Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 industrie militaire dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 29 Mai 2014 - 15:13

Citation :
South Africa sold 452 armoured vehicles in 2013

Written by Guy Martin, Wednesday, 28 May 2014    


The South African defence industry last year sold 452 new and refurbished armoured vehicles to 20 different countries, according to government statistics.

The total value of these sales came to R2.421 billion, according to the National Conventional Arms Control Committee (NCACC), which for the first time provided a detailed breakdown of South African defence exports in its annual report.

Peacekeeping forces bought several dozen armoured vehicles from South Africa in 2013. The United Nations was the largest customer, purchasing 20 Casspir NG2000B models for R56.5 million and two Casspirs for R1.2 million for its operation in Sudan. The UN also bought three refurbished Buffel armoured personnel carriers (APCs) for R2.5 million and three refurbished Casspirs for R4.38 million for its South Sudan mission and two Puma M36 armoured personnel carriers for Mali, at a cost of R6.5 million.

The African Union also bought South African armoured vehicles, acquiring seven Casspirs for R26.2 million and two Mambas for R6.4 million for its peacekeeping mission in Somalia.

According to NCACC figures, last year Sweden was the single largest customer of South African armoured vehicles, buying 161 RG32 Scouts for R1.079 billion, as well as four Husky mine detection vehicles for R20 million

The United Arab Emirates armed forces also bought a sizeable number of vehicles, including 12 RG31s and 30 APCs from Reva. The total value of these contracts came to R192 million.

Another large order came from Finland, which ordered 25 RG32M APCs from BAE Systems Land Systems South Africa, for R128.5 million.

The United States, previously a big customer for locally manufactured armoured vehicles at the height of the wars in Afghanistan and Iraq, only bought two armoured personnel carriers in 2013, as well as 51 vehicle mounted mine detection systems.

In terms of manufacturers, BAE Systems Land Systems South Africa came out on top, selling 186 RG32s and 12 RG31s. Paramount Group sold 31 Marauder and 25 Maverick armoured vehicles, putting them in the number two spot in terms of 2013 exports. ICP Reva managed to export 42 armoured vehicles last year while OTT Technologies sold 12 Hunters and 20 Pumas. Another platform that did well was the venerable Casspir: 42 new, latest generation and refurbished vehicles were sold.

In addition to the sales, the South African Department of Defence donated a Crusader II Mk VI main battle tank to Jordan.

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=34871%3asouth-africa-sold-452-armoured-vehicles-in-2013&catid=50%3aLand&Itemid=105  
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Ven 30 Mai 2014 - 12:35

Citation :
Production of Nigerian Gulma UAV underway



Full scale production of Nigeria’s indigenous Gulma unmanned aerial vehicle (UAV) is still ongoing and the aircraft has not yet been deployed, according to the Nigerian Air Force.

"The Nigerian Air Force unmanned aerial vehicle ‘Gulma’ is yet to be deployed for operational uses. Meanwhile training of the NAF UAV operators is currently ongoing," the Nigerian Air Force (NAF) said in a statement on Tuesday.

The NAF was responding to criticism that it did not use UAVs to search for more than 200 schoolgirls kidnapped by Boko Haram militants. The NAF’s fleet of Israeli nine Aeronautics Defence Systems Aerostar UAVs, acquired in 2006/7, is not operational due to a lack of maintenance.

NAF spokesman Air Commodore Yusuf Anas said the Gulma was a prototype and that is why it had not been operationally deployed. The Gulma was unveiled in a ceremony on 17 December last year. It was produced by the Nigerian Air Force Institute of Technology (AFIT) with the help of aerospace engineers from Cranfield University in Britain. Since 2007, the British institution has partnered the AFTI as part of the Nigerian government's bid to develop an in-house capacity for advanced aviation design, research and development.

Powered by a 17 hp engine, the Gulma is built on a composite aluminium alloy structure, operates via radio control on a Micro Pilot FCS avionics system and weighs 40 kilogrammes

It has a maximum cruise range of 923 km and a top flight speed of 86 knots. It can cruise at a maximum altitude of 10 000 feet and has an endurance of up to 5.8 hours.

"Besides its diverse military applications, the UAV provides us with a range of benefits in disaster management, power line surveys, law enforcement operations, telecommunications, weather monitoring and aerial imaging/mapping,” President Goodluck Jonathan said at the aircraft’s unveiling. “It is also becoming an important tool in news coverage, environmental safety monitoring, and oil and gas exploration surveys."

He said that through innovative research and development programmes, the Nigerian Navy, Air Force and Army engineering divisions had in the course of 2013 produced the country's first indigenous navy combat vessel, armoured personnel carrier (APC) and bomb detection and disposal equipment.

Earlier in 2013 the Nigerian Air Force flew two indigenously developed unmanned aerial vehicles, which were presumed to be versions of the Amebo, which was unveiled at Air Expo 2012 in Kaduna. The Amebo I, II and III UAVs were developed by MSc students from the Air Force Institute of Technology.

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=34895:production-of-nigerian-gulma-uav-underway&catid=35:Aerospace&Itemid=107
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Mer 4 Juin 2014 - 22:11

Citation :
New reconnaissance vehicle breaks cover in Kazakhstan

Miroslav Gyürösi, Astana
- IHS Jane's International Defence Review  


The BRDM-KZ is clearly based on the BRDM-2, but is easily identified by the revised front end and wider track. Source: Miroslav Gyurosi  

Kazakhstan Engineering debuted a prototype vehicle based on the BRDM-2 - designated BRDM-KZ - at the KADEX 2014 arms fair, developed in anticipation of the Kazakh Armed Forces raising a requirement for a new light armoured reconnaissance vehicle.

The vehicle was developed with Semey Engineering and Kazakhstan Aselsan Engineering (responsible for sensors and remote weapon system integration). The team had been working on the design since December 2013 (having agreed to team the previous month) and the group told IHS Jane's that the prototype should begin field trials in July.

The hull has been extensively altered to offer greater space for the crew, fitted with new armour on the front glacis, new side-access doors, and re-engined with a cleaner-burning powerpack. The latter work saw Semey Engineering reshape the rear part of the hull to accept a 111 kW (149 bhp), EURO IV-compatible Iveco diesel, mated to a six-speed (and one reverse) manual gearbox in place of the BRDM-2's legacy GAZ-41 petrol engine.

The vehicle retains its amphibious ability, but the legacy single, central waterjet has been swapped for two smaller jets, improving steering when swimming.

Mobility has also been improved on the road, with the removal of the two pairs of extendable wheels located under the centre of the vehicle and replacement of the original semi-elliptical springs with torsion bar and hydraulic dampers, and axles taken from the BTR-80 to widen the vehicle's track.


Rear view of the BRMD-KZ shows the revised twin waterjet configuration, with the ACAR radar and PSN/Falconeye electro-optic sensors
elevated on telescopic masts. (Miroslav Gyurosi)


The BRDM-KZ is 5.75 m long and, at 2.9 m across, substantially wider than the BRDM-2's 2.35 m. Its combat weight is 7-8 tonnes, depending on configuration, enabling the new engine to propel it to a maximum of 110 km/h and a range of up to 1,300 km, a great improvement on the BRDM-2's 750 km.

Its reconnaissance package mounts a PSN panoramic observation package and Falconeye surveillance system on a single telescopic mast, with an ACAR radar on a second mast. The PSN features 12 modules - each containing one thermal and one daylight camera - in four groups of three each to provide 360 coverage.

The Falconeye also has thermal and daylight cameras as well as a laser rangefinder (LRF) and a GPS antenna, all fitted on the top of the mast, offering panoramic pan/tilt to investigate individual items of interest picked up by the PSN. The thermal camera covers the 3-5 µm band with 640x512 pixels and features a x2 electronic zoom facility, able to switch between a 25x20 wide field of view (FOV) and a 2x1.6 narrow FOV.

Aselsan is developing a long-wave version of the thermal camera in the 8-12 µm wavelength. That system's wide FOV is 10.3x8.3 and 3.7x3 in narrow FOV.

For the rest of the package, the daylight TV camera has x12 electronic zoom and the LRF uses a 1.54 µm wavelength eyesafe laser source.

The ACAR ground surveillance radar is a Ku-band low-probability-of-intercept, solid-state design with 'advanced' digital signal processing, track-while-scan, and multi-target tracking capability. It has a maximum instrumented range of 40 km, able to pick up a dismounted individual at up to 12 km. The scan azimuth can be narrowed from 360 down to 10, with elevation positioning of ±24.

Armament is essentially defensive, with a DUBM-12.7 RWS mounting a .50-calibre NSVT heavy machine gun fitted to the vehicle on show at KADEX. The weapon can rotate through 360 and tilt from -10 and +60, with 400 rounds of ready use ammunition on the mount. It is aimed via its own ATS-40/60 thermal weapon sight.

Minor amendments over the BRDM-2 that nevertheless help with identifying the new design include the revised front end design with new armoured glass panels and revised lights.

http://www.janes.com/article/38699/new-reconnaissance-vehicle-breaks-cover-in-kazakhstan
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Mer 4 Juin 2014 - 22:22

Citation :
BMP-1 mortar carrier hits the track

Miroslav Gyürösi, Astana, Kazakhstan
- IHS Jane's International Defence Review


Kazakhstan's new modified BMP-1 fitted with a 2B9M Vasilyok 82 mm mortar. Source: M Gyurosi  

Semey Engineering showed off a new 82 mm mortar, carrier, and reload vehicle combination at the KADEX exhibition in Astana.

The system is based on a pair of modified BMP-1 tracked vehicles, one carrying the 2B9M Vasilyok 82 mm mortar and the other spare ammunition. The Vasilyok mortar is an air-cooled version of the original 2B9 liquid-cooled design and is mounted in the middle of the hull, just in front of the four weapon crew and ammunition.

The mortar is operated manually, with a skilled crew - partially protected by side-opening hatch shields - able to attain a firing rate of 20-30 bombs per minute. It has the same elevation angles as the original fixed mortar (from -1 to +85) meaning it can reach targets 4,720 m away using standard ammunition. It also weighs the same at 632 kg.

Its reload partner vehicle has a rebuilt, open cargo space at the rear of the vehicle, with a one-piece folding ramp and a crane in place of the mortar.


Kazakhstan's new reload vehicle for the 2B9M Vasilyok 82 mm mortar. (M Gyurosi)

http://www.janes.com/article/38698/bmp-1-mortar-carrier-hits-the-track
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Ven 6 Juin 2014 - 1:17

Citation :
Navantia to assist Brazil in repair of Venezuelan OPV

http://www.janes.com/article/38564/navantia-to-assist-brazil-in-repair-of-venezuelan-opv

Citation :
BAE Systems announces new suppliers for Type 26 Global Combat Ship Frigate programme



http://www.navyrecognition.com/index.php/news/defence-news/year-2014-news/june-2014-navy-naval-forces-maritime-industry-technology-security-global-news/1824-bae-systems-announces-new-suppliers-for-type-26-global-combat-ship-frigate-programme.html

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Ven 6 Juin 2014 - 16:20

Citation :
Gripen au Brésil : première désillusion d’Embraer

Industrie et matériels  5 juin 2014
 

La dernière votation helvétique qui s’est traduite le mois dernier contre l’achat par la Confédération helvétique (53,4% de non) de nouveaux avions de combat pour remplacer à terme la cinquantaine de chasseurs Northrop F-5E Tiger II des Forces aériennes ne fait pas que poser un grave problème aux aviateurs suisses qui comptaient sur l’acquisition de 22 Saab JAS 39E Gripen NG afin de pérenniser leur aviation de combat. Faute de nouveaux avions, celle-ci sera en effet bientôt et de facto réduite à la seule trentaine de F-18 qui assurent l’essentiel de la défense aérienne du pays.

Un autre pays, le Brésil, s’inquiète de devoir partager seul avec les forces aériennes royales suédoises (KSF) l’essentiel du coût de développement du nouvel avion qui doit faire l’objet uniquement d’une commande totale de 96 avions (60 pour la Suède et 36 pour le Brésil, assemblés par Embraer dans le cadre du programme F-X2). Si dans un premier temps, la Força Aérea Brasileira (FAB) devrait se contenter — jusqu’en 2028 — de ces 36 JAS 39E Gripen NG, elle espère — sur les 20 ans à venir — se doter en tout de 120 de ces chasseurs qui remplaceront tous les F-5M Tiger II et A-1 (AMX) qui constituent aujourd’hui l’essentiel des avions de combat de la FAB.

Du fait que le Gripen NG constitue le programme d’avion de combat majeur de la FAB pour les années à venir, et qu’il va voir désormais son prix inévitablement enfler du fait de l’abandon suisse, le Brésil comptait encore tout récemment compenser l’acquisition de ces avions suédois par la vente aux forces aériennes royales de Suède d’avions de fabrication brésilienne, Embraer KC-390 et A-29 Super Tucano…

Hélas, le major-général Micael Bydén, chef de la Kongelige Svenska Flygvapnet, s’est récemment prononcé en faveur de l’achat d’avions d’entraînement Pilatus PC-21 suisses (concurrent du Super Tucano) pour remplacer la trentaine de vieux biréacteurs Sk 60 (Saab 105) chargés de la formation et de l‘entraînement, ainsi que pour l’acquisition d’avions cargo américains Lockheed Martin KC/C-130J Super Hercules (concurrent du KC-390) afin de relever les huit Tp 84 (KC/C-130E/H) en service depuis bientôt quarante ans.

C’est un premier coup dur pour la firme Embraer pour laquelle réussir l’exportation du futur cargo biréacteur tactique KC-390 — dont le prototype volera avant la fin de cette année — est un pari essentiel pour la viabilité du programme, les exportations de Super Tucano étant l’autre côté d’une même pièce dont les coûts de développement vont influer inévitablement sur le budget de la FAB.

http://www.ttu.fr/gripen-au-bresil-premiere-desillusion-dembraer/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 12 Juin 2014 - 16:58

Citation :
Ukraine Future MBT/ICV/MFAV Concept  

 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 19 Juin 2014 - 21:09

Citation :
3D RENDITION OF THE MADE-IN-NIGERIA IGIRIGI APC

Posted on June 19, 2014



  
PHOTOS:
 
http://beegeagle.wordpress.com/2014/06/19/3d-rendition-of-the-made-in-nigeria-igirigi-apc/
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Sam 21 Juin 2014 - 20:26

Citation :
Helibras livre le premier Caracal fabriqué au Brésil

http://www.avionslegendaires.net/2014/06/actu/helibras-livre-premier-caracal-fabrique-au-bresil/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 26 Juin 2014 - 15:21

Citation :
Saab vers un achat de chantiers navals de ThyssenKrupp en Suède      

Stockholm, 26 juin 2014 (AFP) -

Le groupe suédois d'armement et d'aéronautique Saab a annoncé jeudi se diriger vers l'acquisition de chantiers navals de sous-marins en Suède auprès de l'allemand ThyssenKrupp.

Saab, qui dit avoir signé un pré-accord qui n'engage pas encore les deux parties, précise dans un communiqué que les discussions sont "dans la dernière ligne droite mais toujours en cours".

Le groupe n'a pas communiqué sur le prix envisagé.

"Le pré-accord est conforme à l'ambition de Saab d'étendre ses activités dans l'industrie navale et de satisfaire les besoins de la Suède en vue d'une solution industrielle dans la conception, la production et la maintenance des sous-marins et navires de guerre", a expliqué Saab.

Saab réagissait à des informations du journal régional Blekinge Läns Tidning, qui citait des sources proches des négociations pour affirmer qu'une annonce était imminente. "Seuls des détails restent à régler avant que la transaction ne soit conclue. La vente devrait être officialisée à la fin de la semaine", écrivait le quotidien.

ThyssenKrupp Marine Systems, la filiale concernée, qui s'appelait précédemment Kockums, est implantée à Malmö, Karlskrona et Muskö, trois ports du Sud de la Suède.

La cotation de Saab, momentanément suspendue à la Bourse de Stockholm jeudi matin, devait reprendre à 10H10 (8H10 GMT).

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/8186-saab-vers-un-achat-de-chantiers-navals-de-thyssenkrupp-en-suede  
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Mar 1 Juil 2014 - 13:45

Citation :
L’Inde prête à se lancer dans l’exportation d’avions

http://info-aviation.com/?p=16395

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Ven 4 Juil 2014 - 15:48

Citation :
Suède : ThyssenKrupp contraint de céder l’ex-chantier Kockums à Saab

le 03/07/2014


 
Le lancement du sous-marin singapourien "Archer" sur le site de Karlskrona en 2009. (Photo : Peter Nilsson/Kockums)

Le groupe suédois Saab, constructeur de l’avion de combat Gripen, va racheter ThyssenKrupp Marine Systems AB, auparavant connu sous le nom de Kockums, pour 340 millions de couronnes suédoises (environ 37 millions d’euros).

Un accord est intervenu en ce sens avec le groupe allemand ThyssenKrupp le vendredi 27 juin. Situé à Karlskrona, au sud de la Suède, l’ex-chantier Kockums est spécialisé dans la construction de sous-marins ainsi que de corvettes furtives. Il emploie 900 salariés.

Cette transaction s’est faite sous la pression du gouvernement suédois, fort mécontent de l’attitude de ThyssenKrupp vis-à-vis de sa filiale suédoise de sous-marins. Stockholm soupçonne le groupe allemand d’avoir racheté en 2005 Kockums dans l’unique but d’éliminer un concurrent.

Ce soupçon est devenu une quasi-certitude l’an passé avec la vente par le groupe allemand à Singapour de deux sous-marins de type 218SG pour 1,8 milliard d’euros. ThyssenKrupp avait interdit à sa filiale suédoise de présenter une offre concurrente. Ce veto a été d’autant plus mal accepté en Suède que Singapour était un client traditionnel de Kockums, qui lui avait déjà vendu six sous-marins.

Cette affaire a incité le gouvernement suédois à envisager un rachat du chantier naval par un groupe industriel mieux à même de défendre les intérêts nationaux. Le mois dernier, l’annonce a ainsi été faite que les achats de sous-marins seraient désormais réservés à Saab. ThyssenKrupp n’avait donc plus guère d’autre choix que de vendre ses actifs suédois.

http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/suede-thyssenkrupp-contraint-de-ceder-lex-chantier-kockums-a-saab.html  
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Dim 6 Juil 2014 - 1:02

Citation :
Les premiers JF-17 Bloc 2 en construction




Les deux premiers JF-17 Bloc 2 sont en cours de fabrication pour la Pakistan Air Force (PAF) au Complexe aéronautique du Pakistan à Kamra. Le premier avion devrait voler d’ici la fin de l’année sur une commande de 50 exemplaires.
Le JF-17 Bloc 2 connait plusieurs améliorations par rapport au Bloc 1, notamment l’installation d’un système de ravitaillement air-air. L’aéronef a été équipé d’une sonde de ravitaillement, située sur le côté droit du fuselage juste derrière le cockpit, orientée vers l’avant de la position du pilote. Il est utilisé pour les essais en vol.

Toutefois, cette modification n’apparaîtra pas dans les JF-17 Bloc 2 avant le milieu de la production à l’usine de fabrication d’aéronefs (AMF), probablement au début de 2016. Couplé avec des améliorations de logiciels, d’autres nouvelles fonctionnalités incluent une mise à niveau de l’avionique qui utilisera le radar chinois Nanjing KLJ-7.

Côté armement, les JF-17 Bloc 2 pourront tirer les missiles chinois anti-navire C-802 et air-air SD-10A. La version Bloc 1 opère déjà des bombes Mk 82/84 et le missile air-air à courte portée PL-5-EII. À terme, tous les avions Bloc 1 seront modernisés en Bloc 2.

Une version biplace du JF-17 Bloc 2 sera également construite pour l’exportation. La PAF a toujours affirmé qu’une version biplace n’était pas urgente, mais le commandant en chef de l’armée de l’air, Tahir Rafique Butt a finalement admis que c’était une nécessité. « Nous nous rendons compte qu’elle est nécessaire, car les forces aériennes étrangères sont intéressées par l’achat d’un JF-17 biplace », a t-il déclaré.

Les pilotes pakistanais sont déjà en formation sur le JF-17 et accumulent environ 25 heures sur simulateur opérationnel à Kamra, où est basé l’un des deux escadrons opérationnels. Presque tous les blocs 1 ont été livrés à la PAF, qui doit recevoir au total 150 avions pour remplacer les vieux chasseurs F-7P et Mirage III/V.

http://info-aviation.com/?p=16400
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Dim 6 Juil 2014 - 21:05

Citation :
Le Japon redevient exportateur de matériel militaire

Pour la première fois depuis 1967, le Japon va vendre des armements à l'étranger, comme l'a décidé le Premier ministre conservateur Shinzo Abe, qui a également autorisé l'armée du pays à participer à des manœuvres avec des contingents étrangers.  


Le Japon s'apprête à donner le feu vert à ses premières exportations d'armement, avec la vente de capteurs aux Etats-Unis, après avoir assoupli les règles qui lui interdisaient de vendre à l'étranger des équipements militaires, a indiqué dimanche la presse nippone.

Mitsubishi Heavy Industries veut exporter ces capteurs à haute performance qui seront utilisés par les Etats-Unis dans son système de missiles de défense, le PAC-2, destiné à être vendu au Qatar, a précisé le quotidien des affaires Nikkei, sans citer de source.

Interdiction levée en avril

Le Japon avait levé début avril l'interdiction de vendre des armes à l'étranger qu'il s'était imposé en 1967. Le pays peut ainsi se joindre à des programmes conjoints de développement dans l'armement et renforcer son industrie de la défense.

Tokyo peut désormais exporter du matériel militaire à des pays qui se situent le long de voies maritimes par lesquelles transitent les indispensables et vitales importations de pétrole et de gaz du Japon.

Selon les nouvelles règles, approuvées par Washington, il s'interdit toutefois les exportations d'armes qui pourraient représenter une menace pour la paix et la sécurité mondiales, et le gouvernement s'assurera au préalable contre tout risque de ré-exportation vers un pays tiers.

Un système de missiles de défense pour le Qatar

Le Japon estime que le système de missiles de défense destiné au Qatar ne risque pas d'envenimer un conflit en cours, a ajouté le Nikkei, qui précise que la décision devrait être annoncée d'ici la fin du mois.

Après avoir autorisé les exportations militaires, le gouvernement a pris le 1er juillet la décision historique d'autoriser les forces armées nippones à participer à des opérations militaires extérieures afin d'aider des alliés, une première depuis l'instauration en 1947 d'une Constitution pacifiste.

La menace chinoise

Pour justifier ses choix, le Premier ministre conservateur Shinzo Abe invoque depuis des mois les menaces croissantes pour le Japon et ses habitants, dans une allusion claire aux ambitions régionales de la Chine, dont l'augmentation du budget militaire est chaque année à deux chiffres.

Cette évolution approuvée par Washington constitue un tournant majeur dans l'histoire du pays depuis la fin de la dernière guerre, car derrière la formulation de "droit à l'auto-défense collective" se cache en fait la possibilité d'engager les soldats nippons dans des opérations militaires extérieures afin d'aider des alliés, au premier rang desquels les États-Unis.

Concrètement, des soldats japonais pourront secourir des forces d'un pays allié attaquées et ce même si le Japon n'est pas directement attaqué lui-même.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140706trib000838588/le-japon-redevient-exportateur-de-materiel-militaire.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Lun 7 Juil 2014 - 16:14

Citation :
MBDA : Deux tirs réussis pour le CAMM
 
07/07/2014


crédits : MBDA
 
Destiné à remplacer le VL Sea Wolf sur les frégates du type 23 de la Royal Navy et à équiper leurs futures remplaçantes du type 26, le système Sea Ceptor, de MBDA, poursuit son développement. Deux tirs ont été réalisés avec succès le 29 mai et le 5 juin sur le site d’essais de Vidsel, en Suède. Pour la première fois, l’autodirecteur électromagnétique des missiles CAMM a été utilisé, de même que la double liaison de données permettant de rafraîchir les informations en vol. Selon MBDA, l’essai a démontré la fonctionnalité du système de commande et de contrôle (C2) du Sea Ceptor, notamment sa capacité à traiter des données provenant d’un radar tiers puis de réaliser le contrôle et l’engagement des missiles. Les deux CAMM ont atteint les performances prévues, leur autodirecteur faisant l’acquisition des cibles peu après le lancement et continuant de les traquer jusqu’à ce que les missiles se voient chacun attribuer leur cible.


L'un des deux tirs de CAMM réalisés à Vidsel (© MBDA)

Pour mémoire, le CAMM, missile supersonique à lancement vertical, mesure 3.2 mètres, pèse 99 kilos et affiche une portée de 25 km. Autonome mais pouvant bénéficier du rafraîchissement en vol des données, il dispose d'un autodirecteur électromagnétique actif et est conçu pour s'opposer à des cibles aériennes rapides, évasives, à faible signature et dotées de contre-mesures modernes. Sa mise en service sur les frégates du type 23 est prévue en 2016. Il a également été retenu par la Nouvelle-Zélande pour remplacer le Sea Sparrow sur les deux frégates du type ANZAC de ce pays.

http://www.meretmarine.com/fr/content/mbda-deux-tirs-reussis-pour-le-camm
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Mer 9 Juil 2014 - 18:24

Citation :
Défense: Minsk remplacera Kiev comme fournisseur de la Russie  


Vice-président de la Commission militaro-industrielle auprès du gouvernement russe Oleg Botchkarev
© RIA Novosti. Sergei Mamontov

MINSK, 9 juillet - RIA Novosti  


Les composants militaires fournis par l'Ukraine pour l'industrie d'armement russe pourront être remplacés par des produits similaires biélorusses si Kiev gèle sa coopération avec Moscou, a indiqué mercredi Oleg Botchkarev, vice-président de la Commission militaro-industrielle gouvernementale.

"Nous pouvons aujourd'hui trouver en Biélorussie des produits finis susceptibles de remplacer ceux de fabrication ukrainienne. Il s'agit d'environ 1.500 types de composants militaires fournis jusqu'à présent par l'Ukraine", a déclaré M. Botchkarev aux journalistes à Minsk.

Selon lui, si l'Ukraine gèle sa coopération avec la Russie, "nous engagerons des échanges efficaces avec nos collègues biélorusses".

Le président ukrainien Piotr Porochenko a interdit en juin toute coopération technico-militaire avec la Russie. Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a fait savoir à cette occasion que Moscou possédait un programme permettant de remplacer les importations militaires ukrainiennes par des produits similaires provenant d'autres fournisseurs.

http://fr.ria.ru/defense/20140709/201767743.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 10 Juil 2014 - 20:57

Citation :
Nigeria plans to manufacture South African APCs

Helmoed-Römer Heitman, Pretoria
- IHS Jane's Defence Weekly

09 July 2014



The Ikri is based on DCD's Springbuck APC. (DCD Protected Mobility)

The South African company DCD Protected Mobility has unveiled a new type of mine-protected patrol vehicle that it says will be built for the Nigerian Police Force's (NPF's) paramilitary units.

Named after a mythical Nigerian creature, the Ikri has been developed by DCD Protected Mobility and Nigeria's Mekahog in close co-operation with the NPF. It is based on DCD's Springbuck protected all-terrain armoured personnel carrier (APC), which has been in service with the NPF since 2006.

While DCD did not say when Ikri production would begin, it said that it is poised to establish a military vehicle maintenance and repair facility in Nigeria in collaboration with Mekahog.  


http://www.janes.com/article/40630/nigeria-plans-to-manufacture-south-african-apcs
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Ven 11 Juil 2014 - 18:50

Citation :
Ajoutée le 11 juil. 2014

http://navyrecognition.com/index.php?...
Patria Nemo is a compact and flexible mortar system for the needs of modern warfare and crisis management, which
call for mobility, protection and accuracy. Designed by the industry's top professional, Patria, the light system can be
mounted on various naval platforms, enabling rapid fire support.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Lun 21 Juil 2014 - 20:28

Citation :
MBDA'S Dual Mode Brimstone missile demonstrates its maritime capability  



MBDA has successfully demonstrated its Dual Mode BRIMSTONE missile against fast moving and manoeuvring Fast
Inshore Attack Craft even in a cluttered environment with multiple neutral vessels in very close proximity.

Conducted in March and April 2014 at the QinetiQ managed Aberporth range in west Wales, UK, an RAF Tornado GR4
aircraft fired two Dual Mode BRIMSTONE missiles (one telemetry and one operational), each fitted with MBDA's latest
Anti-FIAC software upgrades, at remotely controlled, 40ft ASV C13 Fast Inshore Attack Craft targets powered by twin
350hp engines.
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Mer 13 Aoû 2014 - 1:20

Citation :
Morenés check with the Navy developing new frigates F-110

The Defence Minister Peter Morenés , visited last July 30, the General Headquarters of the Navy, where he was received by the Chief of Staff of the Navy (AJEMA) Admiral, Jaime Muñoz-Delgado and Diaz del Rio , during a workshop on the development of new frigates F-110 .
In the offices of the General Staff of the Navy, the minister was briefed on the progress of the construction of the F-110 frigates, vessels will replace the frigates "Santa Maria" class. The project includes the construction of five units, is currently in the design phase.
The meeting was also attended by Chief of Logistics Support Estanislao Admiral Admiral Pery Paredes ; the Naval Construction Director Admiral, Vice Admiral Engineer Antonio Godinez Sanchez, and the Chief of the Plans Division of the General Staff of the Navy, Vice Admiral José Luis Verdugo Urcelay .
According to information provided to Infodefensa.com earlier this year, the future program of the great Armada , the construction of these frigates, prepared for both coastal and low intensity operations for offshore missions of high intensity should be a reality in 2022, expected delivery date of the first unit. These come in subsequent years, until the last do it around 2030.
The Navy already suggested then that will be treated in a boat with features and is halfway between the current Maritime Action Ship ( BAM ), just over 93.9 meters in length and 2,670 tons displacement, and frigates F-100 , whose displacement is 5,800 tons spread over its 147 meters.
Its design will highlight the innovation of having a single mast on which all antennas integrated go and just rotating elements.
In addition, each ship will have a towed sonar for its outstanding mission antisubmarine warfare. At this point, the F-110 significantly exceed the F-100 , considered one of the best world active frigates, and the best of Europe , but it only has to deal with elements submersibles.
The new frigates will also be equipped to repel especially asymmetric threats, an area that until recently was barely considered.
Also, to suit the objectives of each moment, the F-110 , with which the Navy expects to have to beyond the year 2050, will have a multimission modular space. So, as appropriate, in this space can accommodate unmanned vehicles, special operations vessels or containers for different uses, depending on the nature of the operations to be undertaken.

http://www.infodefensa.com/es/2014/08/04/noticia-morenes-revisa-armada-desarrollo-nuevas-fragatas.html?aleat=9902#googtrans(es|en)
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 14 Aoû 2014 - 14:11

Citation :
BAE Systems va vendre sa filiale sud-africaine

La firme britannique BAE Systems a annoncé la vente (à hauteur de 75%, soit 80 millions de dollars) à la société sud-africaine Denel de LSSA.

Denel est l'équipementier "historique" sud-africain en tant qu'ancienne filiale d'Armscor. Son principal concurrent est Paramount Group.

La société LSSA fabrique des armements terrestres, en particulier des MRAP dont la famille des RG-31, RG-33, RG-35 etc.

LSSA est une société de droit sud-africain détenus par BAE Systems (75%) et DGD Technologies Proprietary Limited (25%). LSSA emploie 500 personnes.

"Recentrage sur le cœur de métier" disent les communicants de BAE qui ne précisent pas que le marché des MRAP est en pleine recomposition et que les commandes se tarissent aux Etats-Unis (où le Pentagone continue de brader ses MRAP aux forces de police locales) et en Europe.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/08/13/bae-systems-va-vendre-sa-filiale-sud-africaine-12279.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19930
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 14 Aoû 2014 - 23:34

Citation :
ATD-X prévu pour janvier 2015

Posté dans Forces aériennes, Industrie par Laurent Lagneau Le 14-08-2014




Même si l’on entend très peu parler (moins, en tout cas, que le F-35 américain, le T-50 russe ou encore les J-20 et J-31 chinois), le programme japonais Advanced Technology Demonstrator – X (ATD-X) « Shinshin » (le « dieu de l’esprit »), qui consiste à développer un prototype d’avion de combat furtif, avance lentement mais sûrement.

Ainsi, la presse nippone a rapporté, il y a quelques jours, que le groupe Mitsubishi Heavy Industries (MHI), qui dirige ce programme, envisage un premier vol de cet appareil à compter de janvier 2015. Par la suite, les essais se poursuivront pendant deux ans. Une éventuelle commande du ministère japonais de la Défense pourrait ensuite être passée à l’horizon 2019.

Le programme ATD-X a été lancé au début des années 2000 en raison du refus de Washington de livrer aux forces aériennes d’autodéfense japonaises des avions de type F-22 Raptor. Depuis, Tokyo a commandé 42 F-35, actuellement en cours de développement chez Lockheed-Martin, afin de remplacer ses F-4 Phantom.

Si ce projet va à son terme, le ATD-X sera donc le premier avion de combat construit par le Japon depuis les années 1970. À cette époque, Mitsubishi avait en effet conçu le F-1, un avion destiné à la lutte anti-navire et l’attaque au sol. Ce dernier était lui-même dérivé du T-2, un appareil d’entraînement ayant quelques ressemblances avec le SEPECAT Jaguar.

Avec l’ATD-X, le Japon entend ainsi mettre en avant ses propres capacités en matière aéronautique, capacités qu’il a pu maintenir en produisant sous licence les F-16 et F-15 américains (avec à la clé des transferts de technologie).

Le coût du développement de l’ATD-X est de l’ordre de 39,2 milliards de yens (soit 286 millions d’euros). A priori, cet appareil devrait être doté de deux moteurs Ishikawajima-Harima Heavy Industries XF5-1 de 10 tonnes de poussée chacun (15 tonnes avec la post combustion) et d’un radar à antenne active.

Photo : via Fox Trot Alpha

http://www.opex360.com/2014/08/14/le-premier-vol-dessai-de-lavion-furtif-japonais-atd-x-prevu-pour-janvier-2015/
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Jeu 14 Aoû 2014 - 23:52

Citation :
Paramount's AHRLAC makes its first flight




What is being billed as Africa’s first wholly designed and built military aircraft, the Paramount Group’s Advanced High-Performance Reconnaissance Light Aircraft (AHRLAC), reached a significant milestone with its maiden flight on 7 August.
The aircraft makes its 'official public' first flight on 13 August.
The initial prototype, or Experimental Demonstrator (XDM), will prove flight characteristics and test the aircraft’s performance. A second prototype under construction, the Advanced Demonstrator (ADM), will be used to test the AHRLAC’s mission and weapon systems, as well as its Martin-Baker Mk 17 ejection seat.
Conceived as an affordable intelligence, surveillance, and reconnaissance (ISR) and light-strike platform to address the lower end of that growing market niche, the tandem twin-seat AHRLAC is powered by a Pratt & Whitney PT6a-66 950 hp pusher turboprop. It is designed to offer a payload with full fuel in excess of 800 kg and provide an endurance of more than 7.5 hours.
Since the launch of the AHRLAC project in September 2011 the Paramount team has spent 315,000 hours on the design and construction of the first prototype. Of the aircraft's 6,000 parts, 98% were designed using sophisticated CATIA software and produced locally by the engineering team.
AHRLAC Holdings CEO Paul Potgieter, the project's programme leader, told IHS Jane's that pre-designing each part of the aircraft on computer enabled jig-less construction, saving both time and cost.
“We have made all the tools for production for all sheet metal pressings and composite parts so it enables us to hit production much quicker than other aircraft manufacturers,” he added.
The flight test aircraft, now based at Wonderboom Airport, north of Pretoria, was moved from the Centurion facility of Paramount subsidiary Aerosud, which has acted as the project’s technical subcontractor.
The AHRLAC's initial 20-hour flight test programme will compare actual flight data with computer-generated data/models to ensure the aircraft is performing to expectations. A mobile flight test monitoring vehicle is positioned in the flight test area and the team has a Pilatus PC-12 ‘chase plane’ fitted with diagnostic equipment available at every test flight. Advanced flight testing will continue for the full lifecycle of the aircraft and will factor in specific customer requirements.
In addition to ISR and light-attack missions, the multirole AHRLAC’s innovative pod-based design opens up potential roles in disaster management, internal security, border control, maritime patrol, and environmental protection, said Paramount.
Paramount Group Executive Chairman Ivor Ichikowitz told IHS Jane's: “Aerospace is vital for South Africa’s economy. This project is an excellent reflection of the capabilities of the country’s engineering fraternity. The incredible progress made by local engineers has put them at the forefront of global aerospace innovation and their joint expertise has turned them into pathfinders, who are proudly setting new milestones through continuous innovation.”

http://www.janes.com/article/41854/paramount-s-ahrlac-makes-its-first-flight
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Sam 16 Aoû 2014 - 0:07

Citation :
Indonesians Boost CN235 Sales after Pact with Airbus D&S

PT Dirgantara Indonesia (PTDI) has stepped up its marketing of maritime versions of the CN235 and is completing assembly of its first C295. The moves result from the collaboration agreement that PTDI signed with Airbus Defense & Space in 2011. That deal also transferred production of the smaller C212 transport to PTDI’s facility in Bandung.
Arie Wibotwo, PTDI’s vice president of marketing, told AIN that PTDI is bidding for several maritime patrol requirements in the region. “We have been selected by the Philippines government to supply two CN235 ASWs. A contract is expected to be signed this summer, with delivery taking place 26 months afterwards,” he said. Working with PTDI as a mission systems supplier will be Raytheon Systems, marking the first time a U.S. company has partnered with the Indonesians.
Several other CN 235 MPA/ASW proposals are on the table “but the mission systems will be flexible, completely the choice of the customer,” Arie added. “Malaysia prefers Thales, Vietnam wants the Airbus D&S Fully Integrated Tactical Systems (Fits) or a Swedish SSC system, while Thailand and Brunei seem fairly relaxed over the systems they want.” This means that PTDI could find itself working with several different systems integrators from Europe and the U.S. if these countries opt for the CN235. In 2011 and 2012 PTDI worked with Israel’s Elta on the Korean Coast Guard deal for four CN235-220MPAs.
Having recently delivered a CN235 to Thailand’s parapublic Kaset organization, with options on another two, PTDI feels it is well positioned to provide the Royal Thai Navy with a solution for its ASW/MPA requirement for up to four aircraft.
Domestically, PTDI will shortly deliver a second CN235 MPA to the Indonesian Navy as part of its Marpat 1 maritime patrol program. These aircraft are equipped with the Thales Amascos system and include the FLIR Systems Star Safire sensor turret. “Another two CN235MPAs are contracted by the Navy as part of Marpat 2 but the radar system will come from Telephonics,” Wibotwo revealed.
Meanwhile, PTDI is assembling the first of two C295s for the Indonesian air force.
Airbus D&S previously delivered seven C295s from its production line at Seville, Spain. The two being assembled at Bandung complete the order.

http://www.ainonline.com/aviation-news/ain-defense-perspective/2014-08-14/indonesians-boost-cn235-sales-after-pact-airbus-ds
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    Sam 16 Aoû 2014 - 23:22

Citation :
Denel reports improved results


South African state-owned defence group Denel released its results for the 2013/14 financial year on 15 August and reported a substantial improvement over the previous year.
Revenue increased by 17% to ZAR4.588 billion (USD433.98 million) with export revenue up by 28% to ZAR2.275 billion and the operating profit up by 91% to ZAR282 million. At the same time the group's short-term debt is down to ZAR259 million and it had cash and cash-equivalents of ZAR1.513 billion on hand at the end of the financial year. The group's debt/equity ratio has improved from 1.3 to 1.1 and the current asset ratio stands at 2.3:1.

http://www.janes.com/article/42059/denel-reports-improved-results
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: industrie militaire dans le monde    

Revenir en haut Aller en bas
 
industrie militaire dans le monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'engagement militaire français dans le monde
» Le portage dans le monde
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» Dans mon monde à moi, y a que des poneys [LGee G5]
» Les différentes formes d'immatriculation dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Autres Systemes d´armes-
Sauter vers: