Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Sam 24 Aoû 2013 - 13:33

En attendant le bilan du plan d'urgence que le ministère de Mr El Ouafa est entrain de préparer, l'Etat commence à prendre quelques mesures pour "améliorer la qualité de l'enseignement surtout au 1° et 2° cycle, ainsi à partir de la rentrée scolaire prochaine, le français sera langue d'enseignement des maths, physiques et SVT ... progressivement, le français et l'anglais seront des langues d'enseignement et pas seulement des langues enseignées ... en parallèle l'Etat travaille depuis le discours royale de 20/08/12, pour l'élaboration de nouveaux programme scolaire, et la formation de enseignants ... pour réussir la rentrée 2013.

Pourquoi je vois un autre échec qui s'annonce Rolling Eyes 
Medias24 a écrit:
Rentrées 2013 et 2014 : le français et l’anglais vont devenir des langues d’enseignement

Le secteur de l’enseignement va mal. Fouad Chafiqi, directeur du curricula au ministère de l’Education nationale, nous parle d’un projet ambitieux ; une refonte globale du programme scolaire.
L’année dernière, dans son discours du 20 août 2012, le roi avait insisté sur l’importance de l’enseignement de base. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le service pédagogique du ministère de l’Education nationale a fait en sorte d’élaborer une nouvelle approche pour l’enseignement.
La refonte du programme implique à la fois l’élaboration de nouveaux manuels scolaires et la formation continue des enseignants. Plusieurs acteurs se sont joints à la préparation du nouveau programme, mais, force est de constater qu’il est « impossible d’intégrer tout le monde », confie Fouad Chafiqi.
«D’ailleurs, il s’agit d’un rôle qui incombe au conseil supérieur de l’enseignement (CSE), que d’entamer un débat avec la société pour une consultation plus large, en s’imprégnant des expériences internationales. Sauf que l’instance a depuis longtemps été mise en hibernation après le décès de Meziane Belfkih en 2010. Désormais, après la nomination d’Omar Azziman à la tête du conseil, il sera possible d’ouvrir le débat,» conclut-il.
Pour le moment, les futurs programmes scolaires présentent plusieurs nouveautés en matière de pédagogie, talon d’Achille de l’enseignement au Maroc.
A partir de la rentrée 2013-2014, les langues seront au centre des programmes, l’enseignement sera réparti de telle sorte qu’il reprenne les mêmes thèmes, qu’il s’agisse d’enfant, de famille… etc. et ce dans les trois langues (arabe, amazigh et français). Le but étant de favoriser les 4 piliers de l’enseignement : la sociabilité, la lecture, l’expression orale et l’expression écrite. Exit donc les résumés de textes, la priorité est accordée à la production.
Autre nouveauté, à partir de la rentrée prochaine,la langue française ne sera plus une langue enseignée, mais une langue d’enseignement. Cette mesure touchera, en premier lieu, quelques branches scientifiques conformément à une note adressée par le ministre de l’Education nationale à 7 directeurs d’académies. Ce projet pilote concerne les filières scientifique et mathématique.
Suivant cette même approche, la deuxième langue étrangère, à savoir l’anglais, connaîtra une mutation. A partir de la rentrée scolaire 2014-2015, elle deviendra à son tour une langue d’enseignement dans les collèges et lycées du royaume. A ce propos, le ministère de l’Education nationale bénéficie de l’expertise du British Council avec qui il est en partenariat pour ce projet.
Cette démarche s’inscrit dans la continuité du programme d’urgence lancé par l’ancien gouvernement. En effet, Fouad Chafiqi rassure : « bien que certains aspects du plan d’urgence aient été suspendus, au niveau du curricula, les améliorations suivent leurs cours. »
Pour rappel, le plan d’urgence baptisé Najah 2009-2012 lancé sous le gouvernement Abbès El Fassi prévoyait d’améliorer le système éducatif en se basant sur 5 axes : la définition d’un programme ambitieux détaillé, l’adoption d’une logique participative, assurer la proximité et la faisabilité, l’élaboration d’un dispositif de suivi rapproché et la mise en place d’une plateforme de conduite de changement.
Le dernier rapport régional de l’Unesco, publié en 2012, classe le Maroc parmi les pays qui connaissent le plus fort taux d’abandon scolaire, et révèle, par ailleurs, que le royaume accuse un retard considérable en ce qui concerne la scolarisation dans l’enseignement secondaire.
De coté des universités, Mr Daoudi, après avoir décider une augmentation "historique" du budget de la recherche scientifique dés la rentrée universitaire prochaine pour atteindre 3MM Mad, vient de décider de fusionner quelques universités marocaines ( Med V avec Souissi  et Hassan II avec Mohammedia ) et créer des pôle des écoles de formation d'ingénieure pour supprimer les petites structures ... ceci dans le but d'améliorer le classement des universités marocaines.
http://hespress.com/societe/87307.html
notant que c'est projet qui traîne dans les tiroirs du ministère depuis 2008 ou plus ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Sam 24 Aoû 2013 - 14:23

enfin on revient au systeme de la belle epoque cheers maths/PC en francais comme dans l´age d´or qui donna les meilleurs ingenieurs et techniciens marocains avant que les decideurs arabisent/abrutisent la jeunesse dans les 80s
faut seulement que le niveau des enseignants suit comme c´etaient les anciens..faut reduire la durée d´arabe et tarbia islamia de moitié et donner a l´anglais/francais,la globalisation ne nous attend pas,faut finir avec les matieres productrices de chomeurs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6496
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Sam 24 Aoû 2013 - 15:49

justement le niveau des enseignants est très bas ils ne maîtrisent même pas la langue

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Sam 24 Aoû 2013 - 20:18

bravo finalement le makhzen et l'istiqlalien ont compris que la langue anglaise c'est l'unique langue pour faire le trade ,la communication et la recherche scientifique.J'espere que cette fois ci ne sera pas seulement du blabvla et le roi mettra devant le fait accompli n'im[porte quelle personne qui mettra les batons dans les roues jusqu'a le foutre dehors publiquement.Le roi a echoue avec ce plan au premier tour il ne doit pas rater le deuxieme,
Revenir en haut Aller en bas
eagle30
2eme classe
2eme classe


messages : 45
Inscrit le : 11/05/2009
Localisation : Mtl
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Dim 25 Aoû 2013 - 6:50

Est ce vraiment la langue le problème! Ceux qui ont fait foirer ce système d`éducation national et autres ont tous étudier dans des langues autre que l'arabe! Avions nous plus de matières grises! qu'avions nous innover ou créer alors de l indépendance à aujourd’hui ! L'époque ou nos finissants étaient capables de produire et d'innover c,est l,époque  ou le personnel enseignant et d,encadrement était formé par d,autres systèmes d,enseignement autre que le notre.

Il est sans doute claire qu'il y a une différence palpable entre le niveau des anciens lauréats et les plus récents arabisés, mais cela n,est point attribuable à la langue d,enseignement, mais plutôt à la détérioration du niveau des gestionnaire et de la qualité du personnel enseignant. Un système rigide, isolé qui ne tient pas compte de la psychologie des générations apprenantes. TT le monde dans le même moule, le technicien, l'artiste, le scientifique.. l,élevé, l'ado, le lycéen apprennent tous de la même manière avec les mêmes stratégie d apprentissage! Bourrage de crane théorique ou SIR DIR TAMARINE ... Sinon, on importe des façons de faire d'ailleurs qui sont justement basées sur un besoin qu'on a pas.... parce que nous c,est nous et eux c,est eux (social, éco...).

Je me demande si ces nouvelles stratégies (même si changer la langue ou le manuel est loin d,être une stratégie) ont été basées sur des études ou le psychologue, l,enseignant, le parent, l,élevé, le gestionnaire ont   tous été approchés.

Sinon quand tu n,es plus capable d,enseigner avec ta langue c,est que tu as perdu le savoir... je sais que ca ne remonte pas à hier, mais jusqu’à quand had dal.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Lun 26 Aoû 2013 - 6:08

Sidi eagle stop flying, ce gens don't tu parlez ils ont foutu le camp du Maroc et ils sont partout dans le monde et travaillent dans des entreprise de renomer internationale avec de bons postes. Tu sais pourquoi car avant pendant les années du plomb de makhzen ceux qui avaient les chances appartenaient tous au bersailles du palais ou de la famille telle ou telle. Voila pourquoi le maroc n'a pas avance. Maintenant M6 essait de se rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Lun 26 Aoû 2013 - 10:43

au Maroc et dans beaucoup de pays du Tiers-Monde, on confond toujours l'Education avec l'enseignement et les diplomes ...

l’Enseignement désigne avant tout la transmission de connaissances intellectuelles sanctionnée par des diplomes ..
alors que l'Education, c'est aider un individu à s'accomplir et progresser dans des aspects culturels, scientifiques,de citoyenneté de caractère et d’aptitude à la vie en société..

par exemple la poesie, la musique, le sport, l'apprentissage de la citoyenneté etc... servent à construire un CITOYEN dés ses premiéres années..

au Maroc, on confond encore les 2 choses en croyant que distribuer les diplomes (et donc des chomeurs diplomés), des tables , des chaises et des enseignants est un indicateur de progrés et de développement ..

rajoutez-à celà le mammouth marocain qu'est le ministére marocain de l'Education, un monstre de l'incompétence et de la poussiére administrative, et on arrive à un dossier colossal et qui  pour moi est le plus crucial pour le Maroc ....

j'aurais bien aimé voir les "clowns" du 20Fev et les adeptes du Maroc virtuel, s'intéresser à ce dossier et lancer un grand débat national ..mais c'est vrai que c'est moins fun que de protester sur les tribulations d'un certain Majidi Very Happy 

un exemple par exemple ceux qui réclament une industrialisation miraculeuse du Maroc (par des lois et codes étatiques) comme celle de la Corée du Sud ,devraient aller voir dans ce pays, ce qu'est l'Education ... le petit coréen est pris dés son jeune âge dans un tourbillon d'éducation qui au bout va livrer un jeune citoyen travailleur , intelligent et innovant ..

il n'y a qu'à voir le nombre de jeunes musiciens, sopranos coréens dans les grands festivals de musique, et c'est un produit de l'Education comme pour le sport dans les grandes nations sportives ...
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Lun 26 Aoû 2013 - 11:00

+1 Marques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mar 27 Aoû 2013 - 0:05

FAMAS a écrit:
justement le niveau des enseignants est très bas ils ne maîtrisent même pas la langue
parce que
parmi les plans du programme  "d'urgence" le fait de recruter directement des diplômés chômeurs qui à la belle époque n'ont jamais réussit à  dépasser le stade de la pré sélection des cpr et ens ,ces derniers se sont vu parachuter
dans des classes  publiques avec les enfants du peuple comme dit l'adage arabe "un noyé appel au secours un autre " sans parler de la pédagogie de l’intégration qui n'étant même pas assimilée  par les inspecteurs  eux même, ces derniers qui n'ont dans leurs petite cervelle que les allocations qu'ils vont toucher à la fin des déformations ,sans parler de Xavier Roger qui nous a vendu le bla bla à des milliards .

la langue ne changera rien ,le talon d’Achille de l'enseignement marocain c'est le primaire ,
si l'apprenant est bien formé et bien basé au primaire il pourrait continuer  les autres cycles tranquille
car il faut un pré requis pour suivre le rythme .
aussi au niveau des universités on devrait songer au système 4 ans .quand je vois des gars à peine pubères  licenciés ne sachant même pas remplir un formulaire ,hchouma ce que j'ai étudié
en première année système 4 ans à la belle époque ,est au programme de la 3 ème année s5
gerrgou vraiment .
et les enseignants halthoum katcheff ,des salaires de misère ,malmenés par leurs élèves
profitant de l'absence des mesures disciplinaires et semant le chaos dans les établissements ,quant au milieu rural l'absence de moyens et d'encadrement rendent la tache des instit mission impossible 7
5 niveaux ds une classe jeté dans un trou pommé avec des scorpions et vipères ou même piaget et skinner vont brûler les thèses de leurs psychopédagogie .
Revenir en haut Aller en bas
romh
sergent chef
sergent chef


messages : 295
Inscrit le : 09/09/2009
Localisation : agadir maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mar 27 Aoû 2013 - 1:21

 
Spadassin a écrit:
FAMAS a écrit:
justement le niveau des enseignants est très bas ils ne maîtrisent même pas la langue
parce que
parmi les plans du programme  "d'urgence" le fait de recruter directement des diplômés chômeurs qui à la belle époque n'ont jamais réussit à  dépasser le stade de la pré sélection des cpr et ens ,ces derniers se sont vu parachuter
dans des classes  publiques avec les enfants du peuple comme dit l'adage arabe "un noyé appel au secours un autre " sans parler de la pédagogie de l’intégration qui n'étant même pas assimilée  par les inspecteurs  eux même, ces derniers qui n'ont dans leurs petite cervelle que les allocations qu'ils vont toucher à la fin des déformations ,sans parler de Xavier Roger qui nous a vendu le bla bla à des milliards .

la langue ne changera rien ,le talon d’Achille de l'enseignement marocain c'est le primaire ,
si l'apprenant est bien formé et bien basé au primaire il pourrait continuer  les autres cycles tranquille
car il faut un pré requis pour suivre le rythme .
aussi au niveau des universités on devrait songer au système 4 ans .quand je vois des gars à peine pubères  licenciés ne sachant même pas remplir un formulaire ,hchouma ce que j'ai étudié
en première année système 4 ans à la belle époque ,est au programme de la 3 ème année s5
gerrgou vraiment .
et les enseignants halthoum katcheff ,des salaires de misère ,malmenés par leurs élèves
profitant de l'absence des mesures disciplinaires et semant le chaos dans les établissements ,quant au milieu rural l'absence de moyens et d'encadrement rendent la tache des instit mission impossible 7
5 niveaux ds une classe jeté dans un trou pommé avec des scorpions et vipères ou même piaget et skinner vont brûler les thèses de leurs psychopédagogie .
 je suis aplus 1000pour 100 avec vous
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mar 27 Aoû 2013 - 7:37

regardez ce reportage de MEDI 1 et vous comprenez pourquoi on avance pas.Il y a beaucoup d'etage pour faire une strategie d'abord au lieu de construire des maisons en ville il vaudra mieux le faire dans les village etcetc.....il faut commencer par les villages d'abord pour stagner l'immigration dans les villes et creer de oppotunites economique et mettre les villageois involver dans le developement humain infrastructure,route system medicale tout une panoplie avec le prix d'un TGV on pourait au moins regler la moitie de notre probleme.a vous d'en juger si on ouvre un debat sur les villages et le maroc profond la on peut esperer tant qu'on ne le fait cela sera un cercle vicieux.
http://www.medi1tv.com/ar/%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AD%D9%82%D9%82%D9%88%D9%86-%D8%AA%D9%85%D8%AF%D8%B1%D8%B3-%D8%A7%D9%84%D9%81%D8%AA%D8%A7%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D9%82%D8%B1%D9%88%D9%8A%D8%A9-%D8%A8%D8%B1%D9%86%D8%A7%D9%85%D8%AC-5108-45
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mar 27 Aoû 2013 - 8:35

des jeunes marocains etudiant en Coree du sud et veulent rentrer apres au maroc.tres bonne initiative ce sont ceux la qu'il faut les prendre des leur arrive a l'aeroport M5 et les mettre a travailler.reportage

http://www.medi1tv.com/fr/medi-investigation-rabat-s%C3%A9oul-si-loin-si-proche-emission-7359-11
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mer 28 Aoû 2013 - 10:31

Medias24 a écrit:
Les universités marocaines fusionnent pour grossir

L’absence des universités marocaines de la liste des meilleures universités mondiales sera-t-elle bientôt de l’histoire ancienne ? C’est en tout cas ce qu’espère le ministère de l’Enseignement supérieur.
Ce département agit sur les critères sur la base desquels les classements sont établis. A la sortie, une série de mesures dont la fusion d’universités géographiquement proches. Ainsi les deux universités de la capitale fusionneront, celles d’Aïn Chok et de Mohammedia connaîtront le même sort.
Ces fusions s’accompagneront de «la création de pôles regroupant les écoles d’ingénieurs aux niveaux des régions et mettre fin aux petites structures qui affaiblissent plus qu’elles n’enrichissent », rapporte un communiqué du ministère de l’enseignement supérieur.
En janvier dernier déjà, le groupe parlementaire de l’Istiqlal avait soumis au parlement un projet de regroupement des écoles d’ingénieurs. Contacté par Médias 24, un responsable au sein du ministère nous a confié : «aujourd’hui, le chantier a commencé, et il y a beaucoup de travaux à réaliser notamment sur le plan juridique ».
En somme, l’objectif est d’améliorer le rang des universités marocaines dans le classement mondial, et ce à travers la création de pôles technologiques d’envergure, seuls garant d’une dynamique pouvant pérenniser la recherche scientifique. Le ministère tente à travers ces fusions de créer un effet de synergie entre les compétences, en mutualisant l’ensemble des savoirs et des savoir-faire. Ce regroupement universitaire permettra également de réaliser des économies, nous assure notre source.
A terme, et après regroupement et fusions, le ministère espère se doter d’universités de grande taille pouvant produire jusqu’à 500 brevets annuellement, dotées d’une cinquantaine de filières qui accueilleront quelque 150.000 étudiants.
Parallèlement, l’une des orientations stratégiques du ministère de l’enseignement supérieur est le développement de la recherche. Constatant qu’il y a peu d’enseignants chercheurs dans nos universités à l’heure actuelle, «le gouvernement a initié une politique d’encouragement de la recherche et des publications ainsi que le renforcement des capacités d’encadrement,» rapporte le communiqué.
Pour rappel, dans le domaine de la recherche scientifique, technique et technologique, le ministère de l’enseignement supérieur espère atteindre 5 objectifs majeurs : 1% du PIB, assurer 30% de capitaux privés pour le financement de la recherche, développer la participation des fonds internationaux dans le domaine de la recherche scientifique, publier 3.500 articles marocains par an dans les revues scientifiques de référence et enfin créer 20 entreprises, fruit de partenariats entre le secteur privé et les universités annuellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6032
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mer 28 Aoû 2013 - 11:02

Bonne chose ! Meme ici en France les Université ont fusionner au niveau régional, dans ma Région il y avait 3 Universités maintenant plus qu'une seule
Je pense aussi que dans le cadre de la régionalisation c'est pas une mauvaise idée d'avoir une seule grosse Université par Région

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Mer 28 Aoû 2013 - 11:28

mirage a écrit:

Je pense aussi que dans le cadre de la régionalisation c'est pas une mauvaise idée d'avoir une seule grosse Université par Région
C'est un peu problématique, je pense que cet aspect n'a pas été pris en compte dans la préparation du projet. ainsi l'Univ Hassan I° est partagé entre 2 régions, la même chose pour Cadi Ayyad ... et on a une région ou trouve 3 ENCG appartenant à 3 universités ... et il y a des régions ou jusqu'à maintenant il y a pas un établissement universitaire ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Jeu 29 Aoû 2013 - 16:52

Bilan 2012 et la stratégie lié au secteur de l'enseignement supérieure, la formation des cadres et la recherche scientifique publiées par la ministère Mr Daoudi
https://skydrive.live.com/?cid=d9b3fe247e6ad6db&id=D9B3FE247E6AD6DB%211268&authkey=!AGtFooPzkfAVUvs#!/?cid=d9b3fe247e6ad6db&id=D9B3FE247E6AD6DB%211268&authkey=%21AGtFooPzkfAVUvs

Je ne sais pas pourquoi on parle plus des projets comme celui du drone marocain .. Rolling Eyes 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Jeu 29 Aoû 2013 - 17:01

parceque ca menace certains interets

_________________
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Ven 30 Aoû 2013 - 1:37

Webometrics, specialisé dans le classement des univesrités dans le monde vient de publier son classement pour 2013.

Pour le monde arabe :

La 1ère univ marocaine est "École Nationale d'Architecture Rabat" classée 53 ème
La 2ème au Maroc est "Université Mohammed V Agdal" classée 63 ème
La 3ème est "Institut Supérieur d'Eléctronique et des Réseaux de Télécommunication ISERT" classée 67

Les 3 premières positions sont occupées par des univs saoudiennes.

L'Algérie devance le Maroc avec "Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene" classée 35 ème.

Classement entière ici http://www.webometrics.info/en/arab_world

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Ven 30 Aoû 2013 - 12:30

Chute des égyptiens Surprised

Quand à ma remarque sur le systéme d'éducation :

1. Redorer la place des langues nationales dans l'éductation avec comme autre langue d'éducation l'anglais uniquement, la francophonie est à l'agonie.

2. On traine un système éducatif de l'âge de pierre c'est surtout sa le problème plutôt que le point 1. passons vers une politique de formation et non d'examen de barrage.


_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Chobham
Capitaine
Capitaine


messages : 869
Inscrit le : 12/04/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Ven 30 Aoû 2013 - 13:09

Ces classements sont juste insensés pour le Maroc ...
Notre problème releve de la qualité non la quantité et je doute que ces classements se font en terme de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Ven 30 Aoû 2013 - 14:10

J'approuve ce qu'il y a dans cette vidéo. il faut revoir la place du français dans notre système éducatif. Et qu'ils le fassent, au moins, de manière progressive en diminuant le nombre de séances par semaines et son coefficient . On continue de réfléchir en terme de "première" langue étrangère et " deuxième" . Au moins commençant par faire l'inverse en la reléguant à la deuxième place après l'anglais , ce qui impliquerait les autres modifications .

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Sam 31 Aoû 2013 - 22:45


_________________
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Sam 31 Aoû 2013 - 22:52

Very Happy 

ومن لا يحب صعود الجبال يعش أبد الدهر بين الحُفر

ِEt celui qui n'aime pas gravir les montagnes est condamné à vivre dans les abysses !
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Dim 1 Sep 2013 - 0:04

Des chiffres révélateurs sur la situation de l'éducation au Maroc :

Arrow Le taux d'alphabétisation au Maroc est 67%

Arrow Et ces pays subsahariens, beaucoup plus pauvres que nous, ils font mieux :

Angola (70%), Botswana (85%), Burundi (87%), Cameroun (71%), Cap Vert (85%), Comores (75%), Guinée équatoriale (94%)

Seychelles (92%), Afrique du Sud (93%), Swaziland (88%), Ouganda (73%), Tanzanie (68%) et Zimbabwe (84%)

Erythrée (69%), Gabon (89%), Ghana (71%), Kenya (72%), Lesotho (76%), Ile Maurice (89%), Namibie (76%), Sao Tomé (69%)

Source http://www.uis.unesco.org/Education/Documents/literacy-statistics-trends-1985-2015.pdf

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2275
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Dim 1 Sep 2013 - 10:48

atlasonline a écrit:


Arrow Et ces pays subsahariens, beaucoup plus pauvres que nous, ils font mieux :

c'est pas pour encourager l'analphabétisme , mais cette histoire de marché de l'emploi qui ne colle pas à ce qu'on apprend à l'école les marocains l'ont comprise depuis longtemps , ils ne sont pas imbéciles même s'ils sont analphabètes .il faut d'abord manger en travaillant par ci par là . Et j'en connais beaucoup qui vivent mieux avec leurs petites épiceries que plusieurs enseignants .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur   Aujourd'hui à 5:04

Revenir en haut Aller en bas
 
La réforme du secteur de l'éducation et l'enseignement supérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réforme de l'orthographe de la langue française
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» [mesure Sarko] la réforme des universités
» tetine reprenant la forme du sein
» Réforme institutionelles européennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: