Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre civile au Yémen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Fév 2015 - 21:22

Cyrax a écrit:
Les Houtis auraient tenté de faire voler un Mig-29 sans succès.








ils ont vu da3sh avec les mig 21 et 23 en irak ils ont essayé aussi Laughing c'est la que tu vois le manque de serieux et de compétence dans certains pays arabe est affolant No
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Fév 2015 - 1:04

j'aimerai saluer ici les efforts titanesques de notre compatriote benomar là-bas il n'a pas renoncé malgré les risques encourus et la complexité de la tâche . bravo et bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1486
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Dim 22 Fév 2015 - 11:28

Citation :

SANAA, Yemen — The Yemeni leader who resigned the presidency last month and fled to the country's south on Saturday said all actions taken since Shiite rebels stormed the capital, Sanaa, last September are illegitimate, hinting that he will seek to reclaim his power and office.

The move exacerbates worries over a regional breakup and further instability in the volatile country, the Arab world's poorest and home to a powerful al-Qaida affiliate. The rebels, known as Houthis, control Sanaa and several major cities, while the south is largely free from their rule and officials there have rejected the rebel takeover amid talk of a potential secession.

In a statement signed as "president of the republic" from the southern port city of Aden, Abed Rabbo Mansour Hadi called for a national dialogue there or in the city of Taiz, another area not under Houthi control, and demanded the rebels leave Sanaa.

He said he supports the power transfer plan backed by Gulf countries after Yemen's 2011 Arab Spring uprising, which envisaged him taking office from predecessor Ali Abdullah Saleh until elections. He also called on military and security forces to support him, and demanded the Houthis release members of his former Cabinet who are still under house arrest in Sanaa.

An official from Hadi's office, speaking on condition of anonymity because he was not authorized to brief journalists, said that Hadi had resigned during an "unnatural situation" while he was under house arrest.

He left Sanaa Saturday after the rebels who had surrounded his home for several weeks released him under international and local pressure, aides close to him said, although the rebels said later in a statement that he had made a furtive escape. Earlier, Hadi's aides said he planned to leave the country for medical treatment.

Witnesses said the Houthis and others in the area later ransacked Hadi's house and people were seen removing automatic rifles from the building. The spokesman for Yemen's embassy in Washington, Mohammed Albasha, said on Twitter that Hadi and his family had arrived safely in Aden, but that his press secretary had been detained.

Jamal Benomar, the U.N. envoy to Yemen, said Friday that rival factions, including the Houthis, had agreed on a new legislative body consisting of former and new lawmakers to serve during the country's upcoming transition period, although those prospects seemed bleak after Hadi's defiant comments.

A coalition of Yemeni parties also voiced objections to the plan, describing it as an insufficient half-solution, and later Saturday the Nasserite block demanded Hadi be returned to power.

Ahmed Lakaz, spokesman of the Unionist Gathering Party, which is taking part in the dialogue, earlier said the parties told the Houthis that they would not participate in the process until Hadi was freed.

The ongoing political crisis casts doubts on the United States' ability to continue its counter-terrorism operations in Yemen.

However, the U.S. has continued to target al-Qaida's branch in Yemen, known as al-Qaida in the Arabian Peninsula, with drone strikes. Tribal sources said Friday that two suspected al-Qaida members were killed in a drone strike in the southern province of Shabwa.

Meanwhile Saturday, Houthis tried to storm a special forces base outside the capital, exchanging fire with troops there who are mostly loyal to Hadi's predecessor Saleh. The fighting killed three people, security officials said.

Saleh's aides say he considers the base key to his survival and would never allow it to fall under Houthi control — unlike most of Sanaa's other military installations, which are already in rebel hands. Those aides spoke on condition of anonymity as Saleh had not authorized them to speak to reporters.

Thousands also marched Saturday in support of Hadi in southern Ibb province, where they urged the Houthis to leave the region and halt their interference in local affairs. The Houthis opened fire, killing one demonstrator and wounding two, said security officials, who spoke on condition of anonymity as they weren't authorized to talk to journalists.
http://www.militarytimes.com/story/military/2015/02/21/former-yemen-president-flees-sanaa-after-rebels-release-him/23794957/

_________________
“L'art de gouverner consiste à ne pas laisser vieillir les hommes dans leur poste.”. Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Mar 24 Fév 2015 - 21:54

Très violent affrontement entre les forces spéciales de l'armée Yéménite et les Houthis et une autre partie de l'armée Yéménite d'autres part dans plusieurs régions du Yémen.
Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Mar 3 Mar 2015 - 17:52

MAP de la situation au Yemen ,03/03/2015 .


_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Jeu 19 Mar 2015 - 16:45

Les Houthis bombardent la résidence du Président Hadi à Aden avec des avions.
Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Jeu 19 Mar 2015 - 18:17

Combats à Aden pour le contrôle de l'aéroport international .

Annonce de l'assassinat d'Abdelkarim al-Khayawani, haut-responsable des forces houtistes (chiites zaydites) .




_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Jeu 19 Mar 2015 - 18:19

Le Pentagone perd la trace d'équipements militaires estimés à 500 000 000$ sans savoir s'ils ont été saisis par les Chiites Zaydites ou AQPA .

Citation :
http://www.washingtonpost.com/world/national-security/pentagon-loses-sight-of-500-million-in-counterterrorism-aid-given-to-yemen/2015/03/17/f4ca25ce-cbf9-11e4-8a46-b1dc9be5a8ff_story.html?postshare=7341426680561637

_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Jeu 19 Mar 2015 - 18:30

Qu'ils sont cons ceux qui s'impliquent dans l'Orient compliqué.

On se dirige vers deux Yémen, un Yémen Chiite dirigé par les Houthis et un Yémen contrôlé par l'AQPA.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Jeu 19 Mar 2015 - 20:02

Baybars a écrit:
Qu'ils sont cons ceux qui s'impliquent dans l'Orient compliqué.

On se dirige vers deux Yémen, un Yémen Chiite dirigé par les Houthis et un Yémen contrôlé par l'AQPA.


attendons de voir la contre attaque , comme en irak au moment ou on a cru que les sunites était condamné a ne pas riposté et a subir des brimades da3sh est apparu et a littéralement plié en 2 les chiites et les kurdes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Jeu 19 Mar 2015 - 21:38

AQPA attaque la prison d'Aden. Une centaine de Jihadiste prisonniers ont pu s'échapper de la prison. L'AQPA a sans doute profité des combats autour de l'aéroport.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Mar 2015 - 16:58

134 morts et plus de 450 blessés contre les mosquées chiites a Sana'a.

L'État Islamique a revendiqué les attentats.
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Mar 2015 - 17:17

Citation :
Houthi Fighter Jets Bomb Yemeni President’s Palace in Aden



SANA’A – Fighter aircrafts belonging to the Shiite Houthi movement bombarded the presidential palace in the southern city of Aden, seat of the Yemeni President Abd Rabbuh Mansur Hadi, on Thursday, witnesses and officials told Efe.

The presidential complex was completely evacuated before the bombing began, so the attack caused no casualties, according to a presidential source.

Three attacks were launched, two of them with missiles, one of which hit a secondary building of the complex.

Meanwhile, other witnesses exposed that the same aircrafts also attacked the headquarters of the special security forces, which was under siege earlier on Thursday by the troops and tribal militias loyal to Hadi, and at the time was being looted.

This violent escalation came just hours after at least five fighters were killed in clashes between supporters and opposition forces of Hadi at the airport of Aden, which led to the suspension of flights.

The special forces, who are loyal to the former president Ali Abdullah Saleh and are opposed to Hadi, had stormed the Aden International Airport and occupied it for hours.

Tribal militiamen loyal to Hadi and troops from the fourth military zone regained control of the airport after bombing positions of those forces.

The special forces are led by Abdel Hafez al-Saqqaf, from the north, who has rejected President Hadi’s decision to replace him with a southern officer.

Al-Saqqaf is accused of being loyal to former President Ali Abdullah Saleh and the Houthi Shiite movement, which seized control of most of the northern region of the country.
http://www.laht.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Mar 2015 - 19:53

L'AQPA rentre dans la ville d'Al-Houtah sans combat. Et les Houthis a Ta'ez de la même façon.

157 morts dans l'attaque de l'EI au Yémen.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Mar 2015 - 20:22

arsenik a écrit:
Baybars a écrit:
Qu'ils sont cons ceux qui s'impliquent dans l'Orient compliqué.

On se dirige vers deux Yémen, un Yémen Chiite dirigé par les Houthis et un Yémen contrôlé par l'AQPA.


attendons de voir la contre attaque , comme en irak au moment ou on a cru que les sunites était condamné a ne pas riposté et a subir des brimades da3sh est apparu et a littéralement plié en 2 les chiites et les kurdes

exactement comme je le disais al qaida et da3sh passe a l'offensive l'attenta a fait 145 mort
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Mar 2015 - 20:48

Les Usa retire ces forces de la base d'Al-Anad après que l'AQPA ai prit Al-Houta, la capitale de la province de Lahj.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Ven 20 Mar 2015 - 22:39

Baybars a écrit:
Les Usa retire ces forces de la base d'Al-Anad après que l'AQPA ai prit Al-Houta, la capitale de la province de Lahj.

AQPA prends le contrôle des banques, des casernes et des routes principales, beaucoup de membres des forces de sécurité ont été tué, d'autres fonctionnaires ont pu s'enfuir à Aden (La capitale provisoire)

AQPA est à 15 minutes d'Aden.

C'est une information très importante pour le Yémen et la région.

http://mobile.nytimes.com/aponline/2015/03/20/world/middleeast/ap-ml-yemen.html?referrer=&_r=0

https://www.google.fr/maps/place/Y%C3%A9men/@13.0095582,45.0341311,10z/data=!4m2!3m1!1s0x1603dbac7c34bc5f:0x92f129377eae77ae
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Mar 2015 - 9:00

Je suis toute à fait d'accord avec l'article, très pertinent.

Citation :
Les attentats de Sanaa sont « la réaction des sunnites face à l’avancée des houthis »

Quel est le message qu'a voulu faire passer l'EI à travers l'attaque violente contre les mosquées ? Quelles peuvent-être les conséquences ? Y-a-t-il un risque de guerre civile ? Le spécialiste du Yémen et de l'islamisme, François Burgat, a répondu à « L'Orient-Le Jour ».

Le Yémen semblait, ces derniers jours, avoir atteint un apogée dans l'escalade de la violence entre les divers affrontements et les pérégrinations forcées du président Abd Rabbo Mansour Hadi à travers le pays. En proie à de nombreux échanges violents avec Aqpa (la branche yéménite d'el-Qaëda) ces dernières semaines, ces forces rebelles venues du nord-ouest du pays ont reçu un coup violent avec la démonstration de force de l'État islamique (EI) survenue hier, à Sanaa. L'EI a en effet revendiqué le triple attentat-suicide contre des mosquées fréquentées par des chiites, dont les miliciens houthis, qui a fait au moins 142 morts. Il s'agit là de la première attaque de l'organisation jihadiste sur le sol yéménite et celle-ci a d'ores et déjà annoncé, dans un communiqué revendiquant les attentats, que d'autres suivront, contre les miliciens chiites.

Selon le spécialiste du Yémen et de l'islamisme, François Burgat, également directeur de recherche à l'Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (Iremam) à Aix-en-Provence, « jusqu'à présent, c'était el-Qaëda qui représentait les sunnites au Yémen, donc la nouveauté de ces attentats serait l'affirmation de la montée en puissance de l'EI par rapport à el-Qaëda (...) Le message paraît clair. Ces attentats montrent une accélération et une exacerbation de la confessionnalisation de la guerre civile sur laquelle a débouché la prise de pouvoir contre-révolutionnaire, le 20 janvier dernier, des houthis, alliés à l'ancien président Ali Abdallah Saleh ». La prise de pouvoir des houthis des mains du parti el-Islah, proche des Frères musulmans, donc des sunnites, a, pour le politologue, « donné une nouvelle dimension dans la lutte contre el-Qaëda, qui était auparavant une affaire entre sunnites. Désormais, il y a un aspect sectaire à la lutte contre cette organisation, comparable à ce qu'était la lutte contre el-Qaëda en Irak. La bonne nouvelle du point de vue des Occidentaux, c'est qu'on ne pourra pas accuser le gouvernement yéménite de tiédeur dans sa lutte contre el-Qaëda, sachant que, dorénavant, il va y avoir une dimension sectaire ». Ces attentats violents ne sont autres que « la réaction des sunnites face à l'avancée des miliciens houthis », explique-t-il.

Sur le plan diplomatique, Washington a fermement condamné les attentats de Sanaa et le porte-parole du président américain Barack Obama a précisé qu'il ne pouvait confirmer à ce stade « la véracité des affirmations de ces extrémistes selon lesquelles ils sont affiliés à l'EI ». Mais selon François Burgat, « l'État islamique ne s'amuserait pas à faire de fausses revendications ». Selon l'AFP, Aqpa, qui a par le passé appelé à soutenir l'EI face aux frappes de la coalition internationale en Syrie et en Irak, a assuré ne pas être impliqué dans l'attaque des mosquées de Sanaa, soulignant dans un communiqué sur Twitter qu'el-Qaëda se refuse à « prendre pour cible des mosquées ». La question se porte alors sur l'éventualité que ces kamikazes puissent être d'anciens membres d'Aqpa, qui se seraient désolidarisés du mouvement afin de rejoindre l'État islamique, qui ne s'oppose pas au fait de perpétrer des attentats dans des mosquées. Pour le politologue français, « ça ne serait pas incohérent. Il y a eu un peu partout dans la région des flux d'el-Qaëda vers l'EI, car c'est l'histoire même de Daech (acronyme arabe de l'État islamique). D'autre part, il me semble avoir vu qu'ils ont employé des moyens particulièrement sophistiqués, des explosifs dans le plâtre d'un jeune homme qui était supposé avoir la jambe cassée, ce n'est pas du travail d'amateur. Cela ressemble tout à fait à ce que peut faire une organisation sophistiquée ».


« Sunnistan libre »
L'attentat de Sanaa s'inscrit-il dans la continuité de celui de Tunis, quelques jours plus tôt, également revendiqué par l'État islamique ?
« Le lien entre les attentats dans ces deux pays est évident. L'attaque de Tunis a été souvent dépeinte comme une tentative contre la jeune démocratie tunisienne, mais je pense que c'est une mauvaise interprétation », affirme M. Burgat. « Ce n'est pas le musée du Bardo comme symbole de la culture tunisienne qui a été visé, mais ce sont des cibles précises, des Occidentaux venus des pays en guerre contre l'EI, il faut prendre le temps de le dire, "Nous somme en guerre contre Daech", "nous en sommes à 6 000 ou 7 000 bombes que nous déversons très sélectivement sur l'un des acteurs de la crise syrienne", donc il y a derrière une matrice politique et militaire qu'on ne peut nier. De même, le Yémen est le théâtre d'une guerre, par les États-Unis contre el-Qaëda, qui a fait 820 morts a peu près par drones depuis 2002. »

Mais ce qui relie les deux attentats c'est « la reconfiguration des alliances au Proche-Orient qui fait que ce que j'appelle les héritiers de Khomeyni sont en train de devenir les alliés des États-Unis, dans ce combat contre les héritiers de Ben Laden. Donc, il y a une cohérence, une logique. Il y a actuellement une collusion entre Washington et les chiites, contre la volonté de créer ce que j'appelle un Sunnistan libre, libre car libéré des ingérences des Occidentaux, d'une part, et des chiites, d'autre part » explique le chercheur.

Alors, doit-on craindre une guerre interreligieuse au Yémen comme suite logique à cet événement tragique ? Selon M. Burgat, il y aurait déjà eu des représailles des houthis quelques heures après l'annonce des attentats contre les mosquées chiites. Toujours selon lui, « les houthis auraient déjà fait sauter la maison du leader du tout dernier parti salafiste al-Rachad, parti salafiste qui venait de se créer. Donc la confessionnalisation de la guerre civile yéménite n'est pas très loin... »

http://www.lorientlejour.com/article/916856/les-attentats-de-sanaa-sont-la-reaction-des-sunnites-face-a-lavancee-des-houthis-.html
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9337
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Mar 2015 - 10:45

F.Burgat s' est souvent distingué par d'excellentes analyses. La montée en puissance de l' EI au Yémen va poser un problème à l'Arabie saoudite qui ne contrôle plus rien à ses portes.
Il faudrait un yalta saoudo-iranien pour stopper cette fuite en avant qui risque d'engloutir la region. Je pense que les US devrait envisager cette option diplomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Mar 2015 - 12:53

PGM a écrit:
F.Burgat s' est souvent distingué par d'excellentes analyses. La montée en puissance de l' EI au Yémen va poser un problème à l'Arabie saoudite qui ne contrôle plus rien à ses portes.
Il faudrait un yalta saoudo-iranien pour stopper cette fuite en avant qui risque d'engloutir la region. Je pense que les US devrait envisager cette option diplomatique.

Les événements sont sorti du contrôle de tout le monde. C'est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Mar 2015 - 15:24

Baybars a écrit:
Les Usa retire ces forces de la base d'Al-Anad après que l'AQPA ai prit Al-Houta, la capitale de la province de Lahj.

Je devais aller au Yémen, je crois que sa va tomber à l'eau.

100 FS Américains retiré de la base d'Al-Anad dans la province de Lahj suite à l'avancé de l'AQPA et des Houthis. Je m'attends à d'énorme affrontement dans cette province dans les prochains jours/semaines/mois, car les Houthis descendent du nord, AQPA attaque de l'est, le régime Syrien du sud (Aden) et l'EI est à l'ouest.

Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Mar 2015 - 15:59

regime syrien ? Suspect

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Sam 21 Mar 2015 - 16:07

arsenik a écrit:
regime syrien ? Suspect

Erreur de ma part, régime Yéménite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Dim 22 Mar 2015 - 13:22

Sa bouge pas mal au Yémen, les Houthis ont décidé de mettre le paquet pour prendre Aden, le président Hadi aurait commencé à réunir une force de 20 000 hommes pour résister au Houthis et contre attaqué. AQPA de son côté élargie sont influence dans l'est vers l'Hadramout.





Des milliers de manifestants à Taeez (ville Sunnite) contre l'armée et les Houthis.





Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Capitaine
Capitaine


messages : 998
Inscrit le : 01/01/2008
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Dim 22 Mar 2015 - 14:03

Situation militaire à Aden face à l'avancée Houthie.









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre civile au Yémen   Aujourd'hui à 5:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre civile au Yémen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2011-__Syrie, guerre civile
» « L'Etat se prépare à une guerre dans les cités »
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» L'explosion sociale qui couve et l'Ademocratie
» Le survivalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: