Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nucléaire civil: Premier pas du Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 3 Juin 2011 - 11:26

Fremo a écrit:
et on se demande pourquoi on perd nos cadres dans ce domaine Rolling Eyes

http://almassae.press.ma/node/18972
Traduction google
Citation :
Le personnel du Centre national pour la science et de l'énergie nucléaire et de la technologie a protesté, hier, devant le siège du ministère de l'énergie et des minéraux à Rabat à la demande d'amélioration de leurs conditions matérielles et l'indemnisation des risques et soutenir la pratique de l'association.

En ce qui concerne les conditions physiques de certains groupes, membres de l'Union a expliqué que la redevance mensuelle de docteur en physique nucléaire est de 5000Dh, en plus de l'administration a retiré afin de compenser pour les heures supplémentaires de 700 Dh pour les techniciens qu'ils gagnaient il ya 17 ans.


khouya Fremo,
je connais très bien le sujet et il y a un gros khwad là-bas ..

pour te donner des chiffres, il y a une sous-facturation de 300 millions de dirhams sur ces 8 dernières années..et qui vont dans la poche du personnel ...

comment ?
il faut savoir que le CNSEN vend du matériel nucléaire à plusieurs cliniques et hôpitaux et il n'y a aucune facture Very Happy

c'est à dire que les cliniques paient en liquide les livraisons des capsules et l'argent est gardé par le personnel Very Happy
il n'y a aucune tutuelle sur ce centre nucleaire au niveau administratif
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Lun 15 Aoû 2011 - 20:59

Citation :
Japan eyes global nuclear compensation treaty-Nikkei

Aug 14 (Reuters) - Japan is considering joining a U.S.-led global nuclear compensation treaty in a bid to fend off excessive overseas damage claims related to nuclear accidents, the Nikkei newspaper reported on Sunday, without citing sources.

The U.S., Morocco, Romania and Argentina have agreed to the Convention on Supplementary Compensation for Nuclear Damage, but the treaty needs at least five countries in order to go into effect.

The newspaper said Japan would start discussions with the United States in the coming week over the pact, which defines the rules for trials for damage claims in countries where accidents happen.

The move comes in the wake of a devastating accident in March at the Fukushima Daiichi nuclear power plant, which leaked radiation and exposed wide-ranging produces from vegetables, tea to water to excessive radioactive materials.

Many countries have banned imports of Japanese agriculture and marine products after the accident, which triggered the world's worst nuclear crisis in 25 years.

Japan is aware that it could be hit with huge damage claims over the Fukishima crisis, but the treaty would not cover damages related to the accident because it took place prior to its ratification, Nikkei said.

Japan expects more countries, particularly in Asia where several nuclear power plants are being built, to join such a treaty, the newspaper said.

reuters

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 21 Sep 2011 - 23:00

Citation :
Le Maroc accorde un intérêt particulier aux questions de la sûreté et la sécurité nucléaires (ministre)

Rabat, 21/09/11- Le Maroc accorde un intérêt particulier aux questions de la sûreté et de la sécurité nucléaires, a souligné à Vienne la ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Mme Amina Benkhadra.

Profondément convaincu de l'importance de la sûreté et de la sécurité nucléaires, le Maroc accorde tout l'intérêt que requièrent ces questions à travers sa participation, au plus haut niveau, à la conférence générale de l'AIEA et à la réunion de haut niveau sur la sûreté et la sécurité nucléaires à New York, a affirmé Mme Benkhadra lors de la 55ème session de la conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui se tient du 19 au 23 septembre à Vienne.



Le Maroc soutient le renforcement des systèmes de sûreté et de sécurité nucléaires


"S'il est vrai que la sûreté et la sécurité relèvent de la responsabilité nationale des Etats, cela ne devrait pas occulter leur dimension transfrontalière et la responsabilité collective qui en découlent", a soutenu la ministre.

Le Maroc a toujours encouragé la multiplication des efforts internationaux visant à renforcer les systèmes de sûreté et de sécurité dans le monde et a participé de façon dynamique au plan d'action élaboré dans le cadre de l'Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire, a-t-elle poursuivi.

En s'engageant dans cet effort international, a-t-elle dit, le Royaume a mesuré à sa juste valeur l'importance de l'échange d'informations pertinentes dans ce domaine.

Ce souci s'est ainsi parfaitement illustré à travers l'organisation, en mars dernier, à Rabat, d'un exercice international sur la réponse aux actes malveillants impliquant des matières radioactives auquel de nombreux experts et scientifiques du monde entier ont pris part, a rappelé Mme Benkhadra.

L'organisation de cet exercice à Rabat traduit les principes qui président à cette Initiative, préconisant l'échange d'expertise et le partage des connaissances à travers des actions concrètes, a-t-elle relevé.

Dans le même sillage, le Maroc organise en octobre 2011, en coopération avec l'AIEA, une conférence Internationale sur "La gestion sécurisée et l'utilisation effective des réacteurs de recherche nucléaires", a fait savoir la ministre.



Le Maroc en faveur de la création d'une zone exempte d'armes nucléaires au Moyen-Orient



Le Maroc considère que la région du Moyen-Orient continue de constituer une source d'inquiétude pour les Etats membres de l'AIEA ainsi que pour les Etats de la région du fait qu'Israël soit le seul pays de la région à ne pas adhérer au Traité sur la Non-prolifération nucléaire (TNP) et à ne pas soumettre ses installations aux vérifications de l'Agence, a-t-elle noté.

Mme Benkhadra a salué, à cette occasion, les efforts du Directeur Général de l'AIEA tendant à fédérer tous les efforts aux fins de l'organisation, dans les meilleures conditions possibles, du Forum sur l'établissement d'une zone exempte d'armes nucléaires dans la région du Moyen-Orient.

L'organisation d'une telle rencontre, a-t-elle ajouté, représente une contribution concrète pour la tenue de la Conférence 2012 sur la création d'une zone sans armes nucléaires au Moyen-Orient.

Convaincu que la création de cette zone constitue un pas important vers l'instauration d'un climat de confiance entre les Etats de la région et l'établissement d'une paix juste et durable, le Maroc se dit prêt à contribuer aux efforts déployés dans le cadre de l'Agence pour la mise en place d'une telle zone au Moyen Orient, a souligné Mme Benkhadra.



Le programme de coopération technique de l'AIEA, un mécanisme pour le transfert de la technologie nucléaire



En tant que pays en développement, le Maroc accorde un intérêt particulier au programme de coopération technique de l'AIEA qui représente un mécanisme pertinent pour le transfert de la technologie nucléaire et le partage de l'expertise en matière de technologie nucléaire à la faveur du progrès socio-économique des pays en développement, a précisé la ministre.

Conscient de l'importance de ce mécanisme, le Maroc, a-t-elle rappelé, a toujours honoré, régulièrement et en temps voulu, tous ses engagements au titre du Fonds de Coopération Technique et au titre de ses coûts de participation nationale.

Et d'ajouter que le programme de coopération avec l'AIEA a permis au Maroc de mettre en place d'importantes infrastructures et de former des cadres qualifiés en la matière.

Ces avancées ont permis au Maroc de mettre à profit et de manière optimale les applications nucléaires dans des secteurs vitaux tels que l'agriculture, la santé, la gestion des ressources en eau, l'environnement et la nutrition, a indiqué la ministre.

Le Royaume salue les efforts déployés par l'AIEA en matière de cancérothérapie en vue de doter les pays membres des moyens nécessaires permettant le diagnostic précoce des maladies de cancer, a-t-elle poursuivi.

Le Maroc, a ajouté la ministre, apprécie hautement cet effort d'autant plus que la lutte contre le cancer fait l'objet d'un intérêt au plus haut niveau au Royaume qui dispose d'un plan national de lutte contre le cancer, ainsi que d'infrastructures pour la prise en charge thérapeutique de cette maladie.

Depuis sa création, l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, présidée par SAR La Princesse Lalla Salma, ambassadrice de bonne volonté de l'OMS pour la promotion de la prévention et des soins de cancer, des progrès notables ont été réalisés au Maroc, a dit la ministre.


Le Maroc soutient les efforts africains pour le développement des Sciences et de la Technologie


La dimension africaine occupe une place importante dans la politique étrangère du Maroc qui a toujours tenu à mettre ses ressources humaines et son expertise au profit des pays africains, a indiqué la ministre.

En tant qu'Etat partie à l'Accord de coopération régionale pour la promotion des sciences nucléaires et de la technologie en Afrique (AFRA), le Maroc contribue activement aux activités menées dans le cadre de cet accord, une contribution couronnée par la sélection du Maroc en tant que Centre régional de formation et d'éducation dans le domaine de la radioprotection, a rappelé Mme Benkhadra

Le Maroc, a-t-elle dit, se réjouit également de voir que les trois comités nouvellement créés pour le renforcement des structures de l'AFRA aient atteint leur vitesse de croisière et prend acte avec satisfaction des progrès réalisés dans ce secteur.

Ces progrès n'auraient certes pu avoir lieu sans le soutien précieux des pays donateurs et l'engagement des Etats Parties à faire de l'AFRA, un cadre à même de permettre d'améliorer les capacités des pays africains en matière d'applications pacifiques de l'énergie nucléaire, a affirmé la ministre.



L'hydrologie isotopique pour une meilleure valorisation des ressources hydriques



Le Maroc déploie de grands efforts pour mieux apprécier les caractéristiques des réservoirs d'eau souterraine où le recours aux nouvelles technologies pourra compléter les apports des méthodes conventionnelles utilisées, a souligné la ministre lors d'un forum scientifique tenu en marge de cette conférence sous le thème "le problème de l'eau : faire la différence à l'aide des techniques nucléaires".

Les techniques nucléaires s'avèrent bien adaptées à l'étude des zones arides et semi-arides car elles permettent d'identifier l'existence et le rythme de renouvellement des eaux des aquifères, a-t-elle indiqué.

Vue l'importance des outils isotopiques et nucléaires, un partenariat établi, en 2000, entre le secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement et le Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN) dans le domaine des études d'hydrologie isotopique a permis la réalisation d'une dizaine d'études couvrant plusieurs bassins du Royaume, a fait savoir Mme Benkhadra.

Constamment soutenu par l'AIEA, ce partenariat favorise la réalisation d'un vaste programme de recherche en hydrologie isotopique qui a permis de résoudre plusieurs problématiques auxquelles sont confrontées les agences de bassins hydrauliques tels la localisation des zones d'alimentation, la datation des eaux souterraines et la détermination de l'origine de la salinité, a-t-elle relevé.

L'assistance de l'AIEA a permis, vers la fin des années 90, la mise en place d'un laboratoire d'hydrologie isotopique au CNESTEN.

En 2010, ce centre a obtenu le label de l'AFRA en tant que centre régional dédié à la formation et l'expertise dans le domaine des applications des techniques nucléaires et isotopiques dans l'étude du cycle de l'eau.

Dans le domaine agricole, les techniques nucléaires et isotopiques permettent de mesurer séparément l'évaporation du sol, la transpiration des plantes et de mieux comprendre les processus d'extraction d'eau par les racines des plantes, a noté la ministre.

De même, a-t-elle dit, ces mêmes techniques constituent un outil efficace en matière d'investigations se rapportant à la contamination marine et aux processus océanographiques.

http://www.map.ma/fr/sections/general/le_maroc_accorde_un/view

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: ..   Mer 26 Oct 2011 - 10:09

Spoiler:
 

Yakuza a écrit:
ils peuvent rever,ca sera francais..

On est pas devins à ce que je sache, français oui car c'est plus probable vus la pénétration française au Maroc. Mais faudra faire un appel d'offre à la loyale et pas subir ...


Dernière édition par yassine1985 le Mer 26 Oct 2011 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 26 Oct 2011 - 10:23

si tu crois que ca tiens l´appel d´offre Laughing tu vas voir,ca sera comme TGV: celui qui subventionne le plus,ToT a líndustrie marocaine,uranium de phosphates,credits favorables etc..
lis les cables pour savoir ce qu´on pense
2009
Citation :
(C) Energy is an important subtext in Morocco-Russia relations. Russia's ROSATOM is lobbying hard to build Morocco,s first nuclear energy plant. Noureddine Sefiani, the former Moroccan Ambassador to Russia, told Econoff that ROSATOM visited the Moroccan Embassy in Moscow over half a dozen times, most recently in November 2008, to make its case to the government of Morocco. He also said that senior representatives from the National Electricity Office (ONE) visited Russia at the request of ROSATOM in late 2008 to discuss further areas of energy cooperation. Nonetheless, Sefiani hinted that France would likely be awarded the tender to build Morocco,s nuclear energy plant. (Note: ONE has also approached at least one U.S. Company to ask it to submit a pre-tender submission, and appears committed to a public tender for this still long-range project. End note.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 26 Oct 2011 - 10:51

Yakuza a écrit:
si tu crois que ca tiens l´appel d´offre Laughing tu vas voir,ca sera comme TGV: celui qui subventionne le plus,ToT a líndustrie marocaine,uranium de phosphates,credits favorables etc..
lis les cables pour savoir ce qu´on pense
2009
Citation :
(C) Energy is an important subtext in Morocco-Russia relations. Russia's ROSATOM is lobbying hard to build Morocco,s first nuclear energy plant. Noureddine Sefiani, the former Moroccan Ambassador to Russia, told Econoff that ROSATOM visited the Moroccan Embassy in Moscow over half a dozen times, most recently in November 2008, to make its case to the government of Morocco. He also said that senior representatives from the National Electricity Office (ONE) visited Russia at the request of ROSATOM in late 2008 to discuss further areas of energy cooperation. Nonetheless, Sefiani hinted that France would likely be awarded the tender to build Morocco,s nuclear energy plant. (Note: ONE has also approached at least one U.S. Company to ask it to submit a pre-tender submission, and appears committed to a public tender for this still long-range project. End note.)

Je comprend.
Ce que je veux dire c'est que notre choix ne doit pas être politisé, prendre ce qu'il y a de meilleur en terme de qualité prix et formation + invest à long terme + financement.

Il n y a pas que les Russes et français faut étudier les produit sud coréens KEPCO (appuyer par l'état propose des prix abordable) en plus pour l'offre nucléaire elle s'allie avec Samsung et hyundai et on connait tous leurs status.

Bref prendre la meilleur solution car l'investissement nucléaire doit être accompagner par d'autre projets.

Revenir en haut Aller en bas
dinamic
sergent chef
sergent chef


messages : 262
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 11 Nov 2011 - 19:05

http://www.telexpresse.com/news2092.html Smile
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2707
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 11 Nov 2011 - 19:26

dinamic a écrit:
http://www.telexpresse.com/news2092.html Smile

en français ca donne quoi?

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 11 Nov 2011 - 19:55

rien d´interessant,que des conferences,leur sport national Sleep
dinamic prochaine fois avec article+traduc Exclamation

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Dim 13 Nov 2011 - 16:39

Citation :
Véritable pavé dans la mare, et radicalement à l’opposé de l’air (pollué) du temps, la livraison de novembre 2011 de Science & Vie prend courageusement et d’une façon très originale la défense de l’énergie nucléaire.

Si le mensuel scientifique nous avait déjà surpris récemment avec un reportage décapant sur Tchernobyl, le dossier du mois « Le nucléaire sans uranium » taille complètement en pièces aussi bien les préjugés de nos amis les écologistes que les certitudes d’un quarteron de nucléocrates et de financiers qui se sont assis sur le dossier.

Première vérité souvent occultée : il existe toute une palette d’autres procédés pour produire de l’électricité nucléaire que celui mis en place depuis 50 ans. Depuis l’accident grave de Fukushima, lassés de porter le chapeau, les scientifiques soulignent qu’au lieu d’additionner sans fin des systèmes de sécurité pour sécuriser les modèles existants, il faudrait enfin écouter ce que la science nous indique depuis le début, et attaquer « les caractéristiques fondamentales des réacteurs ».

Alors que l’immense majorité des réacteurs en service dans le monde sont des réacteurs utilisant un combustible solide (de l’uranium) refroidi à l’eau pressurisée (Pressured Water Reactor ou PWR), les pères du nucléaire civil s’étaient enthousiasmés dès 1944 pour un réacteur qui fait appel à un combustible liquide, le réacteur au thorium (un minerai très abondant dans la nature) à sels fondus (Thorium Molten Salt Reactor ou TMSR).

Science & Vie donne la liste des innombrables avantages qu’offrent ces machines : le rendement énergétique est plus élevé, les ressources de thorium sont immenses, les menaces de prolifération sont réduites, le cœur ne pourrait plus s’emballer, les risques d’explosion sont écartés, les problèmes de pression sont évacués, la question du refroidissement en cas de panne est résolue et la quantité de déchets à vie longue est 10 000 fois moindre. Ce concept, estime Victor Ignatief, physicien à l’Institut Kurchatov (Moscou), « coche toutes les cases de garanties de sécurité ».

Historiquement, le dessin compact du PWR (utilisé pour les 58 réacteurs en France) a été mis au point à Oak Ridge au Tennessee et développé ensuite par Westinghouse. En pleine guerre froide, le PWR fut imposé en 1949, essentiellement pour des raisons militaires, par l’amiral Hyman Rickover. Pourtant, son inventeur, le physicien Alvin Weinberg, continuera à défendre tout le reste de sa vie ce qu’il considérait comme le concept idéal, c’est-à-dire les réacteurs à sels fondus.

« A l’heure où les grands industriels commençaient à vendre les premiers exemplaires de nos réacteurs très imparfaits, les plus brillants cerveaux de la fission militaient, eux, pour ces machines à sels fondus et au thorium. » poursuit Science & Vie .

Les chercheurs d’Oak Ridge ont même réussi à mettre au point deux petits prototypes et un rapport fut remis en 1962 au président Kennedy pour présenter le TMSR comme la solution d’avenir par excellence. Mais en 1973 (époque du fameux Club de Rome), l’Atomic Energy Commission coupe soudain tout financement. Cependant, la bataille continue car la même année, c’est une équipe de chimistes du CEA, auxquels se joignent ensuite des chercheurs d’EDF, qui décide de prolonger les travaux américains. Bien qu’on tente en permanence de mettre l’idée au placard, quelques laboratoires au Japon, en Russie, aux Etats-Unis, en République tchèque, et surtout en France continuent à se battre ardemment pour faire évoluer le concept. Les physiciens du CNRS de Grenoble viennent d’ailleurs de tracer le dessin d’un réacteur de ce type, le plus abouti et le plus prometteur. « Le gouvernement chinois ne s’y est pas trompé : le 25 janvier dernier, l’Académie des Sciences de Shanghai a lancé un vaste programme de 250 millions de dollars sur ce concept ».

Pas très loin de ce que défend pour sa part le candidat présidentiel Jacques Cheminade, Science & Vie estime qu’ « aussi surprenant que cela puisse sembler [sic], un autre nucléaire est donc possible. Et cette alternative, en plus d’être possible, apparaît également souhaitable (…) Les bonnes idées ne manquent pas, mais l’effort s’annonce colossal avant de bousculer l’ordre établi il y a cinquante ans. Or le temps presse pour l’atome, aujourd’hui menacé de toutes parts ».

http://www.solidariteetprogres.org/Pour-Science-Vie-un-autre-nucleaire-est-possible_08251
Revenir en haut Aller en bas
ZATOICHI
Caporal
Caporal


messages : 108
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : PARIS
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Dim 13 Nov 2011 - 18:33

Merci Rafi, très intéressant comme énergie alternative le thorium.

Une petite vidéo
THORIUM : L'AVENIR DU NUCLEAIRE INDIEN
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yz
sergent
sergent


messages : 233
Inscrit le : 04/12/2011
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Jeu 8 Mar 2012 - 19:51

http://www.novec.ma/fr/filiales.aspx?rub=16&id=6

Citation :
Nos Filiales

La société d’Ingénierie de production de plan INGEPLAN a été créée en 2008 en tant que Bureau spécialisé dans la production de plan dans les barrages et les grands ouvrages hydrauliques, bâtiments, et génie civil. Parmi ses principales références, le projet de la Centrale Nucléaire EPR en France.
Citation :

Novec est le fruit de la fusion entre les sociétés Ingéma et Scet-Scom, dont CDG Développement est l’actionnaire de référence.

Novec regroupe désormais les activités des deux bureaux d’études, dont il convient de rappeler les plus importantes :

Scet-Scom (fondée en 1958) : Bâtiment, Aménagements urbains, Génie rural, Alimentation en eau et Assainissement.
Ingéma (fondée en 1973) : Grandes infrastructures (Barrages, Autoroutes, Ouvrages d'art, Ports, Tunnels), Ressources en eau, Energie et Environnement.

Fort de l'expertise reconnue de ces deux bureaux, Novec est désormais un acteur de premier ordre dans le domaine de l’ingénierie, employant près de 500 collaborateurs, intervenant dans des domaines d’activité variés.

Novec, dont le siège social est à Rabat, est également présente à l'échelle régionale à travers ses agences de Casablanca, Marrakech, Agadir et bientôt à Tanger et Fès. Elle opère également à l'international, où elle est appelée à devenir l'un des bureaux de référence, notamment en Afrique et au Moyen-Orient.

A travers la création de Novec, CDG Développement ambitionne de doter le pays d'une ingénierie d'excellence, offrant des services de haut niveau dans les métiers en rapport avec le développement territorial durable, tant à l'intérieur du Royaume qu'à l'international.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 1 Juin 2012 - 20:19

[]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Jeu 16 Mai 2013 - 20:12



Premiére ligne (vert) :

Le conseil gouvernemental adpote le projet de loi 12-142 concernant la sécurité dans les domaine nucléaire et radioactif, une agence de surveillance a été créee.

Détails :

Spoiler:
 
Source

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Jeu 8 Aoû 2013 - 12:14

http://www.lnt.ma/economie/maroc-france-accord-de-cooperation-pour-lutilisation-de-lenergie-nucleaire-82641.html a écrit:
Maroc – France : Accord de coopération pour l’utilisation de l’énergie nucléaire

Le Conseil de gouvernement, réuni mercredi à Rabat, a adopté un projet de loi portant approbation de l’accord de coopération avec la République de France en matière d’utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire, signé le 13 septembre 2012 à Rabat.

Cet accord vise à développer la coopération bilatérale en matière d’usage pacifique du nucléaire, conformément aux dispositions des politiques nucléaires en vigueur dans les deux pays, aux conventions et accords internationaux en la matière et aux engagements de non-prolifération dont ils sont partie, a souligné le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi dans un communiqué lu à l’issue de la réunion.

Cet accord couvre plusieurs secteurs d’activité, dont la prospection, l’extraction et le traitement de l’uranium, le dessalement de l’eau, la formation de ressources humaines à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, les déchets radioactifs, la protection contre les radiations et la préservation de l’environnement.
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Jeu 8 Aoû 2013 - 13:28

On dirait qu'ils cherchent une décharge

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
dinamic
sergent chef
sergent chef


messages : 262
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 29 Nov 2013 - 12:02

le Maroc va explorer l'uranium l'année 2015:D 
http://hespress.com/economie/94970.html
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6032
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Ven 3 Jan 2014 - 11:05

Citation :
Accord France/Maroc sur le nucléaire adopté

Signé le 13 septembre 2012 à Rabat entre le gouvernement marocain et l'exécutif français, cet accord vise à développer la coopération bilatérale pour l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, conformément aux dispositions des politiques nucléaires en vigueur dans les deux pays et aux conventions et accords internationaux signés en la matière, a souligné la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, en présentant ce projet devant les membres de la Commission. Le Maroc et la France s'engagent, en vertu de cet accord, à renforcer leur coopération dans le domaine de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, a-t-elle ajouté. Cet accord couvre plusieurs secteurs d'activité, dont la prospection, l'extraction et le traitement de l'uranium, le dessalement de l'eau , la formation de ressources humaines à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, la protection contre les radiations et la préservation de l'environnement, a précisé Mme Bouaida, ajoutant que cet accord porte également sur la formation des ressources humaines dans le domaine des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire et le développement de son exploitation notamment dans les domaines de l'agriculture, de la biologie, de la géologie, de la médecine et de l'industrie.


MAP


_________________
Revenir en haut Aller en bas
dinamic
sergent chef
sergent chef


messages : 262
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 12 Fév 2014 - 12:50

De la commission des affaires étrangères et de la frontière et dans les territoires occupés et les conseillers du Conseil national de la Défense , mardi soir , à l'unanimité , un projet de loi qui importe un accord de coopération entre le Maroc et la France dans le développement des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire .

L'article I de l'Accord sur le développement du Maroc et de la France pour la coopération dans l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire et la non - explosif , en conformité avec les principes qui régissent les politiques nucléaires des deux parties , ainsi que les accords et les obligations internationales pertinentes dans le domaine de la non-prolifération nucléaire .

L'accord permet à la même coopération qui comprend des activités marocaines français d'exploration pour les champs de l'uranium et de l'exploration et de l'exploitation , ainsi que l'extraction de l'uranium à partir des phosphates, la production d'électricité et le dessalement de l' eau par des réacteurs nucléaires

http://www.hespress.com/economie/133621.html   cheers
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 12 Fév 2014 - 19:57

Le programme nucléaire civil marocain avance à une vitesse inverse à celle de la lumière. Plus de vingt ans pour installer un simple réacteur de recherche...
Les fruits des accords qui viennent d'être signés, espérons que nos petits enfants vont y goûter

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6496
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 12 Fév 2014 - 21:30

Laughing elle est bonne celle-là cher ami. là ils sont forcés de s'y pencher le coût énergétique de nos entreprises est contre-productif surtout pour notre champion national l'OCP, l’électricité-verte coute encore cher il n'y a que le bon nucléaire pour une production à la masse et bon marché surtout quand on a l'ingrédient de base l'Uranium brute qu'on exportera aux Français contre du fuel nucléaire pour nos stations c'est certains que l'appauvrissement de l'uranium à 20% pour produire le fuel nucléaire ne sera pas faite au Maroc bien que la convention de non prolifération nous donne ce droit les français voudront nous chapeauter et nous dominer
le retour de la France par la porte de l’énergie est un mauvais présage j'espère que TOTAL sera écartée pour nos éventuels gisements d'hydrocarbures sinon on reviendra la colonie française d’antan....

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 12 Fév 2014 - 22:05

Le programme nucléaire civile marocain est en fait chapeauté autant par les Français que les Américains. Pour la construction du centre de recherche de Maâmora, on a accordé aux Français le contrat de construction des bâtiments et on a acheté aux Américains le réacteur. Les Marocains ne veulent vexer personne...
Ca fait déjà bien longtemps que des experts marocains, relayés par la presse, assurent qu'on ne pourra vraiment couvrir nos besoins croissants en énergie électrique, surtout pour le dessalement de l'eau de mer, qu'en recourant au nucléaire.
Sauf que nombre de nos concitoyens ont gobé sans réfléchir la fable des énergies renouvelables et se sont même fait les inquisiteurs de tous les défenseurs de l'option nucléaire. Des universitaires marocains, dont personne n'a jamais lu le moindre travail de recherche, se permettaient de réagir à des articles publiés dans la presse en récitant comme des perroquets le discours des écologistes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6032
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Mer 12 Fév 2014 - 22:16

A un moment en 2007 je crois, lors de la visite de Poutine, les marocains négocier avec les Russes pour le nucléaire...

La crise passant, puis le printemps arabe, a du mettre ce dossier en stand by

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Jeu 13 Fév 2014 - 3:30

Le raisonnement est pourtant très simple dans le cas du Maroc. Le déficit hydrique qui ira croissant du fait de l'augmentation de la population ne pourrait être comblé que par le dessalement de l'eau de mer. Et là, je défie les partisans des énergies renouvelables de me dire quel volume peut on traiter quotidiennement avec leurs sources d'énergie et pour quel coût de production.
Le nucléaire, bien qu'exigeant un investissement de départ colossal, amortissable sur le long terme du fait de la longévité d'une centrale nucléaire, offre les avantages de permettre de traiter quotidiennement de très important volume pour un coût de production très abordable
Conciliant comme il l'est, le Maroc n'est pas prêt de développer une filière nucléaire d'amont en aval, à l'iranienne, même si le doit international le lui permet. Donc pas d'enrichissement du combustible at home. Le Maroc offre toutes les garanties, et bien plus encore, pour rassurer la communauté internationale sur le caractère pacifique de son programme nucléaire.
Il ne manque qu'une forte volonté politique d'aller de l'avant à ce sujet.
Combien de diplômés en sciences exactes dans tous nos gouvernements successifs ? Combien de fois avez vu l'un de nos dirigeants débattre d'un sujet scientifique ? Même la réflexion sur le long terme n'est pas notre point fort

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6032
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Jeu 13 Fév 2014 - 9:27

En parlant de dessalement, une année j'avais cru entendre que les Chinois avait proposer une centrale de dessalement à énergie nucléaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nucléaire civil: Premier pas du Maroc   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Nucléaire civil: Premier pas du Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Séisme et centrale nucléaire...
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» DCNS Cherbourg va construire une centrale nucléaire immergée
» Le réacteur nucléaire de Flamanville.
» Le pic de consommation et le nucléaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: