Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21549
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Mer 9 Jan 2013 - 13:28

Les fusiliers marins participent à l'exercice Cutlass Express 12-2 qui s'est déroulé au début du mois de Novembre en Tanzanie avec la participations de l'USN et la marine royale du Pays Bas





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21549
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Mar 9 Juil 2013 - 0:01

An-26B

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21549
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Ven 6 Sep 2013 - 5:17

M&M a écrit:
CMN décroche une commande historique de 30 navires

Patrouilleur du type Ocean Eagle 43, commandé à trois exemplaires par le Mozambiquecrédits : CMN

C’est le plus important contrat, en nombre de bateaux, de l’histoire des Constructions Mécaniques de Normandie. Un superbe coup double pour le chantier cherbourgeois qui va réaliser des bâtiments militaires et des bateaux de pêche, avec dans les deux cas la vente de nouveaux designs. Ce contrat, signé avec le Mozambique, porte en tout sur 30 unités. Six d’entre elles sont destinées à la marine mozambicaine, les 24 autres étant des chalutiers et des palangriers appelés à renouveler et développer la flottille nationale. Deux types de navires totalement différents dont le cumul, au sein d’une même commande, est rarissime.  CMN, qui travaille en secret sur ce contrat majeur depuis des mois, peut donc être légitimement fier d’avoir décroché un tel contrat. Pour cela, il a fallu convaincre de la validité technique et de l’efficience opérationnelle des bateaux, un challenge d’autant plus important pour le groupe que les designs retenus n’existent pas encore. L’industriel a, néanmoins, pu s’appuyer sur son savoir-faire historique (350 navires civils et militaires construits), sa grande expérience à l’export et la qualité de ses bureaux d’études.
 

Chalutier du type CMN 23.5 vendu au Mozambique (© CMN)
 
 
Cherbourg se remet en selle  
 
 
Ceux-ci ont mené, ces dernières années, un travail considérable pour développer de nouveaux modèles répondant aux plus près aux exigences du marché, avec un souci d’amélioration de l’efficacité, de la sécurité et du confort des plateformes, ainsi que de réduction des coûts d’exploitation et de maintenance. Un investissement qui a enfin payé. Il en va de même pour la stratégie axée sur l’innovation et de la différenciation, le chantier cherbourgeois n’hésitant pas à proposer des designs particulièrement originaux. Des bateaux parfois raillés dans le milieu, d'aucun n’y voyant que des « concept ships » bons pour la communication mais invendables. Tel avait été le cas, notamment, pour le trimaran Ocean Eagle, présenté en début d’année par CMN. Un bateau aux lignes étonnantes qui avait provoqué ici et là des sourires mais qui est aujourd’hui vendu, contrairement à des designs simples et classiques, pourtant présentés par d’autres industriels comme la grande solution que tout le monde devait s’arracher. Ces bateaux, qui ont leurs qualités, trouveront probablement preneur. Mais pour l’instant, ce n’est pas le cas, contrairement à ceux imaginés à la pointe du Cotentin.
 
 

Intercepteur du type HSI 32 vendu au Mozambique (© CMN)
 
 
Renforcement sur le militaire et grand retour à la pêche
 
 
Pour CMN, ce superbe contrat constitue donc, on l’imagine, une forme de revanche. Celle d’un chantier considéré par beaucoup comme moribond et qui, d’un coup, se remet en selle en donnant au passage une belle leçon technique et commerciale. Elle permet notamment au constructeur de se repositionner sur le marché des patrouilleurs en complétant, avec une unité de 32 mètres, une gamme qui était jusqu’ici concentrée sur de petits intercepteurs et des patrouilleurs hauturiers. Un chaînon manquant qui comble un vide par rapport à la concurrence, y compris française, comme Ocea et Kership (nouvelle filiale de DCNS et Piriou). Et puis, bien sûr, CMN signe avec le Mozambique, à la surprise générale, son grand retour à la pêche. Cela, 26 ans après avoir livré son dernier chalutier, construit en 1987. Une situation amusante, d’ailleurs, puisqu’elle pourrait presque passer une « réponse du berger à la bergère », en l’occurrence la contre-attaque de CMN face à Piriou qui, après être monté récemment sur les plates-bandes militaires des Cherbourgeois, se retrouve maintenant avec un nouveau concurrent sur son terrain historique de la pêche…  
 

Palangrier développé sur la base du design CMN 23.5 (© CMN)
 
 
Deux ans de charge pour un chantier qui en a bien besoin
 
 
La commande du Mozambique arrive en tous cas à point nommé car la situation CMN était il est vrai devenue très difficile. Un carnet de commandes réduit à peau de chagrin et des ateliers presque vides, avec par conséquent des mesures de chômage partiel… sans ces 30 navires, l’entreprise et ses 420 salariés n’auraient pas pu continuer longtemps ainsi. Aujourd’hui, ils ont deux bonnes années de travail devant eux. Une visibilité somme toute relativement courte, qui impose d’ores et déjà de regarder vers de nouveaux contrats pour assurer la suite. A ce titre, CMN est en discussion avec différents prospects à l’étranger, et concoure notamment, en partenariat avec le chantier STX de Lorient, à l’appel d’offres pour la construction de trois bâtiments multi-missions (B2M) destinés à la marine française (la commande est attendue cet automne).  Le chantier cherbourgeois compte aussi sur le soutien du gouvernement - dont pas moins de trois ministres (Bernard Cazeneuve, Arnaud Montebourg et Nicole Bricq) se sont rendus hier à la pointe du Cotentin - pour célébrer la bonne nouvelle, afin d’appuyer son offre auprès de la Libye, qui souhaite acquérir quatre à six nouveaux patrouilleurs. Un contrat sur lequel CMN compte beaucoup mais où l’entreprise est en compétition avec plusieurs industriels, dont le Français Raidco Marine.
 

Patrouilleur du type Ocean Eagle 43 (© CMN)
 
 
Premier succès pour le trimaran Ocean Eagle
 
 
Mais revenons plus en détail sur les différents types de navires concernés par le contrat signé avec le Mozambique. Tout d’abord, trois trimarans de 43 mètres de la gamme Ocean Eagle, un design innovant dévoilé en février dernier par CMN. Compact, ce bâtiment doté d’une coque en matériaux composites est conçu pour la surveillance maritime. Il peut aussi bien mener des actions de protection de zones littorales ou d’infrastructures offshores qu’assurer des missions de guerre électronique ou de renseignement. A ce titre, il peut mettre en œuvre un drone aérien de la classe 300 kg, comme le Camcopter S-100 de la société autrichienne Schiebel, qui travaille en partenariat avec CMN.  
Capable d’atteindre 30 nœuds, l’Ocean Eagle 43 présente une autonomie de 3000 milles à 20 nœuds et peut franchir plus de 1000 milles à pleine vitesse. Son équipage ne comprend que 7 marins, le bâtiment ayant des logements pour 8 passagers, par exemple des commandos. Les forces spéciales peuvent, notamment, utiliser l’embarcation semi-rigide de 7 mètres lancée à l’arrière de la coque centrale.  
 

Patrouilleur du type Ocean Eagle 43 (© CMN)
 
 
Dans sa version présentée en début d’année (Ocean Eagle 40), la plateforme est très bien pourvue en électronique, avec d’importants moyens de détection et de surveillance (radar de navigation et de surveillance, système électro-optique, guerre électronique avec fonction C-ESM pour l’interception de communications…) A cela s’ajoute une liaison de données par satellite permettant l’envoi d’images, de vidéos et données tactiques. L’ensemble est interfacé au système de combat et au système de navigation intégré.
Côté armement, ce trimaran peut embarquer un canon de 20 à 30 mm au dessus de la passerelle et deux mitrailleuses de 12.7mm à l’arrière. L’ensemble offre un champ de battage de 360°. On notera que le modèle retenu par le Mozambique semble être équipé du Narwhal, le nouveau canon de 20mm télé-opéré du groupe français Nexter.
 

Intercepteur du type HSI 32 vendu au Mozambique (© CMN)
 
 
Un nouveau type d’intercepteur de 32 mètres
 
 
Le Mozambique a, également, décidé d’acquérir trois intercepteurs rapides du type HSI 32. Un nouveau design que l’on découvre à cette occasion. Ces unités de 32 mètres sont conçues pour atteindre la vitesse de 45 nœuds et effectuer des patrouilles allant jusqu’à 3 jours. En plus de toutes missions dévolues à un patrouilleur traditionnel, le HSI 32 est taillé pour l’interception des menaces nécessitant une grande célérité, comme les attaques terroristes ou la lutte contre les trafics illicites et la piraterie. Dans cette perspective, ces bâtiments, qui offrent à l’équipage une excellente visibilité grâce à leur passerelle panoramique avec vue à 360°, disposent d’importantes capacités de surveillance et de renseignement (radars de navigation et de surveillance, système électro-optique, C-ESM, liaison de données). Comme sur l’Ocean Eagle 43, les équipements sont également intégrés à un système de combat. En matière d’armement, la dotation comprend un canon télé-opéré de 20mm, ainsi que de deux mitrailleuses de 12.7mm, l’artillerie n’offrant aucun angle mort susceptible d’être exploité par un assaillant. Pour l’équipe de visite ou des commandos, un semi-rigide est logé à l’arrière et mis à l’eau au moyen d’une rampe. Pouvant être mis en œuvre par un équipage de 12 marins, le HSI 32 présente une autonomie de 800 milles.
 

Intercepteur du type HSI 32 vendu au Mozambique (© CMN)
 
 
Le nécessaire renforcement de la marine mozambicaine
 
 
Grâce à ces six unités, qui devraient être livrées d’ici 2016, le Mozambique va, d’un coup, renforcer considérablement ses moyens navals. Ceux-ci sont, pour l’heure, limités à un vieux patrouilleur de 32 mètres du type Conejera, mis en service en 1981 et désarmé dans la marine espagnole en 2010, avant d’être récemment rénové par Navantia en vue de son transfert au Mozambique. Ce pays arme également 8 vedettes de 7.6 à 9 mètres d’origines sud-africaine et américaine, relativement anciennes. A cela s’ajoutent 10 embarcations semi-rigides de 12 mètres livrées en 2011 par l’Espagnol Neuvisa. Face à la montée en puissance des trafics illicites et bien entendu de la piraterie dans la région, sans compter les éventuelles tensions territoriales, le Mozambique a logiquement décidé de moderniser ses moyens afin de surveiller, contrôler et protéger son espace maritime. Un besoin qui va devenir une nécessité puisque le pays dispose d’importantes réserves de gaz naturel, apparues en 2012 suite à des campagnes d’exploration offshore (bassin de Rovuma). Cet Etat africain, situé face à Madagascar et considéré jusqu’ici comme l’un des plus pauvres du monde, pourrait même devenir, selon certains pontes de l’industrie offshore, le troisième exportateur mondial de Gaz Naturel Liquéfié. L’exploitation de cette richesse va entrainer le développement d’installations en mer. Des sites qu’il conviendra de protéger, ce qui sera le rôle des bâtiments militaires construits à Cherbourg. Ceux-ci seront également en charge de la protection d’une nouvelle flottille de pêche, dont la vocation est de mieux exploiter les ressources halieutiques des eaux mozambicaines.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19966
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Mar 10 Sep 2013 - 20:41

Antonov an-26 b
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21549
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Mer 11 Sep 2013 - 18:57


_________________
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 31 Oct 2013 - 0:05

Citation :
L’armée mozambicaine prend une deuxième base de la RENAMO



Une deuxième base de l’ancienne rébellion RENAMO aurait été prise par l’armée du Mozambique, selon les dires d’un porte-parole de la présidence du pays. Cette opération intervient huit jours à peine après une prise similaire.
«Les forces armées ont investi et démantelé une base de la RENAMO à Meringue lundi», a ainsi déclaré Edson Macuacua, porte-parole de la présidence, indiquant également à des journalistes présents qu’«il y a eu un échange de coups de feu mais pas de pertes de vies humaines».
L’armée avait lancé, en début de semaine dernière, une opération similaire sur la principale base de la RENAMO à Satunjira, dans la même région, tuant l’un de ses députés au parlement. Le lendemain matin, des éléments isolés de l’ex-rébellion avaient attaqué un poste de police.
Ces incidents violents ont provoqué l’inquiétude à l’étranger, notamment chez l’ex-puissance coloniale portugaise, aux Etats-Unis et chez le grand voisin sud-africain, très soucieux de la stabilité régionale. Tous ont appelé au dialogue pour éviter l’escalade de la violence, dans ce pays ruiné par une guerre civile qui avait fait au moins un million de morts entre 1977 et 1992.
La RENAMO est devenu le principal parti d’opposition après la signature en 1992 d’un accord de paix avec le parti qui dirige le Mozambique depuis l’indépendance, le FRELIMO.
L’accord a mis fin à 16 ans de guerre civile. Mais depuis avril, les tensions qui couvaient se sont transformées à nouveau en affrontements meurtriers.
L’ex-guerilla réclame une représentativité plus grande au sein de la commission électorale et des forces armées. Elle dénonce également la conduite du pays par le FRELIMO, le parti aux affaires depuis l’indépendance, qu’elle accuse d’accaparer le pouvoir et les richesses naturelles.
Ces dernières années, la découverte de gisements gigantesques de pétrole et de gaz au large du Mozambique a  avivé les convoitises. La RENAMO tente désormais, selon les analystes, d’obtenir un partage des immenses revenus de l’exploitation des ressources minérales, dont personne ne soupçonnait l’existence lorsque les accords de paix ont été signés.
Dans ce contexte, le chef historique de la RENAMO, Afonso Dhlakama, s’est retiré avec des hommes armés dans une zone montagneuse du centre du pays en 1992, menaçant de relancer les attaques contre les symboles du pouvoir. C’est de cette cache que l’armée l’a délogé le 21 octobre.
Depuis quelques mois, la RENAMO avait lancé quelques escarmouches – parfois meurtrières – contre des postes de police ou des routes. C’est donc ce retour de l’insécurité qui a inquiété le pouvoir, et a décidé les opérations contre les deux bases de la RENAMO pour tenter de forcer les ex-rebelles à s’asseoir à la table de négociations.

http://www.45enord.ca/2013/10/larmee-mozambicaine-prend-une-deuxieme-base-de-la-renamo/
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 7 Nov 2013 - 14:32

Citation :
Mozambican Air Force to get eight overhauled MiG-21s

The Mozambique Air Force will soon receive eight MiG-21s from Aerostar in Romania once their overhaul is complete, together with an L-39 jet trainer and two Festival light aircraft. This comes on the heels of the delivery of a Hawker 850XP business jet.

According to Air Forces Daily, Aerostar is refurbishing six MiG-21bis and two MiG-21UM trainers for the Mozambique Air Force and is also providing trainer aircraft on which it is training MiG-21 pilots. This would give the Air Force a jet capability not had in years, as its MiG-21s have fallen into disrepair and are grounded.
defence.web
plus

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=32503:mozambican-air-force-to-get-eight-overhauled-mig-21s&catid=35:Aerospace&Itemid=107


Dernière édition par maxo le Ven 8 Nov 2013 - 2:56, édité 2 fois (Raison : les articles/infos sont a mettre entre citations/quote)
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 7 Nov 2013 - 14:34

Citation :
Mozambique Air Force to get two An-26 transports

The Mozambique Air Force will soon receive two second hand Antonov An-26B transport aircraft, which are currently being refurbished in the Ukraine.

The An-26B-100s have been worked on for the last few months at Kiev-Zhuliany in the Ukraine, according to Air Forces Daily. One was seen in July painted in Force Aerea de Mocambique colours while a second was seen test flying in late July. It is not clear exactly how many An-26s are destined for the Mozambique Air Force or when exactly they will be delivered.
defence.web
plus..

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=32572:mozambique-air-force-to-get-two-an-26-transports&catid=35:Aerospace&Itemid=107


Dernière édition par maxo le Ven 8 Nov 2013 - 2:57, édité 2 fois (Raison : les articles/infos sont a mettre entre citations/quote !)
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 7 Nov 2013 - 14:52

maxo Arrow 
reglement a écrit:
2-12) les articles/infos sont a mettre entre citations/quote.
http://far-maroc.forumpro.fr/t1-reglement-du-forum#14619

_________________
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 7 Nov 2013 - 15:05

OK  
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 7 Nov 2013 - 15:14

Thx Like a Star @ heaven 
a brief introduction of yourself would be nice Smile 
http://far-maroc.forumpro.fr/t3677p270-presentation

_________________
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Ven 8 Nov 2013 - 11:00


Please someone explain to me where is quote or tag    

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13147
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Ven 8 Nov 2013 - 12:28

Hi Maxo Very Happy 

To use the [quote] tag, you have first to select the article you want to post Wink

Then as shown bellow in the picture you click on the [quote] tab!




A message will appear, click on "insérer" ! And you will have this result (bellow)


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Ven 8 Nov 2013 - 16:19

Citation :
Mozambique; Overhauled MiG-21s back in service soon

The Mozambique Air Force will soon receive eight MiG-21s from Aerostar in Romania once their overhaul is complete, together with an L-39 jet trainer and two Festival light aircraft.
Aerostar is refurbishing six MiG-21bis and two MiG-21UM trainers for the Mozambique Air Force and is also providing trainer aircraft on which it is training MiG-21 pilots. This would give the Air Force a jet capability not had in years, as its MiG-21s have fallen into disrepair and are grounded.



http://dmilt.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8453:mozambican-overhauled-mig-21s-back-in-service-soon&catid=36:africa&Itemid=55
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Ven 8 Nov 2013 - 20:17

Citation :
OK Big TKS
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19966
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 14 Nov 2013 - 20:04

Citation :
Le Mozambique veut convaincre les donateurs qu'il n'achète pas des armes
     

MAPUTO, 14 nov 2013 (AFP) -

Le Mozambique tentait jeudi de calmer l'inquiétude des bailleurs de fonds et investisseurs après une importante émission obligataire destinée à acheter des bateaux à un chantier naval français, à usage civil mais faciles à transformer en navires militaires.

Menacés d'un gel de l'aide étrangère selon des sources diplomatiques, les responsables mozambicains ont rencontré les ambassadeurs du "G19", le groupe des donateurs, pour une réunion de crise à Maputo qui s'est achevée sans conclusion publique immédiate.

Les obligations, garanties par l'Etat, ont été émises à hauteur de 850 millions de dollars pour financer une flottille de 27 navires, dans le cadre d'un accord facilité par Credit Suisse et la banque russe VTB Bank.

Peu après cette émission obligataire, les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) de Cherbourg (ouest de la France) ont annoncé un contrat légèrement étoffé prévoyant la vente au Mozambique de 30 bateaux --24 chalutiers et 6 patrouilleurs--, pour 200 millions d'euros.

L'énorme différence entre la somme empruntée et le contrat avec Cherbourg n'a pas manqué de soulever des interrogations, même si les autorités mozambicaines assurent que l'argent va servir à acheter des radars, des équipements de surveillance, bâtir un centre de contrôle et former du personnel.

Pour Guy Martin, rédacteur en chef du site spécialisé sud-africain Defence Web, ces bateaux peuvent tout à fait être utilisés pour le combat. Ils peuvent le cas échéant être équipés de canons, de mitrailleuses et servir pour lancer des drones.

"Techniquement parlant, ils peuvent être livrés sans armes et le fabricant peut légitimement dire qu'ils ne sont pas armés", a-t-il dit à l'AFP avant d'ajouter que "les opérateurs privés peuvent ensuite les armer".

Des donateurs prêts à suspendre leur assistance

Le Mozambique est l'un des pays les plus pauvres du monde et un tiers du budget de l'Etat est couvert par l'aide étrangère.

Et aux yeux des donateurs, si le pays est capable de faire des dépenses militaires importantes, l'aide ne se justifie plus.

Certains d'entre eux sont prêts à suspendre leur assistance tant que toute la clarté ne sera pas faite sur cette affaire, ont indiqué des sources diplomatiques à l'AFP.

L'ambassadeur italien Roberto Vellano, qui préside le G19, a exigé que le gouvernement donne "des renseignements pertinents dans un esprit de transparence pour répondre aux préoccupations des donateurs et des partenaires" du pays.

La polémique pourrait également mettre le Mozambique en fâcheuse position face aux investisseurs internationaux, alors que l'émission obligataire controversée a connu un vif succès car elle offre des rendements nettement plus élevés que ceux trouvés sur les marchés développés.

Credit Suisse a demandé des comptes. Dans un communiqué, la banque helvétique a appelé les entrepreneurs et le gouvernement mozambicain à "confirmer officiellement dans des déclarations publiques qu'il n'y a pas d'armes ou de systèmes de combat de toute nature sur aucun des bateaux en cours de construction et financé grâce à Credit Suisse".

Le vice-ministre des Affaires étrangères Henrique Banze n'avait pas rassuré en septembre en affirmant que les navires de la CMN serviraient à défendre les côtes mozambicaines, un malentendu selon lui.

"J'ai été compris comme disant: +Oui, nous achetons beaucoup d'armes!+", a-t-il reconnu.

"Ce que je voulais dire, c'est bien sûr que des armes seront nécessaires pour protéger les côtes", a-t-il expliqué à l'AFP, ajoutant qu'il avait confondu cette affaire avec une autre impliquant l'armée. "L'armement est un dossier à part qui est traité par mes collègues du ministère de la Défense", a-t-il dit.

Les 2.800 kilomètres de côtes du Mozambique sont exposées. Des pirates somaliens se sont récemment aventurés dans les eaux territoriales du pays, à proximité d'un site où doit être installée une plateforme gazière offshore.

Or, la marine mozambicaine est dans l'ensemble "vieille et mal entretenue", note Guy Martin.

Ematum, l'entreprise publique de pêche qui a acheté les bateaux, insiste sur le fait qu'elle a pour unique vocation de développer la pêche industrielle et les emplois du secteur.

"Nous n'allons pas faire la police sur la côte. Ce n'est pas notre métier", a déclaré à l'AFP son directeur général Antonio do Rosario.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/6533-le-mozambique-veut-convaincre-les-donateurs-quil-nachete-pas-des-armes  
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21549
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Dim 19 Jan 2014 - 12:17

An-26B avant son retour au Mozambique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Sam 15 Fév 2014 - 16:36



FAM 547




Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Sam 15 Fév 2014 - 16:43















Soryyy for same foto !!
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Sam 15 Fév 2014 - 16:48









Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Sam 15 Fév 2014 - 16:49

To be continued!!
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Ven 21 Mar 2014 - 11:31

Citation :
Brazil gifts Tucano training aircraft to Mozambique



Brazil’s President has sanctioned a gift of three Tucano (Embraer BEM-312) training aircraft to Mozambique, and the move now only requires a go-ahead from the National Congress, the Brazilian Defence Minister, Celso Amorim said Wednesday in Maputo.

The Brazilian minister also said that Mozambique may also acquire Super Tucano fighter jets and naval manoeuvres simulator from Brazil, and “may be offered mid or long term finance to acquire three Super Tucano (Embraer EMB-314) aircraft.”

“If Mozambique confirms the interest show in the past of acquiring three fighter aircraft, which are relatively expensive, there is the possibility of offering mid and long term funding,” said the Brazilian minister.

Celso Amorim announced the “Brazilian offer of contributing to Mozambique’s naval system,” as part of a programme that will result in sending a mission, at the beginning of April, “to analyse some naval bases,” such as Pemba and Maputo.

The Brazilian minister also said that, “the need to protect and defend natural resources in Mozambique is very big,” referring to increased cooperation between the two countries.

Brazil and Mozambique’s economic interests are mainly focused on mining resources, through Brazilian company vale, and agriculture, through the ProSavana project, which also involves Japan. (macauhub)
http://www.macauhub.com.mo

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Jeu 3 Avr 2014 - 12:07

Citation :
CMN confie à H2X la réalisation des coques de trois patrouilleurs


Spécialisé dans les matériaux composites, H2X travaille actuellement pour le secteur naval militaire. Le chantier de La Ciotat a, en effet, été choisi par les Constructions Mécaniques de Normandie pour réaliser les coques de trois patrouilleurs commandés au groupe cherbourgeois par le Mozambique. Un très beau contrat pour l’entreprise varoise, qui a finalement été préférée aux constructeurs bretons initialement pressentis. Concrètement, H2X est chargé de fabriquer les coques en composite des trois unités de 43 mètres du type Ocean Eagle 43. Des trimarans innovants, les premiers d’une nouvelle gamme dévoilée début 2013 par CMN. Une fois achevées, les coques, seulement équipées de groupes électrogènes et tableaux électriques, seront transférées à Cherbourg, où CMN procèdera à leur achèvement et leur armement. La livraison au Mozambique du premier Ocean Eagle 43, sur lequel H2X a commencé à travailler, est prévue début 2016, ses sisterships devant suivre au cours des mois suivants.



CMN)

Conçus pour les missions de surveillance maritime, ces patrouilleurs peuvent aussi bien mener des actions de protection de zones littorales ou d’infrastructures offshore qu’assurer des missions de guerre électronique ou de renseignement. A ce titre, l’Ocean Eagle 43 peut mettre en œuvre un drone aérien (classe 300 kg), comme le Camcopter S-100 de la société autrichienne Schiebel, partenaire de CMN. Capable d’atteindre 30 nœuds, l’Ocean Eagle 43 présentera une autonomie de 3000 milles à 20 nœuds et pourra franchir plus de 1000 milles à pleine vitesse. Son équipage ne comprendra que 7 marins, le bâtiment ayant des logements pour 8 passagers, par exemple des commandos. Les forces spéciales pourront, notamment, utiliser l’embarcation semi-rigide de 7 mètres lancée à l’arrière de la coque centrale. Les patrouilleurs de ce type sont conçus pour mettre en oeuvre d’importants moyens de détection et de surveillance (radar de navigation et de surveillance, système électro-optique, guerre électronique avec fonction C-ESM pour l’interception de communications…) ainsi qu’une liaison de données par satellite permettant l’envoi d’images, de vidéos et données tactiques. L’ensemble est interfacé au système de combat et au système de navigation intégré.

Côté armement, l’Ocean Eagle 43 peut embarquer un canon télé-opéré de 20 à 30 mm au dessus de la passerelle et deux mitrailleuses de 12.7 mm à l’arrière. L’ensemble offre un champ de battage de 360°.


(CMN)

Pour mémoire, CMN, qui a achevé fin 2013, pour le Mozambique, une série de six intercepteurs du type DV15, doit également réaliser pour ce pays trois patrouilleurs de 32 mètres d’un nouveau type, le HSI 32. Ces unités sont conçues pour atteindre la vitesse de 45 nœuds et effectuer des patrouilles allant jusqu’à trois jours. En plus de toutes missions dévolues à un patrouilleur traditionnel, le HSI 32 est taillé pour l’interception des menaces nécessitant une grande célérité, comme les attaques terroristes ou la lutte contre les trafics illicites et la piraterie. Dans cette perspective, ce bâtiment, qui offre à l’équipage une excellente visibilité grâce à sa passerelle panoramique avec vue à 360°, dispose d’importantes capacités de surveillance et de renseignement (radars de navigation et de surveillance, système électro-optique, C-ESM, liaison de données). Comme sur l’Ocean Eagle 43, les équipements sont également intégrés à un système de combat. En matière d’armement, la dotation comprend un canon télé-opéré de 20mm, ainsi que de deux mitrailleuses de 12.7mm, l’artillerie n’offrant aucun angle mort susceptible d’être exploité par un assaillant. Pour l’équipe de visite ou des commandos, un semi-rigide est logé à l’arrière et mis à l’eau au moyen d’une rampe. Pouvant être mis en œuvre par un équipage de 12 marins, le HSI 32 présente une autonomie de 800 milles. La réalisation des trois patrouilleurs commandés par le Mozambique sera menée à bien par le site CMN de Cherbourg, qui se dote pour l’occasion d’une nouvelle nef de fabrication de structures en aluminium. Cette installation doit être opérationnelle en mai. Quant à la livraison des HSI 32, elle est également prévue en 2016.
M&M

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19966
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Lun 7 Avr 2014 - 22:17

Citation :
Mozambican MiGs stuck in Germany

Written by defenceWeb, Monday, 07 April 2014    


Three MiG-21 fighter jets destined for Mozambique are stuck in Germany due to a lack of necessary permits. They are part of a batch of eight being shipped from Romania.

Romanian company Aerostar is overhauling six MiG-21bis and two MiG-21UM trainer aircraft for the Mozambique Air Force and is also providing training for Mozambican MiG-21 pilots. Three MiG-21s were seen flying at Aerostar’s Bacau facility last year.

On Sunday Germany’s Der Spiegel reported that three MiG-21s were transported from the Romanian capital Bucharest by train in six containers and were to have been subsequently shipped to Mozambique from the Germany port of Bremerhaven.

However, although the aircraft were declared according to procedure, their transport was done without the necessary permits and they were stopped. Der Spiegel reported that Germany’s public prosecutor will investigate the possible breach of arms control laws. The publication noted that Aerostar was found guilty of a similar incident in 2008.

In 2012 German customs officials confiscated MiG-29 engines for Algeria and Tu-142 engines for India over the lack of necessary permits.

The Mozambique Air Force is slowly rejuvenating, considering that until recently it was almost entirely inoperable, suffering poor serviceability since independence from Portugal in 1975 and the collapse of the Soviet Union and its financial support in the early 1990s. The arrival of the MiG-21s will give the Air Force a jet capability not had in years, as its existing MiG-21s have fallen into disrepair and are grounded.

In addition to the MiG-21s, Mozambique has apparently bought two Aerostar Festival side-by-side light aircraft and will get an overhauled Aero Vodochody L-39ZO jet trainer. Late last year it emerged that Mozambique’s Air Force would also receive two second hand Antonov An-26B transport aircraft after they have been refurbished in the Ukraine.

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=34277:mozambican-migs-stuck-in-germany&catid=35:Aerospace&Itemid=107
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   Lun 5 Mai 2014 - 17:14

....

Citation :
H2X réalise l’infusion de la coque centrale du premier Ocean Eagle 43



Le chantier H2X de La Ciotat a réalisé, fin avril, l’infusion de la coque centrale du premier des trois patrouilleurs du type Ocean Eagle 43 commandés par le Mozambique aux Constructions Mécaniques de Normandie. Celles-ci ont, pour mémoire, confié la fabrication des coques en composite de ces trimarans à H2X. D’après ce dernier, l’opération récemment menée semble être la plus grosse infusion de coque « one shot » (peau extérieure, âme, peau intérieure) jamais réalisée en résine époxy. Un précédent record avait été établi par le chantier varois en 2007 sur les coques du catamaran Nahéma, un navire de plaisance de 36 mètres. « Le principe de l’infusion est de déposer tous les tissus secs et les âmes dans le moule, puis de placer le tout sous vide. La résine est alors aspirée par le vide et vient se répandre dans la pièce. Cette technique permet d’obtenir les meilleures performances mécaniques par rapport aux matériaux utilisés », explique-t-on chez H2X.





Longs de 43 mètres, les trois patrouilleurs de la gamme Ocean Eagle commandés par le Mozambique doivent être livrés à partir de début 2016. Une fois les coques achevées à La Ciotat, elles rejoindront le site CMN de Cherbourg pour être équipées. Adoptant un design innovant développé par le bureau d’ingénierie du chantier normand, les Ocean Eagle 43 sont conçus pour la surveillance maritime et la protection de la zone économique exclusive. Capables d’atteindre la vitesse de 30 nœuds et présentant une autonomie de 3000 milles à 20 nœuds, ils seront armés par un équipage de sept marins, avec la capacité d’embarquer huit passagers, par exemple des commandos. Ces derniers pourront utiliser une embarcation semi-rigide mise en œuvre sur une rampe située à l’arrière de la coque centrale. Dotés d’un canon télé-opéré et de mitrailleuses, les bâtiments pourront également déployer un drone aérien (classe 300 kilos).



meretmarine.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armed Forces for the Defence of Mozambique / Forças Armadas de Defesa de Moçambique ( FADM )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» La ferme du Vauroux, à Bézu-la-Forêt (27).
» La croix du perche en forêt de Soligny la Trappe
» aller au bout de ses forces...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: