Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 22300
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 27 Nov 2017 - 23:34

Citation :
Un texte considéré comme un moyen de protéger Netanyahu adopté à la Knesset


Reuters 27/11/2017


Les députés israéliens ont approuvé lundi une proposition de loi interdisant à la police de publier les conclusions des enquêtes criminelles, ce qui, selon l'opposition, permettra de protéger le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mis en cause pour corruption.

Deux nouvelles lectures seront nécessaires pour qu'il entre en vigueur. Si tel est le cas, les enquêteurs ne pourront plus faire savoir s'ils disposent d'éléments suffisants pour demander l'inculpation du chef du gouvernement et il faudra attendre la décision du procureur général pour le savoir. Les fuites dans la presse seront en outre passibles d'un an de prison ferme.

Selon les deux rapporteurs du texte, qui sont des proches du Premier ministre, il a pour but de protéger les droits et la réputation des personnes mises en cause. "Le public n'a pas besoin de tout savoir. Il saura à la fin", a déclaré David Bitan, chef de file de la coalition gouvernementale à la Knesset, sur la chaîne de télévision parlementaire.

Benjamin Netanyahu assure ne pas avoir sollicité l'initiative mais n'a pas non plus demandé son abandon. Il fait l'objet de deux enquêtes pour corruption. L'une concerne des dons de la part d'hommes d'affaires et l'autre porte sur des conversations qu'il aurait eues avec l'éditeur d'un journal israélien concernant une limitation de la concurrence dans le secteur de l'information en échange d'une couverture plus favorable.

https://www.lorientlejour.com/article/1086338/un-texte-considere-comme-un-moyen-de-proteger-netanyahu-adopte-a-la-knesset.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 22300
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Jeu 30 Nov 2017 - 18:37

Citation :
La Syrie inquiète à nouveau Israël

30 novembre 2017/ Stratégie et politique


L’accélération de la reprise en main du contrôle d’une bonne partie de la Syrie par le président Bachar al-Assad, avec l’aide de la Russie et de l’Iran, a pris de court les militaires israéliens, qui s’attendaient à la prolongation de la guerre. Résultat : la menace d’un conflit avec le Hezbollah, instrument de l’Iran au Liban et en Syrie, ainsi que contre l’armée de Bachar al-Assad s’accroît.

Pour y faire face, le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a demandé une rallonge de 1,2 milliard de dollars pour l’an prochain, tandis que le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, est prêt à aller même au-delà. Ils ont ainsi remis en cause un accord conclu avec le ministre des Finances, Moshé Kahlon, qui prévoyait un budget de seize milliards de dollars durant les cinq prochaines années (sans compter l’aide militaire américaine).

Le ministère de la Défense s’était engagé à rester dans ce cadre budgétaire. Mais selon Avigdor Lieberman, Israël est désormais confronté à de nouveaux défis. Selon lui, le pouvoir de Damas contrôle 90% des régions peuplées de Syrie. Ses forces ont commencé à mettre sur pied des divisions et des brigades, y compris pour la défense aérienne. «L’armée syrienne s’entraîne davantage, elle est mieux préparée et nous fait comprendre qu’elle peut faire face à un affrontement», estime le ministre. Selon lui, les Syriens disposent de batteries antiaériennes de type SA-22, même si, pour le moment, ils ne savent pas s’en servir.

En outre, les responsables militaires se livrent à une autocritique, en admettant le retard pris dans la protection des véhicules blindés et des chars contre les roquettes 9M133 Kornet dont dispose le Hezbollah — qui avaient fait des ravages contre Tsahal durant la guerre du Liban de 2006. Les analystes militaires ont également dû procéder à une réévaluation du Hezbollah, qui n’est plus considéré comme une organisation de guérilla contre laquelle il faut mener une guerre asymétrique, mais comme une armée ayant acquis une solide expérience sur le terrain en Syrie, capable par exemple de s’infiltrer en territoire israélien et d’y prendre un temps le contrôle d’un secteur.

Les militaires s’inquiètent en particulier des roquettes hybrides munies d’une tête explosive pouvant aller jusqu’à une tonne dont dispose la milice chiite, qui est aussi équipée de drones, d’un petit nombre de chars et de véhicules blindés. «Notre supériorité n’est pas aussi absolue que dans le passé», résume un officier.

Autre point inquiétant : l’accord sur le dossier nucléaire conclu en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances pourrait être annulé par Donald Trump. Sur le papier, l’annulation de cet accord constituerait une victoire pour Benjamin Netanyahu, mais, dans ce cas, la menace militaire iranienne redeviendrait beaucoup plus tangible pour l’Etat hébreu.

Pour couronner le tout, les dirigeants israéliens sont très déçus de l’indifférence manifestée par Donald Trump sur le dossier syrien. «Le président américain a créé un vide que Vladimir Poutine s’est empressé de combler», souligne un responsable du ministère de la Défense, qui ne cache pas une certaine méfiance à l’égard de la Russie.

«Pour le moment, nous avons mis au point avec Moscou des règles du jeu en Syrie, mais rien ne dit qu’elles tiennent bon lorsque le partage des zones d’influence dans ce pays aura eu lieu», ajoute ce responsable. Il faisait ainsi allusion au système de coordination entre Israël et la Russie à propos de la centaine de raids aériens menés ces dernières années par l’Etat hébreu en Syrie contre des convois d’armes iraniennes destinées au Hezbollah et qui n’ont pas suscité, pour le moment, de réactions russes.

«Bref, nous nous attendons à de très sérieuses turbulences dans les prochains mois, qui seront décisifs pour savoir qui contrôle quoi en Syrie», conclut le responsable.

https://www.ttu.fr/syrie-inquiete-a-nouveau-israel/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 22300
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 2 Déc 2017 - 23:46

Citation :
Environ 20.000 manifestants contre Netanyahu à Tel Aviv


Reuters 03/12/2017


Environ 20.000 personnes ont manifesté samedi à Tel Aviv pour dénoncer la corruption au sein du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui fait l'objet d'un enquête pénale pour abus de pouvoir.

Il s'agissait de la plus importante manifestation hebdomadaire suscitée par les rumeurs de corruption visant Netanyahu qui affirme n'avoir rien fait de répréhensible.

Le chef du gouvernement israélien est cité dans deux affaires. La première concerne des cadeaux offerts par d'influents hommes d'affaires et la seconde porte sur un accord avec le patron d'un journal pour bénéficier d'articles complaisants en échange de restrictions contre un quotidien rival.

La manifestation de samedi a été organisée pour protester contre un projet de loi qui doit être soumis la Knesset la semaine prochaine interdisant à la police de rendre publics les éléments de preuve qu'elle a réunis dans les enquêtes visant Netanyahu.

Le Premier ministre se décrit comme la victime d'une chasse aux sorcières et affirme que les enquêtes ouvertes contre lui "ne révèleront rien car il n'y a rien à révéler".

https://www.lorientlejour.com/article/1087325/environ-20000-manifestants-contre-netanyahu-a-tel-aviv.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 22300
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 3 Déc 2017 - 17:55

Citation :
Israël/corruption: Netanyahu demande à ne pas bénéficier d'un projet de loi controversé


AFP 03/12/2017


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé dimanche une modification d'un projet de loi controversé limitant les pouvoirs de la police, afin qu'il ne puisse pas s'appliquer à des enquêtes le concernant dans des affaires de corruption présumée.
Cette prise de position intervient au lendemain d'un grand rassemblement à Tel-Aviv au cours duquel des dizaines de milliers de manifestants ont dénoncé la corruption et ce projet de loi accusé d'être fait sur mesure pour protéger le Premier ministre.
"J'ai demandé (...) que la formulation du projet de loi soit telle que ce texte ne portera pas sur les enquêtes en cours me concernant", a indiqué M. Netanyahu sur sa page Facebook.
M. Netanyahu qui proclame son innocence a déjà été interrogé à six reprises ces derniers mois par des enquêteurs de la brigades des fraudes.
Dans sa version originale, le projet de loi stipule que la police n'aura plus le pouvoir de recommander des inculpations auprès du procureur général. Cette disposition aurait pu s'appliquer à au moins deux enquêtes en cours contre le Premier ministre.
Le Parlement a voté le mois dernier ce texte en première lecture. Il doit encore être examiné et approuvé en deuxième et troisième lectures avant d'avoir force de loi. Entre ces lectures, le texte peut être modifié.
Le Premier ministre a justifié sa demande de modification en expliquant qu'il ne voulait pas que la loi "soit exploitée à des fins de propagande".
Il a également dénoncé la police en l'accusant d'avoir "apparemment" voulu son inculpation "dès le début des enquêtes, malgré des faits qui prouvent à l'évidence qu'il n'y a rien" contre lui.
M. Netanyahu est visé par deux enquêtes dans des affaires de corruption présumée, l'une sur des cadeaux qu'il aurait indûment reçus de riches personnalités étrangères, et l'autre sur un accord secret qu'il aurait tenté de conclure avec un quotidien populaire pour une couverture favorable.
Le nom de son avocat personnel et d'un ancien chef de bureau apparaissent par ailleurs dans une affaire de corruption présumée liée à l'achat de trois sous-marins allemands.
Le Parlement devait examiner lundi en deuxième et troisième lectures ce projet de loi. Mais selon les médias, les discussions ont désormais toutes les chances d'être reportées de plusieurs jours.
Selon l'initiateur du projet de loi, David Amsalem, du parti Likoud de M. Netanyahu, cette loi ne vise qu'à protéger les droits et la réputation des suspects.
M. Netanyahu, 68 ans, ne cesse de dire qu'il "ne se passera rien parce qu'il ne s'est rien passé". Il dénonce une tentative de "putsch" de la part des médias et de l'opposition de gauche.

https://www.lorientlejour.com/article/1087364/israel-corruption-netanyahu-demande-a-ne-pas-beneficier-dun-projet-de-loi-controverse.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 22300
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Ven 15 Déc 2017 - 17:02

Citation :
Netanyahu à nouveau entendu dans des affaires de corruption, selon la police


AFP 15/12/2017


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été interrogé vendredi pour la septième fois par des policiers chargés d'enquêter sur des affaires de corruption présumée, selon des sources policières.

"Le Premier ministre a été interrogé pendant plusieurs heures dans le cadre de plusieurs enquêtes en cours", sur des soupçons de corruption, a-t-on ajouté de mêmes sources.

Dans l'une des enquêtes, M. Netanyahu est soupçonné d'avoir reçu, illégalement, des cadeaux de personnalités très riches, dont le milliardaire australien James Packer et un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. La valeur totale de ces cadeaux a été évaluée par les médias à des dizaines de milliers de dollars.
James Packer, patron du géant des casinos Crown, a été entendu au début du mois en Australie par la police. Une autre enquête cherche à déterminer si M. Netanyahu aurait essayé de conclure un accord secret avec le propriétaire du Yediot Aharonot pour une couverture favorable de la part du quotidien israélien.

La première enquête est proche de sa conclusion et cela pourrait être la dernière fois que M. Netanyahu est entendu dans cette affaire, selon les médias.

Le Premier ministre s'est constamment défendu de tout méfait et se dit victime d'une campagne pour le chasser du pouvoir. Après son interrogatoire, il a réaffirmé vendredi sur sa page Facebook qu'il "n'y avait rien de nouveau sous le soleil". "Cette fois-ci aussi j'ai répondu à toutes les questions et je réaffirme avec la plus totale certitude: il n'y aura rien car il n'y a rien", a-t-il dit. M. Netanyahu utilise systématiquement cette formule depuis le début des enquêtes.

Le Premier ministre israélien n'est pas formellement mis en cause à ce stade. Selon la ministre de la Justice Ayelet Shaked, il ne serait pas tenu de démissionner s'il était inculpé.

M. Netanyahu, 68 ans, à la tête du gouvernement depuis 2009 après un premier mandat entre 1996 et 1999, a été soupçonné à plusieurs reprises par le passé, sans être inquiété.

Sans rival apparent sur la scène politique, il a dépassé les onze ans de pouvoir au total et pourrait battre le record de longévité de l'historique David Ben Gourion, fondateur de l'Etat d'Israël, si l'actuelle législature va à son terme (novembre 2019).

Deux de ses proches ont par ailleurs été interrogés maintes fois par les policiers enquêtant sur des malversations présumées autour de la vente par l'Allemagne à Israël de trois sous-marins militaires du géant industriel ThyssenKrupp. M. Netanyahu lui-même n'est pas en cause dans ce dossier.

En outre, le procureur général a informé en septembre l'épouse du Premier ministre, Sara Netanyahu, qu'elle risquait d'être jugée pour avoir fait passer des dizaines de milliers de dollars de repas aux frais du contribuable.

https://www.lorientlejour.com/article/1089691/israel-corruption-netanyahu-a-nouveau-entendu-dans-deux-affaires-selon-des-medias.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 22300
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 15 Jan 2018 - 17:48

Citation :
Israël maintient le secret sur le pipeline EAPC

11 janvier 2018/ Industrie et matériels


Le voile de mystère entourant le pipeline qui reliait l’Iran à Israël à l’époque du Chah est maintenu en place. La commission des Affaires étrangères et de la Défense du Parlement israélien a prolongé de cinq années supplémentaires l’interdiction de révéler la moindre information sur cette installation officiellement dénommée Eilat-Ashkelon Pipeline Co (EAPC) sous peine d’être accusé de se livrer à de l’espionnage et d’être passible d’une peine de quinze ans de prison.

Cette installation est le résultat direct d’un accord conjoint signé entre Israël et l’Iran en 1968. Elle visait à transférer du pétrole iranien vers la Méditerranée via le territoire israélien. Les deux gouvernements ont fondé l’EAPC comme partenaires égaux au moment où l’Egypte bloquait le passage des navires à destination d’Israël par le canal de Suez. La compagnie a construit un pipeline reliant le port d’Eilat, sur la mer Rouge, au port d’Ashkelon, sur la Méditerranée, pour contourner le canal.

Le pipeline devait servir à approvisionner Israël en pétrole, mais aussi à assurer des exportations de brut iranien vers l’Europe. Les liens militaires et de renseignements très étroits entre les deux pays ont toutefois été rompus à la suite de la révolution khomeiniste en 1979. Israël a refusé de verser des indemnités à la République islamique pour compenser l’arrêt du fonctionnement du pipeline. Depuis, les deux parties sont engagées dans une interminable procédure d’arbitrage international portant sur plusieurs milliards de dollars. La franchise de l’EAPC prévue par les accords est arrivée à expiration en mars dernier, après 49 ans.

Il a été décidé de créer une nouvelle compagnie l’«Europe Asia Pipeline Co», qui a pris le relais en septembre. Les responsables israéliens espèrent que ce changement va leur permettre de ne pas être contraints de respecter les engagements financiers vis-à-vis de l’Iran. Ces dernières années, la société a discrètement diversifié ses activités. Le pipeline a été modernisé pour permettre un flux de pétrole en sens inverse, ce qui permet à du brut de mer Noire et de la mer Caspienne d’être transféré vers l’Asie depuis le terminus en mer Rouge.

La compagnie emploie 350 salariés actuellement. Depuis sa création, elle bénéficie d’un statut tout à fait spécial. Ses comptes et son fonctionnement ne sont pas soumis à l’autorité du bureau du contrôleur de l’Etat, alors que cette institution est chargée de contrôler la gestion de toutes les entreprises publiques. Autre caractéristique exceptionnelle, la société est totalement exemptée d’impôt sur les bénéfices.

https://www.ttu.fr/israel-maintient-secret-pipeline-eapc/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
 Sujets similaires
-
» Economie du livre et des autres formes d’édition
» economie d'eau, alimentation d'une habitation à partir d'un puits
» Il n'y a pas de petite economie !!!
» [Les différents armements dans la Marine] Pour changer, si l'on parlait canons...
» SOLUTIONS POUR ECONOMIE DE CARBURANT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: