Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités du Sahara Marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine


messages : 860
Inscrit le : 09/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 8 Mai - 18:58

Citation :

Récit d’un plan diabolique pour déstabiliser les provinces du Sud : Le Maroc déjoue le complot

M. Laenser a indiqué que ces provocations étaient prévisibles après l’échec du plan des adversaires de l’unité territoriale tendant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme.

«Les événements survenus dans les provinces du Sud du Royaume étaient minutieusement préparés». Les propos émanent du ministre de l’intérieur, Mohand Laenser. Le ministre qui s’exprimait devant les députés de la première Chambre parlementaire a affirmé que l’objectif principal des actes perpétrés par des personnes à la solde des séparatistes était de provoquer les forces de l’ordre et de les pousser à intervenir pour exploiter les images dans les médias. Selon Laenser, ce stratagème tendait aussi à exploiter les visites effectuées dans la région par différents acteurs internationaux opérant dans le domaine des droits de l’Homme, dans le but de «créer l’impression d’un climat d’instabilité dans les provinces du Sud, quitte à se servir des femmes et des enfants pour susciter la sympathie». Au moment où le Conseil des Nations Unies se penchait sur le dossier du Sahara et alors que le débat battait son plein sur le mandat de la Minurso, des personnes vraisemblablement bien organisées et disposant de moyens financiers importants complotaient pour mettre à feu et à sang le Sahara et déstabiliser toute la région. Ce complot devait d’ailleurs avoir lieu quelle que soit la décision du Conseil de sécurité. En effet, les autorités ont relevé la présence dans les provinces du Sud de certains «activistes internationaux» avant le déclenchement des événements (deux membres d’Amnesty International), ainsi que de six élus appartenant à des partis politiques européens. Le ministre a également précisé que ce plan «est financé par des milieux étrangers à travers le Polisario», comme «l’attestent des documents, outre la création d’une association destinée à servir cet objectif de provocation». Laenser a indiqué que ces provocations étaient prévisibles après l’échec du plan des adversaires de l’unité territoriale tendant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme. Si les instigateurs de ces événements ont échoué à attirer les éléments de maintien de l’ordre à leur piège, ils ont choisi de passer à une autre étape pour arriver à leurs fins en mobilisant des enfants, des mineurs et des femmes, en jetant des cocktails Molotov et en utilisant les armes blanches, dans le dessein d’épuiser les forces et saper leur action dans le cadre de la loi.
A noter que le bilan des derniers événements survenus dans les provinces du sud du Royaume s’est élevé à 150 blessés dans les rangs des forces de l’ordre, dont certains grièvement, ce qui a nécessité leur évacuation vers Rabat. Mohand Laenser a expliqué que l’approche adoptée pour mettre en échec les provocations dont font l’objet les forces de sécurité réside dans l’application de la loi et le respect des manifestations pacifiques, outre la mobilisation des associations de défense des droits de l’Homme et de la société civile marocaines, insistant aussi sur le rôle des forces politiques, des associations et des médias pour gagner le pari de la préservation de l’unité territoriale du Royaume. Le ministre de l’intérieur a précisé enfin que les forces de sécurité n’ont pas procédé à la dispersion des manifestations pacifiques organisées alors même que des journalistes étrangers visitaient les provinces du Sud, en dépit des slogans hostiles scandés. Il a conclu que le nombre des manifestants à Laâyoune ne dépasse guère 200 à 300 personnes sur une population de 200 mille habitants.

Mohamed Badrane


Aujourd'hui.ma

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 8 Mai - 20:04

ibnbattuta a écrit:
Citation :

Récit d’un plan diabolique pour déstabiliser les provinces du Sud : Le Maroc déjoue le complot

M. Laenser a indiqué que ces provocations étaient prévisibles après l’échec du plan des adversaires de l’unité territoriale tendant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme.

«Les événements survenus dans les provinces du Sud du Royaume étaient minutieusement préparés». Les propos émanent du ministre de l’intérieur, Mohand Laenser. Le ministre qui s’exprimait devant les députés de la première Chambre parlementaire a affirmé que l’objectif principal des actes perpétrés par des personnes à la solde des séparatistes était de provoquer les forces de l’ordre et de les pousser à intervenir pour exploiter les images dans les médias. Selon Laenser, ce stratagème tendait aussi à exploiter les visites effectuées dans la région par différents acteurs internationaux opérant dans le domaine des droits de l’Homme, dans le but de «créer l’impression d’un climat d’instabilité dans les provinces du Sud, quitte à se servir des femmes et des enfants pour susciter la sympathie». Au moment où le Conseil des Nations Unies se penchait sur le dossier du Sahara et alors que le débat battait son plein sur le mandat de la Minurso, des personnes vraisemblablement bien organisées et disposant de moyens financiers importants complotaient pour mettre à feu et à sang le Sahara et déstabiliser toute la région. Ce complot devait d’ailleurs avoir lieu quelle que soit la décision du Conseil de sécurité. En effet, les autorités ont relevé la présence dans les provinces du Sud de certains «activistes internationaux» avant le déclenchement des événements (deux membres d’Amnesty International), ainsi que de six élus appartenant à des partis politiques européens. Le ministre a également précisé que ce plan «est financé par des milieux étrangers à travers le Polisario», comme «l’attestent des documents, outre la création d’une association destinée à servir cet objectif de provocation». Laenser a indiqué que ces provocations étaient prévisibles après l’échec du plan des adversaires de l’unité territoriale tendant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme. Si les instigateurs de ces événements ont échoué à attirer les éléments de maintien de l’ordre à leur piège, ils ont choisi de passer à une autre étape pour arriver à leurs fins en mobilisant des enfants, des mineurs et des femmes, en jetant des cocktails Molotov et en utilisant les armes blanches, dans le dessein d’épuiser les forces et saper leur action dans le cadre de la loi.
A noter que le bilan des derniers événements survenus dans les provinces du sud du Royaume s’est élevé à 150 blessés dans les rangs des forces de l’ordre, dont certains grièvement, ce qui a nécessité leur évacuation vers Rabat. Mohand Laenser a expliqué que l’approche adoptée pour mettre en échec les provocations dont font l’objet les forces de sécurité réside dans l’application de la loi et le respect des manifestations pacifiques, outre la mobilisation des associations de défense des droits de l’Homme et de la société civile marocaines, insistant aussi sur le rôle des forces politiques, des associations et des médias pour gagner le pari de la préservation de l’unité territoriale du Royaume. Le ministre de l’intérieur a précisé enfin que les forces de sécurité n’ont pas procédé à la dispersion des manifestations pacifiques organisées alors même que des journalistes étrangers visitaient les provinces du Sud, en dépit des slogans hostiles scandés. Il a conclu que le nombre des manifestants à Laâyoune ne dépasse guère 200 à 300 personnes sur une population de 200 mille habitants.

Mohamed Badrane


Aujourd'hui.ma

Le makhzen n'a aucune dignite et de fierte,il n'a pas les cojones de dire que c'est l'algerie qui a finace tous,c'est pour cela que le maroc n'aura jamais son sahara en paix car le makhzen a vraiment peur des dirigeants algeriens et leur militaire.

lisez ce que le journal des militaires a ecrit sur le maroc et les marocains,en plus leur MAE nous dis qu'on doit calmer nos jouirnaux d'insulter l'algerie pour leur donner le droit de faire ,cela n'est pas seulement une insulte envers nous mais une degradation.

Citation :
Marocains, vous voulez donc enterrer l'Algérie!
Par Ahmed FATTANI - Mercredi 08 Mai 2013 - Lu 7686 fois
Taille du texte :

Les sujets de Sa Majesté avec ce qu'ils comptent dans leurs rangs de zélateurs du Makhzen veulent donc en finir avec l'Algérie. Jouer au va-t-en-guerre contre le «cher» voisin de l'Ouest que nous sommes, n'est-il pas devenu si prisé dans le Royaume au point que certains partis, à l'image de l'Istiqlal d'Allal El Fassi, vont jusqu'à comparer l'invasion de notre territoire à une simple promenade, la fleur au fusil.
Chefs de partis politiques, ministres et presse inféodée au Palais rivalisent d'ardeurs depuis quelque temps dans une escalade verbale sans précédent, pour nous faire croire que leurs divisions blindées et leur aviation militaire sont capables de rayer de la carte l'existence de l'Algérie grâce à «leur» puissance de feu destructrice, en quelques heures seulement...
Dans le domaine de la fripouillerie politique, le leader actuel de l'Istiqlal se taille la part du lion. Il veut occuper Tindouf, Béchar et peut-être même nos puits de pétrole. Le Maroc se sent une âme d'envahisseur.
Cette rhétorique politique est vieillotte depuis déjà cinquante ans.
Comment donc triompher de la folie des hommes quand ceux-ci s'attribuent des qualités relevant du génie ou de celles d'une puissance dont ils sont loin d'en disposer?
Les Marocains se trompent lourdement en croyant que ce seront les marines américains ou la légion étrangère française, financés par les pétro-monarchies du Golfe qui feront la guerre à leur place. Toute l'Histoire millénaire de l'Afrique du Nord montre que jamais le Royaume alaouite n'a été une nation de guerriers.
Ceuta et Melilla, toujours sous l'emprise hispanique, ne sont-ils pas la preuve irréfutable que cette monarchie souffre d'une tare génétique: le manque de courage? De se battre. De se sacrifier. Et de mourir. Ces mots n'existent pas dans le lexique du Royaume.
Le Maroc, aujourd'hui, tout le monde le sait, c'est une insatiable ambition et un ego surdimensionné. Dans le temps, le roi Hassan II n'était-il pas allé même jusqu'à revendiquer toute la Mauritanie? Sans compter alors le fait que certaines cartes officielles marocaines intégraient tout le nord du Mali, Tombouctou y compris. Aujourd'hui, et après 38 ans d'occupation, voilà le Maroc de Mohammed VI qui, comme son géniteur, continue de réprimer dans le sang, chaque jour, toute contestation dans les principales villes du Sahara occidental.
Les généraux marocains doivent se souvenir que près de 4000 de leurs soldats étaient emprisonnés, et durant vingt ans, par l'armée sahraouie qui, elle, ne disposait ni de F5, ni de blindés ni encore moins de bataillons d'infanterie capables de prendre le dessus sur leur envahisseur. Avec de simples fusils Garant et quelques fils de fer qui leur servaient de piège à rats, ces Sahraouis, privés de leurs droits légitimes à choisir leur propre destin, ont donné une fabuleuse leçon de courage aux chefs d'une armée qui s'était soulevée déjà par deux fois, à Skhirat et lors du mitraillage du Boeing royal, pour renverser un roi dont le seul credo, qui a largement fait sa perte, est de s'investir dans l'expansionnisme territorial.
Croyez-vous donc nous faire peur? Avec quoi? Avec vos dompteurs de serpents de la place de Djamaâ El Fna de Marrakech? Avec vos amuseurs et vos saltimbanques pour touristes français à la recherche des charmes de la monarchie? Avec vos tadjine et votre pastilla, servis à profusion aux dirigeants politiques étrangers pour leur faire goûter les saveurs du Royaume et auxquels vous n'avez cessé de vous accrocher à leurs pans, croyant ainsi garantir la sécurité de votre Royaume qui demeure toujours encore, de facto, un protectorat français.
Comprenez donc que ce n'est pas avec un timbre de votre administration postale, ni avec votre emblème national, ni encore moins parce que vous frappez votre propre monnaie nationale, le dirham, que vous croyez avoir assuré votre souveraineté.
Vos campagnes calomnieuses, vos mensonges, vos délires pour travestir la réalité de vos relations avec l'Algérie prouvent le lent naufrage d'une monarchie entamée. Avec vos lamentos hypocrites, vous pensez remporter des batailles impossibles à gagner. Vous êtes des marchands de vent. En bons Maghrébins que nous sommes, rappelez-vous ce proverbe: «Il n'y a que le voisin qui connaît le secret de son voisin.»
Cessez donc de jouer au poker-menteur avec nous! Un jour, vous nous suppliez de rouvrir la frontière avec vous, et le lendemain, vous nous abreuvez d'injures en pensant que nous sommes un peuple de carpettes sur lesquelles on essuie ses pieds.
Si le chemin vers Tindouf et Béchar vous paraît si facile à emprunter, qu'attendez-vous donc pour vous y engager?
Votre haine pour l'Algérie reste historique. Viscérale. Rappelez-vous le traité de la Tafna. Rappelez-vous aussi que l'Emir Abdelkader avait préféré déposer les armes et se constituer prisonnier de l'armée française que de chercher à trouver refuge, aide et assistance chez les «frères» marocains envers lesquels il n'avait que méfiance. Le jeune Islam, un mineur de 15 ans que vous venez de condamner en appel à un an de prison ferme, montre que vous savez bien vous venger sur des garnements. Abus sexuel, avez-vous claironné dans vos médias, alors que vous servez sur des plateaux d'argent, et tout en fanfare, de jeunes éphèbes à consommer pour des artistes et des hommes politiques français amateurs de bonne chair. Ce qu'il y a de plus stupéfiant dans cette histoire, combien sont-ils ces ministres français pédophiles, dont la presse en a déjà parlé, à longueur de colonnes, à être poursuivis devant vos tribunaux et à vivre l'enfer et l'acharnement judiciaire que vous réservez aujourd'hui à Islam?
Quant aux ravages de la drogue introduite clandestinement dans notre pays, nul besoin d'invoquer votre instinct de dealer.
Oui! Avouez donc, vous avez la trouille de l'Algérie.
Il est vrai que «le seul moyen d'être vraiment trompé, c'est de se croire plus fin que les autres». Nous en avons aujourd'hui l'entière conviction. Et c'est ce qui fera votre perte.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/173666-marocains-vous-voulez-donc-enterrer-l-algerie.html

do not delete let the moroccans know the truth this is bullshit
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4375
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 8 Mai - 20:09

juba2 a écrit:
ibnbattuta a écrit:
Citation :

Récit d’un plan diabolique pour déstabiliser les provinces du Sud : Le Maroc déjoue le complot

M. Laenser a indiqué que ces provocations étaient prévisibles après l’échec du plan des adversaires de l’unité territoriale tendant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme.

«Les événements survenus dans les provinces du Sud du Royaume étaient minutieusement préparés». Les propos émanent du ministre de l’intérieur, Mohand Laenser. Le ministre qui s’exprimait devant les députés de la première Chambre parlementaire a affirmé que l’objectif principal des actes perpétrés par des personnes à la solde des séparatistes était de provoquer les forces de l’ordre et de les pousser à intervenir pour exploiter les images dans les médias. Selon Laenser, ce stratagème tendait aussi à exploiter les visites effectuées dans la région par différents acteurs internationaux opérant dans le domaine des droits de l’Homme, dans le but de «créer l’impression d’un climat d’instabilité dans les provinces du Sud, quitte à se servir des femmes et des enfants pour susciter la sympathie». Au moment où le Conseil des Nations Unies se penchait sur le dossier du Sahara et alors que le débat battait son plein sur le mandat de la Minurso, des personnes vraisemblablement bien organisées et disposant de moyens financiers importants complotaient pour mettre à feu et à sang le Sahara et déstabiliser toute la région. Ce complot devait d’ailleurs avoir lieu quelle que soit la décision du Conseil de sécurité. En effet, les autorités ont relevé la présence dans les provinces du Sud de certains «activistes internationaux» avant le déclenchement des événements (deux membres d’Amnesty International), ainsi que de six élus appartenant à des partis politiques européens. Le ministre a également précisé que ce plan «est financé par des milieux étrangers à travers le Polisario», comme «l’attestent des documents, outre la création d’une association destinée à servir cet objectif de provocation». Laenser a indiqué que ces provocations étaient prévisibles après l’échec du plan des adversaires de l’unité territoriale tendant à élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme. Si les instigateurs de ces événements ont échoué à attirer les éléments de maintien de l’ordre à leur piège, ils ont choisi de passer à une autre étape pour arriver à leurs fins en mobilisant des enfants, des mineurs et des femmes, en jetant des cocktails Molotov et en utilisant les armes blanches, dans le dessein d’épuiser les forces et saper leur action dans le cadre de la loi.
A noter que le bilan des derniers événements survenus dans les provinces du sud du Royaume s’est élevé à 150 blessés dans les rangs des forces de l’ordre, dont certains grièvement, ce qui a nécessité leur évacuation vers Rabat. Mohand Laenser a expliqué que l’approche adoptée pour mettre en échec les provocations dont font l’objet les forces de sécurité réside dans l’application de la loi et le respect des manifestations pacifiques, outre la mobilisation des associations de défense des droits de l’Homme et de la société civile marocaines, insistant aussi sur le rôle des forces politiques, des associations et des médias pour gagner le pari de la préservation de l’unité territoriale du Royaume. Le ministre de l’intérieur a précisé enfin que les forces de sécurité n’ont pas procédé à la dispersion des manifestations pacifiques organisées alors même que des journalistes étrangers visitaient les provinces du Sud, en dépit des slogans hostiles scandés. Il a conclu que le nombre des manifestants à Laâyoune ne dépasse guère 200 à 300 personnes sur une population de 200 mille habitants.

Mohamed Badrane


Aujourd'hui.ma

Le makhzen n'a aucune dignite et de fierte,il n'a pas les cojones de dire que c'est l'algerie qui a finace tous,c'est pour cela que le maroc n'aura jamais son sahara en paix car le makhzen a vraiment peur des dirigeants algeriens et leur militaire.

lisez ce que le journal des militaires a ecrit sur le maroc et les marocains,en plus leur MAE nous dis qu'on doit calmer nos jouirnaux d'insulter l'algerie pour leur donner le droit de faire ,cela n'est pas seulement une insulte envers nous mais une degradation.

Citation :
Marocains, vous voulez donc enterrer l'Algérie!
Par Ahmed FATTANI - Mercredi 08 Mai 2013 - Lu 7686 fois
Taille du texte :

Les sujets de Sa Majesté avec ce qu'ils comptent dans leurs rangs de zélateurs du Makhzen veulent donc en finir avec l'Algérie. Jouer au va-t-en-guerre contre le «cher» voisin de l'Ouest que nous sommes, n'est-il pas devenu si prisé dans le Royaume au point que certains partis, à l'image de l'Istiqlal d'Allal El Fassi, vont jusqu'à comparer l'invasion de notre territoire à une simple promenade, la fleur au fusil.
Chefs de partis politiques, ministres et presse inféodée au Palais rivalisent d'ardeurs depuis quelque temps dans une escalade verbale sans précédent, pour nous faire croire que leurs divisions blindées et leur aviation militaire sont capables de rayer de la carte l'existence de l'Algérie grâce à «leur» puissance de feu destructrice, en quelques heures seulement...
Dans le domaine de la fripouillerie politique, le leader actuel de l'Istiqlal se taille la part du lion. Il veut occuper Tindouf, Béchar et peut-être même nos puits de pétrole. Le Maroc se sent une âme d'envahisseur.
Cette rhétorique politique est vieillotte depuis déjà cinquante ans.
Comment donc triompher de la folie des hommes quand ceux-ci s'attribuent des qualités relevant du génie ou de celles d'une puissance dont ils sont loin d'en disposer?
Les Marocains se trompent lourdement en croyant que ce seront les marines américains ou la légion étrangère française, financés par les pétro-monarchies du Golfe qui feront la guerre à leur place. Toute l'Histoire millénaire de l'Afrique du Nord montre que jamais le Royaume alaouite n'a été une nation de guerriers.
Ceuta et Melilla, toujours sous l'emprise hispanique, ne sont-ils pas la preuve irréfutable que cette monarchie souffre d'une tare génétique: le manque de courage? De se battre. De se sacrifier. Et de mourir. Ces mots n'existent pas dans le lexique du Royaume.
Le Maroc, aujourd'hui, tout le monde le sait, c'est une insatiable ambition et un ego surdimensionné. Dans le temps, le roi Hassan II n'était-il pas allé même jusqu'à revendiquer toute la Mauritanie? Sans compter alors le fait que certaines cartes officielles marocaines intégraient tout le nord du Mali, Tombouctou y compris. Aujourd'hui, et après 38 ans d'occupation, voilà le Maroc de Mohammed VI qui, comme son géniteur, continue de réprimer dans le sang, chaque jour, toute contestation dans les principales villes du Sahara occidental.
Les généraux marocains doivent se souvenir que près de 4000 de leurs soldats étaient emprisonnés, et durant vingt ans, par l'armée sahraouie qui, elle, ne disposait ni de F5, ni de blindés ni encore moins de bataillons d'infanterie capables de prendre le dessus sur leur envahisseur. Avec de simples fusils Garant et quelques fils de fer qui leur servaient de piège à rats, ces Sahraouis, privés de leurs droits légitimes à choisir leur propre destin, ont donné une fabuleuse leçon de courage aux chefs d'une armée qui s'était soulevée déjà par deux fois, à Skhirat et lors du mitraillage du Boeing royal, pour renverser un roi dont le seul credo, qui a largement fait sa perte, est de s'investir dans l'expansionnisme territorial.
Croyez-vous donc nous faire peur? Avec quoi? Avec vos dompteurs de serpents de la place de Djamaâ El Fna de Marrakech? Avec vos amuseurs et vos saltimbanques pour touristes français à la recherche des charmes de la monarchie? Avec vos tadjine et votre pastilla, servis à profusion aux dirigeants politiques étrangers pour leur faire goûter les saveurs du Royaume et auxquels vous n'avez cessé de vous accrocher à leurs pans, croyant ainsi garantir la sécurité de votre Royaume qui demeure toujours encore, de facto, un protectorat français.
Comprenez donc que ce n'est pas avec un timbre de votre administration postale, ni avec votre emblème national, ni encore moins parce que vous frappez votre propre monnaie nationale, le dirham, que vous croyez avoir assuré votre souveraineté.
Vos campagnes calomnieuses, vos mensonges, vos délires pour travestir la réalité de vos relations avec l'Algérie prouvent le lent naufrage d'une monarchie entamée. Avec vos lamentos hypocrites, vous pensez remporter des batailles impossibles à gagner. Vous êtes des marchands de vent. En bons Maghrébins que nous sommes, rappelez-vous ce proverbe: «Il n'y a que le voisin qui connaît le secret de son voisin.»
Cessez donc de jouer au poker-menteur avec nous! Un jour, vous nous suppliez de rouvrir la frontière avec vous, et le lendemain, vous nous abreuvez d'injures en pensant que nous sommes un peuple de carpettes sur lesquelles on essuie ses pieds.
Si le chemin vers Tindouf et Béchar vous paraît si facile à emprunter, qu'attendez-vous donc pour vous y engager?
Votre haine pour l'Algérie reste historique. Viscérale. Rappelez-vous le traité de la Tafna. Rappelez-vous aussi que l'Emir Abdelkader avait préféré déposer les armes et se constituer prisonnier de l'armée française que de chercher à trouver refuge, aide et assistance chez les «frères» marocains envers lesquels il n'avait que méfiance. Le jeune Islam, un mineur de 15 ans que vous venez de condamner en appel à un an de prison ferme, montre que vous savez bien vous venger sur des garnements. Abus sexuel, avez-vous claironné dans vos médias, alors que vous servez sur des plateaux d'argent, et tout en fanfare, de jeunes éphèbes à consommer pour des artistes et des hommes politiques français amateurs de bonne chair. Ce qu'il y a de plus stupéfiant dans cette histoire, combien sont-ils ces ministres français pédophiles, dont la presse en a déjà parlé, à longueur de colonnes, à être poursuivis devant vos tribunaux et à vivre l'enfer et l'acharnement judiciaire que vous réservez aujourd'hui à Islam?
Quant aux ravages de la drogue introduite clandestinement dans notre pays, nul besoin d'invoquer votre instinct de dealer.
Oui! Avouez donc, vous avez la trouille de l'Algérie.
Il est vrai que «le seul moyen d'être vraiment trompé, c'est de se croire plus fin que les autres». Nous en avons aujourd'hui l'entière conviction. Et c'est ce qui fera votre perte.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/173666-marocains-vous-voulez-donc-enterrer-l-algerie.html

do not delete let the moroccans know the truth this is bullshit

Tu vas pas me dire que tu prend au serieux des articles comme sa Rolling Eyes c'est plus un sketch que du journalisme

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 8 Mai - 20:12

marokino78000 a écrit:
do not delete let the moroccans know the truth this is bullshit

Tu vas pas me dire que tu prend au serieux des articles comme sa Rolling Eyes c'est plus un sketch que du journalisme [/quote]

je ne parle pas du fond de l'article mais des insultes envers tout un peuple.basta
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4375
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 8 Mai - 20:16

juba2 a écrit:
marokino78000 a écrit:
do not delete let the moroccans know the truth this is bullshit

Tu vas pas me dire que tu prend au serieux des articles comme sa Rolling Eyes c'est plus un sketch que du journalisme

je ne parle pas du fond de l'article mais des insultes envers tout un peuple.basta[/quote]

Moi personelement sa me touche pas . Comme ont dit "La bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe"
Le mec il a craqué son slip et a commencé a raconté n'importe quoi , quand ont le lis , on dirait un gamin de 10 ans , il pose des questions et se répond a lui meme comme un fou . Un complexé de la life quoi .

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 8 Mai - 23:21

Citation :
6 mai 2013 dans GÉOPOLITIQUE, Maghreb, Observatoire d'études géopolitiques, Points de vue par Stéphane GAUDIN

Le pouvoir algérien répète inlassablement que les séparatistes du groupe Polisario constitueraient une entité indépendante et l’Algérie ne serait pas partie prenante dans le conflit au Sahara marocain. Cela ne dupe d’ailleurs personne puisque tout le monde sait que le Polisario est la création du régime algérien sous Boumediene et du bloc communiste. En somme l’un des derniers résidus de la guerre froide.

Tout récemment, le 25 avril 2013, la résolution 2099 du conseil de sécurité des Nations unies a invité les « États voisins » à s’impliquer en vue de mettre fin à l’impasse actuelle dans ce conflit ; ce qui revient clairement à mettre en cause le rôle central de l’Algérie. Auparavant, le secrétaire général Ban Ki Moon avait souligné que le contexte géopolitique régional rend encore plus urgent de mettre fin à un conflit qui n’a que trop duré. Il semble que tout le monde a compris le message, à l’exception des dirigeants d’Alger.

En effet, tandis que les manœuvres pour la succession de Bouteflika vont bon train et que le fossé entre le peuple et le régime ne cesse de se creuser, le pouvoir algérien conserve des réflexes vieux de près de quarante ans en continuant une guerre insensée contre le voisin marocain. Des sites marocains viennent de publier un document, daté du 16 avril, qui émanerait d’un « Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui » –sans conteste un des multiples faux-nez des services algériens- informant un responsable du Polisario d’un soutien financier devant être apporté aux militants sahraouis pour mener des actions d’agitation au Sahara marocain. Il s’agirait d’envoyer des agents dans les villes de Laâyoune, Dakhla ou Boujdour pour distribuer de l’argent à des meneurs et à des jeunes embrigadés qui multiplient les provocations dans l’espoir de provoquer une réaction des forces de l’ordre marocaines. Il est remarquable que, au-delà de la guerre des mots et des communiqués, l’on on peut légitimement se demander si l’existence d’un tel organisme ayant pignon sur rue au centre même d’Alger, et dont la vocation est essentiellement subversive, car il sponsorise régulièrement des conférences appelant à la déstabilisation du Maroc, est compatible avec les déclarations selon lesquelles l’Algérie n’est pas impliquée dans le conflit. Ceux qui seraient tentés d’alléguer une pseudo-indépendance de cette officine vis-à-vis du pouvoir algérien seraient fort avisés de se demander comment une organisation de ce type peut échapper aux tenants du pouvoir occulte algérien qui manipulent à leur profit l’affaire du Sahara marocain.


Parallèlement, il est notable que les vieilles méthodes de désinformation du bloc communiste sont combinées avec le recours à des agences de communication et des organisations utilisant la technique du soft power. Ainsi, des ONG étrangères – auto-investies dans la « défense des droits de l’Homme » selon des critères qui leur sont propres- sont mobilisées pour médiatiser ces incidents. Certaines ne lésinent pas pour complaire aux (riches) dirigeants algériens, quitte à commettre des faux pas grossiers du fait même de cette précipitation aveugle. Ainsi a-t-on vu la Fondation Robert F. Kennedy Center pour la justice et les droits humains, publier sur son site web une vidéo sur la révolte tunisienne fin 2010 à Sidi Bouzid qu’elle a présenté comme étant la preuve des violences commises par le Maroc contre les populations sahraouies à Laâyoune ! On a également vu sur d’autres sites deux militantes d’Amnesty International organiser un reportage de propagande en faveur des séparatistes et manquer à tous leurs devoir d’objectivité et d’équilibre dans l’approche des événements. Bien entendu, sont toujours à l’affût les inlassables réseaux de la subversion sévissant dans toutes sortes d’associations prétendument défenseurs des droits de l’homme, dont chacun peut mesurer la crédibilité au regard de leurs accointances avec les apparatchiks de la gauche radicale post soixante-huitarde qui a trouvé avec l’affaire du Sahara marocain un nouveau souffle et de nouveaux financements.

A l’heure où la communauté internationale est légitimement soucieuse des risques de déstabilisation majeure dans la vaste zone sahélo-saharienne et a, enfin, compris que l’affaire du Sahara marocain est l’un des éléments d’un tout, du Mali au Sahara Marocain, il est particulièrement inquiétante de constater que l’Algérie ne se contente pas de financer et d’armer le Polisario, mais concocte un vaste programme visant déstabiliser le Maroc. C’est un jeu dangereux mettant en péril non seulement la nécessaire union maghrébine mais encore la région maghrébo-sahélienne. C’est à dire tout simplement la paix et la sécurité au sud de la Méditerranée.

Charles Saint-Prot

Print PDF
Partager :
http://theatrum-belli.org/opinion-le-dangereux-jeu-dalger-contre-le-maroc/
Revenir en haut Aller en bas
al_bundy
Commandant
Commandant


messages : 1128
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 9 Mai - 7:29

Citation :
Marocains, vous voulez donc enterrer l'Algérie!
Par Ahmed FATTANI - Mercredi 08 Mai 2013 - Lu 7686 fois
Taille du texte :

Les sujets de Sa Majesté avec ce qu'ils comptent dans leurs rangs de zélateurs du Makhzen veulent donc en finir avec l'Algérie. Jouer au va-t-en-guerre contre le «cher» voisin de l'Ouest que nous sommes, n'est-il pas devenu si prisé dans le Royaume au point que certains partis, à l'image de l'Istiqlal d'Allal El Fassi, vont jusqu'à comparer l'invasion de notre territoire à une simple promenade, la fleur au fusil.
Chefs de partis politiques, ministres et presse inféodée au Palais rivalisent d'ardeurs depuis quelque temps dans une escalade verbale sans précédent, pour nous faire croire que leurs divisions blindées et leur aviation militaire sont capables de rayer de la carte l'existence de l'Algérie grâce à «leur» puissance de feu destructrice, en quelques heures seulement...
Dans le domaine de la fripouillerie politique, le leader actuel de l'Istiqlal se taille la part du lion. Il veut occuper Tindouf, Béchar et peut-être même nos puits de pétrole. Le Maroc se sent une âme d'envahisseur.
Cette rhétorique politique est vieillotte depuis déjà cinquante ans.
Comment donc triompher de la folie des hommes quand ceux-ci s'attribuent des qualités relevant du génie ou de celles d'une puissance dont ils sont loin d'en disposer?
Les Marocains se trompent lourdement en croyant que ce seront les marines américains ou la légion étrangère française, financés par les pétro-monarchies du Golfe qui feront la guerre à leur place. Toute l'Histoire millénaire de l'Afrique du Nord montre que jamais le Royaume alaouite n'a été une nation de guerriers.
Ceuta et Melilla, toujours sous l'emprise hispanique, ne sont-ils pas la preuve irréfutable que cette monarchie souffre d'une tare génétique: le manque de courage? De se battre. De se sacrifier. Et de mourir. Ces mots n'existent pas dans le lexique du Royaume.
Le Maroc, aujourd'hui, tout le monde le sait, c'est une insatiable ambition et un ego surdimensionné. Dans le temps, le roi Hassan II n'était-il pas allé même jusqu'à revendiquer toute la Mauritanie? Sans compter alors le fait que certaines cartes officielles marocaines intégraient tout le nord du Mali, Tombouctou y compris. Aujourd'hui, et après 38 ans d'occupation, voilà le Maroc de Mohammed VI qui, comme son géniteur, continue de réprimer dans le sang, chaque jour, toute contestation dans les principales villes du Sahara occidental.
Les généraux marocains doivent se souvenir que près de 4000 de leurs soldats étaient emprisonnés, et durant vingt ans, par l'armée sahraouie qui, elle, ne disposait ni de F5, ni de blindés ni encore moins de bataillons d'infanterie capables de prendre le dessus sur leur envahisseur. Avec de simples fusils Garant et quelques fils de fer qui leur servaient de piège à rats, ces Sahraouis, privés de leurs droits légitimes à choisir leur propre destin, ont donné une fabuleuse leçon de courage aux chefs d'une armée qui s'était soulevée déjà par deux fois, à Skhirat et lors du mitraillage du Boeing royal, pour renverser un roi dont le seul credo, qui a largement fait sa perte, est de s'investir dans l'expansionnisme territorial.
Croyez-vous donc nous faire peur? Avec quoi? Avec vos dompteurs de serpents de la place de Djamaâ El Fna de Marrakech? Avec vos amuseurs et vos saltimbanques pour touristes français à la recherche des charmes de la monarchie? Avec vos tadjine et votre pastilla, servis à profusion aux dirigeants politiques étrangers pour leur faire goûter les saveurs du Royaume et auxquels vous n'avez cessé de vous accrocher à leurs pans, croyant ainsi garantir la sécurité de votre Royaume qui demeure toujours encore, de facto, un protectorat français.
Comprenez donc que ce n'est pas avec un timbre de votre administration postale, ni avec votre emblème national, ni encore moins parce que vous frappez votre propre monnaie nationale, le dirham, que vous croyez avoir assuré votre souveraineté.
Vos campagnes calomnieuses, vos mensonges, vos délires pour travestir la réalité de vos relations avec l'Algérie prouvent le lent naufrage d'une monarchie entamée. Avec vos lamentos hypocrites, vous pensez remporter des batailles impossibles à gagner. Vous êtes des marchands de vent. En bons Maghrébins que nous sommes, rappelez-vous ce proverbe: «Il n'y a que le voisin qui connaît le secret de son voisin.»
Cessez donc de jouer au poker-menteur avec nous! Un jour, vous nous suppliez de rouvrir la frontière avec vous, et le lendemain, vous nous abreuvez d'injures en pensant que nous sommes un peuple de carpettes sur lesquelles on essuie ses pieds.
Si le chemin vers Tindouf et Béchar vous paraît si facile à emprunter, qu'attendez-vous donc pour vous y engager?
Votre haine pour l'Algérie reste historique. Viscérale. Rappelez-vous le traité de la Tafna. Rappelez-vous aussi que l'Emir Abdelkader avait préféré déposer les armes et se constituer prisonnier de l'armée française que de chercher à trouver refuge, aide et assistance chez les «frères» marocains envers lesquels il n'avait que méfiance. Le jeune Islam, un mineur de 15 ans que vous venez de condamner en appel à un an de prison ferme, montre que vous savez bien vous venger sur des garnements. Abus sexuel, avez-vous claironné dans vos médias, alors que vous servez sur des plateaux d'argent, et tout en fanfare, de jeunes éphèbes à consommer pour des artistes et des hommes politiques français amateurs de bonne chair. Ce qu'il y a de plus stupéfiant dans cette histoire, combien sont-ils ces ministres français pédophiles, dont la presse en a déjà parlé, à longueur de colonnes, à être poursuivis devant vos tribunaux et à vivre l'enfer et l'acharnement judiciaire que vous réservez aujourd'hui à Islam?
Quant aux ravages de la drogue introduite clandestinement dans notre pays, nul besoin d'invoquer votre instinct de dealer.
Oui! Avouez donc, vous avez la trouille de l'Algérie.
Il est vrai que «le seul moyen d'être vraiment trompé, c'est de se croire plus fin que les autres». Nous en avons aujourd'hui l'entière conviction. Et c'est ce qui fera votre perte.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/173666-marocains-vous-voulez-donc-enterrer-l-algerie.html[/quote]

Déjà quand l'auteur confonds l'est et l'ouest, je lis pas le reste. Par contre ça parle de courage mais ils ont oublier amgala? lol
Ils ont oublier quand on les a aider contre les français? Ils parlent d'hypocrite, mais rassurez moi, ils parlent d'eux à la troisième personne la non? lol

Parce qu'armer un groupuscule paramilitaire pour qu'il fasse la guerre à sa place, c'est même plus de la lâcheté là, c'est de la peur!


_________________


Ces gifs animés proviennent du mangas "Les chevaliers du zodiaques: the lost canvas".
Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine


messages : 860
Inscrit le : 09/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 9 Mai - 12:13

Citation :
Le parlement est unanime : au Sahara un travail de lobbying s’impose

Maghreb Arabe Presse

Il est clair que les actes de violence commis ces derniers temps, dans les provinces du Sud, relèvent d’un registre particulier, celui de réactions parfois désespérées pour faire passer un message à la communauté internationale, à savoir que le Polisario est présent à travers ses antennes dans le Sahara.

Présent et capable de faire entendre sa voix, drapeaux et effigies du chef des séparatistes à l’appui. La résolution du conseil de sécurité, le 25 avril 2013, ignorant la proposition informelle de certaines puissances de confier à la Minurso la charge de superviser les droits de l’Homme a rendu presque hystérique les séparatistes à Tindouf et leurs soutiens à Laâyoune, Smara, Boujdour et Sidi Ifni…

Que faire face à cette situation qui n’est pas prête de se calmer ? Pour l’USFP, « la situation est d’une extrême gravité. Notre groupe parlementaire est prêt à entreprendre toutes les démarches à même de contrer la propagande séparatiste. Ce qu’il fait d’ailleurs, tout comme l’ensemble des composantes du parti. Mais, il faut bien le dire, il y a un problème au niveau de la machine diplomatique. Le gouvernement n’a pas exposé sa stratégie dans ce domaine et on l’attend depuis des mois. Certes, la question nationale d’intégrité du territoire ne peut pas faire l’objet de divergences ou de polémique entre les partis politiques, mais le gouvernement a l’obligation de nous informer de sa manière de voir les choses, ses modes d’action et les moyens qu’il met en place pour cela… », déclare à menara.ma, Ahmed Zaidi, chef du groupe parlementaire USFP à la première chambre du Parlement. Avant d’ajouter que la diplomatie parlementaire reste très active et son apport très intéressant dans ce genre d’affaires.

Revoir la stratégie nationale

Même son de cloche chez AbderrahimAtmoun, membre du groupe PAM à la deuxième chambre et président du groupe d’amitié Chambre des conseillers-Sénat français. Pour lui, « tout doit être entrepris pour redresser la barre. Le Maroc a certes eu gain de cause devant le conseil de sécurité le 25 avril 2013, mais à quel prix ? On a eu tellement chaud. Cette victoire est-elle suffisante pour nous endormir jusqu’à la prochaine alerte ? Je dois dire qu’il est temps de revoir la stratégie nationale en la matière et élaborer des actions dans la durée. Des actions coordonnées entre le gouvernement, le parlement, les partis politiques et les ONG… loin des calculs politiciens. Il faut passer à l’offensive. Et puis, le spectacle que nous offre la majorité actuelle et ses querelles n’est pas de nature à optimiser notre plan d’action et soigner notre image de seule véritable démocratie régionale… »

Le problème se pose sous un autre angle, d’après le politologue Omar Saigh. « Le gouvernement marocain affiche des signes de fébrilité dès qu’il s’agit de grands dossiers. Je ne comprends pas pourquoi à chaque fois qu’il y a un diplomate étranger au Maroc, il est reçu séparément par le ministre des Affaires étrangères et par le ministre délégué aux affaires étrangères. L’un et l’autre feront par la suite des déclarations retransmises par la télévision nationale. Ce n’est pas bon pour notre image et pour notre diplomatie… Il faut arrêter des objectifs clairs, un certain nombre de pays et de réseaux de lobbyistes qu’il faut travailler pour clore ce dossier… »

C’est un avis partagé par plusieurs parlementaires qui lors d’une séance de questions orales mardi, n’ont pas manqué de souligner les carences du gouvernement en matière diplomatique. Et surtout le manque de coordination avec les députés. Chose que des députés PJD récusent, arguant que « malgré les problèmes au sein de la majorité, la défense de l’intégrité territoriale reste une priorité. Quant à la situation des populations des provinces du Sud, il faut un effort considérable de développement économique et social », comme le déclare à menara.ma, le député PJD El Mokrii Abou Zaid.

http://www.marocjournal.net/actualites/40092.html

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL5
2eme classe
2eme classe


messages : 40
Inscrit le : 04/06/2011
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 9 Mai - 13:10

juba2 a écrit:
marokino78000 a écrit:
do not delete let the moroccans know the truth this is bullshit

Tu vas pas me dire que tu prend au serieux des articles comme sa Rolling Eyes c'est plus un sketch que du journalisme

je ne parle pas du fond de l'article mais des insultes envers tout un peuple.basta[/quote]


Perso je te comprends mais on a pas le droit de laisser parler ses tripes.

Et la plus belle des victoires est celle que l'on remporte sans avoir eu a combattre. Les etats unis en ont finit avec l'URSS sans jamais l'avoir combattu directement.

La survie du Polz ne tient qu"à la survie de cette association de malfaiteurs (anp-fln) au pouvoir à Alger. Et les jours de cette camarilla sont comptés tant les defis qu'ils ont a relever sont enormes et irrealisables aujourd'hui CAR Il n'ont pas reussit a creer un pays viable quand ils avaient le temps et l'argent et que le nombre des acteurs sur le marché des hydrocarbures etait reduit, ce n'est pas aujourd"hui que le facteur temps joue contre eux que les exportations hydrocarbures dz baissent depuis 3ans et que le marché des hydrocarbures est en pleine revolution qu'ils y parviendront.

Et quand ce regime implosera il est evident que la situation qui prevaudra en Algerie sera telle que les algeriens auront bien d'autres preoccupations que d'aider nos separatistes
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 21/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 8:09


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
mox
Capitaine
Capitaine


messages : 941
Inscrit le : 26/07/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 10:19

socrat a écrit:
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=OPXrHXWb-VM

Un reportage 'Euronews trés intéressant aprpos des crimes commis dans les camps de la honte à tindouf

En résumer ses la posture à tenir contre eux, une guerre d'ONG, faire en sorte que les plus importante ONG se penchent un peut plus sur la situation à Tindouf, ses leur derniére carte à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine


messages : 860
Inscrit le : 09/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 13:26

Citation :
Sahara. Ça ne fait que commencer…


Après avoir contré la proposition d’élargissement du mandat de la Minurso à l’observation des droits de l’homme, le Maroc a vu des manifestations éclater au Sahara, faisant plusieurs blessés. Que s’est-il passé ?

La trêve aura été de courte durée au Sahara. Quelques heures à peine après le vote, par le Conseil de sécurité de l’ONU, de la résolution 2099, plusieurs manifestations ont embrasé le sud du royaume. Sit-in indépendantistes, confrontations avec les forces de l’ordre… on dénombre déjà plusieurs blessés, aussi bien dans les rangs des manifestants que ceux des forces de l’ordre. Certaines ambassades accréditées à Rabat auraient même demandé des explications au ministère des Affaires étrangères. “Ce qui se passe actuellement au Sahara ne doit pas nous surprendre, affirme Abdelmajid Belghzal, militant associatif et membre du PSU installé à Laâyoune. Pour le Polisario tout comme pour les associations qui le soutiennent, le retrait de la proposition américaine concernant l’observation des droits de l’homme par la Minurso est un coup dur. Ces gens ne baisseront pas les bras. Ils tenteront par tous les moyens de provoquer les autorités afin d’interpeller l’opinion publique mondiale et leur démontrer que le retrait de la proposition américaine était déplacé”. Mohamed Talib, membre du Corcas et militant associatif, va encore plus loin. Selon lui, le Polisario aurait préparé son coup plusieurs jours avant le vote de la résolution aux Nations Unies. “Des délégations commençaient à arriver à Laâyoune bien avant l’annonce du retrait de la proposition américaine. Certaines, comme les représentants d’Amnesty ou des députés verts français et danois, sont encore sur place et fournissent une sorte de protection morale aux manifestants, explique-t-il. Ces manifestations devraient, selon toute vraisemblance, se répéter assez souvent et mettront à rude épreuve les promesses marocaines faites à la communauté internationale pour le respect des droits de l’homme dans la région.”


Manifs à répétition

Tout commence le jeudi 25 avril. En début d’après-midi, le Conseil de sécurité des Nations Unies adopte officiellement une résolution qui prolonge le mandat de la Minurso d’une année supplémentaire, sans en étendre les prérogatives à l’observation du respect des droits de l’homme au Sahara. Les officiels marocains respirent et jubilent de cette victoire diplomatique. Au Sahara, l’ambiance est moins festive. La réaction des indépendantistes se fait attendre. Sécuritaires et autorités locales sont sur les dents. Le premier rassemblement est signalé en fin d’après-midi à Boujdour. Les manifestants se seraient réunis au domicile d’une activiste indépendantiste avant de se diriger vers l’avenue principale de la ville. Le sit-in dure plus d’une heure, puis se disperse dans le calme. La police suit la situation de loin mais n’intervient pas. A Laâyoune, la soirée s’annonce plutôt calme. “A un moment, nous avons cru qu’il n’y aurait pas de manifestations”, témoigne cet habitant. Mais à 22h, des femmes et des enfants improvisent une manifestation sur le boulevard Smara, en face du quartier Maâtallah, duquel étaient parties les émeutes de 2010. Là encore, la police n’intervient que pour fluidifier la circulation sur cet axe central de la ville. Le rassemblement ne dure que quelques minutes. Vendredi, les mêmes personnes se retrouvent au même endroit à partir de 17 h. La présence policière est plus visible. Les manifestants scandent quelques slogans en faveur de l’autodétermination et brandissent des drapeaux indépendantistes. La manifestation dérape cependant quand des inconnus caillassent les véhicules de police. Un officier arrive alors sur place. Il met son ruban rouge et vert et lance une sommation officielle aux manifestants. “Ceci est une manifestation non autorisée”, leur fait-il savoir avant de donner l’ordre de disperser le sit-in. Une course poursuite s’enclenche, des confrontations éclatent. Certains commerces du boulevard Smara ferment boutique. Bilan : plusieurs blessés dans les deux camps. “La police n’a interpellé personne et ne donnait pas l’impression de vouloir le faire”, indique cet habitant qui a assisté aux évènements. La ville ne retrouve son calme que vers 22h. Samedi et dimanche enregistrent, à nouveau, quelques escarmouches et leur lot de blessés légers.


Souriez, vous êtes filmés

Lundi 29 avril. La tension monte d’un cran. Le sit-in, programmé à 18 heures, coïncide avec la sortie des classes. Les manifestants, eux, changent de tactique. Ils arrivent par petits groupes et prennent des chemins différents. Très vite, le boulevard est bouché. La police intervient pour disperser les manifestants qui se déplacent à présent en groupe et à bord de véhicules tout terrain. Les femmes poussent des youyous. Les enfants caillassent les forces de l’ordre. Certains manifestants portent des armes blanches et incendient les bacs à ordures au beau milieu de la chaussée. “Nous avions vécu la même chose au moment de Gdeim Izik. Ce genre de manifestants et de véhicules semaient la terreur dans la ville”, se souvient cet instituteur sur place. En face, la police n’interpelle (encore une fois) personne. Son intervention est ferme mais mesurée, selon les témoignages recueillis auprès de plusieurs observateurs sur place. Mieux, des brigades spéciales filment tout ce qui se passe sur le terrain. Des vidéos, rapidement postées sur Internet, montrent des enfants et des adolescents portant des armes blanches ou des femmes simulant des chutes au moment où deux représentantes d’Amnesty passent dans les parages. Sur ces mêmes vidéos, on voit d’ailleurs les deux dames se déplacer dans la voiture d’Aminatou Haïdar, grande figure indépendantiste. “Elles résideraient même chez elle, ce qui est contraire aux principes d’impartialité d’une ONG comme Amnesty”, affirme Talib.


Vigilance, vigilance…

“Le Maroc doit rester vigilant, explique Abdelmajid Belghzal. La situation est extrêmement tendue au Sahara. Ceux qui participent à ces manifestations ne sont pas tous des indépendantistes convaincus. Dans le lot, il y a plusieurs personnes qui sortent simplement exprimer leur colère et leur sentiment d’injustice et de hogra. Ils voient que des milliards sont chaque année consacrés au Sahara et que seuls quelques rares privilégiés en profitent”. Ce point a d’ailleurs été soulevé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE). “Il n’y a pas de mal à subventionner le Sahara. Encore faut-il s’assurer que ces subventions parviennent à leurs vrais bénéficiaires”, avait notamment déclaré Chakib Benmoussa lorsqu’il était président du CESE. “Durant toutes ces années, le Polisario n’a pas réussi à créer une vraie base arrière au Sahara. Il est donc obligé de surfer sur ces problèmes de justice sociale pour mobiliser et tenter de déstabiliser la région. En face, le Maroc n’a aujourd’hui plus le choix. Il doit concilier les impératifs de respect des droits de l’homme, de protection des biens et des personnes et de développement économique et social de la région. Le problème, c’est que le temps joue contre nous. Nous avons jusqu’au 30 avril 2014 pour prouver à tous nos partenaires qu’ils ont eu raison de nous soutenir au Conseil de sécurité”, explique Mohamed Talib, qui attire également l’attention sur la nécessaire activation des mécanismes locaux de protection des droits de l’homme. “Le CNDH et les ONG locales doivent jouer pleinement leur rôle. Monitorer les droits de l’homme selon les standards internationaux ne s’improvise pas”, ajoute-t-il. “Ces organismes doivent travailler davantage sur le terrain, et produire des rapports réguliers et indépendants. Le SG de l’ONU avait par exemple salué la création du CNDH. Le transformer en coquille vide serait un énorme gâchis qui nous coûterait très cher”, conclut Belghzal.


Maroc - USA. L’orage est passé

Les relations entre le Maroc et les Etats-Unis reprennent doucement leur cours normal. En début de semaine, une délégation marocaine a été reçue par le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry. Conduite par le conseiller royal Taïeb Fassi Fihri, elle comprenait également le patron de la DGED, Mohamed Yassine Mansouri, et le ministre délégué aux Affaires étrangères, Youssef Amrani. Le trio s’est aussi entretenu avec les conseillers du président Barack Obama et le patron du Conseil national de sécurité US. Objectif : faire oublier la mini-crise diplomatique entre les deux pays et reprendre leur coopération, essentiellement sur le plan sécuritaire.

http://www.telquel-online.com/Actualite/Maroc/Sahara-%C3%87a-ne-fait-que-commencer/569

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
mox
Capitaine
Capitaine


messages : 941
Inscrit le : 26/07/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 15:28

Citation :
Lâayoune : Arrestation de 6 séparatistes auteurs d'actes de vandalisme

Le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Lâayoune a annoncé par voie de communiqué, l’arrestation, sur ses instructions, de 6 séparatistes auteurs d’actes de vandalisme, survenus dans la ville de Lâayoune, le 4 mai.


6 parmi les éléments séparatistes ayant commis ces derniers jours des attentats à Laayoune, ont été arrêtés par la Police Judiciaire après avoir été identifiés, grâce aux enregistrements des caméras de la police.

Les accusés avaient perpétré des actes criminels le 4 mai dernier, faisant des blessés parmi les agents de la force publique, dont deux se trouvent dans le comma, et avaient provoqué la détérioration de biens publics et privés et terrorisé la population en utilisant des véhicules 4X4, pour renverser les éléments de police, des armes blanches et des cailloux.

Les mis en causes ainsi que les pièces à conviction seront présentés à la police judiciaire pour approfondir l'enquête, sous la supervision du parquet général, avant d'être déféré devant la justice après l'achèvement des procédures dans les délais en vigueur, souligne le communiqué.

Le procureur du Roi a précisé que les enquêteurs de la police, sont sur les traces de tous les individus impliquées dans ces évènements et les présenter devant la justice conformément aux procédures juridiques en vigueur.

http://www.lemag.ma/Laayoune-Arrestation-de-6-separatistes-auteurs-d-actes-de-vandalisme_a70831.html

Enfin place à la Justice, J'espère qu'un à un ils iront dénicher ses meurtriers, ou qu'ils se cachent.
Revenir en haut Aller en bas
al_bundy
Commandant
Commandant


messages : 1128
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 15:35

Ils pensaient pouvoir foutre la merde en publique, en montrant leur visage qui plus es? On va bien rire maintenant! Les prochaines semaines verront d'autres annonces de ce type!

_________________


Ces gifs animés proviennent du mangas "Les chevaliers du zodiaques: the lost canvas".
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12864
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 15:39

Je vous l'avais dit! Après la vague, la justice frappera Twisted Evil Le prochain scénario ce sera leur mère/soeur/tante et autre femme pro zbalien qui viendront pleurer et faire un sitting devant leur prison !!

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
AVEROUES
Capitaine
Capitaine


messages : 824
Inscrit le : 26/12/2010
Localisation : Pays des merveilles
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 15:55

Fahed64 a écrit:
Je vous l'avais dit! Après la vague, la justice frappera Twisted Evil Le prochain scénario ce sera leur mère/soeur/tante et autre femme pro zbalien qui viendront pleurer et faire un sitting devant leur prison !!

Pour les mères, soeurs.... ça sera retrait des cartes d'aides sociales et mettre à la porte de la fonction public tout ceux qui vont être identifiés dans la manif anti Maroc, selon la presse. Enfin, ils peuvent demandés au Polz de leurs envoyer par western union leurs salaires Cool
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12864
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 15:59

Je suis à 100% cette décision! On ne peut pas d'un côté être contre son pays/être 7arki et de l'autre bénéficier des aides sociales et du sacrifice des citoyens marocains vivants dans le nord de notre pays

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 16:08

Fahed64 a écrit:
Je vous l'avais dit! Après la vague, la justice frappera Twisted Evil Le prochain scénario ce sera leur mère/soeur/tante et autre femme pro zbalien qui viendront pleurer et faire un sitting devant leur prison !!

Pour cela l'etat doit leur donner des chaises et de l'eau et laisser les la bas jusqu'ils auront marre et montre a leur supporter que tout leur bazard c'est du bullshit ,je suis serieux.Ces gens il faut les tabasser psychologiquement et mentalement,c'est pire que le phisique.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12864
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 16:16

Il faut leur faire cracher l'argent! L'état peut instaurer des amendes de 5000 dhs-20 000 dhs si ils manifestent sans autorisation de manière sauvage! L'argent provient de l'Algérie et avec les sommes amasser pourquoi ne pas créer un fond social de développement qui irait au famille loyale au Maroc Razz

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
atlas
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3440
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : vitrolles
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 16:23

Fahed64 a écrit:
Il faut leur faire cracher l'argent! L'état peut instaurer des amendes de 5000 dhs-20 000 dhs si ils manifestent sans autorisation de manière sauvage! L'argent provient de l'Algérie et avec les sommes amasser pourquoi ne pas créer un fond social de développement qui irait au famille loyale au Maroc Razz

çà c'est pas con du tout, franchement

mais de 5000 à 500000 voir 5 000.000 dh selon gravité des faits

et si peu pas payer....créer des bagnes d'interêt publics...
crèveront au soleil ad jmels
Revenir en haut Aller en bas
al_bundy
Commandant
Commandant


messages : 1128
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 16:24

Les fauteurs de trouble doivent payer, c'est claire, et les fonctionnaires qui appellent à la sécession doivent se faire limoger! Dans tout pays c'est la règle!

_________________


Ces gifs animés proviennent du mangas "Les chevaliers du zodiaques: the lost canvas".
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 17:36

Fahed64 a écrit:
Je suis à 100% cette décision! On ne peut pas d'un côté être contre son pays/être 7arki et de l'autre bénéficier des aides sociales et du sacrifice des citoyens marocains vivants dans le nord de notre pays

Oups Fahed64, cette décision marocaine que tu soutiens, tu ne l as pas déjà entendu chez toi en France. Tu sais de qui elle vient...
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12864
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 17:44

Charly, il faut que tu aies en tête deux choses par rapport à la situation et tu comprendras pourquoi j'ai écris ça Wink

-Les habitants de cette région ont des avantages sociaux (subvention, pension etc ) que les citoyens vivant dans les autres régions du pays n'ont pas Mad

-Ces gens soutiennent moralement ou activement un organisation terroriste! Un peu comme si des français sortaient dans la rue en faveur de l'ETA ou du FNLC clown


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 17:51

Fahed64 a écrit:
Charly, il faut que tu aies en tête deux choses par rapport à la situation et tu comprendras pourquoi j'ai écris ça Wink

-Les habitants de cette région ont des avantages sociaux (subvention, pension etc ) que les citoyens vivant dans les autres régions du pays n'ont pas Mad

-Ces gens soutiennent moralement ou activement un organisation terroriste! Un peu comme si des français sortaient dans la rue en faveur de l'ETA ou du FNLC clown


Je dois avouer que j ai découvert le problème du Sahara en vous lisant ....
Revenir en haut Aller en bas
al_bundy
Commandant
Commandant


messages : 1128
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 10 Mai - 18:10

charly a écrit:
Fahed64 a écrit:
Je suis à 100% cette décision! On ne peut pas d'un côté être contre son pays/être 7arki et de l'autre bénéficier des aides sociales et du sacrifice des citoyens marocains vivants dans le nord de notre pays

Oups Fahed64, cette décision marocaine que tu soutiens, tu ne l as pas déjà entendu chez toi en France. Tu sais de qui elle vient...

Au maroc, les provinces du sud sont plus que privilégiés par rapport au nord. L'essence est détaxée, les aides sociales nombreuses, les infrastructures plus que récentes, en gros, ils sont choyés, par rapport au nord du pays.
L'algérie ayant infiltré des "saharaoui" du polisario en terre marocaine, ces derniers en plus étant, pour la plupart, des fonctionnaires, tu penses bien qu'il y a là un problème.

En france, quand on est fonctionnaire, on se doit d'être neutre, en toute circonstance et sur tout sujets.

Faheed proposait donc que ces fonctionnaires "sahraoui" soient virés, tout simplement car il s'agit là d'une faute professionnelle.

Je suis moi même sahraoui, des reguibat pour être précis, donc quand je vois des algériens parler en notre nom, alors qu'ils sont dans un cybercafé à alger ou marseille, et qu'ils ignorent tout de la positions des tribus de nos provinces du sud, ça me fait doucement rire. Car elles sont très majoritairement attachées au royaume.


_________________


Ces gifs animés proviennent du mangas "Les chevaliers du zodiaques: the lost canvas".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Aujourd'hui à 12:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités du Sahara Marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» inondations au sahara
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Un Marocain part à l’assaut du Kilimandjaro
» Matal Marocain du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: