Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nigéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 9 Sep 2015 - 19:31

Citation :
Nigeria: l’armée libère 128 personnes présumées liées à Boko Haram


9 septembre 2015




L’armée nigériane a annoncé mercredi la mise en liberté de 128 personnes arrêtées pour appartenance présumée au groupe islamiste Boko Haram, deux mois après une mesure similaire concernant 182 personnes.

Les 128 détenus – 109 hommes, sept femmes et douze jeunes garçons – ont été remis au gouverneur de l’Etat de Borno, berceau des talibans, dans le nord-est du pays.

En juillet déjà, 182 personnes avaient été libérées dans les mêmes conditions, après avoir été innocentées de tout lien avec le groupe jihadiste.

Toutes les personnes libérées avaient été arrêtées ces dernières semaines dans le cadre d’opérations militaires contre Boko Haram dans l’Etat de Borno, a indiqué le chef de l’armée nigériane, le général Tukur Buratai, présent à la cérémonie de remise en liberté des ex-détenus.

Ils ont tous été mis « hors de cause » après de multiples examens et interrogatoires par divers services de sécurité et de renseignement de la police et de l’armée, a-t-il expliqué.

« C’est une démonstration éclatante du niveau de professionnalisme de l’armée », a jugé le général Tukur.

Certaines organisations de défense des droits de l’Homme accusent régulièrement l’armée nigériane d’arrestations et détentions arbitraires, voire de mauvais traitements, tortures et meurtres de prisonniers.

En juin, Amnesty International avait estimé que les éléments étaient suffisants pour que la Cour internationale de justice (CIJ) ouvre une enquête sur divers officiers supérieurs de l’armée pour mauvais traitements aux détenus.

Au moins 20.000 personnes – en majorité des jeunes – ont été arrêtées au cours des six années de conflit contre Boko Haram, selon Amnesty qui assure que des centaines d’entre elles sont décédées durant leur détention.

Le président nigérian Muhammadu Buhari, qui a pris ses fonctions fin mai, a donné en août trois mois à ses forces armées pour en finir avec l’insurrection de Boko Haram, qui a fait quelque 15.000 morts et plus de deux millions de déplacés depuis 2009.


http://maliactu.net/nigeria-larmee-libere-128-personnes-presumees-liees-a-boko-haram/#sthash.jEiRrpDW.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Ven 11 Sep 2015 - 21:37

Citation :
Nord-est du Nigeria: une explosion fait au moins deux morts dans un camp de déplacés


11 septembre 2015


Au moins deux personnes ont été tuées dans une explosion dans un camp de personnes déplacées par le conflit avec le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué vendredi les services de secours locaux.

« Il y a eu une explosion au camp de déplacés de Malkohi, à Yola, vers 11H00 » (10H00 GMT), a affirmé un responsable de la Croix-Rouge, Aliyu Maikano. La police de l’Etat d’Adamawa, dont Yola est la capitale, a confirmé l’explosion.

Des bilans contradictoires ont été communiqués. M. Maikano fait état de trois morts et neuf blessés, alors que le porte-parole de la police de l’Etat d’Adamawa, Othman Abubakar, interrogé par l’AFP, parle de deux morts et sept blessés.

Un responsable de l’Agence de gestion des urgences de l’Etat d’Adamawa (ADSEMA), Suleiman Mohammed, a pour sa part déclaré que cinq personnes avaient péri tandis que 20 avaient été blessées.

Selon M. Abubakar et M. Mohammed, l’explosion a été causée par une bombe artisanale abandonnée près des tentes du camp.

Ce camp, situé près d’une base militaire, au sud de Yola, est un des nombreux camps de la capitale de l’Etat D’Adamawa, qui accueillent les hommes, femmes et enfants qui ont fui le conflit.

L’insurrection de Boko Haram a fait quelque 15.000 morts et plus de deux millions de déplacés depuis 2009.

http://maliactu.net/nord-est-du-nigeria-une-explosion-fait-au-moins-deux-morts-dans-un-camp-de-deplaces/#sthash.O8BA5AV7.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mar 15 Sep 2015 - 19:36

Citation :
Buhari à Paris: Hollande propose une autre réunion contre Boko Haram


Par RFI Publié le 15-09-2015  


Le président français François Hollande a reçu au palais de l'Elysée son homologue nigérian Muhammadu Buhari, lundi 14 septembre.
AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET



Le président nigérian, Muhammadu Buhari, est à Paris depuis ce lundi 14 septembre avec une délégation composée essentiellement d'hommes d'affaires. Le but de cette visite officielle est notamment de faire le point sur la lutte contre l'organisation Etat islamique en Afrique de l'ouest (ex-Boko Haram). Aucune annonce n'a été faite. Mais le président français se propose d'organiser une nouvelle réunion pour coordonner les efforts de lutte contre ce mouvement jihadiste.


Pour parler de Boko Haram, les deux chefs d'Etat ont des mots fermes. François Hollande réaffirme sa solidarité avec le Nigeria. En mai 2014, Paris avait organisé un sommet pour mieux coordonner les efforts des pays francophones, voisins du Nigeria, pour lutter contre le groupe jihadiste qui a fait allégeance à l'organisation Etat islamique.

Suite à cette réunion, Paris a ouvert un centre de renseignement à Abuja, qui fournit des informations de terrain aux forces armées nigérianes, tchadiennes, camerounaises et nigériennes. Aujourd'hui, la France souhaite organiser une autre réunion de ce type. « Nous proposons d'avoir encore une réunion dans ce cadre-là, pour que nous puissions renforcer encore notre appui et échanger encore davantage d'informations de renseignement et de moyens pour lutter contre Boko Haram », a déclaré François Hollande.

Sur cette lancée, Muhammadu Buhari encourage ses partenaires à respecter leurs engagements. « La commission du bassin du lac Tchad a demandé à chaque pays participant à la lutte contre Boko Haram, de fournir des soldats et de l'équipement, a rappelé le dirigeant nigérian. Et dernièrement, au G7, on nous a promis plus d'échange de renseignements, de livraison d'équipement et de formation ».

Manque de moyens


Pendant ce temps sur le terrain, les militaires continuent de ratisser les villes et villages d'où les jihadistes de Boko Haram ont été délogés. La principale difficulté, c'est la présence de mines, mais aussi le manque de moyens humains et logistiques. « Gambaru fait maintenant partie de la Force multinationale mixte, explique le général Iliya Abbah, qui dirigeait la Force d'intervention conjointe multinationale, au moment de la reprise de Gambaru. Les Tchadiens étaient ici auparavant. Mais la ville a été abandonnée. Cela a été très difficile de récupérer ce site des mains de Boko Haram. L'armée nigériane a déployé beaucoup de moyens pour cela. »

Le principal problème dans la lutte conjointe contre l'organisation terroriste, « c'est de s'assurer du suivi de l'engagement de chacun des Etats impliqué dans la force multinationale, souligne le général. Nous devrions mobiliser jusqu'à 7 700 hommes. Mais il y a déjà des manquements: il nous faudra plus de moyens humains. Je vais formuler une demande pour qu'on puisse avoir plus de soldats au sein de cette force régionale. Nous avons des besoins logistiques et de formation pour nos militaires. Et par-dessus tout, il y a la question de la recherche de financement pour nous procurer du matériel. Plusieurs pays ont fait des promesses de financement. J'espère qu'elles seront effectivement lorsque nous commencerons nos opérations ».

Les entreprises françaises déroulent le tapis rouge

L'autre thème majeur abordé par le président nigérian et son homologue français au cours de cette première rencontre, c'est le volet économique. L'Agence française de développement - opérateur public - accompagne notamment l'essor des PME (petites et moyennes entreprises) et le développement du secteur agricole, mais le Nigeria intéresse aussi le secteur privé français.

A l'image des représentants de l'Etat, le patronat français déroule ce mardi 15 septembre le tapis rouge au président Muhammadu Buhari, à l'occasion d'un forum économique France-Nigeria. La première économie africaine est aussi le premier partenaire commercial africain de la France. La valeur des échanges entre les deux pays était de 5,62 milliards d'euros l'année dernière, avec une balance commerciale excédentaire pour le Nigéria, qui a importé de France pour 1,51 milliard d'euros et exporté vers la France pour 4,110 milliards d'euros. Mais ces exportations étaient constituées à plus de 97% d'hydrocarbures.

Le pays le plus peuplé d'Afrique avec près de 180 millions d'habitants attire aussi les opérateurs privés de droit français. Outre la présence historique du groupe pétrolier Total et celle du cimentier Lafarge, de nouvelles grandes entreprises françaises envisagent de s'implanter au Nigeria, comme le groupe de distribution Carrefour et le constructeur automobile Peugeot. Ces dossiers devraient même être évoqués à l'occasion du séjour de Muhammadu Buhari à Paris.

Aide économique

Avec plus d'1,5 million de réfugiés, des villages détruits, des infrastructures à réhabiliter, le Nigeria cherche également des solutions économiques à cette crise. Lors de cette visite, l'Agence française de développement a promis de débloquer 130 millions d'euros pour soutenir la Banque nigériane de développement, une institution qui a notamment des projets d'infrastructures et agricoles en direction du nord est du pays.


Citation :
Nous allons signer un certain nombre d'accords, notamment pour l'agriculture, qui est la grande priorité du président Buhari.

Le président français, François Hollande


15/09/2015 - par Bineta Diagne  


http://www.rfi.fr/afrique/20150915-buhari-paris-hollande-propose-autre-reunion-boko-haram
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 16 Sep 2015 - 17:17

Citation :
Le Nigeria pourrait échanger des prisonniers de Boko Haram contre les lycéennes de Chibok


16 septembre 2015




Le Nigeria envisage d’offrir l’amnistie à des islamistes de Boko Haram emprisonnés en échange de la libération des lycéennes enlevées à Chibok (nord-est), a déclaré mercredi le président Muhammadu Buhari dans un entretien avec l’AFP.

« Si les responsables de Boko Haram acceptent de nous rendre les filles de Chibok, toutes ces filles, nous pourrions décider d’accorder l’amnistie » à leurs prisonniers, a-t-il dit au dernier jour d’une visite en France.

« Mais nous sommes très prudents, a-t-il poursuivi: à moins d’être sûrs qu’elles sont en relativement bonne santé, nous n’allons libérer » personne. De même, « nous garderons nos prisonniers jusqu’à être certains du nombre de filles que nous pouvons récupérer. »

Les militants islamistes de Boko Haram avaient fait irruption le 14 avril 2014 au lycée de Chibok, dans l’Etat de Borno, berceau de leur mouvement, pour y enlever 276 adolescentes qui se préparaient à passer leurs examens. Cinquante-sept ont réussi à s’échapper mais le sort des 219 autres reste incertain.

Un mois après l’enlèvement, une vidéo en montrait plusieurs dizaines, vêtues de noir et récitant le Coran avec résignation. Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, annonçait qu’elles avaient été converties à l’islam et « mariées » à des militants du mouvement islamiste.

Selon des défenseurs des droits de l’homme, elles sont en fait soumises au groupe et parfois vendues en esclavage à des militants, voire utilisées comme « bombes humaines » dans des attentats-suicides.

Muhammadu Buhari, un ancien général de 72 ans, a pris ses fonctions en mai lors de la première alternance démocratique au Nigeria depuis la fin des dictatures militaires en 1999.

Il a érigé en priorité de vaincre l’organisation islamiste, tenue pour responsable de la mort de plus de 15.000 personnes en six ans, essentiellement dans le nord-est du Nigeria. Mi-août, il avait donné trois mois aux forces armées pour en finir avec Boko Haram.

– Bombes artisanales et attentats-suicides –

« Nous faisons des progrès », a-t-il assuré mercredi, en prédisant la fin prochaine des « attaques conventionnelles » que mène Boko Haram « avec des véhicules blindés volés à l’armée ou des mitraillettes installées sur des pick-up ».

Toutefois, a-t-il admis, les attentats à la bombe artisanale risquent, eux, de se poursuivre au delà de l’échéance fixée, « parce qu’elles sont tellement simples à fabriquer à partir de gaz de cuisine ou d’engrais ».

« Nous ne nous attendons pas à un arrêt à 100% de l’insurrection », a reconnu le président Buhari.

Boko Haram, qui a perdu le contrôle d’un vaste territoire depuis février, a de plus en plus recours à des techniques de guérilla, telles que le bombardement de cibles civiles ou les attentats-suicides.

Depuis la fin mai, des centaines de personnes ont été tuées dans ce type d’attaques dans le nord-est du Nigeria et les attentats-suicides se sont étendus au Tchad et au Cameroun voisins ces dernières semaines.

Vendredi encore, une bombe artisanale a fait sept morts et une vingtaine de blessés dans un camp de déplacés de l’Etat d’Adamawa (nord-est) et une kamikaze a tué deux personnes à un poste de contrôle du même Etat

Environ 8.700 hommes devaient être déployés dès août pour lutter contre Boko Haram dans le cadre d’une force régionale – la Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) – à laquelle doivent participer le Nigeria, le Niger, le Tchad, le Cameroun et le Bénin.

Elle a pris du retard en raison « de la saison des pluies », a avancé le président nigérian, arguant que « les mouvements à pied ou en véhicules étaient très compliqués » par ce temps.

Lundi, il s’était entretenu avec son homologue français François Hollande, qui avait comparé les islamistes nigérians à l’organisation Etat islamique (EI).

« C’est le même terrorisme, inspiré par les mêmes idéologies de mort », avait lancé le chef de l’Etat français, dont l’armée apporte du « renseignement » à la lutte contre Boko Haram.


http://maliactu.net/le-nigeria-pourrait-echanger-des-prisonniers-de-boko-haram-contre-les-lyceennes-de-chibok/#sthash.Iop8wbvS.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Dim 20 Sep 2015 - 15:22

Citation :
Nigeria : le dirigeant de Boko Haram dément des succès de l'armée


AFP 20/09/2015


L'armée nigériane a déclaré samedi avoir gagné du terrain dans sa contre-offensive contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, des affirmations que le dirigeant de l'organisation islamiste Abubakar Shekau a qualifiées de "mensonges".

"La lutte contre les terroristes dans le nord-est connait une phase de succès, la plupart des camps tombant entre les mains du pouvoir fédéral", a affirmé, dans un communiqué, le porte-parole de l'armée Sani Usman. Il a précisé que les soldats nigérians avaient détruit des enclaves et des camps de l'organisation islamiste dans l'Etat de Borno et que huit personnes soupçonnées d'être des combattants de Boko Haram s'étaient rendues.

Un total de 62 personnes ont été libérées par l'armée nigériane dans les environs de Gwoza, ville stratégique dont Boko Haram avait fait la "capitale" d'un "califat" régional et qui avait été reconquise par les forces gouvernementales en mars. Soixante-dix-sept hommes, femmes et enfants, la plupart "hagards, abattus, et de toute évidence mal nourris", sont arrivés samedi dans la ville de Bama, selon M. Usman.

Dans un enregistrement audio de 25 minutes diffusée sur les réseaux sociaux, Shekau a démenti la version de l'armée. Les militaires "mentent lorsqu'ils affirment qu'ils ont confisqué nos armes, que nous avons été chassés de nos territoires, et que nous sommes en déroute".
Shekau n'a pas été vu sur une vidéo depuis février, et à l'exception d'un message audio en août, ne s'était pas exprimé depuis mars, lorsqu'il avait proclamé l'allégeance de Boko Haram au groupe Etat islamique.
Son absence avait alimenté des rumeurs sur son éventuelle disparition ou remplacement à la tête de Boko Haram.

"Nous sommes vivants, je suis vivant, c'est ma voix, plus forte qu'auparavant", a-t-il proclamé dans cet enregistrement qui semble avoir été réalisé ces derniers jours, sans mention de date ou de lieu, mais dans lequel il évoque notamment la récente visite en France du président nigérian Muhammadu Buhari.

http://www.lorientlejour.com/article/945255/nigeria-le-dirigeant-de-boko-haram-dement-des-succes-de-larmee.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Lun 21 Sep 2015 - 17:55

Citation :
Nouvelle preuve de vie d’Abubakar Shekau, chef de Boko Haram

Par RFI Publié le 20-09-2015 • Modifié le 20-09-2015 à 23:32


Capture d'écran d'une vidéo de propagande de Boko Haram montrant son chef Abubakar Shekau, le 20 janvier 2015.
AFP PHOTO / BOKO HARAM


Abubakar Shekau redonne une nouvelle preuve de vie. Dans un message audio que plusieurs experts estiment authentiques, le chef des ex-Boko Haram s'adresse au monde et en particulier au chef d'Etat nigérian Muhammadu Buhari.


« Je suis vivant, nous sommes vivants. C'est ma voix. C'est moi Shekau. » Après plusieurs mois de silence, Abubakar Shekau refait surface. Dans ce message audio posté sur des réseaux sociaux ce week-end, le leader du groupe ouest-africain de l'Etat islamique veut éteindre les rumeurs.

Sa dernière vidéo remonte à février de cette année. Et jusqu'à son message du mois dernier, son invisibilité dans la communication récente des ex-Boko Haram a nourri les spéculations sur une éventuelle disparition. En haoussa et en arabe, Abubakar Shekau s'en prend au président Muhammadu Buhari, et à ses intentions de victoire en trois mois.

Aucune indication de lieu et de date n’est indiquée dans cette communication de 25 minutes. Néanmoins, la référence à un marché conclu entre François Hollande et Muhammadu Buhari laisse à penser que le message est bien récent.

Le président nigérian était la semaine dernière en visite officielle à Paris. S'il fait référence dans ce message à ses frères d'armes en prison au Nigeria, Abubakar Shekau ne répond pas au chef d'Etat nigérian sur un échange éventuel de certains de ses prisonniers contre toutes les lycéennes de Chibok

http://www.rfi.fr/afrique/20150920-nigeria-preuve-vie-abubakar-shekau-boko-haram-france-francois-hollande
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Lun 21 Sep 2015 - 18:41

Citation :
Nigeria: le bilan des attentats à Maiduguri s'alourdit, au moins 54 morts


AFP 21/09/2015


Au moins 54 personnes ont été tuées dans les attentats perpétrés par le groupe islamiste Boko Haram dimanche à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi la police.

"54 personnes sont mortes et 90 autres ont été blessées", a déclaré à des journalistes le porte-parole de la police de l'Etat de Borno, Victor Isuku, tandis qu'un précédent bilan établi par des témoins faisait état d'au moins 21 morts. "Les blessés sont soignés à l'hôpital général Umaru Shehu" et dans un autre établissement de l'Etat, a-t-il ajouté. Ces attentats ont été perpétrés alors que l'armée nigériane avait salué samedi ses "succès" dans la lutte contre les insurgés.

Selon les secours et des militaires, trois explosions différentes ont eu lieu dimanche dans les quartiers de Gomari et d'Ajilari à Maiduguri. Mais d'après des témoins, il y en aurait eu quatre, dont une dans une mosquée et une visant des fans de football attroupés devant un match à la télévision.
"J'ai vu les cadavres de mes propres yeux. Il y a eu quatre explosions distinctes", a assuré Bashir Ibrahim, qui habite dans la zone urbaine densément peuplée de Gomari, près de l'aéroport de Maiduguri.
La première bombe a tué six personnes avant qu'une deuxième explosion, quelques minutes plus tard, fasse 14 blessés, dont des enfants venus vendre des marchandises à l'endroit du premier attentat, a-t-il décrit.

D'après un commerçant, Faruq Ali, un troisième engin a explosé dans une mosquée de Binta Sugar, un quartier également très peuplé. "Par chance, seules quelques personnes étaient en train de prier, mais nous avons recensé 11 cadavres et 21 blessés", a-t-il raconté.
Markus John, réparateur de pneus, explique quant à lui qu'une quatrième bombe a explosé à proximité d'un lieu où des fans de football regardaient un match à la télévision. "On a compté quatre corps et plusieurs blessés", a-t-il dit.

Une nouvelle vague de violences frappe le nord-est du Nigeria, peuplé en majorité de musulmans, depuis l'investiture le 29 mai du président Muhammadu Buhari, qui a érigé en priorité la lutte contre les islamistes.
L'insurrection Boko Haram et sa répression ont fait au moins 15.000 morts et forcé plus de deux millions de Nigérians à fuir leurs foyers depuis le début 2009.
Boko Haram a subi depuis février des revers militaires infligés par les armées des pays de la région et perdu le contrôle d'importantes localités. Le groupe a depuis changé de stratégie et de plus en plus recours à des techniques de guérilla: raids éclairs contre des villages, souvent pour se réapprovisionner et attentats-suicides dans des lieux très fréquentés.

http://www.lorientlejour.com/article/945456/nigeria-le-bilan-des-attentats-a-maiduguri-salourdit-au-moins-54-morts.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 23 Sep 2015 - 14:27

Citation :
Nord-est du Nigeria : sécurité renforcée avant la fête de l'Aïd jeudi


AFP 23/09/2015


Redoutant de nouvelles attaques du groupe islamiste Boko Haram à l'occasion de la fête de l'Aïd, le Nigeria a imposé des mesures limitant la circulation dans le nord-est du Nigeria après une vague de violences qui a fait plus de 100 morts.

Ainsi, les militaires ont annoncé l'interdiction de la circulation de tout véhicule dans l'Etat de Borno (nord-est) durant l'Aïd, une fête appelée Sallah au Nigeria, et qui débute jeudi pour deux jours.
"Tout mouvement incluant des véhicules, des bicyclettes et des animaux comme des chevaux, des chameaux et des ânes seront restreints à Maiduguri à partir de mercredi 16H00 GMT", a déclaré un porte-parole de l'armée, Tukur Gusau. "De même, tous les mouvements de véhicules vers et depuis Maiduguri (...) seront également restreints durant cette même période", a ajouté le porte-parole dans un communiqué.

Le corps de défense civile et de sécurité du Nigeria (NSCDC) a annoncé de son côté que 40.000 personnes allaient être déployées à travers le pays pour garantir une "sécurité maximale" pendant la célébration de la fête de l'Aïd.

Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, a été frappée dimanche par une série d'explosions visant notamment une mosquée, où des dizaines de fidèles ont été tués par une kamikaze. Au total, au moins 117 personnes ont été tuées dans ces attentats perpétrés par Boko Haram, selon un nouveau bilan communiqué par des sources hospitalières mardi.

L'attaque qui a touché la capitale de l'Etat de Borno dimanche soir a été la plus meurtrière dans la ville, cible régulière des insurgés islamistes affiliés à l'Etat islamique depuis la prise de pouvoir fin mai du président Muhammadu Buhari.

Une nouvelle vague de violences frappe le nord-est du Nigeria, peuplé en majorité de musulmans, depuis l'investiture du M. Buhari, qui a érigé en priorité la lutte contre les islamistes.
L'insurrection Boko Haram et sa répression ont fait au moins 15.000 morts et forcé plus de deux millions de Nigérians à fuir leurs foyers depuis le début 2009.
Boko Haram a subi depuis février des revers militaires infligés par les armées des pays de la région et perdu le contrôle d'importantes localités. Le groupe a depuis changé de stratégie et a de plus en plus recours à des techniques de guérilla, multipliant notamment les attentats-suicides.

De nombreux habitants à Maiduguri ont déclaré avoir été traumatisés par les attaques de dimanche.
"J'ai peur. Je ne vais aller dans aucune mosquée pour les prières de l'Aïd. Personne n'est à l'abri. Tout peut arriver", a ainsi déclaré un habitant de la ville, Sanusi Modibbo.

http://www.lorientlejour.com/article/945841/nord-est-du-nigeria-securite-renforcee-avant-la-fete-de-laid-jeudi.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 23 Sep 2015 - 21:22

Citation :
Nigeria: plus de 20 morts dans une explosion sur un marché dans le Nord-Est


AFP 23/09/2015


Plus de 20 personnes ont été tuées dimanche dans une explosion sur un marché de la ville de Monguno, dans le nord-est du Nigeria, ont affirmé mercredi l'agence de secours du pays et des témoins.
Le coordinateur de l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA) pour le nord-est du Nigeria, Ibrahim Abdulkadir, a déclaré qu'"entre 25 et 28" personnes avaient été tuées dimanche soir, tandis que des habitants ont assuré qu'au moins 21 personnes avaient perdu la vie.

http://www.lorientlejour.com/article/945892/nigeria-plus-de-20-morts-dans-une-explosion-sur-un-marche-dans-le-nord-est.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 23 Sep 2015 - 21:36

Citation :
Nigeria: l'armée affirme avoir sauvé 241 femmes et enfants de Boko Haram


AFP 23/09/2015


L'armée nigériane a affirmé mercredi avoir sauvé 241 femmes et enfants au cours d'opérations contre les insurgés du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays.
Les femmes et les enfants ont été recueillis mardi alors que des soldats vidaient ce que l'armée a assuré être des "camps de terroristes" près de Banki dans l'Etat de Borno.

Selon Amnesty International, Boko Haram a enlevé au moins 2.000 femmes et filles au Nigeria depuis janvier 2014.
Banki a été occupée par Boko Haram et utilisée comme base arrière pour mener des attaques transfrontalières vers le Cameroun.

Le porte-parole de l'armée nigériane, Sani Usman, a indiqué à l'AFP qu'il n'était pas clair si toutes les personnes sauvées avaient été kidnappées par Boko Haram.
Des interrogatoires "sont en cours pour connaître leur statut exact. Certaines personnes étaient retenues contre leur gré, certaines étaient des membres de la famille" des insurgés, a-t-il précisé.

En mai, plusieurs centaines de femmes et enfants avaient été libérés de la forêt de Sambisa, fief du groupe islamiste armé, dans l'Etat de Borno, tandis que près de 180 personnes ont été libérées au sud de Maiduguri, la capitale de Borno.

Par ailleurs, M. Usman a déclaré que 43 personnes, suspectées d'être des combattants de Boko Haram, dont un commandant régional, ont également été arrêtées dans les opérations de mardi.
Les affirmations de l'armée, qui font suite à une série de succès annoncés contre les islamistes, n'ont toutefois pas pu être vérifiées de manière indépendante.

L'armée nigériane a ainsi déclaré samedi avoir gagné du terrain dans sa contre-offensive contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, des affirmations que le dirigeant de l'organisation islamiste Abubakar Shekau a qualifiées de "mensonges".

Boko Haram, affilié à l'organisation Etat islamique, a multiplié ses attaques depuis l'investiture du M. Buhari en mai. Dimanche, une série d'explosions à Maiduguri et à Monguno a fait près de 140 morts.

http://www.lorientlejour.com/article/945908/nigeria-larmee-affirme-avoir-sauve-241-femmes-et-enfants-de-boko-haram.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mar 29 Sep 2015 - 17:27

Citation :
MULTINATIONAL JOINT TASKFORCE DEPLOYS ITS 7 BRIGADE IN THE LAKE CHAD REGION TO BLOCKADE ALL POSSIBLE ESCAPE ROUTES USED BY INSURGENTS

Posted on September 29, 2015 by beegeagle


Nigerian troops and a T72 M1 tank on the road to recapture BAGA in February 2015

NEWS AGENCY OF NIGERIA
28 September 2015


The Defence Headquarters has renewed the commitment of the Armed Forces to continue with coordinated offensive against Boko Haram insurgents until they were decimated in line with the directive of Mr President. The Defence Spokesman, Col. Rabe Abubakar, said this in a statement issued in Abuja on Monday.

Abubakar said the offensive would be designed in such a way that the insurgents would not be given any opportunity to regroup for any attacks on innocent citizens.He said necessary steps had been taken by the relevant authorities to implement the directive and actualise the objective of dismantling all terrorists’ enclaves in the shortest possible time.

“The Nigerian Armed Forces have renewed commitment to continue the ongoing coordinated joint assaults on Boko Haram in the North East until the operations of the guerrillas are totally impaired and collapsed.

“To this end, the coordinated operation of the security forces in the contested area would intensify because the masquerading guerrillas should not be given any breathing space to regroup and re-strategise their campaign.

“The recent deployment of the 7 Brigade of the Multinational Joint Task Force (MNJTF) in the Lake Chad Basin would ensure a total blockade of possible escape routes in the area to forestall further infiltration of the terrorist elements into the country and its neighbours,’’ the statement said.

The statement warned terrorists still involved in the wanton destruction of property in remote areas to stop their mindless acts of violence and embrace peace.

Security forces have in recent operations captured some number of the terrorists’ enclaves while many of their fighters have been killed with many others surrendering to troops.

https://beegeagle.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Ven 2 Oct 2015 - 13:45

Citation :
Nigeria: au moins 10 morts dans des attentats-suicides dans le nord-est


AFP 02/10/2015


Au moins 10 personnes ont été tuées et 39 blessées dans quatre attentats-suicides perpétrés jeudi soir à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé l'armée vendredi.
"Jusqu'à présent nous avons eu confirmation de 14 morts, en comptant les kamikazes, et de 39 blessés", a indiqué le quartier-général de la Défense à Abuja.

http://www.lorientlejour.com/article/947329/nigeria-au-moins-10-morts-dans-des-attentats-suicides-dans-le-nord-est.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Sam 3 Oct 2015 - 19:36

Citation :
Nigeria: quatre violentes explosions secouent Abuja

Par RFI Publié le 03-10-2015  •  Modifié le 03-10-2015 à 15:38


La gare routière de Nyanya, à la sortie sud d’Abuja, avait déjà été la cible en 2014 de deux violentes explosions.
EUTERS/Afolabi Sotunde


Au Nigeria, la banlieue d’Abuja a été secouée par quatre explosions dans la nuit de vendredi à samedi 3 octobre. Selon l'Agence nationale chargée de coordonner les secours, ces attaques auraient fait  au moins 18 morts et 41 blessés. Cela faisait un an que la capitale fédérale n'avait pas été touchée par une attaque de ce type. Il n'y a pas eu de revendication officielle, mais les forces de sécurité pointent du doigt le groupe Etat islamiste en Afrique de l'ouest, ex-Boko Haram. Les autorités estiment que ces attaques sont une réaction aux avancées de l'armée nigériane dans le nord-est du pays.


La banlieue de la capitale nigériane, Abuja, a été secouée par quatre explosions. Les deux premières explosions se sont produites près d'un arrêt de bus du quartier de Nyanya, en périphérie de la capitale. Cet arrêt de bus est plus précisément situé à côté d'un vaste marché, composé de plusieurs centaines d'étals en bois. Ce lieu de rassemblement avait déjà fait l'objet de deux attaques, en avril 2014. Bien que les explosions se soient produites de nuit, l'impact a été important puisque plusieurs vendeurs y dorment sur place pour éviter de longs trajets vers leur domicile.

Les deux autres explosions ont visé le quartier de Kuje, également en périphérie de la capitale. Elles se sont produites près d'un poste de police et surtout, près d'une prison où plus de 80 repentis du groupe Etat islamiste en Afrique de l'ouest (anciennement Boko Haram) ont été transférés cette semaine. Selon plusieurs sources, cette prison accueille, depuis quelques mois, d'anciens jihadistes qui suivent un programme de réinsertion.

Signe de faiblesse ?

Malgré cette coïncidence, le porte-parole du ministère de la Défense tient à relativiser la portée de ces attaques qu'il estime être un signe de faiblesse. Joint par RFI, le colonel Rabe Abubakar affirme que celles-ci ne vont pas décourager les efforts encours dans le nord-est du pays.


« Ce type d'action est lié aux résultats engrangés dans le nord-est du pays par l'armée. Les combattants ex-Boko Haram sont dans une situation difficile car nous avons détruit la plupart de leurs camps, dans la forêt de Sambisa. Par conséquent, ils se rabattent sur des attaques ciblées et souvent, il s'agit d'attaques suicide. Nous considérons que les attentats suicide sont un signe de faiblesse. C'est vrai que ces attaques sont regrettables. Il faut que les Nigerians soient patients. Ces événements ne vont, en aucun cas, décourager l'armée nigériane à poursuivre ses opérations contre les éléments de Boko Haram », a précisé le colonel Rabe Abubakar.

Que sait-on des derniers jihadistes arrêtés ?

Ces jihadistes ont été arrêtés par l'armée, cette semaine, dans le cadre de l'opération Lafyia Dolé menée à Bama, dans l'Etat de Borno. D'après l'un des porte-parole de l'armée, ces militants Boko Haram se seraient rendus, suite à de violents combats. L'armée nigériane affirme qu'ils s'agit de commandants, de combattants ainsi que d'éléments chargés du ravitaillement de ce groupe.

Cette opération a par ailleurs permis de saisir des sites d'approvisionnement d'éléments ex-Boko Haram, avec notamment du carburant, des véhicules et de la nourriture.

http://www.rfi.fr/afrique/20151003-nigeria-abuja-explosions-boko-haram-nyanya-kuje-colonel-rabe-abubakar  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Dim 4 Oct 2015 - 18:00

Citation :
Nord-est du Nigeria : série d'explosions à Maiduguri, berceau de Boko Haram (résidents)


AFP 04/10/2015


Plusieurs explosions ont frappé dimanche les faubourgs de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno dans le nord-est du Nigeria, cible régulière du groupe islamiste Boko Haram, ont indiqué à l'AFP des résidents sans pouvoir apporter de bilan.

Les explosions ont touché dans la matinée de dimanche les quartiers de Kayamla et Dalori, le long de la route de Bama, dans le sud-est de Maiduguri où quatre attentats-suicides attribués à Boko Haram ont tué au moins dix personnes jeudi.

Un officier de l'armée nigériane a confirmé les explosions sous le couvert de l'anonymat et assuré que les militaires contrôlaient la situation. "Oui, nous avons eu des problèmes dans les faubourgs de Maiduguri, mais les terroristes n'auront pas le dessus", a-t-il affirmé à l'AFP.

"Les explosions se sont produites vers 07H00 (06H00 GMT), je ne sais pas si les terroristes se préparent à envahir la ville, mais le bruit des explosions était vraiment énorme", a affirmé Kursi Yusuf, un employé de l'université de Maiduguri, proche du site des explosions.

Khadija Mustapha, une habitante de Dalori, à une dizaine de km au sud-est de Maiduguri, a expliqué qu'elle avait quitté sa maison de peur d'être prise dans les explosions : "Je suis partie dans un autre quartier avec mes trois filles, parce que j'ignore ce qui se prépare", a-t-elle indiqué en assurant que plusieurs de ses voisins avaient fait de même.

Selon Bashir Amodu, un habitant de Gomari, sur la route de Damaturu, dans l'ouest de Maiduguri, les insurgés de Boko Haram pourraient vouloir envahir Maiduguri, berceau du mouvement né en 2009.
"Ils ont déjà détruit plusieurs petits villages des environs et voudront sans doute poursuivre leur offensive", a-t-il estimé.

Après plusieurs revers militaires, le groupe Boko Haram a multiplié ces derniers mois ses opérations contre des villages sans défense et ses attentats-suicides dans les centres urbains du nord-est du Nigeria.
Boko Haram, dont l'insurrection a fait au moins 17.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009, est tenu pour responsable de la mort de plus de 1.260 personnes depuis la prise de fonctions du nouveau président Muhammadu Buhari le 29 mai, selon un décompte établi par l'AFP.

http://www.lorientlejour.com/article/947580/nord-est-du-nigeria-serie-dexplosions-a-maiduguri-berceau-de-boko-haram-residents.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 7 Oct 2015 - 14:31

Citation :
Nord-est du Nigeria: 14 morts dans trois attentats-suicides à Damaturu


AFP 07/10/2015


Au moins quatorze personnes ont été tuées mercredi dans trois attentats-suicides commis à Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema).

Cinq personnes ont été tuées par deux explosions devant un magasin et une mosquée de la zone résidentielle de Buhari et neuf dans le quartier de Fulani, dans les faubourgs de Damaturu, a précisé le coordinateur de la Nema pour l'Etat de Yobe, Bashir Idris Garga.

Une dizaine de personnes ont été blessées, dont trois grièvement, a ajouté le responsable de la Nema.
En l'absence de revendication, les soupçons des résidents se portaient sur le groupe islamiste Boko Haram qui a déjà frappé à plusieurs reprises à Damaturu et dans l'Etat voisin de Borno. En septembre, une fillette d'une douzaine d'années avait tué six personnes en se faisant exploser à proximité d'une gare routière de Damaturu.

Boko Haram, affilié à l'Etat islamique a revendiqué trois attentats suicides menés vendredi dans les faubourgs de la capitale fédérale Abuja, dans le centre du pays, qui ont fait 18 morts et une quarantaine de blessés.

Après une série de revers militaires, Boko Haram, dont l'insurrection a fait au moins 17.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009, multiplie les attaques de villages isolés et les attentats suicides non seulement dans le nord-est du Nigeria, mais aussi dans les pays voisins, Tchad, Niger et Cameroun.

http://www.lorientlejour.com/article/948186/nord-est-du-nigeria-14-morts-dans-trois-attentats-suicides-a-damaturu.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Jeu 8 Oct 2015 - 15:44

Citation :
BOTCHED ATTACK ON 120 TASKFORCE BATTALION POSITIONS; NIGERIAN TROOPS KILL OVER 100 INSURGENTS, LOST 7 SOLDIERS IN BATTLE

Posted on October 8, 2015 by beegeagle


Nigerian troops in a MT-LB multipurpose armoured vehicle on confidence-building patrols in northeastern Nigeria

WORLDSTAGE
7 October 2015


Nigerian Army said over 100 Boko Haram terrorists that made a futile attempt on 120 Task Force Battalion troops located at Goniri, Yobe State at the early hours of today were all killed.

A statement by Colonel Sani Kukasheka Usman, Acting Director Army Public Relations said the fleeing terrorists had in a great sign of desperation and to create an impression that they remain relevant, at the early hours of today made a futile attempt on 120 Task Force Battalion troops located at Goniri, Yobe State.

“During the encounter our gallant troops successfully repelled the attacked and inflicted heavy casualty on the invading terrorists as all of them were killed. On the last count over 100 terrorists bodies were seen. Unfortunately however, 7 of our gallant soldiers paid the supreme price while defending our fatherland, while 1 officer and 8 soldiers were wounded in action,” the statement said.

“ During the encounter, the troops have recovered a sizeable (cache of) arms, ammunition and other equipment from the terrorists. These include 1 General Purpose Machine Gun, 2 Rocket Propelled Grenades, 9 AK-47 rifles and belted rounds of 7.62 (NATO) ammunition.

Others were various wires used for Improvised Explosive Devices (IEDs), 7 primed IEDs, different types of spanners and a torchlight.”

The statement said troops had consolidated on the encounter and more determined to defend their location and continued to serve as blocking force to any fleeing terrorists from the Nigerian Air Force aerial bombardments and other troops artillery fire.

In a related development, troops of 21 Brigade on fighting patrol from Bama to Ngurosoye were said to have destroyed Boko Haram terrorists camps along that axis.

“While on patrol, the brave soldiers came across some of the terrorists hideouts that also served as fabricating area for IEDs and the terrorists’ training area. Another patrol along Bama-Kawuri axis discovered and exhumed IEDs and wires for detonation,” it said.

“It is important to reiterate that the Nigerian Army along with the support of the Nigerian Air Force and other security agencies would not relent in its determined effort of defeating Boko Haram terrorists.”

https://beegeagle.wordpress.com/2015/10/08/botched-attack-on-120-taskforce-battalion-positions-nigerian-troops-kill-over-100-insurgents-lost-7-soldiers-in-battle/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Jeu 8 Oct 2015 - 18:13

Citation :
Trois attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria

Par RFI Publié le 08-10-2015 • Modifié le 08-10-2015 à 03:05


Des dégâts causés lors d'un précédent attentat-suicide à Damaturu, dans l'Etat de Yobe
Reuters/Olatunji Omirin



C'est dans le nord-est du pays, à Damaturu, que ce sont produit les attentats en début de matinée ce mercredi 7 octobre. Des attaques qui n'ont pas été revendiquées, mais le groupe Etat Islamique en Afrique de l'Ouest, ex-Boko Haram, a déjà frappé à plusieurs reprises la ville de Damaturu et l'Etat voisin de Borno. Au moins quatorze personnes ont été tuées et une dizaine blessées.


C'est dans la capitale de l'Etat de Yobe, entre 5h30 et 6h du matin, alors que le couvre-feu était encore en vigueur, que les explosions se sont produites. Des attentats perpétrés par des individus équipés de fusils, précise le porte-parole de la police sur place.

Les attaques ont eu lieu dans un quartier résidentiel de Damaturu. Cinq personnes ont été tuées par des explosions devant un magasin et une mosquée. Puis une troisième explosion, dans un quartier peul, a fait neuf morts, d'après l'Agence nationale de gestion des urgences.

Quartiers bouclés

Sur place, les quartiers concernés ont été bouclés. La police a aussi rencontré les dirigeants locaux pour les inciter à faire plus attention aux individus suspects. Le gouverneur de l'Etat de Yobe, lui, fait état de 17 morts et 11 blessés et appelle à plus de surveillance pour empêcher ses attentats.

Depuis la prise de fonction du président Muhammadu Buhari, le 29 mai, plus de 1200 personnes ont péri à la suite de ces attentats.

http://www.rfi.fr/afrique/20151008-trois-attentats-suicides-le-nord-est-nigeria-boko-haram-buhari-yobe-damaturu
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Sam 10 Oct 2015 - 14:52

Citation :
NIGERIA’S DEFENCE HEADQUARTERS WARNS PUBLIC TO BE ON THE LOOKOUT FOR CLUSTER BOMBS

Posted on October 9, 2015 by beegeagle



Nigerian Army combat engineers engage in demining tasks to rid the roads of explosives, somewhere in northeast Nigeria
WORLDSTAGE
8 October, 2015


Nigeria’s Defence Headquarters (DHQ) said Army Engineers serving in Adamawa State have recovered some catches of cluster bombs in the contested areas in recent time and advised people, particularly those in the North East to keep a lookout for them.

The military said the Boko Haram Terrorists (BHT) in the areas have used such lethal instruments over time to push their callous terrorist cause.

Colonel Rabe Abubakar, Acting Director Defence Information said for easy identification of cluster bombs, “it is important to note that cluster bombs are bombs that house submunitions, that is, smaller explosives contained in individual cases. These bombs are used against large areas containing many targets, such as columns of vehicles, marketplaces, places of worship or large troop concentration as the case may be.

”Some cluster bombs carry several hundred of very small explosives wrapped in a metal container like a pot while others carry larger submunitions that can find specific targets such as tanks. Some of these submunitions do not blow up immediately, but remain behind and act as landmines. This can be an acceptable explanation for the recovery of caches of these bombs by Nigerian Army Engineers in the area.

“The general public are hereby requested to be wary of such concealed dangerous equipment now being used by the terrorist elements to cause havoc to both innocent lives and property. The public is also advised to report such objects/materials if seen to security agencies for prompt action. The terrorists are desperate and frustrated and could use any cruel instrument to actualize their evil intention.

“Members of the public are hereby urged to continue to cooperate with the security agencies by giving timely information to secure our great country.”  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Dim 11 Oct 2015 - 14:02

Citation :
ATTACK ON SECTOR 1, 27 TASKFORCE BRIGADE AT GEIDAM ; NIGERIAN TROOPS DEFEAT INVADING FORCE, LOSE 3 SOLDIERS

Posted on October 9, 2015 by beegeagle


Nigerian soldiers and a Landcruiser gun truck in the Sahelian plains of NE Nigeria
WORLDSTAGE
8 October, 2015


The Nigerian Army said troops killed most terrorists and destroyed their weapons and equipment during an attack on its Sector 1 of 27 Task Force Brigade located at Gaidam, Yobe State on Wednesday evening, but it lost three soldiers and some equipment.

A statement by Colonel Sani Kukasheka Usman, Acting Director Army Public Relations said the attack was successfully repelled by the troops and the reinforcement sent.

It said the Chief of Army Staff (COAS), Lieutenant General Tukur Yusuf Buratai who was on operational visit to North East, personally visited the troops location and assessed the damage done. “He warned the officers of the unit that such ugly incident should not be allowed to happen again,” the statement said.

The COAS also drove into the town and further assessed damage by the terrorists and gave further directives to the troops for the defence and improved security of the general area. He also met with some of the community leaders and Idris Aloma Polytechnic staff where he assured them of their safety and improved security.

“The situation in Geidam is now calm and people are going about their normal businesses,” it said. The Chief of Army Staff was received at Geidam by the General Officer Commanding 3 Division, Major General Hassan Umaru and Acting Commander 27 Task Force Brigade who led the reinforcement team last night.

The COAS was accompanied on the visit by the Theatre Commander Operation Lafiya Dole, Major General Yusha’u Abubakar, the Chief of Training and Operations (Army), Major General Fatai Alli, as well as Acting Director of Military Intelligence, Acting Provost Marshall and Director of Campaign Planning, as well as the Acting Director Army Public Relations and the Liaison Officer of the Multinational Joint Taskforce.

“The Nigerian Army wishes to assure the public that this isolated incident would not be allowed to repeat itself. We reaffirm our determination and commitment to route out the Boko Haram terrorists in all their enclaves
before the end of this year,” it said.

“The Chief of Army has continued his operational visit to other formations and units within the theatre of war against the Boko Haram terrorists.”
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Dim 11 Oct 2015 - 21:28

Citation :
BOKO HARAM: UNITED KINGDOM OPTIMISING SUPPORT TO NIGERIA – BRITISH CHIEF OF DEFENCE STAFF

Posted on October 10, 2015 by beegeagle


NEWS AGENCY OF NIGERIA
9 October, 2015
Abuja


The Chief of Defence Staff of the UK, Gen. (Sir) Nicholas Houghton, has pledged his country’s support to the Federal Government in its fight against terrorism.

Houghton told State House correspondents in Abuja on Thursday after a meeting with President Muhammadu Buhari that the United Kingdom was prepared to optimise the support it had offered the Nigerian government in the past. ·

“I am here representing my government in the United Kingdom because we share such an interesting security situation in Nigeria to make sure that whatever help the United Kingdom can give to the government of Nigeria particularly to President Buhari that we are making so that we are optimising what support we can give to him.

“Primarily my concern is in the security situation, particularly the one posed by Boko Haram. “I think the Nigerian armed forces have made some remarkable progress in the last two months in pushing Boko Haram back.

“But as it comes to the end of the rainy season,I know the President has got very strong ambitions to what he can achieve by Christmas.’’

The UK defence chief said that UK had been offering support to the Nigerian Armed Forces in the form of pre-deployment training, adding:“we are going to be optimising that support the best way we can“.

According to him, the threats posed by Boko Haram are no longer localised as they become regional and global.“We now recognise more than everbefore that many of the security threats that are posed are not just localised ones but they are regionalised ones and global ones.

“I think much of the conversation on security in the United Nations Assembly was about the threats posed by extremism and terrorism. “And we share within the United Kingdom and Europe concerns about the destabilising effect of ISIL in Iraq and Syria and North Africa but also the threat that Boko Haram poses here.

“Therefore, in many respects the security in places such as Nigeria, the security concerns here are shared by many within the global community, which is why I think we do need to intensify the help and support we offer.’’

The General said that his country was glad with the progress made by the Nigerian troops in curbing the excesses of the insurgents.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Mer 14 Oct 2015 - 12:41

Citation :
AMNESTY OPENS NIGERIA OFFICE TO INVESTIGATE ABUSE CHARGES

Posted on October 14, 2015 by beegeagle



PM NEWS
14 October 2015


Amnesty International opened an office Tuesday in Nigeria ,promising to investigate allegations of abuses from oil pollution and forced evictions to charges of military killings of civilians in the fight against Boko Haram Islamic extremists .

“ From the relatives of the thousands killed and missing in northeast Nigeria to the thousands of villagers in the Niger Delta who cannot plant crops or drink clean water because of oil pollution , Amnesty International will stand in solidarity with all the people in Nigeria who face human rights violations and abuses , ” said the director of the office in Abuja, the capital, veteran Nigerian career diplomat M. K . Ibrahim.

Nigeria ’s new government invited the London-based human rights group into the country , Ibrahim told the AP , after its report accusing Nigeria ’s military of killing some 800 civilian detainees by shooting, torture , starvation and suffocation . Amnesty named five senior officers it said should be tried for war crimes in its March report.

The Associated Press has reported the deaths of some 3, 000 people in military detention within a matter of months in 2013 , and the shootings of hundreds of unarmed detainees freed from a barracks in northeastern Maiduguri in a Boko Haram attack last year

Amnesty had a combative relationship with the previous Nigerian government,headed by Goodluck Jonathan,which denied allegations of gross military abuses .

But Buhari , who won elections that brought the West African oil
producer its first democratic change of government , has promised to investigate the charges. Buhari told Amnesty that the investigation can start only after the appointment of a justice minister and attorney general, expected in coming weeks , said Ibrahim.

One of Buhari ’ s first acts after his May 30 inauguration was to fire all the military chiefs.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Jeu 15 Oct 2015 - 14:10

Citation :
NIGERIAN ARMY’S 5 BRIGADE AMBUSH INSURGENTS WHO ATTACKED GEIDAM; KILL 10, RECOVER AN ASSORTMENT OF WEAPONS

Posted on October 15, 2015 by beegeagle


Nigerian troops in bullish mood prepare to swing into action in Nigeria’s Far Northeast

WORLDSTAGE
14 October, 2015


excerpts

The Nigerian Army also informed that troops of 5 Brigade ambushed the suspected Boko Haram terrorists that attacked military location and Geidam town last week. They were ambushed while returning from an attack on Gajiram near Ngollom village.

“The troops killed 10 Boko Haram terrorists and wounded some. The troops also recovered 1 Anti Aircraft Gun, 5 AK 47 rifles, 1 Fabrique Nationale rifle, 2 Machine Guns and 1 Light Machine Gun. Other weapons and equipment recovered include a Rocket Propelled Grenade Tube, 8 AK 47 rifle magazines, 1 x Toyota Landcruiser, 2 belts of 7.62mm (NATO) with 150 and 180 rounds of ammunition respectively,” the statement said.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Ven 16 Oct 2015 - 13:17

Citation :
Nigeria : Quatre morts dans un triple attentat-suicide commis par des femmes (autorités)


AFP 16/10/2015


Trois femmes kamikazes se sont faites exploser vendredi près de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, tuant quatre personnes, a déclaré l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema).

Le triple attentat s'est produit peu après 05H00 (04H00 GMT) dans le faubourg d'Umarari Bayan Waya, à l'extérieur de la ville où un double attentat-suicide a tué au moins trente personnes jeudi soir dans une mosquée, a déclaré le coordinateur de la NEMA Mohammed Kanar. Le triple attentat a également fait 17 blessés, a-t-il dit.


http://www.lorientlejour.com/article/949766/nigeria-quatre-morts-dans-un-triple-attentat-suicide-commis-par-des-femmes-autorites.html
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1824
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nigéria   Jeu 22 Oct 2015 - 23:36

Citation :

Cameroun : 9 personnes décapitées, plus d'une vingtaine d'autres enlevées jeudi soir par Boko Haram


Au moins neuf personnes sont mortes décapitées et plus d'une vingtaine d'autres enlevées lors d'une attaque présumée de Boko Haram survenue jeudi soir à Kerawa, dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun où une série de quatre attaques distinctes avait déjà eu lieu la veille, rapportent des sources sécuritaires.

Une quarantaine de jihadistes présumés armés à moto et à cheval ont fait irruption dans cette localité proche de la frontière nigériane où ils ont commis des violences meurtrières pendant environ deux heures, entre 16H00 et 18H00 (15H00 et 17H00 GMT), sans une quelconque résistance, à cause de l'arrivée tardive des forces de défense et de sécurité sur les lieux, selon des sources communautaires.

En dehors de plus d'une vingtaine de personnes kidnappées, le bilan de l'attaque fait état de "neuf personnes égorgées, dont deux petites filles, quatre femmes et trois hommes âgés, qui ont refusé d'être enlevés. C'est inimaginable, l'attaque a eu lieu en pleine journée et les assaillants sont repartis en direction du territoire nigérian, sans être inquiétés, après avoir aussi incendié plus d'une vingtaine de cases en paille", a témoigné l'une de ces sources jointe par Xinhua.

L'information a été confirmée par des sources informelles au sein des forces de défense et de sécurité camerounaises, qui se retrouvent sur différents fronts suite à la résurgence ces derniers temps des attaques armées pourtant en net recul pendant plusieurs mois de Boko Haram dans cette partie du territoire national, connue pour ses frontières poreuses.

La veille déjà, ces troupes dont les effectifs se sont accrus avec l'opérationnalisation en cours de la Force multinationale mixte du Bassin du lac Tchad (CBLT) dédiée à cette lutte ont réussi à repousser un groupe de combattants présumés du groupe terroriste à Kolofata, autre localité de l'Extrême-Nord où une dizaine de personnes ont été tuées dans un double attentat-suicide mi-septembre.

C'est le contraire de l'attaque de Dolo qui a fait environ neuf morts au cours de la même nuit. Parmi les victimes, figure un jeune militant politique du nom d'Ali Slimane, président de la sous-section de l'Organisation des jeunes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (OJRDPC, branche du parti au pouvoir dédiée à la jeunesse), et du secrétaire particulier du lamido (autorité traditionnelle) Maman Adji, lui-même réfugié à Mora.

A Achigachia et Gréa, l'on annonce aussi respectivement le massacre de deux et trois personnes mercredi soir.

Comme cela s'est observé la plupart du temps jusqu'ici, aucune de ces attaques n'a été revendiquée, mais les soupçons des autorités et de l'armée sont dirigés vers Boko Haram, qui se distingue par ailleurs par des attentats-kamikazes, de plus en plus aussi répétés depuis juillet dans l'Extrême-Nord. Fin
Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21550
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nigéria   Ven 23 Oct 2015 - 15:48

Citation :
Nigeria : au moins 28 morts dans l'attentat contre une mosquée de Maiduguri (témoins)


AFP 23/10/2015



Au moins 28 personnes ont été tuées vendredi dans un attentat suicide à Maiduguri, berceau du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, selon des témoins, alors que les services de secours avaient annoncé un premier bilan de six morts.

"Nous avons compté 28 corps de victimes", a affirmé à l'AFP Umar Sani, un des miliciens locaux qui a participé aux secours, tandis qu'un résident, Musa Sheriff, participant lui aussi aux secours, confirmait ce bilan des victimes.


http://www.lorientlejour.com/article/950994/nigeria-au-moins-28-morts-dans-lattentat-contre-une-mosquee-de-maiduguri-temoins.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nigéria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nigéria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: