Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 26 Avr 2015 - 15:15

Citation :
Des militaires français au Cameroun pour former des démineurs à la lutte contre les engins explosifs improvisés


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 25-04-2015




Un Détachement d’instruction opérationnelle (DIO) de l’armée de Terre, fort de 8 militaires de l’arme du Génie, assure, depuis le 21 avril, une mission de formation dans le domaine de la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED) au profit d’une soixantaine de soldats camerounais.

« S’inscrivant dans le cadre de l’accord du 21 mai 2009 instituant un partenariat de défense entre le Cameroun et la France, cette formation qui se déroulera Garoua du 21 avril au 15 mai, donnera aux futurs spécialistes l’aptitude à déminer et désamorcer les engins explosifs improvisés souvent utilisés par la secte Boko Haram dans l’Extrême-Nord du pays », explique l’ambassade de France au Cameroun, qui a donné cette information dans un communiqué publié le 23 avril.

Pour rappel, un détachement de liaison et de contact français a récemment été envoyé à Maroua, au Cameroun, justement dans le cadre de la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, lequel a fait allégeance à l’État islamique (EI). Il s’agit d’un officier et d’un sous-officier affectés à l’état-major de l’opération Barkhane.

Une cellule de coordination et de liaison (CCL), adossée à la force Barkhane, a également été mise en place en décembre dernier afin favoriser l’échange de renseignements et d’information entre les pays concernés par la menace représentée par Boko Haram.

Bien que mis sur la défensive grâce notamment à l’action des forces tchadiennes, ce dernier s’est de nouveau rendu coupable d’une nouvelle incursion meutrière dans l’extrême-nord du Cameroun, en tuant au moins 19 habitants du village de Bia.


http://www.opex360.com/2015/04/25/des-militaires-francais-au-cameroun-pour-former-des-demineurs-la-lutte-les-engins-explosifs-improvises/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Avr 2015 - 13:48

Citation :
Lancement réussi pour le satellite franco-italien de télécommunications militaires SICRAL 2

Posté dans Espace par Laurent Lagneau Le 27-04-2015




Pour sa première mission de l’année, la fusée européenne Ariane 5 devait mettre sur orbite les satellites THOR 7 et SICRAL 2 (Sistema Italiano per Comunicazioni Riservate ed Allarmi). Ce qui a été fait le 26 avril, environ 30 mn après son lancement depuis le centre spatial de Kourou, en Guyane.

Le satellite THOR 7 a été lancé pour le compte de l’opérateur norvégien Telenor Satellite Broadcasting (TSBc) qui entend ainsi fournir des services de télédiffusion en Europe centrale.

Quant à SICRAL 2, il s’agit d’un satellite de télécommunications militaires, développé par Thales Alenia Space en cotraitance avec Telespazio dans le cadre d’une coopération franco-italienne. La France a ainsi finance ce programme à hauteur de 38% (120 millions d’euros), le reste étant à la charge de l’Italie.

D’une masse au lancement de 4.360 kg, SICRAL 2 a une puissance de 7kw. Conçu à partir d’une plateforme Spacebus 4000B2, il « embarque une charge utile en bandes UHF et SHF pour la mission italienne, une charge utile en bande SHF pour la mission française ainsi qu’une charge utile destinée aux télécommandes et télémesures ». Sa durée de vie de SICRAL 2 sera de 15 ans.

S’agissant des armées françaises, SICRAL 2 va compléter les capacités déjà existantes en la matière, lesquelles s’appuient actuellement sur les satellites SYRACUSE IIIA et IIIB qui, mis en orbite en 2005 et 2006, seront remplacés par ceux du programme COMSAT-NG, ainsi que sur Athena-Fidus. Ce dernier, lancé en 2014, est également le fruit d’une coopération franco-italienne. Fonctionnant en bandes Ka et EHF, il permet d’assurer des communications à très haut débit.

« Cette constellation permet de répondre, en toute autonomie, aux différents besoins des forces armées pour des télécommunications à longues distances, sécurisées et résistantes à la menace de guerre électronique. La relève de ces capacités en France sera assurée au début de la prochaine décennie par le programme COMSAT NG qui sera lancé pendant l’actuelle loi de programmation militaire 2014-2019″, a expliqué le ministère français de la Défense.



http://www.opex360.com/2015/04/27/lancement-reussi-pour-le-satellite-franco-italien-de-telecommunications-militaires-sicral-2/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Avr 2015 - 16:34

Citation :
NH90 Caïman : Vers une commande supplémentaire


Publié le 27/04/2015 à 16h35, par Guillaume Belan


NH90TTH © C. Cosmao / Air&Cosmos



La multiplication des opérations des armées françaises provoque une usure prématurée des flottes d’hélicoptères, très engagées. Les vénérables hélicoptères Puma, notamment, sont à bout de souffle, victime d'une sur-utilisation.

C’est surtout l’opération Barkhane, au Sahel, qui, avec un très fort besoin en voilures tournantes, les sollicite énormément, dans une ambiance chaude et poussiéreuse, qui met à mal les machines. Le besoin en aéromobilité n'a jamais été aussi fort sur un théâtre d’opérations aussi immense.

Résultat, l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) devrait activer une tranche supplémentaire conditionnelle de 21 NH90 TTH Caïman. Une décision logique, qui répond au fort besoin en aéromobilité ainsi qu'au nouveau format de l'armée de terre "Au Contact", qui doit être bientôt dévoilé par le Général Bosser, chef d'état Major de l'armée de terre (CEMAT).

Cette tranche devrait être actée dans le cadre de la révision de la Loi de programmation militaire (LPM), en préparation. Certains de ces hélicoptères seront dédiés aux forces spéciales. Les Caïman sont aujourd’hui particulièrement appréciés au Sahel pour leur allonge et leur rapidité. L’armée de Terre ne dispose à ce jour que de 14 NH90 sur les 68 commandés à ce jour.

http://www.air-cosmos.com/2015/04/23/32962-nh90-caiman-vers-une-commande-supplementaire  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Avr 2015 - 17:09

Citation :
Exclusif : La Défense veut doubler le temps de mise à disposition des réservistes de 5 à 10 jours par an


 Par Anne-Sophie Bellaiche -  Publié le 27 avril 2015, à 17h44  


Aujourd’hui les employeurs civils sont tenus de libérer leurs salariés membres de la Réserve Militaire 5 jours par an. Face aux enjeux d’effectifs cruciaux que pose désormais la surveillance du territoire national, le ministère de la Défense envisage de doubler cette période minimum pour monter à 10 jours par an.  

Pour faire face aux obligations accrues en matière de défense, tant dans les opérations extérieures que sur le territoire national, de grandes discussions sont en cours entre Bercy et le ministère de la Défense. La question des crédits est clé et toutes les options sont sur la table car les militaires doivent  gérer un vrai sujet de ressources humaines en particulier pour maintenir le programme Sentinelle qui consiste à surveiller les sites sensibles en France (médias, édifices religieux, etc…).

Au-delà des arbitrages sur les crédits budgétaires et le niveau de réduction des effectifs propre à l’armée, le gouvernement a le projet de mobiliser plus largement les réservistes. Les employeurs civils qui ont l’obligation de libérer leurs salariés membres de la Réserve Militaire au moins 5 jours par an pourrait désormais les libérer un minimum de 10 jours.


Validation du Medef

Un groupe de travail interarmées, animé par Jean-Claude Mallet, conseiller spécial du ministre de la Défense, réfléchit à la mise en œuvre de cette évolution. Le patronat en a été informé et le sujet discuté lors du dernier conseil exécutif du Medef du 13 avril.

Si l’initiative ne va pas forcément réjouir les entreprises qui verront la disponibilité de leurs collaborateurs réservistes réduites, le Medef a validé cette évolution estimant "qu’il était citoyen que les entreprises contribuent de cette manière à assumer les enjeux de sécurité", résume Thibaut Lanxade, vice-président du Medef, en charge des TPE-PME.

56000 personnes concernées

Lors de leur période sous les drapeaux, les réservistes sont rémunérés par la Défense, c’est donc "surtout des questions d’organisation du travail et de disponibilité de leur personnel que les entreprises devront gérer", explique Geoffroy Roux de Bézieux, également vice-président du Medef et qui a lui-même effectué son service militaire dans les commandos marine.

En 2014, la réserve opérationnelle comptait en France 56 000 personnes dont une majorité dans la gendarmerie nationale (28 500), le reste se répartissant dans l’ordre entre l’armée de Terre, la Marine, l’armée de l’Air et les services de santé de santé aux armées. 37% des réservistes sont d’anciens militaires mais les autres sont issus du monde civil. La réserve opérationnelle compte 18% d’officiers, 38% de sous-officiers, 43% de militaires du rang.


http://www.usinenouvelle.com/article/exclusif-la-defense-veut-doubler-le-temps-de-mise-a-disposition-des-reservistes-de-5-a-10-jours-par-an.N327137
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Avr 2015 - 17:33

Citation :
Un emprunt pour trouver les 2,2 milliards d’euros manquants au budget de la Défense?


Posté dans Politique de défense par Laurent Lagneau Le 27-04-2015



Le Premier ministre, Manuel Valls, a envoyé les « lettres de cadrage » aux différents ministères pour leur demander de faire de nouveaux efforts budgétaires afin de trouver 2,8 milliards d’euros économies en plus d’ici 2016.

D’après le quotidien Les Echos, les ministères de l’Éducation, de la Justice, de l’Intérieur et de la Culture en seraient dispensés étant donné qu’ils sont jugés « prioritaires ». Quant au budget des forces armées, l’on connaîtra son sort à l’issue d’un conseil d’un Défense qui se tiendra le 29 avril. A priori, et en toute logique, il devrait échapper à un nouveau coup de rabot dans la mesure où le président Hollande a annoncé une déflation moindre de ses effectifs par rapport à ce qui avait été fixé par la Loi de programmation militaire (LPM).

Mais ce conseil de Défense devra aussi répondre à une question cruciale : comment trouver les 2,2 milliards d’euros de recettes exceptionnelles nécessaires pour que le montant du budget de la Défense soit de 31,4 milliards? Cette somme devait provenir de la vente aux enchères de fréquences hertziennes de la bande des 700 MHZ. Or, cette opération ne pourra pas se faire dans les délais. Le risque est donc de voir les armées être en cessation de paiement dès l’été prochain.

Le retard de la vente des fréquences avait été anticipé par le ministère de la Défense qui, en octobre dernier, a avancé la solution des sociétés de projet. L’idée est de créer des structure dotés de capitaux publics, issus de la vente de participations de l’État, afin de leur permettre de racheter du matériel aux armées pour les leur louer dans la foulée. Et la loi sur la croissance et l’activité (dite loi Macron) autorise de tels montages.

Or, cette solution est loin de faire l’unanimité. Mais, présentée comme étant la seule, les parlementaires sceptiques – du moins pour certains – ont fini par s’y rallier. Seulement, pour le ministère des Finances et des Comptes publics, ces sociétés de projet ne sont pas une bonne option. Pourquoi? Parce qu’elles sont « consolidées », c’est à dire qu’elles constituent une dépense « maastrichtienne ». D’où son opposition avec celui de la Défense.

En février, le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, a avancé l’existence d’un plan B… Laquelle a été démentie par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, pour qui il n’y a absolument pas d’alternative aux sociétés de projet.

Seulement, le montage de ces dernières a de quoi rendre sceptique… Déjà, elles auront un « surcoût évident », selon Laurent Collet-Billon, le Délégué général à l’armement (DGA), pour qui, « au fond, on transforme ce qui était à l’origine des crédits budgétaires en un prêt, ce qui a un coût ». En outre, il est question d’avoir recours au « marché du crédit » pour abonder le capital de ces sociétés de projet, l’Agence des participations de l’État n’étant pas ravie à l’idée de céder des actifs qui rapportent des dividendes substantiels aux finances publiques.

Par ailleurs, le ministre des Finances, Michel Sapin, voit les choses autrement. « Entre juillet et décembre, le ministère de la Défense a un problème de trésorerie et non un problème de budget », a-t-il dit dans les colonnes du Monde, après visiblement avoir renoncé à demander aux armées de trouver les sommes manquantes dans leurs budgets (ce qui aurait été possible en prenant en compte la baisse du prix du pétrole par exemple, comme l’avait affirmé M. Eckert).

En outre, on fait valoir à Bercy que ces « sociétés de projet coûtent cher et qu’elles ne servent à rien ». Et l’on explique que les commandes du ministère de la Défense devront être passées en juin et que la loi Macron ne sera pas promulguée avant juillet. « Le temps que le dispositif soit opérationnel, nous serons en octobre », a expliqué, à l’AFP, une source placée au ministère des Finances. D’où l’idée d’emprunter les 2,2 milliards manquants à six mois. « Les taux sont négatifs, ça nous rapportera de l’argent! », a-t-on fait valoir.

Le dernier mot reviendra au président Hollande, qui s’était déjà prononcé en faveur de ces sociétés de projet au début de cette année. Mais, il faudra aussi d’autres ressources pour financer le maintien d’une partie des effectifs qui devaient être supprimés, ainsi qu’un nouveau plan d’équipement des armées qui sera examiné à l’occasion de la réactualisation de la LPM 2014-2019. Et sans oublier le surcoût de l’opération Sentinelle (1 million par jour), appelée à durer…



http://www.opex360.com/2015/04/27/emprunt-pour-trouver-les-22-milliards-deuros-manquants-au-budget-de-la-defense/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Avr 2015 - 19:22

Citation :
27e brigade d'infanterie de montagne - Page officielle

Autonomie en milieu polaire !

Pour la 4e année consécutive, le GMHM (Groupe militaire de haute montagne) a apporté ses compétences dans l'autonomie en milieu polaire aux commandos de la 27e brigade d'infanterie de montagne.
Dans ce cadre, l'exercice UPPICK, s'est déroulé au Groenland du 2 au 19 avril 2015.
10 commandos accompagnés par 2 membres du GMHM ont ainsi traversé une chaîne de montagne arctique en parcourant 200 KM et 3500m de dénivelé +.
Au cours de leur déplacement, ils ont pu mettre en application les savoir-faire en matière de franchissement appris en France dans le cadre du partenariat entre le GMHM et le GCM (Groupe militaire de haute montagne) et acquérir les savoir-faire spécifique au stationnement et déplacement en milieu polaire en totale autonomie.
Les photos ci-jointe donnent un aperçu de cet exercice et nous présente des panoramas incroyables et très rafraîchissants !


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Avr 2015 - 20:08

Citation :
Toulon : test réussi pour le sous-marin de sauvetage


Le sous-marin de sauvetage « Nemo » posé sur le SNA « Rubis » en rade de Toulon. (Photo : Marine nationale)

le 27/04/2015


Pour la première fois, les marins d’un sous-marin nucléaire d’attaque français ont été évacués à l’aide du sous-marin de sauvetage de
l’Otan Nemo. L’entraînement a validé la procédure de transfert. Cela s’est passé à l’occasion de exercice Soleil du sud, du 20 au 24
avril en rade de Toulon.


Le « Nemo » peut opérer jusqu'à 610 mètres de profondeur. (Photo : Marine nationale)


Le « Nemo » a été mis à l'eau à partir du bâtiment de soutien « Jason ». (Photo : Marine nationale)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/21766-toulon-test-reussi-pour-le-sous-marin-de-sauvetage
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 28 Avr 2015 - 14:24

Citation :
L'acquisition des 9 prochains Reaper français en bonne voie


Publié le 28/04/2015 à 12h59, par Emmanuel Huberdeau


Deux Reaper sont déjà opérationnels sur la base de Niamey au Niger © Emmanuel Huberdeau



Le processus d'acquisition des neuf prochains drones Reaper français semble être en bonne voie. Le département de la défense américain a annoncé la commande de neuf tourelles multi spectrales de désignation type B de Raytheon dans le cadre d'un contrat FMS (foreign military sales) pour la France. Le coût annoncé du contrat est de 11,6M$.
Ces systèmes seront à priori intégrés sur les neufs prochains drones MQ-9 Reaper que la France doit acquérir.

La France prévoit de commander au total 12 drones de surveillance Reaper (soit quatre systèmes). Trois ont déjà été réceptionnés. Deux sont utilisés depuis la base de Niamey au Niger depuis janvier 2014, tandis que le troisième appareil se trouvant actuellement aux Etats-Unis devrait prochainement être acheminé au Niger. Les drones français ne sont pas armés, ils servent principalement à des missions de surveillance mais peuvent désigner des cibles pour des chasseurs via leur illuminateur laser.

La commande de trois appareils supplémentaires devrait intervenir dés cette année. Les six premiers MQ-9 français seront au standard Block-1 ne pouvant être francisé et requérant l'intervention de techniciens américains pour le décollage, l'atterrissage et la maintenance. La France espère pouvoir commander à partir de 2017 des MQ-9 Block 5 qui pourront être modifiés et devraient disposer d'un mode de décollage et d'atterrissage automatique (Comme le drone Harfang). Les premiers drones acquis pourraient alors être porté au nouveau standard.


http://www.air-cosmos.com/2015/04/28/33248-l-acquisition-des-9-prochains-reaper-francais-en-bonne-voie
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 29 Avr 2015 - 12:59

Citation :
France: Plus 3,8 Mds d'euros pour la Défense


Publié le 29/04/2015 à 11h00, par Guillaume Belan


Opération Barkhane au Sahel © Cyrille Cosmao



L'arbitrage était attendu. A l'issue du conseil de défense de ce matin, François Hollande vient d'annoncer deux choses importantes sur le budget de la défense français. La première, le budget est sanctuarisé, il sera donc bien de 31,4 Mds d'euros pour 2015 "sans aucun appel à des ressources extérieures" a précisé le Président. Comprendre: exit les ressources exceptionnelles et les SPV qui font débat depuis des mois. La défense va enfin pouvoir boucler sereinement son budget pour cette année.

Deuxième annonce, une rallonge. 3,8 milliards d'euros de crédits supplémentaires seront par ailleurs dégagés pour les quatre ans à venir, a ajouté le Président de la République. Ce budget supplémentaire va à la fois venir financer le gel des déflations, estimé à 18 500 postes, afin que les armées puissent continuer les engagements à l'extérieur du territoire (Irak, Sahel, Afrique...) mais aussi l'opération Sentinelle qui voit plus de 7 000 soldats dans les rues françaises sécuriser les lieux sensibles. Une autre partie de cette rallonge budgétaire sera dediée à l'équipement. Car la multiplication des opérations use de manière accélérée les équipements: hélicoptères, aéronefs, blindés etc. Des hélicoptères de manoeuvre NH90 Caiman supplémentaires seront acquis, des drones Reaper ainsi que des C-130.

Il s'agit de la première augmentation du budget de la défense de la France depuis la fin de la guerre froide, soit une inversion de tendance historique, révélant le très haut niveau d'engagement des armées mais également de la menace.

http://www.air-cosmos.com/2015/04/29/33379-france-plus-3-8-mds-d-euros-pour-la-defense
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2743
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 29 Avr 2015 - 15:48

Voilà une bonne chose,le Drian est un homme qui ne se laisse pas dompter facilement.
Hollande a fait preuve de sagesse....jusqu'a quand. Question
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 29 Avr 2015 - 19:20

c'est pas le drian qui a fait ca mais les ventes export Rafi and co

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 29 Avr 2015 - 19:24

Citation :
L'Atlantique 2 et la transmission satellitaire


Publié le 29/04/2015 à 17h32, par Jean-Marc TANGUY


L'Atlantique 2 effectue des missions de collecte de renseignement.
© Ministère de la Défense



Depuis 2010, l'Etat-major des armées ne cesse d'améliorer les capacités aéroterrestres des Atlantique de la marine. Ainsi en janvier 2013, une urgence opérationnelle avait été lancée afin de doter l'ATL-2 d'une capacité de transmission par satellite cryptée pour les flux vidéo. La diffusion provient de la boule d'origine Tango et de la tourelle MX-20, elle aussi intégrée en urgence opérationnelle. Jusqu'alors, l'ALT-2 pouvait seulement transmettre des rapports écrits et des photos par Aviasat.

L'intégration de ces capacités s'est faite en quelques jours. Elle a été réalisée par un ingénieur de l'atelier industriel de l'aéronautique de Cuers qui a valoriser les capacités du kit Aviasat.

Au même moment, un des trois kits des ATL-2 déployé à Dakar est tombé en panne. Cependant cela n'a pas empêché l'équipe d'avancer et de rendre la capacité opérationnelle en février 2013, avec le concours du CEPA (centre d'expérimentations pratiques de l'aéronautique navale) et l'antenne locale de la DIRISI (direction interarmées des réseaux d'infrastructures et des systèmes d'informations de la défense).

Cette capacité a été réutilisée par la suite, notamment en Irak. Le débit reste néanmoins très limité, point difficilement solutionnable si l'on souhaite converser en crypté. Or, les interceptions de flux Rover en Afghanistan ont bien montré qu'au sol, l'adversaire aussi peut se servir dans les flux des alliés.

Le principe devrait néanmoins resservir dans le cadre du rétrofit à mi-vie de l'ATL-2, qui va voir la généralisation des MX-20 sur les 15 appareil de patrouille maritime concernés.

http://www.air-cosmos.com/2015/04/29/33416-l-atlantique-2-et-la-transmission-satellitaire

Citation :
Armée de l’Air : l’exercice Volfa prend de l’ampleur


Publié le 29/04/2015 à 17h44, par Frédéric LERT


Deux Mirage 2000D ont participé à l'exercice Volfa 2015 © Sirpa Air



L’exercice Volfa (pour « VOL Force Aérienne) rassemble cette année une quinzaine d’aéronefs sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan. D’autres intervenants, comme le drone Harfang, les ravitailleurs ou l’E-3F, évoluent directement depuis leur propre base. Mais pour cette édition 2015, l’idée dominante est bien de « rassembler les principaux acteurs sur une même base afin de les faire communiquer plus facilement » souligne le directeur de l’exercice. « En dégageant les équipages des contraintes habituelles qui les occupent normalement sur leurs bases, on leur permet également de se consacrer à 100% à l’exercice ».
Avec les annulations de Mapple Flag au Canada ou la difficulté de financement pour des participations à Red Flag, Volfa est appelé à prendre une place grandissante au sein de l’armée de l’Air. Non pas qu’il ait vocation à remplacer les grands exercices nord-américains : les Comao lancées de Mont-de-Marsan, une douzaine d’avions au maximum, ne se comparent pas à celles de Nellis AFB. Aucun tir réel n’est prévu au cours de Volfa et les invitations lancées aux nations étrangères ne se sont pas concrétisées.

Mais avec comme objectif la préparation opérationnelle des forces aériennes, Volfa offre tout de même des scénarios complexes d’Air Interdiction ou de Dynamic Targeting qui se déroulent en zone TSA43 (Massif Central). Le volume d’évolution mesure  60 x 100 nautiques, depuis le sol jusqu’aux plus hauts niveaux de vol dans la majeure partie de la zone. Participent à l’exercice quatre Rafale, quatre Mirage 2000-5, deux Mirage 2000N et autant de Mirage 2000D, un E-3F, un ravitailleur et différents avions de transport (Casa 235, Transall, Hercules) simulant des parachutages. L’opposition des « red air » est fournie par des Alpha Jet et des Mirage 2000RDI, épaulés par une solide défense anti-aérienne (simulateur TRTG et section de Mamba avec deux unités de tir et une unité radar). L’ensemble des acteurs évoluent sous la houlette d’un « airboss », ce qui est une autre nouveauté de l’édition 2015 de l’exercice. L’officier dispose d’une recopie des échanges L16 et radio et il a la capacité d’influer sur le déroulement des missions pour pousser les joueurs dans leurs derniers retranchements.

http://www.air-cosmos.com/2015/04/29/33446-armee-de-l-air-l-exercice-volfa-prend-de-l-ampleur
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2743
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Avr 2015 - 6:28

Yakuza a écrit:
c'est pas le drian qui a fait ca mais les ventes export Rafi and co

Je constate juste qu'entre Le Drian ou Herve Morin et son predecesseur euh.....y'a pas photos.....
Et c'est vrai que la vente de Rafale a du arranger cette "petite" enveloppe.....
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Avr 2015 - 17:03

Citation :
Qui enquête sur les crimes commis par les soldats français à l'étranger ?


Le Point - Publié le  30/04/2015 à 14:16

Les enquêtes dépendent du tribunal de grande instance de Paris depuis la loi du 13 décembre 2011. Cette loi a dissous le tribunal militaire de Paris


Qui enquête sur les accusations d'abus sexuels contre des enfants centrafricains lors de l'opération Sangaris ? Depuis la disparition du tribunal aux armées de Paris, il n'existe plus de justice d'exception, les militaires étant soumis aux règles de droit de commun des civils. Les enquêtes sur des crimes et délits commis par des forces françaises déployées en opération à l'étranger, ou dont elles sont victimes, sont de la compétence unique du tribunal de grande instance de Paris depuis la loi du 13 décembre 2011. Cette loi a dissous le "TAP" (tribunal aux armées de Paris), considéré comme anachronique et critiqué pour ses liens trop étroits avec l'institution militaire.

Les investigations sont conduites par une section spécialisée du parquet de Paris ou, si une information judiciaire est ouverte, par l'un des trois magistrats instructeurs parisiens habilités. Elles étaient jusqu'au 1er janvier 2012 conduites par un procureur ou un juge d'instruction du TAP, détaché au ministère de la Défense. Sur le territoire français, les infractions impliquant des militaires sont jugées par les juridictions de droit commun, qui comportent une chambre spécialisée en matière militaire dans le ressort de chaque cour d'appel.

"Vérifier la réalité des faits"

Dans l'affaire des accusations d'abus sexuels contre des enfants centrafricains dévoilée mercredi, le procureur de Paris a ouvert une enquête préliminaire à l'été 2014 pour vérifier les faits et le cas échéant identifier et poursuivre leurs auteurs. À ce stade, aucun militaire n'a été mis en cause. Une enquête dite de commandement est par ailleurs conduite au sein de l'armée pour "vérifier la réalité des faits", a fait savoir mercredi un porte-parole du ministère de Défense. Ses conclusions peuvent être versées à l'enquête judiciaire, sous réserve de déclassification du document. Le parquet a indiqué à l'AFP qu'il demanderait cette déclassification.

Sur le terrain, les investigations judiciaires sont confiées aux gendarmes prévôtaux. Ces militaires de la gendarmerie nationale, déployés au côté de l'armée française à chaque opération extérieure, disposent des prérogatives d'officiers de police judiciaire pour mener leur enquête. Avec la disparition du tribunal aux armées et face à la judiciarisation croissante des activités militaires, la gendarmerie a créé en 2012 un commandement spécifique, doté d'un état-major composé 12 personnes, pour les affaires prévôtales. Quand des militaires sont amenés à être jugés pour des faits commis en opérations extérieures, il revient au tribunal correctionnel ou à la cour d'assises de Paris de juger. En matière criminelle, la cour d'assises ne comprend pas de jurés populaires mais est composée de magistrats professionnels, comme c'est le cas pour des affaires de terrorisme.



http://www.lepoint.fr/monde/qui-enquete-sur-les-crimes-commis-par-les-soldats-francais-a-l-etranger-30-04-2015-1925398_24.php
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Avr 2015 - 20:10

Citation :
Un escadron de chars Leclerc français déployé pour exercice



Les blindés français sont arrivés en Pologne pour un exercice de l'Otan. Photo AFP/Janek Skarzynski


Un escadron de chars français Leclerc, accompagnés de soutien logistique et tactique, a débarqué ce mardi à Drawsko Pomorskie, dans le nord-ouest de la Pologne, pour un exercice de l’Otan destiné à rassurer les pays d’Europe centrale sur fond de crise ukrainienne.

«Le train qu’on vient de débarquer est composé de quinze chars Leclerc, deux chars de dépannage et des véhicules de transport logistique servant notamment à la maintenance des chars», a déclaré le colonel Henri, du 12e régiment de cuirassiers, basé à Olivet, dans la région Centre-Val de Loire. Mais c’est «tout un environnement», soit au total 270 militaires et plusieurs dizaines de véhicules, qui vont participer à cet exercice polono-français appelé Puma 15, jusqu’au 5 juin sur le champs d’exercice de Drawsko Pomorskie, a-t-il souligné.

Le sous-groupement tactique comprend, outre les chars Leclerc, pilier des forces blindées françaises, une section d’infanterie, une section de génie, quelques éléments d’artillerie et le soutien logistique nécessaire.

«C’est un exercice qui aura deux phases principales: une phase de tactique avec des phases défense-offensive, du franchissement, un petit peu d’exercices pour travailler les savoir-faire face à des attaques chimiques et on terminera par du tir à toutes les armes sur deux jours», à précisé le colonel.

Les exercices militaires entre Alliés ont été considérablement renforcés dans l’est de l’Europe depuis le début de la crise ukrainienne au printemps 2014, pour rassurer la Pologne et les pays baltes.

Quatre avions de combat français Rafale ont notamment été déployés pendant plusieurs semaines sur la base de Malbork, dans le nord de la Pologne, au printemps 2014.


http://www.lalsace.fr/actualite/2015/04/28/un-escadron-de-chars-leclerc-francais-deploye-pour-exercice

Citation :

PHOTOS:
 
 http://dgrsz.mon.gov.pl/aktualnosci/artykul/najnowsze/2015-04-28-pancerni-kirasjerzy-na-poligonie-w-drawsku/#
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Avr 2015 - 22:42

encore 15 Leclerc en pologne,je croyais qu'il y'en avait deja scratch
est ce du marketing encore pour Leclerc meme si la Pologne a des Leo2?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Mai 2015 - 14:29

Les Leclerc sont partis le 23 avril et sont arrivés le 28 avril, ce qui donne un voyage de 5 jours, je trouve que pour un petit voyage 5 jours cela fait beaucoup, mais ce sont ceux qui ont été annoncer, mais ils ont mis le temps.

Citation pour rappel.
Citation :
Départ des chars du 12e RC en Pologne


Mise à jour : 23/04/2015 16:50


Ce matin du 23 avril 2015, un sous-groupement tactique interarmes blindé (SGTIA) composé de 15 chars Leclerc, 4 véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI), 3 véhicules de l’avant blindé (VAB) et un engin blindé du génie (EBG), a embarqué sur des wagons en gare de Saint-Cyr-en-Val  (45) pour rejoindre la Pologne où il participera, durant près de deux mois, à des entraînements avec les forces polonaises et alliées, à l’invitation de la Pologne.

Essentiellement armé par le 12e régiment de cuirassiers (12e RC) d’Orléans, ce détachement de 300 militaires est également composé d’une section d’infanterie du 16e bataillon de chasseurs (16e BC) de Bitche et d’une section du 13e régiment du génie (13e RG) de Valdahon. Tous rejoignent le camp d’entraînement de Drawsko Pomorskie, pour 7 semaines d’entraînements bilatéraux et multilatéraux.

S’inscrivant dans un contexte très contraint pour l’armée de Terre dont les effectifs sont largement mobilisés en opérations extérieures et intérieures, cette période interalliée concilie la réponse à un besoin réel et permanent d’entraînement de nos forces, et la mise en œuvre d’un partenariat coopération militaire bilatérale franco-polonaise qui remonte à 1998. Elle permettra ainsi de renforcer l’interopérabilité de nos composantes blindées, plus particulièrement à l’occasion de l’exercice Puma 15 qui se tiendra du 11 au 29 mai sur le camp de Drawsko.

Par ailleurs, en déployant l’un de ses plus modernes et plus performants équipements au plus proche de ses alliées d’Europe Centrale et du Nord, la France contribue aux mesures d’assurance mises en œuvre par l’OTAN, dans la continuité du détachement aérien déployé sur la base polonaise de Malbork du 24 avril au 1er septembre 2014, et alors que les bâtiments de la Marine opèrent régulièrement dans les régions baltique et orientale.

http://www.defense.gouv.fr/actualites/la-vie-du-ministere/depart-des-chars-du-12e-rc-en-pologne
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Mai 2015 - 16:06

Citation :
Armée française - opérations militaires OPEX (page officielle)

Avril 2015, au Liban, les EOD (Explosive Ordnance Disposal) ont envoyé leur robot de type « Cyclope » sur la zone dangereuse.

Dans un VAB, les EOD manipulent à distance le robot. Ce dernier a 2 rôles : récupérer une vue globale de la zone dangereuse
et rendre inopérant le système de déclenchement interne. L’IED est ainsi neutralisé .




A la fin de la manipulation effectuée par le robot de type "Cyclope", un personnel agressif tente de perturber cette manipulation. Il a été aussitôt
maîtrisé par un « chien d’intervention » du détachement cynophile.



Crédits : État-major des armées / Armée de Terre
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Mai 2015 - 16:47

Citation :
Frégates Fremm : Hollande renonce à la société de projet

le 29/04/2015


Une société de projet devait être créée dès cet été en vue de l’acquisition de trois frégates Fremm qui auraient ensuite été louées à la
Marine. (Photo : DCNS)


Le président de la République, François Hollande, a annoncé ce mercredi 29 avril que le ministère de la Défense disposera de l’ensemble des crédits prévus en 2015, soit 31,4 milliards d’euros, malgré l’absence de recettes exceptionnelles. C’est la fin des sociétés de projet, dont l’une devait être créée dès cet été en vue de l’acquisition de trois frégates Fremm qui auraient ensuite été louées à la Marine.

Un Conseil de Défense tenu à l’Élysée a acté la nouvelle donne budgétaire des armées pour les années à venir. Face à la menace terroriste, François Hollande a décidé d’accorder une rallonge budgétaire de 3,8 milliards d'euros d’ici 2019 à la Défense et de maintenir 18 500 postes sur les 34 000 qui devaient être supprimés au titre de la loi de programmation militaire.

Les crédits de la Défense seront « sanctuarisés cette année à hauteur de 31,4 milliards d'euros », « sans aucun appel à des ressources extérieures », a précisé le chef de l'État et des armées devant la presse.

Il a ainsi écarté le recours à des sociétés de projet qui auraient acquis des matériels militaires (avions de transport Airbus A400M, frégates multimissions) pour ensuite les louer à l'armée. « Cela veut dire que le ministère de la Défense est sûr de pouvoir disposer de ces crédits dans l'année 2015 », a insisté François Hollande.

Sociétés controversées

Ces sociétés de projet étaient très controversées. Dans un premier temps, leur capital devait être abondé grâce à des cessions d’actifs de l’État. Le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, en avait fait son cheval de bataille pour acquérir les matériels prévus malgré la contrainte budgétaire. Son collègue, le ministre des Finances Michel Sapin, y était fermement opposé au nom des principes de bonne gestion.

Car les finances publiques n’étaient pas gagnantes. Certes, les taux d’intérêt sont actuellement au plus bas. Louer n’était donc pas une si mauvaise solution de prime abord. Mais rien ne dit que cette situation allait perdurer. Par ailleurs, cédant des actifs, l’État renonçait aussi aux dividendes qui vont avec. D’où une perte de revenus. D’autre part, les sociétés de projet auraient été prises en compte par Bruxelles pour le calcul du déficit.

Autres inconvénients sérieux, le recours à la location entraînait des coûts supplémentaires du fait des intérêts à verser pour rémunérer le capital et aux assurances à contracter, avec, au final, un coût de possession qui augmentait. Par ailleurs, la formule pouvait aussi impliquer potentiellement des restrictions d’utilisation pour les militaires. Un peu gênant pour des matériels, comme les frégates multimissions, qui peuvent être exposés au feu.

Peu d’enthousiasme des militaires

Les militaires ne manifestaient donc pas un enthousiasme exagéré. Les industriels non plus. Ils avaient été sollicités pour rentrer au capital des sociétés de projet dans un second temps. Mais la rémunération proposée n’était pas forcément attractive.

Seul DCNS, constructeur des frégates Fremm, avait semblé séduit, selon le délégué général de l'armement, Laurent Collet-Billon. Mais il était peut-être difficile à l’industriel naval de résister à l’amicale pression du ministre de la Défense. Le chantier de construction des Fremm, on le sait, est situé sur ses terres, à Lorient.

Autre intérêt que pouvait y trouver DCNS, les sociétés de projet sont susceptibles de servir d'outil pour soutenir les exportations. On sait que la Grèce envisage de recourir à la location-vente pour acquérir des frégates Fremm.

La possibilité de créer des sociétés de projet va-t-elle demeurer ? La loi Macron a déblayé le terrain sur le plan juridique à travers un amendement du gouvernement. Mais cette loi n’est pas encore votée définitivement. Son examen a débuté au Sénat le 7 avril. Des sénateurs, dont l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, ont déjà fait connaître leur plus grand scepticisme quant aux sociétés de projet.

Éternel recommencement

L’histoire est un éternel recommencement. Il avait déjà été envisagé au moment de la commande des huit premières frégates du programme Fremm de recourir à un financement innovant. Le ministre de la Défense de l’époque s’appelait Michèle Alliot-Marie.

En 2003, le ministère de la Défense avait lancé un appel d’offres auprès des banques sur le thème de la « location opérationnelle ». Mais le projet qui impliquait que des banques soient les propriétaires de navires de combat s’était vu opposer un veto de la Commission européenne.

Les inconvénients de la location étaient aussi vite apparus. C’était  les mêmes que ceux que l’on paraît redécouvrir en 2015 : coût du crédit-bail et des assurances, problèmes juridiques du fait que des matériels militaires sont susceptibles de participer à des conflits.

Le projet avait évolué vers une acquisition patrimoniale à paiement différé. C’est-à-dire un achat à crédit qui devait être assorti d’un engagement du constructeur sur l’entretien. Mais les intérêts avaient été jugés excessifs. Début 2005, on en était donc revenu à un financement budgétaire classique.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/21781-fregates-fremm-hollande-renonce-la-societe-de-projet  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 3 Mai 2015 - 21:36

Citation :
Régiment de marche du Tchad


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Dim 3 Mai 2015 - 21:54

Citation :
L’armée remplace ses 4x4 Peugeot fabriqués à Sochaux par des Ford « made in USA »


Pour remplacer la P4 assemblée à Sochaux, l’armée française préfère un Ranger américain au Duster modifié par Poclain Etupes pour Renault. Incompréhension dans le pays de Montbéliard.


Pascal Bernard, le directeur général de Poclain Étupes, et le Dacia Duster quatre roues motrices
modifié pour l’armée, présenté tout récemment à Montbéliard. Photo Lionel VADAM



A l’heure ou les emplois sont rares, on croyait que le made in France sur le refrain « produisons français, achetons français », était un credo cher au gouvernement. Pas tout à fait vrai. Le chef de l’État, qui roule en scooter italien, avait déjà un brin énervé les salariés de Peugeot Scooters Mandeure. L’armée française, qui achète des Ranger pur jus américain pour remplacer ses illustres P4 (Peugeot quatre roues motrices) assemblées à PSA Sochaux, ne fait que grattouiller un peu plus là où ça démange les constructeurs tricolores. Renault avec son Duster et Citroën avec son Berlingo spécialement modifiés pour l’armée, se retrouvent (pour l’instant du moins), sur la touche d’un marché où Poclain Véhicules (Étupes) et Nedey (Montbéliard) étaient également positionnés.

Les deux régionaux de l’étape en sont verts de rage. Ou plutôt « vert Otan », comme la couleur du solide 4x4 Duster équipé pour traverser des gués de 80 cm d’eau, présenté au grand public la semaine dernière à Montbéliard. À l’occasion du lancement du nouvel Espace à la concession Renault. Depuis, le prototype a rejoint Paris.

Forcément, ce robuste véhicule tout terrain scotche les regards, interpelle les curieux. « Modifié par Poclain Étupes pour Renault, ce véhicule susceptible de transporter quatre soldats et leurs bardas était destiné à l’armée française, voué à crapahuter sur les terrains d’opérations extérieures », résume Pascal Bernard, le directeur général de Poclain, entreprise qui fait de la transformation de véhicules pour une flopée de constructeurs automobiles (Peugeot, Citroën, Renault, Nissan, Mercedes, etc.). Poclain Étupes a d’ailleurs signé la série spéciale du Cactus Citroën (Cross raider), version tout terrain, présentée à Genève.

Obama équipe-t-il son armée avec des véhicules français ?

L’armée française, via l’UGAP (centrale d’achat public), a donc préféré au Duster et au Berlingo, le Ford Ranger US. « Celle-là, elle est bien bonne ! », lâche un visiteur interloqué. « Obama vient-il nous acheter des véhicules français pour équiper ses armées ? » « L’Etat français qui, avec les impôts français, achète made in US au moment où on a grand besoin de travail, c’est juste fort de café », ajoute un autre.

Il avait pourtant passé les tests tout terrain avec succès

Comme toute histoire a un commencement, celle-ci débute par un appel d’offres de l’armée voulant renouveler, pour partie, son parc vieillissant de P4, un 4 roues motrices développé par Peugeot, pour la motorisation, en collaboration avec Mercedes, pour la carrosserie. La première P4 (qui succède à la Jeep de 1945) est sortie des chaînes de production en 1984, la dernière en 1992.

Le nouveau marché porte sur environ 5 000 véhicules et s’étale sur deux ou trois ans. Plusieurs constructeurs se positionnent, dont Renault Dacia avec le Duster. Les transformations mécaniques spécifiques pour le marché de l’armée sont confiées à Poclain Étupes tandis que Nedey Montbéliard réalise la peinture « vert Otan ».

Le Duster revisité quatre roues motrices, « moins cher d’ailleurs que les autres véhicules en lice », passe les tests tout terrain organisé par l’armée avec succès. Le véhicule franchit même des obstacles là où d’autres concurrents restent en rade. Et puis, patatras ! La nouvelle tombe. La première tranche de 1 000 véhicules est attribuée au pick-up américain Ford. « Autant d’heures de travail qui ne sont pas affectées à la France », lâche Pascal Bernard. « Ce marché représentait 10 000 heures de travail pour nous, sept à huit personnes à l’année. Sans parler des 100 000 € investis dans le développement pour répondre au cahier des charges de l’armée et les essais de ce Duster modifié. Idem chez Nedey. »

Tout n’est pas perdu. D’abord, 4 000 autres véhicules sont à construire. Renault et Citroën seront peut-être conviés par l’armée au prochain festin tout terrain. Ensuite, pour amortir les investissements consentis, le Duster quatre roues motrices fait désormais les yeux doux aux pompiers, à l’ONF, aux administrations comme au grand public, amateur de tout terrain.

Maintenant, les constructeurs tricolores aimeraient bien savoir pourquoi la préférence de l’armée française est allée vers le made in USA. Un échange entre les deux pays ? Genre, si tu m’achètes mes Ford Ranger, je te prends trois ou quatre Rafale ! « Nous ne sommes pas dans les secrets des dieux », concèdent les constructeurs régionaux, « ni dans celui des décisions prises dans les alcôves. »

Françoise JEANPARIS


http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2015/05/03/l-armee-remplace-ses-4x4-peugeot-fabriques-a-sochaux-par-des-ford-made-in-usa
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 4 Mai 2015 - 13:52

Citation :
L'armée de terre va recréer les 1ère et 3ème divisions


Publié le dimanche 03 mai à 19h17



Le plan "Au contact" que l'armée de terre présentera le 28 mai prévoit de recréer deux divisions, qui formeront, ensemble le force Scorpion. Selon nos informations, ces deux divisions seront la 1ère et la 3ème. Chacune d'entre elles engerbera trois brigades.

La 1ère et la 3ème division succèderont aux actuelles 1ere brigade mécanisée (Châlons-en-Champagne) dont la dissolution a été annoncée à l'automne dernier et à la 3ème brigade légère blindée (Clermont-Ferrand). Leurs régiments seront répartis entre les six brigades restantes, à savoir la 2ème BB, la 6ème BLB, la 7ème BB, la 9ème BIMa, la 11ème BP et la 27ème BIM. On trouvera donc 2 brigades lourdes (2 et 7), 2 médianes (6 et 9) et 2 légères (11 et 27). Chacune des deux divisions devraient intégrer une brigade de chaque type.

La 1ere division est l'héritière de la 1ere division blindée de l'armée De Lattre alors que la 3ème division s'inscrit dans le sillage de la 3ème division d'infanterie algérienne de Montsabert.

Le retour des divisions dans l'ordre de bataille de l'armée de terre illustre le principe du balancier qui revient à la situation antérieure : elles avaient été supprimées en 1999 et cette création napoléonienne réapparait donc après plus de quinze ans d'absence.  



http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/l-armee-terre-va-recreer-1ere-3eme-divisions-23880
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 4 Mai 2015 - 17:17

Citation :
Le montant des surcoûts des opérations extérieures atteindra probablement le milliard d’euros en 2015


Posté dans Opérations, Politique de défense par Laurent Lagneau Le 04-05-2015


Comme chaque année, les crédits budgétaires initialement prévus pour financer les surcoûts des opérations extérieures (soit les dépenses qui n’auraient pas été faites sans intervention) seront nettement insuffisants.

En 2014, avec les opérations dans la bande sahélo-saharienne (Serval puis Barkhane), au Moyen-Orient (Chammal), au Liban (Daman) ou encore en Centrafrique (Sangaris), la note avait été de 1,127 milliard d’euros alors que la Loi de finances initiale avait prévu 450 millions seulement.

Et pour cause! Par exemple, et comme l’a récemment souligné le général Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre, « un véhicule de l’avant blindé (VAB) fait, en France 1.000 kilomètres par an; il faisait 1.000 kilomètres par mois en Afghanistan; il en fait 1.000 par semaine au Mali. Cela donne un ordre de grandeur de l’usure des matériels »…. Et des coûts que cela suppose (essence, entretien mécanique, etc). Cela vaut pour les blindés comme pour les hélicoptères, qui souffrent particulièrement au Sahel.

Cette année, et il ne faut pas lire dans le marc de café pour s’en douter, ce devrait être quasiment la même chose. Invité de BFM Business, ce 4 mai, le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, a affirmé que, quand on regarde les « années antérieures » et « s’il n’y a pas (…) de modification substantielle, nous serons probablement autour d’un milliard de dépense sur les opérations extérieures ». Le tout en soulignant qu’il était compliqué d’estimer dès le mois de mai ce que devrait être la facture totale.




« Ces OPEX sont toujours couvertes en fin d’année par, soit le ministère de la Défense lui-même, soit l’ensemble des ministères qui se partagent, si j’ose dire, l’addition, la Défense en prenant d’ailleurs sa part », a poursuivi M. Eckert. « Nous avons un certain nombre d’engagements du ministre de la Défense d’en prendre sa part et peut-être même un peu plus que sa part », a-t-il ajouté.

Déjà que, d’après des propos tenus en mars par Michel Sapin, le ministre des Finances, le ministère de la Défense aura à sa charge les surcoûts de l’opération intérieure Sentinelle, qui coûte un million par jour, il ne faudrait pas trop charger la barque…

Normalement, quand le total des surcoûts « OPEX » dépasse la somme fixée en Loi de finances initiale, il est fait appel à la réserve de précaution interministèrielle, à laquelle contribuent tous les ministères en fonction de leur importance (20% pour celui de la Défense).

Cette réserve, constituée grâce à des gels de crédits, est sollicitée à chaque fin d’exercice quand il s’agit de financer des dépenses imprévues. Or, il n’y a pas que les surcoûts OPEX… En 2014, le collectif budgétaire de novembre devait aussi prendre en compte une hausse des dépenses sociales (aide médicale d’État, RSA, allocations diverses, etc…) ainsi que le Refus d’apurements communautaires (PAC) pour 352 millions.

Dans l’absolu, les surcoûts OPEX devraient être supportés intégralement par l’ensemble des ministères étant donné que les armées interviennent au nom de la France, pour la sécurité de tous.

Quant à l’idée d’exclure le coût des opérations extérieures des calculs du déficit public, M. Eckert a affirmé que la France n’en avait pas « formellement » fait la demande aux autorités européennes. Mais, a-t-il ajouté, « il y a des débats au niveau des chefs d’État ».


http://www.opex360.com/2015/05/04/le-montant-des-surcouts-des-operations-exterieures-atteindra-probablement-le-milliard-deuros-en-2015/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 4 Mai 2015 - 19:29

Citation :
AIR FAN

LE "RAFALE" SE MET AU VERT!

L' Escadron de Chasse 1/7 Provence vous présente sa dernière livrée du Rafale peint aux couleurs du NATO Tiger Meet 2015. Il a décollé ce
matin de la base aérienne de Saint-Dizier à destination de la base de Konya, en Turquie.
Le Nato Tiger Meet réunit quasiment tous les pays de l’Otan qui ont pour emblème un tigre ou par extension un félin. Il s’agit du plus important
exercice aérien tactique d’Europe!







© Armée de l'Air 05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 4 Mai 2015 - 19:41

je doute qu´il gagne avec cette livrée en vert Rolling Eyes ils ont fait mieux avant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: