Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intervention contre Daech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9869
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Intervention contre Daech    Jeu 25 Sep 2014 - 20:09

Je vous propose de regrouper ici toutes les informations relatives a l'intervention contre Daech.
Compte tenu du fait que ce conflit déborde un peu partout, l'idée est de regrouper ici, quelque soit le pays (Irak, Syrie, conséquences algériennes...), tout ce qui touche de près ou de loin a ce mouvement. Les dynamiques propres a chaque conflits (Syrie par exemple), continueront a être traitées sur le topic dédié.
De la même manière, ce topic se voit affecter un statut spécial : les faits, rien que les faits. Les posts tendencieux seront supprimé sans préavis.
Merci par avance pour votre diligence.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4787
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Jeu 25 Sep 2014 - 20:28

Bonne idee PGM . 
Sans le c dans l'air d'aujourd'hui ils ont parlé justement du sujet . Les deux specialistes en "guerre" sur le plateau on affirmé que daech a diffusé un livret tres detaille de 70 pages pour apprendre au futur membres comment combattre de A a Z roland jacquart a meme affirme que ils utilisent carrement des methodes d espionnage et de contre espionnage comme n'importe quel service , notamment pour surveiller les aller et venu des cibles de kidnaping , ou ims se trouvent etc etc sa fait vraiment froid dans le dos en si peu de temps developper toute cet expertise ... de plus leur petrole ils le rafine eux meme ! Ils se sont vraiment entoure de simple combattants jusqua des ingenieurs en petrochimie , en gros il ne leur reste plus que a demander un siege a l'onu et creer un pays . Encore plus grave , ils ont dans leurs rangs des specialistes dans tout ce qui est produit chimique indetectable avec de hautes competences ils seraient en train de mettre au point des substances explosives indetectables pour attaquer leurs cibles . Selon roland jacqart tjr dernierement une francaise de confession juive aurait rejoins leur rang 
Moi aujourdhui j'etait sur Paris et sans vous mentir je flippait dans le metro des que je voyait un rebeu propre sur lui et "louche" d'apres mon analyse paranoaique sur le moment et le pire c'est que sa peut etre completement autre chose que un arabe qui peux passer a l'action donc encore plus de mefiance. Wallah que je rentrais dans les rames en fonction des tronches qui avait dans la rame ...

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13271
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Jeu 25 Sep 2014 - 20:36

Citation :
etc etc sa fait vraiment froid dans le dos en si peu de temps developper toute cet expertise ...

Je ne suis pas surpris, l'EI est le fruit de l'instabilité et du chaos. Bon nombre de ces membres sont des anciens du parti BAAS, qui était la colonne vertébrale de l'état irakien.

Je le dis et je le répète il faudra au moins 10 ans pour les éliminer et encore... la prochaine génération née de l'instabilité et du chaos sera encore pire, si ceux qui sont les responsable (Coalition & co) les laissent se bouffer entre eux après avoir semé une fois de plus la destruction ....

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9869
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Jeu 25 Sep 2014 - 21:33

Far soldier,

Roland Jacquard en connaît autant sur les terroristes que moi sur la mécanique quantique ....
Le premier problème est bien là : expliquer au gens des choses complexes, en passant par des pseudo spécialistes qui n'y connaissent rien et voient le monde selon leur propre matrice europeocentrée...
Idem avec les basbous, sfeir et compagnie. Ne manque plus que chalgoumi et t'es sûre de ne plus piger.
Dans ce conflit on peut au mieux tenter d'accompagner ce vaste mouvement de recomposition, mais en aucun cas le contrôler/diriger comme autrefois. Comme l'a dit Fahed, ça va prendre du temps. Ce dont on n'a pas l'habitude ici, c'est que l'Histoire soit faite par d'autres et nos gesticulations sur le terrain n'y changeront rien.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4787
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Jeu 25 Sep 2014 - 21:49

C'est vrai que sur le moment je me suis dit peut être ce mec en fait trop ... Pierre Servent est beaucoup plus réaliste dans ses analyses

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Ven 26 Sep 2014 - 11:10

Je ne crois pas que la solution d'une intervention aérienne résoudra le problème. Sans intervention terrestre, il n'y aura pas de défaite, a moins de faire bouger les Kurdes, l'ASL et l'armée Syrienne. Mais ils sont tous a la ramasse.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1882
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Ven 26 Sep 2014 - 18:05

Citation :
‘Defense One’ révèle le type de contribution du Maroc à la guerre contre ‘DAECH’ en Syrie


Washington : Le site américain, Defense One, édité par le groupe médiatique US Atlantic Media et spécialisé dans les questions de défense et de sécurité nationale américaine, a publié une carte des alliés contribuant à la guerre contre ‘DAECH’ exclusivement en Syrie.


En effet, Defense One a indiqué que la coalition formée autour des USA pour combattre le groupe terroriste ‘DAECH’ en Syrie se renforce désormais par des contributions en deux classes, de plus d’une cinquantaine de pays.

Ce G50 indique le site américain, est composé des alliés les plus proches de l’Amérique, ‘‘du Canada et de la Grande-Bretagne au Maroc et à l'Ukraine’’.

Via une carte basée sur des sources du Pentagone, le site a classé les coalisés selon deux classes correspondants aux types de leurs contributions à cette guerre.

Ainsi le Maroc a été classé dans la catégorie 2 (coloriée en bleu), qui contribue à la guerre contre DAECH en Syrie, par des apports en renseignements et par des soutiens logistiques et financiers.

La catégorie 1 (coloriée en jaune) rassemble un nombre restreint de pays (USA, Arabie Saoudite) qui mènent des opérations létales notamment des raids aériens contre les objectifs de DAECH en Syrie.

A noter que cette carte ne couvre pas les alliés agissant contre DAECH en Irak.



http://www.lemag.ma/Defense-One-revele-le-type-de-contribution-du-Maroc-a-la-guerre-contre-DAECH-en-Syrie_a86122.html
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4787
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Ven 26 Sep 2014 - 19:39

Surement renseignement , sa date pas d'aujourd'hui que nos services s'impliquent la dedans au MO , même physiquement et opérationnellement ... rapellez vous en Irak les deux marocains enlevés et ensuite plus aucunes nouvelles , pour moi sa ne fait aucun doute c'était des hommes de nos services en mission la bas

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Ven 26 Sep 2014 - 19:46

FAR SOLDIER a écrit:
Bonne idee PGM . 
Sans le c dans l'air d'aujourd'hui ils ont parlé justement du sujet . Les deux specialistes en "guerre" sur le plateau on affirmé que daech a diffusé un livret tres detaille de 70 pages pour apprendre au futur membres comment combattre de A a Z roland jacquart a meme affirme que ils utilisent carrement des methodes d espionnage et de contre espionnage comme n'importe quel service , notamment pour surveiller les aller et venu des cibles de kidnaping , ou ims se trouvent etc etc sa fait vraiment froid dans le dos en si peu de temps developper toute cet expertise ... de plus leur petrole ils le rafine eux meme ! Ils se sont vraiment entoure de simple combattants jusqua des ingenieurs en petrochimie , en gros il ne leur reste plus que a demander un siege a l'onu et creer un pays . Encore plus grave , ils ont dans leurs rangs des specialistes dans tout ce qui est produit chimique indetectable avec de hautes competences ils seraient en train de mettre au point des substances explosives indetectables pour attaquer leurs cibles . Selon roland jacqart tjr dernierement une francaise de confession juive aurait rejoins leur rang 
Moi aujourdhui j'etait sur Paris et sans vous mentir je flippait dans le metro des que je voyait un rebeu propre sur lui et "louche" d'apres mon analyse paranoaique sur le moment et le pire c'est que sa peut etre completement autre chose que un arabe qui peux passer a l'action donc encore plus de mefiance. Wallah que je rentrais dans les rames en fonction des tronches qui avait dans la rame ...
si vous êtes franco marocain, et vous sentez cette peure, imagine un "gaulois", c'est bizarre votre comportement, y'a des centaines de miliers de barbus en france, tous dans des cités dificile, donc facile axés a une kalash, minimum un 11,43, imagine le dégas que ça peux faire. je crois justement, que cette guerre surdimentioné est en trein de faire son vrai effet, diabolisé l'islam et réprimé cette religion en occident et même chez nous. la france étais pro guerre bashar, il fermait les yeux à tout ces jeunes qui partaient laba...... fin HS
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4566
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Sam 27 Sep 2014 - 3:08

Le Daesh n'est que le début d'un conflit qui embrasera tout le Moyen Orient dans un futur proche/moyen... Ni l'Otan ni Israel ne pourra intervenir..

Ils vont les laisser creuvé comme j'usqu'a présent, mais surtout qu'ils subiront les memes choses qu'en Afghanistan,Liban ou Somalie en 93, si ils interviennent..

@Mbarki49; J'aime bien cette carte, Je trouve que c'est stylé de voir le Maroc sous cette angle..

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Sam 27 Sep 2014 - 11:17

US va entrainé 15000 soldats syriens POUR COMBATRE ISIS ( pas bashar), je me demande qui entrainaient tout les rebelles syriens avant!!! les US sont d'une impasse n'importe quelle stratégie contre EI (une vrai stratégie avec des soldats au sol pas des jeux playstation) favorise automatiquement l'Iran et ses alliées. les américains vont joué manipulation, car leur vrai but c'est le jackpot iranien, et ses dérnièers joueront la patience. a mon avis comme les yankis c'est des pragmatique, y'aura que des arabes du golf comme perdant. Iran sera leur policier régional.

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Sam 27 Sep 2014 - 17:54

Des pilotes Saoudiens auraient refuser de bombardé l'EI.
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Sam 27 Sep 2014 - 17:59

Dans la vidéo d'Hddou, on voit un F-16C portant un HARM (vers 0'45) Twisted Evil

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Dim 28 Sep 2014 - 2:39

Baybars a écrit:
Des pilotes Saoudiens auraient refuser de bombardé l'EI.

Ce n'est pas une surprise pour personne ,le loup est deja dans le poulailler.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Dim 28 Sep 2014 - 3:24

Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4787
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Dim 28 Sep 2014 - 4:17

Citation :
Coalition supporters

The following nations have an unspecified commitment but the U.S. State Department said they are part of the coalition: Andorra, Bosnia, Lithuania, Macedonia, Malta, Mexico, Moldova, Morocco, Portugal, Serbia, Slovenia, Tunisia and Ukraine.

http://news.nationalpost.com/2014/09/26/mobilizing-the-world-up-to-62-nations-and-groups-have-joined-coalition-against-isis/

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Lun 29 Sep 2014 - 17:43

Citation :
Face aux jihadistes, les chrétiens d’Irak forment leurs propres milices

AFP 26 septembre 2014 à 14:43  



Des membres d'une milice chrétienne irakienne patrouillent à Al-Qosh, à 45 km de Mossoul en Irak, le 19 septembre 2014
(Photo Mohammed Sawaf. AFP)


Menacés par l’avancée du groupe Etat islamique, des chrétiens d’Irak commencent à former leurs propres milices, estimant que les forces kurdes ou fédérales ne les ont pas protégés face aux jihadistes qui ont pris plusieurs villes et villages chrétiens.

Sharafya, dans le nord de la plaine de Ninive (nord). Les jihadistes qui avaient pris ce village en ont été délogés mi-août, mais un mois plus tard, ses rues sont toujours vides. Les combattants de l’EI ne sont qu’à quelques kilomètres, dans le village de Tel Kef, et seuls quelques hommes en uniformes arpentent le secteur.

Au premier abord, ils ressemblent aux peshmergas, les forces kurdes: uniforme kaki et kalachnikov en bandoulière. Mais brodé sur la manche ou porté fièrement sur la poitrine, un écusson les distingue; le drapeau assyrien, barré de deux fusils.

Ces hommes appartiennent à une toute nouvelle brigade assyrienne, un peuple chrétien installé depuis des millénaires dans la plaine de Ninive. Formée le 11 août et baptisée «Dwekh Nawsha» (Futur martyr) dans le dialecte araméen local, elle compte une centaine d’hommes, selon le lieutenant-colonel Odicho.

«Nous ne sommes pas très nombreux mais notre foi est grande», dit-il, avant de retourner travailler à former les nouvelles recrues, pour l’heure loin d’être prêtes.

- 2.000 volontaires -


Selon le Mouvement démocratique assyrien, l’un des partis politiques assyriens de la région, 2.000 hommes se sont déjà portés volontaires pour combattre l’EI, un groupe extrémiste sunnite responsable de multiples exactions contre les minorités notamment chrétienne.

Mais les armes, les uniformes et l’entraînement manquent.

Pour tenter de renforcer les rangs, une délégation d’Assyriens irakiens s’est rendue au Liban rencontrer les Forces libanaises (FL), la principale milice chrétienne durant la guerre civile au Liban (1975-1990), a indiqué une source au sein des FL à l’AFP.

Samir Geagea, chef des FL, a affirmé que son parti était prêt à «soutenir toute décision prise par les chrétiens d’Irak» pour rester dans ce pays, selon cette source.

La création de «brigades» chrétiennes en Irak rappelle en outre l’engagement des Assyriens en Syrie voisine, où ils ont formé le Conseil militaire syriaque, qui se bat activement au côté du parti YPG des Kurdes syriens, pour tenter de renverser le régime.

A quelques kilomètres de Sharafya se trouve la ville chrétienne d’Al-Qosh, posée à flanc de montagne, à l’ombre du monastère Rabban Hermizd. Aucun membre de l’EI n’a posé un pied à Al-Qosh, mais la population a fui début août, quand les jihadistes se sont emparés de plusieurs villages en contrebas.

- Abandonnés par les Kurdes -


Au milieu des rues désertes, impossible de rater le bâtiment du Mouvement démocratique assyrien. Son violet (la couleur du parti, ndlr) tranche avec la couche de sable qui recouvre une grande partie de la région.

A l’intérieur du bâtiment, des hommes en uniformes, armes au pied, sont assis autour de thés fumants. Ils sont tous chrétiens, civils dans leur immense majorité, et ont décidé de rester pour défendre Al-Qosh.

A peine assis, leurs voix se mêlent les unes aux autres dans une litanie d’où ressort la même chose: si nous sommes là, c’est parce que les forces kurdes nous ont abandonnés.

Le récit est pareil: dans la nuit du 6 au 7 août, quand les jihadistes ont avancé vers les villages, les peshmergas sont partis, sans prévenir la population.

«Ils sont partis sans le dire à personne», accuse Athra Kado, «ils ont laissé les hommes du village seuls». «Deux jours avant, ils nous avaient dit que nous n’avions pas besoin d’armes, qu’ils nous défendraient», renchérit un de ses compagnons. «Les Kurdes ne nous ont pas protégés, le gouvernement irakien ne nous a pas protégés», lance un troisième.

Une centaine d’hommes en tout patrouillent de jour, et restent en alerte la nuit. Pourtant des peshmergas sont revenus, et gardent désormais l’entrée du village.

Mais «peut-être qu’ils vont fuir à nouveau, alors on reste», dit Athra Kado.


http://www.liberation.fr/monde/2014/09/26/face-aux-jihadistes-les-chretiens-d-irak-forment-leurs-propres-milices_1109076
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Lun 29 Sep 2014 - 18:14

Juste une petite question, sur la liste des cibles de la coalition sandalo-américaine, il y a pas mal de raffineries, je me demande ou sont passés les défenseurs des victimes civiles, et pourquoi ils ne critiquent plus l'attaque de bâtiments civils (je ne crois pas que les militants de Daesh ont eu le temps de se former en pétro-industrie).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Lun 29 Sep 2014 - 19:40

Certains journalistes du dimanche font tout pour nous (Turquie) faire rentrée dans une guerre que le peuple ne veut pas.

Une grande partie de la frontière turco-syrienne est déjà contrôlé par l'EI.

Citation :
Syrie : l’Etat islamique se rapproche de la Turquie

http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203815206610-syrie-letat-islamique-se-rapproche-de-la-turquie-1047812.php

Citation :
"État Islamique" : et si la Turquie se réveillait...

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/etat-islamique-et-si-la-turquie-se-reveillait-29-09-2014-1867706_55.php

Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2408
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Lun 29 Sep 2014 - 20:08

Le parlement turc va t il ou pas voter l intervention contre les terroristes de l EI :


Citation :

Finalement, la Turquie pourrait intervenir militairement en Syrie et en IrakPosté dans Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 29-09-2014

inShare

turquie-20140929

Revirement en vue à Ankara! Au début du mois, une source gouvernementale turque avait écarté l’idée d’une éventuelle participation de la Turquie, pays membre de l’Otan, à des opérations militaires en Syrie et en Irak contre les jihadistes de l’État islamique (EI, ou Daesh).

La semaine passée, encore, alors que des frappes aériennes venaient d’être signalées près de la ville syrienne d’Aïn al-Arab (ou Kobane pour les Kurdes), l’entourage du Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, avait tenu à préciser que la Turquie n’avait pas prêté son concours pour un tel raid.

Jusqu’à présent, Ankara avait les mains liées dans la mesure où 46 ressortissants turcs étaient retenus en otage à Mossoul par les jihadistes de l’EI. Mais depuis leur libération, le 20 septembre, dans des conditions qui n’ont pas été précisées, les autorités turques ont commencé à opérer un virage à 180 degrés.

Ainsi, dans un entretien accordé au quotidien Hürriyet, le président turc, Tayyip Recep Erdogan, a confirmé que son pays était en train de discuter du rôle qu’il aurait à tenir au sein de la coalition anti-EI et qu’un déploiement de troupes au sol en Syrie était envisagé afin d’y créer une « zone de sécurité » à l’intention des populations ayant fui l’avancée des jihadistes.

Car pour M. Erdogan, les « frappes aériennes sont insuffisantes pour venir à bout des jihadistes » de l’EI. « Des forces terrestres sont complémentaires (…) Il faut observer tout cela dans son ensemble. Les opérations aériennes sont logistiques, mais s’il n’y a pas de troupes au sol, il n’y aura pas de (règlement) permanent », a-t-il fait valoir.

Dans les jours qui viennent, le Parlement turc aura donc à se prononcer sur deux textes. Le premier vise à prolonger l’autorisation données aux forces turques de mener des frappes sur les bases arrières du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) établies dans les monts Kandil, dans le nord de l’Irak. Le second concernera la participation d’Ankara aux opérations de la coalition anti-EI en Syrie.

Jusqu’à présent, la Turquie avait été pointée du doigt pour son soutien présumé aux groupes jihadistes en raison de leur hostilité à l’égard de Bachar el-Assad (la réalité est plus,compliquée…) et de ne pas assez en faire pour freiner le flux de jihadistes se rendant en Syrie via son territoire. Sa participation à la coalition anti-EI pourrait ainsi faire taire ses détracteurs.

Une autre raison est que, en s’attaquant à Aïn al-Arab, l’EI se rapproche dangereusement des frontières turques avec pour conséquence l’arrivée de milliers de réfugiés supplémentaires sur son territoire.

En attendant le vote du Parlement, les forces armées turques ont renforcé, ce 29 septembre, leur dispositif militaire près de la Syrie, en déployant une quinzaine de chars et des véhicules blindés autour du poste-frontière de Mursitpinar, sur des hauteurs dominant la Aïn al-Arab. Ce mouvement fait suite à la chute d’au moins deux obus en territoire turc.


http://www.opex360.com/2014/09/29/finalement-la-turquie-pourrait-intervenir-militairement-en-syrie-en-irak/

_________________
« Je voudrais que les Français renouent avec cette idée simple selon laquelle ce n’est pas seulement un territoire qu’il leur faut défendre (…) mais aussi une façon d’être, une langue, une civilisation. Bref, l’ensemble d’un patrimoine dont nous sommes les héritiers. Et s’ils venaient à oublier ou à refuser cette idée, alors je craindrais beaucoup pour l’avenir de mon pays », plaidait François Léotard, peu suspect de sympathie avec des idées extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Mar 30 Sep 2014 - 12:26

charly a écrit:
Le parlement turc va t il ou pas voter l intervention contre les terroristes de l EI :


Citation :

Finalement, la Turquie pourrait intervenir militairement en Syrie et en IrakPosté dans Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 29-09-2014

inShare

turquie-20140929

Revirement en vue à Ankara! Au début du mois, une source gouvernementale turque avait écarté l’idée d’une éventuelle participation de la Turquie, pays membre de l’Otan, à des opérations militaires en Syrie et en Irak contre les jihadistes de l’État islamique (EI, ou Daesh).

La semaine passée, encore, alors que des frappes aériennes venaient d’être signalées près de la ville syrienne d’Aïn al-Arab (ou Kobane pour les Kurdes), l’entourage du Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, avait tenu à préciser que la Turquie n’avait pas prêté son concours pour un tel raid.

Jusqu’à présent, Ankara avait les mains liées dans la mesure où 46 ressortissants turcs étaient retenus en otage à Mossoul par les jihadistes de l’EI. Mais depuis leur libération, le 20 septembre, dans des conditions qui n’ont pas été précisées, les autorités turques ont commencé à opérer un virage à 180 degrés.

Ainsi, dans un entretien accordé au quotidien Hürriyet, le président turc, Tayyip Recep Erdogan, a confirmé que son pays était en train de discuter du rôle qu’il aurait à tenir au sein de la coalition anti-EI et qu’un déploiement de troupes au sol en Syrie était envisagé afin d’y créer une « zone de sécurité » à l’intention des populations ayant fui l’avancée des jihadistes.

Car pour M. Erdogan, les « frappes aériennes sont insuffisantes pour venir à bout des jihadistes » de l’EI. « Des forces terrestres sont complémentaires (…) Il faut observer tout cela dans son ensemble. Les opérations aériennes sont logistiques, mais s’il n’y a pas de troupes au sol, il n’y aura pas de (règlement) permanent », a-t-il fait valoir.

Dans les jours qui viennent, le Parlement turc aura donc à se prononcer sur deux textes. Le premier vise à prolonger l’autorisation données aux forces turques de mener des frappes sur les bases arrières du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) établies dans les monts Kandil, dans le nord de l’Irak. Le second concernera la participation d’Ankara aux opérations de la coalition anti-EI en Syrie.

Jusqu’à présent, la Turquie avait été pointée du doigt pour son soutien présumé aux groupes jihadistes en raison de leur hostilité à l’égard de Bachar el-Assad (la réalité est plus,compliquée…) et de ne pas assez en faire pour freiner le flux de jihadistes se rendant en Syrie via son territoire. Sa participation à la coalition anti-EI pourrait ainsi faire taire ses détracteurs.

Une autre raison est que, en s’attaquant à Aïn al-Arab, l’EI se rapproche dangereusement des frontières turques avec pour conséquence l’arrivée de milliers de réfugiés supplémentaires sur son territoire.

En attendant le vote du Parlement, les forces armées turques ont renforcé, ce 29 septembre, leur dispositif militaire près de la Syrie, en déployant une quinzaine de chars et des véhicules blindés autour du poste-frontière de Mursitpinar, sur des hauteurs dominant la Aïn al-Arab. Ce mouvement fait suite à la chute d’au moins deux obus en territoire turc.


http://www.opex360.com/2014/09/29/finalement-la-turquie-pourrait-intervenir-militairement-en-syrie-en-irak/

C'est faux d'interprété ça comme ça, j'ai lu le texte, il n'est pas question de combattre l'EI, mais d'établir une zone tampon qui pourrait s'étendre jusqu'à Alep. Le but est de protéger la frontière et d'établir les camps de réfugiés non en Turquie mais en Syrie.

Citation :
Kobane assiégée, la Turquie ne s’engage toujours pas militairement

L’avenir de Kobane, assiégée sur trois fronts, est toujours aussi incertain : la ville est attaquée à quelques kilomètres de distance sur ses flancs ouest, sud et est – ce dernier étant sans doute le plus critique puisqu’en fin d’après-midi, trois villages étaient encore tombés aux mains des combattants de l’organisation Etat islamique.

Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

Jusque tard dans la nuit, les échos des combats continuaient de parvenir jusqu’à la frontière, où les populations locales de Turquie, ou réfugiées venues de Syrie, suivaient les affrontements dans l’inquiétude.

Toute la journée, des volontaires désireux de se battre aux côtés des Kurdes de Kobane ont accouru de toute la Turquie, mais les militaires turcs leur ont barré le passage ; il y a même eu des accrochages avec les forces de l’ordre qui ne laissaient passer que les blessés en provenance de Kobane et les réfugiés, à nouveau nombreux à se presser en Turquie.

Et toute la nuit, on a attendu – en vain – le bruit des avions de la coalition, espérant qu’ils viendraient pilonner les positions des troupes jihadistes pour desserrer leur emprise sur la ville. Mais, malgré l’aide tardive de brigades de l’Armée syrienne libre, la chute de Kobane semble toujours aussi inéluctable.

Le gouvernement veut pouvoir stationner des troupes au-delà de ses frontières

Aujourd’hui, un projet de résolution donnant mandat aux forces armées turques pour se déployer en Syrie et en Irak doit être déposé à l’Assemblée nationale où il sera discuté jeudi prochain ; il étend les prérogatives actuelles qui donnaient un droit de poursuite en territoire voisin, mais cette fois le gouvernement veut pouvoir stationner des troupes au-delà de ses frontières.

Non pas pour combattre les islamistes, mais pour établir et contrôler une zone tampon en Syrie, qui protègerait les frontières turques, à la fois de nouvelles vagues de réfugiés, à la fois contre d’éventuelles attaques et contre le passage de combattants kurdes. Autant dire - et le Pentagone l’a encore répété la nuit dernière - que ce projet n’a rien à voir avec un engagement militaire contre la présence de l’organisation Etat islamique, comme la coalition l’attend de la Turquie. Cette résolution du Parlement devrait autoriser le passage de troupes étrangères vers la Syrie et l’Irak pour combattre les jihadistes, c’est tout ce qu’entend concéder la Turquie à la coalition, car il n’est toujours pas question pour Ankara d’engager des troupes combattantes.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140929-kobane-assiegee-turquie-s-engage-toujours-pas-militairement/
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13271
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Mar 30 Sep 2014 - 15:56

Il avait raison en 2003 .... et il a encore raison aujourd'hui:

Citation :
« Cessons ces guerres suicidaires et donnons enfin une chance à la paix ! »

La France se renie quand elle croit que la guerre contre le terrorisme est la solution. Cette guerre est sans victoire possible comme l'ont montré l'Afghanistan et l'Irak. C'est la loi des guérillas. C'est une guerre perpétuelle face à un ennemi sans cesse renaissant qui grandit en légitimité, visibilité et crédibilité. Cette guerre est sans espoir. Même si nous écrasons l'« Etat islamique » (EI), ce sera au prix de l'émergence d'un nouveau péril, chiite ou sunnite, islamiste ou nationaliste. Dix ans d'interventions incohérentes au Moyen-Orient ont enfanté et nourri l'EI.
Cette guerre est sans effet. Le gouvernement s'engage en espérant qu'une guerre télévisée et téléguidée répondra à la légitime émotion des Français face à la barbarie. Fer de lance médiatique de la coalition et supplétif d'une guerre en trompe-l'œil sur le terrain, la France risque de perdre sur les deux tableaux, exposant son territoire et ses ressortissants à travers le monde aux attentats et aux enlèvements.

L'EI EST UNE MENACE D'UN NOUVEAU GENRE

Bien sûr il faut agir. Tout le piège de cette logique de guerre consiste à nous enfermer dans le tout ou rien. L'efficacité en matière internationale est affaire de marges de manœuvre, de responsabilisation des partenaires et d'exploitation de toute la gamme des instruments, y compris l'outil militaire. L'EI est une menace d'un nouveau genre, inquiétante, hybride de parti totalitaire fanatisé, d'organisation criminelle lucrative et d'« entrepreneur de guerre » plaçant sa marque sur le marché mondial. Il tient son pouvoir sur son territoire de l'alliance avec des débris du régime de Saddam Hussein et avec des chefs de tribu et de quartiers sunnites, rejetant le pouvoir sectaire chiite.

Il faut donc une stratégie politique d'asphyxie de l'EI, en tarissant les revenus des puits de pétrole mais aussi les circuits de contrebande. En le privant aussi de ses soutiens sunnites modérés à travers un dialogue inclusif leur offrant des garanties politiques dans le nouvel Irak. En asséchant enfin son vivier de recrutement. Pour l'EI stagner, c'est déjà s'éteindre. Des interventions militaires ciblées sont nécessaires pour l'endiguer, mais elles doivent être en priorité le fait des pays de la région en appui des forces locales, irakiennes, kurdes, jordaniennes, syriennes libres.

UNE STRATÉGIE DE PROTECTION POUR NOS RESSORTISSANTS

Il faut une stratégie de protection pour nos ressortissants et nos territoires qui, sans brader notre attachement aux libertés individuelles et aux principes démocratiques, permettrait d'améliorer nos capacités de prévention de la radicalisation, en prison notamment ou sur Internet. Tirons les leçons des erreurs commises afin d'améliorer le fonctionnement de nos services judiciaires et de renseignement par une meilleure coordination européenne.

Depuis dix ans, je plaide pour des solutions aux crises évitant la guerre, comme en Irak en 2003 par des inspections renforcées. En 2011, en Libye, je défendais une zone d'exclusion aérienne et un soutien aux rebelles, sans franchir la ligne rouge du changement de régime. En Syrie, je proposais des sanctions internationales et la constitution de corridors humanitaires pour sauver les civils. A chaque fois on m'a objecté cet argument : c'est la guerre ou rien. Et même si la guerre ne sert à rien. Pourquoi cette logique aveugle ? Parce que la France ne croit plus en elle-même. Parce qu'elle est comme possédée par le vertige des idées simples. Depuis sept ans, elle a glissé dans un militarisme démocratique et occidentaliste qui traduit son doute sur son avenir et sa vocation. Elle s'enfonce chaque jour davantage dans un esprit de corps expéditionnaire mollettiste qui fleure la IVe République.

LA PEUR DU MONDE ET DES AUTRES

Mais le mal est plus large. Il s'est emparé de l'Occident. La guerre contre le terrorisme trahit une vision du monde. C'est la tentation du suicide d'une civilisation souffrant du sentiment de l'impuissance et du déclin, de la peur du monde et des autres et de la conviction de la supériorité morale. L'islamisme est un vertige nihiliste. Le Moyen-Orient traverse une crise de modernisation qui tourmente les identités confessionnelles et nationales. Les solidarités traditionnelles, fragilisées par la colonisation, sont balayées par la mondialisation, le développement, l'émergence des classes moyennes, l'essor des communications, réveillant vieux démons et nouvelles peurs.

La « guerre globale contre le terrorisme » imaginée par George Bush fait écho au califat global. Même penchant pour l'idéologie, même réflexe de la force, même passion des images. C'est le piège de la concurrence des victimes et du tango des abattoirs. Se nourrissant l'un l'autre, ils donnent mutuellement corps à leurs angoisses. Le terrorisme islamiste se délecte de mettre en scène ses victimes, les Occidentaux à cacher leurs « dommages collatéraux ». Culte du sacrifice du corps transformé en arme dans les attentats-suicide, contre obsession de la guerre « zéro risque » où les drones font s'abattre le châtiment du ciel. Deux étendards donnant un sens global à des combats locaux. Deux langages exprimant des peurs existentielles. Au risque de la destruction mutuelle.

Nous franchissons un pas de plus vers la guerre de civilisations. Mais tout n'est pas perdu. Il reste une chance pour une paix d'initiative et d'audace, à condition de rompre avec la logique de guerre. Face au terrorisme, il faut rechercher des paix locales. Renforçons tout d'abord les Etats-nations défaillants. Ils sont le vivier des dérives identitaires. L'Union européenne pourrait mettre à disposition des Nations unies une plate-forme de reconstruction des Etats pour consolider les administrations et les services publics dans les pays en conflit (Mali, Centrafrique, Ukraine).

Favorisons aussi une stratégie de dialogue. La reconnaissance des minorités, les formes de représentation politique, l'autonomie sont les clés de la pacification. C'est la tâche essentielle de susciter le dialogue chiites-sunnites, en mettant autour de la table l'Arabie saoudite et l'Iran.

Cela passe enfin par une force de réaction militaire multilatérale des Nations unies, qui nous sorte de la logique du tout ou rien, en inventant une vraie force de paix, au risque d'une présence au sol. En Irak ou en Syrie une interposition temporaire entre les communautés pourrait être nécessaire. L'ambition d'un tel programme n'a d'égal que le péril dans lequel nous jette la spirale de la guerre permanente. C'est la vocation de la France de porter la voix et la vision de la paix.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/09/30/cessons-ces-guerres-suicidaires-et-donnons-enfin-une-chance-a-la-paix_4496657_3232.html

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Mar 30 Sep 2014 - 20:45

Baybars a écrit:

C'est faux d'interprété ça comme ça, j'ai lu le texte, il n'est pas question de combattre l'EI, mais d'établir une zone tampon qui pourrait s'étendre jusqu'à Alep. Le but est de protéger la frontière et d'établir les camps de réfugiés non en Turquie mais en Syrie.

http://www.dailysabah.com/politics/2014/09/30/turkey-to-take-military-action-in-iraq-and-syria a écrit:
MILITARY ACTION AGAINST ISIS TO BE SUBMITTED TO TURKISH PARLIAMENT

ISTANBUL — "An extended mandate enabling Turkey to take military action in Iraq and Syria will be submitted to the Turkish Parliament," Deputy Prime Minister Bülent Arınç said on Tuesday at a press conference after a cabinet meeting.

The extended mandate proposed by the government will allow Turkish troops to intervene in Iraq and Syria to fight against ISIS militants and also includes opening Turkish bases to foreign troops and sending troops to foreign countries to establish security zones. The Turkish Parliament is expected to vote for the motion on Thursday.

Arınç also stressed that Turkey is aware of the ISIS advance on the tomb of Suleyman Shah, a Turkish sovereign territory located in northern Syria, but the speculations that the situation was critical are not true.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Mar 30 Sep 2014 - 22:23

Intervention s'il y a menace.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13271
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    Mar 30 Sep 2014 - 22:37

Laughing Laughing Tu as peur qu'ils fassent comme pour le tombeau de Yunus A.S .... mais la ça passait n'est ce pas?

Que tu le veuilles ou non Baybar, Inanç est celui qui sur cet question a été le plus perspicace et véridique dans son analyse Smile

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intervention contre Daech    

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention contre Daech
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des français veulent prendre les armes contre DAECH
» 2014-__coalition occidentalo-arabe contre Daech
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines
» A ceux qui sont Contre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: