Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 US Navy

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena24US Navy - Page 37 Unbena25
US Navy - Page 37 Unbena21US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Unbena27US Navy - Page 37 Unbena20

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeDim 27 Jan 2013 - 12:56

Rappel du premier message :

Citation :
US Navy - Page 37 130126nzz99900111024x68






(Jan. 26, 2013) Huntington Ingalls Industries celebrated significant progress today as the 555-metric ton island was lowered onto the nuclear-powered aircraft carrier Gerald R. Ford (CVN 78) at the company’s Newport News Shipbuilding division. The 60-foot long, 30-foot wide island was the 452nd lift of the nearly 500 total lifts needed to complete the aircraft carrier. (U.S. Navy photo courtesy Huntington Ingalls Industries/Released)

_________________
US Navy - Page 37 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresUS Navy - Page 37 Star3
US Navy - Page 37 Captur10
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
victor g camps
2eme classe
2eme classe


messages : 12
Inscrit le : 01/11/2011
Localisation : un peu ici un peu ailleurs
Nationalité : France

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMer 13 Déc 2017 - 6:49

L’USS Michael Monsoor, deuxième destroyer de classe Zumwalt,

classe Zumwalt :

http://www.thedrive.com/the-war-zone/16695/the-navy-is-changing-its-plans-for-its-dumbed-down-zumwalts-and-their-ammoless-guns

INSIDE the boat : https://www.youtube.com/watch?v=kubFSg9dJBo

https://investigationsoanisetoceanographiee.com/2017/05/22/dossier-luss-zumwalt-le-destroyer-furtif-du-futur/


a craqué un peu lors des essais de la Navy...

Les filtres électronicons ont cramé ou alors la navy cherchent à enfumer les russes en donnant de mauvaises infos...

https://fr.sputniknews.com/international/201712121034284320-destroyer-panne-essais/

Mais les américains  d'origine russes à bord ont bien confirmé la panne, à moins qu'ils aient fabriqué eux même la
cramures du filtre électronicons...

Conjuguez donc avec moi, le verbe ELECTRONIQUER à tous les temps du parfait et de l'imparfait...

Au boulot les gas...

Delachtenier Moratier Droba etc etc etcouba...
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeJeu 25 Jan 2018 - 15:22

Citation :
Vers une visite historique au Vietnam d'un porte-avions américain


Hanoï, 25 jan 2018 (AFP) -


Un porte-avions américain devrait accoster au Vietnam en mars, une première historique pour ces deux anciens ennemis, aujourd'hui alliés pour contrer la montée en puissance de Pékin en mer de Chine méridionale.

L'annonce en a été faite jeudi à l'occasion d'une visite à Hanoï du ministre américain de la Défense Jim Mattis, deuxième étape d'une tournée en Asie qui l'a également mené en Indonésie.

A Hanoï, où il a rencontré son homologue Ngo Xuan Lich et le président Tran Dai Quang, M. Mattis a insisté sur la liberté de navigation en mer de Chine, une question qui oppose les deux pays communistes.

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, --un espace maritime supposé riche en ressources naturelles et par lequel transitent plus de 5.000 milliards de dollars de marchandises chaque année.

Mais les prétentions chinoises sont contestées par d'autres riverains comme le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, Brunei et Taïwan.

"Les deux dirigeants se sont accordés à oeuvrer à une visite du porte-avion USS Carl Vinson à Danang en mars", a indiqué à la presse le porte-parole de M. Mattis, le commandant Jeff Davis.

Il s'agira d'une visite historique car jamais aucun porte-avions américain n'a accosté au Vietnam, selon des responsables du Pentagone. Pendant la guerre du Vietnam, qui s'est achevée en 1975, des porte-avions croisaient au large, mais il n'entraient pas dans les ports, ont-ils précisé.

Comme il l'avait fait à Jakarta, M. Mattis a souligné que la liberté de navigation était cruciale pour l'économie en forte croissance du Vietnam.

Les liens militaires entre les deux anciens ennemis se sont renforcés ces dernières années, notamment depuis une visite historique en 2016 de l'ex-président américain Barack Obama, qui avait levé un embargo sur les ventes d'armes à Hanoï datant de la guerre du Vietnam.

M. Lich avait rendu visite à M. Mattis à Washington en août dernier, dans le cadre des efforts d'Hanoï pour garder de bonnes relations avec l'administration de Donald Trump.

M. Mattis, dont c'était la première visite au Vietnam, repart jeudi soir pour les Etats-Unis, après une tournée de cinq jours dans la région marquée notamment par une démonstration mémorable des forces spéciales indonésiennes, avec des serpents tués à coup de dents et des briques enflammées.

Il doit faire escale vendredi à Honolulu, où il doit rencontrer son homologue sud-coréen Song Young-moo.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15780-vers-une-visite-historique-au-vietnam-dun-porte-avions-americain
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMar 30 Jan 2018 - 21:31

Citation :
30 jan. 2018 | Par Emmanuel Huberdeau

Le missile Harpoon Bk II+ bientôt opérationnel

US Navy - Page 37 0a15
Le Harpoon Bk II+ est doté d'une liaison de données © Boeing



L'US Navy prévoit l'entrée en service du nouveau standard de son missile anti navires cette année.

Le NAVAIR (Naval Air System Command) a réalisé le 22 janvier 2018 un tir d'essai du missile anti navire Harpoon Block II+ depuis un F/A-18F Super Hornet. Le test réalisé sur le polygone de Point Mugu a démontré la capacité du missile à dialoguer avec la nouvelle version du logiciel du Super Hornet.

Le Block II+ est la dernière évolution du missile Harpoon en service dans l'US Navy depuis les années 1970. Cette modernisation comprend un nouveau kit de guidage GPS et une liaison de données permettant au tireur de communiquer avec l'arme durant le vol. La cible désignée peut ainsi être modifiée ou le tir annulé. Le Harpoon Block II+ devrait aussi être plus résistant au brouillage explique l'US Navy.

En 2016, l'US Navy avait déjà réalisé une campagne d'essais du Harpoon Block II+. Il était alors annoncé que l'arme devait entrer en service au sein de l'US Navy en 2017. Cette entrée en service est désormais annoncée pour le courant de l'année 2018.

http://www.air-cosmos.com/le-missile-harpoon-bk-ii-bientot-operationnel-106387
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeJeu 8 Fév 2018 - 20:01

Citation :
08/02/2018

Trump relance l’achat de Super Hornet !


US Navy - Page 37 21524

Le président Donald Trump a placé une commande de 24 avions de combat Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » au menu programme des acquisitions du budget militaire 2019. Cette décision inverse le choix fait à l’époque par l'administration Obama d'arrêter d'acheter le chasseur après cette année.

Combler les retards du F-35 :

La Marine américaine a fait valoir qu'elle a besoin de plus d'avions de type F/A-18E/F pour combler une pénurie dans son inventaire jusqu'à ce que plus de nouveaux F-35 de Lockheed-Martin soient déployés.

La proposition dans le budget qui doit être présentée le 12 février prochain et sera probablement bien accueillie au Congrès, qui a toujours ajouté plus de « Super Hornet » que demandé et a résisté aux plans du Pentagone sous l'ancien président Barack Obama pour l'éliminer. Les législateurs ont approuvé 12 avions supplémentaires au cours de l'exercice 2016 alors qu'aucun n'a été demandé et 12 de plus au cours de l'exercice 2017, lorsque deux ont été demandés. Au cours de l'exercice, les conseillers de la Chambre et du Sénat ont proposé d'ajouter 10 avions aux 14 demandés.

La ligne de production reconduite :

L’avionneur Boeing se frotte les mains, car l’engagement du nouveau Président permettra de continuer à produire l’avion durant encore quelques années. Ce maintien de la production permettra également à Boeing de venir confiant vers de nouveaux clients, dont les évaluations pour un nouvel avion, va ou vont débuter prochainement.

Par ailleurs, cette nouvelle commande conforte Boeing que l’US Navy se rapproche un peu plus du standard BlockIII « Advanced Super Hornet ».

Le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » :

Le Boeing F/A-18E/F «Super Hornet» est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance. En comparaison du «Hornet» le «Super Hornet» permet des missions à très grand rayon d’action. Le «Super Hornet» est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

US Navy - Page 37 21425

Photos : Super Hornet de la Navy@ USN

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/02/08/trump-relance-l-achat-de-super-hornet-865144.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena24US Navy - Page 37 Unbena25
US Navy - Page 37 Unbena21US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Unbena27US Navy - Page 37 Unbena20

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMer 14 Fév 2018 - 18:01

Citation :
MQ-25 Stingray : General Atomics fera équipe avec Boeing

US Navy - Page 37 5a8432bfaabc0


Le groupe américain est en compétition pour développer le futur drone embarqué de l'US Navy. Pratt & Whitney fournira le moteur du véhicule proposé par General Atomics.
General Atomics Aeronautical Systems (GA-AS) a annoncé, le 12 février 2018, l'équipe d'industriels qui l'accompagnera pour répondre à l'appel d'offre pour réaliser le futur drone MQ-25 Stingray de l'US Navy. Pour son offre, GA-AS fera équipe avec Boeing Autonomous Systems dont le rôle exact n'a pas été précisé. Le deux sociétés présentaient à l'origine des offres concurrentes et semblent donc avoir décidé de s'associer. Boeing avait pourtant présenté en décembre 2017 son propre concept de drone ravitailleur pour ce programme.
Le programme MQ-25 Stingray vise à développer un drone embarqué capable d'effectuer des missions de surveillance et de renseignement (ISR) et de ravitailler en vol les appareils de l'US Navy (Le but étant de réduire le nombre de sorties des Super Hornet consacrées à ces missions et de permettre au chasseur de se concentrer sur les missions de combat et d'entrainement). 
Le département de la défense prévoit de lancer en 2018 la phase d'ingénierie et de construction des prototypes de ce programme. La capacité opérationnelle initiale du MQ-25 Stingray devrait être prononcée vers 2024. Le programme a bénéficié d'un budget de 222 M$ pour l'année fiscale 2018 et un budget de 683,9M$ a été demandé pour l'année fiscale 2019.
Pratt & Whitney fournira son moteur PW815, UTC Aerospace Systems fournira le train d'atterrissage, L3 Technologies développera le système de communication du véhicule, BAE Systems s'occupera des logiciels et notamment du système de préparation de mission, Rockwell Collins fournira des systèmes de navigation, le système radio TruNet ARC-210 et des systèmes de simulation. La collaboration avec Fokker GKN Aerospace se poursuivra notamment pour la crosse d'appontage du véhicule. 
Lokheed Martin est également en lice pour ce programme. Northrop Grumman s'est retiré fin 2017.
http://www.air-cosmos.com

_________________
US Navy - Page 37 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresUS Navy - Page 37 Star3
US Navy - Page 37 Captur10
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMar 20 Fév 2018 - 18:36

Citation :
Les catapultes électromagnétiques EMALS du dernier porte-avions américain ne seraient pas encore fiables


Posté dans Amériques, Forces navales par Laurent Lagneau Le 20-02-2018


US Navy - Page 37 22829

Près de 100.000 tonnes à pleine charge pour une longueur de 337 mètres et un maître-bau de 78 mètres : le dernier porte-avions américain, l’USS Gerald Ford (CVN-78), est le navire de guerre le plus imposant du moment. Et sans doute le plus technologiquement avancé, au regard des nombreuses innovations qu’il met en oeuvre, et certainement le plus cher de l’histoire, son développement et sa construction ayant coûté 12,9 milliards de dollars.

Parmi ces innovations, les catapultes électro-magnétiques EMALS (Electromagnetic Aircraft Launch System), qui remplacent celles à vapeur jusqu’à présent utilisées, sont les plus discutées. Et elles risquent de l’être davantage après un rapport du bureau des tests opérationnels et de l’évaluation du Pentagone (DOT&E, Director, Operational Test & Evaluation Office).

Fonctionnant grâce à un moteur à induction linéaire utilisant des courants électriques qui génèrent des champs magnétiques, un catapulte EMALS propulsent un chariot posé sur un rail de 91 mètres de long. Théoriquement, ce système permet de faire décoller des avions (ou des drones) davantage chargés en carburant et en munitions, d’augmenter la fréquence quotidienne des catapultages et de réduire les contraintes mécaniques. Les besoins en énergie étant plus importants, l’USS Gerald Ford est doté de chaufferies nucléaires trois plus puissantes à celles des précédents porte-avions américains.

Lors d’une campagne d’essais menée au cours de l’été 2017, plusieurs avions ont décollé de l’USS Gerald Ford grâce aux catapultes EMALS. Et les responsables des tests ne signalèrent rien d’anormal. Au contraire.

Seulement, le rapport du DOT&E, publié en janvier, a sévèrement critiqué les catapultes EMALS ainsi que le système d’arrêt des aéronefs (Advanced Arresting Gear – AAG), conçu par General Atomics.

« La fiabilité médiocre ou inconnue des catapultes, des dispositifs d’arrêt, des ascenseurs pour munitions et des radars nouvellement conçus, qui sont tous critiques pour les opérations aériennes, pourrait affecter la capacité [du porte-avions] à assurer des sorties, ce qui rendrait le navire plus vulnérables aux attaques ou imposerait des limites aux opérations de routine », avance le document.

Et d’insister : « Sur la base des estimations de fiabilité actuelles, le CVN-78 est peu susceptible d’être capable de mener le type d’opérations aériennes de haute intensité attendues en temps de guerre. »

Cependant, des améliorations aux catapultes EMALS ont déjà été apportées. Ainsi, lors d’essais effectués en 2014, il fut constaté que les avions lourdement chargés subissaient des contraintes « inacceptables » sur leurs ailes. Un correctif a été mis au point mais il ne sera pas installé avant 2019.

Le système EMALS a souvent fait l’objet de critiques, résumées, dans un langage fleuri, par le président Trump, lors d’un entretien donné au magazine Time en mai 2017. « C’est très compliqué. Il faut être Albert Einstin pour comprendre », avait-il dit à son sujet. Cela « coûte des centaines de millions de dollars et ce n’est pas bon », avait-il ajouté, estimant que l’US Navy devait revenir à « la foutue vapeur ».

Par ailleurs, le DOT&E estime que le nombre de marins nécessaires à la mise en oeuvre de l’USS Gerald Ford est sous-évalué, dans la mesure où les innovations du navire ne permettront pas de réduire la main d’oeuvre autant que souhaité.

Ce rapport a été établi avant que ne soit proposée au Congrès l’idée d’éviter à l’USS Gerald Ford une ultime campagne d’essais en condition opérationnelle avant son premier déploiement. Ce qui ferait gagner deux ou trois ans par rapport aux prévisions.

http://www.opex360.com/2018/02/20/catapultes-emals-dernier-porte-avions-americain-ne-seraient-fiables/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMer 21 Fév 2018 - 22:20

Citation :
Otan/Russie : La marine américaine a envoyé deux destroyers patrouiller dans les eaux de la mer Noire

Posté dans Forces navales, Otan, Russie par Laurent Lagneau Le 21-02-2018


US Navy - Page 37 24014

Depuis quelques jours, deux destroyers américains de la classe Arleigh Burke patrouillent dans les eaux de la mer Noire. En effet, le 17 février, l’USS Carney y a rejoint l’USS Ross pour, a expliqué l’US Navy, « mener des opérations de sécurité maritime. »

Il s’agit de répondre au renforcement des moyens militaires russes dans cette partie du monde, surtout après l’annexion de la Crimée. Récemment, les forces russes y ont significativement augmenté leur activité depuis 2014, ce qui préoccupe les pays riverains de la mer Noire, comme la Roumanie et la Bulgarie, deux membres de l’Otan. D’autant plus que la Russie y a installé des capacités dites A2/AD [Anti-Access/Area Denial], comme récemment avec le déploiement de deux batteries de défense aérienne S-400 supplémentaires.

La navigation en mer Noire est régie par la convention de Montreux qui, signée en 1936 pour réglementer le trafic maritime à travers les détroits internationaux des Dardanelles et du Bosphore, fixe à 21 jours la durée de présence maximale pour des navires de guerre opérant sous pavillon de pays non-riverains.

Cependant, des incidents entre les forces russes et les celles de l’Otan (notamment américaines) arrivent régulièrement, comme cela a récemment été le cas avec l’interception « dangereuse » d’un avion de renseignement EP-3E Aries II appartenant à l’US Navy par un chasseur Su-27.

« Notre décision d’avoir deux navires opérant simultanément dans la mer Noire est proactive et non pas réactive », a commenté le vice-amiral Christopher Grady, le commandant de la 6ème flotte américaine, au sujet du déploiement de l’USS Carney. « Nous opérons au rythme et au moment de notre choix dans cette région stratégiquement importante », a-t-il ajouté.

« La présence continue de la marine américaine en mer Noire démontre notre engagement durable envers la stabilité régionale et la sécurité maritime de nos partenaires [de la région] et la défense collective de nos alliés de l’Otan », a encore fait valoir l’amiral Grady.

Un responsable militaire américain a toutefois confié à CNN qu’il s’agit aussi de « désensibiliser » la Russie à la présence de forces américaines et d’aider à « établir des règles sur la façon dont les deux pays devraient agir en toute sécurité comme ils le firent durant la Guerre Froide. »

Justement, lors de cette dernière, plusieurs incidents eurent lieu entre les forces américaines et soviétiques. Un code de bonne conduite fut adopté en 1972, via l’accord INCSEA. Seulement, depuis quelques années, cela n’a pas empêché les comportements dangereux, régulièrement dénoncés non seulement par les États-Unis mais aussi par d’autres pays, comme par exemple la Suède.

Quoi qu’il en soit, l’état-major russe a prévenu. Si les deux destroyers américains « manifestent des actions hostiles ou provocatrices, ils recevront une réponse et seront servis en conséquence », a déclaré l’amiral Vladimir Valuev.

Plus largement, le Pentagone a l’intention de renforcer sa présence en Europe, à en juger par sa demande de crédits pour l’année 2019. Ainsi, le montant de l’enveloppe pour financer l' »European Deterrence Initiative » (EDI), qui remplace l' »European Reassurance Initiative », devrait passer de 4,7 à 6,531 milliards de dollars (si le Congrès l’accepte).

Cette somme doit servir à améliorer le prépositionnement des matériels (à hauteur de 3,235 milliards, contre 2,221 milliards actuellement) et à financer le renforcement et les rotations des unités déployées (1,874 milliards, contre1,732 milliards en 2018). En outre, le budget « amélioration de l’infrastructure » passerait de 302,3 à 828,2 millions de dollars tandis que l’aide aux pays partenaires dépasserait les 300 millions. Enfin, 290,8 millions (contre 218 en 2018) seraient alloués aux exercices et aux entraînements.

http://www.opex360.com/2018/02/21/otan-russie-marine-americaine-a-envoye-deux-destroyers-patrouiller-eaux-de-mer-noire/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeLun 5 Mar 2018 - 21:05

Citation :
Visite historique d'un porte-avions américain au Vietnam


Danang (Vietnam), 5 mars 2018 (AFP) -


Un porte-avions américain est arrivé au Vietnam lundi, une première historique pour les deux anciens ennemis, aujourd'hui alliés pour contrer la montée en puissance de Pékin en mer de Chine méridionale.

L'USS Carl Vinson, qui comprend notamment une escadre aérienne embarquée et un croiseur lance-missiles, effectuera une escale de quatre jours dans la ville portuaire de Danang, dans le centre du Vietnam.

Lors de cette étape lourde de symboles, une partie des équipages se rendra notamment dans un centre pour victimes de l'agent orange, produit défoliant épandu par l'armée américaine pendant la guerre du Vietnam, causant encore aujourd'hui des malformations.

Cette visite va "contribuer à maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la coopération et le développement dans la région", a estimé Le Thi Thu Hang, la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères.

"Cette visite montre qu'un seuil extrêmement important a été franchi dans nos relations et exprime le soutien des Etats-Unis pour un Vietnam fort, prospère et indépendant", a déclaré lundi un porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning.

"Par des efforts continus, du respect mutuel et en continuant à affronter le passé tout en oeuvrant à un avenir meilleur, nous sommes passés du stade d'anciens ennemis à celui de partenaires étroitement liés", a ajouté le porte-parole du ministère américain de la Défense, soulignant que cette visite dans le port de Danang était une opération de "routine, destinée à démontrer notre engagement envers la prospérité et la stabilité de la région".

Les tensions sont fortes actuellement en mer de Chine méridionale, où Pékin continue de construire des îles artificielles capables d'accueillir des installations militaires - au grand dam du Vietnam et d'autres prétendants à la mer.

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, un espace maritime supposé riche en ressources naturelles et par lequel transitent plus de 5.000 milliards de dollars de marchandises chaque année.

"C'est une poussée américaine (...) pour montrer avec une présence navale massive dans la région de la mer de Chine méridionale que les Etats-Unis restent engagés", a estimé auprès de l'AFP Carl Thayer, spécialiste du Vietnam.

Les liens militaires entre les deux anciens ennemis se sont renforcés ces dernières années, notamment depuis une visite historique en 2016 de l'ex-président américain Barack Obama, qui avait levé un embargo sur les ventes d'armes à Hanoï datant de la guerre du Vietnam.

L'USS Carl Vinson abrite 5.300 marins, pilotes et membres d'équipage et 72 avions. Lors de la visite seront également organisés des matches amicaux de basketball et de football entre des marins américains et des Vietnamiens, ainsi qu'une visite d'orphelinat et des concerts

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15951-visite-historique-dun-porte-avions-americain-au-vietnam
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMar 13 Mar 2018 - 21:12

Citation :
13 mars 2018 | Par Emmanuel Huberdeau

Premier déploiement opérationnel du F-35B en mer

US Navy - Page 37 0e11
Le F-35B est déployé à bord de l'USS Wasp © US Navy



L'USS Wasp est parti pour une patrouille dans le Pacifique avec à son bord pour la première fois des F-35B. Le porte-aéronefs d'assaut fait partie d'un groupe amphibie renforcé composé également de deux destroyers.

Un détachement du 121e escadron de chasse des Marines (121 Fighter Attack Squadron) a rejoint l'USS Wasp de l'US Navy le 5 mars 2018. Pour la première fois, le F-35B est déployé en mer pour une mission longue à bord d'un porte-aéronefs d'assaut.

Les missions des F-35B au sein de ce groupe sont la défense arienne, les frappes dans la profondeur et l'appui des troupes débarquées.

Avant ce déploiement, l'USS Wasp avait été modifié afin de pouvoir accueillir le F-35B. Le revêtement de son pont d'envol avait notamment été totalement changé pour pouvoir résister à la chaleur dégagée par le moteur de la version à décollage court et appontage vertical du Joint Strike Fighter.

Le Wasp est déployé au sein d'un groupe amphibie renforcé baptisé "Up gunned Expeditionary Strike Group" par l'US Navy. En effet le groupe naval expéditionnaire traditionnellement composé de trois navires amphibies est renforcé par deux destroyer Arleigh Burke. Ces bâtiments offrent des capacités de frappe dans la profondeur, de défense aérienne et anti sous-marines nouvelles pour un groupe amphibie. Le déploiement du F-35B est aussi considéré par l'US Navy comme un renforcement de ces capacités.

Le groupe patrouillera dans la zone pacifique pour participer à des échanges avec les forces navales locales et pour offrir une capacité d'intervention rapide en cas de besoin.

http://www.air-cosmos.com/premier-deploiement-operationnel-du-f-35b-en-mer-108507
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeVen 16 Mar 2018 - 20:04

Citation :
Un F/A-18F Super Hornet de la VFA 213 s'est écrasé avant son atterrissage

16 Mars 2018  •  Loïc  

Forces navales, Amérique du nord, Accident

US Navy - Page 37 24040
© US Navy - Un F/A-18F Super Hornet de la VFA-213 «Black Lions» est catapulté depuis l'USS George H.W. Bush (CVN 77).



Mercredi 14 mars 2018, aux alentours de 16h30 (heure locale), un F/A-18F Super Hornet de la VFA-213 «Black Lions» (Strike Fighter Attack Squadron) s'est écrasé à Boca Chica Field, peu de temps avant son atterrissage sur la base aéronavale (NAS) de Key West, située dans l'extrême sud de la Floride. L'US Navy a confirmé peu de temps après l'accident que l'équipage, composé d'un pilote et d'un navigateur, sont tous les deux décédés dans l'accident.

D'après le communiqué de presse publié par l'US Navy, rapidement après le crash de l'appareil dans les eaux peu profondes qui entourent la base aéronavale, un hélicoptère SH-60 Seahawk a lancé une mission de recherche et sauvetage (SAR, Search and rescue) et s'est rendu sur place afin de récupérer les deux marins du ciel. Ejectés de leur Super Hornet, ils ont été transportés au Lower Keys Medical Center mais ont été déclarés morts peu de temps après.

L'appareil effectuait une mission d'entraînement dans la région dans le cadre d'un exercice avant de rejoindre dans quelques jours la base aéronavale d'Oceana, située dans l'Etat de Virginie. A la suite de cet accident, toutes les sorties aériennes depuis Key West ont été annulées durant une journée, tandis que les équipages du Carrier Air Wing 8 (CVW 8 ) assignés au porte-avions USS George H.W. Bush ont été informés de l'accident mais ont poursuivi leurs mission.

Aucune information n'a été donnée concernant les causes de cet accident. Une enquête a été ouverte par l'US Navy afin de déterminer les origines de ce crash, ainsi que le décès des deux aviateurs.

Comme le rappelle le blog The Aviationist, les accidents de Hornet Legacy (F/A-18A/B/C/D), Super Hornet (F/A-18E/F) et de Growler (EA-18G) sont nombreux de cours de ces derniers mois, qu'ils soient d'origine humaine ou technique. Du côté des Super Hornet, deux F/A-18F se sont percutés en vol en mai 2016 avant de s'abîmer dans l'océan Atlantique, un F/A-18E s'est abîmé en mer de Célèbes (Asie) en avril 2017 peu de temps avant son appontage sur l'USS Carl Vinson (CVN-70), tandis qu'en août 2017, un F/A-18E de l'USS Nimitz (CVN 68) a effectué un atterrissage d'urgence sur l'aéroport de Bahreïn (le pilote s'est éjecté).

Mais c'est le taux d'accident de la flotte des Hornet Legacy, les premières générations, qui est aujourd'hui le plus alarmant. En effet, notamment en 2016, pas moins de six Hornet ont été perdus lors d'accidents. Le premier en juin 2016 avec le crash d'un Hornet des Blue Angels (1 mort), en juillet suivant avec le crash d'un Hornet de l'US Marine Corps lors d'un exercice de nuit au tir canon (1 mort), en août avec le crash d'un Hornet de l'US Navy, en octobre avec celui d'un F/A-18C de l'USMC, et en novembre avec la percussion en vol de deux Hornet de l'USMC.

Le site Stars and Stripes rapportait dans un article de septembre 2016 que les généraux de l'US Navy et l'US Marine Corps avaient averti le Congrès américain que la baisse et la redistribution des crédits alloués aux forces armées conduisait à des situations dangereuses et difficilement tenables sur le long terme. De nombreux problèmes ont été identifiés avec notamment la hausse du nombre d'opérations extérieures, la suractivité des Flottilles en opération et de leurs avions dans le temps (fatigue accélérée des cellules parfois déjà anciennes), la baisse des heures d'entraînement sur le territoire américain des pilotes, la faible disponibilité des avions avec un retrait prématuré de certains pour mettre l'accent sur les F-35 et sa mise en oeuvre qui coûte très cher, etc…

Depuis 2012, les accidents sur Hornet et Super Hornet dans l'US Navy et l'USMC ont augmenté de 44%. Aux Etats-Unis, les accidents sont classés en trois catégories, A, B et C en fonction de leur gravité. La catégorie A est la plus élevée et un crash est classé comme tel lorsqu'un aviateur est décédé ou qu'il est grièvement blessé et handicapé à vie. D'après Stars and Stripes, le nombre d'accidents de catégorie A impliquant des Hornet et des Super Hornet est passé de 57 en 2012, à 82 au cours de l'année fiscale 2016, selon le Naval Safety Center.

Le Lt. Gen. Jon Davis, commandant adjoint de l'US Marine Corps Aviation déclarait en avril 2016 devant les sénateurs américains que sur les 276 Hornet en service dans l'USMC, seulement 87 pouvaient effectuer une mission. Sur ces 87 appareils, 40 ont été engagés sur des théâtres d'opération extérieure tandis que 30 ont été assignés aux escadrons d'entraînement. Mais ce nombre était trop insuffisant pour entraîner et former la totalité des pilotes restés aux Etats-Unis.

Dans l'US Navy, le commandant de l'US Naval Air Forces Jeannie Groeneveld expliquait en juillet 2016 que sur les 259 Hornet en service, seulement 55 étaient opérationnels. Concernant les Super Hornet, sur un parc aérien de 544 machines, 290 étaient disponibles immédiatement pour effectuer une mission.

Et ce constat, notamment la hausse de la fatigue des cellules des Hornet/Super Hornet, ne va pas en s'arrangeant. Avec la baisse des commandes de Super Hornet dans l'US Navy et avec le F-35C Lightning II qui n'est toujours pas opérationnel (ou uniquement avec des capacités très fortement limitées), il n'st donc pas possible de soulager la pression qui s'exerce continuellement sur les F/A-18. Prévue d'abord pour 6 000 heures de vol (HDV), les cellules des Hornet/Super Hornet vont être prolongées pour tenir 8 000 HDV et il est déjà prévu que certaines arrivent jusqu'aux 10 000, expliquait Jeannie Groeneveld.

Et tous ces problèmes s'ajoutent à d'autres, tout aussi graves, celui des problèmes d'hypoxies et des épisodes physiologiques, sans parler de la dépressurisation impromptues des cockpits. Ces derniers entraînent des étourdissements, vertiges, vomissements, etc… Ces dangers concernent de nombreux appareils avec les F-22 Raptor il y a quelques années, mais aujourd'hui avec les turbopropulseurs T-6 Texan II et les T-45 Goshawk d'entraînement et de formation, ainsi que toute la gamme des Hornet, Super Hornet et Growler. Officiellement, l'US Navy reconnaît que quatre pilotes sont morts suite à un problème de ce type. Aujourd'hui, des solutions temporaires ont été apportées mais l'origine du problème n'a toujours pas été identifiée et les dangers persistent donc.

http://www.defens-aero.com/2018/03/f/a-18f-super-hornet-vfa-213-ecrase-atterrissage.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeLun 2 Avr 2018 - 14:50

Citation :
02.04.2018

31 péniches de type Landing Craft Utility 1700 pour Swiftships


US Navy - Page 37 24836

La société de Louisiane Swiftships a été retenue dans le cadre du programme Landing Craft Utility 1700.

La LCU 1700 qui remplacer les LCU 1610, pourra transporter deux chars M1A1, ou 350 soldats équipés, ou 400 passagers, ou encore 154 tonnes de fret.

Le marché prévoit la construction d'une péniche sous 31 mois pour 18 millions de dollars puis la fourniture d'ici à 2027 de 31 exemplaires de la LCU 1700.

Citation :
L'avis:
Swiftships, LLC, Morgan City, Louisiana, is being awarded an $18,053,376 fixed-price incentive contract for the detail design and construction of the Landing Craft, Utility (LCU) 1700. Swiftships is contracted to deliver the LCU 1700 detail design and construction of one craft (including data license rights) approximately 31 months after contract award, with options for the construction of up to 31 craft with the latest delivery date, if all options are exercised, in 2027. This solicitation also includes options for product support, technical manuals; up to 10,000 hours of special studies services; a technical data package; and orders for interim support, engineering and industrial services, training, and shipping. This contract includes options which, if exercised, would bring the cumulative value of this contract to $429,422,280 based on a most likely option exercise scenario and exclusive of any orders. The base work will be performed in Morgan City, Louisiana (83 percent); Houston, Texas (15 percent); and Virginia Beach, Virginia (2 percent), and is expected to be completed by July 2020. Fiscal 2016 shipbuilding and conversion (Navy) funding in the amount of $18,053,376 will be obligated at time of award and will not expire at the end of the current fiscal year. This contract was competitively procured via the Federal Business Opportunities website with five offers received. The Naval Sea Systems Command, Washington, District of Columbia, is the contracting activity (N00024-18-C-2401).

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/04/01/31-peniches-de-type-landing-craft-utility-1700-19218.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMar 17 Avr 2018 - 23:08

Citation :
17 avr. 2018 | Par Emmanuel Huberdeau

Dernier déploiement en mer du F/A-18C/D Hornet

US Navy - Page 37 25728
Le pont de l'USS Carl Vinson en 2015. © Emmanuel Huberdeau



Le Hornet a été déployé en mer à bord d'un porte-avions de l'US Navy pour la dernière fois. Les groupes aériens embarqués de l'US Navy seront désormais uniquement constitués de Super Hornet et F-35C.

L'information n'a pas été officiellement annoncée par l'US Navy mais a été reprise par plusieurs sites spécialisés américains. Les F/A-18C/D Hornet ("Legacy Hornet") déployés à bord du porte-avions "Carl Vinson" ont effectués leur dernière mission en mer. L'appareil va en effet être retiré des groupes aériens embarqués de l'US Navy.

Selon "Scramble Magazine", le 34e Escadron "Blue Blasters" a été la dernière unité opérant le F/A-18 Hornet a être déployée à bord d'un porte-avions de l'US Navy. Il reste des escadrons équipé de ce type d'appareils mais ils ne seront plus déployés en mer. Les Marines continuent aussi à employer le Hornet.

Ce dernier déploiement marque la transition définitive des groupes aériens embarqués américains du Hornet vers le Super Hornet. Le F/A-18E/F Super Hornet constitue aujourd'hui le fer de lance de l'US Navy. Et il devrait rester en service encore de nombreuses années. Pour la période 2019/2021 le département de la défense américain a commandé 24 nouveaux Super Hornet. Selon Boeing d'ici 2023, ce sont 110 appareils supplémentaires qui pourraient être commandés. Preuve que l'US Navy considère que son chasseur dit "de 4e génération" reste à propos malgré l'arrivée du F-35C.

Par ailleurs, l'US Navy a commandé le développement d'un nouveau standard, le Block III qui comprend l'intégration de réservoirs conformes, une extension de la durée de vie des cellules, un nouveau calculateur central, le système de liaison de données TTNT et le système de détection optique IRST.

Le F-35C va également progressivement rentrer en service. Mais l'US Navy n'a pas encore prononcé la capacité opérationnelle initiale de ses JSF contrairement aux Marines et à l'US Air Force.

http://www.air-cosmos.com/dernier-deploiement-en-mer-du-f-a-18c-d-hornet-109903
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeVen 27 Avr 2018 - 20:48

Citation :
U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. Sixth Fleet a ajouté 3 photos.

Exercise #LightningHandshake continues in the Atlantic Ocean with the USS Harry S. Truman CSG and #RoyalMoroccanNavy April 25, 2018.
#PartnershipsMatter
US Navy - Page 37 26415
US Navy - Page 37 26611
US Navy - Page 37 26512
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeSam 5 Mai 2018 - 19:36

Citation :
Face à la Russie, les Etats-Unis réactivent leur 2e Flotte

Washington, 5 mai 2018 (AFP) -


La marine américaine a annoncé réactiver sa 2e Flotte chargée de patrouiller en Atlantique Nord, sept ans après l'avoir démantelée, dans un contexte de nouveaux dangers et de montée en puissance de la Russie.

L'amiral John Richardson s'est chargé de cette annonce vendredi à Norfolk, port de la côte Est où se trouve une grande base navale des forces américaines.

"Nous voilà de retour à une ère de concurrence entre grandes puissances, où l'environnement sécuritaire est confronté à des défis plus complexes", a justifié l'officier de l'US Navy.

"C'est pourquoi nous comptons aujourd'hui sur la 2e Flotte pour s'attaquer à ces défis, en particulier dans le nord de l'Atlantique", a-t-il ajouté.

La 2e Flotte avait été dissoute en 2011 pour des raisons budgétaires et de réorganisation militaire. Elle a auparavant joué un rôle capital dans les décennies de Guerre froide.

Ces derniers mois ont été rapportées des intrusions récurrentes de bombardiers stratégiques et sous-marins nucléaires russes près des côtes de pays de l'Otan, alors que la Russie met actuellement les bouchées doubles pour moderniser ses forces nucléaires.

L'état-major de la 2e Flotte, qui n'existe à l'heure actuelle que sur le papier mais sera actif le 1er juillet, passera graduellement d'une quinzaine de personnes à plus de 250, parmi lesquelles 85 officiers et 164 engagés, a précisé l'US Navy.

En présentant en janvier la nouvelle "Stratégie de défense nationale" des Etats-Unis, le ministre américain de la Défense Jim Mattis avait dénoncé les "menaces croissantes" de la part de la Chine et de la Russie, accusant ces pays de "tenter de créer un monde conforme à leur modèle autoritaire".

https://www.marine-oceans.com/actualites/face-a-la-russie-les-etats-unis-reactivent-leur-2e-flotte
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMar 5 Juin 2018 - 22:03

Citation :
La marine américaine opte pour le Naval Strike Missile norvégien pour ses frégates légères polyvalentes

Posté dans Forces navales, Industrie par Laurent Lagneau Le 05-06-2018


US Navy - Page 37 1864

Le groupe norvégien Kongsberg a indiqué, le 4 juin, que son missile anti-navire longue portée « Naval Strike Missile » avait été retenu par la marine américaine dans le cadre d’un programme visant à doter ses frégates légères polyvalentes de type LCS [Littoral Combat Ship] d’une telle capacité.

Ce marché était également disputé par Boeing, qui présentait le missile Harpoon Block II Plus (à portée étendue), et Lockheed-Martin, qui espérait placer une version navale de son LRASM [Long Range Anti-Ship Missile]. Seulement, l’un et l’autre décidèrent d’abandonner la compétion en mai 2017.

Cela étant, Kongsberg s’est associé à un autre groupe américain, en l’occurrence Raytheon, pour soumettre son offre. Le contrat initial qui lui a été attribué a une valeur de seulement 14,86 millions de dollars. Mais il ne s’agit que d’une mise en bouche puisqu’il comporte des options qui, si elles sont levées, porteraient sa valeur à près de 850 millions d’euros.

Avec une portée de 100 nautiques, le NSM est en mesure de frapper des cibles terrestres et maritime « fortement défendues », grâce « à une technologie avancée d’identification des cibles », explique le groupe norvégien.

« Raytheon et Kongsberg vont fournir à la marine [américaine] une solution éprouvée, prête à l’emploi, qui dépasse les exigences de la mission « au-delà de l’horizon », a commenté Taylor W. Lawrence, le président de Raytheon Missile Systems. « Le NSM fait économiser aux États-Unis des milliards de dollars en coûts de développement et crée de nouveaux emplois dans le secteur de la haute technologie dans ce pays », a-t-il encore fait valoir.

A priori, c’est surtout Raytheon qui va tirer profit de ce contrat puisque les missiles et les lanceurs seront en grande partie fabriqués dans son usine de Louisville [Kentucky]. Et une douzaine de sous-traitants américains seront impliqués. Cependant, ce marché obtenu auprès de l’US Navy pourrait en annoncer d’autres pour Kongsberg étant donné que, selon les analystes, le marché des missiles mer-mer devrait augmenter dans les années à venir.

http://www.opex360.com/2018/06/05/marine-americaine-opte-naval-strike-missile-norvegien-fregates-legeres-polyvalentes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeSam 9 Juin 2018 - 17:59

Citation :
Le gouvernement chinois a volé une masse de données secrètes de l'US Navy (média)


Washington, 8 juin 2018 (AFP) -


Des pirates informatiques au service du gouvernement chinois ont volé une masse de données secrètes à un sous-traitant de la marine américaine, y compris les plans d'un missile anti-navire lancé d'un sous-marin, affirme le Washington Post vendredi.

Les enquêteurs ont indiqué au quotidien que l'attaque contre les serveurs de ce sous-traitant avait été menée en janvier et février par des "hackers" du ministère de la Sécurité d'Etat, installés dans la province du Guangdong.

Le sous-traitant, qui n'a pas été nommé par le quotidien, travaille pour le Naval Undersea Warfare Center, basé à Newport, sur la côte Est des Etats-Unis. C'est le centre chargé de la recherche et du développement des armes sous-marines de la marine américaine.

Les experts estiments que la flotte de sous-marins américains --que ce soit les sous-marins nucléaires d'attaque ou les vaisseaux portant des missiles intercontinentaux nucléaires-- donne au pays un avantage encore certain face aux adversaires comme la Russie ou la Chine, qui développent leur propre flottes de sous-marins à marche forcée.

Le Washington Post affirme que les pirates ont réussi à voler 614 gigabytes de données y compris des capteurs, des systèmes de cryptage et un projet peu connu au nom de code "Sea Dragon".

Le Pentagone a été avare en informations sur ce projet lancé en 2012 et qui a pour but d'adapter les technologies militaires existantes à de nouveaux usages.

A la demande de l'US Navy, le Washington Post a accepté de ne pas donner de détails sur le nouveau missile anti-navire, mais a indiqué qu'il s'agissait d'un engin supersonique qui pouvait être lancé à partir d'un sous-marin.

Le porte-parole de la Marine, le capitaine de frégate Bill Speaks, est resté muet sur l'article du quotidien, invoquant des raisons de sécurité. Il s'est contenté d'indiquer que le Pentagone s'adaptait continuellement à la cyber menace.

Les pirates informatiques chinois ciblent continuellement l'armée américaine pour tenter de dérober des secrets sur les matériels ou les procédures. Le Pentagone avait notamment reconnu qu'ils avaient déjà réussi à voler des informations cruciales sur le F-35, l'avion furtif multirôles de 5ème génération déployé ces dernières années mais aussi sur la nouvelle version du fameux système de missiles anti-missiles Patriot.

Ces informations risquent de tendre un peu plus les relations entre Pékin et Washington, qui se sont déjà détériorées en raison du commerce mais aussi de la militarisation par Pékin d'îles disputées en mer de Chine méridionale.

En raison de cette attitude jugée agressive, le Pentagone avait désinvité les forces navales chinoises le mois dernier des grandes manoeuvres navales biennales RIMPAC.

https://www.marine-oceans.com/actualites/le-gouvernement-chinois-a-vole-une-masse-de-donnees-secretes-de-l-us-navy-media
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeSam 28 Juil 2018 - 22:22

Citation :
La marine américaine manque de bouées acoustiques pour traquer les sous-marins (russes)

Posté dans Forces navales par Laurent Lagneau Le 28-07-2018


US Navy - Page 37 42115

Lors du dernier sommet de l’Otan, la création d’un commandement destiné à « aider à protéger les routes de communication maritimes entre l’Amérique du Nord » a été confirmée. Une telle structure existait lors de la Guerre Froide, sous le nom de Commandement allié Atlantique [SACLANT], avant d’être dissoute en 2002.

En outre, quelques semaines plus tôt, le Pentagone avait annoncé la réactivation de la 2e Flotte de l’US Navy dont la zone de déploiement coïncidait avec celle de l’Atlantique Nord. Par ailleurs, l’Islande retrouve, dans le même temps, l’intérêt stratégique qui lui était donné avant l’implosion de l’ Union soviétique, avec le déploiement d’avions de patrouille maritime américains P-8 Poseidon.

Le point commun entre ces trois mesures est l’activité opérationnelle soutenue des sous-marins russes, dont le niveau retrouve celui qui était le sien durant la Guerre Froide.

« La Russie a beaucoup investi dans sa marine, en particulier dans les sous-marins. Depuis 2014, treize autres submersibles ont été livrés. Les activités sous-marines russes sont maintenant au plus haut niveau depuis la (fin de la) Guerre froide. Ces sous-marins opèrent partout dans l’Atlantique et encore plus près de nos côtes », avait ainsi expliqué Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, dans un entretien donné au Frankfurter Allgemeinen Sonntagszeitung (FAS), en décembre dernier.

Aussi, les « rencontres » entre les sous-marins russes et les navires de l’Otan sont plus fréquentes. « Les incursions dans le golfe de Gascogne de sous-marins russes mettent au défi nos capacités de patrouille maritime », avait ainsi lancé Jean-Yves Le Drian, alors qu’il était ministre de la Défense, en novembre 2016. Plus tard, il avait évoqué la présence de submersibles russe non loin des côtes bretonnes… d’où partent les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la Marine nationale.

En Méditerranée, il a aussi été question de sous-marins russes ayant donné du « fil à retordre » à la marine américaine (et pas seulement elle…). Et visiblement, la fréquence de ces « rencontres » s’est accentuée ces derniers mois. Cela étant, les sous-marins russes ne sont sans doute pas les seuls à avoir accru le rythme de leurs patrouilles. Dans d’autres parties du monde, et en particulier dans la région Indo-Pacifique, les submersibles chinois sont tout aussi actifs.

En octobre 2017, l’US Naval Air Systems Command avait annoncé la commande de 166.500 bouées acoustiques de divers types auprès de la société Erapsco. Le tout pour 219,8 millions de dollars.

Larguées par des hélicoptères ASM [anti-sous-marins] et des avions de patrouille maritime (en l’occurrence des MH-60 Sea Hawk et des P-8A Poseidon pour l’US Navy), les bouées acoustiques, qu’elles soient passives ou actives, permettent de détecter les sous-marins et de transmettre les coordonnées de leurs positions aux aéronefs et aux navires de surface.

Mais cette commande passée auprès d’Erapsco est apparemment insuffisante puisque l’US Navy vient de demander au Congrès une rallonge de 20 millions de dollars supplémentaires pour en acquérir un nouveau lot. Les stocks de ces bouées acoustiques sont « tombés très bas après un rythme opérationnel inattendu en matière de lutte anti-sous-marine en 2017, ce qui a entraîné une consommation élevée de tout type/modèle/série », a-t-elle fait valoir.

La flotte russe de sous-marins est plus réduite que celle dont disposait la marine soviétique à l’époque de la Guerre Froide. Mais elle est qualitativement meilleure, avec de nouveaux bâtiments disposant de capacités accrues et d’équipages expérimentés.

En outre, l’activité de ces sous-marins russes, à proximité des câbles sous-marins de communication, inquiète.

« Nous voyons maintenant des activités sous-marines russes à proximité de ces câbles comme nous n’en avons jamais observé », avait assuré l’amiral Andrew Lennon, le chef des forces sous-marines de l’Otan, qui évoquait une « posture navale agressive » de la part de la marine russe.

Qui plus est, cette dernière pourrait bénéficier de nouvelles armes, comme le « drone » (ou la « torpille ») à propulsion nucléaire « Poséidon ». Ce système, qui, en novembre 2015, fit l’objet d’une « fuite » dont la raison a échappé aux analystes, a été officiellement dévoilé par le ministère russe de la Défense, le 19 juillet.

Selon les médias russes, le Poseidon pourrait emporter une charge nucléaire afin de pouvoir détruire des infrastructures côtières. Il serait également susceptible d’être utilisé contre des porte-avions.

« Les caractéristiques uniques du système Poséidon aideront la Marine [russe] à combattre des porte-avions et à attaquer des groupes d’adversaire potentiel dans n’importe quel théâtre de guerre océanique et à détruire les infrastructures côtières », a confirmé l’amiral Igor Katasonov, « analyste » en chef de l’état-major russe.

http://www.opex360.com/2018/07/28/marine-americaine-manque-de-bouees-acoustiques-faire-chasse-aux-marins-russes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeDim 12 Aoû 2018 - 16:12

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeDim 19 Aoû 2018 - 22:18

Citation :
19/08/2018

Les Blue Angels sur Super Hornet !


US Navy - Page 37 45119

Cette fois l’information est confirmée, la célèbre patrouille de démonstration de la marine américaine les « Blue Angels » volera sur le « Super Hornet ». L’information n’est en soi pas complètement nouvelle, dans un article datant de décembre 2015 je vous en avais fait part. Mais aujourd’hui, le projet est enfin sur les rails.

À partir de 2021/22, l'escadron de démonstration de vol de l’USN les « Blue Angels » sera donc équipé du Boeing F/A-18E/ F « Super Hornet ». L'OEM a reçu une commande de 17 millions de dollars de la Naval Air Systems Command afin d'acheter l'équipement nécessaire pour modifier neuf F/A-18E monoplaces et deux biplaces F/A-18F conformément aux spécifications de l'équipe de démonstration.

Un deuxième contrat devrait être signé prochainement avec Boeing pour effectuer les travaux, qui seront effectués à l’usine de St. Louis, dans le Missouri, où les avions ont été construits. Aucun délai n’a été annoncé pour la conversion de l’équipe à l’actuel qui vole sur F/A-18C/D, mais le contrat stipule que les travaux doivent être achevés d’ici décembre 2021.

US Navy - Page 37 44c28

Les détails des modifications à effectuer n'ont pas été révélés, mais les avions des "Blue Angel" dotés des équipements opérationnels, tels que le canon Vulcan de 20mm, des modifications seront faites en ce qui concerne le système de carburant pour le vol inversé prolongé. Les commandes de vol des « Super Hornet » seront ajustées pour qu’elles nécessitent une légère contre-pression sur le manche afin de maintenir un vol en palier, une caractéristique adoptée pour le vol en formation très serré qui est la marque de fabrique de l’équipe. Les « Super Hornet » sont susceptibles d’avoir un réservoir d’huile et une tubulure additionnelle pour le système de fumée, des caméras de recul. Enfin, l’appareil sera peint dans le schéma «Blue Angels» et «Insignia yellow» à haute brillance de l’équipe.

Les Blue Angels :

La patrouille de démonstration de la Marine américaine a été crée en 1946 et volait à l’époque sur des Grumman F6F-5 « Hellcat ». En 1949, celle-ci passe sur avion à réaction, avec le Grumman F9F-2 « Panther ». Une des particularités de cette patrouille est, qu'aujourd'hui encore, ses pilotes volent sans combinaisons anti-G et ceci à bord d’avions particulièrement performants. C’est en 1987 que les « Blue Angels » quittent le « bon vieux » Douglas A-4F « Skyhawk » pour voler sur le F/A-18 A/B « Hornet ». En 2010, la patrouille a reçu la version C/D du « Hornet », soit des appareils d’occasions de la Navy.

US Navy - Page 37 44b27

Photos : 1 les Blue Angels sur « Hornet » 2 Un Super Hornet aux couleurs de la patrouille @ Blue Angels

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/08/19/les-blue-angels-sur-super-hornet-866118.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 16:04

Citation :
31/08/2018

Boeing produira le drone ravitailleur en vol !


US Navy - Page 37 48i15

L’avionneur Boeing a obtenu le contrat en vue de la fabrication du futur drone ravitailleur en vol MQ-25 « Stingray » de support opérationnel destiné à l'US Nav. Ce premier contrat est d’un montant de 805 millions de dollars et doit permettre à Boeing de développer l'ingénierie et la fabrication de quatre premiers aéronefs sans pilote.

Le drone MQ-25 « Stingray » est conçu pour fournir à la marine des États-Unis une capacité de ravitaillement en vol . Selon la US Navy, le MQ-25 « Stingray » permettra une meilleure utilisation des avions de combat en élargissant la gamme de déploiement des Boeing F/A-18 « Super Hornet », Boeing EA-18G « Growler » et des Lockheed Martin F-35C. Le MQ-25 fonctionnera depuis les porte-avions en utilisant les mêmes systèmes de bord communs aux avions pilotés par l’homme, comme la catapulte de lancement et les systèmes de récupération du bâtiment.

Désigné le RAQ-25 dans la phase d’évaluation du projet de drone ravitailleur, la désignation a été modifiée en MQ-25 « Stingray ». Les exigences en matière de furtivité permettent toujours tirer des missiles ou larguer des bombes à partir de pylônes, mais la surveillance et la destruction des cibles ne seront pas sa mission principale du nouvel engin. Le drone MQ-25 va permettre de prolonger le rayon de combat non ravitaillé des « Super Hornet » à plus de 700 milles marins (1 300 km). L'objectif de la Navy est de fournir 6 800 kg (15 000 lb) de carburant à 4 à 6 avions sur une distance de 530 mi (580 mi).

US Navy - Page 37 48h16

Photos: MQ-25 « Stingray » @ Boeing

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/08/31/boeing-produira-le-drone-ravitailleur-en-vol-866163.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 21:29

Citation :
02/09/2018

F-35 : essais opérationnels de base sur l’USS Abraham Lincoln !


US Navy - Page 37 48j18

Fin août, l’US Navy a lancé des essais opérationnels du Lockheed-Martin F-35C à bord du porte-avions de la classe Nimitz, l’USS Abraham Lincoln, sur l’océan Atlantique. Selon le communiqué de l’US Navy, six avions F-35C du Strike Fighter Squadron 125 basés à la base aéronavale de Lemoore en Californie et du Strike Fighter Squadron 101 à la base aérienne d’Eglin, en Floride, participent aux essais.

L'USN a indiqué qu'elle évaluait l'adéquation du F-35C à bord du bâtiment en suivant ses performances avec celles d'autres aéronefs et en intégrant un plan aérien, en surveillant la maintenance et en identifiant son empreinte logistique.

«Nous espérons voir comment l’avion s’intègre à bord du navire», a déclaré le contre-amiral Dale Horan, directeur du Bureau d’intégration de la flotte d’avions de combat interarmées. «Pouvons-nous le maintenir? Pouvons-nous obtenir les pièces? Pouvons-nous l'avoir en l'air? Peut-on le réparer s'il a un problème? Voilà le genre de choses que nous recherchons.

A noter que l’US Navy va également vérifier l’état de fonctionnement des liaisons de données entre le F-35C et le porte-avions et avec la flotte d’avions F/A-18 « Super Hornet ». Ces tests sont donc importants avant de pouvoir passer au test opérationnel initial et à l’évaluation définitive.

Importants problèmes à résoudre :

Hormis les fameuses 966 lacunes que l’avionneur doit résoudre sur la famille « F-35 », l’US Navy doit vérifier que les problèmes de corrosion détectées en novembre 2017 ont trouvé une solution et que la disponibilité et le transfert des pièces de rechange (sachant que sans les codes sources, le système ne fonctionne pas avec le logiciel de l'USN) est améliorée par rapport au dernier test en mer.

Mais un autre élément grave doit être corrigé rapidement, il s’agit du bug qui existe entre le viseur de casque et l’avion. En effet, lors d’appontage de nuit, les pilotes se retrouvent avec une lueur verte créée par la technologie LED de l’écran qui forme un voile et empêche de voir les lumières du porte-avions. La Navy a tenté de résoudre ce problème de casque avec des mises à niveau logicielles pour permettre aux pilotes de réduire la lueur verte, mais jusqu'à présent, seuls les pilotes F-35C les plus expérimentés sont autorisés à effectuer des atterrissages de nuit. Mais il semble qu’il faille attendre l’année prochaine pour obtenir une véritable amélioration du problème.

US Navy - Page 37 48i17

A noter que ce problème a été signalé en 2012 déjà avec l’ancienne variante du casque et a continuer d’apparaître avec la nouvelle. Depuis lors, la marine a tenté de résoudre le problème avec des mises à niveau logicielles, mais sans succès.

US Navy - Page 37 48h18

Photos : 1 & 3 F-35C à bord de l’Abraham Lincoln 2 Viseur de casque @ USN

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/09/02/f-35-essais-operationnels-de-base-sur-l-uss-abraham-lincoln-866173.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 20:31

Citation :
09/09/2018

Arrivée du G550 EITAM de l’US Navy !


US Navy - Page 37 48e38

L’US Navy a réceptionné en toute discrétion son Gulfstream G550 « EITAM » N° 166379 (codé 100) au sein de son escadron VX-30 "Bloodhounds" qui exploite actuellement 5 Orions NP-3D. Désigné NC-37B, le G550 EITAM va semble-t-il recevoir de équipement complémentaire.

Rappel :

L'US Navy a commandé un avion d'affaires unique Gulfstream G550 basé sur le modèle d'alerte précoce israélien de type « EITAM » pour les missions spéciales. Le NAVAIR (US Naval Air Systems Command), a déboursé 91,9 millions de dollars pour un avion d’alerte avancée. La marine étudie cet achat depuis octobre 2013 lorsqu'elle a publié un avis demandant qu'un avion de soutien de la gamme de remplacement soit utilisé par l'escadron de test et d'évaluation VX-30, basé à Point Mugu, en Californie en vue du remplacement progressif des Lockheed NP-3D "Billboard" Orion.

Le G550 a été choisi à la place du Bombardier Challenger 600, qui a été écarté parce que la «taille allouée pour héberger l’antenne est trop petite pour répondre aux exigences techniques du programme», selon le document de justification de la marine.

C’est l’avionneur Boeing proposent va modifier la cellule et monté le système d’alerte rapide et de contrôle aérien (AEW) 737. Le G550 de la marine américaine bénéficie des mêmes modifications structurelles actuellement utilisées par les forces aériennes israéliennes, singapouriennes et italiennes avec la gamme G550 EITAM & SHAVIT.

La marine a sélectionné la cellule en octobre 2014 et conclut des contrats distincts pour l'intégration de systèmes de collecte de données de télémétrie et des capteurs afin de prendre en charge diverses missions telles que les essais en vol de missiles navals et de roquettes. L’aviation israélienne fournit le radar à balayage électronique actif (AESA) à 360 ° en bande L.

Le G550 EITAM :

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système EITAM est un appareil de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israël Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) des modules permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système ne pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km).

Photo : le G550 EITAM aux couleurs de marines des Etats-Unis @ USN

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/09/09/arrivee-du-g550-eitam-de-l-us-navy-866210.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMer 19 Sep 2018 - 20:18

Citation :
U.S. Navy awards General Dynamics with $481M contract for next ballistic-missile submarine


Sep 19, 2018 in Maritime Security, News  

US Navy - Page 37 211
Photo by nationalinterest.org



The General Dynamics has announced on 17 September that the U.S. Navy has awarded the company a $480.6 million contract modification to continue the development of the lead Columbia-class submarine, the nation’s next-generation sea-based strategic deterrent.

According to the statement, the modification includes funding for advance procurement, advance construction and long lead time material for Columbia (SSBN 826). Construction of the lead ship of the class is scheduled to begin in the fall of 2020. The Navy plans to build a fleet of 12 new SSBNs.

Initially awarded in September 2017, the overall contract has a potential value of $6.1 billion.

“In close collaboration with the Navy and the submarine industrial base, Electric Boat will continue to lead key aspects of the Columbia-class development effort. This work includes design, material procurement, construction and operating-cost reduction. The entire Columbia-class team is committed to achieving an affordable and effective program. Our nation’s security depends on it,” said Electric Boat President Jeffrey S. Geiger.

General Dynamics Electric Boat has established standards of excellence in the design, construction and lifecycle support of U.S. Navy submarines. In its position as an industry leader, Electric Boat remains committed to applying its technical strengths and business expertise to effectively manage the challenges of nuclear-submarine production.

The company’s three primary locations are in Groton and New London, Conn.; and Quonset Point, R.I. Its current workforce is approximately 16,800 employees.

The Columbia-class submarine, formerly known as the Ohio Replacement Submarine and SSBN-X Future Follow-on Submarine, is a future United States Navy nuclear submarine class designed to replace the Trident missile-armed Ohio-class ballistic missile submarines.

The first submarine is scheduled to begin construction in 2021 and enter service in 2031.

US Navy - Page 37 111

https://defence-blog.com/news/u-s-navy-awards-general-dynamics-with-481m-contract-for-next-ballistic-missile-submarine.html
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeJeu 1 Nov 2018 - 20:12

Citation :
Boeing to Support US Navy’s T-45 Aircraft Service Life Extension Program

08:12 AM, November 1, 2018

US Navy - Page 37 9d13
US Navy T-45 trainer aircraft



Boeing has won a $20 million contract in support of the United States Navy’s T-45 aircraft Service Life Extension Program (SLEP).

The modification exercises an option for the production and delivery of SLEP retrofit kits and support equipment/special tooling, as well as retrofit engineering and logistics to support the installation of associated technical directives, the US Department of defense said in a statement Wednesday.

Work is expected to be complete in October 2019. T-45 is an advanced version of the British BAE Systems Hawk land-based training jet aircraft.
http://www.defenseworld.net/news/23603/Boeing_to_Support_US_Navy___s_T_45_Aircraft_Service_Life_Extension_Program#.W9tOuabbLIU
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 37 Unbena32US Navy - Page 37 Unbena24
US Navy - Page 37 Unbena25US Navy - Page 37 Unbena26
US Navy - Page 37 Cheval10US Navy - Page 37 Unbena15
US Navy - Page 37 Medail10

US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitimeMar 13 Nov 2018 - 23:58

Citation :
L’US Navy veut une escadrille de sous-marins « agresseurs » pour muscler la préparation au combat de ses équipages

Posté dans Forces navales par Laurent Lagneau Le 13-11-2018


US Navy - Page 37 1147

Ces dernières années, la Russie a mis davantage l’accent sur le renforcement de sa flotte sous-marine que sur celui de ses navires de surface. Désormais, ses forces navales disposent de sous-marins performants [13 leur ont été livrés depuis 2014, ndlr], mis en oeuvre par des équipages bien entraînés. La conséquence est l’activité des submersibles russes atteint désormais un niveau comparable à celui observé à la fin de la Guerre Froide. De son côté, la Chine n’est pas en reste, même si les capacités de ses sous-marins donnent matière à débat.

Dans ce contexte, l’US Navy entend muscler la préparation opérationnelle des équipages de ses sous-marins nucléaires d’attaque [SNA]. Cela s’inscrit dans la nouvelle stratégie de défense américaine, dont la priorité est de répondre aux défis posés par la Russie et la Chine.

« Nous avons restructuré et réorganisé la période d’entrainement des sous-marins pour nous préparer pour des combats de haute intensité. Ce que nous appelions auparavant l »évaluation de l’état de préparation tactique’ [Tactical Readiness Evaluation] est devenue une ‘évaluation de la préparation au combat’, afin de bien nous assurer que nous sommes concentrés sur la capacité à mener des missions de guerre », a en effet expliqué l’amiral Charles Richard, le commandant des forces sous-marines américaines, rapporte USNI News.

Et pour cela, estime l’amiral Richard, il faut des entraînements encore plus réalistes qu’ils ne le sont actuellement. D’où l’idée de créer une escadrille de sous-marins « agresseurs », à l’image de ce qu’il se fait dans le domaine de l’aviation de combat.

« Je vais instaurer de la compétition dans tout ce que nous faisons dans la force sous-marine. Je veux qu’il y ait des gagnants et des perdants, comme il y en a au combat. Il ne sert à rien d’être de savoir que vous êtes au niveau attendu, si votre adversaire est plus au niveau que vous. Vous perdez toujours et, dans cette compétition, vous pouvez ne pas rentrer à la maison », a expliqué l’amiral Richard.

US Navy - Page 37 10b40

Évidemment, cette escadrille « rouge », composée d’experts et sous-mariniers chevronnés, devra s’inspirer des tactiques utilisés par les adversaires potentiels des SNA « Los Angeles » et « Virginia » de l’US Navy.

Reste à voir comment l’amiral Richard va pouvoir créer cette escadrille d' »agresseurs », qui, selon les précisions données par l’US Navy, ne devrait pas disposer de ses propres SNA, d’autant plus que la disponibilité de ces derniers n’est pas optimale pour un tel emploi. Ses effectifs, composés de civils, de réservistes et du personnel militaire d’active, travailleront « avec les équipages autant que le calendrier opérationnel et d’entrainement le permet », a indiqué une porte-parole. Probablement qu’il s’agira de s’appuyer aussi sur des moyens de simulation.

Cela étant, l’idée de confronter régulièrement les équipages américains avec un sous-marin jouant le rôle « d’agresseur » n’est évidemment pas nouvelle. Entre 2005 et 2007, l’US Navy avait loué le sous-marin HSwMS Gotland (avec son équipage) auprès de la marine suédoise pour tenir ce rôle. En outre, il y a toujours la possibilité de confrontations (amicales) lors d’exercices conjoints avec d’autres forces navales. Comme, par exemple, en 2015, quand le SNA français Saphir coula fictivement le porte-avions USS Theodore Roosevelt et la majeure partie de son escorte, lors des manoeuvres COMPTUEX [ce qui fit l’objet d’une brève sur le site de la Marine nationale, laquelle fut rapidement retirée par la suite…].

Par ailleurs, l’amiral Richard a également évoqué, sans trop entrer dans les détails, le programme « Undersea Rapid Capability Initiatives » [URCI], qui vise à développer des capacités, des tactiques et des doctrines nouvelles. « Nous recherchons des armes de nouvelle génération, des capteurs multi-domaines, des systèmes de communication, des aides à la navigation et des systèmes non habitées et autonomes. Dans certains cas, ces fonctionnalités sont révolutionnaires », a-t-il assuré.

http://www.opex360.com/2018/11/13/lus-navy-veut-une-escadrille-de-sous-marins-agresseurs-pour-muscler-la-preparation-au-combat-de-ses-equipages/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




US Navy - Page 37 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 37 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy
Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chevalière Argent "NAVY SEALS"
» Le gris
» A963 Spa
» Les pétroliers ravitailleurs (PR)
» Pamétrage Futaba FC-18 avec multiswitch 16 robbe et sound module navy robbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: