Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 12 Avr 2014 - 12:39

Selon une journaliste, un responsable de l'Etat aurait dit (dans un briefing à une dizaine de journalistes) que les écoutes aux MAE ont été faits par des renseignements étrangers.

Un autre journaliste, proche de l'AKP (Fehmi Koru) avait dit qu'il pensait que les Américains étaient derrière les écoutes illégales en Turquie (NSA).

Le leak de 13mn est sélectionné alors que la réunion a duré 1h.

http://www.haberartibir.com.tr/gundem/ceyda-karan-canli-yayinda-anlatti-h11742.html

C'est vers ça que je penchais au début de l'affaire.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 16 Avr 2014 - 11:53

Citation :
La Turquie convoque la direction de Twitter

Rencontre sur fond de tensions entre Twitter et les autorités turques à Ankara ce lundi. Le réseau social, brièvement interdit par le gouvernement islamo-conservateur, est prié de respecter la législation locale. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, ne donne pas plus de précisions sur ce sujet, mais il accuse à présent la plateforme d‘évasion fiscale.

http://fr.euronews.com/2014/04/15/la-turquie-convoque-la-direction-de-twitter/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 19 Avr 2014 - 11:45

Erdogan pense à la présidentielle, Abdullah Gül fait sentir qu'il quittera la politique s'il redevient pas Président de la République.

Erdogan souhaite avoir un système présidentiel à l'américaine mais avec une chambre (pas deux comme au Usa) au parlement. C'est pour cela qu'il va changé le système électoral pour les législatives passant d'une circonscription départementale à une circonscription communale.

Si tous les projets d'Erdogan se concrétise, alors on se retrouvera avec un Président de la République avec un large pouvoir, qui combinera le pouvoir exécutif et législatif.

Citation :
Turquie: Gül refuse le «ticket» avec Erdogan pour la présidentielle

A moins de quatre mois de la présidentielle et après la victoire aux municipales du parti de la Justice et du Développement, il ne fait guère de doute que le poste reviendra au candidat - non déclaré - de l’AKP. Mais ce vendredi, le président Abdullah Gül a exclu un scénario Poutine-Medvedev entrevu pour lui et Erdogan.

Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

Personne ne doutait des ambitions présidentielles du chef du gouvernement. Recep Tayyip Erdogan ne les cache plus lui-même, puisqu’il a récemment affirmé entendre jouir de toutes les prérogatives de sa future magistrature suprême, y compris réunir et présider le Conseil des ministres. L’ambitieux M. Erdogan, en se plaçant dans une posture à la Poutine, son héros et modèle en politique, a sans doute coupé les ponts avec son ami de 30 voire 40 ans, Abdullah Gül. Un « ami » dont tout le monde attendait d’ailleurs qu’il sorte enfin du bois.

Vers un éclatement de l'AKP ?

« La formule Poutine-Medvedev n’est pas forcément adaptée à la Turquie », a lancé vendredi le chef de l’Etat. « Je n’ai pas d’avenir politique dans les conditions actuelles », a-t-il ajouté. Voilà donc un point tranché. A la question de savoir si messieurs Erdogan et Gül échangeraient leurs places à la manière dont cela s’est déroulé pour le Kremlin, après le premier scrutin présidentiel au suffrage universel direct d’août prochain, la réponse est clairement « non ».



Reste à savoir ce que fera Abdullah Gül de sa liberté et de son indépendance retrouvées. Il est certain qu'il n’a pas renoncé à la politique et que, donc, en refusant la tutelle d’Erdogan, il devient un concurrent potentiel. Reste à savoir si son divorce avec Erdogan ne risque pas de faire tout simplement exploser l'AKP.

http://www.rfi.fr/europe/20140419-turquie-guel-refuse-le-ticket-erdogan-presidentielle-akp-justice-d%C3%A9veloppement-election/

Citation :
La Turquie et la Malaisie signent un accord de libre échange

ANKARA, 17 avril (Xinhua) -- La Turquie et la Malaisie ont signé jeudi à Ankara un accord de libre échange, appelant à des liens bilatéraux rapprochés.

La Turquie prévoit de développer des liens bilatéraux avec les pays de la région Asie-Pacifique, où les relations commerciales et économiques gagnent en importance, a déclaré le Premier ministre turc Recep Erdogan lors d'une conférence de presse à Ankara avec le Premier ministre de Malaisie, Najib Razak.

Erdogan a également indiqué que les deux pays allaient établir un "groupe privilégié", qui jouera un rôle de "think tank" afin de partager entre les deux pays des idées sur des questions politiques, académiques et économiques.

De son côté, Razak s'est félicité de l'accord de libre échange, précisant que la Malaisie avait comme objectif d'augmenter le volume commercial à 5 milliard de dollars, contre 1,5 milliard à l'heure actuelle.

http://french.xinhuanet.com/economie/2014-04/18/c_133271302.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 19 Avr 2014 - 12:52

En parlant de Turquie et Malaisie, selfie! Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 19 Avr 2014 - 16:25

Citation :
Une loi turque élargit les droits des services secrets

Le MIT peut écouter les lignes téléphoniques et collecter des informations en lien avec “le terrorisme, les crimes internationaux et le renseignement extérieur »

Le parlement turc a adopté jeudi soir une législation controversée du pouvoir islamo-conservateur qui confère des pouvoirs accrus à l’agence nationale de renseignement (MIT), dénoncée par l’opposition qui a prévu de le contester devant la Cour suprême.

Le texte, déposé avant le scrutin municipal du 30 mars remporté haut la main (45 %) par le Parti gouvernemental de la justice et du développement (AKP) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, avait suscité de nombreuses critiques et le chef de l’Etat, Abdullah Gül, avait souhaité qu’il soit révisé.


Dans la nouvelle version adoptée par les députés, les services de renseignements ont été placés sous la supervision du Parlement où une commission spéciale sera chargée de superviser le MIT, la police et les services de renseignement de la gendarmerie.

La nouvelle législation, débattue dans une ambiance électrique par les députés depuis la semaine dernière, habilite le MİT à écouter les lignes téléphoniques et à collecter des informations en lien avec “le terrorisme, les crimes internationaux et le renseignement extérieur ».

Contacts directs avec des « terroristes »
Il autorise aussi les agents de cet organisme, dirigé par un proche du Premier ministre, Hakan Fidan, à établir des contacts directs avec les groupes considérés comme étant « terroristes ».

Il apporte ainsi une protection légale aux discussions menées depuis fin 2012 avec le chef emprisonné du Parti des travailleurs kurdes (PKK, rebelles kurdes), Abdullah Öcalan, dans le cadre d’un processus de règlement du conflit kurde qui perdure depuis 1984.

La nouvelle loi accorde également une impunité judiciaire pour les membres du MİT dans l’exercice de leurs fonctions et introduit des peines de jusqu’à 10 ans de prison pour la diffusion de documents confidentiels du MİT.

Pour l’opposition parlementaire, la loi accorde des pouvoirs extraordinaires voire « sans limites » à l’agence de renseignement à une période où la Turquie a été secouée ces derniers mois par la diffusion sur internet de nombreux enregistrements, impliquant le gouvernement et plus directement son chef dans une vaste affaire de corruption révélée le 17 décembre 2013.

Dans l’une de ces bandes sonores, des responsables turcs, dont le patron du MIT évoquaient l’hypothèse d’une intervention militaire en Syrie.

« Avec cette loi le gouvernement réussira à étouffer toutes les enquêtes de corruption la visant et la Turquie avancera d’un Etat de droit à un Etat où la démocratie est détruite », a commenté Atilla Kart, influent député de la principale force d’opposition, le parti républicain du peuple (CHP, centre-gauche).

« La loi réduira en outre au silence la presse et la société », estime le parlementaire dont la formation a prévu de saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir son annulation.

Cette plus haute instance judiciaire du pays a annulé ces derniers temps des lois introduites récemment par le pouvoir renforçant notamment son emprise sur l’appareil judiciaire et sur le contrôle d’internet, provoquant la colère de M. Erdogan, éclaboussé par les affaires de corruption mais sorti victorieux d’une élection test pour son avenir politique alors qu’il lorgne le poste de président lors de l’élection en août.

La majorité gouvernementale a, elle, défendu son projet qui assure « de meilleurs moyens de travail » au MIT.

« Si notre objectif était d’accorder des droits exceptionnels, nous n’aurions jamais donné notre feu vert aux modifications » du texte initial, a affirmé Mehmet Ersoy, député de l’AKP.

Erdogan est en guerre contre son ancien associé islamiste, le prédicateur Fethullah Gülen, à la tête d’un mouvement socio-religieux, qu’il accuse d’avoir juré sa perte.

Des camions escortés par des agents du MIT ont été interceptés au début de l’année à la frontière syrienne par la police ou la gendarmerie, qui a découvert à bord des armes destinées aux rebelles syriens, alors qu’Ankara a toujours nié armer les combattants hostiles au président Bashar el-Assad.

M. Erdogan a vu dans cette affaire l’ingérence d’éléments de la confrérie Gülen infiltrés dans la police et la magistrature visant à nuire à son régime, au pouvoir depuis 2002, et a procédé à de vastes purges dans leurs rangs.

http://fr.timesofisrael.com/une-loi-turque-elargit-les-droits-des-services-secrets/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 20 Avr 2014 - 12:51

Le nouveau Palais du grand Vézir Erdogan. C'est un bâtiment ultra-sécurisé, avec bunker anti-atomique, NBC, et surtout disposant des derniers outils de systèmes anti-espionnage. Coût: 650 millions $.

















Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 20 Avr 2014 - 13:58

il est très beau le bâtiment de erdogan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 20 Avr 2014 - 14:21

arsenik a écrit:
il est très beau le bâtiment de erdogan

C'est l'architecture Seldjoukide anatolienne (Seldjoukide de "Roum" (romaine)).
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 20 Avr 2014 - 18:25

Baybars pendant la construction croit moi il va y avoir beaucoup de micros et electronic gadget dans les ciments etc etc...Il va y avoir des micros a l'international de la Grece aus USA ,Russie etc.La securite doit toujours etre avant et pendant ,securite apres c'est plus facile .a mediter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 20 Avr 2014 - 18:32

juba2 a écrit:
Baybars pendant la construction croit moi il va y avoir beaucoup de micros et electronic gadget dans les ciments etc etc...Il va y avoir des micros a l'international de la Grece aus USA ,Russie etc.La securite doit toujours etre avant et pendant ,securite apres c'est plus facile .a mediter

Le site est bien surveillé, et de plus, les salons et les bureaux du premier ministre n'auront pas de prise électrique ou téléphonique.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 21 Avr 2014 - 6:07

Baybars a écrit:
juba2 a écrit:
Baybars pendant la construction croit moi il va y avoir beaucoup de micros et electronic gadget dans les ciments etc etc...Il va y avoir des micros a l'international de la Grece aus USA ,Russie etc.La securite doit toujours etre avant et pendant ,securite apres c'est plus facile .a mediter

Le site est bien surveillé, et de plus, les salons et les bureaux du premier ministre n'auront pas de prise électrique ou téléphonique.

Baybars. Baybars. Dans ce cas RTE est foutu pour communique et pour travailler dans son PC. Pour moi je viens d'aprendre une nouveaute dans le domaine sécurité. Sacre baybars taret ma3za.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4379
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 23 Avr 2014 - 13:56

Geste courageux de la part d'Erdogan quand même , il prend un risque énorme devant l'opinion publique Turc sur ce coup.

Citation :
Génocide arménien: Erdogan présente les condoléances de la Turquie aux "petits-fils" des victimes
Pour la première fois, la Turquie, qui ne reconnait pas le génocide arménien, a présenté ses condoléances aux descendants des victimes des massacres de 1915.


Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan a présenté, ce mercredi, via un communiqué, les condoléances de la Turquie aux "petits-fils des Arméniens tués en 1915", lors des massacres visant cette communauté sous l'empire ottoman.

Le chef de gouvernement turc s'exprime pour la première fois aussi ouvertement sur ce drame survenu entre 1915 et 1917, aux dernières années de l'empire ottoman et qui est reconnu comme un génocide par de nombreux pays, mais pas par la Turquie.

"Devoir humain"

"C'est un devoir humain de comprendre et de partager la volonté des Arméniens de commémorer leurs souffrances pendant cette époque", dit le texte. "Nous souhaitons que les Arméniens qui ont perdu la vie dans les circonstances du début du XXe siècle reposent en paix et nous exprimons nos condoléances à leurs petits-enfants", ajoute le texte.
   
Le 24 avril 1915 avait donné le coup d'envoi du premier génocide du XXe siècle. Des centaines de milliers d'Arméniens de l'empire ottoman avaient été déportés, nombre d'entre eux tués (1,5 million selon les Arméniens) et la plupart de leurs biens confisqués.

http://www.bfmtv.com/international/genocide-armenien-erdogan-presente-condoleances-turquie-760621.html


_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 23 Avr 2014 - 16:15

il n'a pas le choix.C'est les USA et l'UE qui l'ont force,avant il refusait mais comme maintenant il doit se presenter pour les presidentielle en Aout,sauve qui peut,RTE est un malin je crois qu'il a beaucoup de sang de khalijis,mentir pour n'importe quoi pour eux c'est halal.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 23 Avr 2014 - 16:23

juba2 a écrit:
il n'a pas le choix.C'est les USA et l'UE qui l'ont force,avant il refusait mais comme maintenant il doit se presenter pour les presidentielle en Aout,sauve qui peut,RTE est un malin je crois qu'il a beaucoup de sang de khalijis,mentir pour n'importe quoi pour eux c'est halal.
il y a pas que les khaliji et erdogan dans mensonge il y en a qui mentent encore plus
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 24 Avr 2014 - 1:01

Citation :
Les Turques demandent aux hommes : "Arrêtez d’écarter les jambes !" dans les transports


Si vous êtes une femme et que vous prenez les transports en commun, vous connaissez sans doute ce problème : un homme assis à coté de vous écarte tellement les jambes que vous n’avez quasiment plus de place pour les vôtres. En Turquie, des militantes féministes agacées par ce comportement, ont lancé une campagne sur Internet pour sensibiliser les hommes. Elles utilisent les hashtags #bacaklarinitopla ("Arrêtez d’écarter vos jambes") et #yerimisgaletme (" N’occupez pas mon espace").
 
Leur message a visiblement touché les internautes. Ces derniers jours, ces mots-clés figurent parmi les plus utilisés, non seulement en Turquie, mais aussi dans le monde entier. Certaines femmes ont même posté des photos prises en douce qui montrent comment des hommes prennent toute la place et les empêchent de voyager confortablement dans les transports



http://observers.france24.com/fr/content/20140422-femmes-turques-hommes-ecarter-jambes?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=observateurs&aef_campaign_ref=partage_aef&aef_campaign_date=2014-04-22
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 24 Avr 2014 - 6:11

arsenik a écrit:
juba2 a écrit:
il n'a pas le choix.C'est les USA et l'UE qui l'ont force,avant il refusait mais comme maintenant il doit se presenter pour les presidentielle en Aout,sauve qui peut,RTE est un malin je crois qu'il a beaucoup de sang de khalijis,mentir pour n'importe quoi pour eux c'est halal.
il y a pas que les khaliji et erdogan dans mensonge il y en a qui mentent encore plus

Arsenik and the winner is???? Please no suspense
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6227
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 24 Avr 2014 - 11:28

annabi a écrit:
Citation :
Les Turques demandent aux hommes : "Arrêtez d’écarter les jambes !" dans les transports


Si vous êtes une femme et que vous prenez les transports en commun, vous connaissez sans doute ce problème : un homme assis à coté de vous écarte tellement les jambes que vous n’avez quasiment plus de place pour les vôtres. En Turquie, des militantes féministes agacées par ce comportement, ont lancé une campagne sur Internet pour sensibiliser les hommes. Elles utilisent les hashtags #bacaklarinitopla ("Arrêtez d’écarter vos jambes") et #yerimisgaletme (" N’occupez pas mon espace").
 
Leur message a visiblement touché les internautes. Ces derniers jours, ces mots-clés figurent parmi les plus utilisés, non seulement en Turquie, mais aussi dans le monde entier. Certaines femmes ont même posté des photos prises en douce qui montrent comment des hommes prennent toute la place et les empêchent de voyager confortablement dans les transports



http://observers.france24.com/fr/content/20140422-femmes-turques-hommes-ecarter-jambes?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=observateurs&aef_campaign_ref=partage_aef&aef_campaign_date=2014-04-22


waou, sa c est de la lutte, Laughing 
la prochaine quoi sa sera quoi  

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Avr 2014 - 12:11

juba2 a écrit:
il n'a pas le choix.C'est les USA et l'UE qui l'ont force,avant il refusait mais comme maintenant il doit se presenter pour les presidentielle en Aout,sauve qui peut,RTE est un malin je crois qu'il a beaucoup de sang de khalijis,mentir pour n'importe quoi pour eux c'est halal.

Il est isolé diplomatiquement avec sa censure et sa dérive autoritaire. Il est obligé de faire des concessions pour juste avoir une réponse d'Obama au téléphone  Rolling Eyes 

Bref, je m'attends à une souplesse sur l'affaire Chypriote et une accélération dans la réconciliation avec Israel.

Sa politique et sa corruption ont donné bcp de cartes aux Occidentaux ...

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Avr 2014 - 16:28

Inanç a écrit:
juba2 a écrit:
il n'a pas le choix.C'est les USA et l'UE qui l'ont force,avant il refusait mais comme maintenant il doit se presenter pour les presidentielle en Aout,sauve qui peut,RTE est un malin je crois qu'il a beaucoup de sang de khalijis,mentir pour n'importe quoi pour eux c'est halal.

Il est isolé diplomatiquement avec sa censure et sa dérive autoritaire. Il est obligé de faire des concessions pour juste avoir une réponse d'Obama au téléphone  Rolling Eyes 

Bref, je m'attends à une souplesse sur l'affaire Chypriote et une accélération dans la réconciliation avec Israel.

Sa politique et sa corruption ont donné bcp de cartes aux Occidentaux ...

Exactely Inanc bravo comme ca  En plus Les monarchies du golfrt les Sauds l'ont mis dans un petrin ou il n'y a pas de sorties,ils l'ont force d'aider les buveurs de sangs les wahabis et saalfis pour degomer Bashar pour qu'ils puissent passe leur gaz et petrole a travers la syrie puis la turquie a la direction de l'europe et couper la route au russe en cas ou la russie ferme le robinet a travers l'ukraine,RTE a mal calcule et tomber dans la ruse des bedouins ,les russes ne laisseront jamais l tomber la syrie ou bashar c'est pour cela qu'ils ont mis plus de pression sur l'europe ,les usa et rte en prenant la crimea pour avoir plus de leverage sur la syrie.Meme obama bited de bullet quand il est parti chez les bedouins arabes avec fermete leur demandant la tete de leur chef de renseignement qui n'est que le prince bandar ex embassadeurs aux USA connu pour sa schizophrenie et son support aux terroriste salafi et wahabiste depuis la guerre d'afghanistan et l'irak,car c'est lui qui a fait tout pour que les USA attaquent l'irak en verite.RTE est finis je crois sa sortie par la sublime porte sera au mois d'auout.

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Avr 2014 - 16:40

Seuls d'importantes difficultés économiques peuvent le faire tomber, malgré de lourds soupçons de corruption, les gens qui votent pour lui le soutiennent.

Il y a même une mentalité qui se développe qui est "Ok il vole mais au moins il travaille" ou "tout le monde vole". La banalisation de la corruption est dangereuse à mes yeux.

Il est en train de monter ses propres médias et son cercle d'affaires.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 26 Avr 2014 - 17:07

Inanç a écrit:
Seuls d'importantes difficultés économiques peuvent le faire tomber, malgré de lourds soupçons de corruption, les gens qui votent pour lui le soutiennent.

Il y a même une mentalité qui se développe qui est "Ok il vole mais au moins il travaille" ou "tout le monde vole". La banalisation de la corruption est dangereuse à mes yeux.

Il est en train de monter ses propres médias et son cercle d'affaires.

Time will tell,or your citizen are converting to an algerian citizen mode what made me not to think so. Because this time the whole west(USA Europe) ,china,russia and other asian don't like what rte is playing that's why I am thinking he will go at any price, he's got the whole package against him even Soros.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 28 Avr 2014 - 22:58

J’espère que ce cloporte d'Abdullah Gul sera effacé de la scène politique Turque, il aura sa place dans la poubelle de l'Histoire.

Espérant même qu'il fasse un coup de p*te à RTE pour qu'il soit effacé de la mémoire des Islamistes conservateurs.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
b46reich
Caporal chef
Caporal chef


messages : 174
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : Paris
Nationalité : Turquie

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 29 Avr 2014 - 21:04

pourquoi dis tu cela ? peux tu clarifier ton agacement ? merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 29 Avr 2014 - 21:28

Il a démontré depuis les quelques mois qu'il n'avait rien d'un leader, il sera toujours un homme de 2nd plan, rien à voir avec un homme d'Etat.

C'est un perfide calculateur.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 29 Avr 2014 - 22:10

La vie est pleine de choses étranges.

Selon un média Turque (opposant), qui donne des infos précises, le fils de RTE (Burak) qui est actionnaire majoritaire (99% Smile) d'une société de fret a assuré le transport de marchandises (dit maïs) entre la Russie et la Syrie (Novorossiysk-Tartus).

La société de fret a confirmé.

Article en Turc : http://www.odatv.com/n.php?n=basbakanin-oglu-burak-suriyeye-calisiyor-2904141200

PS : Y avait déjà une polémique car un des bateaux de Burak Erdogan était en Israel.

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4366091,00.html

Peut-être que c'est utilisé pour du business avec les pays Arabes de la région.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: