Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 28 Jan 2015 - 21:46

Citation :
Crash du F-16: deux grands brûlés rapatriés à Percy la nuit dernière


Deux des blessés français d'Espagne ont été évacués vers la France au cours de la nuit dernière. Il s'agit de deux militaires hospitalisés dans un service pour grands brûlés, à Madrid.

La Medevac a eu lieu dans la nuit et a vu la mise en œuvre de deux Falcon, chacun transportant un grand brûlé qui a ensuite été transféré à Percy.

Deux autres blessés polytraumatisés seront rapidement évacués (peut-être dès cet après-midi), eux aussi par Falcon; le dernier blessé, intransportable pour l'heure, reste à Madrid.

Enfin, des blessés légers vont regagner la France par Casa (formule Medevac P3).


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/01/28/deux-grands-brules-rapatries-a-percy-la-nuit-derniere-13403.html
Citation :
Un hommage national sera rendu aux aviateurs français qui ont péri dans l’accident d’un F-16 grec

Posté dans Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 28-01-2015


« Dans la vie d’un ministre de la Défense, il y a certaines journées qui marquent de manière définitive », a déclaré Jean-Yves Le Drian devant les aviateurs du détachement français déployé sur la base de Los Llanos, où s’est produit l’accident d’un F-16 grec qui a coûté la vie à 9 d’entre-eux.

Au total, la chute de l’appareil sur le tarmac de la base a fait 11 tués, dont les 2 aviateurs grecs, ainsi que 21 blessés, dont 9 Français et 12 Italiens. L’accident fait actuellement l’objet de plusieurs enquêtes.

Pour le moment, l’on sait que le F-16 a perdu de la puissance au cours de la phase de décollage et qu’il a très vite dévié de sa route en prenant un angle de  près de 90°. Il s’est écrasé sur des appareils immobilisés sur une aire stationnement. « Les avions étaient pleins de kérosène et il y avait beaucoup de monde autour », a expliqué une source proche du ministre français. C’est ce qui explique le bilan très élevé de l’accident.

Outre les lourdes pertes humaines subies par l’armée de l’Air, deux Mirage 2000D de la 3e Escadre de Chasse de Nancy et deux Alphajet ont été détruits ou gravement endommagés. Même chose pour 4 avions AMX de l’Aeronautica Militare.

S’agissant des victimes de ce drame, le président Hollande a annoncé, lors du Conseil des ministres de ce 28 janvier, qu’un « hommage national » leur serait rendu aux Invalides « en début de semaine prochaine ». Un autre hommage se tiendra sur la base aérienne de Nancy-Ochey, durement éprouvée par cette catastrophe, avec la perte de 7 des siens.

Enfin, sur les 5 militaires français encore hospitalisés, « quatre ont été rapatriés aujourd’hui », a indiqué Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement. Et un autre est toujours « en soins en Espagne », a-t-il ajouté.


http://www.opex360.com/2015/01/28/hommage-national-sera-rendu-aux-aviateurs-francais-qui-ont-peri-dans-laccident-dun-f-16-grec/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 29 Jan 2015 - 16:28

Citation :
Des drones au-dessus de l'Ile Longue



Après les centrales nucléaires depuis la fin octobre, puis l'Elysée il y a encore quelques jours, c'est le tour de l'Ile Longue de voir passer des objets volants non identifiés. La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre ce soir.
La préfecture maritime de Brest a dû reconnaître en catastrophe la réalité de ces survols alors qu'ils durent depuis plusieurs jours. Le premier est intervenu "en fin de nuit de lundi à mardi", et un autre "dans matinée de mardi".

La formule évoquée par la communication de crise évoque en effet plusieurs engins détectés ces derniers jours, sans les dénombrer totalement. Ce qui ouvre très largement la possibilité de survols qui n'auraient pas été détectés. La détection a semble-t-il été réalisée par les équipes de protection, vraisemblablement les fusiliers marins.

Un surcroît de protection, notamment aérien, a été mis en place en fédérant les moyens disponibles à proximité. Depuis quelques années, les marins ont développé des techniques proches de celles des aviateurs, pour faire respecter l'intégrité de leurs zones interdites. Le faire en permanence coûterait néanmoins les yeux de la tête, alors même que la marine manque déjà cruellement de voilures tournantes (1). Il faut être réactif, ou tout au moins, sélectif.

On ignore aussi si les survols ont été réellement interrompus, et après combien de temps. La Prémar évoque un traitement immédiat après détection, mais pas de neutralisation, ou d'interpellation des propriétaires. Des enquêtes ont été lancées.
Maigre victoire, la Prémar affirme que "ces survols n'ont pas présenté de menace caractérisée pour la sécurité nucléaire". Mais peut-on se contenter d'une telle réponse, pour évoquer l'intégrité d'une base hébergeant les SNLE, socle de la dissuasion ? D'autant plus que cette dissuasion repose sur l'efficacité du couple sous-marin/missile qui a connu quelques entailles ces dernières années.

Et elle repose, évidemment, sur le secret entourant les installations, et l'activité du site et des SNLE qu'il héberge (2).
Surtout, ces survols, interdits en dessous d'une certaine altitude, sonnent comme des démonstrations pour des terroristes et d'autres spécialistes du vol libre, obligeant désormais à consacrer des moyens supérieurs à ce qu'ils étaient hier.
Déjà, par le passé, d'autres soucis avaient été rencontrés, comme par exemple avec le système de badgeage de ce site qui avait été pris en défaut. Jean-Yves Le Drian avait alors annoncé que des audits avaient été lancés.

Par delà son isolement, qui est une première protection, l'Ile Longue bénéficie en temps normal d'un niveau de protection renforcée de la gendarmerie maritime et de la force maritime des fusiliers commandos. Ce n'est pas le moindre des paradoxes dans ce dossier, ces derniers expérimentent aussi des... drones pour protéger des sites de la marine, notamment celui-ci.


(1) pour éviter d'encourager les vocations, je ne rentrerai pas dans les chiffres, mais une société de projet sur les hélicoptères ne serait pas de trop, au vu de chiffres aussi historiquement bas.
(2) comme c'est le cas de la composante aéroportée depuis octobre 1964, la composante navale assure une permanence opérationnelle, avec au moins un sous-marin. Cette double assurance, aérienne et maritime, est le fondement de la dissuasion, et a encore été réaffirmée il y a quelques semaines par le ministre de la Défense
.

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/01/des-drones-au-dessus-de-lile-longue.html#more
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 1 Fév 2015 - 16:20

Citation :
Des chars Leclerc et des VBCI annoncés en Pologne

Posté dans Europe, Forces terrestres, Otan par Laurent Lagneau Le 01-02-2015




Alors que les combats se poursuivaient dans l’est de l’Ukraine entre les forces gouvernementales et les séparatistes pro-russes et que ces derniers menaçaient d’élargir leur offensive en cas d’échec des pourparlers de paix, la France et la Pologne ont appelé Moscou, le 30 janvier, « à contribuer à une solution politique » et à « mettre fin à toute forme de soutien » aux rebelles.

Cette déclaration commune [.pdf] a été faite à l’issue d’une réunion intergouvernementale franco-polonaise organisée à Paris. Dans le texte de leur déclaration commune, les deux pays estiment que le « conflit en Ukraine constitue une menace substantielle pour la sécurité et la stabilité européenne » et que son « escalade porte atteinte aux principes de sécurité et de coopération auxquels nous avons tous souscrit dans le cadre du Processus d’Helsinki ».

En outre, Paris et Varsovie ont convenu de « continuer à soutenir les autorités ukrainiennes sur la voie des réformes, afin de favoriser la modernisation de l’Etat ukrainien, la convergence avec l’UE [Union européenne], notamment à travers la mise en œuvre des dispositions de l’accord d’association / zone de libre échange approfondie et complète (AA/DCFTA), ainsi que l’amélioration des conditions de vie du peuple ukrainien ».

En matière de défense, la France et la Pologne ont affirmé leur intention de « renforcer leur partenariat stratégique en vue de consolider l’autonomie stratégique à long terme de l’Europe » ainsi que leur volonté de travailler « en étroite concertation pour préparer les étapes majeures que sont le Conseil européen des 25 et 26 juin 2015 consacré à la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) ainsi que le sommet de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (Otan) à Varsovie, en 2016″.

Justement, au sujet de l’Otan, Paris et Varsovie ont aussi exprimé leur détermination à « oeuvrer en faveur » d’une application « intégrale et rapide des décisions adoptées » lors du sommet de l’Alliance atlantique de Newport, en septembre 2014, en particulier pour ce qui concerne le « Plan d’action Réactivité ».

« Continuer à appliquer les mesures de réassurance, liées au renforcement du Flanc oriental de l’Europe, demeure crucial pour la solidarité de l’Alliance », affirme la déclaration commune.

Dans le cadre des mesures de « réassurances » décidées par l’Otan en faveur des pays baltes et de la Pologne, inquiets de l’attitude russe après l’annexion de la Crimée et du rôle prêté à Moscou dans l’est de l’Ukraine, la France avait déployé dans la région, l’an passé, des moyens militaires, dont des Rafale et des Mirage 2000-5. Un E3F AWACS avait également été régulièrement sollicité.

En novembre dernier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait évoqué l’envoi, en Pologne, d’une « unité de blindés », après une rencontre avec son homologue polonais. La déclaration du 30 janvier donne des précisions sur ce que sera ce nouvel engagement.

« Les efforts de la France couvriront un large éventail de forces : terrestres, maritimes, aériennes et spéciales. En particulier, la France déploiera des chars Leclerc avec des véhicules blindés VBCI pendant deux mois et participera à un certain nombre d’exercices de l’OTAN en Pologne. La Pologne se félicite vivement de cet engagement et se réjouit de poursuivre cette fructueuse coopération à l’avenir », est-il écrit.

Aucune date pour ce déploiement de chars Leclerc et de Véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) n’a été avancée. Le calendrier prévisionnel de l’armée de Terre pour le 1er semestre 2015 n’en fait pas mention.

Quoi qu’il en soit, les manoeuvres impliquant des chars lourds vont revenir à la mode. L’an passé, dans le cadre de l’exercice Black Eagle, la British Army engagea, en Pologne, 20 Challenger 2 du King’s Royal Hussars et des véhicules blindés Warrior tandis que les forces terrestres polonaises mobilisèrent 56 Leopard 2. Ce qui avait fait dire au ministère britannique de la Défense (MoD) qu’il s’était agi du « plus grand déploiement de blindés en Europe de l’Est depuis 6 ans ».



http://www.opex360.com/2015/02/01/des-chars-leclerc-des-vbci-annonces-en-pologne/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 1 Fév 2015 - 18:29



Citation :
Colonel Michel Goya : la guerre, la France et moi

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Alors que la France doit faire face à la menace terroriste et est engagée sur de multiples théâtres d'opérations à travers le monde, le colonel Goya a accordé un entretien fleuve à FigaroVox. Il livre le dessous des cartes de la guerre.


Le colonel Michel Goya est un écrivain militaire français. Il dirige le bureau Recherche au Centre de doctrine d'emploi des forces de l'armée de terre. Officier des troupes de marine et docteur en histoire, il a participé à plusieurs opérations (Afrique, Balkans), avant de servir comme analyste des conflits contemporains. Son dernier livre est paru en 2014 aux éditions Tallandier.


PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE DEVECCHIO@AlexDevecchio


La France a été touchée par une série d'attentats très violents. Doit-on y voir, selon vous, une conséquence de notre interventionnisme en Libye, puis au Mali et en Irak?

Michel Goya: Quand on regarde le parcours des trois terroristes on trouve des liens avec l'action le Groupe islamique armé (GIA) algérien, qui avait organisé les attentats à Paris en 1995, mais aussi avec l'Etat islamique et Al Qaïda, par ailleurs organisations rivales. Leur action s'inscrit en fait dans une guerre globale dans laquelle la France est engagée depuis plus de vingt ans. Préméditée semble-t-il depuis trois ans, elle n'a pas de lien direct avec les opérations militaires en cours mais avec les caricatures de Mahomet de Charlie-Hebdo, considérées comme une autre forme d'agression. Maintenant il est évident que les opérations en cours constituent évidemment une forte incitation à l'action soit directement par les organisations attaquées, soit plus indirectement, comme pour l'assassinat d'Hervé Gourdel ou peut-être l'attaque suicide récente sur un hôtel de Tripoli, par des groupes qui saisissent une opportunité pour être adoubés par l'organisation dominante du moment.

Ces différentes interventions se justifiaient-elles toutes selon vous? Parleriez-vous de virage atlantiste de la politique étrangère française?

Encore une fois, la France n'a pas attendu les attaques du 11 septembre 2001 pour être concernée par la lutte contre les organisations djihadistes. Cette lutte était souterraine. Elle a pris un tour nouveau avec l'engagement en Afghanistan, au départ plutôt en soutien du gouvernement afghan et, plus discrètement, à la frontière pakistanaise dans le cadre de l'opération Liberté immuable. Le premier vrai tournant à eu lieu en 2008, lorsque la France s'est engagée dans la province afghane de Kapisa et le district de Surobi. En parallèle du retour dans la structure de commandement de l'OTAN, nous nous trouvions alors délibérément et de manière importante aux côtés des Américains dans une zone de guerre, essentiellement pour des raisons diplomatiques mais aussi pour réaffirmer le rôle de la France comme acteur important de la scène internationale. La contradiction entre la faiblesse de l'enjeu et le prix à payer a cependant rapidement invité à un repli militaire, en refusant l'effort supplémentaire demandé en 2010 par les Américains, en restreignant ensuite sur place les prises de risques et donc l'efficacité, en se retirant enfin plus vite que prévu de Kapisa-Surobi.

Paradoxalement, alors que les Américains et beaucoup d'Alliés à leur suite, renonçaient par lassitude à de nouvelles interventions au sol, la France non seulement restait en première ligne mais elle s'y impliquait encore plus qu'auparavant. Par certains aspects, la situation ressemble à celle de la fin des années 1970 alors que les Etats-Unis sortaient affaiblis de la guerre du Vietnam et que la France multipliait à l'époque les interventions en Afrique en s'y opposant notamment à l'expansionnisme soviétique. Les Etats-Unis ont une logique opérationnelle assez binaire: directe avec engagement massif au sol, ce qui suppose un vote du Congrès, ou indirecte, c'est-à-dire que l'on fait tout pour vaincre un ennemi mais sans envoyer d'unités de combat en première ligne, ce qui relève simplement de la décision de l'exécutif. Les Etats-Unis sont désormais, et sans doute pour quelques années encore, dans cette deuxième posture, là où la France, moins usée par les interventions récentes et bénéficiant d'institutions de défense plus souples, conserve une plus grande liberté et finalement aussi volonté d'action. Cette volonté d'agir s'exprime de manière assez différente entre la volonté de s'attaquer à des Etats destructeurs de leur propre peuple, comme en Libye et comme on l'aurait souhaité en Syrie, la lutte contre les organisations djihadistes dans le Sahel, la participation à la campagne indirecte contre Daesh ou encore l'opération de stabilisation en Centrafrique. La France reste somme toute autonome dans ses engagements et l'adoption de la même phraséologie (guerre contre le terrorisme) et maintenant de certains méthodes (les «ciblages») que les Américains relève plus de la similitude de style qu'un véritable alignement.

Quant à savoir si ces interventions se justifiaient, je crois que oui même si je conserve quelques doutes sur le rapport coût (y compris politique)-efficacité de l'engagement en Irak. On a critiqué l'engagement en Libye contre le régime du colonel Kadhafi sous prétexte qu'il aurait finalement déstabilisé la région. Pour ma part, moi qui ai vécu quelques temps dans Sarajevo assiégée, j'ai du mal à accepter l'inaction devant les massacres. Maintenant, on serait bien en peine de savoir ce qui se serait passé si on n'était pas intervenu. La vraie erreur a surtout consisté, selon moi, à ne pas intervenir après la chute de Kadhafi en essayant d'y aider à la normalisation de la situation.

La France est engagée sur de multiples théâtres d'opérations et doit également faire face à une menace intérieure dans un contexte où le budget de la Défense ne cesse de baisser. L'armée française a-t-elle les moyens de faire face à toutes ses missions?

Très clairement non. On peut raisonner en termes bruts en considérant que si la France avait simplement continué à faire le même effort de défense qu'en 1990, époque où celui-ci n'était pas forcément considéré comme insupportable, le budget de la défense serait d'environ 68 milliards et non de 31 milliards. C'est environ 200 milliards d'euros d'investissements dans les équipements qui auraient été réalisées en plus. Les capacités et les effectifs seraient effectivement toutes autres qu'aujourd'hui ainsi que la liberté d'action stratégique. Pour autant, 31 milliards d'euros représente quand même un budget conséquent, plusieurs fois supérieurs par exemple à celui des armées de Bashar el-Assad ou du colonel Kadhafi. Le problème est que ce budget est insuffisant pour disposer à la fois d'une force aérienne capable seule de vaincre un ennemi moderne et d'une force terrestre capable seule d'obtenir un rapport de forces conséquent face à un ennemi important ou même d'assurer une forte présence stabilisatrice, comme en témoigne l'opération Sangaris en Centrafrique. L'opération Barkhane au Sahel est une opération de raids et de frappes aussi parce que nous n'avons guère les moyens de faire plus.

La meilleure manière d'être efficace au loin pour une armée moderne implique d'investir simultanément dans les deux branches de manière à avoir un système à la fois cohérent, polyvalent et aussi suffisamment volumineux. Cela a cependant un coût financier que l'on peut chiffrer empiriquement au minimum aux alentours de 3 % du PIB. Ceux qui acceptent cet effort disposent d'armées efficaces ou en voie de l'être sur la scène internationale. Ceux qui refusent cet effort sans faire vraiment de choix sont condamnés rapidement à l'impuissance partout. Toutes choses égales par ailleurs, à 1,5 % d'effort on ne devient pas deux fois moins puissant qu'à 3 % mais plutôt quatre fois moins. C'est ainsi que le 6e budget de défense au monde ne peut plus rien faire d'important sans faire appel à d'aléatoires alliés, souvent réticents, parfois inefficaces (et ce d'autant plus que l'on est nombreux), quelquefois dominateurs et poursuivant de toutes façons toujours leurs propres objectifs politiques.

La manière de faire la guerre et les moyens pour la mener ont-ils beaucoup changé depuis vos débuts?

J'ai commencé ma carrière dans un régiment d'infanterie mécanisée où la mission était de combattre, plutôt en Allemagne, les unités du Pacte de Varsovie. Depuis, les appelés ont disparu, le corps blindé-mécanisé a fondu. Il y a deux fois moins d'hélicoptères et six fois moins de chars qu'à l'époque. Je suis devenu officier dans les Troupes de marine à la fin de la guerre froide. La tendance était à l'époque au «soldat de la paix» et aux missions d'interposition, avec le résultat que l'on sait. La dernière opération de ce gendre a été l'opération Licorne en république de Côte d'ivoire qui a coupé le pays en deux jusqu'à ce que l'on se décide enfin à agir. On a multiplié ensuite les missions de stabilisation, en Bosnie, au Kosovo puis, on l'espérait, en Afghanistan pour s'apercevoir là-aussi de l'effort en hommes et en temps que cela impliquait. L'opération Sangaris en Centrafrique est de ce type, les moyens en moins. Il est probable qu'au regard de notre solitude dans cette action et de l'impossibilité que nous avons de déployer le volume de forces qui serait nécessaire qu'il s'agisse là aussi de la dernière de ce type avant longtemps. L'efficacité d'une opération dépend d'abord de son cadre politique et on a fait là beaucoup de progrès avec l'opération Serval au Mali en revenant au classique, avec l'idée de guerre pleinement assumée, et donc aussi celle d'ennemi. Le problème est que cette volonté nouvelle d'emploi ne s'accompagne pas de la même volonté de disposer des moyens. Nos mains sont devenues plus efficaces mais nous avons de moins en moins de mains.

La France est en première ligne pour défendre l'Europe. Cette dernière ne devrait-elle participer davantage au coût des dépenses militaires françaises?

Il est délicat de l'imaginer, l'emploi des instruments régaliens, surtout lorsqu'il ne faut les engager au combat, ne se partageant pas. Cela se peut peut-être ponctuellement, comme lorsque l'engagement occidental dans la guerre du Golfe a été financé par des pays extérieurs à la coalition comme l'Allemagne ou le Japon, mais il est difficile d'ériger cela en système. Il n'y a pas d'Europe de la défense et il n'y en aura pas tant que les visions politiques et les cultures stratégiques aussi différentes, sachant que ces divergences ont même eu tendance à augmenter. On peut concevoir d'extraire les dépenses de défense des critères de Maastricht mais ce serait là sonner le glas de ces mêmes critères.


La réintégration de la France dans l'OTAN est-elle une force ou une faiblesse?

Militairement, je crois que cela n'a pas changé grand-chose aux pratiques existantes auparavant, cela était d'ailleurs un des arguments pour la réintégration complète dans l'organisation. La France est plus présente dans les états-majors et espère pouvoir y exercer une influence plus grande. Pour l'instant, on n'en voit guère les bénéfices. Ce que l'on voit très concrètement, c'est la plus grande nécessité de s'aligner sur les normes et règlements de l'OTAN, eux-mêmes alignés sur ceux des Américains. Politiquement, je crains que l'on ait définitivement perdu la position d'alternative occidentale aux Etats-Unis que cela nous procurait.

Après les attentats, l'idée d'un service national resurgit. Que cela vous inspire-t-il?

Beaucoup de scepticisme. Les raisons pour lesquelles, on a suspendu le service militaire, n'ont pas disparu. Outre que la menace majeure contre la France avait disparu, ce qui était considéré surtout comme un impôt en temps était devenu totalement sexiste, puisque les filles ne le faisaient toujours pas alors qu'elles pouvaient occuper n'importe quelle fonction dans l'armée d'active, et socialement injuste puisque la probabilité d'effectuer le service national était inversement proportionnelle avec son niveau d'études. Au moment de la fin du service, la proportion d'élèves de HEC l'effectuant était en dessous de 1%. Au bilan, un quart d'une classe d'âge effectuait le service militaire et, alors que l'on commençait à réduire le format des armées, on n'avait même plus assez de postes pour eu, d'où les formules un peu baroques comme le service national en entreprises. Le coup de grâce est venu de la décision de ne pas engager les appelés dans les opérations extérieures, hors des volontaires pour un service long, alors que celles-ci devenaient la norme pour toutes les unités des armées.

Un service national obligatoire ne peut se concevoir qu'il est réellement universel sinon il serait injuste. Il faut également qu'il soit utile et enrichissant, ce qui demande de trouver chaque année des emplois intéressants pour 600 000 jeunes. Le retour à un service militaire poserait d'énormes problèmes ne serait-ce que pour les encadrer ou les loger maintenant que de nombreuses garnisons ont été supprimées. Surtout, il faudrait changer le modèle d'armée et revenir, sauf à engager ces nouveaux appelés en opérations, à l'armée mixte de la guerre froide avec par exemple la création d'une garde nationale mais sans la justification de la menace et avec un budget nettement supérieur. On peut, et c'est entendu comme cela, faire un service universel au sens d'un champ beaucoup plus large d'emplois, mais où? Comment et avec quelles ressources, pour des volumes représentant vingt fois les chiffres du service civique volontaire tel qu'il existe aujourd'hui? J'ajouterai que si le service, et notamment le service des armes, est si bénéfique, pourquoi avoir supprimé des dizaines de milliers de postes dans les armées?



http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2015/01/31/31002-20150131ARTFIG00075-colonel-michel-goya-la-guerre-la-france-et-moi.php
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 1 Fév 2015 - 18:45

Citation :
Le coût du « leasing militaire » inquiète les députés  


Troupes françaises basées à Ndjamena, au Tchad, en octobre 2014. 9 000 militaires sont actuellement engagés en opérations
extérieures (Opex). Crédits photo : © Reuters Staff / Reuters/REUTERS


Gilles Carrez, président de la commission des finances, étudie des solutions alternatives.

Le dispositif de location d'armements présenté par Jean-Yves Le Drian (nos éditions du 22 janvier), ne fait pas l'unanimité au sein de l'Assemblée nationale. De nombreux députés, de droite comme de gauche, veulent des précisions sur les futures Sociétés de projet (SDP), capitalisées avec le produit de cession de titres détenus par l'État, avant de donner leur feu vert. Jean-François Lamour, membre de la commission de la défense, a pris une initiative en ce sens.

«J'ai déposé un sous-amendement à un amendement de la loi Macron qui ouvre la voie à la création des SDP, explique le député UMP qui demande un rapport détaillé sur ce dispositif. Le ministre de l'Économie devra s'expliquer. Nous manquons d'informations sur le cadre juridique, sur le coût à terme du dispositif, sur l'assurance des matériels et les équipements concernés au-delà des Airbus A 400M et des frégates.» Recourir à des SDP est la seule solution, selon le ministère de la Défense, pour boucler le budget des armées en 2015. Sur les 31,4 milliards d'euros prévus, il manque 2,6 milliards de recettes exceptionnelles, dont 2,2 milliards issus de la vente des fréquences (700 mégahertz) dont l'appel d'offres ne sera lancé que fin 2015, au mieux. Aux yeux de l'Hôtel de Brienne, l'État peut combler ce «trou» en achetant les équipements aux industriels, en les revendant immédiatement aux SDP qui les loueraient aussitôt aux armées.

Les armées très sollicitées

«L'amendement à la loi Macron n'est pas clair, développe François Cornut-Gentille (UMP), rapporteur des crédits de la défense de la commission des finances. Si ces SDP sont des dispositifs temporaires qui permettent de passer le cap de 2015 voire de 2016, nous n'y sommes pas hostiles par principe. Mais si elles s'installent dans la durée, avec l'entrée de capitaux privés, on met le doigt dans un engrenage. Ces SDP constituent une forme de partenariat public-privé qui sauve le budget à court terme mais qui coûte très cher à long terme.» Via ces externalisations, «on acte le passage du budget de la défense à 29 milliards», ajoute-t-il.

Gilles Carrez, le président de la commission des finances, fait étudier des solutions permettant de se passer des SDP, en réaffectant le produit de cession des titres détenus par l'État, directement dans le budget de la Défense. Celui-ci a besoin de moyens supplémentaires pour répondre aux enjeux, à l'heure où les armées sont très sollicitées tant sur le territoire national (10.500 hommes déployés) qu'en opérations extérieures (Opex) avec 9000 militaires engagés. Le budget militaire traîne déjà un report de charge (des impayés) de 3,5 milliards, hérité du passé. La décision de supprimer 7500 postes de moins que prévu dans les armées d'ici à 2018 coûtera au bas mot 1 milliard. Et la facture des Opex s'alourdit à plus de 1 milliard par an alors que le budget n'en prévoit que 450 millions. «Les SDP ne règlent pas tout. Nous avons un énorme problème d'ensemble», résume François Cornut-Gentille.

Pourquoi alors déconnecter les SDP de la refonte de la loi de programmation militaire 2014-2019? Une nouvelle mouture doit être présentée au Parlement d'ici à juin. Ce qui augure d'un nouveau bras de fer entre Bercy et la Défense. «La situation est assez exceptionnelle pour sortir du jeu classique entre Bercy et la Défense, ajoute François Cornut-Gentille. Nous devons à nos militaires de leur donner les moyens de remplir leur mission et de ne pas dépendre de crédits aléatoires.»

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/31/20002-20150131ARTFIG00016-le-cout-du-leasing-militaire-inquiete-les-deputes.php
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 1 Fév 2015 - 18:59

les russes "reniflent" du côté de la France aussi.....
http://www.defens-aero.com/2015/02/un-rafale-de-la-permanence-operationnelle-aurait-intercepte-des-aeronefs-russes-a-proximite-de-l-espace-aerien-francais.html
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5188
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 1 Fév 2015 - 19:19

c 'est pas comme ça qu ils vont avoir les BPC
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Fév 2015 - 15:58

Citation :
Les morts français d'Albacete honorés, dans l'intimité, à Nancy-Ochey



Ce matin a eu lieu sur la base aérienne de Nancy une cérémonie en hommage aux 9 militaires de l'armée de l'air qui ont péri, il y a une semaine en Espagne. Une cérémonie en toute intimité entre les familles, les autorités et le personnel de l'armée de l'air et qui n'a pas été ouverte à la presse.

Les 9 Français ont trouvé la mort, en Espagne, lors du crash d'un F-16 grec dont les deux membres d'équipage ont péri lors de leur éjection (leurs corps ont été retrouvés près d'un hangar). Peu après le décollage, le F-16 a viré sur la droite, perdu de l'altitude, a touché terre, s'est embrasé et a glissé vers la zone où se trouvaient des appareils français et italiens prêts à décoller. Equipages et équipes au sol ont été décimées.

On été tués:
• le sergent Nicolas Dhez, 25 ans, mécanicien
• le sergent Régis Lefeuvre, 25 ans, mécanicien
• le sergent-chef Gilles Meyer, 27 ans, mécanicien
• l’adjudant François Combourieu,37 ans, mécanicien
• l’adjudant Thierry Galoux, 41 ans, mécanicien
• le lieutenant Arnaud Poignant, 26 ans, mécanicien
• le lieutenant Marjorie Kocher, 29 ans, navigatrice officier systèmes d’armes
• le capitaine Mathieu Bigand, 30 ans, pilote
• le capitaine Gildas Tison, 35 ans, pilote.

Une dizaine d'autres militaires français ont été blessés dont 5 grièvement.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/02/01/les-morts-francais-d-albacete-honores-a-nancy-13426.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Fév 2015 - 18:06

Citation :
Arromanches: décollages et appontages à bord du Charles de Gaulle  

Ajoutée le 1 févr. 2015

Avant de franchir le 26 janvier 2015 le canal de Suez pour rejoindre l'océan Indien, le groupe aéronaval
Arromanches, articulé autour du porte-avions Charles de Gaulle, a effectué des opérations et des
exercices avec les forces alliées présentes en Méditerranée durant une dizaine de jours.


Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 2 Fév 2015 - 23:55

les paris sont ouverts!

Citation :
Le mercato des amiraux (saison 2015)
Publié le lundi 02 février à 15h17

L'année 2015 devrait être marquée par des changements importants dans la haute hiérachie de la marine. Sauf coup de théâtre, son chef d'état-major, Bernard Rogel, devrait quitter son poste au terme de quatre ans. Il se dit qu'il pourrait faire un excellent Secrétaire général de la Mer - un poste interministériel. Qui pour lui succéder ? La décision est loin d'être prise, tant s'en faut. Plusieurs noms sont évoqués, dont celui d'Eric Chaplet, un sous-marinier lui aussi, aujourd'hui sous-chef performances à l'état-major des armées. Son choix semble plus consensuel que celui d'Arnaud de Tarlé, major-général de la marine depuis l'été dernier, et qui ne s'est pas fait que des amis en défendant les intérêts de sa maison. Son nom est toutefois sur la liste des possibles, comme Georges-Henri Mouton, un peu éloigné des affaires navales depuis sa nomination comme numéro deux du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Christophe Prazuck, directeur du personnel (et à ce titre n°3) de la Marine, est également sur la liste, même si l'ancien Alfusco (commandos) pourrait être appelé à des postes plus ops, que ce soit celui de sous-chef opérations à l'Ema ou comme directeur de cabinet (n°2) à la DGSE.

Les jeux sont d'autant plus ouverts qu'un marin pourrait être appelé à succèder au général d'aviation Gratien Maire, major général, à l'état-major des armées. Le grand mercato n'en est qu'à ses débuts et il n'est notamment conditionné par l'éventuelle nouvelle prolongation du général Benoit Puga, qui a eu 61 ans la semaine dernière, comme chef d'état-major particulier du président de la République au delà du 31 aout. S'il part, il libère une place de choix - qui pourrait revenir à un autre terrien, au profil de carrière proche de Puga. Si François Hollande choisit de le garder auprès de lui, il bloque le tourniquet...
http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/mercato-amiraux-saison-2015-20909
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 3 Fév 2015 - 18:42

Citation :
Vigipirate: trois militaires agressés au couteau à Nice



Vers 14h, ce mardi, à Nice, trois militaires déployés dans le cadre du dispositif Vigipirate ont été légèrement blessés à l'arme blanche par un homme qui a été interpellé. L'un a été blessé à la joue, le deuxième à la jambe, et le troisième plus légèrement au menton

Les trois artilleurs du 54e RA de Hyères patrouillaient devant un immeuble abritant le Consistoire israélite de Nice, Radio Shalom et une association israélite (photo AFP). La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête

La liste des récentes menaces et agressions contre des militaires n'est pas si courte que ça:

Le 30 janvier, à Villeurbanne, deux militaires chargés de surveiller l'école juive Nah-alat Moché ont été pris à partie par trois hommes. L'un d'entre eux s'est avancé vers eux, armé d'un faux couteau. Il les a menacés avant de proférer des insultes.

Le 29 janvier, à Grenoble, un groupe d'une dizaine d'individus a proféré des menaces de mort au passage de militaires en patrouille dans le centre commercial Grand'Place.

Le 27 janvier, un militaire qui était en faction devant une école juive de Villeurbanne a été blessé à l’œil par un laser.

Le 20 janvier, des militaires en faction devant un lycée juif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) ont été menacés de mort par un homme qui a pris la fuite après avoir fait l'apologie des attentats parisiens.

Le 19 janvier au matin, deux militaires ont été menacés par le passager d'une voiture qui était armé et cagoulé. L'incident a eu lieu devant le collège juif du Raincy, en Seine-Saint-Denis.

Le 18 janvier, peu après 18 heures, devant une école juive à Villeurbanne, le conducteur du véhicule a désigné les soldats en faction devant l'entrée et menacé de les égorger en faisant un geste avec le doigt.

Le 12 janvier, à la Seyne sur Mer, rue Berny où se trouve une synagogue, deux jeunes en scooter ont foncé sur les militaires en faction en criant "Kouachi, Kouachi", en hommage aux auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/02/03/vigipirate-trois-militaires-agresses-au-couteau-a-nice.html
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 3 Fév 2015 - 20:53

Ils auraient du le rafaler ..........
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 3 Fév 2015 - 21:01

Citation :
Un seul avion radar E-2C Hawkeye de la Marine est disponible


Posté dans Forces navales par Laurent Lagneau Le 03-02-2015


D’habitude, le groupe aérien embarqué à bord du porte-avions Charles de Gaulle compte toujours deux avions de guet aérien E-2C Hawkeye. Sauf pour la mission Arromanches, lancée en janvier dernier.

Pourtant, la Flottille 4F de la Marine nationale dispose de 3 exemplaires de cet appareil d’origine américaine. Normalement, et même si un avion de plus ne serait pas un luxe (et on verra pourquoi par la suite), le Charles de Gaulle aurait dû disposer de ses deux Hawkeye.

L’hebdomadaire Le Marin a donné l’explication : des criques causées par la corrosion ont été constatées sur la cellule de l’un des appareils destinés à participer à la mission Arromanches tandis qu’un autre est actuellement en maintenance à l’Atelier industriel de l’aéronautique de Cuers.

Des avions du même type utilisés par l’US Navy ont déjà connu des problèmes de corrosion, ce qui l’a conduit à prendre des mesures spécifiques (équipes de prévention de la corrosion, maintenance, etc.)


Les Hawkeye assurent plusieurs missions, dont la détection et l’identification de menaces aériennes, le guidage des avions d’interception, le soutien aux missions d’assaut en territoire hostile, la transmission de la situation tactique ou encore le relais d’informations et de données au sein du groupe aéronaval. En disposer deux exemplaires à bord d’un porte-avions permet donc d’assurer une permanence pour ces tâches, voire de remédier à une panne de l’un d’entre eux. Chose qui ne sera pas possible, donc, lors de la mission Arromanches.

http://www.opex360.com/2015/02/03/seul-avion-radar-e-2c-hawkeye-de-la-marine-disponible/  
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Fév 2015 - 1:07

le temps des vaches maigres continue
Revenir en haut Aller en bas
Magreb777
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1423
Inscrit le : 29/01/2013
Localisation : Northern Forest
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Fév 2015 - 4:27

Deux soldats blessés couteau juif du centre de Nice.

Un homme, armé d'un couteau, a attaqué trois soldats français qui patrouillaient dans la rue près du centre de la communauté juive à Nice dans le sud de la France. Deux soldats ont été légèrement blessés, l'un à la main, l'autre dans le visage. L'agresseur a été arrêté par la police. Deux inconnus qui l'accompagnaient de l'homme avec le couteau, fui les lieux de l'accident. Comme il est rapporté, le nom de famille d'un détenu d'un attaquant, d'un ressortissant du Mali, - Coulibaly. Ainsi s'appelait l'un d'eux qui ont tué quatre personnes dans un supermarché casher à Paris en janvier.
















_________________
Si vis pacem, para bellum

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Fév 2015 - 15:29

Citation :
 mardi 3 février 2015


L'armée de terre recréée une brigade d'aérocombat



Un pas en arrière, un pas en avant : après avoir subi la dissolution de la 4e brigade aéromobile (BAM), l'armée de terre va recréer une brigade d'aérocombat. Elle disposera des trois derniers régiments d'hélicoptères conventionnels (1er, 3e et 5e RHC), ainsi que l'école (Dax, Le Luc).

Le 4e RHFS, qui appartient à la BFST, va par contre y rester, pour les missions liées au COS.
Par contre, contrairement à ce qui avait pu être envisagé en 2008, et encore en 2014, il n'y aura pas de parachutistes pour les accompagner : donc la France conservera son identité, plutôt que de migrer vers le modèle (plutôt efficace) de la 16t assault brigade britannique ou des brigades aéroportées américaines.  



http://lemamouth.blogspot.fr/2015/02/larmee-de-terre-recreee-une-brigade.html#more
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Fév 2015 - 17:05

Citation :
Arromanches : exercices de tirs Minigun

Ajoutée le 4 févr. 2015



Avant de franchir le 26 janvier le canal de Suez pour rejoindre l'océan indien, l'équipage du porte
avions Charles de Gaulle a effectué des exercices de tirs MINIGUN sur cibles flottantes.

 
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 4 Fév 2015 - 17:25

le servant n'est pas vraiment protegé
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 6 Fév 2015 - 20:18

Citation :
Tordons le cou à une légende urbaine: pour Vigipirate, les Famas sont approvisionnés mais pas armés


L'attaque de Nice contre un militaire qui a été blessé au visage par un homme armé d'un couteau a relancé le débat sur l'équipement des soldats déployés dans le cadre de Vigipirate. En témoignent, par exemple, des commentaires parfois virulents laissés sur ce blog.

Une fois de plus, se pose la question des "armes chargées ou pas chargées?". Certes, les pratiques ont évolué au cours des années. Ce qui importe, c'est la situation qui prévaut actuellement. Autant tordre le cou à une légende urbaine qui voudrait que les soldats ne disposent pas de munitions, ou de munitions dites "à blanc" etc...

En ce moment, les chargeurs des Famas sont garnis (en général 20 cartouches de 5,56mm). Vérification a été faite ce vendredi matin, à Rennes, avec un chef de groupe de la 1e compagnie du 3e RIMa (avec le feu vert de sa hiérarchie, bien sûr) et un photographe d'Ouest-France (Jérôme Fouquet).



Ce chef de groupe disposait d'un Famas, d'un PA (voir la photo ci-dessus) et d'un bâton téléscopique:



Les armes sont donc approvisionnées mais pas armées; c'est-à-dire qu'il n'y a pas de munition dans la chambre (l'arme n'est pas chambrée, comme diraient les policiers).



Pour ouvrir le feu, le soldat doit charger son arme (il faut ramener le levier d'armement sur l'arrière et le relâcher sans l'accompagner et la première munition est engagée dans la culasse).

Quant aux conditions d'ouverture du feu, elles relèvent de la légitime défense, "pour soi et pour autrui", précise-ton au ministère de la Défense, et de la proportionnalité de la riposte.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/02/05/vigipirate-famas-approvisionnes-mais-pas-armes-13460.html


Vigipirate. Les armes des soldats sont-elles... par OuestFranceFR
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 6 Fév 2015 - 22:01



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 6 Fév 2015 - 22:17

Citation :
Armée de Terre

Trois soldats du 54e régiment d'artillerie, engagés dans le cadre de ‪#‎Vigipirate‬, ont fait preuve des qualités les plus remarquables, propres au soldat de l' Armée de Terre. Mardi, ils ont été brutalement agressés au couteau par un individu, alors qu'ils étaient en faction devant un centre communautaire juif à Nice. Blessés, ils ont su maîtriser l'individu, avec l'aide du trinôme de relève, avant de le remettre à la Police Nationale. Malgré la brutalité et la soudaineté de l’agression, les trois artilleurs ont conservé leur sang-froid, maintenant la violence à son plus bas niveau et s’appuyant remarquablement sur leurs savoir-faire. Le préfet des Alpes-Maritimes leur a remis hier la médaille d’or pour acte de courage et de dévouement. L’armée de Terre est fière de ses soldats exemplaires, au service de la protection des Français, dans le cadre de l'opération SENTINELLE.

Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 8 Fév 2015 - 20:32

Citation :
La France commande un troisième drone américain MQ-9 Reaper

A l'occasion du nouvel an et du passage en 2015, le Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est rendu au Sahel, afin de passer le réveillon avec les militaires français qui sont engagés dans l'opération Barkhane, et qui luttent quotidiennement contre les terroristes dispersés au sein de la bande sahélo-saharienne.

A cette occasion, lors d'un discours sur la base aérienne de Niamey, au Niger, Jean-Yves Le Drian a déclaré que la France "commanderait en 2015 un système supplémentaire, c'est-à-dire trois drones supplémentaires". Chose peu courante, et face aux nombreuses coupes budgétaires qui sont appliquées aux forces armées françaises, ces drones sont commandés deux ans plus tôt que prévu, puisqu'ils devaient l'être, à la base, en 2017.

La troisième commande de ce drone arrive donc à grand pas, si l'on en croit l'avis de marché publié par le Pentagone le Jeudi 05 Février dernier. Repéré par mon confrère du blog Lignes de Défense, le communiqué indique que le montant de cette troisième commande d'un drone MQ-9 Reaper est évalué à 3,8 millions de dollars, et qu'il devra être livré avant le 29 Juillet 2015.

Jean-Yves Le Drian avait déclaré à ce sujet que le troisième vecteur sera opérationnel sur zone "avant la fin du premier trimestre, au mois de mars 2015". Par ailleurs, il est également précisé que cette vente fait référence à un "besoin opérationnel urgent".

Cet appareil, qui est destiné à des missions de reconnaissance et qui n'est, malheureusement, pas armé, sera très rapidement déployé sur la base aérienne de Niamey, au Niger, au sein de l'Escadron de Drones 2/33 "Belfort". Il évoluera aux côtés des deux autres MQ-9 Reaper, qui sont quotidiennement mis en oeuvre afin de lutter contre les groupes terroristes, et peut être même au-dessus du Nigéria, pour observer les faits et gestes des terroristes de Boko Haram.

Les deux premiers drones Reaper français, entrés en service en Janvier 2014, ont effectué, en dix mois, plus de 2.000 heures de vol au sein de la bande sahélo-saharienne. Au total, la loi de programmation militaire française, qui court sur la période 2014-2019, prévoit l'acquisition de douze Reaper.

http://www.defens-aero.com/2015/02/la-france-commande-un-troisieme-drone-americain-mq-9-reaper.html
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 10 Fév 2015 - 10:54

Temoignage d'un réscapé d'Albacete....édifiant de veracité... Shocked
http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/albacete-enorme-nuage-feu-nous-fonce-dessus-21151
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13085
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 10 Fév 2015 - 16:06

Le témoignage est poignant, il a eu les bons réflexe au bon moment Shocked

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19185
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 10 Fév 2015 - 17:31

Citation :
  "Avec le MDCN, la Marine va changer de gamme stratégique"  


Publié le 10/02/2015 à 14h17, par Emmanuel Huberdeau


Avec les FREMM (Photo) et les sous-marins nucléaire d'attaque Barracuda, la Marine Nationale va mettre en œuvre pour la première fois des
missiles de croisière. © C.Cosmao  


Hier le chef d'état major de la Marine Nationale, l'amiral Rogel s'est exprimé devant les membres de l'association des journalistes de défense.

Le commandant de la Marine a rappelé que l'année 2015 sera marquée par l'arrivée du Missile de Croisière Naval (MDCN). Avec cette arme la Royale va changer "de gamme stratégique". A terme il est prévu que la Marine Nationale dispose de 14 plateformes capables de mettre en œuvre le MDCN. La version navale du Scalp sera en effet embarquée sur les six sous-marins nucléaire d'attaque Barracuda et sur les huit frégates multimissions (FREMM). Une force de frappe significative. Pour la première fois les bâtiments de la Marine Nationale pourront effectuer des frappes en profondeur. Jusqu'à présent seuls les chasseurs embarqués de la Royale pouvaient effectuer ce type de missions.

Au sujet des fégates, l'Amiral Rogel a rappelé que la Marine veut disposer à terme de 15 frégates de premiers rangs. C'est à dire des bâtiments disposant de capacités anti sous-marines et de défense aérienne significatives. Pour l'heure il est établi que ce nombre de 15 bâtiments comprendra les deux Frégates de Défense Aérienne Forbin actuellement en service, six FREMM en version Anti-sous-marine (FREMM ASM) et deux FREMM en version de défense aérienne (DA). Ces deux derniers bâtiments embarqueront des missiles MDCN au même titre que les FREMM ASM. Reste trois bâtiments dont il faudra déterminer le type. Il pourra s'agir  de FREMM mais les bâtiments pourront également appartenir à un nouveau type. La Marine réfléchit en effet à des frégates de taille intermédiaire (FTI). Des bâtiments de la classe des 4 000 tonnes alors que les FREMM sont des bâtiments déplaçant 6 000 tonnes. Une décision devrait être prise à l'horizon 2022.


http://www.air-cosmos.com/2015/02/10/28677-avec-le-mdcn-la-marine-va-changer-de-gamme-strategique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: