Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Armée Mauricienne"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2952
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: "Armée Mauricienne"   Ven 12 Oct 2012 - 11:14

L'Ile maurice est plus connu pour ses plages et palmiers que son armée, et c'est normal car ce petit pays ne possède pas d'armée.
La SMF tient un rôle similaire à un corps d'infanterie et intervient souvent dans des missions de travaux civils. Les garde-côtiers ont à leur disposition quatre patrouilleurs pour des missions de secours et pour la surveillance des eaux territoriales. Un escadron d'hélicoptères composé de 100 membres est aussi disponible pour les missions de secours. Il existe aussi une unité spéciale anti-émeute composée de 270 membres.

Deux photos prisent lors de mes vacances:







_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18787
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Sam 15 Déc 2012 - 18:31

Citation :
Des officiers étrangers formés à l’école des fusiliers-marins
14/12/2012


crédits : MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ

Alla Louis Aldo Percy est inspecteur de police à l’île Maurice. Amine Khalid est lieutenant de l’infanterie de marine au Maroc. Tous deux ont passé trois mois à l’école des fusiliers-marins de Lorient pour suivre le module fusilier du cours EOFC (élève officier fusiliers commando). Trois mois de formation théorique et pratique aux côtés des élèves officiers sortis de l’Ecole Navale. « Nous recevons régulièrement des stagiaires étrangers, précise le capitaine de frégate Sébastien Houël commandant l’école des fusiliers-marins, ils viennent de plusieurs pays d’Afrique sub-saharienne, du Machrek, du Maghreb, de Djibouti ou du Moyen-Orient dans le cadre d’accords de coopération ou de la société Navfco. »


Des stagiaires qui sont soumis exactement aux mêmes conditions que les militaires français. « Il s’agit de les former aux techniques du combattant, détaille le lieutenant de vaisseau Jean-Yves Piasecki, responsable de la formation, topographie avec carte et boussole, y compris de nuit, méthode de raisonnement en situation de combat, navigation avec apprentissage du point et du repérage, formation physique avec des marches et des parcours aquatiques, du tir avec une formation d’instructeur spécialisé de tir de combat pour atteindre la qualification de directeur de tir ainsi que la santé avec un cours sur le secourisme de combat, la gestion du stress et du sommeil ou encore la psychologie ».

Augmenter l'interopérabilité

Une formation intense que Aldo, le mauricien, a beaucoup appréciée. « A Maurice, il n’y a pas d’armée, c’est la police qui s’occupe de l’ensemble des questions de sécurité. Pour ma part, je suis entré dans ce corps il y a 20 ans, et j’ai commencé par un cours d’infanterie avant d’intégrer un groupe d’intervention de type GIGN. Depuis quatre ans, j’ai intégré le corps des garde-côtes. La formation très maritime que j’ai reçu ici rentre donc parfaitement dans le quotidien de mon métier ». Amine Khalid, lui, est breveté commando dans l’armée royale marocaine. « J’ai été formé à mon poste de chef de groupe d’intervention par des officiers commandos français détachés à l’école de plongée d’Al-Hoceima. Je suis donc venu poursuivre ma formation ici, dans l’optique de mes futures missions, particulièrement dans le contre-terrorisme ou la lutte contre la piraterie. Le Maroc va notamment fournir des équipes de protection embarquées pour protéger les navires civils contre la menace pirate. » Les deux officiers saluent « la qualité de l’instruction » des formateurs français. « En plus de notre instruction personnelle, cela permet aussi de mieux se connaître, d’augmenter l’interopérabilité si nous sommes amenés à travailler à bord d’un bâtiment français. Une telle expérience facilite grandement la future communication entre les armées ».

Des échanges qui sont également appréciés du côté français. « Cela permet de multiplier les échanges d’expérience avec des conceptions parfois différentes des missions », souligne le commandant Houël. L’école des fusiliers-marins accueille une dizaine de stagiaires étrangers par an.


http://www.meretmarine.com/fr/content/des-officiers-etrangers-formes-lecole-des-fusiliers-marins
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Ven 13 Déc 2013 - 16:44

Citation :


http://vimeo.com/32386986

Special Mobile Force


Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6942
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Mar 27 Mai 2014 - 0:13

Citation :
Mauritius orders patrol vessel, military hardware from India

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=34783:mauritius-orders-patrol-vessel-military-hardware-from-india&catid=51:Sea&Itemid=106
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Mer 4 Juin 2014 - 20:11





Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6942
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Lun 22 Déc 2014 - 0:44

Citation :
India's first-ever warship export order: an offshore patrol vessel to Mauritius

On Saturday, defence shipbuilder, Garden Reach Shipyard & Engineers (GRSE) will hand over to Mauritius a 1,300-tonne offshore patrol vessel (OPV) named “Barracuda”. This $58 million (Rs 365 crore) vessel is the first warship ordered by a foreign country from an Indian shipyard.

Meanwhile, GRSE is bidding to build two frigates for the Philippines Navy, for an estimated Rs 1,000 crore each. If GRSE wins that order --- for which major global shipyards are bidding, including Navantia of Spain, STX of France and Korean majors, Hyundai and Daewoo --- it would be the first time a warship designed and built in India is selected in an international tender.

India has gifted several warships to smaller Indian Ocean countries like Maldives, Seychelles and Mauritius. It has sold used vessels, such as a Sukanya-class OPV that now serves as the Sri Lankan navy’s flagship.

GRSE is also finalizing the design of a series of 140-tonne Fast Patrol Boats for the Vietnam Navy. New Delhi has offered a line of credit to Vietnam for that order.

Yet this is the first time an Indian shipyard has been commissioned to design and build a warship to specifications formulated by a buyer country. This marks an important first landmark in the Bharatiya Janata Party (BJP)-led government’s drive to increase defence exports.

According to figures tabled in parliament on November 28, India’s total defence exports were Rs 446.75 crore in 2012-13; 686.27 crore in 2013-14 and Rs 166.67 crore this year, up to Sept 2014. The export of the Barracuda would, therefore, be a significant success.

The need to support defence exports has been understood for some time, with the United Progressive Alliance government formulating a “Defence Exports Strategy” and simplifying the procedure for granting export sanctions.

The BJP’s election manifesto in 2014 pledged: “We will encourage domestic industry to have a larger share in design and production of military hardware and platforms for both domestic use and exports, in a competitive environment.”

Senior naval officers have long argued for exporting warships to friendly countries in the Indo-Pacific region. This, they said, would strengthen India’s security partnerships, while providing economy of scale to India’s warship builders and ancillary companies.

Amongst all three services, the navy has most decisively promoted indigenous warship design and construction. All 41 warships currently on order for the navy are being built in Indian shipyards.

“Building in India provides significant cost advantages like cheaper labour, when compared with most foreign shipyards”, points out GRSE chief, Rear Admiral AK Verma (Retired).

As an example of successful indigenization, Verma points to the Kamorta-class anti-submarine corvettes that GRSE is building. He says: “The challenge is not just to build warships in India, but to also increase the indigenous content of each vessel. In the Kamorta-class, we have brought the overall indigenous content to about 90 per cent.”

Several navy chiefs have lamented the relative failure to indigenize engines, weapons and sensors. Earlier this month, the navy chief, Admiral RK Dhowan estimated that the float component of our warships (i.e. the hull) was more than 95 per cent indigenous; the move component (engine and transmission) was sometimes just 60 per cent; while the high-tech fight component (weapons and sensors) was barely 35-40 per cent indigenous.

Even so, the Mauritius coast guard is said to be pleased with the performance of the Barracuda, which has completed a month of sea trials. The GRSE chief says the vessel delivered a top speed of 22.5 knots (42 kilometres per hour), against the customer’s requirement of 20 knots (37 kilometres per hour).

The Barracuda has been designed for the usual OPV tasks --- anti-piracy; anti-smuggling; anti-poaching and search and rescue --- as well as additional tasks specified by Mauritius. The additional capabilities include: pollution response; external fire fighting; and the movement by sea of troops.

The Barracuda will be handed over by Minister of State for Defence, Rao Inderjit Singh, to the Mauritius government at Kolkata on Saturday.

http://ajaishukla.blogspot.ca/2014/12/india-delivers-its-first-ever-warship.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18787
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Lun 2 Jan 2017 - 21:19

 Alouette III

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18787
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   Lun 6 Fév 2017 - 18:43

Citation :
U.S. Africa Command (AFRICOM)

Mauritian National Coast Guard Commandos participate in close quarters battle training during Exercise #CutlassExpress 2017 in Port Louis,
Mauritius, Feb. 02. Exercise Cutlass Express 2017, sponsored by U.S. Africa Command and conducted by U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S.
Sixth Fleet, is designed to assess and improve combined maritime law enforcement capacity and promote national and regional security in East Africa.



 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Armée Mauricienne"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Armée Mauricienne"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» L'armée Normande !
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» l'armée suisse
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: