Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités au Nigeria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
B26
1ere classe
1ere classe


messages : 56
Inscrit le : 31/12/2012
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Jeu 2 Avr 2015 - 1:45

La durée d'un mandat présidentiel au Nigéria est de quatre ans, et le président ne peut être réélu qu'une seule fois de suite.
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Jeu 2 Avr 2015 - 14:28

Citation :
Nigeria: à peine élu président, Buhari déclare la guerre à Boko Haram

Abuja (AFP) - A peine élu au terme d'un scrutin salué dans le monde, le nouveau président du Nigeria, l'ex-général Muhammadu Buhari s'est engagé mercredi à "débarrasser la nation de la terreur" du groupe islamiste Boko Haram et s'est posé en rassembleur de son peuple.

"Je peux vous assurer que Boko Haram va vite mesurer la force de notre volonté collective et de notre engagement à débarrasser la nation de la terreur et pour ramener la paix", a déclaré le général retraité de 72 ans.

"Aucun effort, a-t-il souligné, ne sera épargné pour vaincre le terrorisme" du groupe qui mène attaques, attentats-suicides et enlèvements depuis des années dans le nord-est du pays.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150401.AFP3591/nigeria-le-nouveau-president-buhari-declare-la-guerre-a-boko-haram.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
pyromane
Commandant
Commandant


messages : 1155
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Jeu 2 Avr 2015 - 21:07

Un petit commentaire bien documenté sur l’élection.

Citation :

Au Nigeria, la victoire de l’ordre moral

La victoire est nette et franche : avec plus de trois millions de votes d’avance sur M. Jonathan Goodluck, le président sortant, M. Muhammadu Buhari, 72 ans, le candidat de la coalition Tous pour le Congrès progressiste (All Progressives Congress, APC), aura finalement atteint son but. Le 28 mai prochain, après trois tentatives malheureuses pour l’emporter par les urnes, celui-ci sera investi président de la Fédération nigériane, première puissance économique du continent et son pays le plus peuplé.

Ancien dictateur ayant régi entre 1983 et 1985 un Etat qui ne comptait alors que 85 millions d’habitants — contre 180 aujourd’hui —, l’ex-général, a moins été élu par ses compatriotes pour son programme - remarquablement absent des débats, et, finalement, assez proche de celui de son concurrent — que pour son image : celle d’un homme de confession musulmane, droit dans ses bottes, austère, entré dans l’histoire des années 1980 pour sa « guerre contre l’indiscipline », et depuis épargné par les soupçons de corruption et d’enrichissement illicite dont pâtissent la majeure partie des politiciens nigérians.

Relayé par les machines électorales nordistes de plusieurs gouverneurs locaux — dont M. Rabiu Kwankwazo, à la tête du gouvernorat de l’Etat de Kano – passés du Parti démocratique du peuple (Democratic People’s Party, PDP) à l’APC, son profil d’homme à poigne conservateur ne pouvait que séduire des électeurs confrontés à l’impressionnant délitement économique de leur région depuis le début des années 2000, et pris en tenaille depuis 2009, en ce qui concerne les limes du nord-est, dans une « sale guerre » opposant les autorités centrales à l’insurrection de la nébuleuse Boko Haram [1]. Au sud-ouest du pays, la présence en tant que colistier d’une autre figure de l’ordre moral, le professeur Yemi Osinbajo, 58 ans, haut responsable de la Redeemed Christian Church of God, une multinationale pentecôtiste, aura sans doute joué un rôle non négligeable sur le choix final des jeunes votants de la petite classe moyenne des grands centres urbains, en particulier à Lagos, la capitale économique et Etat-clé du scrutin.

M. Buhari, qui a reconnu durant la campagne être un « ancien chef militaire converti à la démocratie, prêt à se soumettre aux normes démocratiques et à la rigueur des élections pour la quatrième fois » [2], a aussi bénéficié du fort soutien de la presse anglo-saxonne, en particulier The Economist, grâce aux spin doctors britanniques de l’agence de relations publiques BTP Partners [3]. Les réseaux sociaux ont été aussi très utilisés pour mobiliser la diaspora.

Depuis la communication des résultats, mardi 31 mars, par M. Attahiru Jega, l’impassible et imperturbable président de la Commission électorale indépendante (INEC) — l’autre grand « vainqueur » de ce scrutin —, les médias internationaux n’ont cessé de rappeler que la démocratie a été la principale gagnante de ces élections. Pour la première fois dans l’histoire du Nigeria, en effet, l’alternance s’est faite par les urnes. A leurs frères et sœurs du continent africain, les électeurs nigérians ont montré une impressionnante ferveur et une patience tout aussi admirable. Le scrutin a certes été marqué par des actes de violence inhérents aux lignes de fractures et tensions ethno-confessionnelles propres au « Pakistan de l’Afrique », mais en très nette baisse par rapport aux précédentes élections présidentielles de 2011, qui avaient fait plus de huit cents victimes. Restent que le taux d’abstention est le plus élevé depuis le retour du pays en « Democrazy » [4] en 1999 : seuls trente-et-un millions d’inscrits auront finalement pu voter, sur les soixante-huit millions d’électeurs officiels... soit 47% de participation, contre 54% en 2011, 57% en 2007 et 69% en 2003.

« Un ancien dictateur » se révèlera-t-il un meilleur choix « qu’un président qui à échoué ? » ? demandait The Economist en février dernier [5]. M. Muhammadu Buhari, dont la future nouvelle opposition a souvent questionné l’état de santé, a quatre ans pour le prouver.

[1] Lire Alain Vicky, « Aux origines de la secte Boko Haram », Le Monde diplomatique, avril 2012.

[2] « I have heard and read references to me as a former military ruler and a converted democrat who is ready to operate under democratic norms and is subjecting himself to the rigours of democratic elections for the fourth time » (« I am a converted democrat, not a dictator – Buhari », The International Center for Investigative Reporting, 26 février 2015.

[3] Katherine Ainger, « The PR kingmakers of London town take on Nigeria », Spinwatch, 7 mars 2015.

[4] Surnom donné à la démocratie nigériane à partir du mot « démocratie » et du mot anglais crazy (« fou »).

[5] « The least awful », The Economist, Londres, 7 février 2015.

Source
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mar 20 Oct 2015 - 19:59

Citation :
Des marins lituaniens et ukrainiens enlevés au large du Nigeria


Vilnius, 20 oct 2015 (AFP) -


Des pirates armés ont enlevé deux marins lituaniens et deux autres ukrainiens à bord d'un bateau au large du sud du Nigeria, une zone où des actes de piraterie sont fréquents, a annoncé mardi le gouvernement de Vilnius.

L'attaque a eu lieu lundi soir non loin de Port Harcourt, sur le delta du Niger, selon un communiqué.

"Nous avons reçu des informations selon lesquelles il s'agit d'un enlèvement les armes à la main", a dit à l'AFP un haut-fonctionnaire, Rimantas Vaitkus.

Selon lui, l'équipage comprend 19 membres, trois Ukrainiens et seize Lituaniens.

"Nous n'avons encore reçu aucun message de la part des ravisseurs", a dit M. Vaitkus.

Le nom du bateau, battant le pavillon des Comores, n'a pas été divulgué.

Les enlèvements et les détournements de bateaux sont fréquents dans cette région et le plus souvent les otages sont libérés après le versement d'une rançon.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/11628-des-marins-lituaniens-et-ukrainiens-enleves-au-large-du-nigeria
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Lun 9 Nov 2015 - 20:24

Citation :
Nigeria : une possible "découverte importante de pétrole" dans le bassin du lac Tchad


AFP 09/11/2015


La compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC) "pourrait bien être sur le point de faire une découverte importante de pétrole" dans le bassin du lac Tchad (nord-est), une région qui tient lieu de fief au groupe islamiste Boko Haram.

"D'après les dernières études sismiques en 3D, nous pourrions être sur le point de découvrir du pétrole au Lac Tchad, après plusieurs années de recherches", a déclaré le directeur général de NNPC Ibe Kachikwu.
"Je suis confiant dans le fait de pouvoir faire une annonce majeure d'ici la fin de l'année", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué de la NNPC diffusé dimanche soir.

Les explorations menées en 2012 dans l'Etat de Borno qui borde le lac Tchad, interrompues à cause de l'insurrection de Boko Haram, laissaient espérer des réserves atteignant jusqu'à trois milliards de barils de pétrole. Selon une source interne à NNPC, l'exploration a désormais repris dans la zone.

En 2006, la compagnie pétrolière nationale chinoise (CNPC) a acheté aux enchères deux blocs d'exploration dans le bassin du lac Tchad. L'exploitation de pétrole dans le nord-est du Nigeria pourrait offrir des opportunités de développement économique et social dans cette région défavorisée, où la pauvreté et le chômage ont contribué à faire le lit de la radicalisation islamiste.

Le conflit avec Boko Haram - qui a fait plus de 17.000 morts et 2,5 millions de déplacés en cinq ans - a pour l'instant empêché toute initiative de développement dans cette région. Le Nigeria est le premier producteur de pétrole brut d'Afrique et sixième exportateur mondial avec 2,6 millions de barils par jour en moyenne.

http://www.lorientlejour.com/article/953807/nigeria-une-possible-decouverte-importante-de-petrole-dans-le-bassin-du-lac-tchad.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mer 9 Déc 2015 - 16:02

Citation :
Libération des cinq marins polonais enlevés au Nigeria


Varsovie, 8 déc 2015 (AFP) -


La Première ministre polonaise Beata Szydlo a annoncé mardi que les cinq membres d'équipage d'un cargo polonais enlevés fin novembre au large du Nigeria ont été libérés.

Elle a indiqué qu'elle avait pu s'entretenir avec eux au téléphone, et qu'ils étaient en bonne santé et sur le chemin du retour pour rejoindre leurs familles. Elle n'a pas précisé dans quelles conditions avait été obtenue la libération du capitaine, de trois officiers et d'un autre membre d'équipage du cargo Szafir, battant pavillon chypriote.

Dès le 1er décembre, Varsovie avait indiqué avoir établi un contact avec les ravisseurs.

Mme Szydlo a remercié les autorités nigérianes pour leur aide, et le chef de la diplomatie polonaise Witold Waszczykowski qui avait coordonné les efforts pour obtenir ce résultat.

Les enlèvements et détournements de bateaux sont fréquents dans cette région. Le plus souvent les otages sont libérés après le versement d'une rançon.

L'attaque avait eu lieu à 30 milles de la côte nigériane.

Selon les médias polonais, au moment de l'attaque, huit autres membres d'équipage ont coupé le moteur et se sont barricadés dans la salle des machines. Ne pouvant franchir la porte, les ravisseurs seraient allés chercher leurs otages dans leurs cabines.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/11939-liberation-des-cinq-marins-polonais-enleves-au-nigeria
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mer 9 Déc 2015 - 20:28

Citation :
Nigeria: Wole Soyinka appelle au dialogue avec les indépendantistes du Biafra


9 décembre 2015


Le prix Nobel de littérature Wole Soyinka a appelé le gouvernement du Nigeria à la modération et au dialogue face au renouveau d’un mouvement indépendantiste au Biafra, dans un entretien télévisé diffusée mercredi.

Jouissant d’un forte autorité morale, l’écrivain de 81 ans conseille de changer de méthode et de ne pas faire qu’opposer une répression musclée aux militants de cette région déshéritée du sud-est du pays, théâtre d’une terrible guerre civile qui avait fait un million de morts entre 1967 et 1970.

« Pendant la guerre j’avais écrit un article dans lequel je disais que le Biafra ne pouvait être vaincu. Les gens n’ont pas compris ce que je voulais dire. Une fois qu’une idée est née et qu’elle a pris racine, on ne peut pas la détruire », a raconté Wole Soyinka sur la chaîne privée Channels, ajoutant: « Même si on gagne sur le champ de bataille, l’histoire n’est pas finie ».

Une série de manifestations ont eu lieu ces dernières semaines au Biafra pour réclamer la libération du militant indépendantiste Nnamdi Kanu, fondateur du groupe interdit Peuple indigène du Biafra (IPOB) et directeur de Radio Biafra, qui émet depuis Londres.

Arrêté en octobre puis inculpé de « terrorisme », « conspiration » et « appartenance à une organisation illégale », il est toujours détenu par la police secrète.

Nnamdi Kanu et ses militants réclament la création d’une république indépendante du Biafra, 45 ans après la fin de la guerre civile, provoquée par la déclaration de sécession des Biafrais en 1967.

Pays créé par la colonisation britannique, indépendant depuis 1960, le Nigeria est une mosaïque de 250 peuples qui aujourd’hui encore peine à s’affirmer comme une nation unifiée. Les militants biafrais du peuple igbo s’estiment marginalisés depuis la fin du conflit.

Wole Soyinka a lui-même été arrêté et emprisonné pendant deux ans pendant la guerre, la junte militaire au pouvoir l’accusant de collaboration avec le leader biafrais, le général Emeka Odumegwu-Ojukwu. Il plaide pour un dialogue avec les indépendantistes.

« Il faut leur demander ce qu’on peut faire pour qu’ils se sentent vraiment une partie du Nigeria », a expliqué le dramaturge, plutôt que se contenter de répéter que « la souveraineté du Nigeria est indivisible et non-négociable », ce qui « ne fera qu’empirer les choses ».

Début décembre, le gouvernement a déployé des renforts de policiers dans la région, pour empêcher « tout rassemblement qui menace l’ordre public et la cohésion nationale » et avertissant que toute personne arrêtée s’attirera « la colère de la loi », selon le chef de la police nigériane.

http://maliactu.net/nigeria-wole-soyinka-appelle-au-dialogue-avec-les-independantistes-du-biafra/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mer 30 Déc 2015 - 16:26

Citation :
Un homme d'affaires nigérian construit "la plus grande" statue de Jésus en Afrique


AFP 30/12/2015


Un Jésus en marbre blanc de plus de huit mètres de haut construit par un homme d'affaires nigérian va être inauguré dans un village du sud-est du Nigeria, un pays composé d'un Sud chrétien et d'un Nord musulman.
La statue de 8,53 mètres de haut, appelée "Jesus de Greatest", a été commandée en 2013 par le riche Nigérian Obinna Onuoha et réalisée par une entreprise chinoise.

L'effigie de marbre blanc de 40 tonnes représente Jésus pieds nus, les bras ouverts, et surplombera l'Eglise catholique de St. Aloysius, dans le village majoritairement chrétien d'Abajah, dans l'Etat d'Imo (sud-est).
"Ce sera la plus grande statue de Jésus du continent", assure M. Onuoha, directeur général d'une compagnie nigériane de distribution de pétrole et de gaz.
"Les pèlerins viendront, c'est sûr", affirme l'homme d'affaires de 43 ans, qui dit ne pas craindre que l'effigie fasse l'objet d'attaques. "Nous pensons que les religions peuvent coexister".

M. Onuoha a néanmoins alerté la police locale de l'inauguration de la statue, prévue le jour du Nouvel an, où il attend un millier de personnes.
Fervent catholique, l'homme a eu l'idée de construire ce Jésus géant en 1997 après une "vision".

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec ses 170 millions d'habitants, est divisé par des oppositions ethniques et régionales, entre un Sud plus riche et majoritairement chrétien, et un Nord musulman très pauvre.
Selon le Pew Research Center, la population nigériane se répartit à peu près équitablement entre musulmans et chrétiens.
Dans le Nord, les insurgés islamistes de Boko Haram ont tué plus de 17.000 personnes depuis 2009.

http://www.lorientlejour.com/article/962579/un-homme-daffaires-nigerian-construit-la-plus-grande-statue-de-jesus-en-afrique.html
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1480
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Lun 8 Fév 2016 - 15:22

Ca va mal finir ....
Citation :

Nigeria : marche généralisée contre la hausse de 45% des prix de l’électricité

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, le Congrès des travailleurs, le Congrès de Syndicats et la Société civile ont prévu des mouvements de protestation à Abuja et dans les 35 autres Etats du pays pour manifester leur désaccord sur une nouvelle augmentation du tarif de l’électricité. « Nos membres sont déjà mobilisés et prêts. Si vous êtes un consommateur d’électricité et que vous n’êtes pas satisfait de vos factures mensuelles, vous êtes convié à nous joindre.» ont appelé les trois mouvements dans un communiqué conjoint.

Ayant pris effet le 1er février dernier, cette nouvelle tarification est supérieure de 45% à celle préalablement appliquée dans le pays. Babatunde Fashola, le ministre de l’énergie, a expliqué que les fonds supplémentaires, recueillis grâce à ce nouveau tarif, permettraient de booster les investissements dans le secteur énergétique et d’améliorer la fourniture électrique ; ce qui n’a guère convaincu la population, le secteur économique en tête.

« Mon inquiétude est que les augmentations de prix sont trop fréquentes et qu’elles ne sont pas proportionnelles à la quantité d’énergie que les compagnies électriques nous fournissent. Cela fait qu’actuellement, nous payons pour de l’énergie que nous ne consommons pas.», a expliqué Ikpong Umoh, le président de l’association des entreprises de cosmétique.

Pour les entreprises et les industries, cette augmentation de tarif vient en effet alourdir les frais consacrés à l’énergie qui s’élèvent parfois jusqu’à 40% des coûts totaux de production.

Les protestataires pointent, en outre, du doigt le fait que cette augmentation survient alors que le processus d’installation des compteurs prépayés n’a pas encore été achevé dans le pays. Ce qui rendra encore plus aléatoires les frais supplémentaires auxquels devra faire face l’ensemble des consommateurs d’électricité.
http://www.agenceecofin.com/gestion-publique/0802-35716-nigeria-marche-generalisee-contre-la-hausse-de-45-des-prix-de-l-electricite

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Ven 10 Juin 2016 - 17:34

Citation :
Nouvelle attaque revendiquée contre un pipeline dans le Sud du Nigeria


AFP 10/06/2016


Les rebelles nigérians auteurs de plusieurs attaques contre des installations pétrolières depuis le début de l'année ont revendiqué vendredi un nouveau sabotage, visant un oléoduc d'une filiale de l'Italien Eni dans le sud du Nigeria.

"A 03:00 du matin (02:00 GMT) vendredi @NDAvengers ont fait sauter le tronçon Obi Obi Brass appartenant à Agip Eni", ont écrit les Vengeurs du Delta (NDA) sur leur compte Twitter. "II s'agit de la plus importante canalisation pétrolière d'Agip dans l'Etat de Bayelsa", ajoute le message du groupe.

La société pétrolière italienne n'a pas immédiatement confirmé l'information donnée par les rebelles qui réclament l'indépendance des régions du delta et multiplient les attaques sans toutefois s'en prendre aux personnes.

L'armée nigériane a réagi en déployant des navires et des avions dans la région du delta du Niger où les NDA s'en sont pris ces derniers mois aux installations des filiales nigérianes des grands groupes pétroliers étrangers Shell, Eni, Chevron et à la compagnie nationale nigériane NNPC.

Jeudi, des militants avaient fait exploser un pipeline de NNPC à Ogidigben, dans l'Etat du Delta. Cet attentat n'a pas été revendiqué.
Les sabotages ont fait chuter la production de brut à 1,6 million de barils par jour au lieu des 2,2 millions prévus alors que le Nigeria souffre déjà de la chute du prix du pétrole depuis la mi-2014.

Les NDA, soupçonnés d'avoir le soutien de "Tompolo", un ancien leader du Mouvement pour l'émancipation du Delta du Niger (Mend), groupe rebelle actif au début des années 2000, ont rejeté cette semaine une proposition de pourparlers avec le gouvernement.

http://www.lorientlejour.com/article/990509/nouvelle-attaque-revendiquee-contre-un-pipeline-dans-le-sud-du-nigeria.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Jeu 7 Juil 2016 - 19:07

Citation :
Nigeria : nouvelle attaque d'infrastructures pétrolières par les rebelles


AFP 07/07/2016


Le groupe rebelle des Vengeurs du Delta a revendiqué jeudi une nouvelle attaque contre des infrastructures pétrolières du sud du Nigeria, malgré les appels à l'unité du régime nigérian.

Le groupe a revendiqué par courriel des attaques dans la nuit contre les plates-formes de distribution déportées (RMP) 22, 23 et 24 opérées par le pétrolier américain Chevron dans le delta du Niger. Les RMP 23 et 24 avaient déjà été attaquées le 1er juin, puis réparées.
Les RMP (Remote manifold platform) sont des plates-formes de collecte où convergent de petits oléoducs et gazoducs avant d'être orientés vers des lignes de transmission plus larges.

Un porte-parole militaire a indiqué que l'attaque s'était produite dans la région de Warri et avait été menée à l'aide d'une charge explosive contrôlée à distance. "Cette technique donne le temps aux militants de prendre de la distance avec leur objectif", a souligné le militaire.

Depuis le début de l'année, les Vengeurs du Delta ont revendiqué des dizaines d'attaques contre des infrastructures pétrolières qui a porté un coup sévère aux capacités de production du Nigeria, premier producteur de pétrole d'Afrique.
Les Vengeurs exigent le départ du pays des compagnies pétrolières étrangères de cette région du sud du Nigeria déshéritée malgré les revenus du pétrole. Ils revendiquent également l'auto-détermination de la région du Delta.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a appelé mercredi les rebelles à "donner une chance" au Nigeria en ces "temps de difficulté économique", mais a souligné qu'il s'opposait à toute partition de la fédération nigériane.

http://www.lorientlejour.com/article/995137/nigeria-nouvelle-attaque-dinfrastructures-petrolieres-par-les-rebelles.html
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
sergent
sergent


messages : 221
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Dim 4 Sep 2016 - 13:44

La chute du pétrole continue à causer des dégâts au Nigéria et l'Etat veut retourner à l'agriculture.

Citation :


SHOFOLU (Nigeria) - Avec ses comptes au plus bas et ses devises étrangères envolées avec la chute du prix du pétrole, le Nigeria n'a plus les moyens d'importer son riz ou son huile de palme et cherche à se sortir de la récession en favorisant le secteur agricole.

Autrefois florissante, l'agriculture, a été abandonnée après les premières découvertes d'une immense manne pétrolière au large du Golfe de Guinée à la fin des années 1950.

L'addiction de l'économie nigériane à l'or noir, dont les cours ont aujourd'hui fortement baissé, a ruiné les comptes de l'Etat, qui tire 70% de ses recettes des hydrocarbures.

Mercredi, dans un sombre rapport, le Bureau national des statistiques a révélé que le PIB avait décliné de 2,1% au second trimestre (sur un an).

Aujourd'hui, le gouvernement nigérian peine à payer ses fonctionnaires et doit trouver d'autres sources de revenus. L'agriculture est sans doute la plus évidente.

Avec 84 millions d'hectares de terres arables, qui s'étendent des jungles du sud au désert du Sahel au nord, le Nigeria peut espérer une large production agricole, pour sa population mais aussi pour l'export.

Mais le ministère de l'Agriculture estime que le pays le plus peuplé d'Afrique importe chaque année près de 20 milliards de dollars de nourriture.

A cause de l'inflation (17,1% en juillet), un sac de riz de 50 kilos, souvent importé de Thaïlande, se vend désormais 20.000 nairas (63 dollars) contre 8.000 au début de l'année.

Les fonctionnaire de l'Etat d'Imo (sud-est) ne travaillent plus que deux jours par semaine et doivent labourer la terre les autres jours de la semaine sur ordre des autorités.

Dans les Etats de Benue ou Sokoto (centre et nord), ils quittent leurs bureaux à la mi-journée pour se concentrer sur le travail agricole l'après-midi.

Mais, au-delà, transformer l'agriculture de subsistance (qui fait vivre pauvrement 70% de la population) en une agriculture commerciale et industrielle est la priorité.

- Patriotisme -

"Si nous redressons l'agriculture, nous redresserons l'économie", a assuré le vice-président Yemi Osinbajo le mois dernier, alors qu'il lançait un nouveau programme de développement agricole.

M. Osinbajo a encouragé les Nigérians à être patriotiques et à acheter des produits "Made in Nigeria".

Il y a quelques décennies encore, il n'aurait pas été difficile de les convaincre. Dans les années 1960, le Nigeria était le premier exportateur d'huile de palme au monde, devant la Malaisie ou l'Indonésie.

Le géant d'Afrique de l'Ouest produisait plus de cacao que son concurrent ivoirien et représentait 18% de la production mondiale de fèves, selon l'Association nigériane de cacao (CAN).

Mais désormais, le pays importe son huile de palme de Malaisie et ne produit que 8% du cacao mondial.

"Nous devons retourner à la production de cacao", assure le président de la CAN, Sayina Riman, ajoutant que l'exportation de la précieuse fève pourrait générer les dollars tant convoités.

Oluranti Adeboye a quitté son emploi au gouvernement local pour devenir cultivateur à plein temps en 2008. Mais le manque d'électricité pour faire fonctionner son exploitation et les mauvaises routes ne lui permettent pas de rêver en grand.

"Je cultive du cacao, du manioc, des bananes plantains, des noix de kola, j'ai aussi des étangs de pisciculture", explique-t-il à l'AFP, montrant du doigt ses 5.000 hectares de terres dans l'Etat d'Ogun.

Les pluies torrentielles des derniers jours ont transformé la route en une piste boueuse et glissante. Les ouvriers sèment les graines de cacao en bottes et longs imperméables.

"Il faut que le gouvernement nous aide en construisant des routes, en fournissant de l'électricité et de l'eau et que le secteur financier nous soutienne" en proposant des taux d'intérêts moins élevés que les 14% actuels, dit M. Adeboye.

"Le gouvernement doit mettre tout en oeuvre pour qu'il soit plus facile de faire des affaires".

D'autant que les 170 millions de Nigérians n'attendent pas seulement de produire leur nourriture, ils veulent la transformer sur place.

"Si nous voulons vraiment diversifier l'économie et créer de la valeur en dehors des hydrocarbures, alors l'agriculture doit donner naissance à l'industrie", écrit le célèbre éditorialiste du quotidien This Day, Simon Kolawole.

Certains n'ont pas attendu. Première fortune d'Afrique, le Nigérian Aliko Dangote a investi dans une usine de concentré de tomate et vient de mettre un milliard de dollars dans une rizière qui devrait commercialiser sa première récolte en décembre.

Enfin les Nigérians pourront doublement savourer leur plat national, le riz jolof, sachant qu'il vient de leur propre jardin.

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/decu-par-le-petrole-le-nigeria-renoue-avec-l-agriculture_1827048.html

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1480
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mer 9 Nov 2016 - 12:04

Une énième attaque contre une mine d'or, 36 morts.

Citation :

Gunmen kill 36 Nigerian miners in Zamfara state


http://www.bbc.com/news/world-africa-37916866

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17014
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mer 16 Nov 2016 - 18:42

Citation :
Nigeria: les Vengeurs du Delta revendiquent de nouvelles attaques contre des oléoducs


AFP 16/11/2016


Le groupe rebelle nigérian des Vengeurs du Delta, auteurs de nombreux sabotages depuis le début de l'année dans le sud pétrolier du Nigeria, a revendiqué mercredi des attaques contre des oléoducs pouvant entrainer une forte chute de la production de brut locale.

"A 23H45 le 15 novembre, notre unité d'élite n°3 a frappé les lignes de transport Nembe 1, 2 et 3 opérées par Agip, Oando et Shell avec une capacité d'approvisionnement de 300.000 barils/jour vers le terminal d'exportation de Bonny dans l'Etat de Bayelsa", affirme un communiqué des Vengeurs du Delta publié dans la nuit de mardi à mercredi.

Aucune confirmation des attaques n'a été apportée par les autorités nigérianes ou les sociétés concernées.
"Nous ne faisons que réitérer notre ferme détermination, le temps joue contre le gouvernement nigérian, qui court à sa perte", ajoute le communiqué des Vengeurs, dont les opérations de sabotage ont provoqué une forte chute de la production de brut du Nigeria, qui a cédé à l'Angola la place de premier producteur africain de pétrole.
"Le gouvernement nigérian a plus besoin de nous, que nous de lui", poursuit le groupe rebelle avec lequel les autorités nigérianes avaient entamé des discussions cet été.

En 2009, un accord d'amnistie avait permis de mettre un terme à une première vague de rébellion menée par des groupes armés du sud du pays.
La suspension annoncée de l'application de ces accords par le gouvernement du président Muhammadu Buhari, arrivé au pouvoir mi 2015, a relancé les violences par les Vengeurs du Delta qui, à leur apparition en début d'année, revendiquaient l'indépendance de la région du delta du Niger et le départ des multinationales opérant dans la zone pétrolière.

http://www.lorientlejour.com/article/1018642/nigeria-les-vengeurs-du-delta-revendiquent-de-nouvelles-attaques-contre-des-oleoducs.html
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3780
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Mar 22 Nov 2016 - 17:45

Nigeria's Central Bank governor warns of wider deficit unless oil prices rise

Nigeria's central bank governor, Godwin Emefiele has been criticized for his handling of the country's foreign exchange policy.

Despite adopting a flexible exchange rate policy in June this year, the naira has continued to slide against major currencies like the dollar -- especially in the unofficial black market. Addressing a forum of bankers in Lagos, Emefiele blamed the current economic crisis on the mismanagement of past forex gains. He's warned that Nigeria's external reserves may continue to dwindle as long as oil prices remain low.



Recession in Nigeria deepens, economy shrinks by 2.2% in third quarter
Nigeria's recession deepened in the third quarter, with a 2.24 % contraction in gross domestic product.

Oil production fell to an average 1.63m barrels per day, down from 1.69 M in the second quarter.

The economy slid into recession for the first time in 25 years in the second quarter, when a slump in crude prices contributed to a 2.06 % contraction.

Crude sales make up two-thirds of government revenue. Nigeria's economy could expand by 2.5 % next year -- as long it can produce 2.2m barrels a day -- the level at which the government made its budget calculations.

The non-oil sector grew by 0.03 % in real terms in the third quarter.


Nos ennemis souffrent tous des memes maux

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3780
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Jeu 24 Nov 2016 - 19:42

Power companies in Nigeria warn of shutdown over unpaid debts
By January 2017, if the current problems in the power sector are not resolved, Nigeria could start next year without electricity.
Power generation and distribution companies say their operations are being crippled by non-payment of over $ 1.2 B due to them.
Generation Companies say they are not sure whether they can continue to generate power beyond Christmas. They say they are owed more than $ 900 M by the government run, bulk electricity trading company. Nigeria's Minister of Power, Works and Housing, Babatunde Fashola on his part is accusing the power companies of blackmailing the government.

The distributors say they are owed over $ 300 M by consumers, of which the military and government agencies are their biggest debtors.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3780
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Jeu 1 Déc 2016 - 23:59

Oil companies lose billions to militancy in production areas
Nigeria has lost over 6 billion dollars to pipeline vandalism over the past 11 months. In the first report highlighting the scale of the losses, oil companies have expressed despair at the slow pace of resolving the problem in the oil-rich Niger Delta.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
DragonBallDZ
1ere classe
1ere classe


messages : 71
Inscrit le : 16/10/2016
Localisation : france
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Ven 2 Déc 2016 - 11:10

Aller vers une réelle répartition des richesses avec le nord leurs couterait moins cher que de ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3159
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Ven 2 Déc 2016 - 11:38

DragonBallDZ a écrit:
Aller vers une réelle répartition des richesses avec le nord leurs couterait moins cher que de ne rien faire.

Si seulement tes dirigents t'entendent!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chiffalo
2eme classe
2eme classe


messages : 12
Inscrit le : 19/08/2016
Localisation : *****
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Ven 2 Déc 2016 - 11:54

Un câble de fibre optique reliera bientot l'Algérie au Nigeria ainsi que l'ensemble des pays traversés (Mali, Niger, Tchad). Un tronçon de 2400km a deja été réalisé.

Revenir en haut Aller en bas
DragonBallDZ
1ere classe
1ere classe


messages : 71
Inscrit le : 16/10/2016
Localisation : france
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Ven 2 Déc 2016 - 11:59

Fox-One a écrit:
DragonBallDZ a écrit:
Aller vers une réelle répartition des richesses avec le nord leurs couterait moins cher que de ne rien faire.

Si seulement tes dirigents t'entendent!!!


Il faut arreter avec le HS et mettre l'Algerie partout, ici c'est Nigeria. Au contraire, la répartition des richesses du style soupape de securité est ce qui creer des problemes en Algerie a cause de la subvention de tout. le cas nigerian a rien a voir.

merci de revenir au sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités au Nigeria    Aujourd'hui à 15:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités au Nigeria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Nigeria: un client de moto-taxi accusé de vol de... pénis
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: