Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 13:03

Je ne crois pas aux élections anticipées. En 2014, il y a les élections municipales et 2015 les élections législatives.  Erdogan a l'intention de changer la constitution d'ici la pour ce présenter comme le premier Président de la République a régime présidentiel. 

S'il devait avoir des élections. Aucune loi ne limite le nombre de législation pour un premier ministre. C'est seulement le règlement de l'AKP qui limite.
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 20:47

Citation :
Turquie : l'eau des canons mélangée avec du gaz, une folie







Leur peau brûle, leurs yeux sont rouges, leur visage cerné de plaies. Les manifestants turcs se plaignaient que l'eau des canons était mélangée avec des produits, le gouvernement démentait, mais la théorie des victimes semble être validée.
Comme des preuves à l'appui, des photos montrent un agent ajoutant un liquide dans le réservoir d'un véhicule, du "Jenix". Ce dernier est un gaz poivré conçu à Istanbul, en Turquie. Exclusivement réservé aux institutions publiques et aux autorités, ce bidon de 10kg est donc directement versé dans les camions propulsant les jets d'eau. Les photos et le témoignage nous ont été transmis par une manifestante turque qui dort depuis deux jours dans une tente installée place Taksim.

Pendant ce temps, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche qu'il était de son "devoir" de "nettoyer" la place Taksim d'Istanbul, après l'intervention de la police samedi soir contre le dernier bastion des manifestants qui réclament sa démission.

"J'ai dit que nous étions arrivés à la fin. Que c'était devenu insupportable. Hier, l'opération a été menée et (la place Taksim et le parc Gezi) ont été nettoyés (...) c'était mon devoir de Premier ministre", a lancé M. Erdogan lors d'une réunion publique de son parti à Istanbul.
Le gouverneur d'Istanbul a finalement avoué l'utilisation d'un additif, "un médicament" selon lui.

http://www.charentelibre.fr/2013/06/16/turquie-l-eau-des-canons-melangee-avec-du-gaz-une-folie,1841521.php
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 21:14

Y en a un, un jour il va faire une grosse connerie, trop de pressions Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 21:19

annabi a écrit:
Citation :
Turquie : l'eau des canons mélangée avec du gaz, une folie







Leur peau brûle, leurs yeux sont rouges, leur visage cerné de plaies. Les manifestants turcs se plaignaient que l'eau des canons était mélangée avec des produits, le gouvernement démentait, mais la théorie des victimes semble être validée.
Comme des preuves à l'appui, des photos montrent un agent ajoutant un liquide dans le réservoir d'un véhicule, du "Jenix". Ce dernier est un gaz poivré conçu à Istanbul, en Turquie. Exclusivement réservé aux institutions publiques et aux autorités, ce bidon de 10kg est donc directement versé dans les camions propulsant les jets d'eau. Les photos et le témoignage nous ont été transmis par une manifestante turque qui dort depuis deux jours dans une tente installée place Taksim.

Pendant ce temps, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche qu'il était de son "devoir" de "nettoyer" la place Taksim d'Istanbul, après l'intervention de la police samedi soir contre le dernier bastion des manifestants qui réclament sa démission.

"J'ai dit que nous étions arrivés à la fin. Que c'était devenu insupportable. Hier, l'opération a été menée et (la place Taksim et le parc Gezi) ont été nettoyés (...) c'était mon devoir de Premier ministre", a lancé M. Erdogan lors d'une réunion publique de son parti à Istanbul.
Le gouverneur d'Istanbul a finalement avoué l'utilisation d'un additif, "un médicament" selon lui.

http://www.charentelibre.fr/2013/06/16/turquie-l-eau-des-canons-melangee-avec-du-gaz-une-folie,1841521.php

quel gaz ?
un type vide un bidon de liquide, surement typre lacrymo/capsicum, qui va se melanger a l'eau liquide....

Revenir en haut Aller en bas
b46reich
Caporal chef
Caporal chef


messages : 174
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : Paris
Nationalité : Turquie

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 22:30

annabi a écrit:
Citation :
Turquie : l'eau des canons mélangée avec du gaz, une folie







Leur peau brûle, leurs yeux sont rouges, leur visage cerné de plaies. Les manifestants turcs se plaignaient que l'eau des canons était mélangée avec des produits, le gouvernement démentait, mais la théorie des victimes semble être validée.
Comme des preuves à l'appui, des photos montrent un agent ajoutant un liquide dans le réservoir d'un véhicule, du "Jenix". Ce dernier est un gaz poivré conçu à Istanbul, en Turquie. Exclusivement réservé aux institutions publiques et aux autorités, ce bidon de 10kg est donc directement versé dans les camions propulsant les jets d'eau. Les photos et le témoignage nous ont été transmis par une manifestante turque qui dort depuis deux jours dans une tente installée place Taksim.

Pendant ce temps, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche qu'il était de son "devoir" de "nettoyer" la place Taksim d'Istanbul, après l'intervention de la police samedi soir contre le dernier bastion des manifestants qui réclament sa démission.

"J'ai dit que nous étions arrivés à la fin. Que c'était devenu insupportable. Hier, l'opération a été menée et (la place Taksim et le parc Gezi) ont été nettoyés (...) c'était mon devoir de Premier ministre", a lancé M. Erdogan lors d'une réunion publique de son parti à Istanbul.
Le gouverneur d'Istanbul a finalement avoué l'utilisation d'un additif, "un médicament" selon lui.

http://www.charentelibre.fr/2013/06/16/turquie-l-eau-des-canons-melangee-avec-du-gaz-une-folie,1841521.php

C'est pas aux algériens de donner des leçons, occupe toi d'abord de ce qu'il se passe en Algérie avant de colporter ces conneries.................

Edit modération: chaque membre est libre de poster la ou bon lui semble! Aucune séction du forum n'appartient à un groupe de membre en particulier... pas ca
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 22:40

Shut up !What a Face  les Gulenistes qui font de la psychologic warfare, selon leur sondage, l'AKP perd du terrain clown

Haha, bouffez-vous, je bois du petit lait.

J'avais prévenu de surveiller la presse Guleniste, ils font un bras de fer de plus en plus visible (AKP-Gulen).

http://www.todayszaman.com/news-318446-survey-reveals-growing-public-apprehension-over-democratic-process.html

Les Patriotes gouverneront ce pays, nul doute la dessus.

Citation :
The poll also seemed to suggest that the public's support for the ruling Justice and Development Party (AK Party) has come down some 11 percent in June 2013 compared to the same month a year ago, while the popularity of Erdoğan took a blow with a 7 percent drop in his popularity in just a month. Most people see Erdoğan's tone as harsh and confrontational. The government's Syrian policy remains unpopular as well.

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 17 Juin 2013 - 22:48

b46reich a écrit:
annabi a écrit:
Citation :
Turquie : l'eau des canons mélangée avec du gaz, une folie







Leur peau brûle, leurs yeux sont rouges, leur visage cerné de plaies. Les manifestants turcs se plaignaient que l'eau des canons était mélangée avec des produits, le gouvernement démentait, mais la théorie des victimes semble être validée.
Comme des preuves à l'appui, des photos montrent un agent ajoutant un liquide dans le réservoir d'un véhicule, du "Jenix". Ce dernier est un gaz poivré conçu à Istanbul, en Turquie. Exclusivement réservé aux institutions publiques et aux autorités, ce bidon de 10kg est donc directement versé dans les camions propulsant les jets d'eau. Les photos et le témoignage nous ont été transmis par une manifestante turque qui dort depuis deux jours dans une tente installée place Taksim.

Pendant ce temps, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche qu'il était de son "devoir" de "nettoyer" la place Taksim d'Istanbul, après l'intervention de la police samedi soir contre le dernier bastion des manifestants qui réclament sa démission.

"J'ai dit que nous étions arrivés à la fin. Que c'était devenu insupportable. Hier, l'opération a été menée et (la place Taksim et le parc Gezi) ont été nettoyés (...) c'était mon devoir de Premier ministre", a lancé M. Erdogan lors d'une réunion publique de son parti à Istanbul.
Le gouverneur d'Istanbul a finalement avoué l'utilisation d'un additif, "un médicament" selon lui.

http://www.charentelibre.fr/2013/06/16/turquie-l-eau-des-canons-melangee-avec-du-gaz-une-folie,1841521.php

C'est pas aux algériens de donner des leçons, occupe toi d'abord de ce qu'il se passe en Algérie avant de colporter ces conneries.................

quelle mouche t'as piqué...prends un atarax ça te fera du bien....pour ta gouverne je suis de tout coeur avec le gouvernement turc élu par un peuple de braves et j'en doute que tu en fasse partie...
tu n'es pas un modérateur pour venir m'autoriser ou non ...l'article que je dois poster ...
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 11:45

la communauté alevite appele a une grosse demo le samedi a cologne,claudia roth des vert y sera,Merkel critique le managment de la crise par RTE,bcp de politiciens prennent ca comme argument de la non integration a l´UE,le MAE avertit les touristes des grandes villes..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 12:28

Yakuza a écrit:
bcp de politiciens prennent ca comme argument de la non integration a l´UE

hypocrisie s'il en est, ils accepteront jamais la turquie tant que les turcs auront encore 1 gramme d'islam en eux.
Et puis qui veut rejoindre le titanic ? Les turcs qui rentrent chez eux ont bien compris...

Que nos freres turcs continuent a se developer de leurs cotes, qu'ils developent des relations multi-polaires (MENA, asie centrale, Brics) pour limiter l'importance/capacites de nuisance US-UE.
Qu'ils ne tombent dans le sectarisme gratuit et ne remplacent pas un populisme nationaliste/ethnique par un populisme islamiste.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 12:33

qui encourage le sectarisme ailleurs ne peut pas l´eviter chez lui,le boomerang revient tjs.
RTE doit laisser place a quelqu´un plus smart,il a montré ses shortcoming dans cette crise et de la plus mauvaise facon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 12:44

Yakuza a écrit:
qui encourage le sectarisme ailleurs ne peut pas l´eviter chez lui,le boomerang revient tjs.

Je crois deviner le faux raccourci : empeche des sunnites a se faire egorger/violer par les
alaouites/chiites-->sectarisme. Je me trompe ? C'est bien a ca que tu fais allusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 12:46

Arrow Turquie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Commandant
Commandant


messages : 1155
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 12:59

Inanç a écrit:
Shut up !What a Face  les Gulenistes qui font de la psychologic warfare, selon leur sondage, l'AKP perd du terrain clown

Haha, bouffez-vous, je bois du petit lait.

J'avais prévenu de surveiller la presse Guleniste, ils font un bras de fer de plus en plus visible (AKP-Gulen).

http://www.todayszaman.com/news-318446-survey-reveals-growing-public-apprehension-over-democratic-process.html


C'est qui ce Gulen et comment peut il avoir autant d'influence ?? Ou trouve-t-il ses financement ?? Serait ce une sorte de franc-maçonnerie orientale ??

moderation : Pyro, bascule ton mode d´edition,dernier bouton !!
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 21:57

Pour changer un peu, la Turquie scandalisée par l espionnage des Uk lors du g20.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/soupcon-d-espionnage-du-g20-par-londres-ankara-scandalise-moscou-inquiet-17-06-2013-2904773.php
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 18 Juin 2013 - 22:03

Citation :
Par Natalie Grange | Bulletin Transports Logistique |17/06/2013|
  |  Imprimer |  Abonnement flux RSS | << Précédent - Suivant >>
Share on email Share on favorites | Share on facebook Share on twitter Share on yahoomail Share on gmail Share on linkedin Share on viadeo Share on digg Share on delicious


Le Cercle pour l'optimodalité en Europe s'est penché sur la réussite de la liaison Izmir-Toulon qui permet des livraisons par la route dans toute l'Europe. Est-elle reproductible sur d’autres liaisons, pour contourner le mode routier sur longue distance ?

Navire roulier de l'armement UN RORO. © DR

+ Sur le même thème
Les ensembles routiers turcs qui débarquent à Toulon vont être contrôlés par les douanes (17/04/2013)
Liaisons roulières France-Turquie : UN RO-RO annonce l'arrivée d'un méga navire en 2013(20/12/2012)

Dans la débandade économique ambiante, la réussite de la liaison maritime Turquie/Toulon opérée par l’armement UN RORO fait figure de bol d’air.
Mis en avant lors de l’assemblée générale du Cercle pour l'optimodalité en Europe (COE) organisée le 11 juin 2013, cet exemple réussi d’intermodalité ne doit cependant pas faire croire que ce pari global, voulu par le politique comme relais de croissance du mode routier, est en passe d’être réalisé.

Un avantage de 24 heures sur la route
L'armement américain (racheté à son créateur turc en 2007 par un fonds d’investissement d’outre-Atlantique) opérant la ligne Pendik/Toulon a de quoi se réjouir : le trafic est tel qu’il a investi dans un troisième navire capable de transporter 280 remorques. Son agent à Toulon confirme la mise en service de ce navire de 2400 m linéaires et de 208 m de long, capable d’améliorer les performances de la ligne qui a escalé 106 fois à Toulon en 2012 et permis à 38 000 remorques d’entrer dans l’Union européenne par la voie maritime. Pour le moment, le port de Brégaillon ne peut recevoir ce navire, qui dessert en attendant le port de La Seyne-sur-Mer.
Cette ligne a de multiples avantages : elle est opérée sous pavillon turc, sans les contraintes du "national", et donc à coûts moindres. Elle fonctionne à flux tendus, elle permet de gagner 24 h par rapport à la route. Elle autorise surtout à desservir l’Europe de l’Ouest à partir du port azuréen, notamment grâce à des tracteurs étrangers filant, dès le chargement, vers la Belgique ou les Pays-Bas avant de revenir dans l’Hexagone afin de respecter les règles du cabotage routier.

Des gains de 5,8 millions d'euros
Aujourd’hui, il est fréquent que la demande dépasse l’offre de fret et que les camions doivent attendre la rotation suivante pour rejoindre les côtes françaises.
Autant de raisons qui expliquent le succès actuel de la ligne dont la création avait été inspirée dès 1991 par la nécessité pour la Turquie de trouver un moyen d’acheminer son trafic en dehors des routes terrestres, à l’époque perturbées par la guerre des Balkans. La ville de Toulon se frotte les mains, ravie de constater que l’aventure lui a rapporté en 2012 5,8 millions d'euros en droits de stationnement, péages et taxes diverses et a contribué à la création d'une centaine d'emplois. [...]
L'aventure franco-turque peut-elle être reproduite sur une nouvelle liaison maritime européenne qui pourrait relayer la route ?
→ Lire l'intégralité dans le Bulletin du Transport et de la Logistique n°3463 du 17 juin 213 : intermodalité, la belle histoire toulonnaise (accès réservé abonnés)

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/66826/intermodalite-l-autoroute-de-la-mer-france-turquie-peut-elle-servir-de-modele-.html
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 19 Juin 2013 - 21:36

Citation :
La Turquie et le fantôme arménien: les cendres d'un peuple
Par Christian Makarian (L'Express), publié le 19/06/2013 à 16:30

Au terme d'une longue enquête, deux journalistes signent un livre bouleversant sur le tabou du génocide arménien en Turquie.

Pour avoir fait revivre un champ de ruines, les auteurs de ce livre doivent être remerciés. Résolus à une enquête minutieuse, servie par une écriture d'une grande pudeur, ils ont exhumé la mémoire d'un peuple fracassé, interdit de parole dans le pays qui fut le sien.

Leur premier courage est d'avoir bravé un tabou, celui que colporte l'Etat turc depuis près d'un siècle et qui consiste à nier l'évidence d'un génocide. Tâche qui n'allait pas de soi pour Laure Marchand, correspondante en Turquie du Figaro, ni pour Guillaume Perrier, qui occupe la même fonction pour Le Monde. Leur second mérite est d'avoir affronté la difficulté de ces sombres et éparses découvertes - une bribe d'inscription, un vieillard qui se souvient, les restes d'un charnier - pour en tirer un récit limpide et dépourvu de pathos, conformément aux grandes règles du journalisme.

1 million d'arméniens exterminés
En se rendant dans une quarantaine de lieux, ils ont scrupuleusement rapporté ce qu'ils ont vu et entendu, des quartiers périphériques de Sivas aux rives du lac de Van, sans subir l'influence de quiconque, sans entrer dans les débats contradictoires, juste en écartant les orties de l'oubli pour rendre la parole à ceux qui ne l'ont jamais eue. L'émotion surgit de l'économie des mots, de l'archéologie des douleurs accumulées. Ce livre n'est d'aucun bord, sauf de celui de l'humain. Il apporte ce que les historiens ne peuvent faire et que les politiciens veulent ignorer : la valeur irremplaçable du témoignage.

Entre 1915 et 1916, plus de 1 million de citoyens arméniens de l'Empire ottoman furent exterminés, leurs églises rasées ou transformées en mosquées (en hangars, en étables...), les traces de leur culture deux fois millénaire effacées, leurs biens spoliés par des meurtriers qui se virent souvent propulsés au sommet de la République turque

Une série de reportages a conduit les deux journalistes sur différents lieux de l'anéantissement ; ils ont enquêté parfois seuls, parfois en compagnie d'autres explorateurs du passé issus d'une diaspora aujourd'hui dispersée sur les cinq continents. Parmi ces derniers, certains cherchent leurs ancêtres, d'autres à savoir tout simplement d'où ils viennent. Il n'est pas sûr que ce qu'ils découvrent leur procure la paix ; loin s'en faut. Car l'oeuvre de destruction a été une "véritable industrie", en activité jusqu'à nos jours.

Faire parler les ombres
Laure Marchand et Guillaume Perrier font parler des ombres, tel le vieil Hovaghim (Joachim) de Sivas, dépourvu de toute famille, vêtu de haillons, qui avoue aux journalistes : "Si je parle trop, on me coupe la tête." A peine plus loin, pourtant, un Turc reconnaît sans un instant d'hésitation que son grand-père racontait avoir tué un grand nombre d'Arméniens. Pas de quoi le cacher, somme toute. La négation officielle du génocide voisine, au fin fond de la Turquie, avec les itinéraires vécus qui confirment de manière confondante l'extermination de masse. Un crime aujourd'hui enchevêtré dans la dissimulation : survivants du génocide abrités sous une autre identité, enfants islamisés de force qui redécouvrent soudain leur vraie origine, fonctionnaires turcs opposés aux ordres de tuer et longtemps restés proscrits... la diversité des situations humaines s'est entortillée autour de la monstruosité.

Pourquoi donc nier encore ce que Mustafa Kemal lui-même, fondateur de la République turque, qualifia d'"acte honteux" ? Dans la puissante préface du livre, le courageux historien turc Taner Akçam donne la réponse : "Si nous avions reconnu le génocide, nous aurions été contraints d'accepter que certaines de nos grandes figures nationales étaient des assassins et des voleurs, alors qu'elles nous avaient sortis du néant en fondant notre Etat."


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-turquie-et-le-fantome-armenien-les-cendres-d-un-peuple_1258925.html#ItXZ3ZSzWqIwdoLc.99

http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-turquie-et-le-fantome-armenien-les-cendres-d-un-peuple_1258925.html

Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 21 Juin 2013 - 20:47

Citation :

Le ministre turc des Affaires européennes Egemen Bagis a mis en garde aujourd'hui la chancelière allemande Angela Merkel contre toute tentation de bloquer l'ouverture d'un nouveau chapitre des négociations d'adhésion d'Ankara à l'Union européenne (UE).

"J'espère qu'elle va corriger l'erreur qu'elle a faite lundi (...) ou cela conduira à des réactions", a déclaré Egemen Bagis devant la presse, en référence aux déclarations de la chancelière allemande déplorant la répression "beaucoup trop dure" des manifestations antigouvernementales en Turquie.

La Turquie n'est pas n'importe quel pays", a encore dit Egemen Bagis, cité par les médias turcs, déplorant une "manoeuvre électoraliste facile" de la part d'Angela Merkel à l'approche des élections législatives en Allemagne. Egemen Bagis avait déjà mis en garde l'Allemagne hier en des termes particulièrement fermes. "Si Mme Merkel se cherche de la matière destinée à la politique intérieure pour ses élections, cette matière ne doit pas être la Turquie", avait-il déclaré faisant allusion aux élections prévues le 22 septembre en Allemagne.

La chancelière a toujours affiché son scepticisme concernant l'aboutissement des négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE, mais elle s'était montrée favorable en début d'année à l'ouverture d'un nouveau chapitre de négociations. Toutefois selon des diplomates européens, l'Allemagne et les Pays-Bas s'opposent désormais à l'ouverture de ce chapitre, dans la foulée de leurs critiques déplorant la brutalité de la répression des manifestations antigouvernementales qui ont agité la Turquie pendant près de trois semaines.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/21/97001-20130621FILWWW00595-ue-la-turquie-menace-l-allemagne.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 22 Juin 2013 - 19:13

Lorsque vous menacez l'État, ce dernier montrera ces griffes. Erdogan sera encore plus dure avec ces opposants dans le futur, la police sera renforcée. Sans oublié les pays étranger, qui n'ont pas hésité à critiqué la Turquie, surtout l'Allemagne.

Citation :
Turquie: les inculpations continuent après les manifestations

Les inculpations se poursuivaient samedi en Turquie après les manifestations antigouvernementales sans précédent qui ont secoué le pays pendant trois semaines, avec 22 nouveaux suspects placés en détention préventive à Ankara.

Un tribunal de la capitale turque a inculpé 22 suspects et a ordonné leur mise sous écrou pour leur participation aux manifestations, a affirmé l’Association des avocats contemporains (CHD), précisant que trois autres personnes ont été relâchées avec un placement sous contrôle judiciaire.

L’inculpation porte sur leur rôle dans l’organisation des manifestations et leur participation supposée à des actions violentes au nom d’une organisation clandestine, a rapporté la chaîne d’information CNN-Türk sur son site internet.

Ces mises sous écrou font suite à un coup de filet mené mardi par la police contre des milieux d’extrême gauche à Istanbul et Ankara.

Le ministre turc de l’Intérieur, Muammer Güler, avait souligné mardi que l’opération était préparée de longue date mais que les suspects étaient également impliqués dans les manifestations.

«L’opération, préparée depuis un an (...) vise l’organisation terroriste MLKP (Parti communiste marxiste-léniniste), qui a également participé aux manifestations du parc Gezi», à Istanbul, d’où est parti le mouvement national de contestation, a affirmé M. Güler.

A Istanbul, 18 membres du Parti socialiste des opprimés (ESP) arrêtés lors de la même opération ont été inculpés et placés en détention vendredi pour «appartenance à une organisation terroriste» et «destruction de biens publics».

La police avait arrêté mardi matin à leurs domiciles plusieurs dizaines de membres de l’ESP, une petite formation d’extrême gauche très active dans les manifestations, et perquisitionné les locaux d’un quotidien, Atilim, et d’une agence de presse, Etkin, proches de cette formation politique.

Avec les mises sous écrou de samedi, au moins 46 personnes au total ont été placées en détention préventive depuis l’intervention de la police une semaine plus tôt pour évacuer le parc Gezi, le dernier bastion des manifestants qui réclamaient depuis le 31 mai la démission du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Au moins quatre personnes sont mortes et plus de 7.800 autres ont été blessées lors de ces manifestations, les plus violentes contre le gouvernement islamo-conservateur turc depuis son arrivée au pouvoir en 2002.

http://www.liberation.fr/monde/2013/06/22/turquie-les-inculpations-continuent-apres-les-manifestations_912951

Citation :
Turquie: le gouvernement menace l’Allemagne de représailles

Le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, a mis en garde vendredi la chancelière allemande Angela Merkel contre toute velléité de bloquer l’ouverture d’un nouveau chapitre des négociations d’adhésion d’Ankara à l’Union européenne (UE).

«J’espère qu’elle va corriger l’erreur qu’elle a commise lundi (...) ou cela donnera lieu à des réactions», a déclaré M. Bagis devant la presse, faisant allusion aux déclarations de Mme Merkel déplorant la répression «beaucoup trop dure», selon elle, des manifestations antigouvernementales en Turquie.

«La Turquie n’est pas n’importe quel pays», a encore dit M. Bagis, cité par les médias turcs, déplorant une «manoeuvre électoraliste facile» de la part de Mme Merkel à l’approche des élections législatives en Allemagne.

M. Bagis avait déjà mis en garde l’Allemagne jeudi en des termes particulièrement fermes. «Si Mme Merkel se cherche de la matière destinée à la politique intérieure pour ses élections, cette matière ne doit pas être la Turquie», avait-il déclaré faisant allusion aux élections prévues le 22 septembre en Allemagne.

A Odessa (Russie), où il se trouve en visite de travail, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a fait part de son «malaise».

«Nous avons eu connaissance d’un blocage d’inspiration politique sous le prétexte d’arguments techniques», a indiqué M. Davutoglu à la presse turque qui l’accompagnait.

Le chef de la diplomatie turque a lui aussi brandi la menace d’une détérioration des relations euro-turques si Berlin persistait dans son refus. «Nous (...) prendrons les mesures nécessaires contre les pays qui feront en sorte d’interrompre les relations entre la Turquie et l’Union» européenne, a-t-il dit.

La chancelière a toujours affiché son scepticisme quant à l’aboutissement des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE, entamées en 2005 et qui n’avancent que très lentement depuis, mais elle s’était montrée favorable en début d’année à l’ouverture d’un nouveau chapitre de négociations.

Toutefois selon des diplomates européens, l’Allemagne et les Pays-Bas s’opposent désormais à l’ouverture de ce chapitre, dans la foulée de leurs critiques déplorant la brutalité de la répression des manifestations antigouvernementales qui ont agité la Turquie pendant près de trois semaines.

Si un accord unanime des 27 n’est pas trouvé lundi à Bruxelles, la conférence intergouvernementale qui devait donner mercredi prochain son feu vert à l’ouverture de ce nouveau chapitre pourrait être reportée, selon les diplomates européens.

Berlin a convoqué vendredi l’ambassadeur de Turquie en Allemagne pour protester contre les propos jeudi de M. Bagis, et Ankara devait faire de même, par mesure de réciprocité.

http://www.liberation.fr/monde/2013/06/21/ankara-convoquer-l-ambassadeur-allemand-pour-des-eclaircissements_912765
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 22 Juin 2013 - 19:14

C'est une bonne chose qu'il montre sa vraie nature, j'aime pas le bluff, je suis toujours pour l’honnêteté, pour le mieux ou pour le pire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 22 Juin 2013 - 19:17

Vous menacez l'ALLEMAGNE pour qu'elle vous accepte à l'UE What a Face

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 22 Juin 2013 - 19:30

atlasonline a écrit:
Vous menacez l'ALLEMAGNE pour qu'elle vous accepte à l'UE What a Face

Non, c'est surtout une question de prestige et d'arrogance, l'État Turc est arrogant (c'est une bonne chose). En claire, on a pas de leçon à recevoir des allemands. L'Allemagne joue au boomerang et nous a mélangé avec la Grèce.

Retour de la monnaie.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 22 Juin 2013 - 19:35

plus de 30.000 ont repondu a l´appel de la communauté alevite ajdhui a un rassemblement a cologne,100.000 etaient attendus
Überall ist Taksim, überall ist Widerstand! // Taksim est partout,partout c´est resistance
2 politiciens de 2 partis gauche/vert ont parlé durant
some pics
http://www.ksta.de/koeln/protestzug-abgesagt-massenprotest-gegen-erdogan,15187530,23489076.html#

http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=de&to=fr&a=http://www.ksta.de/koeln/protestzug-abgesagt-massenprotest-gegen-erdogan,15187530,23489076.html#

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 23 Juin 2013 - 16:01

Notre pays effectue un bon parcours dans les Jeux méditerranéens qui ont lieu en Turquie (Mersin)

Je souhaite à nos sportifs/sportives, plein de réussite Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 23 Juin 2013 - 19:00

Soutien à Erdogan à Vienne en Autriche.. Plus de 10 000 personnes.































Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 23 Juin 2013 - 23:45

Erdogan poursuit sa tournée de Turquie, il était à Erzurum.



































Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 11:26

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: