Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coopération militaire Maroc-Belgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21147
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Lun 1 Fév 2016 - 18:26

Citation :
Les élèves de l’ERM bravent un désert capricieux



photos:
 

Les élèves de quatrième année de l'École Royale Militaire (ERM) sont à la moitié de leur camp d'hiver organisé dans la région désertique proche de la ville marocaine d'Ouarzazate. Après quelques jours consacrés à l'entraînement, ils rassemblaient leur matériel le 29 janvier dernier pour prendre la direction des montagnes de l'Atlas. La mission réelle pouvait commencer...

Un peloton prend la direction du prochain bivouac avec le soleil dans le dos. La boussole pointée vers le Nord, ils s'enfoncent dans les montagnes de l'Atlas. Ils marchent des heures durant, portant armes et sacs à dos. Ils doivent, en même temps, rester attentifs aux obstacles et aux « troupes ennemies ».

« Cela fait environ quatre heures que nous progressons en plein désert », explique le sous-lieutenant candidat officier de carrière (COC) Toon De Bremme. « À plusieurs reprises, nous avons remarqué des gens au sommet de collines et venons en faire le rapport. Lorsque nous sommes arrivés sur notre nouvelle zone de bivouac, nous nous sommes directement mis à couvert. Je suis en position d'observation depuis six heures déjà. »

Les étudiants endurent de longs jours suivis d'interminables nuits sur cette deuxième zone de bivouac. Malgré la situation protégée du camp en creux de vallée, le vent produit ses effets. L'ennemi se matérialise principalement par des nuits glaciales pour les étudiants en position d'observation sur la crête des collines. « La température peut atteindre les 20 degrés en journée puis chuter très vite pour avoisiner le zéro en soirée », déclare le sous-lieutenant COC An-Sophie Wouters. « On ne rencontre pas cela en Belgique. Outre ce phénomène, les pierres et cailloux qui recouvrent le sol rendent la progression difficile. »

La deuxième zone de bivouac des élèves est d'ailleurs plus rudimentaire que la première. Celle-ci comprenait encore des douches et des toilettes improvisées tandis que la seconde n'est guère aménagée. « Nous savions à l'avance que se doucher deviendrait impossible », poursuit An-Sophie. « Nous nous lavons dans des petites bassines, cuisinons nos rations de combat et utilisons des sacs biodégradables quand nous devons aller aux toilettes. Ce n'est guère luxueux mais cela reste un camp d'hiver de l'ERM. »

Dimanche, les étudiants ont à nouveau reconditionné leurs sacs pour poursuivre la progression vers le nord. Le test ultime les attend sur cette dernière zone de bivouac car ils doivent atteindre les objectifs assignés et réussir les examens.


Texte : Liesbeth Bardyn – Photos : Daniel Orban 01/02/2016


http://www.mil.be/fr/article/les-eleves-de-lerm-bravent-un-desert-capricieux
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4790
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Lun 1 Fév 2016 - 18:43

Ils ne regretteront pas cette expérience ces jeunes soldats , pour une armée européenne avoir de tels stage dans des zones géographiquement ingrates est très bénéfiques , le jour ou ils seront déployés dans des pays désertiques ou autres ça leur servira grandement et ils seront rodés aux températures extrêmes, le manque d'eau et comment l'utiliser, dormir sur du sable caillouteux etc etc
La rusticité est nécessaire et ils le sentent d'après leurs témoignages , ils sont en train de vivre ce que les nôtres ont vécu a une intensité beaucoup plus élevé pendant près de 15 ans de conflit en zone désertique , avec peu de moyens mais beaucoup de courage.

Les photos des paysages sont magnifiques Cool

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21147
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Ven 5 Fév 2016 - 20:15



Citation :
Dernière ligne droite pour le camp d’hiver de l’ERM


PHOTOS:
 

Les tentes militaires belges sont plantées depuis le 31 janvier à un peu plus de quarante kilomètres au nord de la ville marocaine d'Ouarzazate. Les élèves de quatrième année de l'École Royale Militaire achèvent ici leur formation de chef de peloton. Un examen pratique en est le point d'orgue.

Trois pelotons d'élèves surveillent les environs depuis les collines d'une zone de bivouac située plus au nord. Une colonne motorisée du bataillon arrive sur les lieux pour l'installer. « Le camp d'hiver touche à sa fin », explique le lieutenant-colonel Vincent De Vijver lors de la réunion de coordination. « Mais cela ne signifie nullement que nous nous reposerons sur nos lauriers. Le camp doit encore connaître son apogée. »

Depuis une crête, une section du peloton 1.0 observe une cabane de berger dans la vallée. « J'aperçois huit suspects armés », rapporte un élève alors qu'il observe le bâtiment à la jumelle. « Demain matin, nous reviendrons avec le peloton pour attaquer et maîtriser l'ennemi. » Depuis le début du camp, ce rôle est endossé par les étudiants de cinquième année.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Les premiers coups de feu claquent et les premiers pots fumigènes sont lancés pour prendre la cabane d'assaut. En peu de temps, le peloton 1.0 investit la zone et sécurise les environs. « Lors de ce dernier exercice, les étudiants doivent exploiter les connaissances acquises pendant ce camp », explique l'adjudant-major instructeur Dany Hubrecht. « Ils ont obtenu un bon résultat. Ces dernières semaines, nous avons réellement pu constater une évolution chez les élèves. »

L'instructeur Hubrecht est à la veille de sa retraite. Il prend cependant part à toutes les activités physiques de ses élèves. « Un instructeur doit être exemplaire. Ici, au Maroc, je peux transmettre mon expérience opérationnelle à la jeune génération pour la dernière fois. »

Le lieutenant-colonel Vincent Van De Vijver est également satisfait. « Nos élèves ont réussi avec brio », dit-il. « Leur dernier test les oblige à donner des ordres à un peloton. Cette tâche a également été menée à bien. Lorsqu'ils seront chefs de peloton dans un proche avenir, ils auront pour responsabilité d'appliquer les acquis de ce camp. »

Le 5 février, élèves et instructeurs reviennent en Belgique avec, sans nul doute, quelques bons bagages cognitifs avant d'aborder le second semestre académique.


Texte : Liesbeth Bardyn – Photos : Daniel Orban 05/02/2016


http://www.mil.be/fr/article/derniere-ligne-droite-pour-le-camp-dhiver-de-lerm
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21147
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Mar 16 Fév 2016 - 18:23

Citation :
Camp de l’ERM au Maroc : les hommes du cadre




Des kilomètres de vastes plaines sablonneuses parsemées de pierres, des températures nocturnes atteignant zéro degré et une poussière virevoltante. Les élèves de quatrième année de l’École Royale Militaire (ERM) ont connu les caprices du désert marocain lors de leur camp d’hiver. Ils viennent de terminer leur formation de chef de peloton.

Comme le veut la tradition, les élèves de quatrième année de l’École Royale Militaire se déplacent à l’étranger pour effectuer leur dernier camp qui compte également comme examen. Ils n’achèvent pas simplement leur formation de chef de peloton mais apprennent aussi à vivre dans des lieux plus escarpés et sous un climat plus rigoureux qu’en Belgique. Ils peuvent réellement compter sur un entourage qui les soutient tant mentalement que physiquement.

La chaîne logistique prévue pour ce camp d’hiver au Maroc a été mise en œuvre plusieurs mois avant sa période et durera encore quelques semaines certainement. Lors du camp, les logisticiens ont pour tâches d’approvisionner les élèves en eau, pains, fruits et rations de combat. « Chaque jour, nous nous rendons à Ouarzazate en camion », explique l’adjudant-chef Steve Henry. « Nous y achetons toute la nourriture dont les élèves ont besoin. » Il n’est pas aisé de prévoir les besoins quotidiens de 150 personnes en eau et nourriture.

Deux étudiants de cinquième année, logisticiens en devenir, ont eu l’occasion de constater ce qu’implique réellement cet appui. « Je participe à l’organisation logistique, à l’installation et au démontage du camp », explique Denis Van Emelen, sous-lieutenant candidat officier de carrière (COC). « Les anciens me donnent pas mal de conseils et m’accompagnent parfaitement dans les décisions à prendre. C’est une expérience très enrichissante pour moi. »

Parallèlement à cet appui, les étudiants sont également épaulés par un aumônier. Ce dernier discute régulièrement avec eux et leur donne un petit coup de pouce moral lorsqu’ils en ont besoin. « En tant que padre, je me dois d’être présent », dit l’aumônier Éric Petre. « Je ne fais pas partie du cadre et ne peux donc pas donner des ordres aux élèves. Je ne porte d’ailleurs aucun grade et suis donc accessible à tous. »

La présence d’Éric Petre est également un atout pour le chef de corps, le lieutenant-colonel Vincent Van de Vijver. « Il est une source d’information pour moi », dit-il. « Il discute avec tout le monde et sait détecter les points de discorde. Il apporte son soutien dès que nécessaire et a la même préoccupation que moi : le bien-être des élèves. »


PHOTOS:
 
Texte : Liesbeth Bardyn – Photos : Daniel Orban – Vidéo : Mathieu Duhembre 16/02/2016


http://www.mil.be/fr/article/camp-de-lerm-au-maroc-les-hommes-du-cadre
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8415
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Dim 21 Fév 2016 - 4:42












_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6160
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Dim 21 Fév 2016 - 13:01

surprenant que les Pegasos soit encore en service

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8415
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   Dim 21 Fév 2016 - 14:56

RED BISHOP a écrit:
surprenant que les Pegasos soit encore en service

si tu remarques ils ont subis un overhaul aussi ajout de phares Serial 507XXX 1990/1991

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coopération militaire Maroc-Belgique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coopération militaire Maroc-Belgique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Traité de Coopération Judiciaire avec la Bourgogne
» La coopération interrégionale.
» Coopération interrégionale : Les 9 dossiers communs
» Traité de Coopération Judiciaire avec Bourbonnais [ANN]
» Activités et jeux coopératifs pour anniversaire 4 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La vie dans l'Armée :: Coopération militaire-
Sauter vers: