Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21556
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mer 9 Jan 2013 - 15:17

Des commandos marins Rwandais membre de l'Eastern Africa standby force participant à l'exercice Cutlass Express 12-1 organisé le mois de nombre par le Djibouti et l'USN avec la participation de l'Ouganda. Les commandos sont à bord de l'EDIC La Drague











_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Ven 22 Fév 2013 - 17:59

Citation :
Iwawa, l'île secrète où le Rwanda «rééduque» ses soldats déserteurs


Kim Jong-un, le leader nord-coréen, pourrait très bien faire le tour de la question des camps de rééducation pour récalcitrants avec son homologue rwandais Paul Kagamé.

Cela vous étonne? Ce n’est pourtant pas une plaisanterie.


L’existence de camps de rééducation pour soldats déserteurs au Rwanda vient en effet d’être révélée par l’armée de ce pays de l'Afrique des Grands Lacs.

Plus de 280 soldats accusés de désertion seraient retenus sur l’île d’Iwawa, au beau milieu du lac Kivu, à mi-chemin entre le Rwanda et la République démocratique du Congo.


«Les soldats ne sont pas détenus, ils sont rééduqués», a tenu à préciser le porte-parole militaire rwandais, le général Joseph Nzabamwita,

L’un de ces soldats a expliqué au correspondant de la BBC dans la région avoir été transféré sur l’île d’Iwawa en vue d’échapper à une inspection par la Croix Rouge de la prison où il était auparavant retenu.

Selon ce même témoin, l’armée rwandaise, qui retient certains soldats sur l’île depuis quatre ans, n’a jamais jugé aucun des détenus. Ceux-ci ne sont pas non plus autorisés à recevoir leurs proches.

En 2010, le New York Times publiait déjà une enquête sur la fameuse île d’Iwawa.

Selon le journaliste du quotidien américain, l’endroit servait alors de camp de rééducation pour dissidents politiques, enfants de la rue, sans domicile fixe et marginaux de toutes sortes, retenus contre leur gré et sans avoir jamais été jugés.


«Je vous en prie, appelez mon père, avait alors susurré un interné au journaliste en visite dans le camp. Il n’a aucune idée de l’endroit où je me trouve.»

Sur l’île d’où, «comme Alcatraz», on ne peut s’échapper, «les internés sont « réhabilités » et apprennent la maçonnerie, la coiffure ou à entretenir un véhicule», expliquait à l’époque le New York Times.

http://www.slateafrique.com/103717/lile-des-deserteurs-rwandais
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 11 Juin 2013 - 17:24

Citation :
Le général rwandais Jean-Bosco Kazura commandera les casques bleus au Mali
11 juin 2013 – 15:15


La résolution 2010, adoptée en avril dernier, prévoit le déploiement au Mali de 12.500 casques bleus à compter du 1er juillet prochain, dans le cadre la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Cette dernière prendra ainsi le relais des forces françaises engagées dans l’opération Serval, lancée le 11 janvier dernier contre les groupes jihadistes qui menaçaient alors Bamako.

Une partie des effectifs de la MINUSMA sera constituée par les éléments de la MISMA (Mission internationale de soutien au Mali), amée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et le Tchad.

L’on pouvait penser que le commandant de cette opération des Nations unies allait revenir à une officier général issu d’un des contingents déjà engagés sur le territoire malien. La candidature du Tchad était même encouragée par la France, étant donné que les troupes tchadiennes ont joué un rôle appréciable quand il s’était agi d’aller déloger les jihadistes dans l’Adrar des Ifoghas, où ils avaient établi leur sanctuaire.

Finalement, ce ne sera pas le cas. Certes, le futur commandant de la MINUSMA sera un africain puisqu’il s’agit du général Jean Bosco Kazura, de la Force de défense du Rwanda (RDF). Cet officier est un personnage pour le moins atypique. Ayant pris part à la rébellion et installé Paul Kagamé à la tête de son pays, il a notamment dirigé la Fédération rwandaise de football.

Le choix de confier le commandement de la MINUSMA a un officier rwandais a de quoi surprendre étant donné que Kigali est fortement soupçonné de soutenir les rebelles du M23 au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo. D’ailleurs, les violences continues commises dans cette région ont conduit les Nations unies à muscler la Monusco (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo) en la dotant d’une brigade d’intervention.

Mais c’est certainement l’expérience du général Kazura en matière de maintien de la paix qui aura convaincu les Nations unies de le nommer à la tête de la MINUSMA, où il sera secondé par un général nigérien. En effet, l’officier rwandais a été le commandant adjoint de la la Mission de l’Union africaine au Soudan (Muas), remplacée au Darfois en 2007 par une opération conjointe ONU/UA.

Cela étant, le déploiement au Mali des casques bleus dépendra de la situation sécuritaire du pays. A ce sujet, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, n’a pas fait preuve d’un optimisme débordant à l’occasion de la sortie d’un rapport d’évaluation, le 10 juin, en soulignant notamment “le danger représenté par des éléments armés qui se déplacent vers des pays voisins pour mener des attaques terroristes et participer à des activités criminelles.”

Car selon le rapport, les groupes jihadistes, s’ils ont été considérablement affaiblis par l’intervention militaire française, “conservent la capacité de faire peser une menace importante” et “ont toujours des réseaux de soutien et des structures de recrutement.” Aussi, les casques bleus risquent d’être pris pour cibles. Qui plus est, les troupes africaines qui constitueront le noyau dur de la MINUSMA manquent de préparation et de matériels, comme par exemple les hélicoptères. “Après quatre mois de formation, les carences en termes d’entraînement et d’équipement sont encore importantes, souligne Ban Ki-moon”, a souligné Ban Ki-moon. Cela étant, l’opération de l’ONU pourra compter sur une force d’intervention rapide de 1.000 soldats, fournie par la France.


http://www.opex360.com/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mer 12 Juin 2013 - 12:58

Citation :
Les dessous de la nomination du commandant rwandais de la Minusma
Général rwandais, Jean-Bosco Kazura

L’ONU a nommé, ce mardi 11 juin, un général rwandais à la tête de la Mission de l’Onu en cours de déploiement, au Mali (Minusma). Jean-Bosco Kazura a été préféré au candidat tchadien, le général Oumar Bikimo, qui a commandé le contingent tchadien au Mali. Pourquoi le Tchad, qui a le plus gros contingent au Mali, n’a-t-il pas obtenu le poste ? Et comment le Rwanda, qui n’a pas de contingent au Mali, a-t-il réussi à l’obtenir ?
C'est au Japon - au sommet nippon-africain de la Ticad - que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a annoncé la mauvaise nouvelle au président tchadien, Idriss Deby. Pour Ndjamena, c’est une grosse déception tant sa candidature lui semblait la plus légitime. En effet, c'est l'armée tchadienne qui était en première ligne avec les Français, au nord du Mali, et qui a payé le prix du sang : 38 morts et des dizaines de blessés.

Alors comment expliquer une telle décision ?
D'abord parce que - même s'il était l'un des deux généraux qui commandait les troupes tchadiennes au nord du Mali - le général Bikimo n'a pas convaincu sur ses capacités politiques et stratégiques. En effet, être le chef militaire d'une mission onusienne de maintien de la paix c'est occuper, avant tout cela, un poste politique.
Ensuite, parce que c'est la première participation d'ampleur des soldats tchadiens aux opérations de maintien de la paix. Des novices - explique une source onusienne - qui ne connaissent pas les rouages du système onusien et qui pensaient arriver en terrain conquis.
Il se trouve aussi que les nominations, à ce niveau de responsabilité, sont le résultat de marchandage. Ainsi, la rivalité entre le Tchad et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a profité au candidat rwandais qui est apparu comme une solution médiane.
La présence du Tchad, cette année encore, sur la liste noire des pays utilisant des enfants soldats a-t-elle joué ? Pas vraiment, explique-t-on côté onusien.
Mais à New York, entretemps, on sait bien qu'il faudra trouver un poste au Tchad, vu l'importance du contingent tchadien pour la Minusma. Le problème, c'est que Ndjamena n'a postulé sur aucun autre poste.

Appel au retrait des forces tchadiennes
« Tous les Tchadiens sont très déçus de cette décision. Ils sont d’autant plus surpris que dans la chaîne de commandement, il n’y a aucun officier général tchadien », a déploré Abdelnasser Garboa, journaliste et président du Comité de soutien aux Forces armées tchadiennes au Mali (Fatim), joint par RFI.
Il va même jusqu’à appeler au retrait des forces tchadiennes au Mali : « Je pense que nos forces n’ont plus rien à faire au Mali. Elles ont libéré le Mali ; elles ont fait leur travail. Il est temps, pour nous, de rentrer », a-t-il poursuivi avant d’ajouter : « Nous n’allons plus accepter de faire tuer un seul de nos soldats. Nous n’accepterons jamais qu’un seul soldat tchadien meurt dans cette situation où le comité international ne reconnait pas notre effort. », a insisté le président du comité de soutien aux Fatim.

Satisfaction du Rwanda
Contrairement au Tchad, le Rwanda est devenu un expert dans la maîtrise des rouages du système onusien.
Depuis janvier, le pays occupe un siège au conseil de sécurité de l'ONU en tant que membre non permanent, et ce, malgré les dénonciations du groupe des experts des Nations unies sur la République Démocratique du Congo et de plusieurs organisations de défense de droits de l'Homme qui l’accusent de soutenir la rébellion congolaise du M23.
C'est bien la preuve - explique une source onusienne - de la force de la diplomatie rwandaise au sein des institutions des Nations unies.
Par ailleurs, le président rwandais, Paul Kagamé, se rend régulièrement à New York. Selon plusieurs sources, il aurait ses entrées auprès du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui est véritablement celui qui décide, in fine, des nominations à ce niveau de responsabilités.
Ceci dit, le Rwanda a des arguments comme, par exemple, sa participation aux missions de maintien de la paix et notamment au Darfour, dans l’ouest du Soudan où le général Jean-Bosco Kazura a d’ailleurs servi à l'époque où il s'agissait seulement d'une mission de l'Union africaine.
Aujourd’hui encore, le Rwanda dispose de plus de 3 000 hommes au sein de la mission de paix conjointe Union africaine - Nation unies au Darfour (Minuad). Ce contingent - apprécié pour sa discipline et son efficacité – est toujours sous le commandement rwandais mais plus pour longtemps, c'est pourquoi Kigali cherchait à obtenir un poste similaire sur un autre théâtre d'opérations.
Malgré les accusations de soutien au M23, Kigali a toujours des relais au sein de l'administration américaine, ce qui n’est pas négligeable vu que les Etats-Unis contribuent à hauteur de 27% du budget des opérations de maintien de la paix.
Et puis, selon plusieurs sources, le Rwanda a profité de la concurrence entre le Tchad et la Cédéao pour s'engouffrer dans la brèche et se présenter comme la candidature la plus consensuelle.
RFI

http://www.malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/73831-les-dessous-de-la-nomination-du-commandant-rwandais-de-la-minusm.html
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21556
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Dim 1 Sep 2013 - 22:24

Ratel avec BAU-23-2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 10 Sep 2013 - 21:56

Citation :
Ménaka, 9 septembre 2013 - Le Général Jean Bosco Kazura, Commandant en chef des troupes de la MINUSMA, rend
visite au contingent de la Mission sur l’aéroport de Ménaka (1500 km au nord-est de Bamako).  




 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Jeu 12 Sep 2013 - 16:38

Citation :
L'armée rwandaise se déploie à la frontière avec la RDC  

  Après la chute d'obus sur la ville de Gisenyi (Rubavu), le 29 août, au Rwanda, les Forces de défense rwandaises (RDF) renforcent discrètement leur présence sur la frontière commune avec la RDC. Signe de la tension toujours persistante entre les deux pays voisins depuis la reprise des combats entre les rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23) et l'armée congolaise, appuyée par les Casques bleus, au nord de Goma.

"On est un peu inquiet après ce qui s’est passé ici, mais on a vu que notre armée est là et donc on est rassuré", explique James, venu participer au stade de Gisenyi à un meeting du Front patriotique rwandais (FPR), le parti au pouvoir. Depuis jeudi 29 août, les habitants de Gisenyi, ville rwandaise plantée au pied des collines verdoyantes sur les bords du lac Kivu, ont constaté des mouvements militaires "inhabituels" mais discrets aux abords de la cité.

Des blindés, des hommes et du matériel militaire ont été aperçus en train de converger vers des positions à la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), selon les témoignages.

Au pied de la chaîne des volcans, la frontière serpente ici au milieu des terres noires volcaniques, le long de villages dispersés, dans un inextricable maquis de champs de bananiers et de forêts d'eucalyptus.

Canon tourné vers la RDC

"J’ai vu cinq tanks et des armes lourdes transportées par de gros camions passer près de chez moi. J’habite au bord de la route", explique Umulisa, villageoise de Ruzini, à environ 15 km au nord de Gisenyi. "Je n’en avais jamais vu avant. Ils sont partis en direction de la frontière".

Cette femme de ménage raconte que des chars sont également postés sur le mont Rubavu, une colline stratégique qui surplombe Gisenyi, tout comme la ville congolaise de Goma, la capitale de la province instable du Nord-Kivu."Nous avons l’habitude de passer par la colline pour aller travailler à Gisenyi. C’est un raccourci, mais depuis qu'ils sont là, on n’ose plus y aller", confie-t-elle.

Un char de combat stationne sur la colline en question, le canon tourné vers le territoire congolais, a constaté dimanche une journaliste de l'AFP. Des véhicules militaires et des armes lourdes ont également été aperçus dans les environs ces derniers jours. "D’où nous nous trouvons, nous entendons bien mieux les combats du Congo qu’à Gisenyi. On a peur que cela puisse arriver jusqu’ici", ajoute Umulisa. "En plus, on se dit que si les militaires sont ici, ce n'est sûrement pas pour rien...".

"Le Rwanda est préparé à défendre ses citoyens"

Ces mouvements font suite à la chute de deux obus d'origine indéterminée sur Gisenyi, le 29 août, qui ont fait un mort. Au même moment, de l'autre côté de la frontière, les combats faisaient rage au nord de Goma entre l'armée congolaise, appuyée par les Casques bleus des Nations unies, et la rébellion du M23, que Kigali est accusée de soutenir, malgré ses démentis. Le Rwanda a rapidement réagi, accusant les forces congolaises "d'intensifier leur bombardement délibéré" de leur territoire.

Interrogée par l'AFP sur la présence croissante des RDF sur la frontière, Louise Mushikiwabo, la chef de la diplomatie rwandaise, n’a pas souhaité commenter. "Le Rwanda est préparé à défendre ses citoyens et son territoire, tout en poursuivant le chemin politico-diplomatique de concert avec la région", a-t-elle tout de même lâché.

Pour l'heure, la situation reste parfaitement calme à Gisenyi, où la population vaque à ses occupations. Boutiques et échoppes sont ouvertes, et le marché normalement fréquenté.

(Avec AFP)  


http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130902151920/actualite-afriquel-armee-rwandaise-se-deploie-a-la-frontiere-avec-la-rdc.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Ven 8 Nov 2013 - 20:02

Citation :
Le Rwanda enverra 140 Casques bleus au Mali  


 Armée Rwandaise

Le Rwanda déploiera 140 policiers pour renforcer la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali, selon un communiqué officiel rendu public jeudi.

Le premier contingent, qui inclura 17 officiers de police de sexe féminin, servira pendant un an dans le pays d'Afrique de l'Ouest.

A la fin d'avril 2013, le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé une mission de l'ONU au Mali forte de 12.600 personnes pour prendre en charge une mission dirigée par des Africains, autorisant les Casques bleus "à utiliser tous les moyens nécessaires" pour mener à bien les tâches de stabilisation liées à la sécurité.

La tâche principale de l'ONU consiste à soutenir le processus politique au Mali, en étroite coordination avec l'Union africaine et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO).

Le Mali est dans la tourmente politique depuis un coup d'Etat mené par des extrémistes début 2012.

Le général rwandais Jean Bosco Kazura a récemment été nommé commandant de la force de la mission onusienne appelée MINUSMA.

Agence de presse Xinhua

Source:  Xinhua

http://www.malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/85991-le-rwanda-enverra-140-casques-bleus-au-mali.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Jeu 16 Jan 2014 - 15:44

Citation :
Centrafrique: arrivée de 850 soldats rwandais    



Huit cent cinquante soldats rwandais sont partis aujourd'hui vers la Centrafrique, convoyés par un avion américain, pour y renforcer les effectifs de la force africaine de maintien de la paix (Misca), a annoncé l'armée rwandaise.

Avec ce renfort, la Misca, déployée sous l'égide de l'Union Africaine, comptera 5.250 hommes en Centrafrique, non loin de son objectif de 6.000 hommes. L'Union Africaine avait appelé hier les pays de la région des Grands Lacs à renforcer la Misca. Les soldats rwandais rejoignent les troupes déjà déployées du Burundi, du Cameroun, du Congo, de la République démocratique du Congo, du Gabon, du Tchad et de la Guinée équatoriale. Cette force africaine appuie les 1.600 soldats de l'opération Sangaris lancée par la France pour tenter de ramener la paix en Centrafrique.

"En plus de son expérience dans les opérations de maintien de la paix, le bataillon rwandais a suivi un entraînement spécifique pour la Centrafrique", a indiqué le porte-parole de l'armée rwandaise Joseph Nzabamwita dans un communiqué.

Eprouvée par un an de chaos et de violences, la Centrafrique semble en voie de normalisation, au moins à Bangui quadrillée par les forces internationales, même si le climat reste extrêmement tendu. Le reste du pays reste essentiellement livré à lui-même.
Les parlementaires centrafricains doivent reprendre jeudi leurs travaux pour se mettre d'accord sur l'élection d'un successeur au président démissionnaire Michel Djotodia.


http://opexnews.over-blog.com/2014/01/centrafrique-arriv%C3%A9e-de-850-soldats-rwandais.html  
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Sam 18 Jan 2014 - 16:07






Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Sam 18 Jan 2014 - 19:05

Citation :

Rwandan troops depart for African Union peacekeeping mission in Central African Republic





Rwanda Defence Forces (RDF) has today started deployment to Central Africa Republic (CAR) a Mechanized Infantry battalion RwaMechBatt 1 totaling 850 Personnel. The first two flights left Kigali International Airport on 16 January 2014. The RDF peacekeepers, under the command of Lt Col Jean Paul Karangwa, are part of the African-led International Support Mission to the Central African Republic (MISCA).



The airlift operation of the Rwandan Peacekeepers facilitated by a US Military aircraft (C-17) was launched by the Chief of Defence Staff of RDF, Gen Patrick Nyamvumba accompanied by US ambassador H.E Donald W.Koran, US diplomatic corps and Senior leadership of RDF.

The US Support to the deployment of RDF is in the bilateral interests of supporting the African union Mission in Central African Republic with mandate to: Protect civilians, restore security and public order; stabilise the country and restore state authority; support reform and restructuring of the defence and security; and create conducive conditions to the provision of humanitarian assistance to the population in need.

“Rwanda Defence Forces reiterates its sincere gratitude to the US for the invaluable support in providing strategic airlifts and associated logistical support for the deployment of the Peacekeeping Force to CAR,” said General Patrick Nyamvumba, RDF Chief of Defence Staff.

At the Kigali International Airport, Brigadier General Joseph Nzabamwita told the Media that RDF Peacekeepers are being deployed in MISCA to contribute to the protection of Civilians, peace and stability in the Central African Republic.

“Rwanda deploys troops amid remembrance of 20 years after 1994 Genocide against Tutsi whereby the people of Rwanda were abandoned by International Community. From this experience, Rwanda deploys its troops with a resolve of the Government and the people of Rwanda that we should play our humble role of contributing to peace and security, given the “Responsibility to Protect Principle” and “Never Again” as a result of lessons learnt, when it comes to protection of civilians facing danger, said RDF Spokesman.

The RDF deployment follows a decision of the Peace and Security Council (PSC) of African Union held on 19 July 2013 and the United Nations Security Council’s Resolution 2127 (2013) of 5 December 2013 which authorized the establishment and deployment of the African-led International Support Mission to the Central African Republic.

The airlift for troops and equipment will last for 20 days starting from today.

Although MISCA is a new mission, the RDF continues to participate in other missions under African Union-United Nations Hybrid Mission in Darfur (UNAMID), United Nations Mission in South Sudan (UNMISS), United Nations Multidimensional Integrated Stabilisation Mission in Mali (MINUSMA) and United Nations Interim Security Force for Abyei (UNISFA). Rwanda currently maintains more than 4,000 peacekeepers in various missions and is presently ranked the 6th biggest troop contributor in UN peacekeeping operations.

http://mod.gov.rw/?Rwandan-troops-depart-for-African

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mer 4 Juin 2014 - 21:33





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 15 Sep 2015 - 18:46

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Lun 18 Jan 2016 - 20:37

Citation :
Le bataillon 2 rwandais de la MINUSCA honoré pour son dévouement à la cause la paix en RCA



Ils étaient 750 casques bleus du bataillon 2 du contingent rwandais (RWABATT 2) de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) à être décorés, le samedi 16 janvier, à leur base à M’poko (Bangui). C’était lors d’une cérémonie présidée par la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, Diane Corner, en présence du Commandant de la Force de la MINUSCA, le Major-Général Balla Keita, du Chef d’Eta major de la Force, le Général Jacques Delapasse. La Cheffe de l’Etat de Transition, Mme Catherine Samba-Panza, y a été représentée par le Ministre-conseiller à la Présidence de la République, Charles Kenguembat.

Au sein de la MINUSCA, le RWABATT 2 a eu pour tâche la sécurisation de Bangui et de certaines autres parties du territoire centrafricain ; la protection de personnalités de premier plan et de certains sites sensibles ; l’établissement de gardes statiques et des patrouilles diurnes et nocturnes, et la conduite d’opérations visant entre autres l’arrestation de criminels et le démantèlement de barricades illégalement érigés.

C’est pourquoi dans son adresse lors de cette cérémonie qui clôturait 190 jours de bons et loyaux services des éléments du RWABATT 2 au sein de la MINUSCA, le Commandant du RWABATT 2, le Lieutenant-colonel Egide Ndayizeye, dira toute sa « joie et sa fierté » de recevoir avec ses frères d’armes la médaille des Nations Unies, indiquant qu’elle vient couronner le « courage et l’abnégation » qui ont, tout au long de la Mission, caractérisé l’attitude des femmes et des hommes engagés dans le maintien de la paix en Centrafrique. Puis il dira ses remerciements au leadership de la MINUSCA pour sa clairvoyance dans les directives données tout au long des choix qu’il a fallu faire pour sécuriser et pour protéger. Egide Ndayizeve saluera aussi le gouvernement et les populations centrafricaines pour leur collaboration et leur bonne foi au cours des heures difficiles, et dira sa détermination à poursuivre l’œuvre entamée, avec le même courage et le même engagement avec les nouveaux éléments qui viendront rejoindre la Mission.

Au nom du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, Mme Corner dira que « l’année 2016 commence à peine, mais s’annonce riche en promesses pour la Centrafrique ». Et de rappeler la « réussite du premier tour de l’élection présidentielle qui a indiqué que « les Centrafricains ont préféré la voie des urnes à celle des armes pour faire avancer la paix ». A ce titre, elle saluera « la contribution de la Force de la MINUSCA » au sein de laquelle le contingent rwandais a joué l’un des rôles les plus éminents, par son soutien à la protection des civils, sa participation majeure à la protection des leaders nationaux, son aptitude à mobiliser les populations locales pour des travaux communautaires, et son assistance médicale fort appréciée dans la ville de Bria. « Pour cet engagement, dira Mme Corner, acceptez notre gratitude (…) je suis fière de vous remettre la médaille des Nations Unies ».

Pour sa part, le Ministre Kenguembat saluera la mémoire des soldats rwandais tombés pour la Centrafrique, dira sa reconnaissance au contingent rwandais dont la participation à la sécurisation de Bangui et de ses environs a été déterminante, et aura largement contribué à rendre possibles les élections dans un climat relativement apaisé. Au nom de la Cheffe de l’Etat de Transition, il rendra hommage à « la discrétion et à l’efficacité » du contingent rwandais qui a prouvé son « dévouement, son sacrifice et son engagement au service des valeurs des Nations Unies. »

La cérémonie a aussi été marquée par l’exécution des hymnes nationaux de la Centrafrique et du Rwanda, suivis de l’hymne des Nations Unies, ainsi que divers numéros artistiques exécutés par une troupe folklorique rwandaise qui a révélé la beauté et la diversité des danses traditionnelles et guerrières du Rwanda, puis des démonstrations chorégraphiques de techniques de combat assurées par des militaires.

La première contribution du Rwanda à une Mission de paix des Nations Unies remonte à aout 2004 au Darfour (sud Soudan). Depuis, le Rwanda a envoyé du personnel militaire et policier dans plusieurs pays, dont le Soudan, la Côte d’Ivoire, Haïti et le Mali. Aujourd’hui, ils sont plus de 5000 militaires et 917 policiers rwandais à participer à différentes Missions de maintien de la Paix à travers le monde. Pour le compte de la MINUSCA, le Rwanda a mobilisé 770 militaires, 70 médecins militaires qui officient à Bria, et huit officiers de la Police pénitentiaire. Le Bataillon 2 du contingent rwandais est arrivé à Bangui le 22 janvier 2015 et partira le 29 février 2016.

http://minusca.unmissions.org/le-bataillon-2-rwandais-de-la-minusca-honor%C3%A9-pour-son-d%C3%A9vouement-%C3%A0-la-cause-la-paix-en-rca
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 19 Jan 2016 - 14:46

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 8 Mar 2016 - 14:01

Citation :
Rwandan Defence Force Helicopter Pilot Graduation
March 7, 2016




Fourteen RDF pilots that have been training since January 2015 in Akagera Aviation, the first Aviation Training School in Rwanda graduated on 4 March 2016. Among the 14 Rwanda Air Force helicopter pilots was one female graduate pilot Mwiza Ariane who was awarded by the School as the “Best Check ride Performer” while Rukundo Alexis emerged as the “Overall Best Performer” in a ceremony attended by Rwanda Air Force Chief of Staff, Brig Gen Charles Karamba as the Guest of Honour.

“We are going to continue piloting in Rwanda Airforce and contribute to Rwandan aviation industry”, Mwiza Ariane told the Media after the Graduation ceremony held at Kigali International Airport.

The managing Director of Akagera Aviation, Mr Patrick Nkurikiyimfura urged the Graduates of the third intake to acquire more experience for being better pilots.

“Being skilled and safe pilot are the only options you have. So the goal is not to be perfect by the end of your pilot training, the goal is to be better tomorrow and improving every day. There’s simply no substitute for experience in terms of aviation safety”, he emphasized.

The Chief Pilot Instructor, Ndayishimiye Joseph told the Officials and Parents, Friends of the Graduates that Graduates successfully completed theory and practical tests in aerodynamics, meteorology, navigation, flight planning performance, radio communication and procedures among the top training subject matters; using Robinson 44 flying helicopter.

Akagera Aviation, a private company that started its operations in Rwanda in 2004 has produced 44 helicopter pilots; some of them are serving in United Nations Peacekeeping missions.




http://www.african-defense.com/defense-news/rwandan-defence-force-helicopter-pilot-graduation/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mer 20 Avr 2016 - 14:25

Citation :
Rwanda Military Hospital Partners with Others for International Symposium on Malaria
April 20, 2016



Rwanda Military Hospital (RMH) in collaboration with the Ministry of Health and other partners such as World Health Organisation (WHO) is organising a one day malaria symposium, which will take place in Kigali, Serena Hotel on 22nd April 2016.

During a Press Conference held at Rwanda Military Hospital on 19th April 2016, RMH Doctors, Country Representative and officials from World Health Organisation (WHO) explained to the Media the significance of the planned international conference.

They recalled that Rwanda and other countries in the region are experiencing an upsurge of malaria cases since last year. “The symposium represents a unique opportunity to discuss and define strategies and interventions that could be implemented at different levels of the health system and contribute to a significant reduction of malaria cases with a long-term objective of eliminating malaria”, said Lt Col Dr Jules Kabahizi.

According to Celse Rugambura, World Health Organisation Country Representative and Dr Jules Mugabo in charge of Malaria Department in WHO, the upsurge of malaria is due to many causes including people’s reduced efforts in combating the disease, malaria virus that resists to medicine and multiplication of the disease due to climate change factors.

In the past 3 months in this year, Rwanda Military Hospital, a referral hospital in Rwanda, has registered 230 cases of Malaria, while in the whole year of 2014 it registered 158 cases only.

Lt Col Dr Kabahizi said also that the increase of Malaria impacts on the economy. “Imagine people who are spending time in hospitals looking for treatment instead of working for their families and the country, this simply means the country is economically losing” he convincingly explained.

The Symposium will bring together medical specialists and researchers, policy makers, economists from Africa, Europe, Asia and other parts of the World to discuss challenges, share experiences and dress a way forward to eradicate Malaria.

Malaria is among the ten diseases that kill many people in the world particularly in developing countries.





http://www.african-defense.com/defense-news/rwanda-military-hospital-partners-with-others-for-international-symposium-on-malaria/

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Sam 21 Mai 2016 - 10:36

Citation :
Rwandan Defence Minister Calls for Appropriate Response Mechanisms to Regional Security Threats
May 19, 2016 55
SHARE Facebook Twitter
Addressing the issue of insecurity in the region and on the African continent in general will only be successful if countries work together to develop appropriate mechanism to check security threats, rather than operating in isolation.

This was observed yesterday by the Minister for Defence, James Kabarebe, while opening a three-day national security symposium at the Rwanda Defence Forces Command and Staff College in Nyakinama, Musanze District.

The symposium, which is part of a one-year senior officers’ course at the college, brings together academics, national security practitioners, researchers, analysts and students to interact and discuss contemporary security challenges in the African perspective with a view to develop practical solutions.



Negative forces

He said that countries engage in diplomatic and security cooperation to address security threats that affect them collectively stressing it is the reason why they subscribe to bodies like the United Nations, African Union and several other regional economic communities that have political and legal framework to address regional and global security challenges.

“Our region is experiencing security threats as a result of negative forces that continue to target our people and affect our development programmes. The FDLR genocidal force and other negative forces in the eastern DR Congo are not only a threat to Rwanda but also to the region as a whole,” Kabarebe said.

The FDLR is an outfit that is commanded and composed of elements responsible for the 1994 Genocide against the Tutsi.

“The prevailing insecurity in Burundi does not affect Burundians alone but the region as a whole; therefore, intrastate conflicts in Burundi, Somalia, Central Africa Republic, South Sudan and elsewhere in Africa require appropriate response mechanisms from within Africa itself ,” He added

He said the symposium was an opportunity for the course students to engage in academic and practical real life security issues that affect military profession.

“By the end of the three day symposium, you will have gained enough tools to enable you perform your duties in the field with clarity and understanding of the geopolitical nature of the contemporary security challenges of the continent,” Kabarebe told participants

“Those are the real challenges that you will be facing when you go back to your respective countries where you will be required to apply the knowledge you acquired from this college to bring about positive changes,” he added

Maj. Gen Jean Bosco Kazura, the college commandant, described the symposium as an additional tool to empower student officers to deal with current and future security challenges.

He said the students will take ideas and lessons from its sessions and knit them together with the view to be among the contributors to a sustainable and secure future of African nations.

“If our world today appears more threatened than ever, and if modern life brings with it so many competing pressures, then nothing would be more relevant than discussing and understanding our role in shaping it,” said Kazura.

The course, the fourth intake, brings together 46 senior officers from eight countries, namely Burundi, Kenya, Malawi, South Sudan, Tanzania, Uganda, Zambia and Rwanda.

Topics of discussion, according to officials, include transnational crimes on the continent, combating cross-border negative forces through interagency cooperation; counter terrorism strategies on the African continent, cyber threats, and plausible measures.

As reported by Jean d’Amour Mbonyinshuti for The New Times





http://www.african-defense.com/defense-news/rwandan-defence-minister-calls-for-appropriate-response-mechanisms-to-regional-security-threats/





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Ven 27 Mai 2016 - 17:53

Citation :
Rwandan Peacekeepers Recognized for South Sudan Mission
May 27, 2016 29





Rwanda Peacekeepers (Rwanbatt2), serving under the United Nations Mission in South Sudan (UNMISS), deployed in Malakal South Sudan, on 25 May 2016 were decorated with the UN Peacekeeping medal.

Presiding over the medal parade event, the Deputy UNMISS Force Commander, Maj. Gen Chaoying Yang hailed the courage and unquestionable professionalism of Rwandan troops in gallantly providing protection to civilians in Malakal. “This was clearly demonstrated during the tragic violent events of 17 and 18 February at this UN civilian protection site. You showed courage and helped to prevent more loss of lives that could have occurred.”

General Yang further told the 798 Rwanbatt2 troops recipient of the UN Medal, that the awarded medal was in particular in recognition of the Rwanda Defence Force Peacekeepers commitment and the hard-working to the UNMISS.

Lt Col Edgar Mugabe Safari, the Commanding officer of Rwanbatt2 revealed that their success can be attributed to RDF values that include Valour, Honour and Patriotism. He assured all participants to the medal parade ceremony that his troops will remain committed to uplift these values.

The colourful medal parade ceremony was held at the Headquarters of the UN Protection of Civilians Site in Malakal, South Sudan.



http://www.african-defense.com/defense-news/rwandan-peacekeepers-recognized-for-south-sudan-mission/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mer 13 Juil 2016 - 12:21

Citation :
Rwanda’s Hospital in Central African Republic Decorated
July 11, 2016 3


Rwanda Level 2 Hospital peacekeepers, component of the United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in the Central African Republic (MINUSCA), were awarded with UN medals in recognition of their contribution to maintaining peace and stability in Central African Republic (CAR).

The medal award ceremony was presided over by the MINUSCA Deputy Force Commander, Maj Gen SIDIKI Daniel TRAORE, and was held in Bria on 8 July 2016.

Maj. Gen. SIDIKI Daniel TRAORE told the recipients that the Rwanda Level 2 Hospital has provided medical services in line with UN Level II Hospital requirements and developed a good collaboration with collocated forces and healthcare units. “We thank the Rwandan government leadership to avail such valuable asset to MINUSCA. I congratulate the Commanding Officer and all the hospital staff for their professionalism, customer care and courage while carrying out this noble cause”, he said.

Rwanda Level 2 Hospital Commanding Officer, Lt Colonel Dr King KAYONDO pledged the continuous commitment of the Rwandan Peacekeepers to MINUSCA. “We would like to ensure the MINUSCA leadership of our entire availability and that we are strongly committed to complete the task assigned to us with dedication, discipline and professionalism”, Lt Col Dr King said. He further thanked his team for completing their mission with courage, professionalism and determination, as well as for their team work spirit.



http://www.african-defense.com/defense-news/rwandas-hospital-in-central-african-republic-decorated/

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21506
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 8 Nov 2016 - 20:07

Citation :
Rwanda exercises new ATMOS 2000 howitzers

Jeremy Binnie, London - IHS Jane's Defence Weekly

08 November 2016

   
The SOLTAM ATMOS 2000 self-propelled howitzer seen during Exercise 'Hard Punch'. Source: Paul Kagame  



The Rwandan Defence Force (RDF) has acquired 155 mm/52-calibre SOLTAM ATMOS 2000 self-propelled howitzers, a photograph released by President Paul Kagame's office on 4 November confirmed.

The image showed a single SOLTAM ATMOS system during a combined-arms fire exercise that was viewed by Kagame at the RDF's Combat Training Centre in Gabiro.

Made by the Israeli company Elbit Systems, the SOLTAM ATMOS is designed for rapid deployment in difficult terrain and incorporates automatic laying and loading systems. However, the RDF's variant might be 4x6 rather than 6x6 vehicles and not fitted with all-terrain tyres.

Rwanda has previously acquired Israeli-made military equipment. Israel told the UN Register of Conventional Arms that it exported five "160 mm launchers" under the 'large calibre artillery systems' category in 2008, an apparent reference to the Israel Military Industries (IMI) Lynx multiple rocket launcher, which can fire rockets of various calibre, including the 160 mm LAR-160.

A Ti-67 Tiran - an Israeli-modified T-54/55 tank with a 105 mm L7-type gun and Blazer explosive reactive armour - has also been seen in Rwanda.

Kagame's website said that Exercise 'Hard Punch' demonstrated how the RDF is integrating various military capabilities as part of an ongoing structural transformation aimed at building an increasingly capable and professional force.

Another photograph taken during the exercise showed soldiers displaying a Narda STS IDA handheld signals direction finder. What appeared to be a vehicle-mounted signals intelligence system could be seen in the background.



The use of what appeared to be a Chinese aerial target during the exercise suggested Rwanda may have acquired a Chinese air
defence system. (Paul Kagame)


A Narda IDA signals direction finding system is demonstrated to Kagame. A vehicle-mounted SIGINT system might be visible in the
background. (Paul Kagame)

 
Revenir en haut Aller en bas
Macaire
2eme classe
2eme classe


messages : 35
Inscrit le : 05/01/2017
Localisation : Paris
Nationalité : France

MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   Mar 14 Nov 2017 - 15:10



http://www.janes.com/article/75650/rwandan-sh3-self-propelled-howitzer-spotted
Rwandan SH3 self-propelled howitzer spotted
Jeremy Binnie - IHS Jane's Defence Weekly
14 November 2017
A Norinco 122 mm SH3 tracked self-propelled howitzer was observed in service with the Rwandan Defence Forces (RDF) for the first time on 10 November, with President Paul Kagame’s office releasing a photograph of a vehicle that participated in a combined-arms exercise designated ‘Hard Punch II’.
The SH3 superficially resembles the PLZ-89 in service with China’s People’s Liberation Army, but it is an entirely different vehicle, with a stated combat weight of 24.5 tons compared with the PLZ-89’s 20 tons. The variant was not previously known to have been exported, and no longer features in the Norinco catalogue.
The system that participated in the exercise may have been one of six unidentified large-calibre artillery platforms that China exported to Rwanda in 2007, according to Beijing’s confirmation to the UN Register of Conventional Arms at the time. The RDF is also known to possess Russian-manufactured 2S1 self-propelled howitzers, which feature similar 122 mm D-30-derived guns.
The Rwandan Ministry of Defence stated that Hard Punch II was carried out at the Combat Training Centre Gabiro on 10 November, and demonstrated “how different military capabilities are integrated and synchronised during a military operation at the level of an infantry division”.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forces Rwandaises de Défense / Rwanda Defence Forces ( RDF )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: