Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 US Navy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mer 31 Aoû 2016 - 16:24

Citation :
US Navy to replace Greyhounds with Ospreys in Japan

Julian Ryall, Tokyo - IHS Jane's Defence Weekly
31 August 2016

The United States Navy (USN) is to deploy the CMV-22B version of the Osprey tilt-rotor aircraft to Japan from 2021 to replace its outdated C-2 Greyhounds, Kyodo news agency reported on 30 August.

The USN Greyhounds are currently based at the Naval Air Facility Atsugi, west of Tokyo, but are attached to the USS Ronald Reagan , which has its home port at Yokosuka.

The CMV-22B version of the Osprey has additional fuel tanks that enable it to conduct cargo resupply operations for carrier groups. The aircraft are expected to be based at the US Marine Corps Air Station Iwakuni.









Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mer 31 Aoû 2016 - 16:28

Citation :
USS Coronado to Return to Pearl Harbor



PACIFIC OCEAN --- The Littoral Combat Ship USS Coronado (LCS 4) experienced an engineering casualty (otherwise known as “engine breakdown”—Ed.) today while transiting to the Western Pacific.

The crew took precautionary measures, and the ship is currently returning to Pearl Harbor to determine the extent of the problem and conduct repairs. Coronado is operating under her own power and is being escorted by USNS Henry J. Kaiser (T-AO 187).

The casualty appears to be unrelated to recent propulsion problems on USS Freedom (LCS 1) and USS Fort Worth (LCS 3).

The extent of repairs and any operational impact is unknown at this time. An assessment of the casualty will be completed upon return to Pearl Harbor, and additional details will be made available when possible.

Coronado departed Joint Base Pearl Harbor-Hickam Aug. 26 to continue its independent deployment to the Western Pacific. Prior to departing Pearl Harbor, the ship participated in the Rim of the Pacific 2016 exercise.

On June 22, Coronado and its crew of about 70 Sailors assigned to LCS Squadron 1 deployed from their homeport of Naval Base San Diego.

Statement from Chief of Naval Operations Adm. John Richardson:

"Last night's problem is the fourth issue in the last year. Some of these were caused by personnel, and some were due to design and engineering. These issues are all receiving our full and immediate attention, both individually and in the aggregate.

“To address the personnel and training issues, I established a program-wide review earlier this summer to incorporate deployment lessons learned and identify systemic problems with how the program was structured. Vice Adm. Rowden has completed the review, which recommends changes to the crewing, deployment, mission module, training and testing concepts. (Emphasis added—Ed.)

“These changes will provide more ownership and stability, while also allowing for more forward presence. In light of recent problems, we also recognize more immediate action needs to be taken as well. The review is being briefed to leadership before implementation. I also support Vice Adm. Rowden's decision to improve oversight class-wide, which will result in the retraining and certifying of all LCS Sailors who work in engineering.

"With respect to the engineering issues, we are reviewing each one and making the appropriate corrections. For instance, the software problem on USS Milwaukee has been corrected for all ships. NAVSEA and SURFOR will review this most recent problem to determine the cause, and we will respond as needed to correct it.

"The entire leadership team is focused on ensuring our ships are properly designed and built, and that our Sailors have the tools and training they need to safely and effectively operate these ships. These ships bring needed capability to our combatant and theater commanders--we must get these problems fixed now."


(EDITOR’S NOTE: As noted above by the Chief of Naval Operations, this is the fourth time this year that a Littoral Combat Ship has broken down.
Navy Times reported Aug 30 that “Coronado's troubles are the latest in a series of high-profile engineering setbacks for the Navy’s controversial new ships, which have been under siege since the Freedom-class ship Milwaukee (LCS-5) broke down just weeks after commissioning on a transit from Halifax, Canada, to Norfolk, Virginia.”
USS Fort Worth suffered an engine failure when its combining gear was run without oil, and was stuck in Singapore for eight months of repairs.
USS Freedom, the first LCS, needs an engine repaired or replaced after seawater leaked into its lubrication system.)



http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/176596/fourth-littoral-combat-ship-suffers-engine-failure.html

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mer 31 Aoû 2016 - 19:00

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 2 Sep 2016 - 16:12

Citation :
US Navy details damage to USS Coronado, delays deployment to Singapore

Ridzwan Rahmat, Singapore - IHS Jane's Defence Weekly
02 September 2016

The US Navy (USN) will proceed with the deployment of Littoral Combat Ship (LCS) USS Coronado (LCS 4) to Singapore upon completion of unscheduled repair works at Pearl Harbor, a service spokesperson confirmed with IHS Jane's on 2 September 2016.

Coronado was scheduled to arrive in the republic in the second week of September. However, the USN announced in late August that the platform experienced an "engineering casualty" while transiting towards the Western Pacific from Hawaii.

The ship then turned back towards Pearl Harbor to assess the extent of damages sustained.

The spokesperson told IHS Jane's that the engineering casualty consists of damage to two of the ship's high-speed flexible couplings in its propulsion drivetrain.




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 2 Sep 2016 - 16:13

Citation :
Extra layer: SeaRAM backfit provides additional defence for US Navy's Rota-based Aegis BMD destroyers

Richard Scott, London - IHS Jane's International Defence Review
02 September 2016

Key Points
The decision to install SeaRAM onboard the four Aegis BMD-enabled DDG-51 destroyers forward deployed to Europe stems from an Urgent Operational Needs Statement raised in February 2015
SeaRAM and the Phalanx CIWS work in unison outside the Aegis combat system boundary
The US Navy's (USN's) fast-track programme to retrofit Raytheon's Mk 15 Mod 33 SeaRAM inner-layer missile system to four DDG-51 Arleigh Burke-class Aegis guided missile destroyers forward deployed to Rota, Spain, has reached its halfway point following a successful live firing from USS Carney (DDG 64).

In the mid-July test, performed on the El Arenosillo test range off Huelva, Spain, the SeaRAM system detected and tracked an inbound BQM-74E aerial target drone, and then intercepted the target using a Rolling Airframe Missile (RAM) Block 2 missile.









Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 8 Sep 2016 - 15:36

Citation :
08.09.2016

Base Operating Support: KBR va-t-il rempiler à Djibouti?





On attend pour la deuxième partie du mois de septembre l'appel d'offres formel de l'US Navy. Mais le marché BOS (Base Operating Support) attribué en 2013 à KBR se termine. Ce marché de 4 ans (1+3) concernait le camp Lemmonier de Djibouti, la base de drones de Chabelley Air Field également à Djibouti, et le Camp Simba à Manda Bay (Kenya).

KBR avait succédé à PAE qui détenait ce contrat depuis 2007.

L'US Navy, via son Naval Facilities Engineering Command, entend attribuer un nouveau marché de 8 ans (1 an de période de base et 7 années optionnelles, soit 96 mois). Valeur annuel du marché: au moins 38,5 millions de dollars.

Au prestataire de se charger de la sécurité, des opérations aériennes, de la maintenance du site etc. Voici la liste diffusée dans une "pre-solicitation" du 2 septembre:
Citation :
"management, supervision, labor, materials, and equipment necessary to provide services for: General Information, Management and Information, Public Safety (including Force Protection, Fire and Emergency Services, and Emergency Management), Air Operations (including Airfield Facilities and Passenger Terminal and Cargo Handling), Ordnance, Supply (including Material Management and Supply Services), Morale, Welfare and Recreation Support (MWR), Galley, Bachelor Quarters,/Unaccompanied Housing, Facilities Support (including Facility Management, Facility Investment, Custodial Services, Pest Control Services, Integrated Solid Waste Management (ISWM), Grounds Maintenance and Landscaping, and Pavement Clearance), Utilities (including Utility Management, Electrical, Wastewater, and Water), Base Support Vehicles and Equipment (BSVE), and Environmental."

A noter que le 5 juillet dernier KBR a pris le contrôle de Wyle Inc. (4000 employés), créant une nouvelle entitée baptisée KBRwyle . Cette acquisition (pour 570 millions de dollars) renforce le pôle "services au gouvernement" de KBR.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/09/07/base-operating-support-kbr-va-t-il-remplier-a-djibouti-16745.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Sam 10 Sep 2016 - 11:17

Citation :
Northrop Grumman to Build 10 More Fire Scout Drones for US Navy



WASHINGTON (Sputnik) — Northrop Grumman Systems has received a $108.1 million US Navy contract to manufacture ten Fire Scout MQ-8C drones, the Department of Defense announced.

"Northrop Grumman Systems Corporation [of] San Diego, California, is being issued a $108.1 million… contract for the procurement of 10 Fire Scout MQ-8C unmanned air systems," the announcement stated on Friday. According to Defense Department documents made public by The Intercept in October 2015, the US Africa Command (AFRICOM) uses Fire Scout drones as part of its secret war against enemies across Africa operated out of concealed installations in Somalia. The Northrop Grumman MQ-8 Fire Scout is a drone developed by Northrop Grumman for use by the US military that provides reconnaissance aerial fire support and precision targeting support for ground, air and sea forces.

Read more: https://sputniknews.com/military/20160910/1045155401/northrop-grumman-build-more-spy-drones.html







Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Sam 10 Sep 2016 - 13:01

Citation :
US Navy’s newest surface ship departed Bath Iron Works




The Navy’s newest and most technologically advanced surface ship, future USS Zumwalt (DDG 1000) departed Bath Iron Works Sept. 7, marking the beginning of a 3-month journey to its new homeport in San Diego. That reported by www.pacom.mil.

Crewed by 147 Sailors, Zumwalt is the lead ship of a class of next-generation multi-mission destroyers designed to strengthen naval power. They are capable of performing critical maritime missions and enhance the Navy’s ability to provide deterrence, power projection and sea control.

Named for Adm. Elmo R. “Bud” Zumwalt Jr., former chief of naval operations (CNO) from 1970 to 1974, the Zumwalt-class features a state-of-the-art electric propulsion system, a wave-piercing tumblehome hull, stealth design and the latest war fighting technology and weaponry available.

“As the DDG 1000 sails into open water, Zumwalt is once again on active service in the U.S. Navy,” said Capt. James A. Kirk, Zumwalt’s commanding officer.

DDG 1000 will be the first U.S. Navy combatant surface ship to utilize an integrated power system (IPS) to provide electric power for propulsion and ship services. The IPS generates approximately 78 megawatts of power, nearly what a nuclear-powered aircraft carrier generates, to meet the total ship electric power requirements and provide extra capacity to accommodate future weapons and computing systems.

“With 78 megawatts of power generation capacity readily available, DDG 1000 enters the Fleet bringing with it a new era of power generation, conversion and propulsion to the U.S. Navy,” said Kirk.

In preparation for Zumwalt’s departure from Bath, the crew recently completed an engineering light off assessment and crew certification to ensure the ship’s readiness to join the surface fleet.

“The 147 Sailors of Zumwalt (DDG 1000) have completed the training and certifications required of them in record time. They have demonstrated superb technical expertise, teamwork and toughness over the last three months,” said Kirk.

In addition to its advanced weapon and propulsion systems, Zumwalt is much larger than today’s destroyers. At 610 feet long and 80.7 feet wide, Zumwalt is 100 feet longer and 13 feet wider and its flight deck is 93 percent larger than an Arleigh Burke-class destroyer.

Stealthy, powerful and lethal, Zumwalt integration into the fleet will provide a vital link from the Navy’s current needs to its future capabilities.

USS Zumwalt will be formally commissioned during Fleet Week Maryland in Baltimore Oct. 15.

Following the commissioning ceremony Zumwalt will begin its transit to San Diego, making several port visits enroute. Upon arrival in San Diego, she is scheduled to take part in a Post Delivery Availability and Mission Systems Activation and is expected to be integrated into the fleet in 2018 following test and evaluation.

“We take a great deal of pride in our namesake, Adm. Zumwalt, and are committed to honoring him through our service,” said Kirk.

A veteran of World War II and the conflicts in Korea and Vietnam, Adm. Zumwalt exemplified honor, courage and commitment during 32 years of dedicated naval service, earning a Bronze Star with Valor for his actions during the Battle of Leyte Gulf.

During his time as CNO, Adm. Zumwalt embraced technological innovation and advocated a number of successful programs including, the Oliver Hazard Perry-class frigate, the Ohio-class ballistic missile submarine and the F-14 Tomcat, all of which yielded long-term benefits to the warfighting readiness of the Navy. His legacy is proudly carried on today by the new class of destroyers that bear his name.


http://defence-blog.com/news/us-navys-newest-surface-ship-departed-bath-iron-works.html

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Sam 10 Sep 2016 - 15:12

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mer 14 Sep 2016 - 18:06

Citation :
L'Iran a menacé des avions militaires américains dans le Golfe


Washington, 13 sept 2016 (AFP) -


Les forces anti-aériennes iraniennes ont menacé samedi d'abattre des avions américains de surveillance maritime qui patrouillaient au dessus du Golfe Persique, a annoncé mardi Washington en dénonçant une "tendance inquiétante" d'incidents de ce type provoqués par Téhéran près du détroit d'Ormuz.

Le département d'Etat a même reconnu à demi-mots que l'accord historique sur le nucléaire iranien en vigueur depuis janvier a pu renforcer un courant belliqueux de la politique étrangère et militaire de la République islamique, à l'opposé de ce qui était escompté par la diplomatie américaine.

D'après le Pentagone, l'Iran a multiplié ces dernières semaines les gestes d'intimidation contre des bateaux ou aéronefs militaires américains dans le Golfe.

Dans le dernier cas d'espèce, les menaces ont visé deux avions de surveillance maritime en missions séparées dans la même région au-dessus du Golfe, en zone internationale, a indiqué le porte-parole du commandement de la marine américaine au Moyen-Orient, Bill Urban.

Les pilotes ont reçu des messages radio des forces anti-aériennes iraniennes "qui menaçaient de les abattre ou de tirer des missiles" sur eux.

Les équipages ont fait fi de ces avertissements et ont poursuivi leur mission, a confirmé la marine américaine, après les premières révélations de l'incident par la télévision Fox News.

Il s'agissait d'un comportement "non-professionnel" des Iraniens et les avions étaient trop loin pour être réellement la cible de missiles à portée trop limitée, selon la marine.

Plusieurs incidents impliquant des bateaux américains et des vedettes des Gardiens de la révolution iraniens se sont produits récemment, l'un d'eux donnant même lieu le 24 août à des tirs de semonce d'un destroyer américain.

Interrogé sur cette succession d'incidents, le porte-parole du département d'Etat Mark Toner s'est alarmé d'"une tendance inquiétante" et a dénoncé la "mauvaise conduite" de l'Iran.

Le général Joe Votel, le commandant des forces américaines au Moyen-Orient, avait jugé fin août que Téhéran voulait "continuer à faire des choses qui attisent l'instabilité" dans la région, malgré l'accord avec les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien.

"Nous n'avons jamais dit que ceci (l'accord nucléaire) allait régler toutes les fautes de conduite de l'Iran et de fait (...) nous n'avons pas vu de changement significatif", a reconnu M. Toner.

En outre, le diplomate n'a "pas exclu" que cet accord sur le nucléaire ait même renforcé la ligne dure au sein du régime iranien, poussant Téhéran à des comportement agressifs dans le Golfe.

"L'Iran, comme beaucoup de pays, a un processus politique intérieur fondé sur différentes dynamiques que je ne peux pas évaluer dans un sens ou dans un autre", a commenté Mark Toner.

L'objectif principal affiché de l'accord sur le nucléaire est d'empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique mais les Etats-Unis espèrent aussi que Téhéran revienne progressivement dans le concert des nations, notamment pour tenter de stabiliser les conflits au Moyen-Orient.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13411-liran-a-menace-des-avions-militaires-americains-dans-le-golfe
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mar 27 Sep 2016 - 18:13

Citation :
La mise en production du drone HALE MQ-4C Triton approuvée par la marine américaine


Posté dans Forces navales par Laurent Lagneau Le 27-09-2016




Plus de trois ans après son premier vol, le drone HALE (Haute Altitude Longue Endurance) MQ-4C Triton, développé par Northrop Grumman, va enfin être produit en série. La décision a été annoncée le 23 septembre par l’US Navy, avant d’être confirmée par l’industriel trois jours plus tard.

« La technologie critique du Triton est mature et les phases de développement et d’essais ont été couronnées de succès », a commenté Doug Shaffer, le responsable de ce programme chez Northrop Grumman.

Développé dans le cadre du programme Broad Area Maritime Surveillance (BAMS), le MQ-4C Triton [.pdf] est une version « marine » du drone RQ-4 Global Hawk. D’une envergure de près de 40 mètres pour une longueur de 14,5 mètres et une masse à vide de 14,6 tonnes, cet appareil peut voler à la vitesse de 530 km/h et à une altitude de 60,000 pieds (18.288 m).

Propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce AE 3007 turbofan, le MQ-4C Triton est notamment doté du radar multifonctions AN/ZPY-3 et de différents capteurs (tourelle embarquée pour une vision 360°, un radar en bande X et à antenne active, etc…) adaptés aux opérations maritimes. Son endurance est d’au moins 24 heures.

La décision de lancer la production du Triton « fournira une nouvelle capacité qui changera la façon dont la marine [américaine] exécute des missions ISR dans le monde entier », a commenté Sean Burke, en charge du programme. « Couplé avec ses homologues ‘habités’ [comme le P8 Poseidon], il constituera un ensemble de capteurs performants pour collecter et diffuser des données ISR à l’ensemble de la flotte », a-t-il ajouté.

« La capacité du Triton à rester en l’air pendant 24 heures permettra aux autres avions, comme le P-8, de se concentrer sur leurs missions essentielles », a encore fait valoir M. Burke.

Au total, l’US Navy attend 68 MQ-4C Triton, qui opéreront donc aux côtés de 117 P8 Poseidon à partir de 2018. L’Australie en a commandé 7 exemplaires (qui seront mis en oeuvre par la Royal Australian Air Force) et ce drone a été proposé à l’Inde.

http://www.opex360.com/2016/09/27/la-mise-en-production-du-drone-hale-mq-4c-triton-approuvee-par-la-marine-americaine/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 29 Sep 2016 - 12:51

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Sam 1 Oct 2016 - 10:45

Citation :
Friday, 30 September 2016

BAE Systems to Upgrade & Digitize Mk 45 Naval Guns on U.S. Navy Burke-class Destroyers


The U.S. Navy has awarded BAE Systems a $50 million contract option to upgrade four additional Mk 45 Naval Guns on Guided Missile Destroyes (DDG 51s), converting the guns to a fully-digital Mod 4 configuration. The option, exercised under an initial 2015 award, brings the full value of the contract to $130 million for a total of 10 modernized gun systems.





http://worlddefencenews.blogspot.com/search?updated-max=2016-09-30T02:30:00-07:00&max-results=10



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Lun 10 Oct 2016 - 20:19

Citation :
La livraison du plus récent porte-avions américain une nouvelle fois repoussée


Par Rédacteur en chef.
Publié le 10 octobre 2016, dernière mise à jour le 10 octobre 2016.



Le navire le plus coûteux jamais construit par la marine américaine a, une nouvelle fois, raté une échéance de livraison.


L’USS Gerald R. Ford, le premier exemplaire d’une nouvelle classe de porte-avions, devait être livré à l’US Navy en 2014, mais le calendrier ne cesse d’être repoussé.

La dernière date était prévue pour novembre prochain, mais selon un article publié par le Virginian Pilot, la livraison a été de nouveau retardée et la Navy n’a pas fixé de nouvelle date.

En juin dernier, un problème de régulation de tension électrique sur les 4 turbines génératrices du porte-avions ont entraîné une explosion électrique dans l’une d’entre elles. Une autre explosion, plus petite, est intervenue en juillet.

Référence : Naval Today (Etats-Unis)

http://www.corlobe.tk/spip.php?article42141
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mar 11 Oct 2016 - 20:51

Citation :
Yémen: l'attaque contre un navire américain ne restera pas impunie (Pentagone)


AFP 11/10/2016


Les Etats-Unis ne laisseront pas impunie l'attaque par missile d'un navire de guerre américain en Mer Rouge, au large des côtes du Yémen, a déclaré mardi un porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau Jeff Davis.
Les Etats-Unis n'ont pas explicitement attribué l'attaque survenue dimanche soir, mais ont indiqué qu'elle venait des territoires contrôlés par les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran.
Les deux missiles tirés se sont abîmés en mer avant de toucher leur cible.

"Nous tirerons cette affaire au clair", et "nous prendrons les actions appropriées", a déclaré le porte-parole, indiquant que le Pentagone étudiait des mesures "de riposte".
"Nous allons nous assurer que quiconque restreint la liberté de navigation ou met les navires de la Marine américaine en danger le fait à ses propres risques et périls", a-t-il indiqué.

Les Etats-Unis soutiennent la coalition menée par l'Arabie saoudite qui combat les rebelles Houthis et les forces de l'ancien président Ali Abdallah Saleh.
Ils apportent du renseignement et du ravitaillement en vol pour les avions de la coalition arabe qui vont frapper les rebelles. Mais ils ne participent pas directement aux bombardements.

Selon le Pentagone, le USS Mason et le USS Ponce qui se trouvaient à proximité ont été visés par deux tirs de missiles dimanche soir. Lors du tir du premier missile, le USS Mason a déclenché des contre-mesures, sur lesquelles les militaires américains n'ont pas donné de détails. Ce premier missile s'est alors perdu en mer. Une heure plus tard, un deuxième missile a été détecté se dirigeant vers les deux navires. Mais il est tombé à l'eau avant même que les bateaux américains ne déclenchent des contre-mesures.

L'attaque s'était produite quelques jours après qu'un navire des Emirats arabes unis a été touché par des roquettes, également en mer Rouge.

http://www.lorientlejour.com/article/1012180/yemen-lattaque-contre-un-navire-americain-ne-restera-pas-impunie-pentagone.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mer 12 Oct 2016 - 22:23

Citation :
Yémen: nouveau tir de missile contre un navire américain


AFP 12/10/2016


Le navire de guerre américain USS Mason a de nouveau été visé mercredi, sans succès, par un tir de missile au large des côtes du Yémen, trois jours après un incident similaire, selon un responsable américain.

Le navire militaire a utilisé des contremesures pour faire échec au missile, mais il n'est pas clair si ce sont ces contremesures qui ont provoqué la chute de l'engin en mer, a précisé ce responsable.

Comme dans le précédent incident dimanche, le missile a été tiré depuis un territoire contrôlé par les milices houthis, en l'occurrence le port d'Al Hudaydah sur la Mer Rouge, selon la même source.

Les milices houthis, alliées aux forces de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, combattent les forces loyalistes yéménites, soutenues par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite qui mène depuis mars 2015 une campagne de bombardements aériens, dénoncée pour son caractère meurtrier pour la population civile.
Les Etats-Unis ne participent pas directement aux combats mais apportent un soutien logistique et de renseignement à la coalition arabe.
Ils font notamment du ravitaillement en vol pour les avions qui vont bombarder le Yémen.

Le Pentagone a assuré mardi que les attaques contre le USS Mason ne resteraient pas impunies. "Quiconque restreint la liberté de navigation ou met les navires de la Marine américaine en danger le fait à ses propres risques et périls", a-t-il indiqué.

Mais les Etats-Unis ont aussi exprimé leur gêne par rapport aux pertes civiles occasionnées par les bombardements de la coalition arabe. Samedi, après un bombardement attribué à l'Arabie saoudite sur une cérémonie funéraire à Sanaa, qui a fait plus de 140 morts, l'administration américaine a indiqué qu'elle "examinait" son soutien à la coalition.

http://www.lorientlejour.com/article/1012385/yemen-nouveau-tir-de-missile-contre-un-navire-americain.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Sam 15 Oct 2016 - 17:26

Citation :
AIR FAN

LA CLASSE DES ANGES
Elle n'est pas que dans ces figures exécutées au cordeau, ni uniquement dans ce programme hautement dynamique qui fait la part belle au personnel au sol et au "Gros Albert", mais aussi dans la photographie qui restitue parfaitement la précision de cette formation mythique.
La prochaine monture des Blue Angels sera le F/A-18E, gageons qu'ils gagneront encore en dynamique pour le plus grand plaisir des fans.
SP




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mar 18 Oct 2016 - 17:55

Citation :
Bugaled Breizh: un sous-marin américain était bien dans les parages lors du naufrage (presse)


Brest, 18 oct 2016 (AFP) -


Un sous-marin américain était bien en Manche peu avant le naufrage du Bugaled Breizh en janvier 2004, qui avait provoqué la mort de ses cinq membres d'équipage, affirme mardi Le Télégramme, qui a pu consulter des documents déclassifiés de l'US Navy.

Les familles des victimes ont toujours considéré que le chalutier breton avait été entraîné par le fond par un sous-marin qui se serait pris dans ses filets, alors qu'un exercice militaire international se déroulait dans cette zone. La justice française a cependant conclu à un non-lieu, mais une procédure est en cours devant la justice britannique.

Le sous-marin américain USS Hyman G. Rickover était en escale à Portsmouth (sud de l'Angleterre), soit à quelque 200 mille nautiques (370 km) du lieu du naufrage, du 2 au 17 décembre 2003, selon un rapport déclassifié de mars 2004 adressé par le commandant Kenneth L. Grey à son autorité.

Le sous-marin réapparaît ensuite le 2 février suivant à Tromso, en Norvège, affirme le quotidien régional, citant toujours les documents déclassifiés de la marine américaine. Il ajoute que le bâtiment, un sous-marin nucléaire d'attaque (SNA), a bien mené une mission antiterroriste en Atlantique Nord de décembre 2003 à février 2004, ainsi que l'indiquent les documents consultés.

Un expert, Dominique Salles, ancien patron de la Force océanique stratégique française (Fost), avait remis une note à la justice française concernant la présence sur zone d'un sous-marin américain, mais cette piste n'avait pas été explorée.

Selon cet expert, les Américains auraient surveillé un transport de déchets nucléaires qui a eu lieu le 19 janvier 2004, c'est à dire quatre jours après le naufrage.

"Au moment où la justice anglaise se saisit très activement de l'affaire (...), le fait que tombe du ciel cette information me laisse extrêmement prudent", a réagi auprès de l'AFP Dominique Tricaud, avocat du fils et de la fille du mécanicien du Bugaled Breizh.

"Les mensonges prouvés et les manipulations, on n'a vu que ça depuis 12 ans", a-t-il expliqué. Si le procureur de la République de Nantes "estime cette information importante, il doit immédiatement rouvrir l'enquête. S'il ne le fait pas, ça veut dire que les autorités judiciaires françaises considèrent que cette information est une nouvelle manipulation", a poursuivi l'avocat, qui privilégie l'hypothèse de l'implication dans le drame d'un sous-marin britannique, le Turbulent.

Le Bugaled Breizh avait coulé en quelques dizaines de secondes, entraînant ses cinq marins dans la mort, le 15 janvier 2004, dans une zone où se déroulaient au même moment des manoeuvres navales de l'Otan et de la Marine britannique impliquant des sous-marins de diverses nationalités.

Le Bugaled Breizh, immatriculé au Guilvinec (Finistère), avait été retrouvé par environ 80 mètres de fond au large du cap Lizard (Grande-Bretagne).

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13611-bugaled-breizh-un-sous-marin-americain-etait-bien-dans-les-parages-lors-du-naufrage-presse
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mer 19 Oct 2016 - 22:31

Citation :
L'Iran a joué un rôle dans les attaques de navires américains au Yémen (général américain)


Washington, 19 oct 2016 (AFP) -


Un général américain a accusé mercredi l'Iran d'avoir joué un rôle dans de récentes attaques attribuées à des rebelles Houthis contre des navires américains au large du Yémen.

Ces rebelles, soutenus par l'Iran, sont soupçonnés d'avoir tiré des missiles contre des navires américains au moins à deux reprises début octobre.

Les Etats-Unis ont répondu en tirant à leur tour le 13 octobre cinq missiles de croisière Tomahawk sur trois stations radar des Houthis.

"L'Iran a joué un rôle dans certaines (de ces attaques), il est lié aux Houtis donc je soupçonne (l'Iran) d'avoir joué un rôle là-dedans", a déclaré le général Joseph Votel à Washington devant un centre de réflexion.

Le général Votel est à la tête du Central Command de l'armée américaine, qui supervise toutes les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient.

Les missiles anti-navire des Houthis s'étaient abîmés en mer avant d'atteindre leur cible.

Le Pentagone a décrit deux attaques contre le destroyer USS Mason et d'autres embarcations américaines, et il étudie la possibilité d'une troisième attaque qui se serait produite samedi.

Nous "essayons de (...) comprendre tout cela le mieux possible, afin de décrire ce qui s'est passé et de comprendre comment ces attaques ont eu lieu", a ajouté le général au Center for American Progress, relevant que les Américains cherchent aussi à déterminer comment ces attaques ont été décidées "afin de pouvoir prendre des mesures".

Le Pentagone n'a jamais précisé quel type de missiles les Houthis avaient utilisé, mais le général Votel a noté que "certaines des technologies que nous avons vues sont (...) liées à" l'Iran, même si les Iraniens "ne sont pas les seuls" à pouvoir amener des missiles dans cette région.

La guerre civile au Yémen a fait au moins 6.800 morts, 35.000 blessés et a entraîné le déplacement d'au moins 3 millions de personnes depuis l'intervention en mars 2015 d'une coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite.

Les Etats-Unis soutiennent cette coalition qui bombarde les Houthis et défend le gouvernement yéménite.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13625-liran-a-joue-un-role-dans-les-attaques-de-navires-americains-au-yemen-general-americain
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 20 Oct 2016 - 17:05

Citation :
Yémen: l'Iran dément tout rôle dans des attaques de navires américains


Téhéran, 20 oct 2016 (AFP) -


L'Iran a démenti jeudi avoir joué un rôle dans de récentes attaques de navires américains au large du Yémen, qualifiant des accusations en ce sens venues de Washington de "fausses et paranoïaques".

"Les remarques vagues et contradictoires de responsables américains ces derniers jours sont fausses, paranoïaques et inappropriées", a déclaré Bahram Ghasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse officielle Irna.

Selon lui, il "serait préférable pour l'armée américaine qui a un rôle indéniable dans les atrocités commises contre le peuple du Yémen, par son soutien direct ou indirect aux forces de la coalition (arabe menée par l'Arabie saoudite), d'empêcher d'autres atrocités".

Un général américain a accusé mercredi l'Iran d'avoir joué un rôle dans de récentes attaques attribuées à des rebelles Houthis contre des navires américains au large du Yémen.

Ces rebelles, soutenus par l'Iran, sont soupçonnés d'avoir tiré des missiles contre des navires américains au moins à deux reprises début octobre.

Les Etats-Unis ont répondu en tirant à leur tour le 13 octobre cinq missiles de croisière Tomahawk sur trois stations radar des Houthis.

"L'Iran a joué un rôle dans certaines (de ces attaques), il est lié aux Houtis donc je soupçonne (l'Iran) d'avoir joué un rôle là-dedans", a déclaré le général Joseph Votel à Washington devant un centre de réflexion.

Le général Votel est à la tête du Central Command de l'armée américaine, qui supervise toutes les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient.

La guerre civile au Yémen a fait au moins 6.900 morts, 35.000 blessés et a entraîné le déplacement d'au moins 3 millions de personnes depuis l'intervention en mars 2015 d'une coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite.

Les Etats-Unis soutiennent cette coalition qui bombarde les Houthis et défend le gouvernement yéménite.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13626-yemen-liran-dement-tout-role-dans-des-attaques-de-navires-americains
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Lun 7 Nov 2016 - 13:39

Citation :
The Navy's new spy plane will make Russia very, very nervous
By: Naveed Jamali, November 4, 2016 (Photo Credit: U.S. Navy photo by Erik Hildebrandt)



NAVAL AIR STATION WHIDBEY ISLAND, Wash. — At first glance, the U.S. Navy’s new aircraft looks like nothing more than an airliner. That’s until you look under the wing of the P-8A Poseidon.

Its pylons can carry some of the fleet’s most fearsome weapons, like the heat-seeking Sidewinder missile or the Harpoon anti-ship missile. It may be built on a Boeing 737 airframe, but make no mistake: the P-8A is a warplane.

With the constant roar of EA-18G Growlers on the flight line beyond, the service unveiled its new training center for an aircraft that it views as a centerpiece of efforts to deter potential adversaries like Putin’s Russia.

This state-of-the-art airplane supports not only the “pivot to the Pacific but the reoccurring and the re-emerging Russian threat in the Atlantic,” Rear Adm. Kyle Cozad, the head of the Patrol and Reconnaissance Group, told me in an interview.

Unlike the venerable Boeing 737 it’s based upon, the P-8 isn’t meant to carry passengers between airports with in-flight movies and beverage service. It’s built to hunt submarines.




https://www.navytimes.com/articles/p8-navy-russia-us-submarine-hunter-poseidon

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mer 23 Nov 2016 - 18:33

Citation :
Un mois après sa mise en service, le destroyer futuriste américain USS Zumwalt est en panne


Posté dans Amériques, Forces navales par Laurent Lagneau Le 23-11-2016




Destroyer aux lignes futuristes, le destroyer américain USS Zumwalt est officiellement entré en service au sein de la marine américaine le 15 octobre dernier, à l’issue d’une campagne d’essais en mer. Le mois précédent, il avait été immobilisé pendant deux semaines à cause d’une fuite dans son système de propulsion.

Mais l’US Navy n’est visiblement au bout de ses peines car ce navire, qui a coûté 4,4 milliards de dollars, est de nouveau immobilisé en raison d’une avarie affectant les échangeurs de chaleur dans sa centrale électrique, laquelle fournit l’énergie à ses moteurs ainsi qu’à ses systèmes d’armes.

Cette panne est survenue alors que l’USS Zumwalt traversait le canal de Panama pour rejoindre la base navale de San Diego, son futur port d’attache. Il a dû être remorqué jusqu’à l’ancienne station navale Rodman, au Panama, afin d’évaluer l’importance de la panne et déterminer, en conséquence, un calendrier des réparations et des essais à effectuer.

La centrale électrique de l’USS Zumwalt a une capacité pouvant aller jusqu’à 78 mégawatts, ce qui, théoriquement, permettrait à ce destroyer de mettre en oeuvre une arme électromagnétique. Mais, en attendant, et outre la panoplie de missiles qu’il emporte, il doit se contenter de l’Advanced Gun System, un canon de 155 mm qui, fournis par BAE Systems, est capable d’envoyer un projectile guidé par GPS à plus de 100 km de distance.

Pour cela, ce canon utilise le Long Range Land Attack Projectile (LRLAP), développé par Lockheed-Martin. Seulement, la semaine passée, l’on a appris que le prix de cette munition avait atteint les 800.000 dollars pièce, soit presque autant que pour un missile de croisière. Du coup, l’US Navy n’en a commandé que 90 exemplaires au lieu des 600 qui étaient prévus.

Initialement, la marine américaine espérait disposer de 24 destroyers de la classe Zumwalt. Mais, là encore, en raison du dérapage des coûts, la commande fut réduite à seulement 3 exemplaires.

Cela étant, le Zumwalt se veut être le nec plus ultra des navires de surface. Informatisé, automatisé et lourdement armé (à condition qu’il ait ses munitions…), ce bâtiment d’une longueur de 185,9 mètres pour une largeur de 24,4 mètres et déplacement de 15.480 tonnes a la signature radar d’un petit bateau de pêche.

Par ailleurs, l’USS Zumwalt n’est pas le seul navire moderne à poser des problèmes à l’US Navy. Les Littoral Combat Ship (LCS) ont eu aussi eu leur lot d’avaries. Depuis décembre 2015, deux LCS de la classe Freedom ont subi des dysfonctionnements importants, notamment au niveau de leur système de propulsion. Et, en septembre, l’USS Montgomery, un LCS de la classe Independance, a connu des « problèmes d’ingénierie » au moment de passer, lui aussi, le canal de Panama.

Enfin, outre les dépassements de coûts (au point d’atteindre les 12,9 milliards de dollars) la construction de l’USS Gerald Ford (CVN-78), le premier bâtiment d’une nouvelle classe de porte-avions, n’est pas sans aléas, lesquels retardent sa livraison à la marine américaine.

« Le train de blocage avancé ne peut pas récupérer les avions, les ascenseurs pour les armes avancés ne peuvent pas soulever des munitions, le radar bi-bande n’est pas capable d’intégrer deux bandes radar. Même si tout se passe selon le plan de la Navy, le CVN-78 sera livré avec plusieurs systèmes non-opérationnels », avait déploré en juin dernier, le sénateur John McCain, le président du comité de la Défense au Congrès.

http://www.opex360.com/2016/11/23/mois-apres-sa-mise-en-service-le-destroyer-futuriste-americain-uss-zumwalt-en-panne/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 15 Déc 2016 - 19:27

Citation :
La marine américaine est prête à la « confrontation » si nécessaire en mer de Chine méridionale


Posté dans Asie-Pacifique, Forces navales par Laurent Lagneau Le 14-12-2016




La mer de Chine méridionale est stratégique à plus d’un titre. Potentiellement riche en réserves d’hydrocarbure ainsi qu’en ressources naturelles (poissons, phosphates, nodules polymétalliques, etc), elle est en effet le carrefour des principales voies du commerce maritime mondial. En outre, cette région fait l’objet de multiples contentieux territoriaux entre les États riverains.

Or, Pékin, qui en revendique la quasi-totalité sans le moindre fondement juridique, selon la Cour permanente d’arbitrage de La Haye, a installé des capacités de déni d’accès et d’interdiction de zone (Anti-Access/Area Denial ou A2/AD) sur plusieurs récifs des archipels Spratleys et Paracels, afin de mettre ainsi ses rivaux devant le fait accompli. Du coup, cela pose une menace sur la liberté de navigation.

Par exemple, sachant que Tokyo et Pékin ont un différend territorial au sujet des îles Senkaku, une limitation de la navigation dans les eaux des archipels Spratleys et Paracel mettrait le Japon dans l’embarras étant donné que 70% de ses importations de pétrole y transitent.

Cela étant, et au nom de la liberté de navigation, plusieurs pays, dont les États-Unis, l’Australie et la France, s’opposent à cette mainmise chinoise sur cette partie du monde. Ainsi, plusieurs navires et avions américains s’y sont récemment aventurés, ce qui a eu pour effet de susciter de vigoureuses protestations à Pékin.

Et les dernières déclarations de l’amiral Harry Harris, le commandant en chef des forces américaines dans le Pacifique, auront certainement le même effet. D’autant plus que la position de Donald Trump, le futur locataire de la Maison Blanche, au sujet de Taïwan, a déjà mis les dirigeants chinois en ébullition.

« Nous ne permettrons pas que des régions partagées soient fermées unilatéralement, quel que soit le nombre de bases construites sur des éléments artificiels en mer de Chine méridionale », a ainsi déclaré l’amiral Harris, devant l’Institut Lowy de Sydney. « Nous allons coopérer là où cela sera possible mais nous serons prêts à la confrontation quand cela sera nécessaire », a-t-il prévenu.

« Les Etats-Unis ont combattu lors de la première guerre après notre indépendance pour assurer la liberté de navigation et nous l’avons fait lorsque nous étions petits et faibles », a en outre rappelé l’amiral Harris. « C’est un principe intangible, et l’une des raisons pour lesquelles nos forces sont toujours aujourd’hui prêtes au combat », a-t-il ajouté.

http://www.opex360.com/2016/12/14/la-marine-americaine-prete-la-confrontation-si-necessaire-en-mer-de-chine-meridionale/
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8205
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: US Navy   Sam 17 Déc 2016 - 15:54


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Dim 18 Déc 2016 - 13:57

Citation :
La marine américaine suspend de vol ses avions F/A-18 Super Hornet et E/A-18G Growler


Posté dans Forces navales, Opérations par Laurent Lagneau Le 18-12-2016




L’équipage d’un avion E/A-18G Growler appartenant à l’Electronic Attack Squadron 132 a dû être hospitalisé, le 15 décembre, à la suite d’un incident survenu peu avant le décollage de leur appareil, depuis la base navale de Whidbey Island (État de Washington).

Cet incident, dont la cause n’a pas été explicitement précisée, doit être sérieux puisqu’il a motivé la décision de l’US Navy de suspendre temporairement de vol l’ensemble de ses F/A-18 Super Hornet et E/A-18 Growler, la conception de ces deux types d’avions étant similaires.

Cette « pause opérationnelle permettra au Naval Air Systems Command et aux ingénieurs de Boeing, le constructeur de ces appareils, d’enquêter sur cet incident », a expliqué la marine américaine.

Évidemment, cette décision risque d’avoir des conséquences sur les opérations en cours, notamment celles menées contre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie. Ainsi, par exemple, les unités embarquées à bord du porte-avions USS Dwight Eisenhower (actuellement en escale à Marseille) sont quasiment toutes équipées de F/A-18 Super Hornet ou d’E/A-18 Growler (VFA 32 « Swordsmen », VFA 86 « Sidewinders », VFA 105 « Gunslingers » et VAQ 130 « Zappers »).

Cependant, des responsables de l’US Navy ont précisé que des exceptions à la suspension de vol de ces avions pourront être faites au cas par cas, en fonction des besoins opérationnels.

La marine américaine met en oeuvre 342 F/A-18 Super Hornet et 105 E/A-18G Growler. Et cette flotte pourrait augmenter dans la mesure où elle pourrait passer une nouvelle commande d’appareils de ce type afin de remédier aux retard du F-35C Lightning II, dont elle ne dispose que de 12 exemplaires.

http://www.opex360.com/2016/12/18/la-marine-americaine-suspend-de-vol-ses-avions-fa-18-super-hornet-ea-18g-growler/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: US Navy   

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 34 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marine chinoise - Chinese navy
» Portuguese Navy - Marine portugaise
» Singapore Navy - Marine de Singapour
» Swedish Navy - Maine Suédoise
» Danish Navy - Marine Danoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: