Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 5 Mar 2017 - 13:06

Citation :
Netanyahu veut convaincre Poutine d'empêcher l'Iran de s'installer en Syrie


AFP 05/03/2017


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche qu'il allait tenter de convaincre jeudi à Moscou le président russe Vladimir Poutine d'empêcher une présence militaire iranienne permanente en Syrie.

"L'Iran tente de s'établir de façon permanente en Syrie au travers d'une présence militaire terrestre et maritime et d'ouvrir progressivement un front sur le plateau du Golan", en partie occupé par Israël, a affirmé le chef du gouvernement lors du conseil des ministres.
"Je ferai part au président Poutine jeudi à Moscou de l'opposition ferme d'Israël à une telle possibilité", a ajouté le Premier ministre, selon un communiqué de son bureau.

Israël a conquis durant la guerre de juin 1967 une partie du Golan syrien avant d'annexer 1.200 km2 de cette région en 1981. Cette annexion n'est pas reconnue par la communauté internationale, qui considère toujours le territoire comme syrien. Environ 510 km2 restent sous contrôle syrien.

Les responsables israéliens dénoncent régulièrement la présence de militaires notamment des Gardiens de la Révolution iraniens en Syrie et des combattants du Hezbollah libanais, allié de Téhéran, aux côtés des forces du régime de Bachar el-Assad.

L'Iran est considéré comme l'ennemi numéro par l'Etat hébreu et Israël et le Hezbollah s'étaient livrés une guerre meurtrière à l'été 2006.

Par ailleurs, M. Netanyahu a dit espérer parvenir avec M. Poutine à de nouveaux "arrangements pour éviter des frictions possibles entre nos forces, comme nous l'avons fait jusqu'à présent".
Il faisait allusion à une coordination militaire entre les pays conclue l'an dernier pour éviter des affrontements entre avions russes et israéliens dans l'espace aérien syrien.

La Russie soutient militairement le régime de Bachar el-Assad, en menant notamment des raids aériens contre des groupes armés luttant contre les forces gouvernementales.
L'an dernier, Benjamin Netanyahu avait admis, pour la première fois, qu'Israël avait attaqué des dizaines de convois d'armes en Syrie destinés au Hezbollah.

https://www.lorientlejour.com/article/1038738/netanyahu-veut-convaincre-poutine-dempecher-liran-de-sinstaller-en-syrie.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 19 Mar 2017 - 19:17

Citation :
Israël menace de détruire les systèmes syriens de défense aérienne


AFP 19/03/2017


Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu dimanche que l'aviation israélienne détruira les systèmes syriens de défense aérienne si l'armée de Bachar el-Assad tire à nouveau des missiles contre des avions israéliens en opération en Syrie.

"La prochaine fois que les Syriens utilisent leurs systèmes de défense aérienne contre nos avions, nous les détruirons sans la moindre hésitation", a averti M. Lieberman dans une déclaration à la radio publique.

Le ministre a lancé cette mise en garde à la suite d'un raid aérien israélien mené vendredi en Syrie contre un transfert d'armes destinées, selon Israël, au Hezbollah. Cette attaque a provoqué en riposte un tir de missile syrien contre un des avions israéliens, mais ce missile a été intercepté. L'armée syrienne a affirmé avoir abattu un avion israélien et en avoir atteint un deuxième, ce qu'Israël a réfuté. Il s'agit du plus sérieux accrochage entre les deux pays voisins depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011.

"A chaque fois que nous repérerons des transferts d'armes de Syrie vers le Liban nous agirons pour les empêcher. Sur ce sujet il n'y aura aucun compromis", a ajouté le ministre de la Défense. "Les Syriens doivent comprendre qu'ils sont tenus pour responsables de ces transferts d'armes au Hezbollah et que tant qu'ils continueront à les permettre, nous ferons ce que nous devons faire", a également souligné M. Lieberman. "Je répète que nous ne voulons pas nous mêler de la guerre civile en Syrie ni provoquer une confrontation avec les Russes, mais la sécurité d'Israël prime tout", selon M. Lieberman.

Israël et la Syrie restent officiellement en état de guerre depuis des dizaines d'années. Les relations sont d'autant plus tendues que le régime syrien est soutenu dans sa bataille contre les rebelles par le Hezbollah et l'Iran, deux grands ennemis d'Israël.

https://www.lorientlejour.com/article/1041573/israel-menace-de-detruire-les-systemes-syriens-de-defense-aerienne.html
Revenir en haut Aller en bas
bens.othman
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 816
Inscrit le : 29/03/2016
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Jeu 23 Mar 2017 - 23:28

Citation :

Israël s'attribue des régions gazières revendiquées par le Liban



Le gouvernement israélien a décidé de manière unilatérale d'annexer à sa zone économique exclusive des régions côtières litigieuses de la Méditerranée où se trouvent d'immenses réserves de pétrole et de gaz.

Ces zones sont revendiquées par le Liban voisin, qui estime qu'il a également le droit d'exploiter les gisements qui s'y trouvent. Conformément à la législation internationale, leur appartenance à Tel-Aviv ou à Beyrouth n'est toujours pas déterminée mais Israël a déjà commencé à toucher les premières recettes de leur exploitation, alors que le Liban reste à l'écart.

Les autorités israéliennes ont pris cette décision après l'échec des négociations avec les représentants libanais sous la médiation des USA, rapportent les médias arabes.

Les relations déjà tendues entre Tel-Aviv et Beyrouth se sont aggravées en 2009 quand la compagnie américaine Noble Energy a annoncé la découverte en Méditerranée du gisement Tamar. Fin 2010, cette même compagnie a découvert le gisement Léviathan puis le gisement Tanin en 2012. Le volume total de gaz découvert est estimé à près de 800 milliards de mètres cubes, et le gaz non découvert pourrait représenter jusqu'à plusieurs milliers de milliards de mètres cubes.
De telles richesses naturelles promettent des revenus très importants à celui qui les exploitera. Or il s'est avéré impossible d'en déterminer le propriétaire à cause du litige entre Israël et le Liban sur la démarcation des frontières maritimes.

« Le Liban a envoyé à l'Onu des cartes en présentant le traçage correct des frontières maritimes. Mais Israël s'y est opposé et a illégalement élargi sa zone économique exclusive, annexant de facto les gisements. Le Liban s'est adressé à l'Onu et aux États-Unis pour qu'ils fassent pression sur Israël et l'obligent à démarquer les frontières maritimes mais rien n'a été fait à ce jour. De facto, Tel-Aviv s'est emparé des zones pétrolières et gazières », explique le politologue libanais Amid Hoteit, général à la retraite.
Et d'ajouter: « Israël n'aurait jamais osé agir ainsi s'il n'avait senti derrière lui le plein soutien des USA, y compris dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies. »

Pendant ce temps Tel-Aviv a déjà commencé à tirer des bénéfices de l'exploitation des gisements. Comme l'a annoncé début mars la compagnie Delek Drilling, membre du consortium chargé de l'exploitation des gisements gaziers à proximité du littoral israélien, les exportations de gaz ont déjà commencé en janvier vers les compagnies jordaniennes Arab Potash et Jordan Bromine, qui ont signé en 2014 un accord de 15 ans sur l'importation de 2 milliards de mètres cubes de gaz. Pendant ce temps, Beyrouth reste sur la touche.

https://fr.sputniknews.com/presse/201703231030587231-israel-liban/

_________________
" Ceux qui veulent aller vers l'avenir et voir l'avenir doivent avoir la mémoire longue "
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6636
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 30 Avr 2017 - 7:45

Citation :

Lieberman critiqué pour ses propos contre Pyongyang qui met en garde en Israël


.29/04/2017


Des ministres israéliens ont critiqué samedi soir le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, pour avoir entraîné Israël dans une guerre de mots avec la Corée du Nord, l'accusant de mettre en péril la sécurité du pays, a rapporté la radio Kol Israel.

Selon les ministres, dont les noms n'ont pas été révélés par la radio, Lieberman devrait "parler moins" et se concentrer davantage sur le maintien de la sécurité nationale.

"Nous n'avons rien à faire avec la Corée du Nord, alors pourquoi se précipiter sur elle?", a déclaré un ministre. "N'avons-nous pas assez d'ennemis?"

Plus tôt dans la semaine, Lieberman a déclaré au site israélien Walla que le président coréen Kim Jong-un, "ce fou, était le plus grand allié d'Assad et de l'Iran", et qu'il y a "un axe direct depuis la Corée du Nord en passant pas l'Iran jusqu'en Syrie et le Hezbollah... et le seul but de ces gens-là est de destabiliser le monde entier".

"Il s'agit d'une bande d'extrêmistes fous", a-t-il encore insisté, précisant que "toute crise nucléaire aura des conséquences sur le monde entier".

Cette diatribe contre Pyongyang a suscité également les critiques de nombreux politiciens israéliens à l'égard de Lieberman.

"Le 'ministre des Conférences' parle de manière irresponsable sur la Corée du Nord. Et il n'y a pas de Premier ministre qui surveille les jacassements et les postures des ministres", a déclaré l'ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon sur Twitter.

De son côté, la Corée du Nord a menacé de punir Israël et accusé le Liberman d'avoir fait des déclarations "éruptives et malveillantes" qui ont insulté son chef et la nation asiatique.

"Notre message constant consiste à punir sans pitié ceux qui offensent la dignité de notre dirigeant", a déclaré le communiqué.

"Nous demandons à Israël de réfléchir à deux fois aux implications de sa campagne de diffamation contre nous", poursuit le texte.

Le ministère a également reproché à Israël d'être "le seul pays à détenir de manière illégale des armes nucléaires sous les auspices des États-Unis".

"C'est un stratagème cynique que de s'en prendre à la Corée du Nord afin d'échapper aux accusations de la communauté internationale, alors qu'(Israël) s'oppose à la paix au Moyen-Orient, occupe des territoires arabes et participe à des crimes contre l'humanité", a-t-il encore indiqué.

Pyongyang a ajouté que "la Corée du Nord, qui défend l'indépendance, la justice et la paix, soutient la lutte des Palestiniens afin qu'ils puissent obtenir des droits légitimes, notamment la libération des territoires occupés et la création d'un Etat palestinien avec 'Al Quds' (Jérusalem en arabe) pour capitale".

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mer 24 Mai 2017 - 22:29

Citation :
Israël annonce une aide américaine supplémentaire, après les ventes d'armes à Riyad


AFP 24/05/2017


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi une aide militaire supplémentaire américaine de 75 millions de dollars, après la visite de Donald Trump et l'annonce d'une vente massive d'armes par les Etats-Unis à l'Arabie saoudite qui inquiète en Israël.

A l'occasion de la visite de M. Trump lundi et mardi en Israël, "les Etats-Unis nous ont promis de maintenir l'avantage (militaire) qualitatif au Proche-Orient", a dit M. Netanyahu, cité par ses services.

"Il y a trois jours, les Etats-Unis ont ajouté 75 millions de dollars supplémentaires à l'aide au programme de défense antimissile", a-t-il dit, sans détailler à quoi cette somme était affectée précisément et avec quelle périodicité.

En septembre 2016 et malgré l'animosité entre le prédécesseur de M. Trump, Barack Obama, et M. Netanyahu, les deux grands alliés américain et israélien s'étaient entendus pour augmenter à 38 milliards de dollars l'assistance militaire américaine pour la période 2019-2028, au lieu de 30 milliards de dollars pour la période 2009-2018.
Il s'agissait de l'aide militaire bilatérale la plus généreuse de l'histoire des Etats-Unis.

D'après la Maison Blanche, 33 milliards de dollars financeront l'achat d'équipements de défense et cinq milliards seront affectés au financement du Dôme de fer (Iron Dome), un système d'interception par des missiles de projectiles à courte et moyenne portée.

La rallonge annoncée par M. Netanyahu survient alors que la Maison Blanche a annoncé samedi des contrats de ventes d'armements de 110 milliards de dollars à l'Arabie saoudite, à l'occasion de la visite de M. Trump dans ce pays.

La Maison Blanche a parlé de "l'accord d'armement le plus important de l'histoire des Etats-Unis". Il vise en premier lieu à faire face aux "menaces" iraniennes, a dit l'administration américaine.

Inquiétude en Israël

Pour la première fois, un haut responsable israélien a ouvertement exprimé sa préoccupation.
"Je ne suis jamais tranquille devant aucune course à l'armement, et l'énorme acquisition faite par les Saoudiens n'ajoute certainement pas à ma tranquillité", a dit à la radio militaire le ministre de la Défense Avigdor Lieberman.

Israël est considéré comme la première puissance militaire du Proche-Orient et la seule détentrice de l'arme nucléaire.

M. Lieberman a dit avoir communiqué sa préoccupation au conseiller américain à la sécurité nationale, le général HR McMaster.
"Je ne suis pas tranquille devant la course aux armements en cours dans tout le Proche-Orient. Il n'y a pas que les Saoudiens, mais aussi les Emirats, les Qataris, les Iraniens, tout le monde achète des armes", a dit M. Lieberman.
"Rien qu'en 2016, les contrats d'armement ont atteint 215 ou 216 milliards de dollars au Proche-Orient, ce qui n'est pas rien", a-t-il dit.
"Nous suivons ces développements et nous avons les moyens de faire face", a prévenu le ministre israélien de la Défense.

La préoccupation israélienne a visiblement été abordée lors de la visite de M. Trump en Israël.
Lors de ses discussions avec M. Netanyahu, M. Trump "a souligné l'engagement inaltérable des Etats-Unis à assurer la sécurité d'Israël et à maintenir l'avantage militaire qualitatif d'Israël", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Au cours de son séjour au Proche-Orient, M. Trump a appelé de ses vœux à plusieurs reprises à la formation d'une coalition de pays arabes contre l'Iran et l'extrémisme, et souligné qu'une convergence d'intérêts pourrait favoriser un rapprochement avec Israël.

Israël n'a pas de relations officielles avec la plupart des pays arabes, dont l'Arabie saoudite, mais s'inquiète comme cette dernière de l'influence grandissante de l'Iran dans la région.

https://www.lorientlejour.com/article/1053587/israel-annonce-une-aide-americaine-supplementaire-apres-les-ventes-darmes-a-ryad.html
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3062
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mer 24 Mai 2017 - 23:10

aide américaine à Israël, ou comment l'Arabie Saoudite soutient financièrement Israël...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1631
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FR13
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Jeu 25 Mai 2017 - 15:14

c'est une honte toutes ces sommes dilapidées par les Saouds..
et l'autre avigdor qui se dit "preoccupé" par la course a l'armement , comme si ces armes allaient finir dans les mains des iraniens ou du Hezb
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Ven 2 Juin 2017 - 0:03

Citation :
Riyad : des contrats qui inquiètent Tsahal


1 juin 2017/Actualité Stratégie et politique


Les militaires israéliens n’ont pas apprécié d’être réduits au silence à propos des méga-contrats d’armes conclus par Donald Trump lors de sa visite en Arabie Saoudite. Pour ménager les susceptibilités du président américain, Benjamin Netanyahu a ordonné à l’état-major et au ministère de la Défense d’adopter le profil le plus bas possible, et le Premier ministre s’est refusé à appeler l’AIPAC, le puissant lobby pro-israélien au Congrès.

Les responsables de l’armée sont particulièrement inquiets de la fourniture des premiers F-15SA, le dernier modèle équipé de radar AESA. Ce radar, qui a été conçu pour les F-35 et les F-22, deux appareils furtifs, n’est construit que par un nombre très limité d’entreprises dans le monde, dont l’israélien ELTA Systems. Les F-15 SA ne sont pas inclus dans les contrats de 110 milliards de dollars annoncés par Donald Trump à Riyad. Ils font partie d’un contrat précédent qui était en discussion depuis 2011 et qui devait être conclu en 2014-2015. Une vente retardée à la suite des pressions exercées à Washington par Benjamin Netanyahu, qui refusait que ces radars ainsi que des missiles air-sol capables de détruire des systèmes de défense soient fournis à l’Arabie Saoudite. En 2013, Barack Obama avait accepté de fournir des F-15 sans les équipements controversés.

Mais depuis l’arrivée de Donald Trump, Benjamin Netanyahu marche sur les œufs. Si bien que le contrat qui avait été préparé et retardé sous Barack Obama va être appliqué sous Donal Trump ! L’aviation saoudienne va être équipée de 152 F-15 dotés des nouveaux radars. Le Qatar a obtenu 72 F-15. Et les Emirats Arabes Unis deux escadrilles du dernier modèle de F-16, plus sophistiqué que ceux dont dispose l’Etat hébreu. Malgré tout, Israël est resté quasiment muet sur ces ventes qui pourraient, à terme, selon des responsables du ministère de la Défense, mettre en cause «l’avantage qualitatif» dont jouit Israël face aux pays arabes.

Dans le passé, l’Etat hébreu n’avait pas hésité à s’opposer à des ventes d’armes jugées «dangereuses». Les messages étaient directement transmis par quatre canaux. Le premier concerne l’unité de planification de l’armée israélienne placée sous l’autorité du directeur général du ministère de la Défense, et du côté américain le Pentagone ainsi que le Département d’Etat. Le deuxième canal passe par le bureau du Premier ministre et la Maison-Blanche ainsi que le Conseil de sécurité nationale américain. Le troisième canal est assuré par le ministère israélien de la Défense avec le secrétariat américain à la Défense et le Conseil de sécurité.

Le quatrième canal implique l’ambassade d’Israël à Washington et le Congrès. «Dans le cas présent, le problème c’est que le bureau du Premier ministre et l’ambassade à Washington qui dépend directement de lui, Benjamin Netanyahu étant également ministre des Affaires étrangères, n’ont consulté personne, privilégiant le court terme pour ne pas gêner Donald Trump. Un jour peut-être nous risquons de payer le prix de ce choix», déplore avec amertume un responsable du ministère de la Défense.

http://www.ttu.fr/riyad-contrats-inquietent-tsahal/
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6636
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mer 5 Juil 2017 - 1:39

Citation :

Inde - Israël. Le Premier ministre Modi reçu en grande pompe à Tel-Aviv

COURRIER INTERNATIONAL - PARIS
Publié le 04/07/2017 - 14:52


Le Premier ministre indien est en visite dans l’État hébreu du mardi 4 au jeudi 6 juillet. Une première historique qui devrait confirmer les intérêts partagés des deux pays en matière d’armement.

L’Inde et Israël célèbrent vingt-cinq ans de relations diplomatiques, mais c’est la première fois qu’un Premier ministre indien rend visite à l’État hébreu. Narendra Modi entame, mardi 4 juillet, une visite de trois jours qui “ne ressemblera à aucune autre”, souligne The Times of India. Son hôte, Benyamin Nétanyahou, a décidé de mettre les petits plats dans les grands et de lui accorder autant d’attention, voire plus, qu’Israël n’en réserve habituellement au “président américain ou (au) pape”.

Dans une tribune commune publiée par le plus grand quotidien indien, les deux dirigeants déclarent vouloir travailler “main dans la main” dans les domaines  de “l’agriculture, (de) l’eau, (de) la santé, (de) l’environnement, (de) l’éducation et (de) la sécurité”.

Lutte contre le terrorisme et armement

À Tel-Aviv, les diplomates israéliens considèrent que cette visite “historique” de Narendra Modi est empreinte d’une “très haute portée symbolique”, eu égard au combat que mènent les deux pays contre le terrorisme, note The Hindu. “Israël considère qu’il n’y a pas de différence entre l’organisation Lashkar-e-Taiba, installée au Pakistan, et le Hamas, qui gouverne la bande de Gaza”, observe le journal de Madras.

La rencontre Modi-Nétanyahou va renforcer la coopération bilatérale dans la défense, relève pour sa part The Hindustan Times, rappelant que l’Inde est “le premier importateur d’armes au monde” et qu’Israël est “l’un de ses principaux fournisseurs”. Dans ce domaine, “plus de 1 milliard de dollars de contrats devraient dorénavant être signés chaque année entre les deux pays”, ajoute le quotidien, se référant aux affirmations de la presse israélienne.

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/inde-israel-le-premier-ministre-modi-recu-en-grande-pompe-tel-aviv

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mar 18 Juil 2017 - 16:41

Citation :
Soupçons de corruption en Israël: l'Allemagne reporte un contrat pour 3 sous-marins


AFP 18/07/2017


L'Allemagne a reporté la signature d'un accord sur la vente de trois sous-marins à Israël, a indiqué mardi un responsable israélien alors qu'une enquête est ouverte sur des soupçons de corruption dans cette affaire. Les deux pays devaient signer un protocole d'accord à Berlin la semaine prochaine, selon les médias israéliens.

Une source auprès du Conseil de Sécurité nationale israélien a indiqué que "l'Allemagne a reporté pour le moment la signature de ce protocole", sans donner d'autres détails.
Cette décision survient alors que la police israélienne mène une enquête sur des soupçons de versements de pots de vin et de blanchiment d'argent qui entacheraient cette transaction portant sur trois sous-marins produits par le groupe allemand ThyssenKrupp. Selon les médias, une des personnes impliquée a accepté d'être un témoin à charge.

Les enquêteurs ont procédé depuis une semaine à l'interrogatoire de plusieurs suspects qui ont été placés en garde à vue ou assignés à résidence. Parmi eux figurent l'ancien commandant de la marine Eliezer Marom, l'ex-directeur adjoint du Conseil de la Sécurité nationale Avriel Bar Yosef et le représentant local de ThyssenKrupp Miki Ganor.

Me David Shimron, un cousin et avocat personnel du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a lui aussi été interrogé. Mais la mesure d'assignation à résidence à son encontre a été levée.

Selon les médias, Miki Ganor, toujours en garde à vue, pourrait devenir un témoin pour l'accusation.
Les responsables israéliens ont toutefois souligné que l'Allemagne n'avait pas annulé la vente mais attendait de connaître les résultats de l'enquête, a indiqué le quotidien Yediot Aharonot.

Les responsables allemands n'ont pas réagi dans l'immédiat.

En février, le ministère israélien de la Justice a annoncé le lancement d'une enquête dans l'affaire des sous-marins tout en soulignant que Benjamin Netanyahu n'était pas considéré comme suspect dans ce dossier.

Le Premier ministre est en revanche impliqué dans d'autres enquêtes à propos de soupçons de corruption pour des "cadeaux" qu'il aurait reçus de la part de l'homme d'affaires et producteur de Hollywood Arnon Milchan.

Une deuxième enquête concerne des négociations qu'il aurait menées pour obtenir une couverture journalistique plus favorable avec le patron du Yediot Aharonot Amnon Moses.
M. Netanyahu a rejeté toutes ces allégations en les mettant sur le compte d'une tentative de déstabilisation.

Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers.

https://www.lorientlejour.com/article/1062918/soupcons-de-corruption-en-israel-lallemagne-reporte-un-contrat-pour-3-sous-marins.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 3 Sep 2017 - 16:49

Citation :
Israël: six personnes interrogées dans l'affaire des sous-marins allemands


Jérusalem, 3 sept 2017 (AFP) -


La police israélienne a annoncé avoir arrêté dimanche six personnes pour les interroger sur une affaire de corruption présumée liée à l'achat de sous-marins allemands par l'Etat hébreu.

Aucun détail n'a été fourni sur ces personnes mais selon le quotidien Haaretz, elles comprennent "un ancien haut responsable du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu" et des officiers supérieurs de la marine.

L'Allemagne a reporté en juillet la signature d'un accord pour la vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël, selon un responsable israélien. Cette décision intervenait après l'arrestation de plusieurs personnes soupçonnées notamment de corruption et de blanchiment d'argent autour de la transaction.

David Shimron, cousin et avocat personnel du Premier ministre Benjamin Netanyahu, et qui a également représenté ThyssenKrupp en Israël, avait été interrogé puis relâché.

Des responsables israéliens ont assuré que l'Allemagne ne s'était pas retirée de l'accord mais attendait les résultats de l'enquête, selon le quotidien Yediot Aharonot.

Le ministère israélien de la Justice avait annoncé en février l'ouverture d'une enquête sur cette affaire, soulignant que M. Netanyahu lui-même n'était pas considéré comme suspect.

Dans une affaire distincte, la femme du Premier ministre a passé un test de détection de mensonges pour tenter de dissiper les allégations l'accusant de détournement de fonds publics, a indiqué son avocat dimanche.

Sara Netanyahu a été interrogée début août par la police israélienne. Elle est soupçonnée d'avoir utilisé de l'argent public pour des dépenses personnelles dans les résidences privée et officielle du couple.

Selon la chaîne Two TV, elle devrait être officiellement inculpée d'ici le 10 septembre.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15152-israel-six-personnes-interrogees-dans-laffaire-des-sous-marins-allemands
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 3 Sep 2017 - 22:05

Citation :
Israël: six personnes arrêtées dans l'affaire des sous-marins allemands


AFP 03/09/2017


La police israélienne a annoncé avoir arrêté dimanche six personnes soupçonnées d'être impliquées dans une affaire de corruption présumée liée à l'achat de trois sous-marins allemands par l'Etat hébreu.

Parmi les personnes arrêtées figurent David Sharan, un ancien chef du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ainsi que l'ancien commandant de la marine l'amiral de réserve Eliezer Marom qui avait déjà été interrogé par les enquêteurs. Des perquisitions ont été effectuées aux domiciles des suspects, ont précisé les médias.

L'Allemagne a reporté en juillet la signature d'un accord pour la vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël, selon un responsable israélien. Cette décision intervenait après l'arrestation de plusieurs personnes soupçonnées notamment de corruption et de blanchiment d'argent autour de la transaction.

Les arrestations de dimanche font suite, selon les médias, aux révélations de Michael Ganor représentant en Israël de ThyssenKrupp. Placé en détention, il a accepté de témoigner contre ceux qu'il présente comme des complices dans le cadre d'un accord avec la Justice qui s'est engagé à alléger les chefs d'accusation qui seront retenus contre lui.

Parmi les autres suspects figure David Shimron, cousin et avocat personnel de Benjamin Netanyahu, et qui a également représenté ThyssenKrupp en Israël, avait été interrogé puis relâché.

Des responsables israéliens ont assuré que l'Allemagne ne s'était pas retirée de l'accord, mais attendait les résultats de l'enquête, selon le quotidien Yediot Aharonot.

Le ministère israélien de la Justice avait annoncé en février l'ouverture d'une enquête sur cette affaire, soulignant que M. Netanyahu lui-même n'était pas considéré comme suspect.

Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers.

Dans une affaire distincte, la femme du Premier ministre a passé un test de détection de mensonges pour tenter de dissiper les allégations l'accusant de détournement de fonds publics, a indiqué son avocat dimanche.

Sara Netanyahu a été interrogée début août par la police israélienne. Elle est soupçonnée d'avoir utilisé de l'argent public pour des dépenses personnelles dans les résidences privée et officielle du couple.

Selon la "2", une chaîne de télévision privée, elle pourrait être officiellement inculpée d'ici le 10 septembre.

Benjamin Netanyahu est également impliqué dans d'autres enquêtes à propos de soupçons de corruption pour des "cadeaux" qu'il aurait reçus de la part de l'homme d'affaires et producteur de Hollywood Arnon Milchan.

Une troisième enquête concerne des négociations qu'il aurait menées pour obtenir une couverture journalistique plus favorable avec le patron du Yediot Aharonot Amnon Moses.

M. Netanyahu a rejeté toutes ces allégations en les mettant sur le compte d'une tentative de déstabilisation.

https://www.lorientlejour.com/article/1070606/israel-six-personnes-arretees-dans-laffaire-des-sous-marins-allemands.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 4 Sep 2017 - 22:45

Citation :
Israël : un ex-ministre arrêté dans l'affaire des sous-marins allemands


AFP 04/09/2017


La police israélienne a annoncé lundi avoir arrêté un ancien ministre et un haut conseiller soupçonnés d'être impliqués dans une affaire de corruption présumée liée à l'achat de trois sous-marins allemands par l'Etat hébreu.

Eliezer Sandberg, ancien ministre des Sciences en 2003 et des Infrastructures en 2004, a été interrogé et sa garde à vue a été prolongée jusqu'à mercredi, selon la police. Rami Tayeb, un conseiller du ministre de l'Energie Youval Steinitz a également été arrêté et interrogé lundi selon la police. Sa garde a vue a également été prolongée jusqu'à mercredi. Un troisième suspect, présenté comme un ancien haut responsable du Conseil de sécurité nationale a été interrogé dans le cadre de cette même affaire qui secoue Israël depuis plusieurs mois.

Dimanche, la police avait annoncé l'arrestation de six personnes parmi lesquelles David Sharan, un ancien chef du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ainsi que l'ancien commandant de la marine, l'amiral de réserve Eliezer Marom, soupçonnées d'être impliquées dans la même affaire.

L'Allemagne a reporté en juillet la signature d'un accord pour la vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël, selon un responsable israélien. Cette décision intervenait après l'arrestation de plusieurs personnes soupçonnées notamment de corruption et de blanchiment d'argent autour de la transaction.

Des responsables israéliens ont assuré que l'Allemagne ne s'était pas retirée de l'accord, mais attendait les résultats de l'enquête. Le ministère israélien de la Justice avait annoncé en février l'ouverture d'une enquête sur cette affaire, soulignant que M. Netanyahu lui-même n'était pas considéré comme suspect.

Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers.

https://www.lorientlejour.com/article/1070724/israel-un-ex-ministre-arrete-dans-laffaire-des-sous-marins-allemands.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mar 12 Sep 2017 - 22:49

Citation :
Israël: les ultra-orthodoxes doivent faire leur service militaire


AFP 12/09/2017


La Cour suprême israélienne a annulé un texte qui exempte les ultra-orthodoxes du service militaire, provoquant le mécontentement de cette puissante communauté.

Selon des documents de la cour vus par l'AFP, les neuf juges de la cour ont décidé qu'un amendement à la loi sur le service militaire adopté en 2015 était plus favorable aux étudiants en religion qu'aux autres, jugeant ainsi qu'il "viole le principe de l'égalité".
Ensuite, à une majorité de huit contre un, ils ont jugé qu'il devait être annulé.
"La majorité des juges a statué que l'annulation (de l'amendement) prendrait effet seulement un an après la date du jugement", selon un résumé de ce dernier.
Ce délai permettra de donner du temps aux hommes politiques pour trouver une formule qui puisse être acceptable à la fois pour la cour et pour les partis ultra-orthodoxes, dont le soutien est vital au gouvernement de Benjamin Netanyahu.

Obligatoire sauf exception, le service militaire, généralement à l'âge de 18 ans, est de deux ans et huit mois pour les hommes et de deux ans pour les femmes.

Les dirigeants ultra-orthodoxes ont fait part de leur mécontentement à la suite de cette décision, sans pour autant menacer de retirer leur appui au gouvernement qui dispose d'une faible majorité au Parlement.
"C'est un jugement lamentable", a déclaré Menahem Eliezer Moses, du parti Judaïsme unifié de la Torah, à la chaîne publique One TV.
"Nous n'allons certainement pas démanteler le gouvernement", a-t-il ajouté. "Il y a encore deux ans avant les élections" législatives.

Le ministre de l'Intérieur Arié Dery, du parti Shass, est allé dans le même sens. "La cour suprême est totalement déconnectée de nos traditions", a-t-il dit sur Twitter. "Nous agirons de toutes nos forces pour amender la loi et permettre la poursuite de l'arrangement actuel".

Les ultra-orthodoxes observent strictement les règles du judaïsme dans tous les aspects de la vie quotidienne et spirituelle. Ils considèrent la conscription comme une source de tentations pour les jeunes, sortis du monde fermé de la prière et de l'étude religieuse.
Cette communauté représente environ 10% de la population.

Le service militaire est régulièrement à l'origine de heurts avec les policiers, lors de manifestations ou d'arrestations de jeunes cherchant à échapper à l'enrôlement.

https://www.lorientlejour.com/article/1072268/israel-les-ultra-orthodoxes-doivent-faire-leur-service-militaire.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 18 Sep 2017 - 23:54

Citation :
Inauguration en Israël de la première base conjointe avec les Américains


AFP 18/09/2017


Israël a inauguré lundi avec son allié américain une base de défense aérienne conjointe, la première sur le territoire israélien, a déclaré un haut responsable militaire israélien.

L'annonce de l'établissement de cette base, dans le sud d'Israël, a eu lieu alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu doit rencontrer le président américain Donald Trump à New York en marge des travaux de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Nous avons inauguré, avec nos partenaires de l'armée des Etats-Unis, une base américaine, pour la première fois en Israël", a affirmé devant les journalistes le général Tzvika Heimowitz, chef de la défense aérienne. "Un drapeau américain flottera en permanence au-dessus d'une base de l'armée américaine établie à l'intérieur d'une de nos bases".

Le général israélien a expliqué que l'inauguration de cette base ne répondait pas à une menace immédiate mais qu'elle est le résultat combiné de "leçons tirées" de la guerre de Gaza en 2014 et des analyses des renseignements sur les dangers futurs. "Nous avons beaucoup d'ennemis autour de nous, près de nous et plus loin", a-t-il ajouté.

Le chef sortant de l'armée de l'air israélienne avait prévenu en juin que son pays disposait d'une puissance militaire "inimaginable".


'Améliorer la défense'

Le 7 septembre, l'armée syrienne a accusé Israël d'avoir bombardé une de ses positions, tuant deux personnes. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), le site visé était utilisé par les autorités syriennes pour la fabrication présumée d'armes chimiques.

Israël, sans confirmer qu'il était derrière l'attaque, a averti indirectement Damas et Téhéran qu'il ne tolérerait aucun "corridor" terrestre allant de l'Iran vers la Syrie.

Fin juin, M. Netanyahu avait déclaré que l'Iran, ennemi déclaré d'Israël et soutien du Hezbollah, construisait des usines de production de missiles en Syrie et au Liban. Le Premier ministre israélien devrait aborder cette question avec M. Trump.

Israël a acheté 50 avions de chasse F-35 aux Etats-Unis. Il dispose d'un arsenal sophistiqué de défense antimissile, notamment le système d'interception Iron Dome qui a abattu avec succès des roquettes tirées depuis la Syrie, le Liban, le Sinaï égyptien et la bande de Gaza.

M. Heimowitz n'a pas précisé le rôle spécifique de la nouvelle base mais a indiqué que "quelques dizaines" de membres du personnel américain seraient placés sous commandement israélien. La base conjointe "ne s'inscrit pas dans (le cadre) d'un exercice ou d'une manoeuvre", a-t-il déclaré, soulignant qu'elle faisait partie de "l'effort commun d'Israël et des Etats-Unis pour améliorer (le secteur de) la Défense".

https://www.lorientlejour.com/article/1073359/inauguration-en-israel-de-la-premiere-base-conjointe-avec-les-americains.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mar 10 Oct 2017 - 22:45

Citation :
Pour Lieberman, l'armée libanaise "est devenue une partie intégrante du Hezbollah"


Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman. Photo d'archives AFP/Gali Tibbon

Proche-Orient
"Lors de la prochaine guerre au nord du pays, le Liban ne constituera pas le seul front. Il n'y a désormais plus qu'un seul front nord composé du Liban, de la Syrie, du Hezbollah, du régime de Bachar el-Assad et de tous ceux qui aident son régime", prévient le ministre israélien de la Défense.


OLJ/AFP 10/10/2017


Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu mardi que dans le cas d'une nouvelle guerre à la frontière nord d'Israël, son pays ferait face à "un seul front" englobant le Liban et la Syrie. Le ministre a également estimé que l'armée libanaise avait perdu son indépendance vis-à-vis du Hezbollah.

"Lors de la prochaine guerre au nord du pays, le Liban ne constituera pas le seul front. Il n'y a désormais plus qu'un seul front nord composé du Liban, de la Syrie, du Hezbollah, du régime de Bachar el-Assad et de tous ceux qui aident son régime", a affirmé le ministre cité dans un communiqué.

Lors de la dernière guerre au Liban en 2006, Israël avait lancé une offensive contre le Hezbollah, allié de l'Iran, ennemi numéro un d'Israël. Depuis le déclenchement de la guerre civile en 2011 en Syrie, dont le Hezbollah est partie prenante au côté du régime de Bachar el-Assad, Israël a effectué une centaine de raids aériens en Syrie contre des convois transportant des armes destinées au Hezbollah, a révélé en août le général Amir Eshel, ancien chef de l'aviation.

M. Lieberman a par ailleurs estimé que l'armée libanaise a perdu "son indépendance et est devenue une partie intégrante du Hezbollah, qui lui donne ses ordres". Les dirigeants israéliens ont à de nombreuses reprises menacé de s'en prendre, dans le cas d'une guerre, non seulement au Hezbollah mais aussi à l'armée libanaise. Israël menace aussi de s'en prendre aux infrastructures civiles au Liban, comme cela a d'ailleurs été le cas par le passé. Selon l'armée israélienne, le Hezbollah dispose de plus de 100.000 roquettes et missiles dont certains peuvent atteindre pratiquement tout le territoire israélien.

Le ministre de la Défense a également évoqué le scénario d'un affrontement simultané dans le nord et au sud, avec le mouvement palestinien Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza. Le Hamas est également soutenu par l'Iran. "La bataille se déroulera sur les fronts nord et sud. Il n'y a plus de guerre sur un seul front, c'est notre hypothèse de base et c'est ce à quoi notre armée se prépare", a dit M. Lieberman.

Israël a mené trois guerres contre le Hamas depuis 2008.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël suit avec la plus grande attention l'évolution de la situation chez son voisin. Israël et la Syrie sont techniquement toujours en état de guerre.

https://www.lorientlejour.com/article/1077352/pour-lieberman-larmee-libanaise-est-devenue-une-partie-integrante-du-hezbollah.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Jeu 19 Oct 2017 - 18:03

Citation :
Une foule de juifs manifeste à Jérusalem contre le service militaire


AFP 19/10/2017


Des milliers de juifs ultra-orthodoxes ont manifesté jeudi à Jérusalem et bloqué un carrefour central et plusieurs rues de la ville pour protester contre l'obligation d'accomplir le service militaire à l'instar de leurs compatriotes non-religieux.

Une vingtaine d'entre eux ont été arrêtés pour trouble à l'ordre public et entrave à la circulation, a dit un porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.
Les ultra-orthodoxes observent strictement les règles du judaïsme dans tous les aspects de la vie quotidienne et spirituelle. Ils considèrent la conscription comme une source de tentations pour les jeunes, sortis du monde fermé de la prière et de l'étude religieuse à laquelle, pour la plupart, ils se consacrent exclusivement.

Une décision début septembre de la Cour suprême statuant que les ultra-orthodoxes devaient accomplir leur service militaire comme les autres, et l'arrestation de plusieurs d'entre eux qui ne s'étaient pas présentés au centre de conscription, ont provoqué des manifestations ces dernières semaines.

Des contestataires, appartenant à une frange radicale de la population religieuse selon M. Rosenfeld, sont à nouveau descendus dans la rue jeudi dans les quartiers ultra-orthodoxes à Jérusalem et à Bnei Brak, quartier ultra-religieux de la banlieue de Tel-Aviv.
Certains d'entre eux chantaient et dansaient en cercle en se tenant les mains. Ils brandissaient des bannières proclamant "En route pour la prison militaire pour avoir étudié la Torah".
"L'Etat veut faire taire tous les juifs qui veulent étudier la Torah", déclarait sous le couvert de l'anonymat Zvi, un manifestant d'une quarantaine d'années, dénonçant une "guerre" menée par les autorités contre les ultra-orthodoxes.

La police a arrêté plus d'une centaine de personnes lors de manifestations agitées depuis la décision de la Cour suprême, dont plus de 70 cette semaine, a indiqué M. Rosenfeld à l'AFP.
Le service militaire en Israël, obligatoire sauf exception à partir de l'âge de 18 ans, est de deux ans et huit mois pour les hommes et de deux ans pour les femmes.

https://www.lorientlejour.com/article/1079304/une-foule-de-juifs-manifeste-a-jerusalem-contre-le-service-militaire.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Ven 20 Oct 2017 - 22:39

Citation :
Vente de sous-marins: reprise des discussions entre l'Allemagne et Israël


AFP 20/10/2017


L'Allemagne a repris les négociations pour la vente de trois sous-marins à Israël après une pause de trois mois à la suite d'une affaire de corruption présumée, ont indiqué vendredi des responsables israéliens.

Berlin avait reporté en juillet la signature d'un accord pour la vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à l'Etat hébreu. Cette décision intervenait après l'arrestation de plusieurs personnes soupçonnées notamment de corruption et de blanchiment d'argent autour de la transaction.

L'enquête pour corruption, toujours en cours, implique des responsables israéliens de la sécurité ainsi que des collaborateurs locaux de ThyssenKrupp.

Vendredi, des responsables israéliens ont avancé que l'accord était acquis, tandis que l'Allemagne a assuré que l'accord n'avait pas été finalisé.

"Les Allemands ont donné leur feu vert pour l'accord", a déclaré un responsable israélien proche du dossier, sous le couvert de l'anonymat.
Selon lui, l'Allemagne avait exigé que les responsables israéliens impliqués dans le projet soient mis hors de cause avant la signature de l'accord.

Le ministre israélien de la Construction Yoav Galant a pour sa part "accueilli le feu vert allemand" pour la vente des trois appareils. Ceux-ci porteraient ainsi d'ici 10 ans le nombre total de nouveaux sous-marins à disposition d'Israël à six, a précisé M. Galant dans un tweet.

L'Allemagne a toutefois souligné que l'accord n'avait "pas encore été signé".
"Nous avons eu de nouvelles discussions à ce sujet, mais aucun accord n'a été conclu jusqu'à présent", a déclaré à l'AFP un porte-parole du gouvernement allemand.

Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers.

https://www.lorientlejour.com/article/1079549/vente-de-sous-marins-reprise-des-discussions-entre-lallemagne-et-israel.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 23 Oct 2017 - 23:28

Citation :
Signature de la vente de sous-marins allemands à Israël, annonce Netanyahu


AFP 23/10/2017


L'Allemagne a signé lundi un accord pour vendre trois sous-marins à la marine israélienne, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, soulignant son "importance stratégique".

M. Netanyahu a "salué la signature d'un mémorandum d'accord entre l'Allemagne et l'Etat d'Israël pour l'acquisition des sous-marins", a indiqué son bureau dans un communiqué, en référence à trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp.
Cet accord "revêt une importance stratégique pour la sécurité d'Israël et sa signature reflète l'engagement de l'Allemagne et de la chancelière Angela Merkel vis-à-vis de la sécurité d'Israël ainsi que la profonde coopération entre les deux pays", a-t-il ajouté.

Les négociations sur cette vente étaient gelées depuis juillet en raison des soupçons par Berlin de corruption autour de la transaction qui faisait l'objet d'une enquête.
L'Allemagne avait alors repoussé sa signature après l'arrestation de plusieurs Israéliens soupçonnés de corruption et de blanchiment d'argent autour de la vente des sous-marins.
L'enquête pour corruption, toujours en cours, implique des responsables israéliens de la sécurité ainsi que des collaborateurs locaux de ThyssenKrupp.

Le 20 octobre, un responsable israélien proche du dossier avait indiqué que l'Allemagne exigeait que les responsables israéliens impliqués dans le projet soient mis hors de cause avant la signature de l'accord.
Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers.

https://www.lorientlejour.com/article/1080000/signature-de-la-vente-de-sous-marins-allemands-a-israel-annonce-netanyahu.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21497
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Ven 10 Nov 2017 - 16:07

Citation :
Israël soutient ses exportations militaires


9 novembre 2017/ Industrie et matériels


Israël est décidé à doper ses exportations de matériel de défense en levant le maximum de restrictions imposées par l’agence de contrôle des ventes à l’étranger du ministère de la Défense. Cette politique, qui sera appliquée au début de l’année prochaine, vise en particulier à aider les entreprises spécialisées dans le domaine de la cybersécurité, les systèmes électro-optiques et les outils de lutte contre le terrorisme. Des centaines de sociétés n’auront plus à obtenir une licence de commercialisation délivrée par le ministère de la Défense pour leurs activités dans plus de cent pays.

Jusqu’à présent, les exportateurs devaient dans un premier temps se doter de cette licence pour ouvrir des négociations avec un client, avant d’obtenir à la signature du contrat une licence d’exportation du ministère de la Défense. Cette procédure restera en place pour le matériel militaire «classifié».

Les contrôles allégés profiteront notamment aux grands groupes tels que Rafael Advanced Defense Systems, qui a développé une importante activité dans l’électro-optique, Elbit Systems et Israel Aerospace Industries, qui ont investi dans la cyber-technologie. Mais ces nouvelles règles aideront également des centaines de PME, surtout dans les cyber-technologies.

«Les délais pour l’obtention d’une licence de commercialisation s’étalaient en moyenne sur quatre mois», indique un responsable du ministère de la Défense. Sur les soixante-treize cyber-produits supervisés par l’Agence du ministère, seuls seize resteront «classifiés». «En 2016, mille deux cents licences de commercialisation ont été délivrées», ajoute cette responsable.

Au hit-parade des ventes, figurent des systèmes conçus pour glaner des informations à partir de smartphones, des solutions pour la cyber-défense, des missions de renseignement, ainsi que des centres de formations. Détail important : les dispositifs «offensifs» permettant de lancer des opérations de sabotage ne sont pas concernés par les nouvelles règles.

Les responsables israéliens espèrent que l’allègement des obligations imposées aux entreprises permettra la poursuite de la croissance des exportations de défense, qui ont augmenté de 14% l’an dernier, à 5,6 milliards de dollars. Plus de 35 000 demandes de commercialisation étaient jusqu’à présent présentées chaque année à l’agence de contrôle des exportations du ministère de la Défense, qui a du mal à gérer cette masse de procédures.

https://www.ttu.fr/israel-soutient-exportations-militaires/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: