Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 US Air Force - USAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 2 Mar 2017 - 20:46

Citation :
01/03/2017

Le premier «Super Hercules » basé au Japon !





Le premier de 14 avions de transport tactique de type C-130J-30 « Super Hercules » qui sera affecté sur les installations de la base aérienne de l’US Air Force de Yokota au Japon, a quitté l’usine de Lockheed-Martin. Il s'agit du premier « Super Hercules » qui sera affecté en permanence dans la région du Pacifique.

Ce C-130J-30 sera exploité au sein de la 36ème escadrille de transport aérien de Yokota, et viendra remplacer les vieux C-130H de l'unité. Les C-130J seront utilisés pour soutenir des opérations de maintien de la paix et des opérations dans la région du Pacifique occidental, y compris le transport de marchandises, le transport de troupes. La 36e escadrille "Eagle Airlifters" est l'une des composantes de la 374e Escadre Airlift.

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J « Super Hercules » est la version la plus avancée du célèbre C-130 cargo, il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.


Photo : le premier Super Hercules destiné à Yokota @ Lockheed-Martin

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/01/le-premier-super-hercules-base-au-japon-863146.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Dim 5 Mar 2017 - 13:31

Citation :
L’US Air Force va tester des avions d’attaque légers dès l’été prochain


Posté dans Amériques, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 05-03-2017




En janvier, le général David Goldfein, le chef d’état-major de l’US Air Force, était allé dans le sens de John McCain, le président du comité sénatorial des forces armées américaines, qui, dans un document intitulé « Restoring American Power », venait de proposer l’idée d’acquérir 300 avions d’attaque légers, à faible coût, pour des missions de contre-insurrection et d’appui aérien rapproché dans des environnement pas ou peu contestés.

L’ancien candidat républicain à la Maison Blanche estimait alors que des avions technologiquement très avancés, comme le F-22 Raptor et le F-35 Lightning II n’étaient pas forcément nécessaires pour tous les scénarios d’engagement. En clair, son idée était de concentrer les moyens les onéreux là où ils font vraiment besoin et où ils sont susceptibles d’être les plus efficaces. C’est ce que l’on appelle le « principe de différenciation ».

Pour le général Goldfein, il s’agissait-là d’une « grande idée » susceptible, en plus, de remédier aux problèmes de préparation opérationnelle.

Mais, aussi grande soit-elle, cette idée n’était pas nouvelle. Dans les années 2000, l’Irregular Warfare Office de l’US Navy avait lancé le projet « Imminent Fury » (ou Combat Dragon II), consistant justement à tester un avion d’attaque léger pour des missions de contre-insurrection. Même chose pour l’US Air Force, avec le programme LAAR (Light Attack/Armed Reconnaissance). Seulement, le Congrès ne fut pas convaincu et préféra donner la priorité au développement du F-35.

Finalement, seul le programme Combat Dragon II fut repris par l’US Centcom, le commandement militaire américain pour l’Asie Centrale et le Moyen-Orient, qui, en 2015, engagea deux OV-10 Bronco en Irak à titre d’essai. Et l’US Air Force lança le programme « OA-X » afin de se doter d’un avion d’attaque peu coûteux.

Mais avant de développer un nouvel appareil, le général Goldfein veut savoir si un avion déjà existant ne pourrait pas convenir. Fin février, lors d’une intervention devant le Center for Strategic and International Studies, le général Goldfein a indiqué qu’il avait demandé une enveloppe supplémentaire [estimée à 8 millions de dollars] au titre de l’année fiscale 2017 pour mener des essais à cette fin.

« Nous avons toutes les données opérationnelles à partir des tests » effectués par les deux OV-10 Bronco et « la prochaine étape est de regarder ce que les industriels peuvent nous offrir », a-t-il dit. « Je ne suis pas intétessé par quelque chose qui nécessiterait beaucoup de recherche et de développement. Je suis à la recherche de quelque chose que je peux obtenir maintenant, à faible coût, qui peut fonctionner dans un environnement incontesté et nous fournir les capacités dont nous avons besoin », a-t-il expliqué.

Le 3 mars, lors du Symposium Air Warfare de l’Air Force Association, Lisa Disrbrow, la secrétaire par intérim à l’US Air Force, a indiqué que les essais d’avions d’attaque légers commenceront dès l’été prochain, à la base d’Holloman, au Nouveau-Mexique. Un tel appareil « a le potentiel de réduire considérablement les coûts d’exploitation [une heure de vol de F-35A coûterait 44.000 dollars, ndlr] et de libérer des systèmes plus performants, ce qui donnerait le temps de nous préparer pour faire face à des menaces plus complexes », a-t-elle fait valoir.

Et, d’après le général Goldfein, une deuxième phase de ces essais devrait se dérouler au Moyen-Orient, dans les mêmes conditions que celui des deux OV-10 Broncos envoyés en Irak par l’US Centcom.

Toutefois, ce programme ne fait pas totalement l’unanimité. Ainsi, le général Herbert Carlisle, le patron de l’Air Combat Command, a exprimé des doutes. « Compte tenu de l’évolution des menaces, je me demande parfois à quoi va ressembler un environnement permissif à l’avenir », a-t-il dit, en évoquant la prolifération de systèmes anti-aériens au sein des organisations terroristes.

Quoi qu’il en soit, plusieurs avions pourraient participer à ces essais, commencer par les turbopropulseurs A-29 Super Tucano (retenu pour équiper la force aérienne afghane) et T-6 Texan II. et le Scorpion [un avion à réaction, ndlr], développé par Textron-Airland, pourrait aussi convenir : bien qu’un peu plus cher que les deux premiers, il offrirait un bon compromis. Enfin, le T-50A de Lockheed-Martin (initialement développé par le sud-coréen KAI) et le M-346 de l’italien Leonardo pourraient faire partie de la liste des prétendants.

http://www.opex360.com/2017/03/05/lus-air-force-va-tester-des-avions-dattaque-legers-des-lete-prochain/
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3599
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Dim 5 Mar 2017 - 14:01

Il y a rien a tester. Le ah 64 et le A-10 peut largement faire le travail pas la peine de perdre de l'argent
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Lun 6 Mar 2017 - 15:05

Citation :
Rheinmetall to supply new 25mm FAP round for the USAF F-35A fighter jets

Rheinmetall has just booked an order from the US Air Force to supply ammunition for the F-35 stealth multirole fighter. The contract, worth over US$6.5 million (6.2 € million), encompasses the supply of several ten thousand rounds in four lots. Delivery starts in December 2017.



The order is of major strategic significance to Rheinmetall for two reasons. For one thing, the US Air Force is currently procuring the F-35 on a large scale, with 1,200 planes on order. Numerous other nations have opted for the new aircraft as well, among them Denmark, the United Kingdom, Italy, Canada, the Netherlands, Turkey and Japan. For another, the ammunition selected – the new 25mm x 137 Frangible Armour Piercing (FAP) – complements Rheinmetall's existing array of high-performance aircraft ammunition, allowing the Düsseldorf, Germany-based Group to bring its full expertise to bear in the field of aircraft armament. This means that further major orders can be expected, especially since the first user nations are already ordering smaller amounts of this advanced ammunition for testing purposes.

The FAP round was specifically developed by Rheinmetall for, and in conjunction with, NATO air forces to provide the F-35 with superior lethality against modern Infantry Fighting Vehicles (IFVs) at extreme slant ranges while still remaining deadly against enemy aircraft in air-to-air engagements. The 25mm x 137 FAP is a true all-purpose cartridge that is already in service with the F-35s of two NATO nations.

Manufacture of the ammunition for the US Air Force will take place at Rheinmetall Switzerland. Rheinmetall intends to have the ammunition of possible follow-up contracts assembled in the USA by Rheinmetall Day & Zimmermann Munitions (RDZM), a joint venture that operates out of Rosslyn, Virginia. American Rheinmetall Munitions and Day & Zimmermann established the joint venture in autumn 2016. Other potential customers will be supplied from locations belonging to Rheinmetall Waffe Munition Schweiz AG.



http://www.airrecognition.com/index.php/10117-march-2017-air-force-military-aviation-defence-industry-news/3328-rheinmetall-to-supply-new-25mm-fap-ammunition-for-the-usaf-f-35a-fighter-jets.html




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Dim 12 Mar 2017 - 15:12

Citation :
12/03/2017

Conception préliminaire terminée pour le B-21 !  




Washington, le nouveau bombardier B-21 de l'US Air Force a récemment franchi une étape importante en terminant son examen de conception préliminaire.

Au cours d'une audience du Comité des services armés de la Chambre sur la dissuasion nucléaire, le général Stephen Wilson, vice-chef d'état-major de l'armée de l'air, a dit aux législateurs qu'il recevait régulièrement des mises à jour sur le programme de développement du futur B-21 « Raider ». Les Ingénieurs de Northrop-Grumman ont ainsi terminé l’examen de conception préliminaire récemment.

Concernant le revêtement furtif :

Selon les dernière informations disponibles et il y en a très peu, le futur bombardier B-21 devrait recevoir son revêtement furtif dans la même usine qui avait en son temps équiper l’actuel B-2 « Spirit ». Il s’agit des installations de la «42 Force Air Force Plant» à Palmdale, en Californie.

A ce sujet, Northrop-Grumman a reçu une modification de contrat de 35,8 millions de dollars en janvier dernier pour la construction d'une nouvelle installation destinée à la préparation du revêtement furtif de 45 900 pieds carrés sur le site de Palmdale.

Le prix du B-21 :

L’US Air Force n’a pas révélé la valeur totale du contrat attribué à Northrop, mais on estime que l'appareil coûtera environ 550 millions de dollars par appareil.



Photos : Image du B-21 « Raider »@ Northrop -Grumman

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/12/conception-preliminaire-terminee-pour-le-b-21-863208.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Lun 13 Mar 2017 - 21:52

Citation :
13/03/2017

Un nouveau radar pour les V-22 « Osprey » !





L’US Air Force (USAF) prépare l’intégration d’un nouveau radar pour venir équiper les flottes de CV-22B et MV-22 « Osprey ».

Selon la demande de l’US Air Force, les 50 CV-22B et les 50 CV-22B actuellement en service recevront en rattrapage le radar Raytheon AN/APQ-187 Silent Knight Radar (SKR). Les futurs V-22 en seront également dotés et seront connu sous le standard Block30 soit la troisième amélioration de l’aéronef.

Raytheon AN/APQ-187 Silent Knight Radar :

Le radar multi-modes (MMR) APQ-187 Silent Knight Radar (SKR) offre un suivi du terrain et une capacité d’évitement pour une grande variété d'avions militaires. Le MMR permet de voler en toute sécurité jusqu'à une distance de 100 pieds la nuit, dans des conditions météorologiques défavorables et dans des environnements très menaçants. Il réduit la probabilité de détection par les forces ennemies et augmente la réussite de la mission et en minimisant le temps passé dans la plage de menace. Il réduit les risques pour l'équipage et l'aéronef en équilibrant l'altitude de bas niveau avec des considérations de sécurité de vol. Le SKR utilise des algorithmes de contrôle éprouvés, des logiciels fiables et intégrés pour fournir un système de confiance élevée. Les modes du SKR comprennent:

Le suivi de terrain (TF)

Une faible puissance / faible vitesse (LP / LV) TF

Capacité d’évitement du terrain (TA)

Cartographie au sol (GM)

Distance air-sol

Détection météorologique (WX)

Interrogation de balise (BCN)

Modes de balayage croisé (TF / TA, TF / GM, TF / WX, TF / BCN)

Mode passif

Le Bell/ Boeing V-22 « Osprey » :

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et de vol à haute altitude.



Photos : V-22 Osprey de l’US Marines Corps @ USMC

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/13/un-nouveau-radar-pour-les-v-22-osprey-863215.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Lun 20 Mar 2017 - 19:31

Citation :
20/03/2017

Les USA préparent l’avion de 6ème génération !





Le nouveau président des Etats-Unis cherche à obtenir une augmentation importante du financement du budget militaire avec notamment l’idée du développement d’un nouveau chasseur. La demande fait partie du plan budgétaire supplémentaire de la Maison Blanche pour l'exercice 2017, qui vise à augmenter de 30 milliards de dollars le budget de l'administration Obama cette année.

Il semble cependant peu probable que la demande complète soit transmise au Congrès parce qu'elle est principalement financée par le budget de base, qui est assujetti aux plafonds de la Loi sur le contrôle budgétaire (ACB). La levée des plafonds exigerait 60 voix au Sénat, ce que la Maison Blanche n'est pas susceptible d'obtenir.

Mais, l'investissement proposé dans le cadre du futur chasseur de sixième génération témoigne de la gravité de l'administration à pouvoir rapidement moderniser sa flotte tactique de combat au-delà du F-35.

La demande supplémentaire, qui a été dévoilée le 16 mars, comprend une augmentation importante du financement de la recherche et du développement pour la domination aérienne de la prochaine génération (NGAD), maintenant connue sous le nom de Penetrating Counterair (PCA), le futur avion de combat devra notamment pouvoir venir remplacer le F-22 et le F-35. A noter que la demande faite par l’administration Trump pourrait permettre d’augmenter le financement huit fois supérieur à celle demandée auparavant par l’administration Obama, pour atteindre 168 millions de dollars.

La panification du futur avion de 6ème génération semble se diriger vers un premier vol d’ici 2035 pour une entrée en service à partir de 2040-2045.


Photo : Image d’artiste d’un futur avion de 6ème génération

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/20/les-usa-preparent-l-avion-de-6eme-generation-863262.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 23 Mar 2017 - 19:07

Citation :
23/03/2017

Maintien des U2 « Dragon lady » !





C’est confirmé, l’US Air Force se prépare à prolonger la durée de vie de ses Lockheed U-2S « Dragon Lady » pendant plusieurs années. Dans le cadre d’un plan budgétaire antérieur, le célèbre avion noir devait être retiré en 2019-2020, laissant ainsi seul seulement le drone RQ-4B Global Hawk effectuer les missions de reconnaissance en haute altitude. Aujourd’hui l’avion devrait donc rester en service jusqu’en 2025.

Lockheed Martin (LM) Skunk Works à Palmdale, en Californie, travaille à la mise en place de propositions de mise à niveau pour les la flotte de U-2S « Dragon Lady » en ce qui concerne les communications et le systèmes électroniques.

Le maintien de la flotte de U-2 doit permettre notamment de mettre à niveau la flotte de drones Northrop-Grumman RQ-4B « Global Hawk ». De plus, le programme U-2 est configuré pour recevoir une amélioration du radar synthétique Raytheon ASARS-2B et le nouveau système de communication L-3 qui peut relayer les communications avec les avions de combat de la quatrième et cinquième génération.



Le Lockheed-Martin U-2 :

Le Lockheed U-2 est un avion de reconnaissance à haute altitude qui fut utilisé intensivement durant la Guerre Froide pour observer les territoires de l’ex-URSS. La caractéristique principale de l'U-2 est sa capacité à voler à haute altitude (70 000 pieds, soit environ 21 000 mètres, deux fois plus haut que les avions de ligne) pour être hors de portée des défenses anti-aériennes. Il dispose d'un important rayon d'action, mais d'une vitesse relativement limitée.

Techniquement, l'U-2 pourrait être considéré comme un "planeur propulsé" en raison de ses énormes ailes qu'on retrouve sur les planeurs. L'atterrissage et le décollage de cet avion étaient très délicats : en effet, le Lockheed U-2 dispose d'un train avant et d'un train arrière en tandem (à l'inverse des autres avions qui ont deux trains arrières et un train avant), auxquels sont rajoutées des roulettes de stabilisation aux extrémités des deux ailes. Ces roulettes tombent au décollage, allégeant l'avion, mais rendant l'atterrissage d'autant plus difficile et impose que du personnel au sol intervienne à chaque atterrissage.

Les premiers vols d'espionnage du Lockheed U-2 ont lieu en 1956. Testé depuis la Zone 51. Le premier objectif était de repérer et de photographier les sites de missiles stratégiques intercontinentaux dans le cadre des programmes de reconnaissance aérienne.



Photos : le célèbre Lockheed U-2 « Dragon Lady » @ USAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/23/maintien-des-u2-dragon-lady-863283.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Ven 24 Mar 2017 - 21:29

Citation :
24 mars 2017 | Par Antony Angrand

Le F-16 s'essaye à l'APG-83



Les F-16 de l'US Air Force pourraient se voir équipés du radar APG-83, une fois modernisés.
© US Department of Defense



Au sein de l'US Air Force à Edwards AFB, en Californie, le 416th Flight Test Squadron effectue des essais de développement visant à améliorer les capacités guerrières du F-16. Ce dernier fait notamment l'objet d'essais d'intégration d'un nouveau radar dans le cadre du programme de modernisation du chasseur léger.

L'APG-83 est un radar de cinquième génération conçu par Northrop Grumman, équipé d'une antenne électronique active. Il est prévu à terme qu'il remplace les actuels APG-66 et APG-68 afin de donner au F-16 des capacités au moins similaires à celles des F-22 Raptor et F-35 Lightning II. L'APG-83 peut également opérer dans des environnements électroniques denses et simultanément en plusieurs modes. L'APG-83 est également conçu pour être installé sans modification majeure sur le Fighting Falcon.

Le 416th FLTS a effectué plusieurs essais au sol et en vol au cours des deux dernières années. Les données collectées permettront à l'US Air Force de déterminer si le radar pourra être installé sur l'appareil dans le futur. Toutes les unités actives de l'US Air Force, ainsi que celles de l'Air National Guard et de la Reserve volent actuellement sur F-16 C ou D, soit un total supérieur à 600 appareils, en incluant ceux qui ont été stockés à Davis-Monthan AFB, dans l'Arizona.

http://www.air-cosmos.com/le-f-16-s-essaye-a-l-apg-83-92117
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Sam 25 Mar 2017 - 17:29

Citation :
25/03/2017

Le KC-46 moins cher mais avec du retard !





Washington, le programme du nouvel avion ravitailleur Boeing KC-46A « Pegasus » de l’US Air Force et la Navy se porte mieux, mais des soucis d’approvisionnement pourraient freiner les livraisons en terme de nombre. Selon le dernier rapport du GAO, les coûts du Boeing KC-46A ont diminué de 7,3 milliards de dollars, soit environ 14%, depuis son estimation initiale, mais le programme pourrait avoir quelques des retards à l'avenir.

Le rapport du GAO :

Les coûts totaux d'acquisition se situent à 44,4 milliards de dollars aujourd'hui, comparativement à l'estimation initiale de 51,7 millions de dollars en 2011. Les estimations des coûts de développement sont passées de 7,15 milliards de dollars en 2011 à 5,9 milliards de dollars en 2017, soit une réduction de plus de 17%. Les coûts d'approvisionnement sont passés de 40,2 milliards de dollars à 35,5 milliards de dollars.

Bien que le bureau du programme du KC-46 estime que Boeing atteindra ses capacités clés en termes de performances techniques, comme la réalisation d'une mission à 92%. Les retards éventuels dans les certifications de l'Administration fédérale de l'aviation pourraient entraîner des retards dans le calendrier de livraison du programme.


En ce qui concerne les essais :

Boeing doit encore terminer plus de 1’700 points de test d’ici à septembre 2017, soit un niveau qui est plus du double de ce qu'il a été accompli au cours des 11 derniers mois. En effet, il semble que

les tests déterminés par le GAO peuvent prendre plus de temps que les estimations du bureau du programme et, si ces points de test ne sont pas terminés au taux prévu, le calendrier de livraison révisé est optimiste au mieux. Pour exemple, la société Cobham, qui fabrique les ailettes pour les ailes du KC-46A, n'a pas fourni tous les dessins de conception détaillés à la FAA pour approbation. Cela pourrait retarder les essais d'effets électromagnétiques prévus qui devraient se terminer en mai prochain.

Selon l’avionneur Boeing, certains fournisseurs auraient sous-estimé le niveau des détails de dessin de conception que la Federal Aviation Administration devait examiner pour déterminer si les pièces étaient conformes à la conception pour approbation. L’avionneur travaille depuis plusieurs mois pour résoudre ses problèmes avec les fournisseurs.

Calendrier revu :

Pour Boeing, la livraison des 18 premiers avions est prévue pour février 2018, plutôt que la date d'août 2017 annoncée en mai dernier.


Photo : KC-46A aux essais de ravitaillement d’un Hornet @ Boeing

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/25/le-kc-46-moins-cher-mais-avec-du-retard-863294.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 4 Avr 2017 - 13:24

Citation :
Les F-22 et F-35 ne peuvent communiquer !




Le problème est connu, mais il n’est toujours pas réglé, les avions de la cinquième génération qui équipent l’US Air Force n’arrivent pas à communiquer. Le Lockheed-Martin F-35A « Joint Strike Fighter » et F-22A « Raptor », ne peuvent toujours pas transmettre des données entre eux.

Aujourd'hui, le réseau de données du F-22 (Link16) ne peut recevoir que des données du F-35. De son côté le F-35 peut à la fois transmettre et recevoir des données avec des avions plus anciens comme les F-16 et les F-15 et ceci à travers le réseau de liaisons16 existant pour ces appareils. Mais le F-35 n’arrive toujours pas à recevoir les informations transmises par les F-22.

Les raisons du problème :

Les F-22 fonctionne avec une liaison Link 16 en lien avec des données intra-vol (IFDL), tandis que le F-35 utilise une liaison Link 16 qui englobe le Multi -Function Advanced Datalink (MADL). Hors, Les essais montrent que l’IFDL et le MADL ont une capacité d'interception à faible probabilité d'interception entre-elles. A contrario, les F-15C et F-22 peuvent communiquer à l'aide du de la nacelle « Talon HATE ».

De plus, il apparaît que le système MADL du F-35 a été conçu pour afficher des informations et les donner au pilote du F-35 uniquement. Les ingénieurs du système MADL semblent avoir oubliés d’y avoir intégré une passerelle permettant de transférer les informations sur le réseau de données Link16 permettant ainsi le partage des communications.

Le drame de cette histoire oblige l’US Air Force à revoir complément ses tactiques de combat avec le F-35 en pointe de l’attaque ,car celui-ci se retrouve isolé des autres appareils et surtout du F-22, dont il est pourtant le binôme de supériorité aérienne. Pour terminer cette navrante histoire, il n’est pas prévu pour l’instant dans le budget du F-35 d’amélioration pour ce problème.


Photo : Les F-22 et F-35 peuvent voler ensemble mais ne peuvent partager des informations @ USAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/04/03/les-f-22-et-f-35-ne-peuvent-communiquer-863354.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 6 Avr 2017 - 20:49

Citation :
6 avr. 2017 | Par Justine BOQUET

Etats-Unis : crash d'un F-16



Un F-16 américain s'est crashé près de Washington. © US Air Force



Jeudi 5 avril, un F-16 américain s'est crashé dans le Maryland à 9h15 heure locale. D'après l'US Air Force, l'accident aurait eu lieu à quelques kilomètres de la Joint Base Andrews.

Le crash s'est produit alors que le F-16 effectuait une mission d'entraînement. Il s'agissait d'un vol assez routinier pour les pilotes. Le chasseur, qui appartenait à la garde nationale aérienne du District of Colombia, volait aux côtés d'autres F-16 de cette réserve.

Le pilote a réussi à s’éjecter de l'appareil avant qu'il ne se crash. S'il est blessé, son diagnostic vital n'est pas engagé. Pour le moment, les raisons de l'accident n'ont pas été évoquées.

http://www.air-cosmos.com/etats-unis-crash-d-un-f-16-92907
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 13 Avr 2017 - 20:51

Citation :
Afghanistan : l'armée américaine largue sa bombe la plus puissante sur des caches de l'EI



© US Air Force, AFP | La bombe thermobarique GBU-43 a été larguée depuis un avion de transport MC-130 (archives).

Texte par  FRANCE 24  Suivre france24_fr sur twitter

Dernière modification : 13/04/2017



L'armée américaine a annoncé, jeudi, avoir largué la plus puissante bombe non nucléaire de son arsenal, qualifiée de "mère de toutes les bombes", sur des caches de l'organisation État islamique dans l'est de l'Afghanistan.

L’armée américaine a largué, jeudi 13 avril, sa bombe non nucléaire la plus puissante, surnommée la "mère de toutes les bombes" en Afghanistan contre des caches de l’organisation État islamique (EI), selon un porte-parole du Pentagone.

La bombe thermobarique GBU-43 d'environ 10 000 kilos, a ciblé à environ 14 h 30 GMT une "série de grottes" dans la province de Nangarhar, dans l’est du pays, où un soldat américain a été tué dans une opération le week-end dernier contre les jihadistes.

"Alors que leurs pertes augmentent", les jihadistes ont recours "à des bunkers et tunnels pour renforcer" leur défense, a indiqué dans un communiqué le général John Nicholson, le chef des forces américaines en Afghanistan. La bombe GBU-43 "est la bonne munition pour venir à bout de ces obstacles et maintenir l'élan de notre campagne" contre l'EI en Afghanistan, a-t-il ajouté.

C'est la première fois que les forces américaines utilisent ce type de bombe, longue de plusieurs mètres et guidée au GPS, dans des combats, a précisé le porte-parole du Pentagone Adam Stump. Dénommé MOAB (Massive Ordnance Air Blast pour bombe à effet de souffle massif), l'engin a été largué depuis un avion de transport MC-130.

Selon l'US Air Force, le dernier test de la GBU-43 en 2003 avait provoqué un panache de poussière et de fumée visible à plus de 32 kilomètres.

http://www.france24.com/fr/20170413-afghanistan-armee-americaine-largue-GBU-43-puissante-bombe-caches-ei-etats-unis  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Ven 14 Avr 2017 - 22:02

Citation :
13 avr. 2017 | Par Justine BOQUET

L'US Air Force accroit la durée de vie de ses F-16



Lockheed Martin a révélé, le 12 avril 2017, l'allongement de la durée de vie des F-16 américains. L'armée de l'air américaine pourra opérer ses avions de combat Falcon au moins jusqu'en 2048.

Prévus initialement pour voler 8 000 heures, les F-16 block 40-52 de l'armée de l'air américaine pourront finalement cumuler 12 000 heures de vol avant d'être retirés de service. Cette décision, prise par l'US Air Force, fait suite au programme SLEP (service life extension program) de modernisation des F-16.

Pendant 7 ans, l'industriel américain Lockheed Martin et l'armée américaine ont mené de nombreux tests et développements afin de permettre cette nouvelle durée de vie. Le résultat correspond aux objectifs du SLEP, c'est à dire étendre la durée de vie de 300 F-16 BlockC/D 40-52, rapporte Lockheed Martin. Selon lui, cette modernisation des Falcon s'accompagne d'une baisse des coûts d'emploi de l'appareil.  

Actuellement une seconde étape est en cours afin d'augmenter encore la durée de vie des F-16. Dans ce sens un certificat de type sera prochainement remis à la Technical Airworthiness Authority de l'US Air Force. L'avionique des appareils devrait également être modernisée dans le cadre du F-16V.

http://www.air-cosmos.com/l-us-air-force-accroit-la-duree-de-vie-de-ses-f-16-93237  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Ven 14 Avr 2017 - 22:26

Citation :
Washington va envoyer des F-35 en Europe pour des entraînements


Reuters 14/04/2017


L'U.S. Air Force va envoyer ce week-end un petit nombre de chasseurs F-35 en Europe pour plusieurs semaines d'entraînement aux côtés des avions militaires américains et de l'Otan sur place, a annoncé vendredi le Pentagone.

Ce déploiement permettra aux forces aériennes américaines de "démontrer davantage les capacité opérationnelles" de l'avion de combat furtif, a déclaré le Pentagone, sans préciser dans quels pays seraient envoyés les avions.

La Pologne a accueilli jeudi les premiers soldats américains de la force multinationale en cours de déploiement dans la région pour renforcer le flan oriental de l'Otan face à la Russie.

Le programme F-35, attribué au groupe de défense Lockheed-Martin, est le plus coûteux contrat du Pentagone et a été émaillé de problèmes.

Pendant la campagne présidentielle, Donald Trump avait critiqué l'augmentation du coût global du programme, estimé à 391 milliards de dollars (368 milliards d'euros) sur 15 ans, pour environ 2.443 avions.

Le Pentagone a lancé en janvier une procédure de réduction des coûts puis annoncé une économie de 600 millions de dollars.

Les F-35 sont utilisés par les forces américaines ainsi que six autres pays: l'Australie, la Grande-Bretagne, la Norvège, l'Italie, les Pays-Bas et Israël. Un premier chasseur a été livré au Japon en décembre, et Lockheed a annoncé être en discussions avec la Belgique, l'Espagne et la Suisse.

https://www.lorientlejour.com/article/1046869/washington-va-envoyer-des-f-35-en-europe-pour-des-entrainements.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mer 19 Avr 2017 - 19:04

Citation :
18/04/2017

Des F-35A déployés au Royaume-Uni !





Des F-35A de l’US Air Force sont arrivés au Royaume-Uni pour leur premier déploiement en Europe. Selon Washington, il s’agit d’un signal clair de la puissance militaire des États-Unis vis-à-vis du président russe Vladimir Poutine.

Ces appareils, dont le nombre n’est pas divulgué, mais semble cependant restreint, appartiennent au 388ème escadron basé à Hill dans l’Utah. Les appareils sont désormais basés sur les installations de la RAF à Lakenheath. Ces F-35 viennent compléter un dispositif composé d’autres avions de l'OTAN basés en Europe.

Selon l’US Air Force, ces F-35A font partie des appareils prêts au combat. Pour le général Tod D. Wolters, il s’agit d’une opportunité de s'entrainer avec les alliés de l'OTAN.

Tentative de convaincre :

Pourtant, l'envoi des F-35A en Europe ressemble à une tentative de séduction pour démontrer les capacités de l’avion aux partenaires de l’OTAN, en plus de la volonté de l'armée américaine à vouloir agir en cas de représailles contre des adversaires potentiels. Les Lockheed-Martin F-35A seront employés dans les prochains jours à effectuer des opérations de surveillance et de reconnaissance dans des régions touchées par les incursions d’appareils russes.



Photos : déploiement de F-35A au Royaume-Uni@USAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/04/18/des-f-35a-deployes-au-royaume-uni-863454.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 25 Avr 2017 - 19:52

Citation :
Otan : deux chasseurs furtifs F-35 déployés en Estonie


Reuters 25/04/2017


Deux chasseurs furtifs F-35, considérés comme les appareils les plus sophistiqués de l'armée de l'air américaine, se sont posés mardi sur une base aérienne d'Estonie dans le cadre du soutien apporté par l'Otan aux Etats baltes.

Ces deux chasseurs, qui étaient basés en Grande-Bretagne, ont passé plusieurs heures en Estonie dans le cadre d'un programme plus large d'entraînement de pilotes en Europe.

L'Otan s'inquiète des visées de la Russie sur les Etats baltes, anciennes républiques soviétiques qui ont rejoint l'Alliance atlantique. Moscou dément envisager une intervention dans ces Etats.

"Il s'agit d'un message très clair", a déclaré le ministre estonien de la Défense, Margus Tsahkna. "Les Etats-Unis prennent très au sérieux cette démonstration d'unité".

Ces chasseurs F-35 ont la capacité d'échapper à la détection des radars conventionnels.

Le déploiement de troupes de l'Otan ainsi que les prises de position affirmées de certains responsables américains ont rassuré les dirigeants des pays baltes inquiets des positions conciliantes que Donald Trump exprimait à l'égard de la Russie lors de la campagne présidentielle américaine et après son investiture à la Maison blanche.

Donald Trump avait également qualifié l'Otan d'organisation "obsolète" avant d'exprimer son soutien à l'alliance.

L'US Air Force a annoncé récemment que des chasseurs F-35A, version plus petite et plus légère des F-35, seraient déployés pendant plusieurs semaines en Europe dans le cadre d'un entraînement aérien de l'alliance.

https://www.lorientlejour.com/article/1048467/otan-deux-chasseurs-furtifs-f-35-deployes-en-estonie.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 27 Avr 2017 - 20:06

Citation :
27/04/2017

L’US Air Force a modernisé ses KC-10A !





L'US Air Force (USAF) a vient de terminé son programme de mise à niveau destiné à sa flotte de d’avions ravitailleurs McDonnell Douglas KC-10A « Extender ». Le dernier avion modernisé a été livré cette semaine à la Base aérienne de Travis (AFB) en Californie.

La livraison du 59ème et dernier KC-10A « Extender » a été effectuée conformément au programme. La mise à jour des KC-10A impliquait le remplacement du système de gestion de vol (FMS) 800 avec un nouveau système de communication, de navigation, de surveillance du trafic aérien (CNS / ATM). Cette mise à jour permet d’augmenter l'efficacité de la mission et améliore la consommation de carburant.

Cette mise à jour dit permettre de maintenir ces appareils en service dans de bonnes conditions jusqu’à l’arrivée des nouveaux avions de ravitaillement Boeing KC-46A. La flotte actuelle d’avion ravitailleurs de l’US Air Force comprend : 510 appareils, soit 59 McDonnell Douglas KC-10A « Extenders », 342 Boeing KC-135R « Stratotankers », 54 KC-135T « Stratotankers », 18 Lockheed Martin MC-130H « Combat Talon II » et 37 MC-130J « Commando II ».

La petite phrase :

S'exprimant devant le Congrès en avril, le général Darren McDew est allé jusqu'à dire que le déficit de la capacité de ravitaillement air-air de l'USAF lui fait perdre son sommeil la nuit.

Cette petite phase fait allusion aux 14 mois sur le programme du Boeing KC-46A « Pegasus ». Le Genéral McDew a déclaré que les plans pour retirer la flotte de KC-10A de 2019 à 2024 sont en cours de réexamen.


Photo : KC-10A Extender@ Matthias Becker

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/04/27/l-us-air-force-a-modernise-ses-kc-10a-863517.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 2 Mai 2017 - 15:09

Citation :
Bombardiers américains envoyés en Corée du Sud : Pyongyang se dit au bord d’une « guerre nucléaire »


Posté dans Asie-Pacifique, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 02-05-2017




Escortés par des F-15K sud-coréens et des appareils du porte-avions USS Carl Vinson, deux bombardiers stratégiques américains B1-B « Lancer », affectés au 9th Expeditionary Bomb Squadron basé sur l’île de Guam, ont effectué une mission près de la péninsule coréenne, le 1er mai, dans le cadre d’un exercice bilatéral avec les forces sud-coréennes.

L’envoi de ces deux B1-B « Lancer » est intervenu un plus de 48 heures après une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, au cours de laquelle le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a exhorté les pays membres à contrer une « menace nucléaire » nord-coréenne pouvant avoir des « conséquences catastrophiques ».

Quelques heures plus tard, Pyongyang a répliqué en lançant à nouveau un missile balistique de type non précisé depuis le site de Puckang. Mais, comme celui effectué le 16 avril, ce tir s’est aussi soldé par un échec. Puis, le régime nord-coréen a fait savoir qu’il est en mesure d’effectuer un 6e essai nucléaire « à n’importe quel moment. » Et c’est justement ce que Washington cherche à éviter.

Ce nouvel essai nucléaire était attendu pour le 15 avril, c’est à dire pour la célébration du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, le fondateur du régime nord-coréen. Selon les images prises par satellite, le site de Punggye-ri était même fin prêt. Mais finalement, il ne s’est rien passé. Pressions chinoises? Annonce – erronée – de l’arrivée d’un groupe aéronaval américain près de la péninsule coréenne? Ou tout simplement, erreur d’appréciation des analystes?

La dernière fois que des bombardiers stratégiques américains ont été envoyés en Corée du Sud remonte à septembre 2016, soit après le cinquième essai nucléaire nord-coréen. En clair, Washington était plus dans la réaction que dans la dissuasion.

Évidemment, Pyongyang n’a pas manqué de réagir à cette mission des B1-B Lancer, affirmant que ces avions avaient mené un exercice de « largage de bombe nucléaire contre des objets majeurs » situés en Corée du Nord et accusant le président américain, Donald Trump de vouloir « une frappe nucléaire préventive » sur le Nord.

« La provocation militaire irresponsable pousse la situation dans la péninsule coréenne au bord de la guerre nucléaire », a en effet affirmé l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

De son côté, Séoul a précisé que les B-1B avaient survolé la région de Pocheon, dans la province de Gyeonggi, pour prendre part à un exercice visant à améliorer « la capacité à réaliser des bombardements de grande précision ». S’ils ont effectivement une capacité nucléaire, ces bombardiers ont surtout été utilisés, ces dernières années, pour larguer des bombes conventionnelles.

Par ailleurs, les Forces américaines en Corée du Sud (USFK) ont confirmé que le système Terminal High Altitude Area Defense (THAAD), dont le déploiement avait commencé la semaine passée à 250 km au sud de Séoul, est désormais « opérationnel » et « prêt à intercepter les missiles nord-coréens et à défendre la République de Corée. »

http://www.opex360.com/2017/05/02/bombardiers-americains-envoyes-en-coree-du-sud-pyongyang-se-dit-au-bord-dune-guerre-nucleaire/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 2 Mai 2017 - 22:05

Citation :
02/05/2017

Le 6ème KC-46A a rejoint les essais !





Everett, Washington, le 6ème avion ravitailleur de nouvelle génération KC-46A a rejoint les essais. L’avion va ainsi permettre d’élargir la finalisation des tests en vue de l’obtention de la certification.

Ce nouvel avion de ravitaillement en vol KC-46, fait partie du deuxième plan de production initiale à faible taux. L’avion avait effectué son premier vol le 29 avril dernier. L’avion va participer aux essais électromagnétiques produits par les radars, les tours de radio et d'autres systèmes.

Rappel :

À ce jour, les avions d'essai du programme ont complété plus de 1’600 heures de vol et plus de 1’200 « contacts » pendant le ravitaillement en vol avec des aéronefs de types : F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10 et KC-10. Boeing prévoit de construire 179 appareils dans son usine Everett.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).



Photos : 1 Le 6ème KC-46A 2 Essai de ravitaillment avec un C-17 @ Boeing

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/05/02/le-6eme-kc-46a-a-rejoint-les-essais-863558.html
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mai 2017 - 10:53

Citation :

US Air Force Successfully Tests Fighter-Satellite Communication Network



The US Air Force has successfully tested in the US state of Nevada Talon HATE airborne networking system that is used for communication between fighter aircraft and ground stations.






US-based aerospace giant Boeing and the US Air Force demonstrated that multiple fighter aircraft and ground stations can securely communicate using Talon HATE airborne networking system through military satellites, the company said in a press release.

“Boeing and the US Air Force recently demonstrated that multiple aircraft and ground stations can efficiently and securely communicate using the Boeing-developed Talon HATE airborne networking system,” the release stated on Monday.

During flight testing at Nellis Air Force Base (AFB) in the US state of Nevada, Talon HATE pods on two F-15C aircraft enabled test pilots to share information through the military’s Link 16, Common Data Link and Wideband Global SATCOM satellites, the release added.
The tests also validated intra-flight datalink network capabilities used by F-22 aircraft and Boeing will conduct additional tests later this year with advanced sensors, which will offer improved aircraft targeting capabilities, the release noted.

Nellis AFB is commonly referred to in US popular culture as Area 51.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 18 Mai 2017 - 22:29

Citation :
17 mai 2017 | Par Emmanuel Huberdeau

KC-46 : l'USAF réceptionnera un premier appareil avant la fin de cette année


L'USAF doit réceptionner son premier KC-46 fin 2017 © Boeing


Boeing estime que le programme KC-46 pourra rattraper les retards accumulés avec la livraison à l'US Air Force, d'ici la fin de l'année 2017 d'un premier appareil . Selon le constructeur américain les essais de développement du futur ravitailleur en vol de l'US Air Force sont désormais terminés. Boeing a figé la configuration de son KC-46 Pegasus et les essais actuels ont principalement pour objet la certification de l'appareil. C'est donc un avion doté de toutes les capacités attendues qui devrait être livré en fin d'année à l'USAF. A partir de 2018, le rythme de livraison devrait être soutenu. Une vingtaine d'appareils sont en cours d'assemblage. Fin 2018, 18 appareils devraient avoir été livrés estime Boeing.

Boeing annonce qu'en conséquence le calendrier de production devrait être respecté, compensant ainsi les retards enregistrés durant les phases de développement et d'essais. Pour l'heure 34 KC-46 ont été commandés dans le cadre de trois lots de production de pré série LRIP (Low Rate Initial Production). Au total, l'US Air Force a annoncé vouloir commander 179 appareils dans un premier temps. Mais Boeing estime que la commande finale pourrait être plus importante étant donné que l'USAF opère actuellement environ 400 ravitailleurs en vol. Le Japon a aussi annoncé son attention d'acquérir le Pegasus mais le contrat n'a pas encore été signé.

Les essais de certification vont donc se poursuivre jusqu'à la fin de l'année 2017 avec six appareils. Ces prototypes et les 767 modifiés ont accumulés plus de 1 600 heures de vol. Plus de 1 200 contacts ont été réalisés avec des appareils ravitaillés. Aussi bien avec la perche centrale rigide (Boom), la perche souple centrale ou les deux perches souples placées en nacelles sous la voilure.

Le KC-46 est une version militarisée du Boeing 767. L'appareil a été conçu pour le ravitaillement en vol mais aussi le transport de fret et de personnel. Boeing insiste sur le fait qu'il s'agit d'un appareil de combat équipé de nombreux moyens de communication (HF, VHF, Satcom, L-16) et de moyens d'autoprotection (Système d'alerte radar et contremesures IR). Pour plus de discretion le KC-46 a été équipé de système visuels permettant des ravitaillement de nuit, sous jumelles de vision nocturne, toutes lumières éteintes. Le boom (Perche rigide) est dérivé de celui du KC-10 dont il reprend l'aérodynamique. Mais le système a été totalement modifié, en particulier en terme de redondances. Les consoles permettant d'opérer ce système ont également fait l'objet de développements spécifiques. L'opérateur dispose en effet d'une vision en 3D grâce à des lunettes adaptées.

http://www.air-cosmos.com/kc-46-l-usaf-receptionnera-un-premier-appareil-avant-la-fin-de-cette-annee-94821
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Ven 19 Mai 2017 - 18:23

Citation :
F-35 : des résultats opérationnels surprenants


19 mai 2017/Actualité Industrie et matériels


Afin de célébrer le centenaire de la participation US à la Grande Guerre, il a été confirmé que l’US Air Force présenterait bien en juin au prochain Salon du Bourget – et pour la première fois – le nouveau chasseur-bombardier Lockheed Martin F-35A Lightning II (JSF), au sol comme en vol.

Parallèlement, alors que huit F-35A effectuent actuellement un premier détachement en Europe depuis la base anglaise de RAF Lakenheath, l’USAF a été plus discrète quant à la toute première participation du F-35A au dernier exercice Red Flag 17-1, qui s’est déroulé à Nellis AFB (Nevada) à la fin de l’hiver. Durant trois semaines de février, la participation des premiers F-35A y a été particulièrement impressionnante, donnant un nouveau souffle à l’exercice, en démontrant la capacité de «Force Multiplier» intrinsèque au nouvel avion.

Sur les 226 sorties programmées au profit des F-35A participant (ceux du 388th Fighter Wing de Hill AFB, Utah), 207 se sont déroulées de façon nominale et positive, les 19 autres ayant été annulées en raison du mauvais temps sur le «range» (aussi grand que la Suisse). Plus particulièrement couronnées de succès ont été les frappes air-sol des F-35A, où la capacité des systèmes de l’avion — notamment en matière de fusion de données — ont fonctionné à plein pour éviter les pièges tendus par les servants des systèmes sol-air.

Sur les 51 missions qui leur étaient confiées pour l’attaque de sites de missiles antiaériens extrêmement défendus, 49 se sont soldées par la neutralisation des cibles, avec aucune perte enregistrée côté F-35. Les deux missions ratées ont été le fait d’un mauvais fonctionnement des bombes employées. En air-air, les F-35A ont été victorieux de quasiment tous les engagements réalisés avec un ratio de 20 contre 1. Il reste que les JSF agissaient en collaboration avec des F-22 et que l’USAF n’a pas révélé exactement l’étendue du rôle joué par les Raptor. Dans presque tous les cas, les «victimes» ont été abattues par des missiles BVR de type Raytheon AIM-120. C’est dire à quel point les jours des combats aériens enroulés (dog fights) sont derrière nous — et ce qui augure bien pour les utilisateurs à venir du Meteor de MBDA, missile hypersonique déjà retenu sur les F-35 des forces européennes, Royaume-Uni et Italie en tête.

Singulièrement appréciée par les autres acteurs de la «Blue Force» agissant contre l’inévitable agresseur «rouge» a été l’aptitude des F-35A engagés à relayer vers eux (via Liaison 16) une image de la situation générale en temps réel et à alerter l’un ou l’autre de l’approche d’un agresseur (joué par des F-15 et des F-16 pilotés par des moniteurs particulièrement coriaces). Très remarquée : l’aptitude des F-35A à marquer les cibles adverses au profit des missiles et bombes tirés à distance de sécurité par les B-1B volant, eux, largement en dehors de la bulle antiaérienne «rouge» sur le polygone d’exercice. Ces capacités nouvelles ont valu aux F-35 le sobriquet de «mini AWACS», décerné par les autres participants présents, dont des aviateurs australiens et britanniques.

A l’heure actuelle, un peu plus de 200 F-35 de trois modèles (A, B et C des lots 1 à 9 avec des standards logiciels très différents) volent sous les couleurs US. S’y ajoutent les premiers avions pour Israël et les quelques têtes de production non opérationnelles pour la Grande-Bretagne, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas et l’Australie. Ces avions disposeront d’ici quelques années, du système de maintenance ALIS (Automatic Logistic Information System), qui devrait amener une révolution dans le soutien matériel des F-35 en ligne, un système qui est encore loin d’être au point et enregistre un retard important.

http://www.ttu.fr/f-35-resultats-operationnels-surprenants/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Sam 27 Mai 2017 - 20:48

Citation :
L’avion espion américain U-2 « Dragon Lady » n’est pas encore prêt à tirer sa révérence


Posté dans Amériques, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 27-05-2017




Début mai, dans un contexte marqué par les tensions avec la Corée du Nord, un premier drone HALE (Haute Altitude Longue Endurance) RQ-4 Global Hawk du 69th Reconnaissance Group a temporairement été transféré de l’île de Guam à la base japonaise de Yokota afin de conduire des missions de renseignement et de surveillance. Quatre autres appareils devaient suivre.

L’US Air Force a expliqué que ce déploiement vise à maintenir les capacités de reconnaissance des forces américaines dans la région en anticipant les intempéries susceptibles d’affecter les opérations conduites depuis Guam durant l’été.

L’on pouvait penser que ce scénario allait devenir la norme dans les années qui viennent, étant donné que l’avion espion U-2 « Dragon Lady », que le RQ-4 Global Hawk doit remplacer, devait être retiré du service à partir de 2019 pour des raisons financières. L’US Air Force comptait, en effet, économiser 2,2 milliards de dollars avec le retrait de « l’avion noir ».

Cela étant, au Congrès, certains élus ont bataillé pour empêcher la mise à la retraite des U-2. De même que des responsables de l’US Air Force. Car les capacités de cet avion sont sans commune mesure avec celles du RQ-4 Global Hawk, conçu par Northrop Grumman.

Ainsi, même si son autonomie est moindre que celle d’un drone HALE, le U-2 est en mesure d’emporter une charge utile presque deux fois plus importante que le Global Hawk. En outre, grâce à sa puissance électrique, il peut utiliser plusieurs capteurs simultanément, ce qui n’est actuellement pas possible pour l’appareil de Northrop Grumman.

En outre, les capteurs électro-optiques des U-2 sont nettement plus performants que ceux du RQ-4. Cela étant, Northrop Grumman a récemment testé le capteur multi-spectral MS-177, qui, développé par UTC Aerospace System, afficherait des performances supérieures à celles des systèmes du Dragon Lady.

Mais les avantages du U-2 sur le Global Hawk ne s’arrêtent pas là : il peut voler plus haut (70.000 pieds), par n’importe quel temps et dans un environnement constesté, ce qui est loin d’être le cas du drone. En outre, il n’est pas dépendant d’une liaison satellite pour fonctionner…

Et c’est bien pour toutes ces raisons que, finalement, le U-2 ne sera pas retiré de l’inventaire de l’US Air Force. Les plans pour commencer son retrait ont été abandonné, ont en effet annoncé des responsables de l’aviation américaine, après la publication, par la Maison Blanche, du projet de budget 2018 pour le Pentagone.

« Il n’y a pas de date de retrait pour le U-2 dans ce budget », a déclaré le général James Martin, le sous-secrétaire adjoint de l’US Air Force pour le budget. « Nous prévoyons de garder cette plate-forme dans le futur », a-t-il affirmé. « C’est une capacité dont nous avons besoin », a-t-il insisté, car « le monde a changé depuis août 2014 », année où il fut décider de retirer cet avion du service.

La hausse annoncée des dépenses militaires américaines a été déterminante pour le maintien des U-2. « Nous disposons de plus de ressources » et « nous pouvons donc garder » les U-2 et les RQ-4 Global Hawk, a expliqué le général Martin.

Le U-2 n’étant pas éternel, Lockheed-Martin a récemment proposé de mettre au point son successeur, lequel combinerait les performances d’un avion habité et celles d’une drone HALE.

« Avec un financement et une exigence claire, la division Skunk Works pourrait à nouveau livrer rapidement un avion de nouvelle génération, avec beaucoup plus de capacités par rapport au U2 et au Global Hawk », avait plaidé, en août 2015, Melani Austin, responsable du programme U-2 chez Lockheed-Martin.

http://www.opex360.com/2017/05/27/lavion-espion-americain-u-2-dragon-lady-nest-pas-encore-pret-tirer-sa-reverence/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Dim 28 Mai 2017 - 22:49

Citation :
28/05/2017

Les A-10 et U-2 resteront en service !






Washington, les besoins de l’US Air Force sont si importants, que les flottes de Fairchild A-10 et Lockheed U-2 devrait rester en service plus longtemps que prévu. En effet, la publication de la demande budgétaire du président pour 2018, ne prévoit pas la mise à la retraite des célèbre A-10 « Warthog » ni du vénérable avion espion U-2, ont annoncé cette semaine des responsables de la Force l’US Air Force.

"Le monde a changé, alors nous essayons de maintenir nos capacités d’engagement »a déclaré le général James Martin, sous-secrétaire adjoint de la Force aérienne pour le budget. "En ce qui concerne l'U-2, nous prévoyons de garder cette plate-forme encore longtemps. ... Il n'y a pas de date de retraite. »

Une porte-parole de la Force aérienne a confirmé que la retraite de la flotte de A-10 avait également été supprimée indéfiniment, faute de moyens de remplacement.

Ce que prévoit le budget :

Les documents du budget 2018 de l’USAF montrent un financement intégral de l'ensemble de la flotte des 283 Fairchild A-10 « Warthog » tout en étendant le service des avions espions Lockheed U-2. Cette décision est une victoire majeure pour le Congrès, qui refusé à plusieurs reprises les tentatives de retirer l'A-10 et l'U-2 du service.

Selon le dernier rapport opérationnel de l’USAF, les experts estime qu’il n’est pas possible pour la force aérienne de continuer son rythme opérationnel actuel sans l'U-2 et les A-10.

Selon la dernière estimation les A-10 resteront au minimum en service jusqu'en 2021. C’est seulement à cette date qu’une nouvelle estimation des besoins devra être faite afin de déterminer de l’avenir des A-10.



Combler le futur départ :

Pour l’Air Strategic Combat de l'US Air Force, ces cinq petites années vont permettre de réfléchir à une solution de rechange, afin de combler les déficits du Lockheed-Martin F-35. Avec le retrait de la flotte de A-10, l’US Air Force se retrouvera avec une perte de capacité en matière d’appui aérien rapproché. Hors les récent conflits ont démontré un besoin crucial de pouvoir soutenir les forces au sol. Dans un rapport récent, le général Herbert Carlisle a fait allusion à la possibilité d'une nouvelle plate-forme. Les drones actuels de part leur fragilité, ne peuvent assumer ce rôle, par conséquent, si l’A-10 n’est pas remplacé par un aéronef spécialement conçu à cet effet, l’USAF perdra une capacité importante en matière d’appuis tactique au sol. Cette lacune aura donc des conséquences graves pour les troupes au sol.

Le Lockheed-Martin U-2 :



Le Lockheed U-2 est un avion de reconnaissance à haute altitude qui fut utilisé intensivement durant la Guerre Froide pour observer les territoires de l’ex-URSS. La caractéristique principale de l'U-2 est sa capacité à voler à haute altitude (70 000 pieds, soit environ 21 000 mètres, deux fois plus haut que les avions de ligne) pour être hors de portée des défenses anti-aériennes. Il dispose d'un important rayon d'action, mais d'une vitesse relativement limitée.

Techniquement, l'U-2 pourrait être considéré comme un "planeur propulsé" en raison de ses énormes ailes qu'on retrouve sur les planeurs. L'atterrissage et le décollage de cet avion étaient très délicats : en effet, le Lockheed U-2 dispose d'un train avant et d'un train arrière en tandem (à l'inverse des autres avions qui ont deux trains arrières et un train avant), auxquels sont rajoutées des roulettes de stabilisation aux extrémités des deux ailes. Ces roulettes tombent au décollage, allégeant l'avion, mais rendant l'atterrissage d'autant plus difficile et impose que du personnel au sol intervienne à chaque atterrissage.

Les premiers vols d'espionnage du Lockheed U-2 ont lieu en 1956. Testé depuis la Zone 51. Le premier objectif était de repérer et de photographier les sites de missiles stratégiques intercontinentaux dans le cadre des programmes de reconnaissance aérienne.

Photos : 1 & 2 A-10 @ USAF 3 U-2@ USAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/05/28/les-a-10-et-u-2-resteront-en-service-863732.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   

Revenir en haut Aller en bas
 
US Air Force - USAF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pavillon de la force navale- vlag van de zeemacht
» Japanese Maritime Self Defense Force (Marine Japon)
» Les MP et RP de la Force Navale
» l'union fait la force 'a Meknes
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: