Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Mer 10 Avr 2013 - 19:48

Citation :
LAAD 2013 : le missile ANL de MBDA s'expose

Le 10/04/2013 à 10:14 | Par Guillaume Steuer


Une maquette du missile exposée à coté d'un EC725.

Alors même que le lancement du programme n'a toujours pas été confirmé par Paris, le missilier européen MBDA profitait du salon LAAD, qui a ouvert ses portes hier à Rio, pour présenter son missile ANL (antinavire léger). Exposé sur le stand d'Helibras, l'engin trônait entre deux EC725 de la défense brésilienne, l'un appartenant à la marine et l'autre à la force aérienne.

Ce ne sont pourtant pas ces plateformes qui sont directement visées pour la vente de l'ANL dans le pays. La marine brésilienne, qui exploite une dizaine d'hélicoptères Super Lynx de lutte antisurface, utilise actuellement le missile antinavire Sea Skua, celui-là même que la Royal Navy britannique entend remplacer avec l'ANL. Une intégration sur ces appareils aurait donc du sens.

A plus long terme, la marine locale entend également se doter d'un nouvel hélicoptère naval léger (de la classe EC145), pour renforcer ses capacités en terme de surveillance maritime et de lutte antisurface. Un programme qui n'a pas encore été formellement lancé mais qui pourrait donner lieu lui aussi à une intégration de l'ANL.

Côté franco-britannique, le programme est toujours dans l'attente d'un feu vert de Paris pour lancer le développement en bonne et due forme de ce missile, qui a déjà fait l'objet de plusieurs chantiers de réduction de risque. Une situation qui pourrait être débloquée dans les prochains jours, à en croire certaines sources parisiennes.

En matière de combat naval, MBDA présente également à LAAD son missile AM39 Exocet, retenu par la marine brésilienne pour équiper les 16 EC725 en version "navale" dont le développement est mené actuellement par Helibras. Ces machines seront dotées de l'AM39 au standard "numérisé" Block 2 Mod 2, similaire à celui qu'emportent les Rafale M de l'Aéronautique navale.


http://www.air-cosmos.com/defense/laad-2013-le-missile-anl-de-mbda-s-expose.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Mer 10 Avr 2013 - 19:54

Citation :
LAAD 2013 : Airbus Military en discussions pour la vente de C-295 au Brésil

Le 10/04/2013 | Par Guillaume Steuer


Brasilia a déjà commandé 12 C295 dans le passé.

Déjà cliente du bimoteur de transport C295 construit par Airbus Military à Séville, la force aérienne brésilienne (FAB) pourrait prochainement commander un lot supplémentaire d'appareils. "Nous sommes actuellement en discussions avec la FAB au sujet d'un potentiel deuxième lot, et je pense que celles-ci pourraient aboutir cette année", explique Eduardo Perez Valverde, responsable des ventes Amérique Latine chez l'avionneur. Celui-ci s'est toutefois refusé à dévoiler le volume de cette possible commande.

En 2005, Airbus Military signait son premier contrat avec la FAB qui passait alors commande de 12 C295, désignés localement C-105 Amazonas. Ces appareils sont utilisés pour des missions de transport logistique et de désenclavement dans des régions reculées, où les capacités de l'appareil à opérer depuis des terrains sommaires seraient particulièrement appréciées.

L'avionneur de Séville travaille également avec la FAB sur la modernisation des P-3 Orion de patrouille maritime. "Nous avons déjà livré six de ces appareils, et les trois restants devraient l'être avant la fin de l'année", souligne Eduardo Perez Valverde.

Airbus Military, qui avait révélé en 2011 un projet de C295 modifié en appareil de guet aérien (C295 AEW), pense que ce produit pourrait satisfaire les besoins de clients dans la zone Amérique Latine. "L'un de nos clients de lancement potentiels pour cet appareil est en Amérique du Sud", révèle le commercial de l'avionneur.

A plus long terme, le constructeur estime également que la zone pourrait être source de commandes pour l'A400M. "Je suis convaincu qu'il existe un marché pour l'A400M en Amérique du Sud", souligne Eduardo Perez Valverde, ajoutant que le marché potentiel au cours des 30 prochaines années est évalué à 25-30 appareils de cette catégorie dans cette région du monde.


http://www.air-cosmos.com/defense/laad-2013-airbus-military-en-discussions-pour-la-vente-de-c-295-au-bresil.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Mer 10 Avr 2013 - 20:28

Citation :
Evénements spéciaux - LAAD 2013 - Aviation

10 Avril 2013-07:44 (Brasília)

Embraer vend 6 Super Tucanos au Guatemala et 3 au Sénégal

Le fabricant brésilien n'a pas divulgué la valeur des négociations




Embraer a vendu six unités de l'avion d'attaque légère Super Tucano au Guatemala pour lutter contre le trafic de drogue, selon le Président d'Embraer défense et sécurité, Luiz Carlos Aguiar. L'exécutif a également déclaré que la société a vendu trois unités d'un même plan au Sénégal, en Afrique.

L'avionneur livrera un centre de communications avec le six avions pour le Guatemala, dit Ab dans une interview à Reuters, avant la participation de la société au salon LAAD 2013 de défense et de sécurité à Rio de Janeiro. Il s'agit de la première faite à 'Embraer, qui inclut les systèmes des opérations de contrôle, depuis son unité de défense incorporé par Atech, une société spécialisée dans ce domaine.

« Atech sera chargé de développer le centre de contrôle, qui est déjà intégré au sein d'un système de surveillance pour le pays, à la lutte contre le trafic de drogue, » a déclaré Aguiar.

Le pays d'Amérique centrale a choisi le même plan que la Colombie dans son combat contre les forces de la guérilla des Farc. Comme le Mexique voisin, Guatemala souffre des cartels de la drogue, la violence qui a fait de ce pays, l'un des pays dans le monde ou il y a les plus grands taux d'homicides. Le Président du Guatemala, Otto Perez, un ancien officier de l'armée, a été un ardent critique des politiques d'interdiction de fournitures de guerre anti-drogue en Amérique latine, mais les requêtes par le Super Tucano indiquent clairement que la lutte contre les cartels les demeure une priorité. Embraer n'a pas informé les chiffres de vente.

Avec les commandes, le nombre de pays d'Amérique latine avec le Super Tucano est fixé à six, alors qu'en Afrique va pour quatre. "Nous avons (en Amérique latine) République dominicaine, Chili, Colombie, Equateur, Brésil et Guatemala maintenant. (En Afrique) y en a six. Et Angola, Burkina Faso, Mauritanie et Sénégal. »

Aaron a également déclaré que l'activité de vente de Super Tucano accéléré puisque la société a obtenu une soumission aux États-Unis de fournir 20 unités d'avion d'attaque léger pour l'US Air Force, qui sera utilisé dans les missions en Afghanistan. "Ces cas spécifiques a commencé avant le résultat, mais sans aucun doute, dans la dernière manche a accéléré à cause de cela (aux États-Unis). Et nous avons vu suffisamment de demandes de consultations sur l'avion. Les pays qui n'étaient pas sur notre radar entrent pour demander des renseignements, "a-t-il déclaré.

L'US air force a autorisé l'Embraer le mois dernier suite à la demande de 428 millions $ malgré les protestations de rival Beechcraft. Selon la direction, l'usine d'assemblage de la Super Tucano à Jacksonville, en Floride, devrait être prêt en sept mois.

"Nous mettons de l'ordre d'achat de matériel. Près de sept mois nous voici avec usine prêt, puis nous avons commencer à produire, "a-t-il dit, ajoutant que la première livraison doit être faite entre quatre et cinq mois après l'achèvement de l'usine.

(Source : http://www.defesanet.com.br/laad2013/noticia/10421/Embraer-vende-6-Super-Tucanos-para-Guatemala-e-3-para-Senegal , traduit avec http://www.microsofttranslator.com )
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Mer 10 Avr 2013 - 20:47

jf16 a écrit:
Citation :
Evénements spéciaux - LAAD 2013 - Aviation
Le fabricant brésilien n'a pas divulgué la valeur des négociations

Citation :
LAAD: Guatemala finalises deal for six Super Tucanos

By: Stephen Trimble Rio de Janeiro
2 hours ago
Source: Flightglobal

Guatemala has finalised a previously announced deal for six Embraer A-26/EMB-314 Super Tucanos, three ground-based radars and a command and control station.

The acquisition, announced on 10 April, will allow the Central American country to finally retire its ageing Cessna A-37B Dragonfly fleet, as it struggles to combat drug smugglers flying through its airspace en route to North America.

Guatemala selected the Super Tucano nearly four years ago, but the deal was delayed by a lack of financing. In October 2012, the country's Congress approved a financing package offered by Brazilian and Argentinian banks for a total of $169 million in loans.

The deal adds a sixth Latin American customer to Embraer's Super Tucano orderbook, and a 12th buyer of the light attack fighter and trainer overall.


Citation :
LAAD: Brazilian start-up unveils country’s first turbojet

By: Stephen Trimble Rio de Janeiro
9 hours ago
Source:

A small Brazilian company has unveiled the country's first turbojet engine designed and manufactured in-country to start filling a critical gap in the nation's aerospace industrial base.

Polaris expects to begin test flights of the 1,000lb-thrust (4.45kN) class TJ1000 on board the Avibras AVMT-300 Matador cruise missile in the next three or four months, says company director Malrum Medici.

"It's a technological breakthrough in Brazil," he says.

Brazilian manufacturers offer a broad range of commercial and military aircraft, as well as avionics, air-launched weapons and airborne sensors. But the country has always lacked a native supplier of jet engines.

Polaris was formed in Sao Jose dos Campos in 1999 by former Embraer engineers to address that deficiency.

The TJ1000 is aimed at a growing market in Brazil for turbojets to power cruise missiles, target drones and unmanned air vehicles.

The 70kg (154lb) turbojet features a four-stage axial compressor, which comprises a single piece of aluminium. It is listed with an annual combustor and a one-stage turbine.

Polaris is already looking beyond the AVMT-300 for future applications. By adapting the TJ1000 with a turboshaft architecture, Medici says the Avibras Falcao UAV could become a near-term opportunity. The Falcao project was recently absorbed into the Harpia joint venture, which also includes Elbit Systems subsidiary AEL Sistemas and Embraer.

In the long term, Polaris hopes to offer a certificated version of the turboshaft engine to replace the Pratt & Whitney Canada PT6-powered Embraer T-26 Tucano basic trainer. Polaris is considering a reverse airflow design, which is similar to the PT6 architecture, Medici says.

Such a project would require government support in order for Polaris to afford the costs of certification, he adds.


les latinos sont un exemple a suivre

Citation :
LAAD: South American countries partner to develop new trainer

By: Stephen Trimble Rio de Janeiro
9 hours ago
Source:Flightglobal


Seven South American countries have pledged to develop and fly a new basic trainer by 2015 to replace ageing fleets of aircraft such as the Brazilian Neiva T-25 Universal.

The agreement was announced on 9 April by the defence ministers of Argentina and Brazil, and also includes participation from Chile, Colombia, Ecuador, Uruguay and Venezuela.

The project, named Unasur 1 - an adaptation of the acronym for the Union of South American Nations - was unveiled with a long list of specifications, but few details about who will be responsible for designing and building the aircraft.

The manufacturer must be a company other than Embraer, however. The manufacturer designed the T-26 Tucano trainer for the Brazilian military, but the T-25 replacement is a step below the Tucano in capability and outside the company's interests.

The Unasur 1 is listed with a 1,590kg (3,505lb) maximum take-off weight, a 210kt (388km/h) performance in level flight, and a glass cockpit. It will feature a piston engine for primary training, and a turbine engine for basic and primary training.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Mer 10 Avr 2013 - 20:56

Citation :
La Russie décide de livrer des systèmes de DCA Pantsir au Brésil

RIO DE JANEIRO, 10 avril - RIA Novosti


La Russie a pris la décision de principe de livrer des systèmes de défense antiaérienne Pantsir-S1 au Brésil, a annoncé mercredi à Rio de Janeiro le directeur du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) Alexandre Fomine.

"Ces systèmes peuvent protéger les sites sportifs de la Coupe du monde 2014 de football au Brésil", a indiqué M.Fomine devant les journalistes lors du Salon de défense et de sécurité LAAD 2013.

Le chef d'Etat-major des forces armées brésiliennes, le général José Carlos de Nardi, cité par les médias internationaux, a déclaré début février que le Brésil souhaitait acquérir trois batteries de systèmes antiaériens Pantsir-S1 et deux batteries de missiles portables antiaériens russes Igla. Un accord russo-brésilien pourrait également prévoir la construction d'une entreprise chargée de la production de ces armements ainsi que le transfert de technologies permettant de fabriquer les Pantsir-S1 et les Igla sur le territoire brésilien.

Le système antiaérien de courte portée Pantsir-S1 est destiné à protéger les sites militaires et civils (centrales nucléaires, grandes usines, sites importants) ou à appuyer les systèmes sol-air de longue portée S-300 et S-400. Chaque véhicule doté du système Pantsir-S1 est capable de protéger un terrain dans un rayon de 20 km et à une altitude allant jusqu'à 15 km.

Pantsir-S1 tire des missiles et des obus d'artillerie. Les missiles, d'une portée de 20 kilomètres, se déplacent à la vitesse de 1.300 mètres par seconde et sont capables de neutraliser les cibles aériennes les plus modernes (surtout les armes de haute précision). Les obus, d'une portée de 4 kilomètres, détruisent les cibles navales, terrestres ou aériennes à une altitude allant de 0 à 3 kilomètres. Le Pantsir-S est en mesure de frapper quatre cibles simultanément.

http://fr.rian.ru/defense/20130410/198043946.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Jeu 11 Avr 2013 - 16:11

DCNS dévoile son projet de porte-avions pour l'appel d'offres brésilien !

Citation :
LAAD 2013: DCNS unveils Brazilian carrier design

09 April 2013 - 19:03 by Tim Fish in Rio de Janeiro


DCNS is offering an adapted version of its PA2 design for a future Brazilian aircraft carrier.

A model of a 60,000t displacement 285m-long PA2 carrier is being shown by the company at the LAAD exhibition in Rio de Janeiro.

Eric Perrot, DCNS surface ships project director, told Shephard that the Brazilian Navy had plans to acquire one or two new aircraft carriers to replace their existing carrier, NAe Sao Paulo, after 2025.

The Brazilian Navy released a request for proposals (RfP) in 2012 for specifications for aircraft carriers and Perrot said that DCNS along with several other companies had responded with the PA2 design. He said that because in the past Brazil had purchased second-hand carriers, a specifications outline had not been required until now.

Perrot noted that following the collapse of the BAE Systems-DCNS collaboration on aircraft carrier design, the French company had continued the design work and produced the PA2 design with conventional propulsion and a catapult assisted launch and recovery system.

‘From the French side, we see the future is with the catapult system and the Brazilian Navy has a history of using catapult-launched aircraft,’ Perrot said.

The Brazilian Navy operates the A-4 Skyhawk carrier-based aircraft, which are being upgraded by Embraer, but long-term the aircraft will be replaced. However, it is not expected to select a replacement until the Brazilian Air Force has chosen its next generation fighter under the FX-2 project. The three choices for FX-2 are the F-18, Rafale, and the Gripen.

‘Because two of those three have carrier variants available it makes sense for the navy to wait until the air force has chosen its FX-2 aircraft and then base its own decision on this,’ Perrot said.

The Clemenceau-class aircraft carrier Sao Paulo was originally in French Navy service as the Foch and entered Brazilian service in 2000. The 32,800t ship completed an upgrade programme in 2011 and although it is not expected to be replaced until well into the next decade, initial work will have to begin now.

Perrot believes that similar to its submarine and surface ship programmes, the Brazilian Navy will want to build its new ships domestically, with support from experienced international companies to develop an industrial base to carry out this work.

The decision to proceed with the RfP is awaiting governmental approval.

http://www.shephardmedia.com/news/defence-notes/laad-2013-dcns-reveals-brazilian-carrier-design/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Jeu 11 Avr 2013 - 16:21

Citation :
LAAD 2013: Brazil reveals submarine design details

09 April 2013 - 19:28 by Tim Fish in Rio de Janeiro


The PWR reactor design for the Brazilian Navy’s future nuclear-powered submarine (SN-Br) has been completed.

A model of the design, known as the 2131-R, and an actual-size combustion element were on display at the navy’s stand at the LAAD exhibition in Rio de Janeiro.

A spokesperson from the Brazilian Navy told Shephard that the reactor design had been completed with assistance from France but that the reactor itself would be built in Brazil at a later date.

The navy had two separate designs of the SN-Br on display at the stand. A model from the navy’s technology centre in Sao Paulo showed a submarine divided into seven blocks with the PWR reactor positioned amidships eight torpedoes situated at the front of the boat.

Navy literature showed a second design with just two torpedo tubes but including six vertical launch missile tubes in the front section of the boat. This version is to displace 4,000t and have a length of 100m and diameter of 9.8m.

The nuclear-powered submarine is being built at part of the navy’s PROSUB programme under a contract signed between Brazil and France in 2008 for $4.25 billion. As well as the SN-Br, the programme will also see acquisition of four conventionally powered diesel-electric submarines (known as S-Br) based on an enlarged 75m-long 2,000t design for the Scorpene submarine built by DCNS.


http://www.shephardmedia.com/news/defence-notes/laad-2013-brazil-reveals-submarine-design-details/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Jeu 11 Avr 2013 - 17:17

Citation :
LAAD 2013

HARPE signe un contrat avec l'armée du Brésil pour la fourniture de cuisines mobiles

04/11/2013



(Infodefensa.com) Rio de Janeiro - la société espagnole harpe a signé un contrat avec l'armée du Brésil pour la fourniture de cuisines mobiles de campagne.

Nouveau contrat coïncide avec le 45e anniversaire de la création de la première harpe de cuisine remorqués et, par conséquent, de la société, ce produit est le produit phare de la société, qui a donné le début de la longue histoire de la société et la création d'une large gamme de produits pour la logistique de la campagne.

En effet, au cours de ces neuf années, harpe a vendu des milliers de cuisines mobiles à plus de 30 pays, en particulier en Espagne et en Amérique latine.

Avec ce contrat renforce la position de la société espagnole au Brésil, les pays ont été vendus à laquelle 42 unités il y a trois ans et avec le résultat, grâce à la polyvalence et l'efficacité de la cuisine, les utilisateurs brésiliens sont pleinement satisfaits, comme en témoigne cette nouvelle opération.

(Source : http://www.infodefensa.com/?noticia=arpa-firma-un-contrato-con-el-ejercito-de-brasil-para-el-suministro-de-cocinas-moviles , traduit avec http://www.microsofttranslator.com )
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Jeu 11 Avr 2013 - 17:49

Citation :
GDELS a déployé avec succès ses ponts amphibies M3 pendant LAAD

04/11/2013



Suarez A.V. (Infodefensa.com), Rio de Janeiro - générales Dynamics European Land Systems (GDELS) affiche à l'extérieur du salon LAAD 2013 son M3 pont amphibie où des démonstrations sont effectuées suscite beaucoup d'intérêt parmi les délégations officielles et aussi d'autres groupes professionnels participant à l'événement.

Le groupe européen la multinationale General Dynamics parie sur ce système pour le marché brésilien et en particulier pour les pays d'Amérique latine avec leur vaste réseau fluvial. Le système a été conçu pour l'usage militaire, mais sa polyvalence permet également son adaptation à des situations d'urgence en cas de catastrophes naturelles et cela sans changer sa configuration.

Les forces armées brésiliennes sont des clients de GDELS, actuellement avec l'excellent programme pour la fourniture de blindés Piranha IIIC 8 x 8. Une relation de collaboration que continuer l'approfondissement et le renforcement maintenant avec soumission pour véhicules lanzapuentes, adapté pour les défis qui attendent les caractéristiques habituellement météorologique du pays et les défis dans le domaine des militaires dans les opérations de son vaste réseau fluvial.

Habituellement pilotés par trois personnes, mais elle peut être gérée par deux. En termes de spécifications, la M3 a 13,03 mètres de long, 3,35 mètres de largeur avec pont plié et 6,57 mètres avec le pont déployé et une hauteur avec les roues en position standards 3,97 mètres. Elle atteint les 80 kilomètres / heure sur la route et 14 km / heure dans l'eau.

(Source : http://www.infodefensa.com/?noticia=gdels-despliega-con-exito-en-laad-sus-puentes-anfibios-m3 , traduit avec http://www.microsofttranslator.com )

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Jeu 11 Avr 2013 - 22:48

Citation :
LAAD 2013 : Embraer lance le KC-390 sur le marché

Le 11/04/2013 | Par Guillaume Steuer




"Nous pensons qu'une première vente de KC-390 sera finalisée entre la fin de cette année et le premier trimestre 2014", confiait à l'occasion du salon LAAD Luiz Carlos Aguiar, pdg d'Embraer Defense & Security. Le premier avion de transport militaire brésilien, bien qu'affichant 60 intentions d'achat, n'a en effet toujours pas fait l'objet d'une commande ferme.

Le KC-390 vient tout juste d'achever sa revue de conception critique, et l'objectif du premier vol reste maintenu à la fin 2014. Ce qui permet aujourd'hui à Embraer d'être confiant dans son approche du marché : "nous allons pouvoir dès à présent nous engager vis-à-vis de nos clients sur un calendrier de livraison", précise Luiz Carlos Aguiar, annonçant ainsi officiellement le lancement de la campagne commerciale du dernier-né des appareils brésiliens.

A ce jour, six pays partenaires du programme ont déjà manifesté leur intention d'acheter le KC-390. Le Brésil bien sûr (28 appareils), mais aussi la Colombie (12), l'Argentine (6), le Chili (6), le Portugal (6) et la République Tchèque (2). Pour le pdg d'Embraer, il est "très probable" que la première vente conclue émane de l'un de ces pays, et on peut logiquement penser qu'il s'agira du Brésil.



Mais au-delà de ces clients de lancement, Embraer veut également se tailler une part non-négligeable d'un marché potentiel estimé à plus de 700 avions au cours des dix prochaines années. Comme le montre l'analyse d'Embraer publiée ci-dessus, l'Afrique sub-saharienne, l'Afrique du Nord et l'Asie représentent les marchés les plus prometteurs dans le domaine.


http://www.air-cosmos.com/industrie/laad-2013-embraer-lance-le-kc-390-sur-le-marche.html
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Ven 12 Avr 2013 - 17:07

Citation :
LAAD 2013: US Navy widens SH-60F sales push

The US Navy is placing fresh emphasis on the sales drive for refurbished SH-60F Seahawks as increasing numbers of the legacy aircraft are withdrawn from service.

Speaking at the LAAD 2013 exhibition in Rio de Janeiro, Mike Sears, director of international programmes for the US Navy’s PMA299, told Shephard that 24 SH-60Fs were currently set aside for future Excess Defense Article (EDA) sales and that number would likely increase as replacement MH-60R/S squadrons are stood up.

The navy is in discussion with Spain, which previously purchased two SH-60Fs, about a possible future sale of more of the aircraft as an EDA purchase.

‘As the Romeos are being delivered to the fleet, the Foxtrots are being retired. The SH-60F is more of a utility aircraft – search and rescue, special warfare missions, and can be used for replenishment support, medevac. Similar roles to the Sierra [MH-60S] but at a price that might be more attractive to customers that are more financially constrained,’ Sears explained.

‘Even though it is an EDA aircraft, the navy would still be supporting the aircraft for a long period of time. It can be operated from all aviation-capable ships,’ he added.

The refurbished aircraft are being offered with new T700-GE-401C engines and largely have more than 6,000 hours of service life remaining from an original total of 14,000 hours. Sears noted that while the aircraft do not come with a radar system, these can be included in any sales package.

‘So from a navy PMA299 perspective - depending on who the customer is, and what their financial capabilities are - we can sell them a Romeo, we will look at the utility of the Sierra, and then for customers that can’t afford a new production aircraft there is the EDA market.’

Tunisia had placed a request for an FMS purchase of 12 of the EDA aircraft in 2010 but this never went ahead.

Meanwhile, Sears noted that Malaysia had added its name to the list of countries that have formally requested information on the MH-60R.

The navy has already responded to interest from Saudi Arabia, Qatar and the UAE in the MH-60R. In India, beyond the current procurement that sees the S-70B as a contender for the 16-aircraft Multi Role Helicopter (MRH) requirement, there is a wider need for a follow-on Naval MRH, which could potentially be for as many as 120 aircraft.

The Brazilian Navy, which currently flies four S-70Bs, also has an outstanding requirement for more than 40 additional naval helicopters but has yet to articulate whether this will be more S-70Bs or could be another opening for the MH-60R.
http://www.shephardmedia.com/news/rotorhub/laad-2013-us-navy-widens-sh-60f-sales-push/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Ven 12 Avr 2013 - 17:15

Citation :
Armement : les cinq contrats qui font rêver les industriels français au Brésil

Alors que le salon de l'armement de Rio de Janeiro (LAAD Defence & Security) ferme ses portes ce vendredi, cinq grands appels d'offre internationaux lancés par le Brésil sont très convoités par les industriels de l'armement français pour un montant estimé à plus de 15 milliards d'euros : achat d'avions de combat (Dassault Aviation), renouvellement d'une partie de la flotte de surface (DCNS, Thales, MBDA), surveillance maritime (EADS, Thales) et lancement d'un satellite de télécoms civil et militaire (EADS et Thales).

Au fil de ces dix dernières années, le salon de la défense de Rio de Janeiro (LAAD Defence & Security), le plus grand en Amérique Latine, s'est imposé comme une étape incontournable du grand barnum des industriels de l'armement, qui sillonnent les quatre coins de la planète. Ainsi, quelque 680 exposants brésiliens et étrangers ont répondu présent et quatorze ministres de la Défense (Afrique du Sud, Angola, Argentine, Belgique, Chili, Slovaquie, Ethiopie, Grèce, Haïti, Mauritanie, Royaume-Uni, Sénégal, Suriname et Ukraine) ont fait le déplacement. Pourtant en dépit des enjeux commerciaux et de la croissance spectaculaire de LAAD en 2013, aucun des patrons des grands groupes français de l'armement n'a fait le déplacement cette année à Rio de Janeiro, à l'exception du futur ex-patron d'Eurocopter, Lutz Bertling, de passage ce vendredi.

Un satellite de télécoms civil et militaire

C'est l'un des appels d'offre les plus chauds du moment au Brésil. Et cela va être une sacrée bagarre pour décrocher ce contrat d'un satellite civil (bande ka) et militaire (bande x) estimé entre 250 et 300 millions d'euros. Pas moins de sept groupes, dont les deux constructeurs français (Thales Alenia Space et Astrium) cette fois-ci concurrents et les américains Boeing et Loral, ont déposé une proposition en début de semaine au maître d'ouvrage brésilien Visiona, une joint-venture créée pour l'occasion entre l'avionneur brésilien Embraer (51 %) et le l'opérateur public Telebras (49 %), qui choisira le lanceur pour mettre en orbite ce satellite en 2016. Sont également de la partie le Russe ISS Reshetnev, qui a répondu en partenariat avec le canadien MDA, l'israélien IAI et enfin le japonais Melco (Mitsubishi Electric).

Après la demande d'information (RFI) lancée en décembre, l'appel d'offre (RFP) portant sur la construction de SGDC-1 ainsi qu'une partie de son segment sol pour contrôler le satellite et ses missions, a été lancé mi-février. Réponse attendue des Brésiliens, qui souhaitent un important transfert de technologies, avant la fin de l'année. Les deux constructeurs français, qui ne souhaitent pas dévoiler leur offre, se disent très flexible sur ce point crucial. « Les besoins spatiaux brésiliens vont au-delà de cet appel d'offre, précise-t-on chez Thales Alenia Space. Nous sommes prêts à accompagner la montée en puissance de l'industrie spatiale brésilienne ». C'est l'Agence spatiale brésilienne (AEB) qui décidera toutefois de l'ampleur du transfert de technologies et avec qui. Un deuxième satellite devrait suivre (SGDC-2) deux ans plus tard pour un montant estimé à plus de 275 millions d'euros.

La surveillance de l'espace maritime brésilien

Après Sisfron, le méga-contrat de 4,5 milliards d'euros perdu par Thales et EADS et remporté par l'omniprésent Embraer, qui souhaite grossir dans les activités de défense et de sécurité, voici le programme SisGAAZ (système de surveillance de l'Amazonie bleue), géré par la marine brésilienne, qui en a fait une de ses priorités, voire sa priorité. Pourquoi l'Amazonie bleue ? C'est « un coup médiatique de la marine, explique-t-on à La Tribune. L'Amazonie est un puissant véhicule de marketing ». Evalué à environ 3 milliards d'euros, ce projet porte sur la mise en réseau de tous les radars maritimes et de leur interconnexion sur toute la façade atlantique en vue de protéger notamment les énormes réserves pétrolières offshore du Brésil. Soit 7.300 kilomètres de côtes.

La demande d'informations (RFI) de la marine est attendue avant juin pour une étude de faisabilité. EADS et sa filiale Signalis (fusion de Sofrelog et Atlas), qui est le leader mondial de la surveillance maritime grâce à son système Spationav, Thales ainsi que le suédois SAAB, Embraer et des groupes israéliens devraient se mettre sur les rangs pour remporter ce très beau contrat. Les géants des BTP brésiliens (Odebrecht et Andrade Gutierrez, notamment), intéressés par les travaux d'infrastructures sont également dans les starting-blocks. « Avec 45.000 kilomètres de côtes déjà sécurisées, - ce qui nous place au rang de leader mondial -, nous avons l'expertise pour gérer ce programme », estime-t-on chez EADS. Reste à connaître les règles de jeu que va imposer Brasilia, qui a de plus en plus tendance à protéger les groupes nationaux en général, et Embraer, en particulier.

Prosuper, le renouvellement d'une partie de la marine de surface

Mis à quai depuis 2010, le programme de renouvellement d'une partie de la flotte de surface brésilienne, Prosuper, attend de prendre le large mais son lancement est sans cesse reporté par la présidence brésilienne... faute de crédits budgétaires suffisants. Car Prosuper, c'est quand même onze bâtiments, soit cinq frégates de 6.000 tonnes (3 + 2), cinq patrouilleurs de 1.800 tonnes (3 + 2) et un pétrolier ravitailleur multirôle (logistique). Ce contrat, désormais attendu en 2017-2018 par certains industriels, est évalué à 4 milliards d'euros.

Sauf que BAE Systems a réussi à mettre le pied dans la porte dans le programme Prosuper en proposant avec succès à la marine brésilienne trois patrouilleurs de 2000 tonnes (près de 160 millions d'euros) qui devaient être réalisés pour Trinidad et Tobago mais qui a finalement renoncé en 2010 à les prendre. Deux autres patrouilleurs devraient être réalisés par un chantier naval brésilien. Enfin, BAE Systems pousse des frégates d'occasion du type 22 batch III (quatre), qui ont été désarmées par la Royal Navy. Ce qui ne réduit pas pour autant l'attractivité de Prosuper, un des rares programmes ambitieux au monde de renouvellement de flotte de surface, au regard de la sévère concurrence que se livrent les chantiers navals français (DCNS avec la frégate multimissions Fremm), italien (Fincantieri avec la Fremm italienne), espagnol (Navantia avec la F100) allemand, néerlandais et coréen. Et bien sûr britannique avec BAE Systems.

PRONAE, deux porte-avions pour la marine brésilienne ?

Le programme PRONAE est à plus long terme. Après 2025. Mais le plan de développement de la marine brésilienne prévoit à terme une trentaine de nouveaux bâtiments, dont deux porte-avions à propulsion classique en vue de remplacer l'antique Sao Paulo (ex-Foch). Soit entre trois et cinq milliards d'euros par bâtiment. Dans le cadre d'un RFP lancé en 2012 - une phase préliminaire de PRONAE -, DCNS, qui a exposé à LAAD une maquette d'un porte-avions, a remis une offre portant sur la définition du design du futur porte-avions. Les Russes, les Britanniques, les Espagnols, les Italiens et les Américains ont également remis des offres, précise-t-on chez DCNS. Certains estiment que Paris pourrait supporter cette offre de DCNS plutôt que celle dans le cadre de Prosuper. Car la France ferait alors d'une pierre deux coups, le porte-avions et la version navale du Rafale.

Le Rafale dans le ciel brésilien ?

Quand le Brésil se décidera-t-il à choisir enfin un avion de combat entre les constructeurs Dassault Aviation (Rafale), Boeing (F-18) ou Saab (Gripen NG) ? Le ministre brésilien de la Défense, Celso Amorim, qui a fait allusion lors du discours d'inauguration au programme FX2 de renouvellement de la flotte des avions de chasse (3 milliards d'euros), n'a pas donné beaucoup plus de visibilité. "Nous avons pleine conscience qu'il faut le réaliser", s'est-il limité à dire. Lors d'une conférence de presse éclair, il a souligné qu'il "n'avait pas de boule de cristal" pour dire quand serait choisi l'avion vainqueur. L'appel d'offres portant sur l'achat de 36 avions de chasse par l'armée de l'air brésilienne a été repoussé à plusieurs reprises en raison de coupes budgétaires.

Pour autant, dans les allées du salon, les observateurs présents à LAAD étaient plutôt pessimistes sur les chances du Rafale. Si Brasilia devait choisir maintenant, ce ne serait pas l'avion de combat français, expliquaient plusieurs personnes interrogées par La Tribune. « Le moment du Rafale est passé », estime ainsi un industriel. Le report du programme arrange donc les affaires du Rafale... Jusqu'à quand ?


http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130411trib000759041/armement-les-cinq-contrats-qui-font-rever-les-industriels-francais-au-bresil.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Ven 12 Avr 2013 - 17:32

Citation :
La Russie veut concevoir un missile sol-air avec le Brésil
RIO DE JANEIRO, 12 avril - RIA Novosti

La Russie invite le Brésil à concevoir conjointement un nouveau système de missiles sol-air de moyenne portée, Parana, a annoncé à RIA Novosti Sergueï Ladyguine, qui conduit la délégation de l'exportateur d'armes russes Rosoboronexport au salon d'armements LAAD 2013 de Rio de Janeiro.

"Nous envisageons non seulement de concevoir ce système, mais aussi de lancer sa production. Le complexe sera doté d'un missile antiaérien capable de neutraliser les cibles situées à 35 km de distance", a indiqué M. Ladyguine.

Selon lui, le Parana pourrait fonctionner aussi bien seul que jumelé avec d'autres systèmes.

L'interlocuteur de l'agence a également ajouté que Rosoboronexport avait signé une série d'accords de coopération avec la société brésilienne Oderbrecht.

http://fr.rian.ru/defense/20130412/198056415.html
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Ven 12 Avr 2013 - 17:44

Citation :
contrat d'un satellite civil (bande ka) et militaire (bande x) estimé entre 250 et 300 millions d'euros.
pas cher les satellites mil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Lun 15 Avr 2013 - 17:58

Maquettes du Gripen de l'aéronavale brésillienne !

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20325
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   Mar 16 Avr 2013 - 15:37

Citation :
LAAD 2013-FAB recevra des radars d'artillerie anti-aérienne



Déjà équipé de missiles Igla, les groupes d'artillerie anti-aérienne de la force aérienne brésilienne devraient recevoir le radar Know M60, utilisé pour détecter des cibles à basse altitude. L'annonce de l'achat de quatre unités par la force aérienne brésilienne a été faite en ce mardi (09/04) au cours de la LAAD 2013, ce qui se passe jusqu'a vendredi (12) à Rio de Janeiro.

Fabriqué par la compagnie brésilienne Orbisat, le radar M60 a une portée de 60 km et peut détecter des cibles à basse altitude jusqu'à 5.000 mètres. Chaque équipement peut suivre jusqu'à 60 cibles simultanément.

Selon Orbisat, le radar M60 peut identifier des avions en mouvement, avec une vitesse minimum de 32 km/h. L'antenne pivotante peut aussi donner un tour complet de toutes les 4 secondes. Le radar pèse 364 kg et a 2,85 mètres de hauteur.


Il a également annoncé la vente de 17 autres unités de l'armée brésilienne. Tous ces systèmes d'artillerie anti-aérienne, des trois armées, fera partie du système de défense aérospatiale brésilienne.. L'antenne pivotante peut aussi donner un tour complet de toutes les 4 secondes. Le radar pèse 364 kg et a 2,85 mètres de hauteur.

La planification prévoit deux unités pour la 1° Mariama, Canoas (RS) et deux pour le 2° Mariama, Manaus (AM). Toutefois, les radars sont mobiles et peuvent être déplacer dans n'importe quelle partie du Brésil. La société affirme que trois militaires peuvent monter un radar Know M60 en quinze minutes.

Il a également annoncé la vente de 17 autres unités de l'armée brésilienne. Tous ces systèmes d'artillerie anti-aérienne, des trois armées, fera partie du système de défense aérospatiale brésilienne.


http://www.microsofttranslator.com/BV.aspx?ref=IE8Activity&a=http%3A%2F%2Fwww.defesanet.com.br%2Flaad2013%2Fnoticia%2F10480%2FLAAD-2013---FAB-vai-receber-radares-para-artilharia-antiaerea
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LAAD 2013 (09-12 Avril 2013)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit de l'eau 2013 à la piscine à vagues de Châteauroux - 13 avril
» Lens 2012 2013
» 14 avril 2013 - Bourse à Picauville
» décés de Mr.HADJ ABDELKADER REKRAK
» 2e Rima: la Valeur militaire sera remise le 10 avril aux Invalides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Salons et expositions internationales-
Sauter vers: