Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre Civile en Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Cyrax
Capitaine
Capitaine


messages : 998
Inscrit le : 01/01/2008
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mar 23 Juil 2013 - 3:05


l'armée assadienne a détruit le mausolée de Khalid Ibn al Walid à Homs et gravement endommagé le mosquée du même nom.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mar 23 Juil 2013 - 18:33

Le commandant des parachutistes de la garde républicaine tué aujourd'hui à Ghouta prés de Damas:



Les rebelles s'organisent dans les zones libérées, ici la police militaire à Alep:







Revenir en haut Aller en bas
Chobham
Capitaine
Capitaine


messages : 869
Inscrit le : 12/04/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mar 23 Juil 2013 - 22:14

Je me demande ce qu'ils appelleront ce futur beau pays Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 860
Inscrit le : 10/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mar 23 Juil 2013 - 23:24

Chobham a écrit:
Je me demande ce qu'ils appelleront ce futur beau pays Very Happy 

La SCIERIE! Laughing Laughing 

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6959
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 0:00

 je file 
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 0:08

Citation :
Kurdish group advancing toward northern Iraq border
The PYD which continues to clash with the El Nusra Front in northern Syria has begun to advance toward the Arabiya Border Gate on the Syria-Iraq border.


The YPG, the armed wing of the PYD known for its affiliation with the Kurdistan Workers’ Party (PKK), is advancing toward the Arabiya Gate in Mosul in northern Iraq. The YPG is preparing an operation for the border gate which is currently controlled by the El Nusra Front.
According to a report in Milliyet, the YPG—the armed wing of the PYD— which clashed with the El Nusra Front on the Ceylanpınar and Akcakale borders is advancing toward the Arabiya border crossing opened in Mosul in northern Iraq.
Ranked second after the Habur border gate in terms of the strategic importance to Syria and Iraq, the Arabiya border crossing is on a trade route. A large part of the economic activity between Syria to Iraq is conducted through this gate. The region which is inhabited predominantly by a Turkmen population on the Syria and the Iraqi sides is controlled by El Nusra groups.
After the Nusaybin, Ceylanpınar and Akcakale border crossings connecting the Kurdish region to Turkey were closed following the PYD establishing control, the region has begun to experience need and food shortages. The needs of the Kurds in Syria were being tried to be met through the border crossing opening into the Kurdish region of northern Iraq. However, because of the conflict between parties following policies close to the PYD and northern Iraqi Kurdish Regional Government President Massoud Barzani, this gate was closed to Syrian Kurds. While conflict continues between the Kurds regarding the crossing which is occasionally opened for urgent needs, the PYD is expanding its operations to the North in order to capture the Arabiya crossing opened in Mosul.
Occasional clashes occur in areas close to the crossing between groups linked to the YPG and Al Nusra. In the case of the PYD seizing the crossing, it will also have captured the trade route to Iraq. The area from Arabiya in the Syrian part to Mosul, including the Rabia crossing, is inhabited by Arabs and Turkmens.
The Turkmen city of Tal Afar is located between the border crossing and Mosul. The kind of reaction which Arab tribes will exhibit if the Arabiya crossing were to be seized by the PYD is being wondered.
http://www.worldbulletin.net/?aType=haber&ArticleID=113683

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 12:21

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130724/198846799.html a écrit:
Syrie: les "colombes" sauvent Damas

Les ministères américains sont divisés sur la question syrienne et ça commence à se voir, écrit le quotidien Rossiïskaïa gazeta du 24 juillet 2013.

De même que pendant la crise des missiles de Cuba, la Maison-Blanche hésite entre la paix et la guerre.

Paradoxalement, c’est le secrétaire d'Etat John Kerry qui propose de bombarder l'armée de Bachar al-Assad et Martin Dempsey, président du Comité des chefs d'état-major des forces armées, penche pour la non-intervention. Ce dernier met en garde les hommes politiques contre les conséquences que pourraient avoir des actions irréfléchies en Syrie. "Nous ne pouvons par lâcher quelques bombes ou lancer quelques missiles contre la Syrie en espérant que cela suffira pour mettre un terme au conflit", livre-t-il notamment à la presse américaine.

Cette fois le Pentagone sort ses arguments : des chiffres. Selon le New York Times, dans sa lettre adressée au président de la commission des forces armées du sénat américain Carl Levin, Dempsey estime que des centaines d'avions, y compris embarqués, seraient nécessaires pour des attaques limitées à distance contre les positions de l'armée syrienne (plus de 700 vols opérationnels). La prise de contrôle des arsenaux d'armes chimiques devrait être soutenue par plusieurs milliers de soldats des unités d'élite. L'opération aérienne coûterait aux contribuables américains un milliard de dollars par mois pendant au mois un an. Compte tenu des opérations au sol, les dépenses seront significativement supérieures.

Selon Dempsey, les risques liés à la mise en place d'une zone-tampon le long de la frontière syrienne pour protéger l'opposition "sont les mêmes que pour l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne, à cela près que l'armée syrienne pourrait attaquer ces positions". Inutile d'énumérer tous les difficultés liées à la participation directe des USA au conflit syrien citées par le général. Le sens de la lettre est évident : le Pentagone est persuadé que l'opération en Syrie serait comparable à l'opération en Afghanistan en termes d'ampleur et de dépenses financières pour les USA.

Les différends sur ce sujet ne s’expriment pas qu’entre les républicains et les démocrates mais aussi entre les ministères. Après de longs débats avec la Maison blanche les commissions spéciales pour le renseignement des deux chambres du congrès américain ont approuvé le plan modifié pour les livraisons d'armes à l'opposition syrienne – plan qu'elles avaient jusqu’ici rejeté à l'unanimité. Selon la presse américaine, cet accord est devenu possible grâce aux explications et aux précisions apportées par le vice-président, le secrétaire d'Etat et le directeur de la CIA. La décision de lancer les livraisons a une signification politique pour l'administration Obama : elles étaient le principal atout des USA pendant les conférences internationales auxquelles participait l'opposition syrienne.

Début août le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se rendra en visite aux Etats-Unis. Il devrait rencontrer son homologue à plusieurs reprises. A l'ordre du jour : la situation en Syrie et les perspectives d'une nouvelle conférence internationale pour le règlement du conflit dans ce pays. La Maison blanche espère que d'ici là, grâce aux livraisons d'armes américaines, l'opposition syrienne stoppera l'armée d'al-Assad et reprendra au moins une partie des positions perdues. Dans le cas contraire les représentants de l'opposition refuseront de participer à une conférence sur la Syrie pour ne pas se retrouver dans la position désavantageuse du camp défait. A son tour, le vice-premier ministre syrien Qadri Jamil a confirmé en Russie que tous les contrats militaires russo-syriens conclus précédemment restaient en vigueur.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 21:17

http://www.voltairenet.org/article179581.html a écrit:
Alors que le Congrès a repoussé toute forme d’intervention armée en Syrie, il vient d’autoriser le financement d’un programme secret de la CIA signé par le président Obama au début du mois de juin.

Le chef d’état-major interarmes, le général Martin Dempsey, avait évalué le soutien (formation et équipement) des « rebelles » depuis la Jordanie à 500 millions de dollars par an, et la création d’une zone de non-survol à 1 milliard de dollars par mois.

Le programme de la CIA reprend le principe du soutien aux « rebelles » depuis la Jordanie et inclut des opérations secrètes en Syrie. Il s’agit principalement pour les États-Unis de contrôler les flux d’armes en provenance du Golfe (notamment les missiles sol-air qui pourraient également être utilisés contre l’aviation israélienne) et de garantir leur leadership en réduisant la présence des jihadistes (c’est-à-dire en aidant l’Armée syrienne libre à éliminer une partie du Front Al-Nosra). Cependant, le programme, dont on ne connaît pas l’ampleur exacte, n’est pas de nature à modifier l’équilibre de forces entre « rebelles » et loyalistes.

Congressional panels approve arms aid to Syrian opposition
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2405
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 21:55

rafi a écrit:
http://www.voltairenet.org/article179581.html a écrit:
Alors que le Congrès a repoussé toute forme d’intervention armée en Syrie, il vient d’autoriser le financement d’un programme secret de la CIA signé par le président Obama au début du mois de juin.

Le chef d’état-major interarmes, le général Martin Dempsey, avait évalué le soutien (formation et équipement) des « rebelles » depuis la Jordanie à 500 millions de dollars par an, et la création d’une zone de non-survol à 1 milliard de dollars par mois.

Le programme de la CIA reprend le principe du soutien aux « rebelles » depuis la Jordanie et inclut des opérations secrètes en Syrie. Il s’agit principalement pour les États-Unis de contrôler les flux d’armes en provenance du Golfe (notamment les missiles sol-air qui pourraient également être utilisés contre l’aviation israélienne) et de garantir leur leadership en réduisant la présence des jihadistes (c’est-à-dire en aidant l’Armée syrienne libre à éliminer une partie du Front Al-Nosra). Cependant, le programme, dont on ne connaît pas l’ampleur exacte, n’est pas de nature à modifier l’équilibre de forces entre « rebelles » et loyalistes.

Congressional panels approve arms aid to Syrian opposition

Tu accordes de la valeur aux articles du réseau Voltaire toi rafi ?
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 22:33

J'accorde de la valeur à toute info, d'autant plus que l'info initiale provient du Washington Post. C'est grâce à un faisceau d'indices, de renseignements, de positionnements, que l'on peut se faire une idée au plus juste d'une situation. S'en priver, c'est se mettre dans un camp ou dans l'autre, sans position médiane, du genre tout blanc ou tout noir, et ça ce n'est pas mon truc.
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2405
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Mer 24 Juil 2013 - 23:46

rafi a écrit:
J'accorde de la valeur à toute info, d'autant plus que l'info initiale provient du Washington Post. :-))):C'est grâce à un faisceau d'indices, de renseignements, de positionnements, que l'on peut se faire une idée au plus juste d'une situation. S'en priver, c'est se mettre dans un camp ou dans l'autre, sans position médiane, du genre tout blanc ou tout noir, et ça ce n'est pas mon truc.

Comme tu me l as fait remarque en mp, j avais pas vu le lien vers le Washington post
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Jeu 25 Juil 2013 - 12:23

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130725/198855446.html a écrit:
Tournant inattendu dans le conflit syrien : plusieurs centaines de combattants de l'opposition ont déposé les armes pour bénéficier de l'amnistie des autorités, écrit jeudi le quotidien Kommersant.

Si cette tendance se répandait dans les rangs des rebelles, les partisans de Bachar al-Assad remporteraient une grande victoire du point de vue de la propagande et de la psychologie.

Les experts voient deux raisons au renoncement des opposants : le renforcement des islamistes radicaux qui effraient beaucoup de Syriens modérés et la série de victoires de l'armée gouvernementale qui a repris l'initiative sur certains fronts.

C'est Ali Haydar, ministre de la Réconciliation nationale, qui est l'auteur de l'amnistie pour les anciens combattants de l'opposition. Haydar, considéré comme un modéré de l'équipe d'al-Assad, a promis que les opposants qui déposeraient les armes ne seraient pas poursuivis et pourraient revenir à la maison reprendre une vie normale.

D'après le journal britannique Telegraph, 180 anciens policiers ont récemment profité de cette offre. Ils avaient rejoint les rangs de l'opposition mais ont finalement décidé de cesser le combat pour revenir dans les régions contrôlées par les troupes gouvernementales. Les autorités affirment que ces citoyens, qui ne sont pas coupables de crimes de guerre et ne sont pas associés aux mouvements extrémistes, pourront réintégrer la police.

"Lorsque nous avons rejoint la révolution, nous voulions lutter pour le respect de nos droits. Aujourd'hui nous constatons l'ampleur des dégâts et après avoir vu par nous-mêmes ce qu'est le pouvoir des jihadistes, nous avons préféré passer un accord avec le gouvernement", a déclaré Ziad Abou Jabal, ex-combattant de l'opposition revenu dans son village près de Homs.

Un autre opposant qui a bénéficié de l'amnistie, Mohamed de Raqqa, tient des propos similaires : "Je combattais pour la révolution mais aujourd'hui nous avons perdu les idéaux pour lesquels nous étions partis au front. Ma ville a été prise par les extrémistes et il était devenu très dangereux d'y habiter. Ma famille a dû quitter la région contrôlée par le gouvernement. Al-Assad est horrible mais ceux qui pourraient le remplacer sont pires".

Toutefois, les experts précisent qu'il est trop tôt pour dire que les opposants ont complètement retourné leur veste. Les quelques centaines d'opposants qui ont déposé les armes ne sont qu'une partie infime des forces de l'opposition, estimées entre 50 000 et 100 000 hommes. Cependant, c'est un précédent important du point de vue de la propagande et de la psychologie.

Si la réintégration des opposants revenus du front était un succès, des milliers d'autres combattants pourraient suivre leur exemple. Notamment compte tenu des derniers succès de l'armée gouvernementale et de l'afflux important en Syrie de jihadistes d'autres pays islamiques.

Beaucoup de Syriens qui ont commencé à lutter contre al-Assad sous des slogans démocratiques et non islamistes craignent que le conflit dégénère en guerre religieuse entre les sunnites et les chiites. Contrairement aux troupes d'Al-Qaïda qui établissent la charia sur les territoires contrôlés, le régime sévère mais laïque d'Assad semble être un moindre mal.

Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 860
Inscrit le : 10/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Jeu 25 Juil 2013 - 15:23


Citation :
Syrie : offensive imminente des rebelles à Alep avec l’aide de Ryad (opposition)

(AFP) - Les rebelles en Syrie préparent une vaste offensive pour prendre la ville et la province d’Alep (nord), avec l’aide de l’Arabie saoudite, a affirmé mercredi à l’AFP une source de l’opposition.

“L’Arabie saoudite a décidé qu’Alep, ville et province, doit tomber aux mains des rebelles. Des armes et des munitions, dont des roquettes antichars, leur parviennent chaque jour pour cette bataille“, a indiqué cette source sous couvert de l’anonymat.

Une source pro-régime a affirmé à l’AFP que l’armée “était sur la défensive car elle manque de troupes pour pouvoir attaquer“.

Les rebelles avaient pénétré par surprise à Alep, deuxième ville et autrefois poumon économique de la Syrie, il y a un an. Ils se partagent depuis avec l’armée la ville située à 355 km au nord de Damas.

Lundi, les rebelles ont remporté un premier succès lundi en prenant Khan al-Assal, bastion du régime à l’ouest de la ville.

“La prochaine étape, c’est de prendre l’Académie Assad pour l’ingénierie militaire, située à l’entrée sud d’Alep et à quelques kilomètres de Khan al-Assal“, affirme la source de l’opposition.

Cette académie fait office de salle d’opérations pour l’armée, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

En outre, selon l’OSDH, huit bataillons islamistes, notamment Al-Nosra et Al-Mouhajirine (composé entièrement de jihadistes étrangers), ont créé une “chambre d’opérations communes dans la ville d’Alep“.

Dans le sud de la Syrie, les raids aériens et les combats ont causé la mort de 31 personnes, dont neuf rebelles, dans la ville de Nawa et près de la frontière jordanienne, selon un dernier bilan de l’OSDH.

“Les rebelles contrôlent désormais de larges parties de Nawa après avoir pris 10 des 15 barrages“ de la ville, affirme à l’AFP son directeur Rami Abdel Rahmane.

“Il reste à prendre notamment le siège de la sécurité militaire et les bataillons qui l’entourent, dans la périphérie est de la ville“, affirme de son côté un militant qui se fait appeler Sami Karam.

Nawa est la deuxième ville de la région de Deraa, berceau de la révolte et stratégique en raison de sa proximité avec la Jordanie et le Golan annexé par Israël.

M. Abdel Rahmane signale toutefois qu’il y a une forte concentration de troupes de l’armée dans l’ensemble de la province de Deraa.

Dans la province de Damas, où les combats entre insurgés et forces loyalistes font toujours rage, un couple et ses quatre enfants ont péri dans un bombardement de Khan el-Cheikh.

Sur un autre front, au huitième jour d’affrontements entre Kurdes et jihadistes, au moins 17 combattants des deux bords ont péri dans de violents combats dans la province de Hassaka (nord-est), selon l’OSDH.

Les combattants kurdes progressent dans cette région, où ils cherchent à établir une zone autonome.

Au moins 13 combattants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) et du Front Al-Nosra, deux groupes affiliés à Al-Qaïda, ont été tués dans le village de Mechrafé, les Kurdes perdant quatre hommes, selon l’Observatoire.

Mechrafé est au sud de Ras al-Aïn, la ville kurde frontalière de la Turquie d’où l’EIIL et Al-Nosra ont été chassés le 23 juillet, provoquant l’embrasement de la région avec des combats dans plusieurs localités.

Les affrontements se sont également étendus à la province voisine de Raqa, plus à l’ouest. Dans cette région, où Kurdes et Arabes vivent dans les mêmes localités, les tensions inter-communautaires augmentent.

Toujours à Hassaké, dans la localité de Jal Agha, un kamikaze a fait exploser une voiture devant un barrage kurde, faisant deux morts parmi les combattants.

Ces combats ont fait remonter à la surface une méfiance profondément ancrée entre les deux communautés, exacerbée par l’incapacité de l’opposition à faire une place à des représentants de mouvements kurdes au sein de ses instances, ont indiqué des militants.
jeudi 25 juillet 2013,
Stéphane ©armenews.com

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Jeu 25 Juil 2013 - 15:52

Toute facon. Les rebelles ont l'avantage dans la ville. Ils pourront conquérir une grande partie de la ville (New Aleppo) mais l'ancienne ville résistera encore un peu.

Le régime n'a pas les moyens de reprendre la ville. Si Alep est libérée. Des dizaines de milliers de rebelles se dirigeront vers Idlib. Puis Hama et Homs.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Jeu 25 Juil 2013 - 18:25

http://fr.rian.ru/world/20130725/198859426.html a écrit:
Les chefs des Eglises orthodoxes sont préoccupés par le sort des chrétiens en Syrie et au Proche-Orient, ont déclaré jeudi à Moscou le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille et les chefs de toutes les Eglises orthodoxes du monde, lors d'une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine.

"Les conflits actuels, surtout la tragédie qui frappe la Syrie, risquent de provoquer la disparition des chrétiens dans ce pays. Si cela arrive, cette tendance se propagera aux pays voisins. Nous devons empêcher la disparition des chrétiens au Proche-Orient (…). Nous avons adopté une déclaration exprimant notre préoccupation profonde. Ce document a été signé par les chefs de toutes les Eglises qui sont ici présents", a indiqué le patriarche russe.

Si les chrétiens meurent dans les hostilités et les conflits, comme c'est déjà le cas en Syrie, où s'ils sont obligés de quitter le Proche-Orient, ce sera une tragédie pour les Eglises orthodoxes et pour l'ensemble de la culture mondiale, selon le chef de l'Eglise orthodoxe russe.

"Ce sera une catastrophe de civilisation. Les sources de notre religion se trouvent dans cette région qui abrite des patriarcats anciens dont les représentants sont ici présents", a-t-il ajouté.

Le sort des chrétiens du Proche-Orient a été au centre de toutes les rencontres des Patriarches des Eglises orthodoxes locales et de leurs représentants réunis à Moscou pour le 1025e anniversaire de la christianisation de la Russie ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Jeu 25 Juil 2013 - 20:23

Je met cette vidéo exceptionnellement pour Inanç, je ne doute pas qu'il va aimé, j'aime aussi.. Un petit cadeau pour toi.. Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Jeu 25 Juil 2013 - 20:34

Deux officiers du régime capturé (dont une dizaine/centaine de soldats du régime capturés) et un général du régime tué à Alep, les rebelles se préparent à une grande offensive..





Voici le général tué:

Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Ven 26 Juil 2013 - 16:49

http://fr.rian.ru/world/20130726/198866861.html a écrit:
Moscou condamne l'attentat perpétré mercredi dans une banlieue de la capitale syrienne, exhortant de nouveau la communauté internationale à condamner ce genre de crimes terroristes, a déclaré le département de l'Information et de la Presse de la diplomatie russe.

"Moscou condamne fermement la nouvelle attaque terroriste orientée contre les civils. Le but de ce dernier est clair: se venger contre le peuple syrien pour son rejet de l'idéologie et de la pratique de l'extrémisme religieux. En même temps, il s'agit d'une tentative d'alimenter les tensions au sein de la société syrienne, de provoquer un schisme et de donner un caractère interconfessionnel au conflit qui se poursuit dans ce pays", indique le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

La Russie appelle de nouveau "ses partenaires sur la scène internationale ainsi que tous les courants de l'opposition syrienne à donner une position ferme sur les crimes commis par des terroristes en Syrie et à rejeter la politique à double standard", précise le document.

Jeudi, un véhicule piégé a explosé à Jaramana, banlieue de Damas principalement peuplée de chrétiens et de druzes. Le bilan de l'attaque s'élève à 10 morts et 66 blessés, dont des femmes et des enfants.

Cet attentat a été revendiqué par l'"Etat islamique en Irak et au Levant", groupe terroriste affilé à Al-Qaïda.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Ven 26 Juil 2013 - 19:54

http://fr.rian.ru/world/20130726/198871102.html a écrit:
Depuis mars dernier, les autorités tunisiennes ont empêché l'envoi de 4.500 citoyens du pays enrôlés pour aller combattre en Syrie contre le régime de Bachar el-Assad, ont annoncé vendredi des médias arabes, citant le ministre de l'Intérieur Lofti Ben Jeddou.

Selon lui, il s'agit principalement de jeunes "influencés par l'idéologie salafiste". Ils devaient se rendre en Turquie pour traverser ensuite par petits groupes la frontière syrienne et rejoindre les djihadistes combattant contre les troupes de Damas.

L'implication de Tunisiens aux côtés des groupes armés de l'opposition syrienne constitue depuis quelque temps un objet de préoccupations majeures pour Tunis. Lors du sommet de la Ligue arabe à Doha en mars dernier, le président Moncef Marzouki a reconnu que la participation de jeunes Tunisiens aux combats en Syrie et leur retour en Tunisie "représentait un problème susceptible de mettre en danger la sécurité nationale du pays".

Les médias arabes ont rapporté à plusieurs reprises que la Tunisie abritait un vaste réseau d'agences chargées de recruter des jeunes et de les transférer en Syrie. Selon les services de sécurité tunisiens, ces agences - qui se font passer pour des organisations caritatives - reçoivent du Qatar 3.000 dollars de récompense pour chaque combattant recruté. Ces sommes versées en liquide sont acheminées en Tunisie par des courriers spéciaux.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Sam 27 Juil 2013 - 11:43

http://fr.rian.ru/world/20130727/198873474.html a écrit:
L'ONU et les autorités syriennes qualifient de productives les discussions sur les armes chimiques syriennes qu'une délégation d'experts internationaux a menées à Damas, est-il indiqué dans un communiqué conjoint publié à l'issue des entretiens.

"Les discussions ont été productives, elles ont débouché sur une entente" , selon le communiqué.

Le chef de la commission d'enquête de l'ONU sur les armes chimiques Ake Sellström et la haute représentante de l'ONU pour le désarmement Angela Kane ont effectué une visite à Damas les 24 et 25 juillet dernier sur l'invitation du gouvernement syrien. Ils étaient chargés d'évoquer la possibilité d'organiser des inspections sur le sol syrien dans le cadre d'une enquête sur l'emploi d'armes chimiques.

M.Sellström et Mme Kane ont rencontré un vice-premier ministre, le ministre syrien des Affaires étrangères et son adjoint, selon le communiqué qui ne précise pas les noms des responsables syriens.

Le gouvernement syrien et l'opposition s'accusent mutuellement de recourir à l'arme chimique dans la guerre civile qui ravage actuellement le pays. Damas rejette toutes les accusations lancées à son encontre.

La commission d'enquête internationale dirigée par M.Sellström a été instituée à la demande du gouvernement syrien après l'explosion présumée d'un obus chimique dans les environs d'Alep le 19 mars dernier. Or, suite à la pression exercée par des pays occidentaux, la commission a réclamé l'accès non seulement à Alep, mais à l'ensemble du territoire syrien. Cette démarche a éveillé la méfiance de Damas qui y a vu une tentative de rejouer le "scénario irakien" mis en œuvre par les Etats-Unis pour renverser le régime de Saddam Hussein.

Début juillet, la Russie a soumis à l'ONU un rapport de 80 pages contenant des preuves de l'utilisation du gaz sarin par les rebelles syriens. Etabli par des experts russes, le document est basé sur l'examen d'échantillons prélevés dans un faubourg de la ville syrienne d'Alep.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Sam 27 Juil 2013 - 22:32

Alerte: Le Front Al-Nosra, l'EIIS et l'ASL attaquent en ce moment RasAlayn à la frontière turque. Des combats sont signalés autour du poste frontière.

Sinon, les soldats du régime capturé à Alep:



Offensive des rebelles à Damas -Jobar, ils ont prit plusieurs bâtiments du gouvernement.

A Der Ezzor, 92 Shabiha se rendent à l'ASL..

http://www.liveleak.com/view?i=890_1374858163
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Dim 28 Juil 2013 - 0:30

Baybars, je ne pense pas que JAN & Cie ont l'avantage sur le terrain.

L'autre jour, le chef du PYD est venu à Istanbul pour rencontrer des hommes du MIT, RTE lui même l'a dit.

L'AKP doit voir que le PYD est en force sur le terrain, tu négocies jamais quand tu es/te sens fort, je parle de l'AKP.
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Dim 28 Juil 2013 - 0:39

Inanç a écrit:
Baybars, je ne pense pas que JAN & Cie ont l'avantage sur le terrain.

L'autre jour, le chef du PYD est venu à Istanbul pour rencontrer des hommes du MIT, RTE lui même l'a dit.

L'AKP doit voir que le PYD est en force sur le terrain, tu négocies jamais quand tu es/te sens fort, je parle de l'AKP.

Erdogan et compagnie, ce sont des amateurs en extérieur Inanç, ils veulent s'approcher du PYD juste à cause de la paix en Turquie avec les Kurdes.

Le PYD n'arrive pas à percer à Tel Abyad, le front s'est stabilisé, les rebelles reprennent l'initiative en lançant leur offensive dans la région de Qamishli (Mazloulma, Soufiya, Tel Ma'ruf).

Par ailleurs, le régime à bombardé les quartiers kurdes à Hassaki, plusieurs Kurdes seraient morts.

Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Dim 28 Juil 2013 - 0:52

Info a prendre au conditionnel,l'armée de l'air israélienne aurai frappé un nouveau convoi d'armes syrienne a destination du hezbollah,des que j'ai plus d'infos je les postes.

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   Dim 28 Juil 2013 - 0:57

GlaivedeSion a écrit:
Info a prendre au conditionnel,l'armée de l'air israélienne aurai frappé un nouveau convoi d'armes syrienne a destination du hezbollah,des que j'ai plus d'infos je les postes.

J'ai lu ça aussi sur le net.

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4410285,00.html
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre Civile en Syrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre Civile en Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2011-__Syrie, guerre civile
» « L'Etat se prépare à une guerre dans les cités »
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» L'explosion sociale qui couve et l'Ademocratie
» Le général Jean Delaunay prédit la Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: