devant les Etats-Unis.

Comment réagit l'armée japonaise ?

Elle a tout d'abord fait évoluer sa doctrine de défense : depuis trois ans, les « National Defense Program Guidelines » (NDPG ou « Lignes directrices du programme de défense nationale ») placent au premier plan la menace chinoise et la composante navale de celle-ci, suivie de la menace balistique nord-coréenne. La posture de la défense japonaise change. Des troupes et matériels japonais sont redéployés du nord vers le sud-ouest de l'archipel pour protéger les zones revendiquées par Pékin. Ainsi, le nombre de chars de combat est réduit au profit de matériels plus mobiles. Celui des sous-marins progresse. L'arrivée au pouvoir au Japon, fin 2012, des conservateurs dirigés par Shinzo Abe, accélère encore ces évolutions.

Comment évoluent les budgets militaires du Japon et de la Chine ?

Ils sont en forte hausse : le ministère de la défense japonais a réclamé le 30 août dernier une hausse de ses dépenses à quelque 4 890 milliards de yens (soit 49,9 milliards de dollars ou 37 milliards d'euros) pour l'exercice d'avril 2014 à mars 2015, soit une progression de 2,9 % par rapport au budget initial de l'année en cours. « La hausse est la plus forte depuis l'année budgétaire 1992-1993, quand les dépenses du ministère avaient progressé de 3,8 %. Le budget de la défense a baissé pendant dix ans consécutifs jusqu'à l'année budgétaire 2012 », remarque le think tank Jane's.

Alors que le budget des forces d'autodéfense japonaises (FAD, nom officiel de l'armée japonaise qui, depuis 1945, est une armée strictement défensive, comme le prévoit sa Constitution) a baissé entre 2003 et 2012, celui de la Chine a progressé de... 175 % ! Et ce budget (166 milliards de dollars en 2012) est plus de trois fois supérieur à celui du Japon. La hausse du budget japonais reste modeste au regard de celle du budget militaire chinois : 10,7 % en 2012-2013.


Quelles sont les forces dont dispose la marine japonaise ?

Les submersibles japonais affichent des performances techniques bien supérieures à celles des sous-marins chinois. Afin de contrecarrer le développement de la composante sous-marine de l'APL, le nombre de 18 sous-marins dont dispose la marine de Tokyo sera porté à 22, puis à 25, au cours des prochaines années. Mais la marine japonaise, l'une des plus grandes et performantes du monde, possède aussi des navires de surface impressionnants.

Les deux « destroyers porte-hélicoptères » de la classe Hyuga (du nom d'un croiseur converti en porte-aéronefs par la marine impériale japonaise pendant la seconde guerre mondiale) sont des acteurs-clés de la lutte antisousmarine japonaise. Ces deux navires demeurent (jusqu'à l'arrivée des porte-hélicoptères 22DDH) les deux plus grands navires japonais mis en service depuis la fin du conflit mondial. Deux 22DDH doivent, selon Flottes de combat 2013, entrer en service en mars 2015 et en mars 2017. Ces vaisseaux, sensiblement plus gros (19 500 tonnes et 248 mètres de long – le porte-avions français mesurant à titre de comparaison 261 mètres), ressembleront à de petits porte-avions. Ils pourront emporter jusqu'à 14 hélicoptères SH-60 (contre 4 sur les Hyuga).


Ces porte-hélicoptères permettront au Japon de renouer avec les opérations aéronavales, améliorant sensiblement les capacités de lutte contre les sous-marins chinois et permettant une projection de forces plus importante en cas d'invasion d'îles disputées. Le premier 22DDH, l'Izumo, a été lancé le 6 août 2013. L'emploi possible d'avions F35-B furtifs américains et à décollage vertical en ferait un petit porte-avions. Mais pour l'instant, le Japon n'a acheté que 42 F35-A à décollage classique.

Le Japon dispose aussi de trois porte-hélicoptères d'assaut de la classe Osumi (équivalent des BPC français, les fameux Mistral), longs de 178 mètres pour un déplacement de 8 900 tonnes, offrent chacun une capacité de projection de force de 10 chars, d'un escadron de 6 hélicoptères et de 2 LCAC, ou véhicules de débarquement à coussin d'air, qui filent à 40 nœuds). La construction d'un quatrième navire de la classe Osumi est prévue, mais il sera nettement plus grand (20 200 tonnes et 230 mètres de long). Cette montée en puissance a pour objectif de contrecarrer directement les ambitions maritimes chinoises.

La marine de guerre japonaise entend développer rapidement ses capacités amphibies et a effectué plusieurs exercices communs cette année avec les Américains qui ont une grande expertise en la matière avec leur corps de Marines (US Marines Corps).

Enfin, les garde-côtes japonais constituent une force paramilitaire puissante et très bien équipée. Cette flotte compte notamment de nombreux patrouilleurs hauturiers (de haute mer) modernes pouvant atteindre les 4 000 tonnes et des avisos porte-hélicoptères. Le budget alloué augmentera de 23 % cette année (32,5 milliards de yens, soit 260 millions d'euros).

Afin de protéger davantage les îles Diaoyu-Senkaku, Tokyo a enfin créé une unité spécifique qui comprendra 700 hommes et 12 navires et sera basée sur l'île d'Ishigaki, à 175 km au sud-est d'Uotsurijima, l'île principale des Senkaku.

Que représentent les forces terrestres et aériennes nippones ?

Pour défendre les territoires du sud-ouest, le Japon prévoit l'acquisition de différents types de missiles. Le ministère de la défense entend notamment acquérir des missiles terre-mer type 12 plus précis que les type 88 actuellement déployés permettant de menacer à plus grande distance l'approche de navires de guerre chinois. Il est aussi prévu de déployer une nouvelle unité d'observation maritime sur l'île de Yonaguni, à l'extrême-sud du Japon. En revanche, il n'est pas envisagé – pour le moment – de déployer des troupes dans les îles Diaoyu-Senkaku, ce qui accroîtrait encore les tensions, déjà vives, avec la Chine.

Sur le plan des forces aériennes, outre des drones d'observation d'ici à quelques années, Tokyo va déployer dans la base de Naha, sur l'île d'Okinawa (archipel des Ryukyu), des avions d'alerte aérienne Awacs qui étaient jusqu'à présents basés sur les autres îles de l'archipel. Ils permettront de mieux identifier les déplacements chinois à basse altitude.

Sur cette même base de Naha sont déjà déployés des chasseurs américains, produits sous licence au Japon, F-15J/DJ. Tokyo a aussi prévu d'acheter 42 avions de combat furtifs américains F-35 – 4 devraient être acquis sur l'exercice fiscal 2014. On ne sait pas encore s'ils seront déployés dans le Sud-Ouest nippon.


Quel rôle jouent les Etats-Unis dans le plan de défense japonais ?

Le Japon est lié aux Etats-Unis par un traité bilatéral de sécurité signé en 1960, qui prévoit l'intervention des forces américaines en cas d'attaque contre l'archipel. Les Etats-Unis disposent par ailleurs de bases au Japon, et notamment sur l'île d'Okinawa. Près de 38 000 militaires américains, ainsi que 5 000 civils dépendant du Pentagone, sont déployés au Japon, dont la moitié à Okinawa. Lors d'une rencontre, le 3 octobre 2013 à Tokyo, entre le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, le secrétaire à la défense, Chuck Hagel, avec leurs homologues respectifs, Fumio Kishida et Itsunori Onodera, la révision de l'actuelle politique de coopération nippo-américaine en matière de défense a été actée. Washington et Tokyo renforceront notamment leur coopération en matière de lutte contre les cyberattaques. Les Etats-Unis déploieront ainsi des drones d'observation Global Hawk au Japon, une première, à partir du printemps 2014.

Le P-8, un avion très sophistiqué de reconnaissance aérienne sera aussi engagé pour la première fois dans l'archipel nippon pour aider les Etats-Unis et leurs alliés à mieux surveiller les activités maritimes dans le Pacifique.

Il est aussi prévu de redéployer 9 000 Marines de l'île d'Okinawa, sur celle, américaine, de Guam et dans les îles Mariannes, pour un coût de 8,6 milliards de dollars, dont 3,1 milliards seront pris en charge par le Japon. «Notre relation n'a jamais été plus forte et meilleure que maintenant », a déclaré le secrétaire d'Etat, John Kerry. « Nous continuons à nous adapter, cependant, pour faire face aux défis du XXIe siècle ». S'agissant des Diaoyu-Senkaku, M. Kerry a de nouveau appuyé la position japonaise : « Nous reconnaissons l'administration du Japon sur ces îles », a-t-il déclaré, un nouvel avertissement à l'intention de Pékin.

le monde

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 16:14

Citation :
Pékin fait décoller ses chasseurs après entrée d'avions américains et japonais


PEKIN - La Chine a fait décoller d'urgence ses chasseurs vendredi pour surveiller des avions américains et japonais entrés dans sa zone de défense aérienne, ont annoncé des médias officiels de Pékin.

Plusieurs avions de combat ont été envoyés d'urgence pour vérifier l'identité d'avions américains et japonais entrant dans la zone d'identification de la défense aérienne établie par Pékin le weekend dernier, a annoncé l'agence Chine Nouvelle citant un responsable de l'armée de l'air, Shen Jinke.

La patrouille chinoise, qui comprenait au minimum deux chasseurs, a identifié deux avions de surveillance américains et dix appareils japonais comprenant un avion de combat F-15, a précisé M. Shen.

Sa mission consistait à surveiller les avions étrangers dans la zone durant tout leur déplacement, en les identifiant rapidement.

Samedi dernier, les autorités chinoises ont unilatéralement instauré une zone aérienne d'identification (ZAI) sur une grande partie de la mer de Chine orientale, entre la Corée du Sud et Taïwan, englobant notamment un petit archipel contrôlé par Tokyo, les îles Senkaku, et fermement revendiqué par Pékin sous le nom de Diaoyu.

La presse d'Etat à Pékin a appelé vendredi à réagir sans hésiter aux violations par le Japon des règles fixées pour cette zone.

Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud avaient tous refusé d'en tenir compte.


(©AFP / 29 novembre 2013 15h40)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6033
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 17:21

ca deviens chaud
mais bon c'est plus une crise de nerf qu'autre chose
la Chine est dangereuse mais elle sait que les USA et le Japon le sont aussi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12886
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 17:29

Je pense que pour les chinois cela va au dela de la simple rivalité avec le Japon. Les vrai visés c'est les USA! La Chine veut montrer au monde que elle est en mesure de s'imposer dans sa zone sphère géographique... aujourd'hui on agit d'égale a égale, demain (cad dans 10 max 15 ans) en maître des lieu Like a Star @ heaven 

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 17:33

La Chine est expansionniste même si elle a l'air pas l'air, les Tibétains, les Indiens, les Ouyghours, les Mongols et les Soviétiques en savent quelque chose... Une Chine trop puissante fera du mal à l'équilibre sur terre.

Pour nous, les Orientaux et Maghrébins, une tension entre Usa/Chine est bénéfique, sauf peut être dans un moindre mesure pour les pays producteurs de pétrole..
Revenir en haut Aller en bas
turkish
1ere classe
1ere classe


messages : 78
Inscrit le : 02/05/2013
Localisation : Around the world
Nationalité : Turco-Francais

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 19:05

Baybars a écrit:
La Chine est expansionniste même si elle a l'air pas l'air, les Tibétains, les Indiens, les Ouyghours, les Mongols et les Soviétiques en savent quelque chose... Une Chine trop puissante fera du mal à l'équilibre sur terre.

Pour nous, les Orientaux et Maghrébins, une tension entre Usa/Chine est bénéfique, sauf peut être dans un moindre mesure pour les pays producteurs de pétrole..
Depuis 1000 ans et jusqu'au début des années 1970, les documents officiels CHINOIS reconnaissaient ces îles comme japonaises. C'était même écrit dans les atlas est manuels scolaires de l'Etat communiste et, lorsque la Chine populaire a adhéré à lONU, elle a repris à son compte les traités signés autrefois par la République de Chine (Chiang Kai Shek), notamment le traité avec le Japon qui reconnaît ces îles comme japonaises.  

Dans les années 1970, suite à la découverte de probables gisements de pétrole, la Chine populaire a commencé à revendiquer ces îles.

De nos jours, l'enjeu est de taille : en vertu de la Convention sur le droit de la mer, si on néglige les droits historiques du Japon, ces îles doivent être partagées entre la Chine, le Japon et Taiwan. Or Taiwan est elle aussi revendiquée par la Chine !

Par conséquent, cette manœuvre chinoise est un test de la détermination des USA à défendre Taiwan.

Si le Japon recule, ce sera signe que les Américains n'ont pas la volonté de respecter leurs engagements à l'égard du Japon. A fortiori ceux à l'égard de Taiwan, qui sont de niveau juridique et d'importance stratégique inférieurs ! En conséquence de quoi la Chine se sentira presque autorisée à envahir Taiwan. Elle multipliera alors les provocations en direction de Taiwan, pour voir jusqu'où les Américains ne réagiront pas. Rappelons qu'elle a désormais une marine et une aviation suffisantes pour pourvoir envahir cette île. Et aussi que la Corée du Nord a envahi la Corée du Sud et l'Iraq le Koweit parce que les autorités américaines avaient tenu un langage maladroit qui pouvait laisser supposer qu'elles ne réagiraient pas.  

Quant aux motivations, elles sont probablement les mêmes que celles de la junte argentine en 1982 : détourner l'attention du peuple de problèmes intérieurs douloureux. Ca avait donné la guerre des Malouines.

Voilà l'enjeu. Il ne mérite pas la moindre dérision.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9410
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 19:59

L'enjeu va nécessairement au dela de ces iles.
Je vois plusieurs points de frotement avec des responasabiltes partagées et des craintes qui se justifient de part et d'autre.
La montée en puissance chinoise inquiète japonais et US. Ils sensent donc régulièrement le niveau de réactivité chinoise ( qui dénote son niveau de sophistication.). La Chine de son coté craint la montée en puissance réelle de la marine japonaise qui passe clairement d'un schéma défensif a un schéma plus dual qui préfigure la possibilité de restaurer la légendaire puissance militaire japonaise qu'ils ont eu subir longtemps et cruellement. Par ailleurs, la persistance japonaise a régulièrement célébrer ses crimes de guerre, donne du credit a cette crainte quasi primale des chinois.
Sentant a terme la capacité chinoise a lui tenir tête, les USA s'emploient a entourer la Chine d'un chapelet défensif de premier ordre (Taïwan,Australie,Japon). Pour paraitre donc l'egal des USA, les chinois ne peuvent céder devant cette première ligne. Si donc même leur revendication, en l'espèce, est illégitime, en tant que puissance dominante de la région, je ne les vois pas céder.
Pour l'instant, ce n'est que des tests. Un b52 dans les parages, au dessus d'une zone contestée si proche de la Chine, relève clairement de l'exercice favori du dominant du moment.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 20:11

tu as oublier la corée du sud qui a aussi survolé la zone

_________________
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 20:39

Citation :
L'armée chinoise lance ses chasseurs contre une intrusion américaine !

ALERTE - Pékin lance ses chasseurs après une intrusion d'avions US et japonais dans sa zone de défense aérienne
Le lendemain de son annonce de la fin de l'achat de devise américaine $ (dont tout le monde sait qu'elle ne vaut déjà plus rien), les américains provoquent unilatéralement la Chine en violant son espace aérien.

Les USA (sous influence sioniste)  ne cessent pas de vouloir déclencher une guerre mondiale. Il temps que le monde s'émancipe de ces bellicistes qui veulent plonger le monde, dans le chaos dans la continuité du marasme dans lequel ils l'ont déjà mené...

http://bestofactus.blogspot.fr/2013/11/larmee-chinoise-lance-ses-chasseurs.html
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6033
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 20:58

je pense qu'il y a longtemps eu un équilibre dans le Pacifique entre le Japon ( puissance économique) et la Chine ( puissance militaire) or c'est dernière année la Chine est aussi devenu une puissance économique et son PIB a dépassé celui du Japon, les USA ont alors autoriser le Japon a développer sa puissance militaire pour rétablir l'équilibre, ce qui ne plait pas a Pekin qui voit renaitre la Marine Impériale Japonaise qui a mené la bataille de Shanghai dans une vie antérieur...
D'où l'affaire des ilots pour faire un glacis défensif pour empêché les destroyers japonais de se diriger vers la mer de Chine
C'est aussi une réponse au redéploiement de l'armée américaine dans le Pacifique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6499
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Ven 29 Nov 2013 - 23:57

bon Dieu mettez des sources crédibles pas des blogs du coin
Citation :

China sends warplanes to patrol new air defense zone

BEIJING — China said it had sent warplanes to patrol its newly declared maritime air defense identification zone on Thursday, while Japan and South Korea have also sent surveillance aircraft into the area.

Air force spokesman Shen Jinke said several fighter jets and an early warning aircraft had been sent on “defensive” air patrols in the zone, to “strengthen the monitoring of aerial targets,” the Xinhua state news agency reported.

The United States has joined with many of China’s neighbors in condemning China’s decision to establish the zone , and also defied Beijing by sending two B-52 bombers through the zone on Tuesday.

Experts say China’s decision to establish the zone -- bolstered by a threat that any noncommercial aircraft entering the zone without informing it could face “defensive emergency measures” – has ratcheted up an already tense stand-off with Japan over a disputed island chain, and raised the possibility of military conflict.

But Beijing had initially reacted calmly to the U.S. challenge on Wednesday, simply noting that it had identified and monitored the American warplanes. That muted response drew criticism from Chinese netizens, and even from state media.

The nationalist Global Times newspaper said the United States had engaged China in a “war of public opinion” but that Beijing had “failed to make a timely and ideal response.”

“Beijing needs to reform its information release mechanism to win the psychological battles waged by Washington and Tokyo,” it said in an editorial .

Colonel Shen said the air force would remain on high alert and would take “relevant measures according to different air threats” to defend the country’s airspace, Xinhua reported.

In another editorial , the Global Times said Japan, not the United States, was the target of the new zone, and suggested the enforcement of the zone would be selective.

“If the US does not go too far, we will not target it in safeguarding our air defense zone,” it wrote. “What we should do at present is to firmly counter provocative actions from Japan.”

The latest flights intensify the game of dare being played above Asia’s contested maritime territory . Experts said China had established the zone to bolster its claims to a chain of tiny, rocky islands administered by Japan, and to match a similar air defense identification zone long established by its rival.

But they said the decision could have backfired , uniting several of China’s neighbors in condemnation and providing the United States a perfect opportunity to demonstrate its commitment to ensuring stability in the Asia-Pacific region.

A Japanese government spokesman said Thursday that its Lockheed Martin-made turboprop patrol planes have been conducting routine flights in China’s air defense identification zone since Beijing’s declaration. The spokesman did not say specifically when the flights have taken place or how many there have been. Japan has not been notifying China of its activities.

Japan’s Defense Ministry did not confirm the flights, but one official, requesting anonymity to describe the situation, said that Japan is “conducting the same monitoring activity as before, and we will not change or restrict such activities.”

South Korea’s flight took place Wednesday near the area of a South Korean maritime research center, built atop a submerged rock that both Seoul and Beijing contest.

The flight marks a “clear sign that Seoul will not recognize the new airspace claim,” South Korea’s Yonhap news agency said in its report. Yonhap also reported Thursday that China had rejected Seoul’s request to redraw its air defense identification zone and eliminate an overlap with the zone of South Korea. The South in turn said it may expand its own zone.

In Asia’s waters, territorial disputes go back decades or centuries and draw in nearly every nation in the region. The nastiest dispute of late has been between Japan and China over several uninhabited islets and rocks known as the Senkaku in Japanese and the Diaoyu in Chinese.

Japan infuriated China last year by purchasing several of those islets from a private landowner, and China has since increased its surveillance — both with vessels and aircraft — around those islands. Japan has frequently scrambled its own fighter jets in response.

U.S. officials said China’s unilaterally announced air defense identification zone needlessly raised tensions between Asia’s two largest economies. In his trip next week through the region, Vice President Biden plans to convey those concerns to China, a senior Obama administration official told reporters on Wednesday.

“There is an emerging pattern of behavior by China that is unsettling to China’s own neighbors,” the official said. Biden will raise questions “about how China operates in international space and how China deals with areas of disagreement with its neighbors.”

Harlan reported from Seoul. Li Qi contributed
http://www.washingtonpost.com/world/china-sends-warplanes-to-patrol-new-air-defense-zone/2013/11/28/a723bfdc-5874-11e3-bdbf-097ab2a3dc2b_story.html

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
pyromane
Commandant
Commandant


messages : 1182
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Sam 30 Nov 2013 - 13:57

Citation :

Senkaku/Diaoyu : Washington conseille aux avions de ligne de signaler leur présence


Les Etats-Unis ont recommandé vendredi aux compagnies aériennes américaines de signaler au préalable aux autorités chinoises leurs plans de vol en mer de Chine orientale. « Le gouvernement américain attend des compagnies aériennes américaines opérant à l'étranger qu'elles se conforment aux avis émis par des pays tiers », a déclaré le département d'Etat. Mercredi, déjà, Jen Psaki, porte-parole du département, avait déclaré que les compagnies américaines avaient reçu pour recommandation de prendre des mesures pour survoler en toute sécurité la mer de Chine orientale.

La directive américaine fait suite à la montée des tensions dans cette mer au-dessus de laquelle où Pékin a instauré unilatéralement la semaine dernière une « zone aérienne d'identification » (ZAI), en demandant à tout appareil étranger traversant le secteur de se signaler aux autorités chinoises.

La zone en question couvre les îlots inhabités au cœur du contentieux territorial entre la Chine et le Japon, appelés Senkaku par Tokyo et Diaoyu par Pékin. Le Japon administre ces îlots, situés à environ 150 km des îles japonaises Yaeyama, mais Pékin conteste qu'ils soient japonais.

En vertu des nouvelles règles fixées par Pékin, tout appareil étranger doit signaler son plan de vol aux autorités chinoises, rester en contact radio et répondre rapidement aux demandes d'identification, ou encore présenter des marquages clairs de nationalité et d'immatriculation.

Les deux principales compagnies aériennes nippones, ANA et Japan Airlines, ne s'identifient plus auprès des autorités chinoises depuis mercredi, lorsque leurs appareils traversent la zone.

Jeudi et vendredi, la Chine a dépêché plusieurs chasseurs et un avion de détection dans la ZAI qu'il a instaurée unilatéralement en mer de Chine orientale. Les chasseurs ont décollé vendredi afin de mener une « surveillance efficace », a déclaré le porte-parole de l'armée de l'air chinoise, Shen Jinke. La patrouille chinoise a identifié deux avions de surveillance américains et dix appareils japonais dont un avion de combat F-15, a précisé M. Shen. Sa mission consistait à surveiller les avions étrangers dans la zone « durant tout leur déplacement, en les identifiant rapidement ».

Le Japon a pour sa part fait voler dix avions militaires, y compris des chasseurs F-15, dans cette zone, où Washington avait envoyé mardi deux bombardiers B-52 non armés en signe de soutien à son allié nippon. Ces appareils n'ont pas envoyé de signalement préalable à Pékin lorsqu'ils ont pénétré dans la « zone d'identification aérienne ». La Corée du Sud y a également fait voler des avions.
source
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Dim 1 Déc 2013 - 17:01

Citation :
La mer de Chine, inquiétante zone de périls

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/11/30/la-mer-de-chine-inquietante-zone-de-perils_3523277_3208.html

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Lun 2 Déc 2013 - 13:19

Citation :
Taïwan envoie des avions sur la zone chinoise

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Ta-wan-envoie-des-avions-sur-la-zone-chinoise-25958198?redirect=mobi&nocache=0.9386286807712168
Sa fait 3 contre 1 maintenant

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Dim 8 Déc 2013 - 10:01

Citation :
Corée du sud, extension de zone

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/08/97001-20131208FILWWW00015-coree-du-sud-zone-de-defense-aerienne-accrue.php

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Mer 18 Déc 2013 - 16:40

Citation :
Jeux de guerre froide en mer de chine

http://www.lefigaro.fr/international/2013/12/18/01003-20131218ARTFIG00375-jeux-de-guerre-froide-en-mer-de-chine.php

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Sam 21 Déc 2013 - 11:51

Citation :
La Chine serait-elle prête à créer une deuxième zone d’identification de la défense antimissile ?

http://french.ruvr.ru/2013_12_21/La-Chine-serait-elle-prete-a-creer-une-deuxieme-zone-d-identification-de-la-defense-antimissile-6810/

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Jeu 9 Jan 2014 - 19:47

Citation :
Le Japon veut enregistrer 280 îles comme biens nationaux

http://www.challenges.fr/monde/20140109.REU9679/le-japon-veut-enregistrer-280-iles-comme-biens-nationaux.html

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises   Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas
 
îles Senkaku/Diaoyu : tensions sino-japonaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rapprochement Sino-Indien
» forces navales japonaises de la seconde guerre mondiale
» Les poupées japonaises
» Poussette made in Japan
» la poupée japonaise licca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: