Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 10 Mar 2015 - 17:54

Citation :
Les patrouilleurs Athos et Aramis à Cherbourg cet été



Le transfert des patrouilleurs Athos et Aramis à la Gendarmerie maritime est confirmée. Les deux bâtiments de 32 mètres, qui assuraient depuis leur mise en service en 1980 et 1981 la surveillance du centre DGA Essais de Missiles de Biscarosse, rallieront Cherbourg cet été. Propriété de la Direction Générale de l’Armement et armés par la Marine nationale, le départ de ces deux bâtiments basés à Bayonne découle de la décision de fermer la base navale de l’Adour.
M&M

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 10 Mar 2015 - 22:10

En Nouvelle-Calédonie.

Citation :
3ème Régiment de Hussards





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 11 Mar 2015 - 18:59

Citation :
Inflexion de la LPM: Jean-Yves Le Drian veut ouvrir cinq travaux





La Loi de programmation militaire, on le sait, va être actualisée en juin, "pour adapter l’organisation des armées […] et leur permettre d’apporter une protection adaptée à l’évolution des menaces et aux besoins de protection des Français", comme l'a dit François Hollande ce matin.

Le Parlement débattra, doctement mais fermement certainement, puis votera sans aucun doute le lancement du chantier, certes annoncé dès 2013 mais accéléré par l’évolution de la situation intérieure/extérieure (Ops Barkhane où les effectifs vont être légèrement renforcés, Sangaris, Chammal et Sentinelle) et les besoins accrus de la Défense.

Il ne s’agit pas de détricoter la LPM mais de retricoter les armées, et en particulier l’armée de terre. Jean-Yves Le Drian, qui assure avoir "le nez dans le guidon sur les affaires de défense", le rappelle: "Les fondamentaux restent là".

Pour autant, il est bien décidé à initier "cinq inflexions".

1- Les effectifs. 10 200 militaires sont actuellement déployés en opex et 7 000 en métropole dans le cadre de Sentinelle (avec ceux de "Vigipirate historique" et du soutien, on arrive à 10 000 hommes, pour surveiller 682 sites. Le niveau actuel devrait rester stable jusqu’au 1er juillet au moins).
Eh oui, le contrat opérationnel est largement dépassé ; d’où l’urgence d’une inflexion dans ce domaine-là. "Il faut revoir la trajectoire des effectifs pour tenir compte du très haut niveau d’engagement des armées", martèle JYLD.
Cette première inflexion ira au-delà le moratoire sur la réduction des réductions d'effectifs (7500 postes sauvegardés) annoncé par François Hollande lors de ses vœux. Mais JYLD se refuse à avancer un chiffre.
Seule certitude : c’est l’armée de terre qui va en profiter. D’ailleurs, le modèle "Armée de terre" est en cours de redéfinition dans le cadre du chantier "au contact".

2- Adapter les priorités. Même si le ministre refuse de détailler les mesures, l’orientation est clairement au renforcement. Et il interviendra dans les domaines suivants: forces spéciales, drones, cyber et renseignement( moyen ISR en particulier).

3- Equiper. Le ministre entend "lever les hypothèques  sur certains équipements (Rafale par exemple). Il veut aussi s’assurer que les bons engagements seront tenus (sur les drones par exemple dont trois nouveaux exemplaires seront commandés "à l’été").
Parmi les urgences qui tiennent à cœur à JYLD: les hélicoptères. D’où "un plan spécifique pour des hélicoptères de manœuvres" (de quoi ravir Airbus D&S).

4- Des ressources financières. L’urgence est toujours de crédibiliser les ressources financières nécessaires à la LPM. Il s’agit d’être "au rendez-vous des 31,4 milliards" et pour cela, les sociétés de projet sont vitales (deux SdP, sans partenaires privés ou étrangers, sont envisagées, l’une pour les Fremm, l’autre pour les Atlas). Reste que les inflexions anticipées auront un coût, surtout (et JYLD le reconnaît) si le périmètre des effectifs s’élargit. Le futur débat au Parlement risque donc de porter, non pas sur l'opportunité du renforcement, mais sur les fameuses REX qui permettraient de boucler le budget de la Défense mais dont l'incertitude le plombe plus que tout.

5- Association. Suite à l’arrêt de la CEDH, le ministère veut combler "le vide juridique" en reconnaissant des associations au niveau national.
Sera précisée aussi dans la LPM infléchie la question de l’éligibilité des militaires (aux élections municipales en particulier).


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/03/10/les-5-travaux-de-jean-yves-le-drian-pour-13651.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 12 Mar 2015 - 15:44

Citation :
Non, non non, la Rangers n'est pas morte: 100 000 bientôt livrées



Je l'avais trop vite enterrée (et d'autres que moi aussi) après la commande passée à la marque Haix pour fournir une remplaçante à l'auguste brodequin. La Rangers a encore de beaux jours devant elle, au moins dans le cadre de défilés et de cérémonies.

Un avis d'attribution du 10 mars porte sur la "fabrication de brodequins de marche".

Renseignement pris auprès de l'une des deux entreprises retenues, il s'agit bien de la Rangers "canal historique", à boucles et tout ce qui va avec...

Deux entreprises ont été retenues dans le cadre de ce marché:

LOT n° 1 pour 50 000 paires minimum sur 4 ans, sans maximum. Attribué ARGUEYROLLES SAS, 6 avenue d'Helmstedt, 35500 Vitré. Valeur TTC: 3,45 millions d'euros (ce qui va donner un bol d'oxygène à cette entreprise du groupe Noël qui a été mis en redressement judiciaire le 8 décembre).

Lot n°2 (toujours pour 50 000 paires minimum sur 4 ans). Attribué à ITURRI SA, Avda Roberto Osborne nº 5, ES-41007 Séville. V.4. Valeur : 2 925 000 euros, TVA comprise.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/03/11/non-non-non-la-rangers-n-est-pas-morte-100 000-bientot-livre-13658.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 12 Mar 2015 - 15:55

Citation :
Lancement fin 2015 du programme de satellites de communication COMSAT NG


Publié le 12/03/2015 à 12h13, par Emmanuel Huberdeau


Comsat NG remplacera l'actuel système de télécommunication Syracuse 3 © DGA


Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a confirmé  hier que le programme de satellites de communications COMSAT NG sera notifié en fin d'année 2015.

Ce système composé de deux satellites de télécommunication viendra remplacer Syracuse 3 dont les deux satellites arriveront en fin de vie à partir de 2020. Le premier satellite COMSAT NG ne pouvant être disponible pour une mise en orbite avant 2020, il est impératif de lancer la phase de production de ce nouveau système cette année pour ne pas courir le risque de faire face à une rupture capacitaire avec la fin de vie du premier satellite Syracuse 3 en 2020.

Comsat NG sera le fruit d’une collaboration entre TAS (Thales Alenia Space) et Airbus DS. La société franco-italienne sera maitre d’œuvre du programme. Un premier satellite mettra en œuvre une plateforme TAS tandis que la seconde plateforme sera construite par Airbus DS. La charge utile des deux véhicules sera produite par TAS.

Les industriels et le ministère de la défense sont en train d’établir les capacités de COMSAT NG. Des discussions sont en cours pour définir le scénario opérationnel et les besoins auxquels devront répondre le futur système de communication par satellite des armées françaises.

On peut imaginer cependant que comme Syracuse 3, chaque satellite COMSAT NG permettra de couvrir plusieurs théâtres. Le nouveau système devrait cependant permettre à volume de force plus important de communiquer et offrira une sécurité plus forte, contre le brouillage mais également contre les risques de prise de contrôle des véhicules par un ennemi.


http://www.air-cosmos.com/2015/03/12/30250-lancement-fin-2015-du-programme-de-satellites-de-communication-comsat-ng
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 12 Mar 2015 - 19:57

Citation :
La rénovation du char Leclerc est lancée

Posté dans Forces terrestres par Laurent Lagneau Le 12-03-2015




Maintenant que le coup d’envoi du programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation) a été donné le 5 décembre dernier, avec les premières commandes des Véhicules blindés multi-missions Griffon et des Engins blindés de reconnaissance et de combat Jaguar, la Direction générale de l’armement vient de lancer la rénovation du charc Leclerc, qu’elle a confiée à Nexter Systems.

« Cette commande constitue la troisième opération lancée par le ministère de la Défense dans le cadre du programme SCORPION destiné à moderniser les forces de contact de l’armée de Terre », souligne la DGA.

Cette opération, d’un coût d’environ 330 millions d’euros, prévoit donc la livraison, à partir de 2020, de 200 chars « Leclerc Rénové » et de 18 dépanneurs de char « DCL Rénové ». Elle prolongera la durée de vie de cet équipement jusqu’en 2040.

« Grâce au développement d’interfaces spécifiques pour le nouveau système de radio tactique CONTACT et le Système d’information et de commandement SCORPION (SICS) », le char « Leclerc Rénové » sera en mesure de « collaborer efficacement en réseau avec toutes les composantes des futurs » Groupement tactiques interarmes (GTIA). En outre, il est prévu de remettre à niveau sa protection avec le développements de kits de blindage spécifiques afin de mieux prendre en compte l’évolution des menaces.


http://www.opex360.com/2015/03/12/la-renovation-du-char-leclerc-lancee/
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 12 Mar 2015 - 20:17

Dommage pour le Leclerc de ne pas le rehabilité avec un tourelleau de 20 ou 30mm sous coupole avec une elevation maximal genre celui des AMX 30 ou 32 de l'époque
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 12 Mar 2015 - 21:19

Citation :
93e RAM

Du 23 février au 6 mars, dans le cadre de sa préparation à la projection au MALI en mai, le DLAO (détachement de liaison appui opérationnel) aux ordres du LCL Z a effectué un séjour au camp de la Valbonne.
Au programme, instruction C-IED, SECOURISME AU COMBAT, Modules de tir A B C D au FAMAS et au PAMAS, tir à la MAG 58 et à l’ANF1, le gilet pare-balle sur le dos et le casque vissé sur le crane !
S’entrainer dans les conditions de la réalité, c’est gage du succès.
Sans oublier sport et cohésion car le top niveau physique et la camaraderie est essentielle pour vivre inséré au sein d’un GTIA malien pendant 4 mois dans une des régions les plus chaudes au monde : TOMBOUCTOU.
Une semaine au quartier et la préparation va s’intensifier avec comme synthèse finale le séjour au DAO à CANJUERS.


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 14 Mar 2015 - 13:34

Citation :
French Navy NH90 NFH Caïman Achieves IOC for ASW with MU90 Torpedo

The French Navy (Marine Nationale) announced today, March 13, that its NH90 Nato Frigate Helicopter (NFH) "Caïman" Achieved its Initial Operational Capability (IOC) for Anti Submarine Warfare (ASW) missions with MU90 Torpedo. This is a major capability step for the FREMM / NH90 combo that can now deal with the submarine threat from a safer distance.




The French Navy took delivery of its first NH90 in May 2010. At first it fulfilled Maritime Rescue and Maritime Counter-Terrorism missions. In February 2013, it achieved the on-board anti-submarine warfare (ASW) capability and was used for the protection of Carrier Battle Group or for the French SSBNs.
Now it has the capacity to hunt and engage autonomously any submarine threatening the French Navy. Currently an NH90 NFH Caiman is accomplishing its First Operational Deployment on board the Horizon class air-defence destroyer Chevalier Paul.
http://www.navyrecognition.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 14 Mar 2015 - 14:41

Et bien ,la Royale change d'époque....
Le tandem Lynx /f70 été dépassé avec l'arrivée des FREMM et NH 90 le saut capacitaire est,comme dirait Mr Spock (star trek)....Fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 14 Mar 2015 - 22:06

Citation :
Nîmes : parcours de combat rapproché  

Ajoutée le 13 mars 2015

Livraison d’un nouvel outil d’entraînement au profit du centre national d’entraînement commando du 1er régiment
de choc : Le parcours de combat rapproché en espace confiné (PARCREC). Destinés aux cadres et unités de l’armée
de Terre, le PARCREC est un parcours qui sollicite les qualités physiques, stimule le stress et sanctionne la qualité du
tir à très courte portée. Explications en images.


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 14 Mar 2015 - 22:19

Citation :
Des équipages navigants de Nancy s’aguerrissent avec le CPA 20  


Des équipages navigants de l’escadron de chasse 2/3 « Champagne » ont participé à un entraînement avant-projection en compagnie du commando parachutiste de l’air n°20 (CPA 20). Cet aguerrissement s’est déroulé les 11 et 12 mars 2015 sur la base aérienne 102 de Dijon.
 


Au total, une vingtaine de pilotes et de navigateurs officiers systèmes d’armes (NOSA) nancéens se préparaient dans l’optique d’un prochain déploiement en opérations extérieures.



Cette séance d’entraînement était articulée autour de la Personnel Recovery, procédure opérationnelle consistant à récupérer et évacuer un personnel en détresse par des commandos spécialisés. Du fait de leur proximité géographique, les commandos du CPA 20 et les équipages nancéens ont développé au fil des ans des liens opérationnels nourris, notamment lors d’exercices réguliers au Close Air Support (CAS – appui aérien rapproché). Ce module spécifique vient complémenter la préparation opérationnelle du combattant dispensée par l’école de formation des commandos de l’air (EFCA) à chaque aviateur projeté en opérations extérieures.

Au programme de cette préparation figuraient de nombreuses activités : séances de tir tactique ; sensibilisation au danger des mines anti-personnel ; secourisme au combat ; révision des procédures dites de CSAR (Combat Search and Rescue – recherche et sauvetage au combat). Ce dernier volet était dispensé par des cadres du centre de formation à la survie et au sauvetage (CFSS), unité spécialisée stationnée sur la base aérienne 120 de Cazaux.


Droits : © Armée de l'air


http://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/des-equipages-navigants-de-nancy-s-aguerrissent-avec-le-cpa-20
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 15 Mar 2015 - 15:55

Citation :
Crash d'Albacete: quatre avions rayés des inventaires français




Un point sur les appareils français détruits ou endommagés lors du crash d'Albacete quand un F-16
grec a percuté des avions alliés sur le tarmac de la base aérienne espagnole:

Détruits :
Mirage 2000D N°651 133-LG
Mirage 2000D N°669 133-AL
Alpha Jet N°E47 120-AC
Alpha Jet N°E96 120-TC

Concernant les Rafale, un serait très endommagé et le second plus légèrement:
Rafale B N°333 113-IH
Rafale B N°335 113-IJ

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/03/13/crash-d-albacete-13675.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 15 Mar 2015 - 17:59

Citation :
Interview : les CEMAA français et britannique détaillent leur étroite coopération


À l’occasion de la 5econférence annuelle de Défense du Franco-British Council (FBC) organisée à Londres les 11 et 12 mars 2015, le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), et son homologue britannique, l’Air Chief Marshal Andrew Pulford, livrent leur vision respective de la coopération entre les deux forces aériennes. Mme Claire Chick, chef du pôle « Defence » au FBC, a recueilli leurs propos.


Claire Chick : Mon général, le partenariat franco-britannique entre les deux armées de l’air est une coopération qui fonctionne bien depuis longtemps. Qu’est-ce que les accords de Lancaster House lui ont apporté?

Général Denis Mercier : La coopération entre la Royal Air Force et l’armée de l’air française repose sur une base historique forte, qui a pris corps dès le début de l’aviation. Le deuxième conflit mondial a contribué à forger un fond de culture commune, où les pilotes français et britanniques ont appris à voler sur les avions de leurs partenaires de guerre. L’aviateur René Mouchotte est une figure emblématique de cette entente pragmatique au-dessus de la Manche. Aujourd’hui, l’excellente qualité de notre relation découle aussi en grande partie de notre expérience commune au sein de l’Otan. Nous opérons ensemble en permanence. L’Otan est un catalyseur d’interopérabilité que nous utilisons dans la relation franco-britannique, qui nous permet de développer les mêmes concepts de réactivité. Cette harmonisation des procédures et concepts d’emploi est une spécificité qui est propre aux aviateurs et qui constitue un socle fort de coopération. Reste que l’apport des accords de Lancaster House est clair : depuis bientôt cinq ans, nous allons plus loin sur l’échelle du rapprochement bilatéral, tant au niveau tactique qu’au niveau stratégique.

Quelle est par exemple la valeur ajoutée de la Combined Vision and Strategy (CVS) établie fin 2013? Permet-elle de progresser sur la voie d’une formulation stratégique commune?

La CVS est justement un produit concret des traités franco-britanniques de 2010. Les axes qui ont été retenus pour avancer sur la voie d’une influence commune ont ouvert cinq domaines de coopération: le C2, les capacités ISR, la projection stratégique, la force de combat et d’appui et enfin, l’éducation et l’entraînement. La mise en place du comité stratégique board to board est une initiative typiquement franco-britannique, que nous ne connaissons avec aucun autre partenaire, et qui nous permet de déterminer ensemble les objectifs de nos deux armées. Dans la pratique, c’est une démarche qui nous rapproche et nous permet de parler d’une seule voix dans les instances internationales. La European Air Chiefs Conference (EURAC) et la Nato Air Chiefs Conference (NACS) sont à cet égard des plateformes où nous avons l’occasion de formuler ensemble des propositions, et d’initier des projets en affirmant notre leadership.

Au plan opérationnel, quand pourra-ton parler d’une force de commandement Air franco-britannique pour intervenir dans la gestion des crises?

La Nato Response Force illustre notre volonté de partager et intégrer nos compétences. Quand l’armée de l’air est leader de la composante aérienne, elle reçoit un très fort soutien de la RAF et vice versa. Bien sûr, de nombreuses autres nations sont impliquées mais les capacités de commandement et contrôle françaises et britanniques constituent une force. Au niveau bilatéral, les exercices mis en place dans le cadre du calendrier soutenu de la CJEF sont très satisfaisants. Mais la prochaine étape doit être l’intégration. Nous devons nous projeter sur la constitution d’un détachement franco-britannique, et le partenariat renforcé par les accords de Lancaster House y contribue.

Dans le sillage de ce rapprochement de défense en évolution, le partage capacitaire entre l’armée de l’air et la RAF représente-t-il une ambition?

Une capacité c’est avant tout un groupe d’hommes qui utilise un équipement avec une doctrine d’emploi et une organisation spécifique. Le partage capacitaire intègre donc avant tout les hommes. Et avec les Britanniques, nous commençons à le faire. La mise en place d’un réseau d’officiers d’échange est un pas décisif dans cette direction, et par exemple, l’expérience de pilotes français et britanniques qui volent alternativement sur Eurofighter et Rafale contribue à confirmer la qualité du partenariat de défense. Plus l’intégration opérationnelle entre nos deux armées est forte et plus le partage capacitaire franco-britannique deviendra réalisable. C’est vrai pour les avions ravitailleurs et les transporteurs, c’est vrai aussi pour les drones. Sur le dossier FCAS, aujourd’hui, c’est l’industrie qui a la main pour préparer les choix technologiques de 2016. Mais les militaires doivent réfléchir de leur côté à un concept capacitaire commun. Le défi est de taille mais je suis optimiste, la volonté commune d’y arriver est réelle.

Le CEMAA et le CAS sont-ils des incitateurs à la mutualisation du soutien des matériels à l’échelle européenne?

Pour préserver la cohérence de nos équipements, nous estimons que la mise en oeuvre de normes européennes communes est un chantier prometteur. Avec L’EMAR (European Military Airworthiness Requirements), la France et le Royaume-Uni contribuent largement à l’effort d’harmonisation des règles de navigabilité militaire en Europe. Pour le soutien, il est vrai que l’externalisation pratiquée par les Britanniques sur les MRTT nous empêche d’envisager une coopération dans le domaine de la formation et de la maintenance. Le partenariat public-privé matérialisé par le mécanisme du PFI (Private Finance Initiative) n’existe pas en France à ce niveau. Mais sur d’autres dossiers, les initiatives franco britanniques sont des catalyseurs comme cela a été le cas pour le développement de l’European Air Group (EAG) né du groupe aérien Franco-Britannique. Enfin, le contrat franco-britannique de maintien en condition opérationnelle (MCO) des A400M marque le début d'une coopération inédite dans le soutien aéronautique. Le défi sera d’étendre, plus tard, cet effort de standardisation aux cinq autres pays partenaires.

Quelle(s) priorité(s) faut-il donner à l’entente bilatérale des aviateurs pour les cinq prochaines années?

Il faut placer le facteur humain au cœur de la relation franco-britannique de défense. Il faut que nos militaires se rencontrent pour que demain ils se déploient ensemble. Il faut que les aviateurs de tous niveaux se connaissent. Aujourd’hui, il existe des rencontres très fréquentes et de bonnes relations entre nos généraux et nos colonels. Il faut que nos jeunes officiers et sous-officiers se rencontrent plus souvent. Nous étions en Afrique récemment avec l’Air ChiefMarshal Pulford pour rendre visite aux aviateurs de la force Barkhane. Les rencontres au poste de commandement interarmées de N’Djamena et aux détachements de chasse et de drones ont permis d’afficher notre entente et d’être à l’écoute de nos unités. Il serait intéressant d’échanger sur nos pratiques en matière de ressources humaines. Et, par exemple, mettre en avant la question du barrage de la langue, même si en France la maîtrise de l’anglais devient un critère d’excellence dans le recrutement de nos militaires. Je suis sûr que bientôt, plus d’aviateurs de la RAF parleront aussi français!

Qu’est-ce qui vous divise ?

Le partage du renseignement reste une difficulté. La confiance mutuelle engrangée entre nous est conséquente. On ne peut bien sûr pas tout partager, mais on peut aller plus loin.


http://www.defense.gouv.fr/actualites/international/interview-les-cemaa-francais-et-britannique-detaillent-leur-etroite-cooperation
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 15 Mar 2015 - 20:44

Citation :
Budget militaire : pourquoi Bercy ne lâche rien



La Défense va recevoir davantage de moyens et 18 500 postes devraient être maintenus. Mais comment payer ? Le débat fait rage entre les deux ministères.  



Le bras de fer recommence entre la Défense et Bercy. En conseil de défense, le 11 mars, François Hollande a acté la moindre déflation d'effectifs qu'il avait engagée en janvier. Sur les 24 000 nouvelles suppressions de poste validées par la loi de programmation militaire 2014-2019, le président de la République avait alors décidé d'en conserver 7 500. Mais, comme Le Monde l'a écrit jeudi, il a pris la décision de conserver 11 000 postes de plus, ce choix n'étant pas annoncé officiellement.


Ce sont donc finalement 18 500 postes qui seront conservés. Selon nos informations, l'éventualité d'annuler purement et simplement les suppressions de poste initialement inscrites dans la LPM a été étudiée. Reste à financer ces postes maintenus, les choix budgétaires devant faire l'objet d'une remise à plat de la programmation militaire avant l'été. Si vous avez aimé les épisodes précédents de la guerre Défense-Bercy, vous n'allez pas être déçu par ceux qui vont suivre...

Manquent 2,2 milliards

Nous avons pu lire une note "blanche", que les ministères appellent aussi un "non-papier", transmise durant la première quinzaine de février par les services du ministre de l'Économie et des Finances Michel Sapin à ceux du Premier ministre Manuel Valls. Ce document propose une analyse originale de la question du "trou" budgétaire de 2,2 milliards auquel la défense doit faire face pour l'année 2015. Rappelons que, pour atteindre les 31,4 milliards d'euros du budget de la défense, il est impératif d'y inclure 2,2 milliards d'euros de "ressources exceptionnelles".


Celles-ci doivent notamment être abondées par la vente de fréquences radio, qui ne pourra pas se produire avant 2016 dans le meilleur des cas. La Défense propose la création de "sociétés de projets " qui achèteraient des matériels militaires (avions A400M et frégates FREMM) pour 2,2 milliards d'euros, qui seraient ensuite loués aux armées. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé lors d'une conférence de presse le 11 mars que ces sociétés de projets seraient en place à l'été.

Bugdet général

La loi Macron a dégagé un certain nombre d'obstacles juridiques qui interdisaient jusqu'alors cette éventualité, à laquelle François Hollande a donné son accord. Mais Bercy y demeure plus que jamais opposé. Entre autres arguments, le ministère des Finances réfute l'idée que le produit des ventes de matériels militaires aille automatiquement à la Défense. Bercy estime en outre que le choix des sociétés de projets "représente un surcoût financier certain" tout en faisant "courir un risque réputationnel majeur à la France, principalement vis-à-vis de Bruxelles et des observateurs financiers, mais également de l'opinion publique française".


Et de préciser : "Le grand public saura déceler une dérive dangereuse dans le fait que l'État et le ministère de la Défense n'aient plus les moyens d'acheter ses matériels emblématiques." Le Drian se trouve à une position diamétralement opposée : "J'applique les ordres du président de la République et je mets en oeuvre les sociétés de projets. Le schéma pour les années suivantes sera nettement plus élaboré et intégrera du service et des capitaux privés, nous y travaillerons, mais ce sera un deuxième temps."

Solutions inventives

Quelles solutions propose Bercy pour financer, à la fois, les 2,2 milliards manquants pour 2015 mais aussi les sommes qui manquent pour les années suivantes (1,6 milliard pour 2016 et 1,4 milliard pour 2017), sans compter les autres milliards qu'il faudra bien trouver pour payer les 18 500 postes maintenus ? Qui pourrait mobiliser jusqu'à deux milliards pour les trois années 2015-2017... C'est là que Bercy est vraiment inventif en proposant "des pistes permettant de faciliter la gestion 2015 du Mindef (ministère de la Défense)". On sort la calculette.


La baisse du prix de pétrole et l'inflation moindre que prévu ? Un milliard d'euros environ économisés pour l'année 2015. La vente de trois Rafale à l'Égypte (en fait, six seront livrés dès 2015), comptabilisés pour 70 millions d'euros pièce? Et c'est 200 millions de plus. La vente de la FREMM Normandie, toujours à l'Égypte : 500 millions. Et ces trop-versés à l'agence d'armement européenne Occar ? Trois cents millions de mieux. Et, pour finir, décalage à 2016 d'un versement de 300 millions au CEA (Commissariat à l'énergie atomique). Total : entre 2,1 et 2,3 milliards récupérés. Ça tombe bien ! C'est le montant qui manque pour boucler le budget 2015... qui n'aurait donc pas besoin des sociétés de projets !

"L'union est un combat", avait dit autrefois Georges Marchais. Cette fois, Jean-Yves Le Drian et Michel Sapin remontent sur le ring. Entre ses deux proches, le président devra bien finir par trancher une fois pour toutes...



http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/budget-militaire-pourquoi-bercy-ne-lache-rien-13-03-2015-1912464_53.php
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19948
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 16 Mar 2015 - 16:32

Citation :
Deux Casa et un Guardian engagés pour venir en aide à Vanuatu



Un second avion de l'armée française achemine ce lundi du matériel de secours au Vanuatu, archipel qui vient d'être durement frappé par le cyclone Pam, selon le haut-commissariat de la République en Polynésie française.

Dans un premier temps, le Casa, venu de Tahiti, se posera en Nouvelle-Calédonie, plus proche du Vanuatu. Il transporte des bâches pour construire des abris de fortune destinés à protéger une centaine de familles, du matériel d’ouverture d’itinéraire (tronçonneuses, outillages), de l'outillage pour consolider les abris de fortune déjà installés sur place, une unité satellitaire de communication, une unité de soutien logistique pour soutenir le détachement pour 10 jours.

Il renforcera donc le dispositif de Nouvelle-Calédonie, avec un Casa qui a effectué deux missions dimanche et un Guardian.

Des moyens limités. En Polynésie, l'armée de l’Air est présente avec le détachement air (DETAIR) composé  d'un escadron de transport de deux avions de transport tactique Casa 235 (ETOM 0082)

En Nouvelle Calédonie, l’armée de l’Air, déployée sur la base aérienne 186 Paul Klein à la Tontouta, maintient l’escadron de transport (ET52) avec deux avions de transport Casa et trois hélicoptères Puma.

A noter que la frégate Vendémiaire actuellement à Nouméa pourrait être déployée dans l'archipel.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/03/16/du-casa-13692.html

-------

http://far-maroc.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=4061
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: