Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités au Moyen Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mar 19 Nov 2013 - 23:52

Bravo aux autorités saoudiennes.. En tout 960 000 clandestins qui ont quitté l'Arabie saoudite depuis le début de l'année.

Citation :
60.000 clandestins expulsés d'Arabie saoudite

L'Arabie saoudite a annoncé aujourd'hui avoir expulsé plus de 60.000 personnes en situation illégale depuis le début le 4 novembre de sa campagne contre l'immigration clandestine. La campagne a commencé après l'expiration d'un délai de sept mois donné aux immigrés dont le visa a expiré, aux pèlerins restés chercher du travail ou à ceux ne travaillant plus pour l'employeur garant de leur visa, pour régulariser leur situation ou quitter le pays.

Depuis le 4 novembre, "plus de 60.000 personnes ayant violé le statut de résidence et du travail ont été expulsées et la procédure est en cours pour en expulser d'autres", a déclaré le ministre de l'Intérieur, le prince Mohammed Ben Nayef, cité par l'agence officielle Spa. "La campagne se poursuivra et n'est pas limitée dans le temps, avec l'objectif de protéger la nation", a-t-il ajouté.

S'exprimant lors d'une réunion de membres des forces de sécurité ayant pris part à la campagne, le ministre a souligné que le roi Abdallah avait salué ses "résultats positifs". Celle-ci a été ponctuée de nombreux troubles, en particulier des affrontements entre forces et civils saoudiens d'une part et des immigrés clandestins de l'autre, qui ont coûté la vie à quatre personnes - deux Saoudiens, un Soudanais et un autre étranger - selon un bilan officiel.

L'ambassade d'Ethiopie à Ryad a également affirmé que trois de ses ressortissants avaient été tués dans les violences. Désormais, beaucoup d'étrangers n'ayant pas réussi à trouver un employeur se portant garant pour leur visa se terrent pour échapper à la prison ou aux amendes, ce qui affecte plusieurs secteurs d'activité économique. Dans le cadre de cette campagne contre l'immigration clandestine, plus de 900.000 étrangers en situation irrégulière avaient déjà quitté le royaume depuis le début 2013.

Le nombre d'immigrés est estimé à 9 millions de personnes sur quelque 27 millions d'habitants, et la nouvelle politique vise à favoriser l'emploi des Saoudiens dans le royaume, où le taux du chômage atteint 12,5%.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/19/97001-20131119FILWWW00596-60000-clandestins-expulses-d-arabie-saoudite.php




























Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Nov 2013 - 0:02

edit moderation: arrete de dire des conneries
Revenir en haut Aller en bas
ramm
Adjudant
Adjudant


messages : 328
Inscrit le : 10/09/2012
Localisation : casa
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Nov 2013 - 1:50

C'est bien l'etat scioniste qui controle la frontiere avec l'Egypte apres le coup.
Le terro c'est celui qui volent les terres et tue les innocents pas celui qui ce defend.
Hania a envoye ca fille pour ce faire soigner dans les terres occupes car vous avez les meilleurs hopitaux de la region, a cause de tout l'aide que vous recevez de l'US.
Je te le dit encore ta propagande n'as pas d'effet ici. Va pleurnicher ailleurs. Il n'y as plus rien a cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6233
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Nov 2013 - 1:56

Citation :
Bravo aux autorités saoudiennes..

pas tres glorieux ce qu il font vomire 

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Nov 2013 - 13:38

Citation :
http://fr.ria.ru/presse_russe/20131120/199827620.html
Le liban au centre du conflit syrien

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Nov 2013 - 23:55

Citation :
Solidarité occidentale avec l’Iran contre al-Qaëda


Les deux auteurs de l’attentat-suicide contre l’Ambassade d’Iran à Beyrouth projetaient d’assassiner l’Ambassadeur Ghadanfar Roqon Abadi. Ce dernier, qui devait se rendre à une réunion avec le Ministre libanais de la Culture, était attendu à l’entrée de l’Ambassade par son attaché culturel tué dans l’explosion avec cinq autres iraniens membres du service de sécurité. Le double attentat-suicide a été aussitôt revendiqué par al-Qaëda, par un des responsables des Brigades Abdullah Azzam, cheikh Zuraïqat. L’Iran a aussitôt accusé Israël. La vérité serait entre les deux.
Trois remarques préalables : (i) il s’agit de deux attentats suicides, ce qui est en soi une nouveauté au Liban (si on met entre parenthèse quelques opérations suicides contre les soldats israéliens); (ii) ils visent directement l’Iran et sa présence au Liban, ce qui est en soi une nouveauté aussi dans le contexte géopolitique actuel; (iii) ils ont violé l’espace le plus sécurisé de l’outil sécuritaire du Hezbollah (Pasdarans).
On en déduit, à chaud, que (i) al-Qaëda s’implique (ou est impliquée, ou on veut l’impliquer) directement sur la scène libanaise qui risque de se transformer d’une terre d’accueil en une terre de djihad; (ii) des attaques suicides sont menées par des tenants de l’idéologie takfiriste contre des Chiites et contre l’Iran sur le sol libanais; (iii) la crise saoudo-iranienne peut brouiller les pistes et imposer certaines limites au raisonnement binaire qui expliquait l’insécurité actuelle au Liban par le débordement de la crise syrienne seulement; (iv) les accusations iraniennes contre Israël montrent une réelle volonté chez les dirigeants iraniens de ne pas aller vers une confrontation directe et ouverte avec les Saoudiens et/ou al-Qaëda, sur le sol libanais.
La communauté internationale exprime sa solidarité avec l’Iran, contre al-Qaëda. Les plus zélés à manifester leur solidarité avec l’Iran auraient été sans doute les Britanniques, qui viennent de rétablir leurs relations diplomatiques avec Téhéran : le Premier ministre David Cameron prend l’initiative d’appeler au téléphone le Président Hassan Rouhani, alors que l’Ambassadeur à Beyrouth Tom Fletcher faisait un médiatique don de sang au profit des blessés de l’attentat… Hasard du calendrier peut-être, les Etats-Unis, qui dénoncent l’attentat contre les Iraniens, annoncent simultanément le déblocage de $10md d’avoirs iraniens gelés… L’Iran victime du terrorisme d’al-Qaëda, indépendamment des commanditaires, continue de progresser, de facto, dans le camp occidental. Cela concernerait-il, un jour, le régime syrien?
Le régime syrien a pu imposer un fait accompli à la communauté internationale : détourner la révolution pour en faire une guerre contre le terrorisme. Et cela marche, surtout que le conflit a pris une tournure confessionnelle et que le djihad global est devenu l’enjeu premier en Syrie. Parviendra-t-il, surtout si al-Qaëda reprenait l’initiative en Irak et transformait le Liban en terre de djihad, à glisser à son tour de l’autre côté de la barrière? Pour la Russie, bien évidemment, c’est déjà le cas. Et pour Washington, Londres et Paris? Le cas de la Syrie est différent de celui de l’Iran, certes. Mais, le pompier pyromane qu’est le régime syrien connaît parfaitement les contours du jeu qu’il a tendance à plus ou moins bien respecter aujourd’hui. La guerre contre le terrorisme pourrait (re)devenir sa carte maîtresse pour rester dans le jeu, surtout s’il entend pousser plus loin les contours de ce jeu meurtrier…

http://www.mestrategicperspectives.com/2013/11/20/moyen-orient-solidarite-occidentale-avec-liran-contre-al-qaeda/
 
Citation :
L’Iran construit un nouveau site nucléaire secret, selon des dissidents iraniens en exil



Dimanche dernier, le président français avait fait quatre demandes précises concernant le nucléaire iranien : « Première exigence : mettre l’intégralité des installations nucléaires iraniennes sous contrôle international, dès à présent. Deuxième point : suspendre l’enrichissement (d’uranium) à 20%. Troisième exigence : réduire le stock existant. Et enfin, arrêter la construction de la centrale d’Arak », conçue pour produire du plutonium, qui permet de remplacer l’uranium hautement enrichi pour fabriquer une bombe.
François Hollande peut ajouter une quatrième demande précise, lors de la reprise des négociations, demain mercredi 20 novembre à Genève :
Un groupe d’opposition iranienne exilé en France et basé à Paris, le NCRI a en effet déclaré lundi 18 novembre à Reuters qu’un nouveau site nucléaire souterrain est en construction et qu’il faisait partie du programme de construction de l’arme atomique.
Le NCRI a indiqué que des membres de l’organisation populaire des Mujahideen d’Iran (PMOI) se sont procurés des informations fiables attestant de l’existence d’un nouveau site destiné au projet nucléaire iranien. Il a ajouté ne pas avoir de détail sur le type d’activité qui y sont conduites.
« Selon plusieurs informations spécifiques obtenues par la résistance iranienne, le régime des mollahs établit ou complète l’établissement d’un site parallèle, secret et non déclaré, pour son projet nucléaire », a déclaré Mehdi Abrichamtchi du NCRI aux journalistes.
Le NCRI affirme que le nouveau site se trouve à 600 mètres dans un complex souterrain situé sous une montagne à 10km de la ville de Mobarekeh, proche de l’autoroute Isfahan-Shiraz, à l’intérieur du complexe militaire Haft-e Tir.
Abrichamtchi précise que les travaux du site ont commencé en 2005 et la construction des tunnels était complète en 2009. Les travaux sur le site ont récemment été terminés.
Abrichamtchi ajoute que l’Organisation de défense et d’innovation iranienne gère les activités nucléaires sensibles et également ce nouveau complexe, qui est plus sécurisé que le reste des complexes militaires.
Et il termine en indiquant que ces informations ont été transmises à l’AIEA (International Atomic Energy Agency), des Nations Unies.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2013/11/liran-construit-un-nouveau-site-nucleaire-secret-selon-des-dissidents-iraniens-en-exil/
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 21 Nov 2013 - 19:14

mon dieu c'est vraiment du n'importe quoi après les projet de tour en algérie qui avait une impression d'organe génitale masculin voici le Qatar qui fait 100 fois pire avec ce stade explicite


Citation :
Un stade en forme de vagin pour le mondial 2022


http://www.lefigaro.fr/international/2013/11/20/01003-20131120ARTFIG00430-un-stade-en-forme-de-vagin-pour-le-mondial-2022.php
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 21 Nov 2013 - 19:38

Certains disent que les tours et gratte ciel sont des symboles phalliques, et maintenant arsenik et le stade vagin...nan mais vraiment ouvre des bouquins d'architecture bon sang et laisse les associations d'idée obscènes au vestiaires Laughing

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 21 Nov 2013 - 23:05

Citation :
L’Iran confirme qu’avec ses bombes atomiques il détruira Israël

Michel Garroté, réd en chef  –-  Hier soir, j’ai regardé « Apocalypse Hitler » sur France 2. Cet excellent documentaire analyse l’ascension d’Hitler sous tous ses aspects, psychologiques, économiques et sociologiques. Ce matin, sur le wire, je tombe sur une dépêche d’agence de presse reproduisant les propos nazislamistes de l’homme qui détient le réel pouvoir en Iran, le guide suprême et ayatollah Ali Khamenei. L’histoire se répète. Au temps du national-socialisme, quelques rares personnalités lucides avaient très vite compris qu’Hitler voulait entraîner le monde dans une effroyable guerre. Ces personnalités ne furent pas entendues. Bilan : six ans de guerre mondiale ; un génocide ; 50 millions de morts.
Aujourd’hui, quelques rares personnalités lucides, surtout depuis 2007, tirent la sonnette d’alarme, car ils ont compris que Khamenei veut détruire Israël et entraîner le monde dans une effroyable guerre (cf. sources en bas de page). Ces personnalités ne sont pas entendues. Résultat : à part l’Etat d’Israël lui-même, personne ne prémunira le peuple juif israélien contre un génocide à l’arme nucléaire iranienne. Hitler a utilisé une forme de messianisme temporel pour tenter de justifier la Shoah. Khamenei utilise une forme de messianisme chiite pour tenter de justifier une deuxième Shoah.
Le guide suprême d’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a refusé mercredi tout recul sur les « droits nucléaires » de son pays et il a refusé tout recul sur les lignes rouges édictées par lui dans les négociations avec les grandes puissances qui reprennent cet après-midi à Genève. L’Iran, qui allègue être décidé à parvenir à un accord, accuse Israël de vouloir « torpiller » les négociations. L’ayatollah Khamenei a de nouveau attaqué dans son discours l’Etat hébreu, le « chien enragé » de la région qui selon lui est « voué à la disparition ».
Khamenei a déclaré : les ennemis, notamment par la bouche sale et malveillante du chien enragé de la région, le régime sioniste, disent que l’Iran représente une menace pour le monde. Les fondements du régime sioniste ont été affaiblis très fortement et il est voué à la disparition », a affirmé l’ayatollah, après avoir qualifié en octobre Israël de « régime illégitime et bâtard ».
Le discours nazislamiste du guide suprême d’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, résonne comme une menace à ses propres négociateurs engagés face aux pays du groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) dans des discussions sur le programme nucléaire offensif iranien. « J’insiste sur la consolidation des droits nucléaires de l’Iran », a déclaré l’ayatollah Khamenei devant 50.000 miliciens islamistes, dans son discours diffusé en direct par la télévision d’Etat.
« Je n’interviens pas dans le détail des négociations mais il y a des lignes rouges que les responsables doivent respecter sans avoir peur de l’agitation des ennemis et je l’ai dit aux responsables », a affirmé Khamenei, numéro un iranien, qui a la haute main sur les décisions stratégiques du pays, y compris le dossier nucléaire. Parmi les lignes rouges iraniennes figurent le droit à enrichir l’uranium sur le sol iranien et le refus de fermer le site souterrain d’enrichissement de Fordo et le réacteur à eau lourde d’Arak.
A Genève, le groupe 5+1 et l’Iran vont tenter de finaliser un premier accord sur le programme nucléaire iranien qui cache un volet militaire. Le texte présenté par les pays occidentaux afin de tenter de neutraliser partiellement les activités nucléaires iraniennes militaires prévoit notamment l’arrêt de l’enrichissement à 20%, la réduction du stock d’uranium à 20% et l’arrêt de la construction de la centrale à eau lourde d’Arak. En échange, les pays occidentaux proposent d’alléger les sanctions internationales contre l’Iran.
Israël est en mesure de stopper le programme nucléaire de l’Iran par lui-même si nécessaire. Israël peut stopper le programme nucléaire de l’Iran pour un très long moment s’il le veut et il n’y a aucun doute qu’Israël est prêt à prendre la décision de frapper les installations nucléaires iraniennes unilatéralement si nécessaire. Israël a la capacité de se défendre. Et Israël se défendra si nécessaire. Israël a dit ces choses très clairement, y compris à l’ONU.
Israël a dit que si le monde n’agit pas, il résoudra le problème seul. Israël est en mesure d’agir. Ce n’est pas facile. La capacité de causer des dommages au programme nucléaire iranien n’est pas aussi forte que celle des Etats-Unis, mais cette capacité existe et Israël ne restera pas les bras croisés s’il voit que l’Iran avance vers l’arme nucléaire. L’accord actuellement proposé à l’Iran risque de conduire à une situation similaire à celle connue avec la Corée du Nord.
L’accord prévu avec l’Iran n’est pas bon car il entraîne un grand risque qu’Israël et le monde ne soient pris par surprise et que l’Iran arrive à une arme nucléaire. Et un exemple de cela, c’est la Corée du Nord. Quand les Israéliens parlent avec les Sud-coréens, ils voient exactement quel est le prix d’un mauvais accord.
Les actuelles négociations avec l’Iran montrent que pour le moment on se dirige vers un mauvais accord, un accord dans lequel l’Iran contribue a des choses inutiles qui auraient pu avoir une signification il y a un an ou deux, mais qui a la lumière des progrès technologiques de l’Iran, n’ont plus de sens aujourd’hui.

http://www.dreuz.info/2013/11/liran-confirme-quavec-ses-bombes-atomiques-il-detruira-israel/

 
Citation :
Nucléaire iranien : l'accord qui pourrait bouleverser le Moyen-Orient

Une issue négociée au dossier nucléaire iranien pourrait être la première pierre d'une étonnante coopération entre Washington et Téhéran dans la région.



C'est une réunion potentiellement historique qui a débuté mercredi au Palais des Nations de Genève. Une de celles qui peuvent bouleverser l'équilibre de toute une région. Onze ans après la découverte en Iran d'un programme atomique clandestin, qui a provoqué la plus grave crise diplomatique de ce début de XXIe siècle, l'épineux dossier du nucléaire iranien pourrait enfin trouver une issue pacifique. Le groupe des 5 + 1 et la République islamique se retrouvent à partir de mercredi en Suisse pour le troisième round de négociations depuis l'élection du président iranien "modéré" Hassan Rohani. Sans doute l'un des derniers.

L'enjeu est de taille. En cas d'accord entre la communauté internationale et l'Iran, le Moyen-Orient pourrait entrer dans une relative ère d'accalmie. Mais en cas d'échec, plus aucun obstacle ne s'opposerait à de nouvelles sanctions contre la République islamique, renforçant le scénario de frappes militaires. Illustration de la gravité de l'événement, l'intense ballet diplomatique entamé depuis mardi de part et d'autre de la planète.

Israël attaqué

Pour la première fois en dix ans, un chef de gouvernement britannique s'est entretenu mardi au téléphone avec son homologue iranien. David Cameron et Hassan Rohani ont évoqué des "progrès significatifs" dans les négociations sur le nucléaire, même si le mollah "modéré" a rappelé au Premier ministre anglais que son pays "défendra fermement ses droits" et refusera "toute discrimination". L'optimisme était également de mise à Rome, où le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, était de passage mardi. "Je vais à Genève bien décidé à en repartir avec un accord. Je vois une vraie possibilité d'y parvenir", a-t-il déclaré.

L'homme, qui est également négociateur en chef du nucléaire, s'en est pris à Israël, qu'il accuse de vouloir "torpiller" les discussions sur le nucléaire. Après s'est assuré en début de semaine du soutien de la France, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'est envolé mercredi en urgence pour Moscou pour tenter d'infléchir la position du président Vladimir Poutine, lui aussi confiant quant à la possibilité d'un accord. Les efforts déployés par le Premier ministre israélien pour influer sur le cours des négociations ont été fermement dénoncés mercredi par le guide suprême iranien. Devant une foule de 50 000 miliciens bassidjis venus l'écouter à Téhéran, l'ayatollah Khamenei n'a pas hésité à annoncer que le régime sioniste était "voué à la disparition". Des propos sur Israël que François Hollande a jugés "inacceptables", le président français estimant qu'ils "compliquaient la négociation".
Volonté américaine
Pourtant, les experts s'accordent à dire que les chances d'une issue positive à Genève sont réelles. Tout d'abord parce que les États-Unis sont déterminés. Cela fait plusieurs mois que les Américains discutent en secret avec les Iraniens sur les termes d'un accord négocié sur le nucléaire. Un projet de texte bilatéral a d'ailleurs été posé sur la table il y a deux semaines, lors de la précédente réunion de Genève, avant que les Français, furieux de ne pas avoir été mis dans la confidence, ne l'écartent d'un revers de la main. Après deux jours d'intenses négociations, les 5 + 1 sont tombés d'accord sur un texte commun, plus dur, à présenter aux Iraniens.
Le document prévoit l'arrêt de l'enrichissement de l'uranium à 20 %, la réduction de ce stock d'uranium et l'arrêt des travaux pour la construction du réacteur d'Arak. Seul ce dernier point, mis en avant il y a dix jours par la France, paraît pour l'heure difficilement acceptable par la partie iranienne. Il fait partie des "lignes rouges" que le guide suprême a fixées à ses négociateurs. À quelques heures de l'ouverture des pourparlers mercredi, le numéro un iranien a exhorté ses hommes à refuser toute concession sur les "droits nucléaires" de l'Iran. Pourtant, la question d'Arak est loin d'être fondamentale, la construction de ce réacteur à eau lourde, qui pourrait à terme produire du plutonium et que la France juge "extrêmement proliférant", n'étant pas près d'être achevée.

Jours comptés
Ce point de désaccord ne semble pourtant pas inquiéter outre mesure Barack Obama. Même s'il s'est bien gardé de se prononcer sur l'issue des discussions, le président américain en a déjà beaucoup dit en indiquant "ne pas savoir si les négociations aboutiront à un accord intérimaire cette semaine ou la semaine prochaine". Les jours sont pourtant comptés. En cas de nouveau fiasco, le retour à Téhéran de la délégation iranienne sans la moindre contrepartie à présenter au guide suprême - une levée partielle des sanctions - fera le jeu des plus conservateurs, majoritaires au Parlement, qui en profiteront pour s'attaquer à la stratégie d'ouverture du nouveau gouvernement modéré.

"Pour s'en sortir au niveau intérieur, le président Hassan Rohani n'aura alors d'autre choix que d'adopter une ligne plus radicale, qui a été celle de l'Iran sous Ahmadinejad", prévient un diplomate iranien. Des inquiétudes renforcées par la volonté du Sénat américain de voter début décembre un renforcement des sanctions contre Téhéran, dans le but de faire définitivement plier les dirigeants de la République islamique. Or, ces mesures, si elles sont adoptées, condamneraient de fait tout accord. Conscient de ce risque, Barack Obama a exhorté mardi d'importants sénateurs à donner une chance aux pourparlers. Une solution négociée pourrait être, en effet, la première pierre d'une étonnante coopération entre Washington et Téhéran.
Réchauffement Washington-Téhéran

L'Iran n'a jamais caché son souhait de lier le dossier nucléaire à d'autres crises régionales. Guerre civile en Syrie, révolte à Bahreïn, stabilité de l'Irak ou encore de l'Afghanistan, la République islamique souhaite pleinement jouer son rôle de "puissance" dans la région. Et les Américains, qui cherchent à s'en désengager progressivement au profit de l'Asie, ne seraient pas contre un coup de main de Téhéran dans la lutte contre le djihadisme sunnite. Au grand dam des alliés traditionnels des États-Unis, l'Arabie saoudite et Israël, farouchement opposés aux ayatollahs chiites.

Signe du récent réchauffement entamé entre les deux meilleurs ennemis au monde, Washington a usé de mots très forts pour soutenir Téhéran après le double attentat-suicide d'un groupe lié à al-Qaida qui a visé son ambassade mardi à Beyrouth. Dans un rare communiqué, le secrétaire d'État John Kerry a souligné : "Les États-Unis connaissent trop bien le coût du terrorisme visant leurs propres diplomates à travers le monde, et nos coeurs sont avec le peuple iranien après cette attaque violente et injustifiable qui a coûté la vie à au moins un de ses diplomates."

-20131121]http://www.lepoint.fr/monde/nucleaire-iranien-l-accord-qui-pourrait-bouleverser-le-moyen-orient-20-11-2013-1759132_24.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20131121
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Commandant
Commandant


messages : 1157
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 22 Nov 2013 - 13:06

l'article de dreuz est une barre de rire, qui assume son point Godwin dès la première phrase, sans oublier que ça réitère les mêmes mensonges qu'on entend partout, Hitler, bien qu'il soit une des pires crapules de l'histoire, n'a pas fait éclater la WW2, ce sont la France et l’Angleterre qui l'ont fait, parce qu'envahir un pays asiatique ou africain ce n'est pas grave, mais envahir la Pologne est un grave crime contre l'humanité, non mais quelle bande de mythomanes!!!

Pour revenir au sujet, c'est Israël qui possède l'arme nucléaire et c'est plutôt elle qui menace de bombarder l'Iran préventivement, donc si on se mettait à faire des comparaisons débiles c'est plutôt Israël qui tient le rôle de l'Allemagne nazi, et l'Iran qui défend les voisins immédiats, comme l'a fait la France ou l'Angleterre juste avant la guerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12865
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 22 Nov 2013 - 14:05

Perso je me suis arrêté à ce mot la "nazislamistes" ou l'art de la pleurniche sioniste de tout nazifier clown  C'est le genre de quenelle que je laisse le soin aux autres de manger !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 22 Nov 2013 - 14:11

Citation :
Accueil - Politique - L’Arabie saoudite veut la bombe nucléaire

L’Arabie saoudite veut la bombe nucléaire

http://www.lesobservateurs.ch/2013/11/22/larabie-saoudite-veut-la-bombe-nucleaire/

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 23 Nov 2013 - 23:33

Citation :
Nucléaire iranien: Israël perd-elle le contrôle?

http://www.leconomiste.com/article/913183-nucl-aire-iranien-isra-l-perd-elle-le-contr-le

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 1:14

farewell a écrit:
Citation :
Nucléaire iranien: Israël perd-elle le contrôle?

http://www.leconomiste.com/article/913183-nucl-aire-iranien-isra-l-perd-elle-le-contr-le
Pas perdre le controle mais les malins des USA ont trouve la pilulle pour que Israel se met a table avec les Palestiniens et accepte leur independance ,comme cela les Americains diront voila votre boogie man.L'iran c'est un peux plus lourd que toute la nation arabe de toze ,ce sont des gens qui feront ce qu'ils disent des Perses quoi ,toute autre mentalite.Ils ont fait la meme chose au Saud avec la Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 1:20

L'Iran est un tigre en papier.. Aucune crédibilité ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 3:57

Le grand angle diplo : Obama va-t-il perdre la paix entre Israël et la Palestine?

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 12:38

Trop beaux ces pieds liebe 

http://www.worldbulletin.net/?aType=haber&ArticleID=123593 a écrit:
Qatar emir receives Turkish FM



Turkish FM Davutoglu arrived in Doha earlier in the day on a few hours' visit, the first leg in a three-day regional tour that will also take him to Bahrain and Iran.


Qatari Emir Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani on Sunday received visiting Turkish Foreign Minister Ahmet Davutoglu, who arrived in the Qatari capital earlier in the day.
The meeting followed talks between the top Turkish diplomat and Qatari Foreign Minister Khaled al-Attiyah and Prime Minister Abdullah bin Nasser bin Khalifa Al Thani separately.
No press conference was held following the talks, but diplomatic sources said the talks focused on bilateral ties and several regional files, including the conflict in Syria, preparations for the Geneva II conference and the recent deal on Iran's nuclear program.
Davutoglu arrived in Doha earlier in the day on a few hours' visit, the first leg in a three-day regional tour that will also take him to Bahrain and Iran.
A source with the Qatari Foreign Ministry that a possible summit between leaders of Turkey, Qatar and Bahrain might be held in Manama soon, citing the departure of the Qatari foreign minister to Manama following his meeting with  Davutoglu.
Davutoglu is due to visit Bahrain after concluding his talks in Qatar to participate in the meeting of the Asia Cooperation Dialogue (ACD), which will kick off in Manama on Monday.
This is the first time Turkey is represented in the ACD meeting after becoming a member in September.
Davutoglu is expected to hold talks with the foreign ministers of the ACD member states on the sidelines of the meeting.
He is schedule to visit Tehran on Tuesday to participate in the 21st meeting of the ministerial council of the Economic Cooperation Organization.
The top diplomat is expected to meet with his Iranian counterpart Mohammad Javad Zarif to discuss bilateral relations as well as regional developments, especially the Syrian file.
The meeting between is also expected to dwell on preparations for an expected visit to Iran by Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan and the date of a planned visit to Ankara by Iranian President Hassan Rouhani.

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 12:43

cette mode dure depuis des milliers d'années et la sandale a encore de beau jour devant elle Very Happy 

il fait chaud ou il fait froid en Turquie Question 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 12:50

La visite est au Qatar, tu as lu l'article brotha ?

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 12:52

Citation :
Accord historique sur le nucléaire iranien

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/11/24/l-iran-reaffirme-son-droit-a-enrichir-l-uranium_3519382_3218.html

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 13:42

Inanç a écrit:
La visite est au Qatar, tu as lu l'article brotha ?
en ce moment j'ai des problème je crois j'avais vu l'inverse sa fait la 2éme fois que ça m'arrive ici Embarassed 

en tout cas sa n'enlève rien de ce que j'ai dit sur la sandale  
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 17:00

Citation :
Pourquoi israél s'oppose violemment a l'accord avec l'Iran

http://m.rue89.com/#/news/247805

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 17:18

vraiment historique le deal de geneve,ca va bouleverser la dynamique regionale et meme internationales,des alliances pourraient changer,et le prix du petrol pourrait aussi connaitre une baisse..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 18:12

arsenik a écrit:
cette mode dure depuis des milliers d'années et la sandale a encore de beau jour devant elle Very Happy 

il fait chaud ou il fait froid en Turquie Question 
ils sont a 100% dans l'air conditionee.peut etr ils ne savent pas marcher avec des chaussures.je file 
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 24 Nov 2013 - 22:25

  

Citation :
Netanyahu: Iran-P5+1 Deal 'Historic Mistake'
Prime Minister: 'Israel Has The Right And The Obligation To Defend Itself'




TEL AVIV, ISRAEL — Rejecting an agreement concluded late Saturday in Geneva between Iran and six world powers as an “historic mistake,” Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu warned that Israel is not bound by a deal that preserves Tehran’s capacity to produce nuclear weapons.
“What was achieved last night in Geneva is not an historic agreement; it is an historic mistake,” Netanyahu said Sunday at the start of a weekly cabinet meeting.
“For the first time, the world’s leading powers have agreed to uranium enrichment in Iran while ignoring the UN Security Council decisions that they themselves led.”
Assailing Tehran’s concessions to five permanent members of the UN Security Council and Germany as “cosmetic” and easily reversible, the Israeli prime minister vowed “to defend itself by itself” against the Iranian nuclear threat.
He was referring to Tehran’s commitment not to enrich uranium beyond purity levels of five percent and to submit to inspections of declared nuclear facilities.
“Sanctions have been given up in exchange for cosmetic Iranian concessions that can be canceled in weeks. This agreement and what it means endangers many countries including, of course, Israel ... and Israel has the right and the obligation to defend itself,” Netanyahu said.
In stark contrast to Netanyahu’s rejectionist stance, US President Barack Obama hailed the interim agreement as achieving “a great deal” by rolling back “key parts” of Iran’s nuclear program. The so-called First Step Agreement, Obama said, creates “time and space over the next six months” to reach a comprehensive solution to the Iranian nuclear threat.
“For the first time in nearly a decade, we have halted the progress of the Iranian nuclear program, and key parts of the program will be rolled back,” Obama said Nov. 23.
Specifically, Obama said the interim deal halts Iranian enrichment to certain levels, neutralizes part of its stockpiles and precludes Iran from using its next-generation centrifuges. Obama said the deal prohibits Iran from installing or activating new centrifuges, halts construction at its plutonium reactor and mandates full access to international inspectors.
“These are substantial limitations which will help prevent Iran from building a nuclear weapon,” Obama said. “Simply put, they cut off Iran’s most likely paths to a bomb ... and because of this agreement, Iran cannot use negotiations as a cover to advance its program.”
The US president said Washington understands that Iran, “like any nation, should be able to access peaceful nuclear energy. However, “because of its record of violating its obligations, Iran must accept strict limitations on its nuclear program that make it impossible to develop a nuclear weapon.”
“The burden is on Iran to prove to the world that its nuclear program will be exclusively for peace purposes,” Obama said.
According to Obama, the P5+1 agreement provides Iran with “modest relief” from sanctions,” but retains “our toughest sanctions” as the parties work to conclude a “comprehensive solution” over the next six months.
This formula, Obama insisted, offers Iran “a dignified path to forge a new beginning with the wider world based on mutual respect.”
He warned, however, that Iran will face “growing pressure and isolation” if follow-on negotiations fail to achieve a comprehensive final deal.
“As we go forward, the resolve of the United States will remain firm, as will our commitments to our friends and allies — particularly Israel and our Gulf partners, who have good reason to be skeptical about Iran’s intentions,” Obama said.
While Obama reaffirmed vows “to do what is necessary to prevent Iran from obtaining a nuclear weapon,” he refrained from articulating previous warnings that all options remain on the table.
“Ultimately, only diplomacy can bring about a durable solution to the challenge posed by Iran’s nuclear program. As president and commander in chief, I will do what is necessary to prevent Iran from obtaining a cnuclear weapon. But I have a profound responsibility to try to resolve our differences peacefully, rather than rush towards conflict,” he said.
No New Sanctions
Obama rejected calls by Netanyahu and key members of Congress to impose new sanctions as a means of leveraging Iran into additional diplomatic concessions.
“Now is not the time to move forward on new sanctions — because a doing so would derail this promising first step, alienate us from our allies and risk unraveling the coalition that enabled our sanctions to be enforced in the first place,” Obama warned.
Sen. Robert Menendez, D-N.J., chairman of the Senate Foreign Relations Committee, said legislation proposing new sanctions will allow a “six-month window” to determine Iran’s sincerity in reaching a final agreement.
The lawmaker said he and key colleagues would continue to promote new sanctions so additional pressure would be “immediately available should the talks falter or Iran [fails] to implement or breach the interim agreement.”
In a Nov. 24 statement, Menendez criticized the P5+1 interim deal for not reducing Iran’s nuclear program in proportion to the sanctions relief provided to Tehran.
“The interim agreement reached is but a beginning. ... Given Iran’s history of duplicity, it will demand ongoing, on the ground verification. Until Iran has verifiably terminated its illicit nuclear program, we should vigorously enforce existing sanctions.”
Menendez and 13 other Democratic and Republican senators announced Nov. 21 they would work together in coming weeks to pass bipartisan Iran sanctions legislation.
'Win-Win'
Speaking to reporters in Geneva Nov. 24, Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said the interim accord marked a “win-win” for everyone by extracting concessions from Tehran along with assurances from the US and EU partners to ease sanctions.
“Iran has agreed to a range of additional measures apart from those that the [International Atomic Energy Agency (IAEA)] is already undertaking. So I believe that in the long run, it’s a win-win for everyone,” Lavrov said.
He said Moscow was sure Iran would “conscientiously collaborate with the IAEA” and that the P5+1 interim deal creates “confidence we often lacked and which caused unnecessary tensions in the Middle East and the Persian Gulf.”

http://www.defensenews.com/article/20131124/DEFREG04/311240008/Netanyahu-Iran-P5-1-Deal-Historic-Mistake-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Aujourd'hui à 4:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités au Moyen Orient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuisine du Moyen-Orient
» Quels sont les grands pays producteurs de petrole
» La Médaille Militaire, très convoitée.
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: