Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 15 Avr 2014 - 20:47

juba2 a écrit:
Tabrisius a écrit:
LA priorité c'est la diplomatie international pour les interets nationaux, pas le comerce, dans aucain cas, Juba...pour ça on a des bureaux et departements.

les interets nationaux ?????  Ce sont les interets commerciaux/financier et industriels.En plus Tabrisius j'etais dans les bureaux overseas du maroc ,rien que les enfants des hauts grades et l'entourage makhzenien qui passe leur temps a faire la java et aller au bureau a midi et sortir a 15.La je m'y connais.Toujours les grosse tetes du CGEM se plaignent de FTA avec les USA et ils n'ont pas compris que les USA est un immense pays et que les premieres companies qu'il faut s 'associer avec ce sont les co. de distributions et logistiques,le state departement et celui du trade n'arrettent pas de le repeter aux entrepreneurs et a la CGEM.Le Chili l'a compris et leur economies et l'export avec les USA sont entrain de boumer.et qu'on ne vient pas me dire que le CHili est pres des USA .regarder la carte collegues.On doit arreter de donner des excuses,reconnaitre ses conneries dans l'admin du gov.


quelles sont les principales éxportation du chili vers les USA??
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6913
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 15 Avr 2014 - 21:01

arsenik a écrit:
juba2 a écrit:
Tabrisius a écrit:
LA priorité c'est la diplomatie international pour les interets nationaux, pas le comerce, dans aucain cas, Juba...pour ça on a des bureaux et departements.

les interets nationaux ?????  Ce sont les interets commerciaux/financier et industriels.En plus Tabrisius j'etais dans les bureaux overseas du maroc ,rien que les enfants des hauts grades et l'entourage makhzenien qui passe leur temps a faire la java et aller au bureau a midi et sortir a 15.La je m'y connais.Toujours les grosse tetes du CGEM se plaignent de FTA avec les USA et ils n'ont pas compris que les USA est un immense pays et que les premieres companies qu'il faut s 'associer avec ce sont les co. de distributions et logistiques,le state departement et celui du trade n'arrettent pas de le repeter aux entrepreneurs et a la CGEM.Le Chili l'a compris et leur economies et l'export avec les USA sont entrain de boumer.et qu'on ne vient pas me dire que le CHili est pres des USA .regarder la carte collegues.On doit arreter de donner des excuses,reconnaitre ses conneries dans l'admin du gov.


quelles sont les principales éxportation du chili vers les USA??

tous les chifres jusqu'a 2014 Fevrier
https://www.census.gov/foreign-trade/balance/c3370.html

US department of trade .Pour les economiste et les gens des affaire.ici la bible americaine
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9589
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 16 Avr 2014 - 10:31

Citation :
Le Maroc vent debout contre Bruxelles

L'Union européenne vient de modifier les conditions d'accès au marché communautaire des produits agricoles extra-communautaires. Première victime : le Maroc.

Les professionnels de fruits et légumes marocains risquent d'être fortement pénalisés par la mesure européenne de modifier les conditions d'entrée de produits agricoles extra-Cette mesure pourrait sérieusement nuire au secteur agricole du royaume. Que se passe-t-il ? Lundi dernier, 14 avril, les ministres de l'Agriculture des 28 ont avalisé un paquet de 11 "actes délégués". Parmi ces actes figure une mesure de restriction des méthodes de dédouanement de produits extra-communautaires. Celle-ci doit entrer en vigueur le 1er octobre prochain et pourrait entraîner un renchérissement des fruits et légumes sur le marché européen.

Le premier ministre Benkirane va faire part de sa "profonde préoccupation" à l'Union européenne
Sur ce front, le Maroc est plutôt en première ligne. C'est la raison pour laquelle le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a convoqué ce jeudi 17 avril, l'ambassadeur de l'Union européenne (UE) au Maroc. Il s'agit pour lui de signifier à Rupert Joy "la profonde préoccupation" du royaume. De leur côté, des professionnels du secteur des fruits et légumes ont manifesté ce mardi devant la délégation de l'UE à Rabat. Selon l'agence officielle MAP, ils étaient "quelques centaines d'agriculteurs" à être présents pour dénoncer ce "protectionnisme aveugle". "La mesure vise à tuer les produits marocains", a dit le président de la Fédération interprofessionnelle de production et d'exportation des fruits et légumes (FIFEL), Houcine Aderdour. Notant que le royaume était de loin le principal partenaire concerné, il a estimé que la mesure pourrait à terme réduire "de moitié" les exportations de fruits et légumes marocains sur le marché européen.

L'Union européenne s'explique pour assurer les Marocains
Pour justifier cette décision, l'ambassadeur de l'UE fait valoir que cette décision répond à un souci de transparence d'un système "source de critiques récurrentes". Il a par ailleurs relevé qu'elle s'appliquerait "uniformément à tous les fruits et légumes importés dans l'UE, de tous les pays du monde". "La Commission européenne est sensible aux préoccupations marocaines", a ajouté M. Joy pour rassurer. En attendant, un responsable agricole de la Commission européenne, Jerzy Plewa, est attendu prochainement au Maroc. Nul doute que la question sera abordée mercredi prochain, 23 avril, dans le cadre du Salon international de l'agriculture de Meknès.

Seul pays à disposer depuis 2008 d'un statut avancé, un statut prévu pour les pays du "voisinage" européen qui n'ont pas vocation à adhérer à court terme à l'Union, le Maroc est très étroitement lié économiquement à l'UE . D'ailleurs, actuellement, il négocie un accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) avec Bruxelles, accord pour lequel un quatrième round de pourparlers vient de s'achever. Pour bien comprendre combien la question est d'importance pour le Maroc, il y a lieu de retenir qu'en 2013 ses exportations agricoles vers l'UE ont atteint plus de 1,2 milliard d'euros, en premier lieu des tomates (22 %) et des haricots (13,2 %). Au Maroc, l'agriculture est le premier contributeur du PIB, à hauteur de 15 à 20 %.


http://www.lepoint.fr/afrique/economie/le-maroc-vent-debout-contre-bruxelles-16-04-2014-1813503_2033.php
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 896
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 16 Avr 2014 - 18:12

juba2 a écrit:
arsenik a écrit:
juba2 a écrit:


les interets nationaux ?????  Ce sont les interets commerciaux/financier et industriels.En plus Tabrisius j'etais dans les bureaux overseas du maroc ,rien que les enfants des hauts grades et l'entourage makhzenien qui passe leur temps a faire la java et aller au bureau a midi et sortir a 15.La je m'y connais.Toujours les grosse tetes du CGEM se plaignent de FTA avec les USA et ils n'ont pas compris que les USA est un immense pays et que les premieres companies qu'il faut s 'associer avec ce sont les co. de distributions et logistiques,le state departement et celui du trade n'arrettent pas de le repeter aux entrepreneurs et a la CGEM.Le Chili l'a compris et leur economies et l'export avec les USA sont entrain de boumer.et qu'on ne vient pas me dire que le CHili est pres des USA .regarder la carte collegues.On doit arreter de donner des excuses,reconnaitre ses conneries dans l'admin du gov.


quelles sont les principales éxportation du chili vers les USA??

tous les chifres jusqu'a 2014 Fevrier
https://www.census.gov/foreign-trade/balance/c3370.html

US department of trade .Pour les economiste et les gens des affaire.ici la bible americaine

Je suis avec Juba sur ce point et sa description des representations à l'etranger correspond à ma propre expereience.
Le fait est que le Maroc signe des accords de libre echange qui sont mal négociés et dont il n'arrive pas à tirer profit.
L'exemple du Chili est un bon exemple à suivre. L'économie Chilienne est similaire à celle du Maroc. La richesse (quand on corrige le PNB Marocain pour les erreurs dont nous avons deja parlé), l'infrastructure et les produits exportés sont similaires.

Pourtant, le Chili réussi à exporter aux Etats Unis ces produits agricoles et pas le Maroc. Le partenariat avec des firmes de distribution semble la voie logique.
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1505
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 16 Avr 2014 - 19:19

Citation :
Maroc : la Samir enregistre une hausse de 27,4% sur son volume de produits écoulés à fin février 2014

(Agence Ecofin) - Selon des indications données par le ministère marocain en charge de l'énergie, les ventes au niveau local de la Société Anonyme Marocaine des Industries de Raffinage (SAMIR), se sont élevées à fin février 2014 à 969 711 tonnes, en progression de 27,4%, comparées à la même période l'année 2012 précédente. Dans le détail, elle aura écoulé 468 157 tonnes de gasoil (+47,3%) et 269 603 tonnes de fuel (+8,0%).

La même information annonce aussi que, parallèlement, la production de la Samir a augmenté de 28,6% à 1 027 849 tonnes, suite notamment à la hausse de la production de gasoil (+50,9% à 402 095 tonnes) et celle du fuel (260 965 tonnes), soit une progression de 4%. Des performance qui durant la période de référence ont permis de compenser le repli de 30,3% à 3633 tonnes de celle du propane.

Rappelons qu'au mois d'août 2013, l'entreprise filiale du groupe saoudien Corral a inauguré le début des opérations de sa nouvelle unité de raffinage d’une capacité de 4 millions de tonnes par an ainsi que celle d'une unité de production de carburéacteur Jet A1, d’une capacité annuelle de 600 000 tonnes.

Alors que l'entreprise en est encore à travailler sur l'amélioration de sa structure financière, ses investisseurs sur la Bourse de Casablanca, eux, se sont montrés optimistes au lendemain de l'annonce des chiffres de la production. En début d'après midi du 16 avril 2014, la valeur de son action était en progression de 1,4% à 272 dirhams avec une prédominance des ordres d'achat. Au total, le titre depuis le début de l'année en cours a gagné 5,23%

http://www.afriqueexpansion.com/depeches-afp/15458-maroc--la-samir-enregistre-une-hausse-de-274-sur-son-volume-de-produits-ecoules-a-fin-fevrier-2014.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 17 Avr 2014 - 12:28

Citation :
Renault Tanger : La barre des 200 000 véhicules franchie

(www.infomediaire.ma) - Une cérémonie interne a eu lieu, hier à l’usine Renault-Nissan de Tanger, pour fêter la sortie de chaîne du 200 000ème véhicule produit depuis le lancement de cette unité industrielle en février 2012. Il s’agit d’un Dacia Dokker, destiné à un client marocain. Ainsi, plus de 70 000 Dacia Dokker ont été produits depuis le lancement de sa production à Tanger, dont plusieurs unités ont été exportées principalement en Espagne (12 977 véhicules), en France (12 727 véhicules) et en Turquie (11 663 véhicules). Le Dacia Dokker connait aussi un grand succès au Maroc, puisque plus de 15 500 unités ont été écoulées sur le marché marocain. A noter que la production moyenne de l'usine de Tanger est passée à 600 véhicules par jour (résultats du mois d’avril 2014), dont 213 Dokker par jour.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1505
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 19 Avr 2014 - 8:41

Citation :
Risque politique, le Maroc très bien classé en Afrique et zone Mena

http://www.medias24.com/ECONOMIE/ECONOMIE/10908-Risque-politique-le-Maroc-tres-bien-classe-en-Afrique-et-zone-Mena.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 12:25

Citation :
Saint-Gobain : Une nouvelle usine inaugurée au Maroc cette semaine

(www.infomediaire.ma) - Le Groupe français Saint-Gobain organise, ce mercredi 23 avril 2014 à Kénitra, la cérémonie d’inauguration de l’unité industrielle Saint-Gobain Sekurit Maroc. A noter que cette cérémonie sera présidée par Abdeslam Seddiki, ministre de l’Emploi et des Affaires Sociales, Mamoun Bouhdoud, ministre délégué de l’Industrie, Zineb El Adaoui, Wali de la région Gharb Chrarda Béni Hsenn, et Jean-Pierre Floris, Directeur Général Adjoint du Groupe Saint-Gobain.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
richelieu
Victime
Victime


messages : 222
Inscrit le : 14/03/2014
Localisation : rabat
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 14:35

C'est quand meme une analyse apocalyptique de notre economie faite par le qatar national bank

http://www.lemag.ma/Qatar-National-Bank-Le-Maroc-et-la-Tunisie-ne-doivent-leurs-saluts-qu-au-FMI_a82612.html

_________________
Je ne fais que passer
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2947
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 14:55

Nos economistes devraient faire l'analyse de la situation économique du qatar. Et titrer qu'il la doit au gaz de son sous-sol et rien d'autre...
Idem pour sa diplomatie! En mettant l'accent sur les pots de vin...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 16:49

en effet c'est facile de parler quand on a de telles réserves en hydrocarbure mais il y a pas que du faux les salaires ont augmenté d'une manière significative sans que le pib augmente de la même manière

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13034
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 17:00

arsenik a écrit:
en effet c'est facile de parler quand on a de telles réserves en hydrocarbure  mais il y a  pas que du faux les salaires ont augmenté d'une manière significative sans que le pib augmente de la même manière


C'est surtout facile de parler lorsque l'on finance la déstabilisation du monde arabe en générale  clown Leur arrogance les perdra, lorsque ils n'auront plus que le sable pour se laver avec, personne ne les regardera plus, leur petit pays est une miette de l'histoire !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6039
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 17:31

Analyse un peu légère, on compare deux économie et deux situation différentes...Pour ce qui est du Maroc, on nous sort la ligne de précaution qui n'est pas un pret, qui est utiliser par des pays de l'Union Européenne, et qui aujourd'hui a été suspendu car on a atteint les objectifs
Aprés entre nous je préfère une analyse d'un cabinet américain ou d'une banque européenne que de c'est gars la...
Enfin, je rappel que c'est cette même QNB qui veut investir au Maroc, qui s'est allier à Attijari pour rentré dans le marché africains, etc etc

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5109
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 21 Avr 2014 - 19:44

lEtat marocain a un train de vie fastueux en tout temps et fait payer ses connerie de malgestion au peuple a coup d'augmentation l'économie aussi trinque

quand on sera rigoureux et qu on arretera de manipuler tout Evénement pour brosser le portrait de sidi ou lalla on avancera ce benkirane et tout la clique des responsables marocains qui reçoivent les europeens et americains a cout de blague ou hahaha hahahahaha et font dans le bling bling pour impressionner et donner l'impression a nos financeurs de respecter les clauses et a la fin on ne fait meme pas la moitié l'argent a disparu en route c est normal qu on nous prenne pour des bougnoules
et qu on commence a nous sortir des phrase du genre : les recettes de l'accord de peche ne profitent pas au sahraoui ou bien l'UE a décidé sans prévenir de modifier les condition d'entrée de nos produits dans leur marché bref on est pas des hmirs ( ânes)

Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 22 Avr 2014 - 14:29

Citation :
Le Maroc et le Gabon veulent booster le urcoopération
La tenue du Forun d’affaires devrait renforcer la synergie entre les deux économies



Le premier Forum d’affaires Maroc-Gabon, tenu à la Fondation diplomatique, devra clôturer ses travaux ce mardi 22 avril. Cet événement de deux jours entend capitaliser l’ancrage politique et le bon climat des relations entre le Maroc et le Gabon, et plusieurs pays africains.
A la faveur d’une nouvelle diplomatie économique, cette initiative qui a connu la participation de ministres marocains et gabonais, devrait contribuer au « renforcement des interactions économiques pour assurer un co-développement harmonieux et accompagner les grands défis réciproques», indique un communiqué de la Fondation.
Riche en ressources naturelles, le Gabon, avec une population largement alphabétisée (90 %), peut constituer une passerelle d’ouverture sur un marché de près de 120 millions de consommateurs, grâce à l’espace CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale).
La diplomatie traditionnelle aurait ainsi grandement besoin d’un coup de main dans le volet économique, question d’ouvrir d’autres horizons, «où les entreprises, fortes de leurs compétences, jouissent, au sein de leurs secteurs d’activités respectifs, d’une extrême flexibilité à utiliser leurs réseaux et à faire rayonner, à l’international, l’image du Maroc ... ».
Notons que plusieurs entreprises nationales, à l’image de Managem, Addoha et d’Attijari Wafabank y sont déjà implantées, néanmoins d’autres opportunités restent à saisir, notamment, avec les groupes gabonais ayant fait le déplacement tels que CAISTAB, Apiex, ANUTTC, Prix Import …
Ce forum multisectoriel a donné l’occasion aux opérateurs économiques et financiers marocains de prendre connaissance des nouvelles opportunités du Gabon Emergent dans différents secteurs (notamment l’agro-alimentaire et la filière du bois) et d’étudier les différentes possibilités d’investissements et de partenariat entre les entreprises marocaines et gabonaises.
Par ailleurs, la programmation de cette rencontre a été marquée par l’organisation de plusieurs ateliers thématiques qui ont examiné, notamment, les secteurs clés de l’économie gabonaise, qui pourrait bénéficier de l’expérience marocaine dans des domaines tels que l’agriculture, l’agro-industrie, les mines, le tourisme, ou encore la sylviculture et ses dérivés.
http://www.libe.ma

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4312
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 28 Avr 2014 - 19:41

L'exception marocaine se loge partout décidément...

Citation :
Les importations tunisiennes de pâtes italiennes augmentent de 2073.6% en un an

La Tunisie a importé, en 2013, quelque 3456 tonnes de pâtes d’Italie, contre 159 tonnes, en 2012, soit une hausse de 2073.6%, selon les chiffres de l’association italienne de confiseries et de pâtes(Aidepi) relevant de l’organisation patronale italienne Confindustria.

Les exportations italiennes de pâtes vers les pays du pourtour méditerranéen ont enregistré une progression de 5,8%, passant de 434.087 tonnes, en 2012, à 459.273t, en 2013.

La Libye en a importé 17.000 tonnes, soit une hausse de 201.5%, alors que les taux d’augmentation sont de 49% pour l’Algérie, de 14.6% pour l’Egypte, de 24% pour la Jordanie, de 6% pour Israël, de 158.3% pour la Palestine. Seule exception, le Maroc dont les importations ont régressé de -21.2%.

Les deux principaux exportateurs sont Pasta Zara et Barilla, d’après l’Aidepi.

On ne manquera de relever avec une grande surprise la foudroyante augmentation des importations par la Tunisie de pâtes italiennes, alors que le pays souffre d’un déficit abyssal de la balance commerciale et que l’offre de l’industrie locale est plus que suffisante.

http://www.africanmanager.com/165288.html

Treve de plaisanterie, les chiffres sont quand meme impressionnants
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5109
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 28 Avr 2014 - 20:11

en meme temps le Maroc produit des pates et les pates ne sont pas vraiment tres importantes dans le regimes alimentaire des marocain au contraire des algeriens et autres
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6039
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 28 Avr 2014 - 20:43

Oui le Maroc produit luimeme ses pates et c'est pas le plus important dans la cuisine marocaine ( 2ème cuisine du Monde)
En plus, la Tunisie est en crise et doit donc importer ce quel n'arrive plus a produire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2947
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 28 Avr 2014 - 21:21

Moi ce qui m'a étonné c'est l'Algérie.
Il y a pas longtemps le magazine jeune afrique a fait un reportage sur une société algérienne qui fabrique des pâtes.
Elle affirmais qu'elle exportait sa production. Je vais essayer de trouver un lien.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3455
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 28 Avr 2014 - 21:59


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
Marokko
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 11/03/2013
Localisation : Marokko
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 29 Avr 2014 - 3:18

WRANGEL a écrit:
L'exception marocaine se loge partout décidément...


Treve de plaisanterie, les chiffres sont quand meme impressionnants

Tria fait de la qualité vraiment pas mal à mon gout  Smile Dari aussi
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4312
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 29 Avr 2014 - 15:14

Citation :
Le Maroc, pays pas si misérable que ça!


Le Maroc est-il un pays de misère? Pas vraiment, si on se fie à l'indice de la misère 2013 de l'Economist Intelligence qui place le royaume à la 58e place.

L'indice 2013 de la misère dans le monde établi par l'Economist Intelligence Unit (EIU) vient d'être rendu public. 90 pays ont été classés par ordre décroissant, en fonction de leur degré de misère. Le Maroc, pointe à la 58e position, avec un score de 13,3 et le chômage comme principal facteur de misère.

Le Royaume, à égalité avec l'Australie, est mieux classé que la Finlande (55e), l'Algérie (46e), la Tunisie (30e), la Turquie (13e) ou encore l'Espagne (7e). Le pays avec le plus bas indice de misère sur les 90 est le Japon (5,41), tandis que le pays avec l'indice de misère le plus élevé est le Venezuela (79,4).
 
Créé par l'économiste américain Arthur Okun, l'indice de misère permet d'évaluer la pauvreté dans chaque pays en s'appuyant entre autres sur le taux d'inflation et de chômage.

http://www.h24info.ma/maroc/le-maroc-pays-pas-si-miserable-que-ca/22563

http://www.cato.org/publications/commentary/measuring-misery-around-world

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9589
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 29 Avr 2014 - 16:35

notre taux de chomage officielle est "maquillés". Par ailleurs je ne sais pas si ces 2 seuls critères (inflation+tx chomage) sont suffisant pour rendre ce classement pertinent.
il y a d'autres critères assez basiques : accès à l'eau/electricité, taux de propriétaire dans le pays, surface immobilière/hab etc etc. Car je connais des pays avec une inflation moindre et un taux de chomage irréaliste, qui donc se classe mieux que nous mais ou la moitié de la population n'a pas accès à l'eau potable.
pour moi les indicateurs les plus fiables sont ceux issus de la pyramide de maslow (nourriture/taux de couverture alimentaire, sécurité, taux d'eleves scolarisés à tous les niveaux, accès aux soins, nbre de medecins/1000 hab...) et qui vont des besoins les plus élémentaires aux plus futiles.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4312
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 30 Avr 2014 - 16:55

Citation :
Le leader mondial des solutions de paiement Ingenico s’installe à Casablanca pour couvrir l’Afrique

(Agence Ecofin) - Le leader mondial des solutions de paiement, le groupe français Ingenico a annoncé l'ouverture d'un bureau à Casablanca, la capitale économique du Maroc, afin de couvrir le marché africain. Ce nouveau bureau s'inscrit dans la stratégie d'expansion géographique de l’entreprise «visant à travailler au plus près de ses clients et partenaires pour optimiser son niveau de service et de réactivité sur chaque continent», selon un communiqué d’Ingenico.

Le groupe entend ainsi renforcer ses activités en Afrique, où le secteur des services financiers enregistre une croissance accélérée.  «Notre expansion en Afrique prouve notre volonté forte de dynamiser nos activités dans la région, car l'Afrique est pour nous l'une des régions les plus stimulantes, parmi celles dont la croissance est la plus rapide au monde», a déclaré, de son côté, le vice président exécutif d’Ingenico pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Le bureau d’Ingenico à Casablanca sera dirigé par Rachid Oulad Akdim, avec l'assistance des équipes locales de ventes et de marketing. «Bien que nous fournissions des solutions de paiement innovantes à nos clients en Afrique depuis déjà plusieurs années, ce nouveau bureau nous permettra de satisfaire leurs besoins avec une plus grande efficacité», explique M. Akdim. Et d’ajouter : «Notre bureau au Maroc constituera une porte ouverte sur le reste du continent africain, nous pourrons ainsi mieux les servir et affiner notre connaissance des nombreux marchés locaux».  


http://www.agenceecofin.com/monetique/3004-19665-le-leader-mondial-des-solutions-de-paiement-ingenico-s-installe-a-casablanca-pour-couvrir-l-afrique

La plupart des nouveaux investisseurs qui s'installent dans le Royaume font valoir cet argument "penetration africaine" dans les raisons ayant motivées leur choix.

Sa Majesté et son Diwan sont vraiment efficaces et demontrent que gouverner ne s'improvise pas et n'est pas une affaire de doctrine politique
Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 1 Mai 2014 - 18:23

Citation :

Export : la part des régions de Casablanca, Tanger et Agadir tombe de 61% à 54%

Les régions de Doukkala-Abda et Chaouia-Ouardigha ont le vent en poupe grâce aux phosphates, à l’industrie chimique et aux zones industrielles de Berrechid, Settat et Bouznika. Rabat-Salé recule en raison du redéploiement d’une partie des activités exportatrices à la zone franche de Kénitra.


Une fois n’est pas coutume ! Les trois principaux pôles économiques, Casablanca, Tanger et Agadir, commercent bien moins avec l’étranger que les autres régions du Maroc. D’après les données de l’Office des changes publiées récemment, la part de ces trois agglomérations dans les exportations globales est tombée de 61% en 2009 à 54% en 2012, soit 7 points de perdu. A l’opposé, la région de Doukkala-Abda a hissé sa contribution d’autant : ses expéditions pèsent 21,3% du total grâce aux produits des industries chimiques qui constituent les principales ventes de la région avec 90% du total exporté. De même, la région de Chaouia-Ouardigha a amélioré sa contribution de 2 points en l’espace de trois ans, à 6,4%, essentiellement grâce aux recettes des phosphates (70%) et de divers produits manufacturés émanant des zones industrielles de Berrechid, Settat et Bouznika.
Cela dit, les industries les plus dynamiques à l’exportation de la région du Grand Casablanca n’ont pas subi de changement majeur : l’habillement, textile et cuir représentent le quart des ventes. Ces activités sont suivies des industries chimiques et de raffinage (24,2%), des industries électriques et électroniques (20,7%) et des industries automobiles et autres matériels de transport (11,4%). Les produits exportés sont surtout demandés par la France, l’Espagne, l’Italie et Singapour.
La région de Tanger-Tétouan exporte particulièrement des produits émanant des industries de l’habillement, du textile et du cuir (34,7%), des industries de fabrication de machines et appareils électriques (systèmes électriques et câblage) à hauteur de 28% et ceux des industries alimentaires avec 14,5%. Naturellement, l’Espagne est le premier client de cette région, suivie de la France, de l’Allemagne et des Pays-Bas.
Réputée principalement pour ses potentialités agricoles à vocation exportatrice, la région de Souss-Massa-Darâ réalise environ la moitié de ses expéditions en agrumes et primeurs en 2012, le tiers en produits agroalimentaires et 16,6% en produits métallurgiques et de l’extraction de minerais grâce à la présence de grands groupes miniers. La Suisse et la Russie sont les deux gros clients de la région du Souss, outre la France et l’Espagne.

46% des exportateurs sont installés dans la région de Casablanca

Malgré la réduction de leur poids dans les échanges extérieurs, les trois grands pôles économiques du pays (Casablanca, Tanger, Agadir) continuent de concentrer l’essentiel des entités exportatrices. Selon l’Office des changes, rien que la région de Casablanca compte 2 401 sur 5 190 exportateurs marocains en 2012, soit 46,3% du total, confirmant son rang de première place industrielle du Royaume, notamment grâce à ses deux grands port de Casablanca et Mohammédia. Tanger en compte 646 et le Souss-Massa-Draa 415.
La région de Doukkala-Abda, qui contribue à hauteur de 21,3% aux exportations, ne compte que 91 opérateurs, soit 1,8% du total. Elle arrive en première position en termes de chiffre d’affaires moyen par opérateur (433 MDH), loin devant le Grand Casablanca (21 MDH). La région tire en effet profit de la présence des complexes chimiques du groupe OCP localisés à Jorf Lasfar et à Safi. Ces unités ont généré 35,4 milliards de DH, soit 89,8% des exportations -composées exclusivement de dérivés de phosphates- de la région vers le reste du monde, notamment le Brésil, l’Inde et le Pakistan. Elle capitalise sur sa proximité avec la région du Grand Casablanca et du mouvement de desserrement industriel qui en émane.

Les exportations du Gharb ont progressé de 55% grâce aux équipementiers automobiles

Rabat-Salé réalise environ 3,4% des exportations, soit 6,4 milliards de DH. Cette région est en recul suite au redéploiement d’une partie de l’activité des exportateurs vers la zone franche de Kénitra. Cette migration profite largement à la région du Gharb-Chrarda Beni Hssen dont les exportations ont augmenté de 55% et représentent ainsi 2,5% du total national. Ceci grâce aux métiers mondiaux qui constituent plus de la moitié des ventes à l’étranger de cette région, soit 2,7 milliards de DH en 2012, contre 35% en 2011. Cette évolution est imputable aux opérateurs installés dans la zone franche de Kénitra, notamment ceux du secteur automobile (segment câblage) qui contribuent à hauteur de 58,3% aux ventes de cette région en 2012, au lieu de 34,3% en 2011.

Pour sa part, la région de Marrakech Tensift- El Haouz, réputée pour sa vocation touristique, intervient à hauteur de 2,9% dans les exportations, soit 5,4 milliards de DH grâce aux 362 exportateurs qui opèrent principalement dans les secteurs de l’extraction minière, des industries agroalimentaires et des industries de l’habillement.

Les régions sahariennes plus portées sur les produits de la mer

Les trois régions sahariennes, à savoir Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, Guelmim-Smara, et Oued-Ed Dahab-Lagouira se caractérisent par une activité industrielle en émergence qui se concentre autour des industries agroalimentaires liées essentiellement à la transformation des produits de la mer.  Ces trois régions groupées constituent le sixième pôle d’exportation au niveau national avec 218 exportateurs qui réalisent un chiffre d’affaires à l’export de 8,3 milliards de DH, soit 4,5% des exportations du Maroc.

Les expéditions de produits des industries alimentaires représentent pour ces régions près de 4,1 milliards de DH contre 3 milliards en 2011. Quant au secteur de la pêche et de l’aquaculture, il contribue à concurrence de 12,1% aux exportations totales de ces régions. La France, l’Espagne, les Etats-Unis et la nouvelle Zélande sont les principaux clients des régions du Sud.


www.lavieeco.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: