Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Articles à propos de la Marine Royale Marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Ven 16 Aoû 2013 - 4:45

Un petit cadeau de mes archives

Revue Cols Bleu 20 juin 1987 et 2 Juin 1990







---------------




_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-


Dernière édition par rmaf le Dim 8 Mar 2015 - 5:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Ven 4 Oct 2013 - 2:46

Cols Bleus 31 janvier 1998




_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-


Dernière édition par rmaf le Dim 8 Mar 2015 - 5:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Ven 1 Nov 2013 - 16:01

du Naval Forces october 2013


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Ven 25 Avr 2014 - 12:13

Citation :
 La Marine Royale Marocaine est renforcée
Jeudi Avril 24, 2014 22:08


Dernièrement, les nouvelles ont été de moderniser la marine du Royaume du Maroc. Il est temps de faire le bilan, correctement interprétée. Bien que la première impression que l'on est que la chose est grave parce que, indépendamment de ce que les normes soient respectées, le saut quantitatif et qualitatif accompli dans les cinq dernières années est plus qu'évident.



En effet, si, il ya quelques années, la Marine était notre voisin, résumant certains, une classe de corvette Découverte (légèrement modifiée) et une patrouille de classe peu Lazaga (adaptation espagnole du type Lurssen 57m) maintenant nous pouvons voir la présence d'une chaîne de navires à vocation clairement océanique de tout ce qui précède, au moins dans certains cas, à la hauteur des derniers modèles qui entrent dans le service avec une partie de la grande guerre maritime en Europe et dans le monde.

Vers une flotte de haute mer ...

En fait, le premier signe de ce processus a eu avec l'acquisition de deux frégates "" type de conception française Floreal . Les guillemets parce que, en réalité, ce type de navire est généralement considéré par certains experts comme (d'un navire de patrouille en mer Offshore Patrol du navire , VPO). Pour ma part, je pense que de le définir, nous devrions récupérer un vieux concept qui se cache derrière les initiales PF ( frégate de patrouille ou frégate de patrouille) qui, il ya peu d'années, ont consulté leurs arcs des navires de guerre de la marine américaine. Il est près de 3000 navires de tonnes à pleine charge (94 m de longueur et 14 faisceau), pas particulièrement rapide (18 noeuds) mais avec une autonomie considérable 10,000 miles (à 15 noeuds) arrive à être un aperçu de nos navires l'action maritime (BAM, qui, d'ailleurs, devrait également être considéré comme le PF), sauf que incorporent une paire de missiles anti-navires Exocet, (tandis que la version «vieux»: MM-38 ). Curieusement, ajoutant que les deux navires marocains remplacé le baril de 100/55mm C / L pour OTO Melara 76/62 et le radar de surveillance aérienne DRBV un WM-21 DT-22, tous deux d'origine espagnole.



Mais vraiment, les capacités de combat de PF sont limitées. Propre scénario de faible intensité. En fait, cette première vague de modernisation a causé aucun sentiment spécial. Au lieu de cela les frégates (authentiques) construites dans la période récente ne font un tournant décisif. Les systèmes plus petits sont les trois SIGMA. Deux 2100 tonnes pleine charge (98x13 mètres) et le 2400 tpc restant (105x13 m), dans les deux cas, les systèmes électroniques équipés et la production d'armes: les radars de surveillance aérienne, traite leur radar tiré des fusils 76/62 super-rapide (120 dpm); avec des missiles anti-aériens MICA système de lancement vertical, des missiles anti-navires Exocet (mais cette fois la MM-40 plus puissant); torpilles anti-sous et A244 hangar pour un hélicoptère. C'est à dire couvrant sa trilogie un bon de navire de combat (des missiles antiaériens et antinavires et anti-sous-marin ainsi que d'un système constitué autour d'un sonar de coque et composée de tubes lance-torpilles et un hélicoptère). Mais les trois SIGMA ne sont écuyers frégates les plus fidèles récemment mis en œuvre.

La plus grande capacité est, de facto, le fleuron de la nouvelle marine. Ce n'est rien de moins qu'une nouvelle FREMM de la marque. Un navire semblable à notre palier F-100, coque légèrement plus courte, mais aussi quelque chose de plus "mangudas" (6000 tpc, 142x20 mètres). Nous sommes confrontés à une conception franco-italienne qui est également entrée en service dans ces pays, en différentes versions (11 navires en service ou en projet en France et 10 en Italie). L'unité marocaine, quant à lui, comprend un cylindre 76/62 super-rapide; missile antiaérien Aster-15 système de lancement vertical; missiles anti-navires Exocet MM-40; MU-90 torpilles anti-sous-marins et d'un hélicoptère. Cette fois, avec un radar multifonctions Herakles et sonar fois la coque et remorqué.

Ce fait, ainsi que la modernisation de ses forces patrouille en hauteur en ajoutant jusqu'à quatre OPV-70 (1 OTO Melara 76/62mm et "spot" pour un hélicoptère) dans les unités extérieures, signifie que la Marine le pays voisin a été multiplié par plusieurs figures de sa capacité de combat en mer par rapport à ce qui avait été commun jusqu'à récemment, plus de cinq ans.

Néanmoins, certaines faiblesses ...



Quoi qu'il en soit, une analyse plus détaillée de l'option marocaine elle suggère quelques lacunes importantes. Sans aller plus loin, il est vrai qu'il s'est engagé à intégrer les missiles anti-aériens de dernière génération dans les «puits» efficaces pour le lancement vertical. Toutefois, les effectifs des batteries de missiles anti-aériens de tous ces navires est assez limité, tandis que sa portée parmi les meilleurs missiles points de défense, mais incapable d'une zone adéquate de la défense 12 MICA (15 km de gamme) et 16 Aster-15 (30 kms). Cela les rend très vulnérables aux frappes aériennes de saturation ou tout simplement plusieurs vagues successives d'attaques. Alors que dans le cas des missiles anti-navires, tandis que la FREMM a 8, les quatre se lancer dans une sigmas. Enfin, l'amélioration de la flotte d'hélicoptères est engagé au Maroc suite à un rythme plus lent que prévu, de sorte que le potentiel limité de l'aviation navale marocaine entrave les possibilités de maximiser le potentiel de ces navires.

En outre, comme prévu, et certains lecteurs auront remarqué, la FREMM marocaine n'est pas fourni avec les 16 missiles Scalp qui ne constituent la "poigne de fer" de leurs homologues gaulois. En fait, cela aurait été arme redoutable, même effets purement dissuasives (plus de 1000 kms vont, il est dit que jusqu'à 1.400 km). Quoi qu'il en soit, il est clair que la conception des navires permet d'incorporer les amendements ultérieurs, après obtention d'une licence, que nous supposons ne sera pas facile à obtenir.

La lecture des signes ...

Au-delà des détails techniques et des limites de conception comme indiqué derrière l'acquisition de ces navires apparaissent d'une volonté manifeste du Maroc de renforcer sa flotte de combat de surface. En fait, avec ces ajouts se trouve être l'un de la guerre maritime le plus important en Afrique.

Ce sentiment serait renforcée dans la mesure où donner éventuellement un autre pas en avant en adoptant génération trois ou quatre sous-marins conventionnels. Les Russes ont déjà offert certains de l'Amour, qui est la version d'exportation de la nouvelle classe Lada (à son tour, l'amélioration de la Kilo, avec possibilité de propulsion AIP). Bien que les autorités marocaines sont également en attente de voir ce qui se passe avec notre S-80. Dans tous les cas, il est à noter que la ruée pour nos voisins semblent entrer sur le marché de sous-marins conventionnels "par la porte avant» quand ils n'ont pas de tradition dans ce domaine. Encore une fois, par conséquent, une bosse digne d'être pris en considération, au-delà des détails technologiques.

Si un tel programme, en fait, que peut apporter des conseils à d'autres marines de la région confirmé conséquences. Surtout depuis un sous-marin (y compris classique, surtout si équipé de l'AIP) tête peut apporter aux marines les plus importantes du monde. Sont toujours difficiles à détecter et à détruire, le cas échéant. Quelque chose qui est aggravé par le fait que depuis la fin de la guerre froide, après l'effondrement de l'URSS, les marines occidentales ont assoupli beaucoup guerre dans la section sur la guerre anti-sous, ce qui réduit considérablement le nombre de submersibles disponibles (la arme anti-sous-marine plus efficace est généralement un autre sous-marin ... le cas échéant), l'atterrissage des systèmes d'armes (sonar remorqué / traîné et torpille parfois lanceurs et / ou de missiles situés à bord des deux navires et hélicoptères), ainsi que la détente de votre formation dans ces conflits.
http://defensa.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Lun 12 Mai 2014 - 15:13

Citation :

Les femmes désormais dans le même bateau que les hommes

L'Ecole royale navale marocaine ouvre ses portes aux femmes qui souhaitent devenir officiers, en leur proposant de participer au "Concours de recrutement des élèves officiers, cycle ingénieur d'Etat" au titre de l'année 2014-2015.



L'Ecole royale navale de Casablanca vient de lancer, le 18 avril dernier, son concours de recrutement pour trouver les futurs officiers de demain. Au programme, une formation de deux ans, à l'issue de laquelle l'élève pourra choisir de devenir "officier d'opérations", ou bien "officier mécanicien". A la fin du cursus, les apprentis sous-lieutenants se verront proposer de passer le "Concours national d'admission aux grandes écoles d'ingénieurs marocaines".

Ouvert aux femmes pour la 1ère fois

L'Armée royale devra bientôt compter sur de nouvelles recrues féminines, à des postes trop longtemps réservés aux hommes. Pour postuler à la Marine royale, les candidates doivent être âgées entre 18 et 22 ans, et être titulaires d'un baccalauréat "Sciences mathématiques". En plus des tests physiques et psychologiques exigés, les filles doivent mesurer au minimum 1m60.

L'armée du royaume se féminise

A l'heure actuelle, la Défense compte 5690 femmes dans ses rangs, parmi lesquelles, 381 ont le grade d'officier. Les femmes sont majoritairement très actives dans la gestion des oeuvres caritatives des Forces Armées Royales (F.A.R.), et dans la médecine militaire. Au sein de l'Armée de l'air, on dénombre une pilote de chasse, et une pilote d'avion spécialisée dans le transport des troupes.

yabiladi

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4629
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Ven 20 Juin 2014 - 17:30

Article réservé aux abonnés . Participation en tant que observateurs de membres de la MRM, notamment le capitaine de vaisseau major Mohamed Taoudi .

Citation :
Une pollution mise en scène sud le bassin d'Arcachon

http://www.sudouest.fr/2014/06/20/une-pollution-mise-en-scene-1590758-2733.php

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5179
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Mar 4 Nov 2014 - 21:25

journée international de la mer
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 8 Mar 2015 - 5:03

Jane's Fighting Ships 1974-1975


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 8 Mar 2015 - 5:03

Jane's Fighting Ships 1981-1982






_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 8 Mar 2015 - 5:03

Jane's Fighting Ships 1984-1985






_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 8 Mar 2015 - 5:04

Jane's Fighting Ships 1989-1990






_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 8 Mar 2015 - 5:04

Jane's Fighting Ships 2004-2005












_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8164
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 8 Mar 2015 - 5:05

Jane's Fighting Ships 2009-2010


















_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4629
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   Dim 19 Juil 2015 - 5:36

Citation :
Morocco Reinforces SAR Hub Role

Morocco has become a key area for maritime search and rescue (SAR) training and has been designated to host the regional center covering the sea areas of the countries of Morocco, Mauritania, Senegal, the Gambia, Cape Verde and Guinea Bissau.

Next week sees the latest meeting of the regional North and West African maritime SAR development team where there will be discussion of the IMO’s global SAR plan and its implementation in this area.

For SAR purposes, Morocco itself covers an area of more than one million square kilometers where fleets of merchant, fishing and sailing vessels operate.

The density of the traffic in the area and the multiple shipping risks led the Moroccan government to establish a national SAR organization to plan and coordinate operations at sea.

Since then, the importance of the Moroccan operation has grown. The Ocean Fisheries Department has been given the responsibility of establishing, developing and maintaining maritime SAR organizations in Morocco.

The Ministry manages maritime SAR policy, international agreements, conventions and operational matters. It also coordinates, liaises, trains, equips, staffs, maintains, prepares finance, develops procedures and operational plans and conducts exercises.

The organization now includes a Maritime Rescue Coordination Centre (MRCC) based in Bouznika (35km south of Rabat) and a fleet of 42 specialized SAR units.

The coordination of Morocco’s national SAR organization is the responsibility of Mohammed Drissi, who is also Chairman of the North West African regional development group – set up by the IMO – and the International Maritime Rescue Federation (IMRF)’s regional coordinator.

Training Exercise

Such was the importance of training and coordination that the IMRF and the IMO, along with the Ocean Fisheries Department, provided the support to enable a project led by Mohammed Drissi to bring delegates together from seventeen of the North West and West African maritime countries.

“After a first meeting with Mohammed Drissi almost ten years ago,” says Hamish McDonald, “I, through my role as an IMRF Trustee, have had involvement in trying to assist in the development of maritime safety and search and rescue within the NW African maritime region.

“Initially support was provided to the Moroccan SAR authorities but this effort rapidly expanded through the establishment of the North West Africa Regional SAR group and latterly to the inclusion of the West Africa and Central Africa Regions.”

“The management of crises at sea is part of a global as well as a national concern. It always has two aspects, civilian and military, that are complementary, indivisible, and interdependent because they have the same goal: which is to bring back sailors and others in distress safely back to ports,” adds Drissi. “To reach this goal, civilian and military cooperation is key to the success of this operation.”

An on-scene coordination course has been held in Agadir. The aim of the course was to provide the delegates with an overview of relevant functions that exist within a SAR mission. In particular, responsibilities and tasks and interaction with SAR resources or facilities were discussed to provide delegates with insight into the role of On Scene Coordinator, as defined in IMO’s International Aeronautical and Maritime Search and Rescue (IAMSAR) Manual.

Delegates were also told about implementation of the SAR Action Plan. This included explanation of on-scene assessment of factors that may compromise safety of SAR operations and maintenance of accurate records of search and rescue incidents as well as provision of effective situational reports to the SAR Mission Coordinator.

In addition, those involved were trained in communication of the SAR Action Plan to participating units and monitoring of SAR efforts including adjustment of the SAR Action Plan as appropriate.

The theoretical and practical format and presentation of the course included an overview of the framework of IAMSAR and an outline of the basic operational implications. There was also an overview of the basic principles of SAR service provision and a review and discussion of a SAR mission scenario with the aim of enabling delegates to define the roles and responsibilities of the available SAR resources.

Other areas covered included methodology, technology, capability and limitations relating to Probability of Detection in searches, and methodology, capability and limitations relating to the calculation of the effects of the various natural forces acting on an object in the water. There was also a table top exercise on search patterns and on-scene command, control and communication.

Theoretical exercises involved the delegates making a review of a SAR mission scenario then defining a SAR Plan and individual and cumulative SAR asset roles and responsibilities.

A practical exercise at sea featured the implementation of the delegates’ pre-defined SAR Plan from the perspective of the designated On Scene Coordinator and relevant designated SAR resources.

“From my perspective as course deliverer, the level of genuine participation by all the delegates was high,” said McDonald.

“Due to the naturally differing perspectives of delegates which have developed through working in the very varied operational and resource backgrounds within such an extensive area, I would make the following suggestions.

“Consideration should be given to provision of localized follow-on programs. These localized advisory/training programs should include specific, practical SAR operational exercises aimed to develop the relevant individual, group and multi-agency skill sets. Leading on from these programs, individual, group and multi-agency cross-border scenario training should be initiated.”

Overall, McDonald said he believed that the Agadir program was very successful and was a step along the way of continuing development of maritime SAR in the region. Apart from the immediate prime training focus of the course the program facilitates both social and professional networking of the delegates.

This networking and relationship development, he added, must not be underestimated in importance and benefit and should be encouraged at every opportunity.

“The collaboration required to deliver this type of training is further demonstration of the commitment within the region, and internationally, to improve maritime SAR and help reduce maritime fatalities. This aligns with the humanitarian goal of the IMRF and its member organizations – reducing loss of life in the world’s waters, which is also the stated intent of the Secretary-General of the IMO,” McDonald concluded. By MarEx

http://www.tradenewswire.net/morocco-reinforces-sar-hub-role/

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles à propos de la Marine Royale Marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles à propos de la Marine Royale Marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Histoires et histoire] Les matelots Berckois dans la marine royale de 1670 à 1770.
» marine royale 1860
» Marine du Maroc - Moroccan Navy
» Cachets Courriers
» Armée Norvégienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La Marine Royale :: Materiel et Infrastructure de la MR-
Sauter vers: