Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Déc 2013 - 19:30

Citation :
Défense : ce que vont coûter les interventions extérieures de la France en 2013  

1,25 milliard d'euros, ce sont les surcoûts des opérations extérieures (Mali, Afghanistan...) qui vont peser sur le budget en 2013.  


 C'est un record depuis dix ans. Même au plus fort des opérations en Afghanistan en 2011 (1,24 milliard d'euros), la France n'avait jamais autant dépensé pour les opérations extérieures (OPEX) décidées par les autorités politiques : 1,25 milliard d'euros (contre 817 millions en 2012), selon le rapport sur les crédits du budget de l'Etat ouverts par décret d'avance de la Cour des Comptes, qui a critiqué la budgétisation des OPEX. Des chiffres communiqués à la Cour par la direction des affaires financières du ministère de la Défense. Un montant qui se situe bien au dessus de la moyenne des dix dernières années, dont les surcoûts s'élèvent autour de 800 millions d'euros par an.

Et encore, les sages de la rue Cambon s'inquiétaient lors de la rédaction du rapport d'une possible intervention en Centrafrique. "La situation en Centrafrique soulève des interrogations", écrivent-ils. Ils avaient bien raison. Car la France, qui dispose déjà d'un contingent de 410 hommes sur place, va renforcer son dispositif à Bangui en augmentant d'au moins un millier de militaires. Ce qui va alourdir d'autant la facture pour 2013.

650 millions pour le Mali

Les surcoûts de l'opération Serval au Mali sont estimés à 647 millions d'euros pour 2013. Cette opération "devrait se poursuivre dans un format supérieur à celui prévu initialement", explique la Cour des Comptes. Elle constate que le retrait d'Afghanistan continue à se traduire par des coûts élevés (259 millions d'euros en 2013).

De ce fait, les montants budgétés dans le projet de loi de finances 2014 "pourraient être dépassés", estime la Cour des Comptes. Le ministère de la Défense a provisionné 450 millions d'euros l'année prochaine (contre 630 millions ces trois dernières années). Il est à prévoir que fin 2014 un décret d'avance ouvrira à nouveau des crédits pour financer les OPEX de 2014. Ce qui donnera encore une belle empoignade entre Bercy et l'hôtel de Brienne.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131201trib000798775/defense-ce-que-vont-couter-les-interventions-exterieures-de-la-france-en-2013.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Déc 2013 - 19:53

Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Déc 2013 - 22:38

Citation :
MBDA croit au Brimstone sur Rafale



Et si c'était l'armement de précision qui manque aujourd'hui encore au Rafale ? Il faut dire qu'entre le canon de 30 mm et la bombe de 250 kg, l'avion de combat français ne dispose pas d'une munition à effet collatéral réduit, comme l'avait démontré l'opération Harmattan en Libye. Dès 2011, les équipes britanniques de MBDA avaient donc approché Dassault, la DGA et l'armée de l'Air pour proposer leur solution au problème : le missile air-sol Dual Mode Brimstone (DMB), un petit armement de 50 kg à guidage hybride radar et semi-actif laser qui s'était brillamment illustré pendant l'opération, où il était mis en oeuvre par les Tornado GR4 de la Royal Air Force.
 
Techniquement, la faisabilité de l'opération semblait ne faire aucun doute. "Sur Rafale, il est possible de réaliser une première intégration a minima en 12 mois environ", confirmait Adrian Monks, à la tête de l'unité "Short Range Surface Attack" chez MBDA, lors d'un briefing donné à l'occasion de la conférence "Delivering Precision Effects in a Complex Environment" organisée par la 3AF et qui s'est tenue à Paris du 27 au 29 novembre.
 
Cette intégration "en urgence" porterait sur l'emport de six missiles en point 2 de voilure, sur des adaptateurs triples similaires à ceux aujourd'hui utilisés par les Tornado. Une solution qui ne permettrait plus en revanche d'emporter d'AASM pendant la même mission, ceux-ci étant également intégrés à cet endroit de la voilure sur Rafale.
 
En revanche, une intégration plus poussée du Brimstone sur Rafale permettrait d'envisager "un emport maximal de 12 missiles", selon Adrian Monks. Ce qui pourrait être obtenu en ouvrant les points 3 de voilure (proches des missiles Mica en bout d'aile), aujourd'hui inutilisés, ou bien encore les points latéraux de fuselage arrière aujourd'hui réservés au missile air-air Mica et, demain, au Meteor.
 
Pourquoi l'intégration du Brimstone ne s'est-elle pas faite en 2011 ? Aucune réponse officielle n'émerge, mais chacun y va de sa petite explication. Pour les détracteurs de la solution britannique, la note se présentait comme trop salée : d'abord pour l'intégration elle-même, que certains chiffrent à environ 100 millions d'euros pour l'emport de six missiles ; ensuite à cause du coût unitaire du Brimstone, qui s'avèrerait plus élevé que celui de l'AASM dans ses versions les plus complexes (laser et infrarouge). Qui plus est, Sagem voyait logiquement d'un très mauvais oeil l'arrivée sur le Rafale d'un missile concurrent, alors que l'industriel français tente depuis des années d'obtenir le financement d'un AASM "light" de 125 kg, à effet collatéral réduit, dont la faisabilité technique a déjà été démontrée.
 
Autre explication possible : les performances très moyennes de la nacelle de désignation Damocles dans l'identification de petites cibles en environnement urbain n'auraient pas permis de reproduire sur Rafale les performances obtenues par le trio Tornado GR4/nacelle Litening/Brimstone pendant l'opération Harmattan. D'où une réticence de la partie française à financer l'intégration du missile, si les "yeux" de l'avion ne suivaient pas. C'est pourquoi, côté britannique, on dit aujourd'hui attendre la fin de la décennie et l'avènement du standard F3-R (avec la nouvelle nacelle PDL NG) pour "ré-attaquer" le dossier Rafale. A moins qu'un client export n'impose de le mettre sur le tapis entretemps...



D'autres opportunités existent pour le Brimstone sur le marché français. Lors de la conférence de la 3AF, le missilier présentait une vue d'artiste (ci-dessus, crédit MBDA) illustrant l'emport de six missiles sur un hélicoptère Tigre. A l'horizon 2020-2025, il faudra en effet trouver un remplaçant à l'AGM-114 Hellfire américain pour équiper les Tigre HAD de l'armée de Terre. Mais le Brimstone pourrait ici rencontrer une concurrence interne, puisque les équipes françaises de MBDA mettent en avant un futur MLP "missile longue portée" directement dérivé de l'antichar MMP dont il pourrait reprendre plusieurs sous-systèmes.
 
A court terme, MBDA ambitionne aussi de placer son Brimstone sur le drone MQ-9 Reaper ; un premier tir d'essai depuis cette plateforme doit avoir lieu très prochainement. L'objectif étant non seulement d'équiper les Reaper de la Royal Air Force, mais aussi ceux de l'US Air Force. Et pourquoi pas, demain, les Reaper de l'armée de l'Air...
  
http://www.air-cosmos.com/defense/missiles-mbda-croit-au-brimstone-sur-rafale.html
 
Citation :
Premier tir MM40 de la FDA Forbin



La frégate de défense aérienne Forbin a réalisé son premier tir MM40 au sein du Zonex Méditerranée, avec le concours d’un Atlantique 2 de la 23F, du CROSS La Garde et de la chaîne sémaphorique pour le blanchiment de la zone. Le missile a été suivi par les senseurs du bord et ceux de l’ATL2 durant toute sa phase de vol. Il a ensuite atteint à la seconde près la cible désignée.
© Marine nationale

http://rpdefense.over-blog.com/2013/12/premier-tir-mm40-de-la-fda-forbin.html
Citation :
Sagem vante les mérites de l'AASM



Un MQ-9 Reaper aux couleurs de l'armée de l'Air décolle de sa base africaine, deux AASM de 250 kg sous sa longue voilure. Le départ d'une mission de reconnaissance armée de 24 heures sur la bande sahélienne au cours de laquelle, si la situation l'exige, l'engin piloté à distance pourra être utilisé pour neutraliser une cible d'intérêt.
 
Vision d'avenir ? Chez Sagem, on veut y croire. "Un MQ-9 Reaper pourrait emporter deux AASM en version 250 kg", confirmait la semaine dernière Bruno Le Bretonnic, ingénieur en chef AASM, à l'occasion de la conférence "Delivering Precision Effects in a Complex Environment" organisée par la 3AF et qui s'est tenue à Paris du 27 au 29 novembre.
 
Le MQ-9 pourrait ainsi accueillir un AASM de 250 kg (en fait 330 kg lorsque l'on ajoute les kits de guidage avant et arrière à la bombe Mk82) sur chaque point intérieur de voilure. Une configuration qui laisserait de la place disponible pour emporter des missiles plus légers, comme l'AGM-114 Hellfire, sur le point extérieur.
 
Le spécialiste s'est livré à une démonstration visant à prouver que les performances dynamiques de l'AASM le rendaient idéal pour une intégration sur un engin piloté à distance. "Grâce à sa propulsion, son agilité et sa capacité à planer, l'AASM rend le drone capable d'engager des cibles situées à 360° autour de lui", expliquait Bruno Le Bretonnic. Le schéma ci-dessous (crédit Sagem) donne un bon aperçu des capacités de la munition pour ce type d'engagement "tous secteurs", en la comparant avec les domaines d'emploi d'un missile type Hellfire (en bleu), d'une bombe planante (orange) et d'une GBU (bleu foncé) pour une altitude de largage de 20.000 pieds et une vitesse de Mach 0,4.



Cette capacité d'attaque à 360° est précieuse pour un emploi depuis un drone. Ce dernier n'ayant pas la manoeuvrabilité d'un avion de combat, il devient possible de "traiter" une cible sans avoir à placer le drone sur une trajectoire dédiée à l'attaque.
 
L'industriel précise par exemple que pour un tir à une altitude de 30.000 pieds et une vitesse de 120 noeuds, l'AASM afficherait une portée vers l'avant de 40 km, et de 20 km environ vers l'arrière. Des chiffres valables pour un angle d'impact (AOI) programmé à 70°, mais qui seraient légèrement réduits pour une arrivée verticale sur la cible. Le schéma ci-dessous (crédit Sagem) illustre ainsi la différence de domaine entre une GBU (ovale bleu) et l'AASM dans les deux cas de figure.



Contrairement à ce qui est fait aujourd'hui sur Rafale, l'AASM ne serait pas éjecté de façon pneumatique mais simplement libéré par gravité, ce qui serait rendu possible par la faible vitesse d'évolution du drone.
 
Pour l'heure, l'armement des MQ-9 Reaper français n'est pas à l'ordre du jour. Afin de ne pas attiser la polémique sur l'emploi de drones armés, et risquer de ralentir le processus d'exportation du Reaper, Paris s'est dans un premier temps limité à commander deux premiers drones dépourvus d'armement. Rien n'indique toutefois que cette situation ne pourrait pas changer à un horizon plus ou moins lointain.

http://www.air-cosmos.com/defense/drones-sagem-vante-les-merites-de-l-aasm.html
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Déc 2013 - 23:09

Citation :
Les Grognards du 92e RI expérimentent Symphonie



Du 18 au 29 novembre 2013, la 1re compagnie du 92e régiment d’infanterie (92e RI) a participé à la deuxième campagne d’expérimentation du parcours de tir rénové Symphonie, à Suippes.
 
Le parcours Symphonie de Suippes dépend du centre d’entraînement au tir interarmes (CETIA), dernier né du commandement des centres de préparation des forces (CCPF). Le CETIA Symphonie, créé le 1er juillet 2013, est doté d’installations valorisées avec ses 41 zones de tir et ses 500 cibles.
 
Il entraîne, évalue et contrôle les sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA) dans le domaine du tir opérationnel. La 1re compagnie du 92e RI a armé un SGTIA à dominante infanterie sur VBCI, renforcé d’un peloton du 1er régiment d’infanterie de marine, d’un détachement du 31e régiment du génie et d’une équipe d’observation du 68e régiment d’artilleurs d’Afrique. Durant douze jours, les soldats ont effectué, de jour comme de nuit, une manœuvre de tir réel embarqué et débarqué, individuel et collectif et d’appui.
 
Le CETIA s’intègre pleinement dans le mandat de la préparation opérationnelle. Il doit faire l’objet de cinq expérimentations avant la première rotation officielle, prévue en avril 2014. À terme, il deviendra l’outil de référence du tir interarmes.

http://rpdefense.over-blog.com/2013/12/les-grognards-du-92e-ri-exp%C3%A9rimentent-symphonie.html
 
Citation :
Exercice «Serment de Koufra»

Du 5 au 10 novembre, le régiment de marche du Tchad (RMT) a effectué un exercice de grande ampleur en terrain libre pour marquer les 70 ans de sa création : le « Serment de Koufra ». 700 soldats et 100 véhicules ont été déployés pendant quatre jours et quatre nuits.



http://rpdefense.over-blog.com/2013/12/exercice-%C2%ABserment-de-koufra%C2%BB.html
Citation :
Centrafrique: des éléments prépositionnés au Cameroun



http://rpdefense.over-blog.com/2013/12/centrafrique-des-%C3%A9l%C3%A9ments-pr%C3%A9positionn%C3%A9s-au-cameroun.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 3 Déc 2013 - 22:04

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Déc 2013 - 14:16

Citation :
Les drones Reaper français bientôt sur la Centrafrique

Le 04/12/2013 à 12:46   | Par Guillaume Steuer


 L'opération "Sangaris", qui devrait officiellement débuter ce weekend afin d'épauler la future force africaine (MISCA) déployée en République Centrafricaine (RCA), nécessitera à coup sûr d'importants moyens de renseignement. Comme au début des opérations au Mali, les capacités d'observation aéroportées françaises seront mises à rude épreuve pour fournir aux troupes déployées des informations de première main et fréquemment rafraîchies sur la situation au sol. Même si, contrairement aux premières semaines de l'opération "Serval", l'effort des aéronefs français en matière de frappes ciblées devrait être plus réduit.

Les deux premiers drones MQ-9 Reaper commandés en urgence par Paris cet été, et qui doivent arriver sur la base nigérienne de Niamey dans les prochains jours, seront directement impliqués dans l'opération "Sangaris". Le travail de "réservation" de la bande passante satellitaire nécessaire pour contrôler les drones à distance est déjà bien avancé et permettra selon les besoins de positionner dès le mois prochain un Reaper au-dessus de la RCA, afin de bénéficier de l'imagerie haute résolution recueillie par sa boule optronique MTS-B.

Affichant une vitesse de croisière d'environ 170 noeuds, les MQ-9 Reaper français devraient mettre approximativement 6 heures à parcourir les 2000 kilomètres qui séparent Niamey de Bangui. Soit un temps de théorique aller-retour de 12 heures qui laisse - ici encore en théorie - une grosse dizaine d'heures de travail au-dessus de la RCA, le MQ-9 étant donné pour une endurance utile d'environ 24 heures. Avec le Harfang et sa vitesse de croisière de 80 noeuds, une telle élongation aurait été tout simplement rédhibitoire.

L'armée de l'Air dispose également de six Rafale B/C à N'Djamena qui seront fortement sollicités pendant l'opération "Sangaris" - sinon pour larguer des bombes, au moins pour recueillir du renseignement grâce à leur nacelle Reco NG. Tout indique que la Direction du renseignement militaire (DRM) et la DGSE ont également déployé des moyens dans la zone, en l'occurrence des appareils de surveillance légers mis en oeuvre par la société CAE Aviation. Tandis que l'Aéronautique navale dispose à Niamey de plusieurs Atlantique 2 disponibles pour patrouiller si besoin dans l'espace aérien de la RCA.

http://www.air-cosmos.com/defense/les-drones-reaper-francais-bientot-sur-la-centrafrique.html  
Revenir en haut Aller en bas
turkish
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 78
Inscrit le : 02/05/2013
Localisation : Around the world
Nationalité : Turco-Francais

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Déc 2013 - 14:37

Le CDG restera a Quai pendant 2 ans !
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Déc 2013 - 15:53

Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Déc 2013 - 16:21

turkish a écrit:
Le CDG restera a Quai pendant 2 ans !
là c'est plus des réparations mais une refonte incroyable quand même que ce navires soit toujours à quai, il faudrait le changer d'urgence mais est-ce que la France en a la capacité financière Question 
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Déc 2013 - 16:48

Citation :
French Navy Horizon Class Destroyer Launched MM40 Exocet Anti-ship Missile for the first time


French Navy's Horizon-class AAW Destroyer Forbin (classified as "Frigate" in the French Navy) succesfully test-fired an MM40 Block III anti-ship missile for the first time, the French Navy announced. The test took place in late November in the Mediterranean Sea.

A French Navy Atlantique 2 Maritime Patrol Aircraft took part in the test to track the missile during its flight. The Exocet missile eventually hit the designated target as expected.


The Exocet MM40 Block III weapon system is the latest generation ship-borne version of the Exocet family and is in service with several navies.

The missile provides the following key operational features:

• Effective operational range in excess of 180 km
• Anti-ship as well as littoral operations and coastal land attack capability
• Excellent ability to penetrate and saturate target anti-missile defences, both hard (high g evasive manoeuvres) and soft (innovative ECCM)


The Horizon-class destroyers were built under the Horizon programme to meet a joint requirement for four anti-air warfare destroyers with a displacement of approximately 7,000 tonnes (two for the French Navy and two for the Italian Navy). The programme was a multinational collaboration between France and Italy. The primary weapon system was developed and produced in partnership with the UK.

Horizon-class destroyers are equipped with the Principal Anti Air Missile System (PAAMS), a joint French/Italian/British programme for a naval anti-aircraft weapon. Both vessels have been deployed during Operation Harmattan. Off the coast of Libya, they have ensured the protection of naval groups around the aircraft carrier Charles de Gaulle and Tonnerre and Mistral LHDs. They also conducted coastal fire support operations and coordinated the air activity for the coalition operating off the coast of Libya.
http://www.navyrecognition.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Déc 2013 - 19:41

arsenik a écrit:
turkish a écrit:
Le CDG restera a Quai pendant 2 ans !
là c'est plus des réparations mais une refonte incroyable quand même que ce navires soit toujours à quai, il faudrait le changer d'urgence mais est-ce que la France en a la capacité financière Question 
Tous le temps a quai.....Shocked 
on ne doit pas parler du meme PA.Peut étre parlez vous du Sao Paulo.
Le grands Charles donne satisfaction apparemment,L'entretien fait partie de la vie d'un batiment ,changer le cœur d'un reacteur nucleaire ce n'est pas changer de plaquettes de frein.
Quand a votre derniere question, non evidemment ,non.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3485
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 0:00

Gémini a écrit:
arsenik a écrit:
turkish a écrit:
Le CDG restera a Quai pendant 2 ans !
là c'est plus des réparations mais une refonte incroyable quand même que ce navires soit toujours à quai, il faudrait le changer d'urgence mais est-ce que la France en a la capacité financière Question 
Tous le temps a quai.....Shocked 
on ne doit pas parler du meme PA.Peut étre parlez vous du Sao Paulo.
Le grands Charles donne satisfaction apparemment,L'entretien fait partie de la vie d'un batiment ,changer le cœur d'un reacteur nucleaire ce n'est pas changer de plaquettes de frein.
Quand a votre derniere question, non evidemment ,non.
Si c'est le cas, meme le groupe aeronaval perderont un peu de leur competances, il faudra encore 6 mois de plus pour que la machine de guerre tourne a plein puissance
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 11:48

Citation :
Le Porte-Avions Charles de Gaulle refondu pour 1,3 milliard en 2016. Trop cher, inutile ?

http://mobile.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-porte-avions-charles-de-gaulle-144545
Le prix d'un orgueil symbolique militaire...

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13144
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 12:02

Non le prix d'une puissance militaire farewell! Mais une puissance ne déclin. Si la France avait 2 porte avions c'était pour s'offrir une indépendance et une capacité de projection en tout temps...

Les politiques sont entrain de tuer/déclasser cette armée qui d'ici 10 ans ne sera que l'ombre de ce qu'elle était dans les 90's par exemple ... Mais bon ainsi va la vie des nation Smile 

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 17:48

Citation :
Défense : l'armée de Terre obtient enfin son nouveau missile tactique  

La direction générale de l'armement (DGA) a notifié le programme du « Missile moyenne portée » (MMP) à MBDA. Un soulagement pour le missilier qui a pris des risques financiers importants pour lancer ce programme.  


L'armée de Terre a enfin son prochain missile tactique. C'est aussi un soulagement pour le missilier MBDA, qui a pris pas mal de risques pour lancer ce programme important pour sa stratégie visant à couvrir tout le spectre de la trame missiles. Conformément à la décision prise par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, la direction générale de l'armement (DGA) a notifié mardi à MBDA France, le contrat de développement et production du missile MMP (Missile moyenne portée), selon un communiqué de la DGA publié ce jeudi.

Le missilier avait proposé sur la base d'une commande française de 3.000 missiles, de prendre à sa charge 75 % des coûts de développement estimés entre 200 et 250 millions d'euros. Ce projet constitue l'un des nouveaux programmes destinés à la modernisation de l'armée de terre prévus au titre de la future Loi de programmation militaire (LPM). Il vise à fournir un nouveau système de missiles de combat terrestre en remplacement du système d'arme Milan à compter de 2017. Il équipera les unités de combat de l'armée de terre et les forces spéciales pour le combat débarqué.

Un marché de 2.850 missiles

Le parc cible, selon la DGA, comprend "400 postes de tir et 2.850 missiles. 175 postes de tir et 450 missiles seront livrés sur la période 2014-2019", a précisé la DGA. Le MMP est un missile polyvalent, basé sur le concept "tire et oublie". Il permet aux forces de neutraliser les différents types de cibles rencontrés sur l'ensemble des théâtres d'opérations avec une grande précision, "tout en maîtrisant les dommages collatéraux et en réduisant leur vulnérabilité pendant le tir".

Le MMP est un missile de nouvelle génération à haute technologie avec un fort potentiel à l'exportation comme le Milan l'a été dans le passé. Il participe au maintien des compétences de la filière missilière française (9.000 emplois) dont certains sous-traitants sensibles en particulier dans le secteur des autodirecteurs à infrarouge.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131205trib000799479/defense-l-armee-de-terre-obtient-enfin-son-nouveau-missile-tactique.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 18:32

Citation :
Thales, partenaire industriel pour la formation des pilotes d'A400M français  

Le 05/12/2013 à 18:07   | Par François Julian  




Cela n'est pas vraiment une surprise : Thales a annoncé hier avoir été choisi comme partenaire industriel du centre de formation A400M de l'armée de l'Air. L’électronicien français va ainsi participer au fonctionnement de ce CFA, localisé sur la base aérienne 123 d'Orléans-Bricy. C'est dans ce bâtiment de 6000 m2 que seront formés l'ensemble des pilotes français d'A400M, ainsi que ceux de certaines nations étrangères.

Avec ce contrat, qui court jusqu'à décembre 2017, il est prévu que Thales prenne en charge la planification des activités d'entraînement, le soutien au personnel en charge de la formation et la mise en œuvre des systèmes et la maintenance des simulateurs.

Car c'est justement Thales qui fournit le simulateur sur vérins de l'avion (ou FFS, pour Full Flight Simulator), ainsi que les dispositifs d'entraînement sur écrans plats (une réplique du cockpit qui permet l'apprentissage des procédures). Pour l'heure, Thales a livré un premier FFS au CFA. Ce dernier est opérationnel depuis l'automne dernier. La base d'Orléans est également dotée d'un simulateur du poste de chef de soute, utilisé pour apprendre le fonctionnement de la console du « loadmaster ».

Selon Thales, c'est la première fois que la DGA confie des activités d’opération d’un centre d’entraînement de l’armée de l’Air française à un industriel.

Pour mémoire, le CFA de la base d'Orléan-Bricy doit à terme fonctionner en coopération avec un autre centre de formation situé à Wunstorf en Allemagne.

En effet, afin d'améliorer l'interopérabilité et la standardisation de l'exploitation de l'appareil, la France et l'Allemagne se sont associés pour la formation de leurs personnels A400M, en mutualisant leurs moyens. Dès l'été 2015, la formation des mécaniciens A400M français et allemands sera réalisée à Wunstorf en Allemagne. Sur cette même base sera également assurée la formation des navigants aux missions logistiques. La formation au vol tactique sera ainsi réalisée à Mont de Marsan, dès 2014 pour les équipages français, et 2018 pour leurs homologues allemands.

http://www.air-cosmos.com/defense/thales-partenaire-industriel-pour-la-formation-des-pilotes-d-a400m-francais.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 21:07

Citation :
 Armée française - opérations militaires OPEX (page officielle)  

Depuis le 30 novembre, des avions de transport de type Antonov 124 acheminent du matériel logistique et de soutien nécessaire à l’installation des 200 militaires spécialistes des transmissions, du matériel et du service des essences des armées récemment déployés à Bangui. Ce déploiement a été réalisé au titre des mesures préparatoires à un éventuel renforcement du dispositif à Bangui, comme l’a souhaité le Président de la République. Le dispositif militaire français déployé à Bangui s’établit désormais à près de 650 militaires dont 240 au titre du détachement permanent de l’opération BOALI.

 
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 21:20

Citation :
Armée française - opérations militaires OPEX (page officielle)

Depuis le 1er décembre, à Douala, les éléments de la réserve opérationnelle embarquée (ROE) se préparent s'engager dans toute opération que viendrait à ordonner le chef d'état-major des armées, sur décision du Président de la République.
Les véhicules tactiques de cette force, essentiellement des véhicules blindés de combat (de type VAB, VBL) ainsi que des camions logistiques, sont rassemblés dans une zone de regroupement et d’attente (ZRA) dans le port de Douala.


 
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 22:18

Citation :
Caïman et Tigre HAD arrivent en unité de combat



L’ALAT (l’Aviation Légère de l’Armée de Terre) va enfin mettre en œuvre ses hélicoptères les plus modernes. C’est le 1er RHC (Régiment d’Hélicoptères de Combat) de Phalsbourg qui a été désigné pour recevoir les premiers hélicoptères de combat Tigre HAD ainsi que les premiers hélicoptères de transport NH90 TTH Caïman. Trois NH90 TTH et leurs équipages et deux Tigre HAD et leurs équipages, y compris les équipes de mécaniciens, ont achevé leur formation débutée en avril dernier et partiront de l’École de l’ALAT du Luc pour rejoindre leur unité lors d’une cérémonie qui sera organisée le 12 décembre. Va s’ouvrir en cette fin d’année au sein du 1er RHC, une période d’expérimentation tactique qui devrait durer plus d’une année, afin d’explorer les nouvelles capacités de ces machines et du coup revoir les concepts d’utilisation des hélicoptères de manœuvre et d’attaque.


Le simulateur MRTD pour les pilotes de NH90

En parallèle à la montée puissance de ces deux nouvelles machines et de leurs équipages, le centre de formation de l’ALAT reçoit les derniers simulateurs et infrastructures permettant des formations efficaces. C’est ainsi le cas du MRTD (Medium Range Training Device), un simulateur pour les pilotes de NH90 Caiman réalisé par la société Sogitec. Perçu il y a une dizaine de jours, le simulateur formera les stagiaires du Luc à partir du mois de juin. Le Cannet des Maures recevra également l’année prochaine une maquette à l’échelle :1 du Caïman très réaliste afin de former les mécaniciens. Cette formation se réalise aujourd’hui sur les premiers prototype de NH90. Cette maquette viendra utilement s’ajouter au simulateur VMT (Virtual maintenance trainer) de Telespazio (JV entre Finmeccanica et Thales) qui permet de reconstituer de 2000 à 3000 tâches lourdes ou simples de maintenance.
Pour ce qui est de la formation du Tigre HAD, elle est assurée par l’école franco-allemande, et ne nécessite qu’une quinzaine de jours pour la prise en main des équipages déjà qualifiés sur Tigre HAP (Appui Protection).
La version Appui Destruction (HAD) du Tigre par rapport à son frère HAP met en œuvre le missile Hellfire, soit en version antichar (double charge creuse) ou anti-infrastructures (charge thermobarique). Les senseurs sont identiques, seule la voie TV a été améliorée afin de pouvoir engager des cibles à 8 km, la portée du missile Hellfire. La turbine du Tigre HAD a été retravaillée pour offrir 14% de puissance supplémentaire. Le NH90 n’est lui pas armé, excepté des systèmes de contre-mesures mais devrait recevoir à terme deux mitrailleuses Mag 58 montées en sabord.
Ces deux hélicoptères marquent une véritable rupture capacitaire et technologique pour l’ALAT (rapport poids puissance, commandes de vol électrique…).
Le Tigre HAD doit remplacer les Gazelle Viviane, qui cependant resteront en service au sein de l’ALAT largement au delà de 2020, suite aux étalements de programme…

http://forcesoperations-blog.com/2013/12/02/caiman-et-tigre-had-arrivent-en-unite-de-combat/
Citation :
Exercice CERCES 2013 pour la 27ème BIM



Manœuvre de grande ampleur à tirs réels en conditions hivernales, l’édition 2013 de l’exercice CERCES se déroulera du 8 au 12 décembre sur le champ de tirs temporaire (seulement ouvert de temps en temps) des Alpes dans la zone des Rochilles – Mont Thabor. Commandé par la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne (27ème BIM), CERCES est un exercice tactique du niveau GTIA (Groupement Tactique InterArmes) recréant en conditions réelles une opération menée en montagne et en plein hiver. Près de 1000 alpins vont vivre et combattre en conditions réelles avec divers type d’opérations : infiltration nocturne, manœuvre à tirs réels, liaison sur points hauts…



FELIn, Caesar et VHM déployés
 
Tous les corps de la 27ème BIM sont concernés pour cette manœuvre de grande envergure, sous les ordres du général Benoit Houssay, commandant la 27ème BIM. Tous les équipements majeurs des chasseurs alpins seront engagés, à savoir le système FELIn (Fantassin à Équipement et Liaisons Intégrés de Sagem), l’ERC90 (Sagaie), le canon automouvant de 155 mm Caesar de Nexter ainsi que 15 VHM. Il s’agira du second engagement du VHM, après celui de 2011 dans l’exercice CERCES, qui vient de recevoir sa validation (relire ici l’article de FOB sur le VHM). Le Véhicule blindés Haute Mobilité d’Hägglunds équipe aujourd’hui trois bataillons de chasseurs alpins. À noter que l’exercice est interarmes et interarmées, il verra l’engagement de 2 à 3 hélicoptères de manœuvre de l’ALAT ainsi que d’un Mirage 2000 et d’un Rafale pour des missions de reconnaissance et d’appui.

http://forcesoperations-blog.com/2013/12/03/exercice-cerces-2013-pour-la-27eme-bim/
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3485
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 5 Déc 2013 - 22:31

lemag a écrit:
La France lancera son opération militaire en Centrafrique dès ce soir


François Hollande a annoncé jeudi que l'opération Sangaris en Centrafrique serait lancée dans les prochaines heures, avec un doublement, à environ 1.200 hommes, des effectifs français qui interviendront pour éviter une catastrophe humanitaire.

"Vu l'urgence, j'ai décidé d'agir immédiatement,c'est-à-dire dès ce soir", a-t-il déclaré lors d'une déclaration après un conseil restreint de défense à l'Elysée.

Les effectifs français actuels en République centrafricaine,soit 600 militaires, seront "doublés d'ici quelques jours, pour ne pas dire quelques heures", a-t-il ajouté quelques heures après que le Conseil de sécurité de l'Onu a autorisé le recours à la force pour mettre fin aux combats.

"La France est attendue pour éviter une catastrophe humanitaire, elle sera là", a-t-il ajouté. "Cette intervention sera rapide, elle n'a pas vocation à durer et je suis s r de son succès."

L'accélération du calendrier - le début de l'opération était prévu pour le week-end - est d à l'aggravation de la situationsur le terrain.

Des affrontements font rage à Bangui entre ex-rebelles de la Séléka, miliciens "anti-balaka" et fidèles du président déchu François Bozizé. Selon un bilan établi par Reuters et l'ONG Médecins Sans Frontières, au moins 105 personnes ont été tuées dans la journée dans la capitale.

Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 6 Déc 2013 - 13:04

Citation :
French Aircraft Carrier deploys to Indian Ocean and Persian Gulf, will train with U.S. Navy
The French Navy announced its carrier battle group (CVBG) just deployed for Operation “Bois Belleau”. The group is center on the French Nuclear-Powered Aircraft Carrier Charles de Gaulle (R91). Its escort is consists in the Horizon class AAW Destroyer Forbin (D620), the Georges Leygues class anti-submarine Frigate Jean de Vienne (D643), the Durance class replenishment oiler Meuse (A607) and Rubis class SSN (nuclear-powered attack submarine)


The Charles de Gaulle air wing for this deployment includes:
- 10 Rafale M
- 10 Super Etendards Modernisés
- 2 E-2C Hawkeye
- 2 Dolphin Helicopters
- 1 Alouette III Helicopters
- 2 Caracal C-SAR Helicopters

Focus on French – US maneuvers

The French Navy likely named the Operation “Bois Belleau” (Belleau Wood, a famous WWI battle that took place in France and involved the US Army and US Marine Corps) because some major joint Marine Nationale (French Navy) – U.S. Navy maneuvers and exercises are planned. According to the French Navy, operation Bois Belleau will enable the French and US navies to reach the highest level of cooperation to date. The U.S. Carrier Battle Group formed around the Nimitz class Aircraft Carrier USS Harry S. Truman, will be present in the Arabian Sea and the Persian Gulf at the same time. There will be a joint deployment and close cooperation for five weeks between the two CVBGs. France and the United States are leading strategic partners and the only nations to deploy nuclear-powered aircraft carriers capable of projecting massive fire-power.

The presence of the Charles de Gaulle will also be an opportunity for the French Navy to conduct high-level cooperation with partner countries such as Saudi Arabia, Qatar and the United Arab Emirates.

As emphasized in the recent White Paper on Defense, the northern region of the Indian Ocean and the Persian Gulf is an area where French interests are major. France permanently deploys warships in this area for operations against piracy (EU Atalanta mission), war on terror (Task Forces150 and 152), or for purely domestic operations. It is the sixth time since 2001 that Charles de Gaulle will operate in the northern Indian Ocean.
http://www.navyrecognition.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 8 Déc 2013 - 16:52

Citation :
Sangaris révèle déjà nos profondes lacunes capacitaires  



 S'il est bien trop tôt pour pouvoir avoir une idée précise du temps et du coût de l'opération Sangaris, il n'est
par contre pas très difficile d'observer d'ores et déjà les limites de l'outil de défense français, créées par l'accumulation des opex, qui empêche de régénérer miliaires et matériels, tout en creusant le puits sans fond des surcoûts opex. La France est en train de passer en surchauffe d'un point de vue global, et a déjà passé la côte d'alerte dans certains domaines, comme l'aéromobilité entendue à un sens large.

Si la France figure bien dans le tiercé des armées européennes (mais pas sur tous les points), c'est aussi celle qui est la plus engagée et la plus dispersée (1) en opex : encore 500 personnels en Afghanistan, 320 au Kosovo, 2800 au Mali, déjà 1000 en RCA... Sans compter toutes les forces prépositionnées et dans les départements et terres d'outremer. Si on n'en reste qu'aux opex, 7450 miliataires au 4 décembre comme présenté sur la carte ci-dessus, mais ils seront donc plus de... 8000 à la fin du weekend.
Ceci impacte le budget de la défense, et use prématurément les matériels, contraintes que n'ont pas nos alliés européens (donc leur capacité d'action est plus forte que la nôtre car ils n'ont pas nos contraintes). Sur le plan matériel, Serval a par exemple coûté deux Caracal à l'armée française, l'un serait irréparable, et l'autre, indisponible pour plusieurs mois.
Or il suffit de se pencher sur le rapports écrits sur la LPM et le budget pour découvrir la très faible disponibilité des hélicoptères de l'ALAT. La plupart des matériels sont en-dessous de 40%, et un tiercé (Tigre, Cougar, Caracal) avoisine même les 20% ! Aucun de ces chiffres n'a été contesté par qui que ce soit : ils sont tout bonnement effrayants. Mais étonnamment, cette situation incroyable ne déclenche rien.
La situation n'est pas meilleure sur le front des avions de transport tactique et d'assaut. Comme les hélicoptères, ils sont incontournables pour des opérations en Afrique. Mais la France n'a plus que 33 C-160 et 14 Hercules, dont la disponibilité tourne autour de... 50%. Et Serval continue à mobiliser des moyens de ce type pour ravitailler les plots au nord-Mali, où sont postés les deux tiers des troupes françaises.
Elles devront rester plus longtemps que prévu (c'est une évidence) et il faudra peut-être encore décaler l'objectif de réduction de 1000 hommes prévus en janvier (contre 2800) car l'armée française est toujours aux prises avec un adversaire fugace au Mali.
Maigre compensation à cette surractivité en train de virer à la surchauffe, la France vient de fermer son opération en Jordanie, gagnant 70 postes, et s'apprête à faire pareil au Kosovo (gain d'environ 300 postes).
Là où elle vient de s'engager pour au moins 1200 postes en Centrafrique, et sans doute donc bien plus très rapidement.
Le positionnement du Livre Blanc de 2013 est d'ores et déjà caduc, avec cette accumulation d'engagements et de théâtres.

(1) ce qui oblige à essaimer les lots de déploiement, et en fait, empêche de servir tous les théâtres avec les matériels majeurs, tout en pesant sur la disponibilité des matériels.  


http://lemamouth.blogspot.fr/2013/12/sangaris-revele-deja-nos-profondes.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 8 Déc 2013 - 17:33

Citation :
Serval : point de situation du 5 décembre 2013  

Point sur les opérations de la force Serval depuis le jeudi 28 novembre 18h00 jusqu’au jeudi 5 décembre, 18h00.



Au cours de ces derniers jours, les opérations aériennes se sont poursuivies avec environ 90 sorties, dont une cinquantaine effectuée par les avions de chasse. Une trentaine de sorties ont été dédiées aux missions de transport et une dizaine aux missions de ravitaillement et de renseignement.

Samedi 30 novembre, vers 23h, une tentative d’infiltration terroriste a été décelée par les militaires français du détachement de liaison et d’appui (DLA) en appui du bataillon nigérien de la MINUSMA, stationné dans un camp de la MINUSMA à Ménaka, à l’Est de Gao. Après avoir été détecté, un suicide bomber a explosé à plus de 300 mètres au Sud-Ouest de l’entrée du camp alors que les autres individus qui constituaient le groupe se sont enfuis suite à la mise en œuvre d’artifices éclairants par le DLA. Le bataillon nigérien a déployé deux pick-ups en surveillance du camp, tandis que le DLA restait en appui dans la zone. Cet incident n’a fait aucune victime en dehors du suicide bomber.

Depuis le 1er décembre, le GTIA Korrigan poursuit ses patrouilles dans la région de Gao à la fois à l’est et à l’ouest du fleuve Niger, ainsi que dans la région de Kidal.



Le 3 décembre 2013, la force Serval a inauguré le marché de Gadeye dans le cœur historique de Gao. Placée sous la responsabilité des spécialistes des actions civilo-militaires du groupement Korrigan, la rénovation du marché annonce un retour à la vie normale et devrait favoriser la reprise des échanges commerciaux et les bonnes relations entre habitants.

Du 1er au 5 décembre, Monsieur Bied-Charreton, directeur administratif et financier (DAF) du ministère de la Défense, a rendu visite aux différents détachements français engagés au Mali. Il a rencontré les militaires de la force Serval à Bamako et Gao ainsi que ceux de la mission EUTM à Koulikoro. A Bamako, il s’est entretenu avec le général de division Foucaud commandant la force Serval et avec le commandant de la mission EUTM, le général de brigade Guibert. A Gao, après un passage au marché de Gadaye, il a visité deux projets de reconstruction en cours auxquels contribue la force Serval, les rénovations du palais de justice et de l’institut de formation des maîtres (IFM).

Environs 2800 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de sécurisation visant à affaiblir durablement les groupes terroristes, tout en appuyant le transfert de la zone aux contingents relevant de la MINUSMA.


Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense
 


http://www.defense.gouv.fr/operations/mali/actualite/serval-point-de-situation-du-5-decembre-2013  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 9 Déc 2013 - 17:16

Citation :
Centrafrique: devant une foule survoltée, les soldats français désarment des miliciens Séléka

Ci-dessous l'excellent reportage réalisé ce matin dans les rues de Bangui par Frederic Dufour (photos) et Patrick Fort, de l'AFP. Un expatrié français, que j'ai joint par téléphone, en début d'après-midi, me disait que les "Séléka" ont tenté de planquer de nombreuses armes ou de se faire passer pour des policiers et des gendarmes dont ils auraient volé les uniformes.




Près de l'aéroport de Bangui, une douzaine d'hommes sont allongés par terre, bras sur la tête, devant une foule survoltée. Près d'eux, des lance-roquettes, des fusils AK-47, et quelques couteaux. Ce sont des combattants Séléka qui viennent d'être désarmés par les soldats français. Suivant les ordres reçus, les militaires français les relâchent presque aussitôt. Quelques instants plus tard, des tirs éclatent près des soldats. Ils ripostent aussitôt et se lancent dans une manœuvre d'encerclement du quartier par des chemins de terre, entre les maisons en bois. Les échanges de tirs sont nombreux: mais il n'y pas de blessé côté français, et il ne semble pas y en avoir parmi les Séléka.



Au PK4 (point kilométrique 4), un quartier situé non loin du principal marché de Bangui, trois VAB (véhicule blindé) et un camion français avancent lentement sur l'avenue Boganda et s'arrêtent devant une fabrique de savon. En soutien, un hélicoptère de combat tournoie en permanence au dessus de la patrouille française.
"Nous allons d'un point A à un point B, en contrôlant tous les véhicules, en contrôlant certaines maisons, en faisant du +rens+ (renseignement)", explique l'adjudant Ludo. "On prend toutes les armes", souligne-t-il. "Les machettes sont considérées comme des armes aussi, on les confisque", précise le sous-officier.
Plusieurs centaines de personnes sont massées autour de la fabrique de savons, propriété d'un homme d'affaires musulman. Selon les habitants, c'est un "repaire Séléka", une "cache d'armes". "Il y avait beaucoup de Séléka ici. Hier, ils ont tiré vers 4h du matin", affirme Bienvenue Goh, une secrétaire résidant dans le quartier.
"Le soir, ils sortent et ils tuent les hommes jeunes. Ils nous ont traité comme des cafards pendant des mois. Il faut fouiller et prendre les armes", assure-t-elle. "Il y a des armes!", crie la foule, pendant que les militaires français pénètrent prudemment dans l'enceinte, en formation de combat, fusil Famas épaulé, et en se couvrant mutuellement. Le gardien, vêtu d'une djellaba blanche, Oumar Otar Oumar, parle à peine français et pas le sango, la langue nationale. Il se dit Tchadien, affirme ne pas avoir les clés du bâtiment intérieur et il jure qu"il n'y a pas d'armes". Le lieutenant Frédéric ordonne à un de ses hommes: "Tu lui dis qu'il ouvre, sinon on défonce" la porte de l'entrepôt. Un autre gardien, Abdelnasser Abakar proteste: "Nous sommes musulmans, alors la population nous accuse".
Par terre, des douilles de Kalachnikov, des Rangers, et, accrochés à une fenêtre, des gris-gris censés protéger des balles. L'attirail habituel des combattants de la Séléka. Finalement, les soldats français pénètrent dans la fabrique artisanale. Le sergent-chef John découvre trois munitions de Kalachnikov, des lits de camp et quelques papiers du gardien. Les papiers sont photographiés. Un des propriétaires arrive. Son explication: "On payait deux Séléka pour nous protéger. 15 000 F CFA par jour chacun (20 euros). Ils sont partis", assure-t-il. Le lieutenant Frédéric n'est pas dupe: "On est passé ici il y a quelques jours jours, il y avait beaucoup de Séleka. On le sait. Maintenant, est-ce qu'ils sont encore là, c'est autre chose..."



Sur l'avenue, trois musulmans, apparemment des commerçants, sont contrôlés. L'un d'eux a un pistolet. L'arme lui est arrachée. La foule crie sa joie mais manifeste aussi sa déception, voire sa colère de constater que les soldats français n'ont pas trouvé d'armes dans la savonnerie. "Ca sert à quoi qu'on doigte (désigne) les maisons s'ils ne font rien. Ce soir, les Séléka vont revenir nous tuer pour se venger. Il faut fouiller encore. Il y a sûrement des Séléka en civil qui nous observent et vont nous doigter à leur tour".
Le lieutenant Frédéric se veut rassurant: "On désarme". "Avant, les Séléka avaient des armes, maintenant ils n'ont plus le droit. Si on les voit, on les arrête. Ca va changer. Ils ne pourront plus faire ce qu'ils faisaient avant, ils le savent".
Au marché Lakouanga, commerçantes et clients sont revenus timidement: "Ca fait plusieurs jours qu'on n'était pas sortis. On a pris des risques mais on a faim. Avec les militaires français on est un peu plus confiants, mais je n'ai pas pu me réapprovisionner", assure Elise Nzalé devant quelques tomates en partie pourries. "Ce n'est pas assez pour vivre". Arlette Papaye, une cliente, se plaint: "il faut que les Français sortent des axes et aillent dans les quartiers. Sinon, ca sert à rien. Il faut que les Français fassent partir les Séléka".
Près de 1.600 soldats français sont en Centrafrique depuis dimanche pour faire cesser les massacres de civils, désarmer les milices. Leur mission, qui ne fait que débuter, s'annonce longue et laborieuse. Avec des risques de cas de lynchage de la part d'une population excédée, et le cycle infernal des représailles.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/12/09/temp-7bd8520fb123d8d48b12207ee430560e-10824.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 9 Déc 2013 - 17:30

Citation :
L'armée de l'Air prépare ses restructurations de
2014, leur mise en oeuvre et leur suivi




Pour l'armée de l'Air, le fond de l'air sera frais en 2014. Les perspectives sont toutes à la baisse et ce n'est pas l'arrivée de quelques poignées d'A-400 qui vont changer la donne. Et l'humeur...

Ainsi, l'AA dira adieu à ses Mirage F1, avec la dissolution de l'escadron de reconnaissance Savoie. A noter dans la dernière livraison de DSI (n° 98 de décembre) une couverture qui montre deux F-1 de cet escadron et un article sur Air Baltic.

La baisse du contingent des heures de vol est aussi actée. Exemple avec les Awacs du Berry qui, au lieu des 2200 heures de vol annuelles (exceptionnellement 3300 en 2011 avec la Libye), ne voleront plus (sauf ops exceptionnelles imprévisibles pour l'instant) que 1760 heures. Conséquence: il va falloir "optimiser chaque heure de vol pour maintenir les qualifications" des 4/5 équipages "bons de guerre", selon le lieutenant-colonel Bourguignon, le commandant du 36e escadron de détection et de contrôle aéroportés.

Pour sa part, l'état-major de l'armée de l'Air, dans une note du 14 novembre, a détaillé les restructurations pour 2014, dont certaines ont été annoncées par le ministre de la Défense début octobre. Aucun chiffre n'est avancé en ce qui concerne les personnels concernés, il faudra attendre les référentiels de janvier prochain.

En voici la liste:

Varenne-sur-Allier: dissolution du détachement Air 227, avec transfert des missions en 2014 et fermeture du site en 2015.
Dijon: transfert à Cazaux de l'EE20/002, dissolution de plusieurs entités (ESTA, ESCA, CSO, ESIS). Maintien temporaire de l'escadron technique de marque.
Châteaudun: la BA 279 sera rattaché en tant qu'Elément Air rattaché (EAR) à la BA 123 d'Orléans qui accueillera l'escadron de convoyage 00.70.
Saintes: la BA 722 sera transformée en EAR et rattachée à la BA 721 de Rochefort.
Ambérieu-en-Bugey: transformation en détachement air, avec suppression de l'encadrement de l'escadron de protection.
Luxeuil: l'escadron de défense sol-air sera dissout, les Crotale allant à Saint-Dizier et une section SAMP à Istres.
Tours: le groupe d'intervention Nedex 22.565 sera dissous, ceux de Saint-Dizier, Salon de Provence et Cazaux sont maintenus avec le groupe central de Villacoublay.
Brétigny: transfert à Montlhéry du service support 3S.217.
Nancy: fermeture de l'escadron de guerre électronique 48.530.
Evreux: fermeture de l'escadrille d'instruction équipage C-160.
La Réunion: l'escadron de protection 1G.181 sera dissout.
Guyane: fermeture de l'ESIS 1H.367.
SICaéro : création d'antennes à Cherbourg et Serre-Haute.
Réorganisation de la DRHAA, avec plusieurs transferts vers Villacoublay.
Réorganisation d'unités de la SIMMAD
Représentations Air : elles seront supprimées auprès des états-majors de forces de Besançon et Marseille, auprès de l'EM de la 11e BP, d'Alfan (force navale) et du Corps européen.
Centre multimodal des transports : le CMT est dissout et ses missions seront reprises par le Centre du soutien des opérations et acheminement.
SCO 90.560 : la section Ciel ouvert sera dissoute.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/12/08/temp-704ef175d01503700e49abc72902ebd3-10817.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: