Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Nov 2013 - 15:15

Citation :
Le sort de Louvois scellé et probablement annoncé à Varces, le 3 décembre  



En commission élargie, le 23 octobre (Commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, Commission de la défense nationale et des forces armées, Commission des affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian avait annoncé qu'il réserverait la primeur de sa décision sur Louvois lors d'une future visite à la brigade alpine:
"Plusieurs d’entre vous ont évoqué Louvois, un sujet majeur, difficile et douloureux. Avant la fin de l’année, je serai amené à prendre une décision pour remédier à cette catastrophe, ce désastre, cette aberration indigne de notre pays. Il est impensable que les militaires qui mettent leur vie en danger pour la France ne perçoivent pas leur solde en temps et en heure. Un dispositif transitoire a été mis en place dès que j’ai découvert l’ampleur du désastre, à l’occasion d’une visite à Varces dans la brigade alpine en septembre 2012. Depuis, à chacune de mes visites aux unités – et je sais qu’il en va de même pour vous – on découvre de nouvelles vicissitudes qui s’expliquent par plusieurs raisons sur lesquelles je ne reviens pas. Nous devons trouver les moyens de mettre fin à ces dysfonctionnements, d’une part, en maintenant le régime transitoire et d’autre part, en faisant un choix entre la réparation du système existant et la mise en place d’un nouveau système. J’annoncerai ma décision, qui n’est pas simple et demande du temps, lors d’une prochaine visite aux militaires de Varces qui m’avaient, à raison, interpellé sur ce sujet."

Le ministre sera à Varces le 3 décembre. Wait and see... Certes le système n'est pas viable mais son agonie risque d'être longue.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/11/16/louvois-10677.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Nov 2013 - 15:40

Citation :
Le NH90-TTH arrive bientôt en unité  

Le 21/11/2013 à 14:38   | Par Guillaume Steuer  




Les trois premiers hélicoptères de manoeuvre NH90-TTH français (ou Caïman Terre) rejoindront le 12 décembre prochain leur port d'attache de Phalsbourg, en Moselle. La date a été confirmée ce matin par le lieutenant-colonel Hautreux, officier programme NH90 dans l'armée de Terre. "Les trois premières machines devraient arriver le 12 décembre au 1er RHC de Phalsbourg", a-t-il indiqué, ajoutant qu'une première capacité opérationnelle est attendue en juillet 2014. A cette date, l'Aviation légère de l'armée de Terre (Alat) doit être capable de projeter un module de quatre NH90-TTH en opérations extérieures.

C'est dans cet objectif que s'inscrivait également une nouvelle campagne de navalisation du NH90-TTH à bord du BPC Tonnerre, menée la semaine dernière. Celle-ci a permis de valider l'emploi de la machine depuis ce type de bâtiments jusqu'à sa masse maximale au décollage de 10,6 tonnes. "Il s'agissait d'une étape majeure en préalable à la capacité de projection", a souligné le lieutenant-colonel Hautreux. Ces essais doivent être parachevés en mars 2014 par d'ultimes travaux à la mer au cours desquels le Centre d'expérimentations pratiques et de réception de l'Aéronautique navale (CEPA) qualifiera définitivement l'emploi du NH90-TTH à bord des BPC.



Les trois premiers NH90-TTH qui seront livrés à Phalsbourg le mois prochain proviendront du Centre de formation interarmées (CFIA) du Cannet des Maures, chargé de l'instruction de tous les équipages de NH90 français (Terre/Marine). Celui-ci devrait à terme conserver six appareils pour assurer cette mission de formation. Un premier simulateur de vol sera disponible au CFIA début 2014, tandis que Phalsbourg devrait disposer de son propre système au milieu de l'année prochaine.

A ce jour, neuf NH90-TTH ont au total ont été livrés par NHIndustries à l'armée de Terre. Quatre machines supplémentaires doivent l'être l'an prochain, et quatre en 2015. Au-delà, c'est l'inconnue en termes de cadences de livraison, le Livre blanc se contentant d'indiquer que 115 hélicoptères de manoeuvre doivent être disponibles à l'horizon 2020. La commande totale de NH90-TTH porte sur 68 exemplaires.

http://www.air-cosmos.com/defense/le-nh90-tth-arrive-bientot-en-unite.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Nov 2013 - 16:41

Citation :
  Thales à Brest rénove 28 avions militaires et laisse une place aux PME

Un contrat de 120 millions d'euros a été signé pour la rénovation des avions de patrouille maritime Atlantique 2. La sous-traitance locale se frotte les mains.

Beau contrat signé avec la Défense nationale pour Thales à Brest à l'occasion de son cinquantième anniversaire début octobre. Les établissements du groupe vont concevoir les nouveaux radars et les capteurs acoustiques des avions Atlantique 2, dont 15 des 28 exemplaires vont être rénovés au cours des prochaines années. Ce marché de 120 millions d'euros sera partagé entre Thales et les sous-traitants locaux, qui se réjouissent d'avance. Ils vont récupérer une partie importante du plan de charge. La sous-traitance sera de l'ordre d'une « centaine de personnes », explique Thierry Weulersse, directeur de Thales Systèmes Aéroportés à Brest. Plusieurs entreprises sont déjà sélectionnées, comme l'électronicien Innovatech, basé à Pont-de-Buis (Finistère). « Nous lui confions les coffrets d'alimentation des radars », poursuit Thierry Weulersse. Interface Concept, installé à Quimper, va fabriquer les cartes des calculateurs.

Début des livraisons en 2018

Différentes sociétés brestoises de logiciels bénéficieront prochainement de commandes. Thales privilégie la sous-traitance de proximité, sachant qu'il bénéficie d'un important réseau de partenaires locaux, avec lesquels il a l'habitude de travailler. Les équipes de Thales bénéficient aussi du contrat. 120 des 1.600 collaborateurs des trois établissements du groupe vont concentrer la totalité de leur emploi du temps sur ce marché. Le premier appareil rénové sera livré à la Marine nationale en 2018, le dernier en 2023. Les différentes opérations de modernisation des Atlantique 2 atteignent la somme de 400 millions d'euros. Outre Thales, le contrat concerne Dassault Aviation, le concepteur de l'avion et responsable de sa navigabilité, mais aussi DCNS, chargé de la modernisation du logiciel de traitement de l'information à bord des appareils. Quant au Service industriel de l'aéronautique (SIAé), il est le maître d'oeuvre des opérations de rénovation de ces avions, dont la mission est d'assurer la sûreté et le soutien des sous-marins de la Force océanique stratégique (FOST). Tous stationnés près de Lorient, sur la base de Lann-Bihoué, les Atlantique 2 accomplissent également des missions de guerre électronique, de surveillance du trafic maritime et de sauvetage en mer. Leur modernisation permettra de les maintenir en activité jusqu'en 2032.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/regions/bretagne/0203139026511-thales-a-brest-renove-28-avions-militaires-et-laisse-une-place-aux-pme-631241.php    
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Nov 2013 - 17:59

Citation :
ActuDesForces : Stage de médicalisation en milieu hostile

Par Defense.gouv

Le 17 et 18 octobre 2013, dans le cadre de leur préparation opérationnelle, des médecins et des infirmiers militaires ont participé à Lorient à un stage de médicalisation en milieu hostile, " Médichos". Cette formation était encadrée par les commandos marine Jaubert et Trépel. Les fusiliers jouaient le plastron et les blessés.


 
PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
thewa3r
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2299
Inscrit le : 21/04/2011
Localisation : la voie lactée
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Nov 2013 - 22:15

Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 21 Nov 2013 - 22:57

Very Happy Very Happy Very Happy 

Citation :
Le « pacha » prenait sa frégate pour son yacht



Un an de prison et 6 000 € d’amende ont été requis à l’encontre d’Éric Delepoulle qui commandait la frégate « La Fayette » à l’époque du suicide d’un sous-officier de Buxy lui servant de maître d’hôtel.

Louis XIV sur le yacht à Bolloré. Les images ont fleuri hier au procès de l’ancien « commandant suprême » de la frégate légère furtive La Fayette, décrit comme un chef hautain et méprisant qui n’avait pas de respect pour son équipage qu’il appelait ses « petites mains ».
La peine maximale d’un an de prison « éventuellement assorti du sursis » et de 6 000 euros d’amende ont été requis hier en chambre militaire du tribunal correctionnel de Marseille qui jugeait cet ancien « commandant suprême » de la frégate légère furtive La Fayette de décembre 2008 à son débarquement en juillet 2010.
Le capitaine de vaisseau Éric Delepoulle, 45 ans, qui s’est présenté en civil contrairement aux usages, a nié tout « harcèlement moral » sur ses deux marins dont son maître d’hôtel, Sébastien Wanke « poussé au suicide », retient l’ordonnance de renvoi. Épuisé physiquement par la charge de travail au carré des commandants, miné par les brimades et les dénigrements systématiques du « pacha » qui jetait parfois à la poubelle sous ses yeux, les mets qui lui déplaisaient, ce second maître de 32 ans, originaire de Buxy et diplômé d’une école hôtelière prestigieuse, s’était donné la mort le 15 juin 2010 à bord du navire alors en mission de lutte contre la piraterie dans l’Océan indien. Il n’avait pas supporté la note et les commentaires du pacha le qualifiant de « maître d’hôtel désabusé », stigmatisant son « absence d’investissement clairement identifiée » ou encore le « manque de propreté des locaux qui lui incombaient ». « On l’a retrouvé pendu comme un misérable dans le local à champagne du pacha », a décrit Me Jean-Jacques Rinck pour la maman, son second fils et les trois oncles de Sébastien, venus en famille réclamer justice. « Je suis là pour son honneur, sa fierté pour qu’aucun commandant ne s’acharne plus sur ses militaires », a dit Martine sa maman. « Il mettait tout son cœur dans son travail mais tout ce qu’il faisait n’était pas bien. Le commandant s’acharnait. Sébastien ne voulait pas repartir en mission. »
« Lui mon fidèle Wanke »
« C’est le procès d’un homme qui a trahi. Son comportement a été d’un bout à l’autre une trahison de la Marine nationale », l’a rejoint le vice-procureur Emmanuel Merlin. « 73 marins depuis le matelot de base jusqu’à l’officier supérieur ont témoigné à charge. On n’a jamais vu une telle unanimité. L’état de délabrement moral de ce navire est un exemple unique. Il était enfermé dans sa bulle, c’était un Roi Soleil, un Dieu totalement déconnecté de son navire et de son équipage. Ce navire qu’il considère comme sa résidence secondaire, son équipage comme son petit personnel. On vient presque au secours de la Marine en requérant ! », a lancé le représentant du ministère public sidéré devant pareil tableau. « C’est la faillite de la culture d’un commandement archaïque, rétrograde contraire aux valeurs républicaines », analysait Me Jean-Jacques Rinck, avocat de la famille. « Les témoignages contre ce pacha qui abusait de son pouvoir absolu pour harceler ses hommes par des actes humiliants et dégradants, d’une bassesse et d’une hypocrisie ignoble, sont un véritable testament laissé par Sébastien qui n’était pas un héros mais un super-technicien, quelqu’un au-dessus du panier. » « Les pouvoirs de ce commandant ont été dévoyés » : 78 punitions entre juillet et décembre 2009 sur un effectif de 150 hommes. Du jamais vu qui a alerté l’état-major. « Son bateau, c’était son yacht, sa propriété privée comme Bolloré. » En deux ans de commandement, il a reçu 185 personnes à bord, « son beau-frère, son plombier, son banquier, des magistrats de la cour d’appel, les 80 camarades d’école de ses 6 filles, etc., tout cela au frais de la princesse et de Sébastien ! », s’est indigné Me Rinck.
« J’étais très content du service. J’ai lu qu’il me détestait. Je n’ai pas eu cette perception pendant l’ensemble de mon commandement. Des points m’ont entretenu l’idée du contraire », a nié Éric Delepoulle débarqué avant d’être promu capitaine de vaisseau. « Je suis véritablement très affecté par ce qui s’est passé et pas une seule journée où je ne pense pas en particulier à Sébastien Wanke. C’est pas évident », a-t-il ajouté. La présidente Chapus-Bérard s’étonne : « Il avait perdu 12 kilos en quelques mois, ça ne doit pas passer inaperçu quand même ? Il y a un vrai problème de gestion d’hommes. Vous n’échangiez jamais une parole avec ceux qui vous servez… Le lieu choisi pour se donner la mort avec une bouteille de champagne à ses pieds, c’était un message particulier qui vous était destiné. » « Il semble que vous étiez dans votre tour d’ivoire sans pouvoir prendre conscience de la rupture de confiance avec votre équipage. Vous n’étiez plus reconnu », ajoute un des juges assesseurs. « La politique de punitions a été discutée en équipe », soutient le pacha déchu. Son avocat , Me Pierre-André Watchi-Fournier, dénonçait une « œuvre de sape menée par vengeance » et accusait : « Comment voulez-vous que ça aille dans un bateau quand le second sape l’autorité du commandant ? » avant de surprendre de maladresse : « Comment peut-on dire que je suis à l’origine de son trépas, lui mon fidèle Wanke, qui a organisé mon anniversaire surprise ? » Délibéré le 20 janvier 2014.
La famille s’est refusée à tout commentaire à la sortie de l’audience.

http://www.lejsl.com/faits-divers/2013/11/19/le-pacha-prenait-sa-fregate-pour-son-yacht
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Nov 2013 - 16:25

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Nov 2013 - 16:43

Citation :
Centrafrique: il ne manque qu'un nom à l'opération française  



La France anticipe le feu vert formel du Conseil de sécurité de l’Onu et planifie de plus en plus ouvertement l’envoi de moyens militaires pour une intervention en république centrafricaine. Onze mois après le déclenchement de l’opération Serval au Mali, le scénario est-il similaire ?

A l’instar de ce qui avait été fait au Mali, la montée en puissance du dispositif français s’effectue au travers du dispositif prépositionné en Afrique. On sait qu’un escadron blindé du 1er RIMa, déployé au Tchad, est ainsi appelé à faire mouvement vers Bangui, que des compagnies basées au Gabon (où se trouve ce vendredi le ministre français de la Défense) peuvent aisément faire mouvement vers la RCA, que les 350 fantassins et les hélicoptères Gazelle à bord du BPC Dixmude qui croise dans le golfe de Guinée peuvent aussi être engagés via le Cameroun (dont les troupes nationales pourraient aussi intervenir dans le cadre d’une force africaine).

D’autres renforts français sont appelés à quitter la métropole dans le cadre du dispositif d’alerte Guépard. Lundi, un Guépard "Com" devrait gagner le futur théâtre.

Une fois de plus, la logistique va être délicate. Par exemple, comment (sinon par gros porteurs ou lors d’un raid blindé terrestre via la frontière tchado-centrafricaine) acheminer les ERC-90 Sagaie du 1er RIMa ? L’exemple malien a montré qu’il nous a fallu compter sur des coups de pouce (et d’ailes) de nos alliés occidentaux et l'ops en cours ne devrait pas malheureusement déroger à cette règle.

Dans le cas centrafricain, nos alliés africains auront aussi besoin de cette aide. Déjà, pour la future MISCA (Mission internationale de soutien à la Centrafrique ), la France a été sollicitée pour gérer le soutien de l’homme. A l’Economat des Armées en particulier de gérer ce dossier et de trouver des capacités pour les contingents africains et français. Des fonds européens pourraient financer ces dépenses; en outre, Washington a débloqué, jeudi, 40 millions de dollars pour la force africaine de maintien de la paix.

Globalement, les moyens militaires français sont aujourd’hui encore moins disponibles qu’en janvier dernier puisque Serval, loin d’être démontée, mobilise /immobilise des moyens conséquents. Ce qui explique, autre exemple, que la France aurait déjà externalisé des missions de surveillance aérienne à une société privée dont un Cessna opèrerait déjà en RCA. Ou qu’elle étudie comment faire assurer efficacement le soutien de l’homme dans un environnement exigeant.

Une opex délicate

Toutefois, la RCA n’est pas tout à fait le Mali. Principalement à cause de l’imbrication des éléments "adverses" dans la population et leur présence sur une très grande partie du territoire.

Au Mali existait une sorte de ligne de front entre le nord de Ségou et le nord de Mopti. L’adversaire était, en outre, assez bien identifié.

Dans le chaos centrafricain, il existe des unités de l’armée qui n’obéissent à aucune chaîne de commandement, des milices rebelles officiellement dissoutes mais toujours actives, des bandes armées criminelles et des opportunistes à qui la possession d’une Kalach ou d’une machette suffit à faire inspirer la terreur.

La mission des forces françaises et des contingents africains de la MISCA qui vont succéder à la FOMAC risque d’être périlleuse puisqu’il va falloir « libérer » des zones déjà conquises par des éléments hostiles difficiles à identifier, imposer la paix par la force dans le cadre d’un mandat onusien, prévenir des affrontements qualifiés de « pré-génocidaires » et établir la souveraineté d’un pseudo-régime souverain, mais issu d’un coup d’Etat, sans réelle légitimité, sans pouvoirs. Sans avenir, en clair.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/11/22/unnomal-operation.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 22 Nov 2013 - 20:26

Citation :
Serval : point de situation du 21 novembre 2013

Mise à jour : 22/11/2013 16:30


Point sur les opérations de la force Serval depuis le jeudi 14 novembre 18h00, jusqu’au jeudi 21 novembre 18h00.



Au cours de ces derniers jours, les opérations aériennes se sont poursuivies avec environ 80 sorties, dont environ 40 effectuées par les avions de chasse. 30 sorties ont été dédiées aux missions de transport et 10 aux missions de ravitaillement et de renseignement.

Depuis le 14 novembre 2013, les opérations terrestres se poursuivent dans le Nord du pays, en particulier dans la région de Gao. Des patrouilles sont menées quotidiennement, dans la ville et ses environs, par les forces armées maliennes (FAMA), les forces de la Minusma et la force Serval. Lors d’une patrouille le mercredi 20 novembre, le bataillon malien ELOU a découvert une cache d’armes appartenant aux groupes armés terroristes (GAT) au nord-ouest de la ville. Un peu plus tard dans la journée, à 40 km au nord, le sous groupement VBCI du GTIA Korrigan a démantelé un stock de munitions regroupant une cinquantaine d’obus, dont une quinzaine de 122 mm, et une trentaine de 81 mm, ainsi qu’une quarantaine de fusées pour obus et quelques grenades encartouchées de 40 mm. Parallèlement à ces actions, le groupement aéromobile a réalisé des opérations de reconnaissance de points et zones d’intérêt en vue de renseigner et diriger l’action des troupes au sol.

Le samedi 16 novembre 2013, le ministre de l’intérieur, Manuel Valls a rendu visite à la force Serval à Bamako. Accompagné de monsieur Gilles Huberson, ambassadeur de France au Mali et du directeur général de la gendarmerie nationale, le général d’armée Denis Favier, le ministre a marqué son intérêt pour l’implication de la force Serval à mener des opérations visant à désorganiser les réseaux terroristes. Lors d’un entretien avec le détachement prévôtal de la force Serval, M. Valls a évoqué l’appui apporté par le ministère de l’intérieur aux opérations menées par les armées.

Le 20 novembre, à plus d’un kilomètre au Nord de l’aéroport de Kidal, une explosion a touché un VBL qui rentrait de patrouille. L’explosion a touché l’avant du véhicule. Les trois membres de l’équipage ont été légèrement blessés. Dans la région de Kidal, les FAMa et les soldats sénégalais de la Minusma, appuyés par la force Serval, continuent à mener des opérations de reconnaissance d’axes, contrôle de zone et de fouille.

A quelques jours des élections législatives, ces opérations, au même titre que celles qui sont régulièrement menées, participent à la stabilisation du pays.

Environs 2800 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de sécurisation visant à affaiblir durablement les groupes terroristes, tout en appuyant le transfert de la zone aux contingents relevant de la MINUSMA.



Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/operations/mali/actualite/serval-point-de-situation-du-21-novembre-2013
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 23 Nov 2013 - 0:23

Citation :
Les forces spéciales vont tester un buggy volant



Une unité des forces spéciales de l'armée de Terre devrait évaluer l'an prochain un prototype de buggy volant baptisé "Pégase". Présenté pour la toute première fois aujourd'hui au Forum Innovation de la DGA (qui s'est tenu à l'école Polytechnique à Palaiseau), ce véhicule hybride pouvant fonctionner comme un petit tout-terrain ou comme un paramoteur a été développé par une PME strasbourgeoise baptisée Vaylon.
 
« Tout a commencé en 2010 lorsque nous nous sommes mis au défi de faire le tour du monde en 80 jours avec une voiture volante », raconte Jérôme Dauffy, pdg et cofondateur de Vaylon. Entretemps, le projet a reçu un financement de la DGA d'un montant de 60 000€.
 
« Ce concept de véhicule intéresse les armées et surtout les forces spéciales, qui veulent se doter d'une capacité à franchir rapidement et en toute discrétion des obstacles comme des rivières, des forêts ou des dunes », explique de son coté Jérémy Foiche, directeur technique de Vaylon. Ce jeune ingénieur diplômé de l'IPSA est l'autre fondateur de la PME.
 
Ce première prototype du Pégase est doté d'une structure tubulaire en acier, d'un moteur Rotax d'ULM et d'un système de crabot pour passer du mode « route » au mode « vol ». En configuration buggy, il peut atteindre la vitesse de 100 km/h. En vol, il pourra aller jusqu'à 60 km/h après avoir décollé sur une cinquantaine de mètres.
 
Tout juste terminé, ce prototype devrait faire son vol inaugural en début d'année prochaine. Après une première série d'essais, il sera confié à une unité de l'armée de Terre pour évaluation. Pour mémoire, ce n'est pas la première fois que les forces spéciales françaises testent ainsi des engins expérimentaux conçus par des PME. Les commandos du CPA 10 de l'armée de l'Air avaient évalué un drone paramoteur de la PME Flying Robots pour le transport de charges.
 
Au delà de ce marché des forces spéciales, Jérôme Dauffy espère une commercialisation en 2015 dans l'aviation de loisir, ou bien encore pour répondre aux besoins des ONG.

http://www.air-cosmos.com/defense/les-forces-speciales-vont-tester-un-buggy-volant.html
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Nov 2013 - 2:17

Citation :
Le TCD Siroco et le pétrolier-ravitailleur Meuse seront retirés du service en 2015

En 2014, la Marine nationale va devoir supprimer 650 postes, dont 88 d’officiers, “presque tous identifiés”, selon son chef d’état-major (CEMM), l’amiral Bernard Rogel. La manoeuvre est délicate dans la mesure où il devient de plus en plus compliqué pour la Royale de réduire son format alors que s’empilent les réformes et que la logique de rationalisation a été poussée au maximum. En clair, après avoir fait fondre le muscle, on attaque l’os…
Résultat, pour fournir les efforts supplémentaires qui lui sont demandés dans le cadre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, le CEMM a décidé de retirer du service plusieurs navires.
“J’ai d’ores et déjà pris la décision de retirer de façon anticipée deux bâtiments de la liste de la flotte, le transport de chaland de débarquement Siroco et le pétrolier ravitailleur Meuse, conformément au Livre blanc. Ces retraits du service actif auront lieu en 2015, afin de permettre la manoeuvre des ressources humaines associée”, a-t-il expliqué aux sénateurs de la commission des Affaires étrangères et de la Défense. “D’autres désarmements interviendront par la suite, dont des bâtiments anciens qui seront remplacés par d’autres à équipages réduits, notamment les frégates multi missions (FREMM)”, a-t-il poursuivi.
Et l’amiral Rogel d’ajouter : “Nous continuons à réfléchir à la suite, dans le cadre plus large des analyses fonctionnelles à l’échelle du ministère demandées par le ministre. Mais ne vous leurrez pas : les rationalisations et regroupements ont déjà eu lieu et tout effort supplémentaire reviendrait encore à attaquer, d’une manière ou d’une autre, les forces opérationnelles”.
Ces annonces ne constituent pas réellement une surprise : la LPM prévoit en effet le désarmement d’un navire amphibie, en l’occurrence le TCD Siroco, lequel devrait être vendu à marine étrangère, comme le TCD Foudre, cédé au Chili pour 60 millions d’euros environ, et la mise en réserve d’un pétrolier-ravitailleur en cas d’avarie grave sur l’un des trois autres (des Bâtiments de commandement et de ravitaillement – BCR), ce qui est à craindre “compte tenu de leur grand âge”.
Le rapport annexé au projet de la LPM indique par ailleurs que le programme FLOTLOG (flotte logistique) “destinée à remplacer les actuels pétroliers ravitailleurs polyvalents et autres bâtiments de soutien comportera 3 unités, dont la première sera commandée en fin de période”, c’est à dire vers 2018-2019.
Dans le cadre de ce programme, évalué à 2 milliards d’euros, DCNS développe le “Bâtiment ravitailleur d’escadre” (Brave), en association avec STX France. L’industriel a déjà obtenu, en septembre 2012, un contrat d’études amont à cette fin.
Par ailleurs, et toujours dans le domaine des équipements, l’amiral Rogel a fait part de plusieurs “préoccupations” aux sénateurs, comme celle concernant la question des  Bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH), qui aurait dû être tranchée en 2013 et qui attend toujours de l’être.
Ces navires “répondent pourtant à un besoin opérationnel avéré pour accompagner les sous-marins ou remorquer les bâtiments de très grande taille mais aussi dans le cadre de missions de l’action de l’État en mer telles que l’assistance maritime, les sauvetages ou la lutte anti-pollution. Il y a donc urgence à trouver rapidement une solution pour remplacer nos très vieux bâtiments de soutien dont aucun ne pourra être prolongé au-delà de 2017″, a expliqué le CEMM.
Autre sujet d’inquiétude : le programme BATSIMAR (Bâtiments de surveillance et d’intervention maritime), destiné à remplacer, notamment, les patrouilleurs P-400, lesquels ont une “un âge avancé” et qui “devront être prolongés du fait du décalage de 2014 à 2024 de la livraison du premier exemplaire” de leur successeur. “C’est un facteur de risque, je ne vous le cache pas”, a averti l’amiral Rogel.
“Je suis(…) préoccupé dans la mesure où les futurs bâtiments de surveillance et d’intervention maritime (BATSIMAR) ne remplaceront pas tout de suite les patrouilleurs de surveillance des pêches et les patrouilleurs de haute mer, eux aussi vieillissants, et sur lesquels le risque d’avarie est grand”, a-t-il encore insisté.
Enfin, l’année 2014 sera difficile pour d’autres programmes n’ayant pas la même visibilité mais qui sont tout aussi nécessaires pour assurer la cohérence opérationnelle, comme par exemple ceux concernant les bouées de détection sous-marine ou encire les engins portuaires.
“A l’instar des équipements d’accompagnement pour le programme 178, ces matériels engagent directement les capacités des forces aéromaritimes à réaliser leurs missions. Il s’agira d’y porter une attention toute particulière”, a fait valoir le CEMM.

http://www.opex360.com/
Citation :
Le patrouilleur ‘La Tapageuse” retiré du service
23 novembre 2013 – 11:42

Bien que le programme (Bâtiments de surveillance et d’intervention maritime), qui consistera à renouveler notamment les patrouilleurs de la Marine nationale, n’a pas encore été lancé, les navires de type P-400 continuent à être progressivement retirés du service. Cela a déjà été le cas pour La Fougueuse, L’Audacieuse, La Boudeuse, La Railleuse et La Rieuse. Et, le 22 novembre, La Tapageuse a rejoint cette liste, à l’issue d’une utime cérémonie des couleurs organisée à son bord.
Ce patrouilleur commence sa vie opérationnelle en février 1988, d’abord à Cherbourg, puis en Polynésie française. Dans un premier temps, il est utilisé pour effectuer des tournées administratives dans les multiples atolls de l’archipel ainsi que pour des missions de sauvetage. Il est également sollicité dans le cadre des opérations Nautile, planifiées pour assurer la sécurité lors des essais nucléaires français à Mururoa et à Fangataufa. A partir de 2005, l’essentiel de son l’activité concerne la police des pêches.
Dixième et dernier patrouilleur P-400 construit par les CMN de Cherbourg, La Tapageuse a quitté Papeete, en mai 2012, pour Brest après un périple de 14.000 milles. Au cours de ses 25 années de service, le navire a accompli 140 missions, parcouru 350.000 nautiques, soit 20 fois le tour du monde, connu 22 commandants et 350 membres d’équipage.
L’avenir de La Tapageuse n’est pas encore scellé. Il avait été dit, en août dernier, qu’il serait éventuellement cédé aux garde-côtes philippins. Le projet avait l’air d’être bien avancé puisqu’il était question d’une livraison en avril 2014, après 9 mois de cale sèche pour le remettre à niveau. Seulement, cette vente n’est désormais plus d’actualité.
D’après Mer&Marine, le patrouilleur pourrait prochainement quitter Brest pour Concarneau étant donné que l’option envisagée serait de le céder à Kership, la co-entreprise créée en mai dernier par DCNS et Piriou. “La Tapageuse va être vendue à un prestataire qui sera chargé de la remettre en état et de la vendre à un pays étranger. Il y a plusieurs acheteurs potentiels”, a-t-on effet expliqué au ministère de la Défense.

http://www.opex360.com/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Nov 2013 - 19:53

Citation :
Légionnaire masqué : quel gâchis !  

Puni pour avoir porté un foulard à tête de mort au Mali, l'homme a sombré...

Publié le dimanche 24 novembre à 19h33

On se souvient de l'affaire de ce légionnaire photographié au Mali avec un foulard sur le visage, représentant une tête de mort, en réalité en personnage de jeux vidéo. Aux premiers jours de l'opération Serval, cette photographie, tournant en boucle sur les réseaux sociaux, avait suscité un malaise à l'état-major et le légionnaire, sanctionné, avait été rapidement rapatrié en France, au 1er Régiment étranger de cavalerie d'Orange.

Le Dauphiné libéré nous rapporte une bien triste histoire dans son édition du Vaucluse de vendredi. Selon le quotidien régional, ce légionnaire "ne s’en est pas remis. Il a déserté la Légion en juin, s’est cloîtré chez lui à Orange depuis, alternant absorption massive d’alcool et de cachets. Ce mercredi, il a pris sa kalachnikov démilitarisée pour aller demander des médicaments à la pharmacie. Interpellé chez lui peu de temps après, ivre mort, il dit ne se souvenir de rien. Présenté hier après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Carpentras, il a été condamné à trois ans de prison avec sursis."  


http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/legionnaire-masque-quel-gachis-6436
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Nov 2013 - 21:18

Citation :
Armée de Terre

[SPRAT] 100% français ! (8 photos)

700 chevaux sous le capot. Une Porsche ? Une Lamborghini ? Non, le SPRAT ! Ce véhicule militaire 100% français est unique au monde. Aussi à l'aise sur les pavés des Champs Elysées le 14 juillet que dans la boue des campagnes Alsaciennes. Moins de 5 minutes pour déployer un pont d'assaut de 24 mètres. Déconseillé pour les créneaux... mais indispensable à l'armée de Terre.  


 
PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 24 Nov 2013 - 21:38

Citation :
Armée de l'air - Page officielle

Campagne de tir de l'escadron de reconnaissance 2/33 "Savoie" (8 photos)

Dernière campagne de tir pour les Mirage F1 de l'ER 2/33 "Savoie"
 liebe 
 
PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Nov 2013 - 13:35

Citation :
French To Boost R&D Across Multiple Programs

PARIS — A research and development deal is due soon as part of an announced upgrade of the Rafale fighter, including a new-generation laser targeting pod, Defense Minister Jean-Yves Le Drian said Nov. 21.

“Development of the new F3-R standard for the Rafale, which will notably carry a new-generation laser targeting pod — that will be decided in the next few days,” Le Drian said.

Le Drian was speaking at the Innovation Forum, a technology showcase held by the procurement arm Direction Générale de l’Armement (DGA) at the elite École Polytechnique.

The DGA signed with Thales at the end of December a €55 million (US $74 million) contract for derisking work on a new-generation laser targeting pod. The electronics company supplies the Damocles infrared pod that fits on the Rafale and Mirage 2000D.

A laser pod, due to be shipped in five years, would boost French attractiveness in military markets, the DGA said in a January statement on the derisking contract.

The current infrared-based pod is seen as lacking competitiveness with US company Lockheed Martin’s Sniper and Israeli Rafael’s Litening targeting kit.

The government plans a major R&D effort for programs set out in the 2014-19 multiyear budget law, Le Drian said.

Those other programs include the Scorpion project for modernizing Army kit, an underwater drone to replace the Navy’s minehunter ships, Musis spy satellite to replace the Helios 2 system, and cooperation on the Italian Cosmo-Skymed and German SAR Lupe satellite programs.

The total budget for research and technology (R&T) and R&D for 2014 is €3.6 billion, Le Drian said.

“Innovation in defense is more than ever a determining factor for our place on the world scene,” he said. “We have drawn all the financial conclusions.”

Laurent Collet-Billon, head of the DGA, described as “our war horse,” is working to speed up the process from idea to producer, to deliver an operational gain for the armed forces and economic plus for industry, Le Drian said.

Collet-Billon said speeding the innovation process in industry would create value and jobs, contribute to national wealth and raise morale, which is badly needed.

Efforts must be doubled at the national level to promote exports and technology transfer, he said.

The budget for the DGA’s rapid program for funding R&T projects by small and medium-sized companies was €40 million this year, rising to €45 million in 2014 and €50 million in 2015, Le Drian told journalists. That compares with €10 million in 2009, a DGA spokesman said.

The Innovation Forum is a showcase for small and medium-sized companies funded directly or indirectly by the DGA and working on high-technology projects open for use in military and civilian sectors.

The Polytechnique is in an area intended as a cluster of high-tech businesses and university labs.

With the defense budget under severe pressure, equipment programs have been delayed but funding for technology research is seen as needed to preserve future capability. ■
http://www.defensenews.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Nov 2013 - 20:11

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 25 Nov 2013 - 22:05

Citation :
"De fer et d’acier", le GTIA Vercors s’entraine avant le Mali !  

Par Defense.gouv

Mise en condition opérationnelle du Groupement tactique interarmes (GTIA) Vercors à Mailly-le-camp avant projection au Mali en 2014. Ce GTIA est armé par le 7e bataillon de chasseurs, 16e bataillon de chasseurs, 2e régiment étranger de génie, 54e régiment de transmissions et 93e régiment d'artillerie de Montagne. Retrouvez dans le prochain Armées d'aujourd'hui un" Forces en action" sur cette préparation. (Crédits Paul Hessenbruch )


 
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9871
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 11:10

Comme annoncé :

Citation :
République centrafricaine : un millier de soldats français supplémentaires

La France enverra bien près d'un millier de soldats supplémentaires en République centrafricaine (RCA). Le ministre des affaires étrangères français, Laurent Fabius, l'a confirmé, mardi 26 novembre, interrogé sur France culture lors de sa journée en partenariat avec Le Monde.


Le nombre de 800 "a du sens", a ajouté le ministre. Quelques minutes plus tard, son homologue de la défense Jean-Yves Le Drian déclarait sur Europe 1 : « La France appuiera cette mission africaine, de l'ordre d'un millier de soldats (...) Nous le ferons en appui et non pas en entrée en premier, comme nous avons pu le faire pour le Mali, et pour une période brève, de l'ordre de six mois à peu près ».

Le gouvernement centrafricain avait annoncé dès lundi soir ce renforcement des troupes françaises, à l'issue d'une rencontre avec le chef de la diplomatie française. Une information que Paris n'avait pas confirmée dans un premier temps, même si, jeudi, le président François Hollande avait évoqué une prochaine augmentation « sensible » du contingent français en République centrafricaine où, avait-il dit, la situation est « extrêmement grave ».

Le premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye, avait précisé que « le rôle de la France sera d'appuyer les forces de la Misca (la force panafricaine présente en République centrafricaine) en termes militaires, logistiques et d'assistance technique ».

Lire aussi (édition abonnés) : Paris est prêt à intervenir militairement en République centrafricaine

Un soldat français en Centrafrique, en mars 2013. | AFP/PATRICK FORT

PROJET DE RÉSOLUTION À L'ONU

Lundi soir, la France avait soumis à ses partenaires du Conseil de sécurité un projet de résolution visant à renforcer la Misca, avec la perspective éventuelle de la transformer en force de l'ONU de maintien de la paix, impliquant le déploiement de casques bleus. Selon l'ambassadeur français Gérard Araud, cette résolution pourrait être adoptée dès la semaine prochaine.

La résolution est placée sous le chapitre 7 de la Charte de l'ONU, qui prévoit le recours à la force. Elle autorise la Misca à se déployer « pour une période initiale de six mois » afin de tenter de rétablir la sécurité et de protéger les civils. Lundi, Ban Ki-moon a évoqué le déploiement de 6 000 à 9 000 casques bleus pour sécuriser le pays, en proie à l'anarchie depuis le renversement du président François Bozizé en mars.

le monde

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3600
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 14:35

lemag a écrit:
Le légionnaire français à la tête de mort fait encore parler de lui


Lemag : Le légionnaire français qui avait fait le buzz en posant, il y a quelques mois, avec un foulard en tête de mort, fait encore parler de lui.

L'homme qui a déserté la Légion en juin dernier, s'isolant chez lui à Orange (Vaucluse), et alternant absorption massive d'alcool et de cachets; refait surface. Il s'est saisi, mercredi dernier, de sa kalachnikov démilitarisée afin d'aller demander des médicaments à la pharmacie.

L'ex-légionnaire a été interpellé, après, chez lui alors qu'il était ivre mort. Il a déclaré ne se souvenir de rien. Il a comparu, jeudi, devant le tribunal correctionnel de Carpentras, et a été condamné à trois ans de prison avec sursis.

Apparemment, cet ex-légionnaire n'aurait pas supporté les "séquelles" de sa photo à la tête de mort faite au Mali. Il avait été rapatrié en France cinq jours après les faits et avait été puni de 40 jours d'arrêt.

Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 16:10

PGM a écrit:
Comme annoncé :

Citation :
République centrafricaine : un millier de soldats français supplémentaires

La France enverra bien près d'un millier de soldats supplémentaires en République centrafricaine (RCA). Le ministre des affaires étrangères français, Laurent Fabius, l'a confirmé, mardi 26 novembre, interrogé sur France culture lors de sa journée en partenariat avec Le Monde.


Le nombre de 800 "a du sens", a ajouté le ministre. Quelques minutes plus tard, son homologue de la défense Jean-Yves Le Drian déclarait sur Europe 1 : « La France appuiera cette mission africaine, de l'ordre d'un millier de soldats (...) Nous le ferons en appui et non pas en entrée en premier, comme nous avons pu le faire pour le Mali, et pour une période brève, de l'ordre de six mois à peu près ».

Le gouvernement centrafricain avait annoncé dès lundi soir ce renforcement des troupes françaises, à l'issue d'une rencontre avec le chef de la diplomatie française. Une information que Paris n'avait pas confirmée dans un premier temps, même si, jeudi, le président François Hollande avait évoqué une prochaine augmentation « sensible » du contingent français en République centrafricaine où, avait-il dit, la situation est « extrêmement grave ».

Le premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye, avait précisé que « le rôle de la France sera d'appuyer les forces de la Misca (la force panafricaine présente en République centrafricaine) en termes militaires, logistiques et d'assistance technique ».

Lire aussi (édition abonnés) : Paris est prêt à intervenir militairement en République centrafricaine

Un soldat français en Centrafrique, en mars 2013. | AFP/PATRICK FORT

PROJET DE RÉSOLUTION À L'ONU

Lundi soir, la France avait soumis à ses partenaires du Conseil de sécurité un projet de résolution visant à renforcer la Misca, avec la perspective éventuelle de la transformer en force de l'ONU de maintien de la paix, impliquant le déploiement de casques bleus. Selon l'ambassadeur français Gérard Araud, cette résolution pourrait être adoptée dès la semaine prochaine.

La résolution est placée sous le chapitre 7 de la Charte de l'ONU, qui prévoit le recours à la force. Elle autorise la Misca à se déployer « pour une période initiale de six mois » afin de tenter de rétablir la sécurité et de protéger les civils. Lundi, Ban Ki-moon a évoqué le déploiement de 6 000 à 9 000 casques bleus pour sécuriser le pays, en proie à l'anarchie depuis le renversement du président François Bozizé en mars.

le monde

PGM
Ah cette bonne vieille france-af-rique .......

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 20:23

Citation :
Top départ pour l'exercice SERPENTEX 2013  

Mise à jour : 26/11/2013 14:38


Du lundi 25 novembre jusqu’au 13 décembre 2013, la base aérienne 126 de Solenzara en Corse accueille l’édition 2013 de SERPENTEX, exercice interarmées et interalliés majeur organisé par le commandement des Forces aériennes.



Dédié originellement à la mise en condition opérationnelle du personnel projeté sur le théâtre Afghan, cet exercice a pour objectif principal d’entraîner, dans un environnement tactique complexe, les unités aériennes et les équipes de contrôleurs aériens avancés (FAC, Forward Air Controller) aux missions d’appui feu.

Si ce SERPENTEX 2013 reste construit sur le socle « appui aérien », son contenu évolue cette année pour prendre notamment en compte les enseignements des dernières opérations (Lybie, Mali) et mettre en œuvre de nouveaux modes d’action. Aussi, l’édition 2013 est marquée par l’introduction de missions type SCAR (Strike Coordination and Reconnaissance) et le développement de l’emploi des outils de liaisons de données de type DACAS (Digital Aided Close Air Support), initié lors du précédent SERPENTEX.

Les objectifs principaux de cet exercice seront d’entraîner, dans le relief montagneux corse :
   les unités aériennes Chasse aux missions d’appui-feu avec FAC (CAS) ou sans FAC (SCAR), aux missions de Dynamic Tagerting et Time Sensitive Target,
   les FAC et les CTA (Contrôleur Tactique Air – experts de la coordination 3D) au guidage de jour et de nuit,
   les unités de transport tactique aux missions d’appui transport dont le largage de petits colis avec les FAC.



Préparation opérationnelle de grande ampleur, cet exercice réunira cette année, au plus fort de son activité près de 800 militaires. Huit nations étrangères (Canada, Royaume-Uni, Etats-unis, Espagne, Italie, Belgique, République Tchèque, Slovénie) seront représentées aux côtés des militaires français.

Pour le volet aérien, une trentaine d’avions de chasse (Rafale et Mirage 2000 D, CF-18 canadiens, F18 MLU espagnols), un CP-140 canadien, des avions de transport français (CN235 et C160), des hélicoptères Gazelle de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT) seront déployés ainsi qu’un drone Reaper italien.

Pour le volet sol, des équipes de contrôleurs aériens avancés de l’armée de l’air (CPA), de l’armée de terre ainsi que des 8 nations présentes participeront à SERPENTEX.

Parmi tous ces moyens, il est à souligner que le Canada déploiera un dispositif conséquent de quelques 200 personnes et 7 aéronefs.


L’édition 2013 de SERPENTEX verra également pour la première fois, la participation d’un drone italien Reaper depuis sa base de déploiement nationale.

Crédits : CFA

http://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/top-depart-pour-l-exercice-serpentex-2013  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 21:11

Citation :
Jean-Yves Le Drian a "décidé d'abandonner le système Louvois", un "désastre"

latribune.fr | 26/11/2013

 Le ministre de la Défense a déclaré sur Europe 1 que ce système informatique de paiement des soldes, cause de nombreux dysfonctionnements depuis sa mise en service en 2011, "est un désastre" et qu'il s'agit d'une "vraie catastrophe, indigne d'un pays comme le nôtre."  

 "J'ai décidé d'abandonner le système Louvois". C'est ce qu'a affirmé Jean-Yves Le Drian ce mardi sur Europe 1. Ce système informatique de paiement des soldes a été la cause de nombreux dysfonctionnements depuis sa mise en service en 2011.

"C'est un désastre"

Le ministre de la Défense a aussi ajouté :

C'est un désastre, je n'hésite pas à dire le mot. Une vraie catastrophe, indigne d'un pays comme le nôtre (...) C'est un dispositif qui a été mis en oeuvre dans la précipitation, dans la confusion, alors que l'on a supprimé l'ancien dispositif sans vérifier que le nouveau marchait, ce qui a abouti à des situations extrêmement pénibles.

"Remettre en palce un dispositif plus robuste"

Jean-Yves le Drian doit expliquer sa décision aux militaires début décembre lors d'un déplacement à Vars (Haute-Alpes). En attendant, le ministre de la Défense a d'ores et déjà annoncé que ses services allaient  "remettre en place un dispositif plus robuste, qui va être préparé avec beaucoup de vigilance, qui va être expérimenté, et qui va se mettre en place dans les mois qui viennent (...) il faudra un gros travail de préparation "

"Je ne veux pas ajouter de la polémique à la catastrophe, j'assume l'héritage, même s'il est difficile"

"Je n'ai pas l'intention de recommencer la très mauvaise expérience que je viens de vivre. Je ne veux pas ajouter de la polémique à la catastrophe, j'assume l'héritage, même s'il est difficile", a conclu le ministre de la Défense.

Louvois, auquel a participé la société Steria, fournisseur du logiciel, a été mis en application en 2011. Steria a précisé à l'AFP qu'elle n'avait "pas développé le calculateur de soldes qui fait problème", ce système ayant été, selon elle, "développé par la Défense".

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131126trib000797820/jean-yves-le-drian-a-decide-d-abandonner-le-systeme-louvois-un-desastre.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 21:42

Citation :
Publiée le 26 nov. 2013  

OPOSIA le nouvel outil de simulation pour un entraînement collectif place le soldat en conditions du réel ! En vue d'une préparation opérationnelle des sous groupements tactiques interarmes, il permet la répétition des procédures et leurs évaluations à moindre coût humain et financier. Pas de doute, l'utilisation de la simulation s'impose bien comme le 12e réflexe du combattant !
Rendez-vous le 29 novembre prochain, à Mailly le Camp pour sa présentation officielle au cours du « VIP DAY » ! A découvrir en images en avant-première.
 
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 21:48

Citation :
Un nouveau logiciel pour remplacer Louvois


Jean-Yves Le Drian a été interviewé ce matin sur Europe 1. 
L’information circulait depuis plusieurs semaines, elle est désormais officielle. Le ministre de la défense n’aura pas attendu sa visite au sein de la 27è BIM à Varces, prévue le 3 décembre, pour annoncer que le logiciel Louvois sera abandonné pour être remplacé par un nouveau système de versement des soldes aux militaires.
Des milliers de militaires touchés par des versements de soldes défectueux, des familles entières à la situation financière bouleversée. Il n’en fallait pas plus après la tenue de plusieurs audits internes et externes pour décider de ne pas conserver à terme Louvois. Pourtant, le DRH-MD nous précisait, il y a encore quelques mois, que le ministère de la défense se donnait « jusqu’à la fin de l’année pour stabiliser le système ».
Les problèmes ne vont pas s’arrêter tout de suite dans le versement des soldes aux militaires. On parle de plusieurs années avant que la fonction RH remette tout à jour, que tous les militaires soient remboursés, que ceux qui ont trop perçu remboursent, que Louvois soit remplacé et que les budgets soient stabilisés.

http://www.infosdefense.com/un-nouveau-logiciel-pour-remplacer-louvois-97397/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 26 Nov 2013 - 22:03

Citation :
Marine Nationale




Campagne tireurs d’élite à longue distance chez les commandos à Djibouti
© Esno
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: