Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 21:43

T-HR2 a écrit:
Avec respect je parlais , j'espère que tu ne t'est pas dit que l'objectif du propos etait de rabaisser ton pays , sa n'est pas du tout le cas .

Cependant , il n'est pas mentir de dire que la Turquie à une dimension plus grande que le Maroc , on joue pas du tout dans la meme categorie , et c'est valable pour beaucoup de pays , la Turquie c'est un poid lourd militaire et , il y a unanimité dessus .

Mon post n'etait en aucun cas dans l'optique d'être irrespectueux , vraiment , je voulais juste souligner qu'avoir un radar similaire à des pays qui ne sont aucunement dans notre contexte n'est pas envisageable .


Quand tu dit que la phrase est parlante que souhaitais tu mentionné ?

D'ailleurs en parlant Rafale pourquoi le Maroc n'as pas souhaiter le prendre du moins pourquoi ne pas avoir pris le Rafale , même si il fallait avoir des tensions avec les us , car la c'est des f16 downgrade .

On parle du même voisin du Sud ???? Moi je parle de l'enfant gaté ...

Merci de ta precision, car oui comme toi j'aime mon pays.
Quand je dis parlante, ce n'est pas tant que je crois que tu rabaisses mon pays, que plutôt tu ne grandis peut être un peu trop le tiens. L'humilité permets de ne pas déchanter quand ton armée, si puissante soit-elle, ne riposte pas quand c'est nécessaire. Une addition d'arme ne fait pas tout. Loin de là. Regardes, des pays entier s'effondres (Syrie, lybie...) car des années durant ils se sont préparer pour des guerres qui n'ont jamais eu lieu, et ont été emporter par des situations qu'ils ne sont jamais imaginées...
L'humilité aurait par exemple recommandée que tu vérifies les informations sur le F16 (100 pages de topics...) avant de le déclarer "downgradé".
L'humilité enfin, prémunie contre des réponses qui peuvent un tantinet te sembler agressive.

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
T-HR2
sergent chef
sergent chef


messages : 286
Inscrit le : 27/01/2013
Localisation : Moyen Orient
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 21:45

On a largement ce qu'il faut pour mener des operation SEAD que sa soit la Syrie , L'Iran , la Grèce , la France et des pays de la categorie , cependant ce ne sont pas nos menace directe , la Syrie et L'Iran c'est à se mefier actuellement , mais j'aimerais un retablissement total des relations , maintenant il y a des point confessionel à aborder , mais sa n'est pas le moment , l'enfant gaté c'est la priorité Smile

L'enfant gaté est plus coriace .

Inanç je reconnais et trouve interessant que tu mentionne ce point là concernant les entreprise qui auront du travail , cependant a quel prix ?

Au prix de se retrouver encore dans l'air d'influence us et ceux pour 20 ans ...


Il est hors de question de s'aligner sur le F35 ...

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 21:51

De toute façon ce n'est pas toi ou moi qui décideront sur le F-35.

On achète des avions US depuis +60 ans et ça se change pas comme ça à cause de retards que tout le monde subit.

Je suis un fan du Rafale mais comme dit Baybars, un tel achat est très difficile car il faut un autre degré de relation politique.

Par exemple, on a acheté des ERYX Français, des Kornet Russes mais ça s'est pas critique comme systèmes alors qu'un chasseur, il faut être sûr des relations sur 20-30 ans pour maintenir en vol ces bijoux.

Ceux qui te disent qu'on va se débarrasser des US comme ça, si on commence aujourd’hui, on a fini dans 15 ans et y a pas d'alternatives.

En parlant de l'enfant gâté, c'est sans doute le morceau le plus gros, je n'ai jamais considéré Israel comme un ennemi, c'est juste l'idéologie pourrie qui nous gouverne qui veut ça et un peuple qui n'y connait rien en géopolitique.

Dans les relations, je suis pragmatique et réaliste, pas de place aux sentiments ...

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 21:54

inanc a écrit:
De toute façon ce n'est pas toi ou moi qui décideront sur le F-35.

On achète des avions US depuis +60 ans et ça se change pas comme ça à cause de retards que tout le monde subit.

Je suis un fan du Rafale mais comme dit Baybars, un tel achat est très difficile car il faut un autre degré de relation politique.

Par exemple, on a acheté des ERYX Français, des Kornet Russes mais ça s'est pas critique comme systèmes alors qu'un chasseur, il faut être sûr des relations sur 20-30 ans pour maintenir en vol ces bijoux.

Ceux qui te disent qu'on va se débarrasser des US comme ça, si on commence aujourd’hui, on a fini dans 15 ans et y a pas d'alternatives.

En parlant de l'enfant gâté, c'est sans doute le morceau le plus gros, je n'ai jamais considéré Israel comme un ennemi, c'est juste l'idéologie pourrie qui nous gouverne qui veut ça et un peuple qui n'y connait rien en géopolitique.

Dans les relations, je suis pragmatique et réaliste, pas de place aux sentiments ...

+ 1 Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
T-HR2
sergent chef
sergent chef


messages : 286
Inscrit le : 27/01/2013
Localisation : Moyen Orient
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 21:58

Pgm , ce n'est pas parce que la Turquie ne reagit pas que nous en somme pas capable , c'est bien plus complexe que sa .

Ensuite une reaction de la Turquie c'est pas comme si c'etait le Liban qui repondais à la Syrie , là c'est demesurer et disproportionner , puis si nous etablissons un rapport , tu constaterais que le pays le plus vulnerable a une riposte Turque , c'est bien la Syrie , et de plus se verrais directement confronter à notre point fort qu'est l'armée de terre et sa sur pratiquement 1000 km de frontière .


Tu as peut etre penser que j'etais moi meme "parlant" comme tu dit et que je manquais d'humilité , c'est peut etre ce que j'ai pu laisser pensé , pense tu vraiment qu'un F16 Marocain et un F16 Turc joue dans la même cours ? Soyons raisonnable .


Puis l'armée Turque n'est pas connu pour son addition de materiel , sa parcontre je le mettrai dans la case humour , c'est pas le materiel qui fait l'armée Turque , tout le monde sait à quoi s'attendre face à nous donc pas besoin d'en parler .

Tu sait , le Maroc n'est pas du tout dans notre position , tout comme un paquet de pays , la position de la Turquie est unique, et a travers les siècle a toujours été l'objectif de gouvernement ayant des vu sur nos terre , ce que je voulais surtout mentionner c'est que nous autour ,c'est la Russie , L'Iran , La Syrie , La Grèce , l'enfant gaté , L'Irak devenue une base us , plus le pkk , donc tu comprendra que m'exprimer sur une decision qui nous engage sur les 15 années à venir est tout a fait legitime et celà pour chaque Turc .

Si on veut demain retrouver notre total independance , les decision doivent etre prise maintenant et correctement .


Tu aura surtout compris l'amour que j'ai de mon Pays à travers ces multiples post .


En tout cas je ferme tout eventualité qui dit que j'ai voulu etre irrespectueux , une derniere fois , sa n'ete pas du tout mon objectif , acheteur de MIG 21 Smile


Dernière édition par T-HR2 le Jeu 7 Fév 2013 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:00

On peut pas rentrer en guerre en ce moment, l'armée n'a pas le moral, une partie des officiers sont en prison, on apprends que 115 pilotes de la Turaf auraient démissionné de l'institution.
Revenir en haut Aller en bas
T-HR2
sergent chef
sergent chef


messages : 286
Inscrit le : 27/01/2013
Localisation : Moyen Orient
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:06

Le peuple juif est tout a fait à dissocier du gouvernement de l'etat gaté , il faut faire attention au propos .


Je suis pour une bonne relation avec les Juifs , les vrais , mais ceux qui se dise juif et defenseur de la communauté juive a travers un etat gaté là je dit non .

Un des point qui fait que nous avons des relation privilégé avec cet enfant là car certain s'apprecie au vue de l'histoire des juifs sous notre protection , on les accueillis et aujourd'hui vivent dans d'excellente condition , mais la ligne de conduite de cet etat n'est pas acceptable .

Puis comme je l'ai aussi dit , mais differement , c'est le plus gros morceau point de vue militaire , et quand certains faisait des comparaison au niveau des chiffres il y a quelque specialiste qui ont reagi en disant que c'etait une armée très organisée , que la bas ils ont pratiquement tous une formation militaire , que sa implique de très gros moyens logistique , faut rajouter à sa militaire technologique , economique , plus le boycott à venir , pour faire court , c'est le scenario le plus compliquer je pense .


Justement j'aimerais bien que la France retrouve des saine relations avec nous mais le problème c'est que beaucoup de personne qui souhaite integrer le gouvernement en France , prend l'exemple de chypre et "l'occupation Turque " , le massacre armenien, dans le but de parler " democratique" , alors forcement ont peut pas traiter avec eux , c'est bien dommage d'un coté car eux meme ne respect la ligne de conduite initiale de la France , mais bon soit on fait affaire soit pas c'est surtout ce que je voulais souligner .


Dernière édition par T-HR2 le Jeu 7 Fév 2013 - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:07

On n'est pas là pour se mentir, les TSK sont dans la merde dasn tous les domaines.

La Marine, sur 30 commandants, 16 sont inactifs (démissions, prisons, accusés), RTE l'a lui même reconnu alors qu'il était content d'avoir mis les TSK à genoux.

Les pilotes vont sans doute passer dans le civil, pour un meilleur salaire.

Des rumeurs disent que beaucoup de soldats ont démissionné dernièrement dans les KKK.

Bref, je comprends tout à fait la psychologie de nos soldats, ils ont raison de démissionner quand ils ne sont pas valorisé.

Actuellement, la Turquie n'est pas un pays pour lequel on peut se battre, laissons ça aux F Tipi et AKP s'ils sont les burnes d'aller à Hakkari ...

RTE fait souvent des brifings avec l'armée, il a dû constaté l'état des TSK, il ne peut plus le cacher ...

Ils ont tout foutu en l'air pour se venger, maintenant, c'est un peu tard vu les humiliations subies.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:12

T-HR2,

No problemo, juste un échange mediteraneen
Tiens, on évoque le "moral", en vla un truc qui s'achete pas, et qui est déterminant dans la bataille

Cdt
Revenir en haut Aller en bas
T-HR2
sergent chef
sergent chef


messages : 286
Inscrit le : 27/01/2013
Localisation : Moyen Orient
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:12

Tu fait bien de le dire Inanç mais je vais aller plus loins que ton propos , nous somme dans une refonte complète des TSK , C'est mon avis .


Dernière édition par T-HR2 le Jeu 7 Fév 2013 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:15

PGM a écrit:
T-HR2,

No problemo, juste un échange mediteraneen
Tiens, on évoque le "moral", en vla un truc qui s'achete pas, et qui est déterminant dans la bataille

Cdt

PGM c'est une offensive sur 2 flancs :

- on traite les haut gradés de terroristes, de complotistes, de traîtres

- on donne des avantages à Ocalan, on dit des choses positives sur les terros du PKK, on fait de l'empathie envers des séparatistes.

C'est trop pour ces hommes, ils ont raison de démissionner, y a que comme ça qu'on peut évaluer les dégâts.

Le clivage est tellement important dans le peuple qu'il est devenu un problème de sécurité nationale.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
T-HR2
sergent chef
sergent chef


messages : 286
Inscrit le : 27/01/2013
Localisation : Moyen Orient
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:22

Quand je dit refonte des TSK , c'est mon avis , en tout cas on a interet à assurer niveau economie , car sa va impliquer des moyens financiers plus important pour donner une plus grande valeurs au soldat ,des conditions de vie meilleures , des moyens surtout bien plus lourd et efficaces et correspondant tout a fait aux operation ciblé , un stimuli continue en recherche et developpement , des arrivés de materiel , des presentation d'armes , il va falloir non seulement retrouver le moral des troupes mais aussi celui du peuple .

Raison de plus , degageons le F35 et prenons pour faire plaisir à Baybars des Typhoon . Smile



On est je pense , dans une periode de transitition .


Puis je l'ai vu sur un autre forum , mais sa manque de respect entre grades et je trouve sa inadmissible , sa joue enormement .

Quand on entend dire , si c'est vrai , et c'est quelque chose que j'ai lu , mais que c'est plus les propos d'un commandant qui fait plus mal au soldat qu'au balles venu du terro ...

Bonne soirée à vous ,

Salam
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:30

Moi je parle pas d'une transition en terme d'organisation, d'optimisation mais d'idéologie.

L'AKP n'aime pas la mentalité patriotique/nationaliste (Ulusalci) des TSK reposant sur les principes du Maréchal Mustafa Kemal, ce qu'ils veulent c'est une mentalité Oumma (Ummetçi) totalement utopiste.

Bref, ils ont réussi à humilier les TSK qui font des déclarations toutes les semaines pour se défendre, rien au niveau du ministère de la Défense (c'est honteux).

On peut critiquer le Maréchal Kemal pour certains de ses choix politiques mais il faut les remettre dans son contexte et dans la transition d'une réelle Révolution (on voit comment c'est dur dans les pays Arabes en 2013).

S'il n'aurait pas incarné la guerre d’indépendance, j'habiterais à quelques dizaines de km de la frontière Grecque aujourd'hui en Turquie (province d'Aydin).

Juste pour ça, en tant que militaire, il a un énorme crédit ...

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:33

Ce que tu dis est révélateur Inanç. D'un œil externe, l'affaire Oçalan, ne devrait l'affaire que des politiques. Toute la dualité est là, est-ce que la sphère militaire veut coute que coute garder un pied dans le civil ? En fait je ne sais si ces purges s'expliquent par cet empiètement, ou si la raison est tout autre (vengeance après des années a subir les militaires et leur putsch contre le premier GVT islamiste)- n'était-il pas possible de changer le visage de l'armée en ne décapitant que le sommet de la hiérarchie ? Parce que c'est limite stalien par la méthode ( dans le doute j'elimine tout le monde).
Que pense les turcs de ces purges ?

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:38

PGM a écrit:
Ce que tu dis est révélateur Inanç. D'un œil externe, l'affaire Oçalan, ne devrait l'affaire que des politiques. Toute la dualité est là, est-ce que la sphère militaire veut coute que coute garder un pied dans le civil ? En fait je ne sais si ces purges s'expliquent par cet empiètement, ou si la raison est tout autre (vengeance après des années a subir les militaires et leur putsch contre le premier GVT islamiste)- n'était-il pas possible de changer le visage de l'armée en ne décapitant que le sommet de la hiérarchie ? Parce que c'est limite stalien par la méthode ( dans le doute j'elimine tout le monde).
Que pense les turcs de ces purges ?

Pgm

Tout Turc objectif te dira que 90% des médias sont pro-AKP et ont participé à cette propagande contre les TSK, je ne regarde pas ces médias mais je sais comment il traite la question.

C'est un véritable acharnement sur des gens qui sont condamnés avant la tenue du procès.

La majorité est sans doute pour car elle ne voit que les mêmes infos, le niveau de nos médias est presque le même qu'en DZ (pour te donner une base de comparaison )

Cette purge est orchestrée depuis les US par F.Gulen avec concours de la CIA avec infiltration police + justice.

T'as déjà vu un pays où les journalistes arrivent sur un lieu et 1h après perquisition ? En Turquie ça arrive.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
ait atta
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 09/09/2012
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: TURQUIE:Economie,politique,diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:40

[/quote]Moi je parle pas d'une transition en terme d'organisation, d'optimisation mais d'idéologie.

L'AKP n'aime pas la mentalité patriotique/nationaliste (Ulusalci) des TSK reposant sur les principes du Maréchal Mustafa Kemal, ce qu'ils veulent c'est une mentalité Oumma (Ummetçi) totalement utopiste.

Bref, ils ont réussi à humilier les TSK qui font des déclarations toutes les semaines pour se défendre, rien au niveau du ministère de la Défense (c'est honteux).

On peut critiquer le Maréchal Kemal pour certains de ses choix politiques mais il faut les remettre dans son contexte et dans la transition d'une réelle Révolution (on voit comment c'est dur dans les pays Arabes en 2013).

S'il n'aurait pas incarné la guerre d’indépendance, j'habiterais à quelques dizaines de km de la frontière Grecque aujourd'hui en Turquie (province d'Aydin).

Juste pour ça, en tant que militaire, il a un énorme crédit ...[quote]
rien que pour l'integrité territoriale chapeau a Mustafa Kemal quand a l'utopique UMA elle ne pourra se faire que par une armée forte patriotique et nationaliste comme ce fut le cas depuis les Seldjoukides jusqu'au Ottoman n'en déplaise a l'AKP.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:44

ait atta a écrit:

rien que pour l'integrité territoriale chapeau a Mustafa Kemal quand a l'utopique UMA elle ne pourra se faire que par une armée forte patriotique et nationaliste comme ce fut le cas depuis les Seldjoukides jusqu'au Ottoman n'en déplaise a l'AKP.

Le nationalisme n'existé pas chez les turcs, ce concept est apparu après la constitution de 1870. L'empire ottoman a toujours était oummatiste jusqu'en 1911, prise de pouvoir par les traîtres des jeunes turcs.

Il est vrai que les turcs, se sentait supérieur envers les non-turcs (en Algérie ou pendant le califat abbasside par exemple), mais le nationalisme n'existé pas.

Citation :
L'ambassadeur des États-Unis fâche la Turquie

L'ambassadeur des États-Unis en Turquie fâche le gouvernement d'Ankara. Il a émis des critiques sur les nombreuses détentions préventives d'officiers et de personnalités accusés pour complet.

Le gouvernement turc a dénoncé jeudi des remarques faites par l'ambassadeur des Etats-Unis qui a critiqué les détentions préventives prolongées d'officiers et de personnalités accusés pour complot.

"Les ambassadeurs ne doivent s'intéresser qu'aux affaires qui les regardent et ne doivent pas exprimer des opinions de nature à s'immiscer dans les affaires intérieures et judiciaires de la Turquie", a déclaré le vice-premier ministre Bekir Bozdag, cité par l'agence Anatolie.

Francis Ricciardone, ambassadeur américain à Ankara, a dénoncé mardi lors d'une rencontre avec des journalistes turcs la détention prolongée de centaines d'officiers à la retraite et d'active, dont un ancien chef de l'armée, de journalistes, d'universitaires et de députés soupçonnés depuis 2008 de vouloir renverser le régime islamo-conservateur.

Il avait en particulier insisté sur le "manque de transparence et de clarté dans les accusations" pesant sur ces suspects et dont le cas est source de controverse en Turquie.

Hüseyin Celik, le vice-président du Parti gouvernemental de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste au pouvoir), a de son côté indiqué que les autorités turques devaient "adresser un avertissement" à M. Ricciardone, au cours d'une rencontre prévue jeudi après-midi au ministère turc des Affaires étrangères.

Cette rencontre, selon un porte-parole de l'ambassade, s'inscrit dans le cadre des "contacts normaux et fréquents" avec les autorités turques.

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s'était aussi prononcé récemment contre les détentions d'officiers, laissant entendre que son gouvernement pourrait remédier à cette situation qu'il a jugé abusive par la voie d'une réforme législative.

Source: ATS

http://www.arcinfo.ch/fr/monde/l-ambassadeur-des-etats-unis-fache-la-turquie-577-1117262
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:52

Baybars, il faut regarder la grande image, quand l'empire Ottoman est tombé, il a été suivi par la vague de décolonisations en Asie et en Afrique (France, GB, ...).

Les Empires dominant les peuples ont vécu leur temps pour laisser la place à des nations, quand l'Histoire est en route, rien ne peut l'arrêter.

J'avais un ami Marocain (très Oumma) qui me parlait d'union des Musulmans, je lui répondais juste "n'oublie pas que le Califat a été renversé par des Musulmans avec l'aide des Chrétiens".

Il m'a répondu "t'as raison, la Oumma a été éclaté par le Panarabisme" ...

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
ait atta
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 09/09/2012
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: TURQUIE:Economie,politique,diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:56

Citation :

Le nationalisme n'existé pas chez les turcs, ce concept est apparu après la constitution de 1870. L'empire ottoman a toujours était oummatiste jusqu'en 1911, prise de pouvoir par les traîtres des jeunes turcs.

Il est vrai que les turcs, se sentait supérieur envers les non-turcs (en Algérie ou pendant le califat abbasside par exemple), mais le nationalisme n'existé pas.
Je connais l'histoire des jeunesse que l'empire Ottoman a envoyé a Venise je crois pour étudié et qui serais devenu francs maçonne et se faisans ils trahirent la UMA mais que serais la turquie d'aujourdhui sans le nationalisme qui lui fut salutaire et a l'époque Ottomane je pense qu'un embryon nationaliste existait c'est pourquoi les généraux parlais rarement l'arabes mais préférais le turque ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 22:57

inanc a écrit:
Baybars, il faut regarder la grande image, quand l'empire Ottoman est tombé, il a été suivi par la vague de décolonisations en Asie et en Afrique (France, GB, ...).

Les Empires dominant les peuples ont vécu leur temps pour laisser la place à des nations, quand l'Histoire est en route, rien ne peut l'arrêter.

J'avais un ami Marocain (très Oumma) qui me parlait d'union des Musulmans, je lui répondais juste "n'oublie pas que le Califat a été renversé par des Musulmans avec l'aide des Chrétiens".

Il m'a répondu "t'as raison, la Oumma a été éclaté par le Panarabisme" ...

Mais aujourd'hui Inanç, très sincèrement, tu ne vois pas le nationalisme turc, arabe ou des autres pays être démodé? Combien reste-t-il de pays arabes qui défendent le panarabisme? La Syrie et l'Algérie.. Qui d'autre?

L'Iran a évolué vers un nationalisme religieux, mélangeons le chiisme à la culture iranienne.

L'Arabie saoudite et les pays du Golfe sont contre le nationalisme.

En Turquie, le nationalisme est en perte de vitesse.

Chaque idéologie change au fur à mesure, le nationalisme est démodé, car aujourd'hui, le concept d'État-nation n'est pas bien vu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 23:02

ait atta a écrit:

Je connais l'histoire des jeunesse que l'empire Ottoman a envoyé a Venise je crois pour étudié et qui serais devenu francs maçonne et se faisans ils trahirent la UMA mais que serais la turquie d'aujourdhui sans le nationalisme qui lui fut salutaire et a l'époque Ottomane je pense qu'un embryon nationaliste existait c'est pourquoi les généraux parlais rarement l'arabes mais préférais le turque ...

Mon arrière grand père était officier dans l'armée ottomane, il parlé l'arabe. Même Mustafa Kemal connaissait l'arabe, le français, d'ailleurs, il avait servi en Libye.

Certes, le nationalisme a sauvé l'État-nation turc, mais n'oublions pas que c'est dû à ça, que l'empire ottoman a chuté.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 23:04

inanc a écrit:
Baybars, il faut regarder la grande image, quand l'empire Ottoman est tombé, il a été suivi par la vague de décolonisations en Asie et en Afrique (France, GB, ...).

Les Empires dominant les peuples ont vécu leur temps pour laisser la place à des nations, quand l'Histoire est en route, rien ne peut l'arrêter.

J'avais un ami Marocain (très Oumma) qui me parlait d'union des Musulmans, je lui répondais juste "n'oublie pas que le Califat a été renversé par des Musulmans avec l'aide des Chrétiens".

Il m'a répondu "t'as raison, la Oumma a été éclaté par le Panarabisme" ...


+1 Like a Star @ heaven Inanc
Revenir en haut Aller en bas
ait atta
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 09/09/2012
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: TURQUIE:Economie,politique,diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 23:11

Citation :
Mon arrière grand père était officier dans l'armée ottomane, il parlé l'arabe. Même Mustafa Kemal connaissait l'arabe, le français, d'ailleurs, il avait servi en Libye.

Certes, le nationalisme a sauvé l'État-nation turc, mais n'oublions pas que c'est dû à ça, que l'empire ottoman a chuté.
les arabes te répondrons que le nationalisme était le seule rempart face a la colonisation et que l'empire été décadent et avait perdu sa flotte et sa puissance militaire d'entant et se faisant il lui était impossible d'assumer la deffence d'un si vaste territoire c'est plus cela la vrais raison de sa disparition et l'apparition de création coloniale que l'on nome aujourd'hui état .
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 23:12

Moi je suis souverainiste, je ne suis pas impérialiste, je ne suis pas pour étendre nos terres ou autre chose.

Je veux que mon pays soit indépendant dans le maximum de domaines et qu'il y ait une coopération et des bonnes relations quand il y a des intérêts convergents peu importe, Juif, Chrétien, etc.

Les pays puissants de la région sont l'Egypte, l'Iran, la Turquie car ce sont de grandes civilisations, il y a une tradition étatique, une vraie culture.

Les pays du GCC ont max 80 ans d'Histoire en tant qu'Etat, je ne les prends pas en référence.

Regardes les Iraniens comment ils ont critiqué le film 300 car l'Empire Perse avait une mauvaise image dans le film pour eux, je suis sûr que l'Egypte ferait pareil s'il y avait une situation similaire avec un film sur l'époque des Pharaons.

C'est pas qu'une question de religion, y avait pas de chiisme Islamique au temps de Xerxès 1er

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 7 Fév 2013 - 23:14

ait atta a écrit:
Citation :
Mon arrière grand père était officier dans l'armée ottomane, il parlé l'arabe. Même Mustafa Kemal connaissait l'arabe, le français, d'ailleurs, il avait servi en Libye.

Certes, le nationalisme a sauvé l'État-nation turc, mais n'oublions pas que c'est dû à ça, que l'empire ottoman a chuté.
les arabes te répondrons que le nationalisme était le seule rempart face a la colonisation et que l'empire été décadent et avait perdu sa flotte et sa puissance militaire d'entant et se faisant il lui était impossible d'assumer la deffence d'un si vaste territoire c'est plus cela la vrais raison de sa disparition et l'apparition de création coloniale que l'on nome aujourd'hui état .

Tous les arabes ne sont pas révoltés contre le pouvoir ottoman. Seul les Hashémites et les Zaydites se sont révoltés contre le pouvoir ottoman. Pourquoi se sont révoltés? C'est cela la vraie question. On fait les mêmes erreurs aujourd'hui avec les kurdes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 11:24

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: