Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Dim 5 Fév 2017 - 21:41

La frégate saoudienne Al Medinah (702) attaquée au large du Yémen rallie son port d'attache.

Citation :
Saudi Special Forces  




Revenir en haut Aller en bas
silent eagle
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1243
Inscrit le : 17/04/2012
Localisation : somewhere
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 7 Fév 2017 - 11:24



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arabic-army.com/
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 7 Fév 2017 - 12:33

on dirait que le fenestron du Dauphin a ramasse aussi... Question
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mer 8 Fév 2017 - 21:22

Citation :
Bombed Saudi frigate returns to base

Jeremy Binnie, London - IHS Jane's Defence Weekly

08 February 2017


The Saudi frigate Al-Madina seen docked at King Faisal Naval Base on 5 February. There is no indication the vessel has been fitted with
close-in weapons to defend against maritime suicide bombing attacks. Source: Saudi Press Agency



The Saudi military held a media event on 5 February to welcome home the frigate Al-Madina (702) that was attacked off the coast of Yemen on 31 January.

"The warship has managed to reach Jiddah on schedule, without any delay due to the Houthi terrorist attack," the official Saudi Press Agency (SPA) reported.

On the same day, footage filmed from the frigate's flight deck was released to the Al-Arabiya television news channel and confirmed the vessel was attacked by a boat carrying explosives, not hit by a missile as claimed by pro-rebel media channels. The wake of the boat could be clearly seen as it approached the frigate's stern on the port side at speed, but the type of boat could not be identified from the footage.

The SPA reported on the day of the incident that the frigate was attacked by three suicide boats off the Yemeni port city of Al-Hudaydah, with one ramming the warship and exploding, killing two Saudi sailors and injuring another three.

Yemen's rebels, which include the pro-Iranian Ansar Allah (Houthi) group and military units loyal to former president Ali Abdullah Saleh, have previously launched anti-ship missiles at vessels in the Red Sea, but were not previously known to have carried out any suicide attacks on land or sea.

None of the Saudi media imagery of the event at King Faisal Naval Base, the home of the Royal Saudi Naval Forces' (RSNF's) Western Fleet, showed the part of the ship where it was hit. The SPA reported the ship's captain as saying its stern was slightly damaged.

Chief of the General Staff General Abd-al-Rahman bin Saleh al-Bunyan said that the incident had reconfirmed that Ansar Allah represents a threat to international shipping and the importance of standing up to it.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 7 Mar 2017 - 20:18

Citation :
Saudi Special Forces


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Lun 20 Mar 2017 - 21:07

Citation :
 Armement : la France, supermarché de l'Arabie saoudite


François Hollande a autorisé la vente à Riyad de 455 millions d'euros d'armes, dont une grande partie pourrait être destinée à la guerre au Yémen. Récit.

Par Jean Guisnel

Modifié le 20/03/2017 à 16:27 - Publié le 20/03/2017 à 14:27 | Le Point.fr

 
Le ministre saoudien de la Défense Mohammed ben Salmane avec François Hollande lors d'un sommet du G20 à
Hangzhou, en Chine, en septembre 2016.    © AFP/ STEPHANE DE SAKUTIN



Une autorisation administrative portant sur une vente considérable d'armements à l'Arabie saoudite a agité le microcosme ces dernières semaines. D'un côté, le ministère des Affaires étrangères et Matignon y étaient réticents, arguant que ces matériels étaient destinés à la guerre au Yémen. De l'autre, le ministère de la Défense estimait que l'allié saoudien devait être soutenu sans restriction. Il a finalement obtenu gain de cause.

Quand la France annonce 20 milliards d'euros de prise de commandes d'armements pour l'année 2016, elle se flatte de monter sur le podium mondial des marchands d'armes. Elle est alors assez diserte sur ses clients respectables, comme l'Australie ou l'Inde, dont les intentions ne sont guère contestées. Il en va, en revanche, différemment des « transferts », c'est le terme consacré, à destination de pays critiqués pour leur utilisation de ces armements.

Résolution 2216

C'est le cas de l'Arabie saoudite, dont de nombreuses organisations internationales et non gouvernementales contestent le rôle dans la guerre qui se déroule actuellement au Yémen. Depuis mars 2015, une coalition militaire de pays arabes sunnites, soutenue par les États-Unis et conduite par l'Arabie saoudite, est engagée dans une guerre contre les rebelles houtis appuyés par l'Iran. L'ONU estime qu'aucune des parties prenantes du conflit ne respecte les lois de la guerre en conduisant des attaques contre les populations civiles, sans épargner les écoles et les hôpitaux. Plusieurs organisations, dont Amnesty International, dénoncent les livraisons d'armes dans cette région du monde et accusent les États-Unis et le Royaume-Uni, et dans une moindre mesure la France, de fournir des armes à la coalition. Mais ces grands exportateurs d'armes agissent sous le couvert de la résolution 2216 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui prévoit un embargo sur les armes destinées aux houtis, mais pas sur celles de la coalition.

Le « Saudi-French Military Contract »

Rappelons qu'en France les exportations d'armements sont interdites. Pour qu'elles se produisent, une dérogation est nécessaire. Elle est accordée, ou pas, par le Premier ministre Bernard Cazeneuve après une étude au cas par cas conduite par une instance spécialisée, la CIEEMG (Commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre), que préside le SGDSN (secrétaire général de la défense et la sécurité nationale), le conseiller à la Cour des comptes Louis Gautier.

En janvier 2017, une réunion de la CIEEMG doit évoquer – selon nos informations – une nouvelle vente d'armes à l'Arabie saoudite. Elle concerne une suite au contrat Donas de vente d'armes françaises au Liban, financées par l'Arabie saoudite. Ce pays a finalement récupéré ce contrat à son seul profit, pour un montant de 3 milliards d'euros, dont les modalités sont définies par trois avenants. Aujourd'hui, ce contrat Donas a changé de nom pour devenir SFMC (Saudi-French Military Contract). Et les Saoudiens demandent une rallonge, un quatrième avenant qui pourrait s'élever à terme à une somme estimée à entre 1,2 et 1,4 milliard d'euros.

Grandes manoeuvres

Pour l'heure, une première série de demandes saoudiennes a été présentée à Paris, pour une somme évaluée par certaines de nos sources à 455 millions d'euros. Et, parmi ces demandes, celles posant problème aux Français concernent pour l'essentiel deux entreprises, Nexter et Thales TDA Armements. Rien que de très classique, s'agissant de la nature des commandes, à savoir pour Nexter des munitions d'artillerie de 155 mm. La France a vendu à l'Arabie des quantités de matériels capables de tirer ces munitions, dont les très modernes Caesar, dont près de 200 exemplaires sont en cours d'acquisition, et le plus ancien, AMX 30 AUF1, est en cours de remplacement, entre autres. Et, pour TDA, des obus de mortier de 120 mm, qui équipent les Piranha de l'armée saoudienne.

Ce qui a, en revanche, étonné la CIEEMG, ce sont les quantités réclamées par le client, très supérieures au train-train des commandes de routine. Il n'en a pas fallu davantage pour que Matignon lève un sourcil et fasse bloquer le processus. C'est alors que de grandes manœuvres ont commencé entre trois partenaires, puis quatre, qui ont chacun défendu leur point de vue. Choqué par l'utilisation probable de ces munitions par le corps expéditionnaire saoudien au Yémen, le Quai d'Orsay renâcle fermement. Deuxième acteur : le ministère des Finances, dont l'attitude ne surprend pas, dès lors qu'il ne va pas protester contre des ventes qui rapportent si gros. Troisième négociateur : la Défense. On connaît le point de vue de Jean-Yves Le Drian : l'Arabie saoudite est un allié dans la guerre contre le terrorisme. On ne lui refuse rien, ou presque. Le Premier ministre, dans ce cas précis, avait initialement pris le parti des opposants à la vente.

Arbitrage de l'Élysée

Ces derniers avaient pris soin de découper le contrat en tranches. Les fournitures à la garde nationale (SANG, pour Saudi Arabia National Guard) ont été considérées comme conformes aux engagements de la France en matière de ventes d'armes. Le gouvernement français estime que la garde nationale n'intervient pas hors des frontières saoudiennes. Les ventes ne font donc pas débat. D'autres armements sont également concernés, qui ne sont pas directement utilisables au Yémen en raison des délais de mise en œuvre. Mais, pour les munitions destinées au Yémen, Paris a d'abord dit non. Puis, fin février et alors que nous commencions à interroger des personnes connaissant ce contrat, les choses ont évolué. Bernard Cazeneuve, qui suivait cette affaire de très près, a sollicité l'arbitrage de l'Élysée.

Réponse de François Hollande : on autorise. Faut-il s'en étonner ? Pas vraiment… Depuis le début de la guerre, Paris appuie Riyad de toutes ses forces, y compris dans les domaines les plus sensibles comme la guerre électronique et le renseignement. Les affaires continuent donc et la balle est désormais dans le camp des Saoudiens, puisque Paris accepte de leur vendre la plupart des choses qu'ils demandent. Les Saoudiens doivent désormais confirmer leur commande et financer ce nouvel achat. Ils sollicitent toutes les banques mondiales pour obtenir un prêt, alors même que leurs réserves leur permettent de financer comptant leur commande, et que les prix du pétrole sont remontés.

Quant aux ONG qui réclament le respect du traité sur le commerce des armes, ratifié par la France en avril 2014, elles font valoir que le texte prévoit qu'un État signataire « ne doit autoriser aucun transfert d'armes classiques (…) s'il a connaissance, lors de l'autorisation, que ces armes ou ces biens pourraient servir à commettre un génocide, des crimes contre l'humanité, des violations graves des conventions de Genève de 1949, des attaques dirigées contre des civils ou des biens de caractère civil et protégés comme tels, ou d'autres crimes de guerre tels que définis par des accords internationaux auxquels il est partie ». Ce texte n'est visiblement pas tombé dans l'oreille de François Hollande. Qu'en sera-t-il du prochain hôte de l'Élysée ?

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/armement-la-france-supermarche-de-l-arabie-saoudite-20-03-2017-2113291_53.php#xtor=RSS-284
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 28 Mar 2017 - 4:48
























_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Jeu 30 Mar 2017 - 23:16

Citation :
30 mars 2017 | Par Justine Boquet

L'Arabie Saoudite intercepte quatre missiles balistiques


  
Le système de défense Patriot employé par les forces saoudiennes a intercepté le 28 mars quatre
missiles balistiques Qaher-M2 tirés depuis le Yémen. © Raytheon



Les forces saoudiennes ont intercepté le 28 mars 2017 quatre missiles balistiques provenant du Yémen. Tirés par les rebelles houthis, ils prenaient pour cible deux villes du sud-ouest de l'Arabie Saoudite, Khamis Mushait et d'Abha.

Selon la coalition arabe opérant au Yémen, ces tirs avaient pour but de neutraliser le système de Défense Patriot, mais ils ont été interceptés par la Royal Saudi Air Defence Forces (RSADF). En représailles, ce sont les bases houthis, d'où les missiles ont été opérés, qui ont été visées par les forces de la coalition arabe.


C'est la première fois depuis le début du conflit que se produit une telle attaque. Si la coalition n'a pas communiqué sur le type de missile utilisé, selon le camp pro-rebelles il s'agirait du Qaher-M2. Ce nouveau missile sol-air basé sur le Qaher-1 aurait une portée de 400 km avec une précision de 5 à 10 mètres quant à l'objectif visé. Il serait équipé d'une ogive de 350 kg.

http://www.air-cosmos.com/l-arabie-saoudite-intercepte-quatre-missiles-balistiques-92493
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 522
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Ven 31 Mar 2017 - 18:49

Des COBRA-II pour l'Arabie Saoudite..


_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 4 Avr 2017 - 4:14


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 4 Avr 2017 - 15:12

Citation :
La solde des pilotes de combat saoudiens va augmenter de 60%


Posté dans Forces aériennes, Moyen-Orient par Laurent Lagneau Le 04-04-2017




Étant donné que la Royal Saudi Air Force (RSAF) ne communique pas sur sa politique en matière de ressources humaines et qu’il n’est pas possible non plus de s’en faire une idée en consultant un site Internet dédié à son recrutement, il est difficile de se faire une idée du montant des soldes versées aux équipages des avions de combat saoudiens.

Cela étant, d’après l’agence de presse officielle SPA, le Conseil des ministres saoudiens (ou « Cabinet ») a décidé d’augmenter significativement les soldes des pilotes et des navigateurs de la RSAF.

Initialement, la rémunération de base de ces derniers devait augmenter de 35%, ce qui n’était déjà pas si mal, mais sans a-t-il été considéré que c’était encore insuffisant car la hausse sera finalement de 60%. Aucune raison n’a été avancée pour expliquer l’ampleur de cette progression, d’autant plus que, dans le même temps, Riyad a annoncé des mesures d’austérité pour tenir ses comptes publics.

Cela étant, on peut supposer que cette augmentation des soldes du personnel navigant de la RSAF est liée aux opérations [« Tempête décisive » et « Restaurer l’espoir », ndlr] menées au Yémen dans le cadre d’une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite depuis mars 2015.

Pour rappel, cette coalition arabe intervient au Yémen pour soutenir Abd-Rabbu Mansour Hadi, le président reconnu par la communauté internationale, face aux rebelles Houthis, appuyés par l’Iran et les partisans d’Ali Abdallah Saleh, l’ex-chef d’État de ce pays.

Selon les Nations unies, au moins 10.000 civils yéménites ont été victimes de ce conflit et les bombardements de la coalition sont régulièrement dénoncés par les organisation humanitaires, ces dernières déplorant que des hôpitaux, des écoles ou encore des marchés soient pris pour cibles. Ce que conteste Riyad, qui accuse les rebelles Houthis d’utiliser des infrastructures civiles pour cacher des armes ou lancer des attaques.


Citation :
Manoeuvres aériennes entre l’Arabie Saoudite et le Soudan

Depuis le 29 mars, des F-15 et des Eurofighter Typhoon de la RSAF participent à des exercices aériens menés conjointement avec l’aviation militaire soudanaise. L’objectif est d’améliorer les capacités et l’interopérabilité des deux forces aériennes. Ces manoeuvres ont été rendues possibles par la rupture de Karthoum avec Téhéran, en 2015. Depuis, le Soudan s’est rapproché de l’Arabie Saoudite, au point de faire partie de la coalition engagée au Yémen.

http://www.opex360.com/2017/04/04/la-solde-des-pilotes-de-combat-saoudien-va-augmenter-de-60/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Ven 12 Mai 2017 - 20:38

Citation :
Saudi Arabia unveils armed UAV

Jeremy Binnie, London - IHS Jane's Defence Weekly

12 May 2017


The Saqr 1 UAV does not look like any known CASC UAV. Source: Saudi Press Agency



Saudi Arabia's King Abdulaziz City for Science and Technology (KACST) unveiled its Saqr 1 unmanned aerial vehicle (UAV) on 11 May.

The KACST said the Saqr 1 UAV is equipped with a satellite communications system, has an automatic take-off and landing capability, and is made from lightweight carbon and glass fibre materials to reduce its fuel consumption. It has a range of 2,500 km, an endurance of 24 hours, and an average flying altitude of 20,000 ft. It added that it can carry laser-guided missiles and bombs with a range of up to 10 km.

The KACST also released a video during which a Saqr 1 was seen flying. It was also seen inside a hangar fitted with weapons identified as the FT-9 guided bomb and M-4/M-3 missile.

The FT-9 was developed by the China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC) for its CH-series UAVs, which are already in service with the Royal Saudi Air Force (RSAF). The M-4/M-3 shown in the video resembled the CASC AR-1 laser-guided missile.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Jeu 18 Mai 2017 - 17:45

Citation :
L'Arabie se dote d'une nouvelle firme militaire


AFP 18/05/2017


L'Arabie saoudite, l'un des principaux acheteurs d'armes au monde, a annoncé jeudi la création d'une nouvelle entreprise militaire pour dynamiser son industrie de défense.
La Saudi Arabian Military Industries (SAMI), contrôlée par le gouvernement, "entend devenir l'une des 25 entreprises de défense mondiales d'ici à 2030", indique dans un communiqué le fonds souverain Public Investment Fund (PIF).

Cette annonce intervient deux jours avant l'arrivée à Riyad du président américain Donald Trump pour sa première visite à l'étranger.
Des entreprises américaines figurent parmi les principaux fournisseurs d'armes à l'Arabie saoudite qui, depuis deux ans, mène une campagne militaire au Yémen voisin contre des rebelles accusés de liens avec l'Iran.

Cette nouvelle société sera à la fois fabricant et fournisseur de services, selon le PIF. Cela comprendra la maintenance et la réparation d'avions, la production de drones, la fabrication et la réparation de véhicules militaires.
Elle sera également impliquée dans les armes et les missiles, ainsi que dans les radars et autres équipements électroniques de défense.
Elle contribuera à hauteur de 3,7 milliards de dollars au Produit intérieur brut et investira plus de 1,6 milliard de dollars dans la recherche et le développement d'ici à 2030, précise le PIF.

Le gouvernement saoudien dit qu'actuellement, la part des dépenses militaires locales représente seulement 2% et qu'il vise à atteindre le chiffre de 50% d'ici à 2030.
Dans un rapport diffusé en avril, le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) a indiqué qu'en 2016, l'Arabie saoudite était le quatrième importateur d'armes au monde avec 63,7 milliards de dollars.
"SAMI établira des firmes par des coentreprises avec des fabricants d'équipements mondiaux et par la coopération avec des entreprises militaires locales", indique le PIF.

Parmi les entreprises locales figure la Military Industries Corporation, également contrôlée par l'Etat, dont le patron avait indiqué en décembre à l'AFP qu'il faudrait "quelques années" pour réduire la dépendance de l'armement étranger.

Le royaume a déjà commencé à développer des pièces de rechange, des véhicules blindés et des munitions.
Le renforcement de l'industrie militaire locale est l'un des objectifs de l'ambitieux plan Vision 2030, lancé l'an dernier et prévoyant de réduire la dépendance du royaume de ses recettes pétrolières, en baisse depuis l'effondrement à la mi-2014 des cours du brut.
Selon Vision 2030, le PIF est appelé à devenir le plus grand fonds souverain au monde.

https://www.lorientlejour.com/article/1052427/larabie-se-dote-dune-nouvelle-firme-militaire.html
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1849
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Ven 19 Mai 2017 - 23:08

Citation :
L'armée saoudienne, la mieux équipée du Moyen-Orient après Israël


Paris (AFP) - L'Arabie saoudite, qui devrait finaliser une série d'accords avec les Etats-Unis sur des ventes d'armes pour plus de 100 milliards de dollars à l'occasion de la visite de Donald Trump, dispose de l'armée la mieux équipée du Moyen-Orient derrière Israël.

Un sommet est prévu dimanche à Ryad entre des dirigeants du monde arabo-musulman et le président américain qui a choisi de commencer en Arabie saoudite son premier déplacement à l'étranger.

Le royaume sunnite, un des principaux acheteurs d'armes au monde, est l'un des partenaires clé des Etats-Unis dans la région, face à la République islamique d'Iran et dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak.

"Les forces armées d'Arabie saoudite demeurent les mieux équipées de tous les Etats de la région excepté Israël", souligne l'International Institute for Strategic Studies (IISS), un think-tank basé à Londres.

Les besoins militaires du royaume sont allés croissants en raison de l'engagement depuis 2014 de son armée, traditionnellement dévolue à la défense des frontières du royaume, dans la guerre au Yémen entre forces pro-gouvernementales et rebelles Houthis soutenus par Téhéran.

Selon le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), Ryad était en 2016 le quatrième importateur d'armes au monde avec 63,7 milliards de dollars.

Le royaume, qui abrite les deux principaux lieux saints de l'islam, est lié depuis 1945 aux Etats-Unis par le "Pacte de Quincy", en vertu duquel Washington assure sa sécurité en échange de la fourniture de pétrole.

Son armée, forte de 227.000 hommes, est la troisième plus importante en hommes de la région, derrière celles de l'Irak et de l'Iran. Elle se fournit principalement auprès des Etats-Unis, mais aussi du Royaume-Uni, et dispose d'un armement moderne.

Son fer de lance est son armée de l'air, la Royal Saudi Air Force (RSAF), constituée principalement d'avions de combat F-15 américains, mais aussi Typhoon et Tornado acquis auprès du Royaume-Uni.

Le royaume saoudien a récemment commandé 84 F-15SA, la version la plus avancée du chasseur bombardier américain, un contrat d'environ 30 milliards de dollars signé en 2011 et prévoyant aussi la livraison d'hélicoptères Black Hawk et Apache.

Malgré le rafraîchissement des relations entre les deux capitales sous la présidence Obama, en raison principalement de l'accord sur le nucléaire iranien dénoncé par Ryad, les Etats-Unis n'ont cessé de pourvoir massivement le royaume en armement.

L'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, saluée par les dirigeants du royaume, devrait amplifier cette tendance. Le roi Salmane a exprimé l'espoir que le sommet arabo-islamo-américain prévu dimanche à l'occasion de la visite du président américain donnera lieu à "un nouveau partenariat".

Outre ce lien fort avec les Etats-Unis, l'Arabie saoudite s'appuie sur de nombreux accord bilatéraux pour équiper et entraîner ses forces armées, avec la France, le Pakistan ou encore la Chine, qui lui a fourni des missiles balistiques DF-3.

https://fr.yahoo.com/news/caroline-femme-g%C3%A9rard-collomb-29-ans-cadette-150000162.html
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 976
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Sam 20 Mai 2017 - 17:14

http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/how-the-united-states-turning-saudi-arabia-military-20772
Citation :

How the United States Is Turning Saudi Arabia Into a Military Juggernaut

Dave Majumdar
On the eve of President Donald Trump’s visit to Saudi Arabia, Washington has completed negotiating a massive $109.7 billion arms deal with Riyadh. Trump is expected to formally sign the deal at a ceremony this Saturday during his visit to the Kingdom.

According to White House sources, the United States and the Saudis signed letters of offer and acceptance for eight foreign military sales deals worth a total of $12.5 billion earlier today. Those agreements will be implemented as soon the Department of Defense puts contracts in place with industry—and funds are received from Saudi Arabia.

The remaining $95 billion portion of the arms package comes in the form of 34 memorandum of intent items. The details still have to be ironed out, but those additional purchases will likely be a mix of direct commercial sales and foreign military sales contracts. In either case, the Trump Administration will follow the regular process of Congressional notifications as required according to the White House.

The Trump Administration started work on this arms pack on May 1. The chief negotiators were Ahmed Alkhateeb—a senior advisor to the Saudi Ministry of Defense—and U.S. Vice Adm. Joseph Rixey, the Director of the Defense Security Cooperation Agency. The process was finalized remarkably quickly, however, much of the preliminary work had been completed under the previous administration.

Trump’s arms package includes some of the most sophisticated missile defense systems that the United States has to offer including the Raytheon-built Patriot and Lockheed Martin Terminal High Altitude Area Defense (THAAD). While the former has been sold widely to U.S. allies—including previously to Saudi Arabia—the THAAD is a much more capable weapons system that has only been sold to a handful of allies, including the UAE.

According to White House sources, the arms package is designed to “help deter regional threats”—which presumably means Iran. Tehran has been developing an arsenal of ballistic missiles in contravention of United Nations Security Council resolutions. Indeed, the Islamic Republic tested a Khorramshahr medium-range ballistic missile as recently as Jan. 29. At the time, Trump had put Iran “on notice” and this arms package could be seen as part of Washington’s response to Tehran’s missile tests.

While missile defenses are perhaps the most visible part of the deal, the package includes a wide array of “full spectrum” conventional weapons—but the White House has not released the exact details of what it is selling to Riyadh. Conventional armaments in the package for Saudi Arabian ground forces will likely include equipment such as aerostats, tanks, artillery, counter-mortar radars, armored personnel carriers and helicopters. The United States will also provide training on how to use the hardware. The idea is to enable the kingdom “to secure its borders against terrorist or other foreign incursions.”

Saudi Arabian naval and air forces are also going to be receiving a significant boost in the arms package. Naval systems in the arms package include Multi-Mission Surface Combatant ships, helicopters, patrol boats and other associated weapons systems. Riyadh’s already lavishly equipped air force will receive transport, light close air support, intelligence-gathering aircraft as well as support for its existing platforms. The Saudi air arm will also receive improved surveillance equipment and better precision targeting capabilities. Additionally, the United States will provide the Saudis with improved command and control networks to improve the overall cohesion and operational effectiveness of its forces.

Trump’s arms package is the largest single defense deal that the United States has ever completed with Saudi Arabia according to the White House. The Obama Administration sold over $115 billion worth of weapons to Saudi Arabia in 42 separate deals during its eight years in office. Those deals included the sale of advanced Boeing F-15SA Strike Eagles, M1A2S Abrams main battle tanks and Patriot missile batteries among a host of other weapons. Arms sales to Saudi Arabia have been controversial due to the Arab nation’s human rights record and its ongoing war in Yemen against Houthi rebels.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3507
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Sam 20 Mai 2017 - 18:12

rump facture aux saouds 110 milliards pour des contrats d'armement.

Les vielles habitudes e changent pas.
Revenir en haut Aller en bas
QuickShark
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 388
Inscrit le : 28/06/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Sam 20 Mai 2017 - 18:19

Ils gagnent quand même une usine de montage locale pour 150 Black Hawk, c'est pas mal pour la politique du roi Salmane qui cherche à faire bosser ses sujets habitués à la "feignasserie"

_________________
"Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais", Hassan II
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Dim 21 Mai 2017 - 5:35




_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 23 Mai 2017 - 22:11

Citation :
110 milliards de ventes d'armes à Riyad, le bobard de Trump?


Le 22.05.2017 à 16h59


Si la visite de Donald Trump à Riyad s’est soldée par une série historique de contrats d’armement, le chiffre annoncé de 110 milliards de dollars de ventes d’armes laisse dubitatif. L’addition, déjà énorme, est gonflée avec des accords non engageants et des contrats déjà évoqués.


110 milliards de dollars de ventes d'armes... Le chiffre annoncé par la Maison Blanche le 20 mai, lors du déplacement en Arabie Saoudite du président américain Donald Trump, a de quoi donner le vertige. La somme représente, au choix, plus de trois fois les exportations d'armement américaines réalisées en 2016, qui avaient atteint 33,6 milliards de dollars selon la DSCA (Defense Security Cooperation Agency), ou six fois les exportations d'armement françaises en 2015, année pourtant exceptionnelle (16,9 milliards d'euros de prises de commandes). Selon le secrétariat d'Etat américain, les ventes concernent des chars, des hélicoptères, des frégates, des patrouilleurs, des pièces d'artillerie, des systèmes de missiles et de commande-contrôle, mais aussi la formation et l'entraînement associés, ainsi que la maintenance.

Cette série d'accords est exceptionnelle, à la fois par son nombre et son ampleur. Le chiffre de 110 milliards de dollars est-il pour autant crédible? Il semble bien que non. Le budget de défense saoudien est estimé à 50,9 milliards de dollars en 2017 par le cabinet IHS Jane's: on voit mal comment il pourrait encaisser 110 milliards de contrats, même étalés sur plusieurs années. Dans un rapport de juin 2016, IHS Jane's estimait d'ailleurs le potentiel export de l'Arabie Saoudite à "seulement" 36 milliards de dollars sur les dix prochaines années. "Sur les 110 milliards annoncés, il y a bien une vingtaine de milliards qui vont finir chez les Américains, mais au-delà, c'est de la com', estime un industriel français, familier de l'Arabie Saoudite. C'est comme les 50 milliards d'euros promis à la France, dont on attend toujours une bonne partie...".

Petit goût de réchauffé

Pour arriver à 110 milliards, Washington et Riyad ont, à l'évidence, mélangé torchons, serviettes, aérostats et radar anti-roquettes. Le communiqué de Lockheed Martin évoque ainsi 28 milliards de dollars de commandes, citant notamment des systèmes de défense aérienne, des frégates MMSC, des radars, systèmes de surveillance, et une ligne d'assemblage d'hélicoptères de transport S-70 Black Hawk, établie en Arabie Saoudite en partenariat avec l'industriel local Taqnia, et destinée à fabriquer 150 machines. Mais à bien y regarder, les accords consistent en des "lettres d'offres", "lettres d'intention" et autres "Memorandum of Understanding". En clair, des accords préliminaires et non engageants. Idem chez Boeing, dont le communiqué évoque "l'intention" saoudienne de commander des avions de surveillance maritime P-8 Poseidon.

Certains des accords annoncés lors de la visite de Donald Trump ont aussi un petit goût de réchauffé, car déjà largement évoqués sous l'ère Obama: l'accord pour 48 hélicoptères Chinook (Boeing) avait déjà été approuvé par le Département d'Etat en décembre 2016, pour 3,5 milliards de dollars, et celui pour des aérostats (dirigeables) de détection PTDS en janvier dernier (525 millions de dollars). La commande de 115 chars Abrams M1A2 avait été validée en août 2016 (153 chars), celle de missiles Patriot PAC-3 en juillet 2015. Quant à la commande de frégates MMSC (Multi-Mission Surface Combattant) de Lockheed Martin, elle avait été approuvée en octobre 2015, alors estimée à 11,25 milliards de dollars. Le montant final ne serait "que" de 6 milliards de dollars, selon l'agence Bloomberg.

Le système antimissile THAAD, vraie nouveauté

Parmi les vraies nouveautés figure la vente du système antimissiles THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) de Lockheed Martin, un système déjà vendu aux Emirats Arabes Unis et en cours d'installation en Corée du Sud. L'accord sur cet équipement sensible aurait été obtenu grâce au soutien de Jared Kushner, gendre et conseiller spécial de Donald Trump, qui aurait personnellement demandé début mai à la PDG de Lockheed Martin, Marillyn Hewson, une baisse du prix du système, selon le New York Times.

A combien se monte donc vraiment l'addition? Difficile à dire. Mais même en comptant très large (1,15 milliard de dollars de chars Abrams, 11 milliards de dollars de frégates et d'équipements associés, 3,5 milliards de dollars de Chinook, 5,4 milliards de dollars de missiles Patriot…), on a du mal à dépasser 30 à 40 milliards de dollars d'équipements et services associés, dont une bonne partie sous forme de lettres d'intention, et encore soumise à l'approbation du Congrès. Ce qui est déjà un chiffre colossal, et prouve que concernant l'export en Arabie Saoudite, les Etats-Unis sont définitivement sur une autre planète.

https://www.challenges.fr/entreprise/defense/110-milliards-de-ventes-d-armes-a-riyad-le-bobard-de-trump_475112
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Ven 26 Mai 2017 - 4:25

Boeing Completes Radar Upgrade for Saudi Arabia’s AWACS Fleet

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Ven 26 Mai 2017 - 19:51

Citation :
25/05/2017

Modernisation des E-3A saoudiens !





Boeing travaille en ce moment à la modernisation des avions de contrôle et d’alerte lointaine E-3A AWACS de l’Arabie Saoudite. Cette mise à jour a été programmée en 2014 pour un montant de 2 milliards de dollars.

Parmi les améliorations, les ingénieurs de Boeing travaillent à la réduction du temps de réparation des systèmes. De l’autre, les capacités de détection du système radar sera augmentée, ainsi que le nombre des cibles pouvant être suivies. Les mises à niveau, comprennent l’amélioration des logiciels radars, l’amélioration du système (RSIP), réduction du temps de maintenance, l’adaptation d’un nouveau système d’identification ami-ennemi (IFF). De plus, les appareils recevront de nouveaux appareils de communications.

La modernisation concerne 5 aéronefs de type Boeing E-3A «Sentry» de la Royal Saudi Air Force. L'Arabie saoudite prévoit de moderniser ses AWACS au standard blocs 40/45.

L’E-3A «Sentry» :

Le E-3A, la version initiale, fut testée à partir d'octobre 1975 par l'USAF. 34 exemplaires furent commandés par l'USAF, dont 24 en tant qu'E-3A, 9 en tant qu'E-3C, le dernier à la disposition de Boeing. Il entra en service en mars 1977, au sein du 552 Airborne Warning and Control Wing, basé à Tinker AFB, Oklahoma. Il fut dérivé en sous-variante KE-3A, qui sert au ravitaillement en vol et de transport. Il est destiné à l'Arabie Saoudite, qui en a commandé 8 exemplaires. Il est dépourvu de radar de veille aérienne. L'antenne du radar, installée dans un radôme non pressurisé de 30 feet (9,14 m), tourne à 6 tours-minutes en fonctionnement. L'APY-1 dispose de 7 modes : PDNES (Pulse Doppler Non-Elevating Scan), le mode de base sur 2 dimensions, PDES (Pulse Doppler Elevating Scan), qui fonctionne en 3 dimensions mais sur une portée réduite, BTH (Beyond The Horizon), qui sans utiliser l'effet Doppler, permet de repérer les avions à très haute altitude ou à la limite de la portée maximale, "Maritime" pour les navires, des combinaisons PDES+BTH et PDNES+MARITIME, et enfin un mode passif. L'appareil peut détecter des avions dans un rayon de 200 miles, sur 360°. Les opérateurs, au nombre de 13, disposent de 9 consoles de contrôle et d'un système de traitement des données radar IBM 4PICC-1. Il géra aussi la fonction dite C2, pour commandement-et-contrôle, et maintenant la fonction C3 (command, control and communications). Il dispose, outre d’une antenne radar IFF AN/APX-103 et d'une antenne TADIL0C (Data-link fighter-control).

L'Arabie Saoudite a acheté cinq E-3A en 1983, qui servent au sein du 18e squadron.



Photos : E-3A saoudiens @ RSAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/05/25/modernisation-des-e-3a-saoudiens-863712.html
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4438
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Mar 30 Mai 2017 - 1:12


_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Sam 3 Juin 2017 - 4:08


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Sam 3 Juin 2017 - 4:10

AH-64E de la Garde Nationale





_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8345
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   Lun 5 Juin 2017 - 5:18

AH-6SA de la Garde Nationale





_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Saoudienne / Armed Forces of Saudi Arabia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 26 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée Mauritanienne
» Armée Ivoirienne
» Forces spéciales Russes "Spetsnaz"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: