Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1847
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 21 Déc 2017 - 9:04

Citation :

Au Maroc, Eni acquiert les permis d’exploration offshore Tarfaya Offshore Shallow I-XII


(Agence Ecofin) - Mercredi, le pétro-gazier italien Eni a signé un accord avec la société publique marocaine des hydrocarbures (ONHYM) pour l’acquisition des permis d’exploration Tarfaya Offshore Shallow I-XII, situés en offshore, dans l’océan Atlantique. Selon les termes de l’accord, ces permis seront opérés par l’entreprise italienne qui y conservera 75% d’intérêts, tandis que l’ONHYM contrôlera le reste.

Selon les explications de Natural Gas World, les licences couvrent une superficie de 23 900 km2 dans une profondeur d’eau allant de 0 à 1000 mètres. Cette acquisition renforce la présence de la firme italienne dans les eaux marocaines. En effet, elle contrôle déjà les permis d’exploration Rabat Deep Offshore I-VI à hauteur de 40%, depuis janvier 2017 grâce à une amodiation conclue avec le Britannique Chariot Oil qui garde 10% d’intérêts sur l’ensemble des permis. Cela, aux côtés de l’ONHYM (25%) et de l’Australien Woodside (25%).

Outre ces périmètres, Eni possède 75% d’intérêts sur la licence El Jadida Offshore aux côtés de l’ONHYM.

https://www.agenceecofin.com

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 21 Déc 2017 - 14:34

Citation :
Tendrara: l'évaluation des réserves de gaz a livré son verdict préliminaire

La certification par des experts indépendants, du gisement gazier de Tendrara a livré ses résultats préliminaires. Ces derniers ont été publiés par la société qui pilote le projet, Sound Energy. Les termes de la certification restent prudents et nuancés.

La fourchette précédemment indiquée par Sound Energy dans sa dernière estimation de TE-5 pourrait être bonne. Au conditionnel. On en saura davantage début janvier 2018.

Les résultats préliminaires sont en plein milieu de cette fourchette. C’est-à-dire 18 milliards de mètres cubes. Mais 18 milliards de mètres cubes de réserves GOIP, en français “les réserves en place“.

Cette expression signifie volume de gaz qui se trouve à l’endroit indiqué. Ce qui ne signifie pas obligatoirement des réserves que l’on peut extraire.

Dans son communiqué, Sound Energy annonce“la réception des résultats préliminaires de la certification des ressources concernant les volumes de base TE-5 horst sur l'actif Tendrara de la Société, onshore Maroc“.

“La certification est menée par RPS Energy Consultants Ltd“. Cette étape est indispensable pour mobiliser les futurs investissements. Les résultats définitifs de la certification seront publiés début janvier 2018.

Les résultats préliminaires, indique le communiqué, “fournissent des estimations volumétriques pour les unités de réservoir TAGI-1 et TAGI-2 dans le TE-5 Horst“.

Résultats préliminaires de la certification RPS, en termes de gaz brut:

- Un GOIP (ressources originellement en place) moyen pour le TE-5 horst seul de 0.65 Tcf. Le Tcf vaut 28 milliards de mètres cubes. 0.65 TCF valent donc 18,2 milliards de mètres cubes.

- Une ressource contingente récupérable de 2C (à mi-case) pour la TE-5 de 377 Bcf.

Le communiqué de Sound Energy prend le soin de préciser que “la certification a été réalisée sur une superficie de 250 km2, ce qui équivaut à environ 1% de la superficie totale du permis est du Maroc d'environ 23.500 km2. La planification du programme de forage d'exploration, annoncée le 4 octobre 2017, se poursuit parallèlement à l'activité de développement. Ce programme est une étape importante pour débloquer le potentiel GOIS non risqué précédemment estimé de la Société sur l'ensemble de la superficie de l'Est du Maroc, de 17 Tcf en moyenne (31 Tcf à la hausse et 9 Tcf à la baisse), annoncé le 1er février 2017“. En d’autres termes, Sound Energy estime le potentiel global de l’ensemble de la licence, dans l’hypothèse moyenne, à 476 milliards de mètres cubes, ce qui est très important.

L’hypothèse basse est déjà de 253 milliards de mètres cubes (9 Tcf).

Mais tout cela, ce sont pour le moment, pures hypothèses.
MEDIA 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 4 Jan 2018 - 18:22

Citation :
Kenitra : SDX Energy abandonne un forage

SDX Energy, la société britannique d’exploration gazière, a annoncé aujourd’hui l’arrêt du forage du puits ELQ-1 dans son permis de Gharb Centre (Kenitra). "Le puits a été percé à une profondeur de 1.484 m et a rencontré 22,6 m de réservoir et 2 m de gaz de conventionnel", indique la société. Selon le management, le potentiel de gaz trouvé n’est pas suffisamment commercial pour compléter le forage. Ainsi, le puits sera bouché et abandonné et la plate-forme de forage se déplacera vers le site de développement ONZ-7.

La société se dit toutefois "optimiste" quant à la poursuite de ses opérations au Maroc. Au total, elle compte forer 9 puits. "Le puits KSR-16 a d’ailleurs déjà été connecté à la ligne de vente et les tests de débit devraient débuter la semaine prochaine", explique SDX Energy qui a également obtenu une prolongation de quatre mois de son permis de Lalla Mimouna jusqu’au 22 juillet 2018.

http://www.leconomiste.com/flash-infos/kenitra-sdx-energy-abandonne-un-forage
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mar 9 Jan 2018 - 13:49

Citation :
Réserves gazières de Tendrara: La certification finale de l’ONHYM sera bientôt lancée

Après la publication de résultats préliminaires confirmant un potentiel non négligeable de réserves existantes par une société indépendante, l’Office national des hydrocarbures marocains va lancer une dernière étude pour déterminer le volume des réserves récupérables. Une source proche du dossier qui n’exclut pas une découverte majeure affirme que la fin du suspense est imminente.

A pied d’œuvre depuis octobre, des experts indépendants de la société «RPS Energy Consultants Ltd» ont certifié l’existence d’un volume de réserves en place dans le seul puits TE-5 de 18 milliards de mètres cubes mais il faudra attendre de voir si ce gisement est accessible pour être exploité.

Sachant que ces résultats préliminaires de la société de certification ne concernent qu’une superficie de 250 km2 sur un total de 23.500 km, l’étude semble, pour l’instant, confirmer les estimations de la société anglaise de prospection.

Depuis juin 2016, Sound Energy a foré 3 puits (TE-6, TE-7, TE8) qu’elle présente comme très prometteurs en termes de réserves mais elle possède également les TE-1 et TE-2 forés par l’italien AGIP, TE-3 par l'ONAREP (ancêtre de l’ONHYM) et TE-4 et TE-5 par Maghreb Pétroleum Exploitation.

Dans ses communiqués post-forage, SE avait souligné qu’un gisement géant de plusieurs centaines de milliards de mètres cubes pourraient être découverts en connectant les 8 puits et en creusant d’autres.

"Les résultats de RPS ECL sont très encourageants car même s’ils restent prudents, leur verdict provisoire n’a pas démenti les estimations de SE en se plaçant au milieu de leur fourchette.

"Pour plus de sécurité, il faudra procéder à une deuxième étude technique. Cette tâche reviendra aux géologues et géophysiciens de l’ONHYM qui lancera une dernière phase de certification des réserves.

"Ce n’est qu’une fois que RPS Energy Consultants et l’ONHYM auront terminé leur certification respective qu’ils pourront confronter leurs conclusions et établir une étude économique commune qui évaluera le potentiel gazier exploitable et commercialisable.

"Toute la difficulté consistera à faire la part des choses entre les réserves en place c'est-à-dire existantes sous terre et celles qui peuvent être récupérables à la surface des puits de SE.

"Tout repose désormais sur les conclusions de l’ONHYM qui bien que peu loquace n’a jamais contredit formellement les estimations prometteuses de Sound Energy.

"Même s’il est difficile d’avancer une date pour être fixé, nous sommes à la dernière phase et le verdict est imminent", nous explique une source très proche du dossier qui requiert l’anonymat.

Interrogée à son tour, une source de l’ONHYM nous confirme le lancement "incessamment sous peu" d’une étude finale qui montrera "si les estimations de Sound Energy sont crédibles ou pas".

"L'étude sera lancée au courant du premier semestre 2018 pour une durée maximale de trois mois. Cette étude de certification permettra d'apprécier le potentiel de la zone et de le classer en différentes réserves récupérables et/ou contingentes", révèle notre source autorisée.

Selon un ancien ministre de l’Energie et des mines, le Maroc n’a jamais était aussi proche d’une découverte majeure même s’il rappelle l’expérience traumatisante du faux gisement de Talsint qui se trouve dans la même région que Tendrara.

"Les estimations de SE n’auront d’intérêt que si l’ONHYM certifie que les réserves probables du puits TE-5 révélées par les experts indépendants sont certaines c'est-à-dire récupérables en surface.

"Il faudra renouveler ce processus de certification pour chaque puits foré mais si les études prouvent que le TE-5 est exploitable, il est fort probable que ce soit le cas pour les autres mitoyens.

"Il faut rester très prudent mais je crois fermement au potentiel gazier de Tendrara. Il n’y a aucune raison scientifique que notre voisin de l’est ait des réserves et pas le Maroc car il n’existe aucune vraie frontière géologique entre nos deux pays", conclut notre interlocuteur qui ajoute, qu’un jour ou l’autre, le Royaume finira par trouver un gisement important de gaz voire même de pétrole.

https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/179511-Reserves-gazieres-de-Tendrara-La-certification-finale-de-l-ONHYM-sera-bientot-lancee.html
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2150
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mer 10 Jan 2018 - 15:20

Citation :
Maroc : SDX signale un débit moyen de 8,43 millions de pieds cubes standard par jour sur le puits KSR-16

(Agence Ecofin) - Au Maroc, le pétro-gazier listé sur AIM, SDX Energy vient d’annoncer que le puits gazier KSR-16 sur lequel il a découvert du gaz naturel en décembre dernier a été testé à un débit moyen restreint de 8,43 millions de pieds cubes standard par jour. De plus, le gisement a été raccordé à l’infrastructure de distribution existante et est déjà en production.

Au total, l’ensemble des trois des puits gaziers découverts dans le cadre du programme de forage de SDX, sont en activité.

« Ce résultat positif sur KSR-16 dépasse nos attentes en matière de débit. C'est le débit le plus élevé des trois puits forés à ce jour et nous avons maintenant trois puits qui dépassent nos engagements minimaux quotidiens de 6 MMscfd sur une base autonome. Nous travaillons activement pour connecter de nouveaux clients à notre infrastructure existante et nous sommes maintenant très confiants que nous pourrons atteindre nos objectifs de vente en 2018. », a commenté Paul Welch (photo), le patron de SDX.

La plateforme de forage a commencé le déplacement de la perspective ELQ-1, qui a été le premier échec de la société cette année, pour se diriger vers l’emplacement ONZ-7 dont les travaux de forage débuteront dans les prochains jours. La société a annoncé qu’une mise à jour sera publiée à cet effet.

Olivier de Souza

https://www.agenceecofin.com/gaz-naturel/0901-53313-maroc-sdx-signale-un-debit-moyen-de-8-43-millions-de-pieds-cubes-standard-par-jour-sur-le-puits-ksr-16
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1472
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mer 24 Jan 2018 - 21:25

Citation :
Sound Energy: RPS Energy confirme qu’au moins 10 milliards de m3 sont récupérables dans un seul puits de Tendrara


Sound Energy a annoncé que ses estimations du potentiel du puits TE-5 ont été validées par la société indépendante de certification RPS Energy. Si l’Onhym doit encore confirmer le chiffre dévoilé des réserves exploitables, c’est l’analyse de celles des puits TE-6, TE-7 et TE-8 qui augurera d’une découverte majeure ou pas.



Dans un communiqué, rendu public mardi 23 janvier, la société anglaise de prospection a déclaré à ses investisseurs que les résultats finaux de la certification des ressources du puits TE-5 de RPS Energy étaient entièrement cohérents avec ceux qu’elle avait annoncés le 20 décembre dernier.

"Cette certification confirme nos estimations internes sur l'ampleur de notre découverte au Maroc oriental. Elle nous positionne pour avancer rapidement afin de commercialiser le gaz et trouver des financements pour se développer.

"2018 est donc une année cruciale pour Sound qui va continuer à développer son activité gazière on-shore sur les réservoirs TAGI et Paléozoïques ouverts au Maroc", annonce, optimiste, le PDG de la société.

Selon lui, les résultats préliminaires de RPS Energy ont définitivement validé les estimations de ressources internes de 0,65 TCF (18 milliards de mètres cubes) de gaz in situ à l'emplacement de TE-5 Horst seul, et qu'un chiffre récupérable de ressource contingente avait été fixé à 0,377 TCF (11 MM). Les réserves in situ ou en place signifie volume de gaz qui se trouve à l'endroit indiqué mais pas obligatoirement extractible et donc commercialisable.

Ce potentiel commercialisable pourrait s’avérer beaucoup plus important sachant que l'évaluation des experts indépendants n’a couvert que 1% de la superficie totale du projet du groupe au Maroc (250 km2 sur 23.500) et que de nouveaux travaux d'exploration se poursuivent à Tendrara.

Si la certification des ressources du puits TE-5 rapproche Sound Energy d’une perspective de découverte importante, il faudra encore que l’Onhym confirme le volume des réserves exploitables.

Dans un précédent article, une source autorisée de l’Office révélait qu’une étude sera lancée au courant du premier semestre 2018 pour une durée maximale de trois mois. Cette certification permettra d'évaluer le potentiel gazier qui sera classé en réserves récupérables et/ou contingentes.

Interrogée par Médias24, une source proche du dossier, requérant l’anonymat, avance que l’annonce de la certification de RPS Energy signe la poursuite de l’exploration dans la région de Tendrara.

"Si les experts indépendants avaient conclu à une absence de réserves en place (GOIP) et pire encore, à une poche de gaz irrécupérable dans le puits TE-5, la société anglaise aurait certainement plié bagages, mais RPS a confirmé le potentiel en place de 0,65 TCF et celui de 0,377 TCF récupérable.

"Dix milliards de mètres cubes de gaz, c’est un très bon début. Il faut rappeler que c’est la société Maghreb Pétroleum Exploitation qui a creusé ce puits avant de l’abandonner puis de le céder à Sound Energy qui a eu le mérite de persévérer, car en matière de prospection, la chance et l’entêtement expliquent souvent les grandes découvertes.

"Tous les géologues du monde connaissent l’histoire du plus grand gisement de pétrole d’Algérie qui a été trouvé le dernier jour de recherches alors que la société allait plier bagages", précise notre interlocuteur.

Selon lui, Sound Energy qui a foré 3 puits (TE-6, TE-7, TE-Cool et qui possède les TE-1 et TE-2 forés par AGIP, TE-3 par l'ONAREP (ancêtre de l’Onhym) et TE-4 et TE-5 (Maghreb Pétroleum Exploitation) devra encore certifier les réserves prometteuses des TE-6, TE-7 et TE-8 avant de pouvoir prouver l’existence d’un gisement géant connectable de plusieurs centaines de milliards de mètres cubes.

"Nous en sommes encore loin mais la probabilité de le trouver se rapproche car si 50% des réserves en place annoncées sont récupérables, c’est peut-être le jackpot car le plus difficile en géologie n’est pas de trouver mais d’extraire le gaz à la surface pour le commercialiser", conclut notre source.

https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/ECONOMIE/179925-Sound-Energy-RPS-Energy-confirme-qu-au-moins-10-milliards-de-metres-cubes-sont-recuperables-dans-un-seul-puits-de-Tendrara.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1205
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mer 24 Jan 2018 - 21:46

Reaction negative du marché. Le titre a chuté suite à l'annonce. Ce n'est donc soit pas assez soit pas credible
Revenir en haut Aller en bas
yassine149
Caporal
Caporal


messages : 134
Inscrit le : 01/11/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 25 Jan 2018 - 11:24

Ce gisement est plus que probablement positif. Sinon OGIF (fonds marocain dominé par AWB entre autre) n'aurait pas consenti un investissement aussi important en rachetant 30% du capital de Sound et 100M$ pour le financement de la liaison au Gazoduc Maghreb-Europe.
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1847
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 25 Jan 2018 - 11:34

alphatango a écrit:
Reaction negative du marché.  Le titre a chuté suite à l'annonce. Ce n'est donc soit pas assez soit pas credible
Très peu mais en même temps c'est l'estimation pour un seul puit.
c'est à peu près 3 mois de consommation d'un pays comme la France par exemple.Perso je ne rois pas en l’existence de grosses réserves dans l'oriental.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
yassine149
Caporal
Caporal


messages : 134
Inscrit le : 01/11/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 25 Jan 2018 - 12:24

youssef_ma73 a écrit:
alphatango a écrit:
Reaction negative du marché.  Le titre a chuté suite à l'annonce. Ce n'est donc soit pas assez soit pas credible
Très peu mais en même temps c'est l'estimation pour un seul puit.
c'est à peu près 3 mois de consommation d'un pays comme la France par exemple.Perso je ne rois pas en l’existence de grosses réserves dans l'oriental.
l'estimation couvre 1% de la superficie.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2180
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mer 7 Fév 2018 - 15:24

Infomédiire a écrit:

Le Maroc signe un accord pétrolier avec Shell et Repsol


Un accord pétrolier portant sur la zone onshore nommée ‘‘Tanfit’’ d'une superficie de 9 990 km2, a été signée entre l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et les sociétés pétrolières Repsol exploration Tanfit et Shell exploration et production du Maroc (Gmbh).

"Suite aux résultats des travaux de reconnaissance réalisés sur cette zone par la société Shell, en partenariat avec l’ONHYM dans le cadre d’un contrat de reconnaissance, Shell et Repsol ont décidé de poursuivre les travaux dans le cadre d’un permis d’exploration avec l’ONHYM", indique l’Office dans un communiqué.

Opérateur de ce projet, Repsol est l’une des plus importantes compagnies pétrolières cotées en bourse dans le monde, avec des opérations à l’international dans les régions les plus prometteuses en termes de potentiel énergétique, fait savoir le communiqué.

De son côté, fondée en 1890, Shell est l’un des Majors de l’industrie pétrolière opérant des projets pétroliers et gaziers dans plus de 70 pays, ajoute la même source.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mer 7 Fév 2018 - 16:17

avec repsol et shell, les majors commencent à pointer le bout de leur nez, c'est encourageant !
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Mer 7 Fév 2018 - 18:07

L'explication "officielle" du retrait de kosmos energy et capricorne exploration du maroc :

Citation :
L'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a annoncé mardi le retrait de Kosmos Energy et de Capricorn Exploration and Development, des permis de Boujdour Maritime.
Dans le but de concentrer ses investissements sur de nouveaux projets, notamment suite aux récentes découvertes faites en Afrique de l’Ouest, Kosmos Energy a décidé de poursuivre son processus de retrait de certaines régions en phase amont du processus de l’exploration pétrolière, a indiqué l’ONHYM dans un communiqué.

Cette pratique de réallocation du portefeuille est courante dans l’industrie pétrolière, explique l’Office qui fait observer que les investisseurs cherchent régulièrement à limiter et à mieux répartir les risques et à affecter des capitaux en relation avec l’exploration pétrolière. Plusieurs opérations de ce genre ont eu lieu ces dernières années dans différents permis octroyés au niveau mondial, ajoute l'ONHYM.

Malgré sa décision stratégique, et vu l’intérêt qu’elle a toujours porté à la zone Boujdour Maritime, Kosmos Energy assurera la supervision des travaux d’acquisition sismique et le traitement et l’interprétation de la sismique 3D, et ce jusqu’à la remise du rapport final à l’ONHYM, précise la même source.

Rappelant que les permis Boujdour Maritime ont fait l’objet d’importants travaux de sismique 2D et 3D et du forage d’un puits d’exploration, l’ONHYM estime que malgré la consistance et la qualité de ces programmes et la superficie de la zone, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour affiner davantage l’appréciation du potentiel.

Après avoir exprimé son appréciation de la qualité du partenariat qui a permis de faire avancer la connaissance de ces bassins, l’ONHYM a assuré que Kosmos Energy demeure convaincu de l’existence d’un réel potentiel de la zone de Boujdour Maritime et que les chances de réaliser des découvertes commerciales d’hydrocarbures restent intactes.

Kosmos Energy laisse ouverte la possibilité d’entamer des discussions avec l’ONHYM pour un possible retour dans l’exploration pétrolière au Maroc, conclut le communiqué.

http://telquel.ma/2018/02/07/kosmos-energy-capricorn-exploration-se-retirent-boujdour-maritime_1579424
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 8 Fév 2018 - 10:30

L'ambitieux programme d'action de sound energy dans le permis de tendrara pour 2018 :

Citation :
http://www.soundenergyplc.com/investors/regulatory-news/rns-announcement/13807022
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1205
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 8 Fév 2018 - 18:31

mbarki_49 a écrit:
L'explication "officielle" du retrait de kosmos energy et capricorne exploration du maroc :

Citation :
L'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a annoncé mardi le retrait de Kosmos Energy et de Capricorn Exploration and Development, des permis de Boujdour Maritime.
Dans le but de concentrer ses investissements sur de nouveaux projets, notamment suite aux récentes découvertes faites en Afrique de l’Ouest, Kosmos Energy a décidé de poursuivre son processus de retrait de certaines régions en phase amont du processus de l’exploration pétrolière, a indiqué l’ONHYM dans un communiqué.

Cette pratique de réallocation du portefeuille est courante dans l’industrie pétrolière, explique l’Office qui fait observer que les investisseurs cherchent régulièrement à limiter et à mieux répartir les risques et à affecter des capitaux en relation avec l’exploration pétrolière. Plusieurs opérations de ce genre ont eu lieu ces dernières années dans différents permis octroyés au niveau mondial, ajoute l'ONHYM.

Malgré sa décision stratégique, et vu l’intérêt qu’elle a toujours porté à la zone Boujdour Maritime, Kosmos Energy assurera la supervision des travaux d’acquisition sismique et le traitement et l’interprétation de la sismique 3D, et ce jusqu’à la remise du rapport final à l’ONHYM, précise la même source.

Rappelant que les permis Boujdour Maritime ont fait l’objet d’importants travaux de sismique 2D et 3D et du forage d’un puits d’exploration, l’ONHYM estime que malgré la consistance et la qualité de ces programmes et la superficie de la zone, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour affiner davantage l’appréciation du potentiel.

Après avoir exprimé son appréciation de la qualité du partenariat qui a permis de faire avancer la connaissance de ces bassins, l’ONHYM a assuré que Kosmos Energy demeure convaincu de l’existence d’un réel potentiel de la zone de Boujdour Maritime et que les chances de réaliser des découvertes commerciales d’hydrocarbures restent intactes.

Kosmos Energy laisse ouverte la possibilité d’entamer des discussions avec l’ONHYM pour un possible retour dans l’exploration pétrolière au Maroc, conclut le communiqué.

http://telquel.ma/2018/02/07/kosmos-energy-capricorn-exploration-se-retirent-boujdour-maritime_1579424




Ce genre d'explication a un nom dans le jargon financier: Masturbation intellectuelle. Ils etaient sous pression de la part du Sovereign Wealth Fund Norvegien... qui lui-meme ne se base que sur ce que lui dit WSRW (dirigé par un Norvegien payé par l'Algerie)... A cela s'ajoute une possibilté de poursuite judiciaire contre Kosmos en Grande Bretagne... par les memes WSRW. Ce qui prouve une nouvelle fois que les notres n'ont pas prévu ni envisagé ces attaques judiciaires.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1339
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 8 Fév 2018 - 22:42

alphatango a écrit:
mbarki_49 a écrit:
L'explication "officielle" du retrait de kosmos energy et capricorne exploration du maroc :

Citation :
L'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a annoncé mardi le retrait de Kosmos Energy et de Capricorn Exploration and Development, des permis de Boujdour Maritime.
Dans le but de concentrer ses investissements sur de nouveaux projets, notamment suite aux récentes découvertes faites en Afrique de l’Ouest, Kosmos Energy a décidé de poursuivre son processus de retrait de certaines régions en phase amont du processus de l’exploration pétrolière, a indiqué l’ONHYM dans un communiqué.

Cette pratique de réallocation du portefeuille est courante dans l’industrie pétrolière, explique l’Office qui fait observer que les investisseurs cherchent régulièrement à limiter et à mieux répartir les risques et à affecter des capitaux en relation avec l’exploration pétrolière. Plusieurs opérations de ce genre ont eu lieu ces dernières années dans différents permis octroyés au niveau mondial, ajoute l'ONHYM.

Malgré sa décision stratégique, et vu l’intérêt qu’elle a toujours porté à la zone Boujdour Maritime, Kosmos Energy assurera la supervision des travaux d’acquisition sismique et le traitement et l’interprétation de la sismique 3D, et ce jusqu’à la remise du rapport final à l’ONHYM, précise la même source.

Rappelant que les permis Boujdour Maritime ont fait l’objet d’importants travaux de sismique 2D et 3D et du forage d’un puits d’exploration, l’ONHYM estime que malgré la consistance et la qualité de ces programmes et la superficie de la zone, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour affiner davantage l’appréciation du potentiel.

Après avoir exprimé son appréciation de la qualité du partenariat qui a permis de faire avancer la connaissance de ces bassins, l’ONHYM a assuré que Kosmos Energy demeure convaincu de l’existence d’un réel potentiel de la zone de Boujdour Maritime et que les chances de réaliser des découvertes commerciales d’hydrocarbures restent intactes.

Kosmos Energy laisse ouverte la possibilité d’entamer des discussions avec l’ONHYM pour un possible retour dans l’exploration pétrolière au Maroc, conclut le communiqué.

http://telquel.ma/2018/02/07/kosmos-energy-capricorn-exploration-se-retirent-boujdour-maritime_1579424




Ce genre d'explication a un nom dans le jargon financier: Masturbation intellectuelle. Ils etaient sous pression de la part du Sovereign Wealth Fund Norvegien... qui lui-meme ne se base que sur ce que lui dit WSRW (dirigé par un Norvegien payé par l'Algerie)... A cela s'ajoute une possibilté de poursuite judiciaire contre Kosmos en Grande Bretagne... par les memes WSRW. Ce qui prouve une nouvelle fois que les notres n'ont pas prévu ni envisagé ces attaques judiciaires.

pourquoi gaspiller le temps avec tous ce beau et leur feuilleton,

si on veut vraiment devenir un pays pétrolier, il faut signer des contrat de gré a gré avec les Chinois gagnant gagnant 50% 50%


.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Lun 12 Fév 2018 - 11:42

Nouvel accord entre l'onhym et sound energy pour la zone de sidi mokhtar (région de chichaoua). Espérons que ça donne des résultats positifs concrets assez rapidement :

Citation :
12 February 2018



Sound Energy plc

("Sound Energy" or the "Company")



Sidi Moktar: Award of New Petroleum Agreement



Sound Energy, the Morocco focussed upstream gas company, is pleased to announce the award of an 8 year petroleum agreement relating to the area currently covered by the Sidi Moktar onshore exploration permits in the Essaouira Basin, central Morocco ("Sidi Moktar").



Sound Energy's CEO James Parsons said:



"Sidi Moktar represents an exciting second leg to our Moroccan portfolio, following on from Sound Energy's success at Tendrara. The Company is actively pursuing and remains committed to the development and expansion of its Moroccan portfolio."



Sidi Moktar Petroleum Agreement



Further to the Company's announcement of 30 November 2017, the Company is pleased to announce that Sound Energy has been granted, subject to Moroccan Energy and Finance Ministry approval, a petroleum agreement covering Sidi Moktar (the "Sidi Moktar Petroleum Agreement"). The Petroleum Agreement, details of which are provided below, has been granted to Sound Energy by L'Office National des Hydrocarbures et des Mines ("ONHYM"), the Moroccan state regulator for petroleum operations, and will come into force on approval of the Moroccan Energy and Finance Ministries.



The Sidi Moktar Petroleum Agreement covers a large area extending across and beyond the permits that were formerly known as the Sidi Moktar Nord, Sud and Ouest Permits. The new Sidi Moktar Petroleum Agreement covers some 4,499 square kilometres and will be named 'Sidi Moktar Onshore' (comprising sub-areas termed 'Sidi Moktar I', 'Sidi Moktar II' and 'Sidi Moktar III').



Upon the Sidi Moktar Petroleum Agreement becoming effective, the Company will hold an operated 75% position in Sidi Moktar Onshore.  The remaining 25% will be held by ONHYM.



The Sidi Moktar Petroleum Agreement will have a duration of 8 years from award and, as with all Moroccan licences, will be divided into 3 phases, with each phase having pre-agreed work commitments. The work commitments under the Sidi Moktar Petroleum Agreement will be:



·     Initial period of 2 years and 6 months: acquire and process 500 kilometres of 2D seismic, a short well test of the Koba-1 well and abandonment of Koba-1 and Kamar-1, if required.  The Koba-1 well was re-entered and tested by Sound Energy in 2017.



·     Optional First complimentary period of 3 years: 1 exploration well with a minimum Liassic objective and acquire and process 150 square kilometres of 3D seismic.



·     Optional Second complimentary period of 2 years and 6 months: A further single exploration well with minimum Liassic objective.





On 30 November 2017 the Company announced its initial volume estimates of the exploration potential of Sidi Moktar, following an independent preliminary technical evaluation (the "Sidi Moktar Study"). The Sidi Moktar Study mapped a portfolio of 28 Liassic, Triassic and Paleozoic leads in a variety of hydrocarbon trap types across the Sidi Moktar exploration permit areas and highlighted an exploration potential best case of 8.9 Tcf with a high of 11.2 Tcf and a low case of 6.7 Tcf, unrisked gas originally in place (gross). In addition, Sidi Moktar contains an existing gas discovery in the Lower Liassic ("Kechoula").
Revenir en haut Aller en bas
yassine149
Caporal
Caporal


messages : 134
Inscrit le : 01/11/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Ven 23 Fév 2018 - 17:48

6TH FEBRUARY 2018: SIGNATURE OF A PETROLEUM AGREEMENT BETWEEN ONHYM AND THE COMPANIES REPSOL AND SHELL
ONHYM logo smallONHYM and the petroleum companies REPSOL EXPLORACIÓN TANFIT S.L. and SHELL EXPLORATION ET PRODUCTION DU MAROC GMBH are pleased to announce the signature of a petroleum agreement covering the onshore area named “Tanfit” for an acreage of 9990 km2.

Following the results of the reconnaissance works undertaken in the area by SHELL, in partnership with ONHYM, REPSOL and SHELL have decided to sign a petroleum agreement with ONHYM to further explore the hydrocarbon potential of this area.

REPSOL is the operator of the project. REPSOL is one of the world’s leading publicly-traded oil and gas companies, and operates in the areas with the most energy potential around the world.

Founded in 1890, SHELL is a Major in the international oil and gas industry, with oil and gas projects in more than 70 countries.
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 818
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Sam 24 Fév 2018 - 11:35

Le Maroc pourra remercier la Turquie, un navire italien devant mener des prospections au large de Chypre est chassé par la marine turque et le navire décide de commencer avant l'heure ces prospections au large du Maroc.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Sam 24 Fév 2018 - 13:40

la zone "tanfit" concernée par le dernier accord signé par l'onhym et shell et repsol est adjacente et située à l'ouest du permis tendrara accordé à sound energy (en jaune sur la crte ci-jointe). Cette zone commence à intéresser beaucoup de monde dont ces 2 derniers "majors".

Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1339
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Sam 24 Fév 2018 - 22:01

mbarki_49 a écrit:
la zone "tanfit" concernée par le dernier accord signé par l'onhym et shell et repsol est adjacente et située à l'ouest du permis tendrara accordé à sound energy (en jaune sur la crte ci-jointe). Cette zone commence à intéresser beaucoup de monde dont ces 2 derniers "majors".


peux tu mettre toute la carte

.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1508
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 5 Avr 2018 - 11:49

leconomiste.com a écrit:
SDX Energy: «2018, l’année d’une découverte majeure au Maroc»

Nouvelles annonces, nouveaux gisements, programme d’investissement à coups de milliards, de nouvelles opportunités… Le chairman Paul Welch de SDX Energie révèle, en exclusivité à L’Economiste, le détail de l’ambitieux programme de développement du groupe britannique au Maroc. A ce jour, la firme commercialise 5,5 millions de pieds cubes standard de gaz extrait par jour au profit des industriels.

- L’Economiste: Quelle est votre analyse de la politique gazière menée par l’Etat marocain (attractivité des investissements, exploration...)?

- Paul Welch: Le Maroc a des conditions fiscales de classe mondiale pour les producteurs nationaux et nous sommes heureux de participer à l’industrie gazière marocaine. Le gouvernement hôte et l’Onhym ont été très favorables à nos efforts à ce jour, et nous les considérons comme des partenaires inestimables dans nos ambitions futures. Cependant, il y a une nouvelle loi sur le gaz en cours de discussions qui aurait un impact négatif sur nos niveaux d’investissement si elle venait à être adoptée comme proposée. Nous travaillons donc avec l’Onhym et le ministère de l’Energie pour suggérer des changements à la loi afin qu’elle préserve l’attractivité du Maroc d’un point de vue financier et opérationnel.

- Comment expliquez-vous que le même terrain est plein de gisements du côté algérien, alors que le potentiel gazier n’est pas encore exploitable à grande échelle, côté marocain?

- La géologie en Algérie est assez différente et distincte de celle du Maroc. Compte tenu des efforts déployés par la tutelle pour faire du Maroc un site d’investissement attractif du point de vue des hydrocarbures, il ne faudra peut-être plus attendre longtemps avant que le Maroc ne devienne un site de production d’hydrocarbures de classe mondiale. Des investissements majeurs dans des puits d’exploration sont actuellement en cours. D’autres sont prévus en 2018. C’est une année très importante pour les activités d’exploration. 2018 pourrait être l’année où une découverte majeure sera faite au Maroc.

- Que représente Tendrara pour le Maroc? En quoi ces découvertes sont-elles potentiellement viables cette fois-ci?

- Nous ne sommes pas impliqués dans la région de Tendrara. Je ne peux vraiment pas commenter les résultats annoncés. Mais il semble que ce soit un projet passionnant d’après les informations que nous avons recueillis.

- Justement, quel est le potentiel de vos explorations de gaz au Maroc? Que valent aujourd’hui ces gisements?

- Notre empreinte au Maroc se compose des concessions dites «Sebou», «Lalla Mimouna Nord et Sud», et «Gharb Centre», toutes situées dans le bassin du Gharb au Nord. Nous vendons actuellement 5,5 millions de pieds cubes standard par jour (Mpi/j), de gaz naturel brut aux clients industriels nationaux. Mieux, nous prévoyons d’augmenter ce chiffre à 8-10 Mpi3/j d’ici la fin de l’année.
Le pipeline que nous possédons est capable de traiter un volume total de 24 Mpi3/j. Nous visons donc à continuer à augmenter nos niveaux de production pour qu’ils soient aussi proches que possible de cette quantité afin de maximiser l’usage de la conduite enterrée. Nous avons lancé le «Projet 24» avec notre partenaire, l’Onhym, afin de combler la capacité de la ligne, d’ici fin 2019.

- Quelles sont vos réalisations au Maroc? Pouvez-vous nous commenter la hausse d’activité enregistrée en 2017 (SAH-2...) et quelles sont vos prévisions pour 2018?

- En janvier 2017, nous avons acquis les actifs pétroliers et gaziers de Circle Oil en Egypte et au Maroc. Au 2e trimestre, nous avons obtenu le permis d’exploration du Gharb Centre, couvrant une superficie de plus de 1.362 km², pour une durée de 8 ans. Nous nous sommes engagés à forer un minimum de trois puits d’exploration sur le permis dans un délai de quatre ans.
Cette campagne de forage se poursuit en 2018, avec le raccordement de la plus récente découverte, SAH-2, ainsi que le forage de deux puits d’exploration sur la concession de Lalla Mimouna: LNB-1, dont les travaux de forage ont commencé le 20 mars 2018, suivi de LMS-1 qui sera foré au cours du 2e trimestre 2018. Par ailleurs, nous prévoyons de réaliser 240 km² de sismique 3D dans notre concession du Gharb Centre, avec un démarrage des opérations prévu pour juin 2018.

- Comment se décline votre plan d’investissement au Maroc? Combien avez-vous investi, à ce jour, et combien comptez-vous investir à moyen et long terme?

- Notre bilan est solide, avec 30,6 millions de dollars de liquidités au 28 février 2018. Nous finançons nos activités d’exploration et de développement au moyen des flux de trésorerie générés par les activités sous-jacentes. 2018 est considérée comme une année de développement, alors que 2017 a été une année de succès dans l’exploration. Développer les actifs que nous avons découverts en 2017, les mettre en production et générer des liquidités constituent notre objectif principal pour cette année.
Nous avons investi 13,9 millions de dollars dans nos actifs marocains au cours du dernier exercice. Nous prévoyons un niveau d’investissement similaire en 2018. En 2019, nos investissements augmenteront de plus ou moins 5 millions de dollars alors que nous entamons un autre programme de forage intensif afin de mettre le pipeline à sa pleine capacité.
Nous comptons également saisir d’autres opportunités pour des actifs en Afrique du Nord et nous continuons à les évaluer au cas par cas. Cependant, nous réaliserons seulement des transactions qui présentent une valeur ajoutée pour tous nos actionnaires. Il s’agit donc de trouver les bonnes opportunités au juste prix.

http://www.leconomiste.com/article/1026250-sdx-energy-2018-l-annee-d-une-decouverte-majeure-au-maroc
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3954
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 5 Avr 2018 - 12:16

Il est temps de commencer a prospecter les gisments de gaz et petrole en plein sahara Marocain.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3245
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Jeu 5 Avr 2018 - 12:28

Effectivement. On perd du temps en ne le faisant pas. Et surtout on augmente le risque de saisie des "instances juridiques" internationales contre nous. De plus, la convoitise des puissances internationales sur nos richesses au sahara serait une pression de plus qui risque de nous créer dzs difficultés.

Bref, il n'y a pas de temps à perdre.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2083
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Ven 20 Avr 2018 - 10:31

sdx annonce la découverte de petites quantités de gaz et de condensat de pétrole dans le bassin du gharb :

Citation :
http://www.sdxenergy.com/~/media/Files/S/Seadragon-Corp/press-release/press-release-2018/20180420_SDX%20Press%20Release.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd
Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd
» Maroc exploitation du Gaz/pétrole lourd
» Transfert de fichier lourd via Megaupload
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: