Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 1:18

Ca y est! Si la tendance baissiere se confirme de maniere perenne on peux dire que l'algerie est à la croisée des chemins.
Ils doivent choisir entre piocher dans leur bas de laine pour creer tres rapidement une vraie economie hors hydrocarbures ou croquer ce meme bas de laine en quelques années.
Je ne vois pas comment ils vont faire quand bien meme il le voudrait et quand bien meme ils auraient competences necessaires pour y parvenir.
Quand on pointent les contrats militaires à honorer suites aux commandes de ces 5 dernieres années et les investissements prévus pour assurer une fourniture normale en eau et energie rien que ce va serieusement ecorner le bas de laine.
Et je ne parle meme pas des investissements obligatoires à effectuer par sonatrach et alnaft pour mettre en valeur augmenter et perenniser la production d'hydrocarbures et pour explorer et produire en interne (puisque les investisseurs etrangers semblent bouder) rien que LE forage prevu en offshore et en propre par sonatrach est annoncé à pret de 100 millions de dollars.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/quelle-marge-de-manoeuvre-pour-le-gouvernement-1808 a écrit:

Chute du prix du baril


Quelle marge de manœuvre pour le gouvernement ?



Tous les experts s’accordent à dire que l’impact de la dégringolade continue des cours du baril de pétrole risque de compromettre l’ambitieuse planification économique de l’Algérie.

Notre pays a été pris au dépourvu, lui qui ne présageait pas un tel scénario défavorable, imposé par la chute des prix de l’or noir sur le marché international. Cet imprévu, qui vient chambouler le programme gouvernemental, sonne le glas de la politique économique prônée par l’Exécutif.
Les spécialistes sont unanimement convaincus que puiser dans les réserves de changes et utiliser les recettes du Fonds de régulation des recettes (FRR) devient un acte inéluctable pour faire face aux dépenses projetées par l’État. Ce geste est immanquable, d’autant plus que les dépenses budgétaires, tel que le souligne l’économiste Abdelhak Lamiri, vont connaître une augmentation de 48% pour l’équipement et 15% pour les dépenses courantes. Ainsi, constate l’expert, les financements seront fatalement réduits à cause de la baisse des prix du pétrole. Le budget connaîtra un déficit qui se situera entre 10 et 15%. “D’où la nécessité de réduire les dépenses dans les infrastructures et d’investir dans les secteurs qui peuvent s’avérer bénéfiques, voire rentables, pour le pays”, suggère-t-il. Il citera, à ce propos, l’industrie, l’agriculture, le tourisme, l’économie moderne, comme secteurs porteurs à même d’assurer des recettes supplémentaires pour le pays en dehors de celles engrangées à partir de l’exportation des hydrocarbures. Abdelhak Lamiri est persuadé qu’il est impératif de bâtir une économie diversifiée en dehors des hydrocarbures qui va se substituer au tout pétrole. Cette mesure peut constituer le principal fondement d’un nouveau plan, celui “de la dernière chance”.

Lamiri : “Le recours aux réserves de changes et au Fonds de régulation des recettes serait inéluctable”
La chance est donc devant l’Algérie si elle envisage réellement de devenir un véritable pays émergent. Pour Lamiri, cela passe par le financement des facteurs-clés de succès. Il s’agit, précise-t-il, de financer la qualification de toutes les ressources humaines, la modernisation managériale aux normes internationales, l’économie productive diversifiée… L’utilisation des recettes du FRR et du matelas en devises va, à coup sûr, indique Abdelhak Lamiri, réduire les capacités financières futures de l’Algérie. L’autre économiste, Abdelmalek Serraï, lance, de son côté, le même signal d’alerte. Pour lui, le seuil critique des cours se situe en dessous des 70 dollars le baril. “Si ce niveau est atteint, l’Algérie sera dans l’obligation de revoir toute sa stratégique à moyen terme”, avertit-il. M. Serraï pense, lui aussi, que dans pareille situation, le recours au FRR et aux réserves de changes sera inévitable. “Outre la révision des priorités du gouvernement, tous les projets infrastructuraux envisagés par l’Exécutif devront être revus”, avoue cet analyste, tout en précisant : “On n’en est pas encore là.” Car, argue-t-il, les dépôts avoisinent les 200 milliards de dollars et que les liquidités au sein des banques demeurent considérables. L’épineux problème réside, selon lui, dans le fait que le gouvernement accorde beaucoup d’intérêt au volet social. Augmentations des salaires, primes, abrogation de l’article 87 bis et autres transferts sociaux positifs… sont les dépenses dont a fait usage l’État pour acheter la paix sociale. “Une analyse sur l’intégralité des prestations de services par rapport aux salaires distribués fait ressortir un résultat négatif de 0,2%”, souligne M. Serraï. Ce qui fait dire à cet économiste que l’“Algérien n’est pas rentable dans son poste, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, du tourisme et des services”. Le taux d’absentéisme au travail, relève-t-il, dépasse le niveau acceptable. “Je prône une attitude économique fondée sur la rentabilité financière tout en respectant les conditions sociales des citoyens”, affirme-t-il. Néanmoins, nuance-t-il, il est grand temps que le gouvernement réduise les déséquilibres entre les différents secteurs, à l’origine des mouvements de protestation organisés ces derniers jours dans la rue par les diverses catégories de travailleurs. “Il n’est pas normal qu’un employé exerçant dans le secteur des hydrocarbures ait un revenu de 80 000 DA et que son concitoyen du BTPH, par exemple, touche une mensualité de 32 000 DA”, remarque l’économiste.

Serraï : “L’Algérien n’est pas rentable dans son poste”

Une telle différence dans les salaires, dit-il, dissuade les Algériens de travailler dans le bâtiment. Pour sa part, l’expert financier, Abderrahmane Mebtoul, estime que l’Algérie ne peut pas continuer à dépenser sans compter, à importer massivement, à subventionner à coups de milliards de dollars pour une paix sociale éphémère dans le temps. Reprenant les conclusions de rapports internationaux, le docteur Mebtoul pense que si le “cours du brut se situe dans la fourchette des 80/85 dollars le baril, des pays comme la Russie et l’Algérie ont, en fonction de leurs réserves de change, un répit de trois à quatre années”. Le défi qui se présente devant l’Algérie afin qu’elle puisse dépasser l'“entropie” actuelle, c’est, propose-t-il, d'engager des “réformes microéconomiques et institutionnelles indispensables à même de s'adapter tant aux nouvelles mutations mondiales qu'aux mutations internes, impliquant l'instauration de l'économie de marché concurrentielle à finalité sociale, qui est inséparable de l'État de droit, de la démocratie sociale et politique”.

Mebtoul : “Des réformes microéconomiques et institutionnelles sont indispensables”
Le cadre macroéconomique, relativement stabilisé grâce à la rente des hydrocarbures que connaît notre pays, est éphémère, explique-t-il, sans de profondes réformes structurelles. La baisse des prix du pétrole va, d’après lui, provoquer des tensions au niveau de la balance des paiements. D’où l’“urgence de la rationalisation des choix budgétaires en Algérie”, observe-t-il. Mebtoul n’a, cependant, pas omis de rappeler un récent rapport de la Banque d’Algérie qui mentionne qu'en dépit de réserves de change en augmentation de près d'un milliard de dollars (194,961 milliards de dollars à fin mars contre 194,012 milliards à fin décembre 2013), le niveau du FRR a chuté de 5 238,80 milliards de dinars à fin décembre 2013 et à 4 773,51 milliards de dinars à fin mars 2014. “En cas de baisse des recettes d'hydrocarbures, quelle serait la valeur des exportations en devises sachant que
Sonatrach a engrangé 700 milliards de dollars en devises entre 2000-2013 et a permis 500 milliards d'importations en devises durant la même période ? Or, Sonatrach a exporté environ 63 milliards de dollars en 2013, 10 milliards de dollars de moins qu'en 2011 ?”, s’interroge-t-il. Pis encore, notre pays peut-il continuer à fonctionner sur la base d'un cours évalué à 110 dollars entre 2011-2012, à 120 dollars en 2013 et entre 125 et 130 entre 2014-2015 “au risque d'épuiser totalement le Fonds de régulation des recettes et les réserves de changes d'environ 195 milliards de dollars, dont 83/86% sont placées en bons de Trésor américains, en obligations européennes et une fraction dans des banques cotées dites AAA?”, se demande-t-il encore. Le challenge qui attend l’Algérie est de réfléchir, suggère-t-il, aux voies et moyens nécessaires pour “dynamiser le tissu productif, entreprises publiques et privées locales et internationales créatrices de valeur ajoutée interne, devant se fonder sur l’économie de la connaissance et une meilleure gouvernance dans le cadre des valeurs internationales”. Face à la chute des cours des hydrocarbures, la rationalisation des choix budgétaires devient, conclut le Dr Mebtoul, une urgence de l’heure conciliant efficacité économique et une très profonde justice sociale.

souhaitons à notre amie la cigale la bienvenue dans le monde reel

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 834
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 10:17

La Cigale et la Fourmi

L' Algérie, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez le Maroc sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
"Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal. "
Le Maroc n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
kabylius
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1276
Inscrit le : 02/02/2014
Localisation : le grand amazigh
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 13:10

faut pas etre heureux trop vite  Laughing la chute va durer quelque mois, avec la situation au moyen orient puis peu degener le prix peu vite augmenter, avec le petrole de schiste americain, si le prix va trop bas il ne sera plus rentable.

ten mieu que le prix chute, on prendra concience


le budget est fait sur un baril a 37 dollars, mais il est deficitaire deja , donc jusqu'a 50-60 dollars on aura pas vraiment a puisé dans les fond, l'equilibre se trouve a 121 dollards .

la repercution c'est qu'on devra arreté pendant un temps la politique de grand traveau d'infrastructure, tram metro aeroport autoroute etc qui est financé avec la difference entre les 37 dollar et le prix du baril

j'espere que ca pourra etre un mal pour un bien, un choc qui reveillera les concience




Citation :
Le premier prix,

le prix fiscal est celui qui correspond au seuil de versement des recettes de la fiscalité pétrolière dans le Fonds de Régulation
des Recettes (FRR) et qui sert à la présentation des recettes de la loi de finances. Il a été maintenu à 37 USD dans la LF 2014. Les recettes
de la fiscalité pétrolière sont versées au budget l’Etat jusqu’à 37 USD, le solde (écart entre le prix de marché et 37 USD) étant versé au FRR.
Sur cette base, pour l’année 2014, le budget de l’Etat est présenté avec un fort déficit équivalent à 18,1% du PIB. Ce déficit peut être financé
par augmentation de la dette interne (émission d’obligations d’Etat), par tirage sur le FRR, ou par une combinaison des deux. Le niveau du
FRR par rapport à l’année précédente dépend du solde des plus-values encaissées et des tirages effectués.



ambassade de france en algerie
http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/399101
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9335
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 15:16

Si le prix d'équilibre est à 121 $, l'écart actuel est de 40$ /baril. A raison 1,6 millions b/j ça fait tout de même 65 M$\jour, soit 23 mds$/ an (soit 100 mds $ sur 5 ans) Se sont en effet les grands projets d'infrastructures qui vont en faire les frais.
Sachant que l'état a planifier pour 200 mds de grands travaux, il devra en annuler la moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Marokko
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 11/03/2013
Localisation : Marokko
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 15:30

s'ils ne recourent pas aux dettes, en 10 ans la réserve de change s'épuise. normalement il y'aura des augmentations pour alléger la consommation interne
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12866
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 16:22


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 19:15

kabylius a écrit:
faut pas etre heureux trop vite  Laughing la chute va durer quelque mois, avec la situation au moyen orient puis peu degener le prix peu vite augmenter, avec le petrole de schiste americain, si le prix va trop bas il ne sera plus rentable.

ten mieu que le prix chute, on prendra concience


le budget est fait sur un baril a 37 dollars, mais il est deficitaire deja , donc jusqu'a 50-60 dollars on aura pas vraiment a puisé dans les fond, l'equilibre se trouve a 121 dollards .

la repercution c'est qu'on devra arreté pendant un temps la politique de grand traveau d'infrastructure, tram metro aeroport autoroute etc qui est financé avec la difference entre les 37 dollar et le prix du baril

j'espere que ca pourra etre un mal pour un bien, un choc qui reveillera les concience




Citation :
Le premier prix,

le prix fiscal est celui qui correspond au seuil de versement des recettes de la fiscalité pétrolière dans le Fonds de Régulation
des Recettes (FRR) et qui sert à la présentation des recettes de la loi de finances. Il a été maintenu à 37 USD dans la LF 2014. Les recettes
de la fiscalité pétrolière sont versées au budget l’Etat jusqu’à 37 USD, le solde (écart entre le prix de marché et 37 USD) étant versé au FRR.
Sur cette base, pour l’année 2014, le budget de l’Etat est présenté avec un fort déficit équivalent à 18,1% du PIB. Ce déficit peut être financé
par augmentation de la dette interne (émission d’obligations d’Etat), par tirage sur le FRR, ou par une combinaison des deux. Le niveau du
FRR par rapport à l’année précédente dépend du solde des plus-values encaissées et des tirages effectués.



ambassade de france en algerie
http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/399101

Si ca pouvait ne se limiter qu'à tes exemples effectivement ce ne serait pas trop grave (encore faut il que cette situation ne dure pas trop longtemps).
Par contre les exemples que tu donnes ne sont pas ceux qui coutent le plus cher.
Dans mon pointage les depenses les plus significatives sont les contrats d'armements qui ont été annoncés les investissements pour eviter les coupures d'electricité (les 4 centrales signés clefs en main avec GE entre autres) les investissements annoncés par alnaft et sonatrach en fonds propres (depuis que les IDE et les investisseurs petroliers ne se bousculent plus au portillon (voir le resultat du dernier appel d'offres d"alnaft)) Et tout cela alors que l'excedent commercial avait quasiment atteint le niveau zero et ce avant meme le debut de la baisse des prix

Les exemples que tu donnes ne sont que la partie émmergée de l'iceberg


_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9335
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 19:27

60 % du PIB est constitué de transfert sociaux. Autant dire qu'il ne sera plus possible d'acheter la paix sociale.
Nota: on ne parle là que de l'hypothèse d'un maintien du baril a 80 usd...sans intégrer une baisse (vérifiée) de la production
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 19:50

PGM a écrit:
60 % du PIB est constitué de transfert sociaux. Autant dire qu'il ne sera plus possible d'acheter la paix sociale.
Nota: on ne parle là que de l'hypothèse d'un maintien du baril a 80 usd...sans intégrer une baisse (vérifiée) de la production

Meme la remonté des prix ne sauvera pas le systeme car la gestion financiere de l"algerie est ubuesque et que des loups sont cachés dans la comptabilité comme on dit.
Ces 2articles sont a lire attentivement et entre les lignes, car ils resument assez bien la situation et les risques que vit et risque de connaitre l'algerie. Je ne citerais qu'une des phrases tirée du 2eme article

Citation :
Cette politique budgétaire expansionniste mène à la cessation de paiement quel que soit le prix du pétrole, 70 dollars ou 80 ou 100 ou 110 ou 125. Selon nos simulations, les conséquences de chacun de ces prix se distinguent essentiellement par la date d’occurrence de la cessation de paiement. Par exemple, la date de cessation de paiement (FRR = 0, réserves de change = 0) pour un prix de 80 dollars le baril se produirait une année avant la date de cessation de paiement basée sur un prix de 100 dollars le baril.

http://www.elwatan.com/economie/les-finances-dans-le-rouge-05-11-2014-276655_111.php

http://www.elwatan.com/economie/la-politique-actuelle-mene-a-une-cessation-de-paiement-05-11-2014-276656_111.php

Les voyants étaient au rouge avant meme le debut de la baisse

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9335
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 20:29

De toute façon, la manière même de comptabiliser et surtout de présenter les comptes relève d'une arnaque que ne daignerais Madoff: budget 1, budget 1+ FRR et par ailleurs les réserves de change (intégrant l'or ou non c'est selon). In fine la quantité d'argent disponible est toujours la même et cette ventilation n'est là que pour masquer un loup. Soit le budget est sincère et pas besoin de FRR, soit on ment à escient et on corrige avec une partie des réserves de change qu'on masque sous une entité bizarre pour ne pas dire qu'il tape déjà dans le bas de laine.
Suffit juste de suivre le rythme d'abondement de la réserve en 2014/2015 (corrigé du rendement mécaniquement produit).
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 21:15


les projets en algérie sont extensibles  selon les voeux de Mr le 1er ministre Very Happy
il veut qu alger devienne un hub africain
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1627
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 22:19

Citation :
Algérie : Renault inaugure son usine dans un marché marasmé

Alger : Renault inaugure à Oran, le 10 novembre prochain, son usine qui destinera sa production au seul marché domestique, dans un pays qui se retrouve fortement épouvanté par la chute ininterrompue, du cours mondial de pétrole.

En effet, les ministres français des Affaires étrangères et de l’Economie, Laurent Fabius et Emmanuel Macron ainsi que le président de Renault, Carlos Ghosn inaugureront, le 10 novembre prochain, l’usine Renault d’Oued Tlelat, près d’Oran, selon un reportage de l’agence AFP, cité par le site web du comité des constructeurs français d’automobiles.

Cette usine est détenue à 51 % par les autorités algériennes et à 49 % par Renault, laquelle dirigera l'usine, en dépit de sa participation minoritaire au capital.

La capacité de production de l'usine ne dépassera guère les 25.000 véhicules par an, avec un taux d’intégration très faible, correspondant à seulement 12% puisque le gros des pièces détachées, viendra de Roumanie, de Turquie et de France.

LA VIABILITÉ DE L’USINE EN DOUTE
L’usine Renault, qui assemblera une variante de la Dacia Logan badgée ‘Renault Symbol’, destinera le total de sa production au seul marché algérien, sauf que la faiblesse actuelle et future de l’économie rentière du pays, n’augure de rien de bon pour la viabilité de cette usine.

En effet, l’atrophie de la rente pétrolière de l’Algérie, causée par la chute ininterrompue, du cours mondial de pétrole, va à entrainer une chute inéluctable du pouvoir d’achat des algériens. De ce fait, l’avenir commercial de la Renault algérienne se retrouverait sérieusement compromis.

Le site algérien Liberté Algérie écrivait hier, que ‘‘Tous les experts s’accordent à dire que l’impact de la dégringolade continue des cours du baril de pétrole’’ représente un gros risque pour l’économie du pays. Les autorités, ajoute le site algérien, ont été pris au dépourvu, elles qui ne présageaient pas ‘‘un tel scénario défavorable, imposé par la chute des prix de l’or noir sur le marché international’’.

LA QUALITÉ DE LA VOITURE PRODUITE EN DOUTE
A cette conjoncture allant s’aggravant, s’ajoutent d’autres facteurs qui n’arrangeraient point les affaires de Renault en Algérie.

Ainsi, le constructeur automobile français aurait à pâtir d’une main d’œuvre algérienne faiblement qualifiée et peu productive, comme l'avait classé l'organisme européen INSEAD. Ceci impacterait fort probablement la qualité du produit de l’usine, dont les consommateurs algériens pourraient s’en détourner au profit des voitures importées.

A ce propos, l’économiste algérien Abdelmalek Serraï, cité par Liberté Algérie, a en effet, pointé du doigt l’inefficacité du travailleur algérien et ‘‘sa faible rentabilité à son poste’’.

Il a indiqué qu’il s’agit là d’un fait aggravant la situation économique difficile, au devant de laquelle, le pays va : ‘‘l’Algérien n’est pas rentable dans son poste, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, du tourisme et des services” a relevé l’expert algérien. Il a ajouté que "le taux d’absentéisme au travail dépasse le niveau acceptable’’.  

A noter que selon un autre économiste algérien, Mahdjoub Bedda, les autorités algériennes, selon les termes du contrat négocié avec Renault, seraient contraintes d’acheter obligatoirement les voitures invendues de l’usine, si celles-ci venaient à ne pas trouver d’acquéreurs.

http://www.lemag.ma/Algerie-Renault-inaugure-son-usine-dans-un-marche-marasme_a86874.html
Revenir en haut Aller en bas
RadOne
Lieutenant
Lieutenant


messages : 742
Inscrit le : 11/10/2009
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 23:33

Citation :
A noter que selon un autre économiste algérien, Mahdjoub Bedda, les autorités algériennes, selon les termes du contrat négocié avec Renault, seraient contraintes d’acheter obligatoirement les voitures invendues de l’usine, si celles-ci venaient à ne pas trouver d’acquéreurs.

Shocked Shocked Shocked   affraid

ils etaient pret a tout pour l'avoir cette usine ...
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 5 Nov 2014 - 23:39

RadOne a écrit:
Citation :
A noter que selon un autre économiste algérien, Mahdjoub Bedda, les autorités algériennes, selon les termes du contrat négocié avec Renault, seraient contraintes d’acheter obligatoirement les voitures invendues de l’usine, si celles-ci venaient à ne pas trouver d’acquéreurs.

Shocked Shocked Shocked   affraid

ils etaient pret a tout pour l'avoir cette usine ...

Ca plus l'exclue de 5ans pour renault!!!! faut lire les commentaires sur les sites dz la pilule ne passe pas

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
kabylius
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1276
Inscrit le : 02/02/2014
Localisation : le grand amazigh
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Nov 2014 - 2:34

meme avec un marché marasmé il y a quand meme plus de 400 000 voiture vendu et surtout il y a pas de credit a la conso en algerie c'est pas 25 000 voiture par an qui vont pas trouvé acquereur



L’implantation de Piriou en Algérie entre dans sa phase opérationnelle

http://www.meretmarine.com/fr/content/limplantation-de-piriou-en-algerie-entre-dans-sa-phase-operationnelle
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Nov 2014 - 3:26

kabylius a écrit:
faut pas etre heureux trop vite  Laughing la chute va durer quelque mois, avec la situation au moyen orient puis peu degener le prix peu vite augmenter, avec le petrole de schiste americain, si le prix va trop bas il ne sera plus rentable.

ten mieu que le prix chute, on prendra concience


le budget est fait sur un baril a 37 dollars, mais il est deficitaire deja , donc jusqu'a 50-60 dollars on aura pas vraiment a puisé dans les fond, l'equilibre se trouve a 121 dollards .

la repercution c'est qu'on devra arreté pendant un temps la politique de grand traveau d'infrastructure, tram metro aeroport autoroute etc qui est financé avec la difference entre les 37 dollar et le prix du baril

j'espere que ca pourra etre un mal pour un bien, un choc qui reveillera les concience



Citation :
Le premier prix,

le prix fiscal est celui qui correspond au seuil de versement des recettes de la fiscalité pétrolière dans le Fonds de Régulation
des Recettes (FRR) et qui sert à la présentation des recettes de la loi de finances. Il a été maintenu à 37 USD dans la LF 2014. Les recettes
de la fiscalité pétrolière sont versées au budget l’Etat jusqu’à 37 USD, le solde (écart entre le prix de marché et 37 USD) étant versé au FRR.
Sur cette base, pour l’année 2014, le budget de l’Etat est présenté avec un fort déficit équivalent à 18,1% du PIB. Ce déficit peut être financé
par augmentation de la dette interne (émission d’obligations d’Etat), par tirage sur le FRR, ou par une combinaison des deux. Le niveau du
FRR par rapport à l’année précédente dépend du solde des plus-values encaissées et des tirages effectués.



ambassade de france en algerie
http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/399101

D'accord avec vous Kab quand les russes lacheront la Crimea mais tant qu'ils sont la bas le plan Reagan continuera.quand les US preparent quelque chose ,la chose est bien ficele.Avec les republicain prenant le senat and the house de mauvais jours sont devant les russes economiquement,on est entrain d'aller a la vitesse superieure.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Nov 2014 - 19:04

le probleme en algérie c est qu il n y a pas de poisson
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2740
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Nov 2014 - 23:12

mourad27 a écrit:

les projets en algérie sont extensibles  selon les voeux de Mr le 1er ministre Very Happy
il veut qu alger devienne un hub africain  

un exemple comment les décisions sont prise chez le voisin ''3mar mnhoum chi 5000 ou 50 '' ceux vont des études de prévisions doivent aller se suicider Very Happy

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Nov 2014 - 23:24

ils gèrent le pays avec une mentalité de marchands de gros ça montre aussi que les grand projet ne passent pas sur la table du 1er ministre et puis c est une mentalité bien algerienne de se la raconter du genre "kina lflouss" dir 5000 hna ou dir des cabanes pour les jeunes pour vendre cawcaw
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division


messages : 4385
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 6 Nov 2014 - 23:49

C'est une blague a lui tout seul ce Sellal , ses interventions elles m'ont tordu de rire , alors que le projet est pret gal lihoum "a 6 km faite une marina"   il veux jouer le mec qui donne des directives . 
Ou alors quand il a dit au chinois "j'espere qu'on aura un joli opéra chinois..."  Rolling Eyes c'est des choses qui se disent pas bon sang comme le coup de "a lbatata" a la journaliste chinoise , surtout venant d'un PM faut un minimum de bon sens dans ses paroles . 

Sa montre l'amateurisme et le manque de sérieux avec lequel sont gérer les projets dans le pays ,

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 7 Nov 2014 - 0:08

FAR SOLDIER a écrit:
C'est une blague a lui tout seul ce Sellal , ses interventions elles m'ont tordu de rire , alors que le projet est pret gal lihoum "a 6 km faite une marina"   il veux jouer le mec qui donne des directives . 
Ou alors quand il a dit au chinois "j'espere qu'on aura un joli opéra chinois..."  Rolling Eyes c'est des choses qui se disent pas bon sang comme le coup de "a lbatata" a la journaliste chinoise , surtout venant d'un PM faut un minimum de bon sens dans ses paroles . 

Sa montre l'amateurisme et le manque de sérieux avec lequel sont gérer les projets dans le pays ,

Je crois que c'etait une chinoise d'algerie c'etait honteux. Ca m"a fait penser à la video de khadafi humiliant un mendiant algerien à tripoli
On a les dirigeants que l'on mérite parait il...

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 7 Nov 2014 - 0:13

la fameuse chanteuse algerienne fella pete un plomb a l'occasion du 1 novembre
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4887
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 7 Nov 2014 - 19:10

beaucoup de degats

Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3803
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Nov 2014 - 14:42

Devant l'urgence de la situation les autorités algeriennes semblent décidées à prendre le taureau par les cornes et mobilisant leurs competences et le celebre genie algerien le ministre de l'industrie semble avoir trouvé la solution de choc pour relancer l'attractivité et attirer les IDE

http://www.tsa-algerie.com/2014/11/07/la-trouvaille-de-bouchourebpour-rendre-leconomie-algerienne-attractive/ a écrit:

La « trouvaille » de Bouchouareb pour rendre l’économie algérienne attractive


L’économie algérienne n’est pas attractive. Depuis quelques années, l’Algérie est mal classée dans les différentes études et classements réalisés par les organismes internationaux dont la Banque mondiale. Les différentes mesures annoncées ces dernières années n’ont servi à rien. Les investisseurs étrangers continuent de bouder l’Algérie, à cause notamment de l’instabilité juridique et de certaines lois jugées restrictives.

Abdesselam Bouchouareb, ministre de l’Industrie, pense avoir trouvé la parade pour rendre l’Algérie attractive. Jeudi, à l’issue de la conférence sur le développement économique et social, il a dévoilé sa trouvaille : la règle dite des 51/49 qui régit l’investissement étranger en Algérie sera retirée du prochain code de l’investissement actuellement en élaboration au ministère de l’Industrie sans être supprimée.

Abdesselam Bouchouareb explique sa méthode : « La mesure du 51/49% n’a rien à faire dans le code de l’investissement ». Selon le ministre, la loi 51/49, souvent contestée par les investisseurs étrangers, doit relever de la réglementation des activités et secteurs économiques.

Concrètement, rien ne va changer concernant les conditions d’investissement étranger en Algérie. Seulement, elle ne va pas figurer sur un document appelé « code de l’investissement » mais dans des textes rédigés ailleurs, par la Banque d’Algérie, le ministère du Commerce ou les Douanes.

La trouvaille du ministre de l’Industrie ne concerne pas uniquement la règle 51/49. « Nous allons enlever tous les points qui pourraient entraver (l’investissement) et ne garder que les facilitations et l’accompagnement des projets (allant) de la conception jusqu’à la réalisation », a-t-il promis.

Les dispositions figurant dans le code de l’investissement qui relèvent de la Banque d’Algérie ou du ministère des Finances seraient expurgées du nouveau code, en indiquant que ces mesures seront du ressort de ces deux institutions, a expliqué le ministre.

Six mois après son arrivée au gouvernement, Abdesselam Bouchouareb, au lieu de présenter une stratégie sérieuse pour relancer les investissements, dévoile un projet qui consiste seulement à effacer du code des investissements tous les textes contestés en les déplaçant ailleurs. affraid

C fantastique, ils arrivent encore à m'étonner. Plaisanterie mise à part ceci nous prouve qu'ils n'arriveront pas a sauver la baraque si la conjoncture actuelle dure un peu

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12866
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 8 Nov 2014 - 15:13

Ce mec vient de me faire penser à Sabri dans la série H quand il se prend pour un magicien et qui dit la formule magique " Abracadabal" Laughing Laughing

Ils sont extraordinaire Shocked Allah yzidkoum Comme si les entreprises n'avaient pas de juriste ou n'anlysent pas les textes de lois relatif à l'investissement dans un pays

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Aujourd'hui à 17:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: